Une autre erreur de l'Udps? : Le navire va decoller et les autres s'en foutent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une autre erreur de l'Udps? : Le navire va decoller et les autres s'en foutent

Message  regarder et bien voir le 18/10/2013, 3:45 pm

Je me rappelle avant les elections de 2006 quand Tshisekedi boudait les elections de cette dite annee'. Les representants belges lui ont repondu a` Limete: "meme si ces elections paraissent moindres et d'aventures chez toi, nous les avons financees'..." C'etait pour dire a` Tshisekedi que si tu boycottes ces elections, ce sera ton affaire, nous et les autres les considererons. C'est ce qui a ete' fait, Kabila a maintenu le pouvoir jusqu'a` ce jour.
Donc c'est pour dire que l'Udps a une manie: elle refuse de reconnaitre que nous sommes dans une jungle ou` quand tu n'entres pas dans le jeu pour chercher ou creer ton avantage, les autres s'emparent de tout, avancent et t'oublient. Helas` L'Udps ne comprend jamais cette malheureuse realite', et cela pendant des decennies.

Un autre navire va bientot decoller, celui des actions issues par les concertations nationales que l'Udps de Tshisekedi et quelques uns ont boycotte'. Apres quelques temps ce Mugalu a` Limete venant dire ce qui a ete' dit dont nous ignorons.
A` mon avis, devant toute tentative de Kabila a` composer avec Tshisekedi depuis les elections chaotiques; ce que Tshitshi devait faire etait de consulter les siens: comite' executif de l'Udps et meme les membres des familles des victimes de l'udps, ainsi que quelques representants de ses combattants, sur quoi repondre. Au cas ils auraient donne' Tshitshi leur avale, 1) Tshisekedi allait signer des conventions avec kabila avant de donner son accord final(celui de Tshisekedi). Parmi ces conventions, la clarification de la fraction du pouvoir qui lui serait remise, le budget clair et assure' pour le bon fonctionnement de ce pouvoir, en un mot un pouvoir independant de l'influence kabiliste comme c'etait le cas pendant le 1+4(le pouvoir des autres 4 vice-presidents etait assure' jusqu'a` la fin du mandat). Si Kabila acceptait ces conventions, l'Udps s'engage. Si kabila n'acceptait pas, Tshisekedi declinerait alors la main tendue de Kabila, mais pourvu que lui Tshisekedi ait essaye' le jeu de politique, et s'en sortira sans critique en attendant la prochaine opportunite', car en politique les opportunites, y en aura toujours, mais saisissez les.
2) Pour continuer si les choses se concordaient entre le vieux et Joseph et alors après que toutes les conventions signees' entre les deux, Tshisekedi pour eviter de se salir ou de risquer tant d'autres pieges, placerait enfin son directeur de cabinet Albert Moleka a` l'avant pour assumer en public le pouvoir qui lui sera assigne', mais dans l'ombre c'est Tshisekedi qui assume son jeu de partage par consensus avec Kabila.
Donc c'etait pour un peu expliquer comment en politique, il faut saisir le jeu et chercher la` ou` on peut profiter en attendant de grandes autres ouvertures s'il y aura. Mais se tenir a` l'ecart ne paye pas du tout. C'est comme la difference entre l'eleve qui fait l'ecole buissonniere et l'eleve moins intelligent qui assiste toujours aux seances de classe, a` la fin il y a une grande difference entre les deux.

L'Udps doit reconnaitre que la politique est tres lourde et fait plié meme le plus fort. D'ou` il n y a aucun mal d'entrer dans la politique(la` ou` les jeux se font, se defont et se decident) et s'efforcer a` influencer les choses vers sa propre direction. Regardez comment la politique avait afaibli Mobutu quoiqu'il avait l'armee' et tout. Kabila lui-meme il a detenu le pouvoir par defi, mais a` cause du poids de la politique, il est oblige' de faire quelques changements. C'est pour dire que l'Udps doit cesser son style de proposer et de se mettre a` l'ecart si ses propositions ne sont pas suivies. Elle doit entrer dans la danse et chercher a` se positioner d'autant plus elle refuse la prise des armes. En embrassant l'ennemi, en lui donnait des coups reguliers de tres pres, on risque de le vaincre. C'est ce que l'udps oublie.
Aussi, pourquoi l'Udps travaille pour les autres mais pas pour elle-meme? Elle a refuse' de reconnaitre le pouvoir de kabila, oui ce coup a reussi: kabila s'est senti moins reconnu, et il a cree' les concertations nationales. Maintenant d'autres viennent et respondent a` l'invitation et chercheront a` se positioner. Et pourtant tout ce temps-ci que nous passon devrait profiter a` l'udps de se positioner, parce que c'est elle qui a cause' cette insomnie a` Kabila; mais au lieu maintenant de saisir cette opportuite' de s'acrocher ne fut ce que pour d'autres points, positionnements cles' et cruciaux au sein de l'appareil de l'Etat, c'est maintenant d'autres qui profiteront, peut-etre un Kengo premier ministre ou je ne sais qui.

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une autre erreur de l'Udps? : Le navire va decoller et les autres s'en foutent

Message  LORD MBAKAMA le 18/10/2013, 6:34 pm

le plus grand luxe en politique liberatrice c'est : le temps, l'espace le silence et la constance. Et tshisekedi possede ce luxe bien reconnu meme d'emannuel kant et rousseau.
les tenebres ne regneront pas toujours au congo. que le vieux meurt ou pas, la releve pour laa liberte totale de notre people sera assuree.
Moralite : un appel pour legitimer un pouvoir de Kagame......Laughing Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une autre erreur de l'Udps? : Le navire va decoller et les autres s'en foutent

Message  regarder et bien voir le 18/10/2013, 6:49 pm

LORD MBAKAMA a écrit:le plus grand luxe en politique liberatrice c'est : le temps, l'espace le silence et la constance. Et tshisekedi possede ce luxe bien reconnu meme d'emannuel kant et rousseau.
les tenebres ne regneront pas toujours au congo. que le vieux meurt ou pas, la releve pour laa liberte totale de notre people sera assuree.
Moralite : un appel pour legitimer un pouvoir de Kagame......Laughing Mad
Mr Lord, c'est un appel que kabila va continuer avec d'autres qui vont engager la RDC que l'on veuille ou pas, diront que voila` ils ont tendu la main, la communaute' internationale va l'approuver, le peuple va passivement accepter (du fait qu'il ne fera rien) et l'Udps ne gagnera rien. Donc pour moi si vous decidez de faire la politique, il faut le faire pieds sur terre et bec et ongles aux sources des jeux et des decisions, sinon choisissez autres methodes.

Je vois que tu fais allusion a` la bible que les tenebres ne regneront pas pour toujours. c'est une promesse pour ceux qui sont dans la priere, qui croeint a` Dieu pour le salut de leurs ames. Mais en ce qui concerne le pouvoir de ce monde, il faut se battre et chercher a` reussir, sans quoi il n y a pas de miracles et il ne faut rien esperer.

Soki olingi okota politique et avoir la vie des gens entre tes mains, il faut o-reconnaitre que okoti lisanga ya ba loups, c'est ca la realite' malheureuse de la politique. Si tu trouves que tu ne sauras pas, fais autres choses de peur que les gens qui te suivent risquent vainement leurs vies ou leurs biens. Je m'adresse ici a` l'Udps. C'est la realite' de ce monde sauvage. Nous sommes la` pour prononcer les choses par leur nom.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une autre erreur de l'Udps? : Le navire va decoller et les autres s'en foutent

Message  honorable le 19/10/2013, 1:31 am

regarder et bien voir a écrit:Je me rappelle avant les elections de 2006 quand Tshisekedi boudait les elections de cette dite annee'. Les representants belges lui ont repondu a` Limete: "meme si ces elections paraissent moindres et d'aventures chez toi, nous les avons financees'..." C'etait pour dire a` Tshisekedi que si tu boycottes ces elections, ce sera ton affaire, nous et les autres les considererons. C'est ce qui a ete' fait, Kabila a maintenu le pouvoir jusqu'a` ce jour.
Donc c'est pour dire que l'Udps a une manie: elle refuse de reconnaitre que nous sommes dans une jungle ou` quand tu n'entres pas dans le jeu pour chercher ou creer ton avantage, les autres s'emparent de tout, avancent et t'oublient. Helas` L'Udps ne comprend jamais cette malheureuse realite', et cela pendant des decennies.

Un autre navire va bientot decoller, celui des actions issues par les concertations nationales que l'Udps de Tshisekedi et quelques uns ont boycotte'. Apres quelques temps ce Mugalu a` Limete venant dire ce qui a ete' dit dont nous ignorons.
A` mon avis, devant toute tentative de Kabila a` composer avec Tshisekedi depuis les elections chaotiques; ce que Tshitshi devait faire etait de consulter les siens: comite' executif de l'Udps et meme les membres des familles des victimes de l'udps, ainsi que quelques representants de ses combattants, sur quoi repondre. Au cas ils auraient donne' Tshitshi leur avale, 1) Tshisekedi allait signer des conventions avec kabila avant de donner son accord final(celui de Tshisekedi). Parmi ces conventions, la clarification de la fraction du pouvoir qui lui serait remise, le budget clair et assure' pour le bon fonctionnement de ce pouvoir, en un mot un pouvoir independant de l'influence kabiliste comme c'etait le cas pendant le 1+4(le pouvoir des autres 4 vice-presidents etait assure' jusqu'a` la fin du mandat). Si Kabila acceptait ces conventions, l'Udps s'engage. Si kabila n'acceptait pas, Tshisekedi declinerait alors la main tendue de Kabila, mais pourvu que lui Tshisekedi ait essaye' le jeu de politique, et s'en sortira sans critique en attendant la prochaine opportunite', car en politique les opportunites, y en aura toujours, mais saisissez les.
2) Pour continuer si les choses se concordaient entre le vieux et Joseph et alors après que toutes les conventions signees' entre les deux, Tshisekedi pour eviter de se salir ou de risquer tant d'autres pieges, placerait enfin son directeur de cabinet Albert Moleka a` l'avant pour assumer en public le pouvoir qui lui sera assigne', mais dans l'ombre c'est Tshisekedi qui assume son jeu de partage par consensus avec Kabila.
Donc c'etait pour un peu expliquer comment en politique, il faut saisir le jeu et chercher la` ou` on peut profiter en attendant de grandes autres ouvertures s'il y aura. Mais se tenir a` l'ecart ne paye pas du tout. C'est comme la difference entre l'eleve qui fait l'ecole buissonniere et l'eleve moins intelligent qui assiste toujours aux seances de classe, a` la fin il y a une grande difference entre les deux.

L'Udps doit reconnaitre que la politique est tres lourde et fait plié meme le plus fort. D'ou` il n y a aucun mal d'entrer dans la politique(la` ou` les jeux se font, se defont et se decident) et s'efforcer a` influencer les choses vers sa propre direction. Regardez comment la politique avait afaibli Mobutu quoiqu'il avait l'armee' et tout. Kabila lui-meme il a detenu le pouvoir par defi, mais a` cause du poids de la politique, il est oblige' de faire quelques changements. C'est pour dire que l'Udps doit cesser son style de proposer et de se mettre a` l'ecart si ses propositions ne sont pas suivies. Elle doit entrer dans la danse et chercher a` se positioner d'autant plus elle refuse la prise des armes. En embrassant l'ennemi, en lui donnait des coups reguliers de  tres pres, on risque de le vaincre. C'est ce que l'udps oublie.
Aussi, pourquoi l'Udps travaille pour les autres mais pas pour elle-meme? Elle a refuse' de reconnaitre le pouvoir de kabila, oui ce coup a reussi: kabila s'est senti moins reconnu, et il a cree' les concertations nationales. Maintenant d'autres viennent et respondent a` l'invitation et chercheront a` se positioner. Et pourtant tout ce temps-ci que nous passon devrait profiter a` l'udps de se positioner, parce que c'est elle qui a cause' cette insomnie a` Kabila; mais au lieu maintenant de saisir cette opportuite' de s'acrocher ne fut ce que pour d'autres points, positionnements cles' et cruciaux au sein de l'appareil de l'Etat, c'est maintenant d'autres qui profiteront, peut-etre un Kengo premier ministre ou je ne sais qui.

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique
C’est ça que J’ai longtemps soutenu.

Car, après avoir longtemps travaillé dans ce parti depuis mon jeune âge, alors que j’étais ignorant des données complexes de la politique. Mais, après instruction et expérience, J’avais dû changer  et arrêter la politique d’une manière générale, mais surtout dans l’udps.

1. La politique a pour mission de conquérir le pouvoir:
L’udps avait pris trop de temps pour dire clairement à la population que son objectif était de prendre le pouvoir afin de changer le bien être de la population (1982 à 2011). Ceci a comme conséquence le manque d’objectivité actuel de la masse illettrée du parti. Cette masse est habituée à avoir un plaisir tout simplement à défier l’autorité, sans se rendre compte que ce n’est  pas cela l’objectif principale de la politique en générale ou de l’udps en particulier non-plus.

2. Cette conquête du pouvoir est soit totale ou partielle, selon tous les livres politiques :
l’udps n’est pas flexible à ce niveau non plus. Elle passe le temps à se battre pour ce qui est déjà consommé. Et de ce fait le passé légitime pour lequel il se bat compromet sa préparation pour le futur. Il nous faut saisir le pouvoir partiel, lorsque nous avons raté illégitimement ou pas le pouvoir total. Il nous faut passer moins de temps aux jérémiades, se ressaisir rapidement et occuper le territoire conquis petit soit-il.  Les avantages d’un pouvoir partiel à défaut du total sont multiples (contribution au changement tant peu soit-elle, finance du parti pour être en mesure d’affronter les échéances à venir, amélioration des conditions des cadres et diminution de leur désertion, acquérir l’expérience de la gestion d’un pays etc.)

3. C’est dans ce sens que l’udps continuerait à commettre les erreurs du passé si elle refusait de faire un deal avec Joseph Kabila, en campant sur ses positions de l’impérium des élections 2011. Évidement comme tu le dis bien, il faut que les préalables soient bien scrutés et que les intérêts des uns et des autres soient clarifiés et acceptés.

4. Qu’adviendra-t-il si Kabila et tshisekedi signaient un deal? Le pays sera gagnant, kabila et tshisekedi seraient gagnants et cela poserait des bases pour une suite prévisible dans la politique congolaises

5. Qu’adviendra-t-il si le deal n’est pas signé ? le pays et l’udps seront perdants. La suite sera par défi et imprévisible.

Pour finir:
J’aime le papa tshitshi, il raison. Mais la politique demande plus que la raison tout simplement. La politique est dynamique et demande la flexibilité et l’aptitude à l’adaptation en fonction de temps et des circonstances. Mais, le papa prône une politique dont il n’a pas des moyens. C'est pourquoi je suis contre cette idéologie là de faire rever les gens debout.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une autre erreur de l'Udps? : Le navire va decoller et les autres s'en foutent

Message  regarder et bien voir le 19/10/2013, 8:37 pm

Tres emouvant votre reaction, Mr Honorable. J'ai des commentaires a` faire d'ici la`. Si la majorite' des congolais aurait appris a` reflechir sur base du realisme comme tu le fais, tout allait etre different, je te le jure.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une autre erreur de l'Udps? : Le navire va decoller et les autres s'en foutent

Message  regarder et bien voir le 21/10/2013, 9:36 pm

honorable a écrit:
regarder et bien voir a écrit:Je me rappelle avant les elections de 2006 quand Tshisekedi boudait les elections de cette dite annee'. Les representants belges lui ont repondu a` Limete: "meme si ces elections paraissent moindres et d'aventures chez toi, nous les avons financees'..." C'etait pour dire a` Tshisekedi que si tu boycottes ces elections, ce sera ton affaire, nous et les autres les considererons. C'est ce qui a ete' fait, Kabila a maintenu le pouvoir jusqu'a` ce jour.
Donc c'est pour dire que l'Udps a une manie: elle refuse de reconnaitre que nous sommes dans une jungle ou` quand tu n'entres pas dans le jeu pour chercher ou creer ton avantage, les autres s'emparent de tout, avancent et t'oublient. Helas` L'Udps ne comprend jamais cette malheureuse realite', et cela pendant des decennies.

Un autre navire va bientot decoller, celui des actions issues par les concertations nationales que l'Udps de Tshisekedi et quelques uns ont boycotte'. Apres quelques temps ce Mugalu a` Limete venant dire ce qui a ete' dit dont nous ignorons.
A` mon avis, devant toute tentative de Kabila a` composer avec Tshisekedi depuis les elections chaotiques; ce que Tshitshi devait faire etait de consulter les siens: comite' executif de l'Udps et meme les membres des familles des victimes de l'udps, ainsi que quelques representants de ses combattants, sur quoi repondre. Au cas ils auraient donne' Tshitshi leur avale, 1) Tshisekedi allait signer des conventions avec kabila avant de donner son accord final(celui de Tshisekedi). Parmi ces conventions, la clarification de la fraction du pouvoir qui lui serait remise, le budget clair et assure' pour le bon fonctionnement de ce pouvoir, en un mot un pouvoir independant de l'influence kabiliste comme c'etait le cas pendant le 1+4(le pouvoir des autres 4 vice-presidents etait assure' jusqu'a` la fin du mandat). Si Kabila acceptait ces conventions, l'Udps s'engage. Si kabila n'acceptait pas, Tshisekedi declinerait alors la main tendue de Kabila, mais pourvu que lui Tshisekedi ait essaye' le jeu de politique, et s'en sortira sans critique en attendant la prochaine opportunite', car en politique les opportunites, y en aura toujours, mais saisissez les.
2) Pour continuer si les choses se concordaient entre le vieux et Joseph et alors après que toutes les conventions signees' entre les deux, Tshisekedi pour eviter de se salir ou de risquer tant d'autres pieges, placerait enfin son directeur de cabinet Albert Moleka a` l'avant pour assumer en public le pouvoir qui lui sera assigne', mais dans l'ombre c'est Tshisekedi qui assume son jeu de partage par consensus avec Kabila.
Donc c'etait pour un peu expliquer comment en politique, il faut saisir le jeu et chercher la` ou` on peut profiter en attendant de grandes autres ouvertures s'il y aura. Mais se tenir a` l'ecart ne paye pas du tout. C'est comme la difference entre l'eleve qui fait l'ecole buissonniere et l'eleve moins intelligent qui assiste toujours aux seances de classe, a` la fin il y a une grande difference entre les deux.

L'Udps doit reconnaitre que la politique est tres lourde et fait plié meme le plus fort. D'ou` il n y a aucun mal d'entrer dans la politique(la` ou` les jeux se font, se defont et se decident) et s'efforcer a` influencer les choses vers sa propre direction. Regardez comment la politique avait afaibli Mobutu quoiqu'il avait l'armee' et tout. Kabila lui-meme il a detenu le pouvoir par defi, mais a` cause du poids de la politique, il est oblige' de faire quelques changements. C'est pour dire que l'Udps doit cesser son style de proposer et de se mettre a` l'ecart si ses propositions ne sont pas suivies. Elle doit entrer dans la danse et chercher a` se positioner d'autant plus elle refuse la prise des armes. En embrassant l'ennemi, en lui donnait des coups reguliers de  tres pres, on risque de le vaincre. C'est ce que l'udps oublie.
Aussi, pourquoi l'Udps travaille pour les autres mais pas pour elle-meme? Elle a refuse' de reconnaitre le pouvoir de kabila, oui ce coup a reussi: kabila s'est senti moins reconnu, et il a cree' les concertations nationales. Maintenant d'autres viennent et respondent a` l'invitation et chercheront a` se positioner. Et pourtant tout ce temps-ci que nous passon devrait profiter a` l'udps de se positioner, parce que c'est elle qui a cause' cette insomnie a` Kabila; mais au lieu maintenant de saisir cette opportuite' de s'acrocher ne fut ce que pour d'autres points, positionnements cles' et cruciaux au sein de l'appareil de l'Etat, c'est maintenant d'autres qui profiteront, peut-etre un Kengo premier ministre ou je ne sais qui.

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique
C’est ça que J’ai longtemps soutenu.

Car, après avoir longtemps travaillé dans ce parti depuis mon jeune âge, alors que j’étais ignorant des données complexes de la politique. Mais, après instruction et expérience, J’avais dû changer  et arrêter la politique d’une manière générale, mais surtout dans l’udps.

1. La politique a pour mission de conquérir le pouvoir:
L’udps avait pris trop de temps pour dire clairement à la population que son objectif était de prendre le pouvoir afin de changer le bien être de la population (1982 à 2011). Ceci a comme conséquence le manque d’objectivité actuel de la masse illettrée du parti. Cette masse est habituée à avoir un plaisir tout simplement à défier l’autorité, sans se rendre compte que ce n’est  pas cela l’objectif principale de la politique en générale ou de l’udps en particulier non-plus.

2. Cette conquête du pouvoir est soit totale ou partielle, selon tous les livres politiques :
l’udps n’est pas flexible à ce niveau non plus. Elle passe le temps à se battre pour ce qui est déjà consommé. Et de ce fait le passé légitime pour lequel il se bat compromet sa préparation pour le futur. Il nous faut saisir le pouvoir partiel, lorsque nous avons raté illégitimement ou pas le pouvoir total. Il nous faut passer moins de temps aux jérémiades, se ressaisir rapidement et occuper le territoire conquis petit soit-il.  Les avantages d’un pouvoir partiel à défaut du total sont multiples (contribution au changement tant peu soit-elle, finance du parti pour être en mesure d’affronter les échéances à venir, amélioration des conditions des cadres et diminution de leur désertion, acquérir l’expérience de la gestion d’un pays etc.)

3. C’est dans ce sens que l’udps continuerait à commettre les erreurs du passé si elle refusait de faire un deal avec Joseph Kabila, en campant sur ses positions de l’impérium des élections 2011. Évidement comme tu le dis bien, il faut que les préalables soient bien scrutés et que les intérêts des uns et des autres soient clarifiés et acceptés.

4. Qu’adviendra-t-il si Kabila et tshisekedi signaient un deal? Le pays sera gagnant, kabila et tshisekedi seraient gagnants et cela poserait des bases pour une suite prévisible dans la politique congolaises

5. Qu’adviendra-t-il si le deal n’est pas signé ? le pays et l’udps seront perdants. La suite sera par défi et imprévisible.

Pour finir:
J’aime le papa tshitshi, il raison. Mais la politique demande plus que la raison tout simplement. La politique est dynamique et demande la flexibilité et l’aptitude à l’adaptation en fonction de temps et des circonstances. Mais, le papa prône une politique dont il n’a pas des moyens. C'est pourquoi je suis contre cette idéologie là de faire rever les gens debout.
Comme j'avais promis que je reviendrais sur tes commentaires. Je reconnais completement ton esprit pragmatique dans cette intervention. Les congolais pragmatiques en reflection comme tu l'as fait, sont a` compter au bout des doigts.

Il y a des phrases qui m'ont frappe' le plus:
-Cette conquête du pouvoir est soit totale ou partielle.
-Il nous faut saisir le pouvoir partiel, lorsque nous avons raté illégitimement ou pas le pouvoir total. Il nous faut passer moins de temps aux jérémiades, se ressaisir rapidement et occuper le territoire conquis petit soit-il.
-Mais la politique demande plus que la raison tout simplement.

Le probleme avec un grand nombre de congolais est qu'ils refusent de voir les choses sous d'autres angles. Or dans cette vie des hommes, tout depend de la position dans laquelle on se trouve par rapport a` ce qu'on veut, mais on a toujours tendance a` generalizer que notre position est universelle. C'est ce qui se passe avec le leader de l'Udps et tous les autres opposants. La politique et l'idee' d'un grand nombre d'opposants est une politique mono... eux tous basent leur politique sur la constitutionalite' ou non des actions menees' par Kabila, mais ce n'est pas suffisant ca. Il y a encore d'autres facettes en politique qui doivent etre appliquees'. La politique c'est aussi faire des alliances secretes ou ouvertes avec ceux qui representent certains poids ou influences dans les enjeux ou dans l'appareil de l'Etat; la politique c'est avoir, chercher ou presenter votre force de bloquer l'ennemi, tant que l'ennemi ou l'adversaire ne voit pas votre force de le nuire jamais il acceptera de negotier avec vous. La politique c'est de proposer autrement de facon technique, subtantielle, scientifique et convainquante un probleme, un cas, un programe national, une alternative; et la politique c'est attirer vers soi toutes les couches possibles de la societe' par des actes sociaux, humanitaires et economiques, exemple un parti politique peut payer un organisme international pour placer, assainir, purifier un point ou une source d'eau pouvant alimenter un quartier ou un coin recule' de la ville, en attendant le renouvellement de notre regideso qui date des decennies avec toujours des promesses. C'est avec de tels actes qu'on attire et persuade les autres, les populations vers soi. Tout ca fait partie de la politique.

A` suivre sur "la politique est dynamique", il y a aussi d'autres simples definitions mais toujours valables a` ajouter dessus.

Regarder et bien voir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une autre erreur de l'Udps? : Le navire va decoller et les autres s'en foutent

Message  honorable le 22/10/2013, 4:14 am

regarder et bien voir a écrit: Le probleme avec un grand nombre de congolais est qu'ils refusent de voir les choses sous d'autres angles. Or dans cette vie des hommes, tout depend de la position dans laquelle on se trouve par rapport a` ce qu'on veut, mais on a toujours tendance a` generalizer que notre position est universelle. C'est ce qui se passe avec le leader de l'Udps et tous les autres opposants. La politique et l'idee' d'un grand nombre d'opposants est une politique mono... eux tous basent leur politique sur la constitutionalite' ou non des actions menees' par Kabila, mais ce n'est pas suffisant ca. Il y a encore d'autres facettes en politique qui doivent etre appliquees'. La politique c'est aussi faire des alliances secretes ou ouvertes avec ceux qui representent certains poids ou influences dans les enjeux ou dans l'appareil de l'Etat; la politique c'est avoir, chercher ou presenter votre force de bloquer l'ennemi, tant que l'ennemi ou l'adversaire ne voit pas votre force de le nuire jamais il acceptera de negotier avec vous. La politique c'est de proposer autrement de facon technique, subtantielle, scientifique et convainquante un probleme, un cas, un programe national, une alternative; et la politique c'est attirer vers soi toutes les couches possibles de la societe' par des actes sociaux, humanitaires et economiques, exemple un parti politique peut payer un organisme international pour placer, assainir, purifier un point ou une source d'eau pouvant alimenter un quartier ou un coin recule' de la ville, en attendant le renouvellement de notre regideso qui date des decennies avec toujours des promesses. C'est avec de tels actes qu'on attire et persuade les autres, les populations vers soi. Tout ca fait partie de la politique.

A` suivre sur "la politique est dynamique", il y a aussi d'autres simples definitions mais toujours valables a` ajouter dessus.

Regarder et bien voir
Mon frère,
Je suis entièrement d’accord avec toi par rapport au rapport de force qu’on ne peut pas négliger. Et les alliances que le papa peut toujours faire en vue des prochaines échéances etc. et je suis fasciné des exemples que tu donnes pour alternatives, des choses qu’on peut faire même quand on n’ est pas au pouvoir etc. mais, le temps me manque pour te seconder.

Mais, je voulais ajouter une chose, au sujet de ce que tu dis " un grand nombre de congolais est qu'ils refusent de voir les choses sous d'autres angles."

Il y a plusieurs sortes d’opposants;

1. Il y a ceux qui, même s’ils ont des obédiences, veulent avant tout l’intérêt de la nation. De ce fait, ils sont ouverts aux critiques pour se corriger afin d’être efficace.

2. Il y a des opposants fanatiques qui sont guidés par l’engouement, le tribalisme etc. ceux-ci ferment les yeux sur toutes les bêtises de leurs leaders d’amis ou frères etc.

3. Il y a des opposants suicidaires qui ont une haine parce qu’ils ont été chassés du pouvoir qu’ils étaient habitués d’avoir. Ils sont humiliés par les travaux qu’ils font dans la diaspora etc. et ils déversent cette haine à la longueur de la journée. Cette haine aveugle leur lucidité.

Personnellement, les deux derniers groupes ne m’intéressent pas. Car, ils vont te faire perdre le temps à discuter sur des choses si claires, si élementaires. Ce n’est pas parce qu’ils ne les voient pas, mais parce qu’ils ne veulent pas voir. En quelque sorte, ils vous invitent à devenir aveugles.
À mon humble avis, si quelqu’un peut faire un exercice mental de détacher ses émotions de son intelligence, il peut facilement nous rejoindre peu importe de quelle tribu ou autre appartenance il est. Troll est un de ces exemples.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une autre erreur de l'Udps? : Le navire va decoller et les autres s'en foutent

Message  regarder et bien voir le 23/10/2013, 2:23 am

honorable a écrit:
regarder et bien voir a écrit: Le probleme avec un grand nombre de congolais est qu'ils refusent de voir les choses sous d'autres angles. Or dans cette vie des hommes, tout depend de la position dans laquelle on se trouve par rapport a` ce qu'on veut, mais on a toujours tendance a` generalizer que notre position est universelle. C'est ce qui se passe avec le leader de l'Udps et tous les autres opposants. La politique et l'idee' d'un grand nombre d'opposants est une politique mono... eux tous basent leur politique sur la constitutionalite' ou non des actions menees' par Kabila, mais ce n'est pas suffisant ca. Il y a encore d'autres facettes en politique qui doivent etre appliquees'. La politique c'est aussi faire des alliances secretes ou ouvertes avec ceux qui representent certains poids ou influences dans les enjeux ou dans l'appareil de l'Etat; la politique c'est avoir, chercher ou presenter votre force de bloquer l'ennemi, tant que l'ennemi ou l'adversaire ne voit pas votre force de le nuire jamais il acceptera de negotier avec vous. La politique c'est de proposer autrement de facon technique, subtantielle, scientifique et convainquante un probleme, un cas, un programe national, une alternative; et la politique c'est attirer vers soi toutes les couches possibles de la societe' par des actes sociaux, humanitaires et economiques, exemple un parti politique peut payer un organisme international pour placer, assainir, purifier un point ou une source d'eau pouvant alimenter un quartier ou un coin recule' de la ville, en attendant le renouvellement de notre regideso qui date des decennies avec toujours des promesses. C'est avec de tels actes qu'on attire et persuade les autres, les populations vers soi. Tout ca fait partie de la politique.

A` suivre sur "la politique est dynamique", il y a aussi d'autres simples definitions mais toujours valables a` ajouter dessus.

Regarder et bien voir
Mon frère,
Je suis entièrement d’accord avec toi par rapport au rapport de force qu’on ne peut pas négliger. Et les alliances que le papa peut toujours faire en vue des prochaines échéances etc. et je suis fasciné des exemples que tu donnes pour alternatives, des choses qu’on peut faire même quand on n’ est pas au pouvoir etc. mais, le temps me manque pour te seconder.

Mais, je voulais ajouter une chose, au sujet de ce que tu dis " un grand nombre de congolais est qu'ils refusent de voir les choses sous d'autres angles."

Il y a plusieurs sortes d’opposants;

1. Il y a ceux qui, même s’ils ont des obédiences, veulent avant tout l’intérêt de la nation. De ce fait, ils sont ouverts aux critiques pour se corriger afin d’être efficace.

2. Il y a des opposants fanatiques qui sont guidés par l’engouement, le tribalisme etc. ceux-ci ferment les yeux sur toutes les bêtises de leurs leaders d’amis ou frères etc.

3. Il y a des opposants suicidaires qui ont une haine parce qu’ils ont été chassés du pouvoir qu’ils étaient habitués d’avoir. Ils sont humiliés par les travaux qu’ils font dans la diaspora etc. et ils déversent cette haine à la longueur de la journée. Cette haine aveugle leur lucidité.

Personnellement, les deux derniers groupes ne m’intéressent pas. Car, ils vont te faire perdre le temps à discuter sur des choses si claires, si élementaires. Ce n’est pas parce qu’ils ne les voient pas, mais parce qu’ils ne veulent pas voir. En quelque sorte, ils vous invitent à devenir aveugles.
À mon humble avis, si quelqu’un peut faire un exercice mental de détacher ses émotions de son intelligence, il peut facilement nous rejoindre peu importe de quelle tribu ou autre appartenance il est. Troll est un de ces exemples.
Malheureusement tres cher monsieur, les deux derniers groupes sont tres nombreux. Et cela nous blesse car tant que nous utilisons la methode dite democratique pour le changement et la conquete du pouvoir, seule une opposition efficiente, pragmatique, realiste, dynamique et rationnelle pourrait amener ces souhaits tant desires'.
Ce que j'ai compris le plus, c'est que nos opposants n'ont pas l'ecoute facile aux avis des autres par arrogance, par fausse pretention et par le naturel congolais. Car, si tous les leaders d'Opposition ecoutaient des conseils et differentes perspectives qui leur etaient repetes', ils allaient agir differemment et profitablement.

Personnellement, je ne sais pas si il y a un leader qui peut ecouter et etre convaincu de ceci:

-Je crois qu'il est imperatif d'introduire completement dans notre systeme d'education et petit a` petit dans notre gouvernance, les anciens systemes de gouvernance ou d'autorite' qui existaient dans nos anciens empires et royaumes qui etaient deja des societes' organisees'. Je crois que nos anciens systemes sont et resteront les plus mieux adapter a` nos moeurs, cultures et natures, pour bien se developper et avancer en societe'. Les systemes de gouvernance de types occidentaux n'ont pas marche', au contraire nous comprenons maintenant que ca a aide' a` developer et a` bien asseoir la tyranie, la dictature et l'imperialisme de quelques uns.

Ce sera un tres grand pas si dans nos universites' pour les 5 ans de formation en science politique et autres formations similaires, on irait en profondeurs sur nos anciens styles de pouvoir et de gouvernance. Et choisir a` apprendre les modeles occidentaux seullement comme electifs pendant les derniers semestres d'etudes.

Il ne faut jamais negliger les conaissances africaines, batoues ou du Congo ancient. Si nous eussions continue' a` la maniere et a` la connaissance de nos anciens royaumes organises', a` l'heure actuelle nous aurions pu se developer a` une maniere tres differente que celle occidentale. Et notre connaissance et developpement de cette autre facon allaient etre recherches' et desires' par des occidentaux, et ca allait etre une tres belle facon de se positioner ou du faire du contre-poids.
Pour ceux qui restent moins convaincus de ceci, je leur dis que pour tout developpement, il y a 5 etapes: le record de la connaissance(donc recorder une connaissance), la repetition de cette connaissance, les echeques et reussites de cette connaissance, lecons tirees' de cette connaissance après echeques et reussites, et enfin la publication de cette connaissance. En suivant toutes ces etapes, il y a ce qu'on appelle accumulation de connaissance; et l'accumulation de connaissance engendre un developpement de connaissance, d'ou` alors on parle de Developpement et de la Production. Alors maintenant vous comprenez que les blancs sachant tout ca, nous ont coupe' totalement de nos anciennes connaissances, en nous imposant les leurs. Ils nous ont fait croire que les leurs etaient superieures aux notres. Ce qui etait faux: si ils nous eussent laisser avec les notres, a` l'heure actuelle nous aurions pu progresser et developer a` notre facon qui allait extremement le rivaliser. C'est cette rivalite' qu'ils avaient peur et qu'ils redoutaient amerement.

Il y a tant d'exemples a` presenter pour soutenir que la connaissance appartient a` tout le monde et qu'avec le retour a` nos anciens systemes de gouvernance, on serra beaucoup mieux comme peuple et pays. On pourra tres bien focntionner comme c'etait les cas dans nos anciens royaumes. Je pourrais demontrer par des exemples que l'origine de la mecanique, notion de charpente et notion systeme n'est pas occidental mais universel et existait aussi en Afrique. Et a` l'heuere actuelle avec le processus de developpement intellectuel ou de la connaissance que j'ai presente' au paragraphe precedent, on allait arriver a` de grandes oeuvres du style africain. J'ai trop d'exemples dans ce sens mais je ne veux pas trop quitter le titre du sujet, voila` la raison.

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une autre erreur de l'Udps? : Le navire va decoller et les autres s'en foutent

Message  regarder et bien voir le 25/11/2013, 10:34 pm

Selon certaines indiscretions, il y a des echanges nocturnes entre l'Udps et la camp Kabila, si ca aboutissait l'Udps integrera le gouvernement de cohesion nationale, si pas y aura de nouvelles tensions politiques a` venir.

Voici quelques exigeances de l'Udps revelees' deja par le Dr Tshipamba Mpuila:

...Nous proposons qu’un texte qui se rapproche de ce Compromis politique global, mutatis mutandis, soit adopté et signé entre le pouvoir déchu et nous en vue de gérer ensemble la période de deux ans (1er janvier 2014-1er janvier 2016).
Qu’il y ait une collaboration franche, positive, loyale et constructive entre le Président de la République et le Premier Ministre, laquelle collaboration se traduira par la prise consensuelle des décisions, des concertations et des séances fréquentes de travail.
Que le Président de la République n’ait aucun pouvoir de révoquer un Ministre ou un Fonctionnaire de l’Etat appartenant à l’Equipe amenée et conduite par l’UDPS au sein des Institutions étatiques. Que ce Pouvoir ne revienne qu’à cette équipe elle-même et à l’organisation interne de cette équipe.
Que le même principe soit respecté par le Premier Ministre envers les Ministres et les Fonctionnaires de l’Etat appartenant à la Famille politique présidentielle. Que l’Assemblée Nationale soit présidée par une Personnalité neutre cooptée par les deux équipes. Nous proposons que cette Personnalité soit le Cardinal Laurent Monsengwo. Et qu’il soit assisté par deux Vice-Présidents: l’un de l’UDPS et l’autre du PPRD.
Que le Sénat soit présidé par une Personnalité neutre cooptée par les deux équipes et que le nom de cette Personnalité soit proposé par le PPRD. Et que le Président soit secondé par deux Vice-Présidents: l’un du PPRD et l’autre de notre Equipe.

5. Les Postes et les Ministères exigés au sein des Institutions étatiques de cohésion nationale.
Selon les chiffres du pouvoir en place actuellement, 1’UDPS est la deuxième Force politique du Pays. Nous exigeons qu’ils soient alors conséquents dans le partage des postes dans toutes les Institutions étatiques du Pays.
Parmi les postes et les ministères que nous exigeons, il y a notamment:
La Primature;
Le Ministère de la Justice;
Le Ministère de l’Agriculture et de la Sécurité Alimentaire;
La Banque Centrale;
Le Ministère de l’Intérieur, Identification et Recensement de la Population, Décentralisation et Urbanisme;
La Vice-Présidence de la CENI;
Une Vice-Présidence de l’Assemblée Nationale;
Une Vice-Présidence du Sénat;
Le Ministère de l’Enseignement et Education;
Le Ministère des Affaires sociales (introduction du système des Mutuelles, accès à l’eau potable, à l’électricité, au logement décent, aux soins de santé, à un enseignement obligatoire et gratuit; orphelinats, enfants de rue);
Le Ministère des Infrastructures (administratives, sanitaires, énergétiques, routières, ferroviaires, maritimes et aériennes);
Le Ministère des Finances;
Le Ministère de Culture et Arts;
Le Ministère des PME;

La Création de la Chambre de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption et contre l’impunité qui sera présidée par l’UDPS;
La Création de la Chambre des Experts et Consultants présidée par l’UDPS;
La Création de la Chambre des Chefs de Terre, Chefs Coutumiers et Sages présidée par le Chef Coutumier de notre obédience;
Certaines Entreprises: la MIBA, la REGIDESO et la SNEL;
Certains Gouvernorats: les deux Kasai, la Province Orientale, l’Equateur et le Nord-Kivu;
Certains de nos Membres devront être coopés au Sénat et aux Assemblées provinciales;
Les mêmes postes et ministères que nous réclamons au niveau fédéral devront nous être octroyés au sein des Institutions Provinciales (Gouvernements provinciaux et Assemblées provinciales).
Pour la pacification de l’environnement politique, la stabilité du pays et la crédibilité et la priorité à accorder à la solution des problèmes du Peuple, les Institutions étatiques de cohésion et d’union nationale ne devront pas être remaniées jusqu’aux élections de 2016.
Un pacte de fidélité et un code de bonne conduite devront être signés par chacun de nous devant l’opinion et en présence des Représentants des Décideurs Internationaux et les Chefs de Terre, Chefs Coutumiers et Sages de notre Pays.

Fait à Bruxelles, le 18 Novembre 2013.
Dr François Tshipamba Mpuila GSM 0032-493-325-104; E-mail: tshipamba.mpuila@yahoo.fr

Source : lesoftonline.net
Odimba Marcus



Malheur à toi qui ravages Et qui n'as pas été ravagé!
Qui trahis et qu'on n'a pas encore trahi!
Quand tu auras fini de ravager, tu seras ravagé:
Quand tu auras achevé de trahir, on te trahira.Esaie33:1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une autre erreur de l'Udps? : Le navire va decoller et les autres s'en foutent

Message  Mathilde le 27/11/2013, 12:22 am

UDPS dément sa participation dans le gouvernement


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une autre erreur de l'Udps? : Le navire va decoller et les autres s'en foutent

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum