Le discours Minutes par Minutes pour vous

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  ndonzwau le 24/10/2013, 4:25 pm

Ahriman a écrit:Le cas du MLC est pathétique, ils soutiennent JoKa pour financer le procès du Chairman mais ils refusent d’entrer au gouvernement par peur d’être qualifier de destructeurs par le peuple car il est évident que ceux qui seront au gouvernement auront du mal à se faire élire au prochain élections hormis la tricherie à l’échèle nationale modèle Ngoy Mulumba. Donc le MLC a peur de partager l’échec avec JoKa en 2016 en même temps on veut bien le soutiens au Chairman. Mais ce soutiens serait mieux organiser si un Mbembiste/MLC était au gouvernement pour le matérialiser et faire pression. Mais bon les politiciens sont une classe à part et je pense qu’ils sont presque tous dépassés par les événements.
Je pense aussi que F. Mwamba sera dans ce gouvernement comme ministre de la coopération régionale car les affaire étrangers n’est pas vacant.


Hiro-Hito a écrit: Mais coe j'ai tjr dis, Les Congolais ne savent pas c qu'ils cherchent, On ne sait exactement qui a propose ceci, mais on peut deja speculer q c le MLC et pour des raisons egoistes. Je dis egoiste, car il me semble q ces gens ne peuvent voir au dela de leurs interets. Si le Gouverment doit desormais etre en charge de defendre les cas des compatriots detenus par la CPI, il sied de rappeler a ces gens (qui se plaisent pcq Bemba va beneficier de cette mesure) les noms de qlq compatriotes ds la mm situation, il s'agit de Ngudjolo, Bosco Ntanganda...Alors qu'on nous dise pkoi ce dernier ne peut il pas beneficier de cette mesure? Et mm pour la cause, si la CPI decide de chercher un Congolais demain, notre gouvernement aura l'obligation de proteger le coupable, sinon, apres l'avoir livrer, il va devoir le defender What a Face What a Face What a Face 
Pour ce fameux gouv d'union nationale, je vois deja un F. Mwamba et C. Badibangi


Admin a écrit:Pour les compatriotes détenus au CPI le gouvernement sera désormais en charge de défendre leurs cas.
Essayons peut-être de nous montrer plus réalistes et précis !
Si il est évident que cette mesure est d'abord motivée par le cas Bemba, dans son annonce, Kanambe a pris soin (ou eu la ruse) de l'étendre à tous les autres prisonniers de la Cpi ou d'autres juridictions internationales :

"(...)Quant aux compatriotes détenus à la Cour Pénale Internationale, ainsi que devant d’autres juridictions à travers le monde, au nom de la réconciliation nationale et du droit des citoyens à la protection consulaire, je charge le gouvernement de faire le suivi de leurs dossiers.(...)"
On ne peut pas lui en vouloir d'avoir "envoyé" Bemba à La Haye pour des raisons politiques et en même temps lui reprocher de se faire pardonner !
De même pour les autres, s'il les y a déferrés pour contenter la CI, nous voyons bien la condamnation africaine générale (Ua en tête) de cette justice "néo- coloniale, que Commandant Hyppo s'en ravise dans la suite, je ne l'en blâmerai pas; c'est d'ailleurs ce que font tous les bons Etats, se préoccuper de leurs citoyens condamnés ailleurs !
Ce sont hélas "des seigneurs de la guerre", la sollicitude de leurs Etats n'empêchera pas leur condamnation mais..........

Quant au procès en égoïsme du Mlc, je ne le comprends pas trop : auriez-vous voulu qu'il ne se préoccupe pas de son Chef emprisonné, surtout que tout le monde sait que c'est largement pour des raisons politiques ?
Qu'il ait pour ce faire marchandé avec le pouvoir qu'il croit à tort ou à raison décisif, ce n'est que de bonne guerre, du réalisme politique...

Y est-il allé jusqu'à hypothéquer l'intérêt supérieur de la Nation ? Attendons la suite mais pour le moment je ne le vois pas : le juste reproche à lui faire est moins pour moi d'avoir négocié cette mesure plutôt que de s'être quelque peu désolidarisé du reste de l'opposition mais ce reproche vaut pour toute l'opposition où chacun campe dans sa position, où elle n'arrive pas à coordonner ses vues et ses actions...
Au bout c'est le demi-échec de ces Concertations où des réformettes à la marge ne changeront que fort peu la mauvaise gouvernance, où une nouvelle majorité aura confisqué le pouvoir en se réclamant d'un factice gouvernement d'union !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  ndonzwau le 24/10/2013, 4:54 pm

King David a écrit:Je ne sais pas si je dois Nous appeler Naïfs car nous avons des oreilles pour entendre mais nous n'entendons pas (nous ne voulons pas entendre?);
des yeux pour voir, mais nous ne voyons pas (nous ne voulons pas voir?)

J'ai cherché partout dans l'adresse de Kanambe à ses sujets, je n'ai vu nulle part dans ses paroles que le suffrage indirect ne concerne que les élections locales. C'est un flou artistique qu'il utilise pour endormir la population. Je vois très mal que ceux qui réviseront la constitution feraient plusieurs articles dont:

1.- Les élections locales se feront désormais par suffrage indirect ..........;

2.- L'élection présidentielle se fera par suffrage direct ........;

Allons donc! Après 2016, on nous dira : "Si les élections locales par suffrage indirect ont réussies, pourquoi ne pas les étaler à d'autres scrutins?
De toutes les façons, si Kanambe veut le faire, il ne demandera la permission à personne. En 2011, pour annuler le 2è tour, avait-il demandé l'autorisation? Avait-on procéder au préalable à la révision de la constitution pour modifier cet article?

Continuez à donner à Kanambe le bénéfice du doute, vous recevrez votre récompense. Kabila n'a même pas parlé de son mandat et de son avenir politique. Ça ne vous dit rien?

Na kamwe ShockedShocked What a Face Shocked Shocked 


ndonzwau a écrit:

Je voudrais néanmoins faire remarquer qu'à mon avis le forum fait jusque-là une lecture partielle du fameux suffrage indirect qui dans la bouche de Kanambe ne concernerait que les élections locales et non les législatives et la présidentielle ! Lisez le texte exact ci-dessous :[/i][/color]

Troll a écrit:
Merci mr Kota d´avoir apporté une lumière plus vive: Les suffrages dites indirectes  ne concernent pas l´élection du Président de la République:star: dont le mandat de 2 prend fin exactement dans deux ans:star: Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Hiro-Hito a écrit: J'ai aussi eu la mm impression, cpdt, la grande partie de la discussion ici a commence avant qu'on ait la video ou la version ecrite, c'etait sur base du reportage minute par minute q Wilco nous a fait.
Vous avez sans doute raison, KD, d'anticiper les intentions du rusé Kanambe, n'empêche que pour le moment son annonce (j'ai posté le texte exact) dit noir sur blanc que le suffrage indirect concerne les provinciales; il ajoute même que c'est pour en diminuer le coût...Soit !

Quant à l'étendre aux législatives nationales et surtout à la présidentielle; c'est un autre débat car cela risque fort de modifier le système ! Je laisse la parole aux "constitutionnalistes mais me demande si un suffrage indirect sied bien à un système présidentiel ou semi-présidentiel ? Je le vois plutôt aboutir à un système parlementaire qui vide la Présidence de la direction du pays et fait du PM, le véritable Chef !
Je donne ma langue au chat...



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Ahriman le 24/10/2013, 5:10 pm

Vous êtes mieux placer pour comprendre comme le dit si bien Tsippora seule l’argent intéresse le Chairman. On parle de lui car il est le seul détenu politique de la CPI pour le cas de la RD Congo, soit!!
Un homme politique doit assumer jusqu’au bout, peut être c’est la raison pour la quelle j’ai personnellement beaucoup du respect pour le vieux de Limité car il assume. J’ai aussi cette estime pour Ngwanda car lui a été Mobutiste jusqu’au bout et il assume qu’on le christifie ou non et moi je dis chapeau. Pour revenir au cas du MLC, lorsqu’ils leurs arrivent de tirer les avantages du système ils le soutiennent sinon ils souhaitent rester à l’abris des foudres du peuple. C’est de la poudre au yeux.
Dans le cas d’espèce j’aurais souhaiter que le MLC assume sa participation au gouvernement d’union national, disons de cohésion nationale, mais ils sont si peureux qu’ils ne vont pas oser juste pour des calculs politiciennes. Mon père m’a toujours dit trop de calcul dans la vie brille les pistes.
Le Chairman n’aime pas voir d’autres personnes briller dans son ombre, c’est le JB Mpiana de la politique. A fulaka mutu te, je parie qu’il allait participer au gouvernement s’il était lui-même libre mais comme il évite qu’on lui dame le pion, il est prêt à sacrifier tout un parti pour son ego, malheureusement JoKa le sait si bien et l’attend au tournant. Lui ne va jamais diriger le Congo, il a eu sa chance en 2006.



ndonzwau a écrit:
Ahriman a écrit:Le cas du MLC est pathétique, ils soutiennent JoKa pour financer le procès du Chairman mais ils refusent d’entrer au gouvernement par peur d’être qualifier de destructeurs par le peuple car il est évident que ceux qui seront au gouvernement auront du mal à se faire élire au prochain élections hormis la tricherie à l’échèle nationale modèle Ngoy Mulumba. Donc le MLC a peur de partager l’échec avec JoKa en 2016 en même temps on veut bien le soutiens au Chairman. Mais ce soutiens serait mieux organiser si un Mbembiste/MLC était au gouvernement pour le matérialiser et faire pression. Mais bon les politiciens sont une classe à part et je pense qu’ils sont presque tous dépassés par les événements.
Je pense aussi que F. Mwamba sera dans ce gouvernement comme ministre de la coopération régionale car les affaire étrangers n’est pas vacant.


Hiro-Hito a écrit: Mais coe j'ai tjr dis, Les Congolais ne savent pas c qu'ils cherchent, On ne sait exactement qui a propose ceci, mais on peut deja speculer q c le MLC et pour des raisons egoistes. Je dis egoiste, car il me semble q ces gens ne peuvent voir au dela de leurs interets. Si le Gouverment doit desormais etre en charge de defendre les cas des compatriots detenus par la CPI, il sied de rappeler a ces gens (qui se plaisent pcq Bemba va beneficier de cette mesure) les noms de qlq compatriotes ds la mm situation, il s'agit de Ngudjolo, Bosco Ntanganda...Alors qu'on nous dise pkoi ce dernier ne peut il pas beneficier de cette mesure? Et mm pour la cause, si la CPI decide de chercher un Congolais demain, notre gouvernement aura l'obligation de proteger le coupable, sinon, apres l'avoir livrer, il va devoir le defender What a Face What a Face What a Face 
Pour ce fameux gouv d'union nationale, je vois deja un F. Mwamba et C. Badibangi


Admin a écrit:Pour les compatriotes détenus au CPI le gouvernement sera désormais en charge de défendre leurs cas.
Essayons peut-être de nous montrer plus réalistes et précis !
Si il est évident que cette mesure est d'abord motivée par le cas Bemba, dans son annonce, Kanambe a pris soin (ou eu la ruse) de l'étendre à tous les autres prisonniers de la Cpi ou d'autres juridictions internationales :

"(...)Quant aux compatriotes détenus à la Cour Pénale Internationale, ainsi que devant d’autres juridictions à travers le monde, au nom de la réconciliation nationale et du droit des citoyens à la protection consulaire, je charge le gouvernement de faire le suivi de leurs dossiers.(...)"
On ne peut pas lui en vouloir d'avoir "envoyé" Bemba à La Haye pour des raisons politiques et en même temps lui reprocher de se faire pardonner !
De même pour les autres, s'il les y a déferrés pour contenter la CI, nous voyons bien la condamnation africaine générale (Ua en tête) de cette justice "néo- coloniale, que Commandant Hyppo s'en ravise dans la suite, je ne l'en blâmerai pas; c'est d'ailleurs ce que font tous les bons Etats, se préoccuper de leurs citoyens condamnés ailleurs !
Ce sont hélas "des seigneurs de la guerre", la sollicitude de leurs Etats n'empêchera pas leur condamnation mais..........

Quant au procès en égoïsme du Mlc, je ne le comprends pas trop : auriez-vous voulu qu'il ne se préoccupe pas de son Chef emprisonné, surtout que tout le monde sait que c'est largement pour des raisons politiques ?
Qu'il ait pour ce faire marchandé avec le pouvoir qu'il croit à tort ou à raison décisif, ce n'est que de bonne guerre, du réalisme politique...

Y est-il allé jusqu'à hypothéquer l'intérêt supérieur de la Nation ? Attendons la suite mais pour le moment je ne le vois pas : le juste reproche à lui faire est moins pour moi d'avoir négocié cette mesure plutôt que de s'être quelque peu désolidarisé du reste de l'opposition mais ce reproche vaut pour toute l'opposition où chacun campe dans sa position, où elle n'arrive pas à coordonner ses vues et ses actions...
Au bout c'est le demi-échec de ces Concertations où des réformettes à la marge ne changeront que fort peu la mauvaise gouvernance, où une nouvelle majorité aura confisqué le pouvoir en se réclamant d'un factice gouvernement d'union !



Compatriotiquement!


Dernière édition par Ahriman le 24/10/2013, 10:50 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Troll le 24/10/2013, 7:05 pm

Mathilde a écrit:
Bien dit Felix Tshisekedi...
.



FELIX TSHISEKEDI DEVOILE LE PLAN DE "KABILA" POUR 2016

ACTE DE COURAGE

Il faut admirer et saluer ce courage du "petit Prince" FELIX qui defend les parlementaires de l´UDPS qui siègent au Parlement...Comme il le souligne avec courage, il ne s´agit pas de la "trahison" mais de "l´indiscipline"..Cette nuance politique est un acte de courage.
Decidement, le petit Prince sera different de son père le Roi.
Quand Felix inisiste sur la necessité de "laver les linges" soit du public, nous esperons qu´il sera assez fort...pour casser cette tradition de l´exclusion qui caracterise l´UDPS..et presque toutes les formations politiques au Congo:star: Like a Star @ heaven On devait accepter la difference d´opinion dans un parti politique sans pour autant en faire un acte de trahison ..Like a Star @ heaven 

PROPOSITION

C´est bon de parler de la malice de Kanambe et son gang qui semble-t-il tente de prolonger sa présence á la tête de l´État..mais comme opposant, c´est mieux et très important d´apporter des arguments qui peuvent faire echouer la stratégie de Kanambe:star: Like a Star @ heaven 

Les élections ne se deroulent que sur base d´une liste électorale et non sur la base d´un recensementLike a Star @ heaven Le recensement ne peut retarder les élections:nonono:  ni devenir un facteur électorale:nonono:  C´est ici que FELIX et tous ceux de l´opposition devraient passer plus de temps á démontrer qu´il est impossible de rafistoler la date limite du mandat de Kanambe:welcome:  

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  joss0 le 24/10/2013, 9:19 pm

Lorsque Léon Kengo wa Dondo invitait les opposants de prendre part aux concertations nationales en vue de la formation du gouvernement d'ouverture, les membres de la Majorité présidentielle qui se recrutent comme des opposants au Premier ministre actuel, se sont mis à insulter et injurier, via les médias, le président du Sénat. Finalement, c'est Léon Kengo qui gagne. En annonçant la formation d'un gouvernement de cohésion nationale, ce sont les mêmes personnes, des véritables opposants à Augustin Matata Ponyo Mapon de la Majorité présidentielle qui ont applaudi frénétiquement le chef de l’État.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Admin le 24/10/2013, 10:06 pm

Vous savez ... très sérieusement la clairvoyance de qlqn comme Kota ou qlqs individus que vous voyez interviewés devant la permanence de l'Udps c'est presque des cas d'exception ... le congolais du pays n'a pas une vision claire de la démocratie ... il ne l'a jamais connu par ailleurs. Ici par exemple personne semble être choqué que des ministres et députés collectionnent des villas dans toutes les communes de Kinshasa ... Ce passage a scrutin indirect ... pas grand monde ne s'y intéresse ... tout ce que les gens retiennent c'est un gouv d'union nationale etc , les 30% accordés aux femmes...

Martin Fayulu critique sévèrement ce discours sur des chaines proches de l'opposition comme CK Tv etc... et en lingala en plus ... donc Bâ congolais bazo yoka mais les amis on est très loin de la vision que nous avons ici.
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Hiro-Hito le 24/10/2013, 10:34 pm

Vraiment, bo banda nanu ko kombola liboso ya lopango na bino moko, q ceux qui ont contredit Kengo viennent se repentir

joss0 a écrit:Lorsque Léon Kengo wa Dondo invitait les opposants de prendre part aux concertations nationales en vue de la formation du gouvernement d'ouverture, les membres de la Majorité présidentielle qui se recrutent comme des opposants au Premier ministre actuel, se sont mis à insulter et injurier, via les médias, le président du Sénat. Finalement, c'est Léon Kengo qui gagne. En annonçant la formation d'un gouvernement de cohésion nationale, ce sont les mêmes personnes, des véritables opposants à Augustin Matata Ponyo Mapon de la Majorité présidentielle qui ont applaudi frénétiquement le chef de l’État.

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  ndonzwau le 24/10/2013, 11:27 pm

Sauf quelques avancées factuelles, rien de nouveau dans ce discours ; ceux qui en douteraient encore feraient mieux de se souvenir quelques discours de Mobutu comme celui sur "le mal Zaïrois" ou encore mieux les rapports de la CNS : ce ne sont pas des bilans génériques qui nous ont manqués, encore moins les promesses ! Les principales recommandations ne relevant que du travail normal de tout bon gouvernement ! L’horizon 2016 que toute la population voulait voir éclairci à l’issue des Concertations a été malicieusement escamoté !

Ce qui est grave chez Kanambe; ce que tout y parait creux, il y manque même l’humilité et la sincérité élémentaires d’un Mobutu avec son "comprenez mon émotion" ou le "je vous ai compris" d’un De Gaule à Alger ; or un tel repentir aurait dissipé déjà beaucoup de la méfiance actuelle, aurait mieux réconcilié le pouvoir avec la Nation !
En effet, lorsque Admin fait le constat d’une population peu ou pas hostile à ce discours, cela reflète plus les attentes impérieuses d’une population en grand désespoir face à des promesses plutôt qu’à un quitus réaliste fait au pouvoir !

De même vous avez entendu vous-mêmes les applaudissements enflammés de nos parlementaires à l’annonce du fameux gouvernement de cohésion nationale : qui peut croire qu’ils ne pensaient pas aussi à leur éventuelle part propre du nouveau partage du gâteau national ? Relativisons donc !
Entre-temps adieu nos fumeux "5 sentiers" et je ne sais quelle fantasque "révolution de la modernité" ! Pas un mot : quel humiliant aveu d’échec !


Les annonces !

1° La réforme du secteur de sécurité
qui aurait dû être la priorité des priorités depuis 12 ans le redevient, semble-t-il ! Bravo mais pourquoi on a attendu si longtemps ? Si le régime prend le courage et la sagesse de faire sa remise en cause peut-être retrouvera-t-il plus facilement les outils pour construire enfin cette Armée et cette Police qui peuvent sécuriser notre pays !
De plus l’Auditeur Général sera enfin mis à contribution pour les nettoyer des brebis galeuses ! Vivement demain !
2° La position enfin ferme envers le M23 (et ses parrains ?) et les autres groupes : refus d’amnistie et de réintégration en bloc ! Tant mieux et tenez-bon à Kampala mais n’oubliez pas que qui veut la paix, prépare la guerre et la guerre ici c’est face au Rwanda (et l’Ouganda) !

3° Le gouvernement de cohésion nationale tel que formaté n’est d’abord que cette astuce pour passer la pilule du déficit de légitimité après le scrutin frauduleux et du bilan global catastrophique ! De là qu’on y introduise je ne sais quels poids lourds, je plains Matata qui doit coordonner tout ce monde ! Affaiblira-t-il l’opposition au point de retourner en parti unique, pas de démocratie sans majorité et opposition ? Quel camp rendre responsable du mauvais ou bon bilan ? Et à terme pour quel bénéfice au pays sinon pour un Kanambe distribuant les jetons en Père Noël gâteux ? Attendons voir !
4° La libération des prisonniers, j’en ai déjà parlé ailleurs…
5° Bemba et les autres à La Haye ; voirci-dessus…
6° Le rapatriement au pays des dépouilles de Mobutu et Tshombe ; c’est la moindre des mesures vers la voie de la cohésion nationale…

7° Les élections locales au suffrage indirect ; ça ne me dérrangerait pas qu’elles soient prioritaires ; pour le reste voir supra…
8° Les 30% des femmes ; pourquoi pas ?
9° Le comité de suivi des recommandations, bonnes intentions avec un machin (inutile) de plus qui ne vaudront qu’à l’’usage…
10° Le Monsieur anti-corruption ! Qu’a-t-on besoin d’une instance spécifique dans un Etat qui fait respecter la loi, le refus des privilèges, des passe-droits ? L’impunité dans ce pays se nourrit du manque d’exemples aux sommets ! Si le sommet n’était copain/coquin avec les délinquants en cols blancs il aurait déjà diminué le nombre de voleurs ! Mais qui contrôle les avoirs du clan présidentiel et que gagne le fonctionnaire à part parlementaires et ministres ? Vœu pieux !

11° Un Monsieur anti-violences-sexuelles et anti-enfants-soldats : pareil ; l’impunité et l’insécurité ont trop perduré…
12° La redynamisation du plan Starec dans nos régions sinistrées, le retour des réfugiés dans les pays voisins ainsi le rapatriement des Mbororo chez eux ne seront efficaces que quand une vraix et une présence de l’Autorité de l’Etat seront revenus…
13° La lutte contre les sinistres Kuluna, reflet de la militarisation de Léo et de la pauvreté sont ces autres bonnes intentions qui souffrent d’abord d’un diagnostic insuffisant parce qu’intéressé ;du coup les solutions sont à l’avance inadaptées…

14° Le recensement, j’en ai déjà assez parlé ailleurs…
15° La problématique de la nationalité en rapport avec la diaspora nécessite d’abord une discussion apaisée plus qu’un consensus comme dit !Il est question non seulement d’accorder la double nationalité à la diaspora des souche mais aussi de délimiter les fonctions politiques qu’elle sera permise de remplir…
16° La décentralisation,il serait mieux qu’on se hâte à mesure plutôt que de se précipiter car c’est une arme à double tranchant : des forces centrifuges, des baronnies locales ; bref un risque d’anarchie et d’instabilité dans un pays fragile…
La prise en compte du coutumier, les villages rassemblés : c'est accessoire ou de longue haleine...
17° Le volet économique se résume à un long chapelet de bonnes intentions dont on ne perçoit pas la moindre balise pour y arriver… Et pourquoi le secteur minier a-t-il été si ignoré ? Il n'évoque à peine que l'avenir, évaluation et certification des ressources alors c'est le gros trou noir de nos recettes... Curieux !

Que du pain sur la planche ! Décidément nous sommes loin de voir le bout du tunnel !



Compatriotiquement !

PS

"La tombe de Mobutu au Maroc, un «endroit obligé pour se prendre en photo»
° http://www.rfi.fr/afrique/20131024-tombe-mobutu-maroc-endroit-oblige-prendre-photo-zaire-kabila
Parmi les promesses faites par le président congolais Joseph Kabila figure le rapatriement de la dépouille de l'ancien président Mobutu. Sa tombe se trouve au cimetière chrétien de Rabat, la capitale du Maroc. Au milieu des sépultures des anciens colons et des soldats français des deux guerres mondiales, le petit mausolée de l'ancien maître du Zaïre est un rendez-vous obligé pour les Congolais présents au Maroc.(...)"

° http://www.rfi.fr/afrique/20131023-gouvernement-cohesion-nationale-rdc-congo-promesses-joseph-kabila
° http://www.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-et-voila-la-democratie-consensuelle-de-kabila
° http://www.afrikarabia.com/
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20131024081913/joseph-kabila-peine-de-mort-rdc-grace-concertations-nationales-rdc-kabila-signe-une-mesure-de-grace-collective-a-l-issue-des-concertations-nationales.html


Dernière édition par ndonzwau le 25/10/2013, 2:40 am, édité 5 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  ndonzwau le 24/10/2013, 11:49 pm

Ahriman a écrit:Vous êtes mieux placer pour comprendre comme le dit si bien Tsippora seule l’argent intéresse le Chairman. On parle de lui car il est le seul détenu politique de la CPI pour le cas de la RD Congo, soit!!
Un homme politique doit assumer jusqu’au bout, peut être c’est la raison pour la quelle j’ai personnellement beaucoup du respect pour le vieux de Limité car il assume. J’ai aussi cette estime pour Ngwanda car lui a été Mobutiste jusqu’au bout et il assume qu’on le christifie ou non et moi je dis chapeau. Pour revenir au cas du MLC, lorsqu’ils leurs arrivent de tirer les avantages du système ils le soutiennent sinon ils souhaitent rester à l’abris des foudres du peuple. C’est de la poudre au yeux.
Dans le cas d’espèce j’aurais souhaiter que le MLC assume sa participation au gouvernement d’union national, disons de cohésion nationale, mais ils sont si peureux qu’ils ne vont pas oser juste pour des calculs politiciennes. Mon père m’a toujours dit trop de calcul dans la vie brille les pistes.
Le Chairman n’aime pas voir d’autres personnes briller dans son ombre, c’est le JB Mpiana de la politique. A fulaka mutu te, je parie qu’il allait participer au gouvernement s’il était lui-même libre mais comme il évite qu’on lui dame le pion, il est prêt à sacrifier tout un parti pour son ego, malheureusement JoKa le sait si bien et l’attend au tournant. Lui ne va jamais diriger le Congo, il a eu sa chance en 2006.



ndonzwau a écrit:
Ahriman a écrit:Le cas du MLC est pathétique, ils soutiennent JoKa pour financer le procès du Chairman mais ils refusent d’entrer au gouvernement par peur d’être qualifier de destructeurs par le peuple car il est évident que ceux qui seront au gouvernement auront du mal à se faire élire au prochain élections hormis la tricherie à l’échèle nationale modèle Ngoy Mulumba. Donc le MLC a peur de partager l’échec avec JoKa en 2016 en même temps on veut bien le soutiens au Chairman. Mais ce soutiens serait mieux organiser si un Mbembiste/MLC était au gouvernement pour le matérialiser et faire pression. Mais bon les politiciens sont une classe à part et je pense qu’ils sont presque tous dépassés par les événements.
Je pense aussi que F. Mwamba sera dans ce gouvernement comme ministre de la coopération régionale car les affaire étrangers n’est pas vacant.


Hiro-Hito a écrit: Mais coe j'ai tjr dis, Les Congolais ne savent pas c qu'ils cherchent, On ne sait exactement qui a propose ceci, mais on peut deja speculer q c le MLC et pour des raisons egoistes. Je dis egoiste, car il me semble q ces gens ne peuvent voir au dela de leurs interets. Si le Gouverment doit desormais etre en charge de defendre les cas des compatriots detenus par la CPI, il sied de rappeler a ces gens (qui se plaisent pcq Bemba va beneficier de cette mesure) les noms de qlq compatriotes ds la mm situation, il s'agit de Ngudjolo, Bosco Ntanganda...Alors qu'on nous dise pkoi ce dernier ne peut il pas beneficier de cette mesure? Et mm pour la cause, si la CPI decide de chercher un Congolais demain, notre gouvernement aura l'obligation de proteger le coupable, sinon, apres l'avoir livrer, il va devoir le defender What a Face What a Face What a Face 
Pour ce fameux gouv d'union nationale, je vois deja un F. Mwamba et C. Badibangi


Admin a écrit:Pour les compatriotes détenus au CPI le gouvernement sera désormais en charge de défendre leurs cas.
Essayons peut-être de nous montrer plus réalistes et précis !
Si il est évident que cette mesure est d'abord motivée par le cas Bemba, dans son annonce, Kanambe a pris soin (ou eu la ruse) de l'étendre à tous les autres prisonniers de la Cpi ou d'autres juridictions internationales :

"(...)Quant aux compatriotes détenus à la Cour Pénale Internationale, ainsi que devant d’autres juridictions à travers le monde, au nom de la réconciliation nationale et du droit des citoyens à la protection consulaire, je charge le gouvernement de faire le suivi de leurs dossiers.(...)"
On ne peut pas lui en vouloir d'avoir "envoyé" Bemba à La Haye pour des raisons politiques et en même temps lui reprocher de se faire pardonner !
De même pour les autres, s'il les y a déferrés pour contenter la CI, nous voyons bien la condamnation africaine générale (Ua en tête) de cette justice "néo- coloniale, que Commandant Hyppo s'en ravise dans la suite, je ne l'en blâmerai pas; c'est d'ailleurs ce que font tous les bons Etats, se préoccuper de leurs citoyens condamnés ailleurs !
Ce sont hélas "des seigneurs de la guerre", la sollicitude de leurs Etats n'empêchera pas leur condamnation mais..........

Quant au procès en égoïsme du Mlc, je ne le comprends pas trop : auriez-vous voulu qu'il ne se préoccupe pas de son Chef emprisonné, surtout que tout le monde sait que c'est largement pour des raisons politiques ?
Qu'il ait pour ce faire marchandé avec le pouvoir qu'il croit à tort ou à raison décisif, ce n'est que de bonne guerre, du réalisme politique...

Y est-il allé jusqu'à hypothéquer l'intérêt supérieur de la Nation ? Attendons la suite mais pour le moment je ne le vois pas : le juste reproche à lui faire est moins pour moi d'avoir négocié cette mesure plutôt que de s'être quelque peu désolidarisé du reste de l'opposition mais ce reproche vaut pour toute l'opposition où chacun campe dans sa position, où elle n'arrive pas à coordonner ses vues et ses actions...
Au bout c'est le demi-échec de ces Concertations où des réformettes à la marge ne changeront que fort peu la mauvaise gouvernance, où une nouvelle majorité aura confisqué le pouvoir en se réclamant d'un factice gouvernement d'union !

Compatriotiquement!

Je vous fais confiance, cher Mr Ahriman : vous avez sûrement raison !!!



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  LORD MBAKAMA le 25/10/2013, 2:27 am

J'ai lu pour vous cette intervention postée sur ma page facebook par le coordonnateur provincial de  LA RD (LA  RÉPUBLIQUE DE DEVOIR ) MR SÉRAPHIN

......Meme un gamin ne peux donner confiance a la personne de kabila.
Toutes ces recommandations sont une sortie de crise mais sans lui parce que n’ayant pas 15 personnes pour diriger.
rien ne sera comme avant mais je me souviens en 2008 sur place victoire un panneau de la modernité de kin 2010 mais ce panneau avait disparu et qu'est devenu? :  impunité, 5 chantiers échecs pour ne citer que ceux là ?......

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Mathilde le 25/10/2013, 6:24 pm

TÉLÉ 24 LIVE: Martin Fayulu fait le point sur la situation politique du pays pour 2016



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  KOTA le 25/10/2013, 6:51 pm

KABILA SE TROMPE DE CIBLE ET IL GRACIE LES KULUNA PLUTOT QUE LES PRISONNIERS POLITIQUES:

RDC : Pas de Cohésion nationale sans la libération des prisonniers politiques et d’opinion
http://wp.me/p18AQh-1TN

RDC: l’ordonnance de la grâce présidentielle «n’est pas objective», selon Avocats sans frontières http://democratiechretienne.org/2013/10/25/rdc-lordonnance-de-la-grace-presidentielle-nest-pas-objective-selon-avocats-sans-frontieres/

POINT DE PRESSE: KABILA DOIT LIBERER LES PRISONNIERS POLITIQUES, JUGES OU PAS JUGES, LA MESURE DE GRACE ADOPTEE NE REPONDANT PAS AUX RECOMANDATIONS DES CONCERTATIONS NATIONALES
http://democratiechretienne.org/2013/10/25/point-de-presse-kabila-daoit-liberer-les-prisonniers-politiques-juges-ou-pas-juges-la-mesure-de-grace-adoptee-ne-repondant-pas-aux-recomandations-des-concertations-nationales/

COMMUNIQUE DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE /PAS DE COHESION NATIONALE SANS LA LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES : KABILA DOIT RESPECTER LES ENGAGEMENTS CONTENUS DANS SON DISCOURS A LA NATION PRONONCE LE 23/10/2013
http://democratiechretienne.org/2013/10/24/communique-de-la-democratie-chretienne-pas-de-cohesion-nationale-sans-la-liberation-des-prisonniers-politiques-kabila-doit-respecter-les-engagements-contenus-dans-son-discours-a-la-nation-prononce/

RDC: la grâce présidentielle exclut la plupart des prisonniers politiques
http://www.jeuneafrique.com/actu/20131025T054706Z20131025T054628Z/rdc-la-grace-presidentielle-exclut-la-plupart-des-prisonniers-politiques.html

Résultat à Kinshasa, beaucoup s’étonnent de cette mesure très éloignée de ce que les délégués des concertations nationales avaient proposé. Pas la peine de convoquer des assises politiques pour aboutir à cela, a commenté l’avocat du Parti démocratie chrétienne, Yala Tutu. La décrispation politique passe par la libération des détenus d’opinion, pas de prisonniers de droit commun.
http://www.rfi.fr/afrique/20131025-rdc-certains-prisonniers-politiques-seraient-concernes-grace-presidentielle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  ndonzwau le 25/10/2013, 8:37 pm

ndonzwau a écrit:"(...)16° La décentralisation,il serait mieux qu’on se hâte à mesure plutôt que de se précipiter car c’est une arme à double tranchant : des forces centrifuges, des baronnies locales ; bref un risque d’anarchie et d’instabilité dans un pays fragile…(...)"
"Découpage territoriale : la non viabilité de nouvelles provinces pose problème
 confused        confused  
° http://www.lephareonline.net/decoupage-territoriale-la-non-viabilite-de-nouvelles-provinces-pose-probleme/
Parmi les propositions faites hier par Joseph KABILA lors de son discours sur l’état de la Nation devant les deux chambres du parlement réunies en Congrès, figure entre l’installation de nouvelles provinces telles que prévues par la Constitution en vigueur. Cette question qui contient une charge émotive considérable a toujours été au centre des débats depuis l’avènement de notre pays à la souveraineté internationale avec des revers sanglants dont particulièrement les deux sécessions du Katanga et du Sud Kasaï. Elle fut la pomme de discorde entre deux groupes politiques antagonistes, à savoir les unitaristes et les fédéralistes tant pendant les travaux de la Table Ronde politique de Bruxelles en 1960 que pendant les premières années après l’indépendance.

Mais seulement voilà ! Le chef de l’Etat est resté muet sur le calendrier ainsi que le chronogramme  de la mise en place de nouvelles provinces, ce qui a laissé un goût amer et d’inachevé dans les esprits des Congolais et de tous ceux qui ont choisi la RDC comme leur deuxième patrie.
Selon le législateur, tant celui de la Conférence Nationale Souveraine et ceux de deux principales Constitutions de type fédéraliste, à savoir celle de Luluabourg en 1964 et de mars 2006, chaque district devrait se muer en province. Avant que ce principe ne prenne corps, une exception de taille : les ressortissants du Bas-Congo l’ont rejeté en avançant des motifs spécifiques dont essentiellement l’étroitesse de chacun des trois districts de leur province et leur refus d’être séparés.

La non viabilité des provinces
A la Conférence Nationale Souveraine, il avait été admis dans la résolution prise à ce sujet qu’il fallait d’abord procéder à une campagne de sensibilisation populaire pendant deux législatures pour amener les différentes populations à adhérer pacifiquement à ce nouveau découpage territorial. Entretemps, il était question d’accélérer les travaux de la construction des infrastructures administratives, scolaires, sanitaires,  hospitalières, économico- sociales dans les sites qui devraient recevoir les institutions provinciales, particulièrement les sièges administratifs et les habitations des animateurs de ces institutions.
Si à Kinshasa, les députés provinciaux se réunissent dans la salle des spectacles du Collège Boboto, qu’en sera-t-il de nouvelles provinces ? Ce n’est pas par une baguette magique que l’on va mettre en place les structures financières devant générer des recettes pour faire vivre ces institutions. Etant donné la modicité des recettes financières générées actuellement par la plupart des provinces, à l’exception du Katanga, de Kinshasa et dans une certaine mesure du Bas Congo, et qui constitue un frein à leur décollage. En outre, le système de la rétrocession a fini par démontrer ses faiblesses et limites, car les gestionnaires des provinces sont obligés de faire le pied de grue dans la capitale à la fin de chaque mois pour attendre d’être servis.  Sans compter des arbitrages au niveau de la chaine des dépenses et qui peuvent prendre du temps selon les humeurs et caprices des uns et des autres.

La voie du referendum
Si les Ne Kongo ont opposé un refus catégorique au découpage de leur province en trois entités conformément au principe arrêté par le législateur, il faut signaler que des pétitions contenant plus de 100.000 signatures se trouvent sur la table du Parlement sur le refus d’autres populations du pays d’être rattachées à telle ou telle nouvelle province. Le refus des Ne Kongo a créé une jurisprudence sérieuse et qui nécessite le recours à un referendum pour régler ces sensibilités socioculturelles dans certaines parties du territoire national. Il s’agit là d’une exigence constitutionnelle destinée à régler de manière pacifique une question qui touche à l’organisation administrative de l’une ou l’autre entité territoriale décentralisée.

Des observateurs de la scène politique congolaise se sont rendus à l’évidence que certaines populations concernées par ce découpage territorial refusent d’être rattachées à telle ou telle nouvelle province pour des raisons économiques, historiques et sociologiques. Il suffit d’interroger les archives historiques du Congo pour s’en convaincre et comprendre certaines affinités qui constituent pourtant notre patrimoine national comme partout ailleurs dans le Monde. Point n’est besoin de citer des cas patents et récents qui ont défrayé la chronique socioculturelle avant de finir par le sang des innocents. Moralité : le chef de l’Etat serait mieux inspiré de laisser les mécanismes constitutionnels de referendum régler définitivement cette question du découpage dans certaines provinces. A l’exception de l’ancien Grand Kivu qui avait déjà servi de thermomètre d’essai pour le démarrage du découpage territorial à l’époque du MPR Parti Etat. Et qui se trouve dans le collimateur des stratèges de deux Etats voisins de l’Ets animés par des ambitions hégémoniques comme à l’époque d’Adolph HITLER, de Napoléon BONAPARTE, d’Alexandre le Grand, etc. En attendant, la sagesse conseille de laisser le temps au temps car, comme le disait l’ancien Président français, feu François MITTERRAND, le temps ne pardonne pas à celui qui travaille contre lui."

Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 26/10/2013, 12:21 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  King David le 25/10/2013, 9:37 pm

Troll a écrit:MBUTA KING

Allons, Troll parle souvent des "prophètes et des prophèties" Kanambe peut dire tout ce qu´il souhaite, tant que la Constitution est intacteLike a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven sunny Soyez calmes..Vous prenez Kanambe pour Mobutu? Kanambe ne sera pas "candidat" tant que la Constitution reste intactedrunken drunken drunken sunny 

Les prophètes avaient annoncés..que le recensement servirait de tremplin pour allonger le mandat de Kanambe..or la fameuse "Commission" chargée de l´application des recommendations des concertations sera certainement composée des membres de l´opposition et de la societé civile (Eglise Catholique)sunny sunny 
Où est passée la prophetie sur un poste de "vice-président" accordé á Kengo? Ruberwa sera-t-il ministre de Défense?..Wait and see!

[b]Il faut d´abord modifier la Constitution..mr King..N´ayez jamais peur des "paroles" au contraire, les propos de Kanambe sont des informations que l´opposition doit utiliser pour le coincer.
[/b]
Troll suggère un conclave de toute l´opposition....aprés la liberation des prisoniers et le retour de JPBemba..L´union de l´opposition est la seule voie pour vaincre Kanambe:sunny: 

WAIT AND SEE..soyez "zen", laissez les émotions et la peur.. coooollll8) Cool Cool Cool 
Mbuta Troll,
Je veux comprendre une chose et s'il vous plaît, aidez-moi à y comprendre.
Vous dites ceci: "Tant que la constitution ne sera pas révisée, tout ce que dira ou fera Kanambe sera nulle et non avenue. Il ne pourra même pas être candidat en 2016."

Un article de la Constitution stipule que les mandats électoraux ont une durée de 5 ans.

Alors, voici mes questions:
1. Kanambe dit que les Assemblées provinciales et le Sénat resteront en place jusqu'en 2016. A-t-on révisé la Constitution ou faudrait-il comprendre que la parole de Kanambe a force de loi.

2. Si la Constitution n'est pas révisée, doit-on considérer que Kanambe la viole?

3. S'il la viole, l'Opposition devrait-elle ignorer cette disposition et organiser rapidement des élections provinciales et sénatoriales?

4. Si Kanambe fait accepter à tous les congolais les dispositions précitées sans réviser la Constitution, pourquoi lui serait-il impossible de se représenter en 2016 sans toucher à la Constitution par des chemins détournés?

Merci de me répondre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Tsippora le 26/10/2013, 1:18 am

CQFD    
King David a écrit:
Troll a écrit:MBUTA KING

Allons, Troll parle souvent des "prophètes et des prophèties" Kanambe peut dire tout ce qu´il souhaite, tant que la Constitution est intacteLike a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven sunny Soyez calmes..Vous prenez Kanambe pour Mobutu? Kanambe ne sera pas "candidat" tant que la Constitution reste intactedrunken drunken drunken sunny 

Les prophètes avaient annoncés..que le recensement servirait de tremplin pour allonger le mandat de Kanambe..or la fameuse "Commission" chargée de l´application des recommendations des concertations sera certainement composée des membres de l´opposition et de la societé civile (Eglise Catholique)sunny sunny 
Où est passée la prophetie sur un poste de "vice-président" accordé á Kengo? Ruberwa sera-t-il ministre de Défense?..Wait and see!

[b]Il faut d´abord modifier la Constitution..mr King..N´ayez jamais peur des "paroles" au contraire, les propos de Kanambe sont des informations que l´opposition doit utiliser pour le coincer.
[/b]
Troll suggère un conclave de toute l´opposition....aprés la liberation des prisoniers et le retour de JPBemba..L´union de l´opposition est la seule voie pour vaincre Kanambe:sunny: 

WAIT AND SEE..soyez "zen", laissez les émotions et la peur.. coooollll8) Cool Cool Cool 
Mbuta Troll,
Je veux comprendre une chose et s'il vous plaît, aidez-moi à y comprendre.
Vous dites ceci: "Tant que la constitution ne sera pas révisée, tout ce que dira ou fera Kanambe sera nulle et non avenue. Il ne pourra même pas être candidat en 2016."

Un article de la Constitution stipule que les mandats électoraux ont une durée de 5 ans.

Alors, voici mes questions:
1. Kanambe dit que les Assemblées provinciales et le Sénat resteront en place jusqu'en 2016. A-t-on révisé la Constitution ou faudrait-il comprendre que la parole de Kanambe a force de loi.

2. Si la Constitution n'est pas révisée, doit-on considérer que Kanambe la viole?

3. S'il la viole, l'Opposition devrait-elle ignorer cette disposition et organiser rapidement des élections provinciales et sénatoriales?

4. Si Kanambe fait accepter à tous les congolais les dispositions précitées sans réviser la Constitution, pourquoi lui serait-il impossible de se représenter en 2016 sans toucher à la Constitution par des chemins détournés?

Merci de me répondre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Hiro-Hito le 26/10/2013, 7:53 am

Ne vous en faites pas, qd on defie Troll avec des questions claires et qu'il sait que repondre a ces questions detruiraient les premisses que lui mm a posees, il choisi une autre tactic qu'il aime tant "confuse them if you can't convince them" avec trop des parentheses qui n'ont rien a faire avec le sujet. Bon, tozela frater na biso a pesa KD biyano, peut etre que cette fois-ci, bokeseni e ko zala, I'd really love to be proven wrong

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Troll le 26/10/2013, 12:10 pm

Sad QUESTIONS "CLAIRES"Cool 

Nous avons étudiés le Droit Constitutionel á Maluku..et notre prof enseignait á la fac de droit de l´UNIKIN.

SENAT...

La Constitution du Congo est claire et explicite: Les institutions issuent des élections ne peuvent être remplacées que par des élections:star: 
En clair, le SENAT reste en Place parce qu´il n´y aura pas élection des sénateurs..pendant ces deux ans:star:

Like a Star @ heaven Il n´ya pas de vide, les institutions ne sont remplacées que par des nouvelles via des élections:star: Le mandat des senateurs s´achevent avec des nouvelles élections:P Razz où ces nouveaux senateurs entre en fonction.. pas de vide 

La raison La Constitution indique que des nouvelles provinces doivent transformer la configuration électorale et admnistrative de la RDC:star: Ainsi, les prochains "senateurs" doivent provenir de toutes les "provinces" conformement á la Constitution:star: Like a Star @ heaven 

Il serait inutile d´élire des senateurs en ce moment quand les nouvelles provinces ne sont pas en place:star: ..(Donc, la parole de Kanambe ne remplace ni ne viole la Constitution)

Cette réponse est valable pour les élections municipales..des gouverneurs des provinces et chefs des cités ect..La raisn fondamentale et juridique reste la création des nouvelles provincesclown 

Vous ne pouvez pas élire un gouverneur du Katanga, du Bandundu, de l´Equateur ou de la Province Orientale..quand ces provinces vont cesser d´exister dans leur forme admnistrative actuelle:nonono: 

FAISONS LA PART DES CHOSES

Mfumu Toto a un merite particulier..Il est l´un des rares politiciens au Congo qui LUTTE pour transmettre aux congolais des explications basées sur la logique et le bon sens..
Detester Kanambe ou être contre Kanambe ne signie pas qu´on doit perdre le bon sens et la lecture des textes:nonono:  
Mfumu Toto aime dire [b]#eza lolendo te#[/b avec raison..

Relisez les textes..et eloignez les émotions:study: study  ]

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  KOTA le 26/10/2013, 4:03 pm

Cher Troll,

Dans toutes les Constitution du monde il est prévue une clause en ce qui concerne le fait que les animateurs des institutions restent en place jusqu' à la prise de fonction des nouveaux élus: n empêche qu' en droit Constitutionnel mais aussi dans d autres disciplines du droit, il existe la lecture juridique "combination dispositionis" laquelle implique le fait de lire les normes juridique dans leur ensemble: s il est vrai qu il existe une disposition juridique qui vise à éviter la vacance du pouvoir, il est vrai aussi que il y en a d autres qui prévoient la tenu des scrutins a des dates précises: cela nous fait revenir a la question de la différence entre légalité et légitimité: si des animateur hors mandat sont encore légalement en place, ils demeurent de plus en plus illégitimes au fur et a mesure que la date prévue pour l élection des animateurs de l institution qu ils représentent est "hors mandat" dans son ensemble: de plus, ils sont tenu a ne pas engager hors mandat leur institution, se limitant aux affaires courantes.

Des lors, si les dispositions constitutionnelles sont délibérément violées pour ne pas élire des nouveaux animateurs et surtout si le retard n est pas de courte durée, je peux vous assurer, cher Troll que même la légalité de ces institution tombe, car les normes visant a empêcher la vacance ne sont pas prévue pour la longue durée mais pour les brefs intervalles entre deux élections. Extrapoler des normes visant à éviter la vacance, la possibilité que des animateurs hors mandats puissent s éterniser pendant des années est une aberration juridique, POLITIQUE et le signe d un grave disfonctionnement d une "Démocratie".

Si une vraie Cours Constitutionnelle pouvait siéger, cela serait mis en exergue au premier recours en inconstitutionnalité déposé par n importe quel citoyen ayant un intérêt légitime a faire valoir dans l inconstitutionnalité des actes posés par une chambre - ou bien une institution - hors mandat....

Même les faiblesses de l état de droit congolais ne nous permettent pas d avancer des énormités sur le fonctionnement "normal" d une institution hors mandat après plusieurs années: elle est dans l illégalité et dans l illégitimité: qu' on se le dise Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  King David le 26/10/2013, 5:40 pm

Troll a écrit:Sad QUESTIONS "CLAIRES"Cool 



[color=#3333cc]La Constitution du Congo est claire et explicite: Les institutions issuent des élections ne peuvent être remplacées que par des élections:star: 
En clair, le SENAT reste en Place parce qu´il n´y aura pas élection des sénateurs..pendant ces deux ans:star:

Like a Star @ heaven Il n´ya pas de vide, les institutions ne sont remplacées que par des nouvelles via des élections:star: Le mandat des senateurs s´achevent avec des nouvelles élections:P Razz où ces nouveaux senateurs entre en fonction.. pas de vide 
Ai-je bien compris? La Constitution de la RDC est claire: Les institutions issuent des élections ne peuvent être remplacées que par des élections.

Alors cher frère Troll, soyons lucides et conséquents: Kanambe n'a pas besoin de réviser la Constitution pour rester au Pouvoir. Il n'a qu'à ne pas organiser les élections en 2016, ni en 2017, ni en 2024. Pour le remplacer, il faudrait que l'Opposition organise au plus pressé des élections car, la Constitution encourage Kanambe à ne pas organiser des élections après 5 ans. Ce qui prime c'est: Les institutions issues des élections ne se remplacent que par des élections.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Ahriman le 26/10/2013, 8:02 pm

KOTA a écrit:Cher Troll,

Dans toutes les Constitution du monde il est prévue une clause en ce qui concerne le fait que les animateurs des institutions restent en place jusqu' à la prise de fonction des nouveaux élus: n empêche qu' en droit Constitutionnel mais aussi dans d autres disciplines du droit, il existe la lecture juridique "combination dispositionis" laquelle implique le fait de lire les normes juridique dans leur ensemble: s il est vrai qu il existe une disposition juridique qui vise à éviter la vacance du pouvoir, il est vrai aussi que il y en a d autres qui prévoient la tenu des scrutins a des dates précises: cela nous fait revenir a la question de la différence entre légalité et légitimité: si des animateur hors mandat sont encore légalement en place, ils demeurent de plus en plus illégitimes au fur et a mesure que la date prévue pour l élection des animateurs de l institution qu ils représentent est "hors mandat" dans son ensemble: de plus, ils sont tenu a ne pas engager hors mandat leur institution, se limitant aux affaires courantes.

Des lors, si les dispositions constitutionnelles sont délibérément violées pour ne pas élire des nouveaux animateurs et surtout si le retard n est pas de courte durée, je peux vous assurer, cher Troll que même la légalité de ces institution tombe, car les normes visant a empêcher la vacance ne sont pas prévue pour la longue durée mais pour les brefs intervalles entre deux élections. Extrapoler des normes visant à éviter la vacance, la possibilité que des animateurs hors mandats puissent s éterniser pendant des années est une aberration juridique, POLITIQUE et le signe d un grave disfonctionnement d une "Démocratie".

Si une vraie Cours Constitutionnelle pouvait siéger, cela serait mis en exergue au premier recours en inconstitutionnalité déposé par n importe quel citoyen ayant un intérêt légitime a faire valoir dans l inconstitutionnalité des actes posés par une chambre  - ou bien une institution - hors mandat....

Même les faiblesses de l état de droit congolais ne nous permettent pas d avancer des énormités sur le fonctionnement "normal" d une institution hors mandat après plusieurs années: elle est dans l illégalité et dans l illégitimité: qu' on se le dise Twisted Evil
  Merci pour cette démonstration du droit constitutionnel qui est sans équivoque!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Mathilde le 26/10/2013, 9:43 pm

Gabriel Mokia réagit sur le discours décevant de Joseph Kabila au congrès..@VoiceOfCongo


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Troll le 27/10/2013, 1:17 am

Mister KING

Ce n´est pas á Kanambe d´organiser les élections quand la Constitution est claire: deux mandats au maximun non renouvelable

Selon la Constitution, c´est á la CENI d´organiser les élections..en toute conformité avec les lois du Congo et pas un "Président de la République" dont le dernier mandat est entrain de prendre fin:evil: 

En principe, Kanambe n´a rien á avoir avec les prochaines élections où il ne peut pas être "candidat"..Au contraire, sans l´opposition il n´y aura jamais des élections au Congo:oops: Embarassed D´où l´opposition devrait s´impliquer avec beaucoup de determination dans la preparation des élections dès l´an prochain afin d´éviter le chaos..

En clair, l´an 2014 devrait servir á mettre au Point toutes les stratégies, toute la logistique via une collaboration "transparente" entre la CENI et l´opposition/societé civile/majorité.. afin que l´an 2015 ne soit qu´une année de "campagne électorale"Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 

Notez en passant que l´argument des "recensements" n´est pas..crédible ..car c´est la LISTE ELECTORALE qui est á la base des élections et non le recensement des populations:nonono: 

Au travail monsieurs de l´opposition..au travail

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Ahriman le 27/10/2013, 12:05 pm

Sad Je ne comprend plus rien, JoKa n’organise pas les élections mais la CENI. Paradoxalement cette CENI est l’émanation du Parlement ou JoKa est majoritaire sans oublier que c’est le  gouvernement de JoKa qui finance le processus électoral donc la CENI. Le gouvernement bloque le financement des élections donc prive la CENI des moyens, la CENI  croisse ces doigts et JoKa reste au pouvoir.

La démocratie à la congolaise est un cas spécial. Toutes ces analyses faites à 8000 km du Congo, non Le Grand Maître SpirituS, avait raison ici on a trop des théoriciens qui n’admettent pas qu’ils sont déconnectés des réalités congolaises!!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  LORD MBAKAMA le 27/10/2013, 12:53 pm

.....La démocratie à la congolaise est un cas spécial. Toutes ces analyses faites à 8000 km du Congo, non Le Grand Maître SpirituS, avait raison ici on a trop des théoriciens qui n’admettent pas qu’ils sont déconnectés des réalités congolaises!!!....................
hriman
vous avez tout saisi patriote Rolling Eyes 
Moralité : la pensée est libre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Tsippora le 27/10/2013, 9:43 pm

Ce qui est encore plus surprenant à mon avis, c'est de se prévaloir de l'argument sur le respect de la constitution, alors que Joseph la piétinne allégrement depuis sont entrée en fonction. Le seul fait qu'il n'y ait pas eu d'élections provinciales est une preuve que la légalité est loin d'être une preoccupation pour ce régime et surtout, que les institutions issues des elections de 2011 resteront en place bien après leur échéance. Il est utopique aujourd'hui de penser qu'il y aura des elections en 2016, surtout après le discours au Congrès du tricheur national. Si je faisais partie de l'opposition, je commencerais à en glisser un mot aux parrains et à leur demander d'exiger des guaranties de la part du kadogo qu,il organisera des elections (responsabilité qui ne devrait pas revenir au president-sortant) et, qu'il ne se présentera pas... Il est temps que l'opposition se rassemble MAINTENANT ET NON EN 2016, sinon 2016 sera une année comme une autre, avec Joseph à la tête du pays.
Ahriman a écrit:Sad Je ne comprend plus rien, JoKa n’organise pas les élections mais la CENI. Paradoxalement cette CENI est l’émanation du Parlement ou JoKa est majoritaire sans oublier que c’est le  gouvernement de JoKa qui finance le processus électoral donc la CENI. Le gouvernement bloque le financement des élections donc prive la CENI des moyens, la CENI  croisse ces doigts et JoKa reste au pouvoir.

La démocratie à la congolaise est un cas spécial. Toutes ces analyses faites à 8000 km du Congo, non Le Grand Maître SpirituS, avait raison ici on a trop des théoriciens qui n’admettent pas qu’ils sont déconnectés des réalités congolaises!!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le discours Minutes par Minutes pour vous

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum