ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  LORD MBAKAMA le 9/11/2013, 1:56 pm

ABBÉ MALU MALU toujours pareil,  son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE


FLASH INFO : OH CONCERTATION COHÉSION, MBUA ABANDI KO LAKISA EZALELI NAYE. Lisanga Bonganga NANU O CLAQUER PORTE TE AVEC TON FAC
RDC : le président de la Ceni annonce les élections municipales et locales pour 2014

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a présenté le vendredi 8 novembre aux délégués des partis politiques réunis au Palais du peuple une projection de la feuille de route pour l’organisation du cycle électorale 2013-2016. Le contenu de cette feuille de route n’a pas été révélé à la presse. Mais le président de la Ceni, l’abbé Malu Malu a annoncé que les élections urbaines, municipales et locales seront organisées en 2014.

« Quoi qu’il en soit l’année 2014 est électorale et va connaître des élections urbaines, municipales et locales », a-t-il déclaré.

Le président de la Ceni a affirmé cependant que le calendrier de chaque élection sera publié au début de chaque année budgétaire.

« Il faudra attendre janvier 2014 pour avoir le calendrier électoral des élections urbaines, municipales et locales. Janvier 2015 pour connaître les opérations en ce moment là. Et janvier 2016 en ce qui concerne l’élection présidentielle et législatives nationales », a expliqué l’abbé Malu Malu.

Le président de la Ceni a fait savoir que sa commission proposait d’organiser les élections provinciales au suffrage universel indirect. « Mais cela dépendra des législateurs », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, l’abbé Malu Malu a prévenu que l’organisation du recensement administratif de la population pourrait perturber le calendrier électoral.

« La Ceni a attiré l’attention sur une grande opération qui peut changer énormément les choses. Elle propose que le gouvernement prenne ses responsabilités pour procéder au recensement administratif de tout Congolais et de toute Congolaise peu importe l’âge », a-t-il souligné.

La rencontre entre la Ceni et les partis politiques se déroule sans les représentants de la plateforme de l’opposition des Forces acquises au Changement (Fac) qui avaient claqué la porte le lundi. A en croire l’un de ses membres, Lisanga Bonganga, une des recommandations des concertations nationales demandait qu’on puisse restructurer l’actuelle commission électorale. Rolling Eyes Rolling Eyes Very Happy   
lu pour vous par LORD MBAKAMA L'HOMME DU DEVOIR
Lire aussi sur radiookapi.net:

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Troll le 9/11/2013, 2:58 pm

..Une "proposition"Question Suspect Suspect Suspect 

Selon la Radio Okapi....la CENI "propose" un calendrier électoral:sunny: sunny sunny C´est une "proposition" parce qu´il ya beaucoup des facteurs qui influencent la tenue des élections même au niveau locale:study: study 

S´il faut inclure..les propos de R Feingold sur l´avis des USA qui souhaitent des élections crédibles, Malu Malu ne fait qu´une proposition aux "acteurs" et "decideurs"

La fameuse phrase sur le "recensement" n´a ni sa Place ni même n´a aucun sens de la part de Malu Malu: les élection se font sur base d´une liste électorale parce que tous les congolais ne peuvent pas êtres des électeurs selon la loinstudy 

Il faut posseder un certain äge, des facultés physiques ( les malades mentaux ne votent pas,..) ect..Le recensement n´a rien á avoir avec le processus électoral:nonono:  Malu Malu n´a besoin que d´une liste électorale..pas plus que cela:lol!: 

L´opposition a un rôle.... la fameuse tactique de la chaise vide n´est pas la bonne, au contraire il faut necessairement recourir á R Feingold de temps en temps pour "lol! rappeler" de la promesse des USA pour la tenue des élections crédibles...
En plus, il n´y a aura pas élection sans la participation de l opposition..cette participation donne aux membres de l´opposition un pouvoir, une influence et surtout un droit de regard dans tous ce processus..

Le mieux pour l´opposition est de tenir un "conclave" où on decide ensemble des réponses á donner á Malu Malu:study: jocolor et de la stratégie diplomatique necessaire pour atteindre les objectifs ..

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  LORD MBAKAMA le 9/11/2013, 5:54 pm

........Le mieux pour l´opposition est de tenir un "conclave" où on decide ensemble...

Mon doyen,
pourquoi prenez-vous des congolais pour des cons ?  il y a eu conclave de toute l’opposition de s'abstenir des concertations du pprd !!  pour ne pas légitimer l'usurpateur kabila dans sa décadence.....   oui tous d'accord Razz  mais avec le ballon d’essai de la mangeoire lancé par Kengo d'inclure tout le monde au gouvernement de la cohésion nationale Very Happy  les Lisanga et autres ont couru vite rallonger la majorité présidentielle:roll: 
La suite vous la connaissez.......
Et maintenant que les mêmes pratiques d'antan de jeu des dupes recommencent, vous,  vous nous parlez des USA bla bla bla.......  c la première fois que les usa distraient les tiers-mondistes dans leur naivité ?  
Moralite: africain arrêtez de compter sur les blancs dans votre stratégie,  dans votre lutte, pour votre liberte     Si les USA ont donné l'ordre au M23 de se retirer, c pas par le coeur !!!   non nonn. !!  c suite au combat aussi de vaillants congolais au monde de partout qui ont dit depuis les dernières élections TROP C TROP.bounce  : DES MARCHES PARTOUT, DES CASIERS JUDICIAIRES EN VRAC, DES CASSURES  DES AMBASSADES, DES PONDS EN OTAGE, DES CAILLASSAGES DE CORTÈGES DE KABILA ET KAGAME A  LONDRES CANADA SUISSE SUD AFRIQUE USA........ ET SUR PLACE AU CONGO:summer: 
bref, NOUS ON NE LÂCHERA PAS LE COMBAT DE LIBÉRATION JUSQU’À CE QUE LES RUANDAIS NE SOIENT PLUS DANS TOUTES NOS INSTITUONS DES SERVICES PUBLICS.  OH ÉLECTIONS, CONCERTATIONS, DIALOGUE, CONCLAVE.....   C DE LA BLAGUE ÉTERNELLE DE TOUS LES DICTATEURS.  BINO BO KOMA KAKA, BO SALA KAKA BA ANALYSTES, MAIS BISO EN PRATIQUE KAKA BITUMBA YA NDENGE NIONSO POUR RÉCUPÉRER NOTRE CONGO.
C PAS MALU MALU QUI DEVRAIT ENCORE REVENIR AVEC UN LANGAGE DES BOIS DANS SA FONCTION ? SURTOUT PAS LUI QUOI ? COMBIEN DES GENS SONT MORTS A CAUSE DE SON MEME STYLE DE LANGAGE DE BOIS ?
NOUS ON VEUX DES HOMMES DES BONNES INTENSIONS ET NON CORROMPUS.
CE MR ARRIVE POUR PROTÉGER L'EMPIRE DU MAL DE GÉNÉRATION EN GÉNÉRATION. VOUS,  LES DUPES ATTENDEZ TOUJOURS L'INTROUVABLE EN LUI.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Cavalier le 10/11/2013, 8:23 am

LORD MBAKAMA a écrit:........Le mieux pour l´opposition est de tenir un "conclave" où on decide ensemble...

Mon doyen,
pourquoi prenez-vous des congolais pour des cons?

Et maintenant que les mêmes pratiques d'antan de jeu des dupes recommencent, vous,  vous nous parlez des USA bla bla bla.......  c la première fois que les usa distraient les tiers-mondistes dans leur naivité ?  
Moralite: africain arrêtez de compter sur les blancs dans votre stratégie,  dans votre lutte, pour votre liberte     Si les USA ont donné l'ordre au M23 de se retirer, c pas par le coeur !!!   non nonn. !!  c suite au combat aussi de vaillants congolais au monde de partout qui ont dit depuis les dernières élections TROP C TROP.bounce  : DES MARCHES PARTOUT, DES CASIERS JUDICIAIRES EN VRAC, DES CASSURES  DES AMBASSADES, DES PONDS EN OTAGE, DES CAILLASSAGES DE CORTÈGES DE KABILA ET KAGAME A  LONDRES CANADA SUISSE SUD AFRIQUE USA........ ET SUR PLACE AU CONGO:summer: 
bref, NOUS ON NE LÂCHERA PAS LE COMBAT DE LIBÉRATION JUSQU’À CE QUE LES RUANDAIS NE SOIENT PLUS DANS TOUTES NOS INSTITUONS DES SERVICES PUBLICS.  OH ÉLECTIONS, CONCERTATIONS, DIALOGUE, CONCLAVE.....   C DE LA BLAGUE ÉTERNELLE DE TOUS LES DICTATEURS.  BINO BO KOMA KAKA, BO SALA KAKA BA ANALYSTES, MAIS BISO EN PRATIQUE KAKA BITUMBA YA NDENGE NIONSO POUR RÉCUPÉRER NOTRE CONGO.
C PAS MALU MALU QUI DEVRAIT ENCORE REVENIR AVEC UN LANGAGE DES BOIS DANS SA FONCTION ? SURTOUT PAS LUI QUOI ? COMBIEN DES GENS SONT MORTS A CAUSE DE SON MEME STYLE DE LANGAGE DE BOIS ?
NOUS ON VEUX DES HOMMES DES BONNES INTENSIONS ET NON CORROMPUS.
CE MR ARRIVE POUR PROTÉGER L'EMPIRE DU MAL DE GÉNÉRATION EN GÉNÉRATION. VOUS,  LES DUPES ATTENDEZ TOUJOURS L'INTROUVABLE EN LUI.
5/5 Mr MBAKAMA,

La t'as vu juste, Les echos du combat mene par La Diaspora Congolaise ont brise le mur du silence car les Imperialistes adhorent operer ds le silence & l'invisibilite.  Surtout qd je pense a l'humiliation qu'avait subie leur poulain Kagame a Oxford & au Canada��

Ceux la qui pensent que Kabila va quitter le pouvoir via les elections ils sont de vrais somnambules & aussi des affaiblis mentaux.  La seule facon d'oter Kabila du pouvoir c'est de le bouter dehors par UN SOULEVEMENT POPULAIRE C-A-D CELA EXIGERAIT QUE TOUS LES CONGOLAIS, TOUTES LES CONGOLAISES SOIENT VRAIMENT DEBOUT EN CE JOUR LA Idea

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  LORD MBAKAMA le 10/11/2013, 11:48 am



Lu pour vous:
.................. Eliezer Ntambwe a ajouté 4 photos.
Bonjour et bon Dimanche Bandeko nanga,ce matin j ai un petit souci; Lambert MENDE porte parole y'a Gouvernement alobi bako signer accord moko te n'a M23 ekozala kaka une simple declaration,Raymond TSHIBANDA chef y'a diplomatie congolaise alobi bazo signer accords n'a M23 lundi,to kondima nani Bandeko n'a nga?
Tokosuka wapi n'a dédoublement y'a ba porte parole n'a kati y'a Gouvernement Matata,tantôt eza MENDE ou Daniel Mukoko samba,lelo MENDE et TSHIBANDA et souvent ils se contredise toujours,ekoki kozala pona nini? Je vous aime tous
.............................

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Cavalier le 10/11/2013, 1:48 pm

Reponse: C'est pcq Mr Lamber Mende est 1 Menteur Prossionnel a tel point qu'il mente mm s'il n'y a pas lieu d mentir. Laughing 

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  regarder et bien voir le 10/11/2013, 4:19 pm

-A` mon avis je crois que si ca dependait personnellement de Obama ou de Francois Hollande par exemple, Joseph Kabila n'allait pas faire ce mandat ci, la fraude electorale allait etre confirmee' et on en serait a` autre chose. Mais comme les presidents occidentaux ne sont pas completement chefs de leurs pays respectifs, ils ne pouvaient pas faire autrement que d'assumer l'approbation de leurs multinationales. Mais n'empeche que les presidents occidentaux ont aussi certaines influences dans certaines circonstances, surtout quand l'opportunite' est soutenue par certains de leurs compatriotes qui pensent differemment de ce que font leurs multinationales. Ceci dit, je crois fermement que Obama a deja conclu que kabila ne fera pas un autre mandat après celui-ci. Je suis sur. Parce que Obama est aussi un malin: il laisse faire plusieurs points aux autres pour qu'il soit a` mesure de decider completement sur quelques points qui lui seront laisses'. Il n'a pas ete' content du nouveau mandat de kabia, mais maintenant on verra que c'etait donner pour recevoir quelque chose d'avantageux: plus de kabila au Congo.

-Je crois que l'Opposition politique doit se consolider, se concerter entre elle pour qu'elle puisse poser de temps en temps un contre-poids a` la MP. C'est imperatif cela, sans quoi meme si Kabila partait, un autre de la MP risquerait de se positioner aux yeux des parrains (les multinationales par exemple). Sans une coordination et une attitude d'unite' au sein de l'Opposition, je trouve que ca serait difficile a` l'Opposition d'atteindre le pouvoir comme nous souhaitons.
Vous savez cela fait parti d'un tres mauvais naturel congolais, les congolais ne sont pas dynamiques en tout cas. Nous sommes tres avares, pretentieux, orgeuilleux et envieux. C'est ce qui fait que l'Opposition ne soit pas unie, c'est aussi ce qui fait que les mouvanciers dans la kabilie puissent se contenter au pillage et a` la megestion des ressources sans se soucier des contribuables congolais.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Cavalier le 10/11/2013, 9:42 pm

RBV,

Que ca soit Obama ou son collegue Francais F Hollande, le probleme du Congo n'est pas du tt leur preocupation primordiale a c que Je Sache������

Tt comme Le President Kabila, Le President Obama est a son dernier mandat, alors qu'est ce qui te fait croire que sa mission est de stopper Kabila a prolonger son mandat Question 

La Politique c'est aussi L'Art de La  Manipulation de La Masse, Le Peuple.  En RDC La Veritable Opposition enc moment c'est La Diaspora, c-a-d Le Peuple... Le challenge de la diaspora en c moment c'est d Reussir a inciter Le Peuple Congolais a L'Insurrection Populaire comme a l'epoque PRE-INDEPENDANCE...

Si Le Peuple devient Le Juge Principal en tant quee Decideur les Imperialistes vont s'incliner aussi, mais en changeant des tactiques comme ca ete le cas en Afrique du Sud.

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Troll le 11/11/2013, 10:28 am

valier"
Ceux la qui pensent que Kabila va quitter le pouvoir via les elections [color=#ff3366]ils sont de vrais somnambules & aussi des affaiblis mentaux.
 La seule facon d'oter Kabila du pouvoir c'est de le bouter dehors par UN SOULEVEMENT POPULAIRE C-A-D CELA EXIGERAIT QUE TOUS LES CONGOLAIS, TOUTES LES CONGOLAISES SOIENT VRAIMENT DEBOUT EN CE JOUR LA Idea[/quote]Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy 

Nos remerciements sincères pour cette qualification de "somnambules et d´affaiblissement mentale" Razz Razz Nous prenons bonne note et nous serons au rendez-vous pour vivre in live votre "soulevement populaire"Very Happy Very Happy 

Nous ne sommes pas pressés de voir se réaliser les prophèties des "genies" du genre mr Cavalier:P Mais, un peu de reserve dans les choix des termes que vous utilisez sur ce site..juste un peu de reserve:P Cool Cool Cool 

Nous ne croyons pas á un "soulevement populaire" même organisé par un genie comme mr Cavalier:nonono:  Comme l´Admn l´affirme de temps en temps: les "dieux" decident encore et vont decider du futur de la RDC et la voie royale semble être ]b]l´alternance par les élections[/b]

Il ne faut pas faire attention aux propos d´un somnambule et retardé mentale comme Troll Ceux qui possedent plus d´intelligence feraient mieux de cesser..tout echange avec Troll..c´est bon pour leur santé et leur intelligence qui risquent de regresser:lol!: 

Mais Troll aime dire "WAIT AND SEE" Les prophèties qui faisaient de Kengo un "vice-président" et de Ruberwa le "ministre de la Défense" tardent á se réaliser:welcome:   

Mr LordMalu Malu ne contrôle pas grand chose:nonono: Sauf si de l´opposition lui accorde de l´espace et un pouvoir qu´il ne possede pas.
Attendons le soulevement populaire..mais mr Cavalier devrait faire vite..nous sommes pratiquement á la fin de l´an 2013..l´an prochain on commence á preparer les élections et après l´an prochain la campagne électorale..et ensuite, la fin de l´ère AFDL et Kanembe exit
Ceux qu souhaitent le "renverser" par la force de la rue ferait mieux de courir un peu plus vite, le temps joue contre eux


Don´t forget, nous serons au rendez-vous soit pour vous feliciter..soit pour rire de votre genie prophètique

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Cavalier le 11/11/2013, 10:46 pm

Troll a écrit:
Nos remerciements sincères pour cette qualification de "somnambules et d´affaiblissement mentale" Razz Razz Nous prenons bonne note et nous serons au rendez-vous pour vivre in live votre "soulevement populaire"Very Happy Very Happy
 Hey Mister Troll J'ai b1 peur que ces qualificatifs la n' etaient personnellement adresses na Yo Exclamation Desole Surprised  Sad 

Ozo pesa nga impression comme si omizwaka trop au serieux, comme si Univers Virtuel oyo tt entier e vibraka autour ya personne na yo...Desole once again ndeko Message ezalaki en aucun cas adresse na yo.


La seule personne na forum qui s'interesse aux propheties ezali kk one se yo moko.  Ce mot la fait partie d ton vocab 24/7...Il suffit que O retanga b'anciens commentaires na yo pr constater quelle place ezwaka na motema na yo.

Non Mister Troll, moi je ne m'attend pas a une realization d'1 qlconque prophetie caar j'utilise Le Conditionnel...Si la diaspora reussissait a inciter le peuple a L'Insurrection Populaire,,,c-a-d y a une condition...eza juste analyze bazee sur what's goin on in our communities, nothing more, nothing less.

Voila, pr le reste I let you have it your way as usual.

Po c comme ci you feed on adversity, but your foe I ain't one so u better look 4 someone else...Sad 

OVER & OUT Exclamation

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  regarder et bien voir le 12/11/2013, 5:11 am

Cavalier a écrit:RBV,

Que ca soit Obama ou son collegue Francais F Hollande, le probleme du Congo n'est pas du tt leur preocupation primordiale a c que Je Sache������

Tt comme Le President Kabila, Le President Obama est a son dernier mandat, alors qu'est ce qui te fait croire que sa mission est de stopper Kabila a prolonger son mandat Question 

La Politique c'est aussi L'Art de La  Manipulation de La Masse, Le Peuple.  En RDC La Veritable Opposition enc moment c'est La Diaspora, c-a-d Le Peuple... Le challenge de la diaspora en c moment c'est d Reussir a inciter Le Peuple Congolais a L'Insurrection Populaire comme a l'epoque PRE-INDEPENDANCE...

Si Le Peuple devient Le Juge Principal en tant quee Decideur les Imperialistes vont s'incliner aussi, mais en changeant des tactiques comme ca ete le cas en Afrique du Sud.
De Cava, je veux bien aussi comme toi voir des solutions provenir de nos propres mains, mais malheureusement ce n'est pas encore le cas et beaucoup de facteurs empeche cette facon de voir les choses se realizer.

Bien-sur Obama a ses affaires, mais sachons que les occidentaux ont aussi des dossiers geopolitiques et geostrategiques en mains. En d'autres termes ils gerent certains coins du monde. Maintenant chez les occidentaux, ce n'est pas tout le monde qui gere, il y a quelques uns. Parmi ceux qui gerent, des presidents aussi ont quelques influences tout depend mais le plus souvent ce sont des riches puissants et pour la plupart dans des sciences occultes.

Obama en tant qu'un membre influant parmi les occidentaux(meme par comparaison) avait bien revele' comment il souheterait voir des leaders democrtatiques en Afrique. Si ca dependait seulement de Obama ou de Hollande, kabila n'allait pas continuer ce mandat. J'ai bien dit "si ca dependait de chacun d'eux." Malheureusement en Occident, il y a d'autres plus puissants que les presidents.
Obama quitte officiellement en Janvier 2017, Il aura tout le temps de voir les preparatifs des elections en RDC s'instalaient avant son depart. Il l'a deja dit a` travers son envoye' special qu'ils attendent une solution democratique au Congo par des elections d'ici 2016.

Moi je crois que beaucoup de choses qui se passe chez nous se font par l'avale de l'exterieur. Ca depend seulement de quand les vautours parmi eux decident et de quand les plus humains parmi eux decident. Il y a par exemple une faction importante americaine qui s'est battu pour ordonne' a` Kagame de retirer son soutien au M23; si ca dependait seulement de la volonte' des multinationales qui profitent de la situation, les choses n'allaeint pas changer.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  KOTA le 14/11/2013, 11:35 am

LES FAC RAPPELLENT L’ENGAGEMENT DE KABILA A DONNER EXECUTION AUX 679 RESOLUTIONS DES CONCERTATIONS NATIONALES: PARTICULIEREMENT LA REFORME DE LA CENI ET LA LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES
par mpp le 14 novembre 2013

[img(435.79999999999995px,400.79999999999995px)]http://fsddc.files.wordpress.com/2013/11/sans-titre1.png?w=620[/img]Au nom du respect des recommandations des Concertations: La guerre contre Malumalu relancée
Mercredi, 13 Novembre 2013 17:22

Les FAC/Opposition trouvent qu’il faut mettre en pratique les décisions prises par les Concertateurs dans le but de la réforme électorale et en attendant cet Abbé ne doit pas engager la CENI. Les Forces acquises au changement, FAC/Opposition, tiennent à voir les 679 résolutions prises lors des Concertations nationales appliquées surtout que Joseph Kabila  a fait siennes toutes les décisions sorties de ce forum lors de son adresse devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès en présence notamment de la délégation du Conseil de sécurité des Nations- Unies et de celle de l’Union Africaine (modification de la CENI, Libération des prisonniers politiques, reouverture des medias de l’opposition, etc. ).
Cette plate-forme politique s’étonne ainsi de la convocation le vendredi 8 novembre des partis politiques pour une consultation dans le cadre de la mise en œuvre d’une feuille de route du processus électoral alors qu’au regard de pertinentes recommandations des Concertations nationales exigeant la réforme du processus électoral, le bureau de la CENI devrait se limiter à l’expédition des affaires courantes.
L’attitude de l’Abbé Malumalu laisse l’impression pour les FAC/Opposition qu’après les Concertations nationales égale les Concertations nationales.
Et pourtant, il avait été décidé par consensus lors de ces assises coprésidées par Léon Kengo du Sénat et Aubin Minaku de l’Assemblée nationale de la réforme du processus électoral.
Ce dans le but de garantir et de respecter l’indépendance et la neutralité de la CENI pour des élections apaisées.
Concrètement, il a été recommandé la mise en place d’une véritable administration électorale pouvant conduire le pays à un nouveau système transparent de collectes, de transmission et de centralisation des documents et résultats électoraux de manière à éviter toute intervention et manipulation de toute nature. Il a été aussi décidé la révision de la loi électorale en vigueur pour mettre les élections au service de la paix et de la cohésion nationale, en définissant notamment les conditions d’éligibilité, en déterminant le barème des sanctions applicables aux cas d’irrégularités techniques, matérielles ou de procédure. Ces pistes coulées en forme des recommandations des Concertations nationales avaient été préalablement dégagées consensuellement au niveau du groupe thématique Gouvernance, démocratie et réformes institutionnelles “des Assises nationales en question ( la même thémathique ayant compilé la liste des prisonniers politiques à libérer).
Les frustrations liées au processus électoral ont été abordées par la thématique Conflits communautaires, paix et réconciliation nationale ». Au regard de cette situation créée par Malumalu violant, selon les FAC/Opposition, le pacte républicain obtenu à partir des 679 recommandations des Concertations nationales, cette plateforme demande instamment à l’Initiateur de ce forum et aux membres du présidium (Léon Kengo et Aubin Minaku) de rappeler à l’ordre le remplaçant Ngoy Mulunda.
Ce regroupement politique en a profité aussi pour demander à l’Eglise catholique d’appliquer à l’endroit de Malumalu, les sanctions prévues par le droit canon de ses vœux d’obéissance et insubordination vis-à-vis de sa hiérarchie.
KERK
TEMPETE DES TROPIQUE/DC

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Cavalier le 14/11/2013, 10:24 pm

regarder et bien voir a écrit:
De Cava, je veux bien des solutions provenir de nos propres mains, mais malheureusement ce n'est pas encore le cas et beaucoup de facteurs empeche cette facon de voir les choses se realizer.

Bien-sur Obama a ses affaires, mais sachons que les occidentaux ont aussi des dossiers geopolitiques et geostrategiques en mains. En d'autres termes ils gerent certains coins du monde. Maintenant chez les occidentaux, ce n'est pas tout le monde qui gere, il y a quelques uns. Parmi ceux qui gerent, des presidents aussi ont quelques influences tout depend mais le plus souvent ce sont des riches puissants et pour la plupart dans des sciences occultes.

Obama en tant qu'un membre influant parmi les occidentaux(meme par comparaison) avait bien revele' comment il souheterait voir des leaders democrtatiques en Afrique. Si ca dependait seulement de Obama ou de Hollande, kabila n'allait pas continuer ce mandat. J'ai bien dit "si ca dependait de chacun d'eux." Malheureusement en Occident, il y a d'autres plus puissants que les presidents.
Obama quitte officiellement en Janvier 2017, Il aura tout le temps de voir les preparatifs des elections en RDC s'instalaient avant son depart. Il l'a deja dit a` travers son envoye' special qu'ils attendent une solution democratique au Congo par des elections d'ici 2016.

Moi je crois que beaucoup de choses qui se passe chez nous se font par l'avale de l'exterieur. Ca depend seulement de quand les vautours parmi eux decident et de quand les plus humains parmi eux decident. Il y a par exemple une faction importante americaine qui s'est battu pour ordonne' a` Kagame de retirer son soutien au M23; si ca dependait seulement de la volonte' des multinationales qui profitent de la situation, les choses n'allaeint pas changer.
RVB,

C vrai c tu as declare ci-haut que L'Afrique ne depend pas encore d'elle-mm, mais elle est geree, controlee par les Superpuissances...Ca c'est connu.

Les hommes politiques tels que Le President Obama, Le President Hollande, British Prime Minister David Cameron n'agissent pas par sentiment de compassion quand il s'agit de L'Afrique, ils sont motives par les interest que L'Afrique apporte dans leurs pays tespectifs.

Mr Obama ne peut pas decider du depart du President Kabila, si selon les USA Mr Kabila fournit un boulot satisfaisant...Du moment qu'ils l'utilisent pour leur compte peu imports qu'il triche ou s'impose avec force, eux ca ne le concerns pas.

Mais si Le peuple Congolais multiplie des pressions a tel point que ca commence a devenir une affaire globale, les Imperialistes se veraient ds l'obligation de renegocier avec le peuple en trouuvant un autre Leader Politique Congolais qui incarnerait les aspirations nouvelles du peuple Congolais, mais qui assurerait le maintien de leurs interest...Ces gens la ne s'interessent qu'a la rentabilite continuelle des leurs affaires.

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Troll le 20/11/2013, 11:39 am

Arrow Mr Lord

Vous allez sans doute retrouver "l´échos" de ce que Troll disait á propos d´un conclave de l´opposition afin de mettre au point une stratégie commune visant á obtenir les élections dans deux ans..

Vous retrouverez sur www.rfi.fr une information faisant état d´une "organisation" composée des partis politiques de l´opposition et de la societé civile: "sauvons le Congo"What a Face What a Face Razz Razz 

En effet, cette organisation reclame une "table ronde" avec la CENI..afin d´obtenir un calendrier électoralLike a Star @ heaven 
Exactement comme Troll le disait, l´union de l´opposition sera le facteur qui va déterminer la fin du mandat de Kanambe dans deux ans:star: Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 

Si les congolais souhaitent des élections dans deux ans. c´est maintenant qu´il faut agir et influencer les "dieux"clown Like a Star @ heaven qui decident souvent sur le devenir de la RDC:idea: Idea 
Les élections transparentes et crédibles ne peuvent s´obtenir que si l´opposition commence la lutte dès maintenant en faisant pression constament et ne pas attendre six mois avant la fin du mandat de Kanambe:evil: Evil or Very Mad 

Sauvons le Congo:roll: Question On nous ramene á Kutino qui avait aussi lancé ce mot...I love you I love you 

WAIT AND SEE:arrow: Arrow Arrow 

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  regarder et bien voir le 20/11/2013, 3:54 pm

Cavalier a écrit:
regarder et bien voir a écrit:
De Cava, je veux bien des solutions provenir de nos propres mains, mais malheureusement ce n'est pas encore le cas et beaucoup de facteurs empeche cette facon de voir les choses se realizer.

Bien-sur Obama a ses affaires, mais sachons que les occidentaux ont aussi des dossiers geopolitiques et geostrategiques en mains. En d'autres termes ils gerent certains coins du monde. Maintenant chez les occidentaux, ce n'est pas tout le monde qui gere, il y a quelques uns. Parmi ceux qui gerent, des presidents aussi ont quelques influences tout depend mais le plus souvent ce sont des riches puissants et pour la plupart dans des sciences occultes.

Obama en tant qu'un membre influant parmi les occidentaux(meme par comparaison) avait bien revele' comment il souheterait voir des leaders democrtatiques en Afrique. Si ca dependait seulement de Obama ou de Hollande, kabila n'allait pas continuer ce mandat. J'ai bien dit "si ca dependait de chacun d'eux." Malheureusement en Occident, il y a d'autres plus puissants que les presidents.
Obama quitte officiellement en Janvier 2017, Il aura tout le temps de voir les preparatifs des elections en RDC s'instalaient avant son depart. Il l'a deja dit a` travers son envoye' special qu'ils attendent une solution democratique au Congo par des elections d'ici 2016.

Moi je crois que beaucoup de choses qui se passe chez nous se font par l'avale de l'exterieur. Ca depend seulement de quand les vautours parmi eux decident et de quand les plus humains parmi eux decident. Il y a par exemple une faction importante americaine qui s'est battu pour ordonne' a` Kagame de retirer son soutien au M23; si ca dependait seulement de la volonte' des multinationales qui profitent de la situation, les choses n'allaeint pas changer.
RVB,

C vrai c tu as declare ci-haut que L'Afrique ne depend pas encore d'elle-mm, mais elle est geree, controlee par les Superpuissances...Ca c'est connu.

Les hommes politiques tels que Le President Obama, Le President Hollande, British Prime Minister David Cameron n'agissent pas par sentiment de compassion quand il s'agit de L'Afrique, ils sont motives par les interest que L'Afrique apporte dans leurs pays tespectifs.

Mr Obama ne peut pas decider du depart du President Kabila, si selon les USA Mr Kabila fournit un boulot satisfaisant...Du moment qu'ils l'utilisent pour leur compte peu imports qu'il triche ou s'impose avec force, eux ca ne le concerns pas.

Mais si Le peuple Congolais multiplie des pressions a tel point que ca commence a devenir une affaire globale, les Imperialistes se veraient ds l'obligation de renegocier avec le peuple en trouuvant un autre Leader Politique Congolais qui incarnerait les aspirations nouvelles du peuple Congolais, mais qui assurerait le maintien de leurs interest...Ces gens la ne s'interessent qu'a la rentabilite continuelle des leurs affaires.
J'avais meme oublie' la` ou` se trouvait ce sujet. Tout a ete' clair, mais voyons que rien n'est simple, tout ce que tu dis demande du travail consciencieux. Parce que tu dis bien qu'il y a 3 realites' qui doivent prendre place: 1) le peuple congolais de continuer avec les pressions, 2) un leader qui incarnerait les aspirations des congolais, 3) et en meme temps assurerait les interest des puissants. Donc il y a 3 prealables a` s'executer. Laisser un de cote' ne nous avancera en rien, il faudra satisfaire les 3, c'est la` ou` on a toujours des difficultes' jusqu'aujourd'hui. Donc en conclusion, rien n'est facile, rien ne se donne en cadeau, tout exige du travail et de la volonte' donc.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  LORD MBAKAMA le 20/11/2013, 4:06 pm


Mon doyen,
C'est du déjà vu ▲ tout simplement comme Elisabeth Förster-Nietzsche  à l'origine de la falsification de l'une des œuvres de son frère Nietzsche  
Attention kamerhe azo kanisa niniango ?  KUTINO nanu akufi te ! ata kutu akufi, aza na ba fidèle naye capable de pérenniser sa création , n'est-ce pas ? c'est de la escroquerie intellectuelle.
Revenons maintenant à la substance réelle de ton idée de posting. Mon Troll le pays est bloqué sur tous les points et ingouvernable , les gens doivent penser et je suis fier d'eux voire de vous Troll.  Les technocrates doivent tout faire pour trouver une solution qui arrange tout le monde.  On oubli tout, mais alors tout !!! même tshitshi doit réinventer un issu hors le cadre des élections volées:hair:  puisque les pauvres en souffrance attendent présentement autre chose que ça, veut dire  s’occuper de leur problèmes : eau, électricités, salaires, santé, transport, scolarité...
Encore une privilégions les urgences  résoudre au calculs politique. soyons les hommes de DEVOIR. ( de LA RD : la République de Devoir chère a MBAKAMA : sans intérêt, sans calcul, sans bénéfice ).
LE DEVOIR C'EST L'ANTI HÉDONISME mon Troll, c'est un DÉPLAISIR . Comme Marx notamment, l’idéal de La RD (LA RÉPUBLIQUE DE DEVOIR) est d'arriver à un état de bonheur constant du peuple congolais, une sérénité de l'esprit, tout en bannissant toute forme de plaisir non utile prolongé ou non.▲

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Troll le 21/11/2013, 5:47 am

Like a Star @ heaven Mister Lord

Nous esperons que vous allez retourner au Congo..une fois de plus pour faire votre campagne et vous faire élire..
Ainsi, lisez attentivement les propos de Kobler sur la "partipation" de la MONUSCO dans les prochaines élections..

Ce que la dernière fois, l´ONU disait qu´elle était "neutre" et n´avait pas pour mission de contrôler les élections..Or Kobler affirme qu´on est entrain de "modifier" la mission de la MONUSCO:arrow: afin d´apporter un back up pour les élections:face: What a Face 

Quand Malu Malu affirme qu´il ya pas d´argent, Kobler affirme entre les lignes que l´ONU ..peut financer ces élections...Entre les lignes, quand l´envoyé de Jphn Kerry disait que les USA vont organiser des élections crédibles..les "dieux" ont decidés de l´avenir:face: pour le meilleur et le pire:oops: Embarassed 

Wait and see

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  mongo elombe le 18/2/2014, 8:59 pm

Le fait même d'accepter ce défroqué de continuer à se moquer des congolais est étonnant.

Il faut le neutraliser où faire savoir que ce n'est pas sa place.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  mongo elombe le 18/2/2014, 11:14 pm

Il n'y a aucun congolais pour dégager ce défroqué de prêtre?


Pétition dans la rue : Un coup monté et manqué contre Malumalu !
Le 18/02/2014

*La pétition des amis de ‘‘Sauvons la RDC’’ exigeant la démission de l’Abbé Malumalu est tout simplement populiste et n’a aucune chance d’aboutir. Telle est la réaction d’une certaine opinion politique qui estime que cette démarche n’a d’autre soubassement que de discréditer le processus électoral en gestation. Attaquant, point par point, cette pétition, les contradicteurs de Fayulu et consorts constatent que les pétitionnaires reconnaissent que Malumalu ‘‘propose’’ l’élection des députés provinciaux au suffrage indirect en totale contradiction avec l’article 197 de la Constitution. Mais, comment peut-on parler de la violation de la Constitution alors qu’il s’agit de quelques propositions ? Comment peut-on parler de la violation de la Constitution lorsqu’il a été question de désigner quelques intérimaires, pour faire face aux défis qui se présentent ? S’interroge-t-on, estimant que le Congo étant à la recherche de voies et moyens pouvant l’aider à consolider sa démocratie, le bon sens recommande plutôt de se démarquer par des contre-propositions constructives que de viser les têtes qui ne peuvent ou ne pas plaire. ‘‘Que l’initiative vienne d’un Député qui, en principe, connait le mécanisme de la désignation des membres de la CENI étonne’’, s’est inquiété un cadre d’une formation politique de la place, sous le sceau de l’anonymat.

Au moment où des nombreux partis politiques continuent à signer le Code de Bonne Conduite et le Protocole d’Accord instituant le Comité de liaison entre les partis politiques et la Centrale Electorale, voilà qu’une pétition est tombée hier, lundi 17 février 2014, comme un cheveu dans la soupe du processus électoral encore en gestation en République Démocratique du Congo.

Initiée par de MM. Martin Fayulu, Christopher Ngoyi et Koloso Sumaili, dans le cadre d’une structure dénommée ‘‘Sauvons le Congo’’, cette pétition exige, sans autre forme de procès, la démission immédiate de M. l’Abbé-Président de la CENI, Apollinaire Muholongu Malumalu, de la présidence de la Centrale Electorale. Ceci pour, disent-ils, violation de la Constitution, des lois de la République et du Code de conduite de l’Agent Public de l’Etat.

A cet effet, quatre griefs sont mis à charge du Président de la CENI.

La réaction dans la classe politique n’a pas tardé. La pétition de Fayulu et consorts, jugée superficielle, est attaquée, point par point.

Dans le premier point, notent les contradicteurs de Fayulu et compagnies, les pétitionnaires reconnaissent que Malumalu ‘‘propose’’ l’élection des députés provinciaux au suffrage indirect en totale contradiction avec l’article 197 de la Constitution. Comment peut-on empêcher à une institution de la trempe de la CENI de faire des propositions, au regard des impératifs de moyens et de temps auxquels elle fait face ? S’interroge-t-on du côté des pourfendeurs des pétitionnaires. Encore que, ajoutent-ils, cette proposition est faite au parlement auquel appartient Fayulu qui peut, dans le cadre de ses prérogatives, rejeter ladite proposition.

Et dire que Malumalu tient ‘‘obstinément’’ à organiser les élections urbaines, municipales et locales avant les provinciales et sénatoriales, c’est tout simplement fermer les yeux sur les différentes propositions faites par la CENI dans la feuille de route présentée, le jeudi 30 janvier dernier devant la Représentation nationale.

Du fichier électoral, nul n’est sans savoir que le Président de la CENI a annoncé dernièrement aux élus qu’un montant de 9,5 millions de dollars avait été disponibilisé, pour le lancement des opérations de fiabilisation du fichier électoral et de stabilisation de la cartographie électorale. Parler de l’audit de ce fichier, sans au préalable le mettre à jour, c’est mettre la charrue avant le bœuf.

Du recrutement du personnel de la CENI sans appel à candidature, les contradicteurs de Fayulu et Consorts ne sont pas du tout surpris. Ils estiment que le jeudi 30 janvier, alors que le Président de la CENI s’époumonait devant les Honorables Députés pour expliquer qu’il s’agissait d’une désignation provisoire, question de faire face aux multiples défis qui se présentaient au nouveau bureau, juste après sa mise en place, Fayulu et tous les députés de l’Opposition avaient choisi de quitter la salle de Congrès. Les absents, rappelle-t-on, ont toujours tort.

De ce qui précède, les pourfendeurs de la pétition notent qu’il s’agit là d’une démarche populiste, qui n’a aucune chance d’aboutir. Elle tend plutôt à jeter le discrédit sur un processus électoral qui n’est qu’au départ et qui exige, en fait, la collaboration de tout le monde : partis politiques, Gouvernement, société civile, communauté internationale. Encore que la CENI, dans le cadre de l’implication de tous, dans un processus consensuel, a eu également à échanger avec les confessions religieuses, les autorités traditionnelles, le parlement et autres partenaires intéressés à la consolidation de la démocratie en RD. Congo.

Revoici les hypothèses de la CENI

Première : Elections municipales et locales aux suffrages direct (2015) ; élections aux suffrages indirects des députés provinciaux, des sénateurs, des gouverneurs et vice-gouverneurs ; des conseillers urbains, des chefs de secteur et des bourgmestres par les conseillers des communes, des chefferies et des secteurs (2015) ; élections des maires et maires adjoints des villes par les conseillers urbains (2015) et, enfin, élections aux suffrages universels directs des députés nationaux et du Président de la République.

Deuxième : Elections municipales et locales aux suffrages directes (2015) ; élections aux suffrages indirects, des conseillers urbains, des chefs de secteur et des bourgmestres par les conseillers des communes, des chefferies et des secteurs (2015) ; élections des maires adjoints des villes par les conseillers urbains (2015) ; élections aux suffrages universels directes des députés provinciaux, des députés nationaux et du Président de la République (2016) et, enfin, élections aux suffrages indirects des sénateurs et gouverneurs et vice-gouverneurs (2017).

Il faut dire que pour la CENI, notent ceux qui attaquent la pétition des amis de ‘‘Sauvons la RDC’’, le souci, en ce qui concerne les locales, c’est de faire justice aux électeurs qui n’ont jamais choisis leur dirigeant de proximité dans une perspective de démocratie et de gouvernance locale. Il est aussi question de mettre fin à un double arriéré électoral (2006-2011) ; de respecter les engagements du Gouvernement congolais dans le cadre de l’Accord Global d’Addis-Abeba, la loi électorale et la Constitution ; contribuer à la stabilité du pays et à la consolidation de la paix, mais également mettre fin au dysfonctionnement institutionnel et à la crise de légitimité dans les entités locales, territoriales et urbaines de base.

Ce qui est surprenant, constate-t-on, les Députés, face à toutes les hypothèses, n’ont rien apporté, si ce n’est de redemander à Malumalu, de réfléchir à nouveau, mais de tout faire pour éviter la révision de la Constitution.

Comme qui dirait, la critique est aisée, mais l’art n’est pas facile.

La Pros.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  mongo elombe le 19/2/2014, 5:36 pm

Le Phare titre « Pétition contre Malumalu : la police tente de bloquer ‘Sauvons la RDC’ …»



Comme annoncé le lundi 17 février par les FAC (Forces Acquises au Changement) de Martin Fayulu, la CVD (Coalition pour le Vrai Dialogue) de Vital Kamerhe et la Société Civile, la pétition lancée contre l’Abbé Apollinaire Malumalu, président de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), a récolté ses premières signatures hier mardi 19 février à la Place de Kintambo/Magasins. Selon les statistiques livrées par les animateurs de « Sauvons la RDC », plus de 600 personnes ont signé le document exigeant la démission du précité. L’opération s’est déroulée, a-t-on appris, du matin jusqu’autour de 12 heures 15, moment prévu pour sa clôture.
A en croire Martin Fayulu, le lancement de leur pétition au niveau de la capitale a connu plusieurs moments de perturbation. Des éléments de la police se sont en effet présentés une première fois autour de 11 heures pour demander aux organisateurs de se retirer de tous le coins de la place commerciale de Kintambo qu’ils quadrillaient, en quête d’adhérents à leur démarche. Après que les meneurs du mouvement « Sauvons la RDC » leur ont exhibé la lettre d’information adressée au Gouverneur de la Ville de Kinshasa, avec accusé de réception et ampliation au ministère de l’Intérieur et à la Monusco, ils sont repartis.
Mais, ce n’était que partie remise. Car, ils sont revenus quelques minutes après, pour les sommer d’évacuer, en dépit de la lettre envoyée à l’Hôtel de Ville. Compte tenu du refus des ténors de « Sauvons la RDC » de quitter Kintambo/Magasins, les policiers se sont mis à distribuer coups de matraques à la ronde, provoquant du coup un embouteillage monstre pendant plus d’une heure.Afin de bloquer le mouvement, ils ont saisi tous les documents contenant les signatures des pétitionnaires et leurs sympathisants ainsi que leurs mégaphones, calicots, téléphones, stylos, etc. Martin Fayulu, Jean Bosco Puna et compagnie continuant à protester, il leur a été demandé de s’adresser à l’ex-Demiap pour la récupération des effets saisis. Une fois dans ce site des « services » et après une longue et franche explication, les matériels de sensibilisation ont été restitués, sans les documents signés de la pétition.
Les organisateurs de « Sauvons la RDC » pensent avoir réussi la première manche et suscité un grand engouement auprès du public. La prochaine étape est prévue ce mercredi matin, au niveau du Marché Bayaka, dans la commune de Ngiri-Ngiri. On rappelle que cette pétition est lancée en vue d’obliger le président de la CENI à rendre le tablier, car soupçonné de ne pas être en mesure d’organiser, dans l’indépendance et la transparence, les élections locales, municipales, urbaines, législatives provinciales et nationales ainsi que la présidentielle programmées entre 2014 et 2016.
En réplique à cette démarche, l’entourage de ce prêtre catholique accuse les tenants de «Sauvons la RDC» de lui faire un procès d’intention et d’aller trop vite en besogne. A leur avis, l’abbé Apollinaire Malumalu a soumis à la tribune de l’Assemblée nationale des hypothèses de travail en rapport avec le « suffrage universel direct » ou le « suffrage indirect » pour le vote des députés provinciaux. C’est au regard de l’option finale à dégager que devrait s’imposer ou non la révision de la Constitution, en ses articles réglementant l’élection des députés provinciaux. Pendant que la pétition contre le président de la CENI court, le débat reste ouvert au sujet du futur mode d’élection à appliquer aux députés provinciaux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Mathilde le 20/2/2014, 10:27 am

La République : « Rejoint par Matusila, Lumbala, Sessanga et Makila, Kengo casse l’Opposition radicale »



Revue de presse kinoise du jeudi 20 février 2014
Les journaux parus ce jeudi à Kinshasa s’intéressent de plus près à la coalition de l’opposition créée le week-end dernier sous « l’autorité morale » du président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo.
La République et la Prospérité citent les principaux leaders politiques qui ont rejoint cette nouvelle plateforme.
Le premier journal révèle qu’à l’occasion de la signature de l’acte d‘engagement de l’Opposition républicaine le mercredi, la plateforme s’est élargie.
La République cite les nouveaux adhérents que sont le RDC/KL de Roger Lumbala, ATD de José Makila, MSC, Envol de Denis Sessanga, Abako de Anatole Matusila.
Le journal croit connaître les raisons de cette réorganisation au sein de l’opposition : la formation du gouvernement de cohésion nationale. Le quotidien annonce la mise en place de cette équipe dans les prochains instants.
Tenant les rênes de ce projet, commente la République, Léon Kengo tient à contrôler toute la part de l’opposition dans ce deal politique.
A en croire le journal, toute la tache de Léon Kengo reste de donner une forme plus ” légitime ” et solide à sa famille politique.
Le même journal avance une autre qui aurait conduit à la création de la coalition « Opposition républicaine ».
Outre la présence remarquable dans le nouvel Exécutif national, souligne le journal, Kengo wa Dondo viserait le poste de Porte-parole de l’opposition, resté vacant depuis près d’une décennie.
Pour sa part, La Prospérité renseigne que ce sont au total 12 partis politiques qui ont rejoint Opposition républicaine.
Depuis les Concertations nationales, analyse le journal, l’ancrage du Président du Sénat au sein de la famille politique de l’Opposition ne fait que croître.
Selon le quotidien, Kengo qui, pour certains, n’était pas un enfant de cœur de l’Opposition congolaise, met, depuis un certain temps, une frange d’opposants d’accord.
Le même journal revient sur les décisions du gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, au sujet des obsèques du chanteur Kester Emeneya.
Selon La Prospérité, le gouverneur Kimbuta a annoncé que le corps de l’illustre disparu va arriver à Kinshasa, le dimanche 1er mars à 6 heures précises, par l’Aéroport International de N’djili. L’inhumation interviendra, le dimanche 2 mars 2014, au cimetière Nécropole ‘‘Entre Ciel et Terre’’, dans la commune de la N’sele, à Kinshasa.
Le gouverneur a fait savoir au cours d’une conférence de presse que le « King » avait rédigé un testament dans lequel il avait exprimé sa volonté d’être enterré à Kinshasa, après sa mort.
Avant d’être inhumé, le corps d’Emeneya sera exposé au stade des Martyrs de Kinshasa.
Pour sa part, Forum des As revient sur la tournée de Vital Kamerhe dans l’Est du pays.
« Le ciel n’est pas tombé avec l’arrivée de Kamerhe », titre le confrère qui rappelle « la polémique autour de la tournée de ” Vital ” où l’on tentait de mettre en exergue des tracasseries administratives ».
Pour le journal, il n’a fallu qu’un rien de temps pour que la tournée de l’ancien speaker de la chambre basse se réalise comme si de rien n’était. Le temps pour le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, de s’entretenir avec des émissaires de l’opposant.
C’est dire qu’il ne s’agissait que de certains détails à régler là où, très souvent, les opposants en RD Congo ont tendance à reléguer au dernier plan certaines lois de la République, commente le quotidien.


http://radiookapi.net/revue-de-presse/2014/02/20/la-republique-rejoint-par-matusila-lumbala-sessanga-makila-kengo-casse-lopposition-radicale/

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Troll le 20/2/2014, 3:10 pm

What a Face Malu Malu..exit ?

Malu Malu est la cible prioritaire de l´opposition Républicaine Arrow Arrow Au cas où l´opposition prendra le contrôle de l´executif ..l´objectif primordiale est de s´assurer que la preparation des élections sera plus transparente..et Malu Malu est un obstacle á liquider á tout Prix, le plus vite que possible Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Mathilde le 24/2/2014, 6:55 pm

Lu pour vous


Robert Kabemba

SOS: ARRESTATION DE MARTIN FAYULU A KINSHASA CE 24 FEVRIER 2014.

LE PRESIDENT NATIONAL DE L'ECIDE MARTIN FAYULU VIENT D'ETRE ARRETE CE LUNDI 24 FEVRIER 2014 A KINSHASA POUR MOTIF SIGNATURE DE LA PETITION POUR LE DEPART DE MALUMALU A LA TETE DE LA CENI.

NOUS DEMANDONS SA LIBERATION INCONDITIONNELLE.

JE VOUS TIENDRAI INFORMER DE L'EVOLUTION DE CE DOSSIER DANS LES HEURES QUI SUIVENT.

POETE ROBERT KABEMBA
MANCHESTER/ANGLETERRE.



 Mad Mad

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ABBÉ MALU MALU toujours pareil, son scenario commence déjà, la majorité présidentielle allongée aux concertations en colère , LISANGA BONGANGA claque la porte car dupé. SUIVONS CA ÉPISODE PAR ÉPISODE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum