LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  KOTA le 24/11/2013, 2:54 pm

LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE


par mpp le 24 novembre 2013

RDC: le président provincial du MLC Bas-Congo Lajos Bidiu abattu à Kinshasa

...

http://democratiechretienne.org/2013/11/24/la-serie-noire-dans-les-rangs-du-mlc-continue-alors-quaucun-assassinat-na-ete-elucide/


Dernière édition par KOTA le 24/11/2013, 4:05 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Troll le 24/11/2013, 3:08 pm

  ..et couac[/size]

Selon la Radio Okapi qui annonce l´assassinat d´un président provinciale du MLC, il y aussi l´info sur la detention du parlementaire Fidel Babalagrise et la main invisible de JP Bemba:hair:  

[color=#3333ff]Selon la Radio Okapi, Babala serait detenue sur demande de la CPI
..quand on sait que l´une des recommandations des Concertations est une intervention de la RDC pour faire revenir JPBemba:hair:   On se demande pourquoi la CPI peut faire arrêter un parlementaire congolais..5 ans après le debut du procès JPBemba:hair:  

[size=18]La procedure?

Pour ceux qui possedent des notions plus solides de droit..le parquet générale de la République..peut-il arrêter un parlementaire..sans lever son immunité? Il ya-t-il [b]"flagrance"
quand la CPI demande l´arrestation d´un parlementaire congolais:heat:  
L´immunité parlementaire est-elle valable face..aux traités et Accords internationaux signés par la RDC?

En tout cas, Fidèle Babala aux arrêts pose plus des questions "politiques" quand Kanambe recherche semble-t-il la "cohesion nationale"..Livrer un parlementaire á la CPI ne serait pas un signal de reconciliation..

Wait and see..pour en apprendre plus sur cette info..Babala est-il arrëté pour ses propres crimes..ou en rapport avec le procès Bemba?
Quel impact l´arrestation de Babala peut avoir sur la liberation de Bemba..après tout Babala n´était pas un "général" du MLC envoyé en RCA.
  

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Mwana Ya Lola le 24/11/2013, 3:35 pm

Bemba se serait fait avoir, une fois de plus ? Ou bien, comme l'insinue l'article de Congoindépendant, on cherche à écarter Babala qui, il semblerait, était contre l'entrée du MLC au gouvernement.

Bizarre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Troll le 24/11/2013, 4:40 pm

Sad ECARTER..BABALA:?: 

Utiliser la "CPI" pour ecarter Fidèle Babala n´aurait que des consequences ..mauvaises dans le futur où on renforce l´idée d´un "vendeta" en cas d´alternance dans...deux ans:face: What a Face 

Le MLC n´a pas besoin.. de devenir membre d´un gouvernement dont la durée de la vie serait de moins de deux ans..et dont l´impact politique est nul:face: What a Face 
Bemba dirige toujours le MLC de sa prison:star: Like a Star @ heaven et l´option du MLC est stratégique,,

Bemba "roulé"Rolling Eyes Question Nous voyons plus des "complications" pour Kanambe et son gang..Rouler Bemba va une fois de plus renforcer l´option d´une vengeance dans le futur proche..

Nous soulignons combien le transfert d´un "parlementaire" á la CPI, un fait unique parmis tous les pays membres est un fait jurique important qui va poser les bases de "juriprudence"..Ce qui signifie que dans deux ou plus, n´importe quel parlementaire ou ex "président" risque aussi de se faire transferer á la CPI..au cas où...

WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  KOTA le 24/11/2013, 5:43 pm

[*]Assemblée des États Parties
ICC » [url=http://www.icc-cpi.int/fr_menus/icc/press and media/Pages/pressroom.aspx]Presse et média[/url] » [url=http://www.icc-cpi.int/fr_menus/icc/press and media/press releases/Pages/index.aspx]Communiqués de presse[/url] » Affaire Bemba : arrestation de quatre suspects pour subornation de témoins ; Jean-Pierre Bemba Gombo suspecté des mêmes charges


 Communiqué de presse : 24/11/2013

 24/11/2013

 Yes

Translations Links




 Affaire Bemba : arrestation de quatre suspects pour subornation de témoins ; Jean-Pierre Bemba Gombo suspecté des mêmes charges

 ICC-CPI-20131124-PR962
 
Attachments Links



[*]

Page Content
Les 23 et 24 novembre 2013, les autorités néerlandaises, françaises, belges et de la République Démocratique du Congo ont procédé à l’arrestation de quatre suspects pour des atteintes présumées à l’administration de la justice dans le contexte de l’affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, suite à un mandat d’arrêt délivré par le juge unique de la Chambre préliminaire II de Cour pénale internationale (CPI), M. le juge Cuno Tarfusser. Ce mandat d’arrêt, pour les mêmes charges, a également été signifié à Jean-Pierre Bemba Gombo au quartier pénitentiaire de la CPI où il est détenu depuis le 3 juillet 2008.
M. le juge Cuno Tarfusser avait, le 20 novembre 2013, délivré un mandat d’arrêt à l’encontre de Jean-Pierre Bemba Gombo, son conseil principal Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo (membre de l’équipe de la défense de M. Bemba, chargé de la gestion des dossiers de l’affaire), Fidèle Babala Wandu (membre du Parlement congolais, Secrétaire général adjoint du Mouvement pour la Libération du Congo), et Narcisse Arido (témoin cité à comparaître par la Défense).
Le juge unique a considéré qu’il y a des motifs raisonnables de croire que les personnes susmentionnées ont engagé leur responsabilité pénale en commettant des atteintes à l’administration de la justice (article 70 du Statut de Rome), consistant en la subornation de témoins devant la CPI et en la production d'éléments de preuve faux ou falsifiés en connaissance de cause. Les suspects auraient constitué un réseau aux fins de produire des documents faux ou falsifiés et de corrompre certaines personnes afin qu’elles fassent de faux témoignages dans l’affaire concernant M. Bemba.
Les autorités belges ont arrêté Aimé Kilolo Musamba, les autorités néerlandaises ont arrêté Jean-Jacques Mangenda Kabongo, tandis que Narcisse Arido a été arrêté par les autorités françaises suite aux demandes d’arrestation et de remise que leur avait adressées la CPI. Ils seront remis à la CPI ultérieurement conformément aux procédures judiciaires applicables dans ces trois pays. Fidèle Babala Wandu a été arrêté par les autorités de la République démocratique du Congo et est en cours de transfert à La Haye. La date de l’audience de sa première comparution devant la CPI sera annoncée prochainement. Les autorités ont également coopéré avec la CPI aux fins de la perquisition de lieux concernant les suspects. Le juge unique de la Chambre préliminaire II a également demandé aux Etats concernés de localiser et geler les avoirs des suspects.
Le Greffier de la CPI, Herman von Hebel, a exprimé au nom de la CPI sa gratitude aux autorités de ces Etats pour leur coopération, rappelant qu’il s’agit des premières arrestations pour de telles charges devant la CPI.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Ahriman le 24/11/2013, 6:17 pm

KOTA a écrit:[*]Assemblée des États Parties
ICC » [url=http://www.icc-cpi.int/fr_menus/icc/press and media/Pages/pressroom.aspx]Presse et média[/url] » [url=http://www.icc-cpi.int/fr_menus/icc/press and media/press releases/Pages/index.aspx]Communiqués de presse[/url] » Affaire Bemba : arrestation de quatre suspects pour subornation de témoins ; Jean-Pierre Bemba Gombo suspecté des mêmes charges


 Communiqué de presse : 24/11/2013

 24/11/2013

 Yes

Translations Links




 Affaire Bemba : arrestation de quatre suspects pour subornation de témoins ; Jean-Pierre Bemba Gombo suspecté des mêmes charges

 ICC-CPI-20131124-PR962
 
Attachments Links



[*]

Page Content
Les 23 et 24 novembre 2013, les autorités néerlandaises, françaises, belges et de la République Démocratique du Congo ont procédé à l’arrestation de quatre suspects pour des atteintes présumées à l’administration de la justice dans le contexte de l’affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, suite à un mandat d’arrêt délivré par le juge unique de la Chambre préliminaire II de Cour pénale internationale (CPI), M. le juge Cuno Tarfusser. Ce mandat d’arrêt, pour les mêmes charges, a également été signifié à Jean-Pierre Bemba Gombo au quartier pénitentiaire de la CPI où il est détenu depuis le 3 juillet 2008.
M. le juge Cuno Tarfusser avait, le 20 novembre 2013, délivré un mandat d’arrêt à l’encontre de Jean-Pierre Bemba Gombo, son conseil principal Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo (membre de l’équipe de la défense de M. Bemba, chargé de la gestion des dossiers de l’affaire), Fidèle Babala Wandu (membre du Parlement congolais, Secrétaire général adjoint du Mouvement pour la Libération du Congo), et Narcisse Arido (témoin cité à comparaître par la Défense).
Le juge unique a considéré qu’il y a des motifs raisonnables de croire que les personnes susmentionnées ont engagé leur responsabilité pénale en commettant des atteintes à l’administration de la justice (article 70 du Statut de Rome), consistant en la subornation de témoins devant la CPI et en la production d'éléments de preuve faux ou falsifiés en connaissance de cause. Les suspects auraient constitué un réseau aux fins de produire des documents faux ou falsifiés et de corrompre certaines personnes afin qu’elles fassent de faux témoignages dans l’affaire concernant M. Bemba.
Les autorités belges ont arrêté Aimé Kilolo Musamba, les autorités néerlandaises ont arrêté Jean-Jacques Mangenda Kabongo, tandis que Narcisse Arido a été arrêté par les autorités françaises suite aux demandes d’arrestation et de remise que leur avait adressées la CPI. Ils seront remis à la CPI ultérieurement conformément aux procédures judiciaires applicables dans ces trois pays. Fidèle Babala Wandu a été arrêté par les autorités de la République démocratique du Congo et est en cours de transfert à La Haye. La date de l’audience de sa première comparution devant la CPI sera annoncée prochainement. Les autorités ont également coopéré avec la CPI aux fins de la perquisition de lieux concernant les suspects. Le juge unique de la Chambre préliminaire II a également demandé aux Etats concernés de localiser et geler les avoirs des suspects.
Le Greffier de la CPI, Herman von Hebel, a exprimé au nom de la CPI sa gratitude aux autorités de ces Etats pour leur coopération, rappelant qu’il s’agit des premières arrestations pour de telles charges devant la CPI.
[*]


Il est claire que Jeans Pierre Bemba va rester en prison pour un temps ceci explique l’information ressente sur le rapport des audiences de son procès pour juin 2014. Il risque de rater le train électoral de 2016. Bemba doit savoir une fois pour toute que le régime de Kinshasa ne le soutiendra jamais, JoKa a un cœur trop dure et ne pardonne presque jamais.
En observant comment il boude la libération de Kutino et Diomi Ndongala même s’ils devaient déjà être libre démontre son caractère rancuneux.
Qui est vraiment derrière l’acharnement contre the Chairman? Cette justice a deux vitesses m’énerve vraiment!!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  KOTA le 24/11/2013, 6:55 pm

Synchronicité et Hasard

 Hier le MLC a fêté sa fondation: au cours de la fête, des chants en honneur de JP Bemba auraient été chantés, manifestant l' assurance des militants du parti tant sur sa libération prochaine que....sur sa participation aux prochaines élections présidentielles.
Le soir même, la fête du MLC à peine terminée, un haut cadre de ce parti a été tué et 2 membres congolais de la défense de Bemba ont été simultanément arrêtés 1 en France et 1 en Belgique. De plus, son ancien directeur de cabinet est aussi arrêté à 1 heure du matin chez -lui à la maison.
Les synchronismes, à notre humble avis, ne sont jamais des simples coïncidences...


Dernière édition par KOTA le 24/11/2013, 7:58 pm, édité 4 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  ndonzwau le 24/11/2013, 7:18 pm

Ouf, avec ce communiqué de la Cpi, on entraperçoit un petit quartier de clarté dans cette affaire bizarre qui contrairement à certaines déclarations vite proclamées ici je ne comprenais rien à rien !

Un responsable du Mlc (le parti de Bemba à La Haye) assassiné à Léo, le 3ème d'une série (noire, inexpliquée même selon Mr Kota ?!), un autre arrêté (Bemba se ferait de nouveau avoir (par Kanambe je suppose) selon Mr MyL ?!; sous injonction pénale de la Cpi selon la version officielle), son avocat interpellé à Bruxelles sur inculpation d'encore la Cpi (pour subornation de témoins) !!! Quezaco ???

Perso, je ne trouvais alors ni lien entre les cas ni explication suffisante à chacun !!!
Avec cette info d'une nouvelle inculpation de Bemba lui-même (1), de son avocat (2), d'un membre (3) et d'un témoin (4) de la défense, et enfin de ce député proche de Bemba (5) par la Cpi pour subornation de témoins je vois un peu plus clair mais pas complètement (le mort, simple coïncidence ?) !

Y'a-t-il dans tout ça une main partielle du régime, je ne sais mais il est évident que sauf peut-être à valider toute cette procédure bien expéditive et toute puissante, avec tout ça Bemba est dans des "sales/beaux" draps : même plus d'avocat pour le défendre, lui-même inculpé !
Les écoutes téléphoniques, l'arrestation musclée et sans autres précautions d'un parlementaire censé jouir de l'immunité, la justesse des mises en examen au delà de l'authenticité des faits........... : attendons voir !!!



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Troll le 24/11/2013, 10:34 pm

 Suspect Mr KOTA..]b]hasard[/b]Suspect Suspect 

Si vous suivez le procès Bemba via le link "french.bembatrial.org" on tombe sur des informations étranges..Très recement, il ya moins de d´un mois, le procureur souhaitait introduire des nouveaux temoignages..contre Bemba..que les juges avaient rejettés car ces temoignages "tardives" pouvaient retarder la fin du procès.
Il ya moins de deux semaines, le procureur une fois de plus voulait obtenir le temoignage de Bemba "sous serment" que les juges ont aussi rejettés parce que violant les lois de la CPI qui interdisent qu´un accusé puisse temoigner contre lui même:idea:
En principe, la serie des temoignages en faveur de Bemba a pris fin et il ne reste qu´à Bemba lui même de prendre la parole..sous orale ou écrite, procedure qui devait se faire avant fin novembre en principeIdea Idea 

Jurisprudence de la CPI concernant la subornation ou le faux temoignage, le cas Thomas Lubanga

Pendant le procès de T Lubanga, il ya eu près de trois cas ou même plus des temoins "fabriqués" par la CPI elle même:twisted: Razz Des congolais amenés devant la CPI devaient temoigner contre Lubanga pour démontrer qu´il avait recruté des enfants:idea: ..Or ces temoins avaient temoignés devant les juges de la CPI des faits étranges: Ils affirmaient qu´on les avaient contraint de venir présenter des faux temoignages contre Lubanga ]b]et les auteurs de cet acte sont des agents de la CPI[/b]What a Face What a Face 

Ce fait n´avait pas d´impact sur le procès de Lubanga et aucun des agents de la CPI auteurs de cet acte n´a été arrêté ni jugédrunken drunken sunny sunny 

Ainsi, nous sommes surpris par la vitesse de reaction de la CPI..quand il s´agit du cas Bemba:sunny: Et ces faits risquent d´allonger encore plus le procès..quand la CPI aura du mal sans doute á démontrer ces propres accusations.
Vous connaissez sans doute la fameuse "requalification des accusations" appliquée contre Bembadrunken quand les juges de la CPI n´avaient pas trouvés assez des preuves pour juger Bemba, on avait "requalifié" les accusations afin de la garder en prison:sunny: sunny et les accusations primordiales qui faisait de lui un "complice" et "auteur" des crimes des pillages, de terrorisme..s´est transformées subitement en accusation contre son absence de "contrôle" sur ses troupes:drunken: drunken 

Le grand test de la "cohesion nationale"

Joé Kanambe aura du mal cette fois ici á se cacher sous la CPI..En effet, il avait un "deal" avec Bemba et le MLC:cherry: albino où il s´était engagé á faire retourner Bemba au Congo..
Ainsi, s´il "livre" Babala á la CPI..sans user de la souveraineté du Congo comme il l´avait fait pour le cas de Ntanganda qu´il avait refusé de livrer á la CPI:sunny: sunny alors, cette fameuse "cohesion" qu´il tente d´obtenir en recherchant á faire entrer le MLC dans son gouvernement:drunken: drunken va prendre de l´eau..

Bemba libre against all odds  

Oui, la main invisible et puissante qui frappe Bemba...va continuer jusqu´á la dernière minute..But, agains all odds, il s´agit avant tout de son karma..5 ans de procès, quand les procès de Lubanga, Ngujolo et l´autre congolais ont pris moins de 4 ans:dancer: la CPI ne fait que perdre sa crédibilité dans cette affaire..Les États Africains qui semble-t-il vont demander très bientôt que la CPI cesse de poursuivre le Président du Kenya..vont avoir plus d´argument pour quitter la CPI avant fin 2013:hair: 


Bemba libre against all odds WAIT AN SEE:coffee:    

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Mathilde le 24/11/2013, 11:54 pm

RDC : arrestation de quatre proches de Jean-Pierre Bemba

Une descente policière a eu lieu tôt ce matin, dimanche 24 novembre, au domicile d'un député du Mouvement de libération du Congo (MLC), à Kinshasa, la capitale de la RDC. Le MLC est une force de l'opposition fondée par Jean-Pierre Bemba, lequel attend d'être jugé à La Haye, aux Pays-Bas, par la Cour pénale internationale (CPI). Le député, Fidèle Babala, serait visé aussi par un mandat de la CPI, selon les autorités congolaises. Par ailleurs, un avocat congolais de Jean-Pierre Bemba a, lui, été arrêté à Bruxelles, selon le MLC. Me Aimé Kilolo-Musamba est accusé de subornation de témoins en relation avec l'affaire Bemba.

A la mi-journée, Fidèle Babala était encore détenu au parquet général de Kinshasa dans l’attente d’être transféré vers La Haye et la Cour pénale internationale (CPI). Des députés du Mouvement de libération du Congo (MLC) et le président de l’Assemblée nationale se sont rendus sur place pour s’enquérir de sa situation. L’ancien directeur de cabinet de Jean-Pierre Bemba et député du MLC a donc été arrêté chez lui, la nuit dernière. Un peu après minuit, des hommes armés et cagoulés l’ont interpellé à son domicile.

Les autorités congolaises se sont uniquement chargées d’exécuter le mandat d’arrêt émis par la Cour pénal international, a affirmé le porte-parole du gouvernement Lambert Mendé. « C’est une procédure normale. Il est tout à fait possible d’interpeller quelqu’un chez lui dans la nuit s’il n’a pas été possible de le faire avant », a confirmé Paul Madidi, représentant de la CPI au Congo, joint par RFI.

Fidèle Babala n’est pas le seul visé par un mandat d’arrêt de la CPI, qui confirme quatre arrestations dimanche après-midi.

Selon un communiqué officiel de la CPI, ont également été arrêté, samedi soir, l’avocat de Jean-Pierre Bemba, Me Aimé Kilolo-Musamba, interpellé à l’aéroport de Bruxelles. Tout comme son assistant juridique Jean-Jacques Mangenda Kabongo, arrêté aux Pays-Bas. Enfin, Narcisse Arido, un témoin cité à comparaître par la défense, a été arrêté en France.

→ A (RE) LIRE : Jean-Pierre Bemba devant ses juges de la CPI


Selon le communiqué de la CPI, les quatre prévenus sont accusés de « subornation de témoins devant la CPI » mais aussi de falsification de documents.  « Les suspects auraient constitué un réseau aux fins de produire des documents faux ou falsifiés et de corrompre certaines personnes afin qu’elles fassent de faux témoignages dans l’affaire concernant M. Bemba », souligne le communiqué.

La date de la comparution des quatre prévenus devant la CPI n’a pas encore été précisée. Ils risquent jusqu’à cinq ans d’emprisonnement.

Le procès de Jean-Pierre Bemba Gombo, président et commandant en chef présumé du Mouvement de libération du Congo, s’est ouvert le 22 novembre 2010. Il est jugé pour crimes sexuels, crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis lors des incursions de ses troupes en République centrafricaine pendant la période allant du 25 octobre 2002 au 15 mars 2003.


http://www.rfi.fr/afrique/20131124-rdc-depute-fidele-babala-mlc-arrete-kinshasa-cpi-jean-pierre-bemba?ns_campaign=editorial&ns_source=FB&ns_mchannel=reseaux_sociaux&ns_fee=0&ns_linkname=20131124_rdc_depute_fidele_babala_mlc_arrete

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  regarder et bien voir le 25/11/2013, 12:53 am

Sur le sujet "le Mlc de Bemba vient de trahir le peuple kongolais", j'avais bien prevenu que Mbemba est moins realiste en acceptant de jouer le jeu de Kabila (soutenir la concertation nationale pour gagner sa liberte' en retour), il sera roule'. Voila` la preuve de me dire, ca parrait tres mal a` l'horizon pour Jean pierre Mbemba.

Ce type n'est meme pas quelqu'un a` regreter. Il n a pas ete' assez realiste pour savoir que sa liberte' dependra a` la liberation totale de la RDC. S'il avait realise' dans ce sens la`, il allait soutenir l'election de Tshisekedi, il(par son Mlc) allait peser de son poids pour se manifester publiquement contre plusieurs manigances qui voient le jour. Malheureusement pour Mbemba il a cru que manger a` la meme table que kabila va le sauver.
Il y avait deja des indices que j'avais ecrits sur le sujet "Mlc de mbemba vient de trahir.." signalant que la Cpi tendait vers un alourdissment des charges a` l'encontre de Mbemba, ces arrestations maintenant nous les affirment. Jean-pierre Bemba aza mayele muke, d'ailleurs abima to abima te, que peut-il faire pour le peuple congolais? Rien du tout, ca se voit que s'il prennait le pouvoir il sera meme pire, parce que c'est un vrai tetu par pretention, ce qui est grave.

Ca se voit qu'il risque de perdurer en prison tant que kabila est la` et tant qu'il y a encore des chances pour un du cercle de la MP de succeder a` Kabila. Il risqué de demeurer en prison jusqu'a` ce qu'il soit fatigue' et meurtri, a` moins que la RDC devienne un pays democratique et souverain pour exiger son transfert au pays. Le chemin parrait long pour lui, on dirait. A` qui la faute?

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  ndonzwau le 25/11/2013, 1:12 am

Déjà passons sur ceux qui semblent se réjouir des malheurs de Bemba (il ne mérite pas cela selon moi : on se précipite à afficher liens et jugements sans chercher à comprendre de quo il retourne; je ne peux donc comprendre en tant que qui, au nom de quel bon droit on peut se permettre de dire tout bonnement que "ce type n'est même pas à regretter mais vous qui êtes-vous, êtes-vous sûr de n'être pas à regretter ? Ça me dépasse; bon passons...)
Je loue donc ceux qui disent comprendre quelque chose à cette "nouvelle affaire Bemba" dans "l'Affaire Bemba"; quant à moi, je sèche, je nage, je suis dans le brouillard...

Qu'y a-t-il avec cette nouvelle affaire car c'est bien d'une "autre affaire Bemba" qu'il s'agit là : si nouvelle qu'elle accuse 5 nouvelles personnes dont Bemba, si grave qu'en dehors de Bemba lui-même, un avocat (vous vous imaginez ça, un (son) avocat congolo-belge !?!), un député national congolais (un député arrêté sans ménagement) en route pour La Haye !!!

Quoi de si nouveau et de si grave qu'après 5 ans la Cpi se permette d'engager cette procédure en accéléré jusqu'aux arrestations d'hier ???
Est-elle si certaine dans son droit d'ouvrir un nouveau front pour condamner enfin celui qu'il a eu du mal à condamner après près de 5 ans de procédure ou à quoi joue-t-elle aujourd'hui ??? Je nage !!!




Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 25/11/2013, 1:34 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Ahriman le 25/11/2013, 1:25 am

ndonzwau a écrit:Encore une fois, déjà passons sur ceux qui semblent se réjouir des malheurs de Bemba (il ne mérite pas cela selon moi; bon passons...), je loue donc ceux qui disent comprendre quelque chose à cette "nouvelle affaire Bemba" dans "l'Affaire Bemba"; quant à moi, je sèche, je nage, je suis dans le brouillard...

Qu'y a-t-il avec cette nouvelle affaire car c'est bien d'une "autre affaire Bemba" qu'il s'agit là : si nouvelle qu'elle accuse 5 nouvelles personnes dont Bemba, si grave qu'en dehors de Bemba lui-même, un avocat (vous vous imaginez ça, un (son) avocat congolo-belge !?!), un député national congolais (un député arrêté sans ménagement) en route pour La Haye !!!

Quoi de si nouveau et de si grave qu'après 5 ans la Cpi se permette d'engager cette procédure en accéléré jusqu'aux arrestations d'hier ???
Est-elle si certaine dans son droit d'ouvrir un nouveau front pour condamner enfin celui qu'il a eu du mal à condamner après près de 5 ans de procédure ou à quoi joue-t-elle aujourd'hui ??? Je nage !!!


Compatriotiquement!
Effectivement que l’on aime ou pas l’homme JP Bemba là n’est pas le problème. Il nous semble tout de même claire comme de l’eau qu’une main invisible s’acharne contre lui et le régime de JoKa est là juste pour tirer profit et aider cette main noire à l’écarter un opposant de taille. C’est aussi une humiliation pour élus du peuple et le régime en général car par cet acte d’arrestation et l’extradition d’un élus sans tenir compte des closes de la constitution du pays est une preuve de plus que JoKa ne dirige vraiment pas ce pays. Le vrai président du Congo est le chef de la MONUSCO. Lui (JoKa) n’est qu’un simple représentant un Kapita mwana bitinda.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  King David le 25/11/2013, 2:28 am

ndonzwau a écrit:

Perso, je ne trouvais alors ni lien entre les cas ni explication suffisante à chacun !!!
Avec cette info d'une nouvelle inculpation de Bemba lui-même (1), de son avocat (2), d'un membre (3) et d'un témoin (4) de la défense, et enfin de ce député proche de Bemba (5) par la Cpi pour subornation de témoins je vois un peu plus clair mais pas complètement (le mort, simple coïncidence ?) !

[b]Y'a-t-il dans tout ça une main partielle du régime, je ne sais
mais il est évident que sauf peut-être à valider toute cette procédure bien expéditive et toute puissante, avec tout ça Bemba est dans des "sales/beaux" draps : même plus d'avocat pour le défendre, lui-même inculpé !
Les écoutes téléphoniques, l'arrestation musclée et sans autres précautions d'un parlementaire censé jouir de l'immunité, la justesse des mises en examen au delà de l'authenticité des faits........... : attendons voir !!!



Compatriotiquement!
Mr Ndo, Ça m'agace un tout petit peu de voir l'incrédulité des congolais dans le chef de Kanambe. Les congolais demandent toujours à connaître le sexe du chien alors qu'il (le chien) devant tout le monde, nu et que chacun peut apercevoir son sexe. Malgré la nudité du chien, les congolais ne sont toujours pas convaincu et cherchent d'autres moyen pour découvrir le sexe de l'animal.

Kanambe n'a jamais caché son jeu, il veut anéantir celui qui oserait se mettre sur chemin, Bemba en premier.
Vous oubliez vite qu'après les élections de 2006, Kanambe a failli tuer Bemba en bombardant sa résidence alors qu'il était en réunion avec quelques diplomates occidentaux, alors que quelques semaines plus tôt, il (Kanambe) avait signé un pacte de non-agression avec son adversaire Bemba.
En 2008, il s'empressa, avec la complicité des mêmes occidentaux, pour envoyer Jean-Pierre Bemba à La Haye et depuis, Bemba est confiné et rien ne montre que sa sortie est pour bientôt.
En 2013, nous étions de ceux qui boycottaient les concertations nationales qui étaient en fait un Congrès de la MP. Nous disions qu'en participant à ce congrès, Bemba et le MLC soutenaient Kanambe et que leur participation était une trahison pour le peuple congolais.
Nombreux ici nous ont attaqué disant que nous n'étions pas réalistes, nous traitant d'anti patriotes et vantant partout que la présence du MLC aux concertations était bénéfique, que la Constitution ne serait pas révisée, que les prisonniers politiques seraient bientôt libérés dont Diomi, Kouthino et Mohindo et que JP Bemba serait bientôt libre. Qu'en est-il à présent? Nous assistons à une désintégration du MLC comme du M23.

La justice congolaise ne peut jamais arrêter un député et le faire comparaître malgré son immunité parlementaire sans l'accord de Kanambe. Et que dire encore lorsque les conclusions des fameuses concertations demandaient au Pouvoir de bien surveiller nos compatriotes à La Haye? Alors que tous les pays africains refusent à présent d'envoyer leurs ressortissants à la CPI, menaçant même de quitter cette organisation maffieuse, Kanambe et son gouvernement décident d'envoyer des congolais devant cette cour.

Et le pauvre Bemba dans tout cela, l'avenir n'est pas rose pour lui. Son avocat principal, Kwebe mort il y a quelques mois, Maître Kilolo arrêté, de nombreux autres cadres mis hors de service, il ne reste à Bemba de trouver un autre avocat qui demandera certainement du temps pour étudier le dossier et donc, son procès n'est pas pour demain.

Pour les morts du MLC, il n'y a pas de doute. Ils sont exécutés par une main pas invisible: KANAMBE. Souvenez-vous de Botheti, assassiné alors qu'il revenait d'une fête; Marius Gangale, assassiné devant son épouse et maintenant celui du Bas-Cogo. Non il n'y a pas de coïncidence. Ils ont été bel et bien exécuté par Kanambe.

Enfin, n'oublions pas que Fidèle Babala réclamait une enquête sur la fortune de Kabila (qui est arrivé avec des bottes de pluie pour toute richesse, Ndlr) et celui des ministres.

Chers compatriotes, le chien est nu devant nous.

Cher Ndo, je m'excuse du ton pris ici.
En 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  ndonzwau le 25/11/2013, 2:53 am

Ahriman a écrit:
ndonzwau a écrit:Déjà passons sur ceux qui semblent se réjouir des malheurs de Bemba (il ne mérite pas cela selon moi : on se précipite à afficher liens et jugements sans chercher à comprendre de quo il retourne; je ne peux donc comprendre en tant que qui, au nom de quel bon droit on peut se permettre de dire tout bonnement que "ce type n'est même pas à regretter mais vous qui êtes-vous, êtes-vous sûr de n'être pas à regretter ? Ça me dépasse; bon passons...)
Je loue donc ceux qui disent comprendre quelque chose à cette "nouvelle affaire Bemba" dans "l'Affaire Bemba"; quant à moi, je sèche, je nage, je suis dans le brouillard...

Qu'y a-t-il avec cette nouvelle affaire car c'est bien d'une "autre affaire Bemba" qu'il s'agit là : si nouvelle qu'elle accuse 5 nouvelles personnes dont Bemba, si grave qu'en dehors de Bemba lui-même, un avocat (vous vous imaginez ça, un (son) avocat congolo-belge !?!), un député national congolais (un député arrêté sans ménagement) en route pour La Haye !!!

Quoi de si nouveau et de si grave qu'après 5 ans la Cpi se permette d'engager cette procédure en accéléré jusqu'aux arrestations d'hier ???
Est-elle si certaine dans son droit d'ouvrir un nouveau front pour condamner enfin celui qu'il a eu du mal à condamner après près de 5 ans de procédure ou à quoi joue-t-elle aujourd'hui ??? Je nage !!!


Compatriotiquement!
Effectivement que l’on aime ou pas l’homme JP Bemba là n’est pas le problème. Il  nous semble tout de même claire comme de l’eau qu’une main invisible s’acharne contre lui et le régime de JoKa est là juste pour tirer profit et aider cette main noire à l’écarter un opposant de taille. C’est aussi une humiliation pour élus du peuple et le régime en général car par cet acte d’arrestation et l’extradition d’un élus sans tenir compte des closes de la constitution du pays est une preuve de plus que JoKa ne dirige vraiment pas ce pays. Le vrai président du Congo est le chef de la MONUSCO. Lui (JoKa) n’est qu’un simple représentant un Kapita mwana bitinda.
"(...)« La CPI a considéré qu’il y a des motifs raisonnables de croire que les personnes susmentionnées ont engagé leur responsabilité pénale en commettant des atteintes à l’administration de la justice, consistant en la subornation de témoins devant la CPI et en la production d'éléments de preuve faux ou falsifiés en connaissance de cause », déclare-t-elle da ns un communiqué de presse.(...)"
° http://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=4416:la-cpi-fait-arreter-le-depute-mlc-babala-et-l-avocat-kilolo-de-jean-pierre-bemba-pour-subornation-de-temoins&catid=90:online-depeches
"Affaire Bemba à la CPI: un collectif d’avocats dénonce l’arrestation de Fidèle Babala
° http://radiookapi.net/actualite/2013/11/24/affaire-bemba-la-cpi-collectif-davocats-denonce-larrestation-de-fidele-babala/
L’arrestation par la Cour pénale internationale (CPI) de quatre Congolais pour des atteintes présumées à l’administration de la justice dans le cadre de l’affaire Jean-Pierre Bemba Gombo suscite des réactions en RDC. Le collectif des avocats de l’un d’eux, le député national Fidèle Babala, a fustigé dimanche 24 novembre la procédure engagée par Kinshasa pour l’arrestation de ce dernier.

Dans une déclaration faite au sortir de l’audience leur accordée par le Procureur général de la République, ils ont déploré le non respect du Statut de Rome et des dispositions de la législation congolaise. L’un de ces avocats, Maître Alexis Lenga, a expliqué: «Le principe, c’est que même si le mandat est envoyé par la Cour pénale internationale pour être exécuté par un Etat membre signataire du Statut de Rome, les dispositions sont claires : l’Etat concerné dispose de son pouvoir judiciaire pour vérifier la régularité de l’arrestation. Et le détenu dispose du droit de demander sa liberté provisoire.»
Il a qualifié de «scandaleux» le caractère expéditif de cette arrestation du secrétaire général-adjoint du Mouvement de libération du Congo (MLC), le Parti Jean-Pierre Bemba. « Pendant que nous venons pour appliquer le Statut de Rome et les dispositions de notre législation interne devant le Procureur général de la République, on nous apprend que Fidèle Babala est embarqué dans un avion affrété par la CPI», a-t-il déploré.

Son collègue Jacques Djoli a dénoncé un « un acte d’esclavagisme » de la part de la CPI:
«Ce qui est fait aujourd’hui est un acte d’esclavagisme ! Que des avocats ne puissent faire valoir devant le juge avec des pièces à conviction, si c’est comme ça qu’elle [la CPI] va asseoir sa coopération avec des Etats fragiles pour faire le jeu des forces obscures, il est tout simplement regrettable!»
De son coté, le porte-parole du gouvernement Lambert Mende a confirmé l’arrestation de Fidèle Babala. D’après lui, le gouvernement n’a fait qu’exécuter un mandat de la CPI, « la RDC étant membre signataire du statut de Rome qui créée cette cour ».

La Cour pénale internationale a arrêté les quatre Congolais, les 23 et 24 novembre. Fidèle Babala a été arrêté à Kinshasa, Aimé Kilolo Musamba, conseil principal de Bemba, à Bruxelles (Belgique), Jean-Jacques Mangenda Kabongo, membre de l’équipe de la défense de Bemba, aux Pays-Bas, tandis que Narcisse Arido, témoin cité à comparaître par la défense, à Paris (France).
Le procès de Jean-Pierre Bemba Gombo, sénateur et ex-vice-président congolais, s’était ouvert en novembre 2010, pour deux chefs de crimes contre l’humanité (viol et meurtre) et trois chefs de crimes de guerre (viol, meurtre et pillage). Ces crimes auraient été commis entre 2002 et 2003 par les troupes de l’ex-rébellion du MLC en République centrafricaine, où elles avaient été invitées par le président Patassé pour contrer la rébellion de Bozizé."


° http://radiookapi.net/actualite/2013/11/24/affaire-bemba-la-cpi-arrete-4-congolais-pour-subornation-presumee-de-temoins/
Compatriotiquement!

P

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  ndonzwau le 25/11/2013, 4:49 am

ndonzwau a écrit:
Ahriman a écrit:
ndonzwau a écrit:Déjà passons sur ceux qui semblent se réjouir des malheurs de Bemba (il ne mérite pas cela selon moi : on se précipite à afficher liens et jugements sans chercher à comprendre de quo il retourne; je ne peux donc comprendre en tant que qui, au nom de quel bon droit on peut se permettre de dire tout bonnement que "ce type n'est même pas à regretter mais vous qui êtes-vous, êtes-vous sûr de n'être pas à regretter ? Ça me dépasse; bon passons...)
Je loue donc ceux qui disent comprendre quelque chose à cette "nouvelle affaire Bemba" dans "l'Affaire Bemba"; quant à moi, je sèche, je nage, je suis dans le brouillard...

Qu'y a-t-il avec cette nouvelle affaire car c'est bien d'une "autre affaire Bemba" qu'il s'agit là : si nouvelle qu'elle accuse 5 nouvelles personnes dont Bemba, si grave qu'en dehors de Bemba lui-même, un avocat (vous vous imaginez ça, un (son) avocat congolo-belge !?!), un député national congolais (un député arrêté sans ménagement) en route pour La Haye !!!

Quoi de si nouveau et de si grave qu'après 5 ans la Cpi se permette d'engager cette procédure en accéléré jusqu'aux arrestations d'hier ???
Est-elle si certaine dans son droit d'ouvrir un nouveau front pour condamner enfin celui qu'il a eu du mal à condamner après près de 5 ans de procédure ou à quoi joue-t-elle aujourd'hui ??? Je nage !!!


Compatriotiquement!
Effectivement que l’on aime ou pas l’homme JP Bemba là n’est pas le problème. Il  nous semble tout de même claire comme de l’eau qu’une main invisible s’acharne contre lui et le régime de JoKa est là juste pour tirer profit et aider cette main noire à l’écarter un opposant de taille. C’est aussi une humiliation pour élus du peuple et le régime en général car par cet acte d’arrestation et l’extradition d’un élus sans tenir compte des closes de la constitution du pays est une preuve de plus que JoKa ne dirige vraiment pas ce pays. Le vrai président du Congo est le chef de la MONUSCO. Lui (JoKa) n’est qu’un simple représentant un Kapita mwana bitinda.
"(...)« La CPI a considéré qu’il y a des motifs raisonnables de croire que les personnes susmentionnées ont engagé leur responsabilité pénale en commettant des atteintes à l’administration de la justice, consistant en la subornation de témoins devant la CPI et en la production d'éléments de preuve faux ou falsifiés en connaissance de cause », déclare-t-elle da ns un communiqué de presse.(...)"
° http://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=4416:la-cpi-fait-arreter-le-depute-mlc-babala-et-l-avocat-kilolo-de-jean-pierre-bemba-pour-subornation-de-temoins&catid=90:online-depeches
"Affaire Bemba à la CPI: un collectif d’avocats dénonce l’arrestation de Fidèle Babala
° http://radiookapi.net/actualite/2013/11/24/affaire-bemba-la-cpi-collectif-davocats-denonce-larrestation-de-fidele-babala/
L’arrestation par la Cour pénale internationale (CPI) de quatre Congolais pour des atteintes présumées à l’administration de la justice dans le cadre de l’affaire Jean-Pierre Bemba Gombo suscite des réactions en RDC. Le collectif des avocats de l’un d’eux, le député national Fidèle Babala, a fustigé dimanche 24 novembre la procédure engagée par Kinshasa pour l’arrestation de ce dernier.

Dans une déclaration faite au sortir de l’audience leur accordée par le Procureur général de la République, ils ont déploré le non respect du Statut de Rome et des dispositions de la législation congolaise. L’un de ces avocats, Maître Alexis Lenga, a expliqué: «Le principe, c’est que même si le mandat est envoyé par la Cour pénale internationale pour être exécuté par un Etat membre signataire du Statut de Rome, les dispositions sont claires : l’Etat concerné dispose de son pouvoir judiciaire pour vérifier la régularité de l’arrestation. Et le détenu dispose du droit de demander sa liberté provisoire.»
Il a qualifié de «scandaleux» le caractère expéditif de cette arrestation du secrétaire général-adjoint du Mouvement de libération du Congo (MLC), le Parti Jean-Pierre Bemba. « Pendant que nous venons pour appliquer le Statut de Rome et les dispositions de notre législation interne devant le Procureur général de la République, on nous apprend que Fidèle Babala est embarqué dans un avion affrété par la CPI», a-t-il déploré.

Son collègue Jacques Djoli a dénoncé un « un acte d’esclavagisme » de la part de la CPI:
«Ce qui est fait aujourd’hui est un acte d’esclavagisme ! Que des avocats ne puissent faire valoir devant le juge avec des pièces à conviction, si c’est comme ça qu’elle [la CPI] va asseoir sa coopération avec des Etats fragiles pour faire le jeu des forces obscures, il est tout simplement regrettable!»
De son coté, le porte-parole du gouvernement Lambert Mende a confirmé l’arrestation de Fidèle Babala. D’après lui, le gouvernement n’a fait qu’exécuter un mandat de la CPI, « la RDC étant membre signataire du statut de Rome qui créée cette cour ».

La Cour pénale internationale a arrêté les quatre Congolais, les 23 et 24 novembre. Fidèle Babala a été arrêté à Kinshasa, Aimé Kilolo Musamba, conseil principal de Bemba, à Bruxelles (Belgique), Jean-Jacques Mangenda Kabongo, membre de l’équipe de la défense de Bemba, aux Pays-Bas, tandis que Narcisse Arido, témoin cité à comparaître par la défense, à Paris (France).
Le procès de Jean-Pierre Bemba Gombo, sénateur et ex-vice-président congolais, s’était ouvert en novembre 2010, pour deux chefs de crimes contre l’humanité (viol et meurtre) et trois chefs de crimes de guerre (viol, meurtre et pillage). Ces crimes auraient été commis entre 2002 et 2003 par les troupes de l’ex-rébellion du MLC en République centrafricaine, où elles avaient été invitées par le président Patassé pour contrer la rébellion de Bozizé."


° http://radiookapi.net/actualite/2013/11/24/affaire-bemba-la-cpi-arrete-4-congolais-pour-subornation-presumee-de-temoins/
Compatriotiquement!
PS

"Journée noire pour Jean-Pierre Bemba
° http://afrikarabia.com/wordpress/journee-noire-pour-jean-pierre-bemba/
En un seul jour, le président du MLC, détenu par la Cour pénale internationale (CPI), a perdu son avocat Bruxellois, Aimé Kilolo et un député national, Fidèle Babala, arrêtés pour « subornation de témoins« . Plus grave, le président provincial du MLC au Bas-Congo a également été abattu ce dimanche à Kinshasa.

Dimanche maudit pour le MLC. La Cour pénale internationale (CPI) a ordonné ce week-end l’arrestation de quatre proches de Jean-Pierre Bemba pour « subornation de témoins ». Parmi eux, le principal avocat de Bemba, maître Aimé Kilolo, un membre de l’équipe de défense, Jean-Jacques Mangenda Kabongo et un député du MLC, Fidèle Babala. Selon la CPI,  « les suspects auraient constitué un réseau aux fins de produire des documents faux ou falsifiés et de corrompre certaines personnes afin qu’elles fassent de faux témoignages dans l’affaire concernant Jean-Pierre Bemba ». Le président du MLC est accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre qu’aurait commis sa milice en 2002 et 2003 en Centrafrique. Il est incarcéré à La Haye depuis 2008.

Sur ordre de la CPI, les autorités belges ont interpellé à Bruxelles, Aimé Kilolo Musamba, les autorités néerlandaises, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, tandis que Narcisse Arido (un témoin de l’affaire Bemba) a été arrêté par les autorités françaises. A Kinshasa, le député Fidèle Babala a lui été interpellé à son domicile dans la nuit de samedi à dimanche « par des éléments de sécurité en exécution d’un mandat d’arrêt de la CPI », précise le MLC. Fidèle Babala serait en cours de transfert pour La Haye, selon la CPI,  qui affirme que « la date de l’audience de sa première comparution sera annoncée prochainement ».

Ce dimanche, Jean-Pierre Bemba a perdu son principal avocat, Aimé Kilolo, ainsi qu’un très proche collaborateur, Fidèle Kilolo, son ancien directeur de cabinet entre 2003 et 2006. Jean-Pierre Bemba se retrouve également lui-même accusé de « subornation de témoins » et risque pour cela 5 ans de prison en plus des trois chefs d’inculpation de crimes de guerre (viol, meurtre, pillage) prétendument commis par ses hommes en République centrafricaine
A marge de l’affaire Bemba à La Haye, cette journée a également été marqué par l’assassinat d’un cadre du MLC à Kinshasa. Il s’agit du président provincial du Mouvement de libération du Congo  au Bas-Congo, Lajos Bidiu Nkebi Nkebila. Lajos Bidiu est le troisième cadre du MLC assassiné en l’espace de cinq ans, après Daniel Botethi et Marius Gangale. Une bien mauvaise séquence pour Jean-Pierre Bemba et son mouvement."


Compatrriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Troll le 25/11/2013, 6:37 am

 Razz PROCEDURE "EXPEDITIVE"..ET APRÉS:?: Like a Star @ heaven 

Juridiquement parlant, le Congo se trouve dans une situation étrange où un parlementaire peut-être arrêté la nuit et expedié dans un avion special á la CPI..quand des criminels de guerre comme Makenga, Nkunda et Cie se promenent librement sans que la même CPI ne se soucie d´affreter des avions pour les envoyer á La HayeRolling Eyes Rolling Eyes Embarassed Embarassed 

Une bourde politique de plus:?:

Même si les congolais..vont crier sans lancer des actions directes en direction de la CPI:star: Like a Star @ heaven En effet, voyons combien des parlementaires qui vont demander par exemple que la RDC quitte la CPI, ou même voyager jusqu´á la CPI manifester ..ou encore mieux, ceux qui sont des avocats..vont-ils aller á la Haye defendre Fidèle Babala:?:

Une bourde politik de plus qui augmente la mefiance envers Kanambe et sa fameuse "cohesion nationale" prend un coup..et son projet de gouvernement d´union..ne peut plus attirer ceux de l´opposition qui se respectent:star: Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 

Bourde juridique de la CPI qui ne fait pas grand chose contre les criminels..car Bozize sejourne en France, aucun mandat d´arrêt n´est lancé contre lui..en plus la France ne va pas livrer Bozize facilement comme elle fait avec les congolais:star: 

   Pleurer ne suffit pas

Les congolais doivent démontrer qu´ils s´opposent á cette forme d´esclavagisme moderne de la CPI et doivent se battre.
C´est le moment d´affirmer une solidarité avec JPBemba et tous les congolais qui sont majoritaires dans cette prison de "Goré" moderne.

Les lecteurs devraient se souvenir que tous les procès envers les congolais sont entachés des vices juridiques..On a vu Thomas Lubanga se faire condamner malgré la fabrication des temoignages de la CPI..et ceux qui avaient armés Lubanga n´ont jamais été convoqués devant la CPI.
On a le cas de Ngudjolo dont les juges ont decidés la liberté mais dont les procureurs de la CPI refusent de rendre libre, malgré l´absence des preuves crédibles dans son procès.

Pas des surprises

Voyons avec quelle vitesse les juges de la CPI..vont juger Kilolo et Babala..et pire, voyons comment ils vont utiliser cette histoire pour retarder le plus que possible la fin du procès de Bemba

Bemba lfree one day. against all odds  

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Ahriman le 25/11/2013, 12:56 pm

l'hypocrisie du système occidental, ils prêchent et soutiennent des lois qu’eux même ne respectent pas. Voilà pourquoi ils veulent un président faible à la tète du Grand Congo pour qu’ils fassent comme bon leur semble. Et On se demande pourquoi la population se radicalise et pourquoi Tshisekedi reste populaire. Tous ceux qui collaborent avec ce system finissent par se noyer, Bemba, Kinzenga et autre…sont vider de leur substance vitale.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  djino le 25/11/2013, 1:49 pm

Kabila a honoré son engagement pris aux concertations Very Happy  Very Happy 

Je le Cite "Quant aux compatriotes détenus à la Cour Pénale Internationale, ainsi que devant d’autres juridictions à travers le monde, au nom de la réconciliation nationale Very Happy  et du droit des citoyens à la protection consulaire , je charge le gouvernement de faire le suivi des dossiers des autres congolais à la CPI". affraid 

Le gouvernement vient de faire le suivi, Babala Fidèle a été transféré à la CPI. affraid cheers drunken 

VIVE LA COHÉSION NATIONALE drunken cheers Basketball affraid 

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  until le 25/11/2013, 2:48 pm

emonani ke bazo préparer Mbemba po azala " Mandela " ya ba congolais.
Donc, ba koleyisa ye mbala pendant au moins 27 ans na CPI,
puis après au moins 27 ans ou plus, akobima na nguya moko ya danzé Laughing
Heure wana bino nionso boko sepela, pace ke akozala hero vivant Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  LORD MBAKAMA le 25/11/2013, 3:02 pm

regarder et bien voir a écrit:Sur le sujet "le Mlc de Bemba vient de trahir le peuple kongolais", j'avais bien prevenu que Mbemba est moins realiste en acceptant de jouer le jeu de Kabila (soutenir la concertation nationale pour gagner sa liberte' en retour), il sera roule'. Voila` la preuve de me dire, ca parrait tres mal a` l'horizon pour Jean pierre Mbemba.

Ce type n'est meme pas quelqu'un a` regreter. Il n a pas ete' assez realiste pour savoir que sa liberte' dependra a` la liberation totale de la RDC. S'il avait realise' dans ce sens la`, il allait soutenir l'election de Tshisekedi, il(par son Mlc) allait peser de son poids pour se manifester publiquement contre plusieurs manigances qui voient le jour. Malheureusement pour Mbemba il a cru que manger a` la meme table que kabila va le sauver.
Il y avait deja des indices que j'avais ecrits sur le sujet "Mlc de mbemba vient de trahir.." signalant que la Cpi tendait vers un alourdissment des charges a` l'encontre de Mbemba, ces arrestations maintenant nous les affirment. Jean-pierre Bemba aza mayele muke, d'ailleurs abima to abima te, que peut-il faire pour le peuple congolais? Rien du tout, ca se voit que s'il prennait le pouvoir il sera meme pire, parce que c'est un vrai tetu par pretention, ce qui est grave.

Ca se voit qu'il risque de perdurer en prison tant que kabila est la` et tant qu'il y a encore des chances pour un du cercle de la MP de succeder a` Kabila. Il risqué de demeurer en prison jusqu'a` ce qu'il soit fatigue' et meurtri, a` moins que la RDC devienne un pays democratique et souverain pour exiger son transfert au pays. Le chemin parrait long pour lui, on dirait. A` qui la faute?
Il voit toujours très bien celui-là ? conseiller politique de mbakama, mr regarder et bien voir, je serai aux anges.
Bref, vous avez tout dis et tout vu de ce que j'allais avancer comme argument.
Nous sommes en politique, c'est toujours un jeu des forces et des revanches, beaucoup ici m'ont toujours font rire : concertation, nouveau gouvernement, cohésion, union sauvons le Congo... blablabla....  
Moi je suis politicien et je vous dis que kabila reste aussi dans la même logique des politiciens : d'abord DES CALCULS ET GAINS◄◄◄◄

La question que tout bon politicien devrait se poser en commettant un acte est celle de savoir : ou est mon GAIN ???????◄◄
na sekaka  mingi quand un analyste essaie de faire et de penser et de contredire un politicien ?
oui,  un politicien contredire un politicien !!! oui bayebani,
Mais pas à un analyste , un commerçant, un administrateur, un assistant social, un sociologue, un bloguiste et  à un médecinde de trop contredire un politicien !    en moins qu'on devienne lui-même politicien dans sa tête, veut dire, penser comme un politicien ou comme un conseiller des politiciens ! ce qui ne pas le cas souvent dans ce forum ou beaucoup des sénateurs ne sont que des élément neutres ou fanatiques des politiciens sans eux-mêmes de l’être ou de penser comme des politiciens.
Il y a même des gens qui croient qu'ils sont politiciens parce que par opportunisme se sont retrouvés à la bonne place au bon moment !!!  par réseau relationnel ou pas►► : c le cas de Bemba commerçant,  boshap administrateur, bababaswe commentaire polémiste, yves kisombe juriste dans le barreau , adan mbombole impresario commerçant, André kimbuta agent publicitaire.... la liste est longue a coté de ceux qui entourent kabila et bemba.
Pour revenir au sujet proprement,  qu'est ce que kabila peut attendre de bemba, c quoi son gain de voir bemba libre ??  autre version de la question, c quoi le gain de blancs et de  kabila-kagame-ruberua-francois-muamba-luwaka de voir un MLC mort anéanti a zero ??/
une autre question de calculs politique, c quoi mon gain moi kabila de me retrouver avec des politiciens anciens ennemis en toute liberté d'actions et des paroles après concertations ?  c quoi mon gain d'obtenir une véritable cohésion nationale avec des anciens ennemis de tout bord (prisonniers, maltraités, divorcés, malades de toutes les sortes : d'avc.....).
A vous meme de répondre enfin de comprendre ce que doit faire chaque politicien selon la manière et la méthode dont il a pris le pouvoir et il a dirigé. la politique c on meurt comme on a vécu, olali ba lali yo ( on dirige toujours comme on a gagné ce pouvoir disait NÉRON ) 
Concertation, cohésion nationale, c normal pour légitimer son pouvoir en attrapant avec l’appât  à la mains tous les naïfs non politiques , tous les hommes sans vision, tous les hommes de la  mangeoire et tous les fanatiques  dans son camp. Moi conseiller de kabila qui mange bien, je lui provoquerais la même occasion en or  pour asseoir sa parcelle de pouvoir même a 40% suite aux difficultés d’après élections d’être accepté.  Et, sans être avec eux, ça marche jusqu'alors comme calculs puisque beaucoup des gens dupes croient encore en lui dans sa capacité de changer kiekiekiekiekiekie ( c le cas de certains ici dans le forum). oyoki te ndenge bazo mona yango etrange ? concertation kasi kasi cohésion kasi kasi kasi ebele na moni bakomi likolo bazo ko mituna !!!  ahhh boza nana, La politique c'est un sacerdoce ba ndeko. alamuki na tongo olati poso ya politicien , mais non!!!!  

MORALITÉ : BOYA EBELE NA COMBAT AVEC DES STRATÉGIES CHACUN AVEC SA LECTURE DE LA LIBÉRATION PUIS TO COMPARER PE TO PONA  ENFIN DE LIBERER LE PAYS. BATO NIONSO WANA BOZO MONA NA KIN , BAZA SOUS EMPRISE YA KABILA, MINDELE, PROJET YA VILLAS ATIKELA BANA, ASILISA KOTONGA RANGE YA MAKNGU NAYE...... C PLUS PROFOND QUE CE QUE VOYEZ DE VOS YEUX.  mERCI


Dernière édition par LORD MBAKAMA le 25/11/2013, 3:23 pm, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Ahriman le 25/11/2013, 3:21 pm

Sad @ Lord Mbakama
Je me perd un peu dans tes écrits cette fois…tu dis un politicien c’est le GAIN…Calcule sur son intérêt ou gain !!!
Mais que signifie ce que tu appels la politique du DEVOIR?
Là ou il y a GAIN il doit avoir incompatibilité avec le sens subtil du devoir qui signifie SERVIRE et non se SERVIR !!!!! Keba na contradiction ebimisi Nfumu Ntoto na pwasa.
Moi qui suis un étudiant d’un certain niveau en psychologie ésotérique et pratiquant de la science antique, je peux te dire que le GAIN est benefique que lorsqu’il est exprimer en terme du collectif du group surtout à cet ère du verseau. Si ces politiciens qui cherchent leur GAIN selon leurs besoins sont votre model on risque de finir comme eux dans la poubelle de l’Histoire avec un Karma trop charger. To kebaka mokili ezali na ba kolo na yango et eux ne vont toujours pas laisser cette médiocrité humaine ruiner leur projet collectif, détrompons nous pauvre intellectuel, scientifique, politicien et autres…

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  piélé de dongo le 25/11/2013, 3:55 pm

Troll
Ici le gouvernement congolais a signalé les accord de Rome, ce que Rwanda et Ouganda n'ont pas fait, en plus le kunda, mutebesi, makenga n'ont aucun dossier au CPI, faute de la communauté iternationnal, qui accepte les crimes d'ituri mais pas encore celui du nord kiVu. Mais concernant les hommes MLC il fallait s'y attendre, car à l'epoque nous l'avons fait remarqué à maytre Kilolo ce qu'ils faisaient c'etait la provocation contre la justice internationale, ils ne nous ont pa ecoutés.La même chose que font les con mbats en europe car ils confondent être goundas et immunité jurdique.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  LORD MBAKAMA le 25/11/2013, 3:56 pm

Ahriman a écrit: Sad @ Lord Mbakama
Je me perd un peu dans tes écrits cette fois…tu dis un politicien c’est le GAIN…Calcule sur son intérêt ou gain !!!
Mais que signifie ce que tu appels la politique du DEVOIR?
Là ou il y a GAIN il doit avoir incompatibilité avec le sens subtil du devoir qui signifie SERVIRE et non se SERVIR !!!!! Keba na contradiction ebimisi Nfumu Ntoto na pwasa.
Moi qui suis un étudiant d’un certain niveau en psychologie ésotérique et pratiquant de la science antique, je peux te dire que le GAIN est benefique que lorsqu’il est exprimer en terme du collectif du group surtout à cet ère du verseau. Si ces politiciens qui cherchent leur GAIN selon leurs besoins sont votre model on risque de finir comme eux dans la poubelle de l’Histoire avec un Karma trop charger. To kebaka mokili ezali na ba kolo na yango et eux ne vont toujours pas laisser cette médiocrité humaine ruiner leur projet collectif, détrompons nous pauvre intellectuel, scientifique, politicien et autres…

Merci mon Ahriman pour ce constat très capital pour la lanterne de ma philosophie politique.
ceci étant, ces gens qui sont au pouvoir ne sont pas dans la même logique que moi! ce quoi leur logique du pouvoir ? voila là la grande question posee d'ailleurs dans le temps par SPIRITUS. La mienne c'est celle de prendre le pouvoir par des voies démocratiques dans un État de droit, enfin d’œuvrer tous aux hommes de DEVOIR comme communautaristes.  
LE DEVOIR C'EST L'ANTI  GAIN, BÉNÉFICE ET CALCUL personnel, c'est d'arriver à un état de bonheur constant du peuple congolais, une sérénité de l'esprit, tout en bannissant toute forme de plaisir non utile prolongé ou non.
pour dire, le GAIN communautaire, EN GROUPE reste toujours désirable au gain politicien. c'est là OU je suis différent d'eux.
Cependant, eux sont dans le gain des calculs d’intérêt personnels en procédant au départ par la tricherie des élections, par la prise de pouvoir par les armes, aux arrestations arbitraires...
Moralité:  je suis toujours un homme de DEVOIR dans des calculs , gains et bénéfices communautaristes : élections libres, état de droit, bien être social social. Merci

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:02 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum