"N'y comptez pas ! Ce n'est que le Congo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"N'y comptez pas ! Ce n'est que le Congo.

Message  King David le 4/12/2013, 9:23 am


Escarmouche diplomatique

On comprend mieux dès lors pourquoi les noms d'oiseaux ont volé bas lors de la réunion à la mission française à l'ONU lorsque Gérard Araud a demandé fermement à Susan Rice "de qualifier de honteuse" l'attitude du Rwanda dans l'actuelle insurrection au Congo. Réponse cynique de Rice : "N'y comptez pas ! Ce n'est que le Congo. Si ça n'avait pas été le M23, ça aurait été un autre mouvement insurrectionnel." Et dans la foulée, Susan Rice s'est employée à ce que le Conseil de sécurité ne fasse aucun lien dans ses résolutions entre le Rwanda et le M23.



Une partie de l'explication, mais pas la seule, vient du sentiment de culpabilité ressenti par Washington pour avoir laissé commettre en 1996 un épouvantable génocide contre la population tutsi du Rwanda. Celle qui est au pouvoir aujourd'hui. Une affaire dans laquelle la France avait d'ailleurs été accusée d'avoir favorisé les massacres en ne retenant pas le bras des Hutu qui les commettaient. L'autre raison tient à la personnalité de Susan Rice, la représentante des États-Unis à l'ONU. Cette femme est aujourd'hui pressentie pour remplacer Hillary Clinton à la tête de la diplomatie américaine. Or, pendant les années Bush, Rice, qui était la spécialiste des affaires africaines du président Clinton, a travaillé pour une société d'analyse stratégique, un think tank opérationnel basé à Washington du nom d'"Intellibridge". Or, qui retrouve-t-on dans les clients de la société d'analyse : Paul Kagame, président du Rwanda !

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/michel-colomes/susan-rice-provoque-la-zizanie-entre-paris-et-washington-13-12-2012-1566324_55.php


« Il faut sauver le soldat M23 ! » C’est en tout cas le message qu’on peut retenir de la dernière visite, insoupçonnable, de Joseph Kabila en Ouganda, dans le cadre des pourparlers de Kampala, que son propre gouvernement avait pourtant considérés comme sans intérêt, le M23 étant militairement vaincu et politiquement disloqué. Ainsi la démarche du Président congolais fait-elle penser à une tentative consistant à ressusciter, à tout prix, un « ennemi » déjà mort. Démarche aberrante, en apparence, mais tout à fait explicable s’agissant de l’homme, Kabila, son parcours et le « système » auquel il doit son arrivée et son maintien au pouvoir.

« Leur » propre Président (Joseph Kabila) entretient toujours des liens étroits avec les parrains du M23 (Museveni et Kagamé) et une certaine communauté internationale déterminés à sauver le noyau dur des combattants du M23 (Mary Robinson, Russ Feingold).

Mais pourquoi Joseph Kabila, Yoweri Museveni, et des personnalités comme Mary Robinson et Russ Feingold (représentant de Barack Obama), tiennent-elles à ce point à faire aboutir les pourparlers de Kampala ? Pourquoi tiennent-elles à ce qu’un Etat souverain (RDC) se soumette jusqu’au bout à des négociations avec un mouvement que la Communauté internationale a, elle-même, considéré comme une organisation criminelle ? Pourquoi insiste-t-on pour que les autorités congolaises apposent leurs signatures sur un même document que les membres d’une telle organisation, de surcroit, en débandade ?
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/rd-congo-kampala-kabila-fidele-a-144555

­­­­"Joseph Kabila" est une grosse épine dans le pied du Congo. C'est lui qui s'entend fraternellement avec Kagamé et Mouseveni en complicité avec les autorités anglaises et américaines pour déstabiliser la RDC. Maintenant ce sont les journaux étrangers qui se posent des questions sur le patriotisme de Kanambe. Il n'y a que Mende, Bababaswe, Minaku, Butshabu et Kalombo qui ne voient pas la trahison de leur chef et sur ce forum, plusieurs prennent Kanambe pour le sauveur du peuple congolais.

Kanambe doit-être chassé de la RDC de gré ou de force.

Revenir en haut Aller en bas

Re: "N'y comptez pas ! Ce n'est que le Congo.

Message  ndonzwau le 4/12/2013, 3:28 pm

Très cher KD,,

Voici pour vous et pour tous en rappel et en complément un peu de littérature sur votre ligne et celle de beaucoup de Congolais : ""JK" est la grosse épine dans le pied du Congo, coupable de trahison envers le pays avec Rwandais, Ougandais, Américains, Anglais… complices; il doit-être chassé de gré ou de force..."


"«Joseph Kabila», le roi fainéant"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=8495
Sauf imprévu, le 26 janvier prochain, «Joseph Kabila» va célébrer le treizième anniversaire de sa présence à la tête de l’Etat congolais. Lors de son discours d’investiture, le successeur de Mzee Laurent-Désiré Kabila avait beaucoup promis. Qu’a-t-il fait au cours de ces treize années?
L’occasion sera donnée aux citoyens congolais de faire un petit inventaire des changements palpables intervenus dans leur vécu quotidien. Sans oublier d’analyser les résultats par rapport aux promesses des «libérateurs» du 17 mai 1997 de promouvoir notamment la démocratie et l’Etat de droit.
Hormis les trois années du régime «1+4» (2003-2006), «Joseph Kabila» aura exercé un pouvoir solitaire et sans contrôle durant une décennie. Aux Etats-Unis, cela fait deux mandats présidentiels. En France, deux termes.

Durant ces dix années, l’homme s’est comporté en chef omnipotent plus soucieux de demeurer calife à la place du calife qu’à améliorer les conditions sociales de la population. Bref, à impulser le progrès économique et social. N’en déplaise aux zélateurs du "kabilisme", le Congo démocratique est loin de se porter mieux. Le pays n’est ni mieux gouverné, ni mieux administré.
A Kinshasa, les observateurs les plus impartiaux parlent d’usure du pouvoir. «Joseph Kabila» se rend de moins en moins à son bureau au Palais de la nation. Il consacre l’essentiel de son temps aux frivolités. "Le chef de l’Etat ne se rend à son office que pour rencontrer les envoyés spéciaux de ses homologues ou pour recevoir les lettres de créance de nouveaux ambassadeurs", disent-ils.
Devrait-on parler d’usure du pouvoir? Sans aucun doute. L’administration des provinces constitue le cas le plus symptomatique de cette usure du pouvoir au sommet de l’Etat.

L’article 200 de la Constitution promulguée en février 2006 prévoit l’institution d’une «Conférence des gouverneurs de province». Présidée par le chef de l’Etat, celle-ci se tient «au moins deux fois par an». Un rapide calcul mental donne un total de quatorze rencontres ou sessions qui auraient dû avoir lieu.
Au moment où ces lignes sont écrites, on apprend que les gouverneurs de province se prépareraient à participer à la …quatrième session de cette Conférence à Mbandaka. Une réunion préparatoire s’est tenue, mardi 26 novembre, à Goma grâce à un financement de l’Union européenne. Tiens ! Tiens !
Lors de la toute première session de cette conférence qui eut lieu à Kisangani en juin 2009 - sous la présidence de Joseph Kabila -, les onze gouverneurs avaient formulé une série de recommandations. A savoir : le renforcement de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national ; la lutte contre l’impunité, la corruption et les antivaleurs notamment les viols et les violences faits à la femme, fille et enfant ; l’accélération de l’installation de la justice de proximité sur l’ensemble du territoire national ; le démarrage du programme de réhabilitation des routes de desserte agricoles (…).»

Quatre années après, quelles sont les recommandations ayant connu un début de matérialisation ? Aucune. Dieu seul sait ce qu’il en est du fameux "renforcement l’autorité de l’Etat". Des bandes armées nationales et étrangères disputent au pouvoir politique le monopole de la contrainte organisée.
Devant l’absence patente de volonté politique, l’accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RD Congo et la Région signé le 24 février dernier à Addis-Abeba, sous l’égide de la «communauté internationale», est administré comme une "piqûre de rappel" pour exhorter les gouvernants congolais à «consolider l’autorité de l’Etat» dans la partie orientale du territoire national.
Le samedi 30 novembre, «Joseph Kabila» et sa suite sont arrivés à Goma après avoir parcouru un millier de kilomètres au départ de Kisangani. Il semble que l’objectif était de démontrer, à la face du monde, la restauration de l’autorité de l’Etat. Quel cirque de la part d’un homme dénué du sens de l’Etat et de l’intérêt général. Un homme qui excelle dans le faux-semblant et qui n’est en réalité qu’un pitoyable roi fainéant..."
ndonzwau a écrit: Mardi 03 Déc 2013 à 23:15  
Curieusement la tournée de notre "JK" à l’Est n’ a pas attiré (n’attire pas) tant de commentaires ici qu’on en aurait attendus, mêmes des kanambistes primaires ou mieux convaincus, et même de la presse nationale ! D’autant qu’elle s’est enrichie d’une escapade utile (!?) chez Museveni ! C’était une marche de victoire, une apothéose mieux la confirmation de sa (notre) victoire !
C’est dire que perso cette (apparente ?) indifférence m’interpelle particulièrement !
Des Congolais désabusés, aujourd’hui lassés des apparences pour plus d’actions à réel impact ou quelque chose d’autre ? Qu’en pensez-vous ?


Moi, j’y ai vu quand même au-delà d’un intelligent coup de com et même d’une bonne propagande (pour 2014, 2016 ?) un nécessaire bien que tardif réconfort aux populations de l’Est meurtries (et à nos soldats ?, je ne les ai pas vus à l’honneur !) mais je me pose la question de la consistance et de la lucidité du projet global d’après victoire derrière, quand on voit une certaine déconnexion d’avec la gouvernance globale du pays !

La victoire militaire est sans conteste un précieux actif au bilan de Kanambe mais peut-on en expliquer les  stratégies attentistes et même impuissantes antérieures ? Et oui cette victoire ne pourra dédouaner de tous ses échecs passés ce régime; nous nous devons pour un meilleur avenir de tirer des leçons des millions de morts qui jalonnent notre histoire depuis bientôt deux décennies et de nos immenses retards de développement : Etat absent, impuissance organisée de l'Armée, complicités et même haute trahison, impunité, gabegie financière, détournements, corruption, manque de leadership et de démocratie, arbitraire meurtrier... ne sont une illusion d'esprit dans notre pays !

Mieux vaut tard que jamais, se justifie-t-on mais avons-nous le droit de nous en satisfaire ? Qui peut croire qu’aucun dysfonctionnement n’explique notre calamiteuse histoire récente ?
Et que vient-on d'obtenir pour l'intérêt du pays dans ce semblant consensus avec Museveni à retourner à Kampala ?

Si c'était aussi tout ce flou en creux du bilan et du projet que la victoire n'efface pas qui expliquerait le désintérêt à cette tournée ?


"RDC: le président Kabila en tournée dans l'Est après la défaite du M23"
° http://www.rfi.fr/afrique/20131125-rdc-le-president-kabila-en-tournee-est-apres-defaite-m23
"RDC : Le président Joseph Kabila en mini tournée dans l’Est après la victoire des FARDC"
° http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/rdc-le-president-joseph-kabila-en-144398


"RD Congo – Kampala : Kabila fidèle à lui-même"
° http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/rd-congo-kampala-kabila-fidele-a-144555
"«Joseph Kabila», le roi fainéant"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=8495
"RD Congo - 2016 : Kabila s’est embourbé dès ses premiers pas de campagne"
° http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/rd-congo-2016-kabila-s-est-144452
"Goma, point d'orgue de la tournée de Kabila dans l'est de la RDC"
° www.rfi.fr/afrique/20131201-rdc-president-kabila-goma-apres-defaite-m23-visite-4x4


"Joseph Kabila: « Maintenant nous devons rétablir l’autorité de l’Etat par la force »"
° http://radiookapi.net/actualite/2013/11/26/joseph-kabila-maintenant-nous-devons-retablir-lautorite-de-letat-par-la-force/
"Kabila à Goma: «La plus grande promesse que j'ai faite, c'est la paix»"
° http://www.rfi.fr/afrique/20131201-rdc-president-kabila-goma-promesse-paix-tournee-discours


"Kabila et Museveni veulent l’aboutissement des pourparlers de Kampala avec le M23"
° http://radiookapi.net/actualite/2013/12/03/kabila-museveni-veulent-laboutissement-des-pourparlers-de-kampala-avec-le-m23/
° http://www.rfi.fr/afrique/20131202-rdc-congo-ouganda-kabila-museveni-reprise-discussions-m23
"Mary Robinson : «les pays signataires de l’accord cadre doivent tenir leurs promesses»"
° http://radiookapi.net/actualite/2013/11/30/mary-robinson-les-pays-signataires-de-laccord-cadre-doivent-ternir-leurs-promesses/
(...)

Compatriotiquement!
 

ndonzwau a écrit: Mer 04 Déc 2013 à 0:31  
"RD Congo – Kampala : Kabila fidèle à lui-même
° http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/rd-congo-kampala-kabila-fidele-a-144555
« Il faut sauver le soldat M23 ! » C’est en tout cas le message qu’on peut retenir de la dernière visite, insoupçonnable, de Joseph Kabila en Ouganda, dans le cadre des pourparlers de Kampala, que son propre gouvernement avait pourtant considérés comme sans intérêt, le M23 étant militairement vaincu et politiquement disloqué. Ainsi la démarche du Président congolais fait-elle penser à une tentative consistant à ressusciter, à tout prix, un « ennemi » déjà mort. Démarche aberrante, en apparence, mais tout à fait explicable s’agissant de l’homme, Kabila, son parcours et le « système » auquel il doit son arrivée et son maintien au pouvoir.


Les Congolais se sont sûrement trop emballés et trop vite autour de la victoire, bien réelle, de leurs soldats, oubliant, le temps d’une liesse, dans quelles mains se trouvait leur pays. « Leur » propre Président entretient toujours des liens étroits avec les parrains du M23 (Museveni et Kagamé) et une certaine communauté internationale déterminés à sauver le noyau dur des combattants du M23 (Mary Robinson, Russ Feingold).

(...)
Boniface MUSAVULI
A mon douloureux regret, cher KD, je vais, hélas vous décevoir : non pas que je trouve votre constat faux et vos recommandations illogiques, j’ai simplement tendance à les trouver trop figés et parfois même anachroniques… Perso, malgré toutes les ruses et imperfections qu’elle comporte on ne peut dire que la victoire militaire à l’Est est irréelle, que rien n’a changé dans l’attitude de ce régime envers nos voisins ennemis… Même du côté de l’Amérique, vous aurez découvert que tout n’est pas tout à fait comme le théorisait Rice il y a quelque temps !

Alors ne devrions-nous pas nous demander à cet éclairage si les positions d’un Ngbanda ou d’un Tshisekedi sont restées pas complètement fécondes dans la durée parce qu’exactement elles se sont arrêtées à une étape s’interdisant de passer à la suivante ? En compétition sur un terrain de foot une équipe qui ne baserait son jeu que sur ses aptitudes techniques, physiques ou autres sans ingrédients tactiques qui prennent en compte les forces et les faiblesses de l’adversaire ne risque-t-elle pas fort de réduire ses chances de gagner ?

Bref les méfaits et les échecs du régime sont patents depuis près de deux décennies que nous les vivons quotidiennement, un changement de gouvernance et même des gouvernants reste donc un impératif vital pour notre pays mais pour le réussir n'aurions-nous pas intérêt à mieux comprendre nos "ennemis", nos adversaires et nos rivaux, leurs ruses, leurs réussites, leurs échecs, leurs évolutions...; d’adapter nos stratégies aux réalités forcément mouvantes…
Je crains que beaucoup d’analyses, tactiques, actions ne tiennent, hélas, compte de cet utile impératif de simple réalisme pour être efficaces ! Trop inadaptées ou parfois même anachroniques sinon simplement "idéologiques" : est-ce la "révolution", le radicalisme pur et dur qui nous offrira les voies de sortie du tunnel ? Pas si sûr : ça change en  face et nous ne le voyons ou ne voulons le voir...
Voilà la petite nuance entre nos approches, cher KD !




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: "N'y comptez pas ! Ce n'est que le Congo.

Message  ndonzwau le 5/12/2013, 3:13 pm

"Découverte accablante des experts de l’ONU :
Le stock de 300 tonnes d’armes abandonné par le M23  avait été vendu par la Russie et l’Ukraine à la RDC sur commande de… «Joseph Kabila» !"

° http://www.info-apareco.com/wp-content/uploads/2013/12/D%C3%A9couverte-accablante-des-experts-de-l_ONU.pdf

Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: "N'y comptez pas ! Ce n'est que le Congo.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum