Ca pue encore a l'udps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ca pue encore a l'udps

Message  Imperium le 18/12/2013, 3:02 am

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Toujours la dictature dans la secte tribalo-ethno-comique de wa mulumba

&www.nyotatv.net

L’Udps à nouveau déchirée !

Le climat est à nouveau envenimé au sein de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) écartelée entre deux factions diamétralement opposées. A la racine de la crise se niche la lutte pour la survie. Avec à l’épingle l’acceptation ou non de participer au gouvernement de cohésion nationale offert par le président de la République à la fin des travaux des concertations nationales en octobre dernier.


L’Udps qui avait boycotté ces assises, n’en serait pas moins intéressée aujourd’hui aux résultats qui offrent, entre autres, l’opportunité de participer à la gestion des institutions de la République. Une brèche de rêve qu’entendent capitaliser à tout prix certains cadres dont l’âge loge déjà au crépuscule et qui, comme pierre qui roule, n’ont amassé aucune provision financière au bout de près de trois décennies de lutte. Cette frange, représentant la majorité de ce qu’il en reste encore de l’éminence grise du parti, pointe du doigt les nombreuses positions radicales de l’Udps, pour justifier le fiasco d’une lutte menée en marge du succès.

En face se dresse une caste d’exaltés, opposés à la proposition de rejoindre le gouvernement de cohésion nationale – « par jalousie », accusent les premiers. Selon les indiscrétions glanées à ce niveau, les partisans du non caresseraient l’idée de voir le radicalisme d’Etienne Tshisekedi valoir à son artisan une distinction internationale de type Prix Nobel de la paix. C’est la meilleure récompense qu’escompterait pour le moment le lider maximo après l’échec consommé de son combat pour la conquête de l’impérium national. Mieux, Etienne Tshisekedi lui-même serait convaincu de son incapacité, dans les circonstances actuelles, de réussir une gestion particulière de la res publica, même si la providence arrivait à lui offrir cette chance exceptionnelle.

Une lecture partagée par tous les cadres, mais les partisans de oui ne voudraient pas sacrifier leur survie au profit de la conquête d’une distinction honorifique pour Etienne Tshisekedi. « Toute notre jeunesse a été consacrée à la lutte, à la gloire de Monsieur Tshisekedi ; continuer cet exercice relèverait plutôt du suicide que du sacrifice », a expliqué un proche du sphinx de Limete. L’homme s’est voulu plus explicite : « Vous pouvez vous informer auprès de tous les cofondateurs du parti, Etienne Tshisekedi m’a toujours qualifié de plus radical que lui ! ». Véritable diatribe dans laquelle se ressource la détermination des « colombes » à faire partie de la nouvelle mouture de l’Exécutif national.

En somme, l’Udps vivrait ses derniers balbutiements de parti politique viable ; à force de déchirements internes, l’organisation sera vidée de toute sa substance avant même le voyage de son chairman dans l’au-delà. Ainsi terminent des partis politiques identifiés à la personne de leurs faiseurs ! Malheureusement.





Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum