Equateur : 20 morts dans le conflit Ngbandi-Ngbaka au Sud-Ubangi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Equateur : 20 morts dans le conflit Ngbandi-Ngbaka au Sud-Ubangi

Message  Imperium le 20/12/2013, 11:57 pm

@Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le conflit qui oppose depuis plusieurs mois les Ngbandi dans le territoire de Budjala et les Ngbaka à Gemena dans le district du Sud-Ubangi a déjà fait vingt morts, plusieurs femmes ont été violées et plus de dix mille déplacés internes et d’importants dégâts matériels ont été enregistrés. Ce bilan provisoire a été dressé jeudi 19 décembre par des sources locales, sécuritaires et humanitaires de la province.

Mercredi 18 décembre, deux personnes on été tuées au quartier du Congo à Gemena suite à une bagarre rangée entre deux familles qui se sont affrontées à l’arme blanche. Cette situation a occasionné une vive tension dans le district du Sud-Ubangi.

Le président de la société civile de Budjala, Emery Maboto renseigne que le conflit entre ces deux communautés remonte à 1964. Elles se disputent le contrôle et l’exploitation des patrimoines naturels, notamment la forêt riche et fertile de Gundimba, qui sépare les Ngbandi du Secteur Bolingo, des Ngbaka du Secteur Bowanse.

Selon lui, une autre cause de ces conflits est la pauvreté occasionnée par l’accroissement de la population dans ce district. La plupart des jeunes sont désœuvrés. Des ex-combattants des groupes armés démobilisés sont aussi sans emploi. Ne sachant survenir à leurs besoins, ils recourent aux richesses de la forêt. Ce qui provoque  des accrochages avec leurs voisins de Gemena.

Paul Kalanda, le président des chefs coutumiers pour le développement de Bowanse à Gemena, partage cet avis.

Il ajoute que ce conflit est aussi du « aux pratiques fétichistes et l’implication des politiques pour des intérêts égoïstes de leadership », condamnant « l’indifférence coupable de leurs députés ».

Le commissaire de district et l’administrateur du territoire de Budjala décrient l’inertie et la négligence des administratifs au niveau des secteurs et Groupement.

Ils préconisent la délimitation des localités, le changement des autorités et l’arrestation des auteurs des exactions pour mettre remédier à cette situation.

LA VILLE DE MBANDAKA, BASTION DE MOBUTISTES



CENTRE VILLE DE MBANDAKA


Mongo Elombe, c'est ta ville natale ca? Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Equateur : 20 morts dans le conflit Ngbandi-Ngbaka au Sud-Ubangi

Message  Mwana Ya Lola le 21/12/2013, 2:08 am

Imperium a écrit:@Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le conflit qui oppose depuis plusieurs mois les Ngbandi dans le territoire de Budjala et les Ngbaka à Gemena dans le district du Sud-Ubangi a déjà fait vingt morts, plusieurs femmes ont été violées et plus de dix mille déplacés internes et d’importants dégâts matériels ont été enregistrés. Ce bilan provisoire a été dressé jeudi 19 décembre par des sources locales, sécuritaires et humanitaires de la province.

Mercredi 18 décembre, deux personnes on été tuées au quartier du Congo à Gemena suite à une bagarre rangée entre deux familles qui se sont affrontées à l’arme blanche. Cette situation a occasionné une vive tension dans le district du Sud-Ubangi.

Le président de la société civile de Budjala, Emery Maboto renseigne que le conflit entre ces deux communautés remonte à 1964. Elles se disputent le contrôle et l’exploitation des patrimoines naturels, notamment la forêt riche et fertile de Gundimba, qui sépare les Ngbandi du Secteur Bolingo, des Ngbaka du Secteur Bowanse.

Selon lui, une autre cause de ces conflits est la pauvreté occasionnée par l’accroissement de la population dans ce district. La plupart des jeunes sont désœuvrés. Des ex-combattants des groupes armés démobilisés sont aussi sans emploi. Ne sachant survenir à leurs besoins, ils recourent aux richesses de la forêt. Ce qui provoque  des accrochages avec leurs voisins de Gemena.

Paul Kalanda, le président des chefs coutumiers pour le développement de Bowanse à Gemena, partage cet avis.

Il ajoute que ce conflit est aussi du « aux pratiques fétichistes et l’implication des politiques pour des intérêts égoïstes de leadership », condamnant « l’indifférence coupable de leurs députés ».

Le commissaire de district et l’administrateur du territoire de Budjala décrient l’inertie et la négligence des administratifs au niveau des secteurs et Groupement.

Ils préconisent la délimitation des localités, le changement des autorités et l’arrestation des auteurs des exactions pour mettre remédier à cette situation.

LA VILLE DE MBANDAKA, BASTION DE MOBUTISTES



CENTRE VILLE DE MBANDAKA


Mongo Elombe, c'est ta ville natale ca? Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

Mbandaka, bastion des mobutistes ? Jusqu’où la bêtise peut-elle aller ?  Sad 

Imperium, es-tu Rwandais ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Equateur : 20 morts dans le conflit Ngbandi-Ngbaka au Sud-Ubangi

Message  Invité le 21/12/2013, 8:54 am

Oui Mwana ya Lola ,
Imperium c un Rwandais na tangaki biographie naye aza naye Rwandais yango tu vois comment il se moque de la souffrance du peuple Congolais precisement de ceux de l'Est de la RDC ,tu vois pourquoi "ils" donc les Rwandais et leurs pion Hyppolite Kanambe sont tjrs entrain de parler de Mobutu parce que c leurs modèle la dictature ils ont bcp etudier c pays et ils ont cru en imposant la dictature c l'unique moyent de regner coe les Congolais sont passif . mais ils oublient que les generation change et bcp des Congolais sont parti à cause de la dictature et Mobutu a payer de sa vie à cause mm de Cette dictature Mobutu reste et restera le dictateur sanguinaire dans c pays c le chemin que le fameux Kabila empreinte mais lui c pire parce que en peut de temps bat le record des massacre plus que Mobutu et cela n'interpelle mm pas son entourage le coeur tellement endurcie ne se rendent pas compte qu'il mouront aussi triste realité eux ont oublié mais le peuple n'oublie pas nos enfants n"oublieront jamais ni mm toute notre descendance ,

Bah je voulais demander à Imperium pourquoi il rigole quand il dit à Mongo Elombe que c sa ville natale ou bien il rigole parce que il a le mm tique que son alias son president koi qui ne fait que montrer ses dents tout le temps! Je comprend pas si Mbadaka ne fait plus parti du Congo ou bien ils l'ont aussi vendu coe c le but de diviser la RDC peut être c pour sa Imperium rigole et se rejouit de c confli entoucas je ne comprend pas Imperium c coe si au Rwanda son pays d'origine c le paradis chose que je ne crois pas .

Le fameux Kabila est au pouvoir alors il doit resoudre ce conflit c sont travail de proteger la République ses habitants il est intolerable de voir un président qui ne fou rien à chaque conflit il ressusite Mobutu, c la honte.






Mwana Ya Lola a écrit:
Imperium a écrit:@Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le conflit qui oppose depuis plusieurs mois les Ngbandi dans le territoire de Budjala et les Ngbaka à Gemena dans le district du Sud-Ubangi a déjà fait vingt morts, plusieurs femmes ont été violées et plus de dix mille déplacés internes et d’importants dégâts matériels ont été enregistrés. Ce bilan provisoire a été dressé jeudi 19 décembre par des sources locales, sécuritaires et humanitaires de la province.

Mercredi 18 décembre, deux personnes on été tuées au quartier du Congo à Gemena suite à une bagarre rangée entre deux familles qui se sont affrontées à l’arme blanche. Cette situation a occasionné une vive tension dans le district du Sud-Ubangi.

Le président de la société civile de Budjala, Emery Maboto renseigne que le conflit entre ces deux communautés remonte à 1964. Elles se disputent le contrôle et l’exploitation des patrimoines naturels, notamment la forêt riche et fertile de Gundimba, qui sépare les Ngbandi du Secteur Bolingo, des Ngbaka du Secteur Bowanse.

Selon lui, une autre cause de ces conflits est la pauvreté occasionnée par l’accroissement de la population dans ce district. La plupart des jeunes sont désœuvrés. Des ex-combattants des groupes armés démobilisés sont aussi sans emploi. Ne sachant survenir à leurs besoins, ils recourent aux richesses de la forêt. Ce qui provoque  des accrochages avec leurs voisins de Gemena.

Paul Kalanda, le président des chefs coutumiers pour le développement de Bowanse à Gemena, partage cet avis.

Il ajoute que ce conflit est aussi du « aux pratiques fétichistes et l’implication des politiques pour des intérêts égoïstes de leadership », condamnant « l’indifférence coupable de leurs députés ».

Le commissaire de district et l’administrateur du territoire de Budjala décrient l’inertie et la négligence des administratifs au niveau des secteurs et Groupement.

Ils préconisent la délimitation des localités, le changement des autorités et l’arrestation des auteurs des exactions pour mettre remédier à cette situation.

LA VILLE DE MBANDAKA, BASTION DE MOBUTISTES



CENTRE VILLE DE MBANDAKA


Mongo Elombe, c'est ta ville natale ca? Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

Mbandaka, bastion des mobutistes ? Jusqu’où la bêtise peut-elle aller ?  Sad 

Imperium, es-tu Rwandais ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Equateur : 20 morts dans le conflit Ngbandi-Ngbaka au Sud-Ubangi

Message  mongo elombe le 21/12/2013, 11:22 am

´Laelce tika kozala congolais pasi kozanga koyeba eza liwa ya ndambo comme dit l'autre.

Il a recopié les photos qui date de je ne sais quand sur internet et puis il a sélectionné pour se moquer de son propre pays.

Impérium ont dit région de l'Équateur ok MOBUTU azalaka ngwandi nga mongo lui et moi des dialectes différents et coutumes différentes.

Il faut que tu saches que l'équateur a une multitudes d'ethnies.

40 ans na yo wana ça veut dire quoi? Ndenge toza wana donc mba swahili nionso bakoma mba nantis mpo kabila père et kabila fils baza na pouvoir?

Nous sommes fin 2013 oza nano na niveau wana? Instruit toi mais ne falsifie pas l'histoire.

Okanisi que banto mosusu ya mbongo na Équateur babandaka kozela mbongo ya MOBUTU.

Nandimi nos anciens ont failli, ils n'ont rien fait pour moderniser ma province. Mais n'est elle pas à l'image de la RDC actuellement?

KATUMBI bravo na oyo aza kosala, ils sont combien à le faire le a kabila mba djalelo le pays se meurt.

https://www.google.fr/search?client=safari&hl=fr&ei=uVC1UvKhI8nM0AXXyYDoDQ&q=mbandak+photo&oq=mbandak+photo&gs_l=mobile-gws-serp.12..0i13i30.24409.24409.0.27095.1.1.0.0.0.0.238.238.2-1.1.0....0...1c.1.32.mobile-gws-serp..0.1.231.1CfnipDPNp8#biv=i%7C40%3Bd%7CtTVdVjBuVHONfM%3A

http://congodiaspora.forumdediscussions.com/t1543-les-ethnies-de-la-rdc

Le peuple mongo comprend plusieurs clans : Bolia, Bokote, Bongandu, Ekondas, Mbole,Ndengese, Nkutu, Ntomba, Kole, Sengele, Songomeno, Iyasa, Bakutu, Kusu, Iyadjima (Iyaelima), Boyela et les Batetela. Tous se réclament d'un ancêtre commun Mongo, ils se nomment Anamongo.




http://www.congoforum.be/upldocs/05372.pdf


http://fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89quateur_(province)

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Bas-Congo

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Kasa%C3%AF-Oriental

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Katanga


Les autres provinces ont le lingala et le français et en exemple le kikongo où swahili sur l'Équateur tu liras.

Hein Impérium?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Equateur : 20 morts dans le conflit Ngbandi-Ngbaka au Sud-Ubangi

Message  mongo elombe le 21/12/2013, 11:59 am

Le problème est facile à régler si les autorités s'en occupent.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Equateur : 20 morts dans le conflit Ngbandi-Ngbaka au Sud-Ubangi

Message  Mathilde le 14/1/2014, 7:57 pm

Ce n’est plus la panique mais la réalité, Gbado et Gemena assiégés par éléments armés.

Équateur – Dans les districts des Nord et Sud-Ubangi, à l’Équateur, de nombreux éléments armés y sont déployés depuis peu. Revue de la presse du mardi 14 janvier
La République parle d’une panique qui sévit à Gemena et Gbadolite, dans la province de l’Équateur, où sont déployés des hommes armés non identifiés.
«Il revient de plusieurs sources que dans les villes de Gbadolite et de Gemena, dans les districts des Nord et Sud-Ubangi, à l’Équateur, de nombreux éléments armés y sont déployés depuis peu. S’agit-il des combattants M23 ou des militaires FARDC ? C’est la question que se posent les populations autochtones plongées dans la confusion et gagnées par la panique», rapporte le journal.
En effet, certaines sources parlent du M23, dont les combattants rebelles se seraient infiltrés à partir de la République Centrafricaine pour aller créer des foyers de tension dans cette partie du territoire national, indique La République. D’autres sources contactées par le tabloïd affirment en revanche que ce sont des éléments FARDC basés à Kitona (Bas-Congo), qu’on a déployés dans les deux villes pour contrer l’infiltration des rebelles centrafricains de la Seleka.
Cette présence des éléments armés aura déjà causé la panique au sein des populations qui continuent à se poser des questions non élucidées par les autorités locales, conclut le journal.
Pour sa part, La Référence Plus s’intéresse à la rencontre entre le président congolais, Joseph Kabila, et l’envoyée spéciale de l’Onu dans les Grands Lacs, Mary Robinson.
La diplomate irlandaise a recommandé au chef de l’État l’application effective du plan DDR, pour dire désarmement, démobilisation et réinsertion, pour résoudre le problème des groupes armés en RDC, rapporte-t-elle.
De son côté, Forum des As note qu’on est à jour « J-1 » de l’instruction couperet, la veille de la fin du congé du deuxième groupe de ministres Matata.
Selon le journal, ces ministres avaient été sommés par le chef de l’État d’être dans la capitale au plus tard mercredi 15 janvier.
«Diversement commenté en son temps, cet ordre a laissé profiler aux yeux de l’opinion publique kinoise, l’imminence du très attendu gouvernement de cohésion nationale», affirme le quotidien.
Entre temps, le quotidien L’Avenir relève que depuis hier à Kinshasa, l’Assemblée nationale examine la loi portant régime général des hydrocarbures.
«Après l’adoption du Budget de l’État pour l’exercice 2014 le week-end passé, lundi 13 janvier la Chambre basse du Parlement avait inscrit à son calendrier le point relatif à l’examen et au vote de la proposition de loi portant régime général des hydrocarbures… présentée par la Commission Environnement et Conservation de la Nature», annonce le journal.
La République Démocratique du Congo dispose d’un potentiel considérable en ressources d’hydrocarbures, mais, depuis 1960, les secteurs des mines et des hydrocarbures étaient régis par un même texte législatif, devenu inadapté au regard de l’évolution du secteur, expliquent les législateurs, selon le quotidien.
Sur un autre chapitre, La Prospérité se souvient de Mzee Kabila, 13 ans après! A deux jours de la commémoration de son assassinat, le 16 janvier prochain, la température monte dans les rues de Kinshasa, perçoit le journal.
«Des larmes, pour certains. Des regrets amers, pour tant d’autres. Interrogés, des Kinois, en tout cas, se souviennent du vieux lion Katangais, ce grand guerrier, tombeur du Maréchal Mobutu. Ils ont été nombreux ceux qui, d’une manière ou d’une autre, ont déclaré haut et fort que Mzee fut un homme exceptionnel, un vrai soldat du peuple, un libérateur, un patriote et un nationaliste», affirme encore le quotidien.


http://voicedafrique.com/2014/01/14/ce-nest-plus-la-panique-mais-la-realite-gbado-et-gemena-assieges-par-elements-armes/

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Equateur : 20 morts dans le conflit Ngbandi-Ngbaka au Sud-Ubangi

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:16 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum