Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  Mathilde le 9/1/2014, 11:16 pm

L'est de la RDC: Les effigies de « Joseph KABILA » brûlées, comparé à un chien mort, la population réclame son arrestation pour haute trahison...
Lorsque celui qui se fait appeler Joseph KABILA a fait sa tournée en pataugeant dans la boue de ses 5 chantiers commençaient il y 7 ans de cela dans le nord Est de la RDC. Personne ne pouvant imaginer la suite, après ce cirque que les média-mensonges de la RDC ont fait circuler sur le parcours de cet imposteur dans l'Est...



Il ne pouvait s'attendre à l'étendu de sa forfaiture et de son incapacité à gérer l'immense pays comme la RDC, vue l'état des routes au bout de 13 ans de son pouvoir contesté par ses multiples tricheries...Il avait la gadoue jusqu'à la ceinture et aujourd'hui avec la mort de Mamadou Ndala, il aurait cette même gadoue jusqu'au cou.

Personne ne veut plus parler de lui dans l'Est de la RDC où les gens ont voulu croire à sa sincérité, à sa victoire contre ses frères de l'autre coté. La joie a été de courte durée ! Quand on chasse le naturel il revient au galop...L'expression Russe prend tout son sens, qui dit : Le serpent chance de peau, mais pas de nature.

Et voilà, celui qui a eu une certaine notoriété dans cette contrée du pays s'est fait liquider comme un vulgaire criminel (ndlr).



La mort de celui qui a osé défier le Rwanda et l'Ouganda, a été ressentie sur l'ensemble du territoire congolais, particulièrement dans la zone des hostilités. Un mauvais coup de pub pour « l'incapacitaire » de Kngakati, qui était extrêmement jaloux et inquiet de la popularité de celui qui jurait que par le Coran pour la paix dans sa région.



Il n'écoutait que la voie de la raison, de la justice et la probité...Il n'a jamais porté dans son cœur ceux qui ont marché sur la vie de nos mamans et enfants. Il est venu en libérateur de ce peuple meurtri, hélas son entreprise a été stoppé par ceux qui veulent la fragilité de la région et sa balkanisation.



Les rwandais savaient qu'il était incorruptible et déterminé à mettre fin à cette mascarade qui a assez duré. Il voulait rendre à ce peuple de l'Est, sa fierté, raison pour laquelle qu'il n'écoutait pas les ordres de Kinshasa quand on lui demandait de replier. Il disait Niet d'après François Murizizi un habitant proche de ce vaillant combattant.



Cela prouve l'animosité de Joseph KABILA à l'égard de cet homme, puisqu'il n'a même pas pris la dimension de cet homme et son combat pour assister à ses obsèques.

Il a tué pour la deuxième fois, notre Mamadou, rajoute cet autochtone qui pleure au téléphone, contacté par Afrique Rédaction. Pour terminer, il dira, il faut arrêter « ce chien » et le traduire devant une cour martiale, afin qu'il soit jugé pour haute trahison et pendu si c'est nécessaire.



Il concluant en disant je cite : De toute le façon, ici on n'a jamais aimé ce traitre et encore voté cet incapable. Et on se demandait comment, a-t-il pu réunir toutes ces voix de l'Est, lors des dernières élections en 2011. Un patenté tricheur !



Voila le baromètre de l'Est de la RDC particulièrement à Goma, Butembo et à Beni. Celui qui se fait appeler Joseph KABILA est vomi par tout le monde, même ceux qui hésitaient encore, ont été confortés par l'assassinat de leur héros, notre héros national...

Goma, Butembo, Beni, deviennent une zone où la grande révolte partira, et personne n'a plus confiance à cette personne qui dirige la RDC par défi...



Tout le monde suspecte tout le monde, la Fardc est en état de déliquescence. La mort de Mamadou Ndala orchestrée par Kinshasa et exécuté par un des Fardc (garde présidentielle) en tenue des Fardc, met tout le monde aux aguets. ( Ndlr)

Voila le traumatisme recherché par les autorités de Kinshasa, afin de démoraliser cette armée qui commençait à se faire apprécier dans ses exploits sur le terrain...



Le gouverneur Paluku ne sait à quel saint se vouer, et lance des appels au calme...Personne n'écoute ce valet des rwandais ! Une tension vive s'est installée dans ces villes...On a observé des émeutes partout. Des images DE Kabila dans la ville arrachées, les drapeaux du parti favorisant l'installation des rwandais en RDC, du PPRD ( Parti Politique de celui qu'on appelle Joseph KABILA) et du BUREC ( Parti du Gouverneur Julien PALUKU) en lambeau.



Des cris à mort Kabila, à mort Julien à mort les rwandais, un sentiment anti rwandais s'est accru dans ces villes...Les manifestants à Goma ont voulu mettre en feu les stations services pour embraser la ville de Goma, mais il ont été contenus par la police anti-émeute pro-rwandais de Kinshasa...



La Monusco, leurs installations ont subi des dégâts sans précédent en les accusant tous de complice de la descente aux enfers de la RDC. La mairie de Butembo saccagée par cette foule compacte et déterminée !



Julien PALUKU, dans son bureau passe des heures difficiles à contenir les mécontentements de la population prête en découdre avec ces pro-rwandophiles, rwandophages (ceux qui mangent et exterminent les congolais) et le régime de Kinshasa..



La société civile, dans leur politique de réguler et d'éduquer la population craint des jours sombres pour la région. 5 jours d'un ralentissement économique, des journées mortes font une perte de plus 10 millions de $ us aux commerçants qui commencent à tirer la langue, essoufflés, asphyxiés par cette paralysie, selon la fédé des entreprises du Congo ( FEC)...



La seule solution qui revient dans la boute de tous les habitants de Goma, Butembo et Beni, la mort de Joseph KABILA par assassinat sauvera le Congo et le Congo retrouvera sa paix et le grenier de ce pays fournira de quoi à créer une autosuffisance alimentaire au regard de son généreux climat propice à l'agriculture.



Roger BONGOS

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  Mathilde le 9/1/2014, 11:42 pm

Rdc: Le général Olenga est privé presque de tout  


Aux funérailles du Colonel Mamadou Ndala, au camp Lieutenant-Colonel Kokolo, la grise mine du Général Olenga a été très remarquable. Renseignements pris, Olenga s’est senti frustré d’avoir été tenu à l’écart des obsèques de celui qui l’a aidé à concrétiser la victoire dans le territoire de Rutshuru. “Le Général Olenga a reçu juste un appel le matin de la levée du corps de la morgue de la Clinique Ngaliema pour l’informer que les obsèques se tiendront à l’état-major de la force terrestre”, rapportent des sources militaires. Les mêmes sources rapportent que depuis la défaite du M-23, Olenga est privé de tout. Jusqu’aux frais de fonctionnement. Aussi coupé de tout.
Read more at http://congosynthese.com/actua.aspx?Id=3319#vG3Sm8CfdOLCxOz3.99

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  ndonzwau le 10/1/2014, 12:30 am

Jim KK a écrit:Images inédites de l´enterrement de Mamadou Ndala.

Notre vaillant soldat a laissé 10 orphelins et 4 femmes. Il avait 35 ans.
A la fin du reportage le journaliste Wetshi  « entre en guerre contre les ennemis du Congo » et court avec les commandos de notre vaillant soldat.

@ Mr. Troll : Le général Olenga toujours na point dans cette vidéo (voir à 0:24): aux côtés du général Etumba


http://lesamisdewetchirdc.com/index.php/archives-actualite/340-images-inedites-de-l-enterrement-de-mamadou-ndala

Cher Jim KK,

Ouvrez l'œil, cessez enfin de vous rendre complice des ennemis de votre pays même seulement par omission, vous êtes capable de les démasquer, nommez-les enfin !!!
Plus nous serons nombreux à le faire, plus près nous nous rapprocherons de la sortie de cet interminable tunnel où nous peinons tant !

Quelle inspiration de plus vous faut-il pour comprendre qu'à l'allure où ça se mijote de l'Ouest à l'Est dans ce pays, le Olenga "combattant et patriote" que nous connaissions risque de se taire; raison de plus de nous exprimer tous pour le dénoncer, pour nous donner davantage des chances de gagner contre les ennemis, à commencer par ceux tapis parmi nous !


ndonzwau a écrit:(...)
Dites-moi sincèrement, Mr Jim KK, je vous  vois plutôt sain de corps, d’esprit et pourquoi pas d’âme ; alors à la lecture de vos propos ci-dessus, une question : vous arrive-t-il encore de vous regarder utilement devant votre conscience d’Homme et de Patriote lorsqu’on vous voit louvoyer encore et encore entre la peste et le choléra ?
Qu’attendez-vous pour comprendre et accuser enfin l’abomination suprême d’un Etat qui permet dans sa propre armée la présence avérée des camps pro-Rwanda à côté de pro-Congo ? Ou doutez-vous encore que le Congo est agressé, envahi et occupé avec foule des dommages  pour ses populations et pour lui par des ennemis qui s’appellent rwandais, ougandais… depuis bientôt 20 ans ???

Ne vous est-il pas encore évident que notre vaillant Combattant, le Colonel  MM NDALA a été assassiné par ces ennemis infiltrés dans nos FARDC avec des complicités certaines aux plus hauts sommets de l’Etat et que notre salut est aujourd’hui de les débusquer où qu’ils nichent plutôt que de chercher à épargner un pouvoir, son Premier Magistrat garant constitutionnel de l’Etat et de la Nation comme premier comptable de son chaos ? L’accusation ubuesque contre toute évidence des faits et sans enquête de l’inénarrable Mende sur les Adf ougandais ne vous a-t-elle-même pas mis la puce à l’oreille ?
Au passage, vous souvenez-vous encore que le pouvoir en place a accepté de peupler notre Armée dans ses troupes et son commandement des rwandophones et rwandais rescapés de leurs successives rébellions et les a maintenus aux frontières rwandaises ? Si ce n'est de la haute trahison c'est de l'incompétence indéfendable toutes deux à son passif !  

Franchement, je ne vous comprends pas, je serais vous, je militerais sans ambiguïté pour crever cet abcès de mauvaise gestion, source de la tragédie interminable des populations de l’Est, d’ailleurs et de tout notre pays quitte à éventrer des boas inattendus pour le bonheur de notre Congo !!!
Que craignez-vous des soupçons et des investigations sur JK dans cette affaire ? N’attendez-vous pas de trouver les voies d’une meilleure vie pour nos sœurs et frères qui y habitent, dussions-nous condamner et écarter un homme, un régime ?
Ne croyez-vous que la vérité sur le meurtre du Colonel NDALA peut devenir cette occasion inattendue pour le pays; pour vous comme pour chaque Congolais de faire un point décisif sur nos choix passés et de repartir enfin sur de nouvelles bases quand-même devrions-nous condamner  JK et son régime ?

Que valent les hommes, un pouvoir qui ne peuvent que passer devant la permanence de la Nation ? Ne voulez-vous pas votre Congo meilleur demain ? Alors faites votre choix et cessez de louvoyer !!! Plus nombreux nous serons à le faire, plus nous influerons sur ses décisions, plus de chances aura notre pays de se relever !
Toute enquête ainsi que son éventuel procès des présumés assassins de Mamadou pilotés par le seul pouvoir seront vendangés, ils sont pourtant vitaux pour l'avenir national...
A nos armes chacun à sa place pour faire pression vers une procédure crédible !!!

Compatriotiquement !
(...)


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  ndonzwau le 10/1/2014, 2:06 am

Cavalier a écrit:
ndonzwau a écrit:
(...)
"En quoi Mamadou NDALA serait-il un héros pour les Congolais ???"

Question tellement réactionnaire, si tendancieuse par rapport aux intérêts du pays selon moi que je me suis retourné pour savoir à quel bas-fond, à quelle insidieuse contre–propagande elle ressortait, tellement inopportune que je me suis demandé si ce n’est pas une taupe rwandaise qui la posait ?
J'avoue donc avoir eu du mal à la digérer !
Tout le peuple réuni qui célèbre son Mamadou se méprendrait-il; la dure réalité lui aurait-il fait perdre tout pied sur terre, tout repère et le sens à donner à son avenir pour qu’il se mette à louer un imposteur caché en lui ???


Allons donc, les enfants : ne nous trompons pas de combat, de cibles à atteindre; un procès en non-héroïsme en la personne de Mamadou serait lui dénier la noble lutte de sa courte vie d’honnête patriote et de vaillant combattant pour la dignité de son pays qu’il a menée tambour battant !!!
J’ai beau cherché dans les recoins de ma conscience embrumée et de mon cortex fatigué, j’ai du mal à y retrouver les raisons d’une si dangereuse méprise; comment un Congolais tout digne en arrive-t-il à confondre le vaillant soldat qu’il était avec le pouvoir (politique), le prenant pour son représentant ?
Quel est le combat utile que nous devons mener ? C’est celui du développement en général et particulièrement à travers le procès de nos choix et actions depuis un demi-siècle de souveraineté qui ont globalement échoué… Qui les premiers attaquer alors, sinon nos pouvoirs politiques successifs et pour l’actuel, en plus de  son échec total, de s’être laissé submergé contre toute logique par une guerre tragique imposée par nos voisins envahisseurs !

Les Congolais à l’Est et partout ne sont pas devant un film, un roman, une bande dessinée à la poursuite d’un héros mythique ou fictif mais vivent dans la douleur une conduite chaotique où à l’Est une guerre interminable que notre Armée n’a cessé de subir l’humiliation des échecs répétés ! Pas le moindre héros qui les rassure…
Ils ont justement vu en Mamadou NDALA dans un contexte de complicités inextricables cet efficace meneur d’hommes au combat tant attendu et il vient d’être fauché par leurs ennemis pour lui empêcher d’autres victoires ! Que ces ennemis soient aussi tapis dans nos plus hauts cercles de pouvoir en quoi aurions-nous à lui demander d’en répondre, lui le soldat héros qui a exactement été tué par ces ennemis ? N’a-t-il  pas assez prouvé sa courte vie durant qu’il combattait ces ennemis ?

Lorsqu’il reçoit l’ordre de quitter le front en juin, c’est lui-même qui ébruite la nouvelle pour s’armer d’une opinion publique qui empêche l’aboutissement de ce qu’il considère comme une pression à trahir son serment patriotique et parmi nous il se trouve des Compatriotes à regretter que le soldat qu’’il était n’ait pas prouvé son patriotisme par une suicidaire proclamation anti-pouvoir qui l’aurait forcement conduit à la défection… Pour faire quoi  après ? Aurions-nous alors réussi les victoires dans les batailles qui ont suivi ? Quelle cruelle et candide naïveté à partir du confort de nos salons et nos claviers ?
Certains font même une consternante comparaison dans l’erreur entre lui et Lumumba comme si tous les deux sont morts parce qu’ils avaient commis des erreurs ? N’en commet pas que celui qui reste au chaud à se tourner les pouces ; les erreurs nous avons à en tirer des leçons pour mieux faire mais Lumumba et Mamadou ne sont pas morts parce qu’ils ont commis des erreurs mais parce que des plus puissants voulaient leur mort !!!


S’il nous faut une conclusion posons-nous encore et encore cette question : pourquoi le jeune Colonel Mamadou Moustafa NDALA a-t-il été assassiné ???
Alors c’est pour moi et j’espère pour tout Congolais lucide et responsable un spectacle affligeant que d’assister de la part de certains de nos Compatriotes à ce procès en héroïsme autour de sa mort !!!
Le héros pour un pays n’est-il pas celui qui se distingue par sa bravoure, ses actes exceptionnels,  son abnégation dans la défense de sa Patrie ? Qu’a été d'autre Mamadou Moustafa NDALA ???
Ce n'est point ici une "disputatio académique ni une palabre africaine" mais bien nous donner les armes "intellectuelles" de combattre nos ennemis, ceux-là même qui ont assassiné Mamadou, plutôt que de nous disperser en tactiques consuméristes personnelles ou corporatistes plutôt que communes nationalistes" ! Si ce procès et sa vérité nous offraient cette occasion unique de crever enfin l'abcès meurtrier de la haute trahison qui s'est fixé dans notre pays ? Rassemblons-nous pour les obtenir !
La Monusco qui a vu Mamadou seul et parfois foncer contre sa hiérarchie pour la dignité de son pays en sait davantage; obtenons qu'elle nous aide !
Et que peuvent faire ses hommes de troupes qui beaucoup l'appréciaient et ses frères d'armes où il n'y a pas que de jaloux comme on veut nous divertir et où beaucoup avaient délégué leurs vœux patriotiques en son leadership audacieux... ?
Et la population de l'Est qui l'a toujours soutenu ?
Et nous tous, chacun à sa place ?
Enfin, puissent d'autres Mamadou, beaucoup plus nombreux et plus efficaces peupler tout notre territoire à tous les nouveaux.......


Compatriotiquement!
   like   

JUSTE UNE CHOSE IL NE FAUT PAS COMPTER SUR LA MONUSCO  

Cher Cava,

Dans ma tête, nous n'avons à compter sur personne d'autre que nous-mêmes !
Je parle de l'aide de la Monusco non en la leur implorons mais en nous donnant les moyens, en nous démenant pour obtenir leur assistance technique pour connaître la vérité !


La Monusco de Kobler n'est pas encore l'idéale pour nous mais elle est déjà mieux que celle de son prédécesseur; c'est que déterminés et souverains nous pouvons en obtenir davantage !
Kobler est le premier à avoir qualifié la mort du Colonel NDALA "d'assassinat", il connait bien le sens des termes et en sait davantage sur cet assassinat; à nous de l'exploiter !

Vous connaissez un peu mes idées là dessus : le problème souvent chez-nous ce n'est pas tant la puissance et les appétits des Occidentaux comme la Monusco qui nous handicapent; ils sont plus puissants, nous n'y pouvons rien pour le moment...
Le problème est que nous ne nous donnons pas assez la capacité de les apprivoiser, de mieux les gérer pour obtenir nos intérêts à côté des leurs !

Pour la vérité sur l'assassinat de Mamadou, si le Congo avait besoin de l'aide de la Monusco et se donnait les moyens de l'obtenir, elle la lui fournirait : le problème est donc d'abord le Congo, son Gouvernement, son Armée, ses populations...et non la Monusco !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  Troll le 10/1/2014, 11:49 am

Mathilde a écrit:Rdc: Le général Olenga est privé presque de tout  


Aux funérailles du Colonel Mamadou Ndala, au camp Lieutenant-Colonel Kokolo, la grise mine du Général Olenga a été très remarquable. Renseignements pris, Olenga s’est senti frustré d’avoir été tenu à l’écart des obsèques de celui qui l’a aidé à concrétiser la victoire dans le territoire de Rutshuru. “Le Général Olenga a reçu juste un appel le matin de la levée du corps de la morgue de la Clinique Ngaliema pour l’informer que les obsèques se tiendront à l’état-major de la force terrestre”, rapportent des sources militaires. Les mêmes sources rapportent que depuis la défaite du M-23, Olenga est privé de tout. Jusqu’aux frais de fonctionnement. Aussi coupé de tout.
Read more at http://congosynthese.com/actua.aspx?Id=3319#vG3Sm8CfdOLCxOz3.99

 Razz Surprised Surprised Surprised Surprised 
Ah, ainsi Olenga "paye" sa victoire, lui qui disait que " son armée allait surprendre", lui qui disait tout haut être contre toute negociation avec le M23 Shocked Rolling Eyes Rolling Eyes C´est le Prix á payer pour le nationalisme et le patriotisme I love you I love you 
Nous esperons qu´Olenga prend soin de ne pas se faire assassiner un beau matin
 Like a Star @ heaven 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  ndonzwau le 16/1/2014, 5:10 pm

djino a écrit:

Dans le tas de ses "révélations" (Etumba directement complice qui l'aurait envoyé à l'abattoir, une des femmes de Mamadou quasi complice...) Ngbanda a sûrement quelques vérités sur ce meurtre... Et quelle que soit la vérité ultime; il est aujourd'hui indéniable que l'assassinat de Mamadou NDALA participe d'un complot des ennemis du pays où des traîtres tapis au pouvoir avaient décidé d'en finir avec les velléités des victoires que ce meneur patriote et efficace d'hommes avait engrangées dans ses batailles !

Les FARDC sont bel et bien orphelines de sa perte et aujourd'hui leurs victoires seront de plus difficiles sinon impossibles sans lui...
Naîtront-ils d'autres Mamadou qui puissent foncer à travers ces complicités ? La Monusco qui avec sa BI a intérêt à neutraliser le M23 nous y aidera-t-elle même si ses objectifs complets ne consistent pas à combattre le Rwanda et l'Ouganda qui sont les commanditaires ? Osons l'espérer !!!


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  Libre Examen le 16/1/2014, 5:36 pm

ndonzwau a écrit:
djino a écrit:

Dans le tas de ses "révélations" (Etumba directement complice qui l'aurait envoyé à l'abattoir, une des femmes de Mamadou quasi complice...) Ngbanda a sûrement quelques vérités sur ce meurtre... Et quelle que soit la vérité ultime; il est aujourd'hui indéniable que l'assassinat de Mamadou NDALA participe d'un complot des ennemis du pays où des traîtres tapis au pouvoir avaient décidé d'en finir avec les velléités des victoires que ce meneur patriote et efficace d'hommes avait engrangées dans ses batailles !

Les FARDC sont bel et bien orphelines de sa perte et aujourd'hui leurs victoires seront de plus difficiles sinon impossibles sans lui...
Naîtront-ils d'autres Mamadou qui puissent foncer à travers ces complicités ? La Monusco qui avec sa BI a intérêt à neutraliser le M23 nous y aidera-t-elle même si ses objectifs complets ne consistent pas à combattre le Rwanda et l'Ouganda qui sont les commanditaires ? Osons l'espérer !!!


Compatriotiquement!
 

Il faut non seulement le souhaiter mais il nous faut travailler dans ce sens. C'est cela notre défi, particulièrement nous de la diaspora qui aspirons au changement.

Car,  qu'est-ce que Mamadou Ndala a en fin de compte aidé à accomplir ? Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  ndonzwau le 16/1/2014, 6:02 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
djino a écrit:

Dans le tas de ses "révélations" (Etumba directement complice qui l'aurait envoyé à l'abattoir, une des femmes de Mamadou quasi complice...) Ngbanda a sûrement quelques vérités sur ce meurtre... Et quelle que soit la vérité ultime; il est aujourd'hui indéniable que l'assassinat de Mamadou NDALA participe d'un complot des ennemis du pays où des traîtres tapis au pouvoir avaient décidé d'en finir avec les velléités des victoires que ce meneur patriote et efficace d'hommes avait engrangées dans ses batailles !

Les FARDC sont bel et bien orphelines de sa perte et aujourd'hui leurs victoires seront de plus difficiles sinon impossibles sans lui...
Naîtront-ils d'autres Mamadou qui puissent foncer à travers ces complicités ? La Monusco qui avec sa BI a intérêt à neutraliser le M23 nous y aidera-t-elle même si ses objectifs complets ne consistent pas à combattre le Rwanda et l'Ouganda qui sont les commanditaires ? Osons l'espérer !!!


Compatriotiquement!
 

Il faut non seulement le souhaiter mais il nous faut travailler dans ce sens. C'est cela notre défi, particulièrement nous de la diaspora qui aspirons au changement.

Car,  qu'est-ce que Mamadou Ndala a en fin de compte aidé à accomplir ? Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.

Libre Examen a écrit:Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.
Ce n'est pas exactement ma lecture : le devoir d'un soldat c'est l'obéissance, la discipline, la bravoure dans la défense de son pays...
Mamadou n'a fait que ça en honnête citoyen, en patriote et en bon soldat; c'est déjà immense; je ne lui prêterai pas d'autre dessein, d'autre actif ou passif au risque de confondre le rôle de chacun...


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  Libre Examen le 16/1/2014, 6:32 pm

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
djino a écrit:

Dans le tas de ses "révélations" (Etumba directement complice qui l'aurait envoyé à l'abattoir, une des femmes de Mamadou quasi complice...) Ngbanda a sûrement quelques vérités sur ce meurtre... Et quelle que soit la vérité ultime; il est aujourd'hui indéniable que l'assassinat de Mamadou NDALA participe d'un complot des ennemis du pays où des traîtres tapis au pouvoir avaient décidé d'en finir avec les velléités des victoires que ce meneur patriote et efficace d'hommes avait engrangées dans ses batailles !

Les FARDC sont bel et bien orphelines de sa perte et aujourd'hui leurs victoires seront de plus difficiles sinon impossibles sans lui...
Naîtront-ils d'autres Mamadou qui puissent foncer à travers ces complicités ? La Monusco qui avec sa BI a intérêt à neutraliser le M23 nous y aidera-t-elle même si ses objectifs complets ne consistent pas à combattre le Rwanda et l'Ouganda qui sont les commanditaires ? Osons l'espérer !!!


Compatriotiquement!
 

Il faut non seulement le souhaiter mais il nous faut travailler dans ce sens. C'est cela notre défi, particulièrement nous de la diaspora qui aspirons au changement.

Car,  qu'est-ce que Mamadou Ndala a en fin de compte aidé à accomplir ? Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.

Libre Examen a écrit:Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.
Ce n'est pas exactement ma lecture : le devoir d'un soldat c'est l'obéissance, la discipline, la bravoure dans la défense de son pays...
Mamadou n'a fait que ça en honnête citoyen, en patriote et en bon soldat; c'est déjà immense; je ne lui prêterai pas d'autre dessein, d'autre actif ou passif au risque de confondre le rôle de chacun...


Compatriotiquement!
 
Dom,

Vous parlez du pays pendant que moi je parle du régime !

Pensez-vous, que pour un soldat français servir le gouvernement de Vichy sous général Pétain de 1940 -1944, c'était servir la France ? Quels sont en effet les soldats français qui à cette époque défendaient la France ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  ndonzwau le 16/1/2014, 9:53 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
djino a écrit:

Dans le tas de ses "révélations" (Etumba directement complice qui l'aurait envoyé à l'abattoir, une des femmes de Mamadou quasi complice...) Ngbanda a sûrement quelques vérités sur ce meurtre... Et quelle que soit la vérité ultime; il est aujourd'hui indéniable que l'assassinat de Mamadou NDALA participe d'un complot des ennemis du pays où des traîtres tapis au pouvoir avaient décidé d'en finir avec les velléités des victoires que ce meneur patriote et efficace d'hommes avait engrangées dans ses batailles !

Les FARDC sont bel et bien orphelines de sa perte et aujourd'hui leurs victoires seront de plus difficiles sinon impossibles sans lui...
Naîtront-ils d'autres Mamadou qui puissent foncer à travers ces complicités ? La Monusco qui avec sa BI a intérêt à neutraliser le M23 nous y aidera-t-elle même si ses objectifs complets ne consistent pas à combattre le Rwanda et l'Ouganda qui sont les commanditaires ? Osons l'espérer !!!


Compatriotiquement!
 

Il faut non seulement le souhaiter mais il nous faut travailler dans ce sens. C'est cela notre défi, particulièrement nous de la diaspora qui aspirons au changement.

Car,  qu'est-ce que Mamadou Ndala a en fin de compte aidé à accomplir ? Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.

Libre Examen a écrit:Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.
Ce n'est pas exactement ma lecture : le devoir d'un soldat c'est l'obéissance, la discipline, la bravoure dans la défense de son pays...
Mamadou n'a fait que ça en honnête citoyen, en patriote et en bon soldat; c'est déjà immense; je ne lui prêterai pas d'autre dessein, d'autre actif ou passif au risque de confondre le rôle de chacun...


Compatriotiquement!
 
Dom,

Vous parlez du pays pendant que moi je parle du régime !

Pensez-vous, que pour un soldat français servir le gouvernement de Vichy sous général Pétain de 1940 -1944, c'était servir la France ? Quels sont en effet les soldats français qui à cette époque défendaient la France ?

Désolé, LE, votre comparaison me parait excessive, elle amalgame des situations différentes : De Gaulle quitte le Gouvernement de Pétain pour lancer et ensuite fusionner la résistance d'une autre France permettant ainsi à certains officiers de le rejoindre mais le gros des troupes continua à faire la guerre dans le cadre de l'Armée régulière et personne n'est venu et ne viendra jamais le qualifier de traître à la Nation ! Ils y défendaient leur pays !

Si je dois expliciter ma pensée qui là dessus est au moins parallèle à ce que j'ai lu de vous, je dirais que c'est plutôt vous qui confondez régime et pays à propos des soldats ! En effet pour eux, je parle du gros des troupes, hélas il n'y a pas encore de différence entre régime et pays !
J'ajouterais que dans ma panoplie des qualités d'un bon soldat ne figure point celle du martyr, du
kamikaze...
Pour moi, le martyre (un suicide) est une option si personnelle que je ne peux le recommander même au meilleur de nos soldats, en plus à un commandant mineur ou moyen qui prendrait alors la lourde responsabilité de le demander à ses hommes !

La sanction partout d'un soldat qui refuse d'obéir, c'est en effet le peloton d'exécution; alors exiger la désobéissance à partir de notre clavier du premier militaire venu sans de plus s'occuper de ses possibilités est d'une cruauté aussi dangereuse que naïve !
A ma connaissance, Mamadou NDALA a suffisamment défendu son pays dans les limites qui étaient les siennes, c'est même pour ça qu'il a été tué !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  Libre Examen le 16/1/2014, 10:16 pm

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
djino a écrit:

Dans le tas de ses "révélations" (Etumba directement complice qui l'aurait envoyé à l'abattoir, une des femmes de Mamadou quasi complice...) Ngbanda a sûrement quelques vérités sur ce meurtre... Et quelle que soit la vérité ultime; il est aujourd'hui indéniable que l'assassinat de Mamadou NDALA participe d'un complot des ennemis du pays où des traîtres tapis au pouvoir avaient décidé d'en finir avec les velléités des victoires que ce meneur patriote et efficace d'hommes avait engrangées dans ses batailles !

Les FARDC sont bel et bien orphelines de sa perte et aujourd'hui leurs victoires seront de plus difficiles sinon impossibles sans lui...
Naîtront-ils d'autres Mamadou qui puissent foncer à travers ces complicités ? La Monusco qui avec sa BI a intérêt à neutraliser le M23 nous y aidera-t-elle même si ses objectifs complets ne consistent pas à combattre le Rwanda et l'Ouganda qui sont les commanditaires ? Osons l'espérer !!!


Compatriotiquement!
 

Il faut non seulement le souhaiter mais il nous faut travailler dans ce sens. C'est cela notre défi, particulièrement nous de la diaspora qui aspirons au changement.

Car,  qu'est-ce que Mamadou Ndala a en fin de compte aidé à accomplir ? Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.

Libre Examen a écrit:Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.
Ce n'est pas exactement ma lecture : le devoir d'un soldat c'est l'obéissance, la discipline, la bravoure dans la défense de son pays...
Mamadou n'a fait que ça en honnête citoyen, en patriote et en bon soldat; c'est déjà immense; je ne lui prêterai pas d'autre dessein, d'autre actif ou passif au risque de confondre le rôle de chacun...


Compatriotiquement!
 
Dom,

Vous parlez du pays pendant que moi je parle du régime !

Pensez-vous, que pour un soldat français servir le gouvernement de Vichy sous général Pétain de 1940 -1944, c'était servir la France ? Quels sont en effet les soldats français qui à cette époque défendaient la France ?

Désolé, LE, votre comparaison me parait excessive, elle amalgame des situations différentes : De Gaulle quitte le Gouvernement de Pétain pour lancer et ensuite fusionner la résistance d'une autre France permettant ainsi à certains officiers de le rejoindre mais le gros des troupes continua à faire la guerre dans le cadre de l'Armée régulière et personne n'est venu et ne viendra jamais le qualifier de traître à la Nation ! Ils y défendaient leur pays !

Si je dois expliciter ma pensée qui là dessus est au moins parallèle à ce que j'ai lu de vous, je dirais que c'est plutôt vous qui confondez régime et pays à propos des soldats ! En effet pour eux, je parle du gros des troupes, hélas il n'y a pas encore de différence entre régime et pays !
J'ajouterais que dans ma panoplie des qualités d'un bon soldat ne figure point celle du martyr, du
kamikaze...
Pour moi, le martyre (un suicide) est une option si personnelle que je ne peux le recommander même au meilleur de nos soldats, en plus à un commandant mineur ou moyen qui prendrait alors la lourde responsabilité de le demander à ses hommes !

La sanction partout d'un soldat qui refuse d'obéir, c'est en effet le peloton d'exécution; alors exiger la désobéissance à partir de notre clavier du premier militaire venu sans de plus s'occuper de ses possibilités est d'une cruauté aussi dangereuse que naïve !
A ma connaissance, Mamadou NDALA a suffisamment défendu son pays dans les limites qui étaient les siennes, c'est même pour ça qu'il a été tué !



Compatriotiquement!
 
Dom,

Je crois bien, si je ne me trompe pas, que vous avez plus d'une fois qualifier le régime qui nous gouverne d'etre traitre.

Et puis, vous n'avez, sans doute, aucun doute que Mamadou Ndala n'a pas été exécuté par un peloton d'exécution ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  ndonzwau le 16/1/2014, 11:47 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
djino a écrit:(...)

Dans le tas de ses "révélations" (Etumba directement complice qui l'aurait envoyé à l'abattoir, une des femmes de Mamadou quasi complice...) Ngbanda a sûrement quelques vérités sur ce meurtre... Et quelle que soit la vérité ultime; il est aujourd'hui indéniable que l'assassinat de Mamadou NDALA participe d'un complot des ennemis du pays où des traîtres tapis au pouvoir avaient décidé d'en finir avec les velléités des victoires que ce meneur patriote et efficace d'hommes avait engrangées dans ses batailles !

Les FARDC sont bel et bien orphelines de sa perte et aujourd'hui leurs victoires seront de plus difficiles sinon impossibles sans lui...
Naîtront-ils d'autres Mamadou qui puissent foncer à travers ces complicités ? La Monusco qui avec sa BI a intérêt à neutraliser le M23 nous y aidera-t-elle même si ses objectifs complets ne consistent pas à combattre le Rwanda et l'Ouganda qui sont les commanditaires ? Osons l'espérer !!!


Compatriotiquement!
 

Il faut non seulement le souhaiter mais il nous faut travailler dans ce sens. C'est cela notre défi, particulièrement nous de la diaspora qui aspirons au changement.

Car,  qu'est-ce que Mamadou Ndala a en fin de compte aidé à accomplir ? Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.

Libre Examen a écrit:Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.
Ce n'est pas exactement ma lecture : le devoir d'un soldat c'est l'obéissance, la discipline, la bravoure dans la défense de son pays...
Mamadou n'a fait que ça en honnête citoyen, en patriote et en bon soldat; c'est déjà immense; je ne lui prêterai pas d'autre dessein, d'autre actif ou passif au risque de confondre le rôle de chacun...

Compatriotiquement!
 
Dom,

Vous parlez du pays pendant que moi je parle du régime !

Pensez-vous, que pour un soldat français servir le gouvernement de Vichy sous général Pétain de 1940 -1944, c'était servir la France ? Quels sont en effet les soldats français qui à cette époque défendaient la France ?

Désolé, LE, votre comparaison me parait excessive, elle amalgame des situations différentes : De Gaulle quitte le Gouvernement de Pétain pour lancer et ensuite fusionner la résistance d'une autre France permettant ainsi à certains officiers de le rejoindre mais le gros des troupes continua à faire la guerre dans le cadre de l'Armée régulière et personne n'est venu et ne viendra jamais le qualifier de traître à la Nation ! Ils y défendaient leur pays !

Si je dois expliciter ma pensée qui là dessus est au moins parallèle à ce que j'ai lu de vous, je dirais que c'est plutôt vous qui confondez régime et pays à propos des soldats ! En effet pour eux, je parle du gros des troupes, hélas il n'y a pas encore de différence entre régime et pays !
J'ajouterais que dans ma panoplie des qualités d'un bon soldat ne figure point celle du martyr, du
kamikaze...
Pour moi, le martyre (un suicide) est une option si personnelle que je ne peux le recommander même au meilleur de nos soldats, en plus à un commandant mineur ou moyen qui prendrait alors la lourde responsabilité de le demander à ses hommes !

La sanction partout d'un soldat qui refuse d'obéir, c'est en effet le peloton d'exécution; alors exiger la désobéissance à partir de notre clavier du premier militaire venu sans de plus s'occuper de ses possibilités est d'une cruauté aussi dangereuse que naïve !
A ma connaissance, Mamadou NDALA a suffisamment défendu son pays dans les limites qui étaient les siennes, c'est même pour ça qu'il a été tué !



Compatriotiquement!
 
Dom,

Je crois bien, si je ne me trompe pas, que vous avez plus d'une fois qualifier le régime qui nous gouverne d'etre traitre.

Et puis, vous n'avez, sans doute, aucun doute que Mamadou Ndala n'a pas été exécuté par un peloton d'exécution ?

LE,

Relisez-moi  plutôt : il n’y a pas dans ma bouche la moindre contradiction entre ma perception de ce régime traître et celle de la souveraineté du pays à défendre (autrement), de même qu’entre mon idéal de soldat discipliné et celui de soldat patriote !
Nous n’allons pas monopoliser la parole car pour ma part je crois avoir tout dit à moins que vous vouliez me relancer sur un aspect plus précis non explicité !



Compatriotiquement !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  Libre Examen le 17/1/2014, 12:05 am

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
djino a écrit:(...)

Dans le tas de ses "révélations" (Etumba directement complice qui l'aurait envoyé à l'abattoir, une des femmes de Mamadou quasi complice...) Ngbanda a sûrement quelques vérités sur ce meurtre... Et quelle que soit la vérité ultime; il est aujourd'hui indéniable que l'assassinat de Mamadou NDALA participe d'un complot des ennemis du pays où des traîtres tapis au pouvoir avaient décidé d'en finir avec les velléités des victoires que ce meneur patriote et efficace d'hommes avait engrangées dans ses batailles !

Les FARDC sont bel et bien orphelines de sa perte et aujourd'hui leurs victoires seront de plus difficiles sinon impossibles sans lui...
Naîtront-ils d'autres Mamadou qui puissent foncer à travers ces complicités ? La Monusco qui avec sa BI a intérêt à neutraliser le M23 nous y aidera-t-elle même si ses objectifs complets ne consistent pas à combattre le Rwanda et l'Ouganda qui sont les commanditaires ? Osons l'espérer !!!


Compatriotiquement!
 

Il faut non seulement le souhaiter mais il nous faut travailler dans ce sens. C'est cela notre défi, particulièrement nous de la diaspora qui aspirons au changement.

Car,  qu'est-ce que Mamadou Ndala a en fin de compte aidé à accomplir ? Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.

Libre Examen a écrit:Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.
Ce n'est pas exactement ma lecture : le devoir d'un soldat c'est l'obéissance, la discipline, la bravoure dans la défense de son pays...
Mamadou n'a fait que ça en honnête citoyen, en patriote et en bon soldat; c'est déjà immense; je ne lui prêterai pas d'autre dessein, d'autre actif ou passif au risque de confondre le rôle de chacun...

Compatriotiquement!
 
Dom,

Vous parlez du pays pendant que moi je parle du régime !

Pensez-vous, que pour un soldat français servir le gouvernement de Vichy sous général Pétain de 1940 -1944, c'était servir la France ? Quels sont en effet les soldats français qui à cette époque défendaient la France ?

Désolé, LE, votre comparaison me parait excessive, elle amalgame des situations différentes : De Gaulle quitte le Gouvernement de Pétain pour lancer et ensuite fusionner la résistance d'une autre France permettant ainsi à certains officiers de le rejoindre mais le gros des troupes continua à faire la guerre dans le cadre de l'Armée régulière et personne n'est venu et ne viendra jamais le qualifier de traître à la Nation ! Ils y défendaient leur pays !

Si je dois expliciter ma pensée qui là dessus est au moins parallèle à ce que j'ai lu de vous, je dirais que c'est plutôt vous qui confondez régime et pays à propos des soldats ! En effet pour eux, je parle du gros des troupes, hélas il n'y a pas encore de différence entre régime et pays !
J'ajouterais que dans ma panoplie des qualités d'un bon soldat ne figure point celle du martyr, du
kamikaze...
Pour moi, le martyre (un suicide) est une option si personnelle que je ne peux le recommander même au meilleur de nos soldats, en plus à un commandant mineur ou moyen qui prendrait alors la lourde responsabilité de le demander à ses hommes !

La sanction partout d'un soldat qui refuse d'obéir, c'est en effet le peloton d'exécution; alors exiger la désobéissance à partir de notre clavier du premier militaire venu sans de plus s'occuper de ses possibilités est d'une cruauté aussi dangereuse que naïve !
A ma connaissance, Mamadou NDALA a suffisamment défendu son pays dans les limites qui étaient les siennes, c'est même pour ça qu'il a été tué !



Compatriotiquement!
 
Dom,

Je crois bien, si je ne me trompe pas, que vous avez plus d'une fois qualifier le régime qui nous gouverne d'etre traitre.

Et puis, vous n'avez, sans doute, aucun doute que Mamadou Ndala n'a pas été exécuté par un peloton d'exécution ?

LE,

Relisez-moi  plutôt : il n’y a pas dans ma bouche la moindre contradiction entre ma perception de ce régime traître et celle de la souveraineté du pays à défendre (autrement), de même qu’entre mon idéal de soldat discipliné et celui de soldat patriote !
Nous n’allons pas monopoliser la parole car pour ma part je crois avoir tout dit à moins que vous vouliez me relancer sur un aspect plus précis non explicité !



Compatriotiquement !

Dom,

Je ne fais que présenter des faits. Comme celui ci-après : qu'il y a des soldats des FARDC qui ont déjà fait défection, sont entrés en rébellion et qui n'ont jamais été passés par un peloton d'exécution. Au contraire, ils entrent en rébellion chaque fois que ça leur plait.

Aviez-vous déjà entendu ce régime dire qu'ils vont passer par un peloton d'exécution ?

Dom, je ne présente que des faits. A vous de les prendre et de les interpréter selon vos convenances.

Quant à ce que vous décidez de faire, vous savez bien que je ne peux prendre cette décision à votre place.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  Cavalier le 17/1/2014, 1:13 am

Mathilde a écrit:L'est de la RDC: Les effigies de « Joseph KABILA » brûlées, comparé à un chien mort, la population réclame son arrestation pour haute trahison...
Lorsque celui qui se fait appeler Joseph KABILA a fait sa tournée en pataugeant dans la boue de ses 5 chantiers commençaient il y 7 ans de cela dans le nord Est de la RDC. Personne ne pouvant imaginer la suite, après ce cirque que les média-mensonges de la RDC ont fait circuler sur le parcours de cet imposteur dans l'Est.



Le gouverneur Paluku ne sait à quel saint se vouer, et lance des appels au calme...Personne n'écoute ce valet des rwandais ! Une tension vive s'est installée dans ces villes...On a observé des émeutes partout. Des images DE Kabila dans la ville arrachées, les drapeaux du parti favorisant l'installation des rwandais en RDC, du PPRD ( Parti Politique de celui qu'on appelle Joseph KABILA) et du BUREC ( Parti du Gouverneur Julien PALUKU) en lambeau.



La Monusco, leurs installations ont subi des dégâts sans précédent en les accusant tous de complice de la descente aux enfers de la RDC. La mairie de Butembo saccagée par cette foule compacte et déterminée !



Roger BONGOS
Voici que La Population Flagellee de KIVU elle meme ne veut pas entendre parler de La Monusco... Idea Car Elle a bien compris qui tire bien les ficelles dans cette affaire....

L'Ennemi n'est pas loin...

L'Economie c'est toujours Plus de Loups dans La Bergerie...

MC  SOLAAR, MC D'ATTAQUE...PROSE COMBAT sunny 

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  ndonzwau le 17/1/2014, 1:37 am

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
djino a écrit:(...)

Dans le tas de ses "révélations" (Etumba directement complice qui l'aurait envoyé à l'abattoir, une des femmes de Mamadou quasi complice...) Ngbanda a sûrement quelques vérités sur ce meurtre... Et quelle que soit la vérité ultime; il est aujourd'hui indéniable que l'assassinat de Mamadou NDALA participe d'un complot des ennemis du pays où des traîtres tapis au pouvoir avaient décidé d'en finir avec les velléités des victoires que ce meneur patriote et efficace d'hommes avait engrangées dans ses batailles !

Les FARDC sont bel et bien orphelines de sa perte et aujourd'hui leurs victoires seront de plus difficiles sinon impossibles sans lui...
Naîtront-ils d'autres Mamadou qui puissent foncer à travers ces complicités ? La Monusco qui avec sa BI a intérêt à neutraliser le M23 nous y aidera-t-elle même si ses objectifs complets ne consistent pas à combattre le Rwanda et l'Ouganda qui sont les commanditaires ? Osons l'espérer !!!


Compatriotiquement!
 

Il faut non seulement le souhaiter mais il nous faut travailler dans ce sens. C'est cela notre défi, particulièrement nous de la diaspora qui aspirons au changement.

Car,  qu'est-ce que Mamadou Ndala a en fin de compte aidé à accomplir ? Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.

Libre Examen a écrit:Il a aidé à affermir le régime, à redorer l'image du régime et puis à se faire liquider après, vraisemblablement par ce même régime.
Ce n'est pas exactement ma lecture : le devoir d'un soldat c'est l'obéissance, la discipline, la bravoure dans la défense de son pays...
Mamadou n'a fait que ça en honnête citoyen, en patriote et en bon soldat; c'est déjà immense; je ne lui prêterai pas d'autre dessein, d'autre actif ou passif au risque de confondre le rôle de chacun...

Compatriotiquement!
 
Dom,

Vous parlez du pays pendant que moi je parle du régime !

Pensez-vous, que pour un soldat français servir le gouvernement de Vichy sous général Pétain de 1940 -1944, c'était servir la France ? Quels sont en effet les soldats français qui à cette époque défendaient la France ?

Désolé, LE, votre comparaison me parait excessive, elle amalgame des situations différentes : De Gaulle quitte le Gouvernement de Pétain pour lancer et ensuite fusionner la résistance d'une autre France permettant ainsi à certains officiers de le rejoindre mais le gros des troupes continua à faire la guerre dans le cadre de l'Armée régulière et personne n'est venu et ne viendra jamais le qualifier de traître à la Nation ! Ils y défendaient leur pays !

Si je dois expliciter ma pensée qui là dessus est au moins parallèle à ce que j'ai lu de vous, je dirais que c'est plutôt vous qui confondez régime et pays à propos des soldats ! En effet pour eux, je parle du gros des troupes, hélas il n'y a pas encore de différence entre régime et pays !
J'ajouterais que dans ma panoplie des qualités d'un bon soldat ne figure point celle du martyr, du
kamikaze...
Pour moi, le martyre (un suicide) est une option si personnelle que je ne peux le recommander même au meilleur de nos soldats, en plus à un commandant mineur ou moyen qui prendrait alors la lourde responsabilité de le demander à ses hommes !

La sanction partout d'un soldat qui refuse d'obéir, c'est en effet le peloton d'exécution; alors exiger la désobéissance à partir de notre clavier du premier militaire venu sans de plus s'occuper de ses possibilités est d'une cruauté aussi dangereuse que naïve !
A ma connaissance, Mamadou NDALA a suffisamment défendu son pays dans les limites qui étaient les siennes, c'est même pour ça qu'il a été tué !



Compatriotiquement!
 
Dom,

Je crois bien, si je ne me trompe pas, que vous avez plus d'une fois qualifier le régime qui nous gouverne d'etre traitre.

Et puis, vous n'avez, sans doute, aucun doute que Mamadou Ndala n'a pas été exécuté par un peloton d'exécution ?

LE,

Relisez-moi  plutôt : il n’y a pas dans ma bouche la moindre contradiction entre ma perception de ce régime traître et celle de la souveraineté du pays à défendre (autrement), de même qu’entre mon idéal de soldat discipliné et celui de soldat patriote !
Nous n’allons pas monopoliser la parole car pour ma part je crois avoir tout dit à moins que vous vouliez me relancer sur un aspect plus précis non explicité !

Compatriotiquement !

Dom,

Je ne fais que présenter des faits. Comme celui ci-après : qu'il y a des soldats des FARDC qui ont déjà fait défection, sont entrés en rébellion et qui n'ont jamais été passés par un peloton d'exécution. Au contraire, ils entrent en rébellion chaque fois que ça leur plait.

Aviez-vous déjà entendu ce régime dire qu'ils vont passer par un peloton d'exécution ?

Dom, je ne présente que des faits. A vous de les prendre et de les interpréter selon vos convenances.

Quant à ce que vous décidez de faire, vous savez bien que je ne peux prendre cette décision à votre place.

Soyez clair, LE, et ne mélangez pas les prétendus "rebelles" rwandais avec les soldats "loyalistes"; courons à l'essentiel; auquel cas votre juste défense tremperait imbuvable dans l'informe café tiède, ni chaude à mon goût ni froide de curieux  !

Le peloton d’exécution contre les premiers c’est la fameuse guerre contre le M23 des FARDC et de la BI (Monusco), ce sont les batailles qu’a menées avec succès Mamadou contre lui mais c’est aussi le tollé national qui a fait retirer des signatures la clause de leur réintégration dans l’armée…
Tout cela est bien brouillon, peu souverain, je vous l’accorde (mais c'est un peu à la guerre comme à la guerre; c'est un peu comme les borgnes sont rois chez les aveugles que nous restons; à nous tous de nous démener pour recouvrer la vue qu'aucune tare rédhibitoire ne nous empêche, du dernier au premier…)...

Votre souhait et peut-être notre regret à tous c’est de n’avoir pas vu une défection significative parmi les loyalistes qui dénonce la conduite de la guerre par le pouvoir (le régime)…
Vous comprenez avec moi que c’est une autre entreprise géante bien plus complexe qui aurait vu à côté de la guerre contre les voisins ennemis rwando-ougandais une guerre interne Congolo-Congolaise meurtrière dans notre armée, qui exige une décision oh combien serieuse, un échelon et un niveau d’organisation élevés et pour laquelle personne alors personne selon moi n’est autorisé à demander le martyre (oui là on aurait vu des réels pelotons d’exécution) à personne même aux plus patriotes de nos soldats (et permettez-moi de prendre davantage position : surtout pas au feu Colonel Mamadou NDALA Moustapha qui à ma pauvre connaissance a tant mérité de défendre au meilleur son pays au travers de plus d'une embuscade dans les limites de ses fonctions, de ses possibilités...)…
Aurons tout intérêt et responsabilité à tourner nos yeux perspicaces et responsables ailleurs, vers le landerneau politico-militaire dirigeant de la région, du pays...

C’est une entreprise politico-militaire à l’idéal totale qui engage des politiques, militaires, autres, des Congolais, étrangers…, qui doit aller pour réussir jusqu’au changement de régime !
Elle n’a pas (encore) eu lieu mais qui sait si elle n’a pas déjà été tentée ou si elle ne va advenir un de ces jours…
Voilà !


Compatriotiquement !


Dernière édition par ndonzwau le 17/1/2014, 6:07 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  Libre Examen le 17/1/2014, 5:25 am

ndonzwau a écrit: [...]
Soyez clair et ne mélangez pas les prétendus "rebelles" rwandais avec les soldats "loyalistes" !

1° Le peloton d’exécution contre les premiers c’est la fameuse guerre contre le M23 des FARDC et la BI (Monusco), ce sont les batailles qu’a menées avec succès Mamadou contre lui mais c’est aussi le tollé national qui a fait retirer des signatures la clause de leur réintégration dans l’armée…
Tout cela est bien brouillon, peu souverain, je vous l’accorde…

2° Votre souhait et peut-être notre regret à tous c’est de n’avoir pas vu une défection significative parmi les loyalistes qui dénonce la conduite de la guerre par le pouvoir (le régime)…
Vous comprenez avec moi que c’est une autre entreprise bien plus complexe qui aurait vu à côté de la guerre contre les voisins ennemis rwando-ougandais une guerre interne Congolo-Congolaise meurtrière dans notre armée, qui exige un échelon et un niveau d’organisation élevés et pour laquelle personne alors personne selon moi n’est autorisé à demander le martyre (oui là on aurait vu des réels pelotons d’exécution) à personne même aux plus patriotes de nos soldats…

C’est une entreprise politico-militaire à l’idéal totale qui engage des politiques, militaires, autres, des Congolais, étrangers…, qui doit aller pour réussir jusqu’au changement de régime !
Elle n’a pas (encore) eu lieu mais qui sait si elle n’a pas déjà été tentée ou si elle ne va advenir un de ces jours…
Voilà !


Compatriotiquement !
 
Mais que racontez-vous Dom ! Je n'ai rien mélangé moi. Ce sont eux-mêmes qui ont accepté de se mélanger avec ce que vous qualifiez "des rebelles rwandais". Ce sont eux qui ont accepté leur intégration parmi eux. Vous nous dites que comme soldats, ils ne peuvent qu'obéir par devoir de soldat et par patriotisme. Mais combien de fois n'ont-ils pas vu ces mêmes gens qui ont été intégrés faire défection et venir leur faire la guerre, et de nouveau se faire réintégrer. Combien de fois cela est-il arrivé ? Et combien de fois doivent-ils l'accepter ? Et pourquoi ne peuvent-ils eux faire la même  chose ? Vous ne pensez pas que de toujours accepter que vos collègues d'hier deviennent tout d'un coup vos agresseur de demain c'est faire montre d'un sens très poussé de martyrs ? Et ça l'est seulement si on se rebelle contre le régime ?

Dom, me faut-il vous coller l'image de la jeep brulée dans laquelle se trouvait Mamadou Ndala ? Dom vous devriez vous rendre à l'évidence : c'est bien Mamadou Ndala qui a été passé par le peloton d'exécution. Et ça, ce n'est pas une tournure d'esprit.

Combien des groupes armés n'opèrent-ils pas au Congo ? Et pourquoi ne pourrions-nous pas en créer un ? Voilà le défi auquel je faisais allusion, qu'il nous faut relever particulièrement nous de la diaspora. Puisque' il y des groupes armés qui opèrent au Congo, nous pouvons aussi le faire à la différence que notre but sera la libération du Congo, pour y établir un État de droit.

Cela a-t-il été déjà tenté ? Je n'en sais rien. Tout me pousse à croire que ça ne l'a jamais été sauf à croire à des personnalités en mal de reconnaissance qui prétendent avoir leurs hommes partout au Congo, un réseau bien établi et un œil qui voit tout et dévoile tout. D'ailleurs, quelqu'un qui serait si bien implanter se garderait d'en faire la publicité. La marque de tels hommes c'est la discrétion.

J'espère que ces gens qui nous racontent depuis assez longtemps qu'ils ont leurs hommes sur place et qu'ils vont libérer le Congo vont me prouver que j'avais tort de ne pas croire en eux, et je serai alors le premier à les applaudir parce que contre toute raison je garde espoir et préférerais dans ce cas avoir plutôt tort. Mais je crois qu'il est grand temps qu'on se passe d'eux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  ndonzwau le 17/1/2014, 7:05 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit: [...]
Soyez clair, LE, et ne mélangez pas les prétendus "rebelles" rwandais avec les soldats "loyalistes"; courons à l'essentiel; auquel cas votre juste défense tremperait imbuvable dans l'informe café tiède, ni chaude à mon goût ni froide de curieux  !

Le peloton d’exécution contre les premiers c’est la fameuse guerre contre le M23 des FARDC et de la BI (Monusco), ce sont les batailles qu’a menées avec succès Mamadou contre lui mais c’est aussi le tollé national qui a fait retirer des signatures la clause de leur réintégration dans l’armée…
Tout cela est bien brouillon, peu souverain, je vous l’accorde (mais c'est un peu à la guerre comme à la guerre; c'est un peu comme les borgnes sont rois chez les aveugles que nous restons; à nous tous de nous démener pour recouvrer la vue qu'aucune tare rédhibitoire ne nous empêche, du dernier au premier…)...

Votre souhait et peut-être notre regret à tous c’est de n’avoir pas vu une défection significative parmi les loyalistes qui dénonce la conduite de la guerre par le pouvoir (le régime)…
Vous comprenez avec moi que c’est une autre entreprise géante bien plus complexe qui aurait vu à côté de la guerre contre les voisins ennemis rwando-ougandais une guerre interne Congolo-Congolaise meurtrière dans notre armée, qui exige une décision oh combien serieuse, un échelon et un niveau d’organisation élevés et pour laquelle personne alors personne selon moi n’est autorisé à demander le martyre (oui là on aurait vu des réels pelotons d’exécution) à personne même aux plus patriotes de nos soldats (et permettez-moi de prendre davantage position : surtout pas au feu Colonel Mamadou NDALA Moustapha qui à ma pauvre connaissance a tant mérité de défendre au meilleur son pays au travers de plus d'une embuscade dans les limites de ses fonctions, de ses possibilités...)…
Aurons tout intérêt et responsabilité à tourner nos yeux perspicaces et responsables ailleurs, vers le landerneau politico-militaire dirigeant de la région, du pays...

C’est une entreprise politico-militaire à l’idéal totale qui engage des politiques, militaires, autres, des Congolais, étrangers…, qui doit aller pour réussir jusqu’au changement de régime !
Elle n’a pas (encore) eu lieu mais qui sait si elle n’a pas déjà été tentée ou si elle ne va advenir un de ces jours…
Voilà !

Compatriotiquement !
 
Mais que racontez-vous Dom ! Je n'ai rien mélangé moi. Ce sont eux-mêmes qui ont accepté de se mélanger avec ce que vous qualifiez "des rebelles rwandais". Ce sont eux qui ont accepté leur intégration parmi eux. Vous nous dites que comme soldats, ils ne peuvent qu'obéir par devoir de soldat et par patriotisme. Mais combien de fois n'ont-ils pas vu ces mêmes gens qui ont été intégrés faire défection et venir leur faire la guerre, et de nouveau se faire réintégrer. Combien de fois cela est-il arrivé ? Et combien de fois doivent-ils l'accepter ? Et pourquoi ne peuvent-ils eux faire la même  chose ? Vous ne pensez pas que de toujours accepter que vos collègues d'hier deviennent tout d'un coup vos agresseur de demain c'est faire montre d'un sens très poussé de martyrs ? Et ça l'est seulement si on se rebelle contre le régime ?

Dom, me faut-il vous coller l'image de la jeep brulée dans laquelle se trouvait Mamadou Ndala ? Dom vous devriez vous rendre à l'évidence : c'est bien Mamadou Ndala qui a été passé par le peloton d'exécution. Et ça, ce n'est pas une tournure d'esprit.

Combien des groupes armés n'opèrent-ils pas au Congo ? Et pourquoi ne pourrions-nous pas en créer un ? Voilà le défi auquel je faisais allusion, qu'il nous faut relever particulièrement nous de la diaspora. Puisque' il y des groupes armés qui opèrent au Congo, nous pouvons aussi le faire à la différence que notre but sera la libération du Congo, pour y établir un État de droit.

Cela a-t-il été déjà tenté ? Je n'en sais rien. Tout me pousse à croire que ça ne l'a jamais été sauf à croire à des personnalités en mal de reconnaissance qui prétendent avoir leurs hommes partout au Congo, un réseau bien établi et un œil qui voit tout et dévoile tout. D'ailleurs, quelqu'un qui serait si bien implanter se garderait d'en faire la publicité. La marque de tels hommes c'est la discrétion.

J'espère que ces gens qui nous racontent depuis assez longtemps qu'ils ont leurs hommes sur place et qu'ils vont libérer le Congo vont me prouver que j'avais tort de ne pas croire en eux, et je serai alors le premier à les applaudir parce que contre toute raison je garde espoir et préférerais dans ce cas avoir plutôt tort. Mais je crois qu'il est grand temps qu'on se passe d'eux.

Je ne sais quelle idée vous vous faites, que savez-vous exactement, LE, du fonctionnement d'une structure militaire lorsque sans scrupule vous affirmez {"(...)Ce sont eux-mêmes qui ont accepté de se mélanger avec ce que vous qualifiez "des rebelles rwandais". Ce sont eux qui ont accepté leur intégration parmi eux.(...)"} Mais c'est qui c'est "eux-mêmes" ??? Que voulez-vous exactement supposer : que nos militaires ne seraient que des traîtres en puissance incapables du moindre sens patriotique, dénués de tout sens de responsabilité et de dignité que vous et moi prétendons détenir tout haut ? Leur devoir d'obéissance les aurait mutés en martyrs, en suicidaires, en manchots intellectuels...

Vous parlez des hommes de troupes qui ont dû être obligés de cohabiter avec leurs anciens ennemis rebelles... Mais qu'est-ce qu'un soldat (1ère, 2ème classes, caporal...) et même sous-officier subalterne qui forment le gros des troupes y peuvent-ils au delà de leurs animosités et mêmes conflits ?
J'ai essayé de vous expliquer qu'au delà du simplement frémissement mécontent d'une Equipe, d'une Section pour arriver à la mutinerie d'une Compagnie, d'un Bataillon il y'a structurellement du chemin car il y'a plein de soupapes qu'il faut désamorcer surtout lorsqu'il s'agit des revendications "politiques"... Que c'est une entreprise soit imprévisible soit laborieuse qui exige des complicités à des niveaux élevés et larges...

Et il en est de toutes les armées même si chez-nous a toujours plus survécu de la colonisation un sentiment loyaliste chez-eux (civil azali munguna); n'empêche que je refuse de croire qu'ils soient dans le fond moins "patriotiques" que le reste de la population...
Je ne crois pas du tout à cette thèse selon laquelle aucune idée revendicative ne sort des militaires, le cas de Mamadou m'y conforte davantage...
Je n'ai donc besoin d'aucune spéculation qui prétende y avoir ses hommes : je suis convaincu que cela n'a pas eu lieu à un niveau significatif parce que d'abord l'entreprise est difficile et davantage dans notre système où les plus hauts gradés sont majoritairement des vendus sans foi ni loi et dans les conditions de nos soldats...

On ne peut réduire notre armée à ses généraux voleurs et traîtres; c'est tout que je veux défendre, LE, ne m'amenez pas vers des spéculations dans tous les sens !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  Libre Examen le 17/1/2014, 9:17 pm

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit: [...]
Soyez clair, LE, et ne mélangez pas les prétendus "rebelles" rwandais avec les soldats "loyalistes"; courons à l'essentiel; auquel cas votre juste défense tremperait imbuvable dans l'informe café tiède, ni chaude à mon goût ni froide de curieux  !

Le peloton d’exécution contre les premiers c’est la fameuse guerre contre le M23 des FARDC et de la BI (Monusco), ce sont les batailles qu’a menées avec succès Mamadou contre lui mais c’est aussi le tollé national qui a fait retirer des signatures la clause de leur réintégration dans l’armée…
Tout cela est bien brouillon, peu souverain, je vous l’accorde (mais c'est un peu à la guerre comme à la guerre; c'est un peu comme les borgnes sont rois chez les aveugles que nous restons; à nous tous de nous démener pour recouvrer la vue qu'aucune tare rédhibitoire ne nous empêche, du dernier au premier…)...

Votre souhait et peut-être notre regret à tous c’est de n’avoir pas vu une défection significative parmi les loyalistes qui dénonce la conduite de la guerre par le pouvoir (le régime)…
Vous comprenez avec moi que c’est une autre entreprise géante bien plus complexe qui aurait vu à côté de la guerre contre les voisins ennemis rwando-ougandais une guerre interne Congolo-Congolaise meurtrière dans notre armée, qui exige une décision oh combien serieuse, un échelon et un niveau d’organisation élevés et pour laquelle personne alors personne selon moi n’est autorisé à demander le martyre (oui là on aurait vu des réels pelotons d’exécution) à personne même aux plus patriotes de nos soldats (et permettez-moi de prendre davantage position : surtout pas au feu Colonel Mamadou NDALA Moustapha qui à ma pauvre connaissance a tant mérité de défendre au meilleur son pays au travers de plus d'une embuscade dans les limites de ses fonctions, de ses possibilités...)…
Aurons tout intérêt et responsabilité à tourner nos yeux perspicaces et responsables ailleurs, vers le landerneau politico-militaire dirigeant de la région, du pays...

C’est une entreprise politico-militaire à l’idéal totale qui engage des politiques, militaires, autres, des Congolais, étrangers…, qui doit aller pour réussir jusqu’au changement de régime !
Elle n’a pas (encore) eu lieu mais qui sait si elle n’a pas déjà été tentée ou si elle ne va advenir un de ces jours…
Voilà !

Compatriotiquement !

Mais que racontez-vous Dom ! Je n'ai rien mélangé moi. Ce sont eux-mêmes qui ont accepté de se mélanger avec ce que vous qualifiez "des rebelles rwandais". Ce sont eux qui ont accepté leur intégration parmi eux. Vous nous dites que comme soldats, ils ne peuvent qu'obéir par devoir de soldat et par patriotisme. Mais combien de fois n'ont-ils pas vu ces mêmes gens qui ont été intégrés faire défection et venir leur faire la guerre, et de nouveau se faire réintégrer. Combien de fois cela est-il arrivé ? Et combien de fois doivent-ils l'accepter ? Et pourquoi ne peuvent-ils eux faire la même  chose ? Vous ne pensez pas que de toujours accepter que vos collègues d'hier deviennent tout d'un coup vos agresseur de demain c'est faire montre d'un sens très poussé de martyrs ? Et ça l'est seulement si on se rebelle contre le régime ?

Dom, me faut-il vous coller l'image de la jeep brulée dans laquelle se trouvait Mamadou Ndala ? Dom vous devriez vous rendre à l'évidence : c'est bien Mamadou Ndala qui a été passé par le peloton d'exécution. Et ça, ce n'est pas une tournure d'esprit.

Combien des groupes armés n'opèrent-ils pas au Congo ? Et pourquoi ne pourrions-nous pas en créer un ? Voilà le défi auquel je faisais allusion, qu'il nous faut relever particulièrement nous de la diaspora. Puisque' il y des groupes armés qui opèrent au Congo, nous pouvons aussi le faire à la différence que notre but sera la libération du Congo, pour y établir un État de droit.

Cela a-t-il été déjà tenté ? Je n'en sais rien. Tout me pousse à croire que ça ne l'a jamais été sauf à croire à des personnalités en mal de reconnaissance qui prétendent avoir leurs hommes partout au Congo, un réseau bien établi et un œil qui voit tout et dévoile tout. D'ailleurs, quelqu'un qui serait si bien implanter se garderait d'en faire la publicité. La marque de tels hommes c'est la discrétion.

J'espère que ces gens qui nous racontent depuis assez longtemps qu'ils ont leurs hommes sur place et qu'ils vont libérer le Congo vont me prouver que j'avais tort de ne pas croire en eux, et je serai alors le premier à les applaudir parce que contre toute raison je garde espoir et préférerais dans ce cas avoir plutôt tort. Mais je crois qu'il est grand temps qu'on se passe d'eux.

Je ne sais quelle idée vous vous faites, que savez-vous exactement, LE, du fonctionnement d'une structure militaire lorsque sans scrupule vous affirmez {"(...)Ce sont eux-mêmes qui ont accepté de se mélanger avec ce que vous qualifiez "des rebelles rwandais". Ce sont eux qui ont accepté leur intégration parmi eux.(...)"} Mais c'est qui c'est "eux-mêmes" ??? Que voulez-vous exactement supposer : que nos militaires ne seraient que des traîtres en puissance incapables du moindre sens patriotique, dénués de tout sens de responsabilité et de dignité que vous et moi prétendons détenir tout haut ? Leur devoir d'obéissance les aurait mutés en martyrs, en suicidaires, en manchots intellectuels...

Vous parlez des hommes de troupes qui ont dû être obligés de cohabiter avec leurs anciens ennemis rebelles... Mais qu'est-ce qu'un soldat (1ère, 2ème classes, caporal...) et même sous-officier subalterne qui forment le gros des troupes y peuvent-ils au delà de leurs animosités et mêmes conflits ?
J'ai essayé de vous expliquer qu'au delà du simplement frémissement mécontent d'une Equipe, d'une Section pour arriver à la mutinerie d'une Compagnie, d'un Bataillon il y'a structurellement du chemin car il y'a plein de soupapes qu'il faut désamorcer surtout lorsqu'il s'agit des revendications "politiques"... Que c'est une entreprise soit imprévisible soit laborieuse qui exige des complicités à des niveaux élevés et larges...

Et il en est de toutes les armées même si chez-nous a toujours plus survécu de la colonisation un sentiment loyaliste chez-eux (civil azali munguna); n'empêche que je refuse de croire qu'ils soient dans le fond moins "patriotiques" que le reste de la population...
Je ne crois pas du tout à cette thèse selon laquelle aucune idée revendicative ne sort des militaires, le cas de Mamadou m'y conforte davantage...
Je n'ai donc besoin d'aucune spéculation qui prétende y avoir ses hommes : je suis convaincu que cela n'a pas eu lieu à un niveau significatif parce que d'abord l'entreprise est difficile et davantage dans notre système où les plus hauts gradés sont majoritairement des vendus sans foi ni loi et dans les conditions de nos soldats...

On ne peut réduire notre armée à ses généraux voleurs et traîtres; c'est tout que je veux défendre, LE, ne m'amenez pas vers des spéculations dans tous les sens !


Compatriotiquement!
 
Mais voyons donc Dom. Je n'ai pas prétendu être mieux que qui que ce soit. Ce sont là vos propres conclusions. Tout ce que j'ai fait, c'est d'exposer la situation selon mes maigres connaissances que j'en ai. Vous m'aviez bien fait comprendre que je ne comprenais pas grand-chose à la situation, que ces pauvres gens en sont victimes, qu'ils seraient forcés à faire des choses qu'ils ne voudraient pas faire, qu'ils ne seraient pas moins patriotiques que d'autres Congolais, etc.

Mais, il n'y a pas que d'officiers des généraux dans notre armée; il n'y a pas que d'officiers supérieurs dans notre armée ? Il doit y avoir bien d'officiers de rang inférieur et bien formés, et qui commandent des troupes. Il ne peut pas avoir une coupure totale entre les officiers et le reste des troupes.

Rassurez-vous pourtant Dom. Je ne doute point du patriotisme de nos hommes en arme.

Tenez : à la première occasion qui leur sera donnée, ils vont nous démontrer leur patriotisme comme toujours. A la première occasion, au premier mot d'ordre, ils vont tirer sur nous comme sur des lapins et puis, ils vont piétiner nos cadavres pour exhiber triomphalement et fièrement aux yeux de tous, leur patriotisme.

Et depuis combien de temps cela dure-t-il ? N'ont-ils jamais eu suffisamment de temps pour se repenser, pour s'organiser ? N'entendent-ils jamais nos cris, nos pleurs ? Ne voient-ils jamais nos deuils ?

Combien de temps leur faudrait-il sous prétexte que l'entreprise ne sera pas facile ?

Mamadou Ndala, qu'on cite maintenant en exemple, ne serait-ce pas une exception ? Il semblerait qu'il n'aurait pas grandi au Congo. Ceci peut peut-être expliquer cela.


Dernière édition par Libre Examen le 18/1/2014, 2:58 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  ndonzwau le 18/1/2014, 1:56 am

LE,

Je ne cherche ni à faire de l’esprit, ni à lire dans la mare de café, ni à prétendre connaître tout à l’avance mais seulement à tenter de me rapprocher de la vérité en m’informant par mes yeux, mes oreilles, sur place, par les écrits, les images…
Eh bien rien ne m’y autorise à condamner tout un peuple, toute une armée comme traîtresse, à la réduire à ses généraux et colonels complices et voleurs, à la juger moins patriote que je le serais…
L'exercice de leur patriotisme à travers leur métier de combattant pour le pays s'est trouvé entravé plus d'une fois par ces conditions !

Votre constat est contraire à partir de vos sources, pourquoi n’auriez-vous pas raison mais aujourd’hui rien ne me le démontre ! Rien de plus !
Entre-temps je m’appliquerai à retrouver quelques documents sur les FARDC qui me poussent à condamner son haut-commandement et les politiques plutôt que des hommes de troupes qui seraient ataviquement incapables et traîtres… A chacun de les exploiter...
En voici quelques-uns que je viens de dénicher :


° http://desc-wondo.org/
° http://desc-wondo.org/wp-content/uploads/2013/08/Loi-Organique-sur-les-FARDC.pdf
° http://desc-wondo.org/wp-content/uploads/2013/05/Plan_Reforme_FARDC.pdf
° http://desc-wondo.org/wp-content/uploads/2013/08/Loi-portant-statut-du-militaire-des-FARDC-promulgu%C3%A9e-le-15012013.pdf
° http://fr.wikipedia.org/wiki/Forces_arm%C3%A9es_de_la_R%C3%A9publique_d%C3%A9mocratique_du_Congo
° http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_militaire_de_la_R%C3%A9publique_d%C3%A9mocratique_du_Congo

"La Lettre ouverte au Président de la République Démocratique du Congo sur l’urgence et la nécessité de matérialiser la réforme de l’Armée"
° http://www.eurac-network.org/web/uploads/documents/rdc.-lettre-ouverture-de-144-ong-au-pr-sident-de-la-r-publique-sur-l-urgence-de-mat-rialiser-la-r-forme-de-l-arm-e-20-12-12.doc

"FORCES ARMÉES DE RDC : Le chaos institutionnalisé ?
Par Georges Berghezan

° http://www.grip.org/sites/grip.org/files/NOTES_ANALYSE/2014/NA_2014-01-09_FR_G-BERGHEZAN.pdf
Résumé
Depuis leur fondation en 2003, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) n’ont cessé d’accueillir en leur sein des membres de groupes armés, après leur éventuelle soumission à des
processus d’intégration plus ou moins expéditifs. D’une loyauté très relative envers l’autorité de l’État, ces nouveaux soldats et officiers ont été nombreux à déserter et à monter de nouvelles rébellions. Pourtant,
une armée forte et cohérente est un préalable au rétablissement de la sécurité et à une amorce de relèvement socio-économique dans le pays, en particulier sur son versant oriental. Si l’instabilité permanente du Congo et sa stagnation économique ne sont guère propices à une réforme durable de son secteur de la sécurité, la question de la volonté politique demeure posée.(...)"


"Les raisons du chaos des forces armées de la RDC"
° http://www.affaires-strategiques.info/spip.php?article9097

"Armée nationale et groupes armés dans l’est du Congo, Trancher le nœud gordien de l’insécurité"
° http://www.riftvalley.net/publication/arm%C3%A9e-nationale-et-groupes-arm%C3%A9s-dans-l%E2%80%99est-du-congo#.UtmcYdKvTMx

° http://www.rrssjrdc.org/wp-content/uploads/2013/04/Rapportannuel2012-2013duRRSSJ.pdf
° http://archive.grip.org/fr/siteweb/images/NOTES_ANALYSE/2006/NA_2006-03-13_FR_P-SEBAHARA.pdf
° http://desc-wondo.org/le-colonel-ndala-est-mort-au-suivant-les-congolais-sexpriment/
° http://desc-wondo.org/ndala-complement-denquete-arret-sur-images-desc/
° http://desc-wondo.org/le-col-kasongo-kava-ex-dsp-repond-aux-reactions-des-lecteurs-ii-sil-y-avait-un-homme-detat-en-rdc-il-ny-aurait-jamais-eu-kampala/
° http://desc-wondo.org/lt-col-kasongo-kava-ex-dsp-le-pouvoir-congolais-pratique-la-politique-dusure-des-cadres-militaires-formes-iii/
° http://desc-wondo.org/lu-pour-vous-commentaire-de-julien-nzazu-goma-en-rapport-avec-lanalyse-de-lirin/




Comppatriotiquement!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  ndonzwau le 18/1/2014, 2:33 pm

"Béni : mésententes paralysantes au sein des FARDC
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=5226:beni-mesententes-paralysantes-au-sein-des-fardc&catid=85:a-la-une&Itemid=472
Neutralisation de ADF-Nalu au Nord-Kivu
Traquer les groupes armés qui sévissent dans le territoire de Béni ne semble pas la préoccupation première des unités installées dans la ville. Méfiantes les unes des autres, elles pensent plus à leur propre sécurité, en particulier celles qui ont vaincu le M23 plus qu’à combattre les rebelles ougandais… La mort du colonel Mamadou Ndala Moustapha est révélatrice de ces mésententes.


Aux environs de 11 heures du jeudi 2 janvier, le colonel Mamadou Ndala Moustapha, commandant de l’Unité de réaction rapide (URR), les commandos des Fardc, a été assassiné à Beni au Nord-Kivu. Très populaire, le colonel a été tué par un tir de roquette qui a visé son véhicule à l’entrée de cette ville sous contrôle des forces régulières. Selon Lambert Mende, porte-parole du gouvernement, il est tombé dans une embuscade tendue par les rebelles ougandais des ADF/NALU. Une version qui surprend les paysans qui connaissent bien le secteur. Un des gardes du corps rescapé de cette attaque, le caporal Paul Safari affirme, lui, que les assaillants portaient des tenues de l’armée régulière.
Suite à cette révélation, des voix s’élèvent de partout. L’Association africaine des défenses de droits de l’homme pointe du doigt les conflits internes au sein de l’armée congolaise. Henri Ngavo, chargé de communication de l’Asadho/Beni affirme que c’est un crime crapuleux et rejette la thèse selon laquelle qu’il a été abattu par les rebelles. Qui vous dit que les rebelles ougandais sont ici ? Comment ils ont su que le convoi de ce soldat allait partir à cette heure et passer par cette route ? Que le gouvernement diligente une enquête crédible et efficace3 , demande-t-il. Fier du travail abattu par cet officier au front pour défaire la rébellion du M23 fin octobre dernier, le collège inter-estudiantin de Beni soutient qu’il a été victime «d’un complot suscité par la jalousie de ses frères d’armes».

UNE ENQUETE INDEPENDANTE

L’opposition congolaise qui accuse certains officiers de tirer profit de la guerre hausse le ton et réclame une enquête indépendante. D’après Vital Kamerhe, président de l’UNC, un parti d’opposition, l’armée ne saura pas remplir efficacement sa mission si elle est laminée par des conflits internes de leadership, de promotion, de grade, etc.  Lorsque ceux qui sont chargés de nous protéger deviennent des tueurs, comment le peuple va-t-il retrouver sa dignité et sa sécurité ?, s’interroge-t-il. Nous demandons que la lumière soit faite rapidement autour de l’assassinat de ce commando . A Beni où l’enquête a déjà commencé, des suspects sont aux arrêts. Un colonel a été mis en résidence surveillée, son garde du corps arrêté.
De fait, des dissensions internes sont apparues au sein des unités qui ont défait le mouvement du 23 mars. Fin novembre dernier, le chef d’Etat major des Fardc, le général d’armée Didier Etumba, expliquait dans un point de presse à Kinshasa diffusé sur la Rtnc que l’opération  pomme orange3  menée contre les rebelles du M23 a été planifiée par le commandant suprême. 3 Que personne d’autre ne s’approprie cette victoire !3 , rappelait-il, mettant en garde des officiers qui se targuaient dans les médias d’avoir monté cette opération.

LE SUCCES ET LES INTERETS DIVISENT

A Beni où une opération doit être menée contre les rebelles ougandais et d’autres groupes armés qui sèment la terreur en tuant et en enlevant les habitants, des colonnes de militaires surarmées sont visibles au cœur de la ville. Annoncée pour début décembre dernier, la traque n’a pas toujours débuté. Les périmètres des quartiers près des hôtels où logent ces militaires sont quadrillés. Certains hauts gardés racontent que leurs premiers ennemis sont leurs collègues d’armes. Chaque unité contrôle ainsi son périmètre.
Trois chefs, qui se préparent à combattre les mêmes ennemis, travaillent chacun de leur côté. Des militaires formés par les Américains en provenance de Kisangani, sous la conduite d’un général installé à Beni, ont leur campement à Mambango tout près de la ville.

D’autres venus de Kindu formés par les Belges sont installés aux alentours de l’aéroport et les derniers issus de l’ancien brassage ont leur base au camp militaire de l’Ozacaf au cœur de la ville. Chacune de ces unités dépend de son commandant. Non seulement, ils ne coopèrent pas vraiment mais ils se regardent avec méfiance. Ils sont identifiés par leurs drapelets rouges suspendus sur les camions, d’autres par des brassards jaunes ou verts.
Selon certains d’entre eux, leur victoire dans les territoires de Nyiragongo et Rutchuru leur attirent des ennuis et les exposent à la mort. Notre unité commando n’a aucun compte à rendre au commandant local d’ici car nous sommes une unité d’intervention mobile qui frappe l’ennemi partout.

Mais nos amis ne jurent que par notre mort, déclare un militaire dans un débit de boisson autour d’un verre avec ses camarades d’armes. Un officier grince les dents : Nous ne serons pas prêts à engager nos troupes sur la ligne de front tant que nous ne connaissons pas le commandant qui va gérer les opérations sur le plan tactique, militaire et financier .
Pour un économiste de la région, les guerres à l’Est du pays sont un grand business qui enrichit beaucoup de gens dont des gradés de l’armée. Une opération militaire, c’est l’occasion rêvée pour eux de se remplir les poches en gérant les fonds mis à leur disposition, voire en vendant des armes aux rebelles ou en détournant la solde ou la ration des hommes de troupe.

Selon un rapport de la société civile de Beni plus de 800 personnes ont déjà été enlevées par les ADF/NALU et des villages entiers dévastés. Mettre fin à ces exactions ne semble pas être aujourd’hui la priorité des forces armées."



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  Mathilde le 18/1/2014, 8:11 pm

Info RFI: en RDC, le capitaine Banza -aide de camp du colonel Ndala, tué le 2 janvier- attaqué par des hommes armés et en civil

Info RFI: Le capitaine Moïse Banza, l’aide de camp du colonel Mamadou Ndala, assassiné le 2 janvier dernier à Béni, a été attaqué à la mi-journée à Kinshasa par cinq hommes armés en civil qui ont sauté sur le véhicule à bord duquel il voyageait pour l’arrêter. Moïse Banza a été violemment tabassé par des hommes en civils et quatre membres de l’armée congolaise à sa sortie du véhicule. Son sort n’est pas connu.


http://www.rfi.fr/contenu/info-rfi-rdc-le-capitaine-banza-aide-camp-colonel-ndala-tue-le-2-janvier-attaque-hommes-arme

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le convoi du colonel Mamadou Ndala vient de tomber dans une ambuscade des ugandais

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:24 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum