Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Mathilde le 11/1/2014, 7:35 pm

Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Mathilde le 11/1/2014, 7:35 pm


CONTESTATION DE L'INTERDICTION AU PRESIDENT VITAL KAMERHE DE VOYAGER.




La Fédération de l’UNC en Irlande est extrêmement préoccupée par la mesure de restriction de liberté de mouvement prise contre son Président National et Autorité morale de la CVD, l’Honorable Vital KAMERHE, par le pouvoir de Kinshasa. Une mesure qui depuis le 06 Janvier 2014 a été communiquée pour à tous les services de sécurité de la RDC, particulièrement la DGM (Direction Générale de Migration), comme indique le message en attache.

Depuis son discours à la nation du vendredi 3 Janvier 2014, notre leader Vital KAMERHE est en danger.
Le Gouvernement de Kinshasa lui reproche de ne pas garder le silence - C'est ainsi que Vital Kamerhe a été officiellement notifié de ne pas quitter le pays.
Sa vie pourrait être en danger pour avoir parlé sur l'évolution du problème d'insécurité en République Démocratique du Congo, à la suite des tueries qui ont eu lieu à Kinshasa le 30 Décembre 2013 et l'horrible assassinat du général Mamadou Ndala dans la province du Nord-Kivu.

UNC Irlande condamne l'augmentation de niveau de répression sur les politiciens et les défenseurs des droits de l'homme en RD Congo.
La semaine dernière, Diomi Ndongala a été arrêté alors qu'il était à l'hôpital en soin intensifs pour un problème de santé. Mais il a été mis en prison par la force. Dans la province du Kasaï, un cadre de l'UDPS a également été arrêté. Et à Kinshasa plusieurs assassinats ciblés sont enregistrés.

Service de Communication
UNC/Irlande

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  KOTA le 12/1/2014, 12:36 pm

POSTES PAR LA CELLULE DE COMM. DE L UNC....Merci pour vos réactions, intervenant sur radio top congo fm, le Ministre de l’intérieur dit que selon le Directeur général de la DGM le document interdisant au Président Kamerhe de voyager serait un faux sorti de son service et promet de sanctionner son auteur. /

LE DOC EST UN FAUX ALIAS BCP DE BRUITS POUR RIEN.....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  KOTA le 12/1/2014, 1:15 pm

Sad


Dernière édition par KOTA le 14/1/2014, 1:26 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  KOTA le 12/1/2014, 1:41 pm

Good Dude@EriquariuM 17 h
@afrikarabia DEMENTI officiel de la #DGM concernant l'interdiction de quitter le territoire de @VitalKamerhe. S'agirait d'un faux document.

Comment un document interne de la DGM serait - il arrivé entre les mains de Vitalo?  Croyez-vous vraiment que les services envoyent des recommandées avec accusées de réception quand ils veulent arrêter un vrai opposant ou meme l interdire de voyager?
Bcp de bruit pour dénoncer quoi au fond? Une anticipation sur une prétendue interdiction de voyager - meme pas verifiee -qui n existe pas....Alors que Vitalo est tranquille chez-lui à la maison.

Ca sent vraiement le roussi cette histoire: se vouloir taper la pub crachant sur les souffrances de ceux qui luttent effectivement et ne font pas comme les chauves-souris qui le jour sont opposants et la nuit mangent avec le pouvoir.... Mawa Embarassed  Evil or Very Mad  Cool


Dernière édition par KOTA le 12/1/2014, 2:00 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Mathilde le 12/1/2014, 1:58 pm

Restriction de liberté de Vital Kamerhe, la reaction Armand MAVINGA sur Africa 24



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  KOTA le 12/1/2014, 2:13 pm

@EbbaKalondo @kongoecho How Kamhere could have an Inside doc DGM in his hands? pic.twitter.com/cGMpUhA1Xh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Mathilde le 12/1/2014, 3:37 pm

Excès de pouvoir & intimidation :

"Joseph Kabila" interdit à Vital Kamerhe de quitter le territoire national



François Beya, directeur général de la DGM (Direction générale de Migration)
Par une instruction adressée aux différents postes frontières du Congo démocratique, le directeur général de la DGM (Direction générale de migration) a interdit toute sortie du territoire national à Vital Kamerhe, ancien président de l’Assemblée nationale et président national du parti UNC (Union pour la Nation Congolaise). Autorité de tutelle, le ministère de l’Intérieur et de la...sécurité dit n’être pas au courant.

"Le pouvoir kabiliste est devenu fou!". C’est la réaction qu’a eu, samedi 11 janvier, un analyste en apprenant la décision précitée du patron de la DGM. Et d’ajouter : "Voilà un acte d’excès de pouvoir qui intervient alors que l’opinion nationale n’a pas encore "digéré" les massacres du 30 décembre dernier commis par la garde prétorienne de Joseph Kabila à Kinshasa, à Lubumbashi et à Kindu dont les victimes sont qualifiées de "terroristes" par un pouvoir qui a perdu toute crédibilité". On ne pourrait s’empêcher d’ajouter que la même opinion nationale attend impatiemment de connaître toute la vérité sur l’assassinat, jeudi 2 janvier 2014, du colonel Mamadou Moustapha Ndala.

Dans un message DGM/DG/003/014 daté du 6 janvier 2014, François Beya, le directeur général de la Direction générale de migration (DGM) donne à ses différents services l’instruction à exécuter "dès réception du présent message que sieur Vital Kamerhe, ancien président de l’Assemblée nationale et président de l’Union pour la Nation Congolaise être interdit de quitter territoire national".

Organisme technique, la DGM n’est nullement habilitée à prendre une telle décision dont le caractère politique voire politicien crève les yeux. Contacté par le secrétaire général de l’UNC, le ministère de l’Intérieur, censé exercer la tutelle sur ce "service", prétend "n’être pas au courant". Il avait promis à son interlocuteur de l’UNC de revenir vers lui le 9 janvier. C’est le silence plat.

En réaction à ce mutisme, le secrétaire général de cette formation politique, Jean-Bertrand Ewanga Is’Ewanga, a, en date du 10 janvier 2014, saisi les animateurs des principales institutions du pays y compris des missions diplomatiques accréditées à Kinshasa. Il leur a fait part des "préoccupations" de son parti face aux "restrictions de liberté de mouvement" prises à l’encontre de Vital Kamerhe.

Après avoir relevé que la décision de la DGM viole l’article 30 de la Constitution ainsi que les principes relatifs à l’exercice de la démocratie au Congo-Kinshasa, le secrétaire général Ewanga a exigé "la levée immédiate" de cette mesure. Sera-t-il entendu? On peut en douter à moins que l’opposition dans son ensemble prenne la ferme résolution de ne plus se laisser gifler sur les deux joues. Ewanga de conclure sa missive en ces termes : "Nous n’allons pas nous laisser distraire par ces actes de provocation et d’intimidations de la part du pouvoir qui est certainement entrain de fabriquer des infractions imaginaires à coller à notre leader. C’est regrettable et inacceptable pour un Etat de droit".

Le ministre de l’Intérieur, le PPRD Richard Muyej Mangez, a sans doute dit vrai en affirmant qu’il n’est pas au courant de cette mesure d’interdiction. La raison est simple. Au Congo démocratique, les forces dites de sécurité (armée, police, garde présidentielle, services de renseignements civils et militaires, direction générale de migration etc.) fonctionnent à l’image d’une police politique voire une milice. Elles reçoivent leurs instructions de "Joseph Kabila". Et ne rendent compte qu’à lui seul ou à son délégué. Ici, il n’y a pas de contrôle démocratique. Encore moins judiciaire. Le président des Fonus, Joseph Olenghankoy Mukundji en sait quelque chose. Sur ordre de "la haute hiérarchie", cet opposant politique a été, à plusieurs reprises, interdit de voyager. Son passepport a été confisqué par des agents de la DGM. C’était à la fin des années 2000. Là où le bàt blesse est que les décisions du "raïs" tiennent lieu d’oracle. Elles sont insusceptibles d’appel. Qui pourrait avoir gain de cause devant ces magistrats debouts et assis qui doivent tout à "Joseph"?

Lors de son récent séjour au Nord Kivu, en novembre dernier, "Joseph Kabila" a reçu un accueil glacial. C’est un secret de Polichinelle. Les "Kivutiens" du Nord semblaient reprocher à "l’artisan de la paix" - c’est le slogan utilisé "Kabila" lors de l’élection présidentielle de 2006 - d’être resté dans la capitale (d’avril 2012 à novembre 2013) durant tous les affrontements entre l’armée nationale et les combattants du M23. Alors que les armes automatiques crépitaient encore dans certaines localités, le chef de la Mission onusienne au Congo, l’Allemand Martin Köbler, s’est rendu trois ou quatre fois sur le terrain. Côté congolais, seul le gouverneur du Nord-Kivu, le PPRD Julien Paluku, était visible. C’est au cours de ce même mois de novembre que Vital Kamerhe annoncera son intention de visiter cette région meurtrie. But : organiser une "caravane de paix". Cette initiative a manifestement été accueillie dans le giron présidentiel comme une bravade..

C’est connu. Depuis sa rupture avec le parti présidentiel et la «majorité» en mars 2009, Vital Kamerhe et le «raïs» s’observent. Les «petits soldats» de la «Kabilie» prennent plaisir à guetter les faits et gestes de l’ancien président de l’Assemblée nationale.

Les détracteurs de l’ancien président de l’Assemblée nationale ont gardé à l’esprit l’opuscule intitulée «Pourquoi j’ai choisi Kabila» dont ce dernier est l’auteur. A tort ou à raison, nombreux sont les Congolais qui se disent indifférents des bisbilles entre le "raïs" et son ancien "attaquant de pointe" Vital Kamerhe.

Pour la petite histoire, l’actuel patron de la DGM, François Beya, a commencé à travailler dans les "services" sous le régime de Mobutu Sese Seko. Selon divers témoignages, l’homme a servi au CNS (Conseil national de sécurité) sous Jean Seti Yale, appelé familièrement "Zéro One". "François" est mieux placé que quiconque pour se souvenir que les violations des droits et libertés constituent une des critiques réccurentes articulées jadis à l’encontre de la Deuxième République. Après la prise du pouvoir par l’AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo-Zaïre), Beya qui vivait en exil au Royaume-Uni rejoindra le Mzee Laurent-Désiré Kabila. Il s’est retrouvé au CNS dirigé à l’époque par Didier Kazadi Nyembwe. Les mauvaises habitudes ont décidément la peau dure. Très dure. Une affaire à suivre malgré tout.

Baudouin Amba Wetshi

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Jim KK le 12/1/2014, 9:15 pm

Vital Kamerhe n’est pas interdit de voyage, affirme Lambert Mende

http://radiookapi.net/actualite/2014/01/12/rdc-vital-kamerhe-nest-pas-interdit-de-voyage-affirme-lambert-mende/

Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a démenti l’existence d’une interdiction de voyager visant l’opposant Vital Kamerhe. Le parti de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Union pour la nation congolaise (UNC), fait pourtant état d’une mesure d’interdiction de quitter le territoire national visant son président communiquée le 6 janvier dernier à tous les services de sécurité dont la Direction générale de migration (DGM).

« D’après les renseignements qui nous parviennent des services de la Direction générale de renseignements et du ministère de l’Intérieur, il n’y a jamais eu aucune lettre interdisant à cette personne de circuler librement dans le pays. Elle n’a même pas tenté de quitter le pays pour qu’on puisse parler d’une tentative avortée par cette interdiction », déclare Lambert Mende.

Le porte-parole du gouvernement affirme que des enquêtes sont menées « pour vérifier l’auteur de cette mauvaise farce ».

Pour lui, cette prétendue interdiction de voyager dénoncée par l’UNC serait plutôt « une sorte de syndrome de victimisation » que manifestent « certains éléments de l’opposition pour faire parler d’eux ».

« Tout cela est un coup monté pour que les médias parlent de quelqu’un que peut être l’opinion commençait à oublier », soutient Lambert Mende.
 Arrow  Arrow  Arrow 

Pour sa part, le secrétariat général de l’UNC a adressé une lettre de protestation au représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC et aux autorités congolaises. Il déplore la violation de l’article 30 de la constitution qui garantit la libre circulation des Congolais sur le territoire national.

Dénonçant « un acte de provocation », le parti de Vital Kamerhe indique avoir contacté le ministre de l’Intérieur « pour avoir la lumière sur ce dossier ». Ce dernier aurait affirmé n’être pas au courant d’une mesure interdisant au président de l’UNC de voyager.

Ancien cadre du parti présidentiel, Vital Kamerhe est passé à l’opposition après sa démission à la tête de l’Assemblée nationale en 2009.

Il dirige depuis décembre 2010 l’Union pour la nation congolaise (UNC). Candidat à la dernière élection présidentielle du 28 novembre 2011, Kamerhe a obtenu 7,74 % de suffrages.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  mongo elombe le 12/1/2014, 9:30 pm

Qui croit encore MENDE? Dans un pays où n'importe qui peut prendre une décision et où on ne sait pas qui a pris où pas pris rien d'étonnant. Bordel na bordel.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  KOTA le 12/1/2014, 10:05 pm

Le seul moyen  de savoir si vs ne pouvez pas voyager c’est d’essayer de voyager...AU MOINS  Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  ndonzwau le 13/1/2014, 2:27 am

KOTA a écrit:C EST QUAND MEME PAS SERIEUX: KAMHERE MONTE TOUTE UNE HISTOIRE DE PRETENDUE PERSECUTION ANTICIPEE BASEE SUR UN FAUX DOCUMENT DE LA DGM ALORS QUE DES VRAIS OPPOSANTS CROUPISSENT EN PRISON RISQUANT LEUR VIE:
HARO SUR VITALO - FAUX ET USAGE DE FAUX


Mfumu Kota,

Ne déconsidérez pas votre combat en vous prêtant à une concurrence victimaire : si personne d'autre dans le pays que Diomi n'est vrai opposant attaqué par le pouvoir cela peut aussi suggérer que vous mentez; si aujourd'hui dans le cas d'un autre vous approuvez aussi rapidement les dires de Mende et son pouvoir, quelle crédibilité aurez-vous demain à les traiter des menteurs ?

Très foireuse tactique : quelle que soit ou non l'authenticité de ce document, ce n'est pas à vous de vous acharner à le démontrer, le pouvoir est là pour cette besogne et il n'hésitera pas à vous retourner votre procédé et vous y perdrez la face !
En revanche si d'autres le démontrent sans ambiguïté faux, vous en tirerez tous les bénéfices !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  ndonzwau le 14/1/2014, 1:11 am

"La "VSV" fustige les tracasseries infligées à l’opposition et à la presse
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=8596
Lambert Mende Omalanga, ministre des Médias et porte-parole du gouvernement. Images France 24
Dans un communiqué daté du 13 janvier 2014, l’association de défense des droits humains "La Voix des Sans Voix pour les droits de l’homme" (VSV) se dit "vivement préoccupée" suite "à la recrudescence des actes d’harcèlement" à l’encontre des membres de l’opposition politique et de violations de la liberté de la presse par le gouvernement du Congo démocratique. L’association cite deux cas qui défrayent la chronique.

Le premier concerne le message de la Direction générale de migrations (DGM) daté du 6 janvier dernier interdisant la sortie du territoire national à Vital Kamerhe, ancien président de l’Assemblée nationale et président national de l’"Union pour la Nation Congolaise" (UNC). Ouvrons la parenthèse. En bon "mercenaire" prêt à mettre son bagou au service du puissant du moment, le ministre des Médias et porte-parole du gouvernement Lambert Mende Omalanga a, une fois de plus, défendu l’indéfendable en contestant l’existence d’une telle interdiction. Il ne fait aucun commentaire sur le document en fac-similé publié par le parti UNC (Union de la Nation Congolaise). Se reportant sur des prétendus "renseignements" en sa possession, Mende assure qu’ "il n’y a jamais eu aucune lettre interdisant à cette personne de circuler librement dans le pays". Au lieu de rester au niveau des principes, Mende de ramener la controverse au niveau des "clabaudages" chers aux Kinois. Selon lui, Vital Kamerhe "n’a même pas tenté de quitter le pays pour qu’on puisse parler d’une tentative avortée par cette interdiction". Disant une chose et son contraire, il ajoute "que des enquêtes sont menées pour vérifier l’auteur de cette mauvaise farce". A bout d’arguments, il conclut sans retenue que «tout cela est un coup monté pour que les médias parlent de quelqu’un que peut être l’opinion commençait à oublier». Quelle légèreté! Fermons la parenthèse.

Le deuxième cas évoqué dans ce communiqué concerne la dispersion brutale, jeudi 9 janvier, d’une manifestation des militants de l’UDPS à Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental). Les militants de cette formation politique entendaient protester contre "l’enlèvement", par des agents de l’ANR (Agence nationale de renseignements), de Bruno Kabangu Tshiatanku Kabatshi, premier vice-président provincial de l’UDPS/Kasaï Oriental. Son "crime" est d’avoir émis son opinion notamment sur les événements du 30 décembre 2013 lors d’un débat radiodiffusé face à un membre de la mouvance kabiliste. Est évoqué également, le cas du journaliste Jean-Michel Kabangu Mpanya, journaliste de la Radio Télévision Fraternité du diocèse de Mbuji-Mayi dans le Kasaï Oriental qui animait l’émission incriminée. Il vit depuis en clandestinité.

Au total, la VSV demande au gouvernement notamment d’assurer le respect de la Constitution.
La VSV, à l’instar des autres organisations de défense des droits de l’homme, se trompe de destinataire de leur "demande". Il est temps que les activistes des droits humains - et à travers eux tous les citoyens - s’affranchissent de la peur en destinant à l’avenir leurs récriminations directement à "Joseph Kabila". Nul n’ignore que les forces dites de sécurité ne rendent compte qu’à ce dernier. Le gouvernement n’est responsable que sur papier. B.A.W

Ci-après le communiqué de la VSV(..)"



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Tsippora le 14/1/2014, 8:49 pm

A-t-on besoin de preuves sur les allegations de Kamerhe et son UNC quand on connait le modus operandi de ce regime d'operettes? Que ce soit vrai ou non l'opposition a interet a defendre la liberte de mouvement et d'expression de tout citoyen, qu'il soit ou non de notre allegeance politique.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Ahriman le 14/1/2014, 9:40 pm

ndonzwau a écrit:
KOTA a écrit:C EST QUAND MEME PAS SERIEUX: KAMHERE MONTE TOUTE UNE HISTOIRE DE PRETENDUE PERSECUTION ANTICIPEE BASEE SUR UN FAUX DOCUMENT DE LA DGM ALORS QUE DES VRAIS OPPOSANTS CROUPISSENT EN PRISON RISQUANT LEUR VIE:
HARO SUR VITALO - FAUX ET USAGE DE FAUX


Mfumu Kota,

Ne déconsidérez pas votre combat en vous prêtant à une concurrence victimaire : si personne d'autre dans le pays que Diomi n'est vrai opposant attaqué par le pouvoir cela peut aussi suggérer que vous mentez; si aujourd'hui dans le cas d'un autre vous approuvez aussi rapidement les dires de Mende et son pouvoir, quelle crédibilité aurez-vous demain à les traiter des menteurs ?

Très foireuse tactique : quelle que soit ou non l'authenticité de ce document, ce n'est pas à vous de vous acharner à le démontrer, le pouvoir est là pour cette besogne et il n'hésitera pas à vous retourner votre procédé et vous y perdrez la face !
En revanche si d'autres le démontrent sans ambiguïté faux, vous en tirerez tous les bénéfices !
Compatriotiquement!

    Très heureux de vous lire surtout lorsque vous mettez les points sur les ''I’’.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Mathilde le 16/1/2014, 1:52 am


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Mathilde le 18/1/2014, 3:29 pm

TOKOMI WAPI na UNC, acharnement sur Vital Kamerhe ,..congomikili


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Mathilde le 20/1/2014, 10:55 am

Vital Kamerhe aza espion ya majorite na opposition?



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Mathilde le 28/1/2014, 10:37 am

Kie kie kie kieeee Tshaku Mende afingi Kamerhe pe andimi aza vuvuzela de la République lol Odon Pambu merci pona toli ya pete eyokaniiii Mad Mad 


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Mathilde le 30/1/2014, 1:28 am

Exclusivité:Vital Kamerhe réagit sur les accusations du Min Mende pour son implication au M23


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Mathilde le 2/2/2014, 12:54 am

Secretaire generale UNC


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  djino le 5/2/2014, 4:53 pm

3 Ans de Prison Ferme requis par le procureur !!!

La Justice du Congo , la plus corrompue du MONDE , Une vraei MAFIA  Very Happy  Very Happy  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  KOTA le 5/2/2014, 5:28 pm

La justice au Congo n' existe plus du tout. Elle est réduite à une machine qui avale de l argent et qui fonctionne sur la base du trafique d influence, comme un corps commandé émanation de l exécutif kabiliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Mathilde le 5/2/2014, 10:29 pm

De retour à Kinshasa, Vital Kamerhe déterminé à affronter ses pourfendeurs


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Tsippora le 6/2/2014, 6:46 am

Ceux qui se rejouissent de cette sinistre mise en scene sont des collabos car ils acceptent et encouragent les derives du kadogo et ses acolytes. On peut ne pas aimer le personnage mais on ne peut quand meme pas accepter que la justice soit instrumentalisee pour l'ecarter de la vie publie et lui priver de sa liberte. C'est pourquoi sans un Etat de droit, c'est l'arbitraire qui prevaut et personne n'est a l'abri. Ne soyez pas trop presse de cracher en l'air...defendez des principes et non des individus.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kamerhe interdit de quitter le territoire national, l’UNC demande des explications au gouvernement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum