LES USA SE PRONONCENT POUR L’ELARGISSEMENT DE L’AMNISTIE AUX PRISONNIERS POLITIQUES ET POUR LE RESPECT DES MANDATS CONSTITUTIONNELS DES PRESIDENTS AFRICAINS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES USA SE PRONONCENT POUR L’ELARGISSEMENT DE L’AMNISTIE AUX PRISONNIERS POLITIQUES ET POUR LE RESPECT DES MANDATS CONSTITUTIONNELS DES PRESIDENTS AFRICAINS

Message  KOTA le 29/1/2014, 5:08 pm

LES USA SE PRONONCENT POUR L’ELARGISSEMENT DE L’AMNISTIE AUX PRISONNIERS POLITIQUES ET POUR LE RESPECT DES MANDATS CONSTITUTIONNELS DES PRESIDENTS AFRICAINS
par mpp le 29 janvier 2014

Les Etats-Unis encouragent les présidents africains à respecter leurs mandats constitutionnels
publié il y a 2 heures, 58 minutes, |  Denière mise à jour le 29 janvier, 2014 à 8:14    |   sous Actualité, La Une, National, Politique. Mots clés: Amnistie, Elections, Etats-Unis d’Amérique, FDLR, Russ Feingold

Les Etats-Unis d’Amérique encouragent les présidents africains à  respecter leurs mandats constitutionnels. L’envoyé spécial de Barack  Obama dans la région des Grands Lacs, Russ Feingold, l’a affirmé mardi  28 janvier dans une conférence de presse à Kinshasa.
« J’ai toujours encouragé vivement les présidents africains afin  qu’ils respectent les mandats qui leur ont été assignés. La loi  fondamentale bien sûr se portera mieux si elle n’est pas modifiée pour  qu’un troisième mandat puisse être accordé», a déclaré Russ Feingold.
En RDC, le président Joseph Kabila a été réélu en 2011 pour un second et dernier mandat de 5 ans au regard de la constitution.
« Les élections bien sûr de 2011 étaient assez sérieusement  viciées. Elles ne répondaient pas aux normes d’élections transparentes  et équitables », a par ailleurs estimé Russ Feingold.
Il a souligné que les Etats-Unis d’Amérique soutiennent le respect de la constitution actuelle de la RDC dans l’organisation d’ici 2016 de  prochaines élections qu’il souhaite libres, transparentes et  équilibrées.
Concernant la loi d’amnistie en cours d’examen au parlement, Russel Feingold a jugé que cette  amnistie ne devrait pas seulement être appliquée aux personnes  impliquées dans des groupes armés.
Cette loi a été votée jeudi 23 janvier au Sénat. Elle porte sur des  faits insurrectionnels, des faits de guerre et des infractions  politiques. La loi indique que toute personne, auteure, co-auteure ou  complice des faits infractionnels commis sur le territoire de la RDC au  cours de la période allant du 1er juillet 2003 au 20 décembre 2013, est éligible à l’amnistie.
Le sénateur américain a par ailleurs exigé le désarmement de tous les groupes armés, y compris les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

RADIO OKAPI

http://democratiechretienne.org/2014/01/29/les-usa-se-prononcent-pour-lelargissement-de-lmanistie-aux-prisonniers-politiques-et-pour-le-respect-des-mandats-constitutionnels-des-presidents-africaines/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum