la mort de paul sadala, bonne nouvelle pour la region de mombassa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la mort de paul sadala, bonne nouvelle pour la region de mombassa

Message  piélé de dongo le 15/4/2014, 3:13 am

L'humanité nous interdit de le dire mais ce type était malade, un poison pour notre population du côté de l'ituri, 3 fois arreté et 3 fois evadé pour continuer son oeuvre: terroriser la population et destruction de la faune. Il ne fallait pas le reanimer.

Revenir en haut Aller en bas

Re: la mort de paul sadala, bonne nouvelle pour la region de mombassa

Message  mongo elombe le 16/4/2014, 9:53 pm





Il se rend et on le tue??? Je ne cautionne pas ce qu'il faisait mais on devait le juger aloba kabila aza elombe et MENDE honte à lui.


http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=8844





Revenir en haut Aller en bas

Re: la mort de paul sadala, bonne nouvelle pour la region de mombassa

Message  Mathilde le 17/4/2014, 11:09 am

FLASH: LA POPULATION DE MAMBASA EN COLÈRE LA MORT DE MORGAN SADALA


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: la mort de paul sadala, bonne nouvelle pour la region de mombassa

Message  mongo elombe le 17/4/2014, 2:54 pm

La mort de Morgan, le chef de la milice Maï Maï Simba dans l'Ituri, soulève beaucoup de questions. Après la Monusco qui dès lundi annonçait son intention d'envoyer une mission d'enquête sur le terrain, c'est au tour des ONG de défense des droits humains de s'interroger sur les conditions et circonstances de sa mort alors que lui et 42 de ses hommes étaient placés sous escorte des FARDC.

Par RFI

Morgan était un homme qui savait beaucoup de choses, trop, peut être ! Ce chef de milice accusé de nombreuses exactions contre les civils était aussi un braconnier. Longtemps actif dans le trafic d'ivoire, il s'était récemment reconverti dans les attaques de mines d'or.

à (re)lire : Le chef rebelle Morgan tué lors de son transfert vers Bunia

Selon le rapport d'experts de l'ONU publié en janvier, Morgan travaillait en toute impunité grace à ses relations étroites avec des membres du haut commandement de la région militaire des FARDC à Kisangani. Ces derniers lui fournissaient armes et munitions pour ses miliciens en échange d'or.

Pour Dismas Kitenge, président de l'ONG Lotus et vice-président de la FIDH, l'annonce de la reddition de Morgan a donc pu inquiéter pas mal de monde dans la région. « Non seulement il avait des soutiens des FARDC mais il avait aussi le soutien de beaucoup de réseaux mafieux qui étaient impliqués dans l’exploitation de matières premières, qui ont accès aux ressources et entretiennent les seigneurs de la guerre. Sa mort a contribué à faire taire la vérité que ses révélations devaient faire exploser ».

Une enquête indépendante nécessaire

Dès lundi la Monusco a promis une enquête sur les circonstances de la mort de Morgan. Les ONG de défense des droits de l'homme demandent une enquête indépendante et impartiale. « Ce qui nous inquiète c’est que Morgan en se rendant aux FARDC, il a trouvé la mort. Quand il s’est rendu, ça signifie qu’il l’a fait volontairement et qu’il a été accueilli par les FARDC, poursuit Dismas Kitenge. Mais maintenant il se pose un problème réel des conditions de sa réédition. Ça nous inquiète dans la mesure où quelqu’un qui a déposé les armes et qui se serait rendu, se retrouve encore être attaqué, (cela) s’apparente à un crime de guerre qui est condamné par les Conventions de Genève. Mais aussi ça risque de porter un coup dur au processus de désarmement, de mobilisation et de reddition des autres groupes armés qui risquent d’avoir peur de se rendre, en disant qu’en se rendant ils peuvent être tués. C’est ce qui nous pousse nous, en tant qu’organisation de défense des droits humains, à demander une enquête indépendante et qui pourrait élucider toutes les circonstances, à la fois de sa reddition et de son décès ».

Revenir en haut Aller en bas

Re: la mort de paul sadala, bonne nouvelle pour la region de mombassa

Message  piélé de dongo le 29/4/2014, 9:58 pm

Maman mongo elombé voici le video qui temoigne que la FARDC disait la verité, morgan ne voulait pas prendre le jeep pour son transfert, il voulait qu'on le laisse d'abord retourner dans la brousse. Le capitaine de FARDC était copérant et patient. Bilili yango oyo.
http://www.teletshangu.com/La-video-qui-accuse-Le-milicien-Paul-Sadala-alias-Morgan-avant-son-execution_a879.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: la mort de paul sadala, bonne nouvelle pour la region de mombassa

Message  ndonzwau le 1/5/2014, 2:27 am

piélé de dongo a écrit:Maman mongo elombé voici le video qui temoigne que  la FARDC disait la verité, morgan ne voulait pas prendre le jeep pour son transfert, il voulait qu'on le laisse d'abord retourner dans la brousse.  Le capitaine de FARDC était copérant et patient. Bilili yango oyo.
http://www.teletshangu.com/La-video-qui-accuse-Le-milicien-Paul-Sadala-alias-Morgan-avant-son-execution_a879.html

"Exclusivité: une vidéo repose la question de la mort du chef de guerre Morgan
° http://www.rfi.fr/afrique/2min/20140425-rdc-video-interrogations-mort-mysterieuse-chef-guerre-mai-mai-morgan-fardc-rfi-france24/

Capture d'écran de la vidéo montrant Morgan (à droite) au millieu des FARDC.

Une vidéo transmise aux rédactions de RFI et de France 24 à Paris pose une nouvelle fois la question des circonstances de la mort d'un chef de guerre maï-maï en Ituri, dans la province orientale de la République démocratique du Congo.
Paul Sadala, alias  « Morgan », s'était rendu aux autorités locales et a trouvé la mort le 14 avril dernier lors de son transfert par l'armée congolaise à Bunia, le chef-lieu du district de l'Ituri, où il devait prendre un avion de l'ONU pour Kinshasa. Selon le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mendé, Morgan a été tué parce qu'il aurait cherché, avec 42 de ses hommes, à fausser compagnie aux éléments FARDC chargés de les escorter.
Mais la vidéo, filmée dans son village, Badengaïdo, juste avant le départ de l'intéressé pour Bunia, montre un homme détendu et coopératif : T-shirt noir, jean serré, sans gri-gri, ni armes, Morgan est visiblement à l'aise en ce 14 avril, au milieu des FARDC. Sous un abri, avec un colonel de l'armée congolaise, il règle les derniers détails pour ceux de ses hommes qui resteront après son départ. Les rations alimentaires, le transport aussi. Il explique à l'officier du FARDC que beaucoup de leurs femmes sont encore dans la forêt et que le véhicule prévu - un camion - ne sera peut-être pas suffisamment grand pour transporter tout le monde.

« Quel véhicule vais-je prendre ? »


Son interlocuteur le rassure. « Ok, ne nous compliquons pas la vie », on entend Morgan ponctuer à un moment de la conversation. Le chef maï-maï précise bien que, lui, il ne pourra pas rester pour régler toutes ces questions, mais que l'un de ses officiers sera là pour tout coordonner avec les FARDC. Morgan assure qu'il gardera le Général Fall Sikabwe qui supervisait sa reddition et son transfert.
Au bout d'un moment, il finit par sortir de l'abri en compagnie des militaires congolais et s'approche des pick-ups qui sont stationnés. « Quel véhicule vais-je prendre ? », demande-t-il à son interlocuteur. « Celui-là », répond le dernier, en tapant sur une jeep de l'armée. Et pour finir, on voit le convoi partir. Direction Bunia...

Sur les pick-ups, la vidéo montre des militaires congolais en surnombre et surarmés par rapport aux quelques miliciens de Morgan. Ensuite, que s'est-il passé sur la route? Selon le gouvernement, le chef de guerre qui s'était rendu quelques jours plus tôt et ses hommes auraient cherché à fuir. D'autres sources parlent d'un règlement de comptes.
Selon [url=http://www.un.org/ga/search/view_doc.asp?symbol=S/2014/42 page 18]le dernier rapport du groupe d'experts des Nations unies[/url] sur le Congo, publié en janvier dernier, Morgan entretenait des relations privilégiées avec de hauts officiers de la région militaire à Kisangani qui lui auraient notamment fourni des armes en échange de l'or pillé en Ituri. Des ONG ont réclamé une enquête. La Monusco - elle-même - a annoncé avoir envoyé une équipe sur place pour déterminer les circonstances de la mort du chef de guerre.

CLIQUER POUR ACCÉDER À LA VIDÉO :
°  Exclusivité RFI/France 24: une vidéo pose une...par rfi
(° http://www.dailymotion.com/video/k1VvlZoMdq3t8x7c7xc   )"
 



"Bunia: arrestation d’un militaire, suspecté d’être impliqué dans la mort de Morgan
° http://radiookapi.net/actualite/2014/04/30/bunia-arrestation-dun-militaire-suspecte-detre-implique-dans-la-mort-de-morgan/#.U2EmsIF_sgc
Le Major Enock Kinzambi, commandant du bataillon des Forces armées de la RDC (FARDC) basé à Mambasa, a été arrêté mardi 29 avril à Bunia (Province Orientale). Il est suspecté d’être impliqué dans la mort du chef milicien Paul Sadala alias « Morgan ». C’est le premier suspect arrêté dans le cadre de ce dossier qui a suscité une controverse. Officiellement, le milicien a été tué lundi 14 avril, deux jours après s’être rendu à l’armée congolaise, lors d’un échange de tirs entre ses hommes et des militaires au village de Molokaï dans la réserve de faune à Okapi en Province Orientale.
Le Major Enock Kinzambi est détenu au cachot de l’auditorat militaire de garnison de Bunia. Mais il nie tout lien avec la mort du chef milicien. L’officier reconnaît avoir obtempéré à un ordre de sa hiérarchie lui demandant d’aller au village de Bandegaïdo afin de se rendre compte de la reddition de Paul Sadala. Mais il refuse d’assumer la suite des événements qui ont conduit au décès du milicien.
Après la mort de Morgan, l’auditorat militaire de garnison avait ouvert une information judiciaire pour déterminer les circonstances et les causes de ce décès. Une équipe de magistrats civils et militaires ainsi que des officiers de police judiciaire a été formée pour mener cette enquête. Dix policiers du groupe mobile d’intervention et une équipe de soldats de la Monusco sont chargés d’assurer leur sécurité.

Depuis sa mort, le corps de Paul Sadala est conservé à la morgue de l’hôpital général de référence de Bunia.
Les circonstances de ce décès ne sont toujours pas connues.
Selon l’armée, le chef milicien Morgan est mort lundi 14 avril dans un échange de tirs avec des militaires, deux jours après s’être rendu à l’armée en compagnie de 42 combattants de sa milice dans la localité de Bandegaido dans le territoire de Mambasa.
Les FARDC soutiennent que Paul Sadala a refusé de se rendre à Bunia pour la suite du processus de sa reddition, exigeant d’abord d’être nommé général. Une altercation aurait suivi ce refus. Les miliciens auraient alors ouvert le feu contre les militaires congolais envoyés pour les escorter vers Bunia. Touché aux deux jambes, affirment les responsables de l’armée, le chef milicien a succombé à ses blessures.
Mais cette version est contestée par certaines personnalités en Ituri. C’est notamment le cas du député provincial Joseph Ndiya qui se dit convaincu que le chef milicien a été abattu par des militaires congolais.
« Nous comprenons que la mort de Morgan a été planifiée à un certain niveau pour que Morgan ne puisse pas dire des vérités à la population congolaise et plus particulièrement à la population de Mambasa. Je pense que sa mort cache beaucoup de vérités », avait-il confié à Radio Okapi.
Avant sa mort, Paul Sadala était poursuivi par le tribunal militaire de garnison pour viol, meurtre et déportation."



° http://radiookapi.net/actualite/2014/04/15/mort-de-morgan-depute-de-mambasa-soutient-la-dassassinat/#.U2FqVoF_sgd
° http://radiookapi.net/actualite/2014/04/17/ituri-la-mort-de-morgan-va-compliquer-la-reddition-dautres-miliciens-estime-la-societe-civile/#.U2Cax6Kv6uI
° http://www.un.org/ga/search/view_doc.asp?symbol=S/2014/42%20page%2018


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: la mort de paul sadala, bonne nouvelle pour la region de mombassa

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum