JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  KOTA le 10/6/2014, 2:12 pm

JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE
par FreeDiomi le 10 juin 2014


Le clan Kabila confirme une révision constitutionnelle avant les élections 2014-2016
Après une réunion extraordinaire ce lundi 9 juin 2014, le gouvernement de monsieur « Joseph Kabila » a annoncé avoir adopté un projet de révision constitutionnelle avant les élections de 2015-2016.
Cette information a été diffusée le mardi 10 juin matin, par la RFI, radio France Internationale.
Les articles qui seront visés dans cette révision constitutionnelle tendront-elles ou pas à permettre à monsieur « Joseph Kabila » de se cramponner au pouvoir ?
Si oui, non seulement cela confirme toutes les suspicions récentes sur la volonté de monsieur « Joseph Kabila » de ne pas lâcher le pouvoir, cela met aussi à nu les manœuvres de monsieur Malu Malu, véritable joker ayant pour mission de pérenniser la dictature.
Plus encore, le clan Kabila veut apparemment montrer ses biceps, dans son bras de fer avec les envoyés spéciaux de la communauté internationale.
Une fois le projet de révision déposé à ce qui sert de parlement, jusqu’où les députés issus des élections controversées de novembre 2011 suivront-ils le jusqu’auboutisme de leur « autorité morale » ?
Pour des enveloppes d’argent, véritable cadeau empoisonné, seront-ils disposés à s’exposer à la vindicte populaire, à mourir pour leur « Raïs » ou,  un sursaut de patriotisme les fera-t-il réfléchir par deux fois avant d’oser poignarder la nation ?
Les forces du changement tant au pays qu’à l’étranger accepteront-elles passivement ce énième pied de nez, après la révision constitutionnelle de 2011 ramenant la présidentielle en un seul tour, après le hold-up électoral de novembre 2011, et après ce mandat par défi qui court encore?
Cette révision constitutionnelle n’a-t-elle pas tout l’air d’une véritable fuite en avant qui rappelle étrangement deux phrases célèbres de Mobutu: « Je vendrai ma tête très cher », « Après moi, le déluge. » ?
Une sagesse toute kinoise peut résumer cette fuite en avant : « Ebembe abangaka kopola te ». « Un cadavre n’a pas peur de pourrir ».

Bruxelles, le 10 juin 2014
Cheik FITA
http://www.cheikfitanews.net/2014/06/le-clan-kabila-confirme-une-revision-constitutionnelle-avant-les-elections-2014-2016.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  ndonzwau le 10/6/2014, 4:25 pm

ndonzwau a écrit:Voilà l'affreuse réalité que je voyais venir, l'issue fatale que je ne cessais de conjurer !
Est-ce la défaite totale de la résistance, celle du peuple Congolais, celle de ses forces politiques responsables dans l'opposition, celle de la CI qui veut en finir avec des hommes forts nuisibles pour installer la force et la justice de l''institution contre le régime mortifère de Léo ?
J'espère que non, mais alors il nous faut mettre les bouchées doubles !!!

Comment ?
1° En attaquant le plus procédurière ment possible Kimalumalu et la Ceni, tant sur le plan juridique de ces actes et décisions, sur le plan éthique et constitutionnel quant à son indépendance indispensable de l’Exécutif que sur son passé truffé des forfaitures dont ils n’ont tenus que peu compte pour mieux les éviter dans l’avenir…
2° En tentant de décrédibiliser et donc d'affaiblir tous les soutiens internes ou externes, déclarés ou non de « JK », notamment ici les rwandais et les ougandais dans le règlement toujours différé et trop partial de la Guerre de l’Est où ils continuent à protéger leurs infiltrés du M23;… A travers la révisitation des Accords d’Addis-Abeba, il est possible d’exhumer le rôle néfaste des voisins et la complicité du régime de Léo et plus particulièrement "JK" ! La SADC n’est pas toujours notre premier ami par rapport à la personne de "JK" mais les forces politiques bien rodées peuvent la mettre néanmoins au profit…

3° En démolissant en général le bilan catastrophique du pouvoir en place, sur le plan sécuritaire quoi qu’on en dise, sur le plan de l’autorité et l’utilité de l’Etat partout sur le territoire, sur le plan social et moral où l’on voit les populations toujours plus misérables partout et l’impunité de règle aux amis du pouvoir même dans les cas des viols…
4° En donnant des gages à la CI d'une résistance unie, organisée et donc crédible pour assurer l'alternance et j'espère l'alternative... Où sont les anti-Kanambe responsables qui veulent le changement ?

Bref, nous n’avons pas le droit de laisser faire impuissants ce régime dont nous devons arrêter la poursuite de sa salle besogne !trop longtemps tolérée depuis bientôt deux décennies !
Aux armes à tous !



Compatriotiquement!



Troll a écrit:Surprised Surprised REVISION DE LA CONSTITUTION..OPTION DU GOUVERNEMENT COMME REPONSE AUX USA What a Face What a Face 

Quand Mende...exprimait la position de Joé Kanambe samedi dernier, il était en réalité entrain de preparer le terrain pour la "resistance" de Kanambe.
Sur AFP et Le Potentiel, on annonce que le Gouvernement a decidé de "proposer" au Parlement la revision de certains articles..de la Constitution Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 

Ainsi, Kanambe defie ouvertement et explicitement Russ Feingold tout simplement..car moins d´une semaine après les propos des USA qui semble-t-il s´oppose á toute revision de la Constitution..voici que Kanambe et son gang lance la machine..juste pour voir comment les "parrains" vont faire pour démontrer qu´ils ont le dernier mot Like a Star @ heaven Idea 


WAIT AND SEE

ndonzwau a écrit:
KOTA a écrit:(...)
(...)

Honnêtement, je ne sais pas si toutes ces qualifications amusantes et même justifiées ("Mende, le "Tarek-Aziz" de Kabila") nous avancent en quoi que ce soit...
(...)
Je répète; pour moi, Kabila n’a pas encore perdu et la CI aura encore à se battre si elle veut gagner : l’appui confirmé d’un Kagame, d’un Museveni et même de Malumalu risque bien de perturber l’issue de ce combat !
Voilà mon pauvre avis que je répéterai encore et encore pour ne pas baisser notre garde !
A bon entendeur...


Compatriotiquement!

"10 06 14 AFP - Elections en RDC: le gouvernement opte pour la révision constitutionnelle
Le gouvernement de la République démocratique du Congo a annoncé lundi soir avoir adopté un projet de révision constitutionnelle destiné à permettre l'organisation des élections à venir comme il l'entend.
Ce projet a été entériné à l'occasion d'un conseil des ministres extraordinaire au cours duquel ont été approuvés trois autres projets de loi portant sur l'organisation des élections du niveau local jusqu'à la présidentielle, indique un communiqué officiel.


Le gouvernement justifie son choix par la nécessité "de corriger les faiblesses qui ont été à la base des dysfonctionnements observés" notamment lors des élections législatives et présidentielle de 2011, qui ont permis au président Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, de se maintenir en poste pour un nouveau mandat de cinq ans.
Entaché de nombreuses irrégularités aux yeux de la communauté internationale et rejeté par l'opposition, le scrutin de 2011 a entraîné une grave crise politique en RDC et bloqué la suite du processus électoral: aucune des consultations populaires qui devaient avoir lieu depuis lors ne se s'est tenue.
Le communiqué gouvernemental n'apporte aucune précision sur le contenu des projets de loi et de la révision constitutionnelle voulue. Compte tenu des débats antérieurs sur le sujet, celle-ci pourrait notamment modifier le passage de la Constitution stipulant que l'élection des députés provinciaux a lieu au scrutin direct.

Outre qu'ils s'opposent à une telle manoeuvre, les principaux représentants de l'opposition ont déjà fait savoir qu'ils étaient résolument hostiles à toute modification de la Constitution, craignant que celle-ci ne serve in fine qu'à permettre à M. Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà de 2016, alors que la loi fondamentale le lui interdit aujourd'hui.

Dans le communiqué officiel, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, affirme qu'il "paraît" aujourd'hui "indispensable d'élaborer des règles [électorales] simples et adaptées aux moyens disponibles". M. Mende avait fait valoir il y a quelques semaines que les ressources financières limitées du pays plaidaient en faveur de l'organisation de certaines élections au scrutin indirect plutôt qu'au scrutin direct.

En 2011, la Constitution avait été modifiée pour ramener l'élection présidentielle à un seul tour de scrutin, ce qui avait facilité la réélection du chef de l'Etat sortant.
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé en mai que les élections locales, municipales et urbaines prévues initialement pour la fin de l'année auraient finalement lieu en 2015, mais n'a pas fixé la date des autres consultations attendues, en particulier celle de la présidentielle devant avoir lieu en 2016.

De passage à Kinshasa le 3 juin, les envoyés spéciaux des Etats-Unis, de l'ONU, de l'Union Africaine et de l'Union européenne pour la région des Grands Lacs ont insisté mardi pour que soit publié rapidement le calendrier de toutes les élections jusqu'à la prochaine présidentielle.
Jeudi, l'envoyé spécial américain Russ Feingold a rappelé la position de Washington, pour qui il est indispensable que l'élection présidentielle ait bien lieu fin 2016 comme prévu, et que soit respectée la disposition constitutionnelle selon laquelle le président de la RDC ne peut pas exercer plus de deux mandats.
M. Mende a réagi lundi aux exigences de la communauté internationale déclarant que celles-ci étaient inadmissibles sauf à considérer que la RDC est un pays "sous tutelle"."



"Révision constitutionnelle : la machine est lancée
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=8275:revision-constitutionnelle-la-machine-est-lancee&catid=85:a-la-une&Itemid=472



Le Conseil des ministres a décidé, hier lundi 9 juin en session extraordinaire, de présenter au Parlement, pour adoption, « le projet de révision de certains articles de la Constitution telle que modifiée par la loi n°11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution de la RDC ». Si le gouvernement s’est montré muet sur les articles visés, il a parallèlement adopté trois autres projets de loi à soumettre à l’approbation du Parlement. Il s’agit de « projet de loi portant organisation des élections urbaines, municipales et locales ; projet de loi portant organisation des élections provinciales, sénatoriales, des gouverneurs et vice-gouverneurs ; projet de loi portant organisation des élections présidentielle et législatives ».
(...)

Ci-dessous, l’intégralité du compte rendu du Conseil des ministres extraordinaire de ce lundi 09 juin 2014.

Compte rendu de la 23ème réunion extraordinaire du Conseil des ministres de lundi 9 juin 2014

Sous la présidence de son excellence M. le Premier ministre, chef du gouvernement, la 23ème réunion extraordinaire du Conseil des ministres a eu lieu ce lundi 9 juin 2014 à la Cité de l’Union africaine.
Points à l’ordre du jour
I.    Approbation du relevé des décisions du Conseil des ministres
II.    Rapport sur l’état du territoire
III.    Examen et adoption des textes

1.    Relevé des décisions de la 22ème réunion extraordinaire du Conseil des ministres du 6 mai 2014 tenue à la Cité de l’UA
Le relevé des décisions prises lors de la 22ème réunion extraordinaire du Conseil des ministres de mardi 6 mai 2014  présenté par M. le Premier ministre a été approuvé. Ces décisions concernent :
1.1.    L’évaluation de la crise entre la RDC et la République du Congo concernant le refoulement et les retours volontaires massifs provoqués des Congolais du Congo-Kinshasa. À ce sujet, le Conseil des ministres a résolu de :
-    convoquer de manière urgente la Commission spéciale défense et sécurité entre les deux pays,
-    renforcer les moyens d’action de la Cellule de crise chargée de ce dossier,
-    délocaliser le site de transit de nos compatriotes à la périphérie de la ville de Kinshasa, précisément en commune de Maluku,
-    renforcer l’opération Likofi Plus en vue du renforcement de la sécurité sur les sites de transit et de réinsertion et multiplication des parades à effet dissuasif,
-    identifier tous les étrangers résidant en RDC,
-    renforcer les mesures de contrôle des mouvements des personnes et des biens aux postes frontaliers avec la République du Congo,
-    sensibiliser nos compatriotes sur l’obligation de se faire identifier auprès de nos missions diplomatiques lorsqu’ils vivent dans un pays étranger,
-    créer des emplois et autres initiatives susceptibles de faciliter la réinsertion des personnes refoulées,
-    envoyer en mission à Brazzaville le gouverneur de la ville-province de Kinshasa le mardi 06 mai 2014 à l’effet d’y rencontrer les autorités dans le but d’améliorer les conditions d’attente de nos compatriotes candidats au retour et obtenir l’interdiction de diffusion au Congo-Brazzaville des messages de haine, de xénophobie à l’égard du peuple de la RDC.

2.    Rapport sur l’état du territoire
Un rapport du ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières a fourni aux membres du gouvernement des informations détaillées sur le conflit intercommunautaire qui vient d’endeuiller le territoire d’Uvira au Sud Kivu. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 7 au 8 juin 2014. Un vol de bétails a donné lieu à des actions de représailles privées qui ont débouché sur un véritable carnage, provoquant 38 tués. Quinze (15) personnes parmi les victimes de ce massacre perpétré par une bande armée ont été brûlées vives dans un incendie criminel délibérément allumé par des assaillants non encore identifiés dans une église. Le gouvernement condamne fermement ce crime et n’entend pas le laisser impuni. Une enquête a été diligentée en vue d’en déterminer aussi bien les responsables que les exécutants qui doivent répondre de leurs actes devant la justice.
Une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières a été constituée à cette fin. Elle arrivera sur place dans les prochaines heures afin d’apaiser les tensions et prendre les mesures qui s’imposent.

3.    Examen et adoption des textes
Le ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières a présenté au Conseil des ministres quatre (04) projets de loi, à savoir :
3.1.    Le projet de loi portant organisation des élections urbaines, municipales et locales ;
3.2.    Le projet de loi portant organisation des élections provinciales, sénatoriales, des gouverneurs et vice-gouverneurs,
3.3.    Le projet de loi portant organisation des élections présidentielle et législatives,
3.4.    Le projet de loi portant révision de certains articles de la Constitution telle que modifiée par la loi n°11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution de la RDC.
Ces projets de loi sont la résultante d’une évaluation rigoureuse des élections de 2006 et 2011. Cette évaluation a mis à jour la nécessité de réaménager le cadre légal qui régit les élections dans notre pays.
Il s’agit pour le gouvernement, d’une part, de corriger les faiblesses qui ont été à la base des disfonctionnements observés lors de ces deux scrutins et, d’autre part, de finaliser la décentralisation instituée par la Constitution de 2006 au moyen de l’organisation effective des élections au niveau local.
Il paraît en effet indispensable d’élaborer des règles simples et adaptées aux moyens disponibles. Chaque niveau d’élection se voit ainsi doté de dispositions légales particulières qui régentent son organisation.
L’opinion se souvient qu’une seule loi adoptée et promulguée en 2006 fixe à ce jour les conditions d’organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales. Cette loi a révélé dans son application des difficultés d’ordre divers, liées notamment à la spécificité de chaque type d’élection, de sorte que la RDC n’a pu organiser, à ce jour, aucune élection urbaine, municipale et locale.

Quant aux élections provinciales, sénatoriales, des gouverneurs et vice-gouverneurs, elles n’ont été organisées qu’une seule fois au cours des huit dernières années. Seules les élections présidentielle et législatives nationales ont été organisées à deux reprises comme le requièrent les dispositions constitutionnelles et légales en vigueur. Pareille asymétrie est porteuse de graves disfonctionnements. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a pris l’initiative de dissocier les différents scrutins en dotant chacun d’eux des règles spécifiques et adaptées afin de rendre plus aisées leur organisation et consolider ainsi le processus démocratique.
Cette option est d’autant plus justifiée qu’en disposant que « la loi fixe les conditions d’organisation des élections et du référendum » n’interdit pas que chaque type d’élection soit doté d’une loi propre.
Les trois projets de loi ont été adoptés par le Conseil des ministres de même qu’un quatrième projet portant révision de quelques articles de la Constitution en vue de conformer les réaménagements législatifs susmentionnés à la loi fondamentale.
Commencée à 10H30’, la réunion du Conseil des ministres s’est terminée vers 12H45’.

Je vous remercie.
Lambert Mende Omalanga
Ministre des Médias, chargé des Relations avec le Parlement et de l’Initiation à la nouvelle citoyenneté
Porte-parole du gouvernement"



"Point de presse du ministre des Medias, porte-parole du gouvernement : «Il n’est pas admissible qu’un émissaire étranger se permette d’enjoindre à notre CENI de revoir la nomenclature du cycle électoral»"
° http://www.lephareonline.net/point-de-presse-du-ministre-des-medias-porte-parole-du-gouvernement-il-nest-pas-admissible-quun-emissaire-etranger-se-permette-denjoindre-a-notre-ceni-de-revoir-la/

"Kinshasa – Communauté internationale : le bras de fer"
° http://www.lephareonline.net/kinshasa-communaute-internationale-le-bras-de-fer/


"La réponse musclée de Kinshasa aux envoyés spéciaux"

° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=8248:la-reponse-musclee-de-kinshasa-aux-envoyes-speciaux&catid=85:a-la-une&Itemid=472

"Devant une cinquantaine des Députés : Opposition, Badibanga, Vuemba et Bussa exigent un consensus sur le calendrier électoral !"
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=2858&rubrique=POLITIQUE

° http://www.lephareonline.net/declaration-politique-de-lunc-et-allies/
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=2857
° http://www.groupelavenir.org/spip.php?article740
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article1271


Dernière édition par ndonzwau le 10/6/2014, 5:38 pm, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Admin le 10/6/2014, 5:20 pm

Maintenant je demande à tous ceux qui veulent le changement notamment les nombreux anti-Kamerhe d'agir! tic-tac tic-tact on les attends!
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  KOKO W. CANADIEN le 10/6/2014, 5:54 pm

Urgent et Important: Je pense que l'option de la branche armée du combat contre l’occupation doit être envisagée et mise en place immédiatement en plein Kinshasa. Troll, peux tu fournir ton expertise pour la réussite d'une guérilla urbaine ? Le noyau du pouvoir doit être attaqué..

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Admin le 10/6/2014, 5:59 pm

KOKO W. CANADIEN a écrit:Urgent et Important: Je pense que l'option de la branche armée du combat contre l’occupation doit être envisagée et mise en place immédiatement en plein Kinshasa. Troll, peux tu fournir ton expertise pour la réussite d'une guérilla urbaine ? Le noyau du pouvoir doit être attaqué..
Sérieusement je crois que bcp vont opter pour cette voie maintenant
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  djino le 10/6/2014, 6:34 pm

Admin a écrit:Maintenant je demande à tous ceux qui veulent le changement notamment les nombreux anti-Kamerhe d'agir!   tic-tac tic-tact on les attends!

Kamerhe et L'UNC Disaient " Kabila doit marcher sur NOS CADAVRES AVANT DE TOUCHER A L'ARTICLE 220 de la Constitution ! "

Il lui reste à passer aux actes ! NOW ! tic tac tic tac !!!!

Totala sik'oyo soki maloba alobaka ézali ya SOLO !  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Admin le 10/6/2014, 6:37 pm

djino a écrit:
Admin a écrit:Maintenant je demande à tous ceux qui veulent le changement notamment les nombreux anti-Kamerhe d'agir!   tic-tac tic-tact on les attends!

Kamerhe et L'UNC Disaient " Kabila doit marcher sur NOS CADAVRES AVANT DE TOUCHER L'ARTICLE 220 de la Constitution ! "

Il lui reste à passer aux actes ! NOW ! tic tac tic tac !!!!

Totala sik'oyo soki maloba alobaka ézali ya SOLO !  Very Happy 
Oui et il le fera djino. Il fera barrage tu pourras t'en rendre compte chaque jour mikolo eza ko ya  Wink  Je me ferais ce plaisir de relayer ces faits  Wink Bien que je sais qu'il y aura tjrs un dieu qui viendra vous en dormir avec des bêtises et vous direz tous malheureusement Alelouia Amen  Wink  tic tac tic tac ... Entre temps, on attends votre libérateur tic tac tic tac  Wink
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Admin le 10/6/2014, 6:43 pm

Tiens cher djino, je t'ai promis de relayer les actions pour barrer Kabila ...
ça commence déjà
tic-tac  tic-tac  

KINSHASA - Deux représentants de l'opposition congolaise ont fermement critiqué mardi le projet de révision constitutionnelle annoncé la veille par le gouvernement de la République démocratique du Congo en vue de l'organisation des prochaines échéances électorales.

Tout cela était prévisible. Un système dont le leadership adopte comme seul projet politique son maintien au pouvoir cherchera par tous les moyens à arriver à ses fins, a déclaré à l'AFP Albert Moleka, directeur de cabinet d'Etienne Tshisekedi, le président de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), premier parti d'opposition du pays.

C'est tout simplement révoltant, et c'est d'abord un acte de haute trahison, a estimé Vital Kamerhe, président de l'Union pour la nation congolaise (UNC), interrogé par l'AFP. L'UNC est la troisième force de l'opposition par le nombre de ses représentants à l'Assemblée nationale.

http://www.romandie.com/news/Elections-en-RDC-lopposition-critique-le-projet-de-revision/486250.rom
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  djino le 10/6/2014, 6:52 pm

"KABILA Doit MARCHER SUR NOS CADAVRES AVANT DE TOUCHER A L'ARTICLE 220 , nous disait KAMERHE ! "

Je poursuis :

"Nous devons user de l'article 64 ! LE PEUPLE DOIT SE SOULEVER POUR POUVOIR RECONQUERIR SA LIBERTE "

Tolémbi ba déclarations ! ACTION POPULAIRE NDE NANDIMI BINO !

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Jim KK le 10/6/2014, 7:01 pm

C´est un bras de fer!
Je suis contre la révision de la constitution pour le seul motif que le président Kabila reste au pouvoir ou se représente pour l´élection présidentielle en 2016. Il faut une alternance en RDC.       

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Admin le 10/6/2014, 7:20 pm

Jim KK a écrit:C´est un bras de fer!
Je suis contre la révision de la constitution pour le seul motif que le président Kabila reste au pouvoir ou se représente pour l´élection présidentielle en 2016. Il faut une alternance en RDC.       
Voila JMKK oza un pro Kabila mais tu sais te positionner pour le bon sens (Je t'apprécie frère)   Wink
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Troll le 10/6/2014, 7:22 pm

Rolling Eyes LE PIRE EST EN ROUTE DANS CE BRAS DE FER

Un des aspects de cette resistance de Kanambe...est le fameux Accord d´Addis-Abeba Arrow Arrow Arrow Ce que cet Accord impose á Kanambe...de se passer tout simplement de l´executif pendant le reste de son mandat en designant un PM issue de l´opposition Arrow Arrow Rolling Eyes Rolling Eyes 

Alors nous allons voir la suite du bras de fer avec la formation du gouvernement la semaine prochaine Rolling Eyes Idea Idea 

REVISER LA CONSTITUTION


Felix Tshisekedi affirme (sur Voice of Congo) qye R Feingold va revenir au Congo après avoir "consulté" l admnistration Obama et les institutions des USA Arrow Arrow 
Cette annonce de la revision de la Constitution est un cadeau en or..pour l´opposition qui se retrouve subitement...en diaspason avec les USA Rolling Eyes 
L´heure de passer aux actions est là.. En principe, le premier acte serait de retirer les membres de l´opposition Arrow de la CENI
Malu Malu ne peut pas faire fonctiioner la CENI sans ces membres de l´opposition.

L´action la plus importante est de voir l´opposition dans la rue cette fois ici... Arrow Si les leaders de l´opposition souhaitent devenir "crédibles" seules les actions visibles seront pris en compte cyclops cyclops 

WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  ndonzwau le 10/6/2014, 7:31 pm

PS

"(...)Révision constitutionnelle

Le processus électoral et la révision constitutionnelle font l’objet sur « l’Internet congolais » d’une agitation houleuse  qui trouve son origine dans ce qu’il y a de pire en matière d’information : le vague et l’imprécision. Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  :

A la base, il ya une annonce faite par Lambert Mende que le Conseil des ministres a décidé, lundi 9 juin en session extraordinaire, de présenter au Parlement, pour adoption, le projet de révision de certains articles de la Constitution telle que modifiée par la loi n°11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution de la RDC. Voici cette prose gouvernementale :

« Le Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières a présenté au Conseil des Ministres quatre (04) projets de Loi, à savoir :
(...)
On ne peut que constater que c’est inutilement long, qu’on se perd dans des justifications verbeuses qui normalement n’ont guère leur place dans compte-rendu de réunion et que si les mesures annoncées sont longuement justifiées, elles ne sont par contre en rien détaillées. Par exemple, quels sont ces « quelques articles de la Constitution » qui vont être révisés. Là, on se perd dans un « flou artistique » aussi épais que le voile de Noë.
En plus, l’ami Lambert ne manque pas de culot en avançant que
« ces projets de Loi sont la résultante d’une évaluation rigoureuse des élections de 2006 et 2011. Cette évaluation a mis à jour la nécessité de réaménager le cadre légal qui régit les élections dans notre pays.  On sait fort bien ce qu’aurait donné une telle évaluation rigoureuse, si elle avait eu lieu ! Les élections de novembre-décembre 2011 ont donné des résultats qu'une personne avisée, réfléchie, d’esprit libre et critique devrait considérer comme nuls, donc sans gagnant. La suite aurait dû être l'annulation pure et simple, des enquêtes sérieuses pour déterminer les causes et origines des irrégularités, qu’on en tire les conséquences quant aux futures élections. Il aurait dû y avoir une protestation générale des démocrates de tous les partis, car un démocrate ne saurait accepter que son candidat gagne par la fraude, la corruption et le mensonge. Au lieu de quoi on n’a assisté qu’à des élucubrations pour défendre la victoire « officielle » de JKK, et à d’autres élucubrations pour défendre celle, tout aussi hypothétique, de Tshisekedi.

Cette information a été diffusée le mardi 10 juin au matin, par RFI,  et a fait bondir Cheik Fita Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  qui s’empresse de clamer dans son Info en ligne:
 
« Les articles qui seront visés dans cette révision constitutionnelle tendront-elles ou pas à permettre à monsieur « Joseph Kabila » de se cramponner au pouvoir ?  
(...)
Les forces du changement tant au pays qu’à l’étranger accepteront-elles passivement ce énième pied de nez, après la révision constitutionnelle de 2011 ramenant la présidentielle en un seul tour, après le hold-up électoral de novembre 2011, et après ce mandat par défi qui court encore?
Cette révision constitutionnelle n’a-t-elle pas tout l’air d’une véritable fuite en avant qui rappelle étrangement deux phrases célèbres de Mobutu: « Je vendrai ma tête très cher », « Après moi, le déluge. » ?

Malheureusement, si Lambert Mende utiliise un voile de flou brumeux dont les replis peuvent cacher bien des mauvaises intentions, Cheik Fita, lui, tombe dans le procès d’intention, qu’il n’évite – et encore  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question ! de manière purement formelle » qu’en multipliant les points d’interrogation. Bien entendu, quelques « joséphistes du Net » le lui ont fait remarquer et engueulades et nom d’oiseaux de voler… Il n’est pas sur que cet échange d’amabilités soit terminé d’ici 2016… (...)" Evil or Very Mad  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes   Question  Question  Twisted Evil 

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=198718&Actualiteit=selected


"RDC: le Gouvernement propose la révision de la constitution
 Shocked  Shocked  Shocked  Embarassed  Embarassed  pale  pale  pale  pale  pale 
° http://radiookapi.net/actualite/2014/06/10/rdc-le-gouvernement-propose-la-revision-de-la-constitution/#.U5cgl9J_sgc
Le conseil des ministres a adopté, lundi 9 juin, quatre nouveaux projets de loi, dont celui relatif  à la révision de certains articles de la Constitution. Les autres textes portent sur le processus électoral. Selon le porte-parole du Gouvernement, Lambert Mende, ce réaménagement permettra de doter chaque niveau d’élections de dispositions légales particulières afin de faciliter leur organisation.
(...)
Les quatre projets de loi adoptés par le Gouvernement portent sur :
les élections urbaines, municipales et locales,
les élections provinciales et sénatoriales, des gouverneurs et vice-gouverneurs,
les élections présidentielle et législatives
la révision de certains articles de la constitution.
« Il paraît en effet indispensable d’élaborer les règles simples et adaptés aux moyens disponibles. Chaque niveau d’élections sera ainsi doté des dispositions légales particulières qui recadrent l’organisation », a souligné le porte-parole du Gouvernement.
Mais, le compte rendu du Conseil des n’indique pas spécifiquement les articles de la constitution visés par cette deuxième modification de la constitution promulguée  le 18 février 2006.  Depuis plusieurs mois en RDC, un débat houleux a lieu dans la classe politique autour d’un des «articles intangibles» de cette constitution : le 220, qui ne permet pas à Joseph Kabila de briguer un troisième mandat.
Pour Lambert Mende, la loi de 2006 a révélé dans son application des difficultés d’ordres divers.
« L’opinion se souvient qu’une seule loi fixe aujourd’hui les conditions d’organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales », a poursuivi le ministre des Médias.

La question de la révision constitutionnelle fait débat dans toutes les couches sociales et politiques de la population congolaise : la classe politique, les associations non gouvernementales, les confessions relieuses, d’autres couches sociales et même la communauté internationale.
Si les membres de la majorité présidentielle soutiennent cette démarche, les autres s’y opposent.
L’opposition a même lancé la campagne «touche pas à mon 220».
Au cours de sa dernière visite officielle le 5 juin dernier, l’envoyé spécial des Etats-Unis pour la région de Grands lacs et la RDC, Russ Feingold, a insisté sur la nécessité de son pays de voir la RDC organiser l’élection présidentielle avant fin 2016 dans le respect de l’actuelle Constitution"



"RDC: le projet de révision constitutionnelle inquiète à Kinshasa
° http://www.rfi.fr/afrique/20140610-rdc-le-projet-revision-constitutionnelle-inquiete-kinshasa-kabila/
En RDC, le gouvernement a annoncé avoir adopté un projet de loi pour réviser la Constitution et permettre l'organisation des élections à venir. Un projet validé, lundi soir, à l'occasion d'un Conseil des ministres extraordinaire à Kinshasa.
Pour l’instant, on ne sait pas exactement les articles de la Constitution que le gouvernement prévoit de modifier car le communiqué officiel ne précise pas sur quels aspects vont porter les modifications constitutionnelles. S’agit-il de simples ajustements techniques ou de changements plus fondamentaux ?

D’après le compte-rendu de ce Conseil des ministres qui a été remis à la presse, ce sont « quelques articles » qui devraient être modifiés pour se conformer à la décision d’avoir trois lois distinctes pour organiser les différents scrutins locaux, provinciaux, et présidentiel, au lieu d’une seule loi électorale comme c’était le cas depuis 2006 jusqu’à présent.
Mais évidemment, la modification de la Constitution est en ce moment un sujet très sensible en République démocratique du Congo avec l’approche de la fin du mandat du président Kabila en 2016. Et donc dans les milieux politiques les hypothèses et les inquiétudes vont bon train.

Quid de la présidentielle en 2016 ?

La première hypothèse,
c’est qu’il s’agisse de modifications purement techniques pour permettre aux trois lois électorales en préparation d'être conformes à la Constitution. Exemple : l’un des projets de loi électorale qui était en discussion proposait que les sénateurs et les gouverneurs ne soient plus élus par les députés provinciaux, mais par les élus locaux. Dans ce cas-là, la modification de la Constitution serait purement technique.
Mais la crainte de certains membres de l’opposition est que l’une de ces lois transforme le mode de scrutin lui-même. Par exemple, que l’élection du président ou des députés ne se fasse plus au suffrage universel direct, mais indirect – cela a été évoqué ces dernières semaines. Dans ce cas, cela entraîne une modification fondamentale de la Constitution.
Rien n’indique que tel est le cas vu que les projets de loi eux-mêmes n’ont pas encore été rendus publics. Mais plus globalement l’opposition craint que toute tentative de révision de la Constitution porte en elle le risque d'une modification plus importantes susceptibles d'aider Joseph Kabila à se maintenir au pouvoir au-delà de 2016, ce qui lui est actuellement interdit par la loi fondamentale.

« C'est un procès d'intention », dénonce le porte-parole du gouvernement Lambert Mendé. D’autant plus dans un contexte où le calendrier électoral global n’a pas encore été rendu public. Pour le moment on connaît les dates des élections locales en 2015 mais toujours pas la date des élections des sénateurs et gouverneurs attendue depuis 2011.
On n’a pas non plus encore la date de la présidentielle qui doit se tenir en 2016, selon la Constitution. « La Constitution oblige à rendre cette date publique 90 jours avant la fin du mandat. Rien nous oblige à le faire avant », a déclaré Lambert Mendé à RFI

° http://www.youscribe.com/catalogue/tous/actualite-et-debat-de-societe/politique/compte-rendu-du-conseil-des-minitres-du-09-juin-2457805
Compte rendu du Conseil des minitres du 09 juin publié par RFI.fr"




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  KOTA le 10/6/2014, 8:04 pm

Et s il s agissait d un bluff à la consommation de son propre camps pour qu il reste tranquille? De source sure, il n y a même pas eu de Conseil des Ministres...

La creature ne peut pas s opposer a ses maitres:

Maison Blanche, Janvier 2001, qq jours apres l assassinat de LD Kabila, la fameuse cheminée de la Maison Balnche donne le decor à l investiture

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  ndonzwau le 10/6/2014, 9:19 pm

PPS

Bien sûr, le vécu effectif des impasses mortifères de ce pouvoir et l'élémentaire sens pratique nous commandent ici à réaffirmer notre volonté de résistance en même temps qu'ils invitent à des actions autant symboliques qu'utiles à la conforter, à ameuter le peuple derrière nous ainsi qu'à déstabiliser l'"ennemi" :

1° Le peuple Congolais devrait totalement s’approprier la position sévère et comminatoire de la CI envers le régime : s'opposer à la Révision Constitutionnelle qui ferait de Kanambe "président à vie" n'est guère une invention  de la CI qui nous l'aurait dévoilée et imposée mais bien une volonté propre sortie de notre expertise !!!
Il n'y a  là ni ordres de dominant à dominé, ni ingérence indue qui en fait s'est nourrie de la dépendance multi-sectorielle dans laquelle une mauvaise gestion nous a plongés...  Défendre le peuple contre un pouvoir fantoche forcé d'agir en génocidaire des siens est un devoir patriotique !

2° L’Opposition politique et la Société Civile doivent endosser pour ce faire la primauté de l'initiative en place de subir ou de ne réagir aux manœuvres du pouvoir...

3° Ainsi il est tout à fait logique et même indiqué que l'opposition unie décide ensemble de retirer de façon solennelle et argumentée (un communiqué commun de tous les partis) ses représentants qui siègent à la Ceni avec résolution de n'en reconnaître aucun qui viendrait à être acheté pour jouer le rôle du faux membre de l'opposition...

4° Elle doivent d'ores et déjà organiser de gré ou de force des manifestations exigeant la dissolution de la Ceni dans sa configuration actuelle, le départ de Malu-Malu de sa présidence et bien sûr le refus de la révision constitutionnelle et son corollaire qui veut prolonger anticonstitutionnellement le mandat de Kanambe...

5° Enfin, vous l'aurez compris, je récuse la simple version soft (MM Kota, Troll...) qui ne verrait rien de consistant dans le coup de Kanambe... J'ai jusque-là fait part de mes soupçons "logiques" sur l'appui évident pour moi du Rwanda et de l'Ouganda au bras de fer engagé par Kanambe contre la CI (et bien sûr contre le peuple Congolais) sans l'asseoir sur des preuves matérielles...
Je viens de découvrir cette information que je soumets à votre sagacité : "302 soldats rwandais auraient atterri à Ndolo dans la nuit de ce samedi", mandatés bien sûr par leur gouvernement; pour quoi y faire ? Lisons donc et continuons les recoupements pour confirmer (ou non) :

"302 RWANDAN DEFENSE FORCES SPECIAL FORCES LAND AT NDOLO AIRPORT, KINSHASA


Colonel Baudouin Ngaruye, top commander of defeated M23 rebels, in Kivu in March 2013. Sources close to him in Kigali have confirmed that 302 Rwandan Defense Forces troops were sent into Kinshasa on June 7, 2014, along with some M23 former rebels. The sources deny the involvement of M23 commanders in the decision.


RWANDAN DEFENSE FORCES SPECIAL FORCES SENT TO KINSHASA
SUNDAY, JUNE 8, 2014


° http://www.afroamerica.net/Africa/News/Entries/2014/6/8_Rwandan_Defense_Forces_Special_Forces_Sent_to_Kinshasa.html

“Last night, military planes carrying more than three hundred and two Rwandan soldiers and M23 former rebels landed here, at the Ndolo  airport. I then saw a column of military truck carrying them towards the  military camp  of Kakolo,” sources at the Ndolo Airport in Kinshasa, the capital of the Democratic Republic of the Congo,  told AfroAmerica Network.
“We do not know the origin of the troops, except that a couple of hours before, we had received orders from the Office of the President [Joseph Kabila]  and  the security services to get  the airport secured for an important guest,” the sources added.

According to other independent sources in Kinshasa, contacted  by AfroAmerica Network, the troops came from Kigali, Rwanda.  “Actually the  planes that landed at the Ndolo Airport carried slightly less than 2 companies, the majority of whom are Rwandan Defense Special Forces and the rest were M23 former rebels. All spoke  speak KiSwahili and French,”  the independent sources, said,  adding that other troops, about a company, entered Kinshasa from Brazzaville, Congo.  They all went to camp Kakolo.

The reasons for the presence of Rwandan Special Forces in Kinshasa are not clear. Sources close to M23 commander Colonel  Baudouin Ngaruye, who is in Kigali, Rwanda,  confirmed to AfroAmerica Network that the troops were flown to Kinshasa, but denied that these troops are M23 rebels.
“No. these troops are not M23. We also learned that Joseph Kabila and  General Paul Kagame  have agreed, for unknown reasons, to have Rwandan Special Forces sent to Kinshasa, under the cover of M23. M23 had to provide a few soldiers who know  North-Kivu very well. Rwandan Special Forces selected are those who speak Swahili and French. The reasons... we do not know. That is what we can say,” the sources said.

Recently, there have been tensions in Kinshasa between Joseph Kabila and his opposition. The opposition suspects  Joseph Kabila of seeking to hold onto power after his term expires in 2 years.
Western diplomats in Kinshasa, including the US Special Representative in the DRC and the Great Lakes Region, Russell Feingold,  and the UN Secretary General representative Martin Kobler, recently expressed their desire to see Joseph Kabila step aside after his current terms. Joseph Kabila has reacted angrily and accused the diplomats of interfering in Congolese internal affairs.
There are fears that if Joseph Kabila decides to go on with his plan, there will be violence in Kinshasa. It is believed that the Rwandan Special Forces in Kinshasa may be there to preempt and eventually repress any protest.
Others observers say that the forces will rather be sent in Eastern DRC, to reinforce if not take the command of FARDC operations so that they may recreate conditions for M23 rebels to reintegrate FARDC troops, without being forced to agree to the terms of the disarmament. Last week, a DRC  government delegation had traveled to Kigali to get M23 rebels to sign the disarmament agreements. The DRC Government delegation was turned down and return to Kinshasa without any M23 rebel signing the documents."


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Cour Supreme le 10/6/2014, 9:39 pm

Si ceci est vrai, je plains les elements de notre armées ainsi que leurs officiers superieurs et commandants. C'est comme si devant les rwandais ils sont consideres comme des femmelettes (loin de moi l'idee du sexisme) incapable de se battre, des bebes qui ont besoins d'encadrement des aines rwandais...Na soni! Quoi qu'il en soit, toza na heure ya intimidation te. Tokotumba bango comme en 2008... On a rien a gagner en restant dans nos maisons...C'est la fin de Kabila!

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  ndonzwau le 10/6/2014, 9:41 pm

djino a écrit:"KABILA Doit MARCHER SUR NOS CADAVRES AVANT DE TOUCHER A L'ARTICLE 220 , nous disait KAMERHE ! "

Je poursuis :

"Nous devons user de l'article 64 ! LE PEUPLE DOIT SE SOULEVER POUR POUVOIR RECONQUERIR SA LIBERTE "

Tolémbi ba déclarations ! ACTION POPULAIRE NDE NANDIMI BINO !

Tolémbi ba déclarations ! ACTION POPULAIRE NDE NANDIMI BINO

lol!  lol!  lol!  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing

Kiekiekie, kiekiekie, kiekiekieeeeeeeee   

Kiekiekie, Mista Djino, lutte na yo ya "combattant-résistant" nde yango ? Laughing  Laughing  Laughing 
Olembi ba déclarations nini, ya nani ???
Ozali kozela "action populaire" ya nani po ondima ye; bongo yo wapi yo; omitie esika nini ???

Kiekiekieeeeeeeeeeh   lol!  lol! Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing 




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Cour Supreme le 10/6/2014, 9:51 pm

En tout cas, VK, l'occasion en or t'es donné de rassembler l'opposition et ensemble mener une mission heroique que le Congo a vecue en 1992 pour la reouverture de la CNS. Nous sommes en contact avec differents mouvements de jeunes a Kin qui se mobilisent et attendent la prise d'assaut. Les jeunes disent qu'ils n'ont rien a gagner, plutot ils ont tout a perdre dans l'actuel systeme... Cette fois-ci on ne lachera pas l'affaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Admin le 10/6/2014, 10:15 pm

Cour Supreme a écrit:En tout cas, VK, l'occasion en or t'es donné de rassembler l'opposition et ensemble mener une mission heroique que le Congo a vecue en 1992 pour la reouverture de la CNS. Nous sommes en contact avec differents mouvements de jeunes a Kin qui se mobilisent et attendent la prise d'assaut. Les jeunes disent qu'ils n'ont rien a gagner, plutot ils ont tout a perdre dans l'actuel systeme... Cette fois-ci on ne lachera pas l'affaire
CS c'est ça il faut aller à fond ça passe ou ça casse!
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Troll le 10/6/2014, 11:11 pm

Rolling Eyes Pas de polimique..mal placé

Militairement parlant, même 5000 commandos Rwandais ne peuvent pas tenir une ville de 6 millions d´habitants.. Razz Razz Razz Les kinois ont dèjà affrontés l´armée Rwandaise et le bilan était catastrophique...pour James Kabarebe.

Notons en passant que selon la lecture des faits...Envoyer un back up militaire au Congo pour soutenir Kanambe contre la "volonté" de l´Oncle Sam.. Razz  Surprised  Shocked  Shocked sauf si on sous- estime la puissance de frappe des USA ...faire croire que le Rwanda et l´Ouganda peuvent faire une guerre au Congo..pour defier Obama Shocked  Shocked WAIT AND SEE... Razz  Razz 

Les effets d un tel afront ne vont pas se limiter au Congo..mais au contraire Rolling Eyes  Rolling Eyes Relisez l´ouvrage de Ngbanda (Crimes organisés en Afrique), vous apprendrez comment les USA avaient pris la defaite de Kagame face á la DSP a Rwanda et la promesse de l´ambassadeur des USA a Kin Rolling Eyes 
RIEN DE NOUVEAU SOUS LE SOLEIL
Combien des officiers Rwandais sont des informateurs de la CIA? Combien des membres du PPRD sont des informateurs de la CIA

Retournons au sujet


La suite se joue en réalité la semaine prochaine où Kanambe nous reserve une petite surprise..qui peut expliquer la présence Rwandaise á Kin

WAIT AND SEE

Nuances
? Voyons le contenue de cette proposition..Ce qu´une fois au Parlement, cette proposition sera entre les mains de l´opposition qui va sans hésiter publier le texte sur la Net clown 

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  ndonzwau le 10/6/2014, 11:45 pm

Il y'a 6 mois je faisais ici une analyse qui voulait démontrer que "JK" était passé à une vitesse supérieure pour imposer sa persistance au delà de 2016...
A l'époque certains en doutaient et peut-être avaient-ils de bonnes raisons mais aujourd'hui je suis convaincu que beaucoup de ceux là voient mieux l'évidence d'un passage en force de notre petit Roi...

Des leaders ou forces politiques (comme chacun d'entre nous Congolais...) ont choisi des approches différentes pour provoquer le changement :
Ngbanda et son Apareco veulent combattre un pouvoir d'occupation dans lequel ils ne veulent bien sûr pas entrer;
Tshisekedi et son Udps après avoir refusé de lutter dans le système n'y trouvant pas de bonnes conditions (2006) y sont entrés par les élections en 2011 pour tout de suite se séparer sur la participation effective après l'élection volée de 2011,
Kengo et d'autres à sa suite ou à côté ont décidé de rejoindre assez vite le système (Président du Sénat dès la fin de la "transition");
D'autres comme Kamerhe (ou Z Mobutu, ou M Nyamuissi...) ont suivi des chemins encore plus tortueux; ils sont passés de la majorité au pouvoir dans l'opposition...
A l'étranger, la diaspora s'est manifestée majoritairement par ses "Combattants" très actifs contre le pouvoir et beaucoup acquis à Tshisekedi...

Ne parlons pas encore des chancelleries occidentales, surtout les plus puissantes qui ont sensiblement soutenu plus ou moins fortement le régime selon les moments : globalement derrière "JK" depuis l'avoir installé en 2001, ils l'ont toujours accompagné même au plus fort de sa contestation en 2011 après le dernier scrutin mais aujourd'hui ils semblent vouloir prendre congé de lui...
D'abord pour leurs intérêts bien sûr, ne poussons pas notre naiveté jusqu'à les croire aujourd'hui amis désintéresses des Congolais mais il est un fait que leur refus d'accorder un mandat supplémentaire rejoint quelque part le nôtre...

Mais s'il y'a un point commun à tous les Congolais qui ont souhaité ou souhaitent le changement sur un départ de "JK", c'est leur relatif échec de n'avoir pas encore pu le destabiliser signiificativementdu au point de l'obliger à abandonner le pouvoir; dans tous les cas pas encore...
Alors nous serions tous bien inspirés de reconnaître notre échec plutôt que de l'attribuer à celui-ci celui-là ; ainsi quand j'entends Djino ou un autre dire tolembi "bino" comme pour s’exonérer de toute responsabilité dans cette issue, je me demande bien si nous sommes bien au fait de ce qu'il nous reste à faire...

Que devons-nous faire aujourd'hui ?
Nous rassembler tous autour du meilleur "général" pour combattre jusqu'à son départ Kanambe...
Choisir si besoin la manière militaire comme le suggèrent certains mais sachons qu'encore là, l'échec de ceux qui ont opté pour cette voie depuis des années nous révèle que la tâche sera difficile et peut-être longue et exigera encore plus d'union entre nous !
Les voisins ennemis n'hésiteront pas à jouer à fond la défaite du peuple pour qu'ils puissent garder main basse sur notre riche pays... Vaut mieux acter et contrer leur nuisance que de décréter leur faiblesse...
Comment capitaliser l'appui actuel de la CI ? Ils ne sont pas devenus nos amis, disais-je, mais ils ont tous les moyens pour savoir comment nous pouvons y arriver, nous aideront-ils jusqu'à la victoire ? A nous de les y associer davantage... Mais soyons prudents : il est presque impossible que ce soient Américains et Européens qui viennent combattre à notre place sur les sillons périlleux du Congo; à bon entendeur...

Cette heure est peut-être très décisive pour l'avenir de notre pays, elle doit être à la réflexion et à l'action tous azimut ! Les nôtres propres et pas celles par procuration et surtout pas aux assurances inconsidérées mais pas non plus à nous déclarer vaincus à l'avance : une chose de sûre, que personne ne vous trompe que la tâche sera facile, l'Amérique étant là pour pallier à tout; c'est la voie pour perdre !
Que vive ce cher pays nôtre, le Congo !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  ndonzwau le 11/6/2014, 1:01 am

Troll a écrit:Rolling Eyes Pas de polimique..mal placé

Militairement parlant, même 5000 commandos Rwandais ne peuvent pas tenir une ville de 6 millions d´habitants.. Razz Razz Razz Les kinois ont dèjà affrontés l´armée Rwandaise et le bilan était catastrophique...pour James Kabarebe.

Notons en passant que selon la lecture des faits...Envoyer un back up militaire au Congo pour soutenir Kanambe contre la "volonté" de l´Oncle Sam.. Razz  Surprised  Shocked  Shocked sauf si on sous- estime la puissance de frappe des USA ...faire croire que le Rwanda et l´Ouganda peuvent faire une guerre au Congo..pour defier Obama Shocked  Shocked WAIT AND SEE... Razz  Razz 

Les effets d un tel afront ne vont pas se limiter au Congo..mais au contraire Rolling Eyes  Rolling Eyes Relisez l´ouvrage de Ngbanda (Crimes organisés en Afrique), vous apprendrez comment les USA avaient pris la defaite de Kagame face á la DSP a Rwanda et la promesse de l´ambassadeur des USA a Kin Rolling Eyes 
RIEN DE NOUVEAU SOUS LE SOLEIL
Combien des officiers Rwandais  sont des informateurs de la CIA? Combien des membres du PPRD sont des informateurs de la CIA

Retournons au sujet


La suite se joue en réalité la semaine prochaine où Kanambe nous reserve une petite surprise..qui peut expliquer la présence Rwandaise á Kin

WAIT AND SEE

Nuances
? Voyons le contenue de cette proposition..Ce qu´une fois au Parlement, cette proposition sera entre les mains de l´opposition qui va sans hésiter publier le texte sur la Net clown 

Décidément, je ne peux que vous reconnaître, mon cher Troll, cet immense mérite : si vous n'existiez pas il nous aurait fallu vous inventer dare-dare pour croire toujours et encore contre vents et marées aux capacités incommensurables de notre cher Congo ! Bravo !

Tant mieux mais entre-temps je ne vois pas toujours dans l'histoire ces victoires militaires récentes que vous vantez tant : en 1996-97 le conglomérat hétéroclite, l'Afdl, entra comme dans du beurre sur notre territoire et depuis je ne trouve aucune trace de victoire à l'horizon, la liste est chargée de cuisantes défaites en commençant par le combien meurtrier Mushake... Les quelques lueurs c'est Bukavu avec Mbunza Mabe et Rutshuru et cie sous l'ordre de Mamadou Ndala et vous connaissez leur sort par la suite...
L'épisode kinois autour de Kabarebe que vous enjolivez volontiers d'exploits militaires avait au moins un Chef pour galvaniser le peuple; croyez-vous toujours l'avoir ? Tant mieux mais moi je continue à le chercher avec tous les phares...

Ainsi donc vous allez même jusqu'à inventer une bataille chimérique entre rwandais et Congolais en plein Léo : mais dites-moi contre qui les voyez-vous combattre ? Pour qu'il y ait victoire il faut bien qu'il y'ait bataille mais où voyez-vous ces soldats Congolais préparés et commis pour se battre contre les rwandais à Léo; ça se saurait depuis qu'on les attend et qu'on les voit plutôt canarder nos innocentes populations civiles (avez-vous oublié les affreuses images du 26 novembre 2011 dans Léo bouclé et interdit à Tshisekedi ?)

La donne commence peut-être à changer; le dépit, le ras-le-bol profond ont beaucoup contaminé l'espace mais ne rêvons pas trop non plus même si vous croyez à l'Amérique enfin compatissante comme à un Messie... S'il nous faut gagner c'est d'abord contre le Cheval de Troie des ennemis qui nous tient lieu de PR et contre un loup dans la bergerie, rien n'est de trop que de compter d'abord sur nos forces fidèles au pays; nous devons les fabriquer en les retournant contre lui et sa clique !
Ce sera celle-là la vraie bataille ou il n'en sera rien, préparons-la minutieusement (avec l'aide de l'Amérique si vous voulez tant vous y croyez) mais même, elle n'est pas gagnée d'avance comme vous le prétendez !
Le peuple, la Société civile organisée, les forces politiques acquises au changement... doivent s'y atteler plus qu'ils n'ont fait dans le passé  pour espérer compter véritablement avec le changement !
Mobilisons-nous entre nous pour une grande bataille et pas pour un petit tour de passe-passe !




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Arafat le 11/6/2014, 8:25 am

Admin a écrit:
KOKO W. CANADIEN a écrit:Urgent et Important: Je pense que l'option de la branche armée du combat contre l’occupation doit être envisagée et mise en place immédiatement en plein Kinshasa. Troll, peux tu fournir ton expertise pour la réussite d'une guérilla urbaine ? Le noyau du pouvoir doit être attaqué..
Sérieusement je crois que bcp vont opter pour cette voie maintenant  
Tout à fait Admin, même les pacifistes dont je fais partie risquent de se radicaliser, je pense que Kabila prend là le risque d´embraser le pays.

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  djino le 11/6/2014, 12:12 pm

Après 13 années de Joseph Kabila , nous devrions comprendre L'Homme ! Il est aphone mais transmets des messages au travers des évènements :

Des signes avant coureurs, présageaient une éventuelle révision de la constitution :

Voici quelques faits qui à mon humble avis devrait nous donner des signes avant coureur :

-Le Surarmement de la Garde Prétorienne de Kabila, j'ai cité la GPPS, depuis quelques Mois ..
-La violence qui a entouré la tournée de Vital Kamerhe à L'Est du pays...
-Les Expulsions sauvages des Congolais à Brazzaville, et en Angola ...
-La venue de Kabila sur Paris par défi se doutant bien qu'il sera conspué par des Congolais etc ...
-Sa phrase mémorable " Je n'ai pas peur de mourir, mon Père l'a été , et Moi je peux l'être aussi peu importe la manière mais ..."

Kabila a donné suffisamment des signes ...

Mais il faut que l'opposition accepte de se "sacrifier" SACRIFICE de Se mettre AU DEVANT DES MANIFESTANTS, prêt à mourir pour le Congo ! Partout ou la révolution populaire ont réussis, il y eût des Leaders Politiques qui les ont encadrés :

Les Kinois se sont battus à mains nues face à Kabarebhe : Grâce à Yérodhia, Didier MUMENGI, et MWENZE KONGOLO qui se sont relier dans des radios nationales pour envoyer des médias ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  mongo elombe le 11/6/2014, 12:50 pm

Que se passe t'il??? Nini yango oo?



Des échanges de tirs ont opposé pendant plusieurs heures ce matin des soldats congolais et rwandais à la frontière entre leurs deux pays, ont indiqué un responsable local et un témoin en territoire congolais.

Ces combats, à l'arme automatique légère, ont commencé vers 04h00 du matin (02h00 GMT) et le calme était revenu vers 08h30 (06h30 GMT), ont indiqué ces deux personnes sous le couvert de l'anonymat, sans être en mesure de dire s'ils avaient fait des victimes. La région est régulièrement secouée par des violences.
Le Figaro.fr avec AFP

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum