JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Troll le 11/6/2014, 4:46 pm

Rolling Eyes What a Face Essayons de réflechir froidement sans polemiquer...

 Idea FIN DU CONCEPT Arrow OUT SOURCING Arrow Rolling Eyes 

Tout ce qui peut se passer au Congo ..devrait se baser sur la position definitive et officielle des USA Like a Star @ heaven Razz Si le prêtre Catholique "analyste" sur Congoindependant qui disait que "Kerry avait visité la RDC ...pour rire" Arrow a raison...et que R Feingold disait que les USA s´opposent á toute modification de la Constitution au Congo...est aussi une affirmation pour rire Cool alors, ceux qui affirment que Kanambe serait en position de force...pour rester au pouvoir What a Face 

Que les lecteurs puissent observer que contrairement au DIC en RSA, les USA semblent avoir cessés avec le OUT SOURCING...l ´admnistration Obama semble ne plus "sous-traiter" le dossier Congo Arrow Ainsi, seule la position definitive des USA vont influencer la suite de l´histoire proche de la RDC Idea Idea 

 Idea L´OPTION MILITAIRE POUR KANAMBE, VIABLE OU PAS Question 


Que les lecteurs gardent en tête la "position des USA"..Ce que nous possedons une histoire recente où la DSP n´a pas pu defendre Mobutu.
L´un des facteurs de la defaite de la DSP..est que cette unité avait été entrainée intensivement par les USA (l´unité "Dragon" de la garde rapprochée), Israel (les bridages de la DSP)..et la France..Ce que pendant ces formations, les services de renseignement de ces pays possedaient des "agents" chargés uniquement d´apporter des analyses actives au cas...où. Sans surprise, les généraux des FAZ et même les officiers de la DSP vont trahir tout simplement Mobutu..sur ordre des USA Like a Star @ heaven Qui ne se souvient pas de Mahele Question Question 

Kanambe Arrow se retrouve presque dans la même situation Arrow la GR "clone" de la DSP What a Face possede sans doute une histoire lointaine Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Ce que contrairement á la DSP, les katangais de la GR ont la Gendarmerie Katangaise..qui avait commis l´erreur Like a Star @ heaven  de s´exiler quand Tsombe ne pouvait plus être PM Like a Star @ heaven 
Les Katangais de la GR comme ceux de la Gendarmerie Katangaise Like a Star @ heaven possedent une experience Arrow de la guerre...et sont á la pointe des unités d´élite des FARDC...Toutes les unités des forces spéciales d´élite sont composées en grande partie des Katangais.

Ainsi, si Kanambe pense employer la GR..comme option militaire afin de s´accrocher au pouvoir..ce que les généraux Katangais pensent plus á l´avenir de la RDC..et savent d´avance qu´une confrontation politique avec les USA n´est pas une bonne option militaire Arrow Et ces Katangais n´ont pas envie de s´exiler comme les Tigres de la Gendarmerie Katangaise..au contraire, les membres de la GR possedent deux ministres importants (Interieur et Defense) qui peuvent "negocier" leur avenir au cas où les USA decidaient d´utiliser la force..

Ainsi, pour Kanambe l´option militaire est une pièce á deux faces qui peut se retourner contre lui..Ce que la GR (comme la DSP) est entrainée par l´Angola, la RSA, la Belgique et la Chine....donc ces pays possedent leurs agents de renseignements capables de saborder toute planification de l´option armée Razz 

L´OPTION...POLITIK


Mende commence á "nuancer" l´annonce de la revision de la Constitution...Ce que cette revision est la meilleure option que Kanambe possede..

Á suivre Arrow 

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  ndonzwau le 11/6/2014, 5:40 pm

Troll a écrit:Rolling Eyes What a Face Essayons de réflechir froidement sans polemiquer...

 Idea FIN DU CONCEPT Arrow OUT SOURCING Arrow Rolling Eyes 

Tout ce qui peut se passer au Congo ..devrait se baser sur la position definitive et officielle des USA Like a Star @ heaven Razz Si le prêtre Catholique "analyste" sur Congoindependant qui disait que "Kerry avait visité la RDC ...pour rire" Arrow a raison...et que R Feingold disait que les USA s´opposent á toute modification de la Constitution au Congo...est aussi une affirmation pour rire Cool alors, ceux qui affirment que Kanambe serait en position de force...pour rester au pouvoir What a Face 

Que les lecteurs puissent observer que contrairement au DIC en RSA, les USA semblent avoir cessés avec le OUT SOURCING...l ´admnistration Obama semble ne plus "sous-traiter" le dossier Congo Arrow Ainsi, seule la position definitive des USA vont influencer la suite de l´histoire proche de la RDC Idea Idea 

 Idea L´OPTION MILITAIRE POUR KANAMBE, VIABLE OU PAS Question 


Que les lecteurs gardent en tête la "position des USA"..Ce que nous possedons une histoire recente où la DSP n´a pas pu defendre Mobutu.
L´un des facteurs de la defaite de la DSP..est que cette unité avait été entrainée intensivement par les USA (l´unité "Dragon" de la garde rapprochée), Israel (les bridages de la DSP)..et la France..Ce que pendant ces formations, les services de renseignement de ces pays possedaient des "agents" chargés uniquement d´apporter des analyses actives au cas...où.  Sans surprise, les généraux des FAZ et même les officiers de la DSP vont trahir tout simplement Mobutu..sur ordre des USA Like a Star @ heaven Qui ne se souvient pas de Mahele Question Question 

Kanambe Arrow se retrouve presque dans la même situation Arrow la GR "clone" de la DSP What a Face possede sans doute une histoire lointaine Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Ce que contrairement á la DSP, les katangais de la GR ont la Gendarmerie Katangaise..qui avait commis l´erreur Like a Star @ heaven  de s´exiler quand Tsombe ne pouvait plus être PM Like a Star @ heaven 
Les Katangais de la GR comme ceux de la Gendarmerie Katangaise Like a Star @ heaven possedent une experience Arrow de la guerre...et sont á la pointe des unités d´élite des FARDC...Toutes les unités des forces spéciales d´élite sont composées en grande partie des Katangais.

Ainsi, si Kanambe pense employer la GR..comme option militaire afin de s´accrocher au pouvoir..ce que les généraux Katangais pensent plus á l´avenir de la RDC..et savent d´avance qu´une confrontation politique avec les USA n´est pas une bonne option militaire Arrow Et ces Katangais n´ont pas envie de s´exiler comme les Tigres de la Gendarmerie Katangaise..au contraire, les membres de la GR possedent deux ministres importants (Interieur et Defense) qui peuvent "negocier" leur avenir au cas où les USA decidaient d´utiliser la force..

Ainsi, pour Kanambe l´option militaire est une pièce á deux faces qui peut se retourner contre lui..Ce que la GR (comme la DSP) est entrainée par l´Angola, la RSA, la Belgique et la Chine....donc ces pays possedent leurs agents de renseignements capables de saborder toute planification  de l´option armée Razz 

L´OPTION...POLITIK


Mende commence á "nuancer" l´annonce de la revision de la Constitution...Ce que cette revision est la meilleure option que Kanambe possede..

Á suivre Arrow 

Soit, Mista Troll, sauf que la polémique serait de prétendre que quelqu'un veuille ou impose que Kanambe est en position de force : il tente un bras de fer contre la CI (en tête les Yankees) et le peuple Congolais; et bien sûr à ses risques et périls... Exactement ce que vous affirmez vous même : "l´option militaire est une pièce à deux faces qui peut se retourner contre lui"...
Ainsi nous tentons tous (dans tous les cas, c'est ce que j'essaie de faire) de plancher sur les réalités que nous observons à notre niveau; c'est tout !

Passons vite et revenons sur ce que vous nous confirmez : où avez-vous vu, ou nous confirmez-vous " la fin de ce outsourcing" chez les Amerloques ?
A part leur position qui a changé, moi je ne vois rien sur le terrain qui l'ait été sinon merci de nous le détailler...

Ailleurs lorsque vous entrevoyez que les "katangais" (ou du moins leurs "généraux") de la GR n'auront pas envie de s'exiler et lâcheraient dans ce cas de combattre pour Kanambe ou joueraient mieux la "collaboration" avec les Yankees, pourquoi pas; mais permettez-moi des réserves car non seulement je ne vois aucune base imparable pour le prédire mais aussi que le régime a justement prévu de parer à cet impair en composant sa "garde" avec les plus fidèles et en y mélangeant des troupes étrangères (tanzaniens, rwandais...) prêts à le protéger jusqu'au bout...

Attendons voir mais moi je préfère pour ma part plutôt que de ne nous reposer que sur les Usa, de privilégier les actions des Congolais et pour nous rendre plus crédibles auprès d'eux et pour déstabiliser davantage Kanambe...


"“Kabila” et Kagame plantent le décor de l’apocalypse à Kinshasa :
Arrivée de nouvelles troupes rwandaises et zimbabwéenes dans la capitale"

 Evil or Very Mad  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Twisted Evil
° http://www.apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/1803-kabila-et-kagame-plantent-le-decor-de-l-apocalypse-a-kinshasa-arrivee-de-nouvelles-troupes-rwandaises-et-zimbabweenes-dans-la-capitale.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20140611-accrochages-frontiere-entre-rdc-le-rwanda/
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20140611152434/grands-lacs-kivu-armee-rwandaise-armee-congolaise-rdc-grands-lacs-rdc-rwanda-tirs-a-l-arme-lourde-entre-armees-congolaise-et-rwandaise-pres-de-buhumba.html
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20140611112837/grands-lacs-kivu-armee-rwandaise-armee-congolaise-rdc-rdc-rwanda-rdc-rwanda-echanges-de-tirs-entre-soldats-congolais-et-rwandais-a-la-frontiere.html
° http://www.lalibre.be/actu/international/echanges-de-tirs-a-la-frontiere-entre-le-rwanda-et-la-rdc-539824173570d60b4dc54157  


"Révision constitutionnelle: l’UDPS met en garde, la majorité évoque des articles «inadaptés»"
° http://radiookapi.net/actualite/2014/06/11/revision-constitutionnelle-ludps-met-en-garde-la-majorite-evoque-des-articles-inadaptes/#.U5h3gnJ_v9s
"Comme en janvier 2011 : Constitution : le passage en force pour la Majorité"
° http://www.lephareonline.net/comme-en-janvier-2011-constitution-le-passage-en-force-pour-la-majorite/
"Révision de la Constitution : l’UNC dénonce les manœuvres du pouvoir"
° http://www.lephareonline.net/revision-de-la-constitution-lunc-denonce-les-manoeuvres-du-pouvoir/
"Révision constitutionnelle: l’opposition craint le maintien au pouvoir de Kabila"
° http://www.rfi.fr/afrique/20140611-revision-constitutionnelle-opposition-craint-le-maintien-pouvoir-kabila/
"«Joseph Kabila» veut instaurer une "Présidence à vie""
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=8999


° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=2867
° http://www.lephareonline.net/le-mlc-contre-la-revision-constitutionnelle/
° http://radiookapi.net/revue-de-presse/2014/06/11/congo-nouveau-kabila-va-modifier-la-constitution/#.U5h4fHJ_v9s
° http://radiookapi.net/emissions-2/dialogue-entre-congolais/2014/06/11/ce-soir-le-gouvernement-congolais-propose-la-revision-de-la-constitution/#.U5h4UHJ_v9s
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article1291
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=2877&rubrique=POLITIQUE
° http://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=8303:inevitable-session-extraordinaire-du-parlement&catid=85:a-la-une&Itemid=472
° http://www.groupelavenir.org/spip.php?article755 




Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 11/6/2014, 7:18 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  NgongaEbeti le 11/6/2014, 5:53 pm

Si j'ignorais comment fonctionnait nos opposants et leurs sympatisants je me demanderai pourquoi tant d'agitations sur un faux probleme. Mais comme les agissements actuels ne font que partie des moeurs de nos opposants, je ne suis ni surpris, ni étonné par cette enieme tempete dans une tasse de thé.

Je peux meme m'hasarder a "prédire" sa suite. Lorsque le gouvernement va finalement et clairement indiqué lesquels des articles de la constitution vont etre modifié et que ceux-ci n'ont absolument rien a voir avec le fameux article 220, les opposants et leurs sympatisants vont vite crier victoire et se congratuler d'avoir fait "fléchir" le gouvernement grace a leurs "pressions". Mais bien entendu, pour se garder eux-meme en halene ainsi que leurs fans, ils vpont appeler a la vigilance car la "bataille" ne serait ptoujours pas terminée.  Very Happy 

Qu'il faudra qu'ils continuent a mettre la pression jusqu'a 2016. Et une fois 2016 arrivée sans que Kabila n'est montré une quelconque inclinaison a violer sa propre parole concernant le respect de la constitution, ces derniers vont encore crier victoire! Bref, l'opposition se crée deja une victoire d'avance sur un sujet qui n'est meme pas d'actualité chez Kabila.

Par anticipation, permettez-moi d'avance de vous congratuler de votre activisme et de votre victoire sur Joseph Kabila! gra ce a vous il ne se présentera pas aux elections et vous l'aurez forcé a violer une constitution que les opposants récusaient, ont appelé a boycotter en 2005 et qu'ils vilipendaient encore comme étant une création belge, taillée sur mesure pour Kabila! Que c'est marrant comment certains ne connaissent pas la honte et ne se genent pas de se contredire a tout bout de champ.

Bref, celebrez votre victoire avec joie. Mais ne soyez pas du tout surpris lorsqu'en 2016 le successeur de Joseph Kabila sera facilement élu en battant a plate couture tous les candidats de l'opposition et que le PPRD et toute la MP continueront leur domination totale de l'espace politique congolais. Lorsque cette meme "communaute internationale ie. les pays Occidentaux" vous "trahiront" encore, de grace, ayez la décence de ne pas vous plaindre.  Very Happy Very Happy Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  NgongaEbeti le 11/6/2014, 6:00 pm

Cher Ndonzwau,

Vous qui vous faites le véhicule des articles mensongers sur une prétendue présence de troupes rwandais a Kinshasa via l'aeroport non balisé de Ndolo, et d'un prétendu support de kagame et de museveni a Kabila qui expliquerait (d'apres vos instincts) le comportement "arrogant" de ce dernier envers les americains, que dites-vous alors de l'échange de tirs entre les troupes rwandaises et congolaises a Buhumba?

Comment est-ce que ce développement cadre avec vos analyses? Je me permet de vous poser ces questions par sincere curiosité.  Very Happy 

Bien a vous!

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Admin le 11/6/2014, 6:44 pm

NgongaEbeti a écrit:Si j'ignorais comment fonctionnait nos opposants et leurs sympatisants je me demanderai pourquoi tant d'agitations sur un faux probleme. Mais comme les agissements actuels ne font que partie des moeurs de nos opposants, je ne suis ni surpris, ni étonné par cette enieme tempete dans une tasse de thé.

Je peux meme m'hasarder a "prédire" sa suite. Lorsque le gouvernement va finalement et clairement indiqué lesquels des articles de la constitution vont etre modifié et que ceux-ci n'ont absolument rien a voir avec le fameux article 220, les opposants et leurs sympatisants vont vite crier victoire et se congratuler d'avoir fait "fléchir" le gouvernement grace a leurs "pressions". Mais bien entendu, pour se garder eux-meme en halene ainsi que leurs fans, ils vpont appeler a la vigilance car la "bataille" ne serait ptoujours pas terminée.  Very Happy 

Qu'il faudra qu'ils continuent a mettre la pression jusqu'a 2016. Et une fois 2016 arrivée sans que Kabila n'est montré une quelconque inclinaison a violer sa propre parole concernant le respect de la constitution, ces derniers vont encore crier victoire! Bref, l'opposition se crée deja une victoire d'avance sur un sujet qui n'est meme pas d'actualité chez Kabila.

Par anticipation, permettez-moi d'avance de vous congratuler de votre activisme et de votre victoire sur Joseph Kabila! gra ce a vous il ne se présentera pas aux elections et vous l'aurez forcé a violer une constitution que les opposants récusaient, ont appelé a boycotter en 2005 et qu'ils vilipendaient encore comme étant une création belge, taillée sur mesure pour Kabila! Que c'est marrant comment certains ne connaissent pas la honte et ne se genent pas de se contredire a tout bout de champ.

Bref, celebrez votre victoire avec joie. Mais ne soyez pas du tout surpris lorsqu'en 2016 le successeur de Joseph Kabila sera facilement élu en battant a plate couture tous les candidats de l'opposition et que le PPRD et toute la MP continueront leur domination totale de l'espace politique congolais. Lorsque cette meme "communaute internationale ie. les pays Occidentaux" vous "trahiront" encore, de grace, ayez la décence de ne pas vous plaindre.  Very Happy Very Happy Very Happy 

NgongaEbeti,
Je vais vous faire un aveu! Sincèrement quand je lis vos répliques vous arrivez presque à me convaincre. Soit…. on fabule peut-être comme tous ces journaux qui ont publié cette nouvelle (RFI, Figaro, RTBF, etc...) Oui peut-être … mais même là, pour un peuple n’ayant connu que des dictatures ces 40 dernières années Mobutu, les (2 Kabila) c’’’est normal to lenga lenga ts

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  ndonzwau le 11/6/2014, 7:46 pm

NgongaEbeti a écrit:Cher Ndonzwau,

Vous qui vous faites le véhicule des articles mensongers sur une prétendue présence de troupes rwandais a Kinshasa via l'aeroport non balisé de Ndolo, et d'un prétendu support de kagame et de museveni a Kabila qui expliquerait (d'apres vos instincts) le comportement "arrogant" de ce dernier envers les americains, que dites-vous alors de l'échange de tirs entre les troupes rwandaises et congolaises a Buhumba?

Comment est-ce que ce développement cadre avec vos analyses? Je me permet de vous poser ces questions par sincere curiosité.  Very Happy 

Bien a vous!

A moins que j'ai perdu la tête, je ne crois n'avoir nulle part pris pour appui des articles mensongers sur la présence des troupes rwandaises à Ndolo : je n'ai fait que soumettre à la sagacité de tous des papiers qui en parlent; d'après vos irréprochables sources vous vous précipitez à les décréter mensongers; que tous les lecteurs soient témoins...

Quant aux accrochages à la frontière rwandaise, mes pauvres sources les déclarent authentiques...
Ce n'est point sorcier de comprendre que par là Kagame permet à ces troupes de confirmer sa capacité de nuisance; ce ne sera jamais les pauvres soldats qui représentent vraiment le Congo; avez-vous vite oublié le sort du dernier qui l'a fait et a voulu continuer à le faire, le colonel Ndala ? Alors, svp, ce n'est pas à moi que vous allez venir raconter vos sornettes, votre désinformation qui prétendrait que nos soldats y agissent en toute latitude avec le régime; nous n'en serions pas encore là, sinon...
Maintenant, libre à vous de les déclarer nuls et non avenus comme sans aucune relation avec ce qui peut se passer à Léo mais cela nous y sommes habitués : "le parti de l'étranger" que vous avez toujours représenté, qui ne voit les Congolais qu'entre "opposants" et pouvoir n'a jamais rien vu qui y cloche, le petit Roi mène toujours très bien la barque du pays...

En revanche, j'assume haut et fort le soupçon de l'appui de Kagame et Museveni à Kanambe dans le bras de fer qu'il tente de mener contre la CI et le peuple Congolais comme je juge idiotes et et démagogiques vos élucubrations sur l'article 220 : il n'y a que vous et ceux que vous pouvez entuber pour prétendre que "JK" privilégierait, selon ceux qui le contestent comme nous, de se perpétuer au pouvoir par l'abrogation de cette clause intangible; c'est bien ailleurs qu'il cherche à nous dribbler, voilà pourquoi il est encore plus diabolique pour le Congo !


Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 11/6/2014, 11:47 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  mongo elombe le 11/6/2014, 7:52 pm

Arafat a écrit:
Admin a écrit:
KOKO W. CANADIEN a écrit:Urgent et Important: Je pense que l'option de la branche armée du combat contre l’occupation doit être envisagée et mise en place immédiatement en plein Kinshasa. Troll, peux tu fournir ton expertise pour la réussite d'une guérilla urbaine ? Le noyau du pouvoir doit être attaqué..
Sérieusement je crois que bcp vont opter pour cette voie maintenant  
Tout à fait Admin, même les pacifistes dont je fais partie risquent de se radicaliser, je pense que Kabila prend là le risque d´embraser le pays.

Eyei ndongo hein Arafat? Natioliiii mbangu Awa mpe kabila a dèfier Congo mobimba tokosuka wapieee apiki pende nani akopikola ye???? Match eza wooo.

Combattant oyeeee.

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  NgongaEbeti le 11/6/2014, 8:18 pm

Admin a écrit:
NgongaEbeti a écrit:Si j'ignorais comment fonctionnait nos opposants et leurs sympatisants je me demanderai pourquoi tant d'agitations sur un faux probleme. Mais comme les agissements actuels ne font que partie des moeurs de nos opposants, je ne suis ni surpris, ni étonné par cette enieme tempete dans une tasse de thé.

Je peux meme m'hasarder a "prédire" sa suite. Lorsque le gouvernement va finalement et clairement indiqué lesquels des articles de la constitution vont etre modifié et que ceux-ci n'ont absolument rien a voir avec le fameux article 220, les opposants et leurs sympatisants vont vite crier victoire et se congratuler d'avoir fait "fléchir" le gouvernement grace a leurs "pressions". Mais bien entendu, pour se garder eux-meme en halene ainsi que leurs fans, ils vpont appeler a la vigilance car la "bataille" ne serait ptoujours pas terminée.  Very Happy 

Qu'il faudra qu'ils continuent a mettre la pression jusqu'a 2016. Et une fois 2016 arrivée sans que Kabila n'est montré une quelconque inclinaison a violer sa propre parole concernant le respect de la constitution, ces derniers vont encore crier victoire! Bref, l'opposition se crée deja une victoire d'avance sur un sujet qui n'est meme pas d'actualité chez Kabila.

Par anticipation, permettez-moi d'avance de vous congratuler de votre activisme et de votre victoire sur Joseph Kabila! gra ce a vous il ne se présentera pas aux elections et vous l'aurez forcé a violer une constitution que les opposants récusaient, ont appelé a boycotter en 2005 et qu'ils vilipendaient encore comme étant une création belge, taillée sur mesure pour Kabila! Que c'est marrant comment certains ne connaissent pas la honte et ne se genent pas de se contredire a tout bout de champ.

Bref, celebrez votre victoire avec joie. Mais ne soyez pas du tout surpris lorsqu'en 2016 le successeur de Joseph Kabila sera facilement élu en battant a plate couture tous les candidats de l'opposition et que le PPRD et toute la MP continueront leur domination totale de l'espace politique congolais. Lorsque cette meme "communaute internationale ie. les pays Occidentaux" vous "trahiront" encore, de grace, ayez la décence de ne pas vous plaindre.  Very Happy Very Happy Very Happy 

NgongaEbeti,
Je vais vous faire un aveu! Sincèrement quand je lis vos répliques vous arrivez presque à me convaincre. Soit….  on fabule peut-être comme tous ces journaux qui ont publié cette nouvelle (RFI, Figaro, RTBF, etc...) Oui peut-être … mais même là, pour un peuple n’ayant connu que des dictatures ces 40 dernières années Mobutu, les (2 Kabila) c’’’est normal to lenga lenga ts    

Cher Admin, merci pour vos remarques et pour votre franchise. Mais avant tou, j'aimerai savoir si ca ne vous derange pas si nous nous tutoyons. Je ne suis pas aussi formel que Troll, j'estime qu'apres toutes ces annees d'echanges (depuis congo2000) nous pouvons nous passer du "vous".

je comprends parfaitement tes inquietudes et ta mefiance car personne ne peut exactement predire l'avenir. C'est vrai que Joseph Kabila a dit a maintes reprises qu'il ne se presenterai pas aux elections en 2016 et donc qu'il n'y aurait aucune modification de la constitution sur ce sujet mais rien non plus ne peut l'empecher de changer d'avis. Mais comme il n'a jusqu'a present exhibé aucune indication allant de le sense de modifier la constitution pour prolonger son maintient a la tet du Congo, cette obstination qu'en fait les opposants resemble bien a un proces d'intention et envenime inutilement l'espace politique congolais. bref, je sais que chez nous, nous avons encore malheureusement beaucoup de chemin a faire avant que l'opposition ne comprenne que la majorite n'est pas son ennemi. Notre opposition, en tout cas la partie la plus bruyante de celle-ci, est toujours ancrée dans les vieux reflexes du "radicalisme" des années Mobutu et éprouve un grand mal a se départir de ces habitudes contre-productives et qui ne lui ont jamais apporté les resultats escomptés.

En parlant des médias et des diplomates étrangers dont ces derniers véhiculent les paroles, ne trouvez-vous pas étrange qu'ils ne s'obstinent que sur la RDC alors que des dinosaures comme Sassou, Museveni, Kagame, Compaoré etc... qui font pire et qui indiquent clairement qu'ils comptent se maintenir au pouvoir sont ménagés? Pour vous autres qui croyez que Kabila a ete mis au pouvoir par les Occidentaux, comment interprétez-vous cet acharnement sur Kabila et cette facon de menager ceux qui sont ouvertement et completement des créatures de l'Occident en Afrique?
Vos analyses peuvent-elles vraiment résister face a cette dissonance?

Bref, pour revenir a notre sujet, Joseph Kabila a indiqué a tous ses collaborateurs depuis bien longtemps qu'il comptait etre le premier president a faire la passation de service avec son successeur. il veut egalement que la fin de son mandat marque un tournant dans l'histoire du Congo. Il veut partir en beauté. Son plus grand soucis et ici je m'hasarde a croire que la seule chose qui puisse le faire hesiter, est son voeux de finir completement avec la menace que represente actuellement le rwanda de kagame pour le Congo. Pour bien sceller son temps, Kabila ne veut pas laisser un pouvoir hostile rwandais a son successeur. Son souhait est de completement regler le probleme de l'Est en chassant Kagame du pouvoir. C'est-a-dire en "ramenant la guerre d'ou elle est venue" comme l'avait predit LD Kabila. Et si Dieu lui est clément, c'est bien ce qui se passera.

L'incident d'aujourd'hui a la frontiere avec le Rwanda n'est qu'un prélude a mon avis. La confrontation avec le Rwanda est motivée par 2 forces. D'une part les militaires congolais, surtout les officiers qui ont envie de se venger de toutes les humiliations subites depuis 1998 et qui pensent a present etre en bonne position de le faire, mais aussi par Kagame lui-meme qui se sent coincé economiquement et qui comprend que la normalisation de la vie economique, sociale et politique au Congo est une menace directe pour lui.
A present que les FARDC nettoient les Kivus de la presence des groupes armés et que pour la premiere fois depuis 1996 kagame n'a plus de groupes armé qu'il controlle au Congo, ce dernier n'a plus d'excuses pour agresser le Congo et parallelement il ne dispose plus d'arguments pour justifier sa dictature atroce et meurtriere au Rwanda.

Ajouté a tout cela la reddition actuelle des FDLR qui est en plus supportée par la SADC dont les membres influents comme la Tanzanie partage l'avis de la RDC qu'il faut un dialogue INTER-RWANDAIS que Kagame redoute de tout son coeur, il devient de plus en plus clair que kagame doit agir afin de prévenir toutes ces forces concentriques qui réduisent progressivement ses marges de manoeuvre et qui a termes risquent de lui etre fatales. C'est pourquoi Kagame va agir comme il l'a fait aujourd'hui en cherchant par tous les moyens a provoquer la RDC et ralentir ainsi la pacification a l'Est.

Bien entendu, c'est un combat que Kagame a perdu d'avance. Le processus actuel est irreversible et va inexorablement conduire a la fin de kagame soit par un coup d'Etat interne, soit a l'issue d'une guerre avec la RDC (et donc avec quelques autres membres de la SADC) qui lui sera fatale. Joseph Kabila, je l'imagine, aimerait que cette guerre ou plutot victoire sur Kagame, se passe sous son mandat pour ainsi marquer l'apothéose de son temps a la tete de la RDC.

C'est en connaissances de tous ces faits que je n'interviens pas souvent dans vos discussions sur la modification de la constitution. Non seulement les opposants actuels qui ont font un fétiche actuellement n'ont pas de crédibilité a mes yeux a cause de leur opposotion (encore et toujours) antérieure a ce document mais aussi parce que j'estime que cette constitution doit effectivement etre modifier, sinon completement mise a l'écart et remplacée par une autre rédigiée par des personnes réellement élues a l'opposé des réprésentants des groupes armés de l'assemblée de transition qui nous avaient accouché la présente constitution.

La constitution actuelle a été présenté au référendum par des représentants issus presque majoritairement de partis créés par les agresseurs du Congo (MLC, divers RCD) ainsi que des alliés de nos ennemis (ASD= UDPS, FONUS, DC etc...) et a mes yeux devrait nécéssairement etre modifiée sur certains ou tout simplement remplacée par une autre constitution rédigée par des élus beaucoup plus légitimes et sous aucune pressions.

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  NgongaEbeti le 11/6/2014, 8:27 pm

ndonzwau a écrit:
NgongaEbeti a écrit:Cher Ndonzwau,

Vous qui vous faites le véhicule des articles mensongers sur une prétendue présence de troupes rwandais a Kinshasa via l'aeroport non balisé de Ndolo, et d'un prétendu support de kagame et de museveni a Kabila qui expliquerait (d'apres vos instincts) le comportement "arrogant" de ce dernier envers les americains, que dites-vous alors de l'échange de tirs entre les troupes rwandaises et congolaises a Buhumba?

Comment est-ce que ce développement cadre avec vos analyses? Je me permet de vous poser ces questions par sincere curiosité.  Very Happy 

Bien a vous!

A moins que j'ai perdu la tête, je ne crois n'avoir nulle part pris pour appui des articles mensongers sur la présence des troupes rwandaises à Ndolo : je n'ai fait que soumettre à la sagacité de tous des papiers qui en parlent; d'après vos irréprochables sources vous vous précipitez à les décrétez mensongers; que tous les lecteurs soient témoins...

Quant aux accrochages à la frontière rwandaise, mes pauvres sources les déclarent authentiques...
Ce n'est point sorcier de comprendre que par là Kagame permet à ces troupes de confirmer sa capacité de nuisance; ce ne sera jamais les pauvres soldats qui représentent vraiment le Congo; avez-vous vite oublié le sort du dernier qui l'a fait et a voulu continuer à le faire, le colonel Ndala ? Alors, svp, ce n'est pas à moi que vous allez venir raconter vos sornettes, votre désinformationqui prétendrait que nos soldats y agissent en toute latitude avec le régime; nous n'en serions pas encore là, sinon...
Maintenant, libre à vous de les déclarer nuls et non avenus comme sans aucune relation avec ce qui peut se passer à Léo mais cela nous y sommes habitués : "le parti de l'étranger" que vous avez toujours représenté, qui ne voit les Congolais qu'entre "opposants" et pouvoir n'a jamais rien vu qui y cloche, le petit Roi mène toujours très bien la barque du pays...

En revanche, j'assume haut et fort le soupçon de l'appui de Kagame et Museveni à Kanambe dans le bras de fer qu'il tente de mener contre la CI et le peuple Congolais comme idiotes et et démagogiques vos élucubrations sur l'article 220 : il n'y a que vous et ceux que vous pouvez entuber pour prétendre que "JK" privilégierait, selon ceux qui le contestent comme nous, de se perpétuer au pouvoir par l'abrogation de cette clause intangible; c'est bien ailleurs qu'il cherche à nous dribbler, voilà pourquoi il est encore plus diabolique pour le Congo !


Compatriotiquement!

Ndonzwau,

Vous etes vraiment pathetique comme monsieur, excusez-moi d'etre aussi franc. Il ne vous arrive jamais d'avoir un échange décent et poli avec quelqu'un qui ne partage pas votre avis? Devrez-vous toujours descendre dans les insultes et attaques personnelles dont vous raffolez?

Bref, j'ai cessé depuis belle lurette de ne plus m'adresser a vous a cause de la rancoeur et de la haine qui deferlent de vos ecrits et je croyais que vous aviez légerement changé mais hélas, cela doit etre plus fort que vous.  Very Happy Very Happy Very Happy 

Je me vois donc obligé de maintenir ma décision et de préférer ne plus correspondre avec vous jusqu'a nouvel ordre peut-etre?

Bien a vous! Wink 

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Hiro-Hito le 11/6/2014, 8:51 pm

Bras de fer entre occident et Kabila ou occident et le systeme Kabila?

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Admin le 11/6/2014, 10:12 pm

NgongaEbeti,

D’accord avec le tutoiement. Nous (Admins du forum) le souhaitons même. On l’a même enchâssé dans la charte en passant.
Je suis un peu surpris de te voir si scotché sur le briefing officiel à la Mende. C’est Kabila qui envenime la situation en jouant sur une ambigüité quelque chose qui devrait pourtant être claire et de manière absolue qu’il ne devrait pas modifier l’article limitant son mandat. A te lire, on croirait presque que cela dépend du bon vouloir de Kabila … Pourtant, cette constitution se doit d’être impersonnel … tout ce qu’il lui faut faire c’est de la respecter scrupuleusement… Alors quand les doutes sont émis à cause notamment du stade embryonnaire du processus démocratique, il aurait dû faire taire les rumeurs surtout quand celles-ci proviennent presqu’essentiellement de son camp (majorité présidentielle) en annonçant publiquement et solennellement sans ambiguïté son intention de respecter à la lettre l’article qui verrouille le mandat présidentiel. Ce n’est pas un procès d’intention mon cher NgongaEbeti … si John Kerry et autres viennent le dire à Kabila ce qu’il y a des bonnes raisons qui laissent croire que Kabila a l’intention de s’éterniser.

Je déchante en lisant 2 de tes arguments suivants

1. Sur le fait que la CI s’en prend seulement à Kabila et pas autres. A mon avis, il faut empêcher toute astuce pour s’éterniser au pouvoir. La RDC pourrait être l’exemple. Si la RDC passe le test de l’alternance, d’autres peuples d’Afrique emboiteront le pas.

2. Sur le fait que Kabila veut finir la menace que représente le Rwanda.
J’espère vraiment que tu plaisantes … économisons (mutuellement) notre temps … Tu sais toi-même que c’est faux  Wink 

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  ndonzwau le 11/6/2014, 11:25 pm

NgongaEbeti a écrit:
ndonzwau a écrit:
NgongaEbeti a écrit:Cher Ndonzwau,

Vous qui vous faites le véhicule des articles mensongers sur une prétendue présence de troupes rwandais a Kinshasa via l'aeroport non balisé de Ndolo, et d'un prétendu support de kagame et de museveni a Kabila qui expliquerait (d'apres vos instincts) le comportement "arrogant" de ce dernier envers les americains, que dites-vous alors de l'échange de tirs entre les troupes rwandaises et congolaises a Buhumba?

Comment est-ce que ce développement cadre avec vos analyses? Je me permet de vous poser ces questions par sincere curiosité.  Very Happy 

Bien a vous!

A moins que j'ai perdu la tête, je ne crois n'avoir nulle part pris pour appui des articles mensongers sur la présence des troupes rwandaises à Ndolo : je n'ai fait que soumettre à la sagacité de tous des papiers qui en parlent; d'après vos irréprochables sources vous vous précipitez à les décréter mensongers; que tous les lecteurs soient témoins...

Quant aux accrochages à la frontière rwandaise, mes pauvres sources les déclarent authentiques...
Ce n'est point sorcier de comprendre que par là Kagame permet à ces troupes de confirmer sa capacité de nuisance; ce ne sera jamais les pauvres soldats qui représentent vraiment le Congo; avez-vous vite oublié le sort du dernier qui l'a fait et a voulu continuer à le faire, le colonel Ndala ? Alors, svp, ce n'est pas à moi que vous allez venir raconter vos sornettes, votre désinformationqui prétendrait que nos soldats y agissent en toute latitude avec le régime; nous n'en serions pas encore là, sinon...
Maintenant, libre à vous de les déclarer nuls et non avenus comme sans aucune relation avec ce qui peut se passer à Léo mais cela nous y sommes habitués : "le parti de l'étranger" que vous avez toujours représenté, qui ne voit les Congolais qu'entre "opposants" et pouvoir n'a jamais rien vu qui y cloche, le petit Roi mène toujours très bien la barque du pays...

En revanche, j'assume haut et fort le soupçon de l'appui de Kagame et Museveni à Kanambe dans le bras de fer qu'il tente de mener contre la CI et le peuple Congolais comme je juge idiotes et et démagogiques vos élucubrations sur l'article 220 : il n'y a que vous et ceux que vous pouvez entuber pour prétendre que "JK" privilégierait, selon ceux qui le contestent comme nous, de se perpétuer au pouvoir par l'abrogation de cette clause intangible; c'est bien ailleurs qu'il cherche à nous dribbler, voilà pourquoi il est encore plus diabolique pour le Congo !


Compatriotiquement!

Ndonzwau,

Vous etes vraiment pathetique comme monsieur, excusez-moi d'etre aussi franc. Il ne vous arrive jamais d'avoir un échange décent et poli avec quelqu'un qui ne partage pas votre avis? Devrez-vous toujours descendre dans les insultes et attaques personnelles dont vous raffolez?

Bref, j'ai cessé depuis belle lurette de ne plus m'adresser a vous a cause de la rancoeur et de la haine qui deferlent de vos ecrits et je croyais que vous aviez légerement changé mais hélas, cela doit etre plus fort que vous.  Very Happy Very Happy Very Happy 

Je me vois donc obligé de maintenir ma décision et de préférer ne plus correspondre avec vous jusqu'a nouvel ordre peut-etre?

Bien a vous! Wink 

Vous me trouvez pathétique, tant mieux dirais-je car si je devais répliquer à ce compliment [(car vous osez prétendre aujourd'hui que vous ne faites que des compliments; avez-vous notamment oublié l'époque où vous traitiez selon la nomenclature communiste tous ceux qui s'opposaient à "JK" de "chiens" ? Eh ben, moi je ne l'oublierai jamais !)]), vous vous lamenteriez des années avec vos larmes de crocodile malvenues pour le caméléon que vous êtes, ou comment on dit en langage marxiste, pour l'"entriste" qui a choisi une cause internationaliste fantasque en s'illusionnant lamentablement de tromper à jouer au Congolais !

Entre-temps je suis au moins satisfait d' avoir rétabli contrairement à vos piteuses pirouettes le lien qui n'a jamais cessé d'exister entre Kagame, Museveni et Kanambe et avoir ainsi cloué le bec à vos fables du "parti de l'étranger"; le Congo en a assez soupé des illusionnistes de salon qui voient dans des traîtres des "messies"...
Vous savez au moins à qui vous avez à faire; que vous feignez de ne vouloir répondre alors que vous n'avez en vérité rien de valide à répondre m'importe bien peu...



Compatriotiquement!

PS
A tous !
J'ai déjà affirmé ici que pour des raisons d'anonymat virtuel qui est le code officiel de ce forum, cela fait vieux-jeu, j'en conviens, j'avais décidé personnellement de vouvoyer tout le monde mais tout le monde peut me tutoyer : pas le moindre embarras, pas une once de susceptibilité là-dessus !


PPS
Je ne connais pas tout mais je n'ai jamais entendu Kanambe déclarer ou confirmer qu'il ne se représentera pas en 2016, donc ne violera jamais la Constitution actuelle... Le reste c'est de l'argutie habituelle des démagogues à toujours mégoter sur la pertinence de telle ou telle révision, alors qu'on sait bien que c'est pour se maintenir (c'était le cas début 2011); ça ne trompera que ceux qui veulent se laisser entuber !

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Arafat le 12/6/2014, 8:52 am

Admin a écrit:
Je déchante en lisant 2 de tes arguments suivants

1. Sur le fait que la CI s’en prend seulement à Kabila et pas autres. A mon avis, il faut empêcher toute astuce pour s’éterniser au pouvoir. La RDC pourrait être l’exemple. Si la RDC passe le test de l’alternance, d’autres peuples d’Afrique emboiteront le pas.
Nos amis Kabilistes  font fausse route en pensant cela, beaucoup de pays africains (dont les présidents vont arriver en fin de mandat) sont sous surveillance, on cite notamment le Congo voisin, le Bénin, le Burundi, le Rwanda etc......La pression est certes mise sur Kabila en ce moment d´autant plus qu´il existe des pistes qui incitent à conclure que le président Kabila a en effet la volonté de vouloir tripatouiller la constitution en vue de s´accrocher au pouvoir. Ngonga na ye esi ebeti akenda kaka na malembe, n´est-ce pas cher ami Mokili Ngonga!  Wink 

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Troll le 12/6/2014, 9:37 am

 affraid  Arrow Surprised Mbuta Arafat

Recement au Burundi et au Malawi

Au Burundi le Président qui est entrain de finir son mandat avait tenté de modifier la Constutition Razz en passant par le Parlement où...surprise un membre de son parti..avait voté contre..cette voix du parlementaire a sabordée tout le processus.
Maintenant ce fameux Président affirme vouloir passer par la Justice..et R Feingold a dit ouvertement que les USA sont contre tout nouveau mandat de ce Président qui doit quitter le pouvoir..

Ainsi, la RDC n´est pas la seule candidate "experimentale" Rolling Eyes Rolling Eyes Le cas du Malawi où la présidente sortante avait tentée d´annuler les élections qu´elle était entrain de perdre Mad Very Happy Very Happy et la justice dans ce pays s´est opposée tout simplement á l´annulation qui était ilégale Exclamation Exclamation 

Mr Ngonga

Entre nous, la "proposition" du Gouvernement visant á modifier la Constitution..pour la rendre conforme á la nouvelle loi électorale Shocked Surprised Surprised Ata yo moko, dans une démocratie, la loi électorale doit se conformer á la Constitution et non le contraire Idea 

Joé Kanambe se reserve depuis..des années car il n´a ]b]jamais[/b] publiquement qu´il ne va pas tenter de modifier la Constitution...cette fameuse proposition du Gouvernement ne peut qu´être son initiative... Arrow Arrow 

Nous aimons dire WAIT AND SEE..Ce que les congolais ne souhaitent plus de surprise...et dommage, si les USA ne sont pas entrain de rire l´opposition possede desormais un allié qui des muscles et du punch affraid 

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  mongo elombe le 12/6/2014, 9:46 am

Vous perdez votre temps avec Ngonga selon lui kabila nettoie les rwandais kie ngoyaoo avec qu'elle armée ceux mal armés mal payés mal nourris? Pour nettoyer il lui a fallu une décénnie et combien de morts?
Est ce que bosi botanga que Ngonga condamne ce qui ne va pas? Ngonga a toujours des arguments donc botika ye na position wana kabila a hérité de MOBUTU où il n'y a jamais eu ce qui se passe un peu partout en RDC il est sourd et aveugle comme kabila et les 40 voleurs.

Ne perdez pas votre temps tout va bien en RDC pour lui.

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Mathilde le 12/6/2014, 10:05 am

REVISION CONSTITUTIONNELLE EN RDC UNE REALITE


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Troll le 12/6/2014, 11:24 am

Shocked Mama MONGO

Mr Ngonga devrait lire Jeune Afrique et Africatime..ce que le Rwanda n´a plus besoin de passer par le M23 ou les FDLR pour faire sa guerre contre la RDC.. Idea Idea Seconde journée des tirs d´obus entre le Rwanda et la RDC..et c´est á 20 ou 30 km de Goma

Le gouvernement qui est si pressé de modifier la Constitution ne fait pas des commentaires quand la ministre des AE du Rwanda parle de défendre le Rwanda et accuse le Congo d´agression


La RDC n´a pas toujours eu le temps de rappeler son ambassadeur ou de fermer tout simplement l´ambassade au Rwanda

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  mongo elombe le 12/6/2014, 11:37 am

Troll, Ngonga est dans son rôle de kabidolatre tant mieuxpour lui.

Moi je me dis que l'opposition s'il y en une doit d'abord parler d'une seule voix, quitter l'assemblée  nationale et la CENI et maintenant puisque kabila et les 40 voleurs babwaki libanga na molili attendre et voir mais s'éterniser sur le même sujet ça les arrangent donc passer à autre chose comme le recensement, les provinces et revendiquer le départ des ambassadeurs du Rwanda, Ouganda et demander le pourquoi de la non sécurisation de nos frontières.

Ennemi asi alakisi makambo alingi asala donc ekenge.


Dernière édition par mongo elombe le 12/6/2014, 1:36 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  KOTA le 12/6/2014, 12:27 pm

Moi je me dis que l'opposition s'il y en une doit d'abord parler d'une seule voix, quitter l'assemblée nationale et la CENI et maintenant puisque kabila et les 40 voleurs babwaki kobanga na molili attendre et voir mais s'éterniser sur le même sujet ça les arrangent donc passer à autre chose comme le recensement, les provinces et revendiquer le départ des ambassadeurs du Rwanda, Ouganda et demander le pourquoi de la non sécurisation de nos frontières.

Tout à fait d'accord chère Elombe, d autant plus qu on ne peut s empêcher de noter que les escarmouches entre armées congolaise et rwandaises, en ce moment, semblent tomber in "tempore suspecto" pour distraire les congolais sur les enjeux politiques du moment: cette stratégie est trop usée pour passer encore une fois

RDC-Rwanda : nouveaux tirs à la frontière
publié il y a 21 minutes, | Denière mise à jour le 12 juin, 2014 à 10:11 | sous Actualité, Nord Kivu, Sécurité. Mots clés: FARDC, Rwanda, soldats









?



Soldats rwandais et congolais suivent une escarmouche à la frontière des deux pays où au moins un militaires des FARDC a été tué le 5 novembre 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti
[url=javascript:;][/url]
Voir dans Picasa
Soldats rwandais et congolais suivent une escarmouche à la frontière des deux pays où au moins un militaires des FARDC a été tué le 5 novembre 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti
De nouveaux tirs à l’arme légère ont brièvement opposé ce jeudi 12 juin matin vers 8 heures locales des militaires rwandais et congolais dans la localité de Kabagana II, en territoire de Nyiragongo (une trentaine de kilomètres au nord de Goma). C’est le troisième accrochage consécutif entre les deux armées depuis hier matin.

Des responsables militaires dans la région affirment que ce sont les Rwandais qui ont tiré en direction de la position des Forces armées de la RDC (FARDC) à partir de leur territoire, provoquant ainsi la riposte des soldats Congolais. Ces affrontements ont déjà fait, depuis hier, au moins deux morts côté congolais et un nombre indéterminé de victimes, côté rwandais, toujours selon des sources militaires.
La société civile du Nord-Kivu s’en inquiète et appelle à l’implication de la communauté internationale.
Selon des sources concordantes, les accrochages ont débuté mercredi matin lorsque les FARDC ont riposté à une provocation des Forces pour la défense du Rwanda (RDF) qui auraient tenté de s’installer sur une colline de Kanyesheja, sur le territoire congolais.
Un caporal de l’armée congolaise a ensuite été enlevé par les éléments de l’armée rwandaise, avait affirmé le porte-parole des FARDC au Nord-Kivu, le colonel Olivier Hamuli.
En début de soirée, des tirs avaient encore été entendus brièvement dans le même secteur de Kanyesheja.

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Mathilde le 12/6/2014, 12:43 pm

Très violent affrontement entre les FARDC et l'armée rwandaise


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  ndonzwau le 12/6/2014, 4:51 pm

Svp, ce n'est surtout pas le moment de nous disperser outre-mesure au vacarme de la meute kanambiste qui aboie fort de partout : contrairement à sa propagande, le Congo n'est point divisé au sein de notre population en pouvoir majoritaire et opposition minoritaire, mais bien constitué d'une majorité des Congolais demandeuse d'un changement salutaire !
Et entre nous, personne ne peut s’arroger le monopole ni du patriotisme ni de la vérité ni même de la parole et encore moins de l'action… Mutu abangisa moninga te, eloba ya Mungul; biso nyonso bana ya 19.. Et l’union fait encore la force !
Ainsi :

Il faut vouloir ne rien voir pour ne pas voir l’imposture dans la tentative de "JK" à modifier la Constitution;  non pas que cette Constitution ne nécessite pas un toilettage ici et là mais que seulement de sa part la motivation première est aujourd’hui à usage personnel… Article 220 ou pas, le projet reste d’abord une manœuvre pro-domo !

Le bras de fer envers la CI n’est pas une vue de l’esprit, il est non seulement effectif mais il vise aussi et d’abord le peuple Congolais en tant que souverain primaire… Le fait que son refus de cette révision rejoigne celui de la CI ne vaut pas ingérence et/ou simple domination étrangère qui le priveraient de son libre arbitre : combien de Congolais ne sentent-ils pas par eux-mêmes à travers cette pirouette qu’il veut asséner un coup dur au processus démocratique ?

Mutatis mutandis si les contorsions démasquées de la kanambie qui n’y voient qu’un acharnement intéressé sur le seul Congo et Kanambe à l’exclusion d’autres potentats voulaient légitimer sans scrupules le joug sous un apprenti dictateur parce que c’est pareil à côté, ils ne s’y prendraient pas autrement; c’est tout dire !
Relisez déjà ces quelques lignes même celles venant d’un vieux crocodile comme H Cohen, elles ont  au moins un fond de cohérence que les fossoyeurs attitrés auront du mal à leur contester :


"(...)En l'état, l'article 220 de la Constitution interdit à Joseph Kabila de se représenter.
C'est LA question qui agite le Tout-Kinshasa. Joseph Kabila quittera-t-il le pouvoir en 2016 ? De Paris à Washington, on scrute le moindre signe, mais le chef de l'État ne paraît pas décidé à mettre fin au suspense.
(...)"Fini la période des poignées de main glaciales. Ce 21 mai, à l'Élysée, le président français a accueilli son homologue congolais à bras ouverts. Que se sont-ils dit dans leur tête-à-tête, avant la réunion élargie aux ministres et conseillers ? "Hollande a rappelé son attachement à la stabilité des institutions congolaises et à la défense des droits humains, souffle un diplomate français. Et, dans sa réponse, Kabila a éludé le sujet." Est-ce à cause de ses intérêts économiques en RD Congo ? Aujourd'hui, la France fait profil bas et laisse aux États-Unis le soin de dire son fait à Joseph Kabila.

"Dans la vie, il faut savoir partir"

Le 4 mai à Kinshasa, à la sortie d'une audience au Palais de la nation, au bord du majestueux fleuve Congo, John Kerry a été direct. "Je crois que [le président Kabila] a clairement en tête le fait que les États-Unis sont intimement convaincus que le processus constitutionnel doit être respecté", a lancé le secrétaire d'État américain. "Nous ne voulons pas que M. Kabila change la Constitution ou fasse un troisième mandat", a ajouté Russell Feingold, l'émissaire spécial de Barack Obama pour les Grands Lacs. Pourquoi les Américains sont-ils moins pressants à l'égard d'autres présidents, comme le Rwandais Paul Kagamé ? "Joseph Kabila n'a pas fait un bon travail. Il faut qu'il parte, estime l'ancien sous-secrétaire d'État américain Herman Cohen. Paul Kagamé, lui, a très bien géré son économie. Pour les États-Unis, quand un président africain fait de la bonne gouvernance, il est un peu excusé pour le manque de démocratie dans son pays" (Voice of America, le 1er mai).
Y a-t-il un effet Kerry à Kinshasa ? Personne ne peut le nier. Depuis la capture de Patrice Lumumba par les hommes du colonel Mobutu, en décembre 1960, tous les Congolais connaissent le poids des États-Unis sur le cours de leur histoire. Et Joseph Kabila est le premier à savoir combien les Américains ont été décisifs lors de l'arrivée au pouvoir de son père, en mai 1997. Aussi ne peut-il ignorer aujourd'hui cette mise en garde de Barak Obama. Ses partisans non plus. "Dans le camp Kabila, les jusqu'au-boutistes commencent à douter, confie Franck Mwe di Malila, conseiller du président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo. Ils n'ont plus les mêmes certitudes qu'hier. Ils prennent conscience qu'il est de plus en plus difficile de changer l'article 220 de la Constitution [qui interdit de modifier le nombre et la durée des mandats du chef de l'État]. Du coup, ils cherchent d'autres stratagèmes."

Le problème est d'autant plus sérieux que la majorité présidentielle est divisée.
(...)
Tous les députés, sénateurs et gouverneurs de son camp convoqués
(...)
Et le président leur a dit en substance : "Pas de débats stériles sur 2016. Nous en sommes encore loin. L'heure est au travail." À ceux qui lui prêtent l'intention, en 2016, de laisser la présidence à l'un de ses fidèles pour mieux revenir en 2021 - comme le Russe Vladimir Poutine en 2008 -, il a répondu : "Je n'ai pas de dauphin, et je n'en connais pas." Et sur la question des institutions, il a eu ce mot : "En 1965, quand Mobutu a fait un coup d'État, il y avait une Constitution, et ça n'a rien changé."

"En fait, sur 2016, sa décision n'est pas prise", (...) S'il dit "je pars", il prendra le risque d'être renversé par ses généraux. À mon avis, il ne se prononcera pas avant juin ou juillet 2016." Du côté de la majorité, l'un des chefs de parti pense lui aussi que l'homme ne va pas se dévoiler tout de suite : "Je crois qu'il est dans une démarche de réflexion pour rester. Mais il avance comme un chat. Il va scruter ce qui se passe ailleurs, notamment au Burkina Faso et au Burundi [où la Constitution interdit aussi à Blaise Compaoré et à Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat]. Bref, il cherche à gagner du temps."
"Le président congolais se dévoile assez peu, mais j'ai l'impression que son calendrier électoral va déraper", lâche une source française. Pour reporter la présidentielle de 2016 à une date ultérieure, Joseph Kabila peut en effet invoquer le fait que le fichier électoral établi pour les élections de 2006 est aujourd'hui très dégradé et qu'il faut prendre le temps de faire un recensement général de la population. Aux yeux des Occidentaux, un report de la présidentielle serait-il moins grave qu'une révision de la Constitution ? "Ce sera aux Congolais de juger, répond le diplomate. S'ils y trouvent leur compte avec des listes électorales fiables, on verra dans quelle mesure et dans quelle durée ce report sera acceptable." Le président congolais sait donc qu'il peut jouer la carte du report à condition de convaincre une partie de son opposition. Pour l'opposant Martin Fayulu, coordonnateur des Forces acquises au changement (FAC), "la stratégie du pouvoir est aujourd'hui d'affaiblir l'opposition congolaise pour faire retomber la pression internationale".

La voie référendaire : suicidaire ?
(...)"

° http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2785p041.xml0/joseph-kabila-pprd-opposition-congolaise-constitution-congolaise-presidentielle-congolaise-rdc-kabila-ou-la-strategie-du-felin.htm    

Qui peut encore se laisser abuser par la fable aussi idiote que génocidaire d’un Kanambe qui n’aurait aucun lien fatal à notre pays avec Kagame et Museveni ? Aujourd’hui comme hier il n’a pu ou peut-être même pas voulu s’en détacher : c’est la raison principale de son impuissance meurtrière depuis 13 ans qu’ils l’ont installé à cette place… Celui qui en douterait encore devrait vite ré-visiter l’histoire des M23, CNDP, RCD et même AFDL et en miroir le sort tragique de Mamadou Ndala et d’autres moins connus qui à cause de la duplicité et même de la complicité de « JK », sont tombés d’être restés des combattants patriotes …
Nos soldats à l’Est restent peu ou prou les otages ballottés de toutes parts par les ambitions et rivalités personnelles corporatistes toutes perverses du pouvoir plutôt que les combattants d’une armée toujours en mission républicaine, malgré eux; qui l’ignore encore après tant d‘espoirs charcutés et des compromissions ayant éclaté au grand jour autour d‘eux ?
Le jour où nous aurons un PR sans aucune attache, aucun passé rwandais comme ce dernier, ce jour-là sonnera, Amérique ou pas, le début du glas de l’arrogance rwando-ougandaise !


Au final, il faut le répéter encore et encore: il n'y adonc pas tant d’un côté les "opposants" et de l’autre une majorité au pouvoir : nous sommes aujourd’hui en face d’une clique d'acteurs et leurs complices et affidés bien minoritaires qui veut sauvegarder ses prébendes et une population qui souffre et veut le changement… Que représente vraiment un Mende ata vous-même ?
La lutte patriotique doit donc s’intensifier contre un pouvoir fantoche et meurtrier désemparé voulant s’accrocher…



"Calendrier, Constitution et Mandat : Opposition-Majorité, un dangereux fossé ! "
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=2881

"Révision constitutionnelle : voici les articles visés !"
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=2891&rubrique=NATION
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article1303

"«  La CENI à l’épreuve de son indépendance »."
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=198738&Actualiteit=selected

"(...)(Tout cela appelle quelques commentaires.

1. – L’on aurait tort de se rassurer à peu de frais, simplement parce que les articles « verrouillés » resteront en place. En effet, parmi les moyens auxquels JKK pourrait recourir pour se présenter en vue d’un 3° mandat, il y en a qui sont « lourds », comme de réviser la Constitution par référendum, mais il en est d’autres qui sont très « light », et l’un de ceux-ci consiste à « remettre le compteur à zéro » à chaque révision de la Constitution, même si celle-ci n’a pas concerné l’élection présidentielle. Cela ne demande qu’un vote du Parlement, qui vote selon la « Loi de l’Entrecôte ».

2. - Certaines formulations font soupçonner que l’opposition est en train de se jeter dans un piège sous l’effet du désir d’effacer un échec passé concernant l’audit du fichier et de l’obsession du calendrier. Malu Malu a eu l’habileté de ne parler du recensement que comme une cause de retard. Or, la fraude repose essentiellement sur l’absence de recensement. Les élections de 2011 avaient été organisées, tout comme celles de 2006, en faisant voter un « corps électoral inconnu », faute de recensement préalable de la population. Ce fait à lui seul suffirait à en « plomber » gravement la crédibilité. Et Malu Malu, principal responsable de cette absurdité d’élections sans recensement préalable de la population, a été remis à la Présidence de la CENI, cela devrait tout de même inspirer quelques soupçons. Il est parfaitement possible de recenser la population en temps voulu : c’est une question de volonté et de moyens. Mais il faut, bien entendu, cesser de tirer les choses en longueur en ne recensant qu’une ou deux provinces à la fois ! Cela fait, les fichiers existants, qui résultent des bricolages RAPTA de l’abbé ne doivent pas être « audités », ils divent purement et simplement être mis au feu. Et s’il devait s’avérer que cela causera malgré tout quelque mois de retard, cela ne doit pas signifier que JKK aurait droit à des prolongations, ni qu’il faudrait repasser par la case « partage du pouvoir »

3. Il est infiniment déplorable que tout cela ait lieu sans qu’au préalable on ait règlé le problème de la nulliité des élections de 2011. Il faut rappeler qu’elles ont donné des résultats qu'une personne avisée, réfléchie, d’esprit libre et critique devrait considérer comme nuls, donc sans gagnant. La suite aurait dû être l'annulation pure et simple, des enquêtes sérieuses pour déterminer les causes et origines des irrégularités, qu’on en tire les conséquences quant aux futures élections. Il aurait dû y avoir une protestation générale des démocrates de tous les partis, car un démocrate ne saurait accepter que son candidat gagne par la fraude, la corruption et le mensonge. Au lieu de quoi on n’a assisté qu’à des élucubrations pour défendre la victoire « officielle » de JKK, et à d’autres élucubrations pour défendre celle, tout aussi hypothétique, de Tshisekedi.  
Elles ont, par-dessus le marché, été entachées de fraudes et de manipulations à un point tel qu’elles ont donné des résultats qui, en réalité, sont encore inconnus[1]. Toute autorité prétendue ne relève plus que de la force, de l’intimidation, d’un coup d’état de fait. Le principal ressort de ce coup d’état consiste à progresser, comme si de rien n’était, dans les tâches qui suivent normalement une élection et à mettre le pays et le monde devant le fait accompli.  NdlR)(...)"



"Echanges de tirs entre soldats congolais et rwandais :
Congo-Kinshasa/Rwanda : A quoi jouent Kagame et "Kabila"?

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=9005
Les FARDC et l’armée rwandaise (RDF) se sont affrontés, mercredi 11 juin, à l’arme légère et lourde sur la colline de Kanyesheja, dans la localité de Kabagana II à une vingtaine de kilomètres de Goma. Les Congolais accusent les Rwandais d’avoir "enlevé" un de leurs soldats. Les Rwandais soutiennent naturellement le contraire. Selon eux, des militaires congolais auraient pénétré sur le territoire rwandais et attaqué une patrouille de la RDF. Bilan: cinq tués côté FARDC. Les autorités provinciales du Nord Kivu restent muettes sur le nombre des victimes.(...)"
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=198738&Actualiteit=selected

"Kigali joue à la provocation, Kinshasa hausse le ton
 Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes 
° http://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=8340:kigali-joue-a-la-provocation-kinshasa-hausse-le-ton&catid=85:a-la-une&Itemid=472


Il y a de la nervosité du coté de Kigali depuis la concrétisation de la promesse des FDLR de déposer les armes. A la frontière rwandaise, la tension est perceptible. Cette tension est montée d’un cran à la suite de l’incursion de l’armée rwandaise sur le territoire congolais.  La réaction vigoureuse des FARDC a fait échec à cette énième tentative de « promenade de santé » des agresseurs. Cependant, un caporal des FARDC kidnappé par les militaires rwandais a été sommairement exécuté. A Kinshasa, les autorités parlent d’une provocation. Kinshasa prévient cependant qu’il ne laissera pas Kigali « agir comme en terre conquise »(...)"


° http://radiookapi.net/revue-de-presse/2014/06/12/forum-des-revision-constitutionnelle-voici-les-articles-concernes/#.U5nBRHJ_v9s
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20140612092435/defense-rwanda-securite-rdc-rdc-rwanda-rdc-rwanda-deuxieme-jour-d-affrontements-a-la-frontiere.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20140612-rdc-rwanda-reprise-combats-frontiere-goma-kanyesheza/




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  ndonzwau le 13/6/2014, 4:48 pm

PS

S'il fallait reconnaître un (contre)mérite à "JK" c'est de se montrer habile dans son exercice maléfique à gagner pour son compte : encore une fois il prend par surprise et opportunisme les Congolais pour "hâter" des décisions qui confortent son faux légalisme en convoquant le Congrès au "bon moment" (voir notamment G DE Boecht ci-dessous) alors qu'il brille par son immobilisme et sa nuisance sur l'essentiel  de sa mission de Garant Suprême de la prospérité, de la sécurité et de la justice sociale...


"RÉVISION CONSTITUTIONNELLE : LE PARLEMENT EN CONGRÈS CE SAMEDI"
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article1317
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=2899&rubrique=POLITIQUE

Nomination à la Cour constitutionnelle, à la Commission nationale des droits de l’Homme, ...

Les deux Chambres du Parlement ont choisi juste la veille de la clôture légale de la session ordinaire de mois de mars pour se réunir en Congrès. Si l’ordre du jour de cette séance reste encore secret, l’on sait néanmoins que le Congrès devait se tenir dans les limites des dispositions prévues à l’article 119 de la Constitution. Une surprise n’est cependant pas à exclure, compte tenu  de la dynamique sur la scène politique.(...)"

° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=8372:le-parlement-en-congres-ce-samedi-14-juin&catid=85:a-la-une&Itemid=472

"(...)(Le schéma des prises de décisions importantes et de leur annonce commence à être plus
que connu : cela se passe toujours le samedi, de façon à en amortir le retentissement médiatique, et en un temps très court qui réduit les débats au minimum. Cela se situe aussi durant une période où les événements extérieurs qui en constituent le contexte sont de nature à favoriser des réflexes « patriotiques » d’union nationale. Dans le cas présent, il y a l’attaque rwandaise de l’Est, les incidents Kin-Brazza de « Mbata ya Bakolo » et même les pressions occidentales concernant les élections, présentées comme des « ingérences humiliantes », voire « néocoloniales ».
Le principal résultat est de réduire très fort le temps consacré au débat, c’est à dire le nombre de minutes pendant lesquelles l’opposition aura le loisir de dire tout le mal qu’elle pense des mesures proposées et dont on sait à l’avance qu’elles passeront par un vote sans surprise « Majorité contre opposition ». Tout le problème, une fois de plus, trouve sa source dans le fait que l’on n’a pas réagi comme il eût fallu lors des élections de novembre-décembre 2011. (...) Il aurait dû y avoir une protestation générale des démocrates de tous les partis, car un démocrate ne saurait accepter que son candidat gagne par la fraude, la corruption et le mensonge. Au lieu de quoi on n’a assisté qu’à des élucubrations pour défendre la victoire « officielle » de JKK, et à d’autres élucubrations pour défendre celle, tout aussi hypothétique, de Tshisekedi. (...) NdlR)(...)"

° http://www.congoforum.be/upldocs/13%2006%2014.pdf


"RDC : jusqu’où Kinshasa modifiera sa Constitution ?
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-jusquou-kinshasa-modifiera-la-constitution/
Le gouvernement congolais a déposé un projet de révision constitutionnelle pour l’organisation des futures élections. Comme en 2011, Joseph Kabila changera-t-il une nouvelle fois les règles du jeu ?
La Constitution est en passe d’être modifiée en République démocratique du Congo (RDC). Le gouvernement vient en effet d’adopter un projet de révision constitutionnelle dans le cadre des prochaines élections. Le texte validé en conseil des ministres, lundi 9 juin, prévoit trois lois pour organiser les élections locales de 2015, provinciales et présidentielle de 2016 (télécharger le communiqué du gouvernement). Mais la modification constitutionnelle inquiète l’opposition congolaise qui dénonce le flou du projet et la volonté du président Joseph Kabila « de tout faire pour se maintenir au pouvoir« . Le texte du gouvernement n’apporte en effet aucune précision sur les modifications de la Constitution et parle seulement de « certains articles« .

Suffrage indirect pour les sénateurs et les gouverneurs[/b]

Seule certitude du texte gouvernemental : le changement de mode de scrutin pour l’élection des sénateurs et des députés provinciaux qui se fera désormais au suffrage universel indirect, par des élus locaux. L’objectif affiché par Kinshasa est de réduire le budget de ces élections, qui coûteront ainsi moins cher à organiser. Pour l’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme (ASADHO), « les raisons financières avancées pour justifier ces modifications ne sont que la manifestation du manque de programmation du gouvernement« . L’association avertit également que le mode de scrutin indirect risque d’amplifier « le clientélisme  l’achat de conscience et la corruption » comme lors des élections des gouverneurs et des sénateurs de 2006 à 2011.

« C’est la deuxième fois que la Constitution est modifiée à la veille des élections »

Pour le reste du projet de révision constitutionnelle, l’incertitude plane. Plusieurs hypothèses sont « redoutées » par l’opposition. La première serait le modification de l’article 220, qui interdit au président Kabila de briguer un troisième mandat. La communauté internationale, Etats-Unis en tête, ont plusieurs fois demandé à Joseph Kabila de « respecter la Constitution » (voir notre article sur la visite de John Kerry à Kinshasa). L’entourage du chef de l’Etat, dont le porte-parole, Lambert Mende, a tenté à de nombreuses reprises de rassurer, dénonçant un « procès d’intention » contre le président congolais. Pourtant, les craintes de l’opposition sont bien réelles selon l’ASADHO, qui constate que « c’est la deuxième fois que la Constitution est modifiée par la majorité au pouvoir à la veille des élections« . En janvier 2011, dix mois avant l’élection présidentielle, la majorité avait réduit le scrutin de deux tours à un seul tour, interdisant ainsi les partis d’opposition de nouer des alliances entre les deux tours.

Silence présidentiel

Le silence du chef de l’Etat est également inquiétant sur la question. Car pour couper court aux rumeurs sur sa volonté de rester au pouvoir, Joseph Kabila aurait pu décider de s’exprimer sur ses intentions pour 2016. Au lieu de cela, le président a distillé des messages les plus ambiguës, comme ces « fuites » sur sa réunion avec des cadres de la majorité dans sa ferme de Kingakati en mars 2014. Joseph Kabila aurait affirmé vouloir modifier la Constitution afin que le président soit désormais élu au suffrage indirect. Une hypothèse qui pourrait « coller« , selon un connaisseur du dossier congolais, avec la volonté de faire élire les gouverneurs et les sénateurs « sur le même mode » et ainsi « contourner le vote des Congolais« . Le discours « musclé » et « conquérant » de Joseph Kabila devant ses troupes à Kingakati, faisait enfin penser que le chef de l’Etat congolais, à seulement 43 ans, ne semblait pas encore disposé à raccrocher les gants. Dernièrement, Lambert Mende est de nouveau monté au créneau pour réaffirmer que le texte du projet de révision « ne prévoyait pas de modification de l’article 220 » qui limite le nombre de mandats présidentiels et « qu’il n’y aura pas de modification du mode de scrutin, qui resterait au suffrage universel direct« .

Un premier ballon d’essai

Dernière carte entre les mains de Joseph Kabila pour se maintenir au pouvoir, nous en avons déjà plusieurs fois parlé : le chronomètre (voir notre article). Maître du temps, Joseph Kabila pourrait prolonger son mandat sans avoir besoin de modifier fortement la Constitution et notamment le très sensible article 220. Les simples modifications « techniques » proposées par le gouvernement ce lundi pourraient suffire à « étaler » les différents scrutins dans le temps puisque les trois scrutins (élections locales, provinciales et présidentielle) sont désormais dissociés. Auparavant une seule loi électorale regroupait ces scrutins. Si ce projet de modification constitutionnelle est adopté : tout retard dans l’organisation des scrutins pourrait permettre au président Joseph Kabila de jouer les prolongations. Le texte présenté au conseil des ministres ressemble donc à un premier ballon d’essai du clan présidentiel pour tester l’opinion, l’opposition et la communauté internationale. Car, si les élections locales doivent bien avoir lieu en 2015… la date des autres scrutins n’a pas encore été fixée."



RDC: vers une session extraordinaire du Parlement pour réviser la constitution ?""
° http://radiookapi.net/actualite/2014/06/13/rdc-vers-une-session-extraordinaire-du-parlement-pour-reviser-la-constitution/#.U5rq6NJ_sgc


° http://radiookapi.net/revue-de-presse/2014/06/13/la-prosperite-ce-samedi-devant-le-congres-kabila-parle/#.U5ryY9J_sgc
° http://radiookapi.net/actualite/2014/06/13/kinshasa-le-mlc-le-rcdkml-opposes-la-revision-constitutionnelle/#.U5rx8NJ_sgc
° http://radiookapi.net/actualite/2014/06/12/rdc-lasadho-demande-au-gouvernement-de-ne-pas-modifier-larticle-220-de-la-constitution/#.U5osRtJ_sgc
° http://radiookapi.net/actualite/2014/06/11/revision-constitutionnelle-ludps-met-en-garde-la-majorite-evoque-des-articles-inadaptes/#.U5osydJ_sgc
° http://radiookapi.net/actualite/2013/07/06/rdc-des-professeurs-de-luniversite-de-kinshasa-sopposent-la-revision-constitutionnelle/#.U5qiHXbWGvg
° http://radiookapi.net/emissions-2/linvite-du-jour/2014/06/13/jean-claude-katende-redoute-des-tensions-en-rdc-si-la-revision-constitutionnelle-touche-aux-articles-verrouilles/#.U5ryKtJ_sgc [/b]



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  NgongaEbeti le 13/6/2014, 10:31 pm

Arafat a écrit:
Admin a écrit:
Je déchante en lisant 2 de tes arguments suivants

1. Sur le fait que la CI s’en prend seulement à Kabila et pas autres. A mon avis, il faut empêcher toute astuce pour s’éterniser au pouvoir. La RDC pourrait être l’exemple. Si la RDC passe le test de l’alternance, d’autres peuples d’Afrique emboiteront le pas.
Nos amis Kabilistes  font fausse route en pensant cela, beaucoup de pays africains (dont les présidents vont arriver en fin de mandat) sont sous surveillance, on cite notamment le Congo voisin, le Bénin, le Burundi, le Rwanda etc......La pression est certes mise sur Kabila en ce moment d´autant plus qu´il existe des pistes qui incitent à conclure que le président Kabila a en effet la volonté de vouloir tripatouiller la constitution en vue de s´accrocher au pouvoir. Ngonga na ye esi ebeti akenda kaka na malembe, n´est-ce pas cher ami Mokili Ngonga!  Wink 

Mon cher Arafat,

Je ne sais pas si vous avez les dernieres nouvelles mais au Congo-Brazza par exemple, le processus de modification de la constitution a deja commencé. Sassou a tres clairement indiqué qu'il comptait se presenter pour un 3eme mandat et son parti, le PCT, a deja commencé les manoeuvres en organisant des consultations comiques avec des "sages" de plusieures regions du sud du Congo-B (régions completement hostiles a Sassou) ou ces derniers demandant a Sassou de modifier la constitution afin de "continuer son oeuvre de reconstruction" du pays!!! Very Happy Very Happy Very Happy 

AU Bourkina Faso aussi Blaise Compaoré a deja tres clairement indiqué qu'il comptait se presenter a un 3 eme mandat et flirte ouvertement avec la possibilité d'un référendum pour y arriver. Pour persuader certains membres de l'opposition a ne pas s'y opposer, il a meme fait appel a Ouattara et G Soro pour les convaincre.

Bref, dans ces 2 cas deja il est clair que les préparatifs sont bien plus avancés qu'en RDC ou le président Kabila et ses représentants les plus attitrés ont clairement indiqué qu'un prolongement du mandat présidentiel n'était pas a l'ordre du jour. En plus, aucun préparatif dans ce sense n'est en place. Toute cette speculation n'est que de l'intoxication inutile de la part d'une opposition qui semble manquer d'inspiration. Ce serait a croire que le seul obstacle a la victoire de l'opposition aux elections serait Kabila, alors que c'est tout un systeme de gouvernement et de confiscation du pouvoir qui s'est établit et qui tous les jours ne fait que se renforcer.

Pensez=vous sincerement que le PPRD et la MP vont perdre le pouvoir avec le départ de Kabila? Nonobstant les ronronnements habituels des opposants sur un prétendu échec total de Joseph Kabila et de sa majorité, il existe bien des congolais qui voient et beneficient de certaines améliorations dans leur vécu au Congo et qui apprécient les efforts déployés par les autorités actuelles. Et ces personnes apportent a la majorité ce soutient qui lui permet de diriger, encore une fois, nonobstant les denegations des opposants et de leurs sympatisants sur ce site. La majorité n'est pas aussi impopulaire que certains le croient.

Et en face d'eux, est-ce que l'opposition présente une alternative crédible? Est-elle organisée? Comment das sa posture actuelle, sans idée, sans programe et sans actions, peut-elle esperer battre une MP qui en face d'elle semble bien mieux organisée?
Je pense que ces questions sont assez couramment débatues ici entre vous et donc que les réponses ne vous sont pas étrangeres.

Bien a vous! Wink 

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  NgongaEbeti le 13/6/2014, 11:09 pm

Admin a écrit:NgongaEbeti,

D’accord avec le tutoiement. Nous (Admins du forum) le souhaitons même. On l’a même enchâssé dans la charte en passant.
Je suis un peu surpris de te voir si scotché sur le briefing officiel à la Mende. C’est Kabila qui envenime la situation en jouant sur une ambigüité quelque chose qui devrait pourtant être claire et de manière absolue qu’il ne devrait pas modifier l’article limitant son mandat. A te lire, on croirait presque que cela dépend du bon vouloir de Kabila … Pourtant, cette constitution se doit d’être impersonnel … tout ce qu’il lui faut faire c’est de la respecter scrupuleusement… Alors quand les doutes sont émis à cause notamment du stade embryonnaire du processus démocratique, il aurait dû faire taire les rumeurs surtout quand celles-ci proviennent presqu’essentiellement de son camp (majorité présidentielle) en annonçant publiquement et solennellement sans ambiguïté son intention de respecter à la lettre l’article qui verrouille le mandat présidentiel. Ce n’est  pas un procès d’intention mon cher NgongaEbeti … si John Kerry et autres viennent le dire à Kabila ce qu’il y a des bonnes raisons qui laissent croire que Kabila a l’intention de s’éterniser.

Je déchante en lisant 2 de tes arguments suivants

1.            Sur le fait que la CI s’en prend seulement à Kabila et pas autres. A mon avis, il faut empêcher toute astuce pour s’éterniser au pouvoir. La RDC pourrait être l’exemple. Si la RDC passe le test de l’alternance, d’autres peuples d’Afrique emboiteront le pas.

2.            Sur le fait que Kabila veut finir la menace que représente le Rwanda.
J’espère vraiment que tu plaisantes … économisons (mutuellement) notre temps … Tu sais toi-même que c’est faux  Wink 

Cher Admin,

J'ai répondu a ton premier point concernant l;acharnement actuel sur Joseph Kabila a propos de la révision constitutionelle dans ma réponse a Arafat et pour éviter la monotonie, permet-moi de te demander de bien vouloir la lire pour plus de précision. Cependant, j'aimerai juste ajouter ici que peut-etre que Kerry et autres s'acharnent sur Kabila pour la simple raison qu'ils savent d'avance qu'il ne compte pas modifier la constitution et que tout ce bruit, ils le font parce qu'ils savent que cela ne leur coutera absolument rien. C'est de la bonne publicité qu'ils se font gratuitement et cela leur permet de gagner la confiance et le support de ceux/celles comme vous qui cherchent par tous les moyens a se débarasser de Joseph Kabila.
Les américains espionnent nos leadeurs et écoutent toutes leurs conversations téléphoniques et meme conversations privées et officielles avec leurs collaborateurs. De plus, certains des collaborateurs de nos dirigeants sont meme des espions payés par les services de renseignements et ambassades etrangeres. Donc rien ne leur échappe vraiment sur ce genre de questions.
De plus, avant que les Sassou, Kagame, Museveni, Eyadema, Biya, Compaoré et autres ne pensent a modifier leurs constitutions, ils prennent bien le soin de consulter leurs maitres Occidentaux et d'obtenir leur support quel qu'en soit le prix. Et nous savons tous comment ses "supports" passifs et actifs sont payés.
Mais pour ceux/celles qui ne le voient pas, ou qui refusent de le voir, et bien le traitement actuel contradictoire de cette question sur la modification de la constitution afin de permettre a certains de se présenter éternellement aux elections en est une parfaite illustration. On peut meme étendre ce constat aux résultats des élections pour etre un peu plus complet et exacte.

Ceux/celles qui se sont toujours montrés dociles et/ou ont été porté au pouvoir par les Occidentaux ne sont jamais inquiétés (comme par hasard) par des élections completement et ouvertement truquées ou par leurs stratagemes transparents de modification de la constitution. Mais en RD Congo ou le président n'a pas été choisi par les Occidentaux (leurs propres cables l'attestent pour ceux qui s'obstinent a ne pas le croire) et ou l'on ne lui fait pas confiance et ou le président n'est membre d'aucun club occulte dirigés par l'Occident ou qui ne fait jamais la grue pour etre recu par les Occidentaux, et bien tout est passé au microscope et suivit d'indignations tout a fait hypocrites mais bien médiatisées.

Devons-nous également ajouter le traitement dédaigneux et bien entendu complice de ce meme Occident face a l'agression dont est victime le Congo depuis 1998 de la part de Museveni et Kagame, deux DARLINGS of the West qui ne sont JAMAIS INQUIETEZ face a tous les crimes qu'ils commettent et chez eux, et ailleurs? Tout cela sont des coincidences peut-etre mais je préfaire ne pas y croire.

Sur le 2eme point, je ne m'attendais pas a une réponse différente de ta part  Very Happy et tu n'as pas necessairement tort de penser ainsi. Mais c'est exactement ce que nombreux d'entre vous sur ce forum dites sur Kabila depuis 2001 et avant cela sur son pere. Or depuis 2001, Kabila n'a fait que systématiquement réduire l'influence néfaste du duo diabolique kagame/museveni sur le Congo.
Recemment encore avec le M23, nombreux d'entre vous ici, comme a l'accoutumé affirmaient une "complicité" entre Kabila (always) et kagame/museveni contre le Congo. Or les FAITS montrent tres bien qui a gagné ce bras de fer et qui a perdu des plumes.

Voila pourquoi je te disais que les affrontements récents entre les FARDC et les troupes de kagame étaient une conséquence directe des actions menées par les autorités actuelles qui représentent une menace existentielle pour kagame. Bref, comme d'habitude, tu n'es pas obligé de me croire mon frere, mais les faits seront la pour confirmer mes dires. Je n'ose pas prétendre pouvoir te convaincre par mes théories mais je voulait juste laisser des évidences écrites de mes "prédictions" afin qu'au moment venu personne ne soit surpris. Very Happy 

Bien a toi! Wink 

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  ndonzwau le 14/6/2014, 12:40 am

PPS

Qui peut encore ignorer aujourd’hui que si la duplicité originelle de JK à l’égard de Kagame et de Museveni ne le disputait tant à son incompétence foncière et que si non seulement la condamnation combattive et ferme du Rwanda et de l’Ouganda de la part de ce régime n’avait tant tardé (elle n’est vraiment devenue effective que depuis 18 mois-2 ans) mais aussi que si le discours officiel devant les caméras du régime n’était tant décalé de la réalité molle et bien suspecte de ses décisions et de ses actes, même JK lui même aurait depuis longtemps mieux contré l’occupation chronique ougando-rwandaise !
Mauvaise nouvelle : l'Ouganda prend après le Rwanda la Présidence de l'Assemblée Générale des NU pour un an...

Quoiqu’il n’y paraisse aujourd’hui, la réalité actuelle souffre de cette relation obscure et quel avenir sécurisant lorsqu'une telle complicité s’est installée aussi longtemps aux plus hauts sommets de l’Etat, au niveau politique et dans l’armée (on en a encore vu il y a à peine 6 mois l’illustration flagrante avec l’assassinat d’un héros patriote Mamadou Ndala)…

Que nous apportera alors cette relance somme toute poussive contre les provocations rusées de Kagame ? Sommes-nous à l'abri de ce jeu personnel sempiternel que se jouent entre les deux "JK" et Kagame aux dépens de la défense nécessaire de notre pays ?
Attendons voir…


"Echanges de tirs entre soldats congolais et rwandais :
Congo-Kinshasa/Rwanda : A quoi jouent Kagame et "Kabila"?

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=9005
Les FARDC et l’armée rwandaise (RDF) se sont affrontés, mercredi 11 juin, à l’arme légère et lourde sur la colline de Kanyesheja, dans la localité de Kabagana II à une vingtaine de kilomètres de Goma. Les Congolais accusent les Rwandais d’avoir "enlevé" un de leurs soldats. Les Rwandais soutiennent naturellement le contraire. Selon eux, des militaires congolais auraient pénétré sur le territoire rwandais et attaqué une patrouille de la RDF. Bilan: cinq tués côté FARDC. Les autorités provinciales du Nord Kivu restent muettes sur le nombre des victimes.

Après la «défaite» des rebelles du M23 début novembre dernier, le Rwanda de Paul Kagamé - suspecté de soutenir ces combattants - suit avec le plus grand intérêt les opérations conjointes Monusco-FARDC en vue de la reddition des miliciens des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda). Des opposants armés au régime de Kigali que celui-ci qualifient collectivement de "génocidaires". Le maître de Kigali n’en veut pas. Depuis quelques mois, des sources rapportaient que l’armée rwandaise (Rwandese defence Forces) avait amassé des troupes à la frontière commune au niveau du Nord Kivu. Objectif : faire échec à des infiltrations.
Dans un récent voyage à Ruhengeri, l’ex-fief du clan Habyarimana, le président Paul Kagamé avait, début juin, invité la population à collaborer avec la police et les autorités administratives pour démasquer les "infiltrés" en provenance du Congo voisin.

Mercredi 11 juin à l’aube, des tirs nourris ont réveillé la population en sursaut. Selon le colonel Olivier Amuli, porte-parole des FARDC au Nord Kivu, tout a commencé à 05h00 du matin. Un habitant contacté par l’AFP parle, lui, de 04h00. Pour une raison inconnue, des éléments de la «RDF» ont franchi la frontière congolaise et enlevé un militaire congolais, un caporal. Interrogé par l’agence française, Amuli a précisé dans un texto que les troupes congolaises ont opposé une forte réaction à cette incursion en repoussant les Rwandais « chez eux ». Des échanges de tirs ont eu lieu à la colline de Kanyesheza, située à une vingtaine de kilomètres de Goma. La nouvelle a été confirmée par le gouverneur du Nord Kivu Julien Paluku. Selon un habitant d’un village proche des affrontements, les combats avaient repris vers 14h00.
Dans un communiqué publié mercredi, la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, accuse les soldats congolais d’avoir violé l’intégrité du territoire rwandais et d’avoir attaqué une patrouille de la RDF. A en croire Mushikiwabo, cette agression a dégénéré en affrontements. Bilan : cinq morts dans les rangs des FARDC. Dans son communiqué, le chef de la diplomatie rwandaise a averti les autorités congolaises à cesser «toute attaque contre le territoire rwandais» car «le Rwanda se tenait prêt à agir pour protéger ses citoyens».

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, a, pour sa part, relativisé l’ampleur de l’incident en parlant de "petits incidents". Pour lui, "ce n’était pas des combats entre deux armées". Il a néanmoins accusé l’armée rwandaise d’avoir provoqué ces incidents. Question : comment expliquer ce lourd bilan côté congolais? A en croire Paluku, les autorités provinciales seraient occupées à identifier les "causes" de ces échanges de tirs. "L’enquête est en cours", selon la formule consacrée. En attendant, une délégation congolaise était en route pour "négocier le retour du militaire congolais enlevé".
A la Monusco, même discours serein voire minimaliste. Commandant des forces de la Mission onusienne, le général Dos Santos Cruz, a confirmé l’accrochage en précisant qu’il s’agit d’un "incident mineur". Ajoutant : "La situation est revenue au calme". L’officier croit trouver un début d’explication en faisant remarquer qu’à la frontière entre le Congo-Kinshasa et le Rwanda, il y a des endroits où "la frontière n’est pas clairement définie". "A ces endroits, les troupes de deux pays sont très très proches".  Rolling Eyes  Rolling Eyes 

Depuis son avènement à la tête de l’Etat congolais fin janvier 2001, "Joseph Kabila" considère toutes les questions touchant au Rwanda comme relevant du "secret défense". L’homme entretient des relations d’une opacité totale avec le régime rwandais de Paul Kagamé. Le 30 juin 2010, la parade militaire prévue à l’occasion du 50ème anniversaire de l’l’indépendance du Congo a été retardée de plusieurs heures. Au motif que l’avion qui amenait le satrape rwandais à Kinshasa avait quitté Kigali avec plus d’une heure de retard. Ce jour là, les Kinois ont pris la mesure du lien de subordination qui existait entre "Joseph" et ses parrains ougandais et rwandais. Au-delà des apparences, entre "Kabila" et Kagamé la complicité est totale. Le reste n’est que du cinéma.
Fort de ce lien de subordination, "Joseph" se démène comme un beau diable pour éloigner les miliciens Hutus des FDLR de la frontière rwandaise. Au lieu de demander au Haut commissariat aux réfugiés de reconduire ces citoyens rwandais dans leur pays d’origine, "Joseph" préfère les installer au Congo. En 2010, il avait tenté sans succès de les délocaliser au Maniema. Il est maintenant question de les "déporter" à l’Equateur en attendant de leur trouver un "pays d’accueil". Exclamation  Idea  Exclamation  Idea  Exclamation   Idea 

En attendant de connaître l’élément déclencheur des affrontements de ce mercredi, il est clair que "Joseph Kabila" est plus soucieux de la sécurité nationale du Rwanda de Kagame que de l’intégrité physique et du bien-être des Congolais." Evil or Very Mad  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question   Question  Question : 



"RDC-Rwanda: les accrochages à la frontière, un «acte délibéré de provocation» de Kigali, selon Mende
° http://radiookapi.net/actualite/2014/06/12/rdc-rwanda-les-accrochages-la-frontiere-acte-delibere-de-provocation-de-kigali-selon-mende/#.U5opZtJ_sgc
Les accrochages intermittents qui surviennent depuis mercredi matin à la frontière entre la RDC et le Rwanda à 30 km au Nord de Goma, constituent un «acte délibéré de provocation » de Kigali, a estimé jeudi le ministre des Médias et porte-parole du gouvernement de la RDC, Lambert Mende.
«On dirait que certains responsables à Kigali sont sérieusement contrariés par la perspective de la réussite de l’opération de désarmement volontaire des FDLR. C’est comme si on leur enlevé le prétexte béni qui leur a toujours permis de venir pêcher les fruits de leur pillage en RDC. Et ils veulent empêcher absolument que ceci ne réussisse», a dénoncé Lambert Mende.

Ecoutez l’intervention de Mende:

Télécharger
Le porte-parole du gouvernement congolais accuse aussi les éléments de l’armée rwandaise d’avoir abattu mercredi en public un caporal congolais et s’être arrangés pour que les militaires congolais voient cela.
«Ce n’est pas une bavure. C’est quelque chose d’intelligent, de penser et nous voulons que ça s’arrête», a blâmé Mende.
Pour le retour de la paix dans cette contrée, Kinshasa en appelle à l’arbitrage de la Conférence internationale pour la région des Grands lacs (CIRGL), de l’Union africaine (UA) et des Nations unies.
La société civile du Nord-Kivu, une structure qui regroupes les associations, ONG et syndicats, s’est inquiétée mercredi de ces escarmouches a sollicité l’implication de la communauté internationale.
Les accrochages ont débuté mercredi matin lorsque les FARDC ont riposté à une provocation des Forces pour la défense du Rwanda (RDF) qui auraient tenté de s’installer sur une colline de Kanyesheja, sur le territoire congolais, a indiqué mercredi le porte-parole militaire au Nord-Kivu, colonel Olivier Hamuli."


"Regain de tension après de nouveaux tirs à la frontière entre RDC et Rwanda
1[color:341b=red#ff0000]2/06/2014 à 21:02

 Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes 
° http://www.jeuneafrique.com/actu/20140612T210201Z20140612T210124Z/regain-de-tension-apres-de-nouveaux-tirs-a-la-frontiere-entre-rdc-et-rwanda.html
Des tirs d'armes lourdes ont retenti jeudi pour la deuxième journée consécutive à la frontière entre la République démocratique du Congo et le Rwanda, provoquant un brusque regain de tension dans cette région instable des Grands Lacs.(...)"

"RDC / Rwanda: accrochages à la frontière, pourquoi cette escalade ?
° http://www.rfi.fr/afrique/20140612-rdc-rwanda-accrochages-frontiere-pourquoi-cette-escalade/


Des tanks de la RDC près de la ville de Kibumba, à la frontière avec le Rwanda, le 11 juin 2014.

En RDC, pour la deuxième journée consécutive, des tirs ont de nouveau résonné ce jeudi matin pendant près d’une heure à la frontière entre le Rwanda et la République démocratique du Congo. Des tirs à l’arme lourde au même endroit que la veille à une vingtaine de kilomètres au nord de Goma. Depuis c’est calme de nouveau. Mais les 2 armées ont renforcé leurs positions de part et d’autre. Ce sont les premiers échanges de tirs après plus de 6 mois de calme à la frontière. La Monusco appelle les deux parties à la retenue. Appel également du Quai d'Orsay à cesser les hostilités.

Première conséquence de ces accrochages : un renforcement de la présence militaire de chaque côté de la frontière. Côté congolais, 3 chars ont été placés à 20km sur la route vers Goma. Côté rwandais, des témoins parlent de plusieurs chars qui auraient été déployés de l’autre côté de la frontière.
Selon les analystes, c’est une mesure de précaution classique, que chacun renforce le dispositif militaire, mais c’est aussi le signe d’une tension qui est montée d’un cran il y a 48h et qui met du temps à redescendre.
Pour preuve, beaucoup de villageois ont fuit la zone. Pas de chiffres officiels, mais c’est le reflexe dans cette zone instable : fuir en attendant que ça se calme.
Enfin, une petite fille de 14 ans a été retrouvée tuée par balle. Les autorités congolaises on dit qu’elles ouvraient une enquête pour savoir si elle a été tuée par des tirs congolais ou rwandais.

Les deux pays s’accusent mutuellement d’être à l’origine de ces accrochages, ils ne sont pas non plus d’accord sur le bilan des violences qui ont éclaté hier?
Kigali affirme avoir tué 5 soldats congolais. L'armée rwandaise a ainsi montré aujourd’hui à la presse cinq cadavres, présentés comme ceux de militaires de République démocratique du Congo tués lors de ces échauffourées. Une information que Kinshasa dément catégoriquement. Le Congo affirme qu’il n’y a eu qu’un seul soldat tué hier : un caporal de l’armée congolaise.
Il en va de même sur l’origine de cette salve de tirs hier. Kinshasa affirme qu’il y a eu une incursion de l’armée rwandaise sur son territoire. Opération au cours de laquelle un soldat aurait été capturé, puis exécuté par l’armée rwandaise. Le Rwanda affirme l’inverse. Des soldats congolais seraient venus au Rwanda à deux reprises et ouvert le feu. Les forces rwandaises auraient choisi de riposter.
Impossible d’avoir une version concordante de l’origine de ces accrochages. Et vu les relations historiquement compliquées entre le Rwanda et la RDC, il n’y en aura sans doute pas.

Ce n’est pas la première fois que cette zone est sujette à tensions

Cette zone frontalière et en particulier cette position militaire de Kanyésheja où ont eu lieu les échanges de tirs a été a plusieurs reprises l’objet de tension. En janvier déjà, il y avait eu un conflit de démarcation de la frontière qui s’était arrangé par le dialogue.
Que ce soit sur l’appartenance d’un pâturage, au Rwanda ou au Congo, ou du bétail qui traverse. A cet endroit-là, la frontière est particulièrement mal délimitée, elle sillonne entre les collines, donc pas toujours facile de savoir si on est au Rwanda ou au Congo.
Résultat : une hypothèse est de dire qu’une banale traversé de soldat du mauvais côté a dégénéré. Mais ce qui est nouveau, ce sont les échanges de tirs et surtout les tirs à l’arme lourde hier et ce matin.

Les deux côtés s’accusent mutuellement d’avoir cherché à provoquer l’incident

Pour Kinshasa, Kigali serait nerveuse depuis le début du processus de désarmement des rebelles hutus rwandais - les Forces de libération démocratiques du Rwanda - ennemis historiques de Kigali. Cette attaque viserait à faire capoter ce processus de désarmement soutenu par le Congo.
Kigali, de son côté affirme subir des incursions répétées de soldats congolais sur son territoire pour voler de la nourriture ou provoquer l’armée. Selon certains officiels rwandais, le caporal congolais tué hier était un rebelle déguisé en soldat congolais.
C’est extrêmement compliqué. Le Mécanisme conjoint de vérification, un organe où siègent des experts rwandais et congolais et qui est censé arbitrer ces conflits frontaliers a commencé son enquête des deux côtés de la frontière cet après-midi. Ses résultats sont évidemment attendus avec impatience sur le terrain."


"Violents échanges de tirs entre les armées du Congo et du Rwanda
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2014/06/11/violents-echanges-de-tirs-entre-les-armees-du-congo-et-du-rwanda/
Alors que la situation était stabilisée au Nord et au Sud Kivu depuis novembre dernier, de nouvelles violences viennent de rappeler la fragilité de la paix. Dans le territoire de Nyiragongo, au nord de Goma, des tirs ont été échangés jeudi matin entre des militaires congolais et leurs voisins rwandais. Selon le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, porte parole de l’armée congolaise au Nord Kivu, « des soldats rwandais ont franchi la frontière vers 5 heures du matin et enlevé un de nos militaires. Nos troupes ont réagi avec force et les Rwandais ont été repoussés chez eux. »
Selon un observateur militaire présent sur les lieux, dès les premiers coups de feu, une délégation militaire congolaise a pris contact avec les forces de défense rwandaise mais ces dernières, au lieu de reculer, auraient envoyé des renforts et occuperaient une localité du côté de Kibumba, en territoire congolais. Ce témoignage est confirmé par la société civile de Goma, dont un membre a été blessé d’une balle dans l’épaule.
Dans le contexte actuel de tels incidents ne peuvent être pris à la légère. En ce moment en, effet, au Nord comme au Sud Kivu, on assiste à la reddition de centaines de combattants hutus membres des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda), présents dans la région depuis 1994. Talonnés et menacés tant par l’armée congolaise que par la Brigade d’intervention spéciale de la Monusco, ces hommes, des combattants aguerris, ont choisi d’autres tactiques : les uns ont publiquement rendu leurs armes, entre autres au cours d’une cérémonie qui a eu lieu au Sud Kivu, à 110 km au sud de Bukavu, d’autres ont accepté d’être relocalisés dans d’autres provinces du Congo, d’autres encore auraient entamé un mouvement de repli en direction du Katanga. Cette relocalisation à Irebu, dans l’Equateur, de combattants aguerris, réputés pour les massacres commis contre les Congolais, est très mal acceptée par la société civile locale : des députés originaires de la province de l’Equateur redoutent que la présence de ces hommes, même désarmés, n’accentue l’insécurité. A Goma, un défenseur des droits de l’homme a été blessé par la police alors qu’il soutenait une manifestation de femmes congolaises, qui exigeaient que les FDLR soient désarmés et ramenés au Rwanda.
Du côté du Rwanda, on soutient officiellement que tous les opposants, armés ou non, se trouvant à l’extérieur du pays devraient rentrer au pays, affronter éventuellement la justice puis être réinsérés. Mais il est évident que de tels retours, s’ils se confirment, représentent des risques à la fois sécuritaires et politiques. La situation sur la frontière congolaise suscite la nervosité de Kigali où l’on redoute des infiltrations et la perspective d’un « dialogue politique » avec les FDLR, suggérée par certains pays africains comme la Tanzanie, est catégoriquement écartée. En outre, Kigali accuse souvent les forces congolaises et même la Brigade d’intervention africaine (Tanzanie, Afrique du Sud, Malawi) d’avoir enrôlé des combattants hutus et redoute manifestement un coup fourré…
Par ailleurs l’émotion est toujours vive au Sud Kivu, dans la localité de Mutarule, où une attaque d’hommes non identifiés, mais soupçonnés d’être des Tutsis Banyamulenge, a fait 36 morts et 24 blessés parmi les civils. Ici aussi des rivalités entre autorités coutumières ou des conflits portant sur le bétail ou la terre ont été évoqués mais cette tuerie s’inscrit également dans un contexte politique tendu"



"Accrochages RDC-Rwanda: Kigali nie avoir violé le territoire congolais"
° http://radiookapi.net/actualite/2014/06/13/accrochages-rdc-rwanda-kigali-nie-avoir-viole-le-territoire-congolais/#.U5uCjdJ_sgc

"Nouveaux bruits de bottes à l’Est : RD Congo – Rwanda : les dessous des cartes"
° http://www.lephareonline.net/nouveaux-bruits-de-bottes-a-lest-rd-congo-rwanda-les-dessous-des-cartes/

"Dans un communiqué officiel. Kinshasa condamne la provocation de Kigali"
° http://www.groupelavenir.org/spip.php?article782

"Kigali veut forcer la main à la communauté internationale pour obtenir le lâchage des FDLR"
° http://latempete.info/kigali-veut-forcer-la-main-a-la-communaute-internationale-pour-obtenir-le-lachage-des-fdlr/

"Sous couvert d’un énième incident frontalier : RDC-Rwanda, le décor d’une nouvelle guerre"
° http://www.lephareonline.net/sous-couvert-dun-enieme-incident-frontalier-rdc-rwanda-le-decor-dune-nouvelle-guerre/

"Kigali joue à la provocation, Kinshasa hausse le ton"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=8340:kigali-joue-a-la-provocation-kinshasa-hausse-le-ton&catid=85:a-la-une&Itemid=472


"L’APRES M23 AU NORD-KIVU
Interview réalisée à Goma
par soeur Teresina Caffi, le 27.4.2014 
Entretien à bâton rompu avec Mr. Thomas d’Aquin Muiti et Me Omar Kavota, Président et Vice-président de la Société civile du Nord-Kivu. 
(Interview et révélations choquantes)
Publié  par Congoforum.be "

° http://apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/1806-rdc-apres-le-m23-avant-le-m23.html


° http://latempete.info/la-monusco-en-appelle-au-calme/
° http://radiookapi.net/actualite/2014/06/12/accrochages-la-frontiere-rdc-rwanda-martin-kobler-appelle-au-calme/
° http://radiookapi.net/actualite/2014/06/12/rdc-rwanda-nouveaux-tirs-la-frontiere/#.U5oq_9J_sgd
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20140613093234/rwanda-rdc-fardc-conflit-frontalier-conflit-frontalier-nord-kivu-calme-precaire-a-la-frontiere-rdc-rwanda.html
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=8371:accrochage-a-la-frontiere-rwandaise-kinshasa-accuse&catid=85:a-la-une&Itemid=472
° http://radiookapi.net/actualite/2014/05/23/accord-daddis-abeba-le-comite-de-suivi-plaide-pour-des-projets-dintegration-economique/#.U5uEL9J_sge




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: JUSQU’AU-BUSTISTE, LE CLAN KABILA CONFIRME LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:12 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum