Juste une question aux lectrices et lecteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Juste une question aux lectrices et lecteurs

Message  Troll le 11/7/2014, 8:40 pm

JUSTE UNE QUESTION

Comme nous sommes entrain d´avancer vers le mois d´août..où le Président Obama va recevoir les Présidents Africains á la Maison Blanche..nous sommes curieux et très curieux en posant une question simple aux internautes de cette page..

Voyage pour rire de J Kerry ? Mad 

Croyez-vous que le voyage de J Kerry au Congo était juste un voyage pour rire comme l´affirma un analyste prêtre congolais?
Que pensez-vous de la politique des USA envers la RDC?

Ah, l´opposition silencieuse?

Que pensez-vous de l´opposition, quand depuis le voyage de J Kerry, cette opposition semble avoir le back up non seulement des USA et la Grande Bretagne, mais aussi de la CENCO y compris une frange de la societé civile Razz ?

Nous comprenons que ceux du MLC attendent le mois d´octobre..quand la CPI va cogner definitivement sur JPBemba ou le rendre libre..avant de se lancer dans ce bataille..
Mais la nouvelle alliance entre l´UDPS et l´UNC innaugure une autre forme d´opposition..qui a grandement besoin de faire front commun surtout pour influencer la politique des USA et de l´UE.

Pensez-vous que l´opposition peut tirer profit de l´attitude politique des USA envers Joé Kanambe et son gang?

La majorité menacée d´implosion? Idea Rolling Eyes 

Croyez-vous que la majorité parlementaire sera toujours "solidaire" Embarassed Embarassed de Kanambe quand les nuages noires des menaces des sanctions en provenance des USA commencent á se faire de plus en plus visibles Question 

Vont-ils lacher Kanambe et faire le "sauve qui peut" et "chacun pour soi" par crainte de se retrouver sur la liste noire des USA..où sur base des sanctions, non seulement ils vont subir des restrictions des voyages....même avec leurs passeports des nationalités occidentales.. et leur argent dans les banques peut-être saisie Twisted Evil Question 

Jusqu´où ira la fidelité de la majorité selon vous Question clown 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une question aux lectrices et lecteurs

Message  Troll le 11/7/2014, 8:46 pm

Evil or Very Mad -ah la question du voyage de Kanambe aux USA

Croyez-vous que Joé Kanambe va prendre le risque de voyager au mois d´aout quand les menaces contre sa fortune et pire des sanctions sont visibles Question Question 

[u]Ne pas aller aux USA et y aller..quelles sont les consequences Question [/u] Question 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une question aux lectrices et lecteurs

Message  Imperium le 11/7/2014, 9:18 pm

Tu as oublie de poser la question concernant les pygmees de mambasa et les sangos de la Rca. Comment vont-ils reagir en octobre? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une question aux lectrices et lecteurs

Message  Troll le 11/7/2014, 9:38 pm

Mr Imperium

The executive order of the president of United State est une declaration de guerre..Quand Obama affirme que l´interêt des USA est menacé au Congo et annonce des sanctions contre les dirigeants congolais et leurs "complices"...attendez-vous á des "accidents" et des "morts subites" et des crash d´avions...au Congo

JPBemba peut vivre longtemps en restant en prison tandis que ceux qui sont au pouvoir á Kin affraid transpirent parce que non seulement ils risquent de perdre la vie, mais ils vont mourir pauvres. car leur argent saisie et confisqué par Obama

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une question aux lectrices et lecteurs

Message  Mwana Ya Lola le 11/7/2014, 10:59 pm

Si les Américains confisquent les fonds...    comment M. Imperium sera-t-il rémunéré ?  Arrow Sad Laughing Laughing Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une question aux lectrices et lecteurs

Message  Troll le 12/7/2014, 4:24 pm

Rolling Eyes La soeur de Kanambe et la femme du vice-président des USA Exclamation 

Voici une autre histoire que nos compatriotes de la kanambie vont detester Embarassed Embarassed Embarassed Voice of Congo a publiée sur son site une information faisant état d´une rencontre entre la femme du vice-président des USA Joe Biden et la soeur jemelle "deputé" de Kanambe Arrow Arrow 

Selon Voice of Congo, JKerry avait obtenue un deal... Arrow Like a Star @ heaven á savoir,..Joé devait annoncer publiquement Arrow qu´il n´est pas candidat et la constitution ne sera ..et il va obtenir des garanties Arrow  Arrow 

La femme de Joé Biden a semble-t-il appportée un ultimatum...et J Kabila..s´est engagée au nom de la famille que Joé Kanambe va executer ce que Obama Arrow  Very Happy  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une question aux lectrices et lecteurs

Message  ndonzwau le 13/7/2014, 1:29 am

Pour moi les bonnes questions doivent tourner aujourd’hui non pas tant autour du principe de l’action même des Usa qui est d’ores et déjà acquis (Obama, comme j’ai eu à le répéter ici depuis des mois est décidé à terminer sa Présidence avec un succès dans les Grands Lacs Africains qui passe si besoin par une ingérence active et décisive au Congo qui oblige "JK" à respecter la Constitution et à partir en 2016) mais sur l’ampleur de son intervention !
Jusqu’où va-t-il battre le fer avec Kanambe si celui-ci continue à lui résister ?
Va-t-il aller jusqu’à le débarquer de force avant son départ si son bras de fer continue ?
Ne va-t-il pas se retrouver acculé à lui offrir des garanties préjudiciables pour notre pays comme une indulgence complète sur tous les forfaits qu’il a commis, comme une garantie à jouir de tous les milliards qu'ils ont volés, lui, sa famille, ses complices sur place et dehors comme Gertler... ?
Voilà !

Après se pose bien sûr la question de son successeur et la place à nous y trouver pour une réelle alternative càd aussi quelles latitudes se donne l’opposition pour assurer ou plutôt mériter l’alternance et au delà quelles passerelles l’Amérique et la CI peuvent-elles lui tendre pour qu’elle y arrive à tous les coups... ?
De quelles aptitudes d'organisation et d'action cette opposition est-elle capable pour jouer à fond le jeu ? (Voir ci-dessous) Le peuple Congolais a le droit d'en attendre un peu plus que ce qu'elle a fait jusque-là...

Quant au destin de la majorité actuelle, je m’en soucie peu tant selon les scénarii possibles même s’il y’a alternance elle comptera encore moins ou plus de représentants dans la configuration à venir au sein d’une nouvelle majorité reconfigurée  ou dans l’opposition…
Dans le pire des cas on assistera à quelque vagabondage politique mais je parie sur un scénario bienveillant où quelques membres de la majorité actuelle seront cooptés utilement dans la nouvelle majorité et on évitera une chasse aux sorcières débridée alors qu’il faut des poursuites et des sanctions contre bien des coupables aujourd’hui au pouvoir !


RDC : L’opposition moins le MLC en ordre de bataille contre Kabila ?
° http://desc-wondo.org/rdc-lopposition-moins-le-mlc-en-ordre-de-bataille-contre-kabila-jj-wondo/

Lorsqu’en 2011, en période préélectorale, nous avons écrit un article intitulé : « Elections 2011- L’opposition politique congolaise: des atermoiements à la raison » en invitant cette opposition éclatée autour de deux principaux groupes, l’aile Fatima derrière Etienne Tshisekedi et l’aile Sultani derrière Kamerhe, à l’unité pour affronter en front commun Kabila qui a savamment mis en place une stratégie de division de cette opposition, nous avons été l’objet de toutes les flèches enflammées de tous les camps politiques.
Dans cet appel, visionnaire, à la raison que je lançais à l’ensemble de l’opposition congolaise, je rappelais, à tue-tête et désespérément, ce qui suit : « L’histoire sociopolitique de la RDC nous enseigne que chaque fois que l’opposition s’est alignée en front commun, elle a gagné des batailles historiques. Rappelons-nous du Front commun de la table ronde de 1959, de l’alliance des nationalistes autour de P.E. Lumumba en 1960, de l’élection de Tshisekedi lors de la conférence nationale en 1991. Par contre, chaque fois que l’opposition était désunie et morcelée, elle a essuyé des cuisantes défaites. L’exemple de Jean-Pierre Bemba en 2006, (malgré son Union pour la Nation) ne parvenant pas à fédérer autour de sa personne des partis comme Palu, UDEMO, UDPS (même non partant en 2006), hante encore les esprits des congolais épris de réel changement démocratique. Ce constat vaut aussi pour toute l’opposition africaine ». L’exemple du Sénégal est un cas d’école qui doit inspirer les politicien congolais à s’élever en hommes d’Etat soucieux de l’intérêt suprême de la nation en lieu et place de leurs égos personnels.
En 2011, Nous avons même invité en vain le président Tshisekedi à faire le pas de rassembler les deux camps de l’opposition. Aujourd’hui, on n’entend plus parler de ce fameux groupe de Fatima qui se considérait comme étant la véritable opposition pour la simple raison que bon nombre de politiciens de ce groupe et certains cadres de l’UDPS sont allés manger à la table de Kabila. La suite nous la connaissons, ni Sultani encore moins Fatima n’a conquis le pouvoir et son impérium.
L’opposition a-t-elle enfin compris le sens de notre analyse de 2011 ?
C’est ce que laissent transparaître certains signaux émis sur le terrain où, malgré certaines divergences, l’opposition, du moins une majorité des partis de l’opposition, semble naviguer en unité.
Tout commence à la rentrée de septembre de 2013 lorsque l’idée des concertations en vue de la cohésion de Kabila devient une réalité. 
En effet, au regard des actions réalisées sur le terrain, d’abord depuis la création de la Coalition pour le vrai dialogue (CVD) visant à contraindre Kabila à engager un vrai dialogue inclusif avec des opposants et des groupes armés.
Les concertations nationales, initiées par le chef de l’Etat Joseph Kabila pour créer la cohésion nationale ont été boycottées par une majorité d’opposants, hormis Kengo et quelques personnalités isolées de l’opposition . « Au palais du Peuple, aux concertations, il n’y avait qu’une seule opinion, celle de Kabila et qui est contestée par l’opinion de Tshisekedi et celle de Kamerhe. Donc, c’est une minorité qui était là-bas. Il faudra absolument qu’on puisse se rencontrer, discuter, nous mettre d’accord pour regarder dans la même direction », avait déclaré à son époque Steve Mbikayi, membre du CVD. L’acte créant la CVD a été signé le 12 septembre 2013 par des formations politiques de l’opposition politique notamment l’UNC de Vital Kamerhe, le RCD-KML de Mbusa Nyamwisi, le PT de Steve Mbikayi, l’UPC de Thomas Lubanga et l’UDEMO de Nzanga Mobutu ainsi que certaines organisations syndicales.
Quelques temps après la clôture des concertations qui furent une remise en cause totale de la gouvernance déficitaire et kleptocratique de Kabila avec plus de 600 recommandations, un cinglant désaveu de son propre camp politique, l’idée de la modification de la Constitution se fait de plus en plus émerger.
C’est alors que le CVD a s’est élargi à la plateforme « Sauvons le Congo » avec l’entrée en force de Martin Fayulu Madidi, président de l’ECiDé et cadre des FAC; celui que l’on ne pensait jamais qu’il pourrait s’allier un jour avec Vital Kamerhe. Mais face à un danger imminent qui se profile, ces deux ténors des ex-ailes Fatima et Sultani ont décidé de ranger leur hache de guerre pour mener ensemble des actions vigoureuses visant à barrer la route de 2016 à Kabila. Ce dernier ne tarit pas d’inventivité pour perpétrer un coup de force en 2016 en créant à son tour une vraie fausse opposition dite « républicaine » autour de son allié, le contreversé Léon Kengo wa Dondo pour qui seuls ses intérêts personnels priment sur ceux de la nation congolaise.
Depuis peu, le front anti-Kabila s’est élargi avec la venue d’un poids lourd politique, l’UDPS, bien conduite par Félix Tshilombo Tshisekedi, l’un des cadres du parti pressenti à la succession du lider maximo. Ce, malgré que dans son discours officiel, l’UDPS entretient le flou en déclarant ne pas faire partie de l’opposition car se considérant au pouvoir (sans l’impérium) du fait de sa victoire électorale de 2011. Donc sur le terrain, il y a le CVD, Sauvons le Congo et UDPS et alliés (UDPAS) comme acteurs de premier plan qui, selon Vital Kamerhe, ont déclaré ne ménager aucun effort pour arriver à des actions communes de sorte à donner la chance aux forces du changement à atteindre l’alternance politique voulu par tous en 2016. Aujourd’hui, l’on comptabilis environ 15 communiqués signés par l’UDPAS, la CVD, Sauvons le Congo… Comme quoi une année après, l’unité de l’Opposition est bien en marche et marche bien ou presque !
Le MLC lâche-t-il l’opposition pour une sordide affaire de 5.000.000 USD, qui s’est prolongée à la CPI ?
Tantôt dedans, tantôt dehors, le parti cher au « Chairman » Jean-Pierre Bemba propose une lecture flou de son positionnement politique actuel. Depuis son incarcération, ce parti en perte de vitesse, est confronté à une guerre interne qui ne dit son mot.
Pour comprendre la position du MLC, des sources bien introduites au sein du directoire politique du MLC et de l’entourage du chef de l’Etat nous parlent d’une tentative avortée de rapprochement entre Kabila et Bemba.
Grâce à une mission de bons offices menés par un belge, agent-double, au service à la fois de la Belgique mais récupéré par Kabila, il a été question de négocier la participation du MLC aux concertations en échange d’une implication active du gouvernement congolais en faveur du dossier de Bemba à la CPI.
Deuxième condition, Bemba avait exigé que Kabila lui verse 5.000.000 USD de garantie de bonne foi. A Kinshasa, Fidèle Babala, l’ex directeur de cabinet de Bembale et le secrétaire général adjoint du MLC, est chargé par « Igwe » de mener les tractations avec le camp Kabila.
Kabila va débourser dans un premier temps 3.000.000 USD avant les concertations. Le chairman aurait reçu2.000.000 USD tandis que Babala empochera 1.000.000 USD. Du coup, le MLC, contre toute attente, déclarait qu’il participera aux concertations. Une déclaration qui surprit plus d’un dans l’opinion congolaise. Pas étonnant lorsque avant les concertations, un des cadres de ce parti en UE qui fustigeait à la longueur des journées sur sa page facebook Kabila, son autocratie ses concertations en trompe-l’œil, devenait subitement prédicateur de la réconciliation nationale en faveur de Kabila. Nous, nous avons opté pour une opposition républicaine et nous allons continuer à discuter dans le cadre des institutions tant que l’intérêt du pays sera sauvegardé », explique par ailleursFidèle Babala, soulignant que son parti reste « vigilant« . Car, « le président Joseph Kabila n’inspire pas confiance (…). Pour discuter [avec lui], il faut se munir d’une longue fourchette : c’est comme si on allait manger avec le diable« , déclarait Babala (Jeune Afrique, 21/08/2013).
Entretemps, d’autres cadres du MLC, notamment le Secrétaire général du MLC, Thomas Luhaka, un proche de Maman Sifa Mahanya, présentée officiellement comme étant la mère de Kabila, même si DESC dispose des preuves contraires, ne va pas se retrouver (financièrement)  dans cette « coop » (affaire) et se montrera réticent à convoler en justes noces avec le pouvoir dans un jeu qui lui échappe complètement.Même si après coup, certains cadres d son partie et le reste de l’opposition le soupçonne de complaisance avec Kabila en refusant de se joindre aux actions menées par l’opposition.
D’autre part, le « Chairman » avait exigé que la totalité soit versée avant la clôture des concertations. Ne voyant pas le reste de la somme promise être versée, Babala se ravisa. Sur ordre de Bemba, ayant compris la supercherie de Kabila, le MLC, floué, déclare qu’il n’est pas partie prenante au gouvernement de la cohésion nationale qui devait en sortir.
Face au revirement du MLC, furieux et désemparé, c’est vers ses alliés de la CPI que Kabila, qui quelques jours plus tôt, lors de la clôture des concertations, s’était solennellement engagé à défendre les justiciables congolais détenus à la CPI, se montrait plus vite que son ombre à livrer le premier, manu militari, sans respect des règles de procédure pénale concernant les parlementaires et au mépris des règles de l’Etat de droit, le député Babala à la CPI. Le même Kabila qui, quelques mois plus tard, se montrera protecteur du président soudanais, Omar Béchir, en séjour au Congo. Ce qui fait dire à une certaine opinion congolaise qu’au Congo, mieux vaut être Rwandais ou étranger, mieux protégés par Kabila que congolais !
Cette volte-face du MLC serait à la base du blocage de la mise en place du gouvernement de la cohésion nationale vainement recherchée par Kabila pour éclater l’opposition. Il a tenté la formule de l’opposition républicaine avec Kengo mais il a vite déchanté car cette dernière n’existe que sur papier.
Mais les contacts ne semblent pas complètement rompus entre Kabila et Bemba. Kabila utilise Kengo pour le rapprocher du Chairman. Ce qui explique cette évolution solitaire du MLC, soufflant le chaud et le froid et brouillant les pistes de son positionnement. Se réclamant de l’opposition républicaine lorsque ses intérêts (et non de la nation) sont pris en compte, mais fustigeant le régime lorsque ce dernier rejette ses desiderata. Une position qui continue à affaiblir le parti où certains cadres – notamment Michel Kabeya Biaye (député illégalement invalidé par la CSJ pour son hostilité affichée à Kabila) ou Alexis Lenga, secrétaire général chargé des fédérations – qui ne cachent pas leur mécontentement face au double jeu de Bemba et Luhaka, et futisgent le régime Kabila. Un jeu qui ne cesse d’affaiblir le parti d’autant que Thomas Luhaka, lui reste aphone et plutôt complaisant à Kabila.
A quoi joue réellement le MLC ?
C’est ce grand écart bipolaire et incompréhensible qui explique par exemple la récente déclaration du MLC, évoluant en cavalier solitaire, dans laquelle il menace de traduire l’abbé Malumalu devant le Conseil de sécurité des Nations Unies et met Kabila en garde contre la tricherie qu’il est déjà en train de préparer.
Car Deux choses l’une, si ce parti se dit de l’opposition et est d’accord avec les autres partis coalisés qui dénoncent les subterfuges constitutionnels et électoraux du régime de Kinshasa, pourquoi ne cosigne-t-il pas avec eux les différentes déclarations ? N’est-ce pas donner un signal de son discordant ? Le mutisme et l’absence de position claire du chairman Bemba aurait pour conséquence de renforcer Kabila dans ses agissements.
Outre le MLC, Clément Kanku, président du MR et un proche de Bemba et Franck Diongo n’ont pas non plus co-signé le document visant à unir les forces de l’opposition pour faire front à Kabila, nous dit-on des sources de la plateforme élargie de l’opposition. Il n’est pas exclu que ces derniers et l’aile MLC conduite par Thomas Luhaka négocient en coulisse une place au soleil du gouvernement de la cohésion nationale. Ceci explique sans doute le retard dans la mise en place du gouvernement de la cohésion nationale. Car Kabila sait qu’il pourrait sauver sa face s’il parvient à attirer le MLC dans ce gouvernement qui faisait partie de ses priorités au sortir des concertations nationales.
Par ailleurs, Jean-Claude Vuemba du MPCR, Emery Okundji des FONUS, se sont joint à la plate forme car ils disent avoir compris que l’intérêt supérieur de la nation était plus important que les luttes de positionnement individuel.
Seule l’union de l’opposition fera sa force, le reste c’est du mirage !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une question aux lectrices et lecteurs

Message  El-Shaman le 13/7/2014, 9:06 pm

Au-delà de toute ces questions.Au delà de la personne même de Kabila.
Je dirais que ce n'est pas une bonne chose que les Américains foutent leurs nez dans notre pays de la sorte.
Je me méfie vraiment des impérialistes de tous bord.
C'est une erreur de pensé que si les Yankees font sauté Kabila,la population de la RDC ira mieux.
Les Yankees sont là avant tout pour leurs intérêts et ils les disent.
Qu'est-ce-qui fait que Kabila représente aujourd'hui un danger pour les intérêts Américain ???
Je me pose vraiment la question.
Je suis sûr et certain que si les Yankees font sauté Kabila,
la personne qui viendra après lui sera encore pire,car les Yankees ne pourront toléré qu'une marionette qui leurs sera soumis à 100%.
Donc nous sommes pas encore sorti de l'auberge.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une question aux lectrices et lecteurs

Message  Troll le 13/7/2014, 9:15 pm

Razz LES AMERICAINS.. Question

Etrange que les..congolais decouvrent les Americains juste maintenant et non il ya si longtemps depuis qu´ils decident sur les dirigeants congolais Razz Surprised 

Prenez le temps de relire les pages de l´histoire du Congo..commencez par 1885 avec l´EIC..vous retrouverez les Americains..en passant par 1960, 1965..ainsi de suite...Allons prenez le temps de lire l´histoire du Congo   

PANIK..AU PPRD ?

On apprend que Boshab a deposé sa demission et aurait tenté de quitter Kin.. WAIT AND SEE ...  

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une question aux lectrices et lecteurs

Message  El-Shaman le 13/7/2014, 9:35 pm

Troll a écrit:Razz LES AMERICAINS.. Question

Etrange que les..congolais decouvrent les Americains juste maintenant et non il ya si longtemps depuis qu´ils decident sur les dirigeants congolais Razz Surprised 

Prenez le temps de relire les pages de l´histoire du Congo..commencez par 1885 avec l´EIC..vous retrouverez les Americains..en passant par 1960, 1965..ainsi de suite...Allons prenez le temps de lire l´histoire du Congo   

PANIK..AU PPRD ?

On apprend que Boshab a deposé sa demission et aurait tenté de quitter Kin.. WAIT AND SEE ...  
Mais pourquoi panique au PPRD ?
Je ne connais Kabila ni de tête ni de mukila,ni d'ailleurs le PPRD.
Je me pose juste la question en tant que Congolais sur le danger que celui-ci représente pour les intérêts Américain d'après les infos que j'ai lu sur ce forum.
Certes les impérialistes ont toujours eu la main-mise sur nos pays(d'où le semblant d'indépendance que j'avais dis ici dans un fil sur la fête du 30 juin)...Et cette main-mise n'est pas une bonne affaire pour nous autres.
Sortirons-nous de la merde si la tête change ? du moment où ces derniers prétendent qu'ils veulent changer le système avant tout pour leur propre intérêts et non les nôtres  Question

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste une question aux lectrices et lecteurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum