LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Message  KOTA le 30/7/2014, 9:03 pm

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?/ WILLY DELORS
par FreeDiomi le 30 juillet 2014
    

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?
Alors que son attention devrait être portée sur les questions d’intérêts national ; que le peuple attend toujours la réalisation de ses promesses qui datent d’octobre 2.013 à l’issue des « Concertations nationales » notamment, la formation d’un nouveau gouvernement  et la libération des prisonniers politiques cités par les résolutions de ces concertations; alors que Monsieur Kabila devrait bien préparer les dossiers à présenter et à défendre lors du grand sommet Afrique-Amérique qui s’ouvre dans quelques jours dans la capitale Fédérale Américaine ; au moment ou ils devrait focaliser son énergie sur le bien-être de son peuple en ce qui concerne la sécurité publique, les infrastructures, le social, le quotidien du Congolais ; alors que les enfants meurent au quotidien dans les artères de la capitale dépourvues des feux de signalisation ; Voila que le "chef de l’Etat Congolais", égal à lui-même et fidèle à son comportement absurde que d’aucuns qualifient d’incapacitaire, organise les cabales dans des camps militaires dans le but de tuer les officiers congolais sous prétexte qu’ils attentent à la sécurité publique et à sa vie.

De plus, il semble qu’il préférerait assister à commémorations du centenaire de la 1° guerre mondiale, en Belgique (sic) me 4 Aout, n’ayant aucun intérêt pour le peuple congolais, plutôt que participer au Summit US – Afrique qui démarre le 04/08/2014 à Washington….

Ce qui s’est passé au Camp Tshatshi où il venait d’organiser une tuerie en règle avec prétexte de coups de feux émanent des « assaillants » fictifs, prouve à suffisance les intentions de Joseph Kabila de vouloir pratiquer la stratégie de la terre brulée.

Et, comme si tout ceci ne suffit pas, alors que le Pays est dépourvu d’une moindre industrie de fabrication ou de transformation, le Président kabila interdit le port des tongs(Babouches) dans la capitale comme s’il achetait, gracieusement les chaussures aux kinoises et aux kinois.

Cette décision qui relève de la folie, caractérise la navigation à vue d’un homme qui ne sait et n’a jamais su ce qu’il fait à la tête de l’Etat R.d.Congolais.

À cette interdiction, il s’est ajoutée avant-hier celle de circuler en moto de 19h00 a 06h00 du matin pour toutes les motos de la capitale…..

Dans quelle capitale du monde où l’on n’a pas le droit de se promener en tongs au centre ville ? Et pour quelle raison absurde les motos seraient-elles interdites de 19h00 à 06h00 du matin?
Sans parler du jogging, aussi interdit le week-end ….Pourquoi? Caprice de Kanyama qui n’aimerait voir des sportif du dimanche faire la course à pied dans les routes désertes de la capitale: peur que ces attroupements soit des meeting de l’opposition? Possible….

De New-York à Oslo et de Moscou à Halifax, chacun a le droit de chausser ce qu’il veut, de se promener en moto ou bien de faire du jogging, sauf à Kinshasa…

S’occuper de tout sauf de l’essentiel, tel est la méthode des incapables.

Laissez-nous rire.

Willy Delors Ongenda avec DC

http://democratiechretienne.org/2014/07/30/le-president-de-la-republique-democratique-du-congo-seme-son-pays-dinterdits-willy-delors/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Message  zobattants le 30/7/2014, 9:11 pm

Kota... Luvunu!!!!!
Apprenez a dire et a ecrire des verites... Est-ce Kabila qui a decrete cette decision? Ayez au moin la probite morale et intellectuel dans vos ames, pauvres opposants en manque de point d'attaque...

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Message  KOTA le 30/7/2014, 9:47 pm

Si kabila peut revoquer un dirigeant de la Gecamines sans passer pour le ministre de tutelle et sans lancer une enquete prealable ,  il peut aussi rappeller à l ordre ceux qui veulent limiter les libertés des congolais...Au moins qu il agissent seulement quand on touche à son portefeuille...de titres miniers.... Embarassed  Cool  Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Message  zobattants le 30/7/2014, 9:53 pm

Kota, sais tu reellement ce qui s'est passe?
Tu es le premier a crier a la megestion, l'ADG ahmed n'a pu justifier les $20 millions supposes etre pour les achats des engins...neufs...
Mais, que voulez vous au juste? Que Kabila cede son fauteuille a Diomi ou bien Tshisekedi? Attendez les elections de 2016; democratie oblige...

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Message  KOTA le 30/7/2014, 11:03 pm

S’occuper de tout sauf de l’essentiel, tel est la méthode des incapables  Twisted Evil 

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Message  zobattants le 31/7/2014, 12:10 am

KOTA a écrit:S’occuper de tout sauf de l’essentiel, tel est la méthode des incapables  Twisted Evil 
le gouvernement s'occupe de l'amelioration du bien etre des congolais. Parmis ses preocupations, le gouvernement s'occupe aussi a lutter contre l'exploitation sexuel des mineurs...Voila pourquoi ton maitre a penser se trouve en prison... voila pourquoi Evoloko etait en lubuaku pendant un moment...
T'en fait pas, l'assainissement continue...

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Message  Imperium le 31/7/2014, 8:56 pm

zobattants a écrit:
KOTA a écrit:S’occuper de tout sauf de l’essentiel, tel est la méthode des incapables  Twisted Evil 
le gouvernement s'occupe de l'amelioration du bien etre des congolais. Parmis ses preocupations, le gouvernement s'occupe aussi a lutter contre l'exploitation sexuel des mineurs...Voila pourquoi ton maitre a penser se trouve en prison... voila pourquoi Evoloko etait en lubuaku pendant un moment...
T'en fait pas, l'assainissement continue...
 Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy hihihhhh....exploitation sexuelle des mineurs? qui a fait ca? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy peut etre kota n'a pas des gamines.... Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Message  KOTA le 2/8/2014, 7:16 pm

"KABILA N’A PAS RESPECTE SON ENGAGEMENT DE DONNER STRICTE APPLICATION AUX RESOLUTIONS DES CONCERTATIONS NATIONALES:IL VEUT MODIFIER LA CONSTITUTION ET IL REFUSE DE LIBERER LES PRISONNIERS POLITIQUES" LISANGA BONGANGA
par FreeDiomi le 2 août 2014

Révision constitutionnelle : la Majorité a “craché” sur les concertations, selon Lisanga Bonganga
publié il y a 1 heure, 33 minutes, | Denière mise à jour le 2 août, 2014 à 3:03 | sous


 
Jean-Pierre Lisanga Bonganga accuse la Majorité présidentielle, plate forme de soutien au chef de l’Etat Joseph Kabila, d’avoir craché sur les recommandations des concertations nationales en se disant favorable à la révision de la constitution. L’opposant politique, coordonnateur du Front populaire contre la révision constitutionnelle, l’a affirme vendredi 1er août au cours d’une conférence de presse à l’hôtel Africana Palace, à Kinshasa. Il a en outre décrété la rupture du pacte républicain avec les forces politiques de l’opposition favorables à cette révision.
Pour Jean-Pierre Lisanga Bonganga, la Majorité présidentielle, le PPRD en tête, a violé les acquis des concertations nationales, notamment le consensus et la cohésion.
«La majorité au pouvoir vient de cracher sur les résolutions des concertations, parce que quand le président de la République a dit qu’il faisait siennes les recommandations des concertations, y compris le pacte républicain de ne pas toucher à la constitution " ainsi que" de libérer les prisonniers politiques», a-t-il affirmé.
«Ce qui nous reste, c’est de prendre acte du fait que la majorité au pouvoir a craché sur les concertations d’une manière unilatérale», a-t-il ajouté.
Jean-Pierre Lisanga a expliqué par ailleurs aux opposants «révisionnistes» membres de l’Opposition républicaine que cette structure n’a plus sa raison d’être, puisque son but était de préserver les recommandations des concertations.
Il a en outre annoncé le lancement d’une campagne de sensibilisation à destination de la population, pour l’inviter à s’opposer à la révision de la constitution.
Le 30 juillet, le Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD), parti du chef de l’Etat, s’était dit favorable à la révision de la constitution.
 
En bas les résolutions des concertations nationales interdisant toute revision de la Constituion ainsi que la libération des prisonniers politiques nominativement cités.
Okapi avec DC


http://democratiechretienne.org/2014/08/02/kabila-na-pas-respecte-son-engagement-de-donner-stricte-application-aux-resolutions-des-concertations-nationalesil-veut-modifier-la-constitution-et-il-refuse-de-liberer-les-prisonniers-politiques/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Message  zobattants le 2/8/2014, 8:47 pm

KOTA a écrit:"KABILA N’A PAS RESPECTE SON ENGAGEMENT DE DONNER STRICTE APPLICATION AUX RESOLUTIONS DES CONCERTATIONS NATIONALES:IL VEUT MODIFIER LA CONSTITUTION ET IL REFUSE DE LIBERER LES PRISONNIERS POLITIQUES" LISANGA BONGANGA
par FreeDiomi le 2 août 2014

Révision constitutionnelle : la Majorité a “craché” sur les concertations, selon Lisanga Bonganga
publié il y a 1 heure, 33 minutes, | Denière mise à jour le 2 août, 2014 à 3:03 | sous


 
Jean-Pierre Lisanga Bonganga accuse la Majorité présidentielle, plate forme de soutien au chef de l’Etat Joseph Kabila, d’avoir craché sur les recommandations des concertations nationales en se disant favorable à la révision de la constitution. L’opposant politique, coordonnateur du Front populaire contre la révision constitutionnelle, l’a affirme vendredi 1er août au cours d’une conférence de presse à l’hôtel Africana Palace, à Kinshasa. Il a en outre décrété la rupture du pacte républicain avec les forces politiques de l’opposition favorables à cette révision.
Pour Jean-Pierre Lisanga Bonganga, la Majorité présidentielle, le PPRD en tête, a violé les acquis des concertations nationales, notamment le consensus et la cohésion.
«La majorité au pouvoir vient de cracher sur les résolutions des concertations, parce que quand le président de la République a dit qu’il faisait siennes les recommandations des concertations, y compris le pacte républicain de ne pas toucher à la constitution " ainsi que" de libérer les prisonniers politiques», a-t-il affirmé.
«Ce qui nous reste, c’est de prendre acte du fait que la majorité au pouvoir a craché sur les concertations d’une manière unilatérale», a-t-il ajouté.
Jean-Pierre Lisanga a expliqué par ailleurs aux opposants «révisionnistes» membres de l’Opposition républicaine que cette structure n’a plus sa raison d’être, puisque son but était de préserver les recommandations des concertations.
Il a en outre annoncé le lancement d’une campagne de sensibilisation à destination de la population, pour l’inviter à s’opposer à la révision de la constitution.
Le 30 juillet, le Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD), parti du chef de l’Etat, s’était dit favorable à la révision de la constitution.
 
En bas les résolutions des concertations nationales interdisant toute revision de la Constituion ainsi que la libération des prisonniers politiques nominativement cités.
Okapi avec DC


http://democratiechretienne.org/2014/08/02/kabila-na-pas-respecte-son-engagement-de-donner-stricte-application-aux-resolutions-des-concertations-nationalesil-veut-modifier-la-constitution-et-il-refuse-de-liberer-les-prisonniers-politiques/


Let me be the first to say

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Message  mongo elombe le 3/8/2014, 12:33 am

Kie zobattant et son jumeau, si kabila n'ait au courant de rien c'est qu'il ne gouverne pas donc n'importe qui fait n'importe quoi dans son gouvernement d'opportunistes.

Opération laya lipapa une urgence ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Message  zobattants le 3/8/2014, 7:55 am

mongo elombe a écrit:Kie zobattant et son jumeau, si kabila n'ait au courant de rien c'est qu'il ne gouverne pas donc n'importe qui fait n'importe quoi dans son gouvernement d'opportunistes.

Opération laya lipapa une urgence ...
Mere Mongo, omoni ndenge ozalaka matumoli??? Est ce nga nazalaka lipasa? Vraiment...

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SÈME SON PAYS D’INTERDITS ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:43 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum