Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 12/3/2015, 1:13 am

... En attendant qu'on ne nous fasse pas perdre de vue ou qu'on ne cherche pas à nous tromper ou à nous embrouiller. Il y a un seul homme politique congolais, son parti, et sa radio qui poussent ouvertement au rejet et à la haine de tout celui que cet homme a désigné ne pas être Congolais, et de tout Congolais qui s'en approche.

C'est cet homme qui, selon lui-même, révèle aux Congolais les vérités qui leur sont cachées. C'est cet homme qui a pris ses jambes au coup à l'entrée des Rwandais au Zaïre qui, selon toujours lui-même, a révélé aux Congolais qu'ils étaient sous occupation. Il est le père de la libération. Il est père des vrais patriotes résistants congolais.

Si vous avez des doutes sur qui est votre père ou votre mère, allez le voir. Il a les généalogies de tous les Congolais. C'est lui qui sait qui est Congolais et qui ne l'est pas, et qui sanctionne qui est Congolais et qui ne l'est pas.

Il est la Loi. Mais il est ignorant et il est déjà passé aux aveux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Admin le 12/3/2015, 1:54 am

ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
KOTA a écrit:

IL Y A DEUX RAISONS POSSIBLES QUI POUSSENT QQ A DEVOIR REPETER EN CONTINUATION LES MEMES DISCOURS, LES MEMES REPONSES  SUR SOI-MEME OU BIEN SON IDENTITE:










1. SOIT IL N EST PAS CREDIBLE ET IL DOIT AMELIORER SA COMMUNICATION;










2. SOIT IL MENT ALORS PEUT ETRE OBLIGE A REPETER LE MEME DISCOURS A L INFINI CAR SES REPONSES NE SONT PAS CONVAINCANTES A L OREIL D UN PUBLIC AVERTI...










MAIS LA FAUTE N EST JAMAIS DU PUBLIC, CONTRAIREMENT A CE QUE CERTAINS VOUDRAIENT FAIRE CROIRE










  Cool

Il y a malheureusement une autre hypothèse que j'ajouterai à celles que vous avez mises ... La BALOURDISE des certains congolais.

Kiekiekie Wilco, balourdise, il y'a bien longtemps que je n'avais pas entendu ce mot...
Balourdise = sottise, boulette !


C'est vrai le "public" comme l'appelle notre ami Kota se montre chez-nous souvent plus mature et plus préoccupé de l'intérêt général que notre classe politique médiocre mais en même temps parfois les mêmes qui criaient hier en dehors du microcosme ne confirment pas lorsque ils entrent dedans alors attention à ne pas trop confondre l'éthique de "conviction et celle de la responsabilité", chères à M Weber : lorsqu'on est en "responsabilité", celle-ci exige certains compromis que la "conviction" peut récuser mais seule la responsabilité est à même de se juger politique pleine...
En vérité ici beaucoup de Congolais, surtout parmi ceux qu'on appelle "combattants" commettent souvent l'erreur de prétendre avoir le monopole du patriotisme, de la vérité et de la bonne stratégie...
Malheureusement c'est cette frange militante qu'on voit et qui crée volontiers l'opinion en "zaïranisant" l'opposition; jusqu'où ?

Ses coups de force se font alors "balourdises, bévues" où les règlements de compte sur fond politicien et parfois même ethnique font office de vérité, de bonne stratégie : on doute de la loyauté de Kamerhe et on se cristallise dessus sans jamais observer les faits tels qu'ils avancent, nous prouvent ou pas le contraire, sans évaluer tel bénéfice par rapport à tel préjudice à agir comme-ci et pas comme ça; chez certains ils ne voient qu'un seul opposant, un seul homme politique crédible, Tshisekedi immortel, ils ne valident leurs "vrais opposants" qu'à partir de ça...
Que faut-il d'autre pour ne pas voir que tous ces militants même de bonne foi n'apportent pas toujours hélas le bien à l'avancement du pays qu'ils croient lui apporter...
J'y reviendrai !



Compatriotiquement!
Laughing

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Hiro-Hito le 12/3/2015, 8:21 pm

Je n'ai pas approuve la methode, malgres mon opposition a Kamerhe, si ces gens etaient deja dans la salle, tt ce qu'ils pouvaient faire c'etait de lui poser des questions, au lieu ya ko banda ko ganga etc, Kamerhe a tjr ete pret a faire un debat. Nga moko deja na yebisa vieux Lwakabwanga, q nazalaka na ba questions na nga ya ko tuna Kamerhe, malheureusement, bazo sala makambu na ndenge ya kundalupin
Par contre, residant ds le Washington DC, Je confirme qu'il n'y avait aucune info sur la tenue de cette conference, ba benganaki bango na bango. Peut etre que ces combattants (qui du reste, nga na yebeli bango neti batu ya ECIDE te) se sont senti oblige d'aller le confronter la bas, who knows?
Mais Je me demande pkoi on fait trop de bruits pour discrediter Fayulu? coe Bolya disait qu'il avait averti ces fans de Kamerhe de Washington que ce jeu aller tourner contre eux.
Le pire a mon avis c q'on parle de Ruberwa coe une peste pour attaquer Fayulu, alors q Kamerhe lui mm a de l'estime pour Ruberwa qu'il voudrait former un think-tank avec pour voir comment faire avancer la RDC (wikileaks), mais makelele nionso oyo ya nini?


djino a écrit:

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Troll le 12/3/2015, 8:36 pm

Rolling Eyes Empereur

Nous allons prendre le risque de nous "tromper"...le leader de l´APARECO ne figure pas...sur la liste de ceux qui sont "selectionés" pour prendre la suite au Congo l´an prochain Twisted Evil

Tous ceux qui ont investie..leur avenir dans APARECO se sentent roulés ...et la "frustration" de Nbganda sera de plus en plus visible avec le temps.

Ce que l´option des élections..n´a jamais figurée dans les stratégies de Ngbanda et ses hommes Arrow Pendant longtemps, il a fait croire á une "liberation" par la révolution..qui n´est pas l´option de l´admnistration Obama Exclamation Wink

Pire, l´APARECO ne figure pas sur la liste d´Herman Cohen..et n´a jamais été consultée par R Feingold:roll: Wink S´attaquer á Fayulu ou Kamerhe qui sont en faveur d´une alternance démocratique via les élections..n´est qu´une logique visible:twisted:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  ndonzwau le 15/3/2015, 2:07 am

"Questions directes à Vital Kamerhe
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=9765
De retour d’un voyage à Washington, aux Etats-Unis d’Amérique, Vital Kamerhe, président de l’UNC (Union pour la Nation Congolaise), a eu, vendredi 13 mars, un long échange au Parlement européen à Bruxelles avec l’eurodéputée belge Marie Arena (PS). A l’issue de cette rencontre, il a accordé une interview à Congo Indépendant. Parlant des manifestations des 19, 20, 21 et 22 janvier à Kinshasa, Kamerhe a eu ces mots : «Ceux qui avaient sous-estimé la capacité du peuple congolais à s’indigner, à se lever et marcher ont eu tort. »

Vous rentrez d’un séjour à Washington. Quel en était le but ?

Je reviens effectivement d’un voyage aux Etats-Unis d’Amérique. Pourquoi ? Tout simplement parce que la République démocratique du Congo se trouve à la croisée des chemins. Une situation qui nécessité de frapper à toutes les portes de nos partenaires. A l’instar d’autres formations politiques de l’opposition, notre parti avait reçu une invitation à se rendre dans la capitale américaine. Nous avons saisi cette opportunité pour plaider en faveur de la situation dans notre pays. A savoir que la publication d’un «calendrier électoral global» après une lutte héroïque du peuple congolais - à l’appel de l’opposition et de la Société civile - ne doit pas donner aux Américains l’impression que le processus électoral avance bien au Congo. Bien au contraire. Ce calendrier est certes «global» mais il n’est pas réaliste. Il est même "dangereux" parce que non-consensuel.
Dangereux…
Dangereux parce que si ce calendrier était appliqué tel quel, je ne vois pas comment la CENI (Commission électorale nationale indépendante) pourrait organiser le même jour les élections provinciales, municipales, locales et urbaines, soit au total 1.500 circonscriptions électorales. On peut gager qu’il y aura des électeurs qui ne sauront même pas voter. Il y aura des conflits…
Que propose l’opposition ?
Nous ne nous sommes pas limités à critiquer. Nous avons fait une proposition sous forme de calendrier.

Quelle peut-on retenir en substance ?
Primo : nous retenons pour l’année en cours l’organisation des élections provinciales pour renouveler les mandats des députés provinciaux lesquels doivent élire les gouverneurs de province. Il s’agit des 11 provinces qui existent actuellement. Secundo : les élections sénatoriales. Je tiens à relever qu’en dépit de ses imperfections, ce calendrier contient quand même quelques "acquis". Le premier acquis : nous connaissons désormais que l’élection présidentielle et les législatives auront lieu en novembre 2016. Le deuxième acquis : le deuxième et dernier mandat du président Kabila expire le 19 décembre 2016 à minuit. Troisième acquis : le Président élu va entrer en fonction le 20 décembre 2016. Autre acquis : le scrutin est convoqué dans le délai constitutionnel. L’opposition estime néanmoins que ce calendrier n’est pas réaliste. Et ce pour la simple raison qu’il annonce des élections fort onéreuses : 1, 150 milliard $ US. L’opposition demande une ventilation de cette somme, rubrique par rubrique, afin de savoir comment on est arrivé là. La CENI devrait commencer par « évacuer » de son chronogramme les élections locales, municipales et urbaines. Ces consultations politiques devront être organisées après 2016.
Quelle est la suite réservée à la démarche de l’opposition?
L’opposition a transmis cette contre-proposition pour jauger la bonne foi du pouvoir en place. Nous n’ignorons pas que le président Kabila et son régime sont dans une stratégie qui consiste à multiplier des stratagèmes et des obstacles. L’objectif est d’obtenir le «glissement». Un glissement qu’ils n’ont pas eu par la révision constitutionnelle et de la modification de l’article 8 de la Loi électorale en conditionnant la tenue des élections au recensement de la population. Ils vont nous amener aux élections avec un calendrier assorti de 23 contraintes, c’est-à-dire des obstacles à faire sauter avant que ce calendrier soit réalisable. Nous estimons que pour avoir de bonnes élections, il faut de bonnes listes électorales. Le calendrier tel que publié viole la Constitution en son article 5-4 qui stipule notamment que « (…) sont électeurs et éligibles, dans les conditions déterminées par la loi, tous les Congolais de deux sexes, âgés de dix-huit ans révolus et jouissant de leurs droits civils et politiques ». Depuis juillet 2011 jusqu’à ce jour, le pays compte en son sein de nouveaux citoyens en âge de voter. Ceux-ci sont estimés à dix millions. Nous demandons donc de nouveaux enrôlements. Il faut un nouveau fichier électoral. Celui qui est là est totalement corrompu…

Après Washington, vous êtes au Parlement européen à Bruxelles. Quelle est la raison de cette visite ?
Il ne faut pas perdre de vue que l’Union européenne est le premier partenaire du Congo non seulement en matière électorale mais aussi de réforme des services de sécurité, de l’armée et de la police. Nous sommes venus dire aux responsables de l’Union européenne que nous n’acceptons pas l’indifférence qu’ils ont affiché pendant que les « forces de sécurité » tuaient des gens lors des manifestations des 19, 20, 21, 22 jusqu’au 25 janvier. On a tiré à bout portant sur des jeunes et des étudiants à Kinshasa. Il y a eu des morts à Goma et à Bukavu. Notre message a été clair : "les petits communiqués non suivis de sanctions ne nous intéressent plus. Nous voulons voir des mesures de rétorsions en commençant par des restrictions en matière d’octroi de visa". Les personnes à cibler sont connues. C’est le président Kabila et des membres de son entourage. Ces personnes-là doivent sentir qu’elles ne peuvent plus se permettre n’importe quoi dans le cadre du partenariat que nous avons avec l’Union européenne. Il importe également d’atteindre ces personnes au niveau du «portefeuille». Ces personnes ont des comptes en banque en Europe. Si l’UE ne peut pas prendre des sanctions dans sa globalité, nous escomptons des mesures au niveau des relations bilatérales avec certains Etats membres.
Vous attendez donc des pressions de la part de l’UE…
Des pressions claires et nettes! Nous sommes venus également dire que nous n’acceptons pas que le gouvernement congolais dise quand il veut ou ne veut pas collaborer avec la Mission onusienne au Congo. Pour mettre en déroute et éradiquer les rebelles du M23 – qui étaient au départ les alliés du président Kabila puisque le CNDP est avec lui -, le président Kabila a réussi à amener la communauté internationale à combattre ses adversaires du M23. C’est très bien. Nous avons voulu qu’il mobilise la communauté internationale contre les miliciens Hutu rwandais des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda). Pour les FDLR, il dit : circulez, il n’y a rien à voir. Alors que les habitants des localités concernées dans le Kivu disent qu’il n’y a rien de consistant qui s’y passe dans la traque de ces combattants.

Quel est votre commentaire sur l’implication du ministre de la Communication et des médias Lambert Mende dans le "dossier FDLR" ?
J’ai toujours dit que c’est un ministre qui fait tout. Un «ministre de tout». C’est à croire qu’il n’y a plus de ministre de la Défense ou de l’Intérieur dans ce pays. Le ministre de la Communication et des médias est dans tous les dossiers y compris ceux qui relèvent de la justice. Je l’ai entendu dire que «les auteurs intellectuels de pillages des magasins des Chinois seront arrêtés, jugés et condamnés ». Et qu’on va utiliser leurs biens personnels pour dédommager les Chinois. Je me dis que ce ministre est à la fois procureur général de République et président de la Cour suprême de justice. Il oublie qu’il y a aussi des auteurs intellectuels des tueries. Les armes qui ont ôté la vie aux Congolais lors de ces manifestations pacifiques n’appartiennent nullement aux opposants. Ce sont des armes détenues par la police nationale et la garde républicaine. Il faudra que ce ministre aille jusqu’au bout de sa logique en fournissant des réponses à quelques questions. Qui a tué des manifestants ? Les magasins des opérateurs économiques congolais ou chinois sont-ils plus importants que la vie de nos concitoyens ? Qui a arrêté Jean-Bertrand Ewanga, Jean-Claude Muyambo, Vano Kiboko, Christopher Ngoyi, Eugène Diomi Ndongala et le journaliste Mike Mukebayi ?
Le ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab, a transmis jeudi 12 mars à la CENI une liste de 477 partis et une trentaine de regroupements politiques. Selon Boshab, au regard de la loi, trois formations politiques seulement seraient en mesure de participer aux élections. Quel est votre commentaire ?
En fonction de quelle loi le dit-il? Les partis qui avaient participé aux élections du 28 novembre 2011 sont bien connus au ministère de l’Intérieur. Le ministre Boshab ne doit pas personnaliser ce ministère. Avant lui, il y avait un ministre de l’Intérieur. Après lui, il y en aura un autre. Quand le ministre de l’Intérieur donne l’autorisation et la reconnaissance à une association politique, il n’appartient nullement à un autre ministre de l’Intérieur de remettre en cause ce qui a été fait avant lui. Pourquoi a-t-il remis la liste des 477 formations politiques si, en âme et conscience, il estimait qu’il n’y a que trois organisations valables? On peut gager que parmi les trois partis, il n’y a que des formations politiques de la majorité avec le PPRD en tête…

Au cours d’une récente conférence de presse, le Premier ministre Augustin Matata Ponyo a fait le bilan de gouvernement au cours de l’année 2014. Selon lui, la situation est globalement stable au plan politique, économique, diplomatique et sécuritaire. Qu’en dites-vous ?
Je crois que le Premier ministre a raté l’occasion de se taire. Il aurait dû s’exprimer lorsque les forces de sécurité tuaient la population dans la ville de Kinshasa. Pendant cinq jours et même après, il est resté aphone comme si le pays n’était pas gouverné.
Il semble qu’il s’était rendu à l’université de Kinshasa…
On a montré les images quand il quittait le campus et non à son arrivée. On n’a pas montré « l’accueil » qui lui a été réservé. Le peuple congolais n’a plus besoin de chiffres pour savoir le cadre macroéconomique. Le peuple congolais sait mesurer dans son assiette l’amélioration de ses conditions. Le peuple congolais sait mesurer son bien-être par la qualité de l’éducation ou des soins de santé et l’état des routes de desserte agricole et la circulation entre provinces et territoires du pays. Le Premier ministre doit pouvoir nous dire combien ont coûté, au kilomètre carré, les routes construites à Kinshasa. Il doit pouvoir nous dire également la destination donnée à la somme de 80 millions $ US. Une question orale avec débat lui avait été adressée à ce sujet. Dans quel compte bancaire cet argent a pu atterrir ? Il doit nous dire si l’ordre de couper la connexion à l’Internet et celui de boucher les téléphones des opposants venaient de lui. Comme vous pouvez le voir, il y a plusieurs sujets sur lesquels nous aurions souhaité entendre le Premier ministre. J’espère qu’il ne va pas faire le Ponce Pilate en disant que ce n’est pas lui mais Kabila et ses hommes. Il ne peut pas rester dans un gouvernement sans être solidaire avec le chef de l’Exécutif. A contrario, il doit démissionner.

Quels sont les enseignements que vous tirez des manifestations de janvier dernier ?
Je ne suis pas surpris. Ces manifestations ont démontré que les gens qui sous-estimaient la capacité du peuple congolais à s’indigner, à se lever et marcher ont eu tort. La réalité est là : c’était des analyses simplistes. Des analyses simplistes qui étaient faites dans certains laboratoires ici en Occident et même à Kinshasa. J’entendais des proches de Kabila dire : «Le peuple congolais n’est pas comme le peuple burkinabé». Comme pour dire que les Congolais n’ont aucune capacité d’indignation. Le ministre des Communications lui disait : «L’opposition n’est pas en mesure de mobiliser 100 personnes». Tous ces « analystes » ont été surpris. La vérité est que nous avons fait un travail de fourmi pour expliquer au peuple que la Constitution lui donne le droit - notamment en ses articles 25, 26 et 64 - de dire non à toute dérive totalitaire. De même, de dire non quand ses droits sont violés. Nous avons la conviction que le peuple congolais ne va plus reculer. Nous allons demander à la population de rester inflexible tant face à la justice instrumentalisée qu’à l’Agence nationale de renseignements. Un procès nous attend le 23 mars prochain à Kinshasa. Notre frère Paul Nsapu vient de révéler qu’il existe une "liste" reprenant les noms des opposants qui doivent absolument être arrêtés et jugés comme « auteurs intellectuels » des événements du mois du 19 janvier. Nous voulons rappeler au président Kabila que nous, l’opposition et la société civile, avions annoncé à la télévision et à la radio que nous allions organiser une manifestation le 19 janvier. Et ce sauf s’il retirait son projet de loi électorale qui viole la Constitution. Nous l’avions prévenu que dans le cas contraire, nous allions demander au peuple congolais de se mettre debout pour barrer la route à l’imposture. Notre action n’était nullement clandestine. Mieux encore, la Constitution reconnait au peuple congolais ce droit. Devrait-on comprendre que la manifestation pacifique est érigée désormais en infraction ? La prison est faite pour les hommes. J’ai l’habitude de dire qu’il y a des hommes qui passent par la prison pour accéder au pouvoir. Tout comme, il y a des gens qui passent par le pouvoir pour terminer leur vie en prison…
Selon vous, est-il opportun de lancer dans le contexte actuel le découpage territorial ?
Ce découpage n’est nullement opportun. C’est un stratagème de plus. Il me semble que c’est l’avant-dernière cartouche qui reste au pouvoir pour obtenir le « glissement » du calendrier électoral. On cherche à instaurer l’insécurité et le conflit notamment dans la province du Katanga avec les contestations et tiraillements qui en découleront. On veut amener l’insécurité également au centre du pays. C’est le cas à Mweka, au Kasaï Occidental, où la population a dit tout le mal qu’elle pense à ce découpage. Le découpage territorial est prévu dans la Constitution en son article 2. Il doit donc avoir lieu. Cependant, la sagesse commande que cette opération soit précédée par une sensibilisation pour obtenir l’adhésion de la population. On doit y aller de manière progressive. Toute action contraire dénote de la volonté du pouvoir en place de gagner du temps. En ce qui nous concerne, nous renvoyons cette question du découpage après 2016.

L’opposition congolaise va-t-elle organiser une sorte des « primaires » pour désigner son "candidat unique" à l’élection présidentielle ?
L’opposition est déjà sur la bonne voie. Nous avons commencé par nous rassembler avec la Société civile. Nous avons par la suite défini notre combat qui consiste à sensibiliser le peuple congolais pour empêcher la révision constitutionnelle et la modification de la loi électorale en violation de la Charte fondamentale. Dire non au un calendrier électoral irréaliste et dangereux, l’adhésion au calendrier de l’opposition constituent le troisième et quatrième combat. Le cinquième combat sera le rassemblement des forces politiques de l’opposition et les forces sociales de la Société civile autour d’une vision commune de la grandeur du Congo. Vous le savez autant que moi que notre pays a la vocation d’être la locomotive du développement de l’Afrique centrale et de la sous-région des Grands lacs. Le dernier combat sera justement de désigner le "candidat unique" à l’élection présidentielle.
Que répondez-vous à ceux qui disent que le pouvoir kabiliste vous "ménage" pendant que d’autres acteurs politiques font face à des tracasseries ou croupissent à Makala ?
Il n’ y a pas que Kamerhe qui n’est pas arrêté. Le président de l’UDPS Etienne Tshisekedi n’a jamais été interpellé. Son fils, Félix, mêmement. Je n’ai pas appris qu’on a procédé à l’arrestation de plusieurs personnes de ma trempe qui étaient en déplacement à l’étranger. J’ai horreur de parler de moi-même. Voici quelques faits : ma chaîne de télévision, Canal Futur Télévision, est fermée depuis le 28 novembre 2011 à ce jour. J’ai été locataire d’une maison de l’Etat pour laquelle j’avais payé à l’avance le loyer sur l’avenue Mwene-Ditu n°5 dans la commune de la Gombe. Nonobstant cela, j’y ai été chassé comme un malpropre. Je suis le seul chef de corps qui a quitté ses fonctions sans percevoir les indemnités de sortie. En lieu et place de parler de moi, je préfère parler du Congo et de son avenir. C’est le futur du Congo qui m’intéresse. Je ne voudrais pas donner à Kabila l’occasion de me soudoyer lorsqu’il apprendra que Kamerhe se plaint pour la résidence qu’il avait réhabilitée sans être remboursé. Je sais que tôt ou tard, je serai dédommagé. Pour le moment battons-nous pour le Congo. Je profite pour saluer toute la diaspora congolaise et le peuple congolais. Soyons unis ! Pour gagner ensemble, nous devons cesser de nous tromper d’adversaire. Dorénavant, privilégions le «nous» et non le «je»…"



"Vital Kamerhe et Paul Nsapu au Parlement européen
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=9764


De gauche à droite : un représentant de la société civile européenne, Vital Kamerhe, l’animateur de la chaine TV de l’UE, l’eurodéputée belge Marie Arena et Paul Nsapu Mukulu

A l’invitation de l’eurodéputée belge Marie Arena (PS), Vital Kamerhe et Paul Nsapu Mukulu, respectivement président de l’UNC (Union pour la Nation Congolaise) et secrétaire général pour l’Afrique de la FIDH (Fédération Internationale des ligues des droits de l’Homme) ont échangé, vendredi 13 mars, une heure durant, sur la situation socio-politique au Congo-Kinshasa, via le média "ACP" (Association cultures et progrès), une chaine TV du Parlement européen.


Pour l’essentiel, le président de l’UNC Vital Kamerhe a regretté la réaction molle de l’Union européenne (UE) au lendemain de la répression violente des manifestations des 19, 20, 21 janvier à Kinshasa.
A la question de Marie Arena de savoir ce qu’il attendait du Parlement européen, "Vital" a invité l’UE et particulièrement la France et la Belgique à faire preuve de plus de volontarisme en exerçant des pressions accrues sur les dirigeants congolais notamment en matière d’octroi de visa. (...)"



"Congo-Kinshasa : pour Vital Kamerhe, il faut des sanctions contre le régime
ABONNÉS

° http://www.lalibre.be/actu/international/congo-kinshasa-pour-vital-kamerhe-il-faut-des-sanctions-contre-le-regime-55033f8135707e3e93df27ef
INTERNATIONAL
Sous Mobutu, l’Europe avait réagi" après le massacre d’étudiants à Lubumbashi(1). "Nous voulons des sanctions, notamment des restrictions de visa", contre les principaux responsables de la répression des manifestations de janvier au Congo, a déclaré à Bruxelles, vendredi, un des chefs de l’opposition congolaise, Vital Kamerhe.
M. Kamerhe a été invité à s’exprimer devant le parlement européen, à l’invitation de la députée socialiste belge Marie Arena, avant de participer à une conférence sur la situation dans son pays avec des académiques et représentants d’ONG.

La suite à découvrir dans la Sélection LaLibre.be "



"Documentaire : Parcours politique de Vital Kamerhe (Un monsieur qui s'assume)"
° https://www.youtube.com/watch?v=RTDabawP6Go&feature=youtu.be
° http://www.vital-kamerhe.com/




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  ndonzwau le 15/3/2015, 10:35 pm

"Vital Kamerhe rencontre à Bruxelles les militants de son parti
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2015/03/15/vital-kamerhe-rencontre-a-bruxelles-les-militants-de-son-parti/
Venus de Norvège, de Suède, d’Allemagne ou de France, plusieurs dizaines de membres de l’UNC (Union pour la nation congolaise) sont venus à Bruxelles écouter et applaudir leur héros, Vital Kamerhe, ancien président de l’Assemblée nationale et aujourd’hui très sérieux candidat à la présidence de la République.
A l’invitation de l’asbl Culture et Progrès et de la députée européenne Marie Arena, plusieurs orateurs avaient d’abord brossé une image de la situation actuelle du Congo. Un premier constat réunit le professeur Kita Phambu, enseignant à l’ULB et Arnaud Zacharie, président du centre national de coopération au développement : alors que le taux de croissance du Congo frôle les 10%, un chiffre qui fait rêver sous nos latitudes, et que la production de cuivre atteint les sommets inégalés de 900.000 tonnes de cuivre par an, les populations congolaises reçoivent très peu de retombées de ce pactole. Mauvaise gouvernance ? Mauvaise répartition des ressources ? Corruption et détournements au bénéfice des pays voisins ? Les constats se croisent et se rejoignent. Sur ce dernier point, celui des minerais de sang qui alimentent les conflits récurrents à l’Est du pays, Marie Arena rappela que l’Union européenne souhaiterait faire mieux que les Etats Unis qui, en adoptant la loi Dodd Frank ont pratiquement placé sous embargo toute la production minière issue de l’Afrique des Grands Lacs, pour manque de traçabilité. L’Europe, ou tout au moins les socialistes du Parlement européen, souhaiteraient étendre les restrictions à tous les minerais issus des zones de conflits, afin de ne pas pénaliser la seule Afrique centrale. A ce stade cependant, on est loin d’une application pratique de cette mesure car le groupe libéral (Alde) et le groupe démocrate chrétien (PPE) s’y opposent toujours et les lobbies de l’industrie minière se montrent très actifs sur le sujet.

Quant à Vital Kamerhe, il relata à ses partisans les chaudes journées de janvier dernier, lorsque dans plusieurs grandes villes du pays (Kinshasa, Goma, Bukavu, Kimpese) la population s’opposa à la loi qui aurait ouvert la voie à un « glissement » prolongeant le mandat du président sortant Joseph Kabila et où lui-même se retrouva séquestré dans les locaux de son parti à Kinshasa.
En accord avec Paul N’Nsapu, vice président de la Fédération Internationale des droits de l’homme, Kamerhe dénonça la répression disproportionnée des manifestations, le recours aux forces armées et le lourd bilan des évènements, chiffré à 43 morts. Il réclama aussi d’adoption de sanctions internationales afin que de tels abus ne demeurent pas impunis et détailla minutieusement les pièges du calendrier électoral tel qu’il a été présenté par la Commission nationale indépendante : «le coût de toutes les élections prévues pour 2016 est évalué à 1.650 millions de dollars. Sera-t-il possible de réunir une telle somme ? » Kamerhe, qui rappelle que Jean-Pierre Bemba, président du Mouvement pour la libération du Congo, détenu par la Cour pénale internationale, pourrait retrouver la liberté sous peu, assure cependant que «quoi qu’il advienne, le Congo aura un nouveau président le 20 décembre 2016 et aussi un ex-président qui, pour la première fois dans l’histoire de notre pays, sera encore en vie. » « L’opposition, conclut-il, « veut l’alternance, et nous y arriverons… » Mais il dénonça aussi les pièges qui pourraient encore être tendus d’ici cette échéance cruciale : le financement du scrutin, mais aussi le découpage territorial, en 26 provinces, et les difficultés du désarmement des rebelles hutus, qui rendent la guerre toujours envisageable…
Quant à Paul N’Sapu, il décrivit la mobilisation de la société civile, qui, dans le pays et à l’extérieur, s’organise déjà autour d’un seul thème « mon vote doit compter… "




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  djino le 19/3/2015, 11:28 am

Admin,


Ecoutez Ce Monsieur HERMANN COHEN qui a invité VITAL KAMERHE . Vous comprendrez pourquoi les Combattants ont boycotté la Réunion avec ce pro-Rwandais, Réunion que VITAL KAMERHE a participé...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Mathilde le 23/3/2015, 9:39 pm


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Admin le 24/3/2015, 2:23 pm

djino a écrit:Admin,


Ecoutez Ce Monsieur HERMANN COHEN qui a invité VITAL KAMERHE . Vous comprendrez pourquoi les Combattants ont boycotté la Réunion avec ce pro-Rwandais, Réunion que VITAL KAMERHE a participé...

Bjr djino,

Je m'excuse mais vous me faites rire. Laughing Laughing Laughing
Fayulu sous la direction du rwandais Ruberwa a tenu plusieurs réunions. Quel combattant a "boycotté" ces rencontres ?  Allez-y comprendre mon cher djino Smile

A cause de cette mentalité rétrograde, subjective et basée sur le mensonge, la majorité proche à Kabila régnera sur la RDC encore pour au moins 10 ans Wink

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Troll le 24/3/2015, 3:05 pm

@ Cool HERMAN COHEN

Ce n´est pas la vrai raison de l´attaque contre Kamerhe @ Les propos d´Herman Cohen sont vieux..et il n´a pas été fonctionaire au Departement d´État depuis qu´Obama est président des USA.

S´il faut se fier á la politique des USA..mis en pratique par J Kerry et R Feingold, il sera très difficile de croire que le "Departement d´État considere le Kivu comme faisant partie du Rwanda"

Ce que la defaite du M23 qui constitue la meilleure démonstration de la politique de l´admnistration Obama au Congo pale se base avant tout sur une "determination" datée de H Clinton, et mis en application concrètement par J Kerry et R Feingold

Faut-il croire la propagande de mr Ngbanda qui affirme que Herman Cohen est entrain "d´imposer" un candidat Rwandais, tongue pale ou un "candidat du Rwanda" confused On ne peut que s´imaginer la reaction de tous ces congolais 100 % comme José Makila, Fayulu, JC Mvwemba rabbit si c´est vrai qu´Herman Cohen les invite pour faire une telle proposition silent cyclops

Herman Cohen est-il si "naif" en continuant de croire que les congolais peuvent ceder le Kivu au Rwanda et laisser les "hutus" rwandais envahir les Kasai, ou laisser les hommes d´affaires Rwandais gerer les ressources minerales du Kivu? Peut-il réellement continuer á croire que les congolais sont si naifs qu´ils ne comptent pas se venger contre le Rwanda ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  ndonzwau le 24/3/2015, 5:40 pm

Admin a écrit:
djino a écrit:Admin,

Ecoutez Ce Monsieur HERMANN COHEN qui a invité VITAL KAMERHE . Vous comprendrez pourquoi les Combattants ont boycotté la Réunion avec ce pro-Rwandais, Réunion que VITAL KAMERHE a participé...

Bjr djino,

Je m'excuse mais vous me faites rire. Laughing Laughing Laughing
Fayulu sous la direction du rwandais Ruberwa a tenu plusieurs réunions. Quel combattant a "boycotté" ces rencontres ?  Allez-y comprendre mon cher djino Smile

A cause de cette mentalité rétrograde, subjective et basée sur le mensonge, la majorité proche à Kabila régnera sur la RDC encore pour au moins 10 ans Wink

Il y'a eu aussi des tentatives de perturbation des réunions de Fayulu par les fameux "combattants, résistants, patriotes" à Bruxelles, Paris et Lausanne pour la même raison et leurs radios n'ont pas manqué d'en faire leurs choux gras ! Passons !

En vérité, l'obsession rwandaise de certains de nos Compatriotes tourne à l'agitation stérile, se croyant détenir le monopole du patriotisme, de la vérité et de la bonne stratégie alors qu'il est plus qu'évident que non seulement personne ne sera élu sur sa lutte contre les rwandais mais aussi et surtout personne ne gagnera seul !
Je ne vois pas Herman Cohen qui reste un homme qui compte en Amérique dans la politique africaine, que nous le voulions ou non, imposer un candidat du Rwanda parce que jadis il avait donné le Kivu aux rwandais; il sait bien que la balkanisation qu'il prônait alors s'est heurtée au "souverainisme" des Congolais qui tiennent à l'intégrité de leur territoire...
Et lorsqu'on sait que le candidat qui a le plus de chances de gagner est celui qui aura fait sur le terrain de bonnes alliances, continuer à jeter ainsi des anathèmes sur certains des leaders ne peut que diviser davantage l'Opposition et faire gagner le candidat du pouvoir...

Malheureusement beaucoup ne saisissent pas cet impératif et croient que c'est le radicalisme incantatoire qui fera gagner l'Opposition ! "L'occupation" oui, mais comment s'en défaire, en nous engageant dans une lutte de libération armée ? Où sont-elles ses forces armées qui doivent nous libérer depuis qu'on le chante à tue-tête ?
Dommage que notre ami Djino et beaucoup d'autres ne comprennent pas que si l'Opposition gagne les élections, c'est aussi commencer à vaincre cette "occupation" et comment d'autre sinon en nous rassemblant ? Et en quoi un Kamerhe dans une coalition serait-il plus nuisible qu'un autre ?
Réveillons-nous pour adopter les bonnes stratégies; il est déjà plus qu'urgent de nous regarder en face et de regarder la situation sur le terrain les yeux ouverts pas en rêvant  !




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Admin le 24/3/2015, 6:49 pm

ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
djino a écrit:Admin,

Ecoutez Ce Monsieur HERMANN COHEN qui a invité VITAL KAMERHE . Vous comprendrez pourquoi les Combattants ont boycotté la Réunion avec ce pro-Rwandais, Réunion que VITAL KAMERHE a participé...

Bjr djino,

Je m'excuse mais vous me faites rire. Laughing Laughing Laughing
Fayulu sous la direction du rwandais Ruberwa a tenu plusieurs réunions. Quel combattant a "boycotté" ces rencontres ?  Allez-y comprendre mon cher djino Smile

A cause de cette mentalité rétrograde, subjective et basée sur le mensonge, la majorité proche à Kabila régnera sur la RDC encore pour au moins 10 ans Wink

Il y'a eu aussi des tentatives de perturbation des réunions de Fayulu par les fameux "combattants, résistants, patriotes" à Bruxelles, Paris et Lausanne pour la même raison et leurs radios n'ont pas manqué d'en faire leurs choux gras ! Passons !

En vérité, l'obsession rwandaise de certains de nos Compatriotes tourne à l'agitation stérile, se croyant détenir le monopole du patriotisme, de la vérité et de la bonne stratégie alors qu'il est plus qu'évident que non seulement personne ne sera élu sur sa lutte contre les rwandais mais aussi et surtout personne ne gagnera seul !
Je ne vois pas Herman Cohen qui reste un homme qui compte en Amérique dans la politique africaine, que nous le voulions ou non, imposer un candidat du Rwanda parce que jadis il avait donné le Kivu aux rwandais; il sait bien que la balkanisation qu'il prônait alors s'est heurtée au "souverainisme" des Congolais qui tiennent à l'intégrité de leur territoire...
Et lorsqu'on sait que le candidat qui a le plus de chances de gagner est celui qui aura fait sur le terrain de bonnes alliances, continuer à jeter ainsi des anathèmes sur certains des leaders ne peut que diviser davantage l'Opposition et faire gagner le candidat du pouvoir...

Malheureusement beaucoup ne saisissent pas cet impératif et croient que c'est le radicalisme incantatoire qui fera gagner l'Opposition ! "L'occupation" oui, mais comment s'en défaire, en nous engageant dans une lutte de libération armée ? Où sont-elles ses forces armées qui doivent nous libérer depuis qu'on le chante à tue-tête ?
Dommage que notre ami Djino et beaucoup d'autres ne comprennent pas que si l'Opposition gagne les élections, c'est aussi commencer à vaincre cette "occupation" et comment d'autre sinon en nous rassemblant ? Et en quoi un Kamerhe dans une coalition serait-il plus nuisible qu'un autre ?
Réveillons-nous pour adopter les bonnes stratégies; il est déjà plus qu'urgent de nous regarder en face et de regarder la situation sur le terrain les yeux ouverts pas en rêvant  !




Compatriotiquement!
Vous le dites si bien Ndonzwau

Et lorsqu'on sait que le candidat qui a le plus de chances de gagner est celui qui aura fait sur le terrain de bonnes alliances, continuer à jeter ainsi des anathèmes sur certains des leaders ne peut que diviser davantage l'Opposition et faire gagner le candidat du pouvoir...
C'est ce qui va arriver! Nous voterons tous Moise Katumbi qui en passant est métis (50% congolais) et a pour épouse une rwandaise. J'aimerai vraiment voir ça finalement Wink

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Jim KK le 25/3/2015, 9:13 am

Guerre de leadership au sein de l´opposition

Alors qu'elle a émis le vœu de présenter un candidat unique à la présidentielle de 2016, l'opposition reste divisée quant au choix du candidat fédérateur. Et en interne, la guerre de leadership fait rage.

"Nous avons un problème sérieux à l'opposition. Certains anciens membres de la Majorité qui nous ont rejoint veulent tirer un certain leadership pour servir des intérêts que nous ne connaissons pas", a dit à TOP CONGO FM, Jean-Claude Mvuemba.

Le président du MPCR fait allusion au conflit entre Vital Kamerhe et Martin Fayulu qui nourrissent, chacun de son côté, pour ambition de conduire l'opposition.

"Ces deux personnalités ont déserté la majorité présidentielle pour nous rejoindre. Ils ont signé le code de bonne conduite de l'opposition. Mais ils n'arrêtent pas de se tirailler. Il faut absolument mettre fin à cette situation. Car nous tenons à une candidature commune de l'opposition pour 2016".

Et l'élu du Bas-Congo d'ajouter.

"Quoi qu'en politique les ambitions sont légitimes, le destin national n'est pas réservé à tout le monde. Ils doivent donc, pour le moment, mettre leurs ambitions dans leurs poches".

Read more at http://www.congosynthese.com/news_reader.aspx?Id=10729#gLudOYfkiEzuhriY.99

_______________________________________________

Esi ebandi!

Bakoliana bango na bango

Kamehre, Fayulu, E. Tshisekedi, Katompa, Ilunga, Lumbala, JP Bemba, Kengo. Ekosala Benda bika

Et pendant ce temps, M. Katumbi alingi ko banda Safari na ye. Pour son compte ou celui du PPRD Question Question

Kamehre asalaki pe caravane de la paix. Mais ezali déjà oubliée Laughing Laughing Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Admin le 25/3/2015, 2:46 pm

Jim KK a écrit:Guerre de leadership au sein de l´opposition

Alors qu'elle a émis le vœu de présenter un candidat unique à la présidentielle de 2016, l'opposition reste divisée quant au choix du candidat fédérateur. Et en interne, la guerre de leadership fait rage.

"Nous avons un problème sérieux à l'opposition. Certains anciens membres de la Majorité qui nous ont rejoint veulent tirer un certain leadership pour servir des intérêts que nous ne connaissons pas", a dit à TOP CONGO FM, Jean-Claude Mvuemba.

Le président du MPCR fait allusion au conflit entre Vital Kamerhe et Martin Fayulu qui nourrissent, chacun de son côté, pour ambition de conduire l'opposition.

"Ces deux personnalités ont déserté la majorité présidentielle pour nous rejoindre. Ils ont signé le code de bonne conduite de l'opposition. Mais ils n'arrêtent pas de se tirailler. Il faut absolument mettre fin à cette situation. Car nous tenons à une candidature commune de l'opposition pour 2016".

Et l'élu du Bas-Congo d'ajouter.

"Quoi qu'en politique les ambitions sont légitimes, le destin national n'est pas réservé à tout le monde. Ils doivent donc, pour le moment, mettre leurs ambitions dans leurs poches".

Read more at http://www.congosynthese.com/news_reader.aspx?Id=10729#gLudOYfkiEzuhriY.99

_______________________________________________

Esi ebandi!

Bakoliana bango na bango

Kamehre, Fayulu, E. Tshisekedi, Katompa, Ilunga, Lumbala, JP Bemba, Kengo. Ekosala Benda bika

Et pendant ce temps, M. Katumbi alingi ko banda Safari na ye. Pour son compte ou celui du PPRD Question  Question

Kamehre asalaki pe caravane de la paix. Mais ezali déjà oubliée Laughing Laughing Laughing
Oza na ayo na raison Jim KK, nga penza na lingi Katumbi a gagné penza kitoko!!!!!!!!!!!! Laughing

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Troll le 25/3/2015, 6:02 pm

Sad Mr l´Admn

JC Mvuemba Question Question Il ne semble pas être "signataire" du pacte de l´opposition qui exige un candidat unique, un programme électoral unique.. Embarassed
Vous devez retrouver la raison très facilement Wink Exactement comme F Diongo, JC Mvuemba sait d´avance que Tshitshi ne peut-être ce "candidat unique" de l´opposition D´où

Au fond, certains analyses pensent qu´au bout de la course, une alliance composée de moins de 5 partis politiques de l´opposition sera capable de proposer un candidat unique..Tandis que certains partis de l´opposition vont soit continuer á soutenir Tshitshi...soit se lancer dans la course individuellement WAIT AND SEE

Ne soyez pas surpris sur la position de JC Mvuemba... (en passant, Fayulu n´est pas candidat á la présidence:nonono: )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 26/3/2015, 3:11 am

Il est donc possible que la prochaine élection présidentielle oppose Moïse Katumbi à Vital Kamerhe, soit donc un membre du PPRD et un ancien membre du PPRD ! Ainsi donc, le PPRD aura réussi à écarter avant même l'élection tout candidat qui ne proviendrait pas du PPRD.

Tout simplement brillant.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  ndonzwau le 26/3/2015, 3:38 pm

Libre Examen a écrit:Il est donc possible que la prochaine élection présidentielle oppose Moïse Katumbi à Vital Kamerhe, soit donc un membre du PPRD et un ancien membre du PPRD ! Ainsi donc, le PPRD aura réussi à écarter avant même l'élection tout candidat qui ne proviendrait pas du PPRD.

Tout simplement brillant.

Je ne saisis pas très bien votre culbute, LE !
Selon vous si l'élection à terme opposait Katumbi à Kamerhe, cela signifierait que "le PPRD aurait alors réussi à écarter tout autre candidat à l'opposition" autre que Kamerhe ?
Comment se fait-ce, dites nous en plus !




Compatriotiquement !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 26/3/2015, 5:34 pm

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:Il est donc possible que la prochaine élection présidentielle oppose Moïse Katumbi à Vital Kamerhe, soit donc un membre du PPRD et un ancien membre du PPRD ! Ainsi donc, le PPRD aura réussi à écarter avant même l'élection tout candidat qui ne proviendrait pas du PPRD.

Tout simplement brillant.

Je ne saisis pas très bien votre culbute, LE !
Selon vous si l'élection à terme opposait Katumbi à Kamerhe, cela signifierait que "le PPRD aurait alors réussi à écarter tout autre candidat à l'opposition" autre que Kamerhe ?
Comment se fait-ce, dites nous en plus !




Compatriotiquement !

Désolé, j’avais oublié d’indiquer que ce serait évidemment pure coïncidence.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  ndonzwau le 26/3/2015, 7:38 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:Il est donc possible que la prochaine élection présidentielle oppose Moïse Katumbi à Vital Kamerhe, soit donc un membre du PPRD et un ancien membre du PPRD ! Ainsi donc, le PPRD aura réussi à écarter avant même l'élection tout candidat qui ne proviendrait pas du PPRD.

Tout simplement brillant.

Je ne saisis pas très bien votre culbute, LE !
Selon vous si l'élection à terme opposait Katumbi à Kamerhe, cela signifierait que "le PPRD aurait alors réussi à écarter tout autre candidat à l'opposition" autre que Kamerhe ?
Comment se fait-ce, dites nous en plus !




Compatriotiquement !

Désolé, j’avais oublié d’indiquer que ce serait évidemment pure coïncidence.

Question  Question  Question Suspect Suspect Suspect Suspect lol! lol! lol!



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 26/3/2015, 7:46 pm

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:Il est donc possible que la prochaine élection présidentielle oppose Moïse Katumbi à Vital Kamerhe, soit donc un membre du PPRD et un ancien membre du PPRD ! Ainsi donc, le PPRD aura réussi à écarter avant même l'élection tout candidat qui ne proviendrait pas du PPRD.

Tout simplement brillant.

Je ne saisis pas très bien votre culbute, LE !
Selon vous si l'élection à terme opposait Katumbi à Kamerhe, cela signifierait que "le PPRD aurait alors réussi à écarter tout autre candidat à l'opposition" autre que Kamerhe ?
Comment se fait-ce, dites nous en plus !




Compatriotiquement !

Désolé, j’avais oublié d’indiquer que ce serait évidemment pure coïncidence.

Question  Question  Question Suspect Suspect Suspect Suspect lol! lol! lol!



Compatriotiquement!

Merci, mais je n'en demandais pas tant. Ne perdez quand même pas la tête !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  ndonzwau le 18/4/2015, 4:50 pm

C'est curieux. je me rends compte que sur CD on ne parle presque jamais du fameux procès Kamerhe vs Moleka; est-on lassé de le voir s'éterniser sans verdict ? Possible...

Toujours est-il est de coutume de ne parler de Kamerhe chez beaucoup qu'en termes de reproches et rarement à son avantage, on ne peut s'attaquer que ceux qui font et défont l'actualité chez nous, me direz-vous, mais dans tous les cas chez certains Congolais comme Ngbanda ils ne veulent voir chez Kamerhe qu'un autre rwandais de service commis pour parfaire l'occupation et chez d'autres, surtout les tshisekedistes purs et durs, un faux opposant au service de "JK" et beaucoup de ceux-là confortent leurs affirmations au fait que Kamerhe n'aurait jamais inquiété par le régime alors qu'on ne fait pas le même grief à un F Tshisekedi qui se promène prêcher sa parole au Kasai, au Katanga et partout sans jamais avoir été bousculé le moins du monde, alors que depuis près d'un an court un procès clairement politique sur la tête de Kamerhe ! Il risque même d'être le premier client de la nouvelle-née Cour Constitutionnelle !

Ce n'est peut-être pas le moment de disserter de Kamerhe, de vrais ou faux opposants; ça va vite revenir avec les échéances électorales qui s'approchent mais ça m'a fait tilt et voici à ce propos un bref florilège chronologique de papiers sortis sur le procès Kamerhe-Moleka que j'ai compulsés rapidement :


"L'UNC DENONCE L'AGRESSION DE SES MILITANTS DEVANT LA COUR SUPREME DE JUSTICE ET MENACE DE PORTER PLAINTE"  
° http://www.vital-kamerhe.com/pdf/uncden.pdf

"RDC: renvoi du procès de Vital Kamerhe devant la Cour constitutionnelle"
° http://www.rfi.fr/afrique/20150414-rdc-vital-kamerhe-proces-cour-constitutionnelle-supreme-wivine-moleka/

"RDC: LE FEUILLETON JUDICIAIRE DE L'OPPOSANT KAMERHE REBONDIT"
° http://www.izf.net/afp/rdc-feuilleton-judiciaire-lopposant-kamerhe-rebondit

°  http://congomikili.com/kinshasa-proces-kamerhe-wivine-moleka-des-combattants-de-lunc-tabasses/
° http://www.lephareonline.net/laffaire-kamerhe-moleka-renvoyee-a-la-cour-constitutionnelle/

"Affaire Kamerhe-Moleka : la Cour suprême de justice sursoit l’audience"  
° http://radiookapi.net/actualite/2015/04/13/affaire-kamerhe-moleka-la-cour-supreme-decrete-la-surseance-de-laudience/

° http://www.africa243.com/2015/04/rdc-vital-kamerhe-annonce-sa-plainte-contre-le-parti-presidentiel/

"Interview Choc: Vital Kamerhe, à coeur ouvert, aborde tous les non dits: Katumbi, Tshisekedi, Kabila, le charnier de Maluku, Katanga et la xénophobie en RSA"  
° http://coraliekiengeshow.com/2015/04/11/voici-linterview-choc-et-sans-tabou-vital-kamerhe-dans-coralie-kienge-show/

° http://latempete.info/proces-wivine-moleka-contre-vital-kamerhe-la-cour-se-prononcera-sur-les-exceptions-le-13-avril-2015-a-kinshasa/
° http://www.laprosperiteonline.com/index.php/nation/581-cour-supreme-de-justice-le-proces-kamerhe-renvoye-au-13-avril-prochain
° http://www.lephareonline.net/kamerhe-moleka-la-defense-denonce-un-arret-frauduleux-de-la-csj/
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article3479

Procès Wivine Moleka-Vital Kamerhe: L’adresse de l’accusé pose problème  
° http://groupelavenir.org/proces-wivine-moleka-vital-kamerhe-ladresse-de-laccuse-pose-probleme/

"Procès Vital Kamerhe - Wivine Moleka : Nouveau round le 30 mars 2015 (23 mars 2015)"
° http://www.vital-kamerhe.com/pdf/vkwm30mars.pdf

"RDC : l’arrêt sur le procès pour diffamation contre Kamerhe annoncé pour le 30 mars"
° http://www.lavoixdelamerique.com/content/rdc-l-arret-sur-le-proces-pour-diffamation-contre-kamerhe-annonce-pour-le-30-mars/2691475.html

"Affaire Kamerhe vs Moleka : l’audience reportée à lundi prochain"
° http://radiookapi.net/regions/kinshasa/2015/03/23/affaire-kamerhe-moleka-laudience-reportee-lundi-prochain/

° https://fr-fr.facebook.com/code243news/posts/878856562178481

"Procès KAMERHE : Tentative d’éliminer un adversaire politique"  
° http://afrique.kongotimes.info/rdc/justice/9076-proces-kamerhe-tentative-eliminer-adversaire-politique-pgr-wivine-moleka-contre-vital-cause-renvoyee-mars-2015.html 

° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=12032:proces-pgr-et-wivine-moleka-contre-vital-kamerhe-la-cause-renvoyee-au-23-mars-215&catid=90:online-depeches&Itemid=472

"RDC: ouverture du procès Vital Kamerhe à la Cour suprême"
° http://radiookapi.net/actualite/2015/02/23/rdc-ouverture-du-proces-vital-kamerhe-la-cour-supreme/

"RDC: renvoi du procès de l’opposant Vital Kamerhe"
° http://www.rfi.fr/afrique/20150223-rdc-renvoi-proces-opposant-vital-kamerhe-wivine-moleka-unc/

° http://radiookapi.net/actualite/2015/02/22/bas-congo-lunc-denonce-lacharnement-contre-vital-kamerhe-dans-laffaire-wivine-moleka/  
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=9708

"Wivine Moleka et Vital Kamerhe au corps à corps"  
° http://www.lesoftonline.net/articles/wivine-moleka-et-vital-kamerhe-au-corps-%C3%A0-corps  





Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  ndonzwau le 18/8/2016, 2:40 am

"RD Congo : Vital Kamerhe change de ligne pour jouer la carte de l’apaisement avec le pouvoir
° http://www.jeuneafrique.com/mag/349225/politique/rd-congo-vital-kamerhe-change-de-ligne-jouer-carte-de-lapaisement-pouvoir/
Le divorce couve entre Vital Kamerhe et les autres leaders de l’opposition alignés derrière Étienne Tshisekedi.
L’ancien président de l’Assemblée nationale a décidé de jouer la « carte de l’apaisement » avec le pouvoir « pour éviter l’enlisement de la crise politique en cours » en RD Congo, confie l’un de ses proches. À l’en croire, cette nouvelle position de Kamerhe a été saluée le 20 juillet par le président Denis Sassou Nguesso, qui l’a reçu à Brazzaville. « Les deux hommes étaient en froid depuis plus d’une année : DSN ne prenait plus les appels de Kamerhe », rappelle un autre collaborateur du président de l’UNC.

Contrairement à Tshisekedi et à Moïse Katumbi, qui récusent le facilitateur Edem Kodjo, Kamerhe ne voit plus d’inconvénient à ce que l’ancien Premier ministre togolais, entouré du groupe de travail du dialogue politique, conduise ces pourparlers. Pour lui, rien ne justifie plus aujourd’hui le refus d’aller discuter avec le camp Kabila. Quid de la libération des prisonniers politiques et de l’arrêt des poursuites visant l’opposant Moïse Katumbi ? « Ils constitueront l’un des points à l’ordre du jour du dialogue », tranche un élu de l’UNC."



Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:25 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum