Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 22/8/2014, 5:38 pm

En fait, cette entrevue semble avoir été arrangée, taillée sur mesure et accordée à Kamerhe par un ami afin de l'aider à réparer sa bévue lorsqu'il a donné une réponse ambiguë à une question qu'il n'avait, peut-être, pas aimée mais qui était une occasion pour lui d'ôter tout doute sur sa nationalité. Il avait laissé pas l'occasion.

Kamerhe a ainsi aidé à alimenter la controverse sur sa nationalité mettant ceux qui pouvaient le défendre, à ce sujet, dans une situation difficile. Que voulez-vous ! Eh oui, ça arrive même aux plus intelligents.

Le voici maintenant forcé à répondre aux personnes qui avait posé la question en donnant une réponse clair au lieu de tenter de les ridiculiser jusqu'au point de les accuser en disant que c'était à cause des gens comme eux que le Congo ne marche pas, que le Congo est dans la situation dans lequel il se trouve.

Rien ne peut être plus faux. Ces personnes qui lui ont posé la question n'ont jamais été à la charge du Congo. Le Congo est dans la situation dans laquelle il se trouve à cause des gens qui ont exercé et qui exercent le pouvoir au Congo.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  ndonzwau le 22/8/2014, 6:27 pm

Libre Examen a écrit:En fait, cette entrevue semble avoir été arrangée, taillée sur mesure et accordée à Kamerhe par un ami afin de l'aider à réparer sa bévue lorsqu'il a donné une réponse ambiguë à une question qu'il n'avait, peut-être, pas aimée mais qui était une occasion pour lui d'ôter tout doute sur sa nationalité. Il avait laissé pas l'occasion.

Kamerhe a ainsi aidé à alimenter la controverse sur sa nationalité mettant ceux qui pouvaient le défendre, à ce sujet, dans une situation difficile. Que voulez-vous ! Eh oui, ça arrive même aux plus intelligents.

Le voici maintenant forcé à répondre aux personnes qui avait posé la question en donnant une réponse clair au lieu de tenter de les ridiculiser jusqu'au point de les accuser en disant que c'était à cause des gens comme eux que le Congo ne marche pas, que le Congo est dans la situation dans lequel il se trouve.

Rien ne peut être plus faux. Ces personnes qui lui ont posé la question n'ont jamais été à la charge du Congo. Le Congo est dans la situation dans laquelle il se trouve à cause des gens qui ont exercé et qui exercent le pouvoir au Congo.
 
Je me trompe peut-être mais moi je retiens de cet entretien d'abord l'enseignement ou la confirmation qu'il y a des hommes politiques qui emploient les ressources à leur portée pour semer leur message, pour faire de la propagande politique qui n'est pas un viol de qui que ce soit, c'est le cas de Kamerhe !

Est-il allé jusqu'à se trouver un ami pour faire une émission autour de lui ou coincidence il était là et essaye d'en profiter ?
Je n'ai aucune information ni aucun autre élément pour le confirmer ici et franchement ce n'est pas le plus important; ce qui compte c'est la teneur et la reception du message... C'est là où le décryptage patine, selon moi !
Bon, attendons voir !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  voisin4 le 22/8/2014, 8:25 pm

[quote="Libre Examen"][color=#0000cc]En fait, cette entrevue semble avoir été arrangée, taillée sur mesure et accordée à Kamerhe par un ami afin de l'aider à réparer sa bévue lorsqu'il a donné une réponse ambiguë à une question qu'il n'avait, peut-être, pas aimée mais qui était une occasion pour lui d'ôter tout doute sur sa nationalité. Il avait laissé pas l'occasion.


[color=#ff3333][b]Cmmt avez-vs garde votre precieux Vital sur vos diplomes sous Mobutu?

Question absolument simple et ne pouvant causer un seul embarrass a tt zairois.
Cette question n'est genante que pour soeur Elombe qui vient d'une autre planete. car elle a qlq chose a cacher.


Il LUI aura fallu 4 ans pour dire ce q'il dit maintenant!! '' Il n'y a pas de ViTAL SUR MES DOCUMENTS." Gosh! It was so easy to say that when, not once but twice the question echoed in the room.
Et je parie que maintenant il peut mettre a la portee de tous ce [size=13]qu'Il n'avait pas la possibilte de faire en 2010.
I won't swallow the piece... too big







Le voici maintenant forcé à répondre aux personnes qui avait posé la question en donnant une réponse clair au lieu de tenter de les ridiculiser jusqu'au point de les accuser en disant que c'était à cause des gens comme eux que le Congo ne marche pas, que le Congo est dans la situation dans lequel il se trouve.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 22/8/2014, 9:14 pm

Sur les élections, il est bien clair qu'il ne veut pas du tout de Malu Malu. On le comprend. Il est le favori pour 2016.

Sur les élections de 2011, il est catégorique : Joseph Kabila a triché. Ce n'est plus si clair à propos des élections de 2006. Il n'en parle pas. Tout ce que l'on peut retenir, ce qu'il a dit : "J'assume mon passé". Le seul indice, sur ce passé, quant aux élections de 2006, ce qu'il ne veut absolument pas de Malu Malu.

La réponse serait donc dans la non-réponse, ou plus dans le non-dit. Il était là en 2006. Il était avec Malu Malu. il fait partie de la bande. Excusez-moi :il faisait partie de la bande.

Il en appelle aujourd'hui à un candidat unique de l'opposition. Il est prêt à concéder si ce candidat n'est pas lui. Que de bonnes intentions donc. Cependant, paradoxalement, en même temps, il encourage le schisme du MLC. En fait, il reproche au MLC exactement ce que d'autres lui reprochent.

L'appel au schisme du MLC peut avoir, en effet, pour but caché d'affaiblir Jean Pierre Bemba. Il faut l'écarter avant qu'il ne soit trop tard. Comment, en effet, expliquer qu'on en appelle à un candidat unique et qu'on encourage, en même, temps la scission d'autres partis ? L'on nous rétorque que c'est faire ça la politique. Mais pourquoi donc, cette prérogative serait réservé à une seule personne ?

Martin Fayulu, dans un entretien avec quelques Congolais aux États-Unis (voir vidéo postée dans un autre sujet) revient sur les négociations qu'il yma eu entre l'UDPS et le MLC. Martin Fayulu avait proposé que le poste de premier ministre soit accordé au MLC. Tout paraissait être conclu. Le MLC semblait avoir le poste de premier ministre dans la poche. Mais cela, ne leur a pas suffi. Il fallait qu'EtienneTshisekedi s'explique. Il devrait leur expliquer pourquoi il n'avait pas soutenu Jean Pierre Bemba en 2006. Cela dessus que les négociations ont échoué, Etienne Tshisekedi ayant appelé Martin Fayulu pour mettre fin à ces négociations.

Ainsi donc, c'est bien beau d'en appeler à un candidat unique mais c'est encore mieux d'en appeler en tout temps, et pas seulement lorsque l'on semble être le favori. Tout le monde peut faire la politique. Ce que l'on accorde à l'un, on devrait l'accorder à l'autre sinon ça devient du monnayage avec le regard toujours placé sur soi-même d'abord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 22/8/2014, 10:07 pm

voisin4 a écrit:[...]

Cmmt avez-vs garde votre precieux Vital sur vos diplomes sous Mobutu?

Question absolument simple et ne pouvant causer un seul embarrass a tt zairois.

[...]

[/color]
Il LUI aura fallu 4 ans pour dire ce q'il dit maintenant!! '' Il n'y a pas de ViTAL SUR MES DOCUMENTS." Gosh! It was so easy to say that when, not once but twice the question echoed in the room.
Et je parie que maintenant il peut mettre a la portee de tous ce qu'Il n'avait pas la possibilte de faire en 2010.
I won't swallow the piece... too big
[...]

Tala kaka. Sikoyo azalaki obligeait abeta mabanga y a danzé. Atangi ba kombo ya ba Congolais nyonso oyo ayebi. Ata kutu Olomide, atikala kotanga ba kombo ya batu denge wana te na ba zembo na ye. C'était tout une performance sur ce plan là.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  ndonzwau le 22/8/2014, 11:40 pm

Kamerhe, le favori au sein de l'opposition (en cas de candidat unique de l'opposition, je suppose) ???
Ah bon ? D'où sort-on telle déduction ? Dans tous les cas, ce n'est pas la conclusion où me mène ma pauvre expertise...
Pour moi, c'est là soit une intox délibérée pour l'empêcher, soit c'est une analyse (hâtive ?) dont perso je ne perçois pas les arguments convaincants...

Soyons sérieux : à ce stade rien n'indique qui sortirait consensuellement d'une telle primaire et Kamerhe s'il est l'un des prétendants et celui qui s'applique plus visiblement en "bataillant" pour la gagner, il a beaucoup d'obstacles à franchir, beaucoup le soulignent ici à l'envi et lui-même le sait...
Perso, certes je ne l'écarte pas comme le décrètent ici certains radicaux anti-Kamerhe mais dirais que malgré mes sympathies argumentées envers Kamerhe à l'avance, je ne le désignerais définitivement qu'en comparaison avec ses éventuels rivaux et leur "campagne" !

Les Congolais, population, société civile, hommes politiques, restent selon moi d'irréductibles objecteurs en cette matière qui ne se laissent pas acheter si facilement...
C'est dire que celui qui gagnerait une telle confrontation n'est désigné à l'avance, c'est celui qui réussira à convaincre le plus grand nombre, il le gagnera sur le terrain ou il n'y aura pas de candidat unique...
A ce stade, selon moi, parler d'un favori ne relève d'aucune analyse concrète !


En passant, je voudrais savoir sur quels attendus ceux qui se cristallisent sur la nationalité de Kamerhe se battent-ils pour en faire un casus belli ?
Est-ce sur le risque qu'il peut représenter en "taupe rwandaise" éventuelle dans un Congo occupé pour balkanisation au profit du Rwanda et alliés ou sur le décompte commun et rigide du "Congolais de souche" seul légal à prétendre à la PR ?
Subsidiairement : existe-t-il ou pas pour eux un problème réel des frontaliers dont la nationalité peut prêter raisonnablement à discussion ou à choix pour ces habitants ?
Ou autre chose...
Que me répondriez-vous par exemple, mon cher Mr Voisin ?



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Rwakanysigize cheval de...Kin

Message  voisin4 le 23/8/2014, 12:40 am

Est-ce sur le risque qu'il peut représenter en "taupe rwandaise" éventuelle dans un Congo occupé pour balkanisation au profit du Rwanda et alliés ou sur le décompte commun et rigide du "Congolais de souche" seul légal à prétendre à la PR ?
Subsidiairement : existe-t-il ou pas pour eux un problème réel des frontaliers dont la nationalité peut prêter raisonnablement à discussion ou à choix pour ces habitants ?
Ou autre chose...
Que me répondriez-vous par exemple, mon cher Mr Voisin ?

Compatriotiquement![/i][/color][/quote]


Slt doc! Je crois avoir deja repondu a cette question. Je reprends my thinking:
Museveni, Kagame et ts les nilotiques qui reprochent a Nkolo Nzambe de ne pas avoir accorde les mm richesses qu’aux Z. Apres avoir lgtps bave sur les potentialities de mon pays, ils sont passes a l’acte.
Et ns avons +rs infiltres ds mon pays pr saborder tt projet de ns organizer. Ces gens ont passé des annees a ns observer et ont reussi a ns imposer cette pieuvre au Sommet.
Je me doute bien qu’ils aient prevu un plan de rechange au cas ou. Et cela s’est bien prepare: Rwakanysigize EST bel et bien la taupe. Je n’ai pas dit serait la taupe. Analysons tt en ce mr…

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  ndonzwau le 23/8/2014, 1:43 am

voisin4 a écrit:
ndonzwau a écrit:Est-ce sur le risque qu'il peut représenter en "taupe rwandaise" éventuelle dans un Congo occupé pour balkanisation au profit du Rwanda et alliés ou sur le décompte commun et rigide du "Congolais de souche" seul légal à prétendre à la PR ?
Subsidiairement : existe-t-il ou pas pour eux un problème réel des frontaliers dont la nationalité peut prêter raisonnablement à discussion ou à choix pour ces habitants ?
Ou autre chose...
Que me répondriez-vous par exemple, mon cher Mr Voisin ?

Compatriotiquement![/i][/color]

Slt doc! Je crois avoir deja repondu a cette question. Je reprends  my thinking:
Museveni, Kagame et ts les nilotiques  qui reprochent a  Nkolo Nzambe de ne pas avoir accorde les mm richesses qu’aux Z. Apres avoir lgtps bave sur les potentialities de mon pays, ils sont passes  a l’acte.
Et ns avons +rs infiltres ds mon pays pr saborder tt projet de ns organizer. Ces gens ont passé des annees a ns observer et ont reussi a ns imposer cette pieuvre au Sommet.
Je me doute bien qu’ils aient prevu un plan de rechange au cas ou. Et cela s’est bien prepare:  Rwakanysigize EST bel et bien la taupe. Je n’ai pas  dit serait la taupe. Analysons tt en ce mr…

OK, OK, cher ami : au moins tout est clair pour vous...
Du coup je suis comblé de vous voir confirmer votre position et quand bien même j'aurais envie et intérêt à vous relancer (déjà sur mes sous-questions subsidiaires ci-dessus et sur davantage d'explication sur les arguments qui vous ont conforté dans votre position), je me retiens m'abandonnant à la suite des événements qui nous seront peut-être juges à nous deux...
Merci de votre réaction rapide et utile à tous et à bientôt; nous aurons bien des prétextes sensés pour en reparler...


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 29/8/2014, 11:40 pm

Le Congo avant l’amitié !

Il a fallu que l’on aborde les événements qui ont entouré et suivi sa dénonciation de l’entrée de l’armée rwandaise dans le Kivu pour voir Kamerhe émettre un principe directeur qui le guiderait. Il affirme, en effet, que s’il lui faut choisir entre le Congo et l’amitié, il va choisir le Congo. C’est le choix qu’il a fait en dénonçant l’entrée de l’armée rwandaise.

Ce choix le pousse à défendre la démocratie à travers une défense passionnée du parlement. Pour lui, le parlement est le haut lieu de la représentation et de l’expression démocratique. Il ne pouvait donc pas accepter que Joseph Kabila outrepasse cette haute institution en accordant l’entrée de l’armée rwandaise au Congo sans l’accord préalable du parlement. Le respect qu’il a pour ce haut symbole de la démocratie l’a décidé à ne pas démissionner selon les termes de Joseph Kabila et sa majorité mais au moment de son choix et en ses propres termes. C’est pourquoi, il a choisi de démissionner du haut du perchoir de sa présidence à l’assemblée nationale.

Il ne pouvait accepter de partir sans honneur.

Mais cette défense de la démocratie apparaît être chez Kamerhe purement institutionnelle. Or, les faits, parfois, montrent que les institutions les plus démocratiques en apparence peuvent couvrir les dictatures les plus sanguinaires. Tout le long de cette entrevue, il ne semble pas y avoir une passion pour la population. Or, la démocratie, ce n’est pas seulement des institutions, c’est surtout la relation entre ceux qui dirigent est le peuple. Comment ceux qui dirigent traitent la population ? Comment traitent-ils les plus faibles d’entre tous ? Que font-ils pour leur garantir des droits fondamentaux de base ? C’est la relation entre les dirigeants et le peuple qui devrait être la vraie mesure de la démocratie. A cet égard, je dirais qu'il nous faut dans nos institutions beaucoup des CHEBEYA. Me faudrait-il le dire ! Il n’y en pas.

C’est peut-être cette vision étriquée de la démocratie qui s’exprime en une défense pure et simple d’une institution qui pousse Kamerhe à prétendre qu’il a évité au Congo une deuxième crise de l’ampleur de la crise institutionnelle dans laquelle Kasa-Vubu et Lumumba avaient plongé le Congo. Quelle est donc cette crise institutionnelle que Kamerhe par sa démission de la présidence du parlement a évitée au Congo.

Replaçons les choses dans leur contexte :

Kasa-Vubu était président et était de l’ABAKO. Son parti n’avait pas la majorité au parlement. Lumumba était premier ministre et était du MNC, et il avait une coalition majoritaire au parlement. Ainsi, dès son indépendance le Congo expérimentait, peut-être, une première mondiale à l'époque, ce que les Français ont désigné plus de 20 ans plus tard de cohabitation. Vue dans le contexte de l’époque, avec le recul du temps, la crise institutionnelle qui a opposé Kasa-Vubu à Lumumba pouvait être difficilement évitable d’autant plus que ceux qui nous gouvernaient n’avaient à l’époque aucune expérience de gouvernance de la chose publique, à la seule exception, peut-être, de Kasa-Vubu.

Qu’en est-il alors de la crise que Kamerhe nous a évitée ?

Joseph Kabila est président et son parti et de la coalition majoritaire au parlement. Kamerhe est le président du parlement et est dans le même parti que Joseph Kabila. Kamerhe est désavoué par son parti qui ne l’a pas suivi dans sa dénonciation de l’entrée de l’armée rwandaise au Congo. De plus, d’après Joseph Kabila, il aurait, lui-même, avoir annoncé à Kamerhe qu’il allait signer un accord avec le Rwanda accordant l’entrée de l’armée rwandaise au Congo. Et il semble que Kamerhe n’aurait trouvé rien à y redire. De ce qui précède, on peut conclure qu’il n’y avait pas grand risque de plonger le Congo dans une crise institutionnelle de l’ampleur de celle qu’on a connue entre Kasa-Vubu et Lumumba. Il s’agit là d’une crise à l’intérieur d’un même parti.

Pourquoi Kamerhe a-t-il senti la nécessité de s’inventer une crise institutionnelle ? C’est que l’homme ne se veut pas seulement le plus intelligent mais aussi le plus grand. La crise institutionnelle le place à la hauteur de Kasa-Vubu et Lumumba, deux des pères de l’indépendance, et lui permet de les dépasser parce que lui, il aura été capable d’éviter une crise institutionnelle.

Cette crise institutionnelle made in Kamerhe ne peut tout au plus être comparable à la crise qui a opposé Mobutu et les parlementaires du Kasaï-Oriental, laquelle, crise, a abouti à la création plus tard de l’UDPS. Toutefois, ces derniers avaient eu le courage de persévérer dans leur dénonciation. Il faut cependant reconnaître que beaucoup des signes semblent indiquer que Kamerhe est bien encré dans l’opposition. Cette trajectoire est bien difficile. Beaucoup l’ont empruntée et ont choisi dans l’intérêt supérieur de la nation servir sous la gouverne de ceux qu’ils combattaient. En vérité, ils se sont affaibli eux-mêmes et l’opposition.

Dés lors que choisira de faire Kamerhe ?Choisira-t-il pour l'intérêt supérieur de la nation de servir encore sous Joseph Kabila ? Choisira-t-il de suivre dans cette voie Ngunz Karl i Bond, Ngalula Pandajila, Mungul Diaka, Birindwa, etc. S'il choisit cette voie, qu'il prenne garde pour assurer ses arrières. Il devra prendre particulièrement garde aux néo-mobutistes. Ils sont de deux types : les mobutistes ngbandistes qui veulent le retour au Zaïre et les mobutistes kabilistes, l'espèce la plus dangereuse à l'image de Kin Kye Mulumba car ils sont prêts à tout ce qui est possible pourvu que ça fasse leur affaire.

Celui qui veut vraiment changer les choses, s'il décide de servir sous la gouverne d'un dictateur, doit être préparé à toutes les confrontations possibles. Peut-on s'imaginer être en mesure de changer vraiment les choses dans un tel système sans confrontation ? Il y en a qui y croient.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 2/9/2014, 5:24 pm

Sur les relations avec les autres, notamment les Rwandais, les Ougandais, les Tanzaniens et les Burundais.

Kamerhe déplore et condamne le climat de rancœur, de rejet, d’avilissement et même de haine des Congolais envers les Rwandais, Ougandais, Burundais et Tanzaniens. Il prône au bon voisinage.

Malheureusement, il ne fait aucune allusion aux raisons qui pourraient expliquer l’apparition d’une telle attitude chez les Congolais, et dès lors quoi faire pour changer cette attitude des Congolais envers ces autres peuples.

Pourrait-il en être autrement de la part des vrais Congolais ou pour reprendre une expression bien  québécoise des Congolais « pure laine » qui vivent sous l’agression continuelle de ces pays depuis l’entrée de l’AFDL depuis 1997, laquelle, selon plusieurs sources, serait à l’origine des millions de morts congolais, sans oublier les viols des femmes congolaises.

Kamerhe qui compare, dans cette entrevue, l’accord accordé à l’armée rwandaise d’entrer sur le territoire à une demande que ferait les autorités palestiniennes à Israël devrait pourtant comprendre le sentiment qu’éprouvent les Congolais contre leurs agresseurs. Y’a-t-il commune mesure entre ce que les Palestiniens éprouvent envers les Juifs et ce que les Congolais éprouveraient envers les Rwandais, Ougandais, Burundais et Tanzaniens ?

L’établissement et le maintien de relations de bon voisinage se réaliseront seulement par l’établissement et le maintien au Congo d’un état fort qui impose le respect à ses voisins.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  ndonzwau le 2/9/2014, 6:05 pm

Arafat a écrit:
ndonzwau a écrit:
Personne ne tient le monopole des bonnes ressources d'expertise et d'action et personne ne peut gagner seul contre l’autocratie kanambienne, c’est mon élémentaire constat, tenons-le prioritaire !

Compatriotiquement!
Tout à fait Mbuta, l´union fait la force.
Comme on dit chez nous : Nlembo mosi kawulendi baka ovo bula nkanzu ko vedire un seul doigt ne peut ramasser ni écraser une noix.

Je l'ai déjà dit ici; je suis peu convaincu par F Tshisekedi : je trouve qu'il parle et agit trop par procuration... C'est peut-être une bonne tactique à son stade n'empêche que cela ne nous permet pas toujours de mesurer ses réelles capacités...

Ici, il répond aux questions de JA sur quelques sujets mais a entre autres compris un début de la nécessité d'union; il n'en donne pas la bonne explication mais au moins peut-être cessera-t-il de louvoyer là dessus comme à son habitude jusque là !


"RDC - Félix Tshisekedi : "Aucun parti ne peut gagner seul"
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20140902120259/tienne-tshisekedi-union-pour-la-democratie-et-le-progres-social-opposition-rdc-felix-tshisekedi-interview-rdc-felix-tshisekedi-aucun-parti-ne-peut-gagner-seul.html
Après deux semaines passées au chevet de son père, l’opposant congolais (RDC) Étienne Tshisekedi, à Bruxelles, Félix Tshisekedi retourne dans la mêlée Kinoise. Entretien.

Félix Tshisekedi était attendu dans la capitale congolaise, samedi 30 août. Officiellement, il s’agit de préparer le retour du président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) au pays. Mais, comme Félix l’admet, sa "convalescence" durera encore - au mieux - plusieurs semaines.
Il pourrait poursuivre son rapprochement avec Vital Kamerhe et Martin Fayulu, deux autres opposants en vue. Et en profiter pour tenter de régler des dissensions internes qui se multiplient dans son parti en l’absence du "président et rassembleur". Si personne ne veut commettre de crime de lèse-majesté (malgré ses 81 ans et un état de santé dégradé, Étienne Tshisekedi reste officiellement le candidat du parti) la succession est dans toutes les têtes à l’UDPS.
Quelques jours avant son son retour à Kinshasa, il a accepté de répondre aux questions de Jeune Afrique.
(...)
Vous avez signé une déclaration avec les opposants Vital Kamerhe et Martin Fayulu, appelant à déférer Joseph Kabila devant la Cour pénale internationale. Est-ce une alliance électorale ?

C’est trop tôt pour le dire. La politique congolaise est imprévisible. Cette déclaration est un instantané de la vie politique. Mais notre système électoral est fait de telle sorte qu’aucun parti ne peut atteindre seul la majorité des sièges au Parlement. Nous n’en sommes pas encore là, mais aucun scénario n’est exclu.
(...)"




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 2/9/2014, 7:29 pm

Écoutons et réécoutons Martin Fayulu, - dans cette vidéo gracieusement postée par Djino -, sur les quelques transactions qui ont entouré et conduit  aux élections de 2011. On y découvre, Martin Fayulu, en vrai rassembleur, un vrai leader toujours prêt à s'effacer pour faire place aux autres tout au nom de l'union et rien que pour l'union. Tout au long de toutes ces tractations dont il a été souvent l'initiateur, il a toujours mis de côté sa propre personne; il n'a jamais convoité de postes mais en a proposés pour les autres :

https://www.youtube.com/watch?v=RdFog4PY1cc,

Martin Fayulu ne serait-il pas  l'homme qu'il nous faut ?

En outre, malgré les prétentions de certains, on apprend rien à qui que c'est soi sur le bénéfice éventuel d'une union. Ce qui a toujours été en question, c'est le prix de l'union.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Tsippora le 3/9/2014, 2:50 am

Contrairement à la médiocrité ambiante, Fayulu a su se démarquer en restant constant et déterminé dans son discours. Ce qui me rassure chez lui, contrairement à la presque totalité de nos politiciens, est qu'il défend des principes et non des PERSONNES, encore moins sa seule PERSONNE. Il a puisé dans sa poche et consenti d'énormes sacrifices pour faire la promotion de la plate-forme Tshisekedi for President alors que le principal intéressé ne daignait même pas dignifier cette initiative de sa reconnaissance...Il a tenu bon et continue jusqu'à présent à défendre le principe du respect des institutions, du respect du caractère sacré de la nation qui est une condition sine qua none de la souveraineté nationale. Bref, il a fait tres bonne impression à Washington. C'est un homme discret, qui maîtrise bien l'anglais, qui a des qualités qui en feront un candidat solide à la présidence, s'il le souhaitait. L'impression générale est que la CI, qui finance le budget de ce pays à 50% au moins, vaut d'une rupture définitive avec l'ancien régime. Kamerhe malheureusement pour lui, est très bien connu et sa faiblesse de caractère ne lui donnerait pas les coudées franches pour restructurer ce pays.

Je me souviens encore de la piètre opinion qu'avait de lui l'ambassadeur de l'époque (je ne sais pas s'il est tjrs en fonction). C'est assez récent et c'est un portrait qui le suivra comme une ombre pour le reste de sa carrière politique. C'est un homme grillé.


Démocrate mais...
William Garvelink rend certes hommage à sa « considérable popularité parmi les autres membres du corps législatif ». « Kamerhe est reconnu comme un champion dynamique des prérogatives de l’Assemblée nationale telles que prévues par la Constitution et un leader parlementaire impartial qui s’assure que les droits de l’opposition à s’exprimer soient respectés », note l’ambassadeur.
Kamerhe a lui-même « fréquemment exprimé des désaccords avec la politique du président », rappelle Garvelink.
Mais le diplomate se fait ensuite plus incisif. « Bien que Kamerhe ait pris soin de se bâtir une image positive dans les cercles politiques congolais et pour beaucoup d’observateurs étrangers, sa réputation de leader modernisateur et honnête n’est peut-être complètement pas en accord avec la réalité, écrit-il. Les contacts avec lesquels nous avons parlé affirment que son ambition aveugle de devenir un jour président altère son jugement. »
« Il est soupçonné d’avoir bloqué les enquêtes sur des accusations selon lesquelles il avait détourné des sommes d’argent considérables en tant que président de l’Assemblée nationale », poursuit William Garvelink.
Kamerhe et la guerre à l’Est
Plus grave, mais non prouvé, comme le signale l’ambassadeur lui-même, ses ennemis l’accusent « d’attiser le feu du conflit dans les provinces déchirées par la guerre du Nord et du Sud Kivu [natif du Sud-Kivu, il a une grande influence dans l’Est du Congo] pour tenter d’affaiblir le président Kabila ».
L’ambassadeur écrit ensuite une phrase pour le moins étonnante : « D’après une source, il a même acheminé de l’argent au général rebelle Laurent Kabila [sic] pour tenter de perturber Kabila. » Il est probable que le texte faisait en réalité référence au chef rebelle congolais Laurent Nkunda, qui luttait contre l’armée régulière congolaise (FARDC). Au moment où le câble est rédigé, Nkunda vient d’être arrêté par les Rwandais qui opèrent un spectaculaire retournement d’alliance, se rapprochant des FARDC pour combattre les rebelles de la région.
Vital Kamerhe s’était publiquement opposé à l’alliance rwando-congolaise, et cette prise de position rend un éventuel soutien à Laurent Nkunda peu crédible : le chef rebelle était justement proche de l’armée rwandaise jusqu’à ce revirement.
Le câble montre par ailleurs très bien comment les diplomates occidentaux à Kinshasa se réunissent régulièrement pour accorder leurs violons sur la situation intérieure congolaise. Lors de ces rencontres où ils recoupent les propos tenus par Vital Kamerhe à ses différents interlocuteurs, Garvelink et ses homologues croient pouvoir déceler qu’il « a clairement tenté de manipuler les ambassadeurs étrangers à son avantage ».


Lire l'article sur Jeuneafrique.com : | Afrique : la bombe WikiLeaks | RDC - WikiLeaks : le portrait (pas toujours flatteur) de Vital Kamerhe par Washington | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Admin le 3/9/2014, 5:02 am

Libre Examen a écrit:Écoutons et réécoutons Martin Fayulu, - dans cette vidéo gracieusement postée par Djino -, sur les quelques transactions qui ont entouré et conduit  aux élections de 2011. On y découvre, Martin Fayulu, en vrai rassembleur, un vrai leader toujours prêt à s'effacer pour faire place aux autres tout au nom de l'union et rien que pour l'union. Tout au long de toutes ces tractations dont il a été souvent l'initiateur, il a toujours mis de côté sa propre personne; il n'a jamais convoité de postes mais en a proposés pour les autres :

https://www.youtube.com/watch?v=RdFog4PY1cc,

Martin Fayulu ne serait-il pas  l'homme qu'il nous faut ?

En outre, malgré les prétentions de certains, on apprend rien à qui que c'est soi sur le bénéfice éventuel d'une union. Ce qui a toujours été en question, c'est le prix de l'union.
Il faut d'abord qu'il soit candidat et il faut qu'il prenne une dimension nationale, je me suis arrêté à Kisangani et Lubumbashi cette année et franchement peu des gens connaissent Fayulu ... à mon avis le clan Kabila le planterait aisément sans même l'aide de Malu Malu ... par contre Felix porte un nom que tout le monde connaît et la machine UDPS implantée partout dans le pays peut le faire gagner.

Mais VK me parait tjrs mieux placé et ça va se confirmer j'en ai aucun doute


Dernière édition par Admin le 3/9/2014, 5:07 am, édité 1 fois

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Admin le 3/9/2014, 5:06 am

Tsippora a écrit:Contrairement à la médiocrité ambiante, Fayulu a su se démarquer en restant constant et déterminé dans son discours. Ce qui me rassure chez lui, contrairement à la presque totalité de nos politiciens, est qu'il défend des principes et non des PERSONNES, encore moins sa seule PERSONNE. Il a puisé dans sa poche et consenti d'énormes sacrifices pour faire la promotion de la plate-forme Tshisekedi for President alors que le principal intéressé ne daignait même pas dignifier cette initiative de sa reconnaissance...Il a tenu bon et continue jusqu'à présent à défendre le principe du respect des institutions, du respect du caractère sacré de la nation qui est une condition sine qua none de la souveraineté nationale. Bref, il a fait tres bonne impression à Washington. C'est un homme discret, qui maîtrise bien l'anglais, qui a des qualités qui en feront un candidat solide à la présidence, s'il le souhaitait. L'impression générale est que la CI, qui finance le budget de ce pays à 50% au moins, vaut d'une rupture définitive avec l'ancien régime. Kamerhe malheureusement pour lui, est très bien connu et sa faiblesse de caractère ne lui donnerait pas les coudées franches pour restructurer ce pays.

Je me souviens encore de la piètre opinion qu'avait de lui l'ambassadeur de l'époque (je ne sais pas s'il est tjrs en fonction). C'est assez récent et c'est un portrait qui le suivra comme une ombre pour le reste de sa carrière politique. C'est un homme grillé.


Démocrate mais...
William Garvelink rend certes hommage à sa « considérable popularité parmi les autres membres du corps législatif ». « Kamerhe est reconnu comme un champion dynamique des prérogatives de l’Assemblée nationale telles que prévues par la Constitution et un leader parlementaire impartial qui s’assure que les droits de l’opposition à s’exprimer soient respectés », note l’ambassadeur.
Kamerhe a lui-même « fréquemment exprimé des désaccords avec la politique du président », rappelle Garvelink.
Mais le diplomate se fait ensuite plus incisif. « Bien que Kamerhe ait pris soin de se bâtir une image positive dans les cercles politiques congolais et pour beaucoup d’observateurs étrangers, sa réputation de leader modernisateur et honnête n’est peut-être complètement pas en accord avec la réalité, écrit-il. Les contacts avec lesquels nous avons parlé affirment que son ambition aveugle de devenir un jour président altère son jugement. »
« Il est soupçonné d’avoir bloqué les enquêtes sur des accusations selon lesquelles il avait détourné des sommes d’argent considérables en tant que président de l’Assemblée nationale », poursuit William Garvelink.
Kamerhe et la guerre à l’Est
Plus grave, mais non prouvé, comme le signale l’ambassadeur lui-même, ses ennemis l’accusent « d’attiser le feu du conflit dans les provinces déchirées par la guerre du Nord et du Sud Kivu [natif du Sud-Kivu, il a une grande influence dans l’Est du Congo] pour tenter d’affaiblir le président Kabila ».
L’ambassadeur écrit ensuite une phrase pour le moins étonnante : « D’après une source, il a même acheminé de l’argent au général rebelle Laurent Kabila [sic] pour tenter de perturber Kabila. » Il est probable que le texte faisait en réalité référence au chef rebelle congolais Laurent Nkunda, qui luttait contre l’armée régulière congolaise (FARDC). Au moment où le câble est rédigé, Nkunda vient d’être arrêté par les Rwandais qui opèrent un spectaculaire retournement d’alliance, se rapprochant des FARDC pour combattre les rebelles de la région.
Vital Kamerhe s’était publiquement opposé à l’alliance rwando-congolaise, et cette prise de position rend un éventuel soutien à Laurent Nkunda peu crédible : le chef rebelle était justement proche de l’armée rwandaise jusqu’à ce revirement.
Le câble montre par ailleurs très bien comment les diplomates occidentaux à Kinshasa se réunissent régulièrement pour accorder leurs violons sur la situation intérieure congolaise. Lors de ces rencontres où ils recoupent les propos tenus par Vital Kamerhe à ses différents interlocuteurs, Garvelink et ses homologues croient pouvoir déceler qu’il « a clairement tenté de manipuler les ambassadeurs étrangers à son avantage ».


Lire l'article sur Jeuneafrique.com : | Afrique : la bombe WikiLeaks | RDC - WikiLeaks : le portrait (pas toujours flatteur) de Vital Kamerhe par Washington | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook
oui ils sont presque tous médiocres c'est pourquoi d'ailleurs qu'ils n'arrivent pas à nous débarrasser de Joe K

VK va y arriver j'en suis certain Smile

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Mwana Ya Lola le 3/9/2014, 9:40 am

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:Écoutons et réécoutons Martin Fayulu, - dans cette vidéo gracieusement postée par Djino -, sur les quelques transactions qui ont entouré et conduit  aux élections de 2011. On y découvre, Martin Fayulu, en vrai rassembleur, un vrai leader toujours prêt à s'effacer pour faire place aux autres tout au nom de l'union et rien que pour l'union. Tout au long de toutes ces tractations dont il a été souvent l'initiateur, il a toujours mis de côté sa propre personne; il n'a jamais convoité de postes mais en a proposés pour les autres :

https://www.youtube.com/watch?v=RdFog4PY1cc,

Martin Fayulu ne serait-il pas  l'homme qu'il nous faut ?

En outre, malgré les prétentions de certains, on apprend rien à qui que c'est soi sur le bénéfice éventuel d'une union. Ce qui a toujours été en question, c'est le prix de l'union.
Il faut d'abord qu'il soit candidat et il faut qu'il prenne une dimension nationale, je me suis arrêté à Kisangani et Lubumbashi cette année et franchement peu des gens connaissent Fayulu ... à mon avis le clan Kabila le planterait aisément sans même l'aide de Malu Malu ... par contre Felix porte un nom que tout le monde connaît et la machine UDPS implantée partout dans le pays peut le faire gagner.

Mais VK me parait tjrs mieux placé et ça va se confirmer j'en ai aucun doute

VK non plus n'a pas d'envergure nationale. Ce n'est qu'un leader régional (S. Kivu).

Quant à FAYULU, il n'est pas populaire.

Le problème est qu'il n'y a plus de leaders politique d'envergure nationale, en dehors de Tshisekedi.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Arafat le 3/9/2014, 9:54 am

Mwana Ya Lola a écrit:
VK non plus n'a pas d'envergure nationale. Ce n'est qu'un leader régional (S. Kivu).

Quant à FAYULU, il n'est pas populaire.

Le problème est qu'il n'y a plus de leaders politique d'envergure nationale, en dehors de Tshisekedi.  
Doit-on toujours continuer d´entretenir ce mythe jusqu´à l´infini? Tout le monde sait que Tshisekedi n´est plus dans le coup et comme on semble tant détester VK, balisons donc la voie pour le "nouveau champion" de l´opposition Martin Fayulu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  ndonzwau le 3/9/2014, 1:01 pm

Arafat a écrit:
Mwana Ya Lola a écrit:
VK non plus n'a pas d'envergure nationale. Ce n'est qu'un leader régional (S. Kivu).

Quant à FAYULU, il n'est pas populaire.

Le problème est qu'il n'y a plus de leaders politique d'envergure nationale, en dehors de Tshisekedi.  
Doit-on toujours continuer d´entretenir ce mythe jusqu´à l´infini? Tout le monde sait que Tshisekedi n´est plus dans le coup et comme on semble tant détester VK, balisons donc la voie pour le "nouveau champion" de l´opposition Martin Fayulu.

Je me trompe peut-être; toujours est-il que je me méfie des avis définitifs à ce stade !
Pour tentative d'explication :

Comme semble enfin le comprendre F Tshisekedi avec son Udps (mais laquelle, celle de son père, de sa mère ou celle des Badibanga et autres ?) alors qu'il y a quelques jours il affirmait le contraire, seul est capable de gagner celui qui rassemblera autour de lui une plus large et solide force contre le pouvoir en place ! Ce n'est pas rien cette reconnaissance, elle conditionnera tout le reste de la bataille !

2° Mutatis mutandis, celui qui aura plus de chances de s'imposer comme leader de l'opposition, c'est celui qui s'emploiera sur le terrain à réussir ce rassemblement !
Et aujourd'hui il me semble prématuré d'identifier définitivement quelqu'un parmi les prétendants ou simplement les présents à l'avoir déjà réussi, le travail est encore à faire...

Si on prenait ceux qu'on cite ici, Kamerhe, Fayulu, F Tshisekedi..., il faut peut-être d'abord s'assurer qu'ils comptent ou ont déjà postulé à ce poste, personne n'est mieux indiqué que les éventuels candidats eux-même à l'assumer...
Ici à ma connaissance, seul Kamerhe s'est exprimé là dessus un peu plus clairement d'autant d'ailleurs qu'en 2011 il s'est déjà présenté; attendons donc les autres d'assumer en pleine conscience de leurs droits, devoirs et capacités et en toute indépendance cette candidature ! Un Fayulu ou un FTshisekedi ou d'autres ont-ils sauté ou sauront-ils sauter le Rubicon pour assumer une telle lourde responsabilité ?
Ne parlons pas trop vite à leurs places, faisons confiance à leurs capacités d'analyse et de de décision ainsi que leur courage et leur sens de l'intérêt général...



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 3/9/2014, 3:30 pm

Admin a écrit:
Tsippora a écrit: [...]
oui ils sont presque tous médiocres c'est pourquoi d'ailleurs qu'ils n'arrivent pas à nous débarrasser de Joe K

VK va y arriver j'en suis certain Smile

Admin,

Pour ma part, je me force toujours de ne point qualifier qui que ce soit de médiocre. S’agissait particulièrement des politiciens congolais, s’ils sont arrivés là où ils sont ce qu’ils ont sûrement quelques qualités que je n’ai pas.

Toutefois, tu as tout à fait raison de dire qu’ils ne sont pas arrivés à nous débarrasser de Joseph Kabila. On pourrait continuellement vouloir en trouver les causes et pointer les uns et les autres du doigt comme nous l’avons fait depuis les dernières élections de 2011. Je ne pense pas qu’elles résident en la médiocrité des politiciens de l’opposition. Et, je ne pense pas non plus que cette situation soit unique au Congo et aux Congolais. Je pense que lorsqu’une dictature décide de se maintenir au pouvoir par tous les moyens, une opposition basée seulement sur la prise du pouvoir par des moyens démocratiques et pacifiques ne l’y déloge généralement pas.

J’ai donc toujours tenu à faire la distinction entre prendre le pouvoir et gagner les élections. Et, j’ai l’impression, peut-être à tort, qu’on ne fait pas clairement cette distinction. Je suis du même avis que Martin Fayulu qui a affirmé à la face du monde que Joseph Kabila n’a jamais gagné les élections au Congo.

Je suis donc d’avis que si le régime actuel décide de se maintenir au pouvoir à tout prix comme il l’a fait en 2006 et en 2011, il est fort probable qu’il y parvienne. Tout le monde semble oublier les événements qui ont précédé et suivi ces élections et en fait fi.

Je pense aussi que pour le moment que la personne qui semble être le favori pour gagner les élections présidentielles dans le camp de ceux qui s’opposent au régime actuel serait Kamerhe. Cela n’est en rien un avis définitif.

Par ailleurs, reconnaître les qualités d’une personne ne disqualifie en rien tout autre personne. S’agissant particulièrement de Martin Fayulu, si l’on en croît à sa recollection des tractations qui ont précédé les élections de 2011, il est fort probable qu’il ne pourrait se satisfaire d’être un candidat gênant.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Mwana Ya Lola le 3/9/2014, 5:06 pm

Arafat a écrit:
Mwana Ya Lola a écrit:
VK non plus n'a pas d'envergure nationale. Ce n'est qu'un leader régional (S. Kivu).

Quant à FAYULU, il n'est pas populaire.

Le problème est qu'il n'y a plus de leaders politique d'envergure nationale, en dehors de Tshisekedi.  
Doit-on toujours continuer d´entretenir ce mythe jusqu´à l´infini? Tout le monde sait que Tshisekedi n´est plus dans le coup et comme on semble tant détester VK, balisons donc la voie pour le "nouveau champion" de l´opposition Martin Fayulu.

Ai-je dis que Tshikas est encore dans le coup ? Non. J'ai simplement constaté qu'il était le dernier leader politique avec une certaine aura nationale. Mais au regard de son age et de sa santé, je ne pense plus qu'il jouera un grand role, sauf si...

Le reste n'est composé que de politiciens régionaux ou sans aucune base réelle.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Admin le 3/9/2014, 5:36 pm

Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Tsippora a écrit: [...]
oui ils sont presque tous médiocres c'est pourquoi d'ailleurs qu'ils n'arrivent pas à nous débarrasser de Joe K

VK va y arriver j'en suis certain Smile

Admin,

Pour ma part, je me force toujours de ne point qualifier qui que ce soit de médiocre. S’agissait particulièrement des politiciens congolais, s’ils sont arrivés là où ils sont ce qu’ils ont sûrement quelques qualités que je n’ai pas.

Toutefois, tu as tout à fait raison de dire qu’ils ne sont pas arrivés à nous débarrasser de Joseph Kabila. On pourrait continuellement vouloir en trouver les causes et pointer les uns et les autres du doigt comme nous l’avons fait depuis les dernières élections de 2011. Je ne pense pas qu’elles résident en la médiocrité des politiciens de l’opposition. Et, je ne pense pas non plus que cette situation soit unique au Congo et aux Congolais. Je pense que lorsqu’une dictature décide de se maintenir au pouvoir par tous les moyens, une opposition basée seulement sur la prise du pouvoir par des moyens démocratiques et pacifiques ne l’y déloge généralement pas.

J’ai donc toujours tenu à faire la distinction entre prendre le pouvoir et gagner les élections. Et, j’ai l’impression, peut-être à tort, qu’on ne fait pas clairement cette distinction. Je suis du même avis que Martin Fayulu qui a affirmé à la face du monde que Joseph Kabila n’a jamais gagné les élections au Congo.

Je suis donc d’avis que si le régime actuel décide de se maintenir au pouvoir à tout prix comme il l’a fait en 2006 et en 2011, il est fort probable qu’il y parvienne. Tout le monde semble oublier les événements qui ont précédé et suivi ces élections et en fait fi.

Je pense aussi que pour le moment que la personne qui semble être le favori pour gagner les élections présidentielles dans le camp de ceux qui s’opposent au régime actuel serait Kamerhe. Cela n’est en rien un avis définitif.

Par ailleurs, reconnaître les qualités d’une personne ne disqualifie en rien tout autre personne. S’agissant particulièrement de Martin Fayulu, si l’on en croît à sa recollection des tractations qui ont précédé les élections de 2011, il est fort probable qu’il ne pourrait se satisfaire d’être un candidat gênant.
Je suis globalement d’accord avec ce que tu dis mais je pense vraiment qu'il faut une coalition large pour déloger Kabila. Même en tenant compte même de l’éventualité d’une lutte au-delà du cadre des élections

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 3/9/2014, 9:33 pm

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Tsippora a écrit: [...]
oui ils sont presque tous médiocres c'est pourquoi d'ailleurs qu'ils n'arrivent pas à nous débarrasser de Joe K

VK va y arriver j'en suis certain Smile

Admin,

Pour ma part, je me force toujours de ne point qualifier qui que ce soit de médiocre. S’agissait particulièrement des politiciens congolais, s’ils sont arrivés là où ils sont ce qu’ils ont sûrement quelques qualités que je n’ai pas.

Toutefois, tu as tout à fait raison de dire qu’ils ne sont pas arrivés à nous débarrasser de Joseph Kabila. On pourrait continuellement vouloir en trouver les causes et pointer les uns et les autres du doigt comme nous l’avons fait depuis les dernières élections de 2011. Je ne pense pas qu’elles résident en la médiocrité des politiciens de l’opposition. Et, je ne pense pas non plus que cette situation soit unique au Congo et aux Congolais. Je pense que lorsqu’une dictature décide de se maintenir au pouvoir par tous les moyens, une opposition basée seulement sur la prise du pouvoir par des moyens démocratiques et pacifiques ne l’y déloge généralement pas.

J’ai donc toujours tenu à faire la distinction entre prendre le pouvoir et gagner les élections. Et, j’ai l’impression, peut-être à tort, qu’on ne fait pas clairement cette distinction. Je suis du même avis que Martin Fayulu qui a affirmé à la face du monde que Joseph Kabila n’a jamais gagné les élections au Congo.

Je suis donc d’avis que si le régime actuel décide de se maintenir au pouvoir à tout prix comme il l’a fait en 2006 et en 2011, il est fort probable qu’il y parvienne. Tout le monde semble oublier les événements qui ont précédé et suivi ces élections et en fait fi.

Je pense aussi que pour le moment que la personne qui semble être le favori pour gagner les élections présidentielles dans le camp de ceux qui s’opposent au régime actuel serait Kamerhe. Cela n’est en rien un avis définitif.

Par ailleurs, reconnaître les qualités d’une personne ne disqualifie en rien tout autre personne. S’agissant particulièrement de Martin Fayulu, si l’on en croît à sa recollection des tractations qui ont précédé les élections de 2011, il est fort probable qu’il ne pourrait se satisfaire d’être un candidat gênant.
Je suis globalement d’accord avec ce que tu dis mais je pense vraiment qu'il faut une coalition large pour déloger Kabila. Même en tenant compte même de l’éventualité d’une lutte au-delà du cadre des élections  

Tout le monde, à mon avis, voudrait une coalition la plus large possible. Cependant, c'est autre chose que de passer son temps à s'évertuer à faire croire qu'il y a, d'un côté, des gens, dans certains partis qui s'opposent au régime de Joseph Kabila, qui ne veulent en aucun cas d'une coalition et, de l'autre côté, ceux qui rechercheraient absolument, au prix de tout céder, la conclusion d'une coalition.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Admin le 3/9/2014, 9:46 pm

Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Tsippora a écrit: [...]
oui ils sont presque tous médiocres c'est pourquoi d'ailleurs qu'ils n'arrivent pas à nous débarrasser de Joe K

VK va y arriver j'en suis certain Smile

Admin,

Pour ma part, je me force toujours de ne point qualifier qui que ce soit de médiocre. S’agissait particulièrement des politiciens congolais, s’ils sont arrivés là où ils sont ce qu’ils ont sûrement quelques qualités que je n’ai pas.

Toutefois, tu as tout à fait raison de dire qu’ils ne sont pas arrivés à nous débarrasser de Joseph Kabila. On pourrait continuellement vouloir en trouver les causes et pointer les uns et les autres du doigt comme nous l’avons fait depuis les dernières élections de 2011. Je ne pense pas qu’elles résident en la médiocrité des politiciens de l’opposition. Et, je ne pense pas non plus que cette situation soit unique au Congo et aux Congolais. Je pense que lorsqu’une dictature décide de se maintenir au pouvoir par tous les moyens, une opposition basée seulement sur la prise du pouvoir par des moyens démocratiques et pacifiques ne l’y déloge généralement pas.

J’ai donc toujours tenu à faire la distinction entre prendre le pouvoir et gagner les élections. Et, j’ai l’impression, peut-être à tort, qu’on ne fait pas clairement cette distinction. Je suis du même avis que Martin Fayulu qui a affirmé à la face du monde que Joseph Kabila n’a jamais gagné les élections au Congo.

Je suis donc d’avis que si le régime actuel décide de se maintenir au pouvoir à tout prix comme il l’a fait en 2006 et en 2011, il est fort probable qu’il y parvienne. Tout le monde semble oublier les événements qui ont précédé et suivi ces élections et en fait fi.

Je pense aussi que pour le moment que la personne qui semble être le favori pour gagner les élections présidentielles dans le camp de ceux qui s’opposent au régime actuel serait Kamerhe. Cela n’est en rien un avis définitif.

Par ailleurs, reconnaître les qualités d’une personne ne disqualifie en rien tout autre personne. S’agissant particulièrement de Martin Fayulu, si l’on en croît à sa recollection des tractations qui ont précédé les élections de 2011, il est fort probable qu’il ne pourrait se satisfaire d’être un candidat gênant.
Je suis globalement d’accord avec ce que tu dis mais je pense vraiment qu'il faut une coalition large pour déloger Kabila. Même en tenant compte même de l’éventualité d’une lutte au-delà du cadre des élections  

Tout le monde, à mon avis, voudrait une coalition la plus large possible. Cependant, c'est autre chose que de passer son temps à s'évertuer à faire croire qu'il y a, d'un côté, des gens, dans certains partis qui s'opposent au régime de Joseph Kabila, qui ne veulent en aucun cas d'une coalition et, de l'autre côté, ceux qui rechercheraient absolument, au prix de tout céder, la conclusion d'une coalition.
Je m'excuse mais je n'ai RIEN compris Exclamation Idea

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Libre Examen le 3/9/2014, 10:11 pm

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Tsippora a écrit: [...]
oui ils sont presque tous médiocres c'est pourquoi d'ailleurs qu'ils n'arrivent pas à nous débarrasser de Joe K

VK va y arriver j'en suis certain Smile

Admin,

Pour ma part, je me force toujours de ne point qualifier qui que ce soit de médiocre. S’agissait particulièrement des politiciens congolais, s’ils sont arrivés là où ils sont ce qu’ils ont sûrement quelques qualités que je n’ai pas.

Toutefois, tu as tout à fait raison de dire qu’ils ne sont pas arrivés à nous débarrasser de Joseph Kabila. On pourrait continuellement vouloir en trouver les causes et pointer les uns et les autres du doigt comme nous l’avons fait depuis les dernières élections de 2011. Je ne pense pas qu’elles résident en la médiocrité des politiciens de l’opposition. Et, je ne pense pas non plus que cette situation soit unique au Congo et aux Congolais. Je pense que lorsqu’une dictature décide de se maintenir au pouvoir par tous les moyens, une opposition basée seulement sur la prise du pouvoir par des moyens démocratiques et pacifiques ne l’y déloge généralement pas.

J’ai donc toujours tenu à faire la distinction entre prendre le pouvoir et gagner les élections. Et, j’ai l’impression, peut-être à tort, qu’on ne fait pas clairement cette distinction. Je suis du même avis que Martin Fayulu qui a affirmé à la face du monde que Joseph Kabila n’a jamais gagné les élections au Congo.

Je suis donc d’avis que si le régime actuel décide de se maintenir au pouvoir à tout prix comme il l’a fait en 2006 et en 2011, il est fort probable qu’il y parvienne. Tout le monde semble oublier les événements qui ont précédé et suivi ces élections et en fait fi.

Je pense aussi que pour le moment que la personne qui semble être le favori pour gagner les élections présidentielles dans le camp de ceux qui s’opposent au régime actuel serait Kamerhe. Cela n’est en rien un avis définitif.

Par ailleurs, reconnaître les qualités d’une personne ne disqualifie en rien tout autre personne. S’agissant particulièrement de Martin Fayulu, si l’on en croît à sa recollection des tractations qui ont précédé les élections de 2011, il est fort probable qu’il ne pourrait se satisfaire d’être un candidat gênant.
Je suis globalement d’accord avec ce que tu dis mais je pense vraiment qu'il faut une coalition large pour déloger Kabila. Même en tenant compte même de l’éventualité d’une lutte au-delà du cadre des élections  

Tout le monde, à mon avis, voudrait une coalition la plus large possible. Cependant, c'est autre chose que de passer son temps à s'évertuer à faire croire qu'il y a, d'un côté, des gens, dans certains partis qui s'opposent au régime de Joseph Kabila, qui ne veulent en aucun cas d'une coalition et, de l'autre côté, ceux qui rechercheraient absolument, au prix de tout céder, la conclusion d'une coalition.
Je m'excuse mais je n'ai RIEN compris Exclamation Idea

Je regrette de ne pouvoir mieux m'exprimer. Mieux vaut peut-être en rester sur cette incompréhension.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vital Kamerhe invité de Henri Désiré N’ZOUZI dans l’émission « CONVICTION ». Réponse à la question : QUI EST VITAL KAMERHE ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:30 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum