Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Mwana Ya Lola le 4/9/2014, 1:32 pm

' a écrit:Vous ne pouvez jamais comparer le probleme l' Ukraine avec celui du Zaire. La surmediatisation de ce conflit vous faitespenser au pire. Regardez bien les villes ukrainiennes, elles sont tres bien developpe et le standard de vie reste tres elevee par rapport a la vie d' un zairois. L'arabe est violent et barbare mais l'africain reste sauvage proche  de l'animal. Ca c'est la verite dure a avaler.

Ce n'est pas l'Africain qui a déclenché deux guerres mondiales et tué des dizaines de millions de civils. Sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Dan66 le 4/9/2014, 2:02 pm

Troll a écrit: Very Happy
' a écrit:Si les noirs occupent des positions de second class citizens part tout ou ils sont c'est a cause de l'inferiorite culturelle. L'inferiorite culturelle des noirs et le principal cause de la negrophobie. Le noir partout il est majoritaire c'est toujours la pagaille.
Very Happy Very Happy

Mais pourquoi l´Afrique du Sud n´est pas dans la pagaille..depuis que afro afro black ont pris le contrôle ...
Encore cette théorie des races.. lol!
Même si je ne rejoins pas du tout les propos de ', je crois que l'afrique du Sud est un mauvais exemple car les grandes entreprises et institutions sont en majorités dirigé par des blancs malgré le fait que des noirs sont au pouvoir.

Sinon j'avoue que j'ai une impression de surréalisme quand je vois les post du membres ' sur les différents sujets du forum, honnêtement je suis pas loin de penser que vous êtes un troll. Shocked Les noirs sauvages proche de l'animal et qui foutent la pagaille partout? vous nous souffrez d'un complexe d'infériorité aigu ? ca doit être dur pour vous de vous regardez dans une glace alors Sad comment vous pouvez dire ca alors que dans l'histoire les pires crimes de l'humanité n'ont pas été faite par des noirs, pour vous on est des sauvages parce qu'on a pas de pays ou institutions développées? ah bon ? pouvez vous me dire franchement que des actions qu'a pu mener des personnes comme Hitler, Mao, les turcs avec les amerniens, la traite négrière des européens ou encore celle des arabes envers les noirs étaient tous des actes de personnes sains d'esprit, réfléchis et pas sauvages? C'est parce qu'ils roulent chez en BMW, Buggati et autres que ca fait d'eux des surhommes? mais de quoi parlons nous là ... Si l'afrique n'a pas encore eu un pays suffisamment puissant pour jouer les premiers rôles dans l’échiquier mondiale cela est dû à plusieurs facteurs et c'est certainement pas juste le fait qu'on est africains et qu'on est par conséquent ''inapte'' à évoluer Rolling Eyes .

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Troll le 4/9/2014, 2:54 pm

Very Happy Mister DAN

Dans l´espace "KONGO" d´où Troll est orginaire, il ya le terme " MPIKA" esclave ou slave Sad Sad Nous vous apprenons que les premiers esclaves vendus en Amérique...qui provenaient de la côte Ouest...étaient souvent des esclaves que les tribus Kongo avaient volontairement vendus @ @

Donc, avant de parler des "crimes" ...racistes..disons que ces "crimes" existent dans toutes les cultures...Vous n´avez sans doute aucune idée sur les sacrifices Humains en Egypte antique des Pharaons noirs silent silent

Troll possede un complexe de superiorité..sans doute á cause de son état mental..plus avancé que certains intervenants...qui ont grandement besoin d´évoluer mentalement et intellectuellement clown pirat cyclops cyclops

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Troll le 4/9/2014, 3:01 pm

Dan66 a écrit: ... Si l'afrique n'a pas encore eu un pays suffisamment puissant pour jouer les premiers rôles dans l’échiquier mondiale cela est dû à plusieurs facteurs et c'est certainement pas juste  le fait qu'on est africains et qu'on est par conséquent ''inapte'' à évoluer Rolling Eyes .

L´Afrique était en avance avec l´Egypte...tout comme les Indiens d´Amerique étaient très avancés...il ya des millenaires.. La Chine vient de rattraper son avance...car la Chine "millenaire" était une puissance technolgique...l´invention de la poudre explosive..Les Arabes étaient en avance juste au Moyen-Age et ont influencés largement la medecine, l´architecture, les mathematiques..
Voulez-vous parler de la Grèce...qui a sombré actuellement? Sans la Grèce, l´Europe serait encore sauvage:) Cool Cool

C´est le principe de la ROUE de l´évolution qui TOURNE... les premiers seront les derniers, et les derniers seront les premiers pour ceux qui lisent la Bible Cool @ @

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  El-Shaman le 4/9/2014, 3:25 pm

Troll a écrit:Very Happy Mister DAN

Dans l´espace "KONGO" d´où Troll est orginaire, il ya le terme " MPIKA" esclave ou slave Sad Sad Nous vous apprenons que les premiers esclaves vendus en Amérique...qui provenaient de la côte Ouest...étaient souvent des esclaves que les tribus Kongo avaient volontairement vendus @ @

Donc, avant de parler des "crimes" ...racistes..disons que ces "crimes" existent dans toutes les cultures...Vous n´avez sans doute aucune idée sur les sacrifices Humains en Egypte antique des Pharaons noirs silent silent

Troll possede un complexe de superiorité..sans doute á cause de son état mental..plus avancé que certains intervenants...qui ont grandement besoin d´évoluer mentalement et intellectuellement clown pirat cyclops cyclops

lol! Troll,il me semble que vous avez mal compris Mr Dan66 lorsqu'il à écrit plus haut:

"Sinons,j'avoue que j'ai l'impression de surréalisme quand je vois les posts du membres ' sur les différents sujets du forum,
honnêtement je suis pas loin de penser que vous êtes un
"TROLL"

Je pense que Dan66 à utilisait le mot TROLL dans le langage informatique vis-à-vis des PLUSIEURS MESSAGES DE '.

Définition
Troll:En Argot internet,un TROLL est un message(par exemple sur un FORUM) dont le caractère est susceptible de provoquer des POLEMIQUES,ou auquel on ne veut pas répondre et qu'on tente de discréditer en le nommant ainsi.Le mot TROLL peut également faire référence à un débat conflictuel dans son ensemble

Je pense que c'est dans ce sens.En tous cas,c'est ce que moi j'ai compris.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  El-Shaman le 4/9/2014, 4:20 pm

Troll a écrit:

Ici en Suéde, quand on visite les facultés ou les écoles sup techniques, on est frappé par la présence visible et considerable des étudiants chinois..
Ce que la Chine mise avant tout sur les connaissances technologiques sunny santa occidentales pour son avenir industrielle.

Au Congo, la voie obligatoire passe par l´acquisition des connaissances technologiques...afin de rattraper le retard...mais comment atteindre cet objectif? sunny albino

Si la présence des étudiants Chinois est visible dans les facultés ou écoles supérieur Technique,cela vient du faite que le gouvernement Chinois à quelque chose à avoir la-dedans,parce que la Chine conquérante soutient son peuple dans ce sens.
N'oublions pas que la Chine est un pays très industrialisé et dont la technologie à fait ses preuves aux yeux du monde.
Les étudiants Chinois qui sont dans ces facultés, lorsqu'ils rentrent dans leur pays;ils sont quasiment sûr de trouver un emploi.Ils sont même recherchés.

EST-CE-QUE C'EST LE CAS CHEZ NOUS ?
La réponse est:NON
Pourquoi ?
Parce que nous sommes un pays moins industrialisé et dont la technologie laisse vraiment à désiré.Un étudiant Congolais qui étudie pour s'en sortir,ou soit pour aider sa famille,ne se risquerai pas de faire une étude ou il à moins de chance de trouver un emploi convenable dans son propre pays.Donc il va toujours préféré faire la socio-politique,la comptabilité,la pédagogie,la philosophie ou il pourra plus facilement s'en sortir.

(L'exemple de Muanda Nsemi est là pour nous la démontré .
Il à fait de la chimie,puis faute d'un boulot convenable dans ce domaine.
Il à pété un plomb à cause peut-être de plusieurs substances toxique qu'il avait pu respiré dans nos laboratoire douteux.
Puis il se lança dans la politique juste pour pouvoir s'en sortir et aider sa famille.
Le voila maintenant qui se prend pour un messie.
QUELLE PERTE ?
Encore un ingénieur chimiste de moins.Il allait peut-être faire quelque chose pour le pays si seulement il y avait des industries convenable  Laughing )

PAR CONTRE IL Y A DE L'ESPOIR sur le peu que j'ai pu lire dans le lien que JmKK avait mit au début.
Dans ce lien nous pouvons lire ceci:

"Cette ambition semble également être partagée par la RDC,ou l'objectif de faire du Congo un pays émergent à l'horizon 2030,est affiché en exergue du PROGRAMME DU GOUVERNEMENT POUR LA LEGISLATURE 2012-2016"

OUI,si le gouvernement de notre pays s'en charge lui-même de prendre en charge nos étudiants et de les envoyés un peu partout comme font les Chinois.
AVEC LA VOLONTE POLITIQUE,si le gouvernement s'en charge vraiment de branchés nos étudiant dans les facultés technologique afin que bon nombre de Congolais puissent acquérir la maîtrise des nouveaux technologie dans les différents domaine.Si entre temps le gouvernement investisse dans la création des plusieurs usines et autre technologie d'une manière que cela soit profitable au Congolais.
Dans ce cas j'ai dirais:OUI.
J'ai dirais que cela sera possible que notre pays émerge dans le futur parmi les pays émergent,parce qu' il y aura une élite qui va travaillaient dans ce sens.
Mais si l'état ne se mêle pas à 100%.
Ce T.Tank sera juste une utopie de plus....


Dernière édition par Asahsnik le 8/9/2014, 5:54 pm, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Cavalier le 4/9/2014, 4:56 pm

' a écrit:L'expression  "citoyen mondial" n'etait que de l' euphemisme de ma part. Par la je sous attendais  devenir l'homme globalise. Ceux qui vivent en dans les ameriques ou dans quelques metropoles en Europe Occidentale peuvent comprendre de quoi je parle. Mwana ya 
Maniema...euh ya Congo na lola(just teasing you bro) vaut mieux etre noir au Mexique ou  Maroc que' etre un tutsi dans beaucoup de coins du Congo.
Si par Citoyen Globalise vs voulez insinuer votre etat d'Esprit, la Je comprend votre Eupheminisme....

Sinon en dehors de cette optique, Un citoyen globalise ou Mondial c'est juste une belle idée...


Peut etre on ferait mieux de commencer par definir ce que C'est qu'un Citoyen... Razz

Meme Dans L'Union Europeenne, L'Allemagne qui a gagne La Recente Coupe du Monde de   ne l'avait pas remportee sous L'Honneur des Citoyens Francais, Belges, Portugais, Italiens, Anglais, Irlandais & encore moins des Citoyens Suedois ou Norvegiens ....  No   No

Les Allemands avaient celebre leur victoire a Berlin avec Les Citoyens Allemands...End of zIlllusion... silent

Car la farce quonsistait a faire croire que L'Equipe d'Allemagne jouait pour le compte de L'Union Europeenne... Sad

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Troll le 4/9/2014, 5:41 pm

..THINK TANK Smile

Si on retournait á l´initiative initiale de mr JIM... au lieu de nous perdre dans des théories des races et des citoyens Shocked Shocked

L´ordinateur qui est entrain de transferer mes pensées en ce moment...je ne me soucie pas tellement de quelle race celui qui l´a mis au point est...le plus utile est le service qu´il est entrain de me rendre..

Ainsi, la question des "technologies" ou des "connaissances"...hem, ce n´est ni une question des "races" ni surtout une question des "citoyens" Sad Sad

Ne perdons pas du temps..et retournons au "Think Tank" en apportant nos contributions et en élevant le niveau des échanges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Dan66 le 4/9/2014, 7:36 pm

Troll a écrit:Very Happy Mister DAN

Dans l´espace "KONGO" d´où Troll est orginaire, il ya le terme " MPIKA" esclave ou slave Sad Sad Nous vous apprenons que les premiers esclaves vendus en Amérique...qui provenaient de la côte Ouest...étaient souvent des esclaves que les tribus Kongo avaient volontairement vendus @ @

Donc, avant de parler des "crimes" ...racistes..disons que ces "crimes" existent dans toutes les cultures...Vous n´avez sans doute aucune idée sur les sacrifices Humains en Egypte antique des Pharaons noirs silent silent

Troll possede un complexe de superiorité..sans doute á cause de son état mental..plus avancé que certains intervenants...qui ont grandement besoin d´évoluer mentalement et intellectuellement clown pirat cyclops cyclops
lol! lol! Suspect
Mr troll laissez moi vous apprendre que vous m'apprenez rien Wink . Pour quelqu'un qui insinue qu'il est supérieur intellectuellement a quelqu'un, ne pas savoir lire correctement, c'est plutôt ironique  hein. Quand je parlais de pays africain premier puissance je parlai que depuis les colons ont découpé l'Afrique aucun pays lors n'a eu une influence comme les États Unis, la France ou récemment la chine. Bref je ne parlais pas de civilisation ou de royaume ou d'empire. Et aussi je sais que la méchanceté est partout,  et que si les esclaves étaient vendus c'était aussi la complice des noir eux même. Moi je parlais en terme d'influence sur le monde et de nombres de mort, Bref je vous pardonne en tout cas vos propos Wink . Sinon merci  Asahsnik de m'avoir compris et retour sur le sujet.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Troll le 4/9/2014, 7:59 pm

Cool Mr DAN

Bien, retournons au sujet...même si mr JIM n´avait pas l´intention ...de proposer une "preparation" Cool Rien qu´en lisant l´histoire de la Chine, ..on retrouve cette notion de "preparation"... La Révolution Culturelle de Mao avait decimé l élite chinoise et avait fait retourner la Chine de plus de 50 loin en arrière Mad Mad Mad Mais avec Deng, les leaders chinois se sont tournés vers l Occident...en acceptant les out-sourcing ...qui n´étaient pas en faveur de la Chine Mad Surprised Surprised

Avec le temps, la Chine a retrouvée une place qu´elle occupait il ya des millenaires dans le domaine des affaires...avant de se positioner certainement comme une puissance industrielle dans un futur proche..

Nous pouvons apprendre beaucoup de la Chine: la "patience" et la determination I love you I love you Ce vieux "communiste" Deng n´a pas eu peur de tenir la main des ...occidentaux...qui regardaient les chinois avec arrogance... Mais le but était de s´approprier les technologies de production...á tout prix..

Mr Jim ne fait que proposer une preparation methodique et systematique.. Idea ..ce que la ROUE tourne dèjà...
Il ya quelques années, les USA avec B Clinton ne pensaient qu´á depecer le Congo..afin d´aggrandir l´Ouganda et le Rwanda...qui pouvaient penser que les USA vont revoir cette strategie..maintenant que la Chine menace de conquerir l´Afrique avec des milliards de dollars?
C´est dans cette nouvelle "guerre" entre les USA et la Chine que les congolais doivent tirer benefice á tout prix en faisant en sorte que la technologie soit la première des priorités dans l´enseignement..
Quand la ROUE va tourner, les congolais ne doivent plus dependre des exportations des minerais..mais des exportations technologiques.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Mwana Ya Lola le 4/9/2014, 8:22 pm

Troll a écrit:Cool Mr DAN

Bien, retournons au sujet...même si mr JIM n´avait pas l´intention ...de proposer une "preparation" Cool Rien qu´en lisant l´histoire de la Chine, ..on retrouve cette notion de "preparation"... La Révolution Culturelle de Mao avait decimé l élite chinoise et avait fait retourner la Chine de plus de 50 loin en arrière Mad Mad Mad Mais avec Deng, les leaders chinois se sont tournés vers l Occident...en acceptant les out-sourcing ...qui n´étaient pas en faveur de la Chine Mad Surprised Surprised

Avec le temps, la Chine a retrouvée une place qu´elle occupait il ya des millenaires dans le domaine des affaires...avant de se positioner certainement comme une puissance industrielle dans un futur proche..

Nous pouvons apprendre beaucoup de la Chine: la "patience"  et la determination I love you I love you Ce vieux "communiste" Deng n´a pas eu peur de tenir la main des ...occidentaux...qui regardaient les chinois avec arrogance... Mais le but était de s´approprier les technologies de production...á tout prix..

Mr Jim ne fait que proposer une preparation methodique et systematique.. Idea ..ce que la ROUE tourne dèjà...
Il ya quelques années, les USA avec B Clinton ne pensaient qu´á depecer le Congo..afin d´aggrandir l´Ouganda et le Rwanda...qui pouvaient penser que les USA vont revoir cette strategie..maintenant que la Chine menace de conquerir l´Afrique avec des milliards de dollars?
C´est dans cette nouvelle "guerre" entre  les USA et la Chine que les congolais doivent tirer benefice á tout prix en faisant en sorte que la technologie soit la première des priorités dans l´enseignement..
Quand la ROUE va tourner, les congolais ne doivent plus dependre des exportations des minerais..mais des exportations technologiques
.

D'accord avec le dernier paragraphe.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  ndonzwau le 5/9/2014, 1:43 am

Je me permets de revenir à cette notion balancée ici du "citoyen du monde" même si je n’ai pas lu très attentivement toute cette discussion autour mais au premier abord elle m’a semblé aller dans tous les sens ou du moins les (hypo)thèses des uns et des autres ne partaient pas des mêmes prémices : on est ainsi passé allègrement d’une réalité ou d’une définition dilettante à une nécessité non moins problématique pour le coup !

Nationalisme, Panafricanisme, Mondialisme : à mon avis ce ne sont pas là des réalités figées, univoques et d’ampleur égale partout; leur pratique est quelque peu conditionnée par la situation et l’histoire de chaque pays, d’où donc on la convoque, l’invoque ou la révoque !
Un pays dominant ne les convoque pas toujours dans le même sens, selon le même objectif qu‘un pays dominé; un Américain, un Britannique, un Chinois ne vit pas le nationalisme ou le mondialisme de la même façon qu’un Congolais ou un Japonais…

Passons pour le nationalisme qui est un sentiment inscrit dans chaque citoyen d’un pays pour autant que celui-ci est bien identifié comme le leur par ses habitants; la fierté qu’on en tire peut varier avec la grandeur du pays ou son histoire d’assujettissement, de colonisation ou même de néocolonialisation  ou alors son passé de colonisateur, de puissant même s’il sera toujours recommandé et pourquoi pas intériorisé par chaque bon citoyen qui se doit ainsi de chérir sa Patrie et de chercher à la servir au mieux ! Mais où s’arrête le patriotisme mué en nationalisme selon les lieux et les temps et où commence le besoin sinon la nécessité d‘ouverture pour ce même pays ?

Nous faisons le constat que les pays européens dont certains se sont faits la guerre dans le passé ont trouvé plus utile de se regrouper d’abord à 6 puis à plus de 20 avec des institutions, des valeurs et des biens communs : c’est pour être plus forts ensemble et construire une cohabitation de paix et de réussite… Pourquoi alors un panafricanisme bien étudié et bien accepté ne rendrait-il pas les Africains plus forts à affronter les horizons arides de leur développement comme les affres de la domination des puissants sur eux en s’identifiant comme concitoyens continentaux et en se regroupant en conséquence ?
Ailleurs ces mêmes pays européens qui dominent le monde avec en tête les américains et se sont regroupés dans des ensembles régionaux transcontinentaux (l’Otan…) mais pratiquent parfois nationalement un protectionnisme territorial et économique entre eux et surtout envers ceux qui leur sont encore plus éloignés en même temps qu’en puissants ils imposent ensemble à certaines parties de la planète un émiettement, des pays ethniques (les Balkans, le Soudan, leur tentative au Congo…)… Pour quel autre objectif sinon pour diviser pour mieux régner, sinon pour mieux affaiblir des ensembles qui restés tels deviendraient des puissances à concurrencer  ?
Où l’on voit que le nationalisme et le mondialisme sont en fait à géométrie variable à les regarder du dehors : les puissants les instrumentalisent selon leurs intérêts, les faibles seraient bien attentifs à ne considérer d’abord aussi que leurs intérêts…

Alors, le fait que Troll sorti de son Kwango et son Congo natals roule et travaille sur les territoires suédois, norvégien, islandais fait-il de lui un « citoyen mondial » ?
C’est quoi d’abord un « citoyen mondial » ? Si on se borne à une définition juridique, celui qui de sa terre natale obtient d’autres passeports (américain, européen…) qui lui confèrent des nouveaux droits lui permettant de résider, de travailler ailleurs de partout dans le monde, n’oublie-t-on pas trop rapidement que l’émigration en rapportant des droits et toute légalité au nouveau citoyen ne suffit pas toujours à donner à celui-ci toutes les garanties d’une vie confortable à la comparaison de celle de citoyens de souche ?
Que faisons-nous de l’autre côté de nos pays d’origine pour mieux les construire ? Trop miser sur une diaspora mieux formée et plus puissante économiquement qui de retour aidera nos pays quitte en même temps à davantage les ouvrir ou d’abord compter sur nos ressources localement pour garantir une solide construction nationale ?
Une chose reste évidente : si des espèces des « citoyens mondiaux » sont parmi nous un fait dont on fera mieux se servir, les « citoyens nationaux » sont d’abord le seul atout sur qui compter, à partir desquels des planifications raisonnables sont envisageables !

Que faire alors du panafricanisme, de notre identité continentale ?
Des pays émergents aussi différents culturellement et géographiquement que la Chine, la Russie, l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud ont trouvé nécessaire de regrouper leurs efforts pour défendre et poursuivre leurs intérêts; on ne peut donc raisonnablement écarter le bénéfice d’ouverture et de regroupement que chaque pays peut en tirer…
Ici il y’a le préalable d’une organisation, d’une stabilité politico-administrative nationales sans lesquelles de telles unions seraient plus préjudiciables aux plus faibles mais passé cet impératif tout regroupement bien pensé finira toujours par apporter un plus, plusieurs pays mettant leurs forces ensemble pour des objectifs précis et nécessaires !
C’est à partir de ce cadre qu’on peut envisager le bénéfice d’une Union Africaine enfin plus utile à chacun de ses pays !
Là aussi, en vérité ni l’Amérique ni l’Europe puissantes n'aimeraient avoir affaire à une Union Africaine plus identifiée, plus organisée, plus forte, plus une réelle grande puissance qui deviendrait leur rivale… Ainsi contrairement à certains ici je suis convaincu qu’un Congo plus organisé profiterait aussi d’une Union Africaine plus efficace ! A côté de nos fameux « citoyens mondiaux », je verrais mieux des « citoyens (pan)africains » mieux identifiés !

Vous l'aurez compris; "citoyen mondial" n'est pour moi ni un gage ni une nécessité de réussite pour nos pays d'autant que sa réalité dépend d'où nous nous plaçons : les puissants existent et nous dominent au point où un Américain ou un Européen ou même un Chinois risque de nous l'imposer ou pas selon ses intérêts, nous n'aurions plus qu'à le subir... Ainsi même dans nos émigrations "citoyen du monde ou de nos pays d'adoption" est mieux encensé quand cela profite aussi à ces derniers... Les discriminations apparaissent quand vous commencez à gêner vers le haut ou vers le bas; plus d'un parmi nous en a déjà fait l'expérience…
N'oublions donc pas de construire déjà nos contrées et privilégions peut-être l'Afrique avant le monde : Achille Mbembe (un universitaire camerounais ancien de France et aujourd’hui Professeur en Afrique du Sud et aux Usa) parle lui de l’afropolitanisme…




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  El-Shaman le 5/9/2014, 1:43 pm

Troll a écrit: ..THINK TANK Smile

Si on retournait á l´initiative initiale de mr JIM... au lieu de nous perdre dans des théories des races et des citoyens Shocked Shocked

L´ordinateur qui est entrain de transferer mes pensées en ce moment...je ne me soucie pas tellement de quelle race celui qui l´a mis au point est...le plus utile est le service qu´il est entrain de me rendre..

Ainsi, la question des "technologies" ou des "connaissances"...hem, ce n´est ni une question des "races" ni surtout une question des "citoyens" Sad Sad

Ne perdons pas du temps..et retournons au "Think Tank" en apportant nos contributions et en élevant le niveau des échanges
like


Jim KK,si t'es toujours là,j'aimerais lire ce que tu nous avais promis l'autre jour.


Dernière édition par Asahsnik le 5/9/2014, 2:45 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Troll le 5/9/2014, 1:55 pm

[quote="ndonzwau"]
Alors, le fait que Troll sorti de son Kwango et son Congo natals roule et travaille sur les territoires suédois, norvégien, islandais fait-il de lui un « citoyen mondial » ?
C’est quoi d’abord un « citoyen mondial » ? Si on se borne à une définition juridique, celui qui de sa terre natale obtient d’autres passeports (américain, européen…) qui lui confèrent des nouveaux droits lui permettant de résider, de travailler ailleurs de partout dans le monde, n’oublie-t-on pas trop rapidement que l’émigration en rapportant des droits et toute légalité au nouveau citoyen ne suffit pas toujours à donner à celui-ci toutes les garanties d’une vie confortable à la comparaison de celle de citoyens de souche ?
Que faisons-nous de l’autre côté de nos pays d’origine pour mieux les construire ? Trop miser sur une diaspora mieux formée et plus puissante économiquement qui de retour aidera nos pays quitte en même temps à davantage les ouvrir ou d’abord compter sur nos ressources localement pour garantir une solide construction nationale ?


NATIONALISME ?

Troll ( et ses compagnons d´arme de la première promotion de la Garde Civile) possede des solides réferences...en matière de discrimination au Congo... Ayant été formé dans les mêmes conditions que nos compagnons d´arme orginaires de l´Equateur...á la fin de la formation, nous nous sommes retrouvés "sous-officiers" bien que le niveau de la formation et les études faites avant le recrutement faisaient de nous un "officier"..Pire, une fois le Parquet Général de la République organisa des examens pour nous "asserementer" comme OPJ (parce que certains de nos professeurs étaient des juges á la CSJ..)...Bien qu´ayant satisfait aux examens, Baramoto refusa qu´on se fasse "assermenter" Ainsi, même la qualité d´OPJ qu´on detenait parce qu´ayant remplis toutes les conditions academiques et ..juridique nous était interdit

Le pire est que sur le terrain, nous devions "travailler" comme OPJ, sauf qu´un superieur qui ne possedait pas notre competance intellectuelle devait signer les PV..


COMPARAISON?

Mais, ici où nous sommes "exilés"...nous possedons plus des DROITS qu´un congolais..qui réside au Congo..Etant un "citoyen Nordique", nous avons les mêmes DROITS dans tous les pays Nordiques..plus que dans l´espace de l´UE Nos études faites ici sont respectées et considerées..non seulement dans les pays Nordiques, mais aussi dans l´espace de l´UE..et même aux USA/Canada... Nous avons les mêmes droits que les Nordiques de souche.... quand au Congo, parce que nous sommes né au Kwango, nos études ne pouvaient pas faire de nous un OPJ ou un officier...impossible... [color=#ff0000]Ceux qui parlent du RACISME n´ont jamais eu l´occasion de vivre l´humiliation, la discrimination et l´injustice au Congo natal...ils ne savent pas tout simplement de quoi ils parlent[/color]

Impossible..pour nous d´oublier que dans ce pays, nous avons été traité comme un être Humain..avant de recevoir les droits d´un "citoyen"..Dans les trois pays où nous avons travaillé...rassurez-vous , nos orgines Africaines n´ont jamais influencées les conditions du travail...Il suffit de montrer les qualifications...pour obtenir du travail...En plus, en Norvége, le salaire et les conditions du travail sont même meilleures qu´en Suède

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Jim KK le 6/9/2014, 12:29 am

Salut chers compatriotes,

Désolé, j´avais beaucoup à faire ce dernier temps.

Comme GénérationCongo l´avait dit, le développement industriel, donc la maitrise des technologies dans plusieurs domaines est un paramètre très important pour devenir un pays émergent. L´industrie demande un personnel bien formé et qualifié : techniciens,  ingénieurs,  scientifiques et une main d´œuvre qualifiée.

Question Nr. 1 : est ce que notre pays a des bonnes installations pour former ces gens ? Par exemples: écoles techniques, universités techniques, laboratoires et bibliothèques, encadrement.

Question Nr. 2 : Après une bonne formation, est ce que notre pays peut leur offrir des bonnes perspectives d´emploi : recherches, dans des usines ou des entreprises avec une bonne rémunération ?
 
Je dois souligner ici que, les études des sciences et des sciences appliquées sont pour la plus part des gens quand même        « difficiles », très exigeantes et longues.

Les jeunes par exemple choisissent leurs études supérieures en fonction de deux facteurs principaux : d’une part, l’intérêt qu’ils portent à une discipline particulière et, d’autre part, l’idée qu’ils se font des perspectives de carrière dans ce domaine.
Ces jeunes sont alors tentés de suivre des disciplines plus à la mode, ces filières étant considérées comme moins exigeantes, plus prometteuses en termes de carrières et de salaires et même plus rentables à long terme. Actuellement au Congo, avec tout le désordre que nous connaissons, il est tout à fait normal que les étudiants s´éloignent des études des sciences et technologies.  Ils jugent que le métier du scientifique et ingénieur est trop difficile et qu’il n'offre pas assez de débouchés. Ils préfèrent faire le droit, sciences économiques, sciences sociales, sciences politiques. C´est ca ce que je définis comme désaffection des étudiants pour les études des sciences et sciences appliquées. Pourtant notre pays a grandement besoin du scientifique et de l´ingénieur pour son développement.

Question Nr. 3 : Comment motiver les étudiants à faire des études des sciences et des technologies ?

Je voudrais bien parler avec vous à propos de la question Nr. 3 et proposer quelques pistes des solutions.

Chers compatriotes, de nombreux changements ont eu lieu dans la société grâce aux progrès de la science et de la technologie. Certains de ces changements ont été bons, d'autres ont entraîné des risques que l'on n'avait pas envisagés ou seulement très vaguement. La science et la technologie affectent la vie de tout le monde tous les jours, dans tous les domaines (nourriture, transports, habillement, logement). Comme la science et la technologie jouent un rôle de plus en plus important dans la vie des personnes, il est important de bien comprendre ce qu'elles signifient dans notre société.

Pourquoi une désaffection des étudiants pour les études des sciences ?

voici pour moi  quelques causes :

1. Les études scientifiques apparaissent, non sans raison, difficiles et plus longues que celles d’autres disciplines.

2. L’enseignement qui est dispensé aux élèves est trop abstrait, trop éloigné de leur expérience quotidienne et de leurs centres    d’intérêt.

3. Les rémunérations des métiers à caractère scientifique se sont dégradées, comparativement à celles d’autres secteurs.

4. Après des études souvent plus longues et plus difficiles, les salaires évoluent beaucoup plus lentement.

5. Mauvaises conditions de travail et pratiquement pas de débouchés après les études !!!

Si un effort considérable n’est pas fait dans les prochaines années pour enrayer cette fuite des étudiants vers d’autres voies (sciences sociales, philosophie, science politiques), on peut légitimement être inquiet pour le développement et l’avenir de notre beau pays !!!

Nos politiciens actuels  ne comprennent pas la science et cherchent rarement l’avis des scientifiques et des ingénieurs pour résoudre les grands problèmes. Il faut reconnaître que notre gouvernement est mal équipé pour comprendre les défis technologiques et les opportunités dont notre beau pays pourrait profiter.

Comment comprendre un gouvernement qui signe de contrats miniers avec des firmes d´extraction de nos minerais et nos minerais sont transportés dans un pays voisin (Zambie) pour y être transformé?? Quel manque à gagner ?? Pourquoi tous nos minerais ne peuvent pas être transformés sur place au Congo ?? Rolling Eyes  Rolling Eyes  Mad  Mad  Shocked  Shocked

Ce constat doit inciter notre gouvernement à prendre d’urgence des mesures concrètes pour attirer vers les carrières scientifiques et techniques davantage d’étudiantes et d’étudiants, et à renforcer la place des sciences dans la formation des futurs décideurs économiques et politiques.


Voici ce que je propose comme quelques remèdes :

1. L’enseignement des disciplines scientifiques et techniques doit utiliser, dès l’école primaire, la curiosité naturelle de l’enfant pour lui faire découvrir au maximum par lui-même les lois de la nature.

2. Cet enseignement ne doit donc pas être trop théorique. Il doit s’appuyer sur l’expérience quotidienne de l’enfant et ne pas être, comme c’est souvent le cas chez nous au pays, un savoir artificiellement plaqué et imposé

3. Les élèves doivent être informés dès l’enseignement secondaire, sur les perspectives d’emploi dans les domaines de la science et de la technologie.

4. Il ne faut pas leur cacher que les études seront en général plus longues et plus difficiles que dans d’autres disciplines, mais leur expliquer que l’intérêt de leur futur métier sera la récompense de cet effort supplémentaire.

5. Un effort particulier doit être fait pour sensibiliser les filles aux carrières scientifiques car, au Congo, elles sont encore moins nombreuses que les garçons à embrasser cette carrière.

6. La revalorisation de l’image du scientifique n’est pas suffisante. Elle doit s’accompagner d’une revalorisation matérielle des carrières scientifiques par le biais des salaires et des primes.

7. Au niveau de l´école primaire et surtout école secondaire je propose les jeux ou concours télévisés  dans toutes les disciplines scientifiques (mathématique, physique, chimie, Biologie) afin d'éveiller l'intérêt des jeunes pour la science. Nous devons rendre les concours à la fois plus populaires, plus séduisants et en ne les réservant pas aux seuls élèves ou étudiants. Les meilleurs talents doivent être récompensés.

8. Mise sur pied un plan de discrimination positive (bourses, allocations de recherche, postes réservés) en faveur de jeunes étudiants prometteurs issus des humanités scientifiques et techniques

Petite conclusion

De façon générale, il est nécessaire de « redonner » ou donner du sens aux études scientifiques, par exemple en faisant découvrir plus de choses par l’observation pour montrer que tout ce qui nous entoure est physique, ou encore en créant des modules d’enseignement comme «comment fait-on les  feux d’artifices », « chimie de boissons », « pourquoi il pleut », «pourquoi le ciel est bleu » plus proches des centres d’intérêt des élèves. Aussi une rencontre entre élèves et  des scientifiques de grande renommée (comme Dr. Mukwege, feu le prof. Malu) est essentielle pour acquérir une passion pour des filières scientifiques.

La désaffection des jeunes envers certaines carrières scientifiques n’est pas liée à une attitude "anti-scientifique", à une attitude de rejet. Par contre, elle est certainement liée à la réputation de difficulté de ces études et, pour certains des meilleurs étudiants, à la constatation de la faible attractivité des carrières scientifiques en termes de salaires, ainsi qu’aux difficultés réelles des débuts de carrière.

C´est ca mon point de vue !!!

Bonne lecture Laughing  Laughing  Laughing  Arrow  Arrow

Jim KK en RFA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  regarder et bien voir le 6/9/2014, 2:09 am

Jim KK a écrit:C´est une initiative à louer. Ce Think-Tank, créé par une dizaine de jeunes professionnels (tous congolais) qui partagent tous la même passion pour la RDC. Je tenterai de prendre contact avec ce Think Tank.

J´ai créé ce sujet pour débattre avec vous !

Voici ci-dessous le lien de la réflexion de ce think-Tank en PDF:

http://www.fichier-pdf.fr/2014/05/28/newsletter-generation-congo-2/preview/page/1/

La volonté politique est certes indispensable mais pas suffisante et le reste ne pourra pas suivre si nous ne savons pas où aller, comment, avec qui et quels moyens....ce manque de définition de vision nous a conduit là où nous sommes aujourd'hui....

Sachons tirer les enseignements du passé pour être en mesure de se projeter et construire le futur. Nous avons besoin d'une vision commune partagée et le travail proposé par "GénerationCongo" va dans le bon sens je trouve.

Nous devons tous nous appuyer sur notre intelligence collective pour construire ce Congo de demain que nous voulons tous tant. Et pour y arriver, approfondissons la réflexion, dépassons nos clivages et laissons nous guider par une seule et vraie AMBITION, celle d'un Congo Pays Émergent, fort et prospère que nous lèguerons à nos enfants et petits enfants.....

Le chemin sera long, des changements profonds sont indispensables, leur mise en place demandera du courage et de la ténacité, de la souplesse, de l’expérimentation et de la concertation, sans oublier la volonté de trancher.

----------------

J´aimerais parler du point 3 à la page 11. Ce point est très important.

Si nous observons les états émergents regroupés au sein de BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et l´Afrique du sud), nous verrons que ces états maitrisent la technologie dans plusieurs domaines : aviation (militaire et civile), Automobile, Agroalimentaire, pharmaceutique, Informatique  et j´en passe. Ces pays ont chacun des ingénieurs et scientifiques de grande renommée.

Croyez-vous que jusqu´en 2030 (donc dans exactement 16 ans) le Congo atteindra le niveau de ces 5 pays si rien n´est entrepris? (Voir proposition de génerationCongo point 3 page 11)

Croyez-vous vraiment que notre beau pays se développera  si la plupart de congolais (au Congo mais aussi dans la diaspora) étudient par exemple l´histoire, sciences sociales, sciences politiques, littérature, les langues, philosophie, droit et j´en passe ? Si la réponse est oui alors chers compatriotes vous vous trompez!!!


Les défis qui se posent à notre société ou à notre beau et grand pays comme les enjeux environnementaux, la complexité croissante dans les projets d´infrastructures, les procédés complexes de fabrication et les besoins pressants d´innovation dans toutes les étapes de conception, de développement ou réalisation, nécessitent tous l´ingénieur ou le scientifique.
L´enseignement (de qualité) des matières techniques et scientifiques (école secondaire, école professionnelle mais surtout à l´université) est prépondérant pour le développement de notre pays.
Ne nous leurrons pas.


Je crois que ce sujet merite certains commentaires. La RDC a besoin pas seulemnt d'un think-tank mais plusieurs think-thanks diversifies. Le think-tank est comme un groupe d'intellectuels et professionnels qui ont le but d'observer, de s'informer, d'analyser un secteur ou un sous-secteur quelconque du pays, pour enfin presenter des suggestions, des programes et plans pouvant ameliorer, developper ou repondre aux besoins reels et urgents. C'est souvent un groupe prive'.
Alors comme toujours, tout est lie': avons nous des dirigeants humbles et capables a` ecouter ou suivre des conseils, des propositions techniques d'un think tank et de bien les suivre techniquement a` la lettre ? Si le gouvernement ne pretera pas oreille aux propositions des think-tanks, ces derniers ne pourons pas subsister, parce que le gouvernement doit le payer pour ces propositions. C'est en quelque sorte du business. Le think-tank ne propose pas et ne presente pas ses etudes gratuitement, ca doit etre paye' pour continuer a` fonctionner. donc tant qu'on aura des gens gonfles' au pays, ce sera difficile aux think-tanks de faire bon train.

Nous n'avons pas seulement besoin des think-tanks mais aussi des "institutes" qui veulent dire des centres de recherche technique et technologique prives'. Dans "ces institutes" le travail est de tester des connaissances et pratiques utilisees' actuellement au marche', enfin de les ameliorer, de decouvrir da'utres pratiques aisees ou plus productives, en meme temps re-ecrire ces connaissance et pratiques en code et les standardiser, tout ca continuellement.
C'est vraiment ca mon souci de voir des institutes dans tous les domaines en RDC et en Afrique. sans cela, ce sera difficile que la RDC evolue. Si aujourdhui les etats unis ont un niveau scientifique tres pousse, c est du au travail de ces institutes a codifier, a imposer des regles, imposer les standards, et d ameliorer et eprouver de nouvelles idees, methodes qui peuvent jaillir.

Le niveau educatif congolais est bas d un cote, et de l autre cote il reste demoder. Il y a des reformes qui doivent prendre place sur toute l echelle educative en rdc. Je ne sais pas si le corps academique congolais est pret a accueillir des reformes que nous pouvons les proposer, ni l Etat pret a ecouter qu il ya enormement a faire dans notre systeme d education, surtout universitaire et scientifique.
Moi meme et certains professeurs etrangers sommes persuades qu en genie civil par exemple, on ne voit pas la praticabilite de dispenser aux etudiants les cours des mecaniques, eux qui ne seront pas des ingenieurs en mecanique. A la place de ces cours de mecanique, il faut leur donner des cours preliminaires ayant trait avec leurs cours de concentration.
Au lieu qu on donne, a titre d exemple, a ces etudiants le cours de dynamique ou mecanique 2, sous pretexte a les preparer pour une meilleure comprehension sur les effets du seisme et vent contre les infrastructures; je trouve qu il est mieux de leur dispenser carrement des notions preliminaires de tremblement de terre et reactions des infastructures a ces effets, reactions du sol, les differentes proprietes et comportement des forces. Afin de les preparer aux notions rigoureuses quand ils entameront les cours de leur faculte proprement dite ou de concentration.
Car avec le cours de dynamique, ca restre tres theorique, ca n a rien avoir au sens pratique avec ce qu attendent les etudiants. Alors plusieurs sont d accord de supprimer certains cours et les remplacer par d autres. Tout doit s ameliorer, il y a beaucoup a retoucher, car si nous observons bien les choses, le monde des affaires n a plus besoin des gens au style academique mais du neauvau type d intellectualisme qu on appelle "hands on", voulant dire "au sens plus pratique et entrepreneur".

Regarder et bien voir
Technology polytechnique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  ndonzwau le 6/9/2014, 4:08 am

Troll a écrit:
ndonzwau a écrit:
Alors, le fait que Troll sorti de son Kwango et son Congo natals roule et travaille sur les territoires suédois, norvégien, islandais fait-il de lui un « citoyen mondial » ?
C’est quoi d’abord un « citoyen mondial » ? Si on se borne à une définition juridique, celui qui de sa terre natale obtient d’autres passeports (américain, européen…) qui lui confèrent des nouveaux droits lui permettant de résider, de travailler ailleurs de partout dans le monde, n’oublie-t-on pas trop rapidement que l’émigration en rapportant des droits et toute légalité au nouveau citoyen ne suffit pas toujours à donner à celui-ci toutes les garanties d’une vie confortable à la comparaison de celle de citoyens de souche ?
Que faisons-nous de l’autre côté de nos pays d’origine pour mieux les construire ? Trop miser sur une diaspora mieux formée et plus puissante économiquement qui de retour aidera nos pays quitte en même temps à davantage les ouvrir ou d’abord compter sur nos ressources localement pour garantir une solide construction nationale ?


NATIONALISME ?

Troll ( et ses compagnons d´arme de la première promotion de la Garde Civile) possede des solides réferences...en matière de discrimination au Congo... Ayant été formé dans les mêmes conditions que nos compagnons d´arme orginaires de l´Equateur...á la fin de la formation, nous nous sommes retrouvés "sous-officiers" bien que le niveau de la formation et les études faites avant le recrutement faisaient de nous un "officier"..Pire, une fois le Parquet Général de la République organisa des examens pour nous "asserementer" comme OPJ (parce que certains de nos professeurs étaient des juges á la CSJ..)...Bien qu´ayant satisfait aux examens, Baramoto refusa qu´on se fasse "assermenter"  Ainsi, même la qualité d´OPJ qu´on detenait parce qu´ayant remplis toutes les conditions academiques et ..juridique nous était interdit

Le pire est que sur le terrain, nous devions "travailler" comme OPJ, sauf qu´un superieur qui ne possedait pas notre competance intellectuelle devait signer les PV..


COMPARAISON?

Mais, ici où nous sommes "exilés"...nous possedons plus des DROITS qu´un congolais..qui réside au Congo..Etant un "citoyen Nordique", nous avons les mêmes DROITS dans tous les pays Nordiques..plus que dans l´espace de l´UE Nos études faites ici sont respectées et considerées..non seulement dans les pays Nordiques, mais aussi dans l´espace de l´UE..et même aux USA/Canada... Nous avons les mêmes droits que les Nordiques de souche.... quand au Congo, parce que nous sommes né au Kwango, nos études ne pouvaient pas faire de nous un OPJ ou un officier...impossible... [color=#ff0000]Ceux qui parlent du RACISME n´ont jamais eu l´occasion de vivre l´humiliation, la discrimination et l´injustice au Congo natal...ils ne savent pas tout simplement de quoi ils parlent[/color]

Impossible..pour nous d´oublier que dans ce pays, nous avons été traité comme un être Humain..avant de recevoir les droits d´un "citoyen"..Dans les trois pays où nous avons travaillé...rassurez-vous , nos orgines Africaines n´ont jamais influencées les conditions du travail...Il suffit de montrer les qualifications...pour obtenir du travail...En plus, en Norvége, le salaire et les conditions du travail sont même meilleures qu´en Suède


Bien cher Troll,

Ne perdons surtout pas notre temps à des palabres académiques car là vous semblez vous emballer trop vite sur l’écume des faits sans prendre suffisamment le recul d’en examiner les ressources concrètes qu’ils cadrent…

Ce n'était pas mon propos; je ne recherche qu'à tenter de mieux comprendre la réalité de cette fameuse «  citoyenneté mondiale » et d’en déduire les implications utiles au « combat » nécessaire d’un Africain transplanté pour le pays de ses origines mais non, vous l’imaginez bien, de remettre en doute le bénéfice qu’il tire de la légalité avec tous ses droits de sa nouvelle citoyenneté dans un Occident où ce primat lui confère en conséquence en effet bien d’avantages pour lui et pour ses préoccupations patriotiques purement africaines !
Vous auriez ainsi tort de vous montrer plus royaliste que le roi, plus militant de la « citoyenneté mondiale » que ne l’est le réel citoyen mondial càd l’Occidental puissant qui maître du monde, impose en Afrique comme ailleurs sa citoyenneté mondiale : nous le subissons avant d’en jouir chez lui à ses conditions; c’est ça la réalité que moi je perçois !


Vous n’êtes ainsi, cher Troll, ni le premier ni ne resterez le dernier à vous satisfaire de tous les mérites auxquels vous donnent droit vos batailles académiques et administratives pour votre « citoyenneté mondiale dans cet Occident que vous avez eu à raison d'apprécier… Nous aurons même à célébrer de hauts faits comme celui de ce grand Africain, Diarra, ingénieur astrophysicien à la Nasa ! C’est dire que ce n’est pas cela qui nous manque !

Vous parlez légèrement en les comparant indûment des « discriminations » présentes dans nos contrées… C’est vite dit : elles ne sont ni le lot du Congo, c’est un mal partagé par tous les pays mal gouvernés ou en construction où les replis identitaires faciles commandent leurs modes de gouvernance ni non plus absents, à des degrés moindres certes et selon les lieux et leurs histoires, ailleurs dans des pays aujourd’hui développés ! Ce n’est donc pas le meilleur argument contre nos déconvenues en émigration : un hiatus (naturel ?) existe bel et bien en Occident entre citoyens de souche et d’émigration…
Moi comme certains autres et peut-être pas encore vous, avons été « victimes » malgré nos diplômes obtenus sur place et notre citoyenneté ici là de quelque mauvais sort qui en relevait, méfiez-vous…

Pour la petite histoire notre Diarra de la Nasa n’a pas cherché à briguer la Magistrature Suprême aux Usa, son bon pays d’adoption, mais dans son Mali natal !
Ce n’est pas si anecdotique que ça, ça nous révèle l’essentiel de nos devoirs en tant qu’Africains : nous préoccuper à travers tout de la nécessité et de l’avantage à tirer de nos parcours personnels pour nos destins nationaux; le reste n’est soit que dialectique académique peu utile ou alors qu’égotisme personnel peu rentable pour nos pays !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Troll le 6/9/2014, 2:23 pm

[quote="Jim KK"]Salut chers compatriotes,


Question Nr. 1 : est ce que notre pays a des bonnes installations pour former ces gens ? Par exemples: écoles techniques, universités techniques, laboratoires et bibliothèques, encadrement.



NON Sad La RDC ne possede "plus" les infrastructures des années ´80... Il faut souligner que le nombre des écoles techniques et des universités techniques étaient limité...

S´il faut commencer par quelque chose, c´est de proposer des actions visant á faire construire ces infrastructures avant tout...Cela est possible soit via une "cooperation internationale" avec l´UE, soit via le concept OF SET où les importations des équipements militaires sont conditionées par une compensation...d´un transfert des "connaissances" où les pays qui expotent ces équipements doivent construire des écoles techniques, financer la construction des bibliothèques, fournir les enseignants ect...

Nous allons citer quelques exemples dans ce domaine avec le cas du Bresil sunny qui a choisie les avions de combat JAS Gripen de la Suède. sunny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Dan66 le 6/9/2014, 4:00 pm

Mr JimKK sur la première question la réponse est clairement non, Troll a donné un élément de réponse mais je compléterai en disant (en ayant un des mes cousins qui suit actuellement une formation en ingénierie au pays ) qu'en plus des universités possédant des  infrastructures dépassées, désuètes et pas renouvelées, il y a aussi un manque criant de renouvellement dans le corps professorale. Nos professeurs sont très vieux et il semble pas évident de trouver une relève, parce qu'aujourd'hui lorsqu'on sait que le nombre de professeurs qui sont impayés au pays cela n'incite pas des étudiants à vouloir faire une carrière la dessus. Cela me semble alors ''normal'' que certains prof se fassent corrompre vu qu'il est leur est difficile d'arrondir leurs fins de mois(même si les profs de l'université en général c'est mieux que ceux du secondaire, primaire etc).

Pour la question 2, là encore je (re)dirai encore que l'état ne fait pas tout pour retenir nos cerveaux. Il est très difficile de s'épanouir au congo dans le domaine de la recherche, c'est clairement pas l'optique dans laquelle s'inscrit un congolais lambda. Très peu de budget sont alloués à ce domaine et dans nos peu d'usines que nous possédons on mise sur le coté effet immédiat que sur les perspective à long terme. C'est cela qui manque aux congolais je trouve, arriver à voir pas un, deux ou cinq mais 10 , 15, 20 ans en avance c'est quelque chose qu'on devrait inscrire dans notre culture.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Cavalier le 6/9/2014, 10:45 pm

C'est bien de commencer une chose...

C'est Le Processus qui est le plus important...

Les Potentiels Scientistes, Ingenieurs en RDC se trouvent dans la rue, les differents environnements du gettho et ailleurs...

Le probleme c'est que Les gens sont attires plus par les prestiges de titres...

Vs savez y a pas longtemps avec un Pote a moi, on a vu une mere transporter son bebe dans un caddie...

On s'est dit comme ca tiens ca ressamble aux Fameux Pousss-Pousses de Kin...

Donc ce que J'essaye de dire ici, La Pretention, Le Prestige n'a jamais ete a la base d'un Processus de Developpement...


Le jour que ns allons commencer a penser du bas vers le haut, du plus petit au plus grand c'est ce jour la que la bataille pour le developpement de nos contrees Africaines va etre gagnee...car ns n'arions plus besoins des termes scientifiques crees pour faire genre, car ns pouvons creer nos propres termes avec nos propres langues...Personne ne nous interdit d'ailleurs a le faire...

A SUIVRE...

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  regarder et bien voir le 8/9/2014, 10:05 pm

Jim KK a écrit:Salut chers compatriotes,

Désolé, j´avais beaucoup à faire ce dernier temps.

Comme GénérationCongo l´avait dit, le développement industriel, donc la maitrise des technologies dans plusieurs domaines est un paramètre très important pour devenir un pays émergent. L´industrie demande un personnel bien formé et qualifié : techniciens,  ingénieurs,  scientifiques et une main d´œuvre qualifiée.

Question Nr. 1 : est ce que notre pays a des bonnes installations pour former ces gens ? Par exemples: écoles techniques, universités techniques, laboratoires et bibliothèques, encadrement.

Question Nr. 2 : Après une bonne formation, est ce que notre pays peut leur offrir des bonnes perspectives d´emploi : recherches, dans des usines ou des entreprises avec une bonne rémunération ?
 
Je dois souligner ici que, les études des sciences et des sciences appliquées sont pour la plus part des gens quand même        « difficiles », très exigeantes et longues.

Les jeunes par exemple choisissent leurs études supérieures en fonction de deux facteurs principaux : d’une part, l’intérêt qu’ils portent à une discipline particulière et, d’autre part, l’idée qu’ils se font des perspectives de carrière dans ce domaine.
Ces jeunes sont alors tentés de suivre des disciplines plus à la mode, ces filières étant considérées comme moins exigeantes, plus prometteuses en termes de carrières et de salaires et même plus rentables à long terme. Actuellement au Congo, avec tout le désordre que nous connaissons, il est tout à fait normal que les étudiants s´éloignent des études des sciences et technologies.  Ils jugent que le métier du scientifique et ingénieur est trop difficile et qu’il n'offre pas assez de débouchés. Ils préfèrent faire le droit, sciences économiques, sciences sociales, sciences politiques. C´est ca ce que je définis comme désaffection des étudiants pour les études des sciences et sciences appliquées. Pourtant notre pays a grandement besoin du scientifique et de l´ingénieur pour son développement.

Question Nr. 3 : Comment motiver les étudiants à faire des études des sciences et des technologies ?

Je voudrais bien parler avec vous à propos de la question Nr. 3 et proposer quelques pistes des solutions.

Chers compatriotes, de nombreux changements ont eu lieu dans la société grâce aux progrès de la science et de la technologie. Certains de ces changements ont été bons, d'autres ont entraîné des risques que l'on n'avait pas envisagés ou seulement très vaguement. La science et la technologie affectent la vie de tout le monde tous les jours, dans tous les domaines (nourriture, transports, habillement, logement). Comme la science et la technologie jouent un rôle de plus en plus important dans la vie des personnes, il est important de bien comprendre ce qu'elles signifient dans notre société.

Pourquoi une désaffection des étudiants pour les études des sciences ?

voici pour moi  quelques causes :

1. Les études scientifiques apparaissent, non sans raison, difficiles et plus longues que celles d’autres disciplines.

2. L’enseignement qui est dispensé aux élèves est trop abstrait, trop éloigné de leur expérience quotidienne et de leurs centres    d’intérêt.

3. Les rémunérations des métiers à caractère scientifique se sont dégradées, comparativement à celles d’autres secteurs.

4. Après des études souvent plus longues et plus difficiles, les salaires évoluent beaucoup plus lentement.

5. Mauvaises conditions de travail et pratiquement pas de débouchés après les études !!!

Si un effort considérable n’est pas fait dans les prochaines années pour enrayer cette fuite des étudiants vers d’autres voies (sciences sociales, philosophie, science politiques), on peut légitimement être inquiet pour le développement et l’avenir de notre beau pays !!!

Nos politiciens actuels  ne comprennent pas la science et cherchent rarement l’avis des scientifiques et des ingénieurs pour résoudre les grands problèmes. Il faut reconnaître que notre gouvernement est mal équipé pour comprendre les défis technologiques et les opportunités dont notre beau pays pourrait profiter.

Comment comprendre un gouvernement qui signe de contrats miniers avec des firmes d´extraction de nos minerais et nos minerais sont transportés dans un pays voisin (Zambie) pour y être transformé?? Quel manque à gagner ?? Pourquoi tous nos minerais ne peuvent pas être transformés sur place au Congo ?? Rolling Eyes  Rolling Eyes  Mad  Mad  Shocked  Shocked

Ce constat doit inciter notre gouvernement à prendre d’urgence des mesures concrètes pour attirer vers les carrières scientifiques et techniques davantage d’étudiantes et d’étudiants, et à renforcer la place des sciences dans la formation des futurs décideurs économiques et politiques.


Voici ce que je propose comme quelques remèdes :

1. L’enseignement des disciplines scientifiques et techniques doit utiliser, dès l’école primaire, la curiosité naturelle de l’enfant pour lui faire découvrir au maximum par lui-même les lois de la nature.

2. Cet enseignement ne doit donc pas être trop théorique. Il doit s’appuyer sur l’expérience quotidienne de l’enfant et ne pas être, comme c’est souvent le cas chez nous au pays, un savoir artificiellement plaqué et imposé

3. Les élèves doivent être informés dès l’enseignement secondaire, sur les perspectives d’emploi dans les domaines de la science et de la technologie.

4. Il ne faut pas leur cacher que les études seront en général plus longues et plus difficiles que dans d’autres disciplines, mais leur expliquer que l’intérêt de leur futur métier sera la récompense de cet effort supplémentaire.

5. Un effort particulier doit être fait pour sensibiliser les filles aux carrières scientifiques car, au Congo, elles sont encore moins nombreuses que les garçons à embrasser cette carrière.

6. La revalorisation de l’image du scientifique n’est pas suffisante. Elle doit s’accompagner d’une revalorisation matérielle des carrières scientifiques par le biais des salaires et des primes.

7. Au niveau de l´école primaire et surtout école secondaire je propose les jeux ou concours télévisés  dans toutes les disciplines scientifiques (mathématique, physique, chimie, Biologie) afin d'éveiller l'intérêt des jeunes pour la science. Nous devons rendre les concours à la fois plus populaires, plus séduisants et en ne les réservant pas aux seuls élèves ou étudiants. Les meilleurs talents doivent être récompensés.

8. Mise sur pied un plan de discrimination positive (bourses, allocations de recherche, postes réservés) en faveur de jeunes étudiants prometteurs issus des humanités scientifiques et techniques

Petite conclusion

De façon générale, il est nécessaire de « redonner » ou donner du sens aux études scientifiques, par exemple en faisant découvrir plus de choses par l’observation pour montrer que tout ce qui nous entoure est physique, ou encore en créant des modules d’enseignement comme «comment fait-on les  feux d’artifices », « chimie de boissons », « pourquoi il pleut », «pourquoi le ciel est bleu » plus proches des centres d’intérêt des élèves. Aussi une rencontre entre élèves et  des scientifiques de grande renommée (comme Dr. Mukwege, feu le prof. Malu) est essentielle pour acquérir une passion pour des filières scientifiques.

La désaffection des jeunes envers certaines carrières scientifiques n’est pas liée à une attitude "anti-scientifique", à une attitude de rejet. Par contre, elle est certainement liée à la réputation de difficulté de ces études et, pour certains des meilleurs étudiants, à la constatation de la faible attractivité des carrières scientifiques en termes de salaires, ainsi qu’aux difficultés réelles des débuts de carrière.

C´est ca mon point de vue !!!

Bonne lecture Laughing  Laughing  Laughing  Arrow  Arrow

Jim KK en RFA

Je sais que nous les congolais preferons seulement l'approbation des autres dans tout ce qu'on fait et tout ce qu'on dit, mais nous rejettons facilement des critiques. Car en lisant ces ecrits, il y a techniquement a` soutenir d'un cote', et de l'autre cote' politique, comme toute chose est liee', il y a a` critiquer.

Naturellement, les sciences pures et appliquees', les techniques et technologies resteront des sciences avec moins d'adeptes, car ca demande un quotient intellectuel tres eleve', et non seulement on s'arrette la`, il faut de la patience et de la determination. C'est aussi du le plus souvent aux calculs, des experiments et un language conventionnel qu'il faudra apprendre pour se communiquer dans cette science. C'est a` mon avis, ces trois caracteristiques qui rendent les sciences concernees' ici plus compliquer pour plusieurs. Il y a des cours et des lecons que je ne comprenais toujours pas, il m'a fallu passer plusieurs classes pour que mon intelligence s'ouvre. Quand on est pas patient avec les sciences pures et appliquees', on risque de tout abandonner bien avant.
Il y a aussi l'aspect politique qui s'ajoute a` ce qu'on ait moins d'adeptes de ce cote' ci. les secteurs publics et les appareils de l'Etat sont des butins en RDC ou` l'on se partage entre des partis qui ont soutenu le parti presidentiel. Des` que c'est partage', ce sont des leaders de ces partis qui contolent en engagent un secteur et non des professionnels de ce secteur. Ainsi les nouveaux chefs des appareils de l'Etat ne maitrisent pas des problemes techniques, bouffent le financement assigne' a` ce secteur, et les vrais professionnels sont consideres' de simples travailleurs et moins payes' et se partagent le reste du financement qui leur arrive en miettes. Sous ce scenario, la remuneration, les avantages et le prestige de ceux de la science et technologie deviennent de plus en plus sombres et decouragent la jeune generation de prendre la releve.

Il y a aussi un moyen d'enseigner ces etudes d'une facon plus pratique et tangible que abstraite. Je ne vois pas pourquoi un professeur de mecanique ne peut pas ramasser une piece de bois, la couper en deux, et presenter la partie coupee' comme une section, ensuite la dessiner au tableau, puis poursuivre sa lecon par exemple sur le stress interne d'un membre horizontal ou sur les reactions internes des forces.
Avant d'utiliser des fleches au tableau pour representer des charges sur un corps, il serait mieux de prendre un objet, de le charger sur un autre, et d'expliquer aux etudiants pourquoi au tableau cette charge est representee' par une fleche ou des fleches. Comme ca des` le debut, l'etudiant a une idee' de quoi il s'agit ou de cette incorporation entre la realite' et le model ou le graphique qu'il a devant lui au tableau. Ca permettra beaucoup plus a` l'etudiant de se connecter avec la lecon, d'etre enthousiasmer et de coordonner son intelligence pendant la matiere.

Mais la` ou` je ne comprends pas c'est l'auteur de ces ecrits respecte, soutient et reconnait legitimement le regime Kabila. Entre temps il regrette enormement que par la facon le pays est gere', la RDC ne peut pas emerger. Ca me semble un peu difficile de saisir que d'un cote' on soutient un regime, de l'autre cote' on avoue que le pays est tres mal gere' par ce meme regime. Si vous reconnaissez que le pays est tres mal gere', d'office vous devez desavouer ce regime, ca c'est le bon sens, selon moi. Car l'auteur se plaint que les dirigeants de notre pays ne cherche pas l'avis des scientifiques, que rien n'est fait pour ameliorer les conditions du travail; et il dit " comment comprendre un gouvernement qui signe des contrats miniers avec des firmes d'extraction, nos minerais sont transportes' dans un pays voisin pour y etre transformer." (En cela la RDC gagne tres peu). Toutes fois depuis 2011, ces dirigeants sont incapables de satisfaire les plaintes de l'auteur, mais ce dernier pour la plupart de cas se presente dans ce forum, tres amical avec ce meme regime, et moi dans tout ca je trouve cela absurde.

Je conseille a` l'auteur de ces ecrits, de tout faire pour voir et faire part a` certains de nos dirigeants ces ecrits, car ca me semble coherents et reflechis. Comme ils sont tous dociles au regime, ces dirigeants pourraient l'ecouter plus qu'ils le peuvent si c'etait un opposant qui avait ecrit. Il ne faut pas se limiter au forum seulement; quand quelque chose est bien elaboree', il faut aller plus loin: la presenter a` nos dirigeants, l'entendre qui le pourra.
Moi meme, si l'auteur de ces ecrits le voudra bien-sur, je peux partager ces ecrits chez 2 ou 3 opposants avec qui je m'entends bien et de leur faire voir d'autres situations importantes que la politique elle-meme. Bon pourvu j'aurais fait ma part, l'essentiel c'est de passer le message, qu'ils entendent ou pas.

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique





Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  El-Shaman le 9/9/2014, 1:06 pm

regarder et bien voir a écrit:
Je sais que nous les congolais preferons seulement l'approbation des autres dans tout ce qu'on fait et tout ce qu'on dit, mais nous rejettons facilement des critiques. Car en lisant ces ecrits, il y a techniquement a` soutenir d'un cote', et de l'autre cote' politique, comme toute chose est liee', il y a a` critiquer.

Naturellement, les sciences pures et appliquees', les techniques et technologies resteront des sciences avec moins d'adeptes, car ca demande un quotient intellectuel tres eleve', et non seulement on s'arrette la`, il faut de la patience et de la determination. C'est aussi du le plus souvent aux calculs, des experiments et un language conventionnel qu'il faudra apprendre pour se communiquer dans cette science. C'est a` mon avis, ces trois caracteristiques qui rendent les sciences concernees' ici plus compliquer pour plusieurs. Il y a des cours et des lecons que je ne comprenais toujours pas, il m'a fallu passer plusieurs classes pour que mon intelligence s'ouvre. Quand on est pas patient avec les sciences pures et appliquees', on risque de tout abandonner bien avant.
Il y a aussi l'aspect politique qui s'ajoute a` ce qu'on ait moins d'adeptes de ce cote' ci. les secteurs publics et les appareils de l'Etat sont des butins en RDC ou` l'on se partage entre des partis qui ont soutenu le parti presidentiel. Des` que c'est partage', ce sont des leaders de ces partis qui contolent en engagent un secteur et non des professionnels de ce secteur. Ainsi les nouveaux chefs des appareils de l'Etat ne maitrisent pas des problemes techniques, bouffent le financement assigne' a` ce secteur, et les vrais professionnels sont consideres' de simples travailleurs et moins payes' et se partagent le reste du financement qui leur arrive en miettes. Sous ce scenario, la remuneration, les avantages et le prestige de ceux de la science  et technologie deviennent de plus en plus sombres et decouragent la jeune generation de prendre la releve.

Il y a aussi un moyen d'enseigner ces etudes d'une facon plus pratique et tangible que abstraite. Je ne vois pas pourquoi un professeur de mecanique ne peut pas ramasser une piece de bois, la couper en deux, et presenter la partie coupee' comme une section, ensuite la dessiner au tableau, puis poursuivre sa lecon par exemple sur le stress interne d'un membre horizontal ou sur les reactions internes des forces.
Avant d'utiliser des fleches au tableau pour representer des charges sur un corps, il serait mieux de prendre un objet, de le charger sur un autre, et d'expliquer aux etudiants pourquoi au tableau cette charge est representee' par une fleche ou des fleches. Comme ca des` le debut, l'etudiant a une idee' de quoi il s'agit ou de cette incorporation entre la realite' et le model ou le graphique qu'il a devant lui au tableau. Ca permettra beaucoup plus a` l'etudiant de se connecter avec la lecon, d'etre enthousiasmer et de coordonner son intelligence pendant la matiere.

Mais la` ou` je ne comprends pas c'est l'auteur de ces ecrits respecte, soutient et reconnait legitimement le regime Kabila. Entre temps il regrette enormement que par la facon le pays est gere', la RDC ne peut pas emerger. Ca me semble un peu difficile de saisir que d'un cote' on soutient un regime, de l'autre cote' on avoue que le pays est tres mal gere' par ce meme regime. Si vous reconnaissez que le pays est tres mal gere', d'office vous devez desavouer ce regime, ca c'est le bon sens, selon moi. Car l'auteur se plaint que les dirigeants de notre pays ne cherche pas l'avis des scientifiques, que rien n'est fait pour ameliorer les conditions du travail; et il dit " comment comprendre  un gouvernement qui signe des contrats miniers avec des firmes d'extraction, nos minerais sont transportes' dans un pays voisin pour y etre transformer." (En cela la RDC gagne tres peu). Toutes fois depuis 2011, ces dirigeants sont incapables de satisfaire les plaintes de l'auteur, mais ce dernier pour la plupart de cas se presente dans ce forum, tres amical avec ce meme regime, et moi dans tout ca je trouve cela absurde.

Je conseille a` l'auteur de ces ecrits, de tout faire pour voir et faire part a` certains de nos dirigeants ces ecrits, car ca me semble coherents et reflechis. Comme ils sont tous dociles au regime, ces dirigeants pourraient l'ecouter plus qu'ils le peuvent si c'etait un opposant qui avait ecrit. Il ne faut pas se limiter au forum seulement; quand quelque chose est bien elaboree', il faut aller plus loin: la presenter a` nos dirigeants, l'entendre qui le pourra.
Moi meme, si l'auteur de ces ecrits le voudra bien-sur, je peux partager ces ecrits chez 2 ou 3 opposants avec qui je m'entends bien et de leur faire voir d'autres situations importantes que la politique elle-meme. Bon pourvu j'aurais fait ma part, l'essentiel c'est de passer le message, qu'ils entendent ou pas.

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique


like
REGARDER ET BIEN VOIR,,,merci pour ta contribution.
Mais je pense que la faille du problème que nous sommes en train d'évoqué ici en ce qui concerne la quête du savoir Technique & des nouvelles Technologique,domaine que tu maîtrise d'ailleurs mieux,ne date pas de l'actuel gouvernement.
Même dans le gouvernement précédant il n'y avait pas eu cette volonté politique,parce que notre problème vient avant tout du faite que nous pensons toujours pour nous-même et dans l'immédiat.Nous avons du mal à pensé pour un futur ou nous serons absent.Biso tolingaka kozala ba gang ya film ndenge tolobaka.
Certes,ce gouvernement à aussi sa part de responsabilité dans le sens où le document qui se trouve dans le lien nous apprend:
"....Cette ambition semble également être partagée par la RDC,ou l'objectif de faire du Congo un pays émergent à l'horizon 2030,est affiché en exergue du PROGRAMME DU GOUVERNEMENT pour la législature 2012-2016"
Ce gouvernement aurait du au moins faire quelque chose,même en commençant par colmater les quelques brèches de notre faille qui prend sa source d'ailleurs dès le début de notre indépendance.
Malheureusement l'observation de ce qui se passe nous prouve le contraire de ce qui est PROGRAMMER et de ce qui se passe dans la réalité.
Oui,ce gouvernement est dans l'incapacité de réalisait ne fusse que le minimum de ce qu'il à lui-même programmé pour donné un coup de pouce à cette émergence du futur.
Mais bon,comme il s'agit du futur,voyons plus dans le futur.Moi je compte plus sur les gouvernants qui viendront.Peut-être que parmi eux il y aura plusieurs personne des bonnes volontés.Sans quoi,il y aura toujours le risque que le pays n'avance même pas d'un iota vers cette émergence tant que les Congolais aura toujours cette mauvaise habitude de pensé pour son présent.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Cavalier le 9/9/2014, 7:17 pm

Asahsnik a écrit:

Mais bon,comme il s'agit du futur,voyons plus dans le futur.Moi je compte plus sur les gouvernants qui viendront.Peut-être que parmi eux il y aura plusieurs personne des bonnes volontés.Sans quoi,il y aura toujours le risque que le pays n'avance même pas d'un iota vers cette émergence tant que les Congolais aura toujours cette mauvaise habitude de pensé pour son présent.[/size]
Bien Vu, Excellente Reflexion Asa Exclamation

L'idee est tres bonne de la part de tous ceux la qui ont pris cette initiative...Il faudrait L'Encourager...

Tu as certainement souleve un Point important...On dit que L'On ne donne que ce que qu'on a...Et le developpemnt du Congo ne viendra pas de Congolais d'aujourd'hui qui sont dans la trentaine, quarantaine, cinquantaines, etc...

Mais Ils peuvent juste declancher son processus...Voila pourquoi dans mon precedent posting J'avais mis l'accent sur l'importance du processus...L'Objectif en soi ne doit pas etre de faire du Congo un pays emergent dans un delai de 30 ans...Ce qu'il faudrait plutot envisager c'est de declancher plutot le mechanisme tandant vers un processus developpemental...Car dans un processus, rien n'est connu d'avance, car Ce serait un enchainement continuel d'apprentissage...

Ns devrions comprendre que La Science telle que notion n'est pas qu' une simple Theorie, d'ou l'on devrait cesser de croire que La seule langue ou les seules langues pour diffuser une education scientifique ce sont L'Anglais, Le Francais et autres so- called langues internationales...

La Science peut etre enseignee en Lingala, Swa-hi-li, Kikongo, Tshiluba, etc...

Ns oublions souvent a quel point Le probleme Linguistisque pose souvent des problemes aux enfants nes dans des milieux moins favorises ou Le Francais lui-meme devient un objectif a atteindre aulieu et a la place de la science ou la notion enseignee...

De ce Fait La Question qu'il faudrait se poser est La Suivante:

Comment peut on faire, pour que Les Notions combien complexes de la science et la technologie puissent etre mieux pratiquement assimilees par un Jeune Congolais Typique Question

Comment peut ont faire de Lingala Une Langue aussi sophistiquee que Le Francais et L'Anglais Question  Je dirais le meme avec Le Tshiluba, Kikongo ou Le Swahili...

Je NE NIE PAS l'influence et L'Impact dans L'Echelle Globale qu'execercent des Langues telles que L'Anglais ou Le Francais sur Les Connaisances a travers les autres pays du Globe...Car au Fait La majorite des Bouqins modernes sont ecrits dans ces deux langues...

Mais Les Chinois Apprennent La Science en Chinois, Les Japonais en Japonais...

Il est plus que temps que L'Afrique arrete avec ce complexe d'inferiorite d'ordre Linguistique...

Commencons d'abord par traduire certains des Ces Livres Scientiques dans Langues Locales...Car Le plus impritant dans une Lecon c'est que l'on parvienne a la comprehension...

Prenons un petit exemple:

Si l'on demandait a un Congolais typique ce qu'il comprend de Le Theoreme de Pythagore, qui n'appartient d'ailleurs pas a Pythagore...Ce qu'il retient de plus c'est Le Titre Le Theoreme de Pythagore...Aulieu de comprendre d'abord la practicalite de cette Formule , toute son energie va tourner autour du Terme Theoreme de Pythagore...Le mot Theorme devient tout un sujet pour lui...

Disons que si aulieu de l'appeler Theoreme de Pythagore, on lui attribue un autre terme...

Theoreme= Demonstration, Temoignage Arrow  Lingala= Ndakisa, Litatoli,...

Comment est ce qu'on peut ramener un Jeune Congolais a mieux comprendre et appliquer ce Fameux theoreme de Pythagore dans la vie de Tous Les Jours Question   Voila

Sinon ca restera une tres bonne connaissance theorique pour lui attribuer un diplome, mais rien de plus...

Je vs le dis aujourd'hui que La plus grande partie de notre systeme scolaire ne Afrique consiste a apprendre d'abord a bien s'exprimer en Francais, Anglais qu'a appliquer les matieres Apprises dans la vie pratique...

Brisons ce mythe et La bataille est a plus qu'a moitie gagnee...

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  regarder et bien voir le 9/9/2014, 9:00 pm

Asashnik, bonjour

Tu as presente' une autre facon de voir les choses, y a rien de mal a` cela. Mais seulement rappelons nous que les sciences appliquees' veulent dire du realisme. Cest que tu dis est un souhait a` tous, nous revons tous qu un jour il y aura des dirigeants a` la fois competents et patriotiques. Mais ce sera pour quand? Quand est ce que ce processus va commencer? Nous ne devons pas se limiter seulement aux solutions du genre il faut faire ceci, il faut faire cela. Cest depuis des decenies qu on se dit il faut, il faut mais rien est encore entamer. Alors je ne considere plus ce type de solution comme une solution effective, mais plutot un desir.

Dans la perspective technique, je trouve qu il y a des actions simples que meme les dirigeants actuels peuvent entreprendre. Jmkk a presente' certaines actions que je trouve tres profitables et benefiques si cest bien applique'. Essayons tous de parler des actions que moi ou toi pouvions entreprendre aujourdhui ou le lendemain, ca pourra quand meme ameliorer tant peu que soit la situation du pays, en attendant de vrais remedes lequels tu viens d enumerer. Mais pendant ce temps quelque chose doit se faire, et cherchons et parlons des choses que tout le monde peut faire aujourdhui ou qui peut concerner tout le monde.
Parmi les dirigeants actuels il y a des intellectuels comme le premier ministre lui meme, il n y a rien de mal de proposer un travail technique aux dirigeants actuels pour resoudre tel probleme, ne serait ce que pour les coincer afin que demain ils ne disent pas qu on avait fait appel a` tout le monde pour contribuer au developpement du pays, vous n aviez pas repondu, alors ne nous condamnez pas. Il faut eviter de donner a` l adversaire l occasion d echapatoir. Voila un peu l idee derriere ma demarche. Le vrai ppocessus c est en posant des actes intelligents et effectifs emanant de tous les niveaux de notre societe, et non en se limitant de dire tout simplement il faut faire ceci, il faut faire cela, cest quand on aura ceci, oh a` un moment donne'. Moi je trouve ca un peu vague et endormant. Oui, jai apprecie' les avis de Jmkk, mais qu il ne se limite pas la` mais les fasse part aux dirigeants et politiciens. Qui sait si ca aura quelques effets?

Regarder et bien voir
Technology polytechnique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  El-Shaman le 11/9/2014, 1:58 pm

Cavalier a écrit:
...Voila pourquoi dans mon precedent posting J'avais mis l'accent sur l'importance du processus...L'Objectif en soi ne doit pas etre de faire du Congo un pays emergent dans un delai de 30 ans...Ce qu'il faudrait plutot envisager c'est de declancher plutot le mechanisme tandant vers un processus developpemental...Car dans un processus, rien n'est connu d'avance, car Ce serait un enchainement continuel d'apprentissage...

Tout à fait Cavalino,
30 ans c'est très peu pour l'émergence véritable telle qu'il est envisagé dans cette étude.
30 ans c'est très peu parce que le chantier est encore énorme et il nous manque beaucoup d'acteurs et d'éléments dont JmKK évoque dans son message initiale.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Think Tank congolais « GénérationCongo » propose ses pistes de solution comment la RDC peut devenir un pays émergent

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:12 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum