Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  Mathilde le 20/5/2016, 3:51 pm


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  ndonzwau le 22/5/2016, 6:50 pm

"RDC: le Nord Kivu transformé en boucherie"
° http://www.rtbf.be/info/monde/afrique/detail_rdc-le-nord-kivu-transforme-en-boucherie?id=9301347

"Une marche de soutien aux populations de Beni dispersée à Kinshasa"
° http://www.radiookapi.net/2016/05/21/actualite/securite/une-marche-de-soutien-aux-populations-de-beni-dispersee-kinshasa
° http://www.rfi.fr/afrique/20160521-rdc-kinshasa-marche-solidarite-beni-police-interpellations
° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/est-de-la-rdc-manifestation-contre-les-massacres-de-civils

° http://www.radiookapi.net/2016/05/22/actualite/securite/rdc-lopposition-condamne-les-massacres-de-beni
° http://www.radiookapi.net/2016/05/20/actualite/societe/journee-de-deuil-en-memoire-des-victimes-des-massacres-de-beni
° http://www.rfi.fr/afrique/20160322-rdc-rapport-jette-trouble-auteurs-massacres-beni-adf-monusco
° http://www.jeuneafrique.com/324435/politique/rd-congo-beni-pres-de-100-morts-de-5-mois-horreur-nemeut-presque-personne/
° http://www.la-croix.com/Monde/Afrique/En-RD-Congo-mystere-massacres-Beni-2016-05-19-1200761354
° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-plusieurs-deputes-menacent-de-renoncer-leurs-mandats-suite-la-persistance-de
° http://www.rfi.fr/afrique/20160519-rdc-nouvelle-operation-militaire-conjointe-fardc-monusco-beni
° http://www.jeuneafrique.com/327392/politique/rd-congo-loperation-usalama-fardc-monusco-traquent-rebelles-ougandais-adf/
° http://www.radiookapi.net/2016/05/21/actualite/securite/nord-kivu-les-humanitaires-en-difficulte-de-fonctionnement-rutshuru-et

"#JesuisBeni : les Congolais mobilisés pour en finir avec les massacres au Kivu"
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/05/17/jesuisbeni-les-congolais-mobilises-pour-en-finir-avec-les-massacres-au-kivu_4921091_3212.html
° http://www.radiookapi.net/2016/05/13/actualite/societe/rdc-les-internautes-se-mobilisent-pour-alerter-sur-les-massacres-des


"« Boko Haram veut s'implanter en Afrique centrale et attiser les conflits locaux »"
° http://www.lemonde.fr/afrique/video/2016/05/20/boko-haram-veut-s-implanter-en-afrique-centrale-et-attiser-les-conflits-locaux_4923582_3212.html#h89lmK8iktYDTF8A.99



Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  Mathilde le 26/5/2016, 9:52 am


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  Mathilde le 18/7/2016, 2:48 pm

Attention "âmes sensibles" s'abstenir ! Sad



_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  Mathilde le 14/8/2016, 6:46 pm

News

Le gouvernement hypocrite et incapable qui n'arrive pas à protéger sa population et de surcroît complice avec les tueurs de nos frères A ‪#‎BENI‬ vient de décréter 3 jours de deuil national...

SHAME A ses complices qui ne servent à rien!!!!!!!!!!!!








Alerte!!! Panique générale à Beni-ville attaquée violemment à sa périphérie par les égorgeurs.
Posted in Les Dépèches By BLO On août 13, 2016
A l’heure qu’il est, les crépitements des balles ont embrasé tout le quartier de Rwangoma, se situant juste à 3 kilomètres du centre-ville de Beni. C’est une situation qui intervient à la tombée de nuit de ce samedi. Une attaque s’est subitement effondrée sur ce quartier en pleine soirée dont les habitants, cherchant à se sauver la vie se sont déversés au cœur de la ville. Des cas de mort sont déjà signalés sans préciser tout de suite le bilan exact. Mais d’emblée, il est annoncé la mort de deux taximen dudit quartier.
A ce que l’on sache, une quelconque incursion des ADF/NALU n’a jamais été signalée à Rwangoma depuis toute l’histoire de cette rébellion dans la région. L’évidence est plutôt cette réalité des égorgeurs qui, de par l’assurance reçue du pouvoir en place pour un « laisser-faire » sans limite, peuvent se permettre de frapper n’importe où et n’importe quand.
L’ensanglantement de la ville de Beni, voilà enfin le grand cadeau que le Rais laisse sur son passage en terme de promesse de la paix. S’agirait-il désormais de l’assaut destiné à implanter le régime des égorgeur en pleine ville de référence du territoire de Beni?
En tout cas que la Providence nous en préserve! …
Quant à d’autres détails, c’est à suivre au fil de l’eau.
Baudouin KYAVAGHENDI
Beni.
©Beni-Lubero Online.



http://m.rfi.fr/contenu/ticker/rdc-nouveau-massacre-le-territoire-beni-nord-est


RDC : nouveau massacre dans le Territoire de Beni (nord-est)

Plusieurs villages ont été attaqués selon la société civile locale qui évoque plus de 40 morts, tués à la machette, à la hache ou brûlés dans leurs cases. Les FARDC accusent le groupe armé ougandais des ADF
.


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  Mathilde le 15/8/2016, 6:28 pm

RDC: le bilan du massacre de Beni revu à la hausse, 50 morts (société civile)



La société civile de Beni a revu à la hausse le bilan du dernier massacre perpétré dans ce territoire du Nord-Kivu.

Selon son président, Gilbert Kambale, le nombre de personnes tuées est de cinquante alors que le premier bilan faisant état d’une trentaine de morts. La même indique que vingt-quatre maisons ont été incendiées.

« En tous cas, le nombre est tellement élevé. Nous avons pensé qu’il était important que les gens restent à la maison et pleurent leurs morts. Aujourd’hui, on est à plus de 1200 personnes tuées à la machette et à la hache, massacrées [depuis 2014, NDLR]. La population ne parvient plus à supporter que les gens puissent continuer à mourir », a déclaré Gilbert Kambale, lundi 15 août à Radio Okapi.

Le président de la société civile de Beni indique que la majorité des habitants de la commune rurale de Beni ont fui vers la ville de Beni à cause de l’insécurité. Ces habitants vivraient dans des familles d’accueil.

Alors que le gouvernement congolais a décrété trois jours de deuil national, la société civile de Beni a décrété trois journées ville-morte.

Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées samedi 13 août au quartier Rwangoma, à Beni. Ce massacre a suscité des vives réactions.

A Beni, les habitants en colère sont descendus dans la rue pour protester contre ce nouveau massacre.

La MONUSCO a condamné ce nouveau massacre.

Dans un communiqué de presse publié dimanche 14 août, la mission onusienne a qualifié ces tueries «d’acte barbare ».

Le gouvernement congolais accuse les rebelles ougandais des ADF d’être auteurs de ce nouveau massacre. Pour les autorités congolaises, ces combattants constituent un groupe islamiste radicalisé ou djihadiste.


http://www.radiookapi.net/2016/08/15/actualite/securite/rdc-le-bilan-du-massacre-de-beni-revu-la-hausse-50-morts-societe

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  Mathilde le 15/8/2016, 6:31 pm

Le Président Kabila se moque de nous : plus de 50 morts au carnage de Beni cette nuit, voilà la paix qu’il nous a promise !


http://benilubero.com/le-president-kabila-se-moque-de-nous-plus-de-50-morts-au-carnage-de-beni-cette-nuit-voila-la-paix-quil-nous-a-promis/

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  El-Shaman le 15/8/2016, 7:56 pm

Mathilde a écrit:Le Président Kabila se moque de nous : plus de 50 morts au carnage de Beni cette nuit, voilà la paix qu’il nous a promise !


http://benilubero.com/le-president-kabila-se-moque-de-nous-plus-de-50-morts-au-carnage-de-beni-cette-nuit-voila-la-paix-quil-nous-a-promis/

Comme akomi na suka, Azo boma pona azua soutien ya occident soit disant : lutte contre le terrorisme islamique. Akendaki kotala batu naye na Ouganda pe na Rwanda pamba te. Eza stratégie oyo bapesi ye. yango wana ministre oyo alekaki na TV ao loba que : RDC EZA YE MOKO NA GUERRE OYO.
LOKUTA ! LOKUTA MONENE....BOZO BOMA PONA BOZUA SOUTIEN YA OCCIDENT. MAIS OCCIDENT PE ETIMBELI BINO.
BA ISLAMISTE BA BOMAKA NABA ATTENTAT ET NON NABA MACHETTE ...BOTIKA LOKUTA NA BINO.
TOUR OYO BOZO KENDE...APRÈS BOKOMONA NDENGE BÉNI EKOZALA PACIFIER TANGU BOKOZALA TE. BANDE DES CRIMINELLES.


Dernière édition par El-Shaman le 15/8/2016, 8:29 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  ndonzwau le 15/8/2016, 8:27 pm

"Massacre de Beni : deuil national et solidarité en RDC
° http://www.rfi.fr/afrique/20160815-rdc-massacre-beni-deuil-national-solidarite-demission-ministres
Samedi des paysans qui rentraient de leurs champs ont été massacrés à la hache et à la machette par des rebelles ougandais selon les autorités. 42 personnes ont été tuées officiellement, 51 selon la société civile à Beni. Il pourrait s'agir du plus gros massacre depuis deux ans dans cette ville et sa périphérie. Un deuil national de trois jours a été décrété alors qu'une délégation officielle est attendue sur place.
Ce nouveau massacre a provoqué des manifestations de colère hier, dimanche 14 août, à Beni. La population civiIe réclame qu'on la protège.
Les différentes composantes de la société civile du Nord-Kivu se sont réunies à Beni ce lundi matin dans l'attente de la délégation du gouvernement et de la Monusco. Leurs représentants se sont mis d'accord sur leurs revendications et notamment pour demander le départ de deux ministres.

Remplacer les forces des FARDC, sources de « confusion »


Les revendications de la société civile exprimées par Georges Kasongo
15-08-2016 - Par Laure Broulard
00:00
00:00
Ils demandent la démission du ministre de l'Intérieur et de la Défense, explique à RFI Georges Kasongo, président de la société civile de Lubero. « Le président de la République doit contraindre à la démission le ministre de la Défense et celui de l’Intérieur puisqu’ils ont montré la défaillance de leur prestation ». Ces deux ministres viennent régulièrement et depuis longtemps dans la région mais n'ont pas apporté de solution à la question de la sécurité, poursuit Georges Kasongo. « Pour ce qui est du gouvernement central, nous demandons que l’état-major des FARDC puisse se déplacer, venir remplacer les troupes qui sont ici car nous pensons que ces troupes sèment la confusion sur le terrain. Et le souci majeur aussi pour la population, c’est de voir le gouvernement central venir tenir un conseil des ministres à Beni pour statuer profondément sur la question sécuritaire qui prévaut dans la région. »

Solidarité nationale

Samedi pendant le massacre, des dizaines de maisons dans ces villages en périphérie de Beni ont été brûlées avec parfois leurs habitants à l'intérieur. Les rescapés ont fui leurs habitations au lendemain du drame. Plusieurs régions de RDC ont lancé des initiatives pour venir en aide aux populations du Nord-Kivu.

Descartes Mponge: «La population du Sud-Kivu a compris qu'il est important de donner»
15-08-2016 - Par Laure Broulard
00:00
00:00
A Bukavu par exemple, dans le Sud-Kivu, les habitants collectent des vêtements, des vivres et des médicaments pour venur en aide aux populations de Beni. Les explications de Descartes Mponge, président de la Coordination de la société civile du Sud-Kivu. « Nous avons lancé cet appel à la solidarité et aujourd’hui nous sommes fiers. Nous sommes fiers de voir que la population du Sud-Kivu a compris qu’il est important de donner, explique Descartes Mponge à RFI. On est en train de donner qui de cahiers, qui des stylos, qui des uniformes et même des habits, des vivres... Et déjà vendredi prochain, nous irons à Beni pour témoigner notre solidarité. Que chaque province face de même et témoigner notre compassion et soutien aux souffrances que vivent nos compatriotes depuis plus de deux ans. »"


"RDC: le bilan du massacre de Beni revu à la hausse, 50 morts (société civile)
° http://www.radiookapi.net/2016/08/15/actualite/securite/rdc-le-bilan-du-massacre-de-beni-revu-la-hausse-50-morts-societe
La société civile de Beni a revu à la hausse le bilan du dernier massacre perpétré dans ce territoire du Nord-Kivu.
Selon son président, Gilbert Kambale, le nombre de personnes tuées est de cinquante alors que le premier bilan faisant état d’une trentaine de morts. La même indique que vingt-quatre maisons ont été incendiées.


« En tous cas, le nombre est tellement élevé. Nous avons pensé qu’il était important que les gens restent à la maison et pleurent leurs morts. Aujourd’hui, on est à plus de 1200 personnes tuées à la machette et à la hache, massacrées [depuis 2014, NDLR]. La population ne parvient plus à supporter que les gens puissent continuer à mourir », a déclaré Gilbert Kambale, lundi 15 août à Radio Okapi.
Le président de la société civile de Beni indique que la majorité des habitants de la commune rurale de Beni ont fui vers la ville de Beni à cause de l’insécurité. Ces habitants vivraient dans des familles d’accueil.
Alors que le gouvernement congolais a décrété trois jours de deuil national, la société civile de Beni a décrété trois journées ville-morte.

Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées samedi 13 août au quartier Rwangoma, à Beni. Ce massacre a suscité des vives réactions.
A Beni, les habitants en colère sont descendus dans la rue pour protester contre ce nouveau massacre.
La MONUSCO a condamné ce nouveau massacre.
Dans un communiqué de presse publié dimanche 14 août, la mission onusienne a qualifié ces tueries «d’acte barbare ».
Le gouvernement congolais accuse les rebelles ougandais des ADF d’être auteurs de ce nouveau massacre. Pour les autorités congolaises, ces combattants constituent un groupe islamiste radicalisé ou djihadiste."



"La ville de Beni compte encore ses morts
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10938
Les jours passent et se ressemblent à Beni. Les rebelles ADF sont accusés d’avoir massacré, samedi 13 août, environ trente-six personnes, au quartier Rwangoma, à Beni-ville (Nord-Kivu).
Selon la société locale, les populations du quartier Paida auraient aperçu, vers 17 heures locales, une colonne de ces rebelles ougandais, se dirigeant vers Kasanga et Rwangoma, dans la commune de Behu.(...)"



"NOUVEAU MASSACRE DE BENI : LE GOUVERNEMENT DÉCRÈTE UN DEUIL NATIONAL DE TROIS JOURS
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article8593
Le gouvernement rd congolais a décrété trois jours de deuil national en mémoire des victimes du nouveau massacre du groupe des « Jihadistes » ougandais, perpétré dans la soirée du samedi 13 août, dans deux quartiers périphériques de Béni, ville située dans l’Est du vaste territoire rd congolais. Lambert Mende Omalanga qui a annoncé la nouvelle hier à la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC), a précisé que ledit deuil commence dès aujourd’hui lundi 15 août et sera levé ce mercredi. " Pendant les trois jours de deuil, tous les drapeaux seront en berne sur toute l’étendue du territoire national rd congolais, a précisé Lambert mende.(...)"

"Est de la RDC : rien n’a changé
° http://www.lephareonline.net/de-rdc-rien-na-change/
Bastion des mouvements rebelles et groupes armés tant congolais, rwandais qu’ougandais depuis plus de 20 ans, l’Est de la République Démocratique du Congo continue d’être l’objet d’une insécurité récurrente. Inauguré en octobre 2014, avec à la clef un bilan de 30 morts dans la périphérie de Beni-ville, le nouveau cycle des massacres vient d’accoucher d’une nouvelle hécatombe avec 36 compatriotes exécutés à la machette et à la hache dans la nuit de samedi 13 et dimanche 14 août 2016, dans un quartier rural de Beni, par des
assaillants étiquetés ADF, la célèbre rébellion ougandaise.
A l’image des FDLR (Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda), elle présente comme particularité le fait de n’alimenter l’insécurité et de ne semer la mort que sur le territoire congolais. C’est très bizarre pour des rebelles censés combattre le régime du président Museveni de l’Ouganda en vue de son renversement. L’homme fort de Kampala va-t-il vraiment être fragilité avec des massacres qui ne touchent aucun de ses compatriotes ?(...)"



"Le massacre de trop :
Beni : "Joseph Kabila" disqualifié

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11031
Dix jours après la visite de "Joseph Kabila" à Beni, au Nord Kivu, afin de "se rendre personnellement compte de la situation sécuritaire", des assaillants non identifiés ont frappé à nouveau, samedi 13 août, dans les quartiers de Rwangoma et Mbelu de la ville de Beni. Bilan provisoire: 36 morts. Le gouvernement a décrété un deuil national de trois jours à dater du lundi 15 août. "A l’heure où parlons, ils {Ndlr : les agresseurs} sont pourchassés par des éléments des Forces armées de la RDC présentes dans la ville de Beni", a déclaré le ministre de la Communication et des médias Lambert Mende Omalanga dans une intervention faite dans l’après-midi de dimanche 14 août. Interdiction de rire.

Le gouverneur de la province du Nord Kivu, le PPRD Julien Paluku, devrait changer de métier. Il ferait un excellent gérant de pompes funèbres.
Depuis le mois d’octobre 2014, le chef de l’exécutif de cette Région passe le clair de son temps à exprimer des jérémiades après chaque attaque dans les territoires de Beni et de Lubero. Après le constat, il égrène le nombre des morts. A ce jour, plus de 1100 citoyens de cette partie du pays ont été tués par des assassins qui courent toujours.(...)"



"RDC: après le dernier massacre de Beni, l'heure du deuil et des questions
° http://www.rfi.fr/afrique/20160815-massacre-beni-reactions-politiques-deuil-national
La RDC est en deuil après un nouveau massacre à Beni. Le bilan officiel fait état de 36 morts mais la société civile de Beni parle de 51 personnes tuées, ce qui en ferait le pire massacre dans la périphérie de la ville depuis le début des tueries en 2014. L’armée congolaise parle d’un acte de représailles des rebelles ougandais des ADF après l’attaque de certaines de leurs place-fortes, et notamment la base de Mwalika dont la population dénonçait l’existence depuis deux ans. D’autres font un lien avec la visite du président Kabila il y a quelques jours. Un massacre d’ores et déjà politisé.

Officiellement pour l’armée congolaise, il s’agit d’une tentative désespéré des ADF de montrer qu’ils existent encore. Les FARDC disent avoir retrouvé des cachettes sous terre où des éléments de la rébellion ougandaise auraient pu se cacher après l’attaque de Mwalika.
« C’est une guerre asymétrique, ils ne respectent aucune règle et ils tuent à la machette », expliquent les services de sécurité pour justifier l’ampleur du bilan. Des services qui sont toutefois agacés de voir ce massacre intervenir après la venue du président.
« Le fait de tuer chaque fois que les autorités sont en visite montre qu’il y a des consignes qui viennent d’ailleurs », estime un officier. Des sources au sein du gouvernement désignent l’opposant Mbusa Nyamwisi en exil. « Il a toujours eu une main dans ces massacres », renchérit une autorité locale.
Dans l’entourage de l’opposant, on dément et accuse à son tour le président Kabila d’être lui-même responsable de ces massacres. « Ou au moins de ne pas faire assez pour protéger la population », dénoncent d’autres leaders de l’opposition.
Du côté de la société civile de Beni, on pense également que ça pourrait être une opération de représailles. « Il aurait fallu après l’attaque de Mwalika, les FARDC prennent des mesures pour protéger la population », explique un activiste. « Des mesures que l’on réclame depuis deux ans pour Beni ». Ce massacre a en tout cas provoqué des manifestations de colère dimanche à Beni… Comme à chaque nouvelle tuerie d'ampleur.

« C’est un mode opératoire terroriste »

Pour Teddy Kataliko, membre de la coordination de la société civile de Beni, il est urgent de prendre des dispositions importantes pour faire cesser ces tueries.
« Nous estimons qu’il est grand temps à la face du monde que la RDC est sous menace et cette menace, on sait d’où elle vient. On devrait prendre des dispositions pour des opérations militaires conséquentes, et donc qui devraient beaucoup plus aider à libérer la population du territoire de Beni. Les libérer de ces groupes armés qui ne cessent de causer des actes terroristes. Les modes opératoires utilisés, c’est vraiment un mode opératoire terroriste. Et cela devrait nous aider à bien identifier notre ennemi. Cela devrait être une priorité pour notre gouvernement. »
« Terroristes ». C’est un terme que le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, n’hésite pas non plus à brandir. Selon lui, linsécurité dans la région est le fait d'islamistes radicalisés.
« Nous avons retrouvé plusieurs documents. Nous avons mis la main sur un certain nombre de personnes qui sont en contact avec différents milieux jihadistes à travers l’Afrique et à travers le monde. L’enquête se poursuit. Mais nous avions déjà communiqué à tous nos homologues de la CIRGL les soupçons qu’ont suscités les documents et les aveux que nous avons recueillis à Mwalika et Nadui et nous espérions que la solidarité allait déjà se manifester. Mais jusqu’à présent rien n’est fait. C’est pourquoi nous continuons à alerter la communauté internationale sur le cas caractère non-isolé des actes terroristes que nous subissons dans le grand nord qui ne sont pas des actes congolo-congolais mais qui s’inscrivent dans une trame du terrorisme jihadiste international. »

A (RE)LIRE → RDC: nouveau massacre de population civile à Beni

Nous avons immédiatement dépêché une équipe sur place et nous allons déployer une équipe d’investigation pour mieux comprendre ce qui s’est passé. Nous avons besoin d’un peu de temps pour pouvoir dire exactement étape par étape ce qui s’est passé. A partir de ce moment-là, nous allons pouvoir prendre des mesures pour vraiment prévenir d’éventuelles attaques au niveau du territoire entier de Beni.
Théophane Kinda

15-08-2016 - Par Laura Martel
00:00 
00:00


"REVUE DE PRESSE AFRIQUE
A la Une: le massacre de Beni en République Démocratique du Congo

° http://www.rfi.fr/emission/20160815-une-massacre-beni-republique-democratique-congo-rdc
« La ville de Beni compte encore ses morts » rappelle ce matin dans ces titres La prospérité, le quotidien de Kinshasa: 
Pour la société civile, « les forces de sécurité auraient pu empêcher ces massacres car, la population avait déjà signalé la présence de ces rebelles dans la ville quelques heures auparavant. on l’a toujours dit, il ne faut pas subir les évènements, mais plutôt les précéder. Puis qu’ils [les rebelles ADF] sont venus jusque dans le cœur de la commune de Behu jusqu’à côté du quartier Rwangoma », a dénoncé le président de la société civile de Beni-ville, le pasteur Gilbert Kambale. La population en colère est descendue dans la rue pour protester contre ces massacres et demander la démission de certaines autorités du pays.(...)"


° http://www.latempete.info/nouveau-massacre-a-beni-population-colere/

"Nouveau massacre à Beni : Kinshasa dénonce «une menace djihadiste»
° http://geopolis.francetvinfo.fr/nouveau-massacre-a-beni-kinshasa-denonce-une-menace-djihadiste-115391
«Notre gouvernement est incapable de nous sécuriser», c’est le cri de colère des habitants de Beni. Ils ont manifesté le 14 août dans cette ville martyre de l’Est de la RDC, après un nouveau massacre qui a fait plus de 50 morts et des dizaines de blessés.

Pris à partie par ses propres citoyens, Kinshasa dénonce l’indifférence de la communauté internationale face à «des actes terroristes» perpétrés sur son territoire. 
«Nous avons l’impression d’être plus ou moins abandonnés à nous-mêmes face à cette menace que nous avons clairement identifiée comme une menace provenant de l’islamisme radical qu’on appelle djihadisme…Ces actes ne diffèrent en rien de ceux signalés notamment au Nigéria, au Mali, au Cameroun ou hors du continent comme en France, en Belgique ou aux Etats-Unis d’Amérique», affirme le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende sur le site Politico.Cd 
Ces djihadistes pointés du doigt par Kinshasa, ce sont les rebelles musulmans ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) qui sévissent dans l’est du pays depuis 1995. Ils sont accusés d’être les principaux auteurs des massacres qui endeuillent la région de Beni. Plus de 650 civils tués depuis octobre 2014.(...)"



"Y a-t-il des Djihadistes en RDC?
° http://www.politico.cd/encontinu/2016/08/14/y-a-il-des-djihadistes-en-rdc.html
GRAND ANGLE. Après l’énième attaque attribuée aux rebelles  des Forces démocratiques alliées (ADF) près de Beni la nuit dernière, causant plus de 35 morts de sciviles innocents, le gouvernement congolais affirme faire face à un groupe terroriste pratiquant du « Djihadisme international ».  Une affirmation remise en cause par l’opposition congolaise et l’opinion publique à travers les réseaux sociaux.

Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais et ministre de communication et des médias, a affirmé, une fois de plus, que la République démocratique du Congo fait désormais face à un groupe « terroriste international », déplorant le « manque de soutien » de la communauté internationale sur ce fléau qui frappe pourtant le monde entier.
Dans son intervention sur Politico.cd, le ministre Mende a insisté sur le fait que son pays affronte un groupe qui applique ce qu’il qualifie de  « Djihadisme international », et en appelle à la Communauté internationale d’intervenir.(...)"



"BENI — Steve Mbikayi: « le gouvernement est incapable de nous protéger »
° http://www.politico.cd/encontinu/2016/08/14/beni-steve-mbikayi-gouvernement-incapable-de-proteger.html

"Situation à Beni: « Nous organisons la riposte » (affirme Lembert Mende)
° http://www.politico.cd/encontinu/2016/08/14/direct-suivez-situation-sest-passe-cette-nuit-a-beni.html
La réaction du gouvernement sur les événements à Beni où plusieurs personnes ont été tuées cette nuit par de rebelles de l’ADF.
De présumés rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) ont tué une trentaine de personnes. On vient de retrouver leurs corps dans le quartier de Rwangoma, a déclaré à l’AFP le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole de l’armée.








Lambert Mende, porte-parole du gouvernement, affirme que le gouvernement a décrété 3 jours de deuil national sur toute l’étendue de la République.
Le ministre Mende parle du « Djihadisme international » et déplore le « manque de soutien » de la part de la Communauté Internationale.

« Nous organisons la riposte, les FARDC sont en ce moment même à la poursuite des assaillants (…) trois jours de deuil ont été décrété avec drapeau en berne », a déclaré Lambert Mende.
Ecouter Lambert Mende"
° https://soundcloud.com/directrdc/lembert-mende-nous-organisons-la-riposte


"Le gouverneur du Nord-Kivu appelle la population à la vigilance et au soutien aux FARDC
° http://acpcongo.com/acp/le-gouverneur-du-nord-kivu-appelle-la-population-a-la-vigilance-et-au-soutien-aux-fardc/

° http://www.voaafrique.com/a/au-moins-35-morts-ont-ete-retrouves-dans-la-region-de-beni/3463602.html

"Massacre de Beni : la MONUSCO condamne « un acte barbare »
° http://www.radiookapi.net/2016/08/15/actualite/securite/massacre-de-beni-la-monusco-condamne-un-acte-barbare
La Mission des Nations unies  pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) condamne le nouveau massacre perpétré à Beni au Nord-Kivu, contre la population civile. Dans un communiqué de presse publié dimanche 14 août, elle qualifie ces tueries d«’acte barbare et réitère son soutien aux Forces armées de la RDC ».(...)"
"Massacre de Beni : les assaillants en tenues FARDC «pour créer la confusion»
° http://www.radiookapi.net/2016/08/14/actualite/securite/massacre-de-beni-les-assaillants-en-tenues-fardc-pour-creer-la
Les assaillants auteurs du nouveau massacre de Beni au Nord-Kivu ont utilisé la même tenue que portent les Forces armées de la RDC, a affirmé dimanche 14 août, le commandant des opérations Sokola 1, le général Marcel Mabangu.
Au cours d'une conférence de presse organisée à Beni après ce nouveau massacre des civils dans le quartier Rwangoma, il a indiqué que ces criminels ont utilisé cette stratégie « pour créer la confusion  et tromper la vigilance de la population ».

Le commandant des opérations Sokola 1 et du secteur opérationnel du grand Nord  annonce que les FARDC engagées dans les opérations contre les ADF dans le territoire de Beni vont changer la couleur de leur tenue.
Trente-six personnes ont été tuées à Beni, samedi 13 août, dont vingt-deux hommes et quatorze femmes. Des sources officielles attribuent ces massacres aux terroristes djihadistes. Un deuil national de trois jours est décrété sur toute l’étendue de la RDC."



"Nouveau massacre de Beni : trois jours de deuil national en RDC
° http://www.radiookapi.net/2016/08/14/actualite/politique/nouveau-massacre-de-beni-trois-jours-de-deuil-national-en-rdc

"Beni: nouveau massacre, environ 36 morts
° http://www.radiookapi.net/2016/08/14/actualite/securite/beni-nouveau-massacre-environ-36-morts

"RDC : 36 civils tués dans un nouveau massacre à Beni, le deuil national décrété
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-36-civils-tues-dans-un-nouveau-massacre-a-beni-le-deuil-national-decrete-57b03b6735709a31055ed36d
° http://information.tv5monde.com/info/deuil-national-en-republique-democratique-du-congo-apres-un-nouveau-massacre-beni-123234

"Massacres à Beni: Katumbi parle « d’irresponsabilité » du gouvernement
° http://www.politico.cd/encontinu/2016/08/14/massacres-a-beni-katumbi-parle-dirresponsabilite-gouvernement.html
Dans un communiqué publié en réaction à l’attaque d’hier à Beni,  Moïse Katumbi vilipende le gouvernement qu’il qualifie « d’irresponsable » .L’ancienne gouverneur du Katanga a publié un communiqué très agressif contre le gouvernement congolais sur la situation de massacres répétitifs à Beni, dans l’Est de la République démocratique du Congo
Pour Moïse Katumbi, candidat à la prochaine présidentielle,  cette crise à l’Est dure depuis « trop longtemps », qualifiant « l’inaction » du gouvernement « d’inacceptable ».

« L’inaction de nos dirigeants est déplorable, inacceptable, et relève leur irresponsabilité. Les efforts policiers, juridiques et militaires doivent être concentrés sur les populations de l’Est (…) au lieu d’êtres utilisés pour réprimer les défenseurs des droits de l’homme et  la Constitution. », a déclaré Moïse Katumbi, dans un communiqué parvenu à Politico.cd ce soir.
Quelques jours seulement après la visite du président Joseph Kabila dans l’Est de la RDC, au moins 35 civils ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche à Beni, théâtre de massacres depuis 2014."
Le communiqué de Moïse Katumbi.




° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-une-nouvelle-tuerie-a-beni-provoque-la-colere-de-la-population/
° http://www.jeuneafrique.com/depeches/349295/politique/rdc-trentaine-de-civils-tues-lest/
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-une-trentaine-de-civils-tues-dans-un-massacre-attribue-aux-rebelles-ougandais-57b03b6735709a31055ed36d
° http://www.rfi.fr/afrique/20160814-rdc-nouveau-massacre-population-civile-etat-beni-afd-nalu-adf


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  Mathilde le 16/8/2016, 2:19 am


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  piélé de dongo le 16/8/2016, 10:54 am

Oui vous avez raison de demander la démission du gouvernement mais est ce la solution, contrairement à ce qui se passe partout dans le monde, Nigeria, Mali, Syrie, Irak, europe ... Chez nous le combat contre ces djihadistes, nous le menons seul, les FARDC se battent seul contre ces voyous amenés chez nous à cause du vide créait par le conflit Mobutu-Tshisekedi en 1995. D'où aujourd'hui ne répétons pas les même erreurs, associons nous, encourageons nos boys au front, le combat est rude mais la victoire est certain.
Nous sommes adversaire politiquement, mais dans ce malheur nous devons nous montrer unis, pleurons nos compatriotes et louons le travail de nos FARDC.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  Ricky Gabrino le 16/8/2016, 11:27 am

piélé de dongo a écrit:Oui vous avez raison de demander la démission du gouvernement mais est ce la solution,  contrairement à ce qui se passe partout dans le monde, Nigeria, Mali, Syrie, Irak, europe ... Chez nous le combat contre ces djihadistes, nous le menons seul, les FARDC se battent seul contre ces voyous amenés chez nous à cause du vide créait par le conflit Mobutu-Tshisekedi en 1995. D'où aujourd'hui ne répétons pas les même erreurs, associons nous, encourageons nos boys au front, le combat est rude mais la victoire est certain.
Nous sommes adversaire politiquement, mais dans ce malheur nous devons nous montrer unis, pleurons nos compatriotes et louons le travail de nos FARDC.

Really Piélé ? Les djihadistes ? Really ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  ndonzwau le 16/8/2016, 1:21 pm

Stupeur et colère devant tant d'horreur et surtout devant l'impuissance délibérée d'un Etat, nous n'aurions pas de gouvernement, ça reviendrait au même !
Apocalyptique !


"RD Congo : au lendemain du massacre de Beni, la colère enfle contre le pouvoir
° http://www.jeuneafrique.com/349383/politique/rd-congo-lendemain-massacre-de-beni-colere-face-a-l-inaction-coupable-pouvoir/
Sur fond d'un climat politique tendu, le massacre de plusieurs dizaines de civils dans la nuit de samedi à dimanche à Beni, dans l'est de la RD Congo, a attisé lundi la contestation contre le président Joseph Kabila.

Le bilan du massacre a été revu à la hausse. Au moins 51 civils ont été « tués à la machette », dans la nuit du 13 août dans les quartiers périphériques de Beni, selon la société civile locale. Quarante-deux, selon le maire de cette ville du nord-est de la RDC.
Dimanche, Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais, avait annoncé lui un bilan officiel de 36 morts, estimant que la société civile avançait un décompte macabre qui « n’est pas objectivement vérifiable ».

« Deuil en privé »
(...)"

Kabila et son gouvernement ont totalement échoué.
(...)"

"UNE COLÈRE JUSTIFIÉE
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article8615
La population de Beni et, avec elle ou à sa suite, tout le peuple congolais, est en colère. Une sainte et saine ire. Elle a donc mille fois raison de se fâcher. D’abord naturellement, contre les (...)"

"TOUT EN CONDAMNANT LES MASSACRES DE BENI
LE G7 PLAIDE POUR PLUS DE MOYENS AUX FARDC

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article8616
Au lendemain du massacre de Beni, c’est une réaction républicaine empreinte de patriotisme qui provient du G7. La plateforme chère à Mwando Nsimba condamne le massacre de Beni qualifié à juste titre d’acte odieux et barbare. Ce n’est pas tout. Ce regroupement de l’Opposition plaide pour plus de moyens aux FARDC et pour plus de coopération avec la Monusco. Poursuivant sur la fibre patriotique, le G7 invite tous les Congolais à la solidarité nationale.

Lire ci-dessous, le communiqué de presse du G7.FDA(...)"


"Tueries de Beni en RDC : le G7 place le GouvernementDEVANT ses responsabilités !
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10958&rubrique=POLITIQUE
*Les massacres à répétition des populations civiles à Beni révoltent les dirigeants du G7. Les limites du supportable ont été franchies dans la nuit du 13 au 14 août courant, lorsque plusieurs dizaines de personnes ont perdu la vie dans une attaque barbare attribuée aux présumés rebelles ougandais du groupe ADF. Le G7 demande avec insistance au Gouvernement de la République de mettre davantage des moyens à la disposition des FARDC et de renforcer sa coopération avec la Monusco notamment, en créant les conditions favorables à l’engagement de sa Brigade spéciale d’intervention dans la région de Beni,  comme cela fut  cas en Ituri.(...)"

"Massacre de Beni en RDC: où en est la lutte contre les rebelles ADF en Ouganda?
° http://www.rfi.fr/afrique/20160816-rdc-adf-beni-tuerie-ouganda-rebelles


"Massacre de Beni: colère et peur à Rwangoma
° http://www.rfi.fr/afrique/20160815-rdc-colere-habitants-rwangoma-massacre-beni
Le bilan du massacre de Beni, dans le nord-est de la RDC, s'est alourdi. Selon la société civile, la tuerie a fait 51 morts, tous des civils tués à la machette dans la nuit de samedi à dimanche. L'armée accuse les rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) d'être responsables de cette tuerie. RFI s’est rendue à Rwangoma, l’un des lieux où s’est produit le massacre

Des jeunes hommes restent en bordure du quartier de Rwangoma, très en colère contre l’armée congolaise et la Monusco. « Ils arrivent toujours après. Le président Kabila était là, tout près, il y a quelques jours. Il nous a promis la paix. L’encre n’était pas sèche qu’on a été massacrés », dit un habitant. « La maison où résidait le chef de l’Etatest toute proche, à 2 ou 3 km, en contrebas », indique la population.
Pressés d’abord de quitter le quartier – nous sommes à une heure de la tombée de la nuit – les habitants de Rwangoma restent pour raconter leur calvaire. « Il y a plus de corps que ce qu’on dit : 60, 70, 80, et on continue d’en découvrir », assurent-ils. Un vieil homme, ému, raconte qu’il vient juste d’enterrer son fils. Il a retrouvé le corps à la morgue. « Il était au champ, c’est un cultivateur. Ils l’ont égorgé », dit ce papa d’une soixantaine d’années.


Réactions des habitants de Rwangoma
16-08-2016 - Par Sonia Rolley
00:00
00:00

Dans Rwangoma, il y a quelques habitants mais surtout des militaires de l’armée congolaise. Ils patrouillent en uniforme kaki uni, ce qui est plutôt inhabituel. « C’est pour qu’ils puissent se différencier des assaillants qui avaient des uniformes FARDC (Forces armées de la RDC) », indique un civil. Cette mesure avait été annoncée par le général congolais qui dirige les opérations dans le territoire de Beni.
Un officier indique que son régiment reste là jour et nuit pour protéger des maisons vides. « La population a encore peur, mais bientôt, elle va rentrer », assure-t-il. En attendant, si certains reviennent en journée, beaucoup continuent de fuir. Même à la lumière des phares, ce lundi 15 août au soir, à Beni, des colonnes d’habitants partaient, leurs bagages sur la tête.


Mon premier fils est mort. On l'a égorgé comme une chèvre ! Je suis en regret, je suis très en colère !
Avec des proches de victimes à Rwangoma
16-08-2016 - Par Sonia Rolley
[/size]
00:00 
00:00


"Massacres de Beni : la réponse de Joseph Kabila
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://groupelavenir.org/aujourdhui-a-goma-j-kabila-preside-une-importante-reunion-securitaire/
…En réponse aux massacres de Beni[
*Aujourd’hui mardi, dans la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, le Président de la République, Joseph Kabila Kabange préside une importante réunion sécuritaire, dans laquelle des mesures concrètes seront annoncées, afin de mettre un terme à l’activisme des terroristes ougandais de l’ADF-NALU. Et ce, en présence du Premier ministre, du Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et sécurité, du ministre de la Défense nationale, du Gouverneur de cette province et d’autres hauts responsables de l’armée et de la Police
* De leur côté, les présidents des groupes parlementaires et des commissions permanentes de l’Assemblée nationale qui sont du reste en vacances parlementaires, ont rencontré l’honorable Aubin Minaku, président de cette chambre législative, pour obtenir du Gouvernement de la République d’amples explications. L’Assemblée nationale compte-t-il actionner toutes les résolutions qui ont été prises lors de la session passée concernant les massacres de Beni. Emmanuel Shadari qui prenait la parole au nom de ses collègues pense, au sujet de ces massacres, qu’il ne s’agit pas d’une guerre classique ; c’est juste le sabotage, mieux le terrorisme et les gens cherchent à opposer les institutions de la République à la population. (...)"

° http://groupelavenir.org/urgent-beni-le-conseil-superieur-de-la-defense-convoque-en-urgence-a-goma/


"URGENT : Le Premier ministre à la tête d’une délégation officielle pour Beni
° http://acpcongo.com/acp/urgent-le-premier-ministre-a-la-tete-dune-forte-delegation-des-officiels-pour-beni/
Kinshasa, 15 août 2016 (ACP).- Le Premier  ministre Augustin Matata Ponyo a quitté Kinshasa lundi à destination du territoire de  Beni, province du Nord-Kivu  pour se rendre compte de l’évolution de la situation après le massacre le week end  de 36 personnes dont 22 hommes et 14 femmes.

Le Premier ministre, qui  a été précédé à Beni par  le ministre de la Décentralisation et affaires coutumières Salomon Banamuhere, est accompagné dans ce déplacement  des hauts responsable de l’armée et de la police.
Il a fait un escale technique de quelques minutes à l’aéroport national de Kananga, Chef lieu de la Province du Kasai Centrale où il a embarqué le Vice premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité Evariste Boshab qui séjourné dans cette partie de la république où près d’une vingtaine de personnes avaient été tué par la milice d’un chef de groupement dans la ville de Tshimbulu dans le Territoire de Dibaya.
Un deuil national de trois jours  est  observé à partir de  ce lundi 15 août sur toute l’étendue de la République et tous les drapeaux mis en berne, à la suite de ces  massacres perpétrés samedi à Beni, par des rebelles de l’ADF.(...)"



"Saïd Djinnit condamne le massacre de Beni
° http://www.radiookapi.net/2016/08/15/actualite/politique/said-djinnit-condamne-le-massacre-de-beni


° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10953
° http://www.voaafrique.com/a/au-moins-35-morts-ont-ete-retrouves-dans-la-region-de-beni/3463602.html

"Actu Expliquée : Réaction de Mubake sur la situation de Beni"



"Actu Expliquée : Coup de gueule et incompréhension pour Beni"





Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  ndonzwau le 16/8/2016, 5:53 pm

PS

"Deuil et colère en RDC après un énième massacre à Beni
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/08/16/deuil-et-colere-en-rdc-apres-un-enieme-massacre-a-beni_4983316_3212.html
Le massacre de plusieurs dizaines de civils dans la nuit de samedi à dimanche à Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), attisait lundi la contestation contre le président Joseph Kabila, alimentant un climat politiquedéjà tendu à quelques mois de la fin de son mandat officiel.
Dimanche, un porte-parole de l’armée a imputé cette tuerie aux rebelles ougandais musulmans des Forces démocratiques alliées (ADF), accusés d’être les principaux responsables d’une série de massacres qui ont fait plus de 650 morts dans la région de Beni depuis octobre 2014.

Habitants révoltés

Joseph Kabila était lundi à Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, où se tient une réunion de sécurité. Il devait
ensuite se rendre  à Beni. Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo Mapon devait faire de même, accompagné d’une délégation d’officiers militaires.
Selon un nouveau bilan donné lundi par la société civile de Beni, ville de la province du Nord-Kivu, ce sont 51 civils qui ont été « tués à la machette ».
Un bilan contesté par les autorités. Dimanche, le porte-parole du gouvernement Lambert Mende avait annoncé un bilan officiel de 36 morts. Quelques heures plus tard, le maire de Beni évoquait 42 victimes. Mais pour M. Mende, la société civile avançait un bilan qui « n’est pas objectivement vérifiable ».Lundi, au premier des trois jours de deuil national décrété par le gouvernement, alors que les drapeaux étaient mis en berne, les Congolais se montraient amers.(...)"


° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/08/15/deuil-national-apres-le-massacre-de-civils-en-republique-democratique-du-congo_4982721_3212.html
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/07/01/au-congo-dans-l-enfer-de-beni-ou-l-ennemi-invisible-massacre-les-villageois_4962196_3212.html

"BENI — Le Pape François s’attaque à la Communauté Internationale
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/08/16/beni-pape-francois-sattaque-a-communaute-internationale.html
Le pape François a dénoncé, le 15 août 2016, ce qu'il qualifie de  “silence honteux” de la communauté internationale face aux massacres de populations civiles au Nord-Kivu.
(…)
Ces massacres se perpétuent “dans un silence honteux, a déploré le pape, sans même attirer notre attention. Ces populations font partie de celles qui n’ont pas les moyens d’attirer l’attention de l’opinion publique mondiale”, a-t-il encore regretté, avant de prier pour que “Marie obtienne pour tous des sentiments de compassion, de compréhension et de concorde”.



"REVELATION!!! Au plan final de Kabila, mise sur pied d’une véritable entreprise terroriste à l’Est de la RDC
° http://benilubero.com/revelation-au-plan-final-de-kabila-mise-sur-pied-dun-veritable-reseau-terroriste-a-lest-de-la-rdc/

"Le Président Kabila se moque de nous : plus de 50 morts au carnage de Beni cette nuit, voilà la paix qu’il nous a promise !
° http://benilubero.com/le-president-kabila-se-moque-de-nous-plus-de-50-morts-au-carnage-de-beni-cette-nuit-voila-la-paix-quil-nous-a-promis/
Faisant suite à l’alerte d’hier soir sur l’incursion des égorgeurs à Beni, finalement un bilan exceptionnellement trop lourd est maintenant annoncé à l’issue du carnage fait en plein cœur de la ville de Beni. L’ennemi quitte désormais la brousse pour frapper en pleine ville, la ville de référence du territoire qui porte le même nom, c’est-à-dire BENI.

Rwangoma 1

La pluie torrentielle de ce matin, qui intervient pour laver le sang innocent versé cette nuit à Beni n’aura pas certainement permis de faire un comptage exhaustif des morts, mais déjà une cinquantaine de victimes est signalée par les personnes en œuvre sur terrain. Parmi ces victimes se trouvent l’Ingénieur Jackson MAGHULU (dont la photo ci-contre), des taximen et plusieurs femmes. De nombreuses maisons ont été incendiées. Les habitants de neuf cellules ont dû évacuer leurs domiciles tel que cela a été observé à : cellule Bamusosoli, cellule Mbelu, cellule Kalongo, cellule Kaleveryo, cellule Kasanga, cellule Kikoto, cellule Mapendo, cellule Kasuku et cellule Kaliva Beu. Est-ce là ce que le chef de l’Etat appelle « paix » et sécurité ? Et, si l’ennemi peut se permettre à causer un tel dégât en pleine ville de Beni, qu’est-ce qui reste encore pouvant être épargné dans cette région ?(...)"


"RDC. La colère gronde après le massacre de 51 personnes
° http://www.ouest-france.fr/monde/republique-democratique-du-congo/rdc-la-colere-gronde-apres-le-massacre-de-51-personnes-4420663

"1207 personnes tuées depuis 2014, la société civile du Nord-Kivu exige la révocation du ministre de la défense
° https://actualite.cd/2016/08/16/1207-personnes-tuees-depuis-2014-la-societe-civile-du-nord-kivu-exige-la-revocation-du-ministre-de-la-defense/
Les coordinations de la société civile des territoires de Beni et Lubero, villes de Beni et Butembo demande au chef de l’Etat de révoquer des autorités nationales et provinciales ayant failli dans l’exercice de leurs missions dans la sécurisation des populations de Grand-Nord de la province du Nord-Kivu. Dans une déclaration rendue publique ce lundi 15 août 2016 2016 à Butembo, cette structure exige que des sérieuses opérations militaires soient menées pour éradiquer les forces négatives dans la région.(...)"
° https://soundcloud.com/actualitecd/1207-tuees-depuis-2014-la-societe-civile-du-nord-kivu-exige-la-revocation-du-ministre-de-la-defense

"Masisi : Un convoi de Caritas attaqué, plusieurs personnes kidnappées
° https://actualite.cd/2016/08/16/masisi-convoi-de-caritas-attaque-plusieurs-personnes-kidnappees/
Deux véhicules de CARITAS ont été attaqués ce mardi 16 août 2016 à Misinga, entre Mweso et Gashuga (Territoire de Masisi). Les premières informations renseignent que deux journalistes allemands étaient parmi les membres du convoi. Ils seraient tous kidnappés avec trois employés locaux de CARITAS. Les combattants Nyatura sont pointés du doigt par les sources locales.
Témoignage :"

° https://soundcloud.com/actualitecd/attaque-dun-convoi-de-caritas

"Important déploiement militaire et policier à Rwangoma, Matata, Boshab, Atama et Etumba à Beni"
° https://actualite.cd/2016/08/16/important-deploiement-militaire-policier-a-rwangoma-matata-boshab-atama-etumba-a-beni/

"Goma : La réunion urgente du Conseil supérieur de la défense n’a duré qu’une heure, Matata se rend à Beni"
° https://actualite.cd/2016/08/16/goma-reunion-urgente-conseil-superieur-de-defense-na-dure-quune-heure-matata-se-rend-a-beni/

° http://benilubero.com/flash-annonce-bientot-la-publication-de-top-revelation-du-secret-de-lentreprise-terroriste-du-regime/
° https://actualite.cd/2016/08/16/ludps-tient-president-de-republique-responsable-massacre-de-beni/
° http://benilubero.com/14295-2/

"Beni : Les USA promettent de travailler afin notamment de traduire les coupables en justice – Vidéo
° https://actualite.cd/2016/08/16/beni-usa-promettent-de-travailler-afin-notamment-de-traduire-coupables-justice-video/
Dans un communiqué diffusé ce mardi 16 août 2016, les USA condamnent l’attaque du samedi 13 aout dernier à Beni et promettent de travailler notamment pour traduire les coupables en justice.
« Les États-Unis présentent leurs plus sincères condoléances aux familles des victimes des massacres qui ont eu lieu la nuit du 13 Août aux alentours de Beni, au Nord-Kivu, en République démocratique du Congo, par des éléments présumés du groupe armé des Forces Démocratiques Alliées (ADF). Les autorités congolaises et la MONUSCO, la mission de maintien de la paix des Nations Unies, travaillent conjointement pour déterminer les responsables et les détails de l’attaque. Nous déplorons dans les termes les plus forts cette attaque horrible, et nous continuerons à soutenir tous les efforts en vue de mettre fin à la violence en cours dans l’est du Congo, d’accroître la protection des civils, et de traduire les coupables en justice."





Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  ndonzwau le 16/8/2016, 11:47 pm

"Massacre de Beni: les députés du Nord-Kivu exigent une enquête approfondie
° http://www.radiookapi.net/2016/08/16/actualite/en-bref/massacre-de-beni-les-deputes-du-nord-kivu-exigent-une-enquete
Après le massacre perpétré samedi dernier à Beni, les députés nationaux élus de Beni, Lubero et Butembo au Nord-Kivu réclament une enquête approfondie « pour démasquer les vrais auteurs de ces massacres à répétition ».
« Nous continuons à exiger qu’une enquête approfondie soit menée afin que les vrais auteurs des massacres soient clairement identifiés et neutralisés au lieu des accusations précipitées et politiciennes », a dénoncé le porte-parole de ces députés, Jérôme Lusenge Bonane, dans une déclaration faite lundi 15 août à la presse.
Un nouveau massacre a été perpétré dans la nuit de samedi à dimanche 14 août à Beni. Trente-six personnes ont été tuées, selon des sources officielles. La société civile parle d'une cinquantaine de morts. Le gouvernement de la RDC accuse les rebelles ougandais des ADF d’être les auteurs de cette nouvelle tuerie."



"Beni: la société civile réclame la révocation des ministres de la Défense et de l’Intérieur
° http://www.radiookapi.net/2016/08/16/actualite/securite/beni-la-societe-civile-reclame-la-revocation-des-ministres-de-la
Les responsables de la société civile de Beni et Lubero ont demandé lundi 15 août au président Joseph Kabila de révoquer les ministres de l’Intérieur et de la Défense, après le nouveau massacre des civils perpétré samedi dernier dans le territoire de Beni.
« Nous recommandons au chef de l’Etat de procéder à la révocation des ministres nationaux de la Défense et de l’Intérieur, étant donné qu’ils ont montré leurs défaillances de réunir d’urgence un conseil des ministres à Beni de manière à approfondir des réflexions sur les enjeux sécuritaires de la partie nord de la province du Nord-Kivu », rapporte Georges Katsengo, président de la société civile de Lubero.
Les membres de la société civile de Beni et Lubero demandent aussi au président de la République de déplacer l’état-major de l’armée- situé dans la ville de Beni- vers les localités proches des zones où se déroulent les opérations militaires.

Selon eux, ces recommandations figurent dans la lettre ouverte qu’ils avaient adressée à Joseph Kabila en mai dernier sur les massacres des civils dans cette partie du pays.
Le territoire de Beni connaît des massacres des populations civiles depuis deux ans. Le samedi dernier, une cinquantaine de personnes y ont été tuées."



"Massacre de Beni: le député Munubo appelle le gouvernement à saisir l’ONU
° http://www.radiookapi.net/2016/08/16/actualite/securite/massacre-de-beni-le-depute-munubo-appelle-le-gouvernement-saisir-lonu
Le député de l’opposition, élu du Nord-Kivu, Juvénal Munubo a invité lundi 15 août le gouvernement congolais à saisir le conseil de sécurité de l’ONU sur la question des tueries à répétition dans le territoire de Beni. Le samedi dernier, une cinquantaine de personnes ont été massacrées dans ce territoire du Nord-Kivu.
«Le gouvernement devra documenter l’affaire et la porter devant le Conseil de sécurité et mobiliser la communauté internationale [pour dire] qu’on est en plein terrorisme» :, a-t-il proposé.
Juvénal Munubo estime que la situation sécuritaire à Beni nécessite une mobilisation nationale et ne doit pas être considérée comme une affaire qui ne concerne que les ressortissants du Nord-Kivu.(…)"


"La Dynamique va exiger la démission et l’arrestation du staff de la CENI
° http://www.lephareonline.net/dynamique-va-exiger-demission-larrestation-staff-de-ceni/
La température ne fait que monter dans l’univers politique congolais à quelques mois de la fin du deuxième et dernier mandat du Président Kabila. La dernière déclaration du Chef de l’Etat Congolais en Ouganda, décrétant que le processus électoral devrait être gelé jusqu’à la fin des opérations de révision du fichier électoral, soit au moins 16 mois, est l’étincelle qui a mis le feu aux poudres.
Retranchés dans une « retraite » pendant trois jours à l’immeuble catholique « Reine de la paix », au croisement des avenues Huileries et Tombalbaye, pour réfléchir sur les questions brûlantes de l’heure, les membres de la « Dynamique de l’Opposition » ont promis d’exiger la démission et l’arrestation du président de la CENI et de ses collègues du staff si le corps électoral n’est pas convoqué le 19 septembre 2016, conformément au délai constitutionnel.(...)"



"Communiqué de presse
Enième massacre de Beni : La VSV invite le gouvernement rdcongolais et la communauté internationale à plus d’engagement pour sécuriser la population meurtrie de Beni"

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11033




" L’Est de la RD-Congo déchiré par 22 ans de guerre
° http://www.la-croix.com/Monde/Afrique/L-Est-de-la-RD-Congo-dechire-par-22-ans-de-guerre-2016-08-15-1200782377
Situés dans l’est de la République Démocratique du Congo, les provinces du Nord et Sud Kivu sont la proie depuis une vingtaine d’années des hommes en armes. Très éloignée de la capitale Kinshasa, cette zone intégrée à la région des grands lacs et frontalière avec l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi et la Tanzanie est relativement inaccessible avec peu de routes et des zones de forêt dense : elle est de ce fait isolée du pouvoir.
Elle s’est transformée en un terrain de lutte pour de nombreux groupes armés, qui se disputent entre autres les importantes ressources naturelles de son sol. Or, pétrole, cassitérite nécessaire à la fabrication de téléphones portables, gaz méthane, la région s’est transformée en une zone d’anarchie où les civils sont pillés, violés et tués par des groupes parfois indéterminés. Retour sur ces années de conflits qui ravagent une population démunie et laissent le gouvernement désœuvré.

1994 : Génocide des Tutsis au Rwanda(...)"



"Agression rwando-ougando-burundaise : 18 ans après, l’Est de la RDC toujours sans paix
° http://www.lephareonline.net/agression-rwando-ougando-burundaise-18-ans-apres-lest-de-rdc-toujours-paix/
Le devoir de mémoire oblige tout patriotique congolais digne de ce nom à ne jamais oublier le sombre feuilleton de la guerre d’agression imposée à la mère-patrie, le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi à compter du 2 août 1998, et dont les effets négatifs continuent à se ressentir aujourd’hui, en dépit du vrai-faux cessez-le-feu conclu entre belligérants au terme du Dialogue intercongolais (2002-2003). Selon les statistiques onusiennes et de plusieurs ONG internationales de défense des droits de l’homme, plus de 5 millions de Congolais avaient perdu leurs vies dans la « première guerre internationale » africaine, dans laquelle s’étaient engagées les armées rwandaise, ougandaise et burundaise pour le camp des « agresseurs » et congolaise, namibienne et zimbabwéenne pour celui des « résistants ».

Tous tueurs et pilleurs(...)"


° http://www.lephareonline.net/de-rdc-rien-na-change/


° http://www.radiookapi.net/2016/08/16/actualite/politique/rdc-le-premier-ministre-matata-ponyo-est-arrive-beni



Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  Mathilde le 17/8/2016, 3:07 pm




Crying or Very sad  Crying or Very sad


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  Mathilde le 17/8/2016, 3:41 pm

RDC: gaz lacrymogènes et tirs de sommation contre une manifestation à Beni



http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-gaz-lacrymogenes-et-tirs-de-sommation-contre-une-manifestation-a-beni-57b430d735704fe6c1d9f9da?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  Mathilde le 17/8/2016, 4:22 pm

RDC: le pape dénonce le « silence honteux » qui entoure les massacres
Appel à la compassion pour les « innocents qui n’ont pas de poids sur l’opinion mondiale »





https://fr.zenit.org/articles/rdc-le-pape-denonce-le-silence-honteux-qui-entoure-les-massacres/

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  ndonzwau le 17/8/2016, 10:04 pm

Je n’ai pas de mots pour qualifier la gestion incompétente, traîtresse et criminelle de ce pouvoir de la situation de Beni jusqu’à nous pondre une dimension djihadiste chez ses auteurs pour se laver à peu de frais de sa culpabilité et s’attirer ainsi les bonnes grâces internationales de l’anti-terrorisme !
Effroyable !!! Insupportable !!!

Avant de vous afficher une rapide revue de presse là-dessus, je me permets de placer in extenso une opinion très juste et complète d’un Compatriote qui dit mieux que je puisse dire en ce moment la vérité de Beni ! Lisez donc !


"Massacre de Beni : Avis & considérations
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11047
Pourquoi évoquer des Islamistes maintenant alors que depuis très longtemps le gouvernement et la Monusco ne parlaient que de l’ADF-NALU?
Pourquoi l’ADF-NALU n’attaque-t-il jamais l’Ouganda dont ces éléments sont originaires ? Si ce sont les Shebab somaliens, pourquoi n’attaquent-ils pas l’Ouganda, le Burundi et le Rwanda qui ont des troupes sous-traitant pour le compte des Américains en Somalie?
La Monusco qui dispose d’environ 14.000 hommes à l’Est n’a jamais parlé de terroristes depuis 2014!
Il y a des prises d’otages, des massacres, des décapitations à Béni, pourquoi ce silence radio à Kin? Papa Wemba a été mieux honoré que les pauvres victimes de Béni! Pourquoi?

Pendant ce temps, M. le Président qui a fait plusieurs tournées à Béni sans dire un mot sur la barbarie de ces milices, présente plutôt un projet de développement pour son futur mandat...
La vérité est toute simple: le conflit est ethnique! Les Tutsis et les Nandés se déchirent pour une raison très simple: l’occupation de l’espace qui servira demain à une revendication territoriale.
M. le Président cherche pour sa survie toutes les raisons afin de s’attirer la sympathie des Occidentaux.
Or dans son ouvrage intitulé "Le temps des décisions 2008-2013", publié chez Fayard, Hillary Clinton a écrit que "le Président Joseph Kabila est incapable de diriger un pays aussi vaste qu’un continent!" 
C’est un verdict!...

Pendant que les tueries se poursuivent, toutes les unités des FARDC déployées à l’Est sont dirigées par des Tutsis, allez-y comprendre...
Lorsque l’on sait que tout déplacement du Président de la République est toujours précédé par une équipe d’avance chargée de "balayer et sécuriser" le périmètre sur un large rayon, comment dès lors comprendre lorsque le chef de l’Etat (chef suprême de toutes les forces de défense et de sécurité) débarque à Beni, les feux s’allument fortuitement? Qui est le pyromane?

Kagame à la rescousse.

Récemment, n’a-t-il pas soutenu le président burundais Pierre Nkurunziza face à Kagame?
A présent, il va "à canossa" solliciter le même Kagame pour le protéger contre une nouvelle rébellion en gestation.
Hier la RDC et le Burundi dans une lettre commune adressée à l’ONU avaient accusé le Rwanda d’armer les rebelles putschistes burundais; aujourd’hui le Président de la République se met à genoux devant le même Kagame...
La fin de ces cruautés politico-ethniques en RDC passera inexorablement par l’alternance au sommet de l’État!

Thierry Mbuze Agwabi "


"Beni : Les autorités indésirables
° http://www.latempete.info/15438-2/
Martyrisée, la population réclame la révocation des ministres ayant la Sécurité et la Défense dans leurs attributions

Quatre jours après les massacres de la population civile à Rwangoma par les éléments de l’Alliance Defense Forces (ADF), les autorités gouvernementales sont indésirables dans cette partie du Nord-Kivu. D’après nos confrères de Jeune Afrique, citant des sources locales, la plupart des familles de victimes de Beni ont enterré leurs morts sans attendre d’obsèques officielles.
Elles reprochent au pouvoir en place de ne pas avoir su empêcher la tuerie, qui a fait 51 morts selon la société civile (contre 42 d’après le gouvernement), dans la nuit de samedi à dimanche dans l’est du pays. Pourtant les autorités avaient été alertées par la population de ce village martyr qui avait déjà constaté la présence de rebelles ougandais dans ce coin. Mais, depuis le dimanche 14 Août, certaines familles avaient refusé de placer les dépouilles mortelles de leurs proches à la morgue, préférant organiser leurs deuils en privé.
Teddy Kataliko, membre de la coordination de la société civile de Beni, qui s’était confié à nos confrères de l’AFP, a réitéré la position des familles des victimes, qui ont refusé que le gouvernement enterre leurs proches, alors qu’il ne les avait pas sécurisées de leur vivant.  » Nous sommes en colère contre ce gouvernement « ,  » ces autorités n’ont rien fait pour protéger la population « , ont lâché quelques familles de victimes.(...)"



"Une colère justifiée
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article8615
La population de Beni et, avec elle ou à sa suite, tout le peuple congolais, est en colère. Une sainte et saine ire. Elle a donc mille fois raison de se fâcher.
D’abord naturellement, contre les terroristes ougandais estampillés ADF. Voilà une insurrection ougandaise dont la vocation est, paradoxalement, de tuer des Congolais sur leur sol et non celle de combattre le régime de Kampala contre lequel elle s’est précisément rebellée !
Les habitants martyrisés de Beni crient aussi leur dépit face à leurs propres autorités dont la mission de les sécuriser marque, à tout le moins, des limites. Le Grand nord et, au fond tout le pays, ne comprend toujours pas les ressorts de l’apparente facilité avec laquelle les terroristes ougandais massacrent, tel du gibier , des Congolais dans une région où la Monusco compte beaucoup d’éléments .
Les Congolais à qui l’on répète matin, midi et soir que la mission onusienne dans leur pays est la plus coûteuse au monde. Pas évident que les massacres à répétition à Beni valident l’adéquation entre les moyens déployés et les résultats atteints.(...)"



"UN MESSAGE À LA CLASSE POLITIQUE
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article8631
Beni charrie plusieurs messages. Notamment celui à la classe politique, toutes loges confondues. Cet énième massacre est comme venu rappeler aux uns et aux autres que les enjeux du pays sont loin, très loin même de se résumer à la politique politicienne.
Or, aujourd’hui comme hier, le microcosme kinois se distingue par des chamailleries dont le soubassement est le " je suis, j’y reste " pour les uns et le simple " ôte-toi de là que je m’y mette " pour les autres.
Pour l’essentiel, le dialogue n’est perçu qu’à l’aune de ces agendas somme toute nombrilistes. Même dans la perspective des élections, on ne voit aucune grande formation, aucun leader d’envergure évoquer de façon responsable la " question de l’Est ". Or, c’est bien là que se joue l’avenir du pays.
L’enjeu sécuritaire dans la partie orientale dépasse largement les considérations basiques de maintien de l’ordre public. Il s’agit d’une problématique relevant à la fois de la géostratégie et de la géopolitique mondiale. Par ses richesses, notamment le précieux coltan, l’Est est devenu, à l’ère du numérique, ce que le Katanga était avec le cuivre.(...)"


"RDC : le pouvoir fragilisé après les massacres de Beni
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-le-pouvoir-fragilise-apres-les-massacres-de-beni/
Le Premier ministre congolais a été chahuté lors de sa visite à Beni, après une nouvelle tuerie dans la région, et de violentes manifestations ont éclaté ce mercredi. Une explosion de colère qui met en difficulté le gouvernement et le président Kabila, alors que le pays s’enfonce dans une crise politique majeure. Beni sera-t-il le massacre de trop ?
La colère gronde contre le gouvernement alors que le bilan s’alourdit au Nord-Kivu, où 51 personnes ont été tuées dans un massacre le week-end dernier à Beni – voir notre article. « On en a marre de votre compassion… démissionnez ! » pouvait-on entendre au passage du Premier ministre, Augustin Matata Ponyo mardi 16 août dans la ville martyre du Nord-Kivu. Le chef du gouvernement de République démocratique du Congo (RDC) était en visite à Beni aux côtés du vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur Evariste Boshab, du ministre de la défense Crispin Atama, et du chef d’Etat-major général Didier Etumba.

Population exaspérée à Beni (...)"





"Le Premier ministre congolais conspué à Beni après le dernier massacre
° http://www.voaafrique.com/a/beni-la-societe-civile-recoueree-refuse-de-rencontrer-le-premier-ministre-apres-le-dernier-massacre/3467514.html
La population locale était morose à l’arrivée du Premier ministre congolais, en provenance de Goma, où le président congolais et son gouvernement séjournent depuis la fin de la semaine dernière. Les habitants de la région demandent des actes concrets selon Teddy Kataliko, coordonnateur de la société civile sur VOA Afrique.
Pour traduire le sentiment et le dépit de la population, la société civile de Beni a décidé de ne pas rencontrer M. Matata Ponyo, le Premier ministre congolais qui est sur place.
Les familles de victimes, elles, n’ont pas non-plus attendu l’arrivée du M. Matata pour enterrer leurs morts même si le gouvernement a prévu des obsèques officielles alors qu’un deuil national de trois jours a été décrété.(...)"


"Massacres :
Beni : Matata conspué à la place de "Kabila"

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11046
Lundi 15 août, "Joseph Kabila" se trouvait à Goma, chef-lieu de la province du Nord Kivu, où il a présidé une de ces réunions folkloriques du "conseil supérieur de défense". C’était au lendemain des massacres intervenus samedi 13 août dans deux quartiers périphériques de Beni. A savoir : Rwangoma et Mbelu. Le chef de l’Etat sortant était attendu mardi 16 dans la ville meurtrie. Flairant un accueil glacial de la part d’une population courroucée, "Kabila" a "délégué" le très falot Premier ministre Augustin Matata Ponyo. Celui-ci n’a pas été applaudi...
Analyse


"Je suis venu vous présenter les condoléances du président de la République Joseph Kabila", a déclaré Augustin Matata à la mairie de Beni. Il était accompagné du chef d’état-major général de l’armée congolaise, le très mal nommé général Didier Etumba - dont le patronyme veut dire "bagarre" ou "rixe" en lingala - et du patron de la police nationale Charles Bisengimana.
La population venue l’écouter n’a pas attendu la fin de cette phrase. Des hués ont fusé de toutes parts. Au lieu de prendre ses cliques et ses claques, le "chef" du gouvernement a voulu jouer au plus malin en promettant l’arrivée imminente du ministre des Affaires sociales avec une "aide" du gouvernement. Des chahuts continuaient de plus belle : "corrompu!" , "démissionnez!".

La foule scandait également le nom du colonel Mamadou Ndala, le regretté commandant du 42ème bataillon commando de l’unité de réaction rapide des Forces armées congolaises assassiné le 2 janvier 2014. Un crime non élucidé à ce jour qui a été imputé précipitamment aux rebelles ADF, par Lambert Mende.
C’est devenu un rituel. Chaque fois que des populations de Beni sont tuées par des insaisissables rebelles ougandais de l’ADF, les autorités de Kinshasa s’empressent d’envoyer une "aide humanitaire". "On n’a pas besoin d’aides humanitaires, mais de la paix" a fulminé Germain Katembo, l’un des rescapés.(...)"


° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/au-lendemain-du-massacre-de-civils-division-et-colere-en-rdc
° http://www.jeuneafrique.com/349573/politique/rd-congo-colere-contre-autorites-familles-victimes-de-beni-nont-voulu-dobseques-officielles/

"Massacre de Beni en RDC: le Premier ministre sur place avec une délégation"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160816-massacre-beni-rdc-premier-ministre-place-delegation-matata-ponyo

"RD CONGO: UN MORT PAR BALLE DANS LA RÉPRESSION D'UNE MANIFESTATION À BENI
° http://www.izf.net/afp/rd-congo-un-mort-par-balle-repression-dune-manifestation-beni-0
Un manifestant a été tué par balle mercredi lors de heurts avec les forces de l'ordre au cours d'une manifestation anti-gouvernementale à Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de source hospitalière.
"Cette personne a été tuée par une balle qui est entrée par le dos sans sortir de son corps", a déclaré à l'AFP le Dr Jérémie Muhindo de l'hôpital de Beni, où plusieurs centaines de personnes manifestaient contre l'inaction des autorités contre les violences qui touchent la région depuis deux ans.

"Cinq personnes blessées dont trois par balles", ont été admises pour des soins, a ajouté le Dr Muhindo.
"Un jeune homme a été tué par un policier près de la rivière Kilokwa", a confirmé à l'AFP le président de la société civile de Beni Gilbert Kambale.
"Un policier a tiré à bout portant sur un jeune habillé en jeans", parce qu'il paraissait "le plus actif" lors de la manifestation, selon un témoin de la scène près du grand marché de Beni.(...)"



"Beni : la police disperse une manifestation des jeunes contre les massacres"
° http://www.radiookapi.net/2016/08/17/actualite/securite/beni-la-police-disperse-une-manifestation-des-jeunes-contre-les

"RDC: violents affrontements à Beni après la visite du Premier ministre
° http://www.rfi.fr/afrique/20160817-rdc-violents-affrontements-beni-lendemain-visite-premier-ministre


Des jeunes se sont rassemblés en début de matinée. Ils disaient vouloir amener un mémorandum à la mairie et en avoir été empêchés. La situation s'est ensuite envenimée.© Sonia Rolley/RFI

En RDC, après le massacre de ce week-end à Beni, le Premier ministre congolais s'est rendu, mardi 16 août, à la tête d'une délégation, dans cette ville du Nord-Kivu. Augustin Matata Ponyo, à l'issue de sa visite, a été hué par la foule, une foule qui accuse le gouvernement d’être incapable de protéger les civils. Ce mercredi, des heurts ont opposé des manifestants de Beni aux forces de l'ordre, qui, après avoir tiré en l’air, ont jeté des gaz lacrymogène et chargé la foule. Il y aurait au moins un mort par balles, 9 civils blessés, dont 4 par balles, ainsi que 3 militaires et un policier blessés.

img]http://scd.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/aef_image_original_format/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/rdc_beni_heurts_3_0.jpg[/img]
Une banderole déployée lors du rassemblement à Beni. © Sonia Rolley/RFI

Peu à peu, la situation a empiré. Les jeunes ont commencé à mettre des barricades sur ce boulevard - il y a encore des traces avec des panneaux au sol, des pierres, également des morceaux de bois. Puis ils ont commencé à arracher les drapeaux du PPRD, du parti présidentiel, avec un message : « On veut le départ du gouvernement, ils sont incapables de nous protéger. »
Selon des sources policières, c’est parce que les forces de l’ordre ne disposaient plus de suffisamment de gaz lacrymogènes que l’on a commencé à entendre des tirs, provenant d’un peu partout, avant de voir intervenir d’abord la police militaire et ensuite l’armée.
Le bilan provisoire est d’un mort. Un blessé qui avait été amené à l'hôpital et que les médecins n’ont pas pu opérer vu son état. Il y a eu également d’autres blessés, notamment trois par balles. On note aussi des blessés en raison des gaz lacrymogènes. Par ailleurs, un policier a été blessé légèrement à la tête par une pierre. D’après les médecins, pour l’instant, tous les blessés sont dans un état stable."



 Suivre
Sonia Rolley 
@soniarolley
[ltr]#RDC #Beni : bilan provisoire : au moins 1 mort, 9 blessés civils dont 4 par balles, 3 militaires (dont 1 par arme blanche) et un policier[/ltr]
16:01 - 17 Août 2016


"RD CONGO : LES FORCES DE L’ORDRE REPRIMENT PAR A COUPS DE GAZ LACRYMOGENES ET TIRS DE SOMMATION UNE MANIFESTATION A BENI
° http://www.izf.net/afp/rd-congo-les-forces-lordre-repriment-coups-gaz-lacrymogene-et-tirs-sommation-une-manifestation?language=fr
° http://www.izf.net/afp/rd-congo-gaz-lacrymogenes-et-tirs-sommation-contre-une-manifestation-beni


Des scènes de tensions à Béni alors qu'une victime est transportée à l'hôpital après des violences, le 15 août 2016 | AFP/Archives | KUDRA MALIRO

Des policiers et des militaires congolais ont réprimé mercredi à coups de gaz lacrymogènes et des tirs de sommation une manifestation à Beni, au dernier jour du deuil national en mémoire de plusieurs dizaines de civils tués par des rebelles ougandais dans cette ville de l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a constaté un journaliste de l'AFP.

Les forces de l'ordre ont chargé à 10H30 (08H30 GMT) des centaines de manifestants protestant sur la principale artère qui mène à la mairie de Beni contre l'inaction des autorités contre les violences touchant la région.
Au moins six manifestants ont été violemment interpelés, jetés sans ménagement dans une jeep militaire pour être conduits vers une destination inconnue, selon le correspondant de l'AFP.
Des drapeaux du parti présidentiel, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) ont été brûlés, tout comme, au grand marché de Beni, une effigie du président congolais Joseph Kabila. (...)"


° http://www.voaafrique.com/a/gaz-lacrymogenes-et-tirs-de-sommation-contre-une-manifestation-a-beni-en-rdc/3468547.html
° http://www.jeuneafrique.com/349744/politique/rd-congo-a-beni-police-reprime-manifestation-a-coup-de-gaz-lacrymogenes/


"APPELS SUR L’ACTUALITE
[Vos réactions]  Béni en RDC: une violence sans fin

° http://www.rfi.fr/emission/20160816-vos-reactions-beni-rdc-une-violence-fin
Un nouveau massacre à Béni dans l'est de la RDC, samedi. La rébellion ougandaise des ADF est accusée d'avoir assassiné plusieurs dizaines de civils. En 2 ans, ce sont près de 600 personnes qui ont été tuées dans cette région, malgré la présence de l'armée et des casques bleus. Comment expliquez-vous la poursuite des violences ? Comment y mettre un terme ?"


"RDC: La ville de Beni vit dans la peur"
° http://www.bbc.com/afrique/region-37103490
° http://www.bbc.com/afrique/region-37092192

° http://www.radiookapi.net/2016/08/17/actualite/justice/des-magistrats-militaires-beni-pour-juger-des-presumes-adf
° http://www.radiookapi.net/2016/08/17/actualite/en-bref/tueries-de-beni-le-msr-appelle-lunite
° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/pas-dobseques-officielles-pour-les-victimes-dun-massacre-dans-lest-de-la-rdc


"AU SORTIR DU CONSEIL SUPERIEUR DE
MATATA EST FORMEL :" A BENI, IL S’AGIT DU TERRORISME "

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article8636
Le président de la République, Joseph Kabila, a tenu hier mardi 16 août à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, une réunion du conseil supérieur de la défense qui a rassemblé le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, les responsables des FARDC et de la police.(...)"

"Matata Ponyo porteur d’un message de compassion et d’assurance à la population de Beni
-Le Bulletin de l’ACP
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=205330&Actualiteit=selected

"Massacre de civils à Beni: Une messe en mémoire des victimes 
° http://groupelavenir.org/massacre-de-civils-a-beni-une-messe-en-memoire-des-victimes/



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  djino le 18/8/2016, 1:04 am



Les Jeunes de Béni ont fait une marche de colère entre BUTEMBO et BENI

Nous sommes de Coeur avec VOUS !!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  djino le 18/8/2016, 1:07 am



Pendant que Ce traitre et incompétent, et complice de Président ne fait plus recette de popularité !!!!

Un vrai rigolo Pshhhtttttttt
Shocked Shocked Shocked Shocked

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  djino le 18/8/2016, 1:12 am



EVE BAZAIBA parle de BENI ; Simplement ahurissant !!!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  ndonzwau le 19/8/2016, 3:20 am

"Massacres de Beni: Lambert Mende appelle à la solidarité internationale"
° http://www.radiookapi.net/2016/08/18/actualite/en-bref/massacres-de-beni-lambert-mende-appelle-la-solidarite-internationale

"RD CONGO: AU MOINS TROIS MORTS DANS DES VIOLENCES À BENI"
° http://www.izf.net/afp/rd-congo-au-moins-trois-morts-des-violences-beni
° http://www.jeuneafrique.com/349985/politique/rd-congo-trois-morts-violences-a-beni/

"BENI — Il est tué d’une balle dans le dos, pour avoir manifester contre les massacres!"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/08/17/beni-tue-dune-balle-manifester-contre-massacres.html

"Région de Beni en RDC: un procès contre les auteurs présumés des tueries"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160818-rdc-beni-proces-tueries-adf-fardc

"Massacre de Beni: activités paralysées à Goma"
° http://www.radiookapi.net/2016/08/18/actualite/securite/massacre-de-beni-activites-paralysees-goma

"Massacre de Beni : André Kimbuta appelle les Congolais à la « solidarité »"
° http://www.radiookapi.net/2016/08/18/actualite/societe/massacre-de-beni-andre-kimbuta-appelle-les-congolais-la-solidarite

"Béni : la clôture du deuil réprimée !"
° http://www.latempete.info/15461-2/

"Beni : Injonction tardive de Joseph Kabila de faire un état de lieux"
° http://www.latempete.info/15459-2/

"REVUE DE PRESSE AFRIQUE
A la Une, le massacre de Beni en RDC, toujours"

° http://www.rfi.fr/emission/20160818-une-le-massacre-beni-rdc-toujours

"RD Congo: couvre-feu à Beni et Butembo"
° http://www.izf.net/afp/rdc-couvre-feu-beni-et-butembo
° http://www.voaafrique.com/a/couvre-feu-impose-beni-butembo/3470132.html
° http://www.jeuneafrique.com/350103/politique/rd-congo-autorites-decretent-couvre-feu-a-beni-butembo/
° http://www.radiookapi.net/2016/08/18/actualite/securite/couvre-feu-et-interdiction-de-manifestation-beni

"Beni : le massacre de trop"
° http://www.dw.com/fr/beni-le-massacre-de-trop/a-19481103

"RDC : la tension reste vive à Beni"
° http://www.bbc.com/afrique/region-37111617

"La population de Beni crie son ras-le-bol"
° http://www.dw.com/fr/la-population-de-beni-crie-son-ras-le-bol/a-19481836

"MASSACRE DE BENI
A LA SUITE DU PAPE, LES EVÊQUES DÉNONCENT"

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article8647

"Beni : des jeunes en colère contre Kinshasa - Le Phare "
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=205343&Actualiteit=selected

"Lambert Mende : 80 combattants ADF arrêtés dont des Rwandais, des Ougandais, des Tanzaniens et des congolais"
° https://actualite.cd/2016/08/18/lambert-mende-80-combattants-adf-arretes-dont-rwandais-ougandais-tanzaniens-congolais/

° http://www.radiookapi.net/2016/08/18/actualite/securite/nord-kivu-les-elus-locaux-demandent-un-renfort-deffectifs-de-la-police
° http://www.rfi.fr/afrique/20160818-rdc-calme-precaire-beni-apres-affrontements-meurtriers
° http://www.lalibre.be/actu/international/au-lendemain-du-massacre-de-civils-division-et-colere-en-rdc-57b1f25235704fe6c1d8c483


"L'Analyse du 16 août 2016"




"Crispin Atama, le Minstre de la Défense, refuse de démissioner"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/08/17/crispin-atama-minstre-de-defense-refuse-de-demissioner.html


"RDC – Massacre de civils à Beni : que font l’armée et la Monusco ?"

° http://www.jeuneafrique.com/230356/politique/rdc-massacre-de-civils-beni-que-font-l-arm-e-et-la-monusco/



"RDC : la campagne "Action Charité Béni-Lubéro""
° http://www.voaafrique.com/a/rdc-la-campagne-action-charite-beni-lubero/3470078.html


"RDC : grogne au sein de la police"
° http://www.bbc.com/afrique/region-37121063


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effroyable massacre à Beni en RDC - 30 civils assassinés

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:57 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum