Bravo les bourkinabés

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Djodjo B le 31/10/2014, 5:14 pm

Entre temps les Congolais sont en train de DANSER AUX KERMESSES EN ATTENDANT LE RETOUR DE JESUS CHRIST What a Face What a Face What a Face ET LE MOT D'ORDRE D'UN MONSIEUR DE 82 ANS Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad ...POUR LE MOMENT TOUT VA BIEN CHEZ EUX! ET POURTANT CE MONSIEUR N'AVAIT PAS ATTENDU UN QUELCONQUE MOT D'ORDRE POUR SE LEVER ET PROTESTER.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Admin le 31/10/2014, 5:23 pm

Le chef de l'armée, le général Honoré Traoré, se proclame chef de l'Etat après la démission de Blaise Compaoré
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Mathilde le 31/10/2014, 5:26 pm


Révision : André Atundu bloqué à Ouagadougou




L’Histoire vient de jouer un sale tour à la Majorité présidentielle (MP) qui avait cru bon de dépêcher une délégation au Burkina-Faso, conduite par André Alain Atundu, pour aller assister à la révision constitutionnelle au profit de Blaise Compaoré dont c’est le dernier mandat. Atundu et les siens pensaient que le projet de révision passerait comme une lettre à la poste. L’expérience Burkinabé devait leur servir dans leur croisade interne pro-révision au profit de Joseph Kabila dont c’est aussi le dernier mandat. Sauf que les choses ne se sont passées comme se l’imaginaient les cadres de la MP. Ils ont été surpris par le soulèvement populaire des Burkinabés qui ont ras-le-bol de Blaise Compaoré au pouvoir depuis 27 et qui s’apprêter à bidonner la Constitution pour prolonger son bail à la tête de l’Etat.Conséquence : ils sont bloqués à Ouagadougou faute de vols internationaux à cause du chaos. Le pire pouvait arriver à Atundu et à sa délégation s’ils s’étaient rendus au Parlement Burkinabé. Heureusement pour eux ils ne sont que cloitrés dans leur hôtel. Il ne reste plus à espérer que l’expérience Burkinabé les dissuadera de tenter la même aventure en RD-Congo. D’autant plus que l’article 37 de la Constitution du Burkina-Faso qui limite le nombre des mandats présidentiels à deux n’est pas verrouillé comme l’est son correspondant congolais : l’article 220.Atundu dans la restitution qu’il fera à son autorité morale, Joseph Kabila, et dans les médias doit être honnête et tirer toutes les conséquences pour lui et pour sa famille politique. On peut tromper une partie peuple tout le temps, on peut encore tromper tout le peuple pendant un temps mais jamais on ne peut tromper tout un peuple tout le temps. La seule leçon pour la Majorité présidentielle au regard de l’expérience Burkinabé est l’abandon de la révision constitutionnelle au profit d’un seul mais qu’on fait passer pour une mesure d’intérêt général. Le peuple n’est pas dupe même si parfois il en donne l’air. Méfiez-vous révisionnistes !

http://7sur7.cd/new/revision-andre-atundu-bloque-ouagadougou/

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Hiro-Hito le 31/10/2014, 5:28 pm

Faut pas croire que les Congolais dorment, il y a evidemment des gens (Rwanda, RDC, Burundi) qui observent de pres ce qui se passe au Burkina, certains vont s'adapter en consequence. Ds ces genres de matiere, les mm causent ne produisent pas forcement les mm effets

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Admin le 31/10/2014, 5:45 pm

Mathilde a écrit:
Révision : André Atundu bloqué à Ouagadougou




L’Histoire vient de jouer un sale tour à la Majorité présidentielle (MP) qui avait cru bon de dépêcher une délégation au Burkina-Faso, conduite par André Alain Atundu, pour aller assister à la révision constitutionnelle au profit de Blaise Compaoré dont c’est le dernier mandat. Atundu et les siens pensaient que le projet de révision passerait comme une lettre à la poste. L’expérience Burkinabé devait leur servir dans leur croisade interne pro-révision au profit de Joseph Kabila dont c’est aussi le dernier mandat. Sauf que les choses ne se sont passées comme se l’imaginaient les cadres de la MP. Ils ont été surpris par le soulèvement populaire des Burkinabés qui ont ras-le-bol de Blaise Compaoré au pouvoir depuis 27 et qui s’apprêter à bidonner la Constitution pour prolonger son bail à la tête de l’Etat.Conséquence : ils sont bloqués à Ouagadougou faute de vols internationaux à cause du chaos. Le pire pouvait arriver à Atundu et à sa délégation s’ils s’étaient rendus au Parlement Burkinabé. Heureusement pour eux ils ne sont que cloitrés dans leur hôtel. Il ne reste plus à espérer que l’expérience Burkinabé les dissuadera de tenter la même aventure en RD-Congo. D’autant plus que l’article 37 de la Constitution du Burkina-Faso qui limite le nombre des mandats présidentiels à deux n’est pas verrouillé comme l’est son correspondant congolais : l’article 220.Atundu dans la restitution qu’il fera à son autorité morale, Joseph Kabila, et dans les médias doit être honnête et tirer toutes les conséquences pour lui et pour sa famille politique. On peut tromper une partie peuple tout le temps, on peut encore tromper tout le peuple pendant un temps mais jamais on ne peut tromper tout un peuple tout le temps. La seule leçon pour la Majorité présidentielle au regard de l’expérience Burkinabé est l’abandon de la révision constitutionnelle au profit d’un seul mais qu’on fait passer pour une mesure d’intérêt général. Le peuple n’est pas dupe même si parfois il en donne l’air. Méfiez-vous révisionnistes !

http://7sur7.cd/new/revision-andre-atundu-bloque-ouagadougou/
C'est une tres bonne chose finalement. Il va revenir avec une bone lecon à apprendre à son chef
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Admin le 31/10/2014, 5:47 pm

Hiro-Hito a écrit: Faut pas croire que les Congolais dorment, il y a evidemment des gens (Rwanda, RDC, Burundi) qui observent de pres ce qui se passe au Burkina, certains vont s'adapter en consequence. Ds ces genres de matiere, les mm causent ne produisent pas forcement les mm effets

Je suis de ton avis. Contrairement à ce que dit djodjo, le peuple au Burkina a aussi devant lui des hommes politiques qui ont su faire trouver comment faire tomber ce dictateur
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Mwana Ya Lola le 31/10/2014, 6:01 pm

Admin a écrit:
Hiro-Hito a écrit: Faut pas croire que les Congolais dorment, il y a evidemment des gens (Rwanda, RDC, Burundi) qui observent de pres ce qui se passe au Burkina, certains vont s'adapter en consequence. Ds ces genres de matiere, les mm causent ne produisent pas forcement les mm effets

Je suis de ton avis. Contrairement à ce que dit djodjo, le peuple au Burkina a aussi devant lui des hommes politiques qui ont su faire trouver comment faire tomber ce dictateur

Si on est honnête, ce que beaucoup de commentateurs congolais ne sont pas, on reconnaitra que le problème du Congo est un peu plus compliqué que celui du Burkina.

Mais bon, beaucoup de Congolais aiment cracher sur leur pays...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Hiro-Hito le 31/10/2014, 6:05 pm

Cette Lecon n'est pas seulement pour son chef, qui est deja au courant, c'est aussi pour ceux de la communaute internationale qui peuvent choisir de fermer l'oeil en cas d'un forcing pour changer la constitution.
Ce qu'il faille preparer la population Congolaise, c'est sur l'acceptation des consequences de ses actions, l'idiot # 2 ne va pas hesiter a tirer sur la population, si au Burkina apres autant des jours on ne parle q de 30 morts, au Congo, c le bilan d'un jour. Et la population doit aussi accepter de se sacrifier pour autant de jour que ca prendra, po ba congolais apres 3 jours, ba Congolais veulent reprendre leurs coops pour nourrir leurs familles.



Admin a écrit:
Mathilde a écrit:
Révision : André Atundu bloqué à Ouagadougou




L’Histoire vient de jouer un sale tour à la Majorité présidentielle (MP) qui avait cru bon de dépêcher une délégation au Burkina-Faso, conduite par André Alain Atundu, pour aller assister à la révision constitutionnelle au profit de Blaise Compaoré dont c’est le dernier mandat. Atundu et les siens pensaient que le projet de révision passerait comme une lettre à la poste. L’expérience Burkinabé devait leur servir dans leur croisade interne pro-révision au profit de Joseph Kabila dont c’est aussi le dernier mandat. Sauf que les choses ne se sont passées comme se l’imaginaient les cadres de la MP. Ils ont été surpris par le soulèvement populaire des Burkinabés qui ont ras-le-bol de Blaise Compaoré au pouvoir depuis 27 et qui s’apprêter à bidonner la Constitution pour prolonger son bail à la tête de l’Etat.Conséquence : ils sont bloqués à Ouagadougou faute de vols internationaux à cause du chaos. Le pire pouvait arriver à Atundu et à sa délégation s’ils s’étaient rendus au Parlement Burkinabé. Heureusement pour eux ils ne sont que cloitrés dans leur hôtel. Il ne reste plus à espérer que l’expérience Burkinabé les dissuadera de tenter la même aventure en RD-Congo. D’autant plus que l’article 37 de la Constitution du Burkina-Faso qui limite le nombre des mandats présidentiels à deux n’est pas verrouillé comme l’est son correspondant congolais : l’article 220.Atundu dans la restitution qu’il fera à son autorité morale, Joseph Kabila, et dans les médias doit être honnête et tirer toutes les conséquences pour lui et pour sa famille politique. On peut tromper une partie peuple tout le temps, on peut encore tromper tout le peuple pendant un temps mais jamais on ne peut tromper tout un peuple tout le temps. La seule leçon pour la Majorité présidentielle au regard de l’expérience Burkinabé est l’abandon de la révision constitutionnelle au profit d’un seul mais qu’on fait passer pour une mesure d’intérêt général. Le peuple n’est pas dupe même si parfois il en donne l’air. Méfiez-vous révisionnistes !

http://7sur7.cd/new/revision-andre-atundu-bloque-ouagadougou/
C'est une tres bonne chose finalement. Il va revenir avec une bone lecon à apprendre à son chef

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Libre Examen le 31/10/2014, 6:09 pm

Mwana Ya Lola a écrit:
Admin a écrit:
Hiro-Hito a écrit: Faut pas croire que les Congolais dorment, il y a evidemment des gens (Rwanda, RDC, Burundi) qui observent de pres ce qui se passe au Burkina, certains vont s'adapter en consequence. Ds ces genres de matiere, les mm causent ne produisent pas forcement les mm effets

Je suis de ton avis. Contrairement à ce que dit djodjo, le peuple au Burkina a aussi devant lui des hommes politiques qui ont su faire trouver comment faire tomber ce dictateur

Si on est honnête, ce que beaucoup de commentateurs congolais ne sont pas, on reconnaitra que le problème du Congo est un peu plus compliqué que celui du Burkina.

Mais bon, beaucoup de Congolais aiment cracher sur leur pays...

L'armée, l'armée, l'armée ! Elle a laissé faire; Puis s'est emparée du pouvoir.

Le chemin est long, très long avec beaucoup d'embûches. Et surtout, le risque d'un retour au point de départ.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Mwana Ya Lola le 31/10/2014, 6:12 pm

Hiro-Hito a écrit: Cette Lecon n'est pas seulement pour son chef, qui est deja au courant, c'est aussi pour ceux de la communaute internationale qui peuvent choisir de fermer l'oeil en cas d'un forcing pour changer la constitution.
Ce qu'il faille preparer la population Congolaise, c'est sur l'acceptation des consequences de ses actions, l'idiot # 2 ne va pas hesiter a tirer sur la population, si au Burkina apres autant des jours on ne parle q de 30 morts, au Congo, c le bilan d'un jour. [b]Et la population doit aussi accepter de se sacrifier pour autant de jour que ca prendra, po ba congolais apres 3 jours[/b], ba Congolais veulent reprendre leurs coops pour nourrir leurs familles.



Admin a écrit:
Mathilde a écrit:
Révision : André Atundu bloqué à Ouagadougou




L’Histoire vient de jouer un sale tour à la Majorité présidentielle (MP) qui avait cru bon de dépêcher une délégation au Burkina-Faso, conduite par André Alain Atundu, pour aller assister à la révision constitutionnelle au profit de Blaise Compaoré dont c’est le dernier mandat. Atundu et les siens pensaient que le projet de révision passerait comme une lettre à la poste. L’expérience Burkinabé devait leur servir dans leur croisade interne pro-révision au profit de Joseph Kabila dont c’est aussi le dernier mandat. Sauf que les choses ne se sont passées comme se l’imaginaient les cadres de la MP. Ils ont été surpris par le soulèvement populaire des Burkinabés qui ont ras-le-bol de Blaise Compaoré au pouvoir depuis 27 et qui s’apprêter à bidonner la Constitution pour prolonger son bail à la tête de l’Etat.Conséquence : ils sont bloqués à Ouagadougou faute de vols internationaux à cause du chaos. Le pire pouvait arriver à Atundu et à sa délégation s’ils s’étaient rendus au Parlement Burkinabé. Heureusement pour eux ils ne sont que cloitrés dans leur hôtel. Il ne reste plus à espérer que l’expérience Burkinabé les dissuadera de tenter la même aventure en RD-Congo. D’autant plus que l’article 37 de la Constitution du Burkina-Faso qui limite le nombre des mandats présidentiels à deux n’est pas verrouillé comme l’est son correspondant congolais : l’article 220.Atundu dans la restitution qu’il fera à son autorité morale, Joseph Kabila, et dans les médias doit être honnête et tirer toutes les conséquences pour lui et pour sa famille politique. On peut tromper une partie peuple tout le temps, on peut encore tromper tout le peuple pendant un temps mais jamais on ne peut tromper tout un peuple tout le temps. La seule leçon pour la Majorité présidentielle au regard de l’expérience Burkinabé est l’abandon de la révision constitutionnelle au profit d’un seul mais qu’on fait passer pour une mesure d’intérêt général. Le peuple n’est pas dupe même si parfois il en donne l’air. Méfiez-vous révisionnistes !

http://7sur7.cd/new/revision-andre-atundu-bloque-ouagadougou/
C'est une tres bonne chose finalement. Il va revenir avec une bone lecon à apprendre à son chef

Ca c'est purement théorique. Dans la réalité, sans soutient logistique, surtout dans nos pays ou les gens ne peuvent pas faire de provision, on ne reste pas plus de deux jours dehors.

Il faut être réaliste.

Au Burkina, ça parait i facile parce que l'armée a refusé de tirer; au Congo, ce sera un massacre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Libre Examen le 31/10/2014, 6:20 pm

Mwana Ya Lola a écrit:
Hiro-Hito a écrit: Cette Lecon n'est pas seulement pour son chef, qui est deja au courant, c'est aussi pour ceux de la communaute internationale qui peuvent choisir de fermer l'oeil en cas d'un forcing pour changer la constitution.
Ce qu'il faille preparer la population Congolaise, c'est sur l'acceptation des consequences de ses actions, l'idiot # 2 ne va pas hesiter a tirer sur la population, si au Burkina apres autant des jours on ne parle q de 30 morts, au Congo, c le bilan d'un jour. [b]Et la population doit aussi accepter de se sacrifier pour autant de jour que ca prendra, po ba congolais apres 3 jours[/b], ba Congolais veulent reprendre leurs coops pour nourrir leurs familles.



Admin a écrit:
Mathilde a écrit:
Révision : André Atundu bloqué à Ouagadougou




L’Histoire vient de jouer un sale tour à la Majorité présidentielle (MP) qui avait cru bon de dépêcher une délégation au Burkina-Faso, conduite par André Alain Atundu, pour aller assister à la révision constitutionnelle au profit de Blaise Compaoré dont c’est le dernier mandat. Atundu et les siens pensaient que le projet de révision passerait comme une lettre à la poste. L’expérience Burkinabé devait leur servir dans leur croisade interne pro-révision au profit de Joseph Kabila dont c’est aussi le dernier mandat. Sauf que les choses ne se sont passées comme se l’imaginaient les cadres de la MP. Ils ont été surpris par le soulèvement populaire des Burkinabés qui ont ras-le-bol de Blaise Compaoré au pouvoir depuis 27 et qui s’apprêter à bidonner la Constitution pour prolonger son bail à la tête de l’Etat.Conséquence : ils sont bloqués à Ouagadougou faute de vols internationaux à cause du chaos. Le pire pouvait arriver à Atundu et à sa délégation s’ils s’étaient rendus au Parlement Burkinabé. Heureusement pour eux ils ne sont que cloitrés dans leur hôtel. Il ne reste plus à espérer que l’expérience Burkinabé les dissuadera de tenter la même aventure en RD-Congo. D’autant plus que l’article 37 de la Constitution du Burkina-Faso qui limite le nombre des mandats présidentiels à deux n’est pas verrouillé comme l’est son correspondant congolais : l’article 220.Atundu dans la restitution qu’il fera à son autorité morale, Joseph Kabila, et dans les médias doit être honnête et tirer toutes les conséquences pour lui et pour sa famille politique. On peut tromper une partie peuple tout le temps, on peut encore tromper tout le peuple pendant un temps mais jamais on ne peut tromper tout un peuple tout le temps. La seule leçon pour la Majorité présidentielle au regard de l’expérience Burkinabé est l’abandon de la révision constitutionnelle au profit d’un seul mais qu’on fait passer pour une mesure d’intérêt général. Le peuple n’est pas dupe même si parfois il en donne l’air. Méfiez-vous révisionnistes !

http://7sur7.cd/new/revision-andre-atundu-bloque-ouagadougou/
C'est une tres bonne chose finalement. Il va revenir avec une bone lecon à apprendre à son chef

Ca c'est purement théorique. Dans la réalité, sans soutient logistique, surtout dans nos pays ou les gens ne peuvent pas faire de provision, on ne reste pas plus de deux jours dehors.

Il faut être réaliste.

Au Burkina, ça parait i facile parce que l'armée a refusé de tirer; au Congo, ce sera un massacre.

Exactement. Les Zaïrois et les Congolais se font tirer dessus comme des animaux chaque fois qu'ils manifestent. Combien de sacrifices voulons-nous ? Peut-être qu'il serait une bonne idée que nous descendons tous à Kinshasa pour nous mettre en tête de file des manifestants.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Djodjo B le 31/10/2014, 6:28 pm

Fermer TOUTES LES EGLISES DE SOMMEILS ET ENFERMEZ TOUS LES MUSICIENS BANDITS, HYPOLITE VA FUIR DANS MOINS DE 2 MOIS CAR LE PEUPLE AURA DES MOMENTS DE REFLEXION.
Vu que les Congolais sont peureux par nature, rien ne va changer sans cette action. Excusez-moi d’être très pessimiste et d’avoir un esprit sceptique, mais c’est avec raison. Même ceux qui vivent en occident, ti lelo ba BANGAKA MUNDELE (pas tous évidemment…mais la majorité). Ils ont toujours le discours : « Yo o bangaka makambu tse? », « tika ye…Nzambe a ko punir ye », « Frere, o tie ko ndima na yo wapi? »… même quand ils ont raison, humiliés, traités avec moquerie outrageante, ils restent dociles. Na mona nanu peuple ya boye tse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Hiro-Hito le 31/10/2014, 6:29 pm

Oui, mourrir de faim ou balle reelle est un sacrifice qu'il va falloir accepter ou sinon, jetter l'eponge carrement.
Je ne suis pas sur q les Burkinabe, Tunisiens, Egyptiens avaient des provisions de mois.
Et generalement ceux qui ont tjr voulu q les choses se calment juste apres quelques jours pour retourner a leurs coops, sont ceux la mm qui ne vont pas ds les rues.

Oui, la population a besoin de l'armee, mais elle n'est jamais allee jusqu'au bout pour voir, jusqu'a quel point ces militaires vont rester de l'autre cote. Peut etre qu'il faudra ressusciter Ceausescu pour qu'il nous fasse une lecon la dessus


Dernière édition par Hiro-Hito le 31/10/2014, 6:33 pm, édité 1 fois

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Mwana Ya Lola le 31/10/2014, 6:32 pm

Djodjo B a écrit:Fermer TOUTES LES EGLISES DE SOMMEILS ET ENFERMEZ TOUS LES MUSICIENS BANDITS, HYPOLITE VA FUIR DANS MOINS DE 2 MOIS CAR LE PEUPLE AURA DES MOMENTS DE REFLEXION.
Vu que les Congolais sont peureux par nature, rien ne va changer sans cette action. Excusez-moi d’être très pessimiste et d’avoir un esprit sceptique, mais c’est avec raison. Même ceux qui vivent en occident, ti lelo ba BANGAKA MUNDELE (pas tous évidemment…mais la majorité). Ils ont toujours le discours : « Yo o bangaka makambu tse? », « tika ye…Nzambe a ko punir ye », « Frere, o tie ko ndima na yo wapi? »… même quand ils ont raison, humiliés, traités avec moquerie outrageante, ils restent dociles. Na mona nanu peuple ya boye tse.

Un autre superman perdu au milieu des Congolais... Sad Razz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  ndonzwau le 31/10/2014, 6:35 pm

Mwana Ya Lola a écrit:
ndonzwau a écrit:
Mwana Ya Lola a écrit:
ndonzwau a écrit:
NgongaEbeti a écrit:
Mwana Ya Lola a écrit:Il est ironique de voir M. Troll traiter Sankara de simple dictateur, alors que ce mouvement des Burkinabès qu'il félicite est conduit par de nombreux jeunes qui le font avec Thomas Sankara comme modèle.

Simple réalité que Troll qui prend le mot "démocratie" comme un totême ne peut pas comprendre tellement ses pensées sont figées, je dirai meme sclérosées. Il ne se rend meme pas compte qu'il se prépare a être publiquement et ultimement humilié lorsque Blaise parti, ce sera l'hommage a Thomas Sankara qui dominera l'actualité au Burkina. Bien plus, les partis Sankaristes vont faire des scores impressionnants aux prochaines elections si elles sont libres et que la France est empêchée de les truquer.

Mais comme nous connaissons tous Troll, a ce moment la, au lieu de reconnaitre ses erreurs, il va tenter de changer de sujet. Laughing Laughing Laughing

Cher Mwana Ya Lola,

A mon avis, vous faites là un glissement généreux mais non moins réducteur et surtout vous prêtez à une exploitation idéologique qui va servir les "communisants" dormants de par le monde : il n'y a aucun jeune ou moins jeune Africain patriote au Burkina comme ailleurs ne prendrait pas T Sankara pour un héros du combat contre l'impérialisme occidental mais de là qu'ils le prennent pour modèle pour leur propre gouvernance il y'a des limites...
Il y'a au Burkina comme ailleurs en Afrique quelques sankaristes purs et durs qui revendiquent son héritage daté, càd foncièrement marxiste, communiste..., mais là comme ailleurs s'ils approuvent son combat pour l'indépendance envers l'Occident impérialiste et capitaliste, plus nombreux rejettent, j'en suis convaincu, ses vieilles lunes idéologiques que plus que la Corée du Nord, Cuba, le Venezuela... ne revendiquent et avec quel bonheur ?
Pour ses derniers, la "démocratie" est pire qu'un "totem" c'est un "tabou interdit", "un luxe de bourgeois", disais-je; vous comprenez alors comme ils l'ont en horreur, sautent au plafond pour la discréditer à chaque fois que quelqu'un la revendique !

Bref Mister MYL, vous pouvez comme moi désapprouver le pro-américanisme facile de notre ami Troll mais pour moi, vous auriez tort d'y trouver une excuse pour ne pas reconnaître que notre héros Sankara nourri d'une idéologie "totalitaire" se dirigeait invariablement vers une dictature généreuse peut-être mais pas moins dangereuse comme nous l'ont montré tous ses équivalents qui ont rendu l'âme presque partout dès 1989...
Maintenant c'est tout votre droit de suivre Kim il Sung, Castro, Chavez... comme le professe notre "nationaliste révolutionnaire NE"; mais il y a aussi une voie voisine d'indépendance qu'ont adoptée bien des leaders "émergents" en dehors de celui de suppôt complet de l'impérialisme américain... Qui sait si T Sankara encore vivant ne l'aurait aujourd'hui à son tour choisie ?

Encore une fois, le combat des burkinabés empêchant la réunion du crime aux députés n'est point pour installer un quelconque "sankarisme" : très vite les jours qui suivent nous le démontreront aisément; j'en prends le pari...



Compatriotiquement!


Sankara ne se dirigeait aucunement vers un régime totalitaire. Dire cela est excessif.

Sankara avait un style plutôt autoritaire, là je le concède. En réalité, ce que la plupart des jeunes retiennent de Sankara, ce n'est pas son coté marxisant, stigmate de l'époque, mais son intégrité, sa sobriété et son courage face aux impérialistes. Certains diront qu'il était téméraire, mais cela n'enlève rien à ses idéaux.  

On ne peut pas disqualifier Sankara en disant "ce n'était qu'un autre dictateur". C'est une simplification qui ne permet pas de comprendre les enjeux de nos pays et la psyché de beaucoup de burkinabè et de jeunes africains. Le monde n'est pas coupé en deux avec d'un coté les gentils démocrates et de l'autre les méchants dictateurs.

Et puis, pourquoi faire dans l'outrance et faire appel aux épouvantails Kim IL sung et co. ? N'y a t il pas de juste milieu, de nuance, entre la démocratie libérale de marché à l'occidental et le goulag ?

D'ailleurs, ou mettez-vous la Chine et son parti État ?

Pour les Burkinabès, j'espère qu'ils se battent pour quelque de plus grand qu'une simple "alternance démocratique".

Je me sens mal à l'aise à parler en mal de Sankara car je garde une grande admiration d'un des héros de la prise de conscience anti-impérialiste en Afrique !

Néanmoins ni moi ni vous ne savons ce qu'aurait donné dans la durée sa gouvernance, je m'en explique d'ailleurs en l'évoquant...; n'empêche que dans mon hypothèse je ne peux que m'appuyer sur ce qu'a donné ailleurs le communisme qu'il avait choisi raisonnablement à son époque pour "résister"...
L'exemple le plus abouti qu'on en a gardé c'est celui de l'URSS : nous pouvons jouer sur les degrés de son dirigisme; est-il que là comme ailleurs ce modèle a vite glissé de l'autoritarisme de toute dictature vers le totalitarisme; voilà pourquoi je me suis risqué à utiliser le terme...

Mais faux problème que de se braquer sur les termes, cher MYL : la réalité des pouvoirs "communistes" n'échappe plus à personne, de la chute du Mur de Berlin qui l'a éradiqué dans maints pays européens et d'ailleurs à ses résidus qui se maintiennent tant bien que mal, nous avons une palette de ce qu'il a donné ou donne...
Je ne prends donc pas Sankara que pour "un autre simple dictateur" mais pour un communiste et donc non-démocrate de principe qui pouvait sombrer comme ceux que vous appelez épouvantails; vous ne pouvez en effet leur dénier d'avoir aussi des idéaux généreux seulement à la vue de leurs dérives, quel communiste ne peut vous convaincre de son idéal fraternel ? Les leçons de l'histoire s'appliquent à nous tous !

A vous maintenant de l'adouber ou pas, mais moi je récuse son emprise idéologique et ne peux la préférer au pragmatisme d'une démocratie et ici je n'ai seulement pas oublié que Sankara l'avait bien choisi...
Ainsi je prends le pari que les burkinabés seront demain assez sages pour n'adopter du "sankarisme" que son aspect anti-impérialiste en abandonnant sa dimension idéologique...
"L'alternance démocratique" n'est qu'un outil au service d'un choix qui ne peut à terme que favoriser l'excellence, bien sûr !
C'est aussi simple que ça !

Quant à la Chine, c'est hélas une exception mondiale : continent à elle-même et héritière d'une longue histoire, elle est la seule à avoir pu imposer sa puissance en gardant sa particularité politique (et culturelle) mais il ne vous échappe pas que son anti-américanisme se passe bien d'un isolement économique, non seulement elle commerce et se nourrit de l'expérience occidentale, elle a aussi installé chez elle un capitalisme d'Etat !
Elle peut-être imitée mais jamais entièrement suivie; c'est un cas à part aujourd'hui auquel aucun autre pays en Afrique ou ailleurs ne peut s'identifier...



Compatriotiquement!

Qu'entendez-vous par le pragmatisme de la démocratie ?

D'ailleurs, si on va au fond des choses, Sankara pouvait aussi se dire démocrate, mais d'une autre manière... La démocratie parlementaire n'est pas la seule forme de démocratie, on peut même se demander s'il s'agit d'une vraie démocratie.

Aussi, vous dites que l'alternance ne peut conduire qu'a l'excellence. Ça reste à prouver. Il y a plusieurs pays ou l'alternance rime avec stagnation. Et que dire de certains pays, comme Singapour, ou le pouvoir est exercé par le même parti depuis 50 ans et qui se porte mieux que tous les champions africains de l'alternance ?

Ceux qui pensent que le problème premier de l'Afrique est l'alternance risquent de déchanter.

Démocratie vs Dictature (autoritarisme...) : vaste débat qui nous éloignerait du sujet sur le Burkina et même sur Sankara, cher ami; dans tous les cas je suis prêt à en débattre ailleurs car concernant le Burkina et Sankara je crois avoir épuisé l'essentiel de l'argumentaire qui m'a poussé à en parler...

Juste à dire que dans "alternance démocratique" il y'a d'abord "démocratie" càd la liberté et la responsabilité données au peuple de se choisir ses dirigeants... Singapour est dans ce sens pour moi une alternance démocratique parce que régulièrement ce choix est offert à ses citoyens...
Et pour ma part j'ai la faiblesse de croire que le système démocratique m'apparaît non seulement intellectuellement le moins mauvais mais l'histoire montre que c'est là où il existe que les fruits pour ses citoyens sont les meilleurs...

Quant au "pragmatisme" dans la démocratie, je l'oppose ici à "l'idéologisme" du communisme qui enferme dans des dogmes...

Enfin, comme vous dites bien et je suis d'accord, la démocratie peut avoir plusieurs expressions, notamment d'un pouvoir très fort ou un Etat-providence (l'Etat reste dans tous les sens très présent) à une société où l'Etat l'est moins; l'essentiel comme disait l'autre : "un pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple" incarné et mené par les représentants qu'il se choisit !
Ce qui n'est pas ou n'a pas été dans le communisme; ce n'est pas parce que c'est Sankara qui l'avait adopté que je vais me passer des craintes qu'il pouvait aussi comporter chez lui...
Qu'à cela ne tienne, j'ai fait ici état des modes intermédiaires entre un anti-impérialisme ou anti-américanisme primaire et un alignement raide à l'impérialisme, donc pas la peine de continuer à fouetter un chat là dessus d'autant que ni vous ni moi ne savons vers où aurait bifurqué Sankara, disais-je...

Je ferme donc ici cette parenthèse !


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Mwana Ya Lola le 31/10/2014, 6:37 pm

Hiro-Hito a écrit: Oui, mourrir de faim ou balle reelle est un sacrifice qu'il va falloir accepter ou sinon, jetter l'eponge carrement.
Je ne suis pas sur q les Burkinabe, Tunisiens, Egyptiens avaient des provisions de mois.
Et generalement ceux qui ont tjr voulu q les choses se calment juste apres quelques jours pour retourner a leurs coops, sont ceux la mm qui ne vont pas ds les rues.

Les Burkinabès ont marché deux jours consécutifs...

Les Egyptiens étaient encadrés et soutenus par les Frères musulmans qui fournissaient un soutient notamment matériel...

Il n'y a pas eu d'affrontements de longue durée en Tunisie, en plus le niveau de vie parmi les classes moyennes est superieur à celui du Congolais moyen, sans parler de l'accès au moyen de communication.

Plus important, et c'est la chose que beaucoup de Congolais font semblent de pas comprendre: dans ces trois pays, l'armée n' pas soutenu le pouvoir. Elle est globalement resté passive.

En effet, il est quasiment impossible à des manifestants non-armés de renverser un pouvoir lorsque celui-ci bénéficie du soutient actif de l'armée. Cela revient à envoyer gratuitement à la mort des jeunes gens. Je suis contre cela. Ça ne sert à rien et c'est inutilement cynique !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Djodjo B le 31/10/2014, 6:38 pm

Hiro-Hito a écrit: Oui, mourrir de faim ou balle reelle est un sacrifice qu'il va falloir accepter ou sinon, jetter l'eponge carrement.
Je ne suis pas sur q les Burkinabe, Tunisiens, Egyptiens avaient des provisions de mois.
Et generalement ceux qui ont tjr voulu q les choses se calment juste apres quelques jours pour retourner a leurs coops, sont ceux la mm qui ne vont pas ds les rues.

Oui, la population a besoin de l'armee, mais elle n'est jamais allee jusqu'au bout pour voir, jusqu'a quel point ces militaires vont rester de l'autre cote. Peut etre qu'il faudra ressusciter Ceausescu pour qu'il nous fasse une lecon la dessus

Bien dit!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Mwana Ya Lola le 31/10/2014, 6:39 pm

ndonzwau a écrit:
Mwana Ya Lola a écrit:
ndonzwau a écrit:
Mwana Ya Lola a écrit:
ndonzwau a écrit:
NgongaEbeti a écrit:
Mwana Ya Lola a écrit:Il est ironique de voir M. Troll traiter Sankara de simple dictateur, alors que ce mouvement des Burkinabès qu'il félicite est conduit par de nombreux jeunes qui le font avec Thomas Sankara comme modèle.

Simple réalité que Troll qui prend le mot "démocratie" comme un totême ne peut pas comprendre tellement ses pensées sont figées, je dirai meme sclérosées. Il ne se rend meme pas compte qu'il se prépare a être publiquement et ultimement humilié lorsque Blaise parti, ce sera l'hommage a Thomas Sankara qui dominera l'actualité au Burkina. Bien plus, les partis Sankaristes vont faire des scores impressionnants aux prochaines elections si elles sont libres et que la France est empêchée de les truquer.

Mais comme nous connaissons tous Troll, a ce moment la, au lieu de reconnaitre ses erreurs, il va tenter de changer de sujet. Laughing Laughing Laughing

Cher Mwana Ya Lola,

A mon avis, vous faites là un glissement généreux mais non moins réducteur et surtout vous prêtez à une exploitation idéologique qui va servir les "communisants" dormants de par le monde : il n'y a aucun jeune ou moins jeune Africain patriote au Burkina comme ailleurs ne prendrait pas T Sankara pour un héros du combat contre l'impérialisme occidental mais de là qu'ils le prennent pour modèle pour leur propre gouvernance il y'a des limites...
Il y'a au Burkina comme ailleurs en Afrique quelques sankaristes purs et durs qui revendiquent son héritage daté, càd foncièrement marxiste, communiste..., mais là comme ailleurs s'ils approuvent son combat pour l'indépendance envers l'Occident impérialiste et capitaliste, plus nombreux rejettent, j'en suis convaincu, ses vieilles lunes idéologiques que plus que la Corée du Nord, Cuba, le Venezuela... ne revendiquent et avec quel bonheur ?
Pour ses derniers, la "démocratie" est pire qu'un "totem" c'est un "tabou interdit", "un luxe de bourgeois", disais-je; vous comprenez alors comme ils l'ont en horreur, sautent au plafond pour la discréditer à chaque fois que quelqu'un la revendique !

Bref Mister MYL, vous pouvez comme moi désapprouver le pro-américanisme facile de notre ami Troll mais pour moi, vous auriez tort d'y trouver une excuse pour ne pas reconnaître que notre héros Sankara nourri d'une idéologie "totalitaire" se dirigeait invariablement vers une dictature généreuse peut-être mais pas moins dangereuse comme nous l'ont montré tous ses équivalents qui ont rendu l'âme presque partout dès 1989...
Maintenant c'est tout votre droit de suivre Kim il Sung, Castro, Chavez... comme le professe notre "nationaliste révolutionnaire NE"; mais il y a aussi une voie voisine d'indépendance qu'ont adoptée bien des leaders "émergents" en dehors de celui de suppôt complet de l'impérialisme américain... Qui sait si T Sankara encore vivant ne l'aurait aujourd'hui à son tour choisie ?

Encore une fois, le combat des burkinabés empêchant la réunion du crime aux députés n'est point pour installer un quelconque "sankarisme" : très vite les jours qui suivent nous le démontreront aisément; j'en prends le pari...



Compatriotiquement!


Sankara ne se dirigeait aucunement vers un régime totalitaire. Dire cela est excessif.

Sankara avait un style plutôt autoritaire, là je le concède. En réalité, ce que la plupart des jeunes retiennent de Sankara, ce n'est pas son coté marxisant, stigmate de l'époque, mais son intégrité, sa sobriété et son courage face aux impérialistes. Certains diront qu'il était téméraire, mais cela n'enlève rien à ses idéaux.  

On ne peut pas disqualifier Sankara en disant "ce n'était qu'un autre dictateur". C'est une simplification qui ne permet pas de comprendre les enjeux de nos pays et la psyché de beaucoup de burkinabè et de jeunes africains. Le monde n'est pas coupé en deux avec d'un coté les gentils démocrates et de l'autre les méchants dictateurs.

Et puis, pourquoi faire dans l'outrance et faire appel aux épouvantails Kim IL sung et co. ? N'y a t il pas de juste milieu, de nuance, entre la démocratie libérale de marché à l'occidental et le goulag ?

D'ailleurs, ou mettez-vous la Chine et son parti État ?

Pour les Burkinabès, j'espère qu'ils se battent pour quelque de plus grand qu'une simple "alternance démocratique".

Je me sens mal à l'aise à parler en mal de Sankara car je garde une grande admiration d'un des héros de la prise de conscience anti-impérialiste en Afrique !

Néanmoins ni moi ni vous ne savons ce qu'aurait donné dans la durée sa gouvernance, je m'en explique d'ailleurs en l'évoquant...; n'empêche que dans mon hypothèse je ne peux que m'appuyer sur ce qu'a donné ailleurs le communisme qu'il avait choisi raisonnablement à son époque pour "résister"...
L'exemple le plus abouti qu'on en a gardé c'est celui de l'URSS : nous pouvons jouer sur les degrés de son dirigisme; est-il que là comme ailleurs ce modèle a vite glissé de l'autoritarisme de toute dictature vers le totalitarisme; voilà pourquoi je me suis risqué à utiliser le terme...

Mais faux problème que de se braquer sur les termes, cher MYL : la réalité des pouvoirs "communistes" n'échappe plus à personne, de la chute du Mur de Berlin qui l'a éradiqué dans maints pays européens et d'ailleurs à ses résidus qui se maintiennent tant bien que mal, nous avons une palette de ce qu'il a donné ou donne...
Je ne prends donc pas Sankara que pour "un autre simple dictateur" mais pour un communiste et donc non-démocrate de principe qui pouvait sombrer comme ceux que vous appelez épouvantails; vous ne pouvez en effet leur dénier d'avoir aussi des idéaux généreux seulement à la vue de leurs dérives, quel communiste ne peut vous convaincre de son idéal fraternel ? Les leçons de l'histoire s'appliquent à nous tous !

A vous maintenant de l'adouber ou pas, mais moi je récuse son emprise idéologique et ne peux la préférer au pragmatisme d'une démocratie et ici je n'ai seulement pas oublié que Sankara l'avait bien choisi...
Ainsi je prends le pari que les burkinabés seront demain assez sages pour n'adopter du "sankarisme" que son aspect anti-impérialiste en abandonnant sa dimension idéologique...
"L'alternance démocratique" n'est qu'un outil au service d'un choix qui ne peut à terme que favoriser l'excellence, bien sûr !
C'est aussi simple que ça !

Quant à la Chine, c'est hélas une exception mondiale : continent à elle-même et héritière d'une longue histoire, elle est la seule à avoir pu imposer sa puissance en gardant sa particularité politique (et culturelle) mais il ne vous échappe pas que son anti-américanisme se passe bien d'un isolement économique, non seulement elle commerce et se nourrit de l'expérience occidentale, elle a aussi installé chez elle un capitalisme d'Etat !
Elle peut-être imitée mais jamais entièrement suivie; c'est un cas à part aujourd'hui auquel aucun autre pays en Afrique ou ailleurs ne peut s'identifier...



Compatriotiquement!

Qu'entendez-vous par le pragmatisme de la démocratie ?

D'ailleurs, si on va au fond des choses, Sankara pouvait aussi se dire démocrate, mais d'une autre manière... La démocratie parlementaire n'est pas la seule forme de démocratie, on peut même se demander s'il s'agit d'une vraie démocratie.

Aussi, vous dites que l'alternance ne peut conduire qu'a l'excellence. Ça reste à prouver. Il y a plusieurs pays ou l'alternance rime avec stagnation. Et que dire de certains pays, comme Singapour, ou le pouvoir est exercé par le même parti depuis 50 ans et qui se porte mieux que tous les champions africains de l'alternance ?

Ceux qui pensent que le problème premier de l'Afrique est l'alternance risquent de déchanter.

Démocratie vs Dictature (autoritarisme...) : vaste débat qui nous éloignerait du sujet sur le Burkina et même sur Sankara, cher ami; dans tous les cas je suis prêt à en débattre ailleurs car concernant le Burkina et Sankara je crois avoir épuisé l'essentiel de l'argumentaire qui m'a poussé à en parler...

Juste à dire que dans "alternance démocratique" il y'a d'abord "démocratie" càd la liberté et la responsabilité données au peuple de se choisir ses dirigeants... Singapour est dans ce sens pour moi une alternance démocratique parce que régulièrement ce choix est offert à ses citoyens...
Et pour ma part j'ai la faiblesse de croire que le système démocratique m'apparaît non seulement intellectuellement le moins mauvais mais l'histoire montre que c'est là où il existe que les fruits pour ses citoyens sont les meilleurs...

Quant au "pragmatisme" dans la démocratie, je l'oppose ici à "l'idéologisme" du communisme qui enferme dans des dogmes...

Enfin, comme vous dites bien et je suis d'accord, la démocratie peut avoir plusieurs expressions, notamment d'un pouvoir très fort ou un Etat-providence (l'Etat reste dans tous les sens très présent) à une société où l'Etat l'est moins; l'essentiel comme disait l'autre : "un pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple" incarné et mené par les représentants qu'il se choisit !
Ce qui n'est pas ou n'a pas été dans le communisme; ce n'est pas parce que c'est Sankara qui l'avait adopté que je vais me passer des craintes qu'il pouvait aussi comporter chez lui...
Qu'à cela ne tienne, j'ai fait ici état des modes intermédiaires entre un anti-impérialisme ou anti-américanisme primaire et un alignement raide à l'impérialisme, donc pas la peine de continuer à fouetter un chat là dessus d'autant que ni vous ni moi ne savons vers où aurait bifurqué Sankara, disais-je...

Je ferme donc ici cette parenthèse !


Compatriotiquement!

J 'ai de nombreuses remarques (et désaccords) par rapport à votre propos, mais nous en reparlerons une autre fois. Recentrons nous sur le Burkina et ses effets.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Djodjo B le 31/10/2014, 6:44 pm

Mwana Ya Lola a écrit:
Djodjo B a écrit:Fermer TOUTES LES EGLISES DE SOMMEILS ET ENFERMEZ TOUS LES MUSICIENS BANDITS, HYPOLITE VA FUIR DANS MOINS DE 2 MOIS CAR LE PEUPLE AURA DES MOMENTS DE REFLEXION.
Vu que les Congolais sont peureux par nature, rien ne va changer sans cette action. Excusez-moi d’être très pessimiste et d’avoir un esprit sceptique, mais c’est avec raison. Même ceux qui vivent en occident, ti lelo ba BANGAKA MUNDELE (pas tous évidemment…mais la majorité). Ils ont toujours le discours : « Yo o bangaka makambu tse? », « tika ye…Nzambe a ko punir ye », « Frere, o tie ko ndima na yo wapi? »… même quand ils ont raison, humiliés, traités avec moquerie outrageante, ils restent dociles. Na mona nanu peuple ya boye tse.

Un autre superman perdu au milieu des Congolais... Sad Razz

Ndeko, j'accepte d'etre qualifie de SUPERMAN comme Koffi a accepte le nom d'Ebola.
Oui, je suis Superman car moi j'ai eu le courage d'affronter matata Ponyo en 2010 (A KINSHASA EN FACE DU GRAND HOTEL pendant qu'il etait ministre des finances) devant ses amis qui font partie de leur club.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Hiro-Hito le 31/10/2014, 6:47 pm

Cher MyL, que proposez vous comme solution?
J'aurai aussi voulu q vous prenniez aussi en consideration la position de la police ds tt ces cas cites haut. Si la police reagi differemment de l'armee, Je pense qu'on doit reanaliser la position de l'armee ds tt ce qui a tjr oppose les manifestants non armes aux forces de l'ordre en RDC. C q je veux dire ici est q ds la plupart des cas, c la police et la garde presidentielle qui agit en RDC, alors conclure q l'armee se comportera differemment des armees de ces autres pays, c'est aller trop vite en besogne.


Mwana Ya Lola a écrit:
Hiro-Hito a écrit: Oui, mourrir de faim ou balle reelle est un sacrifice qu'il va falloir accepter ou sinon, jetter l'eponge carrement.
Je ne suis pas sur q les Burkinabe, Tunisiens, Egyptiens avaient des provisions de mois.
Et generalement ceux qui ont tjr voulu q les choses se calment juste apres quelques jours pour retourner a leurs coops, sont ceux la mm qui ne vont pas ds les rues.

Les Burkinabès ont marché deux jours consécutifs...

Les Egyptiens étaient encadrés et soutenus par les Frères musulmans qui fournissaient un soutient notamment matériel...

Il n'y a pas eu d'affrontements de longue durée en Tunisie, en plus le niveau de vie parmi les classes moyennes est superieur à celui du Congolais moyen, sans parler de l'accès au moyen de communication.

Plus important, et c'est la chose que beaucoup de Congolais font semblent de pas comprendre: dans ces trois pays, l'armée n' pas soutenu le pouvoir. Elle est globalement resté passive.

En effet, il est quasiment impossible à des manifestants non-armés de renverser un pouvoir lorsque celui-ci bénéficie du soutient actif de l'armée. Cela revient à envoyer gratuitement à la mort des jeunes gens. Je suis contre cela. Ça ne sert à rien et c'est inutilement cynique !


_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Mathilde le 31/10/2014, 7:20 pm

Le général Traoré s'autoproclame président du Burkina, Blaise Compaoré en fuite vers le sud du pays - See more at: http://afriqueconnection.com/article/31-10-2014/derni%C3%A8re-minute-le-g%C3%A9n%C3%A9ral-traor%C3%A9-confisque-le-pouvoir-au-burkina-blaise-compaor%C3%A9-en-fuite-vers-le#sthash.pPQRM3QM.dpuf








_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  ndonzwau le 31/10/2014, 7:24 pm

Dirions-nous demain qu'un "automne africain" (ou une "saison de pluie" Laughing ) a commencé un 30 octobre 2014 à Ouagadougou et Bobo Dioulasso ?
Nos Etats et nos peuples ne se valent pas et ailleurs, même le "printemps arabe" n'a pas donné partout les mêmes résultats mais il est un fait qu'en RDC, au Congo/Brazza, au Burundi, au Rwanda... si l'épopée burkinabé n'y fera pas tâche d'huile, leurs dirigeants et citoyens y penseront ou s'y référeront le moment venu...

L'essentiel pour notre cas est de nous imaginer ou de préparer pour qu'il inspire dans le bon sens...
En effet nous pouvons spéculer de loin sur les victimes locales qu'une contestation aussi active y ferait et que nous ne devrions pas ou alors oui y pousser... La vérité est que si ça doit se passer ça l'est pour le moment imprévisible et surtout personne n'y pourra rien car les éventuels manifestants ne demanderont ni notre permission ni même notre aide, c'est leur état mental et social propre qui les y acculera ou pas...

Alors vaut mieux ne pas nous épuiser en indignation devant ceux qui le souhaitent sous prétexte qu'ils n'en seront pas eux-même victimes mais à donner des bons conseils comment mieux le faire et épargner des victimes si cela arrivait ou comment les aider à partir d'ici, si nous le pouvons !
Pouvons-nous d'ailleurs goûté un jour à l'omelette si nous n'acceptons de casser nos œufs ?

Pour le reste, c'est aussi le travail des forces politiques et de la société civile à encadrer dans un sens ou dans un autre car les Congolais n'ont besoin de personne pour apprendre par la presse mondialisée et libéralisée ce qui s'est passé à Ouagadougou, Bobo Dioulasso...
Et ne vous en faites pas, les dirigeants qui abusent de leurs pouvoirs peuvent heureusement dégager en 24 heures quelle qu'ait été leur puissance la veille, quelle qu'ait été leur réputation de répression sauvage... Surtout qu'ils sont bousculés dans leurs suffisances par des scènes de déroute comme celles que vient de subir Compaoré, pouvant aussi handicaper leurs moyens habituels; de même pour l'Armée et la Police même bien de chez-nous...



Compatriotiquement

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  KOTA le 31/10/2014, 7:51 pm

IL A DEGAGE

http://democratiechretienne.org/2014/10/29/bravo-les-bourkinabes-en-images-la-resistance-populaire-au-burkina-faso/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  KOTA le 31/10/2014, 7:59 pm

LES APPRENTIS SORCIERS DU PPRD PARTIS A OUAGADOUGOU POUR APPRENDRE COMMENT MODIFIER LA CONSTITUTION CHEZ COMPAORE, PRIS AU PIEGE AU BURKINA/  André Atundu -PPRD - bloqué à Ouagadougou

http://www.voiceofcongo.net/?p=29301

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Troll le 31/10/2014, 8:20 pm

SUR AFRICATIME, LE MESSAGE DE MUYAMBO !

Muyambo en visite en Afrique du Sud a declaré devant les hommes d´affaires SudAf que la RDC risque de refaire ce qui se passe au Burkina...si les "faucons" de Kanambe tentent de changer la Constitution ** Il est...ainsi le premier acteur politique de la Majorité á commenter les évenements au Burkina..

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bravo les bourkinabés

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum