FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Message  KOTA le 24/11/2014, 9:33 pm

FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU / IMAGES

par FreeDiomi le 24 novembre 2014


[img(546.8px,334.79999999999995px)]https://fsddc.files.wordpress.com/2014/11/kasumablesa-en-feu.png?w=836&h=518[/img]
 
Le poste frontalier de Kasumbalesa, au Katanga, est ravagé cet après midi par un grave incendie. Le poste frontalier entre la RDC et la Zambie est central dans les exportations des minerais du Katanga et pour les importations vivrières, surtout le mais.
Selon les premières informations recueillies sur place à Kasumbalesa, un camion citerne aurait pris feu occasionnant plusieurs morts et réduisant en cendres plusieurs véhicules remorques.
Selon un témoin sur place les camions en train de bruler seraient plus de 70 et aucun camion anti-incendie n ‘est opérationnel sur place. Les pertes en vie humaines et les dégâts des  véhicules brulés seraient énormes.
A suivre

http://democratiechretienne.org/2014/11/24/flash-le-poste-frontalier-de-kasumbalesa-au-katanga-en-feu-images/



Dernière édition par KOTA le 24/11/2014, 10:14 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Message  El-Shaman le 24/11/2014, 9:36 pm

Il ne manqué plus que ça.
Vraiment les malheurs ne vient pas seul

Revenir en haut Aller en bas

Re: FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Message  KOTA le 24/11/2014, 9:58 pm

C est aussi et surtout de la mauvaise gestion.Les sapeurs pompiers n existent pratiquement pas au Congo

Revenir en haut Aller en bas

Re: FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Message  KOTA le 24/11/2014, 10:09 pm

MISE A JOUR A 20H00:

SELON CERTAINES SOURCES LOCALES LE NOMBRE DE CAMIONS INCENERES SERAIT 150.

C EST SEULEMENT MAINTENANT QUE LES CAMIONS DES POMPIERS AURAIENT QUITTE LUBUMBASHI POUR ETEINDRE LES INCENDIES MAIS LES DEGATS SONT DEJA ENORMES.  DEUX VICTIMES AU MOINS  AURIENT ETE ENREGISTREES

Revenir en haut Aller en bas

Re: FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Message  KOTA le 24/11/2014, 10:51 pm

LES SOCIETES DE TRANSPORT QUI ONT VU LEUR PARC DE CAMIONS ALLER EN FUMEE METTENT EN CAUSE  LA RESPONSABILITE DE LA TRES OPAQUE SOCIETE PACIFIC TRADING, QUI AURAIT DANS LES FAITS LE MONOPOLE DES OPERATIONS DE DOUANE A DES TAUX TRES ONEREUX ET QUI AURAIT AUSSI LA RESPONSABILITE DU GARDIENNAGE DES CAMIONS A DES TARIFICATIONS AUSSI EXHORBITANTES. CETTE SOCIETE APPARTIENDRAIT AU FRERE D UNE "HAUTE AUTORITE MORALE " DU REGIME. LA SOCIETE N AURAIT RIEN INVESTI DANS LA SECURITE DES INSTALLATIONS POUR LESQUELLES  PACIFIC  TRADING PERCOIT DES FRAIS DE STATIONNEMENT ET SECURISATION  TRES ONEREUSES POUR LES SOCIETES DE TRANSPORT.
AUCUNE PRECAUTION ANTI-INCENDIE N EST PREVUE  DANS LES PARKINGS DES CAMIONS. PAS DE SAPEURS POMPIERS.


Pacific Trading     Juin 2010, les Douanes avaient aménagé pour 6 millions USD un terminal à Whisky à 7 KM de Kasumbalesa/Katanga. Pacific Trading obtient la gestion du site Whisky dans le but de “ maximiser les recettes de l’ ’Etat et réduire la fraude”. Les usagers sont obligés de passer par Whisky et de « payer le parking, la surveillance (10 à 28 dollars par véhicule) et bien d’autres taxes exorbitantes. La concession rapporte gros. “ Quand on soupçonne que la marchandise déclarée n’’ est pas conforme, on vous demande de payer 400 dollars pour décharger votre camion et 400 pour le recharger, soit 800 dollars pour un contrôle. On vous demande aussi 5 dollars la tonne pour l’’ ouverture d’’ un dossier à la douane” .
http://congograndbeauetrichepays.over-blog.com/article-flambees-de-niches-a-fabrique-des-riches-88478396.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Message  KOTA le 25/11/2014, 12:00 am

MISE A JOUR DE 21H33

FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU: 150 CAMIONS INCENERES ET DES VICTIMES / IMAGES

par FreeDiomi le 24 novembre 2014

 
-LA PREMIERE VIDEO DU BRASIER DE #KASUMBALESA http://maishamatamutz.blogspot.com/2014/11/breaking-newzzzz-malori-takriban-100.html …









#gallery-10091-1-slideshow .slideshow-slide img { max-height: 410px; /* Emulate max-height in IE 6 */ _height: expres​sion(this.scrollHeight >= 410 ? '410px' : 'auto'); }
 
[img(552.8px,300.79999999999995px)]https://fsddc.files.wordpress.com/2014/11/kasumbalesa-2.png?w=839&h=461[/img] [img(550.8px,338.79999999999995px)]https://fsddc.files.wordpress.com/2014/11/kasumablesa-en-feu.png?w=836&h=518[/img]
 
Le poste frontalier de Kasumbalesa, au Katanga, est ravagé cet après midi par un grave incendie. Le poste frontalier entre la RDC et la Zambie est central dans les exportations des minerais du Katanga et pour les importations vivrières, surtout le mais.
Selon les premières informations recueillies sur place à Kasumbalesa, un camion citerne aurait pris feu occasionnant plusieurs morts et réduisant en cendres plusieurs véhicules remorques.
Selon un témoin sur place les camions en train de bruler seraient plus de 70 et aucun camion anti-incendie n ‘est opérationnel sur place. Les pertes en vie humaines et les dégâts des  véhicules brulés seraient énormes.
******************************
MISE A JOUR A 20H00
SELON CERTAINES SOURCES LOCALES LE NOMBRE DES CAMIONS INCENERES SERAIT 150.
C’ EST SEULEMENT MAINTENANT QUE LES CAMIONS DES SAPEURS POMPIERS AURAIENT QUITTE LUBUMBASHI POUR ETEINDRE LES INCENDIES MAIS LES DEGATS SONT DEJA ENORMES.  DEUX VICTIMES AURIENT ETE ENREGISTREES.
 
*****************************************
MISE A JOUR DE 20H38
RFI: En République démocratique du Congo (RDC), des dizaines de camions sont actuellement en feu à Kasumbalesa, dans la province du Katanga, à la frontière avec la Zambie. C’est un camion-citerne transportant du carburant qui est à l’origine de la catastrophe. Le feu s’est déclaré dans un parking d’environ 250 véhicules. La localité ne dispose pas d’un service de sapeurs-pompiers. Des témoins parlent de nombreux brûlés admis dans des centres médicaux.
********************************************
MISE A JOUR DE 21H14
LA RESPONSABILITE DE PACIFIC TRADING EVOQUEE PAR LES TRANSPORTEURS
 
LES SOCIETES DE TRANSPORT QUI ONT VU LEUR PARC DE CAMIONS ALLER EN FUMEE METTENT EN CAUSE  LA RESPONSABILITE DE LA TRES OPAQUE SOCIETE PACIFIC TRADING, QUI AURAIT DANS LES FAITS LE MONOPOLE DES OPERATIONS DE DOUANE A DES TAUX TRES ONEREUX ET QUI AURAIT AUSSI LA RESPONSABILITE DU GARDIENNAGE DES CAMIONS A DES TARIFICATIONS AUSSI EXHORBITANTES. CETTE SOCIETE APPARTIENDRAIT  EN REALITE A UN BARON DU REGIME . LA SOCIETE N’ AURAIT RIEN INVESTI DANS LA SECURITE DES INSTALLATIONS POUR LESQUELLES  PACIFIC  TRADING PERCOIT DES FRAIS DE STATIONNEMENT ET SECURISATION  TRES ONEREUSES POUR LES SOCIETES DE TRANSPORT.
AUCUNE PRECAUTION ANTI-INCENDIE N EST PREVUE  DANS LES PARKINGS DES CAMIONS. PAS DE SAPEURS POMPIERS.
 
 
Pacific Trading     Juin 2010, les Douanes avaient aménagé pour 6 millions USD un terminal à Whisky à 7 KM de Kasumbalesa/Katanga. Pacific Trading obtient la gestion du site Whisky dans le but de “ maximiser les recettes de l’ ’Etat et réduire la fraude”. Les usagers sont obligés de passer par Whisky et de « payer le parking, la surveillance (10 à 28 dollars par véhicule) et bien d’autres taxes exorbitantes. La concession rapporte gros. “ Quand on soupçonne que la marchandise déclarée n’’ est pas conforme, on vous demande de payer 400 dollars pour décharger votre camion et 400 pour le recharger, soit 800 dollars pour un contrôle. On vous demande aussi 5 dollars la tonne pour l’’ ouverture d’’ un dossier à la douane” .
http://congograndbeauetrichepays.over-blog.com/article-flambees-de-niches-a-fabrique-des-riches-88478396.html

http://democratiechretienne.org/2014/11/24/flash-le-poste-frontalier-de-kasumbalesa-au-katanga-en-feu-images/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Message  ndonzwau le 25/11/2014, 4:34 am

"Kasumbalesa : Un incendie d’origine inconnue détruit une centaine de camions
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=9441


Des camions de marchandises au poste-frontière de Kasumbalesa.

Selon des sources bien informées, un camion-citerne, en attente de contrôle douanier à l’entrepôt dit «Whisky», a pris feu, lundi 24 novembre à Kasumbalesa. Une localité située à une centaine de kilomètres de Lubumbashi. Les flammes se sont propagées sur plusieurs dizaines de camions en stationnement. Comme partout au Congo, les pompiers étaient introuvables à ce poste où transitent, au quotidien, des engins transportant non seulement du minerai mais aussi des produits inflammables. Bilan provisoire : 4 morts et 70 gros camions calcinés. Un désastre socio-économique aux conséquences encore difficiles à évaluer dans ce Congo-Kinshasa qui ne produit rien. Et importe tout. Les dégâts sont estimés à plus ou moins 100 millions $ US.


«Notre pays est-il poursuivi par le signe indien? Au moment où l’on parle de massacre de plus de 200 personnes, en l’espace deux mois, dans le territoire de Beni, au Nord Kivu, voilà qu’un grave incendie broie des vies humaines et détruits 70 véhicules qui transportaient des marchandises à Kasumbalesa…». L’homme qui parle est un habitué de l’itinéraire Lubumbashi-Kasumbalesa et retour. Il préfère taire sa profession. Grâce à des «amis communs», l’auteur de ces lignes a pu le joindre, lundi soir, au téléphone, dans le chef-lieu de la Province du Katanga.
L’homme dissimule à peine sa colère : «J’ai le sentiment que nous vivons des signes annonciateurs d’un grand événement…». Superstitieux ? «Absolument pas !», proteste-t-il énergiquement. Il ajoute : «Vous n’avez qu’à regarder tout autour de vous : rien ne va. Le pays va mal. Le président Joseph Kabila Kabange ne donne pas l’impulsion dont les institutions nationales sont en droit d’attendre du chef de l’Etat. Le gouvernement ne gouverne pas. L’administration et la territoriale n’administrent pas le pays. Le chef de l’Etat se tait pendant qu’on massacre les Congolais à Beni ». Pour lui, le Congo-Kinshasa a besoin d’un «électrochoc». «Seul un électrochoc pourra remettre l’Etat congolais sur le rail, pour un nouveau départ», dit-il.

Quel est sa version des faits sur le sinistre survenu lundi à Kasumbalesa? Il raconte : « Ce lundi après-midi, un camion-citerne transportant de l’essence a pris feu à l’entrepôt sous douane communément appelé « Whisky ». Le véhicule attendait de passer le contrôle douanier. Les flammes se sont propagées sur plusieurs dizaines de poids-lourds en stationnement. Le bilan provisoire est de quatre morts et 70 camions calcinés avec des marchandises d’une valeur difficile à évaluer. La cause est pour le moment inconnue.
Selon des informations recueillies auprès des sources à Lubumbashi, le poste-frontalier de Kasumbalesa est d’une «importance vitale» pour le trésor public congolais. Chaque mois, les services locaux de la DGDA (Direction générale des douanes et accises) perçoivent des taxes estimées à 90 millions $ US. Un petit calcul mental donne un montant annuel de plus ou moins un milliard de dollars. «Tout cet argent est envoyé à Kinshasa sans qu’une partie soit investie sur place, peste notre interlocuteur. Comment pourrait-on expliquer l’absence de véhicules anti-incendie dans un endroit où transitent des produits aussi dangereux que de l’essence ? Ne dit-on pas que gouverner, c’est prévoir?».
Et de poursuivre : «Je peux vous assurer que nombreux sont les katangais qui sont en colère contre le duo Kabila-Matata. Ces deux politiciens bombent le torse en se félicitant d’une croissance imminente à deux chiffres grâce aux ressources financières produites dans l’arrière-pays en général et au Katanga en particulier. Les citoyens, eux, attendent en vain une contrepartie sous forme d’investissement dans les services d’intérêt général. Plus grave, la dette intérieure reste impayée. Il faut graisser la patte à quelques mandarins proches de Kabila et Matata pour encaisser son dû».

Selon une autre source locale, les dégâts provoqués par ce drame seraient estimés à 100 millions de $ US. Ce qui représente, au bas mot, les recettes mensuelles encaissées à ce poste douanier. Au moment de boucler ces lignes, les officiels affichaient tant au niveau national que provincial observaient un silence plat."



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

le resultat d'une gestion cretine

Message  until le 25/11/2014, 8:52 am

KOTA a écrit:C est aussi et surtout de la mauvaise gestion.Les sapeurs pompiers n existent pratiquement pas au Congo

C'est du crétinisme à tous les niveaux. les études de congolais se resument à parler bien français. ils n'ont aucune capacité de gerer, entretenir ou prevenir quoi que ce soit.
s'ils ne sont pas crétins, je me demande ce qu'ils sont !
Et avec ça, on disait ke katanga est bien géré par Moise Katumbi !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Message  KOTA le 25/11/2014, 11:19 pm

MISE A JOUR DU 25/11/2014


LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU: 70 CAMIONS INCENERES, DES GRANDS BRULES ET DES VICTIMES- SIMPLE CASUALITE OU BIEN CAS EXEMPLAIRE D’IRRESPONSABILITE?

par FreeDiomi le 24 novembre 2014


MISE A JOUR DU 25/11/2014 : L INCENDIE ENFIN MAITRISE: LES DEGATS SONT ENORMES






http://democratiechretienne.org/2014/11/24/flash-le-poste-frontalier-de-kasumbalesa-au-katanga-en-feu-images/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Message  KOTA le 26/11/2014, 2:57 pm

MISE A JOUR DU 26/11/2014 A 12H45
LE BILAN DES VICTIMES EST DRAMATIQUE
 
Selon des sources Zimbabwéennes ( un nombre important de camionneurs étrangers dont des Zimbabwéen étant impliqués dans la tragédie de l’incendie du poste frontalier), le nombre de victimes confirmées de la catastrophe de Kasumbalesa est de 10 personnes décédées alors que 48 personnes seraient encore portées disparue.
http://t.co/3mgoxXVpER
*******************************************************************************************

Revenir en haut Aller en bas

Re: FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Message  Mwana Ya Lola le 26/11/2014, 3:08 pm

Question à un million de dollars: qui sera responsable sur le plan politique, mais aussi sur le plan civil (réparation) de tout ça ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Message  KOTA le 28/11/2014, 11:32 pm

LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU: 70 CAMIONS INCENERES, DES GRANDS BRULES ET DES VICTIMES- SIMPLE CASUALITE OU BIEN CAS EXEMPLAIRE D’IRRESPONSABILITE?

par FreeDiomi le 24 novembre 2014


MISE A JOUR DU 28/11/2014 A 16H30


L’incendie de Kasumbalesa : l’ombre de Sifa Mahanya, Zoé et Matata


Soixante-douze heures après la catastrophe survenue, lundi 24 novembre, à l’entrepôt sous douane « Whisky » à Kasumbalesa, on commence à voir un peu plus clair non seulement sur l’origine du sinistre mais aussi l’identité du « propriétaire » présumé des produits pétroliers à l’origine du brasier. En l’absence du « Gouv’ Moïse », son adjoint Yav Tshibal, ancien ministre de Mzee, s’est rendu mardi sur le lieu. Pour ceux qui ne le savent pas, la localité de Kasumbalesa est située à une centaine de kilomètres de « Lubum ». Yav est allé se rendre compte des pertes en vies humaines et des dégâts matériels causés par cette catastrophe. Il a pu apprendre que l’incendie a été provoqué par le choc entre un poids lourd et un camion-citerne bourré de 4000 litres d’essence. Du carburant s’est répandu au sol. Un malheur ne venant jamais seul, un routier avait allumé son « mbamboula » pour préparer sa bouffe. La suite est connue. L’heure est à la détermination des responsabilités.


Selon mon ami qui sait tout sur tout et presque tout sur rien sur les potins de Kinshasa-les-Immondices, plusieurs « pistes » seraient examinées sérieusement par des « OPJ » du parquet. Sceptique de nature, l’ami doute fort que les enquêteurs du parquet puissent faire toute la lumière sur ce drame et les responsabilités. Alors que les « fins limiers » de l’ANR du tristement célèbre Kalev Mutond ont abandonné du fait du « statut » des « suspects ».
A en croire mon ami, deux routiers ont péri: un Zambien et un Somalien dont les corps sont méconnaissables. Plusieurs blessés graves se trouveraient en soins intensifs dans les hôpitaux de Lubum.

Selon l’ami, les enquêteurs sont en possession de quelques « informations explosives ». « Que disent ces informations? », ai-je demandé avec ma naïveté habituelle. Réponse : « Le camion-citerne à l’origine de la catastrophe transportait de l’essence destinée à des commerçants tanzaniens proches de Mama Sifa Mahanya ». L’ami de rappeler les « affaires » juteuses de Mama Sifa évoquées dans une précédente chronique. La « mère » du « raïs », alias « Papa roméo » use de son influence pour faire retirer des marchandises à la douane sans payer le moindre likuta. En contrepartie, il perçoit un montant en guise de « commissions ». Elle utilise les éléments de la garde présidentielle dits « GR ».

Friand de suspens, mon ami me dit de m’asseoir. « Pourquoi donc? », lui-ai je demandé. Il dit : « La responsabilité de Zoé, le frère du raïs, et celle du Premier ministre Augustin Matata pourraient être engagées ». Au motif, dit-il, que tous les deux seraient les « heureux propriétaires » de l’agence « Pacifique » qui gère le parking où a eu lieu l’incendie.

Mon ami qui sait décidément tout sur tout d’expliciter sa pensée : « Les enquêteurs ont été ahuris d’apprendre qu’à l’import comme à l’export, aucun camion ne pouvait traverser la frontière sans passer par ce parking. Documents en règle ou pas. Et ce, malgré que les matières inflammables ont priorité pour passer la frontière. Ce passage obligé coûte à chaque camion un montant de 10$ US/ la tonne ». « A qui appartient l’agence « Pacifique », ai-je demandé à l’ami. « Selon les informations recueillies par les investigateurs, cette agence appartiendrait au duo Zoé-Matata », dit-il sans rire. « Etes-vous en train d’insinuer que le Premier ministre de la République très très démocratique du Congo a une agence en douane? », ai-je rétorqué. « Hélas oui, avec Zoé! », murmura-t-il avant de lâcher une de ces citations de Montesquieu qu’il affectionne tant : « Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir ». Comprenne qui pourra!

Issa Djema
© Congoindépendant

http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=9448

Revenir en haut Aller en bas

Re: FLASH: LE POSTE FRONTALIER DE KASUMBALESA AU KATANGA EN FEU : 150 CAMIONS BRULES ET UN NOMBRE IMPRECISE DE MORTS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum