Dr MUKWEGE à Strasbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  djino le 27/11/2014, 4:56 pm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  djino le 1/12/2014, 2:28 pm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  Admin le 1/12/2014, 4:46 pm

Ce Mr semble avoir le soutien de l'occident et franchement il est un homme avec un parcours remarquable!
Alors pourquoi pas le soutenir? Surtout qu'il vient de la société civile!
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  Hiro-Hito le 1/12/2014, 7:20 pm

C'est vrai, le travail mm qu'il fait a Panzi est louable, mais qd on voit ses photos avec les Clintons, on doit se demander s'il sait deja identifier les auteurs de ces problemes qui sont jusqu'a present des amis de Kagame, Sinon, on doit se demander les objects de leurs causeries et esperer q s'il devenait president il aura bien les mains libres pour faire pression a Kagame sans se creer d'ennuies au pres de ses nouveaux amis. Na lobi na nga kk, mais soki a lingi ko koma president, why not?


Admin a écrit:Ce Mr semble avoir le soutien de l'occident et franchement il est un homme avec un parcours remarquable!
Alors pourquoi pas le soutenir? Surtout qu'il vient de la société civile!

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  El-Shaman le 1/12/2014, 7:42 pm

[quote="Hiro-Hito"] C'est vrai, le travail mm qu'il fait a Panzi est louable, mais qd on voit ses photos avec les Clintons, on doit se demander s'il sait deja identifier les auteurs de ces problemes qui sont jusqu'a present des amis de Kagame, Sinon, on doit se demander les objects de leurs causeries et esperer q s'il devenait president il aura bien les mains libres pour faire pression a Kagame sans se creer d'ennuies au pres de ses nouveaux amis. Na lobi na nga kk, mais soki a lingi ko koma president, why not?

Voila ce que je considère comme la réflexion d'un vrai mathématicien Wink

like

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  Admin le 1/12/2014, 7:51 pm

Hiro-Hito a écrit: C'est vrai, le travail mm qu'il fait a Panzi est louable, mais qd on voit ses photos avec les Clintons, on doit se demander s'il sait deja identifier les auteurs de ces problemes qui sont jusqu'a present des amis de Kagame, Sinon, on doit se demander les objects de leurs causeries et esperer q s'il devenait president il aura bien les mains libres pour faire pression a Kagame sans se creer d'ennuies au pres de ses nouveaux amis. Na lobi na nga kk, mais soki a lingi ko koma president, why not?


Admin a écrit:Ce Mr semble avoir le soutien de l'occident et franchement il est un homme avec un parcours remarquable!
Alors pourquoi pas le soutenir? Surtout qu'il vient de la société civile!
Je comprends bien ton point ndeko mais soyons realistes. Avons-nous mieux? si oui c'est qui? Abima to soutenir ye. Exclamation
Kamerhe ba boyi Embarassed
Felix ba boyi Embarassed
Mais sikoyo to tikala kaka na Kabila alors? Shocked Rolling Eyes

avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  ndonzwau le 1/12/2014, 9:19 pm

Admin a écrit:
Hiro-Hito a écrit: C'est vrai, le travail mm qu'il fait a Panzi est louable, mais qd on voit ses photos avec les Clintons, on doit se demander s'il sait deja identifier les auteurs de ces problemes qui sont jusqu'a present des amis de Kagame, Sinon, on doit se demander les objects de leurs causeries et esperer q s'il devenait president il aura bien les mains libres pour faire pression a Kagame sans se creer d'ennuies au pres de ses nouveaux amis. Na lobi na nga kk, mais soki a lingi ko koma president, why not?

Admin a écrit:Ce Mr semble avoir le soutien de l'occident et franchement il est un homme avec un parcours remarquable!
Alors pourquoi pas le soutenir? Surtout qu'il vient de la société civile!
Je comprends bien ton point ndeko mais soyons realistes.  Avons-nous mieux? si oui c'est qui? Abima to soutenir ye. Exclamation
Kamerhe ba boyi Embarassed
Felix ba boyi Embarassed
Mais sikoyo to tikala kaka na Kabila alors? Shocked Rolling Eyes

Kiekiekie Admin, baboyi, nani ba ? Occident ?  Laughing  Laughing  Laughing

A mon avis comme hier à Dakar/Diaminano ici pareil : les nègres d'Afrique ont difficile à faire consensus pour se choisir une direction car avant de condamner mindele ya batu, tomitala biso moko, jamais contents, jamais capables, jamais assez matures pour gagner à travers ou avec un autre ! Chez nous gagner c'est gagner soi-même et vouloir gagner sur tout alors que nous ne sommes pas encore capables de gagner sur une partie !

Quant à Mukwenge, on en reparlera encore; mais rien ne change : quoi qu'il fasse, quoi qu'il dise, quoi qu'il décide, quoi qu'il soit capable ou pas de devenir un bon homme politique; soyez en sûr, celui qui l'aidera ou le gênera le plus, ezali muzungu te kaka ndeko na ye mukobo...
Il est aimé par les Blancs mais avons-nous jamais vu quelqu'un tenir longtemps qui ne l'était pas et surtout qui avons-nous d'autre ?
Au lieu de nous poser des questions autrement essentielles comme : accepterait-il par exemple d'être candidat ou chercher chez lui les faiblesses comme de celui qui viendrait de la société civile sans l'expérience des marigots politiques, on s'occupe de l'accessoire...


ndonzwau a écrit:le 22/6/2014, 7:11 pm
A la lecture du billet ci-dessous sur Dr Mukwege et surtout de sa conclusion et au moment où nous parlons beaucoup de l'échéance électorale de 2016, j'ai pensé rappeler un fait qui n'est pas un secret pour ceux qui suivent attentivement l'actualité de notre pays...
Un lobby occidental et même quelques grandes chancelleries ont dans leurs agendas une solution de rechange pour 2016 qu'ils préparent tant bien que mal : Dr Mukwege candidat et bien sûr élu Président de la République notamment pour contourner la lutte fastidieuse et risquée entre pouvoir actuel et opposition mais aussi, vous le comprenez bien, pour placer l'homme de leur choix à la tête du Congo au sein d'un vivier politique dans lequel l'alternative crédible est difficile à trouver !

Qu'en  pense et surtout qu'en pensera à terme le premier concerné ?
Suivez-le au besoin et n'oubliez donc jamais d'y penser devant son actualité surtout lorsqu'elle a quelque relation avec la Belgique (et la France) !

[...]

Compatriotiquement!

ndonzwau a écrit:le 21/10/2014, 11:19 pm
[...]
Des belges dont la journaliste C Braeckman figurent parmi les plus fervents soutiens de Mukwege...  Depuis quelque temps ils n'ont pas ménagé leurs capacités de promotion et lui ont réussi une visibilité telle qu'il a obtenu quelques autres prix...

Pour tout vous dire, ils voient plus grand pour lui, le Prix Nobel de la Paix qu'il n'a pas (encore) eu et une place de challenger mieux de joker/surprise aux présidentielles Congolaises de 2016...
Pour ce faire, ils ont d'abord à lui arracher son assentiment, ce qui n'est pas encore acquis à ce stade; et à obtenir l'aval des décideurs, ce qui n'est pas après tout impossible mais pour le moment, croyez-moi, rien n'est clair dans le prochain scénario même pour eux pour se décider au besoin d'y aller ou pas...

Compatriotiquement!




Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 1/12/2014, 10:15 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  Admin le 1/12/2014, 10:08 pm

Cher ndonzwau vraiment makambo ya congo ekomi ko lembisa nga penza
Quand je disais que Kamerhe me paraissait être le meilleur des candidats prononcés. Je voyais un déferlement des critiques ya grave.
On voit Felix Tshisekedi qui semble se positionner, la fatwa est lancée et des attaques de toutes parts.
Maintenant il y a ce médecin qui semble se positionner on voit encore le tsunami des critiques qui commence … Bon je ne sais plus.
Je me pose des questions serait-ce un combat tribaliste ou Felix se ferait attaqué pcq muluba par les non luba? Ou Mukwege ou Kamerhe serait attaqués par les non-kivutiens? Je ne sais pas je m'interroge … Je ne serais même pas surpris qu'on nous trouve des origines rwandaises ou burundaises a Mukwege, quand j'ai vu qu'il a étudié au Burundi j'y ai pensé … to zela na ko bima prophète awa
Alors faute de mieux, restons dans le statuquo … Donnons à notre RAIS son nième mandat.
Remarque je ne vise pas mon frangin Hiro mais j'ai lu ces critiques un peu partout sur les réseaux sociaux …. Curieux un peu que ba oyo baza le plus anti mindele ba s etablissa kaka na mboka ya mundele …
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  ndonzwau le 1/12/2014, 11:16 pm

Admin a écrit:Cher ndonzwau vraiment makambo ya congo ekomi ko lembisa nga penza
Quand je disais que Kamerhe me paraissait être le meilleur des candidats prononcés. Je voyais un déferlement des critiques ya grave.
On voit Felix Tshisekedi qui semble se positionner, la fatwa est lancée et des attaques de toutes parts.
Maintenant il y a ce médecin qui semble se positionner on voit encore le tsunami des critiques qui commence … Bon je ne sais plus.
Je me pose des questions serait-ce un combat tribaliste ou Felix se ferait attaqué pcq muluba par les non luba? Ou Mukwege ou Kamerhe serait attaqués par les non-kivutiens? Je ne sais pas je m'interroge … Je ne serais même pas surpris qu'on nous trouve des origines rwandaises ou burundaises a Mukwege, quand j'ai vu qu'il a étudié au Burundi j'y ai pensé  … to zela na ko bima prophète awa    
Alors faute de mieux, restons dans le statuquo … Donnons à notre RAIS son nième mandat.
Remarque je ne vise pas mon frangin Hiro mais j'ai lu ces critiques un peu partout sur les réseaux sociaux  …. Curieux un peu que ba oyo baza le plus anti mindele ba s etablissa kaka na mboka ya mundele …  

Moi aussi, je me suis posé beaucoup de questions ces jours-ci sur notre culture politique et notre unité nationale...
J'avais toujours trouvé que le peuple en sa conscience (en dehors des sympathies idéologiques ou ethniques de chacun quand c'est possible (?)) était plus mature et même plus consensuel que notre classe politique dont en plus le recrutement est bridé par des multiples biais présents chez des populations pauvres et desorganisées... Mais depuis quelque temps je me pose la question si en fait ce n'est pas une minorité pas plus minoritaire que ça qui fait l'opinion et guide la politique chez nous; c'est celle-là qui court davantage les réseaux du Net et même des cercles d'activistes "combattants ! Elle a une nature complexe mais identifiable mais à ce niveau je me garderais bien de la confirmer en attendant d'autres preuves notamment des élections dans d'autres conditions...

Tenez : comment un peuple nourri de débrouillardise, de beaucoup de capacité d'adaptation, de flexibité peut-il autant se braquer, se raidir en idéalisant à l'extrême la compétition politique au point que quand par exemple un Muyambo rejoint l'opposition, ceux qui sont acquis à cette opposition au lieu de se satisfaire de cette "prise", veulent mettre des digues comme si l'opposition était une propriété héréditaire inaliénable au lieu de se dire que c'est aussi là un mode pour nous de gagner, arriver à faire le plus de prises possibles dans le camp de l'ennemi pour l'assécher; etc, etc, etc....

Bon, je serai incapable aujourd'hui de dire plus clairement tout, ça viendra mais en attendant je me demande si notre pays n'est pas davantage victime de cette frange "activiste" qui bride pas toujours dans le bon sens les politiciens que de ces derniers : elle veut toujours trouver un politicien moins "pur" qu'elle le souhaiterait alors que la "pureté" est un horizon souvent suicidaire...
Zela pe na pv la réponse que je te dois : le moment est peut-être mur pour mieux vous l'expliquer; à très bientôt là-dessus...

J'ai oublié : vous semblez suggérer que Mukwege se serait positionné... Je ne sais pas, Kamerhe et F Tshisekedi sont des politiciens mais à moins que j'ai raté un événement, à ma connaissance Mukwege n'a pas (encore) fait part de quelques intentions de politique active sinon alors dites nous tout...



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  Hiro-Hito le 1/12/2014, 11:21 pm

Calm down guys, C coe si nous ne debattons pas sur ce que j'ai dit
Moi Je n'ai aucun probleme avec un Mukwege candidat, mais contrairement a Ndonzwau, Je ne pense que me demander si s'asseoir avec les Clintons n'allait pas a l'encontre du travail qu'il fait a l'Est (Q je n'ignore pas), ne serait en aucun cas moins importants que les questions q Ndonzwau veut qu'on se pose, soit acceptons qu'a chq1 de nous la preponderance qu'il voudrai attacher a ses questions. Alors au bout de cet examen, Je me demande si les relations qu'il se tisse ne risquent pas d'etre au detriment de la nation.

Deja Je crois q si Mukwege est presidentiable, il peut bien se passer des relations avec les Clintons.

Now j'ai l'impression q mm si qlq part nous acceptons q pour diriger 1 pays en Afrique, on a besoin de l'appui des occidentaux, on risque ici de faire croire aux gens q ces occidentaux ce sont exclusivements les Clintons, NO NO NO.

Wilco, ma position a tjr ete, Je refuse q nous acceptons n'importe qui pcq'il n'y a person de mieux, c'est pas pour dire q Mukwege n'est pas digne, mais je dis q a partir du moment ou j'ai vu ses photos avec les Clintons, alors q lui est connu coe l'homme qui repare les femmes, qui sont les resultats de ce que Kagame fait au Congo avec le soutient de Clinton, it defeat the purpose.

Now pour me resumer, voici c q je dis, Je trouve absurde que qlq1 qui est connu coe heros des femmes violees se mette ensemble avec des gens qui soutiennent le bourreau, je ne parle pas des mindeles pour q ceci soit contrer avec les noirs. Je parle de Clinton - Kagame.

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  Admin le 1/12/2014, 11:42 pm

Hiro
N'étant pas un partisan de Mukwege je ne vais pas trop m'éterniser à le défendre mais je ne trouve pas absurde du tout cette démarche (si c'est bien sa demarche aussi) car je crois que ceux qui soutiennent Kagame aujourd'hui peuvent changer.  Je le crois vraiment.  Et il ne faut pas oublier que notre toubib même héroïque ne serait pas connu même de nous ici, si une partie de ces mindele n'avait pas décidé de se servir de son histoire pour en faire le visage de cette lutte anti viol.  Pour le reste … bof moi j'attends kaka mwa magie na lembi kolobela makambo yango        

Ndonzwau,
Oui les entrevues qu'il a données sur RFI et Euronews peuvent le laisser présager.
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  Troll le 2/12/2014, 1:16 am

sunny sunny "PANZI" ? SUBVENTIONE PAR LA SUEDE DEPUIS TRÉS LONGTEMPS sunny

Juste en passant, l´hopital de Panzi est "subventioné" par la Suède via l´Église protestante depuis des années...le dr Mukwege visite regulièrement la Suède sunny

A-t-il changé de position et accepterait de se lancer dans une carrière politique? En tout cas, la Suède peut lui "ouvrir" des portes aux USA..et dans certains pays de l´UE sunny sunny

Ce que Troll apprecie le plus est les propos de ce medecin sur la necessité pour la RDC de posseder des capacités militaires respectables afin de proteger la population sunny

En tout cas son dernier message faisait état de la "volonté de l´UE d´accompagner et de soutenir le Congo" sunny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  ndonzwau le 2/12/2014, 2:09 am

Hiro-Hito a écrit: Calm down guys, C coe si nous ne debattons pas sur ce que j'ai dit
Moi Je n'ai aucun probleme avec un Mukwege candidat, mais contrairement a Ndonzwau, Je ne pense que me demander si s'asseoir avec les Clintons n'allait pas a l'encontre du travail qu'il fait a l'Est (Q je n'ignore pas), ne serait en aucun cas moins importants que les questions q Ndonzwau veut qu'on se pose, soit acceptons qu'a chq1 de nous la preponderance qu'il voudrai attacher a ses questions. Alors au bout de cet examen, Je me demande si les relations qu'il se tisse ne risquent pas d'etre au detriment de la nation.

Deja Je crois q si Mukwege est presidentiable, il peut bien se passer des relations avec les Clintons.

Now j'ai l'impression q mm si qlq part nous acceptons q pour diriger 1 pays en Afrique, on a besoin de l'appui des occidentaux, on risque ici de faire croire aux gens q ces occidentaux ce sont exclusivements les Clintons, NO NO NO.

Wilco, ma position a tjr ete, Je refuse q nous acceptons n'importe qui pcq'il n'y a person de mieux, c'est pas pour dire q Mukwege n'est pas digne, mais je dis q a partir du moment ou j'ai vu ses photos avec les Clintons, alors q lui est connu coe l'homme qui repare les femmes, qui sont les resultats de ce que Kagame fait au Congo avec le soutient de Clinton, it defeat the purpose.

Now pour me resumer, voici c q je dis, Je trouve absurde que qlq1 qui est connu coe heros des femmes violees se mette ensemble avec des gens qui soutiennent le bourreau, je ne parle pas des mindeles pour q ceci soit contrer avec les noirs. Je parle de Clinton - Kagame.

HH, je ne sais ce que vous avez de si rédhibitoire (on le voit presque du registre émotionnel (?!°) contre les Clinton mais ce sont des hommes publics, des politiques américains qui font la politique de leur pays qui plait ou ne plait pas mais ils n'en fréquentent pas moins le monde et celui-ci du Nord au Sud de l'Est à l'Ouest, tout celui qui y compte les fréquente à son tour...
Quoi que j'en veuille à Mr dans son rôle dans la guerre dans mon pays et à côté du dictateur Kagame, ce ne sont pas encore des pestiférés ni des tueurs à gage criminels qu'il faut fuir s'ils sont sur son chemin; Mme risque même d'être candidate et qui sait la prochaine Présidente des Usa; que pourront alors nos pauvres ressentiments ?
Soyons réalistes et accordons-nous d'agir dans ce cadre pour ne pas sortir amèrement de l'histoire avec nos sentiments…

Alors que Mukwege devenu une personnalité importante au Congo et de par le monde fréquente les Clinton c’est dans la logique des relations de ce monde; je n’y vois pas, pour ma part, le danger que vous y voyez d’autant qu’il ne fréquente pas qu’eux parmi les personnalités de ce monde.…
Mukwege sait ce qu’il veut et ce qu’il fait sinon il ne serait pas devenu le personnage qu’il est aujourd’hui... Dans certains de ses discours il s'est montré lucide et déterminé jusqu'à la sévérité envers l'Occident et les autorités du Congo !

Présidentiable, le problème que ça pose est pour moi ailleurs : d’abord le fait de quitter un mode de fonctionnement de la société civile vers celui de la politique où les structures d’entendement, de décision et d’action répondent à des logiques et des rapports de force et de calcul plus complexes et plus rudes dont l’avenir de tout un pays et de tout un peuple dépend ! Les bons sentiments par exemple ne font pas toujours une politique adaptée; un bon médecin ou un bon pasteur ne feront pas nécessairement un homme politique efficace et puis sans expérience politique une adaptation, un apprentissage rapides sont nécessaires pour maîtriser tous les codes du milieu : en sera(it)-il capable assez vite surtout dans un pays où les structures administratives et politiques sont à reconstruire et où les attentes sont impérieuses ?

Et puis vaut mieux qu’il ait le cœur tout seul à y aller plutôt que poussé par les autres: a-t-il décidé et accepté en âme, en conscience et en toute expertise objective d'être un présidentiable; rien n'est moins sûr; c'est pourtant la première étape !
Vos soupçons et précautions comme semble le confirmer aussi Wilco sont préventivement légitimes mais encore inopportuns selon moi; je vous en parlerai peut-être bientôt...
(Et svp, quand bien même vous soyez déjà résolu à ne jamais me prêter foi d'en savoir quelque chose, ayez l’honnêteté morale et intellectuelle de relire ci-dessus ce que j'en avais écrit bien à temps avant que la meute s'empare de l’effervescence actuelle autour de mon confrère et relation Dr Mukwege et d'en tirer vos saines conclusions ! A bon entendeur...; passons !)

Voilà HH, ce que je pouvais dire de vos préoccupations : bien moins que ses éventuelles fréquentations planétaires, ce sont pour mois d'abord tous ces pré-requis qui me paraissent les plus importants !




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  djino le 2/12/2014, 2:59 pm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  Troll le 2/12/2014, 6:12 pm

djino a écrit:


NAISSANCE D´UN CANDIDAT


N ayant pas un CANDIDAT possedant une légitimité "morale", les congolais devaient se touner évidement vers l´un des nous qui est non seulement crédible sur le plan morale, mais aussi a fait ses preuves dans la lutte pour la survie de notre peuple Like a Star @ heaven Idea

Le dr Mukwege est le candidat naturel d´une démocratie véritable où un congolais peut pretendre avoir non seulement le "respect" de son peuple, mais aussi de toute la planète Suspect Suspect


Il ne reste que sa propre volonté...Peut-il accepter d´assumer un rôle si complexe dans le contexte où la RDC doit necessairement instaurer (enfin) la démocratie? Quitter l´hopital pour se retrouver á Kin et dans les capitales en Occident entrain de negocier la survie de plus de 50 millions des congolais n´est pas une mission qu´on accepte facilement drunken

Il possede un capital populaire necessaire, il lui manque certainement...sa propre volonté d´assumer un autre destin..un destin en faveur de tout son peuple santa santa

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  ndonzwau le 12/12/2014, 12:42 am

"Au sujet de rumeurs sur "l'identité burundaise" du Dr. Mukwege, le général Liso Polele remet la pendule à l'heure!
Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
° http://apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/2059-audio-au-sujet-de-rumeurs-sur-l-identite-burundaise-du-dr-mukwege-le-general-liso-polele-remet-la-pendule-a-l-heure.html
Les occupants et leurs lèche-bottes congolais refusent de s'avouer vaincus face à l'ouragan de la résistance qui s'abat impitoyablement sur eux ! Ils ne sont pas à court d'imagination. Après plusieurs campagnes d'intoxication et des attaques ad hominem contre le Président national de l'apareco et le père de la résistance congolaise, ils viennent de passer à la vitesse supérieure.

En effet, ils propagent désormais des ragots selon lesquels l'Apareco et son leader, M. Honoré Ngbanda auraient déclaré que le Dr. Denis Mukwege est un sujet burundais! Le général Liso Polele, un patriote résistant, remet la pendule à l'heure en répondant aux questions d'un compatriote pour le compte d'un media patriotique...Une interview à auditionner absolument!

Audio-Youtube"

° https://www.youtube.com/watch?v=ir-k5NDARpw  




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  ndonzwau le 3/1/2015, 1:56 am

"En RDC, l'hôpital du docteur Mukwege, l'homme qui « répare les femmes », perturbé
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/01/02/en-rdc-l-hopital-du-docteur-mukwege-l-homme-qui-repare-les-femmes-perturbe_4548660_3212.html#uaDj4fPO05zEB6i8.99
Des organisations non gouvernementales du Sud-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, ont demandé aux autorités congolaises, vendredi 2 janvier, de débloquer les comptes de l'hôpital de Panzi, spécialisé depuis une quinzaine d'années dans la prise en charge de femmes victimes de violences sexuelles.
Depuis le 31 octobre, l'établissement public, plusieurs fois primé pour son travail auprès de femmes violées, a vu ses comptes saisis par le « pouvoir », un procédé que la direction juge « discriminatoire ». « Il y a une urgence à agir, dans l'intérêt des malades », a souligné dans un communiqué le docteur Denis Mukwege, médecin directeur de l'hôpital, qui a reçu en novembre le prix Sakharov du Parlement européen pour son travail. Jeudi, M. Mukwege avait déjà qualifié de « harcèlement » fiscal et d'« injustice » la saisie des comptes de son hôpital par les autorités.

« IMPACT MAJEUR SUR LE FONCTIONNEMENT DE L'HÔPITAL »


Le blocage des comptes bancaires « a un impact majeur sur le fonctionnement de l'hôpital et la prise en charge des malades », souligne le médecin dans son communiqué, ajoutant que « les cinq cents agents employés par l'hôpital n'ont pas reçu leur salaire » du mois de décembre à cause de cette décision. Mercredi, à Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu, le personnel de l'hôpital avait manifesté devant la direction générale des impôts.
En recevant le prix Sakharov pour son combat en faveur des femmes victimes de viols, M. Mukwege avait appelé ses compatriotes à « soigner » la RDC, engluée dans la violence. Il avait à la même occasion dénoncé « l'insécurité et la mauvaise gouvernance », qui sont, selon lui, à la base de « l'extrême pauvreté » qui gangrène cette partie de la RDC pourtant riche en minerais. "



"Sud-Kivu : l’hôpital de Panzi qualifie l’imposition forcée de la DGI d’injuste
° http://radiookapi.net/actualite/2015/01/02/sud-kivu-lhopital-de-panzi-qualifie-limposition-forcee-de-la-dgi-dinjuste/


Des agents de l'Hôpital Panzi manifestent à Bukavu le 2 janvier 2015 après une décision de la DGI.

La direction de l’hôpital général de référence de Panzi, dans le Sud-Kivu, dénonce une injustice après que la Direction générale des impôts (DGI) a confisqué plus de 40 millions de franc congolais (plus de 43 000 dollars américains) dans ses comptes bancaires. Le médecin responsable de cette structure, le Dr Denis Mukwege, dit ne pas comprendre pourquoi cet hôpital est le seul soumis à une mesure fiscale particulière, l’impôt sur le revenu professionnel, contrairement aux autres hôpitaux généraux de référence de la RDC soumis, eux, à un régime fiscal de prélèvement à la source par le ministère des finances.
«L’hôpital de Panzi est une structure intégrée dans le système sanitaire de la RDC. Ses employés sont des agents de l’Etat à part entière, à l’instar du personnel d’autres hôpitaux généraux de référence de la RDC, qui sont soumis à un régime fiscal de prélèvement à la source par le ministère des finances. L’hôpital de Panzi est le seul soumis à une mesure fiscale particulière qui est l’impôt sur le revenu professionnel», a-t-il décrié.


Le Dr Denis Mukwege espère que la DGI va effectivement lever la décision de bloquer le compte bancaire de l’hôpital afin de permettre à cette structure de payer ses quelque 300 travailleurs.
Ces derniers ont organisé un sit-in depuis mercredi 31 décembre devant le bureau de la DGI pour protester contre la confiscation de ces fonds.
«Les agents dénoncent le fait que leur hôpital soit victime d’une discrimination flagrante de la part de la direction générale des impôts et réclament une équité fiscale», a expliqué pour sa part le Dr Mukwege.

Pour lui, «il y a une urgence extrême à agir dans l’intérêt des malades auxquels cet hôpital a la responsabilité d’apporter le meilleur service de santé, mais aussi pour le personnel de Panzi qui n’a pas pu percevoir de rémunération».
Selon le Dr Denis Mukwege, la DGI oblige la direction de cet hôpital à payer plus de 650 000 dollars de taxe fiscale pour 2013-2015.
«Le personnel de l’hôpital de Panzi aspire à voir la justice reconnaitre le vice de procédure qui rend cette imposition discriminatoire et garde l’espoir d’assurer le bon fonctionnement et la continuité du service fourni par notre structure sanitaire publique», a-t-il renchéri.

L’hôpital général de référence de Panzi est réputé pour les soins gratuits qu’il prodigue aux femmes victimes des violences sexuelles."


"RDC : la saisie des comptes de l'hôpital de Panzi inquiète l'opposition
° http://www.rfi.fr/afrique/20150101-rdc-saisie-comptes-hopital-panzi-inquiete-opposition/
En République démocratique du Congo (RDC), l’hôpital de Panzi est toujours dans le collimateur des services fiscaux. L’hôpital du Docteur Denis Mukwege, qui a reçu le prix Sakharov pour son aide aux victimes de viols et pour son courage politique, a vu ses comptes saisis. Selon les autorités congolaises, cet établissement public n'aurait pas payé l'impôt professionnel sur les rémunérations (IPR). Joint par RFI, le ministre de la Santé explique qu’il s’agit d’un cas de fraude fiscale. De son côté, l’opposant Vital Kamerhe craint que cette décision ait des motivations politiques.

Le gouvernement congolais accuse l'hôpital de Panzi de fraude fiscale. Cet établissement public aurait engagé du personnel sur la base de contrat de droit privé et de fonds privés et n'aurait pas payé l'impôt professionnel sur les rémunérations pour ses employés. L'opposant Vital Kamerhe, originaire du Sud-Kivu, craint que cette décision ait des motivations politiques liées aux récentes prises de position du Docteur Mukwege contre la réforme de la Constitution. L'opposant dénonce, par ailleurs, une décision qui risque de mettre en péril la vie des patients.
« Nous sommes inquiets, d’autant plus que c’est le seul hôpital de référence au Sud-Kivu – je dirais même pour le Grand-Kivu – qui soulage et qui soigne les femmes violées. C’est grâce à cet hôpital et au savoir-faire du Docteur Mukwege que ce dernier a obtenu le prix Sakarov. C’est donc, pour nous, une question incompréhensible que ce soit le gouvernement congolais – qui aurait dû soigner ces femmes ; elles sont soignées par la communauté internationale – qui vienne paralyser cet hôpital qui doit payer des impôts. Les comptes sont saisis et les agents ne sont pas payés, vous comprenez que ce sont les malades qui vont en pâtir », a-t-il déclaré.
« Nous sommes inquiets et nous demandons au président de la République et au gouvernement de libérer ces comptes de l’hôpital de Panzi. Je pense que quand on n’a pas la même opinion que la majorité au pouvoir, on doit chercher à vous mettre des bâtons dans les roues. Je vois que c’est la personne de Mukwege qui est visée parce qu’il a été trop élevé et félicité au niveau national et international. Autrement, je ne vois pas comment expliquer cela », a conclu l’opposant congolais, Vital Kamerhe.

« C’est un cas de fraude fiscale »

Selon Kinshasa, le montant de la fraude s’élève à près de 47 000 dollars en 2012 et 650 000 dollars en 2013, ce qui explique la saisie des comptes de l'hôpital. Pour le moment, Kinshasa n’a pas fourni d'explications sur la différence des montants d'une année sur l'autre. Pour le ministre de la Santé Félix Kabange Numbi, il s’agit d’un cas de fraude fiscale.
« Ce que j’ai eu comme information, c’est que cette saisie des comptes concerne le non-paiement des IPR de 2012 et 2013. Ainsi, vous comprenez que le délai a été largement dépassé. Il y a eu plusieurs efforts de conciliation par la DGI auprès de l’hôpital qui malheureusement n’ont pas abouti ou bien il y a eu carrément un rejet de l’hôpital et cela a obligé la DGI à prendre une décision d’autorité », a déclaré à RFI, ministre congolais de la Santé.

Félix Kabange Numbi dément, par ailleurs, le fait que cela pourrait être en lien avec les déclarations du Dr Mukwege ou encore ses prises de position politiques.
« C’est un cas de fraude fiscale. Même moi, en tant que ministre de la Santé, je ne vais pas cautionner le fait que l’hôpital qui a contractualisé, de manière privée, refuse de pays l’impôt pour ce personnel et qu’on puisse trouver une justification politique. Non. Ce n’est pas une justification valable. Il faudrait qu’on aille sur les faits et les faits sont là. Il faut éviter, lorsque l’on a fauté, d’essayer de trouver des explications sur le plan politique », a conclu le ministre congolais de la Santé Félix Kabange Numbi, qui assure que la continuité des soins sera garantie et que des discussions sont en cours pour permettre à l’hôpital de fonctionner sans argent."



"Bukavu: les comptes bancaires de l’hopital de Panzi saisis
° http://congoindependant.com/article.php?articleid=9544
Le personnel de l’hôpital Panzi dénonce une mesure discriminatoire

Des employés de l’hôpital de Panzi, fondé par le Dr Denis Mukwege, prix Sakharov 2014 du Parlement européen pour son combat en faveur des femmes victimes de viols, menaient mercredi 31 décembre un sit-in devant la direction locale des impôts de Bukavu (est de la République démocratique du Congo) pour protester contre une mesure "discriminatoire" frappant selon eux cet établissement.
Le gouvernement congolais réclame en effet 600 millions de francs congolais (environ 600.000 dollars, soit près de 500.000 euros) à l’hôpital du Dr Mukwege en vertu d’une nouvelle règlementation entrée en vigueur fin octobre en invoquant un effet rétroactif.

Mais à ce jour, seul l’hôpital de Panzi a été visé par cette exigence de rétroactivité qui n’a pas été appliquée aux autres hôpitaux de la région de Bukavu, le chef-lieu de la province du Sud-Kivu, a expliqué mercredi par téléphone à l’agence BELGA un des adjoints du Dr Mukwege.
Et la Direction générale des Impôts (DGI) a saisi les comptes bancaires de l’hôpital de Panzi, empêchant l’établissement de verser le salaire de ses quelque 500 employés, a-t-il ajouté sous le couvert de l’anonymat.
Les agents de l’hôpital ont donc entamé mercredi un sit-in devant la direction provinciale de la DGI pour réclamer la levée de cette mesure "discriminatoire", a poursuivi ce responsable."



"Congo: les comptes de l'hôpital du Dr Mukwege saisis par "le pouvoir"
° http://www.rtbf.be/info/monde/detail_congo-l-hopital-du-dr-mukwege-vise-par-une-mesure-discriminatoire?id=8683861
L'hôpital du Dr Denis Mukwege, plusieurs fois primé pour son aide aux victimes de viols dans l'est de la République démocratique du Congo, a dénoncé mercredi la saisie de ses comptes par le "pouvoir", un procédé qu'il juge "discriminatoire".(...)"


° http://www.lesoir.be/746954/article/actualite/monde/2015-01-01/docteur-mukwege-juge-injuste-saisie-des-comptes-son-hopital
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-le-dr-mukwege-juge-injuste-la-saisie-des-comptes-de-son-hopital-54a42ba93570e997254284e0
° http://radiookapi.net/actualite/2015/01/01/sud-kivu-la-dgi-bloque-43-500-usd-dans-le-compte-de-lhopital-panzi/
° http://www.rfi.fr/afrique/20141231-hopital-panzi-mukwege-compte-impots-intervention-police-rdc/
° http://m.lavoixdelamerique.com/a/rdc-les-comptes-bancaires-de-l-hopital-du-dr-denis-mukwenge-saisis/2580412.html
° http://fr.africatime.com/articles/rdc-saisie-des-comptes-de-lhopital-du-celebre-dr-mukwege-hopital
° http://7sur7.cd/new/hopital-de-panzi-les-agents-de-exigent-au-pouvoir-la-levee-de-la-mesure-de-saisi-du-compte-de-lhopital/



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  Mathilde le 5/1/2015, 1:51 am

La chaine belge RTBF dévoile les raisons de la saisie des comptes du Dr Mukwege



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  ndonzwau le 5/1/2015, 3:00 am

"04 01 15 - Conférence de presse du Dr Denis Mukwege du vendredi 2 janvier 2015 suite aux mesures discriminatoires de confiscation du compte de l’hôpital
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=200365&Actualiteit=selected
Le Dr Denis Mukwege, médecin Directeur de l’hôpital de Panzi a tenu le vendredi 2 janvier 2015 une conférence de presse à l’hôpital de Panzi. Il a, à cette occasion voulu éclairer l’opinion par rapport à l’affaire sur la saisie des comptes de l’hôpital par la Direction générale des impôts, DGI.
Après la lecture du communiqué de presse de l’HGR Panzi dénonçant entre autres la discrimination il a bien voulu répondre aux questions des journalistes afin d’éclairer l’opinion sur ce qui se passe actuellement.

L’hôpital général de référence de Panzi est-ce un hôpital privé ou public ?

A cette question le Dr Mukwege a affirmé qu’il s’agit en fait d’un hôpital qui a statut de l’hôpital public. « L’hôpital général de référence de Panzi c’est un hôpital intégré dans le système des soins de santé primaire. En fait, toutes les structures intégrées dans le système de soins de santé primaire sont des structures qui sont pris en charge par l’Etat congolais. C’est à ce titre que certains agents reçoivent déjà leurs salaires. D’autres attendent, on les appelle les « NU » donc les agents qui n’ont pas encore leurs numéros matricules mais ils sont en attente de leur prise en charge par l’Etat. Normalement dans la convention, l’Etat devrait non seulement prendre en charge le personnel mais aussi il devrait prendre en charge l’approvisionnement en médicaments et le fonctionnement de l’hôpital. Et tous ces avantages jusqu’aujourd’hui l’hôpital ne les a pas. Donc nous sommes une structure intégrée dans le système des soins de santé primaire et à ce titre nous avons tous les droits qu’ont tous les autres hôpitaux intégrés dans ce système » a-t-il affirmé.
Le médecin Directeur de l’hôpital de Panzi s’est dit surpris de constater que sur les 500 hôpitaux généraux de référence de la RDC, seul le personnel de l’hôpital de Panzi soit soumis au payement des IPR (impôt professionnel sur les revenus). Ce qui a conduit à la confiscation des comptes de l’hôpital selon les services de l’Etat. « Nous considérons qu’il s’agit d’une mesure discriminatoire qui pénalise une seule structure en République démocratique du Congo qu’est l’hôpital de Panzi » a souligné Dr Mukwege

Que répondez-vous aux propos du ministre de la santé, Flory Kabange, qui a affirmé que l’hôpital de Panzi est un hôpital privé et doit payer ces impôts ?
Le matin de ce vendredi 2 janvier, sur RFI, le ministre de la santé a affirmé que l’hôpital de Panzi est un hôpital qui a « contractualisé de manière privée (mais qui) refuse de payer l’impôt sur le salaire de ses agents » l’accusant de fraude fiscal.
« L’hôpital de Panzi est un hôpital général pour la zone de santé d’Ibanda. Vous pouvez aller consulter la carte sanitaire de la RDC, la zone de santé d’Ibanda fait parti des zones de santé reconnus par l’Etat congolais et l’hôpital général de référence de Panzi est l’hôpital reconnu comme hôpital étatique dans cette zone de santé » a souligné Dr Mukwege.
Pour lui, ce qui a été déclaré par le ministre de la santé est sans fondement. « A mon avis ce qui a été déclaré ce matin n’a pas de fondement. Sinon alors on peut dire qu’il y a usurpation du nom de l’hôpital général de référence de Panzi. Et là je suis catégorique. Tant qu’on ne nous a pas encore enlevé ce statut d’hôpital général de référence, le traitement que nous subissons est un acharnement. Là je porte à témoin la dernière déclaration du ministre des médias et de l’information parlant de Panzi qui a très bien précisé que l’hôpital de Panzi est un hôpital général de référence et que c’est un hôpital qui est du ressort du service public. Alors qu’on nous dise que ce que le ministre a déclaré il y a un mois a changé. Moi je pense que nous avons ce statut. Toutes les autres accusations nous les considérons comme un acharnement qui peut avoir plusieurs raisons. Mais nous nous réclamons de jouir de tous les avantages qu’ont tous les hôpitaux de la RDC et que nous ne subissions pas une discrimination parce que tout simplement nous sommes l’hôpital de Panzi » précise Dr Mukwege.

Y’a-t-il eu fraude fiscale ?
L’affaire de saisie du compte de l’hôpital de Panzi a été déclenchée le 31 octobre 2014. C’est à cette date que la DGI a saisi les comptes de l’hôpital de Panzi. Le 4 novembre 2014, l’hôpital de Panzi a porté plainte en justice contre la Direction générale des impôts et l’Etat congolais suite à ce traitement discriminatoire exigeant une équité fiscale. La requête demandait aussi que soit annulée cette décision jugée illégale et discriminatoire. « Ca m’étonne qu’on parle de fraude fiscale. Ce n’est pas quand même le fraudeur qui peut aller se plaindre au près de la justice. Si nous avons porté plainte contre la DGI c’est puisque nous avons constaté que nous sommes lésés dans nos droits. Nous avons demandé à ce que la justice puisse statuer. Et jusqu’aujourd’hui l’affaire est pendante devant la justice » renseigne Denis Mukwege
Le 29 décembre dernier, la Direction générale des impôts a ordonné la main levée sur les biens de l’hôpital de Panzi à travers sa correspondance adressée au Directeur de Banque congolaise de commerce, BCC. Dans cette correspondance, le receveur principal des impôts de la DGI affirmait :« suite au compromis qui en résulte, j’ordonne la mainlevée sur les biens de l’hôpital de Panzi dès ce lundi, le 29 décembre 2014, pour un montant poursuivi de 43 079 384,08 Francs congolais ». Le lendemain matin, la DGI affirmera avoir reversé tout ce montant au compte du trésor public en contradiction avec sa propre correspondance.

« C’est une lettre qui est claire que le 29 ils avaient accordé à ce que nous puissions avoir accès à nos comptes et qu’ils enlevaient la mesure de saisie de l’argent en question. Ca veut dire tout simplement que les services de contribution pour enlever cette mesure se sont rendu compte que nous sommes dans nos droits. Mais qu’est ce qui explique qu’aujourd’hui ils disent que non cet argent vous ne pouvez plus y toucher ? Il n’y a pas une lettre antérieure qui nous dit que cet argent a encore été de nouveau saisi. Donc cela ressort de l’arbitraire tout simplement » explique Dr Mukwege
« S’il y avait à nous reprocher, la DGI ne pouvait jamais nous écrire pour nous dire que nous avons transigé, que tout est claire et qu’ils lèvent la saisie sur nos comptes. A mon avis, il faut qu’ils donnent une autre explication qui va contredire ce que dit cette lettre. Et ça c’est le 29 décembre 2014, donc, c’est quelque chose qui s’est passé il y a 48 heures. A mon avis pour être clair, je crois que derrière cette décision qui nous pénalise il y a tout à fait autre chose parce que ça contredit l’administration fiscale » ajoute-t-il.

L’hôpital reçoit-il des subsides de l’Etat ?
Pour Dr Denis Mukwege, c’est normalement l’Etat qui devrait prendre en charge le fonctionnement de l’hôpital. « Comme agents de l’Etat nous devrions normalement avoir notre salaire de l’Etat. Nous devrions normalement avoir les subsides pour le fonctionnement et nous devions avoir des médicaments et des matériels. A part quelques agents qui reçoivent leur salaire et leur prime de risque, le reste ne reçoivent rien» souligne-t-il.
Y’a-t-il une relation entre cette mesure de confiscation des comptes de l’hôpital et la déclaration du Dr Mukwege contre la révision de la constitution ?
« Moi je ne veux pas entrer dans des spéculations. Il faut poser la question à ceux là qui agissent s’il y a d’autres soubassements » a répondu Dr Mukwege.
« Vous me posez la question pourquoi seulement maintenant ? Je crois que cette question il faut la poser à ceux là qui ont posé cet acte. Je parle des fait et ne voudrait pas aller au de la des faits constatés »a souligné Dr Mukwege
Il a aussi insisté sur la responsabilité de l’Etat pour le fonctionnement de l’hôpital. « Je le dis et je le répète, dans le monde entier, le budget de santé de l’Etat c’est pour soutenir et rendre les soins de santé accessibles à la population. Et jamais on ne peut espérer qu’un malade atteint du Vih sida, de la tuberculose, un malade alité puisse renflouer les caisses du trésor public c’est l’inverse. Je crois que c’est plutôt le trésor public qui doit renflouer les caisses du service public pour que la population ait accès aux soins. Et moi je ne conçois pas du tout que l’argent des dons des particuliers, des dons de l’extérieur que nous recevons à l’hôpital de Panzi pour soigner les vulnérables soit ponctionné par le trésor public. Ca c’est vraiment le monde à l’envers » souligne Dr Denis Mukwege.

Si cette situation persiste l’hôpital va-t-il fermer ?
« Moi je ne souhaite pas que l’hôpital de panzi puisse fermer ses portes. Parce que c’est un hôpital qui soigne plusieurs malades. La population que nous servons dans la zone de santé d’Ibanda c’est plus de 400 milles habitants. Comment pouvons-nous imaginer fermer une structure qui sert 400 mille habitants ? Je considère même que c’est sont ceux qui ont la responsabilité de cette population qui devraient trouver une solution. Ca ce n’est pas quelque chose d’imaginable » fait observer Dr Mukwege.
« On nous réclame 650 mille dollars américains. Où est que vous voulez qu’on puisse trouver cet argent ? En 2012 on nous demande de payer 47 mille dollars et c’est ce qu’ils ont retiré. En 2013 ils nous demandent de payer 650 mille dollas ! Soyons quand même logique. Nous sommes ici à Panzi, l’un des quartiers les plus pauvres de la ville. Si nous devons payer 600 mille dollars d’IPR cela veut dire que nos agents gagnent combien ? Même si on pouvait imaginer dans un rêve qu’il y a des impôts à payer. Soyons objectifs et logiques. Si nous devons payer 650 mille pour les agents de Panzi pour une année, nous devons en produire combien de millions ? Je crois que vous connaissez la vie des gens au tour de l’hôpital. Mais cela pourra condamner l’hôpital de Panzi à fermer.» prévient-t-il.

Au de la de tout, le médecin Directeur de l’hôpital de Panzi dit faire confiance en la justice pour dénouer cette situation et ouvert aux négociations. « J’aimerai seulement que le droit soit dit. Je vais continuer à faire confiance à ma justice. Je vais continuer à faire confiance à mon pays et à mon peuple. Je vais continuer à espérer que les choses peuvent changer et peuvent aller dans la bonne direction. Je crois qu’il faut avoir des hommes et femmes de bonne volonté qui peuvent comprendre l’appel que nous faisons et qui puissent se dire que le mal a trop duré et il faut l’endiguer» a ajouté Dr Mukwege.
Pour le Dr Mukwege, cette question devait être une question à gérer entre congolais. « C’est pour cette raison que depuis le 31 octobre vous n’avez rien entendu parler de cette question. Effectivement moi j’ai espéré que les autorités de notre pays allaient prendre la décision qu’il faut et cette décision c’est nous remettre dans nos droits ».

Dans un communiqué de presse du 1 janvier 2015, l’Hôpital général de référence de Panzi dénonce la discrimination dont il est victime, la violation des droits de l’homme entraînée par cette mesure dont le droit à la santé, à la vie, au salaire des agents, le dysfonctionnement de l’appareil judiciaire et les vices des procédures fiscales ayant conduit à la saisie de ses comptes."




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  ndonzwau le 9/1/2015, 5:17 am

"Sud-Kivu : les agents de l’hôpital de Panzi ont assiégé la DGI"
° http://radiookapi.net/actualite/2015/01/07/sud-kivu-les-agents-de-lhopital-de-panzi-ont-assiege-la-dgi/

"RDC : Denis Mukwege et l’hôpital Panzi victimes de l’acharnement du fisc ?"
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20150105183144/denis-mukwege-kivu-lambert-mende-h-pital-panzi-rdc-rdc-denis-mukwege-et-l-h-pital-panzi-victimes-de-l-acharnement-du-fisc.html

"Hôpital de Panzi : Bruxelles s’en mêle
(Digitalcongo 08/01/15)"

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/hopital-de-panzi-bruxelles-sen-mele#sthash.4QYeeIrb.dpuf

"Impôt Professionnel : Hôpital de Panzi, Bruxelles appelle le Gouvernement à renoncer à la taxe imposée "
° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=5467

"RDC: le Prix Sakharov 2014 et la tentation du pouvoir"
° http://www.huffingtonpost.fr/blaise-ndala/rdc-le-prix-sakharov-2014_b_6427124.html


"‘‘Affaire’’ Hôpital Général de Panzi : Dieudonné Lokadi donne des précisions !"
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=5423

"Confiscation du compte : Denis Mukwege dénonce la discrimination dont est victime l’Hôpital de Panzi"
(La Prospérité 05/01/15)

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/confiscation-du-compte-denis-mukwege-denonce-la-discrimination-dont-est-victime-lhopital-de#sthash.7XFH2AMj.dpuf

"La rage taxatoire s’attaque à Panzi, l’hôpital du Dr Mukwege"
http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2015/01/04/la-rage-taxatoire-sattaque-a-panzi-lhopital-du-dr-mukwegeaque/

"Mobilisation pour sauver l’hôpital du Dr Mukwege en RD Congo"
° http://www.france24.com/fr/20150103-video-mobilisation-sauver-clinique-docteur-mukwege-congo-hopital-panzi/
http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/mobilisation-pour-sauver-lhopital-du-dr-mukwege-en-rd-congo#sthash.qIM6XSQ3.dpuf

"RDC : pourquoi les comptes de l’hôpital du Dr Mukwege ont été saisis"
° http://www.afrik.com/rdc-pourquoi-les-comptes-de-l-hopital-du-dr-mukwege-ont-ete-saisis

"RDC: l'hôpital de Panzi pris à la gorge par le fisc"
° http://www.rfi.fr/afrique/20150103-hopital-panzi-docteur-mukwege-RDC-fisc-direction-impot-/




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  ndonzwau le 10/2/2015, 3:22 am

"RDC : le docteur Mukwege, lauréat du prix Sakharov, est-il menacé ?
° http://www.rtbf.be/info/monde/detail_rdc-le-docteur-mukwege-laureat-du-prix-sakharov-est-il-menace?id=8901645#newsArticlePane
L'inquiétude règne au sujet du Dr Denis Mukwege, ce médecin congolais qui a récemment reçu le prix Sakharov à Strasbourg pour son travail auprès des femmes violées dans l'est du Congo. Il a été victime en 2012 d'une tentative d'assassinat. Et depuis, il vit cloîtré dans son hôpital, à Panzi, protégé par des casques bleus de la Monusco.


Le Dr Denis Mukwege -

Un journal congolais proche du pouvoir, le "Forum des As", écrit que le Dr Mukwege envisage de se lancer en politique. Pire : le journal prétend que Louis Michel, parlementaire européen et ancien ministre belge des Affaires étrangères, tirerait les ficelles dans l'ombre, pour placer Denis Mukwege, à la place de Joseph Kabila lors des prochaines élections. Le journal conclut : "S'il décide de combattre en politique, il doit s'attendre à être vu comme un adversaire politique et donc l'homme à abattre politiquement". Le Dr Mukwege n'a jamais émis l'idée de se lancer en politique mais, lors de la réception du prix Sakharov à Strasbourg, il avait dénoncé la mauvaise gouvernance et la souffrance de son peuple. Un discours qui n'a certainement pas plu à Kinshasa.

L'ex-députée européenne Véronique De Keyser rentre d'une mission à l'hôpital de Panzi. Elle est partie en tant que psychologue, avec le chirurgien Guy-Bernard Cadière, spécialiste en laparoscopie à l’hôpital St-Pierre. Elle décrit un climat de menace autour du médecin : "Le fait de ne plus pouvoir, à l’intérieur même de son hôpital, saluer quelqu’un, passer librement dans un couloir sans être accompagné par plusieurs gardes armés qui mettaient des manteaux pour cacher leurs armes et ne pas affoler les patients. Puis quand il sort du bloc opératoire à 8 heures du soir, il sort littéralement sous une haie de gardes armés, la Monusco étant partout, cela donne une impression extrêmement angoissante comme si un compte à rebours avait commencé. Que peut-on faire pour déjouer une sorte de chronique d’une mort annoncée?"

"Une cible d’autant plus visible"

L’attribution du prestigieux prix Sakharov en novembre expose le Dr Mukwege explique Véronique De Keyser : "Avec l’attribution de ce prix, il est devenu une cible d’autant plus visible ! Nous ne le protégeons pas nécessairement en faisant cela, nous lui donnons davantage de visibilité dans un moment où, en République démocratique du Congo, tous ceux qui sont visibles peuvent sembler une menace pour ceux qui veulent le pouvoir ou se maintenir au pouvoir. Rien ne dit que le Dr Mukwege ait la moindre ambition politique ! Sa priorité des priorités c’est l’hôpital de Panzi".
"Je l’ai vu opérer un bébé de 18 mois complétement éventré et violé qu’on avait laissé pour mort dans un champ. Et j’ai regardé les statistiques : les viols de très jeunes enfants sont en augmentation. Je crois que la première priorité pour Denis Mukwege c’est vraiment de soulager les souffrances. Mais quand on discute avec lui il dit ‘on ne peut pas continuer comme ça !’ Même des malades me disaient : ‘pourquoi est-ce que nous, le peuple, on doit souffrir comme ça?’ Quand les gens parlent de politique, ils parlent de leur corps, de leur famille, de leur avenir, de leur village, tout cela est complètement lié", poursuit-elle.

Véronique De Keyser demande qu'une mission européenne parte sur place, pour observer, et témoigner."



"Le film "L'homme qui répare les femmes - La colère d'Hippocrate", réalisé par Thierry Michel, sortira le 21 mars prochain.
Bande annonce"

° http://www.rtbf.be/video/embed?id=1991328#

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr MUKWEGE à Strasbourg

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum