LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Libre Examen le 16/12/2014, 3:58 am

El-Shaman a écrit:
Libre Examen a écrit:

El-Shaman,

Juste pour lever un peu l'équivoque. C'est bien Ngbanda qui se fait appeler général De Gaulle Congolais. Monsieur Mbula ne révèle que la contradiction entre le lieu d'où Ngbanda mène son combat de libération du Congo et le lieu d'où le général De Gaulle a mené le combat de libération de la France. Le général De Gaulle s'est refugié dans un pays allié pour combattre un ennemi commun. Ngbanda vit et mène son combat chez ceux-là même qu'il 'accuse d'être les véritables ennemis du Congo. Ces sont lesdits ennemis du Congo qu'il dénonce qui sont son refuge.

like
Ok ! je n'avais pas compris Mr Franck Mbula dans ce sens là ,étant donné que j'avais visionné cette interview en faisant plusieurs choses à la fois...
Merci Libre Examen
N'empêche que avec l'exemple de Ayatollah Khomeini que j'ai donné plus haut.On peut aussi se réfugier dans un pays qui nous sont"hostile" et mené son combat jusqu'à la victoire.Mais comme j'ai dis plus haut en ce qui nous concerne.Il est difficile d'avoir un résultat,parce que nous n'avons pas cette esprit qu'on les Iraniens.

Je crois, si je ne me trompe pas, que Monsieur Mbula pose la question de la crédibilité du discours. Il nous faut, pour être crédible, joindre l'acte à la parole. Il est donc essentiel à, chacun d'entre nous, de répondre en toute honnêteté intellectuelle à la question suivante : pourquoi nous choisissons de vivre ou de mener notre combat de libération à partir des pays que nous qualifions d'être les ennemis de notre pays, d'être la source de tous nos malheurs ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  El-Shaman le 16/12/2014, 4:22 am

Libre Examen a écrit:

Je crois, si je ne me trompe pas, que Monsieur Mbula pose la question de crédibilité. Il nous faut pour être crédible moindre l'acte à la parole. Il est donc essentiel à, chacun d'entre nous de répondre, en toute honnêteté intellectuelle à la question suivante : pourquoi nous choisissons de vivre ou de mener notre combat de libération à partir des pays que nous qualifions d'être les ennemis de notre pays, d'être la source de tous nos malheurs ?

Tout simplement parce que les choses ont changer.A l'époque de Mobutu lorsque les gens fuyaient le pays pour venir se réfugier ici.Les réfugies"zaïrois" ne combattaient pas vraiment le pouvoir en place.Ils restaient ici tranquilou en menant leurs vies ou en faisant des études.Mais avec l'arrivé de Kabila,et surtout avec cette histoire (vrai ? ou faux ? ) ou il est dit que J.kabila est un étranger,que Kabila c'est un Rwandais.Et que son nom serait Kanambe.Les gens se sentent plus humilier dans leur personne et ils ont raison de sentir humilier car il ne s'agit plus d'un dictateur qui nous gouverne,mais d'un dictateur étranger.Raison pour laquelle ils agissent directement ici dans ces pays qui pourtant soutiennent Kabila.En plus avec ces histoires des viols qui comme on le sais n'existait pas à l'époque de Mobutu malgré sa dictature.Tout ceci fait que les"zaîrois"qui s'en foutaient de la politique en préferant le bar et la sape.Ces"zaïrois" s'est disent maintenant qu'ils peuvent faire quelque chose ou qu'ils soient.Nous voyons même ceux qui se qualifient des Combattants,faute d'en découdre avec le pouvoir en place,s'en prennent aux membres isolé du gouvernement ou aux musiciens qui posent leurs pieds par ici.Cette manière d'agir n'existait pas à l'époque de Mobutu.Et pourtant,il y avait des gens qui haïssait Mobutu.
Ceci peut expliqué en partie pourquoi les Congolais agissent dans la diaspora.Est-ce-que le fait d'agir directement au pays va donner les résultats comme certains pensent ?
Je ne sais pas vraiment.Mais je sais qu'il y a des gens comme Etienne Tshisekedi et d'autres qui luttent sur place au pays contre le pouvoir en place.Mais tu sera d'accord avec moi que tout cela n'a rien donné.Donc ce n'est pas le lieu ou l'endroit qui compte.Je pense plutôt que notre problème réside dans le manque de cohésion.Or nous savons tous qu'un groupe sans cohésion,est un groupe voué à l'échec.
Donc TO BE in Kinshasa OR NOT TO BE in kinshasa=It is not a question.The question is comment avoir une cohésion ?
Personnellement nous connaissant,je sais qu'il sera difficile d'avoir une cohésion entre nous dans le sens où chacun à ses intérêts personnel dans cette lutte pour la RDC.
Exemple:Ta position par exemple ou la position de Troll ne me plait du tout (même si je vous comprend).Je pense vraiment que les USA sera toujours un danger pour nous.Ce qui ne pas le cas de tous.
Je pense que beaucoup seront prêt à vendre la RDC pour X ou Y raison.Ceci expliquerait peut-être pourquoi Gbanda est en train de qualifier les politiciens congolais de petit enfants....
Mais bon ! continuons toujours à réflechir pona ko trouver ba failles na biso.
.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  El-Shaman le 16/12/2014, 5:02 am

En plus il y a eu des gens comme J.Bemba qui ont lutter contre le pouvoir en place au pays,mais qui se retrouve ici.
Il y a eu des gens comme Chebeya qui ont lutter au pays,mais qui se trouve aujourd'hui sous terre.
Peut-être que tout ceci expliquerait pourquoi Congolais alingi té ko lutter na mboka na ye,mais azo préférer ko lutter na mboka oyo eza contre ye.
Il existe aussi la peur de la mort.Ko kufa gratuitement sans que rien ne se fasse.
Au moins ici,tu peux crié comme tu veux,tu sera protéger na ba lois ya mboka oyo.Kabila akoki jamais koya ko boma mutu awa.
Exemple: garçon oyo ya State oyo ba garde du corps ya Kabila baliesaka pourada.Soki ezalaka que à agir ndenge wana na kin.Au lieu de pourada,il allait être expédier de l'autre côté.Pan ! Pan ! a bout portant,pe match esili na ngo.
Bon,je veux dormir,suis fatigué de refléchir sur tout ceci

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Libre Examen le 16/12/2014, 6:30 am

El-Shaman a écrit:En plus il y a eu des gens comme J.Bemba qui ont lutter contre le pouvoir en place au pays,mais qui se retrouve ici.
Il y a eu des gens comme Chebeya qui ont lutter au pays,mais qui se trouve aujourd'hui sous terre.
Peut-être que tout ceci expliquerait pourquoi Congolais alingi té ko lutter na mboka na ye,mais azo préférer ko lutter na mboka oyo eza contre ye.
Il existe aussi la peur de la mort.Ko kufa gratuitement sans que rien ne se fasse.
Au moins ici,tu peux crié comme tu veux,tu sera protéger na ba lois ya mboka oyo.Kabila akoki jamais koya ko boma mutu awa.
Exemple: garçon oyo ya State oyo ba garde du corps ya Kabila baliesaka pourada.Soki ezalaka que à agir ndenge wana na kin.Au lieu de pourada,il allait être expédier de l'autre côté.Pan ! Pan ! a bout portant,pe match esili na ngo.
Bon,je veux dormir,suis fatigué de refléchir sur tout ceci

Je crois que vous avez donné en vos mots pourquoi nous choisissons de vivre ou de mener notre combat dans des pays que nous qualifions d'ennemis. Car, même ceux qui ont asservi le peuple, pendant qu'ils étaient au pouvoir au lieu de chercher à créer dans le pays les conditions dans lesquelles ils vivent aujourd'hui dans les pays qu'ils qualifient d'ennemis, jouissent de la protection des lois. Voilà pourquoi nous choisissons d'y vivre.

Troll comme moi, et biens d'autres Congolais, nous cherchons simplement à ce que les plus vulnérables des Congolais puissent jouir au Congo des mêmes droits, des mêmes protections de la loi que ceux qui les asservissaient hier jouissent aujourd'hui dans les pays qu'ils qualifient d'ennemis du Congo où ils ont la liberté de mener leur combat.


Dernière édition par Libre Examen le 16/12/2014, 6:46 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Libre Examen le 16/12/2014, 6:43 am

Mathilde a écrit:Strategie du chaos et du mensonge vu par Code 243.
Le livre de Patrick Mbeko et Honore Ngbanda est passe aux cribles par Franck MBULA.




No comment !!!

Y'a-t-il propos, dans cette vidéo, qui ne pourrait m'être attribué ? Je crois avoir déjà abondé, en long et en large, dans le même sens que Monsieur Franck Mbula.

J'ajouterai encore ceci : Monsieur Honoré Ngbanda affirme bien dans ses vidéos que Museveni l'avait mis au courant de son projet d'assurer la domination Tutsis dans la région, y compris le Congo. Et ceci pendant que Ngbanda était le chef des services de renseignements.

Le plus étonnant devant des telles déclarations, c'est le silence de la classe politique congolaise. Ils ne s'en alarment, ne s'en inquiètent pas et ne demandent aucune explication.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  ndonzwau le 16/12/2014, 9:12 am

Libre Examen a écrit:
Mathilde a écrit:Strategie du chaos et du mensonge vu par Code 243.
Le livre de Patrick Mbeko et Honore Ngbanda est passe aux cribles par Franck MBULA.


[...]

No comment !!!

Y'a-t-il propos, dans cette vidéo, qui ne pourrait m'être attribué ? Je crois avoir déjà abondé, en long et en large, dans le même sens que Monsieur Franck Mbula.

J'ajouterai encore ceci : Monsieur Honoré Ngbanda affirme bien dans ses vidéos que Museveni l'avait mis au courant de son projet d'assurer la domination Tutsis dans la région, y compris le Congo. Et ceci pendant que Ngbanda était le chef des services de renseignements.

Le plus étonnant devant des telles déclarations, c'est le silence de la classe politique congolaise. Ils ne s'en alarment, ne s'en inquiètent pas et ne demandent aucune explication.

LE,

Je n'ai hélas toujours pas lu l'ouvrage de Ngbanda et Mbeko mais permettez-moi quand même deux ou trois questions bien naïves à partir de vos commentaires, ceux des autres comme celui que vous citez ci-dessus que vous approuvez et que personnellement je n'ai visionné qu'en partie mais aussi ceux d'autres comme la recension assez élaborée faite par Musavuli, un compatriote dont les analyses sont plutôt "reconnues" et que j'ai affichée ci-haut !

1° Observez-vous une différence d'analyse et surtout d'angle de vue entre les compte-rendus de nos deux amis, Mbula et Musavuli et si oui laquelle ?
2° Qu'apporteriez-vous comme commentaires à l'endroit de Musavuli comme vous l'avez déjà fait envers Mbula ?
3° Lequel des prismes adoptés par ces deux tendances de critique vous semble rendre le mieux compte du message de fond voulu par les auteurs et quel angle d'analyse vous semble apporter plus de clarté à la situation géostratégique de notre pays qu'ont voulu décrire les auteurs ?

4° Subsidiairement en quoi la qualité de Ngbanda, acteur pas négligeable dans la gestion de notre pays pendant une bonne partie de la dictature de Mobutu rend sa démonstration de ce qu'ils appellent "stratégie du chaos et du mensonge" adoptée par les puissants de ce monde face à notre pays, moins crédible ?
Et que pensez-vous au passage de cette thèse de fond qui est la leur au delà des omissions et/ou inexactitudes ici là et/ou insuffisances (que vous ayez lu ou non le livre, il est entendu qu'elles ne manquent pas...) ?

5° Si je m'avançais à appliquer à Ngbanda cet adage "nul n'est prophète dans son pays" ou cet autre selon lequel "lorsque le sage désigne la lune, le moins avisé ne voit que son doigt qui la montre" diriez-vous que c'est bien excessif ou inexact parce que quelqu'un qui a tant "fauté" dans le passé comme lui ne peut point se convertir en déchiffreur, ne peut arriver à nous montrer une voie valable ou ceci ou cela ?
6° Et enfin que me répondriez-vous si je m'interrogeais a propos de nous Congolais : nous affectionnons inutilement à d'abord régler des comptes entre nous en place de chercher à nous rassembler efficacement, piochant les bonnes recettes chez les uns et les autres, qui soient-ils, pourvu que ces dernières s'appliquent à mieux refonder notre pauvre patrie bien en panne après un demi-siècle de souveraineté ?



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  El-Shaman le 16/12/2014, 1:03 pm

Libre Examen a écrit:

Je crois que vous avez donné en vos mots pourquoi nous choisissons de vivre ou de mener notre combat dans des pays que nous qualifions d'ennemis. Car, même ceux qui ont asservi le peuple, pendant qu'ils étaient au pouvoir au lieu de chercher à créer dans le pays les conditions dans lesquelles ils vivent aujourd'hui dans les pays qu'ils qualifient d'ennemis, jouissent de la protection des lois. Voilà pourquoi nous choisissons d'y vivre.  

Troll comme moi, et biens d'autres Congolais, nous cherchons simplement à ce que les plus vulnérables des Congolais puissent jouir au Congo des mêmes droits, des mêmes protections de la loi que ceux qui les asservissaient hier jouissent aujourd'hui dans les pays qu'ils qualifient d'ennemis du Congo où ils ont la liberté de mener leur combat.

C'est ce que tout le monde cherche Libre Examen,mais c'est ici que le bât blesse,parce que nous allons jamais atteindre cette objectif tant que nous serons toujours braqué vers les USA.Comme quelqu'un aime le dire: entre pays il n'y a pas d'amitié,il n'y a que les intérêts qui compte.
Et en matière de protéger ses intérêts,les USA sont des vrais hommes démons qui veulent la part du gâteau,ou la part du lion.Je ne vois pas ce que vous les tenant"de la doctrine pro américaine" pourraient négocier avec les USA,que ceux qui sont au pouvoir actuellement n'arrivent pas à négocier ? Ou ceux qui étaient au pouvoir dans le passé ne pouvaient négocier ? Serez-vous si naïve de croire que l'Amérique va diminuer sa grosse part du lion en partageant celui-ci avec nous les Congolais ? Penses-tu que tout ce qui travaillent avec Kabila détestent la RDC ? Moi je ne le pense pas.Je pense plutôt que les gens sont enchaîné à cause du pacte conclu avec les Américain.Tout comme il ne me viendra jamais à l'esprit de pensé que Toi,ou Troll,ou je ne sais qui encore détestent la RDC de par votre position.
Par contre je sais déjà d'avance que vous serez enchaîné un jour avec votre soi-disant négociation ou collaboration,comme ceux qui sont au pouvoir actuellement sont enchaîné par le même USA.Et les peuples va vous combattre en criant que vous lui avez menti avec des beaux discours avant les élections.Que vous avez dit ceci ou cela,mais vous n'avez pas tenu vos engagement,vous n'avez pas respectez votre parole,la situation ne change pas toujours,alors que vous et vos enfants vous êtes devenu riche.Et ce qui sera triste dans ce futur,vous allez envoyé la police Congolaise ou l'armée pour maté ceux qui oseront menacé les intérêts de USA et vos intérêts personnel.Vous allez même tabassé ou tué des journalistes en disant qu'ils exagèrent et qu'ils racontent n'importe quoi.Et ni les USA,ni l'UE ne va vous inquiété malgré le sang couler.,,SAUF,,,s'ils veulent vous remplacer un jour.Ils trouveront d'autres Congolais prêt à le croire (et il y a en encore beaucoup prêt à le croire) ,et là vos amis les Américain vont utilisaient vos méfaits,crimes,brutalité contre vous pour vous noyer.En ce moment là,eux ils chercheront à paraître comme des Anges compatissant auprès des peuples congolais.Comme des démocrates qui veulent aidé le Congo
N'oublions jamais ceci:LES AMÉRICAINS NE BLAGUES PAS QUAND IL S'AGIT DE LEUR INTÉRÊT.
ILS N'ONT PAS D'AMIS ET ILS SONT SANS PITIÉ VIS-À-VIS DE CEUX QUI PENSENT QU'ILS SONT LEURS AMIS PUISQU'ILS ONT MANGER ENSEMBLE.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Troll le 16/12/2014, 1:57 pm

Sad Mr Shaman

Une fois de plus....vous lisez les choses...en vous mettant dans les têtes de ceux qui le disent...sans prendre un peu de distance et surtout d´abstraction..

Quand nous affirmons qu´il faut negocier avec les USA Cool Cool Il ne s´agit pas d´un "groupe" des congolais qui vont negocier pour obtenir le pouvoir ou "manger avec les Americains" Il ne s´agit pas de la "famille Séoud" en Arabie Seoudite lol!

Notre perception de ces negociations, c´est celles du genre faite par la Corée du Sud, Taiwan, Turquie,ect...Il ne s´agit pas de "manger" avec les USA, il est question d´obtenir une part au nom de notre peuple, une part pour notre peuple, pour tous les congolais....même si les USA vont semble-t-il exiger une part de Lion, au moins les congolais vont VIVRE en sécurité et libres, et le Congo sera intact, comme la Corée du Nord ou Taiwan, le Congo va avancer..comme les pays Arrabes du Golfe qui sont placés sous la "protection" des USA qui puisent leur petrole á "bon Prix", les congolais vont respirer, aller á l´école et être traités comme des "êtres Humains"


Essayez quand même d´elargir votre comprehension...et dites nous en passant ce que vous proposez comme "solution" study ? Allez-vous continuer comme mr Ngbanda á "pleurer" devant le Mur de Lamentations?

Prenez le temps...de nous apporter une solution, sinon vous allez écrire 600 pages d´un livre où les congolais ne trouvent pas le bout du tunnel, mais rien que des accusations

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Troll le 16/12/2014, 2:02 pm

Libre Examen a écrit:

Juste pour lever un peu l'équivoque. C'est bien Ngbanda qui se fait appeler général De Gaulle Congolais. Monsieur Mbula ne révèle que la contradiction entre le lieu d'où Ngbanda mène son combat de libération du Congo et le lieu d'où le général De Gaulle a mené le combat de libération de la France. Le général De Gaulle s'est refugié dans un pays allié pour combattre un ennemi commun. Ngbanda vit et mène son combat chez ceux-là même qu'il 'accuse d'être les véritables ennemis du Congo. Ces sont lesdits ennemis du Congo qu'il dénonce qui sont son refuge.[/color][/color]

Quel est ce pays "allié" où notre De Gaulle mene son combat Rolling Eyes Question


Yango oyo mituna ya solo il faut ko tuna mr Nbganda.. Ye meyi avandi na ba pays oyo Ezo ko occuper Congo depuis 129 ans Embarassed Sikoyo comparaison na De Gaulle e vandi esika nini ? confused @ silent

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  El-Shaman le 16/12/2014, 7:16 pm

Troll a écrit:Sad Mr Shaman

Une fois de plus....vous lisez les choses...en vous mettant dans les têtes de ceux qui le disent...sans prendre un peu de distance et surtout d´abstraction..

Quand nous affirmons qu´il faut negocier avec les USA Cool Cool Il ne s´agit pas d´un "groupe" des congolais qui vont negocier pour obtenir le pouvoir ou "manger avec les Americains" Il ne s´agit pas de la "famille Séoud" en Arabie Seoudite lol!

Notre perception de ces negociations, c´est celles du genre faite par la Corée du Sud, Taiwan, Turquie,ect...Il ne s´agit pas de "manger" avec les USA, il est question d´obtenir une part au nom de notre peuple, une part pour notre peuple, pour tous les congolais....même si les USA vont semble-t-il exiger une part de Lion, au moins les congolais vont VIVRE en sécurité et libres, et le Congo sera intact, comme la Corée du Nord ou Taiwan, le Congo va avancer..comme les pays Arrabes du Golfe qui sont placés sous la "protection" des USA qui puisent leur petrole á "bon Prix", les congolais vont respirer, aller á l´école et être traités comme des "êtres Humains"


Essayez quand même d´elargir votre comprehension...et dites nous en passant ce que vous proposez comme "solution" study ? Allez-vous continuer comme mr Ngbanda á "pleurer" devant le Mur de Lamentations?

Prenez le temps...de nous apporter une solution, sinon vous allez écrire 600 pages d´un livre où les congolais ne trouvent pas le bout du tunnel, mais rien que des accusations
Troll ndeko na ngai.Je comprend en vous lisant,je comprend tout à fait ce que vous voulez dire et je ne fais pas abstraction.Mon dédain vis-à-vis des Américain se base sur une réalité qui est vérifiable par tous
En faite quand tu parle de votre perception dans ces négociations,sache que c'est la même perception qu'à ( ou qu'avait ) Etienne Tshisekedi qui ne voulait que du bien des peuples Congolais.Tout comme toi ou Libre Examen et les autres,Tshisekedi avait voulu que les peuples vivent libre et en sécurité et en plus IL SAIT TRÈS BIEN NÉGOCIER POUR ÇA VU SON EXPÉRIENCE.
Or s'il n'était pas passé,cela vient du faite que cette négociation dont tu évoque n'est pas du goût de USA parce que c'est une menace pour leur intérêt.
Donc voila pourquoi ils ont préférer un homme qui peut les servir sans se posé trop des questions.
L'exemple du Corée du sud que tu as cité n'est pas vraiment une très bonne exemple,parce que les américain aide massivement ce pays,parce qu'ils ont quelque chose à voir dans la division de ces peuples.Ces voyous des Américain avec leur tactique favorisent le sud au détriment du nord.Cette stratégie est un leurre pour tromper le reste du monde comme quoi:SOKI BOZA NA BISO BOKOZALA BIEN;Tala ndenge tosali na Corée du sud.Et pourtant,une partie du peuple coréen que les ricains diabolise souffrent.Quant à la Turquie tu sais très bien pourquoi Mustapha Kemal avait choisi de se tourné vers l'occident.Actuellement le chose change un peu en Turquie.Doù perturbation oyo ewutaki kosalama recemment envers Tayyip Erdowan avant akoma prez...et dont la source se trouve bel et bien en Occident.
Pour Taiwan c'est pareille parce que,Taiwan eza état moko esalama toujours avec ba Américain en divisant les peuples Chinois po bazala proche ya Chine,afin que un jour peut-être ba attaqués ba Wang-Yu.Mais Wang-Yu bakoliesa bino zelo  Very Happy
Donc là où toi tu vois l'aide et le développement,là où vous autres vous êtes séduit,ce sont des endroit ou les USA ont crée les désordres.(sauf en Turquie qui est un cas à part)
Quand tu me parle de solution,mais la solution est SIMPLE Troll.
SOLUTION eza que IL FAUT TOZALA NA BATU OYO BAZO MATA QUE NA BATU OYO BAZO KWEYA
Mais les Congolais qui négocie avec les USA ne veulent pas comprendre.Okomona Kabila azo kende ko somba minduki na Ukraïne pona abunda contre ba rebelles.
Or Ukraïne ye moko ba rebelles naye bazo Tuta ye pe azo senga aide bisika mususu.Est-ce-que mutu normal akoki ko kende ko katisa KAMON epayi ya nganga oyo bazo beta ye pe azo kweya ?
C'est quoi cette idée"machiavelique"de se tourné toujours vers celui qui chute ? celui qui tombe ? celui qu'on sait qu'il va tomber ?
Omoni solution ? Solution eza IL FAUT KOSANGANA NA MUTU OYO AZO KOMA MAKASI.Mais nayebi na ngai que oko ndima nayo ngai té Very Happy

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Libre Examen le 16/12/2014, 8:28 pm

El-Shaman a écrit:
Libre Examen a écrit:
[…]
C'est ce que tout le monde cherche Libre Examen,mais c'est ici que le bât blesse,parce que nous allons jamais atteindre cette objectif tant que nous serons toujours braqué vers les USA.Comme quelqu'un aime le dire: entre pays il n'y a pas d'amitié,il n'y a que les intérêts qui compte.
Et en matière de protéger ses intérêts,les USA sont des vrais hommes démons qui veulent la part du gâteau,ou la part du lion.Je ne vois pas ce que vous les tenant"de la doctrine pro américaine" pourraient négocier avec les USA,que ceux qui sont au pouvoir actuellement n'arrivent pas à négocier ? Ou ceux qui étaient au pouvoir dans le passé ne pouvaient négocier ? Serez-vous si naïve de croire que l'Amérique va diminuer sa grosse part du lion en partageant celui-ci avec nous les Congolais ? Penses-tu que tout ce qui travaillent avec Kabila détestent la RDC ? Moi je ne le pense pas.Je pense plutôt que les gens sont enchaîné à cause du pacte conclu avec les Américain.Tout comme il ne me viendra jamais à l'esprit de pensé que Toi,ou Troll,ou je ne sais qui encore détestent la RDC de par votre position.

Chaque être, chaque individu, chaque personne, chaque peuple, chaque Etat défend ses intérêts. Ce serait un phénomène naturel. Ce qui ne serait pas naturel, c’est se vouer soi-même à sa propre destruction. Toutefois, cette recherche de ses propres intérêts n’exclut pas  le fait qu’il y ait des intérêts communs.

En outre, la question n’est donc pas seulement de se préoccuper de ce que les Etats-Unis font de la part du lion qu’il tire au Congo mais également de savoir ce que les Congolais font de la part que les Américains leur laissent. Utilisons-nous cette part pour le bien-être général de tous les Congolais ou seulement au profit de quelques uns au grand détriment du Congo ? Un ami me faisait remarquer dernièrement dans une discussion que le Rwanda se développe grâce aux ressources  de notre pays. Je lui ai demandé s’il pouvait m’assurer que le Congo ne tirait absolument rien de l’exploitation de ses ressources et que tout lui était pris par les étrangers. Je lui ai demandé s’il pouvait m’assurer qu’aucun dirigeant congolais ne tire profit pour lui seul de l’exploitation de nos ressources. Si nous en tirons quelques miettes, qu’en faisons-nous ?

Quant à la question de savoir s’il y aurait des Congolais qui détestent le Congo. Je voudrai utiliser une analogie que je tire de la bible avant de vous y répondre. Il est écrit à peu près ceci : comment pouvez-vous prétendre aimer Dieu que vous ne voyez pas quand vous n’aimez pas l’homme que vous voyez ?  Dès lors, pensez-vous qu’un régime qui fait tirer sur les Congolais aime le Congo ? Pensez-vous qu’un régime qui laisse perpétrer des massacres et des crimes sur les Congolais et les Congolaises aime le Congo ? En d’autres mots, peut-on vraiment aimer le Congo sans aimer les Congolais ? Peut-on vraiment aimer le Congo quand les actes qu'on pose volontairement conduisent à sa destruction ?


El-Shaman a écrit:
Libre Examen a écrit:
[…]
Par contre je sais déjà d'avance que vous serez enchaîné un jour avec votre soi-disant négociation ou collaboration,comme ceux qui sont au pouvoir actuellement sont enchaîné par le même USA.Et les peuples va vous combattre en criant que vous lui avez menti avec des beaux discours avant les élections.Que vous avez dit ceci ou cela,mais vous n'avez pas tenu vos engagement,vous n'avez pas respectez votre parole,la situation ne change pas toujours,alors que vous et vos enfants vous êtes devenu riche.Et ce qui sera triste dans ce futur,vous allez envoyé la police Congolaise ou l'armée pour maté ceux qui oseront menacé les intérêts de USA et vos intérêts personnel.Vous allez même tabassé ou tué des journalistes en disant qu'ils exagèrent et qu'ils racontent n'importe quoi.Et ni les USA,ni l'UE ne va vous inquiété malgré le sang couler.,,SAUF,,,s'ils veulent vous remplacer un jour.Ils trouveront d'autres Congolais prêt à le croire (et il y a en encore beaucoup prêt à le croire) ,et là vos amis les Américain vont utilisaient vos méfaits,crimes,brutalité contre vous pour vous noyer.En ce moment là,eux ils chercheront à paraître comme des Anges compatissant auprès des peuples congolais.Comme des démocrates qui veulent aidé le Congo
N'oublions jamais ceci:LES AMÉRICAINS NE BLAGUES PAS QUAND IL S'AGIT DE LEUR INTÉRÊT.
ILS N'ONT PAS D'AMIS ET ILS SONT SANS PITIÉ VIS-À-VIS DE CEUX QUI PENSENT QU'ILS SONT LEURS AMIS PUISQU'ILS ONT MANGER ENSEMBLE.

Vous pensez sérieusement que je suis celui choisi par les Etats-Unis pour remplacer Joseph Kabila ?

Pour le reste, je vous dirai tout simplement que je choisirai encore ma situation actuelle plutôt que d’être riche au Congo et être le bourreau de mes compatriotes.

Je vous signale aussi qu’il y a des hommes d’Etat qui ont tenu tête aux Etats-Unis et qui ont tant bien que mal apporté quelques bonheurs à leurs peuples.


Dernière édition par Libre Examen le 16/12/2014, 9:26 pm, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  El-Shaman le 16/12/2014, 9:00 pm

Libre Examen a écrit:
Vous pensez sérieusement que je suis celui choisi par les Etats-Unis pour remplacer Joseph Kabila ?

Pour le reste, je vous dirai tout simplement que je choisirai encore ma situation actuelle plutôt que d’être riche au Congo et être le bourreau de mes compatriotes.

Je vous signale aussi qu’il y a des hommes d’Etat qui ont tenu tête aux Etats-Unis et qui ont tant bien que mal apporté quelques bonheurs à leurs peuples.

Ecoute-moi Ndeko.Je ne pense pas que Libre Examen ait été choisi par les Américain,ni d'ailleurs Troll.
C'est juste que votre point de vue par rapport aux USA,point de vue qui ne me paraît pas être la solution....
En rejetant celui-ci j'utilise juste votre nom puisque nous sommes dans un forum d'échange.
Tout comme si c'était Admin ou Mathilde ou Zobattant qui véhicule ces idées,j'allais cité leurs noms.
Cela ne veut pas dire que je m'attaque à toi personnellement ou à Troll.Je n'ai pas de compte à règles avec quelqu'un ici parce que je ne suis pas un politicien.Je ne suis qu'un mec ordinaire
Bon,je laisse tomber ces histoires de politique...
Tchusss comme disent les Allemand Cool

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Libre Examen le 16/12/2014, 9:23 pm

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
Mathilde a écrit:Strategie du chaos et du mensonge vu par Code 243.
Le livre de Patrick Mbeko et Honore Ngbanda est passe aux cribles par Franck MBULA.


[...]

No comment !!!

Y'a-t-il propos, dans cette vidéo, qui ne pourrait m'être attribué ? Je crois avoir déjà abondé, en long et en large, dans le même sens que Monsieur Franck Mbula.

J'ajouterai encore ceci : Monsieur Honoré Ngbanda affirme bien dans ses vidéos que Museveni l'avait mis au courant de son projet d'assurer la domination Tutsis dans la région, y compris le Congo. Et ceci pendant que Ngbanda était le chef des services de renseignements.

Le plus étonnant devant des telles déclarations, c'est le silence de la classe politique congolaise. Ils ne s'en alarment, ne s'en inquiètent pas et ne demandent aucune explication.

LE,

Je n'ai hélas toujours pas lu l'ouvrage de Ngbanda et Mbeko mais permettez-moi quand même deux ou trois questions bien naïves à partir de vos commentaires, ceux des autres comme celui que vous citez ci-dessus que vous approuvez et que personnellement je n'ai visionné qu'en partie mais aussi ceux d'autres comme la recension assez élaborée faite par Musavuli, un compatriote dont les analyses sont plutôt "reconnues" et que j'ai affichée ci-haut !

1° Observez-vous une différence d'analyse et surtout d'angle de vue entre les compte-rendus de nos deux amis, Mbula et Musavuli et si oui laquelle ?
2° Qu'apporteriez-vous comme commentaires à l'endroit de Musavuli comme vous l'avez déjà fait envers Mbula ?
3° Lequel des prismes adoptés par ces deux tendances de critique vous semble rendre le mieux compte du message de fond voulu par les auteurs et quel angle d'analyse vous semble apporter plus de clarté à la situation géostratégique de notre pays qu'ont voulu décrire les auteurs ?

4° Subsidiairement en quoi la qualité de Ngbanda, acteur pas négligeable dans la gestion de notre pays pendant une bonne partie de la dictature de Mobutu rend sa démonstration de ce qu'ils appellent "stratégie du chaos et du mensonge" adoptée par les puissants de ce monde face à notre pays, moins crédible ?
Et que pensez-vous au passage de cette thèse de fond qui est la leur au delà des omissions et/ou inexactitudes ici là et/ou insuffisances (que vous ayez lu ou non le livre, il est entendu qu'elles ne manquent pas...) ?

5° Si je m'avançais à appliquer à Ngbanda cet adage "nul n'est prophète dans son pays" ou cet autre selon lequel "lorsque le sage désigne la lune, le moins avisé ne voit que son doigt qui la montre" diriez-vous que c'est bien excessif ou inexact parce que quelqu'un qui a tant "fauté" dans le passé comme lui ne peut point se convertir en déchiffreur, ne peut arriver à nous montrer une voie valable ou ceci ou cela ?
6° Et enfin que me répondriez-vous si je m'interrogeais a propos de nous Congolais : nous affectionnons inutilement à d'abord régler des comptes entre nous en place de chercher à nous rassembler efficacement, piochant les bonnes recettes chez les uns et les autres, qui soient-ils, pourvu que ces dernières s'appliquent à mieux refonder notre pauvre patrie bien en panne après un demi-siècle de souveraineté ?



Compatriotiquement!

Je crois avoir déjà, plus ou moins, répondu ici et là dans mes différentes interventions aux questions vous me posez. Monsieur Franck Mbula et les deux journalistes qui mènent l’entrevue y ont aussi répondu.

Monsieur Honoré Ngbanda n’est ni le premier ni le seul a abordé la situation actuelle sous l’angle sous lequel il l’aborde. L’abbé Pierre Mbelu l’aborde aussi sous le même angle. L'abbé Pierre Mbelu peut également faire une compilation de ses interventions et faire un livre. Monsieur Franck Mbula a cité beaucoup d’autres auteurs dont Charles Onana. Ces analyses tendent souvent à occulter les responsabilités locales pour tout rejeter sur les visées impériaslistes des grandes puissances dont principalement les Etats-Unis, la France et l’Angleterre.  Cet angle qui se base sur une grille néo-marxiste pour expliquer les situations comme celle que vit notre pays. Même si c’est l’angle prédominant auquel recourent généralement les Africains pour expliquer les situations dans lesquels se retrouvent bien des pays africains, il y a d’autres grilles possibles. On peut aussi aborder la question sous un angle néo-libéral ou encore sous un angle plus centriste.

Tout cela pour dire que malgré les prétentions de Monsieur Honoré Ngbanda, bien d’autres auteurs, parmi lesquels les Congolais, dénonçaient déjà la même chose. Ngbanda a cette particularité de focaliser son analyse sur la haine des Tutsis.

Dans son cas particulier, voilà quelqu’un qui proclame avoir été mis au courant de la stratégie du chaos et du mensonge qu’il dénonce, aujourd’hui, par Museveni pendant qu’il était chef des services de renseignement de notre pays. Sa mission, à ce qui me semble, devrait être de contrer cette stratégie du chaos et du mensonge qui se préparait contre notre pays d’autant plus qu’il en a été informé. Pourquoi ne l’a-t-il pas fait ? Monsieur Frank Mbula fait remarquer qu’en politique, il n’y a rien pour rien.

Quand par exemple le régime Mobutu laisse détériorer la situation qui prévalait entre les Tutsis-Banyamulenge et les autochtones du Kivu, agissait-il dans le cadre de cette stratégie du chaos et du mensonge ? (L’on sait que les mauvaises langues disent que Mobutu aurait été un agent de la CIA).

Quand ce même régime organise une épuration ethnique dans le Katanga, était-ce toujours dans le cadre de la stratégie du chaos et du mensonge ? Qui en étaient les acteurs ? Et qui sont ces puissances étrangères quise cachaient derrière eux ?

Qui se complaisent donc dans des règlements de compte ? Parlez-vous des Congolais en général ou de Ngbanda, son APARECO et sa radio bendele en particulier ? Si vous parlez des Congolais de façon générale, vous êtes bien un exemple du contraire. Vous comme bien d’autres Congolais avaient choisi de pardonner Ngbanda et de croire en sa repentance. Pourquoi tous les Congolais doivent vous suivre dans ce choix ?

Au juste, qui est vraiment déterminé à régler des comptes ? Ne serait-pas Ngbanda en tête ? Le bonhomme ne semble pas avoir changé d’après ce qui ressort de ce livre et des messages que livre sa radio bendele. Il est décidé, lorsqu’il prendra le pouvoir à revenir sur le parti unique et à éradiquer tous ceux qui ne pensent pas comme lui. C’est ce qui se répète tout le long des journées dans sa radio bendele.

Vous êtes donc entièrement libre d’ignorer, de nier et de refuser d’examiner les propres propos d’Honoré Ngbanda.


Dernière édition par Libre Examen le 16/12/2014, 10:29 pm, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Libre Examen le 16/12/2014, 9:32 pm

El-Shaman a écrit:
Libre Examen a écrit:
Vous pensez sérieusement que je suis celui choisi par les Etats-Unis pour remplacer Joseph Kabila ?

Pour le reste, je vous dirai tout simplement que je choisirai encore ma situation actuelle plutôt que d’être riche au Congo et être le bourreau de mes compatriotes.

Je vous signale aussi qu’il y a des hommes d’Etat qui ont tenu tête aux Etats-Unis et qui ont tant bien que mal apporté quelques bonheurs à leurs peuples.
Ecoute-moi Ndeko.Je ne pense pas que Libre Examen ait été choisi par les Américain,ni d'ailleurs Troll.
C'est juste que votre point de vue par rapport aux USA,point de vue qui ne me paraît pas être la solution....
En rejetant celui-ci j'utilise juste votre nom puisque nous sommes dans un forum d'échange.
Tout comme si c'était Admin ou Mathilde ou Zobattant qui véhicule ces idées,j'allais cité leurs noms.
Cela ne veut pas dire que je m'attaque à toi personnellement ou à Troll.Je n'ai pas de compte à règles avec quelqu'un ici parce que je ne suis pas un politicien.Je ne suis qu'un mec ordinaire
Bon,je laisse tomber ces histoires de politique...
Tchusss comme disent les Allemand Cool

Je vous ai dégouté à ce point ! Si ça peut vous apportez quelques consolations, sachez que, moi non plus, je ne suis pas un politicien. Et puis, je n'ai pas pensé que vous pensiez sérieusement que j'étais l'élu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Troll le 16/12/2014, 9:49 pm

Twisted Evil Mbuta Shaman

Vous n´avez pas encore compris notre "perception" La preuve? Vous citez Tshitshi.. Razz Cette negociation ne peut se faire avec un "congolais" unique, sans mandat de tous les congolais, même Tshitshi (s´il devenait Président ) ne peut pas "engager" la RDC á ce niveau où un traité de plus de 50 ans va lier la RDC et les USA

To banda na ebandeli: Ezali question ya ba congolais nionso... Notre perception est que cette question doit connaitre un "débat" démocatique au sein du Parlement et ensuite, dans une conférence entre les parlementaires et les membres de la societé civile..
Après un "consensus", une delegation qui va representer le Congo peut se retrouver autour d´une table de negociation


Nous avons parlé rapidement de la famille royale Seoud en Arabie Séoudite...où on retrouve un bon exemple (luka na Wikipedia ) Bien que l´Arabie Séoudite n´est qu´un royaume composée de moins des "tribus" que le Congo, le Traité signé avec les USA est toujours en vigeur et depuis les saoudiens ont retounés ce traité en leu faveur...
S´il faut comparer la situation économique, financière et sécuritaire de l´Arabie Séoudite avec certains pays Arabes du Golfe, vous allez convenir avec nous que ce traité a été benefique pour les saoudiens á long terme study


Une fois de plus, il ne s´agit pas d´une "famille", d´un parti politique ou d´un leader politique..qui peut oser engager le Congo..Nous parlons d´une decision par consensus de tous les congolais..


TO ZO ZELA PROPOSITION NA YO.

Mister Shaman, o zo proposer nini? Tant que USA e ko continuer ko piller ba ressources ya Congo, ko imposer ba dictateur, ko povoquer ba guerres, solution oyo yo o za na ngo..partager na biso

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Troll le 16/12/2014, 10:06 pm

El-Shaman a écrit:
"Moi je ne suis pas un diplomate,je suis un RÉVOLUTIONNAIRE ! Ce que je dis,je le dis clairement et sincèrement ! LES NÉGOCIATIONS font partie de leur TACTIQUE. Ce sont des négociations pour voir s'il est envisageable de négocier,des discussions afin de pouvoir exposer davantage leur gesticulation de SUPERPUISSANCE aux yeux du monde entier.CES NÉGOCIATIONS SONT DES RUSES"
UNITE DE MAKILA NA BISO PONA EKOLO.... L'ENNEMIS EST LOCALISÉ  ENGAGEONS LE COMBAT !    ENGANGEONS LE COMBAT
DJOZARHO ! DJOZARHO ! tac tac tac tac tac.....yoka LOKITO  
TALA FILM :



@ MES EXCUSES MAIS....


Faites un peu des recherches...La dernière fois que l´aviation militaire de l´IRAF (Iran Air Force) était en action cyclops en Irak contre la fameuse Etat Islamique, les pilotes iraniens étaient au commande des F-5 Phantom (Les mêmes F-5 Phantom que Mobutu avait refusé..et avait preferé les Mirages..to ko beta lisolo oyo mokolo mosusu)

Vous serez surpris de decouvrir que l´Iran possede un nombre respectable des F-5 Phantom, des F-14, des hélico Cobra, des C-130 Hercules ect herités du Shah...
Oyebi lisusu lisolo ya "Iran Gate" cyclops cyclops cyclops Vous decouvrirez que l´Iran possede une grande reserve des pièces de rechange pour ces équipements..via Israel..lors de l´Iran Gate pirat pirat

Entre les lignes, ne soyez pas si naifs..L´Iran est entrain de "negocier" avec les USA depuis l´époque de Reagan tongue et son armée possede des materiels made in US... Ces techniciens du nucleaire en Iran avaient été formés aux USA pendant le règne du Shah..
Ne soyez pas surpris de voir l´Iran retourner dans le camp des USA dans un avenir proche @ @ @

Votre solution, c´est l´extermination des congolais, dans une guerre où nous ne pouvons pas gagner?

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  ndonzwau le 17/12/2014, 1:34 am

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:[...]

LE,

Je n'ai hélas toujours pas lu l'ouvrage de Ngbanda et Mbeko mais permettez-moi quand même deux ou trois questions bien naïves à partir de vos commentaires, ceux des autres comme celui que vous citez ci-dessus que vous approuvez et que personnellement je n'ai visionné qu'en partie mais aussi ceux d'autres comme la recension assez élaborée faite par Musavuli, un compatriote dont les analyses sont plutôt "reconnues" et que j'ai affichée ci-haut !

1° Observez-vous une différence d'analyse et surtout d'angle de vue entre les compte-rendus de nos deux amis, Mbula et Musavuli et si oui laquelle ?
2° Qu'apporteriez-vous comme commentaires à l'endroit de Musavuli comme vous l'avez déjà fait envers Mbula ?
3° Lequel des prismes adoptés par ces deux tendances de critique vous semble rendre le mieux compte du message de fond voulu par les auteurs et quel angle d'analyse vous semble apporter plus de clarté à la situation géostratégique de notre pays qu'ont voulu décrire les auteurs ?

4° Subsidiairement en quoi la qualité de Ngbanda, acteur pas négligeable dans la gestion de notre pays pendant une bonne partie de la dictature de Mobutu rend sa démonstration de ce qu'ils appellent "stratégie du chaos et du mensonge" adoptée par les puissants de ce monde face à notre pays, moins crédible ?
Et que pensez-vous au passage de cette thèse de fond qui est la leur au delà des omissions et/ou inexactitudes ici là et/ou insuffisances (que vous ayez lu ou non le livre, il est entendu qu'elles ne manquent pas...) ?

5° Si je m'avançais à appliquer à Ngbanda cet adage "nul n'est prophète dans son pays" ou cet autre selon lequel "lorsque le sage désigne la lune, le moins avisé ne voit que son doigt qui la montre" diriez-vous que c'est bien excessif ou inexact parce que quelqu'un qui a tant "fauté" dans le passé comme lui ne peut point se convertir en déchiffreur, ne peut arriver à nous montrer une voie valable ou ceci ou cela ?
6° Et enfin que me répondriez-vous si je m'interrogeais a propos de nous Congolais : nous affectionnons inutilement à d'abord régler des comptes entre nous en place de chercher à nous rassembler efficacement, piochant les bonnes recettes chez les uns et les autres, qui soient-ils, pourvu que ces dernières s'appliquent à mieux refonder notre pauvre patrie bien en panne après un demi-siècle de souveraineté ?

Compatriotiquement!

Je crois avoir déjà, plus ou moins, répondu ici et là dans mes différentes interventions aux questions vous me posez. Monsieur Franck Mbula et les deux journalistes qui mènent l’entrevue y ont aussi répondu.

Monsieur Honoré Ngbanda n’est ni le premier ni le seul a abordé la situation actuelle sous l’angle sous lequel il l’aborde. L’abbé Pierre Mbelu l’aborde aussi sous le même angle. L'abbé Pierre Mbelu peut également faire une compilation de ses interventions et faire un livre. Monsieur Franck Mbula a cité beaucoup d’autres auteurs dont Charles Onana. Ces analyses tendent souvent à occulter les responsabilités locales pour tout rejeter sur les visées impériaslistes des grandes puissances dont principalement les Etats-Unis, la France et l’Angleterre.  Cet angle qui se base sur une grille néo-marxiste pour expliquer les situations comme celle que vit notre pays. Même si c’est l’angle prédominant auquel recourent généralement les Africains pour expliquer les situations dans lesquels se retrouvent bien des pays africains, il y a d’autres grilles possibles. On peut aussi aborder la question sous un angle néo-libéral ou encore sous un angle plus centriste.

Tout cela pour dire que malgré les prétentions de Monsieur Honoré Ngbanda, bien d’autres auteurs, parmi lesquels les Congolais, dénonçaient déjà la même chose. Ngbanda a cette particularité de focaliser son analyse sur la haine des Tutsis.

Dans son cas particulier, voilà quelqu’un qui proclame avoir été mis au courant de la stratégie du chaos et du mensonge qu’il dénonce, aujourd’hui, par Museveni pendant qu’il était chef des services de renseignement de notre pays. Sa mission, à ce qui me semble, devrait être de contrer cette stratégie du chaos et du mensonge qui se préparait contre notre pays d’autant plus qu’il en a été informé. Pourquoi ne l’a-t-il pas fait ? Monsieur Frank Mbula fait remarquer qu’en politique, il n’y a rien pour rien.

Quand par exemple le régime Mobutu laisse détériorer la situation qui prévalait entre les Tutsis-Banyamulenge et les autochtones du Kivu, agissait-il dans le cadre de cette stratégie du chaos et du mensonge ? (L’on sait que les mauvaises langues disent que Mobutu aurait été un agent de la CIA).

Quand ce même régime organise une épuration ethnique dans le Katanga, était-ce toujours dans le cadre de la stratégie du chaos et du mensonge ? Qui en étaient les acteurs ? Et qui sont ces puissances étrangères quise cachaient derrière eux ?

Qui se complaisent donc dans des règlements de compte ? Parlez-vous des Congolais en général ou de Ngbanda, son APARECO et sa radio bendele en particulier ? Si vous parlez des Congolais de façon générale, vous êtes bien un exemple du contraire. Vous comme bien d’autres Congolais avaient choisi de pardonner Ngbanda et de croire en sa repentance. Pourquoi tous les Congolais doivent vous suivre dans ce choix ?

Au juste, qui est vraiment déterminé à régler des comptes ? Ne serait-pas Ngbanda en tête ? Le bonhomme ne semble pas avoir changé d’après ce qui ressort de ce livre et des messages que livre sa radio bendele. Il est décidé, lorsqu’il prendra le pouvoir à revenir sur le parti unique et à éradiquer tous ceux qui ne pensent pas comme lui. C’est ce qui se répète tout le long des journées dans sa radio bendele.

Vous êtes donc entièrement libre d’ignorer, de nier et de refuser d’examiner les propres propos d’Honoré Ngbanda.

Dommage, LE : à tort ou à raison je ne me retrouve pas dans vos réponses...
Ainsi je croyais avoir posé ma problématique à un niveau moins personnalisé et vous, vous ne faites qu'y revenir jusqu'à me voir pardonner un Ngbanda alors que je n'ai dans mes principes à ne pardonner qui que soit parmi les Congolais de je ne sais quel crime imprescriptible...
Je ne tente que de juger les actes de nos hommes publics à l'aune de leurs propositions, actes et résultats pour le pays; je m'abstiendrais toujours de comme qui dirait régler des comptes personnels...
Qui serais-je, qui serais-je devenu si en plus je dois m'arroger de les pardonner ou de les envoyer au gibet comme le premier "combattant aradjical" enragé qui tire à hue et dia sur tout celui qui porte ombrage au Président élu ?

En passant, ma naïve requête était double ou même triple; elle portait :
1° sur votre jugement sur la critique que font les uns et les autres sur le livre de Ngbanda & Mbeko, en l'occurrence sur les deux tendances que je crois avoir perçu représentées par Mbula et Musavuli...
1bis° accessoirement votre jugement de fond sur la thèse du livre qui n'est surtout pas "néo-marxiste" comme vous l'insinuez mais anti-capitaliste libéral (c'est à s'imaginer que la Russie et la Chine ou encore le Brésil ou d'autres qui s'opposent aujourd'hui à la puissance américaine ou alliée (européenne !) le font sur une base idéologique marxiste vs capitaliste; quelle erreur monumentale, tous s'opposent sur fond de (parts de) marché où l'éventuelle idéologie communisante n'est plus qu'une vieille lune ou de consommation domestique)...
Mbelu, lui comme quelques rares vieux "tiers-mondistes" base son analyse sur des dogmes brunis de marxisme qu'ils recyclent au besoin en "altermondialisme" mais Ngbanda, Mbeko et beaucoup d'élites africaines brocardent la domination impérialiste sur des bases bien libérales, bien capitalistiques sans aucune illusion collectiviste genre "soviet suprême"...

2° sur la validité d'une critique par Ngbanda du "chaos constructeur" qu'ils décrivent alors que lui y a participé en suppôt complice (larbin, diraient d'autres) dans le passé...
En effet, au delà à mon pauvre avis, la thèse du livre est une montée de plus sur le front de la responsabilisation de l'élite africaine face aux enjeux géostratégiques dont ils sont l'objet et qu'ils continuent à subir, Ngbanda ou pas c'est un apport "intellectuel et stratégique" significatif (juste dommage pour le ton scolaire et le contexte trop domestique d'où Ngbanda l'émet souvent, (je vous dirai demain après avoir lu ce dernier pour y répondre complètement)); comment la jugez-vous ? C'est aussi simple !

3° sur votre jugement général des voies et moyens qu'empruntent les Congolais pour débattre entre eux en vue de trouver ensemble les bonnes bases de leur combat pour le développement; rien à voir avec une course au premier ou l'unique qui aurait les bonnes recettes vs d'autres qui disent ou font la même chose !


Tant pis, je resterai sur ma soif quant à tous ces points et ferai avec ce non-dialogue : il y'a hélas dans la vie des impasses aussi bêtes dont il faut attendre le déblocage bien plus tard qu'on aurait souhaité...
Et en attendant que je le lise moi même, resterai dans la ligne de la critique de Musavuli plutôt que de Mbula et de la vôtre que je trouve pour ma part tendancieuse et stérile !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  zobattants le 17/12/2014, 4:04 am

ndonzwau a écrit:


Dommage, LE : à tort ou à raison je ne me retrouve pas dans vos réponses...
Ainsi je croyais avoir posé ma problématique à un niveau moins personnalisé et vous, vous ne faites qu'y revenir jusqu'à me voir pardonner un Ngbanda alors que je n'ai dans mes principes à ne pardonner qui que soit parmi les Congolais de je ne sais quel crime imprescriptible...
Je ne tente que de juger les actes de nos hommes publics à l'aune de leurs propositions, actes et résultats pour le pays; je m'abstiendrais toujours de comme qui dirait régler des comptes personnels...
Qui serais-je, qui serais-je devenu si en plus je dois m'arroger de les pardonner ou de les envoyer au gibet comme le premier "combattant aradjical" enragé qui tire à hue et dia sur tout celui qui porte ombrage au Président élu ?

En passant, ma naïve requête était double ou même triple; elle portait :
1° sur votre jugement sur la critique que font les uns et les autres sur le livre de Ngbanda & Mbeko, en l'occurrence sur les deux tendances que je crois avoir perçu représentées par Mbula et Musavuli...
1bis° accessoirement votre jugement de fond sur la thèse du livre qui n'est surtout pas "néo-marxiste" comme vous l'insinuez mais anti-capitaliste libéral (c'est à s'imaginer que la Russie et la Chine ou encore le Brésil ou d'autres qui s'opposent aujourd'hui à la puissance américaine ou alliée (européenne !) le font sur une base idéologique marxiste vs capitaliste; quelle erreur monumentale, tous s'opposent sur fond de (parts de) marché où l'éventuelle idéologie communisante n'est plus qu'une vieille lune ou de consommation domestique)...
Mbelu, lui comme quelques rares vieux "tiers-mondistes" base son analyse sur des dogmes brunis de marxisme qu'ils recyclent au besoin en "altermondialisme" mais Ngbanda, Mbeko et beaucoup d'élites africaines brocardent la domination impérialiste sur des bases bien libérales, bien capitalistiques sans aucune illusion collectiviste genre "soviet suprême"...

2° sur la validité d'une critique par Ngbanda du "chaos constructeur" qu'ils décrivent alors que lui y a participé en suppôt complice (larbin, diraient d'autres) dans le passé...
En effet, au delà à mon pauvre avis, la thèse du livre est une montée de plus sur le front de la responsabilisation de l'élite africaine face aux enjeux géostratégiques dont ils sont l'objet et qu'ils continuent à subir, Ngbanda ou pas c'est un apport "intellectuel et stratégique" significatif (juste dommage pour le ton scolaire et le contexte trop domestique d'où Ngbanda l'émet souvent, (je vous dirai demain après avoir lu ce dernier pour y répondre complètement)); comment la jugez-vous ? C'est aussi simple !

3° sur votre jugement général des voies et moyens qu'empruntent les Congolais pour débattre entre eux en vue de trouver ensemble les bonnes bases de leur combat pour le développement; rien à voir avec une course au premier ou l'unique qui aurait les bonnes recettes vs d'autres qui disent ou font la même chose !


Tant pis, je resterai sur ma soif quant à tous ces points et ferai avec ce non-dialogue : il y'a hélas dans la vie des impasses aussi bêtes dont il faut attendre le déblocage bien plus tard qu'on aurait souhaité...
Et en attendant que je le lise moi même, resterai dans la ligne de la critique de Musavuli plutôt que de Mbula et de la vôtre que je trouve pour ma part tendancieuse et stérile !

Compatriotiquement!

UN seul mot: Clozaril...
il (le vieux) a oublie de prendre sa dose quotidienne...

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  El-Shaman le 17/12/2014, 9:52 am

Libre Examen a écrit:
Je vous ai dégouté à ce point ! Si ça peut vous apportez quelques consolations, sachez que, moi non plus, je ne suis pas un politicien. Et puis, je n'ai pas pensé que vous pensiez sérieusement que j'étais l'élu.
Laughing Laughing LaughingOk !
Oui, en te lisant hier j'avais vraiment cru que tu l'avais pensé sérieusement avec ton point "?"...Voila pourquoi j'étais un peu dégoutté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Troll le 17/12/2014, 4:52 pm

Libre Examen a écrit:[...]


Monsieur Honoré Ngbanda n’est ni le premier ni le seul a abordé la situation actuelle sous l’angle sous lequel il l’aborde. L’abbé Pierre Mbelu l’aborde aussi sous le même angle. L'abbé Pierre Mbelu peut également faire une compilation de ses interventions et faire un livre. Monsieur Franck Mbula a cité beaucoup d’autres auteurs dont Charles Onana. Ces analyses tendent souvent à occulter les responsabilités locales pour tout rejeter sur les visées impériaslistes des grandes puissances dont principalement les Etats-Unis, la France et l’Angleterre.  

sunny Cet angle qui se base sur une grille néo-marxiste pour expliquer les situations comme celle que vit notre pays. Même si c’est l’angle prédominant auquel recourent généralement les Africains pour expliquer les situations dans lesquels se retrouvent bien des pays africains, il y a d’autres grilles possibles. On peut aussi aborder la question sous un angle néo-libéral ou encore sous un angle plus centriste.

LA GRILLE NEO-MAXISTE


Page 635 LUDO MARTENS drunken drunken affraid

Troll a été très supris de decouvrir une citation de Ludo Martens dans l´ouvrage...surtout quand l´un des auteurs est "spécialiste" formé en Occident pendant la guerre froide pour combattre les "marxistes" du genre Ludo Martens drunken bounce bounce

...Comme le fait remarquablement observer l´historien belge (marxiste sunny ) "Jamais les États-Unis ou l´Union Européenne ne financeront la ¤¤forme cubaine de démocratie populaire qui permet aux travailleurs d´imposer réellement leur volonté..." drunken drunken

Si c´est Mbeko qui a placé cette citation, nous serons quand surpris de decouvrir un congolais intégré au Canada qui peut admettre...cette étrange affirmation sur la "forme cubaine de démocratie populaire" sunny sunny Il suffit aux deux auteurs de passer un weekend á la Havane (Cuba) pour voir la misère des travailleurs cubains...et le luxe dans lequel vivent ceux qui sont au pouvoir:albino: drunken bounce bounce Pire, cette démocratie populaire qui est une forme de "monachie" où Raul le petit frère de Castro peut tout simplement "heriter" du pouvoir:drunken:



¤¤...Les puissances impérialistes appellent "démocratisation", la création de plusieurs partis néocoloniaux qui mangent tous des mains des puissances extérieures et de la grande bourgeoisie locale...
bounce bounce bounce


Page 75 Les "Consultations Populaires"


Mr Ngbanda ne se souvient plus d´avoir été l´un des stratèges qui a activement financer la création de plusieurs partis politiques dans les années ´90 afin d´affaiblir et de destabiliser l´opposition drunken drunken sunny sunny

Néo-marxiste. et démocratie

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Libre Examen le 17/12/2014, 8:10 pm

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:[...]

LE,

[…]

[…]
Vous êtes donc entièrement libre d’ignorer, de nier et de refuser d’examiner les propres propos d’Honoré Ngbanda.

Dommage, LE : à tort ou à raison je ne me retrouve pas dans vos réponses...
Ainsi je croyais avoir posé ma problématique à un niveau moins personnalisé et vous, vous ne faites qu'y revenir jusqu'à me voir pardonner un Ngbanda alors que je n'ai dans mes principes à ne pardonner qui que soit parmi les Congolais de je ne sais quel crime imprescriptible...
Je ne tente que de juger les actes de nos hommes publics à l'aune de leurs propositions, actes et résultats pour le pays; je m'abstiendrais toujours de comme qui dirait régler des comptes personnels...
Qui serais-je, qui serais-je devenu si en plus je dois m'arroger de les pardonner ou de les envoyer au gibet comme le premier "combattant aradjical" enragé qui tire à hue et dia sur tout celui qui porte ombrage au Président élu ?

En passant, ma naïve requête était double ou même triple; elle portait :
1° sur votre jugement sur la critique que font les uns et les autres sur le livre de Ngbanda & Mbeko, en l'occurrence sur les deux tendances que je crois avoir perçu représentées par Mbula et Musavuli...
1bis° accessoirement votre jugement de fond sur la thèse du livre qui n'est surtout pas "néo-marxiste" comme vous l'insinuez mais anti-capitaliste libéral (c'est à s'imaginer que la Russie et la Chine ou encore le Brésil ou d'autres qui s'opposent aujourd'hui à la puissance américaine ou alliée (européenne !) le font sur une base idéologique marxiste vs capitaliste; quelle erreur monumentale, tous s'opposent sur fond de (parts de) marché où l'éventuelle idéologie communisante n'est plus qu'une vieille lune ou de consommation domestique)...
Mbelu, lui comme quelques rares vieux "tiers-mondistes" base son analyse sur des dogmes brunis de marxisme qu'ils recyclent au besoin en "altermondialisme" mais Ngbanda, Mbeko et beaucoup d'élites africaines brocardent la domination impérialiste sur des bases bien libérales, bien capitalistiques sans aucune illusion collectiviste genre "soviet suprême"...

2° sur la validité d'une critique par Ngbanda du "chaos constructeur" qu'ils décrivent alors que lui y a participé en suppôt complice (larbin, diraient d'autres) dans le passé...
En effet, au delà à mon pauvre avis, la thèse du livre est une montée de plus sur le front de la responsabilisation de l'élite africaine face aux enjeux géostratégiques dont ils sont l'objet et qu'ils continuent à subir, Ngbanda ou pas c'est un apport "intellectuel et stratégique" significatif (juste dommage pour le ton scolaire et le contexte trop domestique d'où Ngbanda l'émet souvent, (je vous dirai demain après avoir lu ce dernier pour y répondre complètement)); comment la jugez-vous ? C'est aussi simple !

3° sur votre jugement général des voies et moyens qu'empruntent les Congolais pour débattre entre eux en vue de trouver ensemble les bonnes bases de leur combat pour le développement; rien à voir avec une course au premier ou l'unique qui aurait les bonnes recettes vs d'autres qui disent ou font la même chose !

Tant pis, je resterai sur ma soif quant à tous ces points et ferai avec ce non-dialogue : il y'a hélas dans la vie des impasses aussi bêtes dont il faut attendre le déblocage bien plus tard qu'on aurait souhaité...
Et en attendant que je le lise moi même, resterai dans la ligne de la critique de Musavuli plutôt que de Mbula et de la vôtre que je trouve pour ma part tendancieuse et stérile !

Compatriotiquement!

Pour la peine que cela vaut, veillons quand même nous répéter : Vous êtes entièrement libre d’ignorer, de nier et de refuser d’examiner les propres propos du général De Gaule congolais, le Saint-Honoré Ngbanda élu par Dieu, selon la revelation, lui faite par Dieu lui-même, pour libérer et sauver le Congo. C’est la voie de Dieu. Il ne peut y avoir voie plus constructive. Elle est toute tracée. Elle est droite. Elle est nette. Elle est objective. Elle est judicieuse. Elle est juste. Elle est parfaite.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  ndonzwau le 17/12/2014, 9:05 pm

Troll a écrit:
Libre Examen a écrit:[...]

Monsieur Honoré Ngbanda n’est ni le premier ni le seul a abordé la situation actuelle sous l’angle sous lequel il l’aborde. L’abbé Pierre Mbelu l’aborde aussi sous le même angle. L'abbé Pierre Mbelu peut également faire une compilation de ses interventions et faire un livre. Monsieur Franck Mbula a cité beaucoup d’autres auteurs dont Charles Onana. Ces analyses tendent souvent à occulter les responsabilités locales pour tout rejeter sur les visées impériaslistes des grandes puissances dont principalement les Etats-Unis, la France et l’Angleterre.  

sunny Cet angle qui se base sur une grille néo-marxiste pour expliquer les situations comme celle que vit notre pays. Même si c’est l’angle prédominant auquel recourent généralement les Africains pour expliquer les situations dans lesquels se retrouvent bien des pays africains, il y a d’autres grilles possibles. On peut aussi aborder la question sous un angle néo-libéral ou encore sous un angle plus centriste.

LA GRILLE NEO-MAXISTE

Page 635 LUDO MARTENS drunken drunken affraid

Troll a été très supris de decouvrir une citation de Ludo Martens dans l´ouvrage...surtout quand l´un des auteurs est "spécialiste" formé en Occident pendant la guerre froide pour combattre les "marxistes" du genre Ludo Martens drunken bounce bounce

...Comme le fait remarquablement observer l´historien belge (marxiste sunny ) "Jamais les États-Unis ou l´Union Européenne ne financeront la ¤¤forme cubaine de démocratie populaire qui permet aux travailleurs d´imposer réellement leur volonté..." drunken drunken

Si c´est Mbeko qui a placé cette citation, nous serons quand surpris de decouvrir un congolais intégré au Canada qui peut admettre...cette étrange affirmation sur la "forme cubaine de démocratie populaire" sunny sunny Il suffit aux deux auteurs de passer un weekend á la Havane (Cuba) pour voir la misère des travailleurs cubains...et le luxe dans lequel vivent ceux qui sont au pouvoir:albino: drunken bounce bounce Pire, cette démocratie populaire qui est une forme de "monachie" où Raul le petit frère de Castro peut tout simplement "heriter" du pouvoir:drunken:



¤¤...Les puissances impérialistes appellent "démocratisation", la création de plusieurs partis néocoloniaux qui mangent tous des mains des puissances extérieures et de la grande bourgeoisie locale...
bounce bounce bounce


Page 75 Les "Consultations Populaires"


Mr Ngbanda ne se souvient plus d´avoir été l´un des stratèges qui a activement financer la création de plusieurs partis politiques dans les années ´90 afin d´affaiblir et de destabiliser l´opposition drunken drunken sunny sunny

Néo-marxiste. et démocratie

Marxisme et démocratie ! Marxisme et anti-impérialisme !
Curieuse coïncidence que d'en parler aujourd'hui où une des puissantes citadelles résiduelles du communisme, Cuba, est en voie d'être "prise" par son pire ennemi, les Usa !
Pragmatisme, souci d’efficacité, realt politik oblige ?

Monsieur Barach Hussein OBAMA et le camarade Raul CASTRO veulent ouvrir un nouveau chapitre de l'histoire mondiale avec la fin de la fin de la Guerre froide non par la force mais sur un impératif socio-économique et diplomatique mutuel(?) !
Curieux aussi que ce le soit au moment ou la Chine, une autre ancienne citadelle communiste convertie au capitalisme d'Etat ravit la place de la première puissance économique (nominale et non vraiment effective au niveau de l'habitant !) aux Etats-Unis !
Et à côté néanmoins le rouble russe s'effondre !
Du coup Obama ne peut s'empêcher de clamer victorieux(!?) "Todos somos Americanos, nous sommes tous Américains" !


J'ai déjà eu à parler de ces notions ici mais ma culture marxiste est si élémentaire que notre "marxiste en chef, le camarade Ngonga Ebeta Te National en parlerait mieux que moi !
Je sais à peine et encore que pour le marxisme surtout version léniniste, je crois, la démocratie reste une construction bourgeoise que la lutte des classes devra à terme remplacer par la "dictature" du prolétariat...

Je sais aussi par ma petite culture historique que le marxisme a réussi chronologiquement et idéologiquement à privatiser l'anti-impérialisme : non seulement idéologiquement il avait un substrat objectif meilleur pour définir l'anti-impérialisme mais aussi historiquement le capitalisme euro-américain a représenté et représente encore l'impérialisme colonisateur et dominateur de par le monde alors que sur le terrain la réalité de la domination n'exige en soi aucune idéologie !
La ruée chinoise actuelle n'en parcourt pas par exemple moins l'Afrique pour ses intérêts comme hier et toujours la colonisation et le néocolonialisme volontiers euro-américains !




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  ndonzwau le 18/12/2014, 5:16 am

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:[...]

LE,

[…]

[…]
Vous êtes donc entièrement libre d’ignorer, de nier et de refuser d’examiner les propres propos d’Honoré Ngbanda.

Dommage, LE : à tort ou à raison je ne me retrouve pas dans vos réponses...
Ainsi je croyais avoir posé ma problématique à un niveau moins personnalisé et vous, vous ne faites qu'y revenir jusqu'à me voir pardonner un Ngbanda alors que je n'ai dans mes principes à ne pardonner qui que soit parmi les Congolais de je ne sais quel crime imprescriptible...
Je ne tente que de juger les actes de nos hommes publics à l'aune de leurs propositions, actes et résultats pour le pays; je m'abstiendrais toujours de comme qui dirait régler des comptes personnels...
Qui serais-je, qui serais-je devenu si en plus je dois m'arroger de les pardonner ou de les envoyer au gibet comme le premier "combattant aradjical" enragé qui tire à hue et dia sur tout celui qui porte ombrage au Président élu ?

En passant, ma naïve requête était double ou même triple; elle portait :
1° sur votre jugement sur la critique que font les uns et les autres sur le livre de Ngbanda & Mbeko, en l'occurrence sur les deux tendances que je crois avoir perçu représentées par Mbula et Musavuli...
1bis° accessoirement votre jugement de fond sur la thèse du livre qui n'est surtout pas "néo-marxiste" comme vous l'insinuez mais anti-capitaliste libéral (c'est à s'imaginer que la Russie et la Chine ou encore le Brésil ou d'autres qui s'opposent aujourd'hui à la puissance américaine ou alliée (européenne !) le font sur une base idéologique marxiste vs capitaliste; quelle erreur monumentale, tous s'opposent sur fond de (parts de) marché où l'éventuelle idéologie communisante n'est plus qu'une vieille lune ou de consommation domestique)...
Mbelu, lui comme quelques rares vieux "tiers-mondistes" base son analyse sur des dogmes brunis de marxisme qu'ils recyclent au besoin en "altermondialisme" mais Ngbanda, Mbeko et beaucoup d'élites africaines brocardent la domination impérialiste sur des bases bien libérales, bien capitalistiques sans aucune illusion collectiviste genre "soviet suprême"...

2° sur la validité d'une critique par Ngbanda du "chaos constructeur" qu'ils décrivent alors que lui y a participé en suppôt complice (larbin, diraient d'autres) dans le passé...
En effet, au delà à mon pauvre avis, la thèse du livre est une montée de plus sur le front de la responsabilisation de l'élite africaine face aux enjeux géostratégiques dont ils sont l'objet et qu'ils continuent à subir, Ngbanda ou pas c'est un apport "intellectuel et stratégique" significatif (juste dommage pour le ton scolaire et le contexte trop domestique d'où Ngbanda l'émet souvent, (je vous dirai demain après avoir lu ce dernier pour y répondre complètement)); comment la jugez-vous ? C'est aussi simple !

3° sur votre jugement général des voies et moyens qu'empruntent les Congolais pour débattre entre eux en vue de trouver ensemble les bonnes bases de leur combat pour le développement; rien à voir avec une course au premier ou l'unique qui aurait les bonnes recettes vs d'autres qui disent ou font la même chose !

Tant pis, je resterai sur ma soif quant à tous ces points et ferai avec ce non-dialogue : il y'a hélas dans la vie des impasses aussi bêtes dont il faut attendre le déblocage bien plus tard qu'on aurait souhaité...
Et en attendant que je le lise moi même, resterai dans la ligne de la critique de Musavuli plutôt que de Mbula et de la vôtre que je trouve pour ma part tendancieuse et stérile !

Compatriotiquement!

Pour la peine que cela vaut, veillons quand même nous répéter : Vous êtes entièrement libre d’ignorer, de nier et de refuser d’examiner les propres propos du général De Gaule congolais, le Saint-Honoré Ngbanda élu par Dieu, selon la revelation, lui faite par Dieu lui-même, pour libérer et sauver le Congo. C’est la voie de Dieu. Il ne peut y avoir voie plus constructive. Elle est toute tracée. Elle est droite. Elle est nette. Elle est objective. Elle est judicieuse. Elle est juste. Elle est parfaite.

 cyclops cyclops cyclops


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Mathilde le 18/12/2014, 10:56 pm

Honoré Ngbanda est accusé de plagiat à propos du livre co-écrit avec Patrick MBEKO. « STRATEGIE DU CHAOS ET DU MENSONGE » Une plainte est déposée à Londres COM
par Roger BONGOS, Rédacteur en chef ( Afrique Rédaction )




Honoré Ngbanda est accusé de plagiat à propos du livre co-écrit avec Patrick MBEKO. « STRATEGIE DU CHAOS ET DU MENSONGE » Une plainte est déposée à Londres et une démission refusée de Monsieur MULOPO par Ngdanda

La case APARECO, brûle et se consume à petit feu avec cette fameuse histoire qui cristallise toute l’actualité politico-littéraire de la République Démocratique du Congo. On ne cesse de le dire depuis plusieurs années que celui qui représente l’APERECO n’est que le reflet d’une grande imposture. La preuve est là !

Quand on intitule un livre, avec des vocables qui s’approcheraient, s'apparenteraient au comportement de celui qui l’a co-écrit, on plonge dans le surréalisme et on s’enferme dans son propre piège « STRATEGIE DU CHAOS ET DU MENSONGE ». Le Poker mensonge ! , Mais qui ment à qui ?

L’intitulé du livre est très alléchant, mais on se rend vite compte, contre mauvaise fortune bon coeur, de la supercherie non de son co-auteur, Patrick MBEKO qui a le mérite d’être objectif, mais de celui qui se fait passer, comme l’artisan de cet ouvrage, Honoré NGBANDA, qui d’après les informations sures émanant de ses proches, qui m’ont contacté là où je suis à l’étranger, serait dans « la merde » avec un procès au cul…

Un procès est en cours, intenté par un de ses membres résidant à Londres, où d’ailleurs je viens de passer un court séjour, afin d’interdire la vente de ce livre qui crée des remous, de controverses souvent stériles au sein de la communauté congolaise avec une tension unitive, sans intérêt et malsaine. Vous conviendrez avec moi, avec l’assurance de mes propos, de n’est pas utiliser le conditionnel, étant donné de la fiabilité de ces informations.

Dans le train qui m’emmenait de Londres et Bruxelles, j’ai pris la peine, avec un mal fou, à ingurgiter quelques passages « indigestes, alambiqués », de l’ouvrage épais comme un bottin co-écrit par NGBANDA. J’ai d’ailleurs relevé quelques points qui me paraissent essentiels, qui dans la logique de choses, je ferai part à mes lecteurs d’ici là pour qu’ils soient édifiés, non pour provoquer une avalanche d'insultes, mais d'instaurer un débat critique et constructif.

Une certaine incohérence, relevée entre autre par Abraham Luakabuanga (voir vidéo) à propos de la partie écrite, par celui qui instrumentalise souvent ce combat dans les fins qu’on connait. Je tiens à attirer votre attention que serai d’une grande impartialité pour n’est tronquer l’essence même, et la démarche des « auteurs » de ce livre qui au demeurant veulent, nous faire passer comme message. A la lecture de la première partie de cet ouvrage, je n’ai malheureusement pas encore les éléments probants, qui me confortent dans l’idée qu’ils font des révélations. C’est du café réchauffé !

La pomme de discorde qui a failli emporter ce qui reste de l’APARECO, c’est tout d’abord, la lettre de démission adressée à Honoré NGBANDA, par Monsieur MULOPO en écrivant, un parchemin de 5 pages à celui qu’il qualifie indirectement d’après ses propos, d’imposteur à propos de quelques passages reprises dans ce fameux livre qui appartiendraient à celui-ci. Il exhibe ses preuves à qui veut l'entendre, et qu’il compte d'ailleurs, publier d’dorénavant comme mémoire.

Certaines affirmations que Ngbanda exhibe avec fierté, selon mes sources, ont été l’œuvre de cet homme qui ne veut plus travailler avec Honoré NGBANDA (le traitre) et décide de jeter l’éponge, parce que son nom n’a jamais été mentionné qu'une seule fois dans ce livre, où il réclame à cor et cri, la paternité de quelques passages de ce fameux bouquin…

Honoré Ngbanda voyant son bateau fantôme chavire, supplie monsieur MULOPO de n’est pas mettre cette affaire sur la place publique. Mais le mal est fait ! Le livre en question ne parle même pas des passages empruntés à ce brillant monsieur MULOPO. La réparation ne peut se faire que par la justice, pour atténuer cet affront littéraire…

De même pour celui que je tais le nom, un ancien de la radio Bendele qui habite à Londres. Sans détour, il emprunte, le chemin des tribunaux. Furieux également du plagiat de ce monsieur (copier/coller) qui en définitive cause beaucoup de dégâts dans ce combat au regard de sa haine instrumentée par ses multiples médias, décriés fondamentalement par la communauté exclusivement congolaise dans son ensemble.

Une plainte est consignée à Londres à ce jour, et que Honoré NGBANDA devrait se justifier devant la justice de ses turpitudes avérées à la lumière des preuves que ce plaignant vient de présenter à son avocat et transmises au juge qui tranchera cette affaire en comparution en urgence. Ce qu’on appelle en France, « le jugement en référé »…

Pourquoi, ce brillant garçon de MBEKO s’est approché de ce sulfureux personnage, aux mœurs peu recommandables et d’une incurie qui a poussé les ennemis de l’Est, de nous envahir avec en quelque sorte, sa bénédiction ?

Ce qui est sûr et évident, Patrick MBEKO s’est habillé en blanc pour rentrer dans la boue de Ngbanda avec cette nouvelle affaire de plagiat !

Quand on chasse le naturel, il revient au galop avec cette histoire, qui met APARECO dans un tourbillon et au centre d’une grave crise sans précédent. Une crise qui ne cesse de prendre l’ampleur après le départ fracassant de ses cadres, en commençant par Abraham LUAKABUANGA vilipendé d’une manière honteuse, homme qui a qu'à même hypothéqué sa maison aux Etats Unis, pour ce combat avec l’incorrigible Honoré NGBANDA. BENI APARECO France, désabusé de ce qu’il avait vécu au sein de cet appareil qui broie la vitalité et la fougue de ses compatriotes dans la quête d’état de droit en RDC, ne veut plus parler de ce combat.

Maman MOSEKA n’en parlons pas. Le brillant Pasteur SHUNGU, ancien Secrétaire Général de l’APARECO, menacé autrefois par les fous de Ngbanda de mettre le feu sur son église, s’il ose dire la vérité de ce qu’il sait de cette secte…Il se tu à jamais, peur de représailles et ne veut plus entendre parler de ce combat. Quel gâchis ! Le Pasteur MAKOLO, désabusé lui aussi par les mensonges et manipulations de Ngbanda, embrassera Kabila, la mort dans l’âme et la surprise générale à cause de ce pitoyable personnage.

Et enfin, le cas de Rolain MENA, qui a servi durant 10 années de disette, au sein de ce clan orienté vers le culte de la personnalité, non pour (par) idéal étriqué, mais il a servi sa patrie dans un patriotisme effréné qu'on lui reconnait. Pour Ngbanda, tout est bon pour que son narcissisme soit mis en évidence et le résultat est là, à la lumière de cette retentissante affaire de plagiat. Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude...Sont-ils tous mauvais, ces gens-là qui, à force de leur conviction ont servi APARECO ?

Voilà, lorsqu’on court sans idéal vers le pouvoir qu’on n’aura pas d’ailleurs, on applique les méthodes odieuses, sans scrupule pour y arriver, quitte à sacrifier ceux qui sont, les vrais architectes de l’édifice à l’occurrence, Papa MULOPO et celui qui vient de porter plainte à Londres.

Ce qui est sûr, avec une certaine certitude, le mal est fait. La frustration est telle que nulle n’est peut, panser cette plaie béante, faite sur les corps des messieurs MULOPO et celui qui grimace de colère à Londres. Est- ce que, les signes de la fin d’une époque de manipulation ? L’avenir nous le dire, c’est simplement, une question de temps…

Quelque soit la durée de la nuit, le soleil apparaitra, fin de citation.

A suivre

Roger BONGOS
RDC


http://www.afriqueredaction.com/2014/12/honore-ngbanda-est-accuse-de-plagiat-a-propos-du-livre-co-ecrit-avec-patrick-mbeko-strategie-du-chaos-et-du-mensonge-une-plainte.htm

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Libre Examen le 19/12/2014, 2:01 am

Mathilde a écrit:Honoré Ngbanda est accusé de plagiat à propos du livre co-écrit avec Patrick MBEKO. « STRATEGIE DU CHAOS ET DU MENSONGE » Une plainte est déposée à Londres COM
par Roger BONGOS, Rédacteur en chef ( Afrique Rédaction )




Honoré Ngbanda est accusé de plagiat à propos du livre co-écrit avec Patrick MBEKO. « STRATEGIE DU CHAOS ET DU MENSONGE » Une plainte est déposée à Londres et une démission refusée de Monsieur MULOPO par Ngdanda

La case APARECO, brûle et se consume à petit feu avec cette fameuse histoire qui cristallise toute l’actualité politico-littéraire de la République Démocratique du Congo. On ne cesse de le dire depuis plusieurs années que celui qui représente l’APERECO n’est que le reflet d’une grande imposture. La preuve est là !

Quand on intitule un livre, avec des vocables qui s’approcheraient, s'apparenteraient au comportement de celui qui l’a co-écrit, on plonge dans le surréalisme et on s’enferme dans son propre piège « STRATEGIE DU CHAOS ET DU MENSONGE ». Le Poker mensonge ! , Mais qui ment à qui ?

L’intitulé du livre est très alléchant, mais on se rend vite compte, contre mauvaise fortune bon coeur, de la supercherie non de son co-auteur, Patrick MBEKO qui a le mérite d’être objectif, mais de celui qui se fait passer, comme l’artisan de cet ouvrage, Honoré NGBANDA, qui d’après les informations sures émanant de ses proches, qui m’ont contacté là où je suis à l’étranger, serait dans « la merde » avec un procès au cul…

Un procès est en cours, intenté par un de ses membres résidant à Londres, où d’ailleurs je viens de passer un court séjour, afin d’interdire la vente de ce livre qui crée des remous, de controverses souvent stériles au sein de la communauté congolaise avec une tension unitive, sans intérêt et malsaine. Vous conviendrez avec moi, avec l’assurance de mes propos, de n’est pas utiliser le conditionnel, étant donné de la fiabilité de ces informations.

Dans le train qui m’emmenait de Londres et Bruxelles, j’ai pris la peine, avec un mal fou, à ingurgiter quelques passages « indigestes, alambiqués », de l’ouvrage épais comme un bottin co-écrit par NGBANDA. J’ai d’ailleurs relevé quelques points qui me paraissent essentiels, qui dans la logique de choses, je ferai part à mes lecteurs d’ici là pour qu’ils soient édifiés, non pour provoquer une avalanche d'insultes, mais d'instaurer un débat critique et constructif.

Une certaine incohérence, relevée entre autre par Abraham Luakabuanga (voir vidéo) à propos de la partie écrite, par celui qui instrumentalise souvent ce combat dans les fins qu’on connait. Je tiens à attirer votre attention que serai d’une grande impartialité pour n’est tronquer l’essence même, et la démarche des « auteurs » de ce livre qui au demeurant veulent, nous faire passer comme message. A la lecture de la première partie de cet ouvrage, je n’ai malheureusement pas encore les éléments probants, qui me confortent dans l’idée qu’ils font des révélations. C’est du café réchauffé !

La pomme de discorde qui a failli emporter ce qui reste de l’APARECO, c’est tout d’abord, la lettre de démission adressée à Honoré NGBANDA, par Monsieur MULOPO en écrivant, un parchemin de 5 pages à celui qu’il qualifie indirectement d’après ses propos, d’imposteur à propos de quelques passages reprises dans ce fameux livre qui appartiendraient à celui-ci. Il exhibe ses preuves à qui veut l'entendre, et qu’il compte d'ailleurs, publier d’dorénavant comme mémoire.

Certaines affirmations que Ngbanda exhibe avec fierté, selon mes sources, ont été l’œuvre de cet homme qui ne veut plus travailler avec Honoré NGBANDA (le traitre) et décide de jeter l’éponge, parce que son nom n’a jamais été mentionné qu'une seule fois dans ce livre, où il réclame à cor et cri, la paternité de quelques passages de ce fameux bouquin…

Honoré Ngbanda voyant son bateau fantôme chavire, supplie monsieur MULOPO de n’est pas mettre cette affaire sur la place publique. Mais le mal est fait ! Le livre en question ne parle même pas des passages empruntés à ce brillant monsieur MULOPO. La réparation ne peut se faire que par la justice, pour atténuer cet affront littéraire…

De même pour celui que je tais le nom, un ancien de la radio Bendele qui habite à Londres. Sans détour, il emprunte, le chemin des tribunaux. Furieux également du plagiat de ce monsieur (copier/coller) qui en définitive cause beaucoup de dégâts dans ce combat au regard de sa haine instrumentée par ses multiples médias, décriés fondamentalement par la communauté exclusivement congolaise dans son ensemble.

Une plainte est consignée à Londres à ce jour, et que Honoré NGBANDA devrait se justifier devant la justice de ses turpitudes avérées à la lumière des preuves que ce plaignant vient de présenter à son avocat et transmises au juge qui tranchera cette affaire en comparution en urgence. Ce qu’on appelle en France, « le jugement en référé »…

Pourquoi, ce brillant garçon de MBEKO s’est approché de ce sulfureux personnage, aux mœurs peu recommandables et d’une incurie qui a poussé les ennemis de l’Est, de nous envahir avec en quelque sorte, sa bénédiction ?

Ce qui est sûr et évident, Patrick MBEKO s’est habillé en blanc pour rentrer dans la boue de Ngbanda avec cette nouvelle affaire de plagiat !

Quand on chasse le naturel, il revient au galop avec cette histoire, qui met APARECO dans un tourbillon et au centre d’une grave crise sans précédent. Une crise qui ne cesse de prendre l’ampleur après le départ fracassant de ses cadres, en commençant par Abraham LUAKABUANGA vilipendé d’une manière honteuse, homme qui a qu'à même hypothéqué sa maison aux Etats Unis, pour ce combat avec l’incorrigible Honoré NGBANDA. BENI APARECO France, désabusé de ce qu’il avait vécu au sein de cet appareil qui broie la vitalité et la fougue de ses compatriotes dans la quête d’état de droit en RDC, ne veut plus parler de ce combat.

Maman MOSEKA n’en parlons pas. Le brillant Pasteur SHUNGU, ancien Secrétaire Général de l’APARECO, menacé autrefois par les fous de Ngbanda de mettre le feu sur son église, s’il ose dire la vérité de ce qu’il sait de cette secte…Il se tu à jamais, peur de représailles et ne veut plus entendre parler de ce combat. Quel gâchis ! Le Pasteur MAKOLO, désabusé lui aussi par les mensonges et manipulations de Ngbanda, embrassera Kabila, la mort dans l’âme et la surprise générale à cause de ce pitoyable personnage.

Et enfin, le cas de Rolain MENA, qui a servi durant 10 années de disette, au sein de ce clan orienté vers le culte de la personnalité, non pour (par) idéal étriqué, mais il a servi sa patrie dans un patriotisme effréné qu'on lui reconnait. Pour Ngbanda, tout est bon pour que son narcissisme soit mis en évidence et le résultat est là, à la lumière de cette retentissante affaire de plagiat. Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude...Sont-ils tous mauvais, ces gens-là qui, à force de leur conviction ont servi APARECO ?

Voilà, lorsqu’on court sans idéal vers le pouvoir qu’on n’aura pas d’ailleurs, on applique les méthodes odieuses, sans scrupule pour y arriver, quitte à sacrifier ceux qui sont, les vrais architectes de l’édifice à l’occurrence, Papa MULOPO et celui qui vient de porter plainte à Londres.

Ce qui est sûr, avec une certaine certitude, le mal est fait. La frustration est telle que nulle n’est peut, panser cette plaie béante, faite sur les corps des messieurs MULOPO et celui qui grimace de colère à Londres. Est- ce que, les signes de la fin d’une époque de manipulation ? L’avenir nous le dire, c’est simplement, une question de temps…

Quelque soit la durée de la nuit, le soleil apparaitra, fin de citation.

A suivre

Roger BONGOS
RDC


http://www.afriqueredaction.com/2014/12/honore-ngbanda-est-accuse-de-plagiat-a-propos-du-livre-co-ecrit-avec-patrick-mbeko-strategie-du-chaos-et-du-mensonge-une-plainte.htm

MULOPO ? C'est ce monsieur qui, si je me trompe, affirmait sur radio bendele que Vital Kamerhe est un Rwandais-Tutsis.

Mulopo et Ngbanda, c'est bonnet blanc, blanc bonnet.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LECTURE DE L´OUVRAGE "Stratégie du chaos et du mensonge"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum