Les ministeres politises' et non effectifs en RDC, encore et toujours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les ministeres politises' et non effectifs en RDC, encore et toujours

Message  regarder et bien voir le 14/12/2014, 4:55 am

Je me lamente encore que jusqu'aujourdhui en RDC les postes ministeriels sont offerts par raison d'allegiance et de soutien au chef president. Ainsi un ministere ne saura jamais etre effectif tant que cette manie perdure. A` voir Thomas Luhaka dans un poste de PTC/nouvelles technologies de l'information (NTI), ca revele du clientelisme dans l'Appareil de l'Etat; un Thomas Luhaka qui n'a rien en tete de technologie ni des sciences appliquees'. Pourquoi au fait il est la`? Il n'est pas le seul dans cette irregularite', il y a plusieurs exemples. dans les gouvernements precedents: nous avons eu un pharmacien ministre de la defense, nous avons eu des juristes aux postes ne correspondant pas a` leurs professions. Kambinga du Mlc juriste aussi si je ne me trompe pas, se trouvant aujourdhui dans l'Industrie. Je ne sais pas si c'est de quelle industrie au sens propre. Il n y a qu'en RDC ou` il y a cette situation complaisante.

Pourquoi il est imperatif d'avoir un ministre au ministere correspondant a` sa profession et competences techniques? Un ministre est un haut-fonctionnaire de l'Etat qui doit avoir une vision precise et un programe technique clair et des objectifs pour l'avancement et le developpement du secteur de l'Etat ayant trait avec son ministere. Quand on ne comprend rien de cette profession et de ce secteur, comment peut-on avoir une vision et des objectifs ordonnes' pour l'avancement et le developpement de ce secteur? je me pose la question. Que connait Luhaka de nouvelles technologies de l'information pour qu'il gere bien et mieux les differents objectifs et solutions dans ce ministere?
Par exemple un nouveau ministre de l'urbanisme et infrastructures peut dire que ma vision pour ce nouveau ministere est que dans 4 ans la RDC doit avoir un premier code de construction renforce' ou un recueil de standardization ou` l'Etat impose le minimum sur telles pratiques, telles methods, telles procedures et telles capacites'. Ce n'est qu'un professionnel plein d'experience devenu ministre par meritocratie qui peut avoir des objectifs coherents, effectifs et anticipantifs dans un ministere, dans un secteur du pays, ainsi developpe' l'Etat dans ce domaine.

Le role d'un ministre c'est de prendre des decisions sur des questions des sujets cruciaux de son ministere ou de son ce secteur . A` ce titre, un Thomas Luhaka qui n'a pas de connaissances sur les NTI, comment peut-il concevoir, apercevoir et repondre par exemple sur la consomption de l'energie des centres des donnees' et de traitement des informations, sur le cout de la formation professionnelle, sur la liaison et la compatibilite' avec l'exterieur. Tout ca demontre comment et combien on a besoin d'un ministre ayant la meme profession que son ministere afin de bien gerer, de mieux repondre et mieux decider sur tous les sujets techniques et professionnels survenant dans son ministere. Et avec ca, je ne vois pas comment Luhaka peut etre a` mesure de repondre a` cela lui qui n'a rien de sciences appliquees' et de techniques. Voila` a` mon avis une autre raison pour laquelle la RDC ne marche pas. On a a` la tete des personnes inappropriees' aux taches et besoins, leur place devrait etre ailleurs selon leurs qualifications. Tant que les postes et les ministeres s'offrent sans tenir compte de la capacite' et competences du nomine' en rapport avec ce poste et ce ministere, le gouvernement ne sera jamais satisfaisant.

Pourquoi Kabila n'a pas nomme' quelqu'un comme Delphin Kyibua? Ce dernier a presente' tout un programe de nouvelles technologies pour la RDC. La reponse est simple, c'est parce que Mr Kyibwa du PNR quoique tres competent dans le domaine ne va rien apporter politiquement a` Kabila; tandis que placer un haut-cadre du Mlc a` ce poste, pourrait amener le Mlc aux concertations nationales, pourrait amener le Mlc a` participer au gouvernement de cohesion nationale (comme c'est fait) ainsi sauver la face du regime. Donc en RDC le ministere ne se donne jamais sur base des qualifications propres a` ce ministere, mais sur base d'allegiances politiques. Or en Occident comme aux Etats-Unis par exemple, le ministere s'octroie premierement sur base des qualifications et professionalisme en rapport avec le ministere ou secteur, puis deuxiemement sur base des prises de position politique. En RDC c'est l'inverse et pire quand la prise de position politique plait au chef, on ne va pas tenir compte rigoureusement de ses capacites' et qualifications. Yango wana la RDC est tres loin de devenir un pays au sens proper du mot.

Regarder et bien voir
Theories et Applications des Mathematiques et Mecaniques dans les constructions

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ministeres politises' et non effectifs en RDC, encore et toujours

Message  Mwana Ya Lola le 14/12/2014, 5:57 am

Non.

Un ministre est un politicien, pas un technicien.

Le ministre n'est la que pour donner une orientation politique; c'est à l'administration, qui, en principe, dispose de la compétence technique, de transformer cette orientation politique en réalité.

Le ministre doit néanmoins être suffisamment être intelligent pour comprendre les grands enjeux de son secteur.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ministeres politises' et non effectifs en RDC, encore et toujours

Message  regarder et bien voir le 14/12/2014, 7:31 am

Mwana Ya Lola a écrit:Non.

Un ministre est un politicien, pas un technicien.

Le ministre n'est la que pour donner une orientation politique; c'est à l'administration, qui, en principe, dispose de la compétence technique, de transformer cette orientation politique en réalité.

Le ministre doit néanmoins être suffisamment être intelligent pour comprendre les grands enjeux de son secteur.

Mr muana ya loola, je vois que tu as repondu par impulsion sans bien lire.

1) dans mon argument jai dit qu un ministre doit avoir une vision technique precise et des objectifs clairs. Dites moi alors comment quelqu un peut amener une vision technique precise (jai mm donner l exemple d un ministre d urbarnisme) sans etre du domaine? Je te signale que ma definition du role d un ministre est moins rigoureuse sur le plan technique. Au niveau Occidental la barre est tellement elevee' qu avoir un ministre de la defense un pharmacien comme dans les gouvernements precedents en Rdc, pcq il a besoin seulement de donner une orientation politique selon ton entendement, revele de la mediocrite'.

2) pourquoi en Occident cest plus la competence technique a` la matiere qui est visee' , et chez nous ca doit etre le contraire? Ne confondons pas les choses. L actuel ministre francais des comptes et finance a une maitrise en geographie, a` part l histoire, plus il a ajoute' les sciences politiques et l administration. Je crois que 2 de ses etudes le rendent deja competent pour son ministere. Le ministre de l energie des etats-unis, je t informe qu il est un physicien nucleaire, le ministre de la justice holder nest pas un educateur ni un electronicien mais un avocat de longues dates. Meme au Gabon, Senegal si je ne me trompe pas les ministeres ne s offrent pas par politique mais plutot par correspondance a` son domaine et puis quand on accepte l orientation politique du chef, ca cest en deuxieme position.

3) je crois vraiment que tu n as pas du tout reflechi. Ton argument colle pour un president de la republique ou un premier-ministre. Eux n ont pas du tout besoin de tout connaitre ou d etre professionnel comme tel, ils sont la` pour animer l'Etat et le pays afin que chacun et chaque secteur du pays fonctionne sous un systeme ou mecanisme etabli. Mais apprend aujourdhui qu un ministre est patron d un domaine du pays, normallement avant d arriver la`, il doit avoir beaucoup de connaissances et d experiences dans ce domaine, car celui qui doit repondre aux questions et prendre des decisions etablir des programes. Il doit etre a` la hauteur du departement ou du secteur dont il est cense' diriger. Celui qui doit rendre compte au peuple, ce serait abberant qu il reponde "ce nest pas moi qui avais decide', cest mon secretaire, pcq moi mon travail cest tout simplement de signer des contrats et d autoriser". Cest vraiment abberant ce genre d excuses. On est habitue' au clientelisme et la complaisance. Ou` le ministre est la` gonfle', il attend des aventurieux blancs en cravate lui proposer des marches'. Des qu il a son pourcentage et celui de son president qu il a nomme', il signe. Et ca s appelle etre ministre dans la republique mediocratique du congo.

Regarder et bien voir

La Rdc toujours la mediocrite', malheureusement certains parmi nous trouve ca normal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ministeres politises' et non effectifs en RDC, encore et toujours

Message  Jim KK le 14/12/2014, 5:34 pm

Dans la politique malheureusement ou heureusement, il y a d´autres critères et règles qui prennent le devant. Ce n´est pas seulement au Congo mais aussi partout ailleurs.

J´ai soutenu cet argument une fois sur ce forum et je disais que :
La politique est le seul « métier » au monde ou on peut trouver les diplômés  de toutes les disciplines universitaires qui puissent exister dans n´importe quel ministère. Et même ceux qui n´ont même pas un petit diplôme de bac peuvent se retrouver dans la politique.

Il y a quelques année nous avions ici en RFA un ministre des affaires étrangères et vice chancelier qui avait fait dans sa vie seulement une petite formation d´un an en coiffure. C´est un ancien du parti de « verts » en RFA. Le monsieur a codirigé l´Allemagne pendant 8 ans jusqu´en 2007.
____________________

Par ce que nous sommes en occident et pour la plus part d´entre nous l´occident est une référence. Jetons un coup œil en France et en RFA, deux pays développés et reconnus mondialement puissants économiquement.

Voici le gouvernement français (avec biographie de chaque ministre)

http://www.gouvernement.fr/composition-du-gouvernement

Christiane Taubira
Etudes : Sciences économiques
Fonction : Ministre de justice
Elle a été toujours dans le commerce, économie et quelque chose comme ca. Mais aujourd´hui ministre de justice

Emmanuel Macron
Etudes : Philosophie
Fonction : Ministre de l´Industrie
Ce monsieur de 37 ans a-t-il vraiment de part ses études de philosophie les compétences pour être désigné ministre de l´industrie ?? Je ne sais pas ! On verra le résultat ! Nous sommes dans la politique.

Regardons en RFA

http://www.bundesregierung.de/Webs/Breg/DE/Bundesregierung/Bundeskabinett/bundeskabinett.html

Sigmar Gabriel
Etudes : Sociologie et langues
Fonction : Ministre de l´économie et de l´énergie
Il n´a jamais travaillé comme économiste, depuis jusqu´aujourd´hui il fait de la politique !
La RFA manque des économistes au point de nommer monsieur Gabriel ministre de l´économie ???

Ursula von der Leyen
Etudes : Médecine
Fonction : Ministre de la défense
La RFA manque des anciens officiers au point de nommer madame von der Leyen (médecin par-dessus le marché) ministre de la défense ???

Hermann Gröhe
Etudes : Droit
Fonction : Ministre de la santé

Alors une petite conclusion
Les études faites ne correspondent pas toujours avec le ministère qu´on dirige. Ceci ne pas seulement valable pour la RDC mais pour tout pays sur cette planète. Ceux qui ont de l´expertise se trouvent dans l´administration ou dans le ministère. C´est mieux si celui qui dirige le ministère se trouve être du domaine, mais dans la politique il y a d´autres critères qui sont de fois « plus importants ».

Jim KK en RFA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ministeres politises' et non effectifs en RDC, encore et toujours

Message  El-Shaman le 14/12/2014, 5:49 pm

J'ai aussi la même vision que Muana Ya Lola et un tout petit peu JMKK sur cette affaire.
Dans la politique ce n'est pas notre diplôme qui doit faire notre poste ministériel.Un Jean Yves Le Drian qui est le ministre de la défense en France à un diplôme qui n'a RIEN avoir avec l'armée.Et pourtant,il s'en sorte bien.
Dans la politique même avoir un diplôme ne veut RIEN dire.Seul nous les Congolais avons encore tendance à croire que Grand Diplôme= Grand Politicien.
L'ancien président Brésilien Lulla n'avait pas fréquenté le banc de l'école,il n'avait pas de diplôme,et pourtant il s'en est bien sorti.Ce qu'il fait du Brésil,même son mentor Dilma Roussef n'arrive pas à l'égalé.
Juste pour dire que:On peut avoir tel ou tel diplôme et travaillé en politique dans un poste qui ne correspond pas à notre diplôme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ministeres politises' et non effectifs en RDC, encore et toujours

Message  regarder et bien voir le 14/12/2014, 7:16 pm

Totangaka pe baninga bien, ba ndeko. On ne parle pas de diplomes ici, mais nous trouvons mieux que les ministres exercent des ministeres correspondant a` leurs professions, cest beaucoup mieux.

Ci-dessus on vient de nous presenter la composition des ministres en allemagne, cest un choix. Mais dans certains pays ou dans certains postes, ils ont des ministres en competence professionnelle avec leurs ministeres. Pourquoi ne devons nous pas suivre cet exemple? Cest aussi question d un choix. Je crois que nous devons aimer de bons exemples a` suivre. Le ministre de l energie americain est un physicien nucleaire, certains ministres americains de defense furent des anciens haut-cadres de renseignement et des militaires professionnels et non a` la congolaise, les exemples sont en grand nombre.

Mais ici sur ce forum, vous insultez kabila illetre', incompetent, etc.. Donc vous insinuez qu il devait quand-meme avoir un diplome? Donc cherchons a` debattre avec les autres en essayant a` comprendre leur fond.
Peut-etre vous pouvez avoir raison pour l'Occident que ce nest pas du tout necessaire mon point de vue, mais au Congo on nomme pas des ministres propres a` leurs ministeres a` cause de vos raisons avancees', mais a` cause du clientelisme et de la complaisance selon lequels on va au gouveenement pour servir le chef president et comme recompense de la loyaute' au chef.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ministeres politises' et non effectifs en RDC, encore et toujours

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum