MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  LORD MBAKAMA le 23/12/2014, 3:08 pm

http://www.sangoyacongo.com/2014/12/la-premiere-photo-de-moise-katumbi.html


Dernière édition par LORD MBAKAMA le 24/12/2014, 1:28 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  ndonzwau le 23/12/2014, 6:21 pm

"Lubumbashi : "Moïse" accueilli en superstar!
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=9516
Après trois mois d’absence du pays "pour cause de maladie", le gouverneur de la Province du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, 50 ans, a regagné Lubumbashi mardi 23 décembre en provenance du Royaume-Uni via l’Afrique du Sud. Selon des témoins, le Jet privé transportant "Moïse" a atterri à l’aéroport international de la Luano vers 12 h00 locales soit 11h00 à Bruxelles. Katumbi devrait s’adresser à la population à la Place de la Poste.

"Du jamais vu! Du jamais vu!", répétait sans cesse un correspondant qui se trouvait dans le cortège du gouverneur. Joint au téléphone par la rédaction de Congo Indépendant, l’homme raconte : "C’est une foule immense qui est venue accueillir Moïse Katumbi ce midi. La ville de Lubumbashi est en ébullition. C’est un accueil digne d’un superstar". Il poursuit : "Le 30 juin 2014, le raïs a fait une démonstration de force militaire. Ce mardi 23 décembre, le Katanga, à travers les Lushois, a fait une démonstration de force citoyenne et populaire. Plusieurs représentants des forces politiques et sociales sont présents. Les joueurs de TP Mazembe et Lupopo sont là. C’est tout simplement de la folie ici. La foule venue accueillir Moïse représente le double de celle qui avait souhaité la bienvenue au président Tshisekedi de l’UDPS lors de la présidentielle de 2011. Je vous laisse imaginer...".

Selon certaines informations, "Joseph Kabila" est arrivé lundi 22 décembre à Lubumbashi. "Il se repose dans sa ferme située au Parc de Kundelungu", indique-t-on.
On signale que les "forces de sécurité" ont tenté mardi matin d’empêcher les Lushois d’atteindre l’aérogare de la Luano. "Les gens étaient bloqués au niveau du camp de la Régie des Voies Aériennes, raconte un habitant. La présence d’une foule de plus en plus immense a fini par contraindre les autorités policières et militaires à céder vers 9h00". "Moïse, Ule alitafuta kukuhuwa, tutamuhuwa", scandait la foule. Traduction: "Moïse, nous allons tuer celui qui a voulu te tuer". "Moïse Président!", entonnaient, sur un ton provocateur, d’autres sympathisants du gouverneur.

Moïse Katumbi regagne le pays après trois mois d’absence "pour cause de maladie". "Avoir raison trop tôt est un tort", a pu dire le Français Edgar Faure. Dans un article publié le 31 octobre dernier, l’auteur de ces lignes annonçait que le gouverneur du Katanga n’a pas été vu en public au chef-lieu de l’ex-Shaba depuis au moins un mois. On a entendu des réflexions du genre : " Congo Indépendant se livre désormais à l’intoxication". La réalité est là. Il se confirme que le "Gouv" a été suivre un "traitement" dans une clinique spécialisée à Londres.
Il est désormais clair que "Moïse" a eu de "graves soucis de santé". Est-il tiré d’affaire? Nul ne le sait à l’heure qu’il est. Etrangement, les autorités à Kinshasa sont restées muettes. Une confirmation, si besoin en était, que la santé des dirigeants reste un sujet tabou au Congo démocratique.

L’accueil réservé à Katumbi ne manquera pas d’exacerber le climat de suspicion qui fragilise la cohésion au sein de la fameuse "Majorité présidentielle" (MP). Il semble que des "personnalités katangaises", à quelques rares exceptions près, ont affirmé leur opposition à toute révision de la Constitution. C’était lors d’une réunion tenue dans la ferme du général François Olenga. Dans une récente interview accordée à Congo indépendant, l’avocat Jean-Claude Muyambo Kyassa, président du parti Scode (Solidarité congolaise pour la démocratie et le développement) a été formel : "Joseph Kabila doit quitter le pouvoir le 19 décembre 2016".
Pendant ce temps, "Moïse", lui, est suspecté par "ses amis" et autres "super faucons" de la MP, de lorgner sur le fauteuil présidentiel en 2016. L’intéressé se tait dans toutes les langues. "Quelqu’un tente désespérément de mettre Moïse Katumbi hors course", remarque un confrère Lushois. Qui? A cette question, notre interlocuteur semble se gratter le cuir chevelu.

Absent pendant trois mois, Katumbi a sans doute appris que ses "amis politiques" de la MP "complotaient" contre les gens de sa "race". Selon des sources parlementaires, le président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku et quelques «durs» de la Kabilie tentent de formaliser l’inéligibilité de tous les "sangs mêlés". Il faudra, selon le projet, être «Congolais de père et de mère» pour être prétendant à la présidentielle de 2016.
Il est 14h00 à Bruxelles (15 h00 à L’shi) au moment où ces lignes sont bouclées. Le cortège de Katumbi vient d’atteindre la place dite "Carrefour". L’avion transportant le gouverneur a atterri vers 12 h00 locales... Un meeting est prévu à la Place de la Poste."



"RDC: Moïse Katumbi est arrivé à Lubumbashi
° http://radiookapi.net/actualite/2014/12/23/rdc-moise-katumbi-est-arrive-lubumbashi/
Le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, est de retour au Katanga après près de trois mois passés à l’étranger. A sa descente d’avion à l’aéroport international de la Luano Lubumbashi, mardi 23 décembre, il a été accueilli  par le  président de l’assemblée provinciale et plusieurs personnalités de la  province. Il n’a fait aucune déclaration à son arrivée.
Le gouverneur du Katanga doit tenir un discours à la grande Place de la poste.


La veille de son arrivée, des médias, leaders politiques, célébrités sportives et plusieurs habitants de la ville ont été mobilisés par les autorités politico-administratives pour préparer l’accueil de Moïse Katumbi.
C’est depuis près de trois mois que Moïse Katumbi séjournait en dehors du pays. Sur les réseaux sociaux et dans certains médias, des rumeurs diverses avaient circulé sur ce séjour prolongé loin de sa province.
Officiellement, aucune explication n’a été donnée au sujet de cette absence prolongée du gouverneur.
Certaines sources prétendent cependant que Katumbi s’était rendu à Londres en Grande Bretagne pour se faire soigner."



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Jim KK le 23/12/2014, 9:22 pm

M. Katumbi peut être le prochain président de la RDC!
Je le souhaite vraiment.

Wapi Jean-Claude Muyambo????????? Laughing Laughing Laughing Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Troll le 23/12/2014, 10:59 pm

Sad MUYAMBO

sejourne en Europé..entrain de prendre langue...comme Katumbi pendant deux mois Very Happy Votre "cousin" ministre de la santé n´a pas d´images á montrer? Surprised Surprised Surprised Il est poutant en visite de propagande au Katanga Cool Cool

En attendant de voir Katumbi quitter la majorité...

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Hiro-Hito le 23/12/2014, 11:27 pm

Troll a écrit:
En attendant de voir Katumbi quitter la majorité...

Y'a mm pas a attendre. Si c qu'on rapporte est vrai (mm par BBC), ce sont ses propres potes de l'AMP qui vont lui chercher noise et peut etre precipiter son depart, bazalaka ba expert cote "tirer et puis poser des questions apres"

http://www.bbc.co.uk/afrique/region/2014/12/141223_drc_lubumbashi_katumbi

http://7sur7.cd/new/katumbi-et-kabila-cest-la-rupture/

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Jim KK le 24/12/2014, 12:22 am

Troll a écrit:Sad MUYAMBO

sejourne en Europé..entrain de prendre langue...comme Katumbi pendant deux mois Very Happy  Votre "cousin" ministre de la santé n´a pas d´images á montrer? Surprised Surprised Surprised Il est poutant en visite de propagande au Katanga Cool Cool

En attendant de voir Katumbi quitter la majorité...

S´il quitte la majorité nous le soutiendrons toujours!!!
Je ne vois pas un opposant actuellement qui pourra barrer la route à ce monsieur.
Et les comba tuffis et Ngbanda?? Qu´est-ce qu´ils disent.

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Jim KK le 24/12/2014, 12:31 am

Moise Katumbi dit non au : 3ème faux Penalty ou 3ème faux mandat du président Joseph Kabila?


Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  ndonzwau le 24/12/2014, 4:38 am

"RDC : démonstration de force de Moïse Katumbi à Lubumbashi
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-demonstration-de-force-de-moise-katumbi-a-lubumbashi/
Retour remarqué du gouverneur du Katanga ce mardi dans sa province, après trois mois d’absence. Plusieurs milliers de personnes ont accueilli Moïse Katumbi dans une mise en scène millimétrée pour celui que l’on présente comme un possible rival du président Joseph Kabila.


Moïse Katumbi à sa descente d’avion mardi 23 décembre 2014 





Les rumeurs le disaient malade, victime d’une tentative d’empoisonnement et en soins intensifs à Londres depuis trois mois, mais le gouverneur du Katanga est apparu rayonnant à sa descente d’avion dans son fief de Lubumbashi, ce mardi. Dans une mise scène soigneusement préparée, Moïse Katumbi a été accueilli par une foule imposante avant de prendre la parole, place de la Poste, au centre de la capitale minière. Les bains de foule sont une habitude pour l’homme d’affaires Katumbi, également à la tête du club de football de la ville, le Tout Puissant Mazembe. Mais aujourd’hui ce retour « quasi présidentiel » résonne étrangement dans un pays agité par le débat sur la modification constitutionnelle et le possible maintient au pouvoir du président Joseph Kabila après 2016.

Allusion à la révolution burkinabè

Les signaux étaient nombreux pour ceux qui voulaient décrypter un message politique dans ce retour très préparé et très médiatique de Moïse Katumbi à Lubumbashi. Dès la descente de l’avion, le gouverneur, tout sourire, était accueilli par le président de l’Assemblée provinciale du Katanga, Gabriel Kyungu, lui aussi très opposé à tout changement constitutionnel. Car, si le patron du Tout Puissant Mazembe, a toujours été un soutien sans faille du président Joseph Kabila, en 2006 et en 2011, Moïse Katumbi avait fait fuiter sa désapprobation de toute réforme constitutionnelle permettant à Joseph Kabila et briguer un troisième mandat. Dans son discours, place Moïse Tshombe, Katumbi a d’abord demandé une minute de recueillement pour toutes les victimes en RDC, avant d’appeler les Congolais des provinces à « s’aimer les uns les autres ». Autre message plein de sous-entendus, Moïse Katumbi a fait allusion au « courage du peuple burkinabé qui a mené à bon port la révolution ». La chute de Blaise Compaoré, fin octobre, avait été très observée en République démocratique du Congo (RDC). A Ouagadougou, le président burkinabé a été renversé après avoir voulu modifier la Constitution pour pouvoir rester dans son fauteuil… comme projette peut-être de le faire Joseph Kabila, selon l’opposition congolaise.

Un sérieux rival à Kabila ?

Dans cette période d’incertitude politique, le nom de Moïse Katumbi revient sur toutes les lèvres,  comme un possible prétendant à la succession de Joseph Kabila. L’homme possède de nombreux atouts : jeune, riche, populaire, président du plus important club de foot congolais, Moïse Katumbi vient aussi de la riche province minière du Katanga, véritable« coffre fort » du Congo et forte pourvoyeuse de voix lors des élections. Autant d’avantages, qui font de Moïse, un rival sérieux du président Kabila. Pourtant, Katumbi a toujours soutenu Joseph Kabila sans jamais être déloyal. Le rapprochement entre les deux hommes s’était opéré grâce à l’intermédiaire de Katumba Mwankwe, l’éminence grise de Kabila, Katangais lui aussi et aujourd’hui décédé. Avec le temps, les liens se sont distendus entre les deux hommes et la volonté de changer la Constitution, exprimée par le camp présidentiel, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Katumbi n’est pas un politique, mis il a pris goût à sa fonction de gouverneur du Katanga. Cet après-midi, dans son discours, il a d’ailleurs promis le retour de l’électricité aux Katangais venus l’applaudir à Lubumbashi. Derrière le patron du club de football, le politique n’est désormais plus très loin et certains rêvent pour lui d’un destin national."



"Le grand retour de Moïse Katumbi à Lubumbashi
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2014/12/23/le-grand-retour-de-moise-katumbi-a-lubumbashi/
On le disait en soins intensifs à Londres, on assurait qu’il avait été empoisonné à la « vynca » une plante toxique de l’Est du Congo, on minimisait en prétendant qu’il prenait de longues vacances à l’étranger, on assurait qu’avant de partir il aurait eu une altercation avec le président Kabila…Moïse Katumbi, le très populaire gouverneur du Katanga, a mis fin aux rumeurs en regagnant Lubumbashi où une foule nombreuse l’attendait sur la place Moïse Tshombe, en face de la poste. Après trois mois d’absence, un temps inhabituellement long pour un homme très attaché à sa province, ses compatriotes l’ont ovationné et observé de près : « il n’a pas changé, sa démarche est rapide, sa voix est bonne, nous sommes soulagés » nous assurait un badaud, joint par téléphone.

A sa descente d’avion, le gouverneur, costume clair, chemise sombre, a été accueilli par le président de l’Assemblée provinciale du Katanga, M. Gabriel Kyungu wa Kumanza et par plusieurs personnalités de la province. M. Kyungu lui a souhaité la bienvenue en déclarant « Moïse Katumbi est un vrai fils du Katanga, il est bien blindé, il n’a rien à craindre… » ajoutant : «il est le seul Katangais qui soulève les foules ». S’adressant à l’abbé Malu Malu, qui préside la Commission nationale indépendante, M. Kyungu lui demanda d’accélérer le tempo afin que les élections puissent bien avoir lieu dans les délais prévus.
Homme d’affaires prospère, gouverneur très attaché au développement de sa province et n’hésitant pas à prendre des bains de foule, président du club de football le Tout Puissant Mazembe, club phare du football congolais dont la participation à la Coupe d’Afrique des nations provoque le délire, Moïse Katumbi est extrêmement populaire au Katanga mais aussi dans d’autres régions du Congo.
Il a aussi son franc parler et n’a pas hésité à critiquer le gouvernement de Kinshasa qui, de son point de vue, ne rétrocéderait pas suffisamment de ressources à la province du cuivre qui assure l’essentiel des recettes du pays et est en tous cas loin des 40% prévus par la Constitution. En outre, M. Katumbi, comme la majorité de ses compatriotes, ne cache pas qu’il désapprouve l’idée d’une réforme de la Constitution qui aboutirait à à confier un troisième mandat au président sortant Joseph Kabila, ce qui alimente la rumeur d’un désaccord entre les deux hommes. Le chef de l’Etat, qui se trouvait à Lubumbashi lundi n’a d’ailleurs pas attendu le retour du gouverneur pour regagner son ranch de Kundelungu, en bordure de la réserve naturelle du même nom.

S’adressant à la foule massée au centre ville et qui l’ovationnait, M. Katumbi s’est montré à la fois prudent et elliptique. Il a prôné « l’amour du prochain » puis s’est exprimé par le détour d’une devinette sportive.
Evoquant l’équipe nationale de la RDC qui joue en finale en Guinée dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations, il a parlé d’un premier penalty, puis d’un deuxième qui, quoique contestable avait finalement été accepté. Puis, lorsqu’il s’est écrié : «allons nous accepter un troisième penalty ? » tout le monde a compris qu’il faisait allusion à l’éventualité d’un troisième mandat présidentiel…"



"Révision constitutionnelle : Katumbi dit «Non!»… en parabole
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=9523
Le tout-Lubumbashi socio-politique ne parlait dans la soirée de ce mardi 23 décembre que d’un apologue signé Moïse Katumbi Chapwe. Lors de son adresse à la population de Lubumbashi à la Place de la Poste, le gouverneur du Katanga a usé d’un langage imagé pour exprimer son opposition à la révision constitutionnelle en vue de permettre à "Joseph Kabila" de briguer un troisième mandat . Signe de temps. Dans son mot à la population, « Moïse » s’est gardé, de citer «Joseph Kabila». Ni remerciements. Ni hommages. Un cas sans précédent au Congo démocratique. Des observateurs sont unanimes : mardi 23 décembre 2014, Moïse Katumbi a fait le choix de l’alternance démocratique.

« Un accueil délirant », écrit la très officielle Agence congolaise de presse. «En cinquante années de vie politique, je n’ai jamais vu, au Katanga, un homme politique recevoir l’accueil réservé ce jour au gouverneur Moïse Katumbi Chapwe.» Qui parle ? Le président de l’Assemblée provinciale du Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza. Celui-ci se trouvait au bas de l’avion pour accueillir son «petit frère».
Pour la petite histoire, ces deux personnalités politiques avaient soutenu «Joseph Kabila», à cor et à cri, lors de la présidentielle de 2006 et de 2011. Ont-elles décidé de jouer à fond la carte de la "légalité constitutionnelle"? L’article 70-1 n’a pas changé : "Le président de la République est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois".

Outre Kyungu, les membres du gouvernement provincial ainsi que l’autorité urbaine étaient présents à l’aéroport international de la Luano. Sans omettre de nombreux sportifs dont les joueurs du TP Mazembe et ceux de Lupopo. Des représentants des forces politiques et sociales étaient également là. Une
«foule immense» s’est amassée tout le long du parcours jusqu’à la Place de la Poste que Katumbi atteindra au bout de 4 heures.

« Le Katanga a ses leaders… »

Après une brève introduction, le maire de Lubumbashi céda la parole à Gabriel Kyungu. «On a beaucoup parlé durant son absence du pays. Comme vous pouvez le constater, Moïse Katumbi est là et en bonne santé», lance-t-il. «Il y a des gens qui disent que l’entente ne serait pas cordiale entre Moïse et moi, ajoute-t-il. C’est tout à fait faux ! Le Katanga a ses leaders. Nous l’avons prouvé aujourd’hui.» Et de conclure : «Je demande à Apollinaire Malumalu (Ndlr : le président de la Commission électorale nationale indépendante) d’apprêter rapidement le calendrier électoral pour qu’on en finisse avec les élections ». Vint le tour de « Moïse ».
Après avoir remercié ses administrés pour leurs «prières», Katumbi invita l’assistance à observer une «minute de silence» à la mémoire de compatriotes ayant perdu la vie lors du récent naufrage d’une embarcation à Kalemie. Il y associe les victimes du match Lupopo-Sanga Balende et celles de l’incendie de Kasumbalesa et de l’insécurité à Mitwaba. Il nous oublie pas les concitoyens tués à Beni, au Nord Kivu. «Dieu a écouté vos prières, c’est pourquoi je suis là, dit Katumbi. Les médecins voulaient me garder encore en observation, mais j’ai dû insister pour passer les fêtes de fin d’année avec vous ».

«Accélération de l’Histoire »

C’est ici que le gouverneur lance sa parabole : «Lors de la coupe d’Afrique des Nations qui aura lieu en Guinée Equatoriale, notre équipe nationale joue contre une équipe adverse. L’arbitre siffle un pénalty injustifié en lieu et place d’un corner. Notre capitaine, Trésor Mputu, intervient pour calmer les protestations des joueurs. Contre toute attente, l’arbitraire refait le même manège. Le capitaine fait de même. Que fera le public si l’arbitre sifflait un troisième pénalty en lieu et place d’un corner?» La réponse a fusé dans la foule : «Nous allons envahir le terrain… ». Moïse Katumbi de conclure en swahili: « Aba bantu biko apa, biko buingi kupita ba Burkinabé… ». Traduction : la foule réunie ici est plus importante que celle de Burkina Faso. Chacun pourrait avoir sa grille de "décryptage" de ce message subliminal qui semble suggérer que la Constitution interdit plus de deux mandats. Les "esprits tordus" diront que "deux tricheries, ça suffit!". Qui dit mieux?
En attendant de connaître la réaction du « clan kabiliste » à cette attaque frontale, une chose parait sûre : les «personnalités katangaises» considèrent que deux mandats ça suffit ! Elles paraissent décidées à s’opposer à la révision constitutionnelle pour permettre à « Joseph Kabila » de briguer un troisième mandat. Elles l’ont fait savoir le mardi 9 décembre devant Jaynet «Kabila». C’était lors d’une réunion tenue dans la ferme du général François Olenga. Il faut dire que « Joseph » bat des records d’impopularité dans cette Province qui passe pour son "fief". En cause, des promesses non-tenues particulièrement chez ses «oncles» du Nord Katanga.

Questions : Moïse Katumbi, Gabriel Kyungu et Jean-Claude Muyambo vont-ils provoquer l’implosion de la «Majorité présidentielle» ? Face à la crise de confiance ambiante, va-t-on assister à une «accélération de l’Histoire» en 2015 par une élection présidentielle et des législatives anticipées ? En tous cas, le décor est planté pour un duel entre «gladiateurs». Tout pourrait désormais arriver…"



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  ndonzwau le 24/12/2014, 7:02 am

PS

J'avais déjà fait part ailleurs de cette étude ci : "Bateau sans boussole. Le régime Kabila en perte de cohésion" par Kris BERWOUTS (° http://www.congoforum.be/upldocs/ilovepdf.com-3.pdf  
° http://congodiaspora.forumdediscussions.com/t7029p30-le-bilan-de-joseph-kabila-les-discours#147906 ) et j'avais commencer par en afficher deux chapitres, il y 'a dedans aussi un chapitre sur le Katanga alors qu'à plus d'un endroit sur les autres chapitres, l'auteur a aussi parlé du Katanga et souvent de Moïse Katumbi... Au delà ces "info" peuvent donner matières à arguments à ce sujet sur Katumbi comme à celui où l'on débat du découpage territorial..
Voici le chapitre en question !


"[...]6 – La problématique intra-katangaise

Joseph Kabila est originaire du Katanga. À travers son père, il fait partie de la communauté des Balubakat.

Le Katanga est une province complexe, riche en minerais et beaucoup plus industrialisée que le reste du pays. Mais, le Katanga demeure une province d’inégalités énormes. En dehors des grandes villes qui se situent autour des sites miniers et sur les grands axes routiers, la province du Katanga est sous-développée. Le nord de la province, notamment, connaît une léthargie et un enclavement pour lesquels la population blâme ses propres leaders : malgré le fait qu’ils sont aux responsabilités depuis l’arrivée au pouvoir de Laurent Kabila, ils ont oublié leurs origines.
Une autre particularité du Katanga est un courant de fond indépendantiste. Moins de deux semaines après l’indépendance de la République démocratique du Congo, le leader katangais Moïse Tshombe a déclaré unilatéralement l’indépendance de sa province le 11 juillet 1960. La sécession katangaise s’est réalisée sous l'impulsion des milieux d'affaires pro-occidentaux (et notamment belges).   L'État du Katanga a finalement été réuni de force au Congo trois ans plus tard, avec la participation des troupes de l'ONU. Depuis lors, ce courant de fond indépendantiste est resté présent dans le cœur de beaucoup de Katangais, dans toutes les couches sociales de la province. À l’heure actuelle, la manifestation publique la plus importante de ce courant est l’existence d’un groupe armé qui s’appelle Bakata Katanga, les Coupeurs du Katanga.

Au-delà de la question indépendantiste, la province est traditionnellement demandeuse de plus d’autonomie à travers la décentralisation : les Katangais trouvent que, s’il y a des choses qui ne marchent pas bien dans la province, c’est à cause de Kinshasa. Le Katanga souhaite donc une accélération du processus de décentralisation comme prévu dans la Constitution, y compris (et surtout) l’application de la clé de répartition 60/40 des ressources de la province. Cette formule stipule que 40 % des ressources de la province restent sur place et sont investies dans le développement de la province-même.
En revanche, le nouveau découpage des provinces est entièrement rejeté au Katanga.
Selon la Constitution, chacune des onze provinces doit être divisée en nouvelles entités plus petites (26 nouvelles provinces au total pour l’entièreté du territoire congolais). Au Katanga, la sensibilité du sujet est même explosive en raison notamment des inégalités dans la province. Si on divise réellement le Katanga en quatre « provincettes » comme prévu (Haut-Katanga, Haut-Lomami, Tanganika et Luluaba), beaucoup de leaders du Nord-Katanga, Balubakat en particulier, perdront une grande partie de leur contrôle actuel sur les ressources, le commerce et le trafic au Sud-Katanga.


Les tensions et les contradictions intra-katangaises se sont atténuées depuis l’arrivée du gouverneur actuel Moïse Katumbi Chapwe en mars 2007. Katumbi est un entrepreneur à succès, avec beaucoup de moyens, un bon organisateur. Il a investi dans le développement de sa province et il a réussi à adoucir les antagonismes entre le Nord- et le Sud-Katanga.
Katumbi lui-même a, à travers sa mère, des origines Bemba du Sud-Katanga. Son père est juif sépharade de l’île de Rhodes. Il est aimé par la population mais il compte quelques ennemis à cause des rivalités politiques et à cause du fait que certains businessmen katangais trouvent qu’il abuse de sa fonction et de sa popularité pour élargir son empire commercial.

En 2013, le Président Kabila a eu un problème avec sa propre communauté, les Balubakat.
En quelques mois, trois Balubakat ont perdu leurs fonctions au plus haut niveau :
 En mai 2013, Jean-Claude Masangu Mulongo termine son dernier mandat à la tête
de la Banque Centrale du Congo. Il est remplacé par un Katangais non-mulubakat.
 En juin 2013, Daniel Mulunda Ngoy a perdu la présidence de la CENI après avoir organisé des élections contestées en novembre 2011. Il est remplacé par le Kivutien Malumalu
 Le 29 décembre 2013, John Numbi, suspendu comme chef de la police nationale parce que soupçonné d’être commanditaire de l’assassinat de l’activiste des droits de l’homme Floribert Chebeya en juin 2010, est définitivement remplacé par son intérim, le Général Charles Bisengimana, un Rwandophone du Sud-Kivu.

Le lendemain, le 30 décembre, Kinshasa est réveillée par une série d’incidents attribués aux fidèles d’un prophète auto-proclamé, Paul-Joseph Mukungubila, qui est mulubakat. Des sites stratégiques (le bâtiment de la radio et télévision publique, le camp militaire Tshatshi et l’aéroport de Ndjili) sont attaqués par ses supporteurs, et plus tard dans la journée il y a eu des incidents ailleurs dans le pays, surtout à Lubumbashi. Environ 200 personnes y ont trouvé la mort. Ces incidents ont été considérés comme des signaux forts de la frustration au sein de la communauté des Balubakat à l’adresse du Président Kabila.
La manifestation la plus claire du malaise de la communauté des Balubakat est l’existence du groupe armé Bakata Katanga. Il est probable que le groupe armé a été mis en place avec l’aide de certains leaders Balubakat œuvrant au plus haut niveau de l’État. Le nom de John Numbi est souvent cité.

Les observateurs de la situation militaire au Katanga présument que depuis mars 2013 le lien entre leadership dans les coulisses et combattants sur le terrain est devenu moins direct. La milice répond de plus en plus à des dynamiques sociales et échappe au contrôle des initiateurs à distance. Ceci est un phénomène que nous avons aussi pu observer dans les Kivus.

Il est remarquable que, partout en RDC, le régime actuel est considéré comme un régime katangais, sauf au Katanga. Cette province, pourtant indispensable lors de ses victoires électorales en 2006 et 2011, est en train de se mobiliser rapidement contre une éventuelle tentative du Président pour porter son mandat au-delà de sa date limite de décembre 2016. Le Nord-Katanga se sent négligé et marginalisé par ses leaders, le Sud-Katanga attribue les avancées dans la province au gouverneur Katumbi et tient Kinshasa (et donc Kabila) responsable pour tout ce qui ne marche pas ou trop lentement.[...]"




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Admin le 24/12/2014, 10:55 am

Pour répondre à la question de Lord, je suis à Kinshasa depuis qlq semaines, il y a une sorte de coalition plutôt et je te dirai franchement mon frère, Vital est très populaire en sol congolais ... s'il y a élection aujourd'hui, il gagnerait. La vision qu'on a des vidéos youtube est très loin de la réalité du terrain. A plus

Joyeuses fêtes à tous en passant

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  El-Shaman le 24/12/2014, 12:03 pm

Admin a écrit:Pour répondre à la question de Lord, je suis à Kinshasa depuis qlq semaines, il y a une sorte de coalition plutôt et je te dirai franchement mon frère, Vital est très populaire en sol congolais ... s'il y a élection aujourd'hui, il gagnerait. La vision qu'on a des vidéos youtube est très loin de la réalité du terrain. A plus

Joyeuses fêtes à tous en passant

Joyeuses fêtes à toi aussi Admin !
Donc Vital Kamerhe grand lupemba na kin ?
Admin,il faut essai de savoir s'il est aussi populaire en dehors de kinshasa,(pour qu'il gagne) parce que les électeurs ne se limite pas seulement à Kinshasa.Je pense qu'une grande majorité s'est trouvent dans les autres province.
C'est aussi le cas de Moise Katumbi.Il est célèbre dans sa province ou il est gouverneur.Est-ce-que à kin il à un grand impact ??? ou à l'équateur ? Kasaï ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Jim KK le 24/12/2014, 12:16 pm

Le grand retour de M. Katumbi à Lubumbashi

http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/

On le disait en soins intensifs à Londres, on assurait qu’il avait été empoisonné à la « vynca » une plante toxique de l’Est du Congo, on minimisait en prétendant qu’il prenait de longues vacances à l’étranger, on assurait qu’avant de partir il aurait eu une altercation avec le président Kabila…Moïse Katumbi, le très populaire gouverneur du Katanga, a mis fin aux rumeurs en regagnant Lubumbashi où une foule nombreuse l’attendait sur la place Moïse Tshombe, en face de la poste. Après trois mois d’absence, un temps inhabituellement long pour un homme très attaché à sa province, ses compatriotes l’ont ovationné et observé de près : « il n’a pas changé, sa démarche est rapide, sa voix est bonne, nous sommes soulagés » nous assurait un badaud, joint par téléphone.
A sa descente d’avion, le gouverneur, costume clair, chemise sombre, a été accueilli par le président de l’Assemblée provinciale du Katanga, M. Gabriel Kyungu wa Kumanza et par plusieurs personnalités de la province. M. Kyungu lui a souhaité la bienvenue en déclarant « Moïse Katumbi est un vrai fils du Katanga, il est bien blindé, il n’a rien à craindre… » ajoutant : «il est le seul Katangais qui soulève les foules ». S’adressant à l’abbé Malu Malu, qui préside la Commission nationale indépendante, M. Kyungu lui demanda d’accélérer le tempo afin que les élections puissent bien avoir lieu dans les délais prévus.
Homme d’affaires prospère, gouverneur très attaché au développement de sa province et n’hésitant pas à prendre des bains de foule, président du club de football le Tout Puissant Mazembe, club phare du football congolais dont la participation à la Coupe d’Afrique des nations provoque le délire, Moïse Katumbi est extrêmement populaire au Katanga mais aussi dans d’autres régions du Congo.
Il a aussi son franc parler et n’a pas hésité à critiquer le gouvernement de Kinshasa qui, de son point de vue, ne rétrocéderait pas suffisamment de ressources à la province du cuivre qui assure l’essentiel des recettes du pays et est en tous cas loin des 40% prévus par la Constitution. En outre, M. Katumbi, comme la majorité de ses compatriotes, ne cache pas qu’il désapprouve l’idée d’une réforme de la Constitution qui aboutirait à à confier un troisième mandat au président sortant Joseph Kabila, ce qui alimente la rumeur d’un désaccord entre les deux hommes. Le chef de l’Etat, qui se trouvait à Lubumbashi lundi n’a d’ailleurs pas attendu le retour du gouverneur pour regagner son ranch de Kundelungu, en bordure de la réserve naturelle du même nom.
S’adressant à la foule massée au centre ville et qui l’ovationnait, M. Katumbi s’est montré à la fois prudent et elliptique. Il a prôné « l’amour du prochain » puis s’est exprimé par le détour d’une devinette sportive.

Evoquant l’équipe nationale de la RDC qui joue en finale en Guinée dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations, il a parlé d’un premier penalty, puis d’un deuxième qui, quoique contestable avait finalement été accepté. Puis, lorsqu’il s’est écrié : «allons nous accepter un troisième penalty ? » tout le monde a compris qu’il faisait allusion à l’éventualité d’un troisième mandat présidentiel… Arrow Arrow Arrow

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Admin le 24/12/2014, 1:09 pm

El-Shaman a écrit:
Admin a écrit:Pour répondre à la question de Lord, je suis à Kinshasa depuis qlq semaines, il y a une sorte de coalition plutôt et je te dirai franchement mon frère, Vital est très populaire en sol congolais ... s'il y a élection aujourd'hui, il gagnerait. La vision qu'on a des vidéos youtube est très loin de la réalité du terrain. A plus

Joyeuses fêtes à tous en passant

Joyeuses fêtes à toi aussi Admin !
Donc Vital Kamerhe grand lupemba na kin ?
Admin,il faut essai de savoir s'il est aussi populaire en dehors de kinshasa,(pour qu'il gagne) parce que les électeurs ne se limite pas seulement à Kinshasa.Je pense qu'une grande majorité s'est trouvent dans les autres province.
C'est aussi le cas de Moise Katumbi.Il est célèbre dans sa province ou il est gouverneur.Est-ce-que à kin il à un grand impact ??? ou à l'équateur ? Kasaï ?
Salut El-Shaman,

Malu-Malu depuis les premières élections avait fait un découpage qui déséquilibre l'ouest du pays. J'ai rencontré dernièrement un ancien membre de la commission qui m'a expliqué cet arithmétique qui avantage les candidats de l'Est du pays. Du coup, même dans l'opposition (la vraie) il y a bcp qui sont pour le recensement mais ils ne le diront pas ouvertement ... ils veulent avoir plus de sièges a la députation et voir un gars de l'ouest gagner sinon même en 2021 il y aura tjrs ce qui leur parait être une injustice et surtout loin de la vérité ... Et oui on vote encore sur des bases ethniques et régionales je dirai même plus qu'avant.

A Kin, c'est un peu compliqué pour Moïse.
Les intellectuels le boudent, ils disent que c'est un commerçant qui n'a pas bcp étudié.
Le petit peuple ne l'aime pas trop pour une raison très bête de mon regard occidentalisé ... les vclubiens, et imaniens ne l'aiment pas à cause de la rivalité avec Mazembe ... oui c'est aussi ca le kinois lol
Mais ce qui est sûre... on parle bcp de lui

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  LORD MBAKAMA le 24/12/2014, 1:33 pm

....Et oui on vote encore sur des bases ethniques et régionales je dirai même plus qu'avant.....

C ça l'évidence.
bonne année à toi aussi mon grand Wilco

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Troll le 24/12/2014, 4:42 pm

SUR LE SITE DE mr WONDO, UNE ANALYSE

Une analyse..large et avec des réferences..sur Moise Katumbi.

¤ LE ROLE DE SON FRERE..ET DAN G

Katebe Katoto, le grand frère "influent" financièrement de Katumbi réside en Belgique depuis que l´AFDL s´est emparée du pouvoir au Congo..Il avait été actif lors du DIC en Afrique du Sud... On apprend comment Katebe "mobilise" le milieu politique Belge en faveur de son frerot..
Dan G? le nom de l´argentier et financier de Kanambe est aussi cité...disons en passant que si Dan G est un citoyen Israelien..Katebe et Katumbi possedent des orgines "juives" ( comme Kengo) Ces orgines "ouvrent" des portes non seulement dans le milieu des finances, mais aussi dans la diaspora "juive" en Europe et aux USA Le long sejour de Katumbi aurait-il été utlisé pour activer encore plus ces genres des connections ?

L´AFRIQUE DU SUD ?

Katumbi possede des liens ..avec les leaders de l´ANC..et certainement le mileu financier en Afrique du Sud..Pour preuve, mr Wondo affirme que la protection rapprchée de Katumbi est assurée par des ex membres des forces spéciales de la SANDF ..Nous avons profité pour souligner...aussi que l´industrie de la défense de la RSA est au coeur de la diplomatie des dirigeants de l´ANC:coffee: Ce que l´un des grand marché du Congo est la formation d´une armée dont la mission principale est la protection des frontières La RSA possede l´expertise technologique dans ce domaine..mais la concurence avec les USA/EU/RUussie est aussi feroce D´où ce backup de l´Afrique du Sud

CANDIDAT ?

Wait and see..si Katumbi va franchir la ligne rouge..Mais théoriquement parlant, Katumbi grâce á sa popularité un facteur de "paix" au Katanga...Il est capable de "proteger" la province au cas où Joé Kanembe et ses faucons seront tentés de mettre en marche une instabilité visant á plonger le Congo dans le chaos

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  LORD MBAKAMA le 25/12/2014, 2:13 am

serieusemnt mon troll, il lui a manqué quoi de dire à la nation qu'il n'etait plus de la majorite presidentielle et/ou du PPRD ? Sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  ndonzwau le 25/12/2014, 11:13 pm

D'abord une précision pas inutile : le texte sur Katumbi que Wondo a repris le 23 décembre 2014 sur son site n’est pas nouveau, il date de mai 2014, mieux vaut donc l’analyser non sans le contextualiser càd pas complètement à la lumière de derniers événements :
"Moïse Katumbi, l’alternance ou l’alternative à Kabila ?"
° http://desc-wondo.org/moise-katumbi-lalternance-ou-lalternative-a-kabila-jean-jacques-wondo/

Ensuite curieusement quoique je lui reconnaisses bien des qualités notamment entrepreneuriales, organisationnelles et pourquoi pas simplement patriotiques (càd avec un réel souci du bien du peuple et du pays ne fût-ce d’abord à travers son Katanga) j’ai du mal à voir en lui cet Homme Providentiel prêt à sauver le Congo tout de suite, débarrassé de la mafia actuelle au pouvoir !

Il y’a d’abord des obstacles légaux qu’au besoin ses ennemis et même adversaires n’éviteront pas d’utiliser : Katumbi est-il de père et de mère Congolais ?
Il semble que son juif de père d’origine italienne (l’Ïle grecque de Rhodes alors italienne) qui émigra assez tôt au Congo alors belge avait déjà acquis la nationalité Congolaise à sa naissance, ainsi son fils serait bien 100% Congolais mais certains le disent aussi Zambien (par sa mère ?)!  
Il aura donc déjà balayer le soupçon de père étranger balancé ici et là quant à sa mère "bemba", c‘est facile de prouver sa nationalité Congolaise malgré les frontières poreuses que partagent les bembas Congolais avec ceux zambiens...

Katumbi devra aussi entreprendre à éclairer ou plutôt se débarrasser de ses relations politiques avec "JK" et le PPRD dont il reste aujourd’hui membre et même cadre !
Se présenterait-il par exemple à l’élection présidentielle en indépendant ou toujours pprdiste en tant que leur candidat (à la condition donc que le PPRD renonce à la candidature anti-constitutionnelle de "JK" et le choisisse) ? Ce n’est pas le moindre de ses embarras vu ce passé… Qu’en pense-t-il lui même ? Aujourd’hui au delà de conseiller ou souhaiter que JK ne se permette pas un troisième penalty indu  càd un troisième mandat, il ne nous a pas encore éclairé sur ses réelles intentions; c'est trop tôt me direz-vous…

Katumbi est d’abord entrepreneur économique et secondairement homme politique dont il assume d’ailleurs le leadership au Katanga à la faveur de son statut et de ses qualités d’opérateur économique… La mue heureuse en tant que tel de "bon(!)" Gouverneur en un PR aussi efficace n’est pas toujours certaine et surtout pas immédiate : malgré les qualités qui sont les siennes et son expérience passer à une si haute fonction politique à temps plein demande au moins une adaptation qui prendra du temps alors qu’on a besoin d’un PR tout de suite opérant…
Il y’a aussi son costume d’opérateur économique qui implique des profits personnels à préserver et des liens complexes divers locaux et internationaux qui ne sont pas toujours compatibles avec les fonctions de Magistrat Suprême d’un pays, et pas n’importe lequel, le grand Congo dont le Katanga minier combien important auquel il est lié pose bien des problèmes de contrats léonins et de gestion mafieuse au profit de particuliers et entreprises nationaux et internationaux où le soupçon de corruption et de bradage n’est pas usurpé…


Enfin, perso, le meilleur rôle que je voudrais voir jouer Katumbi, ce serait abonder un front commun de changement à constituer où il jouerait un rôle organisationnel et de crédibilité sans nécessairement en être le premier càd son présidentiable… D'autant que son rôle de bon gestionnaire local le régionalise davantage que le nationalise mais aussi que sa bonne audience nationale qu'on perçoit aujourd'hui suggère qu'il la doit non en un simple remplaçant à Kanambe mais en une alternative différente et opposée à lui et sa gestion traîtresse et meurtrière...
Dans quelle mesure ce scénario sera-t-il possible et plausible ?

L'histoire de "Moïse" ne fait que commencer; le vrai ou le faux; espérons que ce ne sera pas qu'une bulle !


En complément, voici dans une série de portraits que Wondo avait dressés en début 2014 des personnalités qui allaient compter cette année ce qu’il dit de Katumbi; c'est plutôt instructif :


«[...] 6.  Moïse Katumbi, le roi du Katanga et futur empereur du Congo?

Lorsque j’avance que la surprise proviendrait intra muros, du camp du pouvoir, Moïse est certainement l’un de ceux par qui la page des Kabila pourrait définitivement se tourner. Il le dit souvent, ce n’est pas par hasard que mes parents m’ont donné le nom de « Moïse ». En plus, lorsqu’il déclare que le conseil que je peux donner aux présidents africains est de savoir quitter le pouvoir à temps. Qui pourrait encore douter des ambitions présidentielles de ce fils de l’ethnie Bemba (du sud du Katanga) aux origines juives ?

Ce ne sont pas les atouts qui lui manquent. D’abord la popularité dû à son côté tribun, téméraire et à son contact facile avec la population. L’homme qui a ressuscité le Katanga des vestiges mobutiens, dit-on dans les milieux lushois, passe également pour être le député le mieux élu en 2006, record absolu jamais égalé. Dans ce registre, seuls Kamerhe et Félix Tshisekedi (dans une moindre mesure), pourraient rivaliser ce personnage politique séducteur et populiste qui a fait fortune dans la pêche avant d’étendre son filet vers le secteur minier. L’homme présente aussi un atout indéniable à son crédit, celui d’être le grand mécène sportif de la RDC, qui a introduit un style moderne de management dans le football en Afrique noire, hissant son club phare le Tout-Puissant Mazembe (ex-Englebert) aux sommets du foot africain (vainqueur de la ligue des champions africaine en 2009, en plus de deux titres identiques en 1967 et 1968) et mondial (finaliste de la coupe du monde des clubs). Qui dit mieux ?

Dans son livre posthume susmentionné, Katumba loue Katumbi, son frère ethnique Bemba, en des termes adorateurs : « Puisse la divinité éloigner la mort de Moïse et lui donner longue vie. Il est assurément l’un des meilleurs espoirs que notre pays a aujourd’hui et l’une de ses planches de salut, demain quand sonnera l’heure des grands destins futurs… » La question est de savoir si en l’écrivant, les deux hommes n’auraient-ils pas déjà mis en synergie leurs efforts pour planifier l’après raïs ? Bien qu’il soit le produit d’un métissage de races dans une RDC où la congolité fait parti des enjeux électoraux, contrairement à Kengo ressenti comme un ‘Blanc’ par les congolais car très éloigné des populations locales, Moïse Katumbi est souvent comparé à Jeannot Bemba Saolona, le défunt père du « Chairman ». En effet, les deux hommes, malgré le fait qu’ils ont profitéé des facilités parfois peu éthiques des régimes respectifs sous lesquels ils ont fait fortune, ont tout de même été les seuls qui ont investi dans la création de l’emploi en RDC, pendant que leurs compatriotes se livrent à fond à l’évasion des capitaux. Et la population affamée préfère celui qui lui donne du poisson, une bouteille de bière que les beaux discours intellectuels… C’est sans doute l’une des clés du futur probable succès de Katumbi.

Moïse Katumbi pourra également compter sur la puissance financière de son grand ami, le puissant homme d’affaires juif Dan Gertler et sur l’actuel establishment katangais autour de Kabila dans une guerre géopolitique inter-provinciale contre les autres provinces. Mais gare aux démons des rivalités internes Nord-Sud dans un Katanga de plus en plus échaudé par les velléités séparatistes des Bakata-Katanga instrumentalisés par le général John Numbi (selon le rapport d’experts de l’ONU qui sera publié en février 2014). Ce fougueux général atypique qui n’a pas dit son dernier mot dans la guerre intra muros entre que se livres les différents clans du pouvoir autour de Kabila.[...] »
° http://desc-wondo.org/dossier-special-les-personnalites-congolaises-a-tenir-a-loeil-en-2014-jj-wondo/



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  regarder et bien voir le 26/12/2014, 7:40 am

Stategiquement a` mon avis, si kamerhe ou fayulu sont prets a` aller au bout de l'exercice de l'article 64 au cas que kabila fairait des manoeuvres, ils doivent voir comment approcher meme secretement moise katumbi qui a une influence assuree' dans une de grandes villes de la Rdc et dans une de grandes province de la Rdc. Car le soulevement populaire demande la coordination discrete des hommes des masses au quatre coins pour allumer un feu qui embrase tout. En un mot, moise katumbi a demontre' qu il nest pas une personne a` oublier dans les calculs, que ce soit pour ceux qui veulent se maintenir au pouvoir, que ce soit pour ceux qui comptent employer le soulevement populaire en cas de manoeuvre de la kabilie.

N'oublions pas que des` maintenant, moise katumbi est dans la camera de la kabilie, il est scrute' pour savoir s il va faire ombrage ou pas quelque soit le degre' au chef. Je me demande si ils le laisseront meme la possibilite' d'oeuvrer pour s'offrir un grand avenir politique. Quoiqu'il en soit moise katumbi vient de montrer sa force quoiqu ayant une femme burundaise et etant lui-meme d'origine compliquee'; comme nous sommes en politique cest aux opposants au regime de voir comment et quand se servir de katumbi tant peu que soit.

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Mwana Ya Lola le 26/12/2014, 9:44 am

Libre Examen a écrit:Est-il vrai que KYUNGU serait dans l'entourage de Katumbi ?

Oui. Apparemment ce serait eux deux les "vrais leaders" du Katanga, selon Kyungu...

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Libre Examen le 26/12/2014, 10:05 am

Mwana Ya Lola a écrit:
Libre Examen a écrit:Est-il vrai que KYUNGU serait dans l'entourage de Katumbi ?

Oui. Apparemment ce serait eux deux les "vrais leaders" du Katanga, selon Kyungu...

On peut donc, au Congo, s'associer avec Kyungu et avoir l'appui de millions des Congolais.

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Mwana Ya Lola le 26/12/2014, 1:58 pm

Libre Examen a écrit:
Mwana Ya Lola a écrit:
Libre Examen a écrit:Est-il vrai que KYUNGU serait dans l'entourage de Katumbi ?

Oui. Apparemment ce serait eux deux les "vrais leaders" du Katanga, selon Kyungu...

On peut donc, au Congo, s'associer avec Kyungu et avoir l'appui de millions des Congolais.

Apparemment, l'anti-Kabilisme serait une sorte de machine à laver... qui lave plus blanc que blanc.

Meme si vous avez mangé des nourrissons la veille, il suffit de vous déclarer contre la révision constitutionnelle pour devenir un Saint... Sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Libre Examen le 26/12/2014, 2:49 pm

Mwana Ya Lola a écrit:
Libre Examen a écrit:
Mwana Ya Lola a écrit:
Libre Examen a écrit:Est-il vrai que KYUNGU serait dans l'entourage de Katumbi ?

Oui. Apparemment ce serait eux deux les "vrais leaders" du Katanga, selon Kyungu...

On peut donc, au Congo, s'associer avec Kyungu et avoir l'appui de millions des Congolais.

Apparemment, l'anti-Kabilisme serait une sorte de machine à laver... qui lave plus blanc que blanc.

Meme si vous avez mangé des nourrissons la veille, il suffit de vous déclarer contre la révision constitutionnelle pour devenir un Saint... Sad

C'est, peut-être, pire que seulement l'anti-kabilisme. Ca révèle, peut-être, la nature profonde du Congolais. Le Congolais n'a aucune considération pour la vie de l'autre, il n'a aucune considération pour le droit de l'autre. Ce qui arrive à l'autre lui importe peu. Il n'a de considération que pour sa propre personne. Il n'est tourné que sur lui-même.

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Troll le 26/12/2014, 2:53 pm

Libre Examen a écrit:Est-il vrai que KYUNGU serait dans l'entourage de Katumbi ?

Selon certaines info..KYUNGU était entrain de "feliciter" Katumbi lors de son speech á Lu´shi...en disant que "Jamais lui Kyungu n´a vu un homme politique rassembler autant des Lushois dans la rue comme Katumbi" Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:29 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum