MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  ndonzwau le 2/1/2015, 10:34 am

"C Muyambo : "Les services nous ont mis sur écoute..."
° http://congoindependant.com/article.php?articleid=9545
Président du parti SCODE (Solidarité Congolaise pour la Démocratie et le Développement), l’ancien bâtonnier du barreau de Lubumbashi accuse les "services" d’avoir mis certaines personnalités de l’opposition sur écoute. Pour lui, il s’agit ni plus ni moins que d’un acte de banditisme.
Dans un message posté jeudi 1er janvier 2015 sur son compte Twitter, JC Muyambo Kyassa rapporte qu’il a téléphoné à Vital Kamerhe, jeudi, à 16h41, heure de Lubumbashi, pour lui présenter ses vœux de nouvel an. Après leur entretien, il a contacté, à 16h48, un autre correspondant. A sa grande surprise, il a entendu au bout de fil la voix du président de l’UNC (Union pour la Nation Congolaise). Celui-ci conversait avec une tierce personne. "A 16h49, j’ai rappelé Kamerhe pour l’informer que j’ai suivi ce qu’il disait à son interlocuteur".


Contacté par l’auteur de ces lignes, Muyambo n’a pas trouvé des mots assez durs pour fustiger des "méthodes archaïques" peu dignes d’un Etat qui se dit démocratique. Des méthodes rétrogrades - c’est nous qui le soulignons - que les Zaïrois d’alors avaient bruyamment honnies lors des travaux de la Conférence nationale souveraine.
Natif du Katanga, ancien membre de la "Majorité présidentielle", "Jean-Claude" a créé l’événement le 30 août dernier en clamant haut et fort l’opposition de sa formation politique à toute idée de révision constitutionnelle. «Il n’a jamais été question dans nos engagements que le président Kabila brigue un troisième mandat, justifiait-il. En 2016, il faut qu’il y ait l’alternance démocratique». Le 15 novembre, il a fini par claquer la porte de la mouvance kabiliste. L’heure est manifestement aux représailles. La suspension des émissions de la télévision privée "Radio Télévision Lubumbashi JUA" en témoigne.

Police politique

Créée en 1997 au lendemain de la "libération" du 17 mai 1997, l’ANR (Agence nationale de renseignements) et les autres "services" n’ont pas encore intégré la "mutation institutionnelle" intervenue le 18 février 2006 avec la promulgation de la Constitution en vigueur. Une Constitution qui proclame notamment que "le pluralisme politique est reconnu en République démocratique du Congo" (article 6). Et que "les partis politiques concourent à l’expression du suffrage (...)". Les membres de l’opposition continuent à être traqués et intimidés, tels des "agents subversifs".
L’indignation exprimée par JC Muyambo Kyassa est loin d’être injustifiée lorsqu’il dénonce les "méthodes archaïques" en vigueur dans ces "officines à barbouzes". Toutes les forces de sécurité - services de renseignements civils et militaires compris - continuent à relever de la Présidence de la République comme à l’époque du parti-Etat. Elles échappent ainsi à tout "contrôle démocratique" comme semble l’imposer l’article 91-3 de la loi fondamentale : "Le gouvernement dispose de l’administration publique, des Forces armées, de la Police nationale et des services de sécurité". En clair, "Joseph Kabila" détient un pouvoir exorbitant sur les droits et libertés sans rendre compte à la représentation nationale.

Au Congo démocratique, les "services" continuent à fonctionner comme une police politique voire une milice du parti dominant, le PPRD. Les écoutes téléphoniques (Vodacom, Airtel, Orange, Tigo, Africel… ) se pratiquent comme à l’époque de la IIème République. Les opérateurs téléphoniques sont tenus de "collaborer" en fournissant des enregistrements des conversations des paisibles citoyens ou en laissant pratiquer des écoutes. Pire, les opérateurs téléphoniques ont été sommés d’identifier systématiquement les titulaires de tous les numéros opérant sur le sol congolais. Dans cette logique, toute «carte Sim» dont l’utilisateur n’est pas connu doit être désactivée au bout d’un certain délai. "Ce sont des bandits", s’est écrié Muyambo."



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Troll le 2/1/2015, 9:38 pm

Smile F KALOMBO..?

On apprend beaucoups quand Francis s´exprime..Une vidéo sur Voice Of Congo avec "ndeko Eliezer"...Francis "confirme" l´empoisonement de Katumbi et parle de l´antidote Laughing Laughing
Pire, Francis affirme que le retour de Katumbi a été sous contrôle..les membres de la sécurité (GR?) ont tentés d´empecher les responsables de la ..province ont été empechés d´entrer á l´aéroport..
Ensuite, Francis affirme avoir rendu visite á Katumbi dans un hopital á Londre..et que Katumbi va retourner continuer les soins Cool


Á chacun sa lecture..

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Mathilde le 3/1/2015, 3:00 pm

Tokomi Wapi : Moïse Katumbi avait bel et bien été empoisonné, déclare Francis Kalombo.



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  ndonzwau le 4/1/2015, 1:52 am

"Lubumbashi: le déploiement massif de la Garde républicaine inquiète les habitants de Kimbembe
° http://radiookapi.net/regions/katanga/2015/01/03/lubumbashi-le-deploiement-massif-de-la-garde-republicaine-inquiete-les-habitants-de-kimbembe/?utm_source=feednanga.com&utm_medium=referral&utm_campaign=Feednanga%20-%20Most%20shared%20links
Les habitants du quartier  Kimbembe  dans  la  commune  Annexe  à Lubumbashi  s’inquiètent de la présence  de plus en  plus  renforcée depuis  deux jours  des  militaire de la Garde républicaine (GR) lourdement  armés sur l’axe Lubumbashi –Likasi.
Selon l’un  des  officiels  de  cette entité  qui  a requis  l’anonymat , ces  militaires  sont positionnés à côté de la route séparant le  poste de péage de Kimbembe  du camp de la GR  situé  à  15 km  sur le tronçon  Lubumbashi- Likasi.
Contacté par Radio Okapi, le  colonel Alain Ilunga, commandant  du 13eme régiment  de la Garde Républicaine  au Katanga, fait état de «certaines  dispositions  prises pour sécuriser le camp militaire  Kimbembe.»"



"RDC: agitation politique autour de Moïse Katumbi, le Katangais
° http://www.rfi.fr/afrique/20150103-rdc-moise-katumbi-katanga-agitation-visite-boshab-acaj/?aef_campaign_date=2015-01-03&aef_campaign_ref=partage_aef&ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_linkname=editorial&ns_mchannel=social&ns_source=twitter
Ce week-end, le président Joseph Kabila Kabange consulte à Lubumbashi les notabilités du Katanga. Une rencontre cruciale après ce que d'aucuns ont considéré comme la défection d'un poids lourd katangais, Moïse Katumbi, de la majorité.
Cette réunion autour du président Kabila intervient alors qu'Evariste Boshab, vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur est arrivé à Lubumbashi, certainement pour comprendre la volte-face du gouverneur du Katanga.


A sa descente d’avion, Evariste Boshab a été très explicite : « Je suis venu faire l’état des lieux de la situation » a-t-il déclaré. Moïse Katumbi Chapwe ne s’est pas déplacé pour accueillir le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur : c’est son adjoint Archibald qui s’est rendu à l’aéroport.

Pas de réaction officielle aux propos de Moïse Katumbi

Le très populaire gouverneur du Katanga est-il encore convalescent ou bien est-ce la preuve d’un divorce consommé entre lui et la direction de la majorité ? En tout cas le malaise est très perceptible dans la majorité, depuis l’adresse de Moïse Katumbi, le 23 décembre, place de la poste à Lubumbashi, une brève allocution interprétée par beaucoup comme une opposition au maintien du président Kabila au pouvoir après 2016. La majorité elle-même n’a pas encore réagi officiellement aux propos du gouverneur du Katanga.
Cette réunion autour du président Kabila intervient aussi au moment où un député honoraire est aux arrêts après avoir pris position contre un éventuel troisième mandat du président Kabila et que d'autres personnes sont menacées. L’ACAJ, Action congolaise pour l’accès à la justice, a dénoncé dans un communiqué l’arrestation du député honoraire Vano Kiboko et d’autres intimidations dans les rangs de tous ceux qui s’opposent à la révision constitutionnelle."


"(...)Katumbi

Une sorte de « grand conseil de guerre » devrait se réunir demain à L’shi autour de JKK, mais on ne l’a pas attendu pour limoger le gouverneur / footballeur. Il sera remplacé par Richard Muyej Mangez, ex-ministre de l’intérieur.  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question La passion sportive deMoïse inspire d’ailleurs beaucoup de commentaires. Ainsi lit-on sur Internet qu’au Katanga c’est le « mercato », c'est-à-dire la période de l’année où les joueurs, revendus, changent d’équipe et de maillot.

Dialogue
fait remarquer « Katumbi n’est pas le premier, dans la MP, à émettre un avis négatif sur une candidature de JKK en 2016. Mais ceux qui l’ont fait avant lui sont restés sur le terrain de la fidélité à la Constitution, qui exclut un troisième mandat. Ce faisant, ils n’ont rien dit des mandats précédents et, notamment, des élections nulles de 2011.

Or, il est clair pour tout le monde que les « trois penaltys » représentent les élections de 2006, 2011 et 2016. On nous dit que le premier penalty était déjà douteux (les élections de 2006 ont déjà paru suspectes, mais il y a eu un consensus pour les accepter), que le deuxième l’était encore davantage (les élections de novembre-décembre 2011 ont donné des résultats qu'une personne avisée, réfléchie, d’esprit libre et critique devrait considérer comme nuls, donc sans gagnant), puis vient la question « Que fait-on si l’on tente de nous refaire le coup une troisième fois ? » et la réponse « On envahit le terrain ».

C’est évidemment là le point essentiel. Cela va bien plus loin que d’exclure l’idée d’une révision constitutionnelle pour permettre à Kabila de briguer un troisième mandat en 2016. C’est, à ma connaissance, la première fois qu’une voix s’élève, du côté de la Majorité, pour dire non seulement « pas de 3° mandat » mais aussi « JKK n’a jamais gagné aucune élection » en n’emballant la chose que d’une métaphore passablement transparente ».
(...)
JKK a provoqué une certaine déception en ne parlant pas, dans son discours du Nouvel An, de son éventuel 3°mandat. Mais si l’on assemble le fait que, ces dernier jours, Georges Mawine, ancien vice-président national de la Ligue des jeunes du PPRD qui l’a quitté par désaccord avec une révision constitutionnelle, que Vano Kiboko a gagné un séjour à Makala pour avoir tenu des propos du même genre, que Denis Mukwege est confronté à des tracasseries fiscales pour le même motif et que Katumbi paye ses propos sur le « 3° penalty », onpeut tout de mêmeconsidérer que Kabila en a parlé,sinon en paroles, du moins en actes.(...)"

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=200361&Actualiteit=selected


"Lubumbashi: des ONG dénoncent une tentative d’assassinat d’un ancien cadre du PPRD"
° http://radiookapi.net/actualite/2015/01/03/lubumbashi-des-ong-denoncent-une-tentative-dassassinat-dun-ancien-cadre-du-pprd/


° http://radiookapi.net/actualite/2015/01/03/lubumbashi-des-ong-denoncent-une-tentative-dassassinat-dun-ancien-cadre-du-pprd/?utm_source=feednanga.com&utm_medium=referral&utm_campaign=Feednanga%20-%20Most%20shared%20links





Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  ndonzwau le 4/1/2015, 6:45 pm

"Joseph Kabila s’entretient avec les notables katangais ce lundi à Lubumbashi
° http://radiookapi.net/actualite/2015/01/04/joseph-kabila-sentretient-avec-les-notables-katangais-ce-lundi-lubumbashi/
Le chef de l’Etat, Joseph Kabila séjourne depuis quatre jours à Lubumbashi (Katanga), où il va s’entretenir, le lundi 5 janvier, avec les notables katangais. Selon des sources concordantes, cette rencontre pourrait tourner autour du découpage territorial, des élections présidentielles de 2016 et du dernier discours du gouverneur du Katanga, prononcé le 23 décembre dernier, à Lubumbashi.

A propos du découpage territorial, le président de l’Assemblée provinciale du Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, avait indiqué que le Katanga n’est pas encore prêt et qu’il faut, selon lui, privilégier d’abord le retour de la paix.
Avis aussitôt contesté  par Dr Adrien Nawezi, député national honoraire de Kolwezi. Pour lui, la constitution doit être appliquée.


Le discours du gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, prononcé le 23 décembre dernier, serait également dans le menu des discussions entre le chef de l’Etat et les notables du Katanga.
Le discours de Katumbi continue d’alimenter les déclarations politiques au Katanga, où les points de vue divergent autour de la révision ou non de la constitution de la RDC.
Joseph Kabila a fait une apparition surprise le jour de nouvel à la ferme Futuka de Moïse Katumbi mais ce dernier était absent. Puis le chef de l’Etat a partagé un dîner avec certains Lushois à sa ferme sur la route de Kasumbalesa.

Boshab aussi au Katanga

Le chef de l’Etat n’est pas le seul à séjourner, pendant ces jours de fêtes, au Katanga. On note également la présence, depuis vendredi 2 janvier, du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab Mabudj.
Il a affirmé être venu au Katanga pour faire un état des lieux de la situation politique actuelle.
Boshab a présidé, ce dimanche, une réunion des membres du PPRD/Katanga. Jusque-là, rien n’a encore filtré de cette rencontre.
Samedi dernier, Evariste Boshab, accompagné du vice-gouverneur du Katanga, a visité le poste frontalier de Kasumbalesa, où une quarantaine de gros camions avaient été incendiés le mois dernier.
Le ministre de l’Intérieur a exprimé la volonté du gouvernement congolais de tout mettre en œuvre pour que pareil désastre de se reproduise plus dans l’avenir"



° http://radiookapi.net/actualite/2014/08/21/martin-kobler-moise-katumbi-discutent-de-la-situation-securitaire-humanitaire-du-katanga/

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  KOTA le 4/1/2015, 7:21 pm

Joseph Kabila a fait une apparition surprise le jour de nouvel à la ferme Futuka de Moïse Katumbi mais ce dernier était absent. Puis le chef de l’Etat a partagé un dîner avec certains Lushois à sa ferme sur la route de Kasumbalesa.


très très curieux: un "président" qui s invite chez un citoyen en son absence? Shocked Cool Laughing silent

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Troll le 4/1/2015, 7:46 pm

Very Happy Smile Mr KOTA

Relisez attentivement l´info de Radio Okapi..vous allez deceler beaucoup des choses qui sont étranges:lol:

1. BOSHAB ?

Le vice PM..á l´aéroport de la Luano..? Katumbi ne se derange pas pour aller le saluer8) Mad ..un vice-gouverneur est chargé de le faire..
Ensuite, le même Boshab "préside" une rencontre du PPRD:shock: Surprised Comment un vice PM et ministre de l´interieur peut "présider" une rencontre du PPRD-Katanga:o Surprised

La suite? La question de la création des nouvelles provinces...sans oublier la crise dans le PPRD et la majorité au Katanga.

2. KANAMBE

Lui aussi..s´amene au Katanga...pas de Katumbi ni dans sa propre ferme..ni á l aéroport:o Surprised La raison de sa visite? Cette question de la création des nouvelles provinces..qui divise ceux du Nord Katanga ( Kyungu) et ceux du Sud Katanga ( Muyej)Smile Smile
Pire, selon la radio Okapi, un parlementaire orginaire de Kolwezi insiste qu´il faut appliquer la constitution ( et pas seulement sur la question des nouvelles provinces sans doute:D ) Very Happy

Kanambe va rencontre les ..caciques du Katanga..s´il donne raison á ceux du Nord sur la question des nouvelles provinces, lui qui est le garant de la Constitution se retrouve Evil or Very Mad dans une position dangereuse (ce que ce n´est pas seulement au Katanga que les gens vont protester, mais partout où on attend l´application de la Constitution)
Si Kanambe donne raison á Muyej et Cie, la fronde du Nord Katanga va lui faire passer un mauvais moment aussi..

La question de "sa candidature" sera sans doute au menu Suspect Suspect Pour une fois, face aux dignitaires Katangais..Kanambe sera contraint..d´infirmer ou confirmer sa volonté de rester au pouvoir...S il compte quitter, ceux du Katanga voudraient certainement avoir le nom de son "dauphin"...d´où cette présence de Boshab..qui aura du mal á calmer les ambitions des katangais

Katumbi? bonne question What a Face Est-il entrain de "fuir" et de se cacher pour se mettre á l´abris d´un autre empoisonement? Laughing Mad

Cette visite de Kanambe..va reserver des surprises bonnes et mauvaises..WAIT AND SEE No

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Mwana Ya Lola le 4/1/2015, 8:22 pm

Mwenze KONGOLO vien de sortir du bois et qualifie les MUYAMBO et co. d'opposants opportunistes.

Il faut signaler que Mwenze, même s'il est devenu opposant, à gardé une certaine influence dans les milieux sécuritaire katangais.

Ça devient intéressant.

@

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  KOTA le 4/1/2015, 11:47 pm

KABILA EN TRAIN DE PERDRE LE CONTROLE DU KATANGA, SON « FIEF » ? 

par FreeDiomi le 4 janvier 2015


Le président Kabila organise une grande réunion dans son fief du Katanga
 http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20150104_00580711


-
AFP
<!– $(« li.twitter a.tw »).attr(« href », » »).attr(« href », »javascript:void() »); –>
Le président congolais Joseph Kabila organise lundi une grande réunion politique au Katanga, dans le sud-est de la République démocratique du Congo, où le débat sur un éventuel troisième mandat du chef de l’État provoque des tensions.
Cette réunion aura pour objet d’«unir tous les Katangais» et de «faire une concertation au sujet du troisième mandat de Joseph Kabila (…) en 2016», alors que s’achève cette année-là son deuxième et dernier mandat selon la Constitution actuelle, a déclaré à l’AFP une source à la présidence.
Dimanche en fin d’après-midi, une délégation d’environ 50 personnes comptant des députés nationaux et des sénateurs originaires du Katanga ont embarqué dans un avion ayant pour destination Lubumbashi, la capitale provinciale du Katanga, a constaté un journaliste de l’AFP à l’aéroport international de Kinshasa.
Le président Kabila séjourne actuellement au Katanga, sa province d’origine, depuis déjà quelques jours, de même que le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Evariste Boshab.

Le 23 décembre, le charismatique gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, est rentré dans sa province minière, poumon économique du pays, après trois mois passés à l’étranger. Accueilli triomphalement, il a prononcé un discours où il semblait s’opposer à un troisième mandat de M. Kabila. M. Katumbi ne prendra pas part à cette réunion pour «raison de santé», a-t-il déclaré à l’AFP, précisant qu’il se rendrait à Londres «mercredi» pour des soins.

Vendredi, l’ancien député katangais Vano Kalembe Kiboko, membre de la majorité opposé à une révision de la Constitution qui permettrait au président Kabila de briguer un troisième mandat, a été inculpé d’incitation à la haine tribale et incarcéré.
Selon ses avocats, il lui est reproché de s’être opposé à ce que «le district de Kolwezi soit intégré dans le Lualaba» dans le cadre d’un redécoupage territorial. Mais selon un de ses proches, il s’agit d’une mesure de rétorsion pour avoir proposé que M. Katumbi soit le dauphin de M. Kabila.
Le président congolais a succédé en 2001 à son père assassiné, Laurent-Désiré Kabila. Il a ensuite été élu en 2006 au terme des premières élections démocratiques du pays, puis en 2011 lors d’un scrutin contesté par l’opposition et la communauté internationale. D’après la Constitution actuelle, il ne peut briguer de troisième quinquennat en 2016. Mais l’opposition accuse son camp de vouloir réviser la Loi fondamentale ou de chercher à retarder le scrutin via un long recensement de la population pour permettre à M. Kabila de rester au pouvoir au-delà de 2016.

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Mathilde le 5/1/2015, 1:48 am


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  ndonzwau le 5/1/2015, 2:13 am

ndonzwau a écrit:
"Joseph Kabila s’entretient avec les notables katangais ce lundi à Lubumbashi
° http://radiookapi.net/actualite/2015/01/04/joseph-kabila-sentretient-avec-les-notables-katangais-ce-lundi-lubumbashi/
Le chef de l’Etat, Joseph Kabila séjourne depuis quatre jours à Lubumbashi (Katanga), où il va s’entretenir, le lundi 5 janvier, avec les notables katangais. Selon des sources concordantes, cette rencontre pourrait tourner autour du découpage territorial, des élections présidentielles de 2016 et du dernier discours du gouverneur du Katanga, prononcé le 23 décembre dernier, à Lubumbashi.

A propos du découpage territorial, le président de l’Assemblée provinciale du Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, avait indiqué que le Katanga n’est pas encore prêt et qu’il faut, selon lui, privilégier d’abord le retour de la paix.
Avis aussitôt contesté  par Dr Adrien Nawezi, député national honoraire de Kolwezi. Pour lui, la constitution doit être appliquée.


Le discours du gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, prononcé le 23 décembre dernier, serait également dans le menu des discussions entre le chef de l’Etat et les notables du Katanga.
Le discours de Katumbi continue d’alimenter les déclarations politiques au Katanga, où les points de vue divergent autour de la révision ou non de la constitution de la RDC.
Joseph Kabila a fait une apparition surprise le jour de nouvel à la ferme Futuka de Moïse Katumbi mais ce dernier était absent. Puis le chef de l’Etat a partagé un dîner avec certains Lushois à sa ferme sur la route de Kasumbalesa.

Boshab aussi au Katanga

Le chef de l’Etat n’est pas le seul à séjourner, pendant ces jours de fêtes, au Katanga. On note également la présence, depuis vendredi 2 janvier, du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab Mabudj.
Il a affirmé être venu au Katanga pour faire un état des lieux de la situation politique actuelle.
Boshab a présidé, ce dimanche, une réunion des membres du PPRD/Katanga. Jusque-là, rien n’a encore filtré de cette rencontre.
Samedi dernier, Evariste Boshab, accompagné du vice-gouverneur du Katanga, a visité le poste frontalier de Kasumbalesa, où une quarantaine de gros camions avaient été incendiés le mois dernier.
Le ministre de l’Intérieur a exprimé la volonté du gouvernement congolais de tout mettre en œuvre pour que pareil désastre de se reproduise plus dans l’avenir"



° http://radiookapi.net/actualite/2014/08/21/martin-kobler-moise-katumbi-discutent-de-la-situation-securitaire-humanitaire-du-katanga/

Compatriotiquement!

Si "JK" était ou se sentait véritablement cerné en ce début 2015 ?

Si on peut toujours douter de la propagande de l'Apareco avec ses auto-congratulations habituelles qui annonce que lors d'une récente réunion de Chefs d'Etats de la Cirgl et de la Sadc "JK" se serait vu confirmer la pression pressante et finale des Usa sur lui jusqu'à sa personne physique, à observer le remue-ménage et l'accélération des événements à partir du Katanga, on ne peut s'empêcher de penser que l'autocrate de Léo se trouve bien en pleine résistance obligée au moment où notamment davantage d'anciens alliés internes et extérieurs contestent ouvertement sa volonté de se maintenir au pouvoir au delà de 2016...
Et cela même et surtout à partir du Katanga censé être son fief !

En effet même si cette fameuse réunion prévue avec les notables katangais permettra demain de rabibocher quelques alliances, sa seule occurrence prouve sans conteste que les bases de la kanambie chancellent dangereusement, le Katanga fait plus que bouder son prétendu "fils" et que rien ne sera totalement muselé malgré tous les achats de consciences possibles...

Attendons voir mais il est fort à craindre que beaucoup se préfigure pour la suite à travers diverses péripéties que connaîtra ce début d'année surtout en ce mois maudit(?) de janvier !







Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Troll le 5/1/2015, 2:29 pm

Twisted Evil SOURCE: AFP sur Africatime

M Katumbi ne compte pas "participer" á cette rencontre..pour des raisons de santé..et il serait entrain de preparer son voyage pour Londre afin de continuer á...se faire soigner (exactement comme l´affirme F Kalombo Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven )

Nous disions que M Katumbi semble se "cacher" pour éviter un autre empoisonement Very Happy Very Happy et ne souhaite pas se "confronter" avec Kanambe et ses faucons..

RETORSION?
Les "faucons" du PPRD proposent..semble-t-il une suspension (revocation) de M Katumbi du PPRD et de son poste de Gouverneur Twisted Evil Comment "suspendre" quelqu´un qui s´est fait élire..pa suffrage Laughing Laughing Boshab..peut-il revoquer Katumbi..sans risquer de provoquer une sutre crise plus profonde au Katanga?

On avance le nom de Muyej comme futur gouverneur du Katanga...Ce dernier est pour l´application de la Constitution...sans état d´âme..et auait souhaité prendre la place de Lumbi...comme Conseiller special de Kanambe Embarassed Embarassed ..Ceux qui s´opposent á la création des nouvelles provinces ne vont pas...apprecier de le voir Gouverneur du Katanga Very Happy


OUVRIERS POLITIK DE LA DERNIÈRE HEURE ?


Prenez le temps de lire ce "parabole" de Jésus dans le NT Idea Idea Vous serez surpris de ce que Jésus affirrme...Selon lui, Dieu "paye" de la même manière ceux qui travaillent á la dernière...et ceux qui avaient commencés á tavailler depuis longtemps Smile Smile Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Mwana Ya Lola le 5/1/2015, 3:15 pm

Troll a écrit:Twisted Evil SOURCE: AFP sur Africatime

M Katumbi ne compte pas "participer" á cette rencontre..pour des raisons de santé..et il serait entrain de preparer son voyage pour Londre afin de continuer á...se faire soigner (exactement comme l´affirme F Kalombo Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven )

Nous disions que M Katumbi semble se "cacher" pour éviter un autre empoisonement Very Happy Very Happy et ne souhaite pas se "confronter" avec Kanambe et ses faucons..

RETORSION?
Les "faucons" du PPRD proposent..semble-t-il une suspension (revocation) de M Katumbi du PPRD et de son poste de Gouverneur Twisted Evil Comment "suspendre" quelqu´un qui s´est fait élire..pa suffrage Laughing Laughing Boshab..peut-il revoquer Katumbi..sans risquer de provoquer une sutre crise plus profonde au Katanga?

On avance le nom de Muyej comme futur gouverneur du Katanga...Ce dernier est pour l´application de la Constitution...sans état d´âme..et auait souhaité prendre la place de Lumbi...comme Conseiller special de Kanambe Embarassed Embarassed ..Ceux qui s´opposent á la création des nouvelles provinces ne vont pas...apprecier de le voir Gouverneur du Katanga Very Happy


OUVRIERS POLITIK DE LA DERNIÈRE HEURE ?


Prenez le temps de lire ce "parabole" de Jésus dans le NT Idea Idea Vous serez surpris de ce que Jésus affirrme...Selon lui, Dieu "paye" de la même manière ceux qui travaillent á la dernière...et ceux qui avaient commencés á tavailler depuis longtemps Smile Smile Mad

"Comment "suspendre" quelqu´un qui s´est fait élire..pa suffrage"

Je ne sais pas si la suspension est possible. Peut être en avançant sa maladie et donc son incapacité à diriger la province ?

En revanche, le Président à le pouvoir de relever le gouverneur de ses fonctions. Peut-être que c'est l'arme qui sera utilisée contre Katumbi ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  ndonzwau le 5/1/2015, 5:20 pm

"Katanga : «Joseph Kabila»-Moïse Katumbi : L’heure de vérité !
Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes  silent  silent silent
° http://congoindependant.com/article.php?articleid=9550
Arrivé à Lubumbashi le mardi 23 décembre dernier, «Joseph Kabila» poursuit son séjour dans la province du Katanga. Cela fait deux semaines déjà. L’enjeu ?
Contrairement à ce que nous annoncions précédemment, le «raïs» a reporté à ce lundi 05 janvier, la réunion initialement prévue la veille avec tous les «notables katangais». Selon des sources bien informées, toutes les «têtes couronnées» natives de l’ex-Shaba (députés nationaux et provinciaux, ministres nationaux et provinciaux, hauts responsables de grands corps de l’Etat, cadres du parti présidentiel etc.) sont attendues…à la Ferme privée de «Kabila» située sur la route de Kasumbalesa. Selon des indiscrétions, l’endroit aurait déjà l’allure d’un camp retranché avec la présence renforcée de plusieurs éléments de la garde prétorienne du «raïs», dite garde républicaine, et ceux des unités spéciales de la police nationale. Plusieurs chars auraient été déployés. «L’évènement sera retransmis en direct à la télévision nationale congolaise», croit savoir un confrère lushois.
Selon lui, «Joseph Kabila» entend saisir cette occasion pour atteindre deux objectifs. Primo : «lessiver» le duo Katumbi-Kyungu en «Congovision» et le «neutraliser» politiquement. Secundo : arracher l’«adhésion solennelle» des notables du Katanga à l’idée d’une révision constitutionnelle pour lui permettre de briguer un troisième mandat.
Des «observateurs» auraient vivement déconseillé à Moïse Katumbi ainsi qu’à Gabriel Kyungu wa Kumwanza respectivement gouverneur et président de l’Assemblée provinciale du Katanga de prendre part à ce «colloque cabalistique» qui ne serait qu’un "piège". « Les affaires publiques se traitent dans un cadre officiel et non dans la résidence privée d’un individu fut-il chef de l’Etat», clament ces observateurs. Pour eux, le gouvernorat du Katanga devait servir de cadre à cette réunion. A défaut, le siège de l’Assemblée provinciale ou le bâtiment du 30 juin. « En participant à la rencontre de ce lundi 05 janvier à la ferme présidentielle, Katumbi et Kyungu seront jugés par l’Histoire pour avoir cautionné le mépris des institutions et la volonté de « Monsieur Kabila » de privatiser les affaires publiques», clament-ils. Ambiance.

Boshab à Lubumbashi


«La tension est à son comble au Katanga, estime un activiste des droits humains joint au téléphone, dimanche soir, à Lubumbashi. La situation qui prévaut dans cette province ressemble au calme qui précède la tempête. Sans verser dans l’alarmisme, il me semble qu’il ne manque plus qu’une étincelle pour entraîner la déflagration.»
C’est dans ce climat délétère que le tout nouveau ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Evariste Boshab, est arrivé au chef-lieu du Katanga. C’était le vendredi 02 janvier. L’homme continue à arborer sa casquette de secrétaire général du parti dominant le PPRD (Parti du peuple pour la démocratie et la reconstruction).
C’est en cette dernière qualité que Boshab a présidé, dimanche 04 janvier, une réunion de la Fédération du PPRD/Katanga. Réputé arrogant et cassant, «Evariste» n’a pas tardé à se rendre compte de la «morosité» qui régnait dans la salle. L’assistance paraissait distraite en affichant une mine crispée. Des voix ont aussitôt fusé ici et là : «Il y a des problèmes !» Boshab de répondre : «Je sais qu’il y a des problèmes. Il faut les résoudre. Il y a des gens qui ont des ambitions. Ce n’est pas mauvais. Nous devons, en revanche, les encadrer». Plusieurs mains se sont aussitôt levées pour demander la parole. Sans succès. «Nous en reparlerons lors du congrès du PPRD en février prochain », dira le secrétaire général du PPRD avant de lever la séance.

Les problèmes

La parabole du «troisième penalty inacceptable» lancée par Moïse Katumbi lors de son retour après trois mois d’absence du pays a été favorablement accueillie au sein d’une majorité de la population du Katanga. Sans prétendre que l’actuel gouverneur du Katanga est «parfait», nombreux sont également des Congolais d’ailleurs qui ont "salué" ce sémaphore jugé «politiquement incorrect» par des «kabilistes purs et durs». La contre-offensive est apparemment en marche. Force est de relever que le combat a lieu en armes inégales. En cause, «Joseph Kabila», lui, use et abuse des moyens d’Etat. L’Agence nationale de renseignements (ANR), la DGM (Immigrations), le Parquet général de la République sont instrumentalisés. Ils traquent et terrorisent les contempteurs du «raïs».
Député honoraire de la circonscription de Kolwezi et président national du groupe socioculturel «Lwanzo Lwa Mikuba», Vano Kiboko a été mis aux arrêts depuis lundi 29 décembre. Il vient d’être transféré à la prison centrale de Makala. Son crime ? Au cours d’un point de presse qu’il a animé le samedi 27 décembre à l’hôtel « Grand Karavia », l’ancien parlementaire a dit à haute et intelligible voix son opposition à la révision constitutionnelle. Il a également exigé le droit pour le district urbano-rural de Kolwezi d’être érigé en province à part entière. Dans le découpage territoire prévu par l’article 2 de la Constitution, cette entité est rattachée à la province de Lualaba. Au grand dam des membres de la communauté ethnique Sanga. Ceux-ci sont les autochtones de Kolwezi. Dans un récent communiqué, l’Asbl « Lwanzo Lwa Mikuba » dénonce la violation des articles 23 et 30 de la Constitution - par cette arrestation - et « exige la libération sans conditions et sans délai » de son Président et leader. Le groupe fustige, par ailleurs, des « actes d’intimidations » infligés au « peuple sangaphone ».

Mardi 30 décembre, Georges Mawine Kaindu a été victime d’une tentative d’assassinat à Lubumbashi. L’homme n’est pas n’importe qui. Président de l’Observatoire de la Jeunesse au Congo et ancien vice-président national de la ligue des jeunes du PPRD, Mawine a été arrêté par des "inconnus" armés. Il a été par la suite ligoté avant d’être jeté dans une rivière au niveau du Quartier Bel Air dans la commune de Kampemba. A Lubumbashi, des doigts accusateurs sont pointés en direction de la garde prétorienne de «Joseph Kabila». A l’instar de Vano Kiboko, Georges Mawine n’a jamais fait mystère de son hostilité à toute « modification intempestive » de la loi fondamentale qui régit le pays depuis le 18 février 2006 pour permettre au « raïs » de briguer un troisième mandat.
Dans un communiqué daté du vendredi 02 janvier, JUSTICIA Asbl, basée au Katanga, fait état de «l’enlèvement » de Monsieur Mukaz Tshikomba A Tshing, vice-président des jeunes katangais. A en croire cette organisation non gouvernementale, les « ravisseurs » seraient des membres de la garde prétorienne de « Joseph Kabila ». Encore?

Que reproche-t-on à Mukaz ? Le même vendredi, aux environs de 18 h, l’homme s’était rendu au bâtiment du 30 juin où une rencontre était prévue avec «Joseph Kabila». Répondant à une question d’actualité, il clamera son «opposition» à la révision de la Constitution « pour un probable 3ièmemandat du chef de l’Etat ». Il dira la même opposition en ce qui concerne le découpage territorial au Katanga. Cette question est au centre d’une vive controverse.
« A la descente du bus au bâtiment du 30 juin, Mukaz sera interpellé par deux éléments de la garde républicaine qui le menaceront au moyen de leurs revolvers pour le conduire d’abord à la présidence de la République sise avenue Kamanyola, quartier Golf puis amené au camp militaire Kimbembe », indique le communiqué. JUSTICIA Asbl assure disposer des informations «faisant état de pratique des tortures atroces et autres traitements cruels, inhumains et dégradant sur sa personne ». Il va sans dire que le groupement demande la libération de ce paisible citoyen dont le "crime" est d’avoir exprimé ses opinions.

Réunion « cabalistique » à la ferme présidentielle

Ce lundi 05 janvier aux environs de 9 h00, heure de Lubumbashi, tout ce que le Congo-Kinshasa compte comme membres de la «noblesse d’Etat», originaires du Katanga, sont attendus à la ferme privée de « Joseph Kabila » située sur la route de Kasumbalesa. A ne pas confondre avec l’autre ranch érigé dans le Parc de Kundelungu. Dans ces deux endroits, un grand chapiteau, sous la forme de tente bédouine, est dressé. C’est dans ce cadre exotique que le "raïs" aime recevoir.
Comme nous l’indiquions précédemment, deux points seraient inscrits à l’ordre du jour. D’une part, la mise en œuvre de la loi relative au découpage du Katanga en quatre nouvelles entités provinciales (Haut Lomami, Haut Katanga, Lualaba et Tanganyika). D’autre part, l’analyse critique de la parabole de Moïse Katumbi. Une parabole jugée "imbuvable" par le locataire du Palais de la nation.

Selon des indiscrétions, «Joseph Kabila» devrait charger le ministre de l’Intérieur d’accélérer la « matérialisation » d’ici au mois de février prochain de la décomposition du Katanga actuel. L’élection des quatre gouverneurs de provinces devrait avoir lieu rapidement. Pour le « raïs », indique-t-on, Kolwezi restera rattachée à la nouvelle province du Lualaba. Ceux qui s’y opposent devraient saisir la "justice".
Selon des observateurs - c’est le deuxième cas de figure -, l’objectif poursuivi est d’affaiblir politiquement Katumbi et Kyungu. Le « raïs » entend saisir cette occasion pour «lessiver» et «humilier» les deux dirigeants du Katanga.
Sauf changement, la rencontre, non suivie de débat, sera retransmise en direct par la RTNC. « Tout en étant en position inconfortable, le président Kabila voudrait donner l’impression qu’il a toujours la maitrise de la situation», commente un analyste politique. Et d’ajouter : « L’homme est en panne d’imagination et croit résoudre les problèmes politiques par la seule force brutale. Il devrait s’inspirer de la sagesse de Confucius qui conseillait aux dirigeants politiques de cesser de se croire indispensable car le monde survivra probablement après leur disparition».

Ces observateurs déconseillent, par ailleurs, au duo Katumbi-Kyungu d’aller à la ferme de "Kabila". Leur argumentaire n’est pas dénué de pertinence. «Les affaires publiques se traitent dans un cadre officiel et non dans la résidence privée d’un individu fut-il chef de l’Etat», martèlent-ils. Pour eux, le gouvernorat du Katanga devait servir de cadre à cette réunion. A défaut, le siège de l’Assemblée provinciale ou le bâtiment du 30 juin. «En participant à la rencontre de ce lundi 05 janvier à la ferme présidentielle, Katumbi et Kyungu seront jugés par l’Histoire pour couché devant le dictateur et surtout
d’avoir cautionné le mépris des institutions et la volonté de « Monsieur Kabila » de privatiser les affaires publiques», clament-ils. Seront-ils entendus?


L’heure de vérité

Citant un diplomate non autrement identifié, l’AFP rapporte que rien n’indique que « Joseph Kabila » sera candidat en 2016. A en croire ce diplomate, « Joseph Kabila » «cherche à préparer le terrain pour le dauphin, que seul lui peut désigner». D’où «la problématique de Katumbi, qui s’est auto-désigné dauphin, avec l’appui de moins en moins discret de Washington ». Un analyste kinois d’estimer que le "raïs" retarde l’annonce de sa décision au sujet de 2016 de peur de provoquer un "sauve-qui-peut-général" à l’image de ce qui s’est passé au lendemain du discours du président Mobutu Sese Seko annonçant la fin du Parti-Etat, le 24 avril 1990.
Quid du recensement annoncé par « Kabila » ? Porte-parole de la Majorité présidentielle, Sébastien Luzanga Shamandevu a déclaré récemment, sans rire, à RFI que cette opération « fait partie des conditions sine qua non pour que nous ayons vraiment de bonnes élections, des élections qui n’apporteront pas de contestations ». De l’avis des analystes, ce recensement devrait durer 3 à 4 ans. D’où le soupçon de « glissement » du calendrier électoral. « Cessez de nous prêter des intentions ! », répliquait un Luzanga devenu amnésique. L’homme a perdu de vue ses déclarations faites en septembre 2014 exigeant purement et simplement la mise sur pied d’une «nouvelle constitution».

En attendant que «Joseph Kabila» lève sur le suspense sur son sort en prévision de l’horizon 2016, on peut gager que "l’heure de vérité" a sans doute sonné entre l’actuel chef de l’Etat - dont l’impopularité bat tous les records - et le gouverneur Moïse Katumbi Chapwe. Deux "caïmans" ne peuvent cohabiter dans le même marigot. Question : Qui dégainera le premier ?"
Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Troll le 5/1/2015, 6:35 pm

Mad Laughing DISSIDENCE AU KATANGA ?

Cool Les noms des dissidents? M Katumbi, Muyambo, Banza Mukalayi (?)...et surtout le vieux Kyungu Surprised

Nous avons cité expressement Banza Mukalayi ministre de la culture..qui ne cache pas son opposition á un autre mandat de Kanambe..

Mais le plus "dangereux" de tous est Kyungu, très populaire..ou tou juste possede sa propre "milice"..Ceux qui font de lui un dissident savent d´avance que Kyungu n´est pas quelqu´un qui se cache... Toucher á Kyungu..c´est se mettre sur le dos non seulement une majorité des Balubakat..mais surtout presque toute la ville de Lubumbashi:)

Quelle est l´option? Le nouveau gouvernement a été une gaffe politik..ce que retirer le poste du ministre de l´Interieur á Muyej..fait des Lunda..des adversaires potentiels..quand Muyej est le champion de la création des nouvelles provinces..
L´option a toujours été de "placer" les Katangais sur la table de negociation au cas où Kanambe va quitter le pouvoir..Quelque soit le candidat le plus populaire, ceux du Katanga ont toujours souhaités que ce candidat, futur Président puisse "negocier" avec eux.



La dissicidence au Katanga n´est pas une bonne nouvelle pour Kanambe et même Boshab y compris Minuaku..Ce que cette fronde du Katanga mine toutes les stratégies du PPRD Cool @

Attendons.. la suite de la rencontre de ce soir où Katumbi et Kyungu sont absents...et indesirables @

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  ndonzwau le 5/1/2015, 8:19 pm

Troll a écrit:Mad Laughing DISSIDENCE AU KATANGA ?

Cool Les noms des dissidents? M Katumbi, Muyambo, Banza Mukalayi (?)...et surtout le vieux Kyungu Surprised

Nous avons cité expressement Banza Mukalayi ministre de la culture..qui ne cache pas son opposition á un autre mandat de Kanambe..

Mais le plus "dangereux" de tous est Kyungu, très populaire..ou tou juste possede sa  propre "milice"..Ceux qui font de lui un dissident savent d´avance que Kyungu n´est pas quelqu´un qui se cache... Toucher á Kyungu..c´est se mettre sur le dos non seulement une majorité des Balubakat..mais surtout presque toute la ville de Lubumbashi:)

Quelle est l´option? Le nouveau gouvernement a été une gaffe politik..ce que retirer le poste du ministre de l´Interieur á Muyej..fait des Lunda..des adversaires potentiels..quand Muyej est le champion de la création des nouvelles provinces..
L´option a toujours été de "placer" les Katangais sur la table de negociation au cas où Kanambe va quitter le pouvoir..Quelque soit le candidat le plus populaire, ceux du Katanga ont toujours souhaités que ce candidat, futur Président puisse "negocier" avec eux.



La dissicidence au Katanga n´est pas une bonne nouvelle pour Kanambe et même Boshab y compris Minuaku..Ce que cette fronde du Katanga mine toutes les stratégies du PPRD Cool @

Attendons.. la suite de la rencontre de ce soir où Katumbi et Kyungu sont absents...et indesirables @


Quoique la fronde katangaise soit aujourd'hui incontestable, je fonde quand même quelques réserves : pour moi que ce soientt Kyungu ou les autres sauf peut-être Katumbi, ils ont des personnalités plutôt sans trop de scrupules (moraux !), sans trop de convictions fermes, ils restent "achetables" !
Pour peu qu'on leur offre des billets verts et des postes à la hauteur de leurs exigences et de leurs besoins, ils risquent bien d'être happés par l'hameçon diabolique de sieur "JK" !

C'est hélas, la limite de toutes nos frondes au Congo : peu sont sûrs parmi nos politiciens de garder leurs positions face aux appâts !
Le seul rempart heureusement reste l'appui du peuple mais les katangais sont-ils si déterminés qu'ils soutiendront toujours leurs dissidents quoi qu'ils leur vendent si "achetés" eux-mêmes ?

Attendons voir et restons optimistes en espérant le meilleur avenir pour notre pays, nous ne sommes pas après tout si pourris, si maudits pour ne jamais espérer le changement, la relève par nous mêmes !

silent  silent  silent  silent  silent  silent  silent




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  ndonzwau le 5/1/2015, 9:05 pm

Mwana Ya Lola a écrit:Mwenze KONGOLO vien de sortir du bois et qualifie les MUYAMBO et co. d'opposants opportunistes.

Il faut signaler que Mwenze, même s'il est devenu opposant, à gardé une certaine influence dans les milieux sécuritaire katangais.

Ça devient intéressant.

@


En vous relisant, cher MYL, je n'ai pu m'empêcher de réagir mais après compte je réalise que plus que vous répondre, je ne me suis peut être parlé quà moi-même; tant pis je l'assume !

Je me trompe peut-être tant je crains que vous en prêtez à Mwenze Kongolo plus qu’il ne vaut en réalité aujourd’hui !

A mon avis, pour "JK" et son régime à ce stade, il n’est plus ou est devenu cet "oncle" qu’on garde par hérédité et qu’on continue au besoin de "protéger" ou auquel on s’empêche a priori de nuire mais dont la parole est volontiers ignorée parce qu’aujourd’hui décalée par rapport aux intérêts propres de "JK" et de son régime : un kabiliste pur jus avec ses raisons familiales, idéologiques et historiques, ce que ne sont plus ni "JK" ni son régime…
Au Katanga, il reste un fils du coin mais dont l’influence ne compte presque plus pour la conquête du pouvoir et de ses avantages ou pour la survie en son sein…
Au final, ses entrées dans le système, selon moi, n'empêcheront au besoin ni le Katanga de basculer dans la fronde antikanambiste ni Katumbi et compères d'y conquérir plus de déçus...

Au delà, cher MYL, sans faire de la psychologie de comptoir, je ne sais pas si chacun de nous lorsqu’il juge "JK" prend toujours en compte sa personnalité...
Perso, à tort ou à raison je m’en suis fait une idée de "monstre froid" encore plus prompt aujourd’hui qu’il est en danger à "tuer" pour exister et surtout pour survivre, à sacrifier beaucoup de ce pays pour sa survie, un pays qui compte à peine pour ce qu’il vaut comme sa patrie sauf peut-être pour son éventuel rôle dans l’histoire de ce pays !

Cette idée a été renforcée chez moi au vécu au moins de ces deux anecdotes :
1° Vous connaissez l’acharnement sur Bemba avant et après le 1er tour et après sa "victoire" en 2006 : j’en ai reçu de vive voix le témoignage direct effrayé : "un homme avec qui la veille et encore le lendemain vous avez conclu un pacte, a donné sa parole mais qui n’en hésite pour braver tous les interdits (même la crainte d’une sanction internationale alors que EUFOR et MONUC la représentaient sur place) est un monstre froid diabolique prêt à tout..."
2° Le 26 novembre 2011, tout le monde a vécu la grande peine héroïque d’un Tshisekedi pris en otage et empêché de mouvement, immobilisé des heures durant dans sa voiture (revisionnez au besoin cet épisode) et a vu comment dehors des manifestants protestataires ont été canardés sans la moindre humanité comme des vulgaires lapins…

Bref pour moi, l’itinéraire de "JK", sa quasi déshérence dans son enfance, son expérience violente bien jeune de champs de guerre, presque un "kadogo" comme un autre, sa vie bien loin de ce pays qu’il n’a foulé que dans ces conditions et surtout qu’il dirige quasiment par hasard, « chance eloko pamba » ont forgé cette personnalité insensible et son non-sens de l’intérêt supérieur d’un pays pour d'abord le seul profit de ses intérêts et de sa survie…
Le vernis d’une prétendue formation de "nationaliste révolutionnaire"» au maquis de son père est une vraie farce : "JK" est un profiteur capitaliste pire que celui qui ne s’en serait frotté, tout au plus le pire "bourgeois compradore" qu'on connaisse, pour parler un langage idéologique…

Toutes mes excuses pour mes pauvres digressions indigestes, cher MYL, surtout qu’elles ne vous sont pas adressées, sorties comme ça à la vue de certaines réactions face à ce qui sort du Katanga en ce moment, elles dénotent pour moi une méconnaissance de sa personnalité privée et publique, d’un Kanambe paradant de "sa ferme" au Katanga de la plus nauséabonde façon, pire que  Mobutu hier dans son Gbadolite !





Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 5/1/2015, 9:13 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Mwana Ya Lola le 5/1/2015, 9:08 pm

ndonzwau a écrit:
Troll a écrit:Mad Laughing DISSIDENCE AU KATANGA ?

Cool Les noms des dissidents? M Katumbi, Muyambo, Banza Mukalayi (?)...et surtout le vieux Kyungu Surprised

Nous avons cité expressement Banza Mukalayi ministre de la culture..qui ne cache pas son opposition á un autre mandat de Kanambe..

Mais le plus "dangereux" de tous est Kyungu, très populaire..ou tou juste possede sa  propre "milice"..Ceux qui font de lui un dissident savent d´avance que Kyungu n´est pas quelqu´un qui se cache... Toucher á Kyungu..c´est se mettre sur le dos non seulement une majorité des Balubakat..mais surtout presque toute la ville de Lubumbashi:)

Quelle est l´option? Le nouveau gouvernement a été une gaffe politik..ce que retirer le poste du ministre de l´Interieur á Muyej..fait des Lunda..des adversaires potentiels..quand Muyej est le champion de la création des nouvelles provinces..
L´option a toujours été de "placer" les Katangais sur la table de negociation au cas où Kanambe va quitter le pouvoir..Quelque soit le candidat le plus populaire, ceux du Katanga ont toujours souhaités que ce candidat, futur Président puisse "negocier" avec eux.



La dissicidence au Katanga n´est pas une bonne nouvelle pour Kanambe et même Boshab y compris Minuaku..Ce que cette fronde du Katanga mine toutes les stratégies du PPRD Cool @

Attendons.. la suite de la rencontre de ce soir où Katumbi et Kyungu sont absents...et indesirables @


Quoique la fronde katangaise soit aujourd'hui incontestable, je fonde quand même quelques réserves : pour moi que ce soientt Kyungu ou les autres sauf peut-être Katumbi, ils ont des personnalités plutôt sans trop de scrupules (moraux !), sans trop de convictions fermes, ils restent "achetables" !
Pour peu qu'on leur offre des billets verts et des postes à la hauteur de leurs exigences et de leurs besoins, ils risquent bien d'être happés par l'hameçon diabolique de sieur "JK" !

C'est hélas, la limite de toutes nos frondes au Congo : peu sont sûrs parmi nos politiciens de garder leurs positions face aux appâts !
Le seul rempart heureusement reste l'appui du peuple mais les katangais sont-ils si déterminés qu'ils soutiendront toujours leurs dissidents quoi qu'ils leur vendent si "achetés" eux-mêmes ?

Attendons voir et restons optimistes en espérant le meilleur avenir pour notre pays, nous ne sommes pas après tout si pourris, si maudits pour ne jamais espérer le changement, la relève par nous mêmes !

silent  silent  silent  silent  silent  silent  silent




Compatriotiquement!

Beaucoup de gens oublient que Kyungu en 2005 contestait la nationalité de Kabila. Après quelques promesses et des billets, le meme Kyungu, quelques semaines plus tard, dansait à la gloire de Kabila et promettait la sécession à ceux qui refuseraient à ce digne fils du Katanga la présidence.

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Libre Examen le 5/1/2015, 9:59 pm

Que l’on compte encore sur quelqu’un comme Kyungu, pourvu que cela fasse notre affaire, montre combien beaucoup d’entre nous se soucient peu des crimes que nos dirigeants peuvent commettre, notamment sur certains de nos compatriotes dans la mesure évidemment où on les considère comme l’étant.

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Troll le 5/1/2015, 10:11 pm

Embarassed Smile Helas mr Librexamen

Nous avons eu ...GIZENGA comme PM...qui se souvenait des crimes de guerre, des crimes contre l´humanité dont Gizenga est complice si pas auteur quand il était le "Président de la République Populaire du Congo" á Stanley-ville Cool Cool

En tout cas, jusqu´á ce jour AUCUN des Commissaires Généraux membres du Groupe de Binza n´a presenté ses excuses aux victimes de deux coups d´État de Mobutu..sans oublier les crimes horribles pendant l´existence du MPR Surprised

Kyungu n´est pas une exception..quand nous continuons á "compter" sur d´autres congolais auteurs ou complices des crimes au Congo

Omo bleu lave plus que blanc, il suffit de relire l´histoire étrange des acteurs politiques au Congo

Rolling Eyes Embarassed Embarassed Pour garder la santé mentale et la bonne humeur, mieux vaut éviter certaines personnes sur cette page Embarassed Like a Star @ heaven Nous allons garder profil bas pendant une periode et éviter la page politique le plus que possible Like a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Hiro-Hito le 5/1/2015, 10:49 pm

Salut ba ndeko nionso pe bonne annee.
Je n'ai pas pu lire tte les interventions, donc bo limbisa si je repetais ce qui a ete deja dit sans donner du credits aux auteurs.
Je vois un peu les choses coe Ndonzwau, bien que je comprenne la position de L.E.
Kyungu s'est oppose a Katumbi a plusieurs reprises, si je ne me trompe mm pas, lors des elections du gouvernorat, ezalaki benda bika entre les deux, si Kyungu est venu acceuillir Katumbi, cela ne veut pas dire que Katumbi l'innocente, c'est peut etre pour moi, coe un Tshisekedi qui va visiter Mobutu malade. Katumbi est fils du Katanga qui revient chez lui apres avoir ete malade, peut etre, je dis bien peut etre, Kyungu est alle le voir ds ce sens la.
Le probleme avec Kyungu et sa perenisation a commencer avec LDK, puis aujourd'hui avec cette AMP. Rappelez vous mm des episodes avec Kisimba ngoy, et mm au point d'arreter un ministre au Katanga, what happened? nothing, et q peut faire Katumbi q le gouvernement central ne peut faire, mm s'il etait convaincu de la culpabilite de Kyungu?
Je ne soutiens pas Katumbi, mais je pense q'il ne peut renvoyer qlq1 qui soit venu lui dire "welcome back"

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Hiro-Hito le 5/1/2015, 11:08 pm


_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOISE KATUMBI EST ARRIVé AU KATANGA, TOUS LES PARTIS POLITIQUES BRANDISSENT LEURS DRAPEAUX, C QUOI LEUR LOGIQUE ? SURTOUT KAMERHE DE TOUTES LES SAUCES AIE AIE AIE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum