Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Page 28 sur 30 Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 26/2/2016, 9:02 pm

G7 ba changer! Balobaki balingi tripartite, kasi esimbi te! CENI aboyi yango. Laughing Laughing Laughing Laughing
Na sima balobi négotiation, esimbi lisusu te!
Sikoyo ba ndimi dialogue.
Tolobi na bango, bienvenu dans la realité!
Etikali la "dynamite" de l´opposition



RDC : après le passage de Ban Ki-moon, Kyungu favorable au dialogue sous l’égide de l’ONU

http://www.radiookapi.net/2016/02/26/actualite/politique/rdc-apres-le-passage-de-ban-ki-moon-kyungu-favorable-au-dialogue-sous

«Nous sommes complètement d’accord avec l’appel du secrétaire général de l’Onu qui plaide pour des pourparlers politiques avec le pouvoir, mais à condition que cela se fasse sous l’égide de la Communauté internationale», a déclaré jeudi en conférence de presse à Kinshasa, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, président de l’Unafec et membre du regroupement de l’opposition, G7.

Il rendait compte de la discussion que l’opposition a eue la veille avec le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon en visite en RDC.

Pour Gabriel Kyungu wa Kumwanza, le président Kabila ne devrait pas être concerné par le dialogue politique qui vise à baliser le chemin des prochaines élections étant donné que «le président Kabila est déjà fin mandat et que ce dialogue devra porter sur l’avenir de la RDC après son mandat».

«Nous avons souligné que lorsqu’on parle des négociations politiques, nous sommes complètement d’accord mais à condition que cela se fasse sous l’égide de la communauté internationale parce qu’en face de nous c’est la malhonnêteté qui règne», a déclaré Kyungu wa Kumwanza.

Il a insisté sur le fait que pour lui le président Kabila ne devrait pas être impliqué dans le dialogue puisqu’il accomplit son dernier mandat constitutionnel. affraid

«Pour le moment, il est président de la République nous le reconnaissons. Mais nous sommes en train de nous projeter au-delà de son mandat. Notre satisfaction est qu’enfin les Nations unies ont touché du doigt les avatars, les difficultés, les souffrances que le peuple subit actuellement de la part du pouvoir en place. Nous avons profité de l’occasion pour montrer la mauvaise foi du pouvoir qui ne respecte plus rien notamment les droits de l’homme», a conclu Kyungu wa Kumwanza.

.............

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Admin le 26/2/2016, 9:11 pm

Jim KK a écrit:G7 ba changer! Balobaki balingi tripartite, kasi esimbi te! CENI aboyi yango. Laughing  Laughing  Laughing  Laughing
Na sima balobi négotiation, esimbi lisusu te!
Sikoyo ba ndimi dialogue.
Tolobi na bango, bienvenu dans la realité!
Etikali la "dynamite" de l´opposition



RDC : après le passage de Ban Ki-moon, Kyungu favorable au dialogue sous l’égide de l’ONU

http://www.radiookapi.net/2016/02/26/actualite/politique/rdc-apres-le-passage-de-ban-ki-moon-kyungu-favorable-au-dialogue-sous

«Nous sommes complètement d’accord avec l’appel du secrétaire général de l’Onu qui plaide pour des pourparlers politiques avec le pouvoir, mais à condition que cela se fasse sous l’égide de la Communauté internationale», a déclaré jeudi en conférence de presse à Kinshasa, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, président de l’Unafec et membre du regroupement de l’opposition, G7.

Il rendait compte de la discussion que l’opposition a eue la veille avec le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon en visite en RDC.

Pour Gabriel Kyungu wa Kumwanza, le président Kabila ne devrait pas être concerné par le dialogue politique qui vise à baliser le chemin des prochaines élections étant donné que «le président Kabila est déjà fin mandat et que ce dialogue devra porter sur l’avenir de la RDC après son mandat».

«Nous avons souligné que lorsqu’on parle des négociations politiques, nous sommes complètement d’accord mais à condition que cela se fasse sous l’égide de la communauté internationale parce qu’en face de nous c’est la malhonnêteté qui règne», a déclaré Kyungu wa Kumwanza.

Il a insisté sur le fait que pour lui le président Kabila ne devrait pas être impliqué dans le dialogue puisqu’il accomplit son dernier mandat constitutionnel.    affraid

«Pour le moment, il est président de la République nous le reconnaissons. Mais nous sommes en train de nous projeter au-delà de son mandat. Notre satisfaction est qu’enfin les Nations unies ont touché du doigt les avatars, les difficultés, les souffrances que le peuple subit actuellement de la part du pouvoir en place. Nous avons profité de l’occasion pour montrer la mauvaise foi du pouvoir qui ne respecte plus rien notamment les droits de l’homme», a conclu Kyungu wa Kumwanza.

.............
To mata to kita Kabila sera chassé ndeko
CHASSÉ penza Laughing

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Imperium le 26/2/2016, 9:36 pm

Jim KK a écrit:G7 ba changer! Balobaki balingi tripartite, kasi esimbi te! CENI aboyi yango. Laughing  Laughing  Laughing  Laughing
Na sima balobi négotiation, esimbi lisusu te!
Sikoyo ba ndimi dialogue.
Tolobi na bango, bienvenu dans la realité!
Etikali la "dynamite" de l´opposition



RDC : après le passage de Ban Ki-moon, Kyungu favorable au dialogue sous l’égide de l’ONU

http://www.radiookapi.net/2016/02/26/actualite/politique/rdc-apres-le-passage-de-ban-ki-moon-kyungu-favorable-au-dialogue-sous

«Nous sommes complètement d’accord avec l’appel du secrétaire général de l’Onu qui plaide pour des pourparlers politiques avec le pouvoir, mais à condition que cela se fasse sous l’égide de la Communauté internationale», a déclaré jeudi en conférence de presse à Kinshasa, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, président de l’Unafec et membre du regroupement de l’opposition, G7.

Il rendait compte de la discussion que l’opposition a eue la veille avec le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon en visite en RDC.

Pour Gabriel Kyungu wa Kumwanza, le président Kabila ne devrait pas être concerné par le dialogue politique qui vise à baliser le chemin des prochaines élections étant donné que «le président Kabila est déjà fin mandat et que ce dialogue devra porter sur l’avenir de la RDC après son mandat».

«Nous avons souligné que lorsqu’on parle des négociations politiques, nous sommes complètement d’accord mais à condition que cela se fasse sous l’égide de la communauté internationale parce qu’en face de nous c’est la malhonnêteté qui règne», a déclaré Kyungu wa Kumwanza.

Il a insisté sur le fait que pour lui le président Kabila ne devrait pas être impliqué dans le dialogue puisqu’il accomplit son dernier mandat constitutionnel.    affraid

«Pour le moment, il est président de la République nous le reconnaissons. Mais nous sommes en train de nous projeter au-delà de son mandat. Notre satisfaction est qu’enfin les Nations unies ont touché du doigt les avatars, les difficultés, les souffrances que le peuple subit actuellement de la part du pouvoir en place. Nous avons profité de l’occasion pour montrer la mauvaise foi du pouvoir qui ne respecte plus rien notamment les droits de l’homme», a conclu Kyungu wa Kumwanza.

.............


DEPUIS QUAND KYUNGU WA KUMWANZA EST DEVENU DEFENSEUR DE DROITS DE L'HOMME?
LES TSHISEKEDISTES N'APPRECIERONT PAS CES IMAGES DE KYUNGU INSITANT A LA HAINE TRIBALE.. Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 11/3/2016, 9:39 pm

Elections de gouverneurs: la Ceni fixe la campagne électorale du 22 au 24 mars

http://www.radiookapi.net/2016/03/11/actualite/politique/elections-de-gouverneurs-la-ceni-fixe-la-campagne-electorale-du-22-au

La campagne électorale des candidats gouverneurs et vice-gouverneurs de nouvelles provinces est fixée du 22 au 24 mars prochain. Le vice-président de la Ceni, Norbert Basengezi Katintima a fait cette annonce, vendredi 11 mars, à Kinshasa.

Il a précisé que cette campagne se deroulera uniquement dans les parlements provinciaux et non au-delà.

«Le 26 mars, c’est l’élection et nous allons proclamer le même jour», a précisé Norbert Basengezi.

Le vice-président de la Ceni a également annoncé l’opération d’accréditation des témoins, des journalistes et des observateurs entre le 13 et le 18 mars.

Soixante-six candidats vont se disputer les postes des gouverneurs et vice-gouverneurs de 21 nouvelles provinces. Les candidatures varient entre un et sept dans les différentes provinces.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 18/3/2016, 9:53 pm

Wapi Russ Feingold?????????????????

Corneille Nangaa: «Les élections devraient être organisées au-delà de novembre 2016»

http://www.radiookapi.net/2016/03/18/actualite/politique/corneille-nangaa-les-elections-devraient-etre-organisees-au-dela-de

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) affirme ne pas être en mesure d’organiser la présidentielle dans le délai constitutionnel.

Son président national, Corneille Nangaa l’a clairement exprimé, vendredi 18 mars, à Kinshasa.

«Aujourd'hui, ce sont des contraintes techniques qui ne permettent pas à la Ceni d'organiser les élections dans les temps», a-t-il souligné.

Pour ce faire, Corneille Nangaa a promis d’introduire une requête à la Cour constitutionnelle pour “obtenir une petite extension qui ne sera pas éternelle”.

Le président de la Ceni a par ailleurs indiqué que son institution pourrait organiser la présidentielle dans le temps à condition que la classe politique décide de ne pas tenir compte de la révision du fichier électoral.

«Si les acteurs se mettent d'accord là-dessus et lèvent cette option, nous irons aux elections en 2016», a précisé Corneille Nangaa.

En clair, il faudra dans ce cas organiser la présidentielle avec le fichier électoral de 2011, sans environ 10 à 12 millions de potentiels nouveaux majeurs.

En février dernier, le président de la Ceni avait expliqué à un groupe d’acteurs politiques les contraintes qui rendent impossible l’organisation des élections dans le délai.

L’opération de révision du fichier électoral pourra durer au minimum seize à dix-sept mois, avait prévenu Corneille Nangaa.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 7/4/2016, 7:55 pm

L’ UA désigne Edem Kodjo facilitateur du dialogue national Suspect Suspect

http://www.radiookapi.net/2016/04/07/actualite/politique/rdc-lua-designe-edem-kodjo-facilitateur-du-dialogue-national

La présidente de la commission de l'Union africaine, Dr Nkosazana Dlamini Zuma, a nommé l’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo facilitateur du dialogue national en RDC.

Dans un communiqué publié sur son site Internet mercredi 6 avril, l’Union africaine indique que cette nomination «vise à aider à la convocation d'un dialogue global en vue de régler les problèmes liés aux prochaines élections» en RDC.

Le document mentionne que « cette nomination est conforme à l'engagement souligné dans le communiqué conjoint de l'Union africaine, des Nations Unies (ONU), de l'Union européenne (UE) et de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) du 16 Février 2016 pour continuer d'aider le République démocratique du Congo dans cette entreprise».

Dans ce communiqué du 16 février, les quatre organisations avaient appelé les acteurs politiques congolais politiques congolais à ne ménager aucun effort, dans le cadre de la Constitution de leur pays, pour assurer la tenue réussie des élections, préserver la paix et approfondir la démocratie, y compris à travers un processus politique.

La présidente de la commission de l'Union africaine invite toutes les parties prenantes à coopérer avec le facilitateur Edem Kodjo.

Sur son compte Twitter, le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, a également repris l’annonce de la désignation du Togolais. En janvier dernier, Nkosazana Dlamini-Zuma avait demandé à l’ancien Premier ministre togolais de mener les consultations nécessaires pour le lancement du dialogue.

Il avait rencontré plusieurs personnalités et regroupements politiques et de la société civile congolaise.

Le chef de l’Etat Joseph Kabila a annoncé depuis l’année passée la convocation d’un dialogue pour discuter notamment du processus électoral en vue de permettre la tenue d’élections apaisées. L’avancement du processus électoral congolais bute sur des questions techniques et de financement.

La question du dialogue divise la classe politique congolaise. La Majorité et une frange de l’opposition sont favorables à ce dialogue alors que d’autres partis à l’instar de l’UDPS conditionnent jusqu’à présent leur participation au dialogue à la présence d’un facilitateur nommé par l’ONU.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Libre Examen le 8/4/2016, 2:05 pm

Arafat a écrit:Cette dame peut même nommer le pape comme facilitateur, cela ne changera rien à la situation. Shocked

En effet, il n'y a plus qu'une chose que l'opposition peut probablement obtenir : une élection présidentielle dans le délai constitutionnel sans Joseph Kabila mais avec le fichier électoral actuel. Obtenir les élections sans Joseph Kabila dans le délai constitutionnel serait en soi une grande victoire pour l'opposition.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 9/4/2016, 2:59 pm

Lambert Mende: «Le dialogue va avoir lieu parce que les conditions sont remplies»

http://www.radiookapi.net/2016/04/09/actualite/politique/lambert-mende-le-dialogue-va-avoir-lieu-parce-que-les-conditions-sont

Le dialogue annoncé par le chef de l’Etat va avoir lieu, a déclaré vendredi 8 avril le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, estimant que toutes les conditions sont remplies pour que cette rencontre soit organisée. Il a évoqué notamment la résolution 2277 du Conseil de sécurité de l’ONU qui, selon lui, soutient la tenue d’un dialogue national en RDC. En outre, l’Union africaine a désigné mercredi 6 avril Edem Kodjo comme le facilitateur de ce dialogue. Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing

«Je pense, à mon avis, que ce qu’a dit le président de l’Assemblée nationale va se confirmer. Le dialogue va avoir lieu, parce que les conditions sont remplies. Les dernières hésitations viennent d’être rencontrées par la communauté internationale », a affirmé Lambert Mende.

«On peut décider soi-même de ne pas participer à un exercice comme celui-là », a-t-il noté.

Le chef de l’Etat Joseph Kabila a annoncé depuis l’année passée la convocation d’un dialogue pour discuter notamment du processus électoral en vue de permettre la tenue d’élections apaisées. Le processus électoral congolais bute sur des questions techniques, comme la révision du fichier électoral, et de financement.

La question du dialogue divise la classe politique congolaise. La Majorité et une frange de l’opposition sont favorables à ce dialogue alors que d’autres partis, à l’instar de l’UDPS d’Etienne Tshisekedi, conditionnent jusqu’à présent leur participation au dialogue à la présence d’un facilitateur nommé par l’ONU.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 15/4/2016, 11:28 pm

Face à face Corneille Nangaa - Thomas Periello

http://www.congosynthese.com/news_reader.aspx?Id=16306

Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Corneille Nangaa Yobeluo, accompagné du Vice-président, Monsieur Norbert Basengezi Kantintima, se sont entretenus mercredi, 13 avril 2016 avec Thomas Periello, l’Envoyé Spécial du Président des Etats Unis d’Amérique dans la région des Grands Lacs. Il était accompagné de Messieurs David E.Bronn, Député, Chef de mission et Sean Elliot, Chargé de la section politique de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique en RDC, rapporte une dépêche de la centrale électorale parvenue au Maximum.

L’envoyé spécial, Thomas Periello, arrivé à Kinshasa depuis quelques jours a voulu s’informer sur l’évolution du processus électoral. Une visite, la troisième avec le leadership de la Commission Electorale Nationale Indépendante de la République Démocratique du Congo, qui vise l’évaluation périodique de l’état du processus électoral avec les responsables de la CENI.

La rencontre de mercredi 13 avril 2016 entre les deux parties a duré près d’une heure. Occasion pour le président de la CENI de répondre aux préoccupations de son hôte en indiquant point par point le niveau de réalisation des activités électorales dans le pays. L’appel d’offre pour l’acquisition des Kits d’enrôlement est en cours de traitement pour la révision du fichier électoral (RFE) et dont l’ouverture des plis a eu lieu le 31 mars dernier, a-t-il fait savoir. Il s’en suivra quelques démonstrations techniques et des tests d’applicabilité du matériel en milieux urbains et ruraux.
Recrutement des agents pour la révision du fichier électoral
Le Président de la CENI a annoncé que son institution identifie déjà les 100.000 personnes à recruter pour cette opération de la RFE et elle est déjà en train de former son personnel à cet effet. Il s’agit aussi bien des membres de l’Assemblée plénière que des Secrétaires Exécutifs Provinciaux actuellement en formation à Kinshasa.

Combien de temps pour une révision du fichier électoral crédible ?
Corneille Nangaa a remis à Thomas Periello le tableau comparatif de 2006 et 2011 qui démontrent que par le passé, l’opération de révision du fichier électoral opération avait nécessité un bon maximum de temps. Mais il est inconcevable que la RFE se réalise en 3 mois. Le tableau comparatif offert au plénipotentiaire de Barack Obama a été réalisé par l’ONU. Il révèle qu’il n’est possible d’organiser les élections en 2016 que si et seulement si on abandonne l’option de la révision du fichier électoral.

La CENI reste ouverte par rapport à une réflexion technique sur la possibilité de réduire le délai de révision du fichier électoral. Mais les délais légaux ne sont pas discutables ni réductibles et le débat ne porterait que sur les délais des opérations.
Une telle ouverture ne sacrifie pas son indépendance, a rassuré le président de la CENI. Mais si l’appui de la Monusco n’est pas garanti, même la perspective de 16 mois ne tiendrait plus, a-t-il prévenu.
L’hôte de la CENI a remercié le Président de la CENI pour toutes ces explications et pris acte sans faire de déclarations.


Hélène OTSHUMBA
____________

Mr. Troll

Thomas Periello akende ko pesa nouvelle na OBAMA que Corneille Nangaa alobi que ba élections ekosalama na 2016 te!!! Selon la constitution que tout le monde aimerait (voir) respecter ce n´est pas le gouvernement qui organise (techniquement) les élections.            

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 16/4/2016, 12:50 pm

Dialogue en RDC : l’UDPS conditionne sa participation au respect de la constitution

http://www.radiookapi.net/2016/04/16/actualite/politique/dialogue-en-rdc-ludps-conditionne-sa-participation-au-respect-de-la

Coup d'épée dans l'eau !!! L´UDPS et la communauté internationale (USA, UE, UA, ONU) savent que les élections n´auront pas lieu en 2016. On doit avoir un electorat d´abord pour organiser les élections.

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) demande au facilitateur Edem Kodjo d’apporter la réponse à chacune de ses préoccupations pour participer au dialogue national. Dans un communiqué publié jeudi 14 avril, le parti d’Etienne Tshisekedi pose quelques conditions, notamment le respect de la constitution et des délais pour les élections présidentielle et législatives.

Pour Bruno Mavungu, secrétaire général de l’UDPS, Edem Kodjo devra aussi répondre à la préoccupation de son parti consistant à organiser la passation pacifique du pouvoir à l’issue des élections crédibles et apaisées prévues en novembre prochain.

« L’UDPS est pour le dialogue mais il ne faut quand même pas qu’on nous fasse un passage en force. Chaque fois qu’il faut aller à une étape, nous devons être suffisamment informés. Nous avons une feuille de route qui n’est jamais démodée parce que personne ne l’a jamais affrontée », a affirmé Bruno Mavungu.

Il a indiqué que pour l’instant, l’UDPS est à l’étape de constitution du comité préparatoire qui devra participer au dialogue.

« Nous allons étape par étape. Nous étions chez le facilitateur, nous lui avons écrit et nous attendons sa réponse », a ajouté Bruno Mavungu.

La société civile réclame 24 délégués

La structure dénommée « La société civile dans toute sa diversité » réclame un quota de 24 délégués au comité préparatoire pour le compte de toutes les organisations membres de la société civile de la RDC. Cette demande a été formulée vendredi 15 avril à l’intention d’Edem Kodjo, facilitateur de ce dialogue.

« Je réaffirme le soutien de la société civile au dialogue. La Majorité et l’opposition demandent 12 membres chacune et nous en demandons 24 », a réclamé la coordinatrice et porte-parole de cette structure, Kathy Kalanga, à l’issue de quatre jours d’atelier consacré à l’analyse de la résolution 2277.

Le comité préparatoire du dialogue devrait être constitué avant le déroulement du forum proprement dit. Il sera constitué de 30 membres dont 6 de la société civile, 12 de l’opposition et 12 de la majorité.
Pour la « société civile dans toute sa diversité », les politiciens étant la source de la crise actuelle, ils ne peuvent pas avoir un quota supérieur à la société civile à ces assises.

« 24 membres sera représentatif pour que cette population fasse entendre sa voix. Ce sont les politiciens qui nous ont amené dans cette impasse. Nous voulons maintenant écouter la voix du peuple parce que ce pays appartient à tous les Congolais », ajoute-t-elle.​

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 16/4/2016, 8:26 pm

RDC: Maman Sidikou appelle les acteurs politiques à participer au dialogue

http://www.radiookapi.net/2016/04/16/actualite/politique/rdc-maman-sidikou-appelle-les-acteurs-politiques-participer-au

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RDC, Maman Sambo Sidikou, appelle toutes les parties prenantes à participer au dialogue politique. «Messieurs de la classe politique, surpassez-vous !», a-t-il lancé samedi 16 avril à Kinshasa au cours d’un point de presse.  

Maman Sidikou invite les acteurs politiques à éviter l’enlisement au pays:


«Les Congolais vont aller aux élections, comme cela est requis par leur constitution. Messieurs de la classe politique, surpassez-vous ! Surpassez-vous ! La politique, c’est des échanges. La politique, dans un pays comme celui-ci, c’est de penser aux populations les plus vulnérables. Aujourd’hui, nous parlons [de l’instabilité] de l’Est. Imaginez-vous que les choses se compliquent, on ne parlera plus seulement de l’Est.»

Cet appel, selon lui, s’inscrit dans la suite de la résolution 2277 adoptée le 31 mars par le Conseil de sécurité de l’Onu, qui appelle tous les acteurs au dialogue.

Le chef de la Monusco a par ailleurs réaffirmé le soutien de l’Onu  à la mission de facilitateur confiée à Edem Kodjo par l’Union africaine:

«Les Nations unies apportent leur soutien, leur plein  appui, à cette initiative pilotée par l’Union africaine. Et à cet égard, moi personnellement, je ne ménagerais aucun effort pour accompagner les efforts de Monsieur Kodjo. Et ce, en étroite collaboration avec d’autres partenaires et les acteurs de la région aussi, conformément aux dispositions pertinentes de la résolution 2277.»  

L’Union africaine a désigné jeudi 7 avril 2016 Edem Kodjo facilitateur du dialogue politique en RDC. Ce dernier a annoncé lundi dernier que la mise en place du comité préparatoire de ce forum interviendrait «dès la fin de cette semaine.»

Mais, ce dialogue, convoqué par le chef de l’Etat Joseph Kabila depuis l’année passée pour discuter notamment du processus électoral en vue de permettre la tenue d’élections apaisées, continue de diviser la classe politique congolaise.

La majorité et une frange de l’opposition y sont favorables. Tandis que d’autres acteurs le rejettent, considérant ce dialogue comme une démarche visant à permettre au président Kabila de «glisser» au-delà de son dernier mandat constitutionnel qui expire en décembre 2016.

_____________

Toute la CI demande aux politiciens congolais d´aller au dialogue!
Ce dialogue comme le veut l´UDPS  et le président Kabila traitera seulement des questions électorales. Donc des questions liées aux élections. Les conclusions de ce dialogue seront opposables à tout le monde. C-à-d ces conclusions auront des effets à l´égard des tiers. Gare à ceux qui croient qu´ils vont appeler au soulèvement après le dialogue. Laughing  Laughing  Laughing

La GR et la police nationale ekozala na bango mayele!!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Troll le 16/4/2016, 9:20 pm

Mbuta JIM

Vous êtes entrain de mettre en garde vos "alliés" ? Surprised

study Le dialogue ne remplace pas la *constitution, ni les institutions Aucune decision du dialogue ne peut "renverser" le président de la République, ni dissoudre l´Assemblée Nationale ou le Senat ..ni même la CENI lol!


Mr JIM, vous devriez lire ce que NAANGA affirme sur le site de la Radio Okapi Il annonce la présence d´une délégation de l´ONU la semaine prochaine...afin de planifier les choses

2016, élections ou pas? WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 2/5/2016, 8:11 am

Présidentielle-RDC: une nouvelle coalition de l’opposition derrière Moïse Katumbi

http://www.radiookapi.net/2016/05/01/actualite/politique/presidentielle-rdc-une-nouvelle-coalition-de-lopposition-derriere

Après le G7, l’Alternance pour la République (AR), un autre regroupement de seize partis de l’opposition et organisations de la société civile, jette son dévolu sur l’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, pour briguer la magistrature suprême en RDC. Ce dernier «est le ticket gagnant de la République», a déclaré le président de l’AR, le député Delly Sessanga, dimanche 1er mai à Kinshasa, lors de la sortie officielle de cette plate-forme.

L’Alternance pour la République est composée notamment de partis Envol de Delly Sessanga, MLP de Franck Diongo, ECCO d’Adam Bombole, ATD de José Makila, Scodé de Jean-Claude Muyambo, CNRP de Bernard Beya Mubiayi.

Delly Sessanga explique pourquoi sa coalition est favorable à la candidature de l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga à la présidentielle 2016:

«Après mille réflexions, et considérant l’expérience, la capacité à faire gagner le peuple, la popularité (…), nous avons décidé, en conférence des présidents, de présenter pour le scrutin à convoquer le 20 septembre 2016 la candidature de Moïse Katumbi.»

Le choix de l’ex-gouverneur comme candidat commun de l’opposition à l’élection présidentielle, « est une étape décisive que nous venons de franchir, pour garantir l’alternance démocratique» en RDC, a affirmé le député, avant de poursuivre : «Il (Katumbi) est le ticket gagnant de la République. La propulsion de sa personne à cette charge devra permettre au peuple congolais de pouvoir enfin se retrouver.»

Au terme d’un conclave organisé à Kinshasa, la plateforme de l’opposition G7, constituée de sept partis exclus de la Majorité présidentielle en septembre 2015, avait demandé mercredi 30 mars dernier à Moïse Katumbi de se présenter à la prochaine élection présidentielle en RDC.

Ce dernier avait alors «pris acte» de cette demande, promettant de se prononcer sur cette question dans les jours à venir.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 5/5/2016, 9:42 am

Moïse Katumbi officialise sa candidature à la présidentielle Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Kamehre ako koka makambu????

http://www.rfi.fr/afrique/20160504-rdc-opposant-moise-katumbi-officialise-candidature-presidentielle

C'est à travers un communiqué publié sur son compte Twitter que Moïse Katumbi a officialisé ce mercredi 4 mai sa candidature à la présidentielle. L'ex-gouverneur de l'ancienne province du Katanga (sud-est), est passé dans l'opposition en septembre après avoir démissionné de ses fonctions de gouverneur et quitté le parti présidentiel. Dans une interview à RFI, il explique les raisons de sa candidature.

A plusieurs reprises, Moïse Katumbi a plaidé en faveur d'un candidat unique de l'opposition congolaise. Finalement, et sans qu'aucun accord n'ait été trouvé pour le moment, il officialise sa candidature. Il faut dire que ces dernières semaines les sollicitations se multipliaient.

Ces dernières semaines, trois mouvements de l'opposition congolaise (le G7, le Collectif des Nationalistes et l'Alternance pour la République 2016) l'avaient exhorté à présenter sa candidature, quand bien même l'incertitude règne sur la tenue effective de l'élection avant la fin de l'année comme le prévoit la Constitution.

« Je me devais de donner une réponse », assure l'ex-gouverneur de la province du Katanga, tout en promettant de poursuivre les consultations notamment avec Vital Kamerhe patron de l'UNC et avec le fondateur de l'UDPS Etienne Tshisekedi.

L'ancien gouverneur du Katanga, qui a quitté la majorité présidentielle avec fracas, promet d'entamer sous peu une tournée dans le pays pour présenter son programme, et de poursuivre les consultations en vue d'une candidature commune au sein de l'opposition.

.....

affraid affraid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 5/5/2016, 8:33 pm

M. Katumbi , la décente aux enfers : Son garde du corps Américain Lewis Darril



Une erreur de la part de notre ancien gouverneur. Nous croyons que cette erreur va lui couter très cher !!! Beaucoup de congolais et en particulier nous les katangais savons que la garde rapprochée de M. Katumbi est et était constituée des américains et sud-africains. L´ANR savait mais avait fermé des yeux par ce qu’il était membre de PPRD.

Dans la politique il y a des pièges. Ca il devrait le savoir. En devenant opposant M. Katumbi devrait faire vraiment attention pcq ses anciens camarades le connaissent très bien. Si ces gardes qui sont étrangers, sont en séjours irrégulier au Congo et par conséquent n´ont pas peut-être droit de travailler chez nous, alors nous disons que vraiment notre ancien gouverneur n´était pas malin et il est naïf. Il est vraiment dans le pétrin.

Ce n´est pas pour rien que la justice congolaise a pris précaution d´ interroger le garde du corps américain (qui semble avoir tout avoué) en présence des diplomates américains et européens. Si M. Katumbi est condamné alors sa candidature pour devenir président de la RDC ne sera pas acceptée !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 5/5/2016, 10:59 pm

Moïse Katumbi se dit victime d'intimidations policières, le pouvoir dément

http://www.rfi.fr/afrique/20160505-rdc-moise-katumbi-lubumbashi-katanga-kinshasa-presidentielle-udps

En RDC, la situation est incertaine ce jeudi soir à Lubumbashi. Moïse Katumbi, qui a annoncé mercredi sa candidature à la présidentielle affirme que sa résidence a été encerclée dans la journée par les forces de l'ordre. Des allégations formellement démenties par le gouvernement.  

L'ancien gouverneur du Katanga se dit victime d'intimidations de la part du pouvoir. Il affirme que des membres de l'ANR, l'agence nationale des renseignements, et de la police, ont entouré ce jeudi à plusieurs reprises sa propriété. Il dit qu'il a dû faire appel à la Monusco, dont deux véhicules seraient actuellement stationnés devant chez lui.

« Le matin d'abord il y a eu des agents de l'ANR qui sont arrivés, avec des Jeeps, avec le directeur de l'ANR-ville, ''monsieur Eric''. Après, j'avais appelé la Monusco, la Monusco est venue, ils ont trouvé les deux jeeps de l'ANR qui étaient là, et après, ces deux Jeeps, je ne sais pas ce qu'il s'est passé, ils étaient partis. La Monsuco est restée je crois jusque vers 11h30 ou midi. Quand la Monusco était partie, on a vu des jeeps de la police qui sont venues, donc quatre Jeeps, deux qui étaient derrière ma maison, et deux autres devant la maison. Et j'ai rappelé la Monusco pour leur dire, écoutez il y a maintenant quatre Jeeps de policiers, et la Monusco est revenue. Quand la Monusco était en route, comme ils avaient placé des agents, quand la Monusco est en train d'entrer sur mon avenue, les Jeeps sont reparties. Et jusque-là, la Monusco est encore sur mon avenue ».

....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  ndonzwau le 5/5/2016, 11:07 pm

Jim KK a écrit:M. Katumbi , la décente aux enfers : Son garde du corps Américain Lewis Darril
[...]
Une erreur de la part de notre ancien gouverneur. Nous croyons que cette erreur va lui couter très cher !!! Beaucoup de congolais et en particulier nous les katangais savons que la garde rapprochée de M. Katumbi est et était constituée des américains et sud-africains. L´ANR savait mais avait fermé des yeux par ce qu’il était membre de PPRD.

Dans la politique il y a des pièges. Ca il devrait le savoir. En devenant opposant M. Katumbi devrait faire vraiment attention pcq ses anciens camarades le connaissent très bien. Si ces gardes qui sont étrangers, sont en séjours irrégulier au Congo et par conséquent n´ont pas peut-être droit de travailler chez nous, alors nous disons que vraiment notre ancien gouverneur n´était pas malin et il est naïf. Il est vraiment dans le pétrin.

Ce n´est pas pour rien que la justice congolaise a pris précaution d´  interroger le garde du corps américain (qui semble avoir tout avoué) en présence des diplomates américains et européens. Si M. Katumbi est condamné alors sa candidature pour devenir président de la RDC ne sera pas acceptée !!!

"[...]De son côté, l’ambassade des États-Unis à Kinshasa a qualifié jeudi d’« allégations fausses » les déclarations d’Alexis Thambwe Mwamba sur le ressortissant américain Darryl Lewis qui serait impliqué, selon Kinshasa, dans l’affaire des « mercenaires ».

Le ministère congolais de la Justice avait pourtant affirmé mercredi détenir « la preuve documentée que plusieurs anciens militaires américains qui se trouvent actuellement au Katanga sont au service de M. Katumbi ». Des sources sécuritaires gouvernementales avancent tantôt le nombre de « 400 mercenaires », tantôt de celui de « 600 ». En tout cas, « 658 » Américains seraient entrés récemment dans l’ex-Katanga, selon Alexis Thambwe Mwamba, le garde des Seaux congolais.[...]"
° http://www.jeuneafrique.com/323295/politique/rd-congo-affaire-mercenaires-vers-larrestation-de-moise-katumbi/


"L'ambassade des Etats-Unis préoccupée par les fausses accusations d’activités de mercenariat en RDC
° http://www.voaafrique.com/a/rdc-l-ambassade-des-etats-unis-preoccupee-par-les-fausses-accusations-d-activites-de-mercenariat/3317159.html
L'ambassade des Etats-Unis a réagi sur son sur son site Internet aux accusations de mercenariat contre des citoyens américains proches de Moïse Katumbi.
" L'ambassade des Etats-Unis est profondément préoccupée par les accusations d’activités de mercenariat qui auraient été faites pendant la conférence de presse du Ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba, le 4 mai et que nous croyons sont fausses ", indique le communiqué publié de l'ambassade.
" Nous sommes au courant de la détention le 24 avril d'un citoyen américain qui travaillait au Katanga comme conseiller en sécurité. M. Darryl Lewis n'était pas armé et les allégations selon lesquelles il était impliqué dans des activités mercenaires sont fausses. Nous comprenons qu'il travaille dans une société privée américaine qui fournit des services de consultation à des clients à travers le monde entier ", précise l’ambassade
[...]
Selon lui (M. Katumbi!), l’Américain contre lequel le gouvernement l’accuse est entré avec un visa en bonne et due forme et venu comme un expert en sécurité.
" Il est venu en consultant. On m’avait retiré la police (garde), on a tenté de kidnapper mes enfants à l’école, j’ai eu un accident et on a refusé de me donner un avion médicalisé et de m’amener en Afrique du Sud pour des soins… Cet Américain est venu pour me donner des conseils pour ma sécurité ", a expliqué M. Katumbi.[...]"

""Affaire Mercenaitres/Katumbi", en vrac..."
° http://www.voaafrique.com/a/rdc-l-ambassade-des-etats-unis-preoccupee-par-les-fausses-accusations-d-activites-de-mercenariat/3317159.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20160505-rdc-moise-katumbi-lubumbashi-katanga-kinshasa-presidentielle-udps
° http://www.jeuneafrique.com/323295/politique/rd-congo-affaire-mercenaires-vers-larrestation-de-moise-katumbi/
° http://www.rfi.fr/afrique/20160505-rdc-katumbi-politique-election-presidentielle-moise-calendrier-electoral-justice
° http://www.radiookapi.net/2016/05/05/actualite/politique/affaire-mercenaires-moise-katumbi-denonce-des-accusations-mensongeres
° http://www.voaafrique.com/a/confusion-autour-de-la-residence-de-l-opposant-katumbi-en-rdc/3316894.html
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/05/04/rdc-une-enquete-ouverte-sur-le-recrutement-de-mercenaires-proches-de-l-opposant-katumbi_4913931_3212.html
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/05/05/rdc-residence-de-katumbi-encerclee-monusco-arrivee-place.html
° http://www.tshangu.com/Tentative-d-arrestation-de-M-Katumbi-F-Tshisekedi-et-l-UNC-denoncent-des-methodes-staliniennes_a2052.html
° http://www.radiookapi.net/2016/05/05/actualite/politique/enquete-sur-moise-katumbi-un-montage-grossier-selon-franck-diongo
° http://www.lephareonline.net/affaire-mercenaires-katanga-thambwe-veut-arreter-katumbi/
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-enquete-sur-le-recrutement-de-mercenaires-etrangers-proches-de-katumbi-572a175835708ea2d52c0941
° 9http://www.tshangu.com/Affaire-Mercenaires-Pour-faire-face-M-Katumbi-declare-officiellement-sa-candidature-a-la-prsidentielle_a2050.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20160504-rdc-opposant-moise-katumbi-accuse-avoir-recours-mercenaires
° http://information.tv5monde.com/en-continu/rdc-enquete-sur-le-recrutement-de-mercenaires-etrangers-proches-de-l-opposant-katumbi
° http://oeildafrique.com/rdc-enquete-judiciaire-contre-moise-katumbi-pour-recrutement-de-mercenaires-americains/


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 6/5/2016, 1:01 am, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Troll le 5/5/2016, 11:58 pm

Like a Star @ heaven Idea Idea
[color=#ff33ff]
INFO IMPORTANTE[/color
]

Depuis la "guerre contre le terrorisme" toutes les entreprises privées militaires des USA Like a Star @ heaven sont obligées d´obtenir l´autorisation du Departement d´État avant d´obtenir un contrat á l´étranger Idea Idea

Il est pratiquement impossible de recruter un ex militaire des USA pour un contrat de protection d´une personalité politique étrangère Idea sans le feu vert des USA sunny

Ceux qui frequentent les ambassades de la RDC savent qu´il existe un processus technique où tous les passeports sont "passent" par un scanner lors de la demande des visas..et le système est informatisé... sunny sunny
Il est impossible de sejourner au Congo..sans obtenir un visa et un contrat de travaille:sunny: dont les services de Securité congolaises qui utilisent les informations en provenance des ambassades peuvent ne pas connaitre..

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 6/5/2016, 7:57 am

Moïse Katumbi s'est-il lancé trop tôt dans la course à la présidence?

http://www.rfi.fr/afrique/20160506-rdc-moise-katumbi-s-est-il-lance-trop-tot-course-presidence-opposition-election

L'opposant congolais Moïse Katumbi a décidé d'officialiser sa candidature à la présidentielle en RDC mercredi 4 mai. Est-ce la bonne stratégie ou bien est-il parti trop tôt comme le déplorent certains au sein de l'opposition ?

A Gorée au Sénégal, en décembre dernier, l'opposition congolaise s'était mise d'accord sur une stratégie : pas question d'annoncer une candidature sans la certitude que la présidentielle aurait lieu dans les temps, c'est-à-dire avant fin 2016. Depuis, cette perspective n'a fait que s'éloigner. La commission électorale elle-même estimant qu'il faudrait plus d'un an pour réviser le fichier électoral.

Voilà sans doute pourquoi, si elle n'étonne personne, la décision de Moïse Katumbi de se déclarer candidat mercredi 4 mai en irrite certains au sein de l'opposition. A leurs yeux, c'est non seulement prématuré, mais contreproductif. Ils craignent qu'en dévoilant ses intentions, Moïse Katumbi ne fasse de lui une « cible » et que ses démêlés avec les autorités occupent le devant de la scène au détriment du débat sur le respect de la Constitution.

Moïse Katumbi s'en défend. Selon lui, au contraire, le temps presse désormais. Il faut battre campagne, mobiliser les électeurs sous peine sinon de laisser le champ libre à la majorité.

Du côté du parti au pouvoir, très peu souhaitent réagir à l'annonce de cette candidature, mais certains parlent d'une « stratégie de diversion » pour décrédibiliser les accusations dont il fait l'objet de la part de la justice congolaise.

...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Troll le 6/5/2016, 12:01 pm

Surprised ..TROP TÔT DANS LA COURSE ?

Et pourquoi pas FAYULU qui avait exprimé son intention d´être dans la course ou MATUNGULU, TSHIANI ect..?

Trop tôt quand nous sommes á 7 mois des élections et que la campagne n´est que de 3 mois dans un pays aussi vaste que la RDC?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  ndonzwau le 7/5/2016, 12:22 am

Jim KK a écrit:Moïse Katumbi s'est-il lancé trop tôt dans la course à la présidence?

http://www.rfi.fr/afrique/20160506-rdc-moise-katumbi-s-est-il-lance-trop-tot-course-presidence-opposition-election
[...]

Troll a écrit:Surprised ..TROP TÔT DANS LA COURSE ?

Et pourquoi pas FAYULU qui avait exprimé son intention d´être dans la course ou MATUNGULU, TSHIANI ect..?

Trop tôt quand nous sommes á 7 mois des élections et que la campagne n´est que de 3 mois dans un pays aussi vaste que la RDC?

Katumbi ne pouvait se laisser harceler sans se trouver quelques gages publics pour se défendre : avoir déclaré sa candidature à ce stade lui donne quelque part un statut de plus pour contrer toute la charge que porte sur lui le pouvoir comme son principal adversaire et beaucoup de Katangais et d'autres Congolais y trouveront des arguments de plus pour le soutenir !

Le reste dépendra de la suite : sera-t-il à ce point privé de mouvements et d'initiatives jusqu'à ne plus continuer ces conciliabules avec les autres forces de l'opposition, jusqu'à ne pouvoir faire sa campagne, il a prévu un grand "safari" dans le pays ?
Le pays entier sera-t-il arrêté à la guerre Katumbi-"JK" au point de laisser en sourdine la pression et la recherche des élections dans les règles ?
Voilà le seul risque mais Katumbi ne pouvait continuer à s"exposer sans trouver d'autres armes pour sa défense : sa candidature en est une et le défi c'est de voir si beaucoup d'autres le soutiendront ou s'ils s'entendront ensemble pour un autre candidat de consensus...
Attendons voir...


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Jim KK le 16/5/2016, 7:55 pm

La majorité présidentielle se moque d’une opposition aux abois

Une opposition vraiment pourrie!!!!

https://7sur7.cd/new/la-majorite-presidentielle-se-moque-dune-opposition-aux-abois/

A la majorité présidentielle, on a une autre lecture de l’arrêt de la cour constitutionnelle. Il fallait mettre fin au débat sur la probable vacance du pouvoir si les élections n’étaient organisées dans le délai prévu. Pour Emmanuel Shadari, patron des députés du parti présidentiel, la réponse de la cour était nécessaire face à ceux qui veulent semer le désordre avec une interprétation erronée de l’article 70. Et Atundu Liongo d’ajouter que les arrêts de la cour n’appellent à aucun débat. Les cardinaux de la MP considèrent que l’opposition radicale est de mauvaise foi. Chercher le chaos est diabolique,  explique Me Jean Mbuyu. Pour un ou deux ans, vous décidez de tout détruire alors que la commission électorale nationale indépendante a accédé à votre demande d’enrôler les nouveaux majeurs et de réviser le fichier électoral que vous avez qualifié de corrompu, ajoute le juriste chevronné. Le leadership de la majorité pense que l’opposition veut faire le forcing pour obtenir le pouvoir par la rue. Ce qu’elle ne peut pas avoir par les urnes, dénonce Henry Mova Sakanyi, le secrétaire général du PPRD. A l’article 64, la majorité prévient déjà qu’elle répondra par le même article. Nous n’allons pas accepter ou laisser le temps que des gens mal intentionnés prennent le pouvoir par les armes ou toute autre voie parce que la constitution l’interdit, disait Mova lors d’une matinée politique à l’échangeur de Limete. La confrontation entre les deux camps est presque inévitable. S’il n’y a pas un compromis politique, répète Justin Bitakwira, chef de file de l’opposition citoyenne, le pays risque de basculer dans la violence.

Source 7 sur 7
___________________________________

Et que dire d’une opposition incapable de s’opposer à ce qui est l’essentiel !
On dit souvent, la posture conduit à l’imposture et dans ce domaine l´opposition congolaise est la meilleure pour bien mentir, mieux baratiner, et vivre dans un rêve utopique dangereux. Ce rêve combiné au «dogme socialiste » emmène directement la société à la faillite puis au chaos. Le problème des dogmes, c'est de penser se trouver toujours au-dessus des autres sans tenir compte de la pensée des autres.

La police nationale et la GR seront devant vous!!!

Affaire Katumbi

La vérité est que: Ruberwa ne défend pas le gouverneur M. Katumbi. Il n´ n’était pas au palais de justice de Lubumbashi pour défendre "notre gouverneur". Il n´est pas dans l´équipe des avocats qui défendent le gouv. Que ce mensonge viennent des certains journaux ou des pseudos analystes de Congo Diaspora ne change pas la réalité des choses sur le terrain.
           

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élections en RDC: modification de la loi electorale, dialogue, le gouvernement congolais autorise la diaspora congolaise de voter, le recensement, les manifestations contre la loi électorale

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:35 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 28 sur 30 Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum