N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Ricky Gabrino le 15/5/2015, 2:56 pm

El-Shaman a écrit:
like
Moi aussi je suis d'accord avec toi cher NgongaEbeti sur plusieurs questionnements.
Que ceux qui ne savent pas se posé des questions apprennent à se posé des questions comme nous autres qui voient au-delà de vos bla bla bla que vous déballez de temps en temps parce que vous êtes voilé par la haine et vous ne voulez pas comprendre les Américains que vous louanger.Bolongola voile na bino ya ba Taliban oyo bolati,Voile oyo ezo empêché bino bomona réalité oyo biso tozo mona,parce qu'à cette allure les Américains vont toujours vous baisez,parce que ba baizaka kaka un fanatique. Et en parlant comme ça ,il ne s'agit pas de Kabila ou de je ne sais qui d'autres.Il s'agit avant tout de la RDC parce que un jour Kabila va passé.Bomeka kolamuka parce que avec vos raisonnement pro Américain qui frôle le fanatisme, vous représentez vraiment un VRAI DANGER pour ce pays et le futur de la RDC du faite que vous êtes baizable.

Ndeko El-Shaman

Même si na za d'accord à 100% na makambu o komi, j'ai du mal à dédouaner les dirigeants africains de leurs responsabilités et des dommages que leur gouvernance causent en Afrique. Dommages qui font aussi de l'Arfique la risé du monde. Donc pona ngai, African aza na ba ennemis mibale à prendre très très sérieux. D'abord mikonzi na ye, sima mindele (du monde des finances). Donc avant mindele ba "baiser" ba africains, ces derniers se font déjà baiser par les leur. O moni te ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Libre Examen le 15/5/2015, 3:38 pm

Ricky Gabrino a écrit:
El-Shaman a écrit:
like
Moi aussi je suis d'accord avec toi cher NgongaEbeti sur plusieurs questionnements.
Que ceux qui ne savent pas se posé des questions apprennent à se posé des questions comme nous autres qui voient au-delà de vos bla bla bla que vous déballez de temps en temps parce que vous êtes voilé par la haine et vous ne voulez pas comprendre les Américains que vous louanger.Bolongola voile na bino ya ba Taliban oyo bolati,Voile oyo ezo empêché bino bomona réalité oyo biso tozo mona,parce qu'à cette allure les Américains vont toujours vous baisez,parce que ba baizaka kaka un fanatique. Et en parlant comme ça ,il ne s'agit pas de Kabila ou de je ne sais qui d'autres.Il s'agit avant tout de la RDC parce que un jour Kabila va passé.Bomeka kolamuka parce que avec vos raisonnement pro Américain qui frôle le fanatisme, vous représentez vraiment un VRAI DANGER pour ce pays et le futur de la RDC du faite que vous êtes baizable.

Ndeko El-Shaman

Même si na za d'accord à 100% na makambu o komi, j'ai du mal à dédouaner les dirigeants africains de leurs responsabilités et des dommages que leur gouvernance causent en Afrique. Dommages qui font aussi de l'Arfique la risé du monde. Donc pona ngai, African aza na ba ennemis mibale à prendre très très sérieux. D'abord mikonzi na ye, sima mindele (du monde des finances). Donc avant mindele ba "baiser" ba africains, ces derniers se font déjà baiser par les leur. O moni te ?

Ricky Gabriano,

Je ne comprends pas comment vous pouviez dire que vous êtes à 100 % d'accord avec El-Shaman alors que vous sembliez bien ne pas être d'accord à 100 % avec lui. Y-a-t-il quelque chose que je n'ai pas compris ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Ricky Gabrino le 15/5/2015, 3:51 pm

Libre Examen a écrit:
Ricky Gabriano,

Je ne comprends pas comment vous pouviez dire que vous êtes à 100 % d'accord avec El-Shaman alors que vous sembliez bien ne pas être d'accord à 100 % avec lui. Y-a-t-il quelque chose que je n'ai pas compris ?

Hi ndeko LE

C'est dire que pour moi il y a 2 problèmes. L'argument selon lequel l'homme blanc serait à la base du malheur qui arrive aux africains est valable et je ne le contredirai jamais (100%). Il y a aussi la responsabilité des dirigeants africains que notre frère El Shaman ne semble pas mentioner dans ces posts (ou peut-être je l'ai loupé) et c'est ca que je voulais souligner.

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  El-Shaman le 15/5/2015, 4:10 pm

Ricky Gabrino a écrit:
El-Shaman a écrit:
like
Moi aussi je suis d'accord avec toi cher NgongaEbeti sur plusieurs questionnements.
Que ceux qui ne savent pas se posé des questions apprennent à se posé des questions comme nous autres qui voient au-delà de vos bla bla bla que vous déballez de temps en temps parce que vous êtes voilé par la haine et vous ne voulez pas comprendre les Américains que vous louanger.Bolongola voile na bino ya ba Taliban oyo bolati,Voile oyo ezo empêché bino bomona réalité oyo biso tozo mona,parce qu'à cette allure les Américains vont toujours vous baisez,parce que ba baizaka kaka un fanatique. Et en parlant comme ça ,il ne s'agit pas de Kabila ou de je ne sais qui d'autres.Il s'agit avant tout de la RDC parce que un jour Kabila va passé.Bomeka kolamuka parce que avec vos raisonnement pro Américain qui frôle le fanatisme, vous représentez vraiment un VRAI DANGER pour ce pays et le futur de la RDC du faite que vous êtes baizable.

Ndeko El-Shaman

Même si na za d'accord à 100% na makambu o komi, j'ai du mal à dédouaner les dirigeants africains de leurs responsabilités et des dommages que leur gouvernance causent en Afrique. Dommages qui font aussi de l'Arfique la risé du monde. Donc pona ngai, African aza na ba ennemis mibale à prendre très très sérieux. D'abord mikonzi na ye, sima mindele (du monde des finances). Donc avant mindele ba "baiser" ba africains, ces derniers se font déjà baiser par les leur. O moni te ?
Ricky Gabrino.
Oui, oui,oui nous avons deux ennemis comme tu as dis et comme nous les savons tous.
Le grand (mindeles)et le petit (mikonzi na biso soumis aux mindeles).
Mais s'en prendre qu'à ces mikonzi au service des blancs ne servira à rien,vraiment à rien,parce qu'il y aura d'autres serviteurs qui vont sortir.
Il suffit juste de regarder le Congo depuis sa création pour comprendre.
Les mindeles sont des magiciens qui nous font sorti des mikonzi comme des lapins blanc dans un chapeau. Évidement lorsqu'un lapin blanc sort,beaucoup sont fasciné...mais en vérité il ne s'agit que d'une illusion parce que la déception ne tarde à venir après cette apparition.
Comme il s'agit d'une guerre avec l'occident,je veux donné un exemple militaire qui traverse ma tête.
Nos mikonzi sont comme des drones qu'on nous envoient.Ces drones sont guider et manipulée ailleurs.Abattre un drone comme beaucoup nous incitent,n'est qu'un repus parce qu'une autre drone sorti tout droit de l'usine américain sera envoyé.Les blancs ne manquent pas des drones bien programmé dans leurs usines car ils les fabriquent en chaîne.Récemment ils en ont fabriqué parmi les quelques"opposant" qui étaient parti boire du thé là-bas.
La vraie solution pour que nous puissions vraiment nous  en sortir serait de détruire directement la base de commandement ou les blancs est assis en train de manipulée ses drones.Mais ceci n'est pas une entreprise facile,parce que les blancs protège très bien sa base de commandement.
Donc il nous reste une solution=Attrapé un drone et changer ses codes et sa carte mémoire.Ainsi le drone ne va plus obéir et ne nous fera plus du mal.Au contraire il va se retourné contre les blancs.Voila notre vrai combat.Faire prendre conscience non seulement à ceux qui nous gouvernent que vous êtes dans le mauvais camp en choisissant le camp des États-Unis d'Amérique et leur politique qui nous sont défavorable.Mais faire comprendre à toute la population (ou à 80 % de la population) que choisir le camp Américain est la plus PIRE de choix que l'on peut faire.Et c'est cette stratégie qui va marché,et les mindeles finiront par jeté l'éponge.
Puis viendra un jour ou ils diront,comme Barack Obama vient de le dire à propos de l'Amérique latine:
Ce temps là est RÉVOLU ou les États-Unis déstabilisé le pays de l'Amérique latine pour ses propres intérêts en s'immisçant,en créant les troubles dans ces pays...
Voila la vraie solution.
Et cela ne peut arrivé en Afrique que si les blancs font face à des président Têtu et non à des idiots qui les obéissent aux doigts et à l'oeil,ou qui sont obnubilé par leurs civilisation,ou leurs technologie.

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Libre Examen le 15/5/2015, 4:30 pm

Ricky Gabrino a écrit:
Libre Examen a écrit:
Ricky Gabriano,

Je ne comprends pas comment vous pouviez dire que vous êtes à 100 % d'accord avec El-Shaman alors que vous sembliez bien ne pas être d'accord à 100 % avec lui. Y-a-t-il quelque chose que je n'ai pas compris ?

Hi ndeko LE

C'est dire que pour moi il y a 2 problèmes. L'argument selon lequel l'homme blanc serait à la base du malheur qui arrive aux africains est valable et je ne le contredirai jamais (100%). Il y a aussi la responsabilité des dirigeants africains que notre frère El Shaman ne semble pas mentioner dans ces posts (ou peut-être je l'ai loupé) et c'est ca que je voulais souligner.

En ce cas, seriez-vous également à 100% d'accord que l'homme blanc serait aussi à la base quelques uns de nos bonheurs ? Ou diriez-vous que l'homme blanc ne nous a porté que malheur ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  mongo elombe le 15/5/2015, 4:36 pm

Pourquoi les occidentaux ne font pas ce qu'ils veulent chez les asiatiques où en Inde?

En dehors des présidents prédateurs le peuple est aussi responsable de subir et laissez faire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  piélé de dongo le 15/5/2015, 4:53 pm

maman mongo elombé awa na congodiaspora bazali oyo balingi kaka kobetelaka ba américains maboko, ata bakoniata biso il faut biso.
Or rélation ya amérique na mboka na biso se resume en 3 initiaux: I pour ingerence, D pour division et P pour pillage. Amérique na ba entreprise na ye nde ezali pays oyo ezali kozwa riche mingi ya mboka na biso, ba entreprise amérique nde bazali ko erespecter te makambo oyo ONU ezali kosenga ya commerce contre minérains ya sang. Kasi amérique atongaka eloko moko te na mboka na biso pe amérique nde azali ko armé ba ngunda na biso, kasi awa batu bazali kosenga na biso tokoma esclave na bango.

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  El-Shaman le 15/5/2015, 5:17 pm

mongo elombe a écrit:Pourquoi les occidentaux ne font pas ce qu'ils veulent chez les asiatiques où en Inde?

En dehors des présidents prédateurs le peuple est aussi responsable de subir et laissez faire.

Exact ya Marie Jeanne.Peuple en majorité  toza responsable à cause ya fascination ou syndrome de stockholm oyo mingi baza na yango vis-à-vis surtout ya ba Américain.Mingi bakanisaka ete lobiko na biso eko wuta epayi ya USA monguna na biso oyo à niokolaka biso.Nzoka nde eza erreur ya munene.
-Pourquoi les occidentaux ne font pas ce qu'ils veulent chez les asiatiques ou en Inde ?
Parce que ba asiatique mingi basi bazua CONSCIENCE mpe bayebi ko identifier monguna na bango.
Parce que ba asiatique mingi batiaka culture "MISISA" na bango liboso ya culture occidental oyo bazua durant ba colonisation,sans que ba bwaka culture occidental oyo ya malonga.Yango wana ezalaka pasi okweyisa nzete oyo ezali na misisa na yango.Okoki koningisa yango,mais eko zala pasi okweyisa yango kaka boye.

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Ricky Gabrino le 15/5/2015, 5:20 pm

Libre Examen a écrit:

En ce cas, seriez-vous également à 100% d'accord que l'homme blanc serait aussi à la base quelques uns de nos bonheurs ? Ou diriez-vous que l'homme blanc ne nous a porté que malheur ?

Je ne considère pas l'homme blanc comme un bienfaiteur mais comme un manipulateur.

PS: - Par "homme blanc" j'entend "Corporation" (shareholders)

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  El-Shaman le 15/5/2015, 5:32 pm

Ricky Gabrino a écrit:
Libre Examen a écrit:

En ce cas, seriez-vous également à 100% d'accord que l'homme blanc serait aussi à la base quelques uns de nos bonheurs ? Ou diriez-vous que l'homme blanc ne nous a porté que malheur ?

Je ne considère pas l'homme blanc comme un bienfaiteur mais comme un manipulateur.

PS: - Par "homme blanc" j'entend "Corporation" (shareholders)
Oui, il s'agit du système et non de l'homme blanc de la rue.
Il s'agit de l'élite dirigeante et non des pauvres blancs qui habitent au fin fond du pays Berrichonne par exemple,dont beaucoup sont eux-même victime de leur système.
Parce que lorsqu'on parle de"l'homme blanc" ,beaucoup pensent que nous le disons dans le sens du racisme.
Non,lorsque nous parlons de "l'homme blanc" ici.C''est juste une façon de dire : système politique occidental qui nous est défavorable.

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Ricky Gabrino le 15/5/2015, 5:37 pm

El-Shaman a écrit:

Oui, il s'agit du système et non de l'homme blanc de la rue.
Il s'agit de l'élite dirigeante et non des pauvres blancs qui habitent au fin fond du pays Berrichonne par exemple,dont beaucoup sont eux-même victime de leur système.
Parce que lorsqu'on parle de"l'homme blanc" ,beaucoup pensent que nous le disons dans le sens du racisme.
Non,lorsque nous parlons de "l'homme blanc" ici.C''est juste une façon de dire : système politique occidental qui nous est défavorable.

pirate
Tout à fait El-Shaman.
Fallait quand même preciser cela pour éviter qu'on abonde dans le mauvais sense

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Libre Examen le 15/5/2015, 6:00 pm

El-Shaman a écrit:
Ricky Gabrino a écrit:
Libre Examen a écrit:

En ce cas, seriez-vous également à 100% d'accord que l'homme blanc serait aussi à la base quelques uns de nos bonheurs ? Ou diriez-vous que l'homme blanc ne nous a porté que malheur ?

Je ne considère pas l'homme blanc comme un bienfaiteur mais comme un manipulateur.

PS: - Par "homme blanc" j'entend "Corporation" (shareholders)
Oui, il s'agit du système et non de l'homme blanc de la rue.
Il s'agit de l'élite dirigeante et non des pauvres blancs qui habitent au fin fond du pays Berrichonne par exemple,dont beaucoup sont eux-même victime de leur système.
Parce que lorsqu'on parle de"l'homme blanc" ,beaucoup pensent que nous le disons dans le sens du racisme.
Non,lorsque nous parlons de "l'homme blanc" ici.C''est juste une façon de dire : système politique occidental qui nous est défavorable.

Ne serait-ce pas ce système qui a créé le Congo dans ses frontières actuelles ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  El-Shaman le 15/5/2015, 6:13 pm

Libre Examen a écrit:
El-Shaman a écrit:
Ricky Gabrino a écrit:
Libre Examen a écrit:

En ce cas, seriez-vous également à 100% d'accord que l'homme blanc serait aussi à la base quelques uns de nos bonheurs ? Ou diriez-vous que l'homme blanc ne nous a porté que malheur ?

Je ne considère pas l'homme blanc comme un bienfaiteur mais comme un manipulateur.

PS: - Par "homme blanc" j'entend "Corporation" (shareholders)
Oui, il s'agit du système et non de l'homme blanc de la rue.
Il s'agit de l'élite dirigeante et non des pauvres blancs qui habitent au fin fond du pays Berrichonne par exemple,dont beaucoup sont eux-même victime de leur système.
Parce que lorsqu'on parle de"l'homme blanc" ,beaucoup pensent que nous le disons dans le sens du racisme.
Non,lorsque nous parlons de "l'homme blanc" ici.C''est juste une façon de dire : système politique occidental qui nous est défavorable.

Ne serait-ce pas ce système qui a créé le Congo dans ses frontières actuelles ?
Oui, on le sait.
Mais cela n'empêche pas de se libéré de l'oppression de ce système et de devenir nous-même maître de notre destin.
N'est-ce-pas ce sont les Anglais qui avait "crée" la colonie de USA,puis plus tard les Américains se libéra des Anglais en devenant maître de leur propre destin ?
Mutu akoki kosala yo, mais soki azo niokola yo= mabe eza té o se libéré naye.

 Elingi koloba, lokola efutelaka ngai ndako...Nakoma mowumbu ya bolingo;
 Elingi koloba, lokola omema ngai na poto wasenga...Nakoma mowumbu a bolingo



Pour te faire comprendre encore je dirais ceci:
Ce n'est pas parce que les blancs avaient amené les noirs en Amérique.Ces noirs qui étaient nourrit et loger gratuitement, que ces derniers n'avaient pas le droit de se libéré suite à l'oppression et la maltraitance.
Si tu comprend ces exemples que je viens de donné.Tu va comprendre facilement pourquoi il est nécessaire que nous nous libérons.
Si tu ne comprend pas;Bah ! tu peux dire que les noirs Américains sont des ingrats...Que les Américains que beaucoup adorent aujourd'hui sont des ingrats vis-à-vis des Anglais et je ne serai pas étonné que tu le dise.

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Admin le 15/5/2015, 6:32 pm

El-Shaman a écrit:
mongo elombe a écrit:Pourquoi les occidentaux ne font pas ce qu'ils veulent chez les asiatiques où en Inde?

En dehors des présidents prédateurs le peuple est aussi responsable de subir et laissez faire.

Exact ya Marie Jeanne.Peuple en majorité  toza responsable à cause ya fascination ou syndrome de stockholm oyo mingi baza na yango vis-à-vis surtout ya ba Américain.Mingi bakanisaka ete lobiko na biso eko wuta epayi ya USA monguna na biso oyo à niokolaka biso.Nzoka nde eza erreur ya munene.
-Pourquoi les occidentaux ne font pas ce qu'ils veulent chez les asiatiques ou en Inde ?
Parce que ba asiatique mingi basi bazua CONSCIENCE mpe bayebi ko identifier monguna na bango.
Parce que ba asiatique mingi batiaka culture "MISISA" na bango liboso ya culture occidental oyo bazua durant ba colonisation,sans que ba bwaka culture occidental oyo ya malonga.Yango wana ezalaka pasi okweyisa nzete oyo ezali na misisa na yango.Okoki koningisa yango,mais eko zala pasi okweyisa yango kaka boye.

Suspect
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  NgongaEbeti le 15/5/2015, 6:54 pm

El-Shaman a écrit:
Libre Examen a écrit:
El-Shaman a écrit:
Ricky Gabrino a écrit:
Libre Examen a écrit:

En ce cas, seriez-vous également à 100% d'accord que l'homme blanc serait aussi à la base quelques uns de nos bonheurs ? Ou diriez-vous que l'homme blanc ne nous a porté que malheur ?

Je ne considère pas l'homme blanc comme un bienfaiteur mais comme un manipulateur.

PS: - Par "homme blanc" j'entend "Corporation" (shareholders)
Oui, il s'agit du système et non de l'homme blanc de la rue.
Il s'agit de l'élite dirigeante et non des pauvres blancs qui habitent au fin fond du pays Berrichonne par exemple,dont beaucoup sont eux-même victime de leur système.
Parce que lorsqu'on parle de"l'homme blanc" ,beaucoup pensent que nous le disons dans le sens du racisme.
Non,lorsque nous parlons de "l'homme blanc" ici.C''est juste une façon de dire : système politique occidental qui nous est défavorable.

Ne serait-ce pas ce système qui a créé le Congo dans ses frontières actuelles ?
Oui, on le sait.
Mais cela n'empêche pas de se libéré de l'oppression de ce système et de devenir nous-même maître de notre destin.
N'est-ce-pas ce sont les Anglais qui avait "crée" la colonie de USA,puis plus tard les Américains se libéra des Anglais en devenant maître de leur propre destin ?
Mutu akoki kosala yo, mais soki azo niokola yo= mabe eza té o se libéré naye.

 Elingi koloba, lokola efutelaka ngai ndako...Nakoma mowumbu ya bolingo;
 Elingi koloba, lokola omema ngai na poto wasenga...Nakoma mowumbu a bolingo



Pour te faire comprendre encore je dirais ceci:
Ce n'est pas parce que les blancs avaient amené les noirs en Amérique.Ces noirs qui étaient nourrit et loger gratuitement, que ces derniers n'avaient pas le droit de se libéré suite à l'oppression et la maltraitance.
Si tu comprend ces exemples que je viens de donné.Tu va comprendre facilement pourquoi il est nécessaire que nous nous libérons.
Si tu ne comprend pas;Bah ! tu peux dire que les noirs Américains sont des ingrats...Que les Américains que beaucoup adorent aujourd'hui sont des ingrats vis-à-vis des Anglais et je ne serai pas étonné que tu le dise.

Encore une fois El-Shaman, je suis complètement d'accord avec toi. Tes exemples sont tout simplement excellents et si simple a comprendre.
J'ajouterai juste ce petit détail a Libre Examen concernant la création du Congo. Le Congo n'a pas ete créé par Leopold II et ses divers investisseurs anglais et américains pour le plaisir des populations qui habitaient depuis des millénaires ce territoire, mais bien EXCLUSIVEMENT pour le bénéfice de ces "entrepreneurs" coloniaux. La preuve, on estime a plus de 10 MILLIONS le nombre des victimes congolaises de cette "(mes)aventure) coloniale au point ou le gouvernement belge a du retirer a Leopold II "sa" propriété de colonie!
Et pour finir, les terres qui ont formé ce "Congo" n'étaient pas une jungle ou le chaos régnait mais bien des territoires gouvernés par des systèmes politiques légitimes et efficaces. Le commerce s'y exercait, la société était organisée et la population était productive. La colonisation a grandement freiné le dévelopement de ces "états" dans plusieurs domaines comme partout ailleurs en Afrique. Il est important de connaitre notre histoire, celle des différents royaumes, chefferies etc... qui constituaient le Congo actuel pour ne pas croire que sans la colonisation le Congo ou ce qui le constituait a cette époque ne valait rien.
Tout ce qui a ete fait au Congo pendant la colonisation est l'oeuvre des congolais(es) eux/elles-meme car ayant totalement payé le lourd tribut de ces infrastructures dont la principale utilité était l'évacuation des produits miniers ou agricoles vers la Belgique et l'Occident au seul profit de ces derniers.

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Libre Examen le 15/5/2015, 7:08 pm

Admin a écrit:
El-Shaman a écrit:
mongo elombe a écrit:Pourquoi les occidentaux ne font pas ce qu'ils veulent chez les asiatiques où en Inde?

En dehors des présidents prédateurs le peuple est aussi responsable de subir et laissez faire.

Exact ya Marie Jeanne.Peuple en majorité  toza responsable à cause ya fascination ou syndrome de stockholm oyo mingi baza na yango vis-à-vis surtout ya ba Américain.Mingi bakanisaka ete lobiko na biso eko wuta epayi ya USA monguna na biso oyo à niokolaka biso.Nzoka nde eza erreur ya munene.
-Pourquoi les occidentaux ne font pas ce qu'ils veulent chez les asiatiques ou en Inde ?
Parce que ba asiatique mingi basi bazua CONSCIENCE mpe bayebi ko identifier monguna na bango.
Parce que ba asiatique mingi batiaka culture "MISISA" na bango liboso ya culture occidental oyo bazua durant ba colonisation,sans que ba bwaka culture occidental oyo ya malonga.Yango wana ezalaka pasi okweyisa nzete oyo ezali na misisa na yango.Okoki koningisa yango,mais eko zala pasi okweyisa yango kaka boye.

Suspect

Comme on dit "actions speak louder than words". Il y a beaucoup de discours sur la conscience noire africaine. Même Mobutu en a fait des beaux. Et cette conscience, cette libération des autres ne peut se réaliser que si nous nous traitons nous-mêmes d'abord avec humanité et respect. C'est quand nous nous traiterons nous-mêmes avec humanité et respect que nous pourrons exiger des autres qu'ils nous traitent avec dignité et respect.

Comment est-ce que les asiatiques que nous en citons en exemple traitent les noirs africains ? Dernièrement, si je me trompe des Congolais ont été tués en Inde tout simplement à cause de la couleur de leurs peaux  et parce qu'ils étaient Congolais. Comment les asiatiques, notamment les Indiens, les Chinois, les Pakistanais et les Libanais traitent-ils les Congolais au Congo même ? Je dirai que ceux-ci traitent les Congolais comme nos dirigeants nous traitent et avec la complicité de nos propres dirigeants. A y regarder donc de près que l’on fasse affaire avec les Asiatiques ou les Occidentaux, le résultat est le même, car les vrais responsables, ceux qui profitent du maintien de la situation, sont nos dirigeants. Et ceci peut entre nous commencer par le simple respect aux morts. On n’enterre pas les gens nuitamment parce que tout simplement ils seraient des indigents. Notre libération commence par la façon dont nous traitons et parlons de nos indigents.

Quant aux relations entre Asiatiques et Occidentaux, beaucoup des pays asiatiques envoient les leurs étudiaient en Occident, notamment dans les meilleures universités, y acquérir des connaissances pour revenir chez eux et participer au développement de leurs pays respectifs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Libre Examen le 17/5/2015, 1:58 am

NgongaEbeti a écrit:
El-Shaman a écrit:
Libre Examen a écrit:
El-Shaman a écrit:
Ricky Gabrino a écrit:
Libre Examen a écrit:

En ce cas, seriez-vous également à 100% d'accord que l'homme blanc serait aussi à la base quelques uns de nos bonheurs ? Ou diriez-vous que l'homme blanc ne nous a porté que malheur ?

Je ne considère pas l'homme blanc comme un bienfaiteur mais comme un manipulateur.

PS: - Par "homme blanc" j'entend "Corporation" (shareholders)
Oui, il s'agit du système et non de l'homme blanc de la rue.
Il s'agit de l'élite dirigeante et non des pauvres blancs qui habitent au fin fond du pays Berrichonne par exemple,dont beaucoup sont eux-même victime de leur système.
Parce que lorsqu'on parle de"l'homme blanc" ,beaucoup pensent que nous le disons dans le sens du racisme.
Non,lorsque nous parlons de "l'homme blanc" ici.C''est juste une façon de dire : système politique occidental qui nous est défavorable.

Ne serait-ce pas ce système qui a créé le Congo dans ses frontières actuelles ?
Oui, on le sait.
Mais cela n'empêche pas de se libéré de l'oppression de ce système et de devenir nous-même maître de notre destin.
N'est-ce-pas ce sont les Anglais qui avait "crée" la colonie de USA,puis plus tard les Américains se libéra des Anglais en devenant maître de leur propre destin ?
Mutu akoki kosala yo, mais soki azo niokola yo= mabe eza té o se libéré naye.

 Elingi koloba, lokola efutelaka ngai ndako...Nakoma mowumbu ya bolingo;
 Elingi koloba, lokola omema ngai na poto wasenga...Nakoma mowumbu a bolingo



Pour te faire comprendre encore je dirais ceci:
Ce n'est pas parce que les blancs avaient amené les noirs en Amérique.Ces noirs qui étaient nourrit et loger gratuitement, que ces derniers n'avaient pas le droit de se libéré suite à l'oppression et la maltraitance.
Si tu comprend ces exemples que je viens de donné.Tu va comprendre facilement pourquoi il est nécessaire que nous nous libérons.
Si tu ne comprend pas;Bah ! tu peux dire que les noirs Américains sont des ingrats...Que les Américains que beaucoup adorent aujourd'hui sont des ingrats vis-à-vis des Anglais et je ne serai pas étonné que tu le dise.

Encore une fois El-Shaman, je suis complètement d'accord avec toi. Tes exemples sont tout simplement excellents et si simple a comprendre.
J'ajouterai juste ce petit détail a Libre Examen concernant la création du Congo. Le Congo n'a pas ete créé par Leopold II et ses divers investisseurs anglais et américains pour le plaisir des populations qui habitaient depuis des millénaires ce territoire, mais bien EXCLUSIVEMENT pour le bénéfice de ces "entrepreneurs" coloniaux. La preuve, on estime a plus de 10 MILLIONS le nombre des victimes congolaises de cette "(mes)aventure) coloniale au point ou le gouvernement belge a du retirer a Leopold II "sa" propriété de colonie!
Et pour finir, les terres qui ont formé ce "Congo" n'étaient pas une jungle ou le chaos régnait mais bien des territoires gouvernés par des systèmes politiques légitimes et efficaces. Le commerce s'y exercait, la société était organisée et la population était productive. La colonisation a grandement freiné le dévelopement de ces "états" dans plusieurs domaines comme partout ailleurs en Afrique. Il est important de connaitre notre histoire, celle des différents royaumes, chefferies etc... qui constituaient le Congo actuel pour ne pas croire que sans la colonisation le Congo ou ce qui le constituait a cette époque ne valait rien.
Tout ce qui a ete fait au Congo pendant la colonisation est l'oeuvre des congolais(es) eux/elles-meme car ayant totalement payé le lourd tribut de ces infrastructures dont la principale utilité était l'évacuation des produits miniers ou agricoles vers la Belgique et l'Occident au seul profit de ces derniers.

Avant que je n'ose une réponse et afin d'éviter que des concepts ne cessent d'évoluer au cours d'échanges, je vous (El-Shamanet NgongaEbeti) demanderai de préciser exactement ce que vous entendez par système.

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  El-Shaman le 17/5/2015, 10:19 am

Libre Examen a écrit:
NgongaEbeti a écrit:
El-Shaman a écrit:
Libre Examen a écrit:
El-Shaman a écrit:
Ricky Gabrino a écrit:
Libre Examen a écrit:

En ce cas, seriez-vous également à 100% d'accord que l'homme blanc serait aussi à la base quelques uns de nos bonheurs ? Ou diriez-vous que l'homme blanc ne nous a porté que malheur ?

Je ne considère pas l'homme blanc comme un bienfaiteur mais comme un manipulateur.

PS: - Par "homme blanc" j'entend "Corporation" (shareholders)
Oui, il s'agit du système et non de l'homme blanc de la rue.
Il s'agit de l'élite dirigeante et non des pauvres blancs qui habitent au fin fond du pays Berrichonne par exemple,dont beaucoup sont eux-même victime de leur système.
Parce que lorsqu'on parle de"l'homme blanc" ,beaucoup pensent que nous le disons dans le sens du racisme.
Non,lorsque nous parlons de "l'homme blanc" ici.C''est juste une façon de dire : système politique occidental qui nous est défavorable.

Ne serait-ce pas ce système qui a créé le Congo dans ses frontières actuelles ?
Oui, on le sait.
Mais cela n'empêche pas de se libéré de l'oppression de ce système et de devenir nous-même maître de notre destin.
N'est-ce-pas ce sont les Anglais qui avait "crée" la colonie de USA,puis plus tard les Américains se libéra des Anglais en devenant maître de leur propre destin ?
Mutu akoki kosala yo, mais soki azo niokola yo= mabe eza té o se libéré naye.

 Elingi koloba, lokola efutelaka ngai ndako...Nakoma mowumbu ya bolingo;
 Elingi koloba, lokola omema ngai na poto wasenga...Nakoma mowumbu a bolingo



Pour te faire comprendre encore je dirais ceci:
Ce n'est pas parce que les blancs avaient amené les noirs en Amérique.Ces noirs qui étaient nourrit et loger gratuitement, que ces derniers n'avaient pas le droit de se libéré suite à l'oppression et la maltraitance.
Si tu comprend ces exemples que je viens de donné.Tu va comprendre facilement pourquoi il est nécessaire que nous nous libérons.
Si tu ne comprend pas;Bah ! tu peux dire que les noirs Américains sont des ingrats...Que les Américains que beaucoup adorent aujourd'hui sont des ingrats vis-à-vis des Anglais et je ne serai pas étonné que tu le dise.

Encore une fois El-Shaman, je suis complètement d'accord avec toi. Tes exemples sont tout simplement excellents et si simple a comprendre.
J'ajouterai juste ce petit détail a Libre Examen concernant la création du Congo. Le Congo n'a pas ete créé par Leopold II et ses divers investisseurs anglais et américains pour le plaisir des populations qui habitaient depuis des millénaires ce territoire, mais bien EXCLUSIVEMENT pour le bénéfice de ces "entrepreneurs" coloniaux. La preuve, on estime a plus de 10 MILLIONS le nombre des victimes congolaises de cette "(mes)aventure) coloniale au point ou le gouvernement belge a du retirer a Leopold II "sa" propriété de colonie!
Et pour finir, les terres qui ont formé ce "Congo" n'étaient pas une jungle ou le chaos régnait mais bien des territoires gouvernés par des systèmes politiques légitimes et efficaces. Le commerce s'y exercait, la société était organisée et la population était productive. La colonisation a grandement freiné le dévelopement de ces "états" dans plusieurs domaines comme partout ailleurs en Afrique. Il est important de connaitre notre histoire, celle des différents royaumes, chefferies etc... qui constituaient le Congo actuel pour ne pas croire que sans la colonisation le Congo ou ce qui le constituait a cette époque ne valait rien.
Tout ce qui a ete fait au Congo pendant la colonisation est l'oeuvre des congolais(es) eux/elles-meme car ayant totalement payé le lourd tribut de ces infrastructures dont la principale utilité était l'évacuation des produits miniers ou agricoles vers la Belgique et l'Occident au seul profit de ces derniers.

Avant que je n'ose une réponse et afin d'éviter que des concepts ne cessent d'évoluer au cours d'échanges, je vous (El-Shamanet NgongaEbeti) demanderai de préciser exactement ce que vous entendez par système.
J'entends par système ce que Libre Examen avait dit dans cette phrase:"Ne serait-ce pas ce SYSTÈME qui à crée le Congo dans ce frontières actuelles ? " Donc arrête de tourné en rond ou de joué au vieux Marcel*.
Répondez nous par rapport à la réponse que je t'avais donné suite à ta phrase que je viens encore de répété.Le fait que tu avais évité de répondre l'autre jour en choisissant par contre de répondre à la réponse que j'avais donné à Mongo Elombe prouve plusieurs choses que je ne veux pas énuméré ici parce que nous allons encore nous éloigné du thème. Donc répondez nous par rapport à ma réponse que j'avais donné l'autre jour au lieu de nous questionné encore sur quelque chose que nous comprenons tous.

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Libre Examen le 17/5/2015, 12:15 pm

El-Shaman a écrit:
Libre Examen a écrit:
NgongaEbeti a écrit:
El-Shaman a écrit:
Libre Examen a écrit:
El-Shaman a écrit:
Ricky Gabrino a écrit:
Libre Examen a écrit:

En ce cas, seriez-vous également à 100% d'accord que l'homme blanc serait aussi à la base quelques uns de nos bonheurs ? Ou diriez-vous que l'homme blanc ne nous a porté que malheur ?

Je ne considère pas l'homme blanc comme un bienfaiteur mais comme un manipulateur.

PS: - Par "homme blanc" j'entend "Corporation" (shareholders)
Oui, il s'agit du système et non de l'homme blanc de la rue.
Il s'agit de l'élite dirigeante et non des pauvres blancs qui habitent au fin fond du pays Berrichonne par exemple,dont beaucoup sont eux-même victime de leur système.
Parce que lorsqu'on parle de"l'homme blanc" ,beaucoup pensent que nous le disons dans le sens du racisme.
Non,lorsque nous parlons de "l'homme blanc" ici.C''est juste une façon de dire : système politique occidental qui nous est défavorable.

Ne serait-ce pas ce système qui a créé le Congo dans ses frontières actuelles ?
Oui, on le sait.
Mais cela n'empêche pas de se libéré de l'oppression de ce système et de devenir nous-même maître de notre destin.
N'est-ce-pas ce sont les Anglais qui avait "crée" la colonie de USA,puis plus tard les Américains se libéra des Anglais en devenant maître de leur propre destin ?
Mutu akoki kosala yo, mais soki azo niokola yo= mabe eza té o se libéré naye.

 Elingi koloba, lokola efutelaka ngai ndako...Nakoma mowumbu ya bolingo;
 Elingi koloba, lokola omema ngai na poto wasenga...Nakoma mowumbu a bolingo



Pour te faire comprendre encore je dirais ceci:
Ce n'est pas parce que les blancs avaient amené les noirs en Amérique.Ces noirs qui étaient nourrit et loger gratuitement, que ces derniers n'avaient pas le droit de se libéré suite à l'oppression et la maltraitance.
Si tu comprend ces exemples que je viens de donné.Tu va comprendre facilement pourquoi il est nécessaire que nous nous libérons.
Si tu ne comprend pas;Bah ! tu peux dire que les noirs Américains sont des ingrats...Que les Américains que beaucoup adorent aujourd'hui sont des ingrats vis-à-vis des Anglais et je ne serai pas étonné que tu le dise.

Encore une fois El-Shaman, je suis complètement d'accord avec toi. Tes exemples sont tout simplement excellents et si simple a comprendre.
J'ajouterai juste ce petit détail a Libre Examen concernant la création du Congo. Le Congo n'a pas ete créé par Leopold II et ses divers investisseurs anglais et américains pour le plaisir des populations qui habitaient depuis des millénaires ce territoire, mais bien EXCLUSIVEMENT pour le bénéfice de ces "entrepreneurs" coloniaux. La preuve, on estime a plus de 10 MILLIONS le nombre des victimes congolaises de cette "(mes)aventure) coloniale au point ou le gouvernement belge a du retirer a Leopold II "sa" propriété de colonie!
Et pour finir, les terres qui ont formé ce "Congo" n'étaient pas une jungle ou le chaos régnait mais bien des territoires gouvernés par des systèmes politiques légitimes et efficaces. Le commerce s'y exercait, la société était organisée et la population était productive. La colonisation a grandement freiné le dévelopement de ces "états" dans plusieurs domaines comme partout ailleurs en Afrique. Il est important de connaitre notre histoire, celle des différents royaumes, chefferies etc... qui constituaient le Congo actuel pour ne pas croire que sans la colonisation le Congo ou ce qui le constituait a cette époque ne valait rien.
Tout ce qui a ete fait au Congo pendant la colonisation est l'oeuvre des congolais(es) eux/elles-meme car ayant totalement payé le lourd tribut de ces infrastructures dont la principale utilité était l'évacuation des produits miniers ou agricoles vers la Belgique et l'Occident au seul profit de ces derniers.

Avant que je n'ose une réponse et afin d'éviter que des concepts ne cessent d'évoluer au cours d'échanges, je vous (El-Shamanet NgongaEbeti) demanderai de préciser exactement ce que vous entendez par système.
J'entends par système ce que Libre Examen avait dit dans cette phrase:"Ne serait-ce pas ce SYSTÈME qui à crée le Congo dans ce frontières actuelles ? " Donc arrête de tourné en rond ou de joué au vieux Marcel*.
Répondez nous par rapport à la réponse que je t'avais donné suite à ta phrase que je viens encore de répété.Le fait que tu avais évité de répondre l'autre jour en choisissant par contre de répondre à la réponse que j'avais donné à Mongo Elombe prouve plusieurs choses que je ne veux pas énuméré ici parce que nous allons encore nous éloigné du thème. Donc répondez nous par rapport à ma réponse que j'avais donné l'autre jour au lieu de nous questionné encore sur quelque chose que nous comprenons tous.

El-Sheman,

Quand on utilisait le concept "homme blanc", j'avais en tête les pays en occidentaux de façon générale. Ricky Gabriano a précisé qu'il entend par "l'homme blanc", corporation. C'est sur quoi, vous êtes d'accord et vous y avez ajouté une dimension sociale en y excluant l'homme blanc pauvre. Alors, le système dont on parle s'agit-il du système capitaliste ? S'agit-il du système qui a produit l'Internet par exemple ? Le système, s'agit-il de l'homme blanc riche ? Pensez-vous par exemple qu'Apple fait partie du système ? Est-ce qu'Apple est une corporation ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Libre Examen le 20/5/2015, 6:52 pm

NgongaEbeti a écrit:
El-Shaman a écrit:
Libre Examen a écrit:
El-Shaman a écrit:
Ricky Gabrino a écrit:
Libre Examen a écrit:

En ce cas, seriez-vous également à 100% d'accord que l'homme blanc serait aussi à la base quelques uns de nos bonheurs ? Ou diriez-vous que l'homme blanc ne nous a porté que malheur ?

Je ne considère pas l'homme blanc comme un bienfaiteur mais comme un manipulateur.

PS: - Par "homme blanc" j'entend "Corporation" (shareholders)
Oui, il s'agit du système et non de l'homme blanc de la rue.
Il s'agit de l'élite dirigeante et non des pauvres blancs qui habitent au fin fond du pays Berrichonne par exemple,dont beaucoup sont eux-même victime de leur système.
Parce que lorsqu'on parle de"l'homme blanc" ,beaucoup pensent que nous le disons dans le sens du racisme.
Non,lorsque nous parlons de "l'homme blanc" ici.C''est juste une façon de dire : système politique occidental qui nous est défavorable.

Ne serait-ce pas ce système qui a créé le Congo dans ses frontières actuelles ?
Oui, on le sait.
Mais cela n'empêche pas de se libéré de l'oppression de ce système et de devenir nous-même maître de notre destin.
N'est-ce-pas ce sont les Anglais qui avait "crée" la colonie de USA,puis plus tard les Américains se libéra des Anglais en devenant maître de leur propre destin ?
Mutu akoki kosala yo, mais soki azo niokola yo= mabe eza té o se libéré naye.

 Elingi koloba, lokola efutelaka ngai ndako...Nakoma mowumbu ya bolingo;
 Elingi koloba, lokola omema ngai na poto wasenga...Nakoma mowumbu a bolingo



Pour te faire comprendre encore je dirais ceci:
Ce n'est pas parce que les blancs avaient amené les noirs en Amérique.Ces noirs qui étaient nourrit et loger gratuitement, que ces derniers n'avaient pas le droit de se libéré suite à l'oppression et la maltraitance.
Si tu comprend ces exemples que je viens de donné.Tu va comprendre facilement pourquoi il est nécessaire que nous nous libérons.
Si tu ne comprend pas;Bah ! tu peux dire que les noirs Américains sont des ingrats...Que les Américains que beaucoup adorent aujourd'hui sont des ingrats vis-à-vis des Anglais et je ne serai pas étonné que tu le dise.

Encore une fois El-Shaman, je suis complètement d'accord avec toi. Tes exemples sont tout simplement excellents et si simple a comprendre.
J'ajouterai juste ce petit détail a Libre Examen concernant la création du Congo. Le Congo n'a pas ete créé par Leopold II et ses divers investisseurs anglais et américains pour le plaisir des populations qui habitaient depuis des millénaires ce territoire, mais bien EXCLUSIVEMENT pour le bénéfice de ces "entrepreneurs" coloniaux. La preuve, on estime a plus de 10 MILLIONS le nombre des victimes congolaises de cette "(mes)aventure) coloniale au point ou le gouvernement belge a du retirer a Leopold II "sa" propriété de colonie!
Et pour finir, les terres qui ont formé ce "Congo" n'étaient pas une jungle ou le chaos régnait mais bien des territoires gouvernés par des systèmes politiques légitimes et efficaces. Le commerce s'y exercait, la société était organisée et la population était productive. La colonisation a grandement freiné le dévelopement de ces "états" dans plusieurs domaines comme partout ailleurs en Afrique. Il est important de connaitre notre histoire, celle des différents royaumes, chefferies etc... qui constituaient le Congo actuel pour ne pas croire que sans la colonisation le Congo ou ce qui le constituait a cette époque ne valait rien.
Tout ce qui a ete fait au Congo pendant la colonisation est l'oeuvre des congolais(es) eux/elles-meme car ayant totalement payé le lourd tribut de ces infrastructures dont la principale utilité était l'évacuation des produits miniers ou agricoles vers la Belgique et l'Occident au seul profit de ces derniers.

Je voudrai un peu revenir sur les concepts que nous avons utilisés dans nos échanges avant que je n’ose une réponse. Nous sommes partis de l’expression « l’homme blanc » qui pour ma part était une façon de parler des pays occidentaux, d’une manière générale, pensant que nous parlions particulièrement des rapports entre pays occidentaux et pays d’Afrique noire. Que je me trompai grandement, car ce n’est pas dans ce sens que Ricky Gabriano le comprenait. Selon lui, il s’agit de corporation, de shareholder. El-Shaman a appuyé cette vue en affirmant qu’il ne s’agit pas d’un concept qui réfère aux races mais plutôt aux classes sociales car les blancs pauvres sont aussi victimes de ce système dont il faut se libérer. Je crois que c’est à peu près là où nous en sommes s’agissant de ce qu’on entend par l’expression « l’homme blanc ».

Mais de quel système s’agit-il et de quelle liberté parle-t-on ? Je vais ci-après y répondre en me basant sur les exemples donnés par El-Shaman, lui-même. Par la suite je vais essayer de répondre à NgongaEbeti à propos des bénéfices que tout le monde peut tirer du système suite aux actions des entrepreneurs.

De quel système et quelle liberté s’agit-il ? Le premier exemple cité en guise d’illustration d’une libération du système est la libération des Etats-Unis de l’Angleterre. En effet, El-Shaman affirme que les Américains se sont libérés des Anglais pour devenir maîtres de leur propre destin. De quel système donc les Etats-Unis se sont-ils libérés de l’Angleterre? Tout le monde sait que les Etats-Unis étaient une colonie de l’Angleterre contre qui ils ont conquis leur indépendance. Ainsi, la libération dans ce cas, est le passage d’une colonie à un Etat indépendant.  La liberté se manifesterait donc par l’acquisition de l’indépendance par rapport à une puissance coloniale.

Parallèlement on peut soutenir que le passage du Congo d’une colonie à un Etat indépendant  est une libération au même titre que l’était le passage des Etats-Unis de la colonisation à l’indépendance. Comme Congolais, nous avons confirmé, consacré et immortalisé cette libération dans nos deux hymnes. Dans debout congolais nous disons entre autres ceci :

Trente juin, ô doux soleil
Trente juin, du trente juin
Jour sacré, soit le témoin,
Jour sacré, de l'immortel
Serment de liberté

Que nous léguons
À notre postérité

Et dans la Zaïroise c’était :


Zaïrois dans la paix retrouvée,
Peuple uni, nous sommes Zaïrois
En avant fier et plein de dignité
Peuple grand, peuple libre à jamais


Et le Seigneur Rochereau Pascal Tabu a exalté cette liberté dans l’une de ses chansons en chantant : to ndimi kozala pauvre na liberté, toboyi kozala riche na bowumbu. Sans bien sûr oublier, la fameuse chanson de l'Africa Jazz : Indépendance chacha

La question est maintenant de savoir ce que nous avons fait de cette liberté, que nous reconnaissons avoir acquise. Répondons à cette question en esquissant un parallèle avec les Etats-Unis puisqu’après tout on nous a choisi comme exemple de libération du système, la libération des Etats-Unis de l’Angleterre. Les Pères fondateurs des Etats-Unis ont exprimé leur idéal dans une formule devenue célèbre : « Nous tenons ces vérités pour évidentes en elles-mêmes, que tous les hommes sont créés égaux ; qu'ils sont dotés par leur Créateur de certains droits inaliénables ; que parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la poursuite du bonheur. »

C’est la poursuite de cet idéal qui a fait que malgré tous les obstacles, l’esclavage, puis la ségrégation ont été abolis aux Etats-Unis. Et à propos, de la ségrégation, il ne faut pas perdre de vue que jusque dans les années soixantes, elle était encore en cours aux Etats-Unis ; et beaucoup d’américains, particulièrement des Noirs ont perdu la vie lors des manifestations contre la ségrégation. Aujourd’hui, un de ces manifestants, John Lewis, est Congressman. Il y a eu au cours de cette période un incident célèbre où le Président John Kennedy a envoyé des agents fédéraux pour assurer l’accès à l’université de Mississipi d’un étudiant noir contre le gouverneur de l’Etat qui bloquait l’accès à l’Université. Quand Obama est né, la ségrégation régnait encore aux Etats-Unis. Quarante-sept ans plus tard, né d’un père kenyan qui l’avait abandonné, il est devenu le Président des Etats-Unis.

Reflétant sur l’idéal exprimé par les Pères fondateurs, l’histoire et le chemin parcouru par les Etats-Unis depuis l'indépendance de l'Angletere, Obama, lors de son deuxième discours d’inauguration disait ceci, « nous continuons un voyage sans fin pour concilier le sens de ces mots avec les réalités de notre époque. Car l'Histoire nous apprend que, bien que ces vérités puissent être évidentes en elles-mêmes, elles n’ont jamais été exécutées par elles-mêmes ; que bien que la liberté soit un don de Dieu, elle doit être fixée par Son peuple, ici sur Terre. Les patriotes de 1776 ne se sont pas battus pour remplacer la tyrannie d'un roi avec les privilèges de quelques-uns ou l’emprise d’une foule. Ils nous ont donné une république, un gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple, confiant à chaque génération la tâche de préserver la sûreté de notre credo fondateur ».

La seule acquisition de l’indépendance n’était pas suffisante pour les Etats-Unis. Il fallait aussi combattre et continuer à combattre ses propres démons à l’intérieur, notamment les rapports sociaux entre Américains. Ainsi, par exemple, l’abolition de l’esclavage et de la ségrégation, n’étaient pas le combat des seuls noirs. Beaucoup des blancs y ont participé. C’était le combat de tous les Américains et l’engagement des dirigeants à la poursuite d’un même idéal pour tous. Ce combat n’est pas fini car il faut préserver ce qui est acquis et gagner la reconnaissance des droits de ceux envers qui des droits ne sont pas reconnus.

Qu’avions-nous fait au Congo depuis l’acquisition de l’indépendance ? Je voudrai d’emblée clairment signaler que je ne crois pas à cette vision des rapports entre les pays occidentaux, particulièment les Etats-Unis, et les pays noirs africains, laquelle soutient que puisque nos dirigeants seraient choisis et placés par les pays occidentaux, ils sont totalement sous leur contrôle et ils n’ont aucun mot à dire, et qu’ils sont des simples exécutants, et qu’ils n’ont aucune marge de manœuvre en matière des politiques intérieures et des rapports avec leurs peuples. Contre une telle vision des choses, j’affirmerai que quand bien même il s’avèrerait que les dirigeants africains seraient choisis par les pays occidentaux, particulièrement les Etats-Unis, les décisions qu’ils prennent quant à la gestion quotidienne de leurs administrations, des rapports avec leurs peuples respectifs, ne leur sont pas dictées par les pays occidentaux. J’ai déjà donné dans d’autres postes plusieurs exemples qui, pour ma part, démontrent qu’à bien des égards, les dirigeants africains prennent des décisions indépendamment de la volonté des pays occidentaux. Je crois avoir donné, entre autres, les exemples de la construction du barrage d’Inga et des contrats chinois. Je vais ci-après au moyen de quelques questions simples laisser chacun en juger.

  - Qui peut corire que le régime de Joseph Kabila avait attendu l’accord des pays occidentaux pour signer les contrats chinois ?
  - Qui peut croire que Mobutu avait pris l’ordre des pays occidentaux pour procéder à la zaïrianisation ?
- Qui peut croire que Joseph Kabila a reçu l’ordre des pays occidentaux pour se construire une ferme à Kingati ?
 Qui peut croire qu’un des barons du régime Joseph Kabila a reçu l’ordre des pays occidentaux pour arracher et s’approprier des parcelles d’autrui ?
 - Qui peut croire que l’ordre de tuer Chebeya est venu des pays occidentaux ?
 - Qui peut croire que l’ordre de pas remettre le corps de Banzana, le chauffeur de Chebeya à sa famille est venu des pays occidentaux ?
 - Qui peut croire que l’ordre d’arracher leurs biens aux petits commerçants de rue sous prétexte qu’ils ne portent pas des chaussures est venu des pays occidentaux ?
 - Qui peut croire que l’ordre d’enterrer nuitamment des indigents la nuit est venu des pays occidentaux ?
 - Qui peut croire que l’ordre de soustraire des fils du baron du régime Kabila qu’on soupçonnait avoir causé un accident de circulation qui a coûté la vie à une dizaine des Congolais sur le boulevard du 30 juin en janvier 2012 ?
 - Qui peut croire que l’ordre d’arracher à Sakombi Inongo sa maison est venu des pays occidentaux ?
 - Qui peut croire que l’ordre de payer les députés 6 000 $ ou 7 000 $ par mois est venu des pays ?
 - Qui peut croire que l’ordre de tirer sur les manifestants vient des pays occidentaux ?
 - Qui peut croire que l’ordre d’installer des barrages militaires juste à la sortie des douanes à Matadi vient des pays occidentaux ?
 - Qui peut croire que l’ordre de priver les Congolais d’eau potable et d’électricité vient des pays occidentaux ?
 - Qui peut croire que l’ordre de ne pas construire quelques parcs de jeux pour enfants vient des pays occidentaux ?
 - Qui peut croire que l’ordre de traiter les Congolais tel que les Libanais, les Pakistanais, les Indiens et les Chinois les traintent viennent des pays occidentaux ?
 - Qui peut croire que l’ordre de s’approprier les biens de l’Etat vient des pays occidentaux ?
 - Qui peut croire que l’ordre de ne pas entretenir nos infrastructures vient des pays occidentaux ? Etc.


Veut-on nous faire croire que tout ceci est décidé par les pays occidentaux parce qu’ils auraient placé leurs hommes à la tête de nos pays et que ces derniers ne font qu’obéir au doigt et à l’œil ? Tant mieux pour vous si telle est ce que vous pensez. En ce cas, il vaudrait mieux pour nous laisser le Congo totalement entre les mains des pays occidentaux. Il vaudrait mieux pour nous laisser le Congo entre les mains des Etats-Unis. Laisons le Congo devenir le cinquante-unième Etat des Etats-Unis et on verra ce que le Congo sera dans dix ans, dans vingt ans, dans trente ans, etc.

Laissez-moi le dire encore le plus clairement possible, le Congo est ce qu’il est à cause de ce que font nos dirigeants et non pas à cause des décisions prises à des milliers de kilomètres de Kinshasa.

J’aimerai à présent répondre à NgongaEbeti. La première remarque que je voudrai faire est que je n’ai point remis en question l’organisation sociétale de nos Etats avant la colonisation et que les tragédies humaines de la colonisation sont inexcusables. Mais je peux affirmer sans crainte d’être contredit qu’il n’y avait pas dans nos Etats d’avant la colonisation l’eau courante qu’on acheminait dans des maisons à travers des tuyaux pour être recueillie en tournant un robinet dans nos maisons. Il n’y avait pas dans nos maisons de l’électricité et que nous n’avions pas des routes macadamisées. Que tout cela ait été réalisé par les Congolais sous l’initiative des Congolais, si cela peut vous être d’une quelconque consolation ou que tout  cela ait été fait exclusivement pour le bénéfice des entrepreneurs coloniaux, l’on ne peut nier que les Congolais en ont bénéficié au mois accessoirement.

Veuillez donc prendre note très cher NgongaEbeti que la poursuite d’intérêts personnels des entrepreneurs joue un grand rôle dans le développement dans tous les domaines. C’est la poursuite de leurs intérêts personnels et la perspective de réaliser un profit qui motivent les entrepreneurs. Ils peuvent en être les premiers bénéficiaires mais cela n’empêche pas que tout le monde puisse en bénéficier. Et c’est bien avec raison que Stanley a dit que « sans chemin de fer, le Congo ne vaut pas un centime ». Ainsi donc, même en poursuivant leurs propres intérêts, les entrepreneurs auront laissé au Congo au moins aun chemin de fer. La poursuite d’intérêts personnels de la part des entrepreneurs stimulent la production. Ce n’est pas le cas des dirigeants politiques Congolais. La poursuite de leurs intérêts se fait au détriment du Congo. Ils pillents et détruisent les richesses du Congo. C’est une poursuite d’intérêts qui s’avère destructrice.

Deuxièmement, je suis de ceux qui pensent que le Congo que nous a légué « le système » vaut plus que les entités qui le composaient avant la colonisation. C’est pourquoi beaucoup d’entre nous sommes contre toute division du Congo dans les Etats qu'ils étaient avant la colonisation et contre toute balkanisation du Congo. Sans la création du Congo par « le système », il n’existerait pas de nationalisme congolais. Sans la création du Congo par « le système », le Congo n’aurait pas produit l’un des ses fils le plus vénéré par les Congolais en la personne d’Emery Patrice Lumumba. C’est grâce à la création du Congo, qu’Emery Patrice Lumumba a transcendé ses origines ethniques pour embrasser le nationalisme congolais.

Je dirai donc que « le système » a été particulièrement bénéfique pour le Congo et les Congolais contrairement à d’autres pays africains. Le système a créé un Congo riche en sol, riche en sous-sol et riche en ressources humains. Le système a créé un Congo bien situé au cœur de l’Afrique. Il nous appartient de nous avérer à la hauteur de cet immense héritage.


Dernière édition par Libre Examen le 21/5/2015, 2:43 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  El-Shaman le 21/5/2015, 12:29 pm

1-ICI C'EST RICKY GABRINO QUI PARLE:
PS: - Par "homme blanc" j'entend "Corporation" (shareholders)[/quote]

2-ICI C'EST MOI EL-SHAMAN QUI RÉPOND À RICKY GABRINO:

Oui, il s'agit du système et non de l'homme blanc de la rue.
Il s'agit de l'élite dirigeante et non des pauvres blancs qui habitent au fin fond du pays Berrichonne par exemple,dont beaucoup sont eux-même victime de leur système.
Parce que lorsqu'on parle de"l'homme blanc" ,beaucoup pensent que nous le disons dans le sens du racisme.
Non,lorsque nous parlons de "l'homme blanc" ici.C''est juste une façon de dire : système politique occidental qui nous est défavorable.
[/quote]


3-ET ICI C'EST LIBRE EXAMEN QUI PARLE:
El-Shaman a appuyé cette vue en affirmant qu’il ne s’agit pas d’un concept qui réfère aux racesmais plutôt aux classes sociales car les blancs pauvres sont aussi victimes de ce système dont il faut se libérer. Je crois que c’est à peu près là où nous en sommes s’agissant de ce qu’on entend par l’expression « l’homme blanc ».
[/quote]
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Je ne répond pas à ce Mr Libre Examen,mais je répond plutôt à ce qu'il veut induire en erreur depuis que je lui avais mis un vrai " ECHEC ET MAT " suite à sa question sur le système qu'il m'avait posé.Échec et Mat qui l'avait bloqué,parce qu'il était INCAPABLE DE ME REPONDRE DANS L'IMMÉDIAT.Et pour sauver sa face suite à ce blocage qui l'avait acculée devant tous.Il avait fait un glissement en commentant une réponse qui s'adressait à Mongo Elombe ,histoire de sauvé sa face et d'exister....
Bref ! Comme vous pouvez voir je n'avais pas parler des classes sociales entre riche et pauvre comme il veut me faire porter le chapeau par malhonnêteté intellectuel. Dire de quelqu'un par exemple : PAUVRE BLANC ! Cette expression ne veut pas dire que l'on fait référence à une prétendu classe sociale.Je peux par exemple dire de Dominique Strauss Kahn qui est un homme riche,mais qui avait fait une chute libre dans l'affaire Nafissatou Diallo:
-Je peux dire de lui: Pauvre Dominique ! s'il n'avait pas succombé il allait peut-être être président de la France.
-Je peux dire aussi : Pauvre Edward Snowden ! En combattant le système Américain, il est devenu aujourd'hui un réfugier qui n'a plus de domicile fixe.
-Je peux encore dire : Pauvre Julian Asange ! En dévoilant le côté obscure du système,Il se retrouve aujourd'hui coincée dans quelques m2 dans une ambassade à Londre.Et dire que le système occidental nous rabâche les oreilles en criant a qui veut l'entendre que l'on est libre de propager la vérité ? Liberté d'expression ? Tu parle !
-Je peux aussi dire :Pauvre Muhammad Ali ! Il avait perdu sa licence de boxe juste parce qu'il avait tenu tête au système en refusant d'aller au front et faire la guerre aux Vietnamiens. LE PAUVRE ! Comme il avait souffert durant cette traversé du désert ? Vraiment le système est pourri.
Dire cela ne veut pas dire que Muhammad Ali est pauvre matériellement parlant.
Dire cela ne veut pas dire que E;Snowden est pauvre matériellement parlant.
Dire cela ne veut pas dire que Julian Asange est pauvre,matériellement parlant...
Donc vous pouvez comprendre que lorsqu'on utilise le mot pauvre on ne fait pas seulement référence à la pauvreté matériel,surtout dans le contexte ou moi  je l'avais utilisé en l'opposant à un SYSTÈME POLITIQUE,
Non,il ne s'agit pas des classes sociales.Je parlais bel et bien d'une élite politique,d'un système politique bien organisé.Et lorsque Mr le Malhonnête Intellectuel pour embrouillé le débat m'avait demandait qu'est-ce-que j'entends par système.Pour ne pas dévié du fil, je lui avais répondu dans la rubrique: EDUCATION & FORMATION ou j'avais mis la définition de ce mot suivant le Larousse,en soulignant même sur "le système politique". Je ne voulais pas mettre la définition ici,parce que je savais que Mr Le Malhonnête Intellectuel cherchait à changer la nature du débat et à trouver un SAS de sécours étant donné qu'il était COMPLÈTEMENT ACCULÉE.
Donc en disant: Les pauvres Français qui habitent au fin fond du pays Berrichonne comme j'avais dis.Cela ne veut pas dire les Français pauvre matériellement parlant.Ça veut tout simplement dire ceux qui n'adhèrent pas à ce que leurs système fait (ou parfois ignorent même ce que leurs élites font).
N'oublions pas que la question de Mr le Malhonnête Intellectuel faisait référence à la RDC avec ses frontières actuelles qui avait été crée par le SYSTÈME dans le 19eme siècle.En vérité sa question était une question piège.Je savais ou il voulait en venir.Voila pourquoi ma réponse l'avait coincée dans son mental et il était dans L'INCAPACITÉ DE RÉPONDRE sur le champ.Ce qui me faisait d'ailleurs éclaté de rire devant mon ordi,parce que ngai nayebi ndenge na coinçaka bango pe natiaka bango contre mur.Donc comme j'ai dis,je lui répond plus dans ce sujet,parce qu'il était incapable de me répondre et il avait fuit.Je me lave juste du chapeau qu'on veut me faire porter sur les classes sociale.
La classe sociale est autre chose.Le système politique aussi est autre chose.
Donc El-Shaman est ami par exemple avec des blancs comme les Julian Asange,Edwards Snowden,etc.... QUI SONT LES PIRES CAUCHEMAR DU SYSTÈME POLITIQUE DONT NOUS REJETONS,parce que ces blancs comme beaucoup d'ailleurs n'entrent pas ou n'obéissent plus à ce système politique négative.Tandis que El-Shaman est farouchement opposé à des gens comme les Kerry,les Russ Feingold,les Hillary,les Cohen et autres qui sont là pour la continuité et le maintient d'un système qui nous est défavorable en Afrique.Ces sont ces gens qui sont dangereux et lorsque nous parlons de l'occident ou des mindeles,nous parlons de ces gens,parce que ces sont eux qui soutiennent la plupart des présidents Africains au nom de leurs intérêts.
Et ceci est mon droit de ne pas aimé le système de ces individus et de crier tout haut,parce que je ne vois rien de bon dans leurs façon d'agir dans ce monde...


JE PRÉCISE ENCORE = JE NE RÉPOND PAS À Mr LE MALHONNÊTE INTELLECTUEL, PARCE QU'IL ÉTAIT INCAPABLE DE JOUÉ AVEC MOI AU PING PONG DES IDÉES....IL AVAIT FUIT en préférant répondre à la réponse que j'avais donné à Mongo Elombe.
SON ATTITUDE NE PEUT QUE ME RAPPELER CETTE CHANSON QUE NOUS AUTRES CHANTiONS A KINSHASA:



Masta ! Masta oyo...Ô Masta !
Masta akimi combat ...Ô Masta !
Masta abundaka te...Ô Masta !
Masta asengi la paix...Ô Masta !

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Libre Examen le 22/5/2015, 3:16 pm

Je constate que dans mon empressement, je n’ai pas spécifiquement abordé le concept de « l’homme blanc » entendu comme « corporation », « shareholder  (actionnaires) ». Je vais essayer ci-après d’y répondre. Mais la base de mon argumentation est la même que celle que j’ai présentée dans ma réponse à NgongaEbeti. Je vais ici offrir tout simplement plus des détails. Je voudrai, entre autres, pouvoir démontrer, qu’on le nie ou qu’on l’accepte, que les Congolais profitent des biens et services offerts par les corporations et qu’ils ne peuvent s’en passer et que ces biens et services contribuent à leur bien-être.  

Je suis bien d’accord avec Ricky Gabriano que les corporations, qu’elles soient petites ou grandes, ne sont pas des organisations philanthropiques ou des œuvres de charité et que leur raison d’être est la réalisation du plus grand profit possible. Elles ne sont pas établies pour faire du bien. Ce ne sont donc pas des bienfaiteurs. Toutefois, dans la poursuite de leurs propres intérêts, elles produisent des biens et services qui profitent aux individus et à l’ensemble de la collectivité. Bien plus encore, elles offrent de l’emploi à ceux qui autrement n'auraient pu en avoir. Sur ce dernier point. On peut rétorquer qu’elles offrent souvent des emplois à bas salaires et qu’elles exploitent les travailleurs. Je répondrai à cela mieux avoir un tout petit peu que de n’avoir rien du tout. Un tient vaut mieux deux tu l’auras. Mais ceci est sans doute un autre débat. Ce sur quoi je voudrai mettre l’accent est que les corporations produisent des biens et des services bénéfiques aux personnes et aux collectivités dans leur ensemble. En outre, n’importe qui,  peu importe qu’on soit pour ou contre le système, peut devenir un actionnaire dans la corporation de son choix. Les corporations n’ont pas d’état d’âme.

En vue de démontrer que les corporations produisent des biens et offrent des services qui contribuent au moins au bien-être des personnes,  je vais prendre guise d’illustration les corporations qui produisent des produits électroniques tels que les téléphones, les téléphones cellulaires, les télévisions, les frigos, les tablettes, les ordinateurs, les laptops, les appareils, photographiques, les caméras, etc. Bien sûr que je me sers des corporations qui sont dans la production des appareils électroniques à dessein. Je voudrai en effet à travers cet exemple démontrer que les appareils qu’ils produisent contribuent au bien-être des Congolais.

Je n’apprends rien à qui que ce soit que beaucoup de ces appareils électroniques sont produits en Chine, en Inde ou dans d’autres pays asiatiques et que certaines de corporations qui font produire ces appareils dans ces pays asiatiques sont des corporations qui émanent du système politique occidental. En fait, selon plusieurs avis, elles feraient le système. Ces corporations déplacent  leurs productions des pays occidentaux vers les pays asiatiques parce qu’elles vont ainsi  réaliser plus de profits,  parce que, entre autres, dans ces pays où elles déplacent leurs productions, il n’y a pas des réglementations qui protègent  les travailleurs et que la main d’œuvre leur revient beaucoup moins cher. De ce fait, elles contribuent à la croissance des pays où elles font produire les appareils. Ainsi par exemple la  croissance de la Chine que nous ne cessons de louanger est due en partie au déplacement de la production des corporations occidentales  vers ce pays. De plus, en payant les travailleurs locaux, ceux-ci dépensent sur place, ce qui a un effet multiplicateur sur la production des pays asiatiques et a également un effet bénéfique pour ceux qui gagnent un salaire en travaillant dans la production des appareils. Ainsi donc, bien que poursuivant leurs propres intérêts, bien que leur but ne soit pas d’être des bienfaiteurs, au total les activités des corporations ont effet bénéfique sur les personnes et les collectivités en général.

Qu’est-ce qui a permis le déplacement des productions des pays occidentaux vers un pays comme la Chine ? Beaucoup conviendront que ceci a été rendu possible par l’ouverture de la Chine à l’économie de marché et à la garantie du droit de propriété. Nul n’ignore que l’économie de marché et le droit de propriété sont deux caractéristiques essentielles du système politique occidental. A ma connaissance, il y a actuellement très peu des pays au monde qui n’ont pas embrassé ces deux caractéristiques  du système politique occidental.

Je n’apprends rien à quel que Congolais que ce soit que dans la production de tous ces appareils électroniques pourraient se trouver des composantes provenant des minerais exploités illégalement dans l’Est du Congo dont le plus connu est le Coltan. Beaucoup estiment même, les Congolais en premier, que tous ces appareils, plus particulièrement, les téléphones cellulaires seraient produits à partir des minerais extraits illégalement du Congo. Et beaucoup soutiennent également que l’état de guerre permanent qu’on impose au Congo est d’assurer la continuation illégale de l’exploitation des ressources du Congo, qui ne fait que profiter aux corporations.

Mais voilà que nous, Congolais nous ne nous privons pas de brandir ces appareils. En effet, qui est le Congolais qui peut affirmer sans aucun doute que l’appareil électronique qu’il possède et utilise ne comprend aucune composante qui aurait été fabriquée à partir des minerais exploités illégalement au Congo ? A bien d’égards, je dirai que chaque Congolais qui possède un appareil électronique n’est pas si différent des corporations qui les produisent. Chaque Congolais qui possède un appareil électronique produit par ces corporations poursuit ses propres intérêts indépendamment du sort d’un autre Congolais. Ainsi donc les appareils électroniques produits par ces corporations qui sont l’émanation du système politique occidental contribuent au bien-être de tout Congolais qui possède de tels appareils et qui les utilise.

Je prétends donc (et je voudrai que quiconque ici me contredise là-dessus), que la joie, le bienfait, la satisfaction qu’un Congolais tire de la possession et de l’utilisation de ces appareils électroniques sont si importants pour lui par rapport à la peine, à la solidarité qu’il éprouverait à l’égard des millions de Congolais qui ont perdu la vie et des milliers des femmes congolaises qui se font violer, afin que l’exploitation des minerais puisse se poursuivre. D’ailleurs, les Congolais ne veulent-ils pas en posséder les plus chers, ceux qui ont un renom ?

Devrai-je donc dire pauvres Congolais, victimes de la manipulation des corporations et du système politique occidental ? Que dirai-je alors des millions Congolais dont on associe la mort à l’état permanent de guerre qui permet l’exploitation des matières premières qui entrent dans la production des biens qui contribuent à notre bien-être, ainsi que des milliers des femmes congolaises ? Qui est ce Congolais qui va accepter de se priver de ces appareils produits par des corporations si pas pour lutter contre le système mais au moins en solidarité pour les Congolais qui en sont victimes ?

Enfin, y-a-t-il parmi nous quelqu’un qui ne sait pas que l’Internet est un produit par excellence  du système politique occidental ? L’Internet au départ était un moyen de communication développé par l’armée américaine. Qui est ce Congolais qui ne va plus utiliser l’Internet ? J’attends voir.

Pour terminer, je voudrai juste signaler que le système politique occidental permet à qui veut de donner son opinion sur l’autre, de vouloir qu’une personne dans un échange d’idées dans un forum vous réponde selon vos termes, et d’être votre propre arbitre et de consacrer et de procamer votre victoire. Il permet également à la personne sur qui vous avez déclaré votre victoire de concéder sa défaite mais également de vous répondre ou de ne pas vous répondre au moment de son choix, et de continuer à donner oui ou non son opinion selon sa volonté. Voilà d’autres raisons pour lesquelles j’adore le système politique occidental.

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Libre Examen le 25/5/2015, 3:48 pm

El-Shaman a écrit:
El-Shaman a écrit:
El-Shaman a écrit:
El-Shaman a écrit:1-ICI C'EST RICKY GABRINO QUI PARLE:
PS: - Par "homme blanc" j'entend "Corporation" (shareholders)

2-ICI C'EST MOI EL-SHAMAN QUI RÉPOND À RICKY GABRINO:

Oui, il s'agit du système et non de l'homme blanc de la rue.
Il s'agit de l'élite dirigeante et non des pauvres blancs qui habitent au fin fond du pays Berrichonne par exemple,dont beaucoup sont eux-même victime de leur système.
Parce que lorsqu'on parle de"l'homme blanc" ,beaucoup pensent que nous le disons dans le sens du racisme.
Non,lorsque nous parlons de "l'homme blanc" ici.C''est juste une façon de dire : système politique occidental qui nous est défavorable.


3-ET ICI C'EST LIBRE EXAMEN QUI PARLE:
El-Shaman a appuyé cette vue en affirmant qu’il ne s’agit pas d’un concept qui réfère aux racesmais plutôt aux classes sociales car les blancs pauvres sont aussi victimes de ce système dont il faut se libérer. Je crois que c’est à peu près là où nous en sommes s’agissant de ce qu’on entend par l’expression « l’homme blanc ».
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Je ne répond pas à ce Mr Libre Examen,mais je répond plutôt à ce qu'il veut induire en erreur depuis que je lui avais mis un vrai " ECHEC ET MAT " suite à sa question sur le système qu'il m'avait posé.Échec et Mat qui l'avait bloqué,parce qu'il était INCAPABLE DE ME REPONDRE DANS L'IMMÉDIAT.Et pour sauver sa face suite à ce blocage qui l'avait acculée devant tous.Il avait fait un glissement en commentant une réponse qui s'adressait à Mongo Elombe ,histoire de sauvé sa face et d'exister....
Bref ! Comme vous pouvez voir je n'avais pas parler des classes sociales entre riche et pauvre comme il veut me faire porter le chapeau par malhonnêteté intellectuel. Dire de quelqu'un par exemple : PAUVRE BLANC ! Cette expression ne veut pas dire que l'on fait référence à une prétendu classe sociale.Je peux par exemple dire de Dominique Strauss Kahn qui est un homme riche,mais qui avait fait une chute libre dans l'affaire Nafissatou Diallo:
-Je peux dire de lui: Pauvre Dominique ! s'il n'avait pas succombé il allait peut-être être président de la France.
-Je peux dire aussi : Pauvre Edward Snowden ! En combattant le système Américain, il est devenu aujourd'hui un réfugier qui n'a plus de domicile fixe.
-Je peux encore dire : Pauvre Julian Asange ! En dévoilant le côté obscure du système,Il se retrouve aujourd'hui coincée dans quelques m2 dans une ambassade à Londre.Et dire que le système occidental nous rabâche les oreilles en criant a qui veut l'entendre que l'on est libre de propager la vérité ? Liberté d'expression ? Tu parle !
-Je peux aussi dire :Pauvre Muhammad Ali ! Il avait perdu sa licence de boxe juste parce qu'il avait tenu tête au système en refusant d'aller au front et faire la guerre aux Vietnamiens. LE PAUVRE ! Comme il avait souffert durant cette traversé du désert ? Vraiment le système est pourri.
Dire cela ne veut pas dire que Muhammad Ali est pauvre matériellement parlant.
Dire cela ne veut pas dire que E;Snowden est pauvre matériellement parlant.
Dire cela ne veut pas dire que Julian Asange est pauvre,matériellement parlant...
Donc vous pouvez comprendre que lorsqu'on utilise le mot pauvre on ne fait pas seulement référence à la pauvreté matériel,surtout dans le contexte ou moi  je l'avais utilisé en l'opposant à un SYSTÈME POLITIQUE,
Non,il ne s'agit pas des classes sociales.Je parlais bel et bien d'une élite politique,d'un système politique bien organisé.Et lorsque Mr le Malhonnête Intellectuel pour embrouillé le débat m'avait demandait qu'est-ce-que j'entends par système.Pour ne pas dévié du fil, je lui avais répondu dans la rubrique: EDUCATION & FORMATION ou j'avais mis la définition de ce mot suivant le Larousse,en soulignant même sur "le système politique". Je ne voulais pas mettre la définition ici,parce que je savais que Mr Le Malhonnête Intellectuel cherchait à changer la nature du débat et à trouver un SAS de sécours étant donné qu'il était COMPLÈTEMENT ACCULÉE.
Donc en disant: Les pauvres Français qui habitent au fin fond du pays Berrichonne comme j'avais dis.Cela ne veut pas dire les Français pauvre matériellement parlant.Ça veut tout simplement dire ceux qui n'adhèrent pas à ce que leurs système fait (ou parfois ignorent même ce que leurs élites font).
N'oublions pas que la question de Mr le Malhonnête Intellectuel faisait référence à la RDC avec ses frontières actuelles qui avait été crée par le SYSTÈME dans le 19eme siècle.En vérité sa question était une question piège.Je savais ou il voulait en venir.Voila pourquoi ma réponse l'avait coincée dans son mental et il était dans L'INCAPACITÉ DE RÉPONDRE sur le champ.Ce qui me faisait d'ailleurs éclaté de rire devant mon ordi,parce que ngai nayebi ndenge na coinçaka bango pe natiaka bango contre mur.Donc comme j'ai dis,je lui répond plus dans ce sujet,parce qu'il était incapable de me répondre et il avait fuit.Je me lave juste du chapeau qu'on veut me faire porter sur les classes sociale.
La classe sociale est autre chose.Le système politique aussi est autre chose.
Donc El-Shaman est ami par exemple avec des blancs comme les Julian Asange,Edwards Snowden,etc.... QUI SONT LES PIRES CAUCHEMAR DU SYSTÈME POLITIQUE DONT NOUS REJETONS,parce que ces blancs comme beaucoup d'ailleurs n'entrent pas ou n'obéissent plus à ce système politique négative.Tandis que El-Shaman est farouchement opposé à des gens comme les Kerry,les Russ Feingold,les Hillary,les Cohen et autres qui sont là pour la continuité et le maintient d'un système qui nous est défavorable en Afrique.Ces sont ces gens qui sont dangereux et lorsque nous parlons de l'occident ou des mindeles,nous parlons de ces gens,parce que ces sont eux qui soutiennent la plupart des présidents Africains au nom de leurs intérêts.
Et ceci est mon droit de ne pas aimé le système de ces individus et de crier tout haut,parce que je ne vois rien de bon dans leurs façon d'agir dans ce monde...


JE PRÉCISE ENCORE = JE NE RÉPOND PAS À Mr LE MALHONNÊTE INTELLECTUEL, PARCE QU'IL ÉTAIT INCAPABLE DE JOUÉ AVEC MOI AU PING PONG DES IDÉES....IL AVAIT FUIT en préférant répondre à la réponse que j'avais donné à Mongo Elombe.
SON ATTITUDE NE PEUT QUE ME RAPPELER CETTE CHANSON QUE NOUS AUTRES CHANTiONS A KINSHASA:



Masta ! Masta oyo...Ô Masta !
Masta akimi combat ...Ô Masta !
Masta abundaka te...Ô Masta !
Masta asengi la paix...Ô Masta !


Je suis bien d’accord avec El-Shaman que « pauvre » peut se comprendre au-delà de la différentiation des classes sociales. C’est avec raison qu’on peut dire pauvre Dominique Strauss, pauvre Julian Assange, pauvre Snowden ou pauvre Muhammad Ali. Parlant de Muhammad Ali si l’on considère comment il avait traité Joe Frazier dans ses commentaires avant leur combat du siècle, on peut aussi dire pauvre Joe Frazier. Ceux qui ont une bonne mémoire peuvent se souvenir que dans l’une des entrevues d’avant combat Muhammad Ali avait emmené une figurine d’un chimpanzé qu’il a traité de Joe Frazier. Et qui ne sait pas qu’il arrive bien souvent à certains Blancs de comparer les Noirs aux chimpanzés. Considérant la façon dont Muhammad Ali avait traité Joe Frazier, tout le monde conviendra qu’on peut dire pauvre Joe Frazier. Paradoxalement, dans cette même situation quelqu’un peut dire pauvre Muhammad Ali pour exprimer son indignation ou pour signifier que Muhammad Ali est trop loin et ne sait pas ce qu’il fait.

Toujours dans le même ordre d’idées, on peut dire pauvre Saddam Hussein, pauvre Mouammar Kadhafi. De la même façon, on peut, parlant des victimes de Saddam Hussein ou de Mouammar Kadhafi, les qualifier des pauvres.

On peut certainement parler de pauvre Floribert Chebeya, de pauvre Fidèle Bazana dont le corps n’a jamais été remis à sa famille. On peut ainsi parlant de la famille de Fidèle Bazana, dire pauvre famille. Quoi que certaines personnes ici même sur CD, ne les qualifieraient pas de pauvres parce que selon eux, Floribert Chebeya et Fidèle Bazana ont mérité leur sort.

On peut certainement parler des pauvres indigents congolais que le régime de Joseph Kabila fait enterrer nuitamment. On peut certainement parler des pauvres femmes congolaises du Kivu qui se font violer pour que nous puissions utiliser les téléphones cellulaires et des tablettes. Il faudrait noter que dans ce dernier cas, le mot pauvre peut s’utiliser au propre comme au figuré. Pourrions-nous cependant, comme Congolais, en toute conscience, sachant que nous possédons et utilisons des téléphones cellulaires, des télévisions et toute sorte d’appareils électroniques dont beaucoup de Congolais sont convaincus contiennent des composantes fabriquées à partir des minerais de sang extrait du Kivu, appeler ces femmes du Kivu de pauvres femmes ? Ne serait-ce pas les injurié ?

Considérant les conditions dans lesquelles Joseph Mobutu est mort et a été enterré, on peut certainement dire, pauvre Mobutu.

Mais les pauvres de tous sont ceux qui sont victimes du système politique occidental et l’ignore. C’est le cas, par exemple, de ceux qui sont victimes de l’Internet. Cet outil de communication développé par les Américains a une telle emprise sur eux qu’ils oublient qu’ils peuvent être surveillés. Ils en viennent jusqu’à penser que la participation à forum est une compétition et, même, élaborent des stratégies de réponse. Ils restent rivés devant l’écran pour attendre qu’on réponde à leurs interventions. Et quand cela n’arrive pas, ils rient à leurs écrans parce que pour eux ce serait signe de victoire devant ceux qu’ils considèrent comme des adversaires. Il leur faudrait peut-être un psychologue mais ils l’ignorent sans doute. On peut regarder de telles personnes et dire pauvres gens. Mais ce sont des pauvres qui s’ignorent. Et ceci est d’autant plus sérieux lorsque ces personnes sont profondément convaincues que les Etats-Unis sont le mal en soi. Comment dès lors comprendre qu’elles se laissent ainsi se faire prendre !

Tout ce qui précède démontre bien qu’El-Shaman a bien raison et qu’on ne peut pas limiter le terme pauvre à la seule différenciation des classes sociales. Quand une personne, un groupe de personnes ou un peuple est victime d’une situation donnée, on peut parlant de la personne, du groupe de personnes ou du peuple en question, on peut utiliser le mot pauvre pour indiquer qu’ils sont victimes de la situation.

Cependant, j’espère également que tout le monde aura compris que le terme pauvre, considéré sous tous ces angles, devient subjectif et relatif. Il dépend du sujet qui parle, de l’appréciation qu’il fait de la situation, de ses croyances, des valeurs ou idéologie auxquelles il adhère. Bien plus, l’on pourrait prétendre que chacun d’entre nous s’est déjà retrouvé dans une situation où il a certainement dit de lui-même pauvre moi ou que d’autres personnes on dit de lui pauvre lui.

Examinons à présent les cas des personnes pauvres qu’El-Shaman a bien voulu partager avec nous.

En ce qui concerne Dominique Strauss, je dirai qu’il est victime de ses propres actes. Mais on ne peut pas être sûr que s’il n’avait pas commis l’acte qu’il a commis et qui a fait qu’il ne pouvait pas se présenter comme candidat à l’élection présidentielle, qu’il allait gagner l’élection présidentielle. On ne peut prévoir avec certitude ce qui aurait pu arriver. Parce que voyez-vous, on peut dire la même chose à propos du fameux boxeur cubain, Téofilo Stevenson. Beaucoup pensaient qu’il pouvait battre Muhammad Ali. Mais il avait toujours décliné toutes les propositions qui lui ont été offertes. Puisqu’il passé sa chance de devenir champion, on peut dire de lui pauvre Téofilo Stevenson. Dans ces deux cas, on est victime de soi-même.

Les cas de Julian Assange et Edward Snowden ont rapport avec la divulgation publique de certaines informations considérées comme étant des secrets d’état par les Etats-Unis. Tout le monde sait que chaque Etat détient de telles informations et n’en permet pas la diffusion au public et prévoit des sanctions contre toute personne qui publierait ces informations. J’imagine que dans tous les Etats du monde, tout celui qui accède à des postes où il doit manipuler des informations qui sont considérées comme des secrets d’Etat signe un contrat dans lequel il accepte qu’il ne doit pas diffuser ces informations sous peine de subir des sanctions conformément aux lois. Je crois même qu’il y a des cérémonies officielles où on jure solennellement. Je dirai donc que de telles dispositions n’est pas le propre du système politique américain. Ainsi, quelqu’un qui occupe un poste où il a accès à des informations confidentielles sait à quoi il s’engage.

En ce qui concerne, Julian Assange, je dois avouer que je ne sais pas si la justice américaine peut obtenir son arrestation et son extradition aux États-Unis. Les informations qu’il a publiées lui ont été transmises par Chelsea Elizabeth Manning (né Bradley Manning). Celle-ci a été jugée et condamnée. Il me semble que par rapport aux Etats-Unis, Julian Assange se retrouverait dans le même cas que Glenn Greenwald, le journaliste de Guardian qui a publié les informations que lui avait fait parvenir Edward Snowden.

Les deux personnes qui ont vraiment transgressé des secrets professionnels sont donc Chelsea Elizabeth Manning et Edward Snowden. Chelsea Elizabeth Manning a avoué avoir été la personne qui a transmis les informations à Julian Assange ; elle a été jugée et condamnée. Quant à Edward Snowden, il a pu échapper à la justice américaine. Sachant ce qu’il faisait et en pleine connaissances des sanctions qu’il pouvait encourir,  il a pris toutes les précautions pour ne pas être pris par la justice américaine. Je crois qu’il pouvait se mettre à l’abri dans le pays de son choix avant de faire publier les informations dans le Guardian. Pourquoi n’ont-ils pas attendu qu’il soit à l’abri dans un pays de son choix ? Tous les épisodes qui ont marqué sa cavale jusqu’en Russie ont l’air d’un montage publicitaire. Mais peut-être bien qu’Edward Snowden se sent mieux dans la Russie de Putin et que c’est la Russie qu’il avait toujours prévu comme sa destination finale.

Toutefois, pourrions-nous soutenir sans aucun doute qu’Edward Snowden a agi parce qu’il est contre le système politique américaine ou pourrait-il avoir  d’autres motivations ? De son propre aveu, Edward Snowden a contribué financièrement à la campagne présidentielle de Ron Paul. Ron Paul est un républicain libertarien. Il prône entre autre le désengagement de l’Etat dans la vie des gens. Il est contre les lois anti discriminatoire, notamment des lois qui ont accordé certains droits aux noirs, aux femmes, aux homosexuels ou aux travailleurs. Pour Ron Paul, un commerçant, par exemple, a le droit de refuser de servir des noirs dans son commerce. Le libertarianisme peut aller jusqu’à accepter l’esclavage puisque l’Etat ne devrait pas s’immiscer dans les transactions entre individus. Rand Paul, le fils de Ron Paul, a lancé sa candidature à la présidence avec comme objectif « to bring American back ». Mais « to bring American back where  and to what ? ».  Rappelons que Rand Paul dans une entrevue avait dit qu’il aurait voté contre les lois sur le droit civique.

Or, l’on nous a cité l’exemple de la fin de l’esclavage des Noirs aux Etats-Unis comme exemple de libération d’un système. Contrastant cet exemple de libération des Noirs de l’esclavagisme avec la position des candidats qu’Edward Snowden soutient, comment peut-on prétendre qu’Edward Snowden est contre le système politique américain ? Comment être d’accord avec quelqu’un qui apparemment soutient une idéologie qui ne condamnerait pas l’esclavagisme, qui permettrait aux corporations de traiter les travailleurs comme elles veulent, qui laisserait chaque commerçant décider qui il veut servir dans son commerce selon la race. Les Noirs Américains ont combattu contre un tel système. Le système politique américain actuel est, entre autres, le résultat de ce combat des Noirs américains.

Si pour quelqu’un les Etats-Unis sont un mal en soi, si on a une telle vision étroite du bien et du mal,  il devient normal de soutenir tout ce qui a l’apparence d’être contre le système politique américain. Ainsi, l’ennemi de mon ennemi serait mon ami. C’est sans doute pourquoi, on en arrive à soutenir Edward Snowden, qui lui soutient des candidats qui n’aurait rien à dire contre l’esclavage par exemple.

En ce qui concerne Muhammad Ali, le voir seulement en victime serait ne pas considéré le tableau dans son ensemble. Bien sûr qu’il ait été victime du système. Bien sûr qu’on peut dire pauvre Muhammad Ali. Mais en même temps, il serait intellectuellement honnête de reconnaitre que le système a reconnu ses erreurs, qu’il l’a réhabilité, et que Muhammad Ali, grâce à son talent, a reconquis son titre de champion du monde. Grâce au système politique américain, jusqu’à aujourd’hui Muhammad Ali continue à gagner des dizaines de millions de dollars par année. Ainsi donc, tout étant pris en compte, l’histoire de Muhammad Ali est une histoire du succès du système politique américain.

En effet, le système politique américain reconnaît les talents, reconnaît les compétences et récompense selon les mérites. Ce qui est arrivé à Muhammad Ali n’est possible que dans un système politique de type américain. En effet, on peut comparer la fortune de Muhammad Ali avec celui des sportifs de son époque qui ont vécu dans le système communiste. On peut penser par exemple à ce qu’aurait pu devenir le boxeur cubain Téofilo Stevenson dans un système politique de type américain. Le système politique américain reconnaît que l’athlète s’appartient avant tout à lui-même. Il est son propre produit. Le système communiste ne reconnaissait pas qu’un athlète s’appartenait avant tout à lui-même. Il appartenait à l’Etat qui décidait de ce qu’il peut faire ou pas.

L’on peut donc voir le système politique occidental en général, et le système politique américain en particulier, comme un système où chaque jour des combats sont menés pour une société plus juste et pour le maintien des acquis. Ainsi, si l’on considère le mot pauvre dans toutes ces acceptions, comme El-Shaman, nous a convié à le comprendre, nous dirons que le système occidental en général, ou le système politique américain en particulier est un système où l’on combat toujours pour la reconnaissance des droits des pauvres et le maintien de ces droits. Les pauvres peuvent avoir été ou être des Noirs, des femmes, des personnes handicapées, des homosexuels, etc. Et la preuve que c’est un système de combat permanent pour la reconnaissance des droits des pauvres est le referendum qui a eu lieu en Irlande ce 22 mai 2015 et qui a consacré la victoire du camp ce la reconnaissance de mariage des homosexuels.

Pour paraphraser Winston Churchill, je dirai le système politique américain est un mauvais système, mais il est parmi les moins mauvais de tous les systèmes.

Ainsi lorsque des politiciens américains tells qu'Hillary Clinton, John Kerry, Russ Feingold parlerons pour les pauvres africains, ou pour les pauvres congolais, nous allons être avec eux. Lorsqu’ils prendront fait et cause pour les indigents congolais qui se font enterrer nuitamment, nous serons avec eux. Lorsqu’ils prendront fait et cause pour les femmes congolaises qui se font violer, nous serons avec eux. Lorsqu’ils prendront fait et causes pour l’avancement des démocraties dans nos pays, nous serons avec eux. Lorsqu’ils prendront faits et cause pour le peuple, nous serons avec eux. Car, le pouvoir doit émaner du peuple et être au service du peuple pour le peuple. Par contre, lorsqu’ils exprimeront des désirs ou mèneront des politiques contre la volonté de nos peuples nous allons être contre eux. Cela dit, il doit être bien clair que nous ne leur demanderons pas et ne leur exigerons pas qu’ils agissent en lieu et place de nos gouvernants. En outre, nos prises de position ne dépendent pas de ce qu’Hillary Clinton, John Kerry ou Russ Feingold pensent ou font. Telle est notre latitude, telle est notre liberté de penser, et telle est l’attitude que nous aurons à l’égard de toute intervention extérieure dans nos affaires intérieures.

Par ailleurs, nous tenons à souligner que contrairement aux candidats qu’Edward Snowden soutient, qu’Hillary Clinton, John Kerry, Russ Feingold font partie du parti qui depuis les années soixante est à l’avant-garde de la reconnaissance, de l’octroi des droits et de la protection des droits acquis des pauvres aux Etats-Unis. D’ailleurs, puisque le terme socialiste est mal perçu aux Etats-Unis, pour s’attaquer aux politiciens comme Hillary Clinton, John Kerry et Russ Feingold, leurs opposants républicains les traitent de socialistes à cause de leurs combats pour les pauvres. Combien de fois n'a-t-on pas entendu des républicains traités Obama d'être anti-américain !

Revenir en haut Aller en bas

Re: N' est-ce pas Ndonzwau est Charlie?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum