L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Imperium le 13/7/2015, 2:49 pm

Pourquoi les UDPSiens se sentent aujourd’hui frustrés? Dans le passé ils applaudissaient quand les mêmes combattants insultaient les autres politiciens congolais et faisaient des manifestations pour soutenir Tshisekedi dans sa démarche pour conquérir l’Imperium (le MPR-ium). Aujourd’hui que le vieux est en train de commettre une autre grave bêtise politique irréparable selon ses habitudes, et que les mêmes combattants se lèvent pour le remettre à sa place, pour lui inculquer un peu de morale politique, les UDPSiens se lèvent et commencent à crier « au tribalisme ». Ça montre qu’ils ne sont pas de démocrates, qu’ils n’écoutent jamais les plaintes DU PEUPLE qu’ils prétendent représenter, alors qu’ils ont un agenda caché et qu’ils utilisent les autres congolais pour combattre leur combat, pour leurs intérêts personnels alors qu’en réalité c’est eux des « tribalistes et des dictateurs », car les événements actuels les ont fait sortir au clair! Qu’ils mettent d’abord de l’ordre et de démocratie au sein de leur propre parti politique l’UDPS. Les autres congolais ont maintenant peur de les soutenir dans leur lutte, car ils savent maintenant que l’UDPS va les laissez tomber au moment de la victoire, de partager le gâteau et de respecter la constitution ! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Djodjo B le 13/7/2015, 3:49 pm

Soit vous êtes malade ou simplement rempli de mauvaise foi. Monsieur, vous osez évoquer le terme : «  intérêts personnels? ». Vous pensez vraiment que si E. Tshisekedi voulait être de mauvaise foi il attendrait un certain dialogue? Vous pensez qu’E. Tshisekedi, POUR LE PLAISIR,  passerait plus de trente ans de chômage dans un pays où les portes lui seraient ouvertes par n’importe quel régime, à n’importe quel moment, pour exercer N’IMPORTE QUELLE HAUTE  FONTION ET VOLER COMME TOUS LES AUTRES? Vous pensez qu’on ne lui a jamais proposé de diriger ce pays COMME PRESIDENT? Pensez-vous que dans sa famille restreinte ou dans son entourage directe, on ne lui a jamais dit d’accepter l’INACCEPTABLE? Tala , heure moko bo salelaka mitu na bino ko?

Je vais vous démontrer qu’E. Tshisekedi et ses collègues fondateurs de l’UDPS avaient prouvé aux Zaïrois que l’argent n’était pas leur maitre. Ils ont fait la prison, étaient torturés, privé des droits civiques, et resté au chômage pendant de longs moments. Et ce, malgré leur niveau d’instruction, expérience dans l’administration et la politique. ngbanda (TERMINATOR) venait d'être nommé conseiller diplomatique peu avant la lettre ouverte des treize parlementaires. vundwawe était à l'époque commissaire d'État à l'intérieur. Ce dernier et ngbanda avaient été chargés par mobutu de "négocier" avec les treize parlementaires en vue de trouver ensemble un modus vivendi  susceptible de permettre  aux parlementaires d'arriver à un compromis politique entre eux et mobutu. Cependant, les treize parlementaires se rendirent compte au cours de la deuxième rencontre qu'il s'agissait d'un jeu de dupe. Voilà pourquoi ils décidèrent d'interrompre les fameuses négociations trompe-l’œil avec mobutu, pour accepter de subir tout ce qu’ils avaient connu comme calvaire. Ce n’est pas de votre faute si vous écrivez des idioties, c’est la faute AU SYSTÈME SCOLAIRE ZAIROIS. Ce système qui ne vous a pas appris votre propre histoire. Vous êtes sans référence…en bref, un homme mort. Si Tshisekedi veut devenir président du Congo le dimanche 19 juillet 2015 avec IMPERIUM (vous devez avoir appris ce mot après que Tshisekedi l’ait prononcé), il le deviendra; ca ne lui prendra qu’un coup de fil! Vous pensez que c’est difficile d’accepter de vendre le Congo? Si vous voulez vous plaindre, allez vous plaindre chez ngbanda qui vous a rendu refugiés en occident (de faux refugiés car vous aviez plutôt fui la misère, la famine, l’injustice et le chômage). Tshisekedi et l’UDPS méritent d’être dans vos prières toutes les nuits avant de dormir car des MILLIERS OU MILLIONS D’ENTRE-VOUS ont maintenant des joues (matama), une belle peau, portent des pantalons et chemises dignes grâce à  vos fausses demandes d’asile prétendant que vous étiez membres ou combattants de  l’UDPS. Si vous étiez encore au Congo, peut-être que vous n’auriez même pas un ordinateur chez vous pour écrire ce que vous écriviez aujourd’hui.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  mongo elombe le 13/7/2015, 4:04 pm

Imperium a écrit:Pourquoi les UDPSiens se sentent aujourd’hui frustrés? Dans le passé ils applaudissaient quand les mêmes combattants insultaient les autres politiciens congolais et faisaient des manifestations pour soutenir Tshisekedi dans sa démarche pour conquérir l’Imperium (le MPR-ium). Aujourd’hui que le vieux est en train de commettre une autre grave bêtise politique irréparable selon ses habitudes, et que les mêmes combattants se lèvent pour le remettre à sa place, pour lui inculquer un peu de morale politique, les UDPSiens se lèvent et commencent à crier « au tribalisme ». Ça montre qu’ils ne sont pas de démocrates, qu’ils n’écoutent jamais les plaintes DU PEUPLE qu’ils prétendent représenter, alors qu’ils ont un agenda caché et qu’ils utilisent les autres congolais pour combattre leur combat, pour leurs intérêts personnels alors qu’en réalité c’est eux des « tribalistes et des dictateurs », car les événements actuels les ont fait sortir au clair! Qu’ils mettent d’abord de l’ordre et de démocratie au sein de leur propre parti politique l’UDPS. Les autres congolais ont maintenant peur de les soutenir dans leur lutte, car ils savent maintenant que l’UDPS va les laissez tomber au moment de la victoire, de partager le gâteau et de respecter la constitution ! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Kiee attention aux ayathollas de l'udps naleki mbangu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  mongo elombe le 13/7/2015, 4:09 pm

Djodjo B moi je ne savais pas que le président de l'udps avait occuppè toutes ses fonctions.

Donc il n'est pas si blanc que ça maintenant Félix andimaki dialogue après aboyi après dialogue , papa dialogue il est président élu dialoguer avec celui qui lui a pris sa place ??!

Sikoyo dialogue pour???


https://m.youtube.com/watch?v=3i4qRmmk2HA

Revenir en haut Aller en bas

La guerre fait rage dans la famille de combattants

Message  Imperium le 13/7/2015, 6:07 pm

Mama KONGO alias mama kadafi dit que  TSHISEKEDI mérite la pendaison et REX aza racaille, Kuluna  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy
Pardon.. nous ne voulons pas mort d'homme. Il faut rester seulement aux injures.Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy


Nous nationalistes, patriotes, wazalendo, Lumumbistes, Kabilistes n'avons jamais decendu aussi bas que ces kulunas appele combattants. Suspect Suspect Suspect

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Imperium le 13/7/2015, 6:13 pm

mongo elombe a écrit:Djodjo B moi je ne savais pas que le président de l'udps avait occuppè toutes ses fonctions.

Donc il n'est pas si blanc que ça maintenant Félix andimaki dialogue après aboyi après dialogue , papa dialogue il est président élu dialoguer avec celui qui lui a pris sa place ??!

Sikoyo dialogue pour???


https://m.youtube.com/watch?v=3i4qRmmk2HA
like like like LES AIGRIS Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Djodjo B le 14/7/2015, 1:37 pm

Taisez-vous...chers faux refugiés! Allez prier pour Tshisekedi et l'UDPS car c'est grâce à ce parti et son Leader que certains ont eu la chance de connaître ce qu'on appelle "Petit dejeuner" et mangent trois fois par jour. La reconnaissance n'est pas de ce monde mais la nature s'occupera de vous!

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Mathilde le 14/7/2015, 2:45 pm


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux

https://www.youtube.com/watch?v=1j32A3Fy8rA&feature=youtu.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Djodjo B le 15/7/2015, 12:32 am

djino a écrit:

Il faut maintenant changer de strategies car les marches, les slogans, les cris, etc. n'ont pas fonctionne. Je me demande pourquoi on continue a fonctionner DE LA MEME FACON PENDANT QU'ON EST CONSCIENT D'AVOIR UNE FOIS DE PLUS LES MEMES RESULTATS. Nos marches (ou spectacles de danses) ne sont pas mediatisees par l'occident ni par les grandes chaines Congolaises.

L'autre probleme est que les Congolais (vivant au Congo) qui ont acces a Internet ne sont que 0.0001 % de la population, ce qui veut dire que presque personne regardera la video de ceux qui sont contre le dialogue.

On a crie: "KABILA DEGAGE" depuis une decennie maintenant et RIEN NE CHANGE...mais vous continuez de crier: "KABILA DEGAGE". What's wrong with you guys? Rex vous a montre l'exemple en allant a Kin, il faut y aller pour motiver les gens sur le terrain.

je m'attendais de les ecouter proposer quelque chose de concret vu qu'ils sont contre le dialogue, mais il n'y a eu que des slogans comme d'habitude. Na batu ba tanga, bazo sielumuka kaka...peut-etre qu'eza consequence ya ko sangana na ba semi-lettres.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Djodjo B le 16/7/2015, 2:00 pm

Bravo Lord...surtout ndenge olobeli makambu ya NTSHIK. Ba lingi kaka ba nganda, bilamba, ko binaka-binaka, ko sakana na bana ya batu, ko bota bota libanda sans prendre soins de leurs enfants, etc.



Dernière édition par Djodjo B le 16/7/2015, 2:05 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Mathilde le 16/7/2015, 2:00 pm




lol!

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux

https://www.youtube.com/watch?v=1j32A3Fy8rA&feature=youtu.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Troll le 18/7/2015, 11:51 am

[quote="Djodjo B"]Taisez-vous...chers faux refugiés! Allez prier pour Tshisekedi et l'UDPS car c'est grâce à ce parti et son Leader que certains ont eu la chance de connaître ce qu'on appelle "Petit dejeuner" et mangent trois fois par jour. La reconnaissance n'est pas de ce monde mais la nature s'occupera de vous!


Mr "DJODJO"

Entre nous, les congolais pouvaient manger trois lors de l´indépendance** Vous devriez vous souvenir que Tshitshi membre du gang du Groupe de Binza, co-fondateur du MPR y est pour beaucoups si les congolais ne peuvent plus manger 3 fois !

Pourquoi sommes-nous des refugiés selon vous? C´est á cause du MPR et de la longue dictature que Tshitshi a aidé activement á s´installer au Congo..
La reconnaissance envers l´un de ceux qui sont á la base de nos souffrances Lol

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Libre Examen le 18/7/2015, 3:05 pm

Troll a écrit:
Djodjo B a écrit:Taisez-vous...chers faux refugiés! Allez prier pour Tshisekedi et l'UDPS car c'est grâce à ce parti et son Leader que certains ont eu la chance de connaître ce qu'on appelle "Petit dejeuner" et mangent trois fois par jour. La reconnaissance n'est pas de ce monde mais la nature s'occupera de vous!


Mr "DJODJO"

Entre nous, les congolais pouvaient manger trois lors de l´indépendance** Vous devriez vous souvenir que Tshitshi membre du gang du Groupe de Binza, co-fondateur du MPR y est pour beaucoups si les congolais ne peuvent plus manger 3 fois !

Pourquoi sommes-nous des refugiés selon vous? C´est á cause du MPR et de la longue dictature que Tshitshi a aidé activement á s´installer au Congo..
La reconnaissance envers l´un de ceux qui sont á la base  de nos souffrances Lol

Sir Troll,

Ayez l'amabilité de nous donner la liste complète du groupe de Binza, et donnez-nous en les sources.

Par ailleurs, il est possible que vous, vous ne connaissiez pas un seul Congolais qui ait réalisé sa situation en Occident grâce à l'UDPS et à Etienne Tshisekedi. Cependant, il y a beaucoup d'autres Congolais, autres que vous-même, qui connaissent beaucoup de Congolais qui ont régularisé leur situation principalement en Occident en prétendant qu'ils étaient de l'UDPS et des sympathisants d'Etienne Tshisekedi ?

Etienne Tshisekedi a fait partie des gouvernements Mobutu, si l'on exclut le gouvernement des commissaires, de 1965 à 1969. D'après vous combien des Congolais ont fui le Congo à cette époque à cause du MPR et d'Etienne Tshisekedi.

Et en ce qui vous concerne vous-même, si je ne me trompe pas, vous étiez Garde-Civile, et je pourrai prétendre que beaucoup de Zaïrois ont fui le Congo à cause des tortures qu'ils recevaient de la part de cette division de triste mémoire. De plus, vous-même, vous auriez quitté le Zaïre-Congo, toujours si je ne me trompe pas, pendant ou après, la conférence nationale souveraine, c'est-à-dire quand Etienne Tshisekedi ne faisait plus partie du MPR.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Troll le 18/7/2015, 3:35 pm

Smile Á L´ORGINE DES EXILS DES CONGOLAIS...LE MPR ET LE GROUPE DE BINZA

L´histoire du Congo nous apprend que TOUS ceux qui avaient participés dans les gouvernements de Mobutu après les deux coup d´États étaient des "membres du Groupe de Binza". Une association politique inspirée par la CIA afin de faire face aux communistes congolais**
Les familles de Lumumba, Gizenga, les Gendarmes Katangais exilés en Angola, les étudiants de Lovanium massacrés, les pendus du Pentecôte.. la liste est longue de tous ceux qui ont été forcés de quitter le Congo á cause des exactions du fameux Groupe de Binza qui deviendra le MPR**

¤ Tshitshi et Liahu, deux des fondateurs de l´UDPS étaient membres du Groupe de Binza..¤¤ Tshitshi qui traitait Lumumba de "crapeau"** porte bien une part de responsabilité de son assassinat et de l´exil de sa famille en Egypte**

Ceux des congolais qui ont obtenue asile au nom de l´UDPS..(et non au nom de Tshitshi) ne lui doit RIEN** Plusieures années avant, Tshitshi a contribué activement á mettre en place le système de la dictature, qui non seulement a plongé les congolais dans la misère, mais les ont forcés á quitter le pays** Son nom figure en bonne place parmis les Commissaires Généraux, avant qu´on le retrouve "CO-FONDATEUR" du MPR ou Vice Président du Parlement du MPR**

]b]La "Garde Civile" n´est qu´une suite logique de l´oeuvre de Tshitshi, ex ministre de l´Interieur qui faisait pendre les opposants en public sans état d´âme[/b] En effet, eux qui avaient appliqués la repression contre tous ceux qui s´opposaient á leur "club de Binza" devraient regarder l´histoire et les consequences de leurs options en face!

Nous n avons pas obtenue l´asile au nom de l´UDPS, mais parce que les ex militaires ont droit á l´asile selon la Convention de Gènève
Nous ne devons RIEN á Tshitshi et ses amis qui ont fait obstacle á la démocratie dans les années ´60 en assassinant Lumumba et tous ceux qui s´opposaient á leur vision dictatoriale

Si les congolais ne peuvent pas manger trois fois et ne peuvent pas prendre un petit dejeuner, il faut retrouver la source de cette pauvreté: [color=#000099]le MPR, une invention infernale dont Tshitshi porte une grande part de responsabilité [/color]

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Libre Examen le 18/7/2015, 3:56 pm

Sir Troll,

Pour la troisième fois, je vais vous demandez la même chose et une simple chose : donnez-nous la liste des membres du groupe de Binza et, au moins, une source crédible s'il-vous-plaît.

Si vous nous donnez la liste et une source crédible, moi je vais vous croire. Je cherche tout simplement les évidences. De mon côté, je n'ai pas été capable d'en trouver.




Dernière édition par Libre Examen le 19/7/2015, 6:55 am, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Troll le 18/7/2015, 10:20 pm

Laughing UNE FOIS DE PLUS

TOUS ceux qui ont été ministres et membres des gouvernements de Mobutu lors de deux coups d´État ont été MEMBRES du Groupe de Binza Exclamation
Tous frequentaient le camp parachutiste de Binza et avaient été recrutés pour combattre le communisme au Congo Like a Star @ heaven

Avez-vous du mal á retrouver les noms des ministres de Mobutu pendant cette periode? Consultez Ndaywel, son ouvrage sur l´histoire du Congo est disponible

Vous pouvez completer avec Elikia Mbokolo
Ces ouvrages sont disponibles sur AMAZON Idea

..apprendre á pêcher...au lieu d´apprendre á manger du poisson Idea Like a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  King David le 18/7/2015, 11:23 pm

Chers amis, oui le groupe de Binza a bel et bien existé. Mais contrairement à ce qu'on pense, le groupe de Binza n'est qu'un nom donné aux ministres et hauts fonctionnaires de l'État qui habitaient pour la plupart dans ce quartier huppé. Dans le cas, on peut citer outre Mobutu, Nendaka, Bolikango, Adoula, Kamitatu, Bomboko et plusieurs autres. Le malheur du Congo, ce n'est pas Tshisekedi seul. C'est nous tous. Nous avons collectivement et passivement accepté que nous soyions ainsi dominés. Nous avons accepté de danser pour le MPR, nous avons dieuifié Mobutu. Troll et les agents de l'ordre ont massacré la population. Nous sommes tous collectivement et solidairement responsables.

Maintenant, ce débat nous profite en quoi? Au contraire nous sommes entrain de jouer le jeu de Kanambe. Pendant que nous nous battons inutilement, Kanambe s'organise pour se maintenir au pouvoir.

En 2006, Jean-Pierre Bemba s'est présenté aux élections et après, il a accepté l'inacceptable (est-ce vra?i). Nous l'avons critiqué ici sans qu'il y ait des débordements. Gizenga a été critiqué aussi et bien d'autres encore. Perso, je ne vois pas pourquoi ne peut-on pas critiquer l'homme politique, l'homme public Tshisekedi. Il doit être critiqué comme tout le monde mais il n'est pas admissible que tous les maux, toutes les dérives lui soient attribués.

Tournons cette page. Ne nous battons pas pour des individus. Battons-nous pour un idéal. Battons-nous pour la République, pour notre population.
Mais cessons d'attribuer le passé du pays à quelques individus. L'échec est collectif.

Tenez: Tshisekedi a contribué à la mort de Lumumba? Mais il n'était que Commissaire Général Adjoint. Qu'en est-il de son titulaire?
Ngbanda Terminator? Mais il avait deux supérieurs dont Mokolo Édouard et Roger Nkema. Que dites-vous de ces deux derniers individus?

Boshab ministre de l'Intérieur depuis seulement 3 petits mois, quel est son bilan? Une répression impitoyable à Kinshasa ayant fait plusieurs morts et par la suite des centaines de cadavres retrouvés dans une tombe commune. Il y a mort de congolais et vous devez en parler au lieu de nous rabattre les oreilles avec des histoires vieilles de 60 ans.

La partisanerie est mauvaise conseillère.Je ne me battrai pas pour Tshisekedi, pas pour Ngbanda ou quelqu'un de mon patelin. Je me bats pour la République.

Revenir en haut Aller en bas

Et tu as parfaitement raison mister auteur de psaumes

Message  voisin4 le 19/7/2015, 1:39 am

Soki toyokani kotia mayele na biso ensemble, I bet we'll get far. Connaissez-vous le panier a crabes? Nous agissons exactement comme eux. resultat? Eh bien on finira tous dans la casserole de maman Elombe. Sinon ds celle de ya Mathy. Boni mwana maman? I still love you.

Qui dit mieux?
C'est nous tous. Nous avons collectivement et passivement accepté que nous soyions ainsi dominés. Nous avons accepté de danser pour le MPR, nous avons deifié Mobutu. Troll et les agents de l'ordre ont massacré la population. Nous sommes tous collectivement et solidairement responsables[/color].

[/size]Maintenant, ce débat nous profite en quoi? Au contraire nous sommes entrain de jouer le jeu de Kanambe. Pendant que nous nous battons inutilement, Kanambe s'organise pour se maintenir au pouvoir.




King David a écrit:Chers amis, oui le groupe de Binza a bel et bien existé. Mais contrairement à ce qu'on pense, le groupe de Binza n'est qu'un nom donné aux ministres et hauts fonctionnaires de l'État qui habitaient pour la plupart dans ce quartier huppé. Dans le cas, on peut citer outre Mobutu, Nendaka, Bolikango, Adoula, Kamitatu, Bomboko et plusieurs autres. Le malheur du Congo, ce n'est pas Tshisekedi seul.[size=16] C'est nous tous. Nous avons collectivement et passivement accepté que nous soyions ainsi dominés. Nous avons accepté de danser pour le MPR, nous avons dieuifié Mobutu. Troll et les agents de l'ordre ont massacré la population. Nous sommes tous collectivement et solidairement responsables.

Maintenant, ce débat nous profite en quoi? Au contraire nous sommes entrain de jouer le jeu de Kanambe. Pendant que nous nous battons inutilement, Kanambe s'organise pour se maintenir au pouvoir.

En 2006, Jean-Pierre Bemba s'est présenté aux élections et après, il a accepté l'inacceptable (est-ce vra?i). Nous l'avons critiqué ici sans qu'il y ait des débordements. Gizenga a été critiqué aussi et bien d'autres encore. Perso, je ne vois pas pourquoi ne peut-on pas critiquer l'homme politique, l'homme public Tshisekedi. Il doit être critiqué comme tout le monde mais il n'est pas admissible que tous les maux, toutes les dérives lui soient attribués.

Tournons cette page. Ne nous battons pas pour des individus. Battons-nous pour un idéal. Battons-nous pour la République, pour notre population.
Mais cessons d'attribuer le passé du pays à quelques individus. L'échec est collectif.

Tenez: Tshisekedi a contribué à la mort de Lumumba? Mais il n'était que Commissaire Général Adjoint. Qu'en est-il de son titulaire?
Ngbanda Terminator? Mais il avait deux supérieurs dont Mokolo Édouard et Roger Nkema.  Que dites-vous de ces deux derniers individus?

Boshab ministre de l'Intérieur depuis seulement 3 petits mois, quel est son bilan? Une répression impitoyable à Kinshasa ayant fait plusieurs morts et par la suite des centaines de cadavres retrouvés dans une tombe commune. Il y a mort de congolais et vous devez en parler au lieu de nous rabattre les oreilles avec des histoires vieilles de 60 ans.

La partisanerie est mauvaise conseillère.Je ne me battrai pas pour Tshisekedi, pas pour Ngbanda ou quelqu'un de mon patelin. Je me bats pour la République.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  El-Shaman le 19/7/2015, 2:03 am

voisin4 a écrit:Soki toyokani kotia mayele na biso ensemble, I bet we'll get far. Connaissez-vous le panier a crabes? Nous agissons exactement comme eux. resultat? Eh bien on finira tous dans la casserole de maman Elombe. Sinon ds celle de ya Mathy. Boni mwana maman? I still love you.

Qui dit mieux?
C'est nous tous. Nous avons collectivement et passivement accepté que nous soyions ainsi dominés. Nous avons accepté de danser pour le MPR, nous avons deifié Mobutu. Troll et les agents de l'ordre ont massacré la population. Nous sommes tous collectivement et solidairement responsables[/color].
Voisin4, moi je ne dirais pas vraiment que nous sommes tous responsable.Lorsqu'on te met le bout d'un fusil sur la tempe en te forçant de danser pour un individu "puissant,tu n'aura pas vraiment le choix. Ce n'est pas tout le monde qui va faire la grosse tête.Mobutu nous mené la vie dure et tout le monde tremblé en entrant dans la piste au risque de perdre sa vie.Jusqu'à ce que Tshisekedi Wa Mulumba sorti du rang et commença à le défier devant tous.Ce qui était "insalamable" à cette époque. Petit à petit quelques uns ont commencer aussi à refuser la danse obligatoire du MPR. Je me rappelle à cette époque de mon enfance,les gens disait dans le quartier: En tous cas Baluba penza !!! Héééé....Tshisekedi oyo baloka ye penza. Azo banga nkoyi te ? Donc tous ces"Mbilia Bel"opposant qui crient aujourd'hui :démocratie,démocratie,sont devenu des "Mbilia Bel" que grâce à "Tabu Ley Tshisekedi" qui nous à appris la démocratie et ses principes avec son UDPS.Donc un peu du respect envers ce vieux,un héros vivant, ne fera du mal à personne.


Dernière édition par El-Shaman le 19/7/2015, 12:59 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Imperium le 19/7/2015, 6:37 am

Troll a écrit:
Djodjo B a écrit:Taisez-vous...chers faux refugiés! Allez prier pour Tshisekedi et l'UDPS car c'est grâce à ce parti et son Leader que certains ont eu la chance de connaître ce qu'on appelle "Petit dejeuner" et mangent trois fois par jour. La reconnaissance n'est pas de ce monde mais la nature s'occupera de vous!


Mr "DJODJO"

Entre nous, les congolais pouvaient manger trois lors de l´indépendance** Vous devriez vous souvenir que Tshitshi membre du gang du Groupe de Binza, co-fondateur du MPR y est pour beaucoups si les congolais ne peuvent plus manger 3 fois !

Pourquoi sommes-nous des refugiés selon vous? C´est á cause du MPR et de la longue dictature que Tshitshi a aidé activement á s´installer au Congo..
La reconnaissance envers l´un de ceux qui sont á la base  de nos souffrances Lol
Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Libre Examen le 19/7/2015, 7:07 am

Troll a écrit:Laughing UNE FOIS DE PLUS

TOUS ceux qui ont été ministres et membres des gouvernements de Mobutu lors de deux coups d´État ont été MEMBRES du Groupe de Binza Exclamation
Tous frequentaient le camp parachutiste de Binza et avaient été recrutés pour combattre le communisme au Congo Like a Star @ heaven

Avez-vous du mal á retrouver les noms des ministres de Mobutu pendant cette periode? Consultez Ndaywel, son ouvrage sur l´histoire du Congo est disponible

Vous pouvez completer avec Elikia Mbokolo
Ces ouvrages sont disponibles sur AMAZON Idea

..apprendre á pêcher...au lieu d´apprendre á manger du poisson Idea Like a Star @ heaven

Sir Toll

Faites-vous dire à Ndaywel que tous ceux qui ont été ministres et membres des gouvernements de Mobutu lors de ses deux coups d'etat ont été des membres du groupe de Binza ? Pourriez-vous le confirmer ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Libre Examen le 19/7/2015, 10:40 am

Troll a écrit:Laughing UNE FOIS DE PLUS

TOUS ceux qui ont été ministres et membres des gouvernements de Mobutu lors de deux coups d´État ont été MEMBRES du Groupe de Binza Exclamation
Tous frequentaient le camp parachutiste de Binza et avaient été recrutés pour combattre le communisme au Congo Like a Star @ heaven

Avez-vous du mal á retrouver les noms des ministres de Mobutu pendant cette periode? Consultez Ndaywel, son ouvrage sur l´histoire du Congo est disponible

Vous pouvez completer avec Elikia Mbokolo
Ces ouvrages sont disponibles sur AMAZON Idea

..apprendre á pêcher...au lieu d´apprendre á manger du poisson Idea Like a Star @ heaven

Voici ci-après, une entrevue de Monsieur Mabika Kalanda, auteur d'un fameux livre dont le titre est "La remise en question". C'est une entrevue sur le gouvernent des commissaires généraux. On peut y trouver, entre autres la liste des membres du gouvernent des commissaires et une réponse à une question sur la composition du groupe de Binza. Il cite quelques noms. Et quelqu'un s'intéresse au goupe de Binza finira par se rendre compte que ce sont presque toujours les mêmes noms qui sont cités.

La liste des membres du gouvernement des commissaires généraux a été facile à trouver. J'ai simplement google. J'ai simplement tapé : gouvernement des commissaires généraux Congo. Et j'ai reçu une abondance d'entrées sur le sujet. Il m'a suffit d'en choisir une.

L'Internet nous offre à tous cette possibilité pour trouver notamment une information dont on a besoin immédiatement. Il n'est pas besoin pour cela d'aller absolument lire un ouvrage pour en avoir une idée. On peut également chercher des informations sur le groupe de Binza.

Sur l'Internet, il y a beaucoup des documents datant, entre autres, de l'époque entre la tenue de la table ronde jusqu'au 24 novembre 1965, date de la prise du pouvoir de Mobutu. Il y'a des entrevues filmées des politiciens congolais qui ont marqué les événements de cette époque. En fouillant, ces pièces d'informations authentique, je dirai même des documents historiques mis à la portée de tout le monde, chacun peut se faire vite une première idée de l'importance qu'a eu chaque homme politique congolais à cette époque.

En ce qui concerne Etienne Tshisekedi, il a été un commissaire adjoint. Il a été l'adjoint de Lihau. Il est parmi les moindres des commissaires généraux.

Et puis entre nous qui est cet historien congolais qui peut déclarer par exemple que tous les membres du gouvernement des Congolais étaient membres du groupe de Binza ? Qui peut croire à la crédibilité d'un tel historien ?
Il y avait au total 35 membres du gouvernent des commissaires généraux. Qui peut croire qu'ils étaient tous des membres du groupe de Binza ?





http://www.lephareonline.net/les-commissaires-generaux-identite-et-role-historique/
Les Commissaires Généraux : Identité et rôle historique

Publié par lephare le 17 juillet 2013 |  | dans A la une, au coeur du debat, Dossier Lumumba | 0 Comment


(Un témoignage du professeur Mabika Kalanda)

- Qui étaient-ils

- Etaient-ils tous des gamins et des étudiants ?

- Constituaient-ils un pouvoir légitime ?

- Etaient-ils tous membres du «Groupe de Binza»?

- Ont-ils une part de responsabilité dans la mort de Patrice-Emery Lumumba et de ses compagnons ?

- Quel fut le bilan de leur action de quatre mois ?

1. Qui étaient les Commissaires Généraux



           Le compte rendu analytique de la première réunion du Collège des Commissaires Généraux le 21/9/1961 portait les 24 noms suivants sans attributions précises pour certains. Il s’agit de : Bomboko Justin, Président (Affaires étrangères)  –  Ndele Albert (Finances), Vice-Président – Kazadi Ferdinand (Défense nationale) ; Bolela Albert (Information) ; Cardoso Mario (Education) ; Lihau Marcel (Justice) ; Tshimbalanga Marcel (Santé) ; Lebughe Pierre (Agriculture) ; Malu Félix (Travaux publics) ; Bindi Albi (Fonction publique) ; Kashama Ernest (Transport & Communication) ; Mbeka Joseph (Economie & Plan) ; Nussbebaumer  José (Intérieur) ; Bokonga Charles (Travail & Prévoyance sociale) ; Bizala Cléophas (Adj Education) ; Tshisekedi Etienne (Adj. Justice) ; Bo-Boliko André (Adj. Travail et Prévoyance sociale) ; Ngwete Martin (Adj. Santé) ; Mukendi Albert (Adj. Travaux publics) ; Loliki Evariste (Adj. Affaires étrangères); Watum Nestor (Adj. Défense), décédé ;  Ngole Venant (sans attribution) ; Kandolo Damien (Adj. Intérieur), Takizala Henri (Adj. Transport & Communication).

           Ce premier compte rendu est instructif sur la manière dont le Collège se constituait.  Certains membres énumérés étaient encore à l’étranger ou ailleurs dans le pays. En effet, Lihau, Loliki et Bolela étaient à Bruxelles, Bomboko à Washington jusqu’au 4/10/1960, Ngoie et Mukendi étaient au Katanga. Mpase Albert n’est pas cité, mais il rejoindra le Collège dans la semaine. Malimba Paul non cité, mais annoncé ne viendra jamais tandis que Kasongo Julien qui n’est pas annoncé tout comme Mandi André, participent à cette première réunion.

           Si donc, le premier groupe des Commissaires généraux et leurs adjoints ont eu une nomination officielle parue au Moniteur Congolais du 10/10/1960, les autres viendront grossier les rangs sans que ni l’ordonnance du Président Kasa-Vubu ni l’accord du Colonel Mobutu soient requis. Ils y entrent sans formalité, avec le consentement sympathique de leurs collègues universitaires. Avant que Atundu Albert, Kungula François, Konde Zéphirin, Masanga Emilien, Ngondo Bernard, Pongo Joseph, Posho Joseph et Waku Honoré ne viennent rejoindre les autres, sept autres Commissaires viendront à la réunion suivante du 24/09/1960. Ce sont : Lukusa Félicien, Mpase Albert, Ngyese François, Watum Nestor, Mukamba Jonas, Kapella Pascal. A l’arrivée du dernier venu, Kalanda Mabika le 31/10/1960, le Collège des Commissaires Généraux comptera au total 35 membres. Le nombre de ceux qui participaient régulièrement aux réunions se situait entre 12 et 26. Les plus influents parmi eux étaient souvent absents. Ils participaient à des rencontres où, en réalité, se décidaient les grandes affaires.



2. Etaient-ils tous des gamins et des étudiants sans expérience ?



           Une opinion fausse s’est répandue sur le compte des Commissaires Généraux. Les Nations Unies, la presse étrangère et locale sont à l’origine de ce mythe. Les Commissaires Généraux étaient nés entre 1925 et 1936. C’est-à-dire que le plus jeune parmi eux avait 35 ans. Kazadi Ferdinand avait le même âge que Lumumba Patrice, Gizenga Antoine et Munongo Godefroid. Il était plus âgé que Kalonji Albert et Ngalula Joseph. Bolela Albert était plus âgé que Kiwewa Antoine et Bouchelley Davidson, de même que Bomboko Justin était officiellement plus âgé que Mobutu Joseph… Quant à Kanza Thomas, ministre délégué à l’ONU, il était né en 1934. Il n’était ni plus âgé, ni plus courageux ni plus expérimenté qua la majorité des Commissaires Généraux auxquels, du reste, il avait souhaité ardemment venir se joindre. C’est du moins ce qui ressort de sa lettre du 16/10/1960 adressée à M. Kasa-Vubu, avec copie à MM. Bomboko, Ileo, Mobutu, Nendaka et Kalanda. Nous retiendrons de cette lettre le passage suivant : « Dès mon arrivée à Léopoldville, j’ai été en contact téléphonique avec le Colonel Joseph Mobutu et M. Emmanuel Kini, Chef du Cabinet du Chef de l’Etat. Pour des raisons qui me sont mystérieuses, le Collège des universitaires devenu Collège des Commissaires Généraux fut installé officiellement et mon nom en fut écarté malgré les entretiens que j’ai eus avec son Président, M. Justin Bomboko à New York. Sans perdre courage et sans commenter ma surprise, je me suis résigné à attendre passivement… ».

           On notera aussi que certains Commissaire Généraux avaient été à la Fomulac de Kisantu et avaient travaillé comme commis de l’administration coloniale avant de s’inscrire dans les universités belges en 1958 lors de l’Exposition Universelle. Deux Commissaires Généraux au moins étaient déjà diplômés de l’Université en 1958. Il s’agit de Ndele Albert et de Kalanda Mabika. Ce dernier avait même été recruté sur concours à Bruxelles en 1959 pour être nommé dans « l’Administration d’Afrique ». En octobre 1960, il venait de Kabinda où il était déjà Commissaire de District.

           Il est donc archifaux de prétendre que les politiciens de 1959-1960 étaient tous plus vieux et plus expérimentés que les Commissaires Généraux. Cependant, s’il faut en croire Colette Braeckman, ceux qui avaient une expérience « intéressante » pour les Occidentaux étaient quelques indicateurs au service de la Sûreté Belge et de la CIA. L’appréciation de l’âge et de l’expérience a toujours été faite à la suite d’une suggestion étrangère. Elle est fonction des services rendus à des agences de renseignements des pays ayant des intérêts chez nous.

           Les Commissaires Généraux ont-ils aussi des secrets ? A mon avis pas tous. Car, beaucoup parmi eux étaient tenus à l’écart de ce qui se passait au sein d’un noyau ferme. Celui-ci restait en contact suivi avec les milieux occidentaux du renseignement et de la diplomatie.



3. Le collège des Commissaires Généraux était-il un gouvernement ?



           Certainement pas. Issu d’un drôle de coup d’Etat du Colonel Mobutu sous l’instigation et le soutien de l’Occident, il ne pouvait être légitime. Il s’agissait donc d’un gouvernement de fait et, cela, semblable à celui que dirigera M. Joseph Iléo après le 8/02/1961. Ni la couverture d’une ordonnance présidentielle, surtout en l’absence de toute référence à l’article 21 de la Loi Fondamentale et au Parlement, ni le décret-Loi Constitutionnel signé par Kasa-Vubu le 11/10/1960 et qui s’éloignait dudit article ne peuvent conférer  de légitimité à ce collège. Car, « le Chef de l’Etat n’a d’autres pouvoirs que ceux que lui attribue formellement la présente loi fondamentale». Les puissances occidentales étaient décidées à confisquer l’indépendance de la jeune république. C’est pourquoi, elles devaient éliminer le Chef du gouvernement légitime et faire procéder à la fermeture du Parlement au-delà du délai constitutionnel d’un mois au cours d’une même session. Ce qui comptait était le semblant de légitimité présidentielle reconnu à Joseph Kasa-Vubu et la manipulation de quelques pins parmi les Commissaires. En effet, certains d’entre eux, ayant eu des contacts plus ou moins réguliers avec la Sûreté belge, formeront c qu’on appellera plus tard le « Groupe de Binza ». Les plus connus, à en croire Colette Brackman, s’appellent Justin-Marie Bomboko, Nendaka, Mobutu, Ndele, Kandolo, etc. se joint au groupe sans avoir étudié en Europe ».

           Un point de vue souvent oublié dans les débats sur la légitimité du Collège est celui des Commissaires Généraux eux-mêmes. Is ne se sont jamais déclarés former un véritable gouvernement, mais uniquement un service technique provisoire ».

           C’est pourquoi, s’il y avait lieu d’interroger les membres de ce Collège sur leurs activités proprement politiques, il faudrait inviter ceux parmi eux qui, formant un « groupe de contact » avec des instances étrangères, ont eu, en dehors du Collège, à participer à la prise de certaines décisions qui débordaient du cadre de la technicité. Certaines de ces personnes étant encore en vie, la presse doit avoir le courage de les aborder et de les interroger, au lieu d’imaginer ce qui a pu être ou intenter un procès d’intention à l’ensemble du Collège.



4. Etaient-ils tous membres du « Groupe de Binza » ?



           En effet, il devient de plus en plus clair que, grâce aux récentes publications, le « Groupe de Binza » était une réalité en marge de la vie officielle du Collège. Celui-ci  comptait  35 membres tandis que le « Groupe de Binza » n’en pourrait compter plus de dix. On a parlé de Mobutu, Bomboko, Ndele, Nendaka, Kandolo, … et d’autres. A quoi bon se poser continuellement la même question sans réponse ? Si Kandolo est mort et si Mobutu n’aura peut-être jamais l’occasion de parler, pourquoi les autres ne pourront-ils pas le faire ? Ce serait pourtant simple.



5. Quelle est la part de responsabilité du collège des Commissaires Généraux dans la mort de Patrice Emery Lumumba et de ses compagnons ?



           Peu de temps avant sa mort, j’entraînais Godefroid Munongo dans un coin de la salle de Cinéma au Palais du Peuple où nous étions invités par le service d’identification de la CNS. Tshitenzi Nzembele était avec nous. Je posais brutalement la question à Munongo :  « Godefroid, tu es un des survivants  ayant participé à la fin de Patrice Emery Lumumba. Pourquoi ne profiterais-tu pas de la CNS pour nous dire ta vérité ? »

           A cette question inattendue, cet homme sensible qui s’est laissé fabriquer par son conseiller belge l’image d’un dur et d’une brute, me répondait ainsi pendant que sa lèvre inférieure tremblait : « Mon cher Mabika, tu me poses là une question importante. Ce que je peux dire au stade actuel est que je n’étais pas seul. Nous étions nombreux. Il faudra réunir tout ce monde. Mais quoi qu’il en soit, je peux dire en ce temps-là, nous travaillions, sans nous en rendre compte, pour les intérêts qui n’étaient pas les nôtres. Nous étions jeunes ».

           Munongo est mort au Palais du Peuple emportant avec lui son secret sur la mort de Lumumba et ses compagnons. Les Commissaires Généraux ont-ils aussi des secrets ? A mon avis pas tous. Car, beaucoup parmi eux étaient tenus à l’écart de ce qui se passait au sein du noyau fermé. Celui-ci restait en contact suivi avec les milieux occidentaux du renseignement et de la diplomatie. A ce sujet, on rappellera que le 21/12/1960, jour où Gilbert Pongo, agent de liaison de la Sûreté Nationale et portant l’uniforme militaire, ramène Lumumba et ses compagnons à Léopoldville, les principaux membres du Collège étaient absents. Il s’agit de Bomboko, Ndele, Lihau, Nussbaumer, Kazadi, Watum et Kandolo. Ils étaient responsables des affaires étrangères, des finances, de la justice, de la sécurité du territoire et de la défense nationale. Quand Lumumba et ses compagnons arriveront à N’Djili, tous les Commissaires Généraux ne seront pas autorisés à s’y rendre.

           Dans notre monde bantou sans histoire et de culture orale, il est difficile, trente-deux ans après, de restituer l’ambiance psychologique qui régnait dans la capitale occupée par les forces étrangères décidées à récupérer notre indépendance. L’inexpérience générale, la lâcheté, la facilité avec laquelle notre peuple a toujours été victime de la manipulation et de la suggestion étrangères, l’absence de toute mémoire collective à base de documents, autant de difficultés à prendre en compte dans la recherche d’une vérité qui nous libère de nos émotions parfois trop négatives. Il est, à ce sujet, très significatif, que non seulement ceux qui savent meurent l’un après l’autre sans parler, mais aussi que les survivants ne sont pas invités à parler. Notre opinion semble se contenter des fantasmes et des interprétations falsifiées de l’histoire.

           Je terminerai cette brève évocation par une référence aux analystes belges qui écrivent ce qui suit : « Pour préciser les différentes tendances au sein du Collège quant à la conception même de la fonction des Commissaires, on peut distinguer :

1° Les techniciens qui quittèrent effectivement leurs études ou des tâches non politiques pour répondre à l’appel du Colonel Mobutu ; ils furent sans doute les plus nombreux mais aussi politiquement effacés ;

2° Les défenseurs du coup d’Etat du Colonel Mobutu. Adversaires des politiciens, ministres et parlementaires, ils s’attribuèrent rapidement un pouvoir politique fondé initialement sur le coup d’Etat du Colonel Mobutu, ensuite sur l’investiture accordée par le Chef de l’Etat ;

3° Les commissaires qui firent de la politique, soit à titre personnel, soit dans le sillage d’un groupe politique, mais sans aval ou mandat du Collège.

           Bien entendu, ces analystes n’indiquent jamais le rôle secret et souvent déterminant des services de la Sûreté belge et de la CIA durant cette période.

           Si donc on tient à établir les responsabilités de chacun et de tous, il faudrait une grande enquête judiciaire. Mais qui donc rédigera l’acte d’accusation et pour quel intérêt ?



6. Quel fut le bilan de l’action du Collège en quatre mois ?



           Durant les quatre mois de son mandat, le Collège :

- créa le Conseil Monétaire, prélude à la Banque Nationale ;

- réglementa le Commerce Extérieur et le Contrôle de change ;

- créa l’Ecole Nationale d’Administration ;

- géra avec parcimonie les finances de l’Etat : fait rare les Commissaires renoncèrent au cinquième de leur salaire, par nationalisme.

           Quant à moi personnellement, je fus le dernier à enter au Collège des Commissaires Généraux. Mon mandat fut le plus court, car il dura seulement deux mois. Durant ce bref laps de temps, j’avais réuni la première conférence de la fonction publique au cours de laquelle furent arrêtés, entre autres, le principe de la création de l’Ecole Nationale de Droit et d’Administration et le mode d’organisation de ses études. Au moment où je quittais le département le 8/12/1961, j’adressais une longue note de cinq pages au Ministre P. Bolya qui prenait ses fonctions après moi. La publication de cette note de remise et reprise peut être instructive à plus d’un point.



In Le Phare n° 156 du 28//07/1992, p. 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Libre Examen le 19/7/2015, 4:19 pm

Et voici une autre entrevue. Celle-ci est d'Aubert Mukendi. Il était aussi membre du gouvernement des commissaires généraux. Il y parle du gouvernement des commissaires généraux, du massacre des balubas et de l'expédition de Lumumba au Katanga.

Chacun peut lire et commencer à se faire une des choses, et tirer ses propres conclusions.

http://kongolibre.over-blog.com/article-interview-avec-aubert-mukendi-kizito-110604578.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UDPS DANS LA TOURMENTE DE COMBATTANTS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum