Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  Imperium le 25/8/2015, 2:37 pm

Voici un autre aventurier kasaien qui veut devenir president du congo en se basant sur sa seule coterie tribale....

Noel Tshiani, haut fonctionnaire à la Banque mondiale, souhaiterait devenir le dauphin de Tshisekedi et devenir candidat à la présidence

Haut fonctionnaire à la Banque Mondiale depuis 1992, Noël T. Tshiani a été représentant-résident dans plusieurs pays d’Afrique, dont le Tchad et les îles du Cap Vert, où il a accompagné le redressement spectaculaire de l’économie.  Le Kasaïen nourrit cependant d’autres ambitions : après avoir rêvé de se voir confier les clés de la Banque centrale du Congo, il envisage aujourd’hui de se présenter comme candidat à la présidence de la République lors des prochaines élections, toujours prévues pour novembre 2016.  Rien de moins.

Pour cela, il doit présenter ses lettres de créances sur plusieurs plans. Le plus facile,  ce sont les compétences professionnelles. Sur ce plan,  M. Tshiani n’a rien à craindre, ses états de service à la Banque mondiale et auparavant à la City Bank et la Republican bank donnent l’image d’un économiste rigoureux, spécialiste des questions monétaires.  Il connaît par cœur les statistiques internationales qui, pour lui, illustrent les échecs de son pays : « suivant l’indice de développement humain, (IDH) le Congo vient en avant dernière position, d’après Transparency International, il est l’un des plus corrompus,  sur le classement de Doing Business qui juge le climat des affaires, il est 184eme sur 189 et d’après le panel des experts africains , 85%  des ressources minières échappent à la fiscalité de l’Etat .. Par rapport aux potentialités, le budget de l’Etat (9 milliards de dollars) apparaît dérisoire, d’autant plus que la présidence consomme 153% du budget qui lui est accordé et la Primature 205%… »

M. Tshiani se sent capable de relever les principaux défis du développement qui se posent au pays : « assurer la paix et la sécurité, faire diminuer la pauvreté en milieu rural, établir l’accès de tous à l’eau et à l’électricité, construire des infrastructures, des hôpitaux, des écoles. Et surtout améliorer la climat des affaires et assainir l’environnement économique….Revoir le Code minier certes, mais surtout envoyer des vérificateurs fiscaux afin que les impôts dus soient correctement payés. »

L’autre point sensible concerne ce que l’on appelle au Congo la « géopolitique », c’est-à-dire l’équilibre entre les provinces et, plus largement, les grandes zones culturelles et linguistiques.

Sur ce point, le fait que M. Tshiani soit originaire du Kasaï, au centre du pays, représente à ses yeux un atout incontestable : « le président  Mobutu étant  originaire de l’Equateur, les natifs de cette province furent longtemps privilégiés. Laurent -Désiré Kabila et son fils Joseph venant  du Nord Katanga et du Maniéma,  beaucoup de Congolais ont le sentiment que depuis la chute de Mobutu en 1997,  c’est l’Est du pays qui a imposé son agenda. Quant au centre (les deux Kasaï, le Bandundu) il a été écarté du pouvoir durant des décennies et il serait donc temps de rétablir l’équilibre. »

C’est pourquoi M. Tshiani, lors de son passage à Bruxelles, a essayé de rallier à sa cause Etienne Tshisekedi,  le chef historique de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social). Il croit  qu’en tant que Kasaïen, le vieux leader ne pourra que soutenir l’un de ses compatriotes voire faire de lui son dauphin et il écarte les rumeurs persistantes selon lequelles Tshiskedi aurait engagé des négociations (un dialogue…) avec des représentants de Kabila aux termes desquelles son fils Félix se verrait promettre un poste ministériel important en échange de son ralliement.  Depuis Bruxelles, M. Tshiani  s’est également rendu à La Haye où, dans l’enceinte très sécurisée de la Cour pénale internationale, il a pu s’entretenir avec Jean-Pierre Bemba, le président du MLC (Mouvement pour la libération du Congo) détenu depuis sept ans.  Si, compte tenu des procédures en cours, M. Tshiani se montre discret sur le contenu de l’entretien, il se dit cependant très choqué par la surreprésentation des Congolais et des Africains en général parmi les prisonniers et se jure que s’il accède au pouvoir, il fera tout pour que ces hommes puissent être jugés au pays et que plus aucun ressortissant du Congo ne doive comparaître devant cette juridiction internationale.

Jusqu’à  présent plus connu à l’étranger qu’à l’intérieur du Congo, le banquier venu de Washington mise beaucoup sur la diaspora congolaise, assurant que des comités de soutien se créent un peu partout et se mettent en lien avec l’intérieur du pays.  Miminisant l’aura du gouverneur du Katanga, le très populaire Moïse Katumbi et les chances de Vital Kamerhe, ancien président de l’Assemblée nationale, déjà connu dans tout le pays, M. Tshiani s’offre déjà le luxe de songer à l’avenir politique du président Kabila une fois qu’il aura quitté le pouvoir : « il faudra assurer sa sécurité et la jouissance de ses biens , le protéger, le mettre à l’abri d’éventuelles poursuites… »
@Braekmann

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  Admin le 25/8/2015, 5:18 pm

Imperium,

Il faut arrêter l'hypocrisie.
En RDC On vote avant tout....  ethnique, hormis l'Udps et le PPRD qui sont implantés partout de manière  significative... on pourrait étendre ça à l'UNC et le MLC avec quelques réserves ...mais pour la majorité des partis politiques en RDC c'est avant tout une histoire de fief liée à la région d'origine du leader du parti. Je trouve légitime que ce Mr commence par ce qui est sa base naturelle c.a.d le Kasaï, et s'identifier en ce qu'il est c.a.d un kasaien, ca n'a rien de mal.
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  Troll le 25/8/2015, 5:56 pm

Smile ..Et pourtant

Tshiani..a été á la Haye rendre visite á Bemba Surprised
Bon, ils vont dire que la femme de Bemba est orginaire du Kasai:)

Nous avons dèjà oubliés quand on présentait Kanambe comme le candidat des "ba swahili" et on a même lancé des menaces en disant ouvertement que si ceux de l´Ouest refusaient de voter pour Kanambe, le Congo allait se partager en deux Sad ..Memoire:P

Tshiani qui est d´une autre génération sait très bien que le Congo ne peut se diriger qu´avec des alliances..sans frontières tribales No

Même mon cousin Tshombe, si puissant...avait vite compris qu´il lui fallait une alliance..Ainsi, Tshombe mieux que Lumumba avait la majorité absolue au Parlement quand il devint Premier Ministre Like a Star @ heaven Wink Wink Ce que mon cousin avait une forte alliance, plus forte que celle de Lumumba et dans cette alliance, toutes les provinces étaient representées Exclamation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  Hiro-Hito le 25/8/2015, 6:05 pm

On comprend q les gens qui tiennent ces genres de discours ont un seul objectif, DIVISER.

C qui est marrant est q ces gens sont restes fige a un stade de l'evolution, aujourd'hui, q veut dire Kasaien? on va peut etre se rendre compte que celui qu'on fait passer pour Kasaien est peut etre originaire d'une des nouvelles provinces issues de la scission des deux Kasai.

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  Hiro-Hito le 25/8/2015, 6:06 pm

Troll soyons concret, que reprochez vous a ce monsieur?


Troll a écrit:Smile ..Et pourtant

Tshiani..a été á la Haye rendre visite á Bemba Surprised
Bon, ils vont dire que la femme de Bemba est orginaire du Kasai:)

Nous avons dèjà oubliés quand on présentait Kanambe comme le candidat des "ba swahili" et on a même lancé des menaces en disant ouvertement que si ceux de l´Ouest refusaient de voter pour Kanambe, le Congo allait se partager en deux Sad  ..Memoire:P  

Tshiani qui est d´une autre génération sait très bien que le Congo ne peut se diriger qu´avec des alliances..sans frontières tribales No

Même mon cousin Tshombe, si puissant...avait vite compris qu´il lui fallait une alliance..Ainsi, Tshombe mieux que Lumumba avait la majorité absolue au Parlement quand il devint Premier Ministre Like a Star @ heaven Wink Wink Ce que mon cousin avait une forte alliance, plus forte que celle de Lumumba et dans cette alliance, toutes les provinces étaient representées Exclamation

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  Troll le 25/8/2015, 7:59 pm

Smile Empereur HH

Nous "reprochons" á l´auteur du posting cette démonstration du tribalisme digne des années ´60 Twisted Evil Evil or Very Mad
Aucun congolais réellement intelligent ne peut miser sur ses orgines tribales pour percer en politique au Congo Mad Mad

Notre experience du "tribalisme" au sein de la Garde Civile..nous enseigne que le jour où Mobutu s´est retranché sur sa tribu des nbgandi, c´était sa FIN Idea


TSHIANI Idea Idea

Empereur HH..dans les années ´90 ..avant de quitter Kin, nous avons croisés un vieux ésoteriste qui avait fait un Idea oracle Embarassed Embarassed Selon sa vision, le président véritable du Congo sera un congolais qui possede des connaissances en gestion économique Idea

Quand nous l´avions demandé de nous expliquer le sens de la CNS**Il a dit ceci: *Lumumba et Kasavubu n´étaient que des acteurs pour obtenir l´indépendance, tandis que Mobutu devait "stabiliser" le pays et donner un sens de "nationalisme" Idea Idea Tous de Kasavubu-Lumumba-Mobutu n´étaient que des acteurs de la "transition" vers ce président "économiste" qui va poser les bases d´un État moderne dont les ressources vont profiter á tous les congolais Idea

LDK et Joé Kanambe..* c´est aussi la transition-

Depuis que Troll avait quitté le Congo, il observe,il dresse une liste, il attend* Sur notre liste, il y avait: JP Bemba, Kamerhe, Muzito, M Katumbi:idea: depuis, il ya Matungulu et Tshiani:idea: Idea

Cette liste n´est composée uniquement que des noms de ceux qui possedent une experience dans la gestion économique ou des connaissances academiques en économie


Nous attendrons s´il le faut jusqu´au jour de notre mort pour verifier cet oracle Idea

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  KOTA le 25/8/2015, 8:06 pm

Il était ou Tshiani ce derniers 5 ans? Peut-on devenir Président "nzombo le soir"? Non Cool
Circulez, il n y a rien à voir....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  Imperium le 25/8/2015, 8:13 pm

KOTA a écrit:Il était ou Tshiani ce derniers 5 ans? Peut-on devenir Président "nzombo le soir"? Non Cool
Circulez, il n y a rien à voir....
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  Hiro-Hito le 25/8/2015, 8:23 pm

Well, Troll, la je m'excuse, j'ai cru q vous aviez accorder du credit a cet article.

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  zobattants le 25/8/2015, 8:46 pm

KOTA a écrit:Il était ou Tshiani ce derniers 5 ans? Peut-on devenir Président "nzombo le soir"? Non Cool
Circulez, il n y a rien à voir....

Non on ne peut pas devenir president "Nzombo le soir"par contre on peut devenir violeur des mineures "Nzombo le soir".
Ton maitre Nzomambu purge sa peine a cause de 5 minutes de plaisir sur mineures/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  Imperium le 25/8/2015, 11:10 pm

zobattants a écrit:
KOTA a écrit:Il était ou Tshiani ce derniers 5 ans? Peut-on devenir Président "nzombo le soir"? Non Cool
Circulez, il n y a rien à voir....

Non on ne peut pas devenir president "Nzombo le soir"par contre on peut devenir violeur des mineures "Nzombo le soir".
Ton maitre Nzomambu purge sa peine a cause de 5 minutes de plaisir sur mineures/
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  ndonzwau le 26/8/2015, 12:44 am

Matungulu, Tshiani à la BM et d'autres ailleurs, notre pays dispose donc d'une riche réserve de brillants technocrates qui le moment venu peuvent lui servir !

Néanmoins, il est peut-être temps que ceux que la chose publique intéresse entrent clairement dans la danse, fourbissent des actes politiques comme Matungulu a commencé avec la création de son parti politique mais alors il leur faudra nous parler d'abord de leurs propositions pratiques de sortie de crise dans un pays non seulement à des grandes potentialités ou même avec une croissance de 7-9% sa population reste la plus misérable mais aussi un pays occupé dont les riches frontières orientales restent la proie des voisins... Etc, etc...

Du contenu politique franc en phase, si vous voulez, en rapport avec les attentes immédiates des populations au lieu seulement des seuls programmes qui peuvent leur paraître trop abstraits; c'est peut-être cela qu'attendent les Congolais pour adhérer à leurs pertinentes et hésitantes offres...


Questions directes à Noël K. Tshiani
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10164
 
 
Noël K. Tshiani Muadianvita

Titulaire de plusieurs titres académiques dont celui de docteur en sciences économiques, haut fonctionnaire à la Banque mondiale depuis 1992, Dr Noël K. Tshiani Muadianvita réside à Washington. Depuis deux décennies, il a occupé plusieurs fonctions dont celles de chef de mission en charge du secteur financier et privé et de représentant résident de la Banque mondiale en Afrique. Depuis quelques mois, «Noël» ne cesse, à travers des écrits, d’évoquer, sa «vision pour redresser l’économie de la RDC et créer des opportunités ». Pour lui, la réalisation d’une telle ambition nécessite l’avènement d’un «leadership à la hauteur». Un tel leadership ne pourrait être obtenu qu’à l’issue des élections transparentes et crédibles. Lorsqu’on demande à Noël Tshiani s’il entend se lancer dans la course à l’élection présidentielle fixée en novembre 2016, il répond : "Rien n’est décidé pour l’instant". Il se dit néanmoins favorable à l’organisation d’un «dialogue politique».Interview

Allez-vous présenter votre candidature à la prochaine élection présidentielle ?

Pour l’instant, je n’ai pris aucune décision dans ce sens. Je dois vous avouer que j’ai été approché par plusieurs « personnes » qui m’ont encouragé à me lancer dans la compétition. Je suis encore au stade de la réflexion. 
Faisons de la politique fiction. Après réflexion, vous décidez de vous lancer dans la course. Que répondrez-vous à ceux qui pourraient s’interroger sur vos motivations ? Devenir Président de la République pour quoi faire ? 
Vous le savez autant que moi que notre pays traverse une situation extrêmement difficile au plan politique, économique et social. Malgré les potentialités naturelles dont recèle la RDC, le pays est classé dans le peloton de queue au niveau de l’Indice du développement humain (IDH).

Dans une dépêche datée du 18 août 2015, l’Agence congolaise de presse indique pourtant qu’un rapport de la Banque mondiale, cité par la “Troïka stratégique”, classe le Congo-Kinshasa, “parmi les pays africains qui ont fait des progrès considérables en matière de développement et de lutte contre la pauvreté”. Confirmez-vous cette information?
Je ne parle pas ici au nom de la Banque mondiale. Il m’est difficile de commenter un rapport que je n’ai pas lu. Je sais, en revanche, que dans le rapport sur l’IDH publié par le PNUD (Programme des Nations unies pour le développement), le Congo-Kinshasa est classé avant dernier. D’autre part, "Transparency International", une ONG bien connue dans la lutte contre la corruption, épingle le Congo parmi les pays les plus corrompus de la planète. Pour mémoire, le Panel des experts africains dirigé par l’ancien président sud-africain Thabo Mbeki avait estimé, en 2013, que 85% des ressources de la RDC prennent une autre destination que celle des caisses de l’Etat. Près de 90% de la population congolaise n’ont pas accès à l’eau et à l’électricité. Des familles ne mangent pas à leur faim par manque de moyens financiers. La croissance économique elle avoisine 9% par an. D’ailleurs, il faut féliciter le gouvernement. Il reste que cette croissance ne profite pas encore à la majorité de la population. 
D’aucuns pourraient vous rétorquer que ce «diagnostic» n’est pas nouveau. C’est du déjà entendu…
Certes, c’est du déjà entendu ! On ne peut pas réinventer la roue… Nous devons imaginer une nouvelle façon de transformer les potentialités naturelles de la RDC en richesses. Des richesses qui pourraient contribuer à l’amélioration du niveau de vie de la population.

Supposons que «Monsieur Tshiani» présente dans les mois à venir sa candidature à l’élection présidentielle de novembre 2016. Quelles seront ses priorités ? 
Dans le cadre de la réflexion que j’ai mené avec quelques amis, nous avons défini une « vision de développement » qui s’articule autour de cinq volets principaux. Primo : Doter le Congo d’une fiscalité attractive par la mobilisation des ressources intérieures. Ce qui devrait augmenter sensiblement le budget national. Il s’agit non seulement d’élargir l’assiette fiscale mais aussi d’attirer des investisseurs par une « fiscalité moins étouffante ». Secundo : Lutter contre la corruption. Il s’agit de mener une bataille résolue contre la corruption afin de ramener les revenus perdus dans les caisses de l’Etat. Ici, l’exemple devrait venir d’en haut par l’éradication de conflit d’intérêts. Il faudra instaurer la transparence dans la conclusion des contrats miniers. Une telle lutte est perdue d’avance sans une justice efficace et indépendante. Il va falloir renforcer la responsabilité par l’amélioration des conditions des fonctionnaires. Tertio : Impulser le secteur privé. Il s’agit d’abord de faciliter l’accès au crédit bancaire. Ensuite, de mettre fin aux tracasseries administratives pour améliorer l’environnement des affaires. Chaque année, la Banque mondiale publie son rapport «Doing Business», la RDC est classée 189/189 pays. L’administration publique doit être modernisée. Enfin, le coût de l’eau et de l’électricité doit être revu à la baisse non seulement pour le bien des entreprises mais aussi pour la population. Quarto :Construire des infrastructures à haute intensité de main d’oeuvre. Il s’agit de la construction des routes, chemin de fer, ports, aéroports et des autoroutes pour désenclaver l’arrière-pays. Quinto : Promouvoir une industrie nationale . Le Congo doit cesser d’être un simple exportateur des matières premières sans valeurs ajoutées. L’objectif est de générer des emplois par la production des produits finis et semi-finis au niveau local. 

Quid de la sécurité des personnes et des biens ?
Justement, tout ce que je viens d’énoncer ne pourrait devenir possible qu’avec le rétablissement de la paix et de la sécurité de façon durable. Il faudra reformer l’armée et la police en veillant à mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.
Que répondez-vous à ceux qui disent que l’économie congolaise est aujourd’hui contrôlée par des « investisseurs » étrangers? Que faire pour faire émerger une « classe moyenne » congolaise ?
Avant toute chose, je tiens à signaler que je n’ai rien contre les investissements étrangers. Il me semble que la promotion des nationaux incombe au pays. A titre d’exemple, il y a aujourd’hui 20 ou 23 banques commerciales au Congo. Elles appartiennent toutes à des étrangers. Ce n’est pas normal ! C’est un secteur stratégique. J’estime qu’il incombe à l’Etat d’attirer des investissements étrangers mais en créant des conditions pour que ces investissements s’exécutent en partenariat avec des nationaux. L’Etat doit mettre en place des mécanismes divers et trouver les moyens pour faciliter, aux nationaux, l’accès aux capitaux pour investir dans le secteur bancaire. 

Selon vous, qu’est ce qui manque à ce pays appelé le Congo-Kinshasa pour réaliser toutes ces réformes ? 
Il manque à notre pays une volonté politique ferme et résolue pour mettre fin aux abus.
Etes-vous entrain de sous-entendre que vous voulez incarner la « rupture » ? 
Il faut une rupture avec le «système» tel qu’il fonctionne aujourd’hui…
Quelle est votre position par rapport au « dialogue politique » en préparation ?
J’ai déjà dit que le Congo est bloqué depuis les élections du 28 novembre 2011. Lorsqu’il y a beaucoup de questions qui empêchent le fonctionnement normal d’un pays - c’est le cas notamment de nouveaux majeurs -, il faut les résoudre. Il faut par exemple procéder à l’enrôlement de ces nouveaux électeurs. On a parlé de manque de moyens pour permettre à la CENI d’organiser les élections dans des bonnes conditions et du calendrier électoral. J’estime que la meilleure façon de résoudre toutes ces questions c’est de se mettre autour d’une table pour dialoguer. Si les deux parties ne se faisaient pas confiance, il est logique qu’elles fassent appel à une médiation internationale. J’encourage les deux camps à se parler devant une « facilitation neutre » pour parvenir à un compromis. 

Que répondez-vous à ceux qui redoutent que ce dialogue se transforme en un « marché de dupes » étant donné que le « clan kabiliste » rêve de conserver le pouvoir alors que l’UDPS a des exigences qui tournent autour du calendrier et du fichier électoral ?
Avant la négociation, il est de coutume que chacune des parties monte les enchères. Attendons voir ce qui se passera lorsqu’elles vont se retrouver dans une salle en sachant que le peuple les regarde…

Propos recueillis par Baudouin Amba Wetshi "



"Congo: les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné"
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2015/08/24/congo-les-ambitions-de-noel-tshiani-kasaien-et-economiste-chevronne/





Compatriotiquement



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 6/9/2015, 4:40 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  mongo elombe le 26/8/2015, 1:48 am

Un candidat touriste bardè de diplômes comme ceux des dernières èlections dont la plupart sont retournés là où ils ont leurs deuxième où troisième nationalités.

TOLEKA.

Les diplômès dans la politique congolaise batondi mais ils sont dépourvues de toutes consciences humaines et morale nafingi monto te.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  NgongaEbeti le 26/8/2015, 2:38 am

mongo elombe a écrit:Un candidat touriste bardè de diplômes comme ceux des dernières èlections dont la plupart sont retournés là où ils ont leurs deuxième où troisième nationalités.

TOLEKA.

Les diplômès dans la politique congolaise batondi mais ils sont dépourvues  de toutes consciences humaines et morale nafingi monto te.

Totallement d'accord avec toi chère ME!

Il faut en plus se méfier des gens quu sortent de la BM ou du FMI. Ce sont des néo-libéraux qui vont venir renforcer les idéologies d'austérité drastiques dont notre pays n'a absolument pas besoin.

En plus pour ce Tsiani, il a déjà fait parlé de lui à cause des ses problèmes judiciaires avec son ex-femme au Maryland. Après plus de 10 ans de mariage, il a tenté d'éviter de payer une pension alimentaire à son ex-femme en prétendant que son mariage coutumier où il s'était fait représenté n'était pas valide comme mariage. Mal lui en prit car la Cour Suprême de l'état de Maryland reconnu ce mariage et le condomna à payer une pension de $6,000.00 par mois à la mère de ses enfants.

Il est un autre esclave de l'orthodoxie économique destructive de la BM comme Matungulu avant lui. Il n'a rien d'original ou d'important à apporter au Congo.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  mongo elombe le 26/8/2015, 9:36 am

Pour une fois on est d'accord Ngonga Ebeti ça ferait mieux quelqu'un sur place et surtout pas ceux qui sont là actuellement sinon monto na monto apesa bilan tondima toboyi le recyclage permanent des mêmes sangsues de la RDC.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  Imperium le 26/8/2015, 6:35 pm

mongo elombe a écrit:Pour une fois on est d'accord Ngonga Ebeti ça ferait mieux quelqu'un sur place et surtout pas ceux qui sont là actuellement sinon monto na monto apesa bilan tondima toboyi le recyclage permanent des mêmes sangsues de la RDC.
Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect MAMOU ELOMBE @ @

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ambitions de Noël Tshiani, Kasaïen et économiste chevronné.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum