Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Troll le 3/9/2015, 7:05 pm

[quote="link"]RDC : plusieurs hauts responsables internationaux appellent à un accord pour la tenue d'élections crédibles

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=35482#.Vehq89Ltmko
Compte tenu de la proximité des échéances électorales, les Envoyés internationaux ont lancé un appel à tous les acteurs politiques en vue de parvenir rapidement à un accord sur les conditions d'un processus crédible.

ACCORD POUR APPLIQUER LA CONSTITUTION Sad


Faut-il un "dialogue" afin d´obtenir un "accord" visant á appliquer la Constitution ? Cool Cool C´est la bonne question*
En tout cas, le "dialogue" de Tshitshi et Kanambe ne concerne pas..."tous les acteurs politiques du Congo" Cool
C´est une affaire privée, qui se negocie en privée et qui ne concerne que Tshitshi et Kanambe Idea

L´ACCORD QUI IMPLIQUE LES CONGOLAIS

Le seul accord qui peut impliquer tous les congolais ne peut se faire qu´au sein des "institutions"..L´institution la mieux placée est la Ceni où ceux des pays qui peuvent financer les élections, les acteurs politiques congolais de toutes les factions et la societé civile peuvent "discuter" et obtenir un "accord" qui vise á organiser les deux élections principales et constitutionelles l´an prochain Like a Star @ heaven I love you

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  link le 3/9/2015, 7:20 pm

Troll a écrit:
link a écrit:RDC : plusieurs hauts responsables internationaux appellent à un accord pour la tenue d'élections crédibles

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=35482#.Vehq89Ltmko
Compte tenu de la proximité des échéances électorales, les Envoyés internationaux ont lancé un appel à tous les acteurs politiques en vue de parvenir rapidement à un accord sur les conditions d'un processus crédible.

ACCORD POUR APPLIQUER LA CONSTITUTION Sad


Faut-il un "dialogue" afin d´obtenir un "accord" visant á appliquer la Constitution ? Cool Cool C´est la bonne question*
En tout cas, le "dialogue" de Tshitshi et Kanambe ne concerne pas..."tous les acteurs politiques du Congo" Cool
C´est une affaire privée, qui se negocie en privée et qui ne concerne que Tshitshi et Kanambe Idea

L´ACCORD QUI IMPLIQUE LES CONGOLAIS

Le seul accord qui peut impliquer tous les congolais ne peut se faire qu´au sein des "institutions"..L´institution la mieux placée est la Ceni où ceux des pays qui peuvent financer les élections, les acteurs politiques congolais de toutes les factions et la societé civile peuvent "discuter" et obtenir un "accord" qui vise á organiser les deux élections principales et constitutionelles l´an prochain Like a Star @ heaven I love you

Troll,



Tu me fais rire!!!

On parle tous le français quand même !!! Quand la  communauté international demande aux acteurs politique de parvenir rapidement à un accord sur les conditions d'un processus crédible cela reviens a dire "Dialoguer" et trouver un accords qui satisfasse tout le monde afin d'organiser les élections.

L'udps a toujours demander aux autres acteurs de venir pour dialoguer mais ils ont refuser en le diabolisant mais la seule vérité ici est que il y'aura un dialogue avec kanambe qui respectera la constitution !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Troll le 3/9/2015, 8:02 pm

Very Happy Mr LINK

S´il vous plait..à l´école PRIMAIRE nous avons appris qu´il faut dire "VOUS" aux gens..garder la distance en appliquant un peu de courtoisie

Troll est content de vous faire rire Very Happy Very Happy Mais les lecteurs vont encore plus en apprenant que l´UDPS invite les autres partis politiques au Dialogue.. drunken bom Reveillez-vous bom

Franchement, vous voyez ceux des partis politiques au pouvoir se faire inviter parl´UDPS dans un dialogue? Vous êtes entrain de rire sans doute? Very Happy albino

Un Dialogue que l´UDPS n´organise pas...à moins que mr Link est entrain de nous apprendre que Kanambe est devenue membre de l UDPS? En effet, c´est Kanambe qui invite les gens au dialogue et pas le contraire** Kalev n´est pas un conseiller de Tshitshi quand même Shocked


Pourquoi cette "arrogance" subitement? L´UDPS qui serait entrain d´appeler les autres partis politiques au dialogue Surprised Franchement mr Link..un peu de courtoisie et un peu plus de bon sens

Vous commencez á vous appropriez ce "dialogue" initié par Kanambe affraid affraid ce n´est pas un bon signe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  link le 3/9/2015, 8:11 pm

Troll,

LE MEME CAHIER DES CHARGES


Ce sont ces partis politiques opposés à la tenue de tout dialogue avec Joseph Kabila qui essaient de tourner en dérision le chef de l’Udps, Tshisekedi Wa Mulumba, en le présentant comme roulant pour « le glissement » en faveur de Joseph Kabila. Ce qui, aux yeux de certains observateurs, paraît curieux. Car, ces formations politiques, surtout les deux plus grandes en termes de représentativité, en l’occurrence le Mlc avec 21 députés et l’Unc, 19, connaissent par cœur les revendications de l’Udps en rapport avec le dialogue.
C’est le même cahier des charges qui n’a pas changé d’un iota. Ils le connaissent trop bien, d’autant qu’ensemble ils ont rasé plusieurs murs des chancelleries occidentales pour exiger la tenue d’une dialogue selon l’Accord-cadre. C’est le même que ne cesse de réclamer l’Udps aujourd’hui.
La matrice de la démarche, ils l’ont élaborée ensemble avant de se dérober bien plus tard. Les Congolais ne peuvent oublier si vite les géniteurs du dialogue.


TSHISEKEDI ACCUSE D’ETRE DEPASSE PAR LES EVENEMENTS


L’Udps est restée droite dans ses bottes continuant à exiger le dialogue. Ses pourfendeurs ont qualifié son chef d’être dépassé par les événements. Mais lorsque la CENI publie le calendrier électoral global, il y a des tirs croisés de partout. Le calendrier électoral est trainé dans la boue, traité de tous les noms.
C’est alors que tous rejoignent l’Udps pour l’appuyer dans sa revendication pour le dialogue. Celui-ci permettrait entre autres d’élaborer un calendrier électoral consensuel. L’Udps, le Mlc et l’Unc ne roulent que pour le dialogue.
Ce qui explique que le chef de l’Etat ait envoyé par la suite son émissaire, Kalev Mutond, auprès de ces trois partis politiques pour avoir la substance de dialogue qu’ils appellent de tous les vœux. Jusqu’ici, tout marche comme sur de roulettes.
C’est lorsque le président Joseph Kabila a initié les consultations du Palais de la Nation que les premières fissures sont apparues. Le Mlc et l’Unc rejettent ces consultations et renient au Raïs l’autorité nécessaire pour les mener, car, argument-ils, « Joseph Kabila fait partie du problème dans l’équation congolaise.
L’Udps rejette aussi les consultations présidentielles, mais reste toujours ouverte au dialogue avec Joseph Kabila. C’est ici l’origine du désaccord qui mine l’Opposition et divise l’Udps, le Mlc et l’Unc. Mais est-il vraiment possible d’avoir un dialogue politique sans Joseph Kabila ? Un dialogue qui exclut celui-là même qui incarne la nation et les institutions de l’Etat ? Question posée au Mlc et à l’Unc.


Voila ta réponse Mr Troll

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Admin le 4/9/2015, 2:58 am

Link,

Très objectivement... On a pas besoin d'un dialogue avec Kabila pour un accord ... la CENI elle-même est en soit le point où les gens devront parler et se mettre d'accord. On a as besoin de dialoguer avec un président sortant.

Nous avons toutes les structures et les mécanismes nécessaires pour s'accorder sur le fait que la Constitution doit être respectée en ce qui concerne particulièrement le sort de Kabila.

Je prédis même que la CI va écarter Kabila d'une manière ou d'une autre... tu pourras alors revenir sur ces écrits pour comprendre qu'on avait pas besoin de dialoguer avec Kabila pour obtenir son départ

Quelle confiance accorder à un pouvoir qui a peur que son peuple voit le film du Dr Mukwege ???

Penser que dialoguer avec Kabila va faire de lui le démocrate qu'il n'a jamais été ni en 2006 ni en 2011 me parait vraiment trop naïfs

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  djino le 4/9/2015, 1:34 pm

La vraie hantise des Congolais est de voir KABILA rester au pouvoir au délà de Novembre 2016  




Les signes avant coureur des manœuvres, des manigances et autres démontrent à suffisance que KABILA ne va pas abdiquer....

Les déclarations, les slogans de ces Larbins le démontrent à suffisance que, KABILA ne veux pas abdiquer et VEUX s'imposer au pouvoir, il y va de sa survie ...




De ce fait, "dialoguer" avec LUI c'est lui donner une occasion de s'accrocher au pouvoir et surtout d'accrocher à ceux qui seront en face de lui pour les noyer à sa place. Rappelez vous de tout ceux qui lui ont approcher politiquement sont morts soit physiquement , soit politiquement. BEMBA l'a approché , il croupit en prison, GIZENGA l'a approché, il est en retraite politique, MOBUTU Zanga l'a cottoyé au pouvoir, il est devenu l'ombre de lui même, et les exemples sont Légions ....




Comme je le dis toujours KABILA est un agent de L'extérieur, de l'étranger, qui fait le boulot des Américains à travers des Proxy ! Il fait partie d'un dispositif mis en place par une coalition de plusieurs éléments. Dialoguer avec LUI, c'est dialoguer avec une composante d'un groupe que en face de qui l'opposition désunie, et Félix tout seul n'aura aucune chance de "gagner" car Félix a derrière lui un parti divisé, et fragilisé par l'absence médiatique de son leader pour des raisons de Santé, somme toute du moins compréhensible ..

L mauvaise volonté de KABILA à ne pas "organiser" la CENI et de retarder les élections n'est plus à démontrer ... Des signes de temps nous les démontrent chaque jour qui passe ! Shocked Shocked





La vraie démarche serait La dissolution la CENI et la réorganisation structurelle de tout son organisation en toute transparence, et de mettre en place des dispositifs qui crédiliseront la CENI et redonnera confiance au peuple aux Elections.





Si la CENI est dissout et réorganiser et diriger par une coalition des représentants des parties politiques, la sociétés civiles, les Églises et les confessions religieuses SANS aucune interférence de KABILA et celle de la CI les choses pourront aller mieux ....




"Quelqu'un dans ce forum disait "Si tu veux manger avec le diable sachez avoir des "dents" plus longue que les tiennes sinon vous risquerez d'être décus ....




F"lix risque gros dans cette affaire.. Dialoguer avec KABILA NON mais dissoudre la CENI et la refoermer structurellement OUI !




A bon entendeur !!! afro

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  djino le 4/9/2015, 1:44 pm

djino a écrit:La vraie hantise des Congolais est de voir KABILA rester au pouvoir au délà de Novembre 2016  
Les signes avant coureur des manœuvres, des manigances et autres démontrent à suffisance que KABILA ne va pas abdiquer....

Les déclarations, les slogans de ces Larbins le démontrent à suffisance que, KABILA ne veux pas abdiquer et VEUX s'imposer au pouvoir, il y va de sa survie ...

De ce fait, "dialoguer" avec LUI c'est lui donner une occasion de s'accrocher au pouvoir et surtout d'accrocher à ceux qui seront en face de lui pour les noyer à sa place. Rappelez vous de tout ceux qui lui ont approcher politiquement sont morts soit physiquement , soit politiquement. BEMBA l'a approché , il croupit en prison, GIZENGA l'a approché, il est en retraite politique, MOBUTU Zanga l'a cottoyé au pouvoir, il est devenu l'ombre de lui même, et les exemples sont Légions ....

Comme je le dis toujours KABILA est un agent de L'extérieur, de l'étranger, qui fait le boulot des Américains à travers des Proxy ! Il fait partie d'un dispositif mis en place par une coalition de plusieurs éléments. Dialoguer avec LUI, c'est dialoguer avec une composante d'un groupe que en face de qui l'opposition désunie, et Félix tout seul n'aura aucune chance de "gagner" car Félix a derrière lui un parti divisé, et fragilisé par l'absence médiatique de son leader pour des raisons de Santé, somme toute du moins compréhensible ..

L mauvaise volonté de KABILA à ne pas "organiser" la CENI et de retarder les élections n'est plus à démontrer ... Des signes de temps nous les démontrent chaque jour qui passe ! Shocked Shocked

La vraie démarche serait La dissolution la CENI et la réorganisation structurelle de tout son organisation en toute transparence, et de mettre en place des dispositifs qui crédiliseront la CENI et redonnera confiance au peuple aux Elections.

Si la CENI est dissout et réorganiser et diriger par une coalition des représentants des parties politiques, la sociétés civiles, les Églises et les confessions religieuses SANS aucune interférence de KABILA et celle de la CI les choses pourront aller mieux ....

"Quelqu'un dans ce forum disait "Si tu veux manger avec le diable sachez avoir des "dents" plus longue que les tiennes sinon vous risquerez d'être décus ....
Félix risque gros dans cette affaire.. Dialoguer avec KABILA NON mais dissoudre la CENI et la refoermer structurellement OUI !
A bon entendeur !!! afro

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Admin le 4/9/2015, 1:49 pm

djino a écrit:La vraie hantise des Congolais est de voir KABILA rester au pouvoir au délà de Novembre 2016  




Les signes avant coureur des manœuvres, des manigances et autres démontrent à suffisance que KABILA ne va pas abdiquer....

Les déclarations, les slogans de ces Larbins le démontrent à suffisance que, KABILA ne veux pas abdiquer et VEUX s'imposer au pouvoir, il y va de sa survie ...




De ce fait, "dialoguer" avec LUI c'est lui donner une occasion de s'accrocher au pouvoir et surtout d'accrocher à ceux qui seront en face de lui pour les noyer à sa place. Rappelez vous de tout ceux qui lui ont approcher politiquement sont morts soit physiquement , soit politiquement. BEMBA l'a approché , il croupit en prison, GIZENGA l'a approché, il est en retraite politique, MOBUTU Zanga l'a cottoyé au pouvoir, il est devenu l'ombre de lui même, et les exemples sont Légions ....




Comme je le dis toujours KABILA est un agent de L'extérieur, de l'étranger, qui fait le boulot des Américains à travers des Proxy ! Il fait partie d'un dispositif mis en place par une coalition de plusieurs éléments. Dialoguer avec LUI, c'est dialoguer avec une composante d'un groupe que en face de qui l'opposition désunie, et Félix tout seul n'aura aucune chance de "gagner" car Félix a derrière lui un parti divisé, et fragilisé par l'absence médiatique de son leader pour des raisons de Santé, somme toute du moins compréhensible ..

L mauvaise volonté de KABILA à ne pas "organiser" la CENI et de retarder les élections n'est plus à démontrer ... Des signes de temps nous les démontrent chaque jour qui passe ! Shocked Shocked





La vraie démarche serait La dissolution la CENI et la réorganisation structurelle de tout son organisation en toute transparence, et de mettre en place des dispositifs qui crédiliseront la CENI et redonnera confiance au peuple aux Elections.





Si la CENI est dissout et réorganiser et diriger par une coalition des représentants des parties politiques, la sociétés civiles, les Églises et les confessions religieuses SANS aucune interférence de KABILA et celle de la CI les choses pourront aller mieux ....




"Quelqu'un dans ce forum disait "Si tu veux manger avec le diable sachez avoir des "dents" plus longue que les tiennes sinon vous risquerez d'être décus ....




F"lix risque gros dans cette affaire.. Dialoguer avec KABILA NON mais dissoudre la CENI et la refoermer structurellement OUI !




A bon entendeur !!! afro
like

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  link le 4/9/2015, 2:29 pm

Admin a écrit:Link,

Très objectivement... On a pas besoin d'un dialogue avec Kabila pour un accord ... la CENI elle-même est en soit le point où les gens devront parler et se mettre d'accord. On a as besoin de dialoguer avec un président sortant.

Nous avons toutes les structures et les mécanismes nécessaires pour s'accorder sur le fait que la Constitution doit être respectée en ce qui concerne particulièrement le sort de Kabila.

Je prédis même que la CI va écarter Kabila d'une manière ou d'une autre... tu pourras alors revenir sur ces écrits pour comprendre qu'on avait pas besoin de dialoguer avec Kabila pour obtenir son départ

Quelle confiance accorder à un pouvoir qui a peur que son peuple voit le film du Dr Mukwege ???

Penser que dialoguer avec Kabila va faire de lui le démocrate qu'il n'a jamais été ni en 2006 ni en 2011 me parait vraiment trop naïfs

Admin,


Tu a raison de dire que normalement on ne devrais même pas dialoguer avec Kabila pour que celui-ci respecte la constitution parce que personne est au dessus de celle-ci.
Qu'est ce que les congolais veulent si ce n'est une alternance du pouvoir en place et dans les normes, mais le souhaité est une chose et l'avoir en est une autre !!!
En vérité on sais tous que nos dirigeant sont souvent pour ne pas dire quasiment le fait de cette même C.I qui nous fabrique des mutant qui ont droit de vie ou de mort sur leur population tant que eux trouve leur compte.

Ma version est que Kabila est partant et il le sais que sont temps est finis, mais il lui reste 15 mois pour acheter sa tranquillité a venir donc sécurisé ces biens et obtenir une immunité en béton qui le mettra a l'abri de toute poursuite.
Mais comme dans tout rapport de force, il doit monté les enchères,montré a ceux qui ont lié leur destin a lui que il se bat pour qu'ils restent au pouvoir, afin de rassuré tout ces gens qui si ils se savent trahi ce retournerons contre lui a l'instant même.

Réfléchissons est ce que l'udps seul sans les autres pourrait garantir a kabila quoi que ce sois ? Est ce que l'udps peut allé contre le dictât de la C.I ?  Aujourd'hui l'udps sans Tshisekedi est une coquille vide et Kabila ne misera pas sont avenir sur un gars qui peut mourir même dans les heures a venir !!!

Donc pour moi Kabila joue au pompier pyromane, il pourris la situation pour en être le sauveur et récolté les dividendes. Si sont intention était réellement de rester ? il si serait pris en 2016 a six mois des élections et non 15 mois a l'avance au risque de perdre les ou la seule carte en sa faveur.

Felix aussi joue sa carte et le dialogue lui donne l'opportunité de se rendre visible, de mettre l'udps sur une voie qui n'aurait pas a souffrir de la mort d'Etienne, mais lui non plus n'est pas bête au point de se compromettre avec Kabila qui est partant au risque d’être mort politiquement en novembre 2016, si il lui venait a l'idée d'accepté un poste aussi prestigieux soit il !!!

Je pense que malgré les postures actuel des uns et des autres il finiront tous autour d'une table mais pour le moment ils sont déjà en pré campagne électoral, ils joue la montre pourquoi se presser a dialoguer ? d'abord consolider sa base, conditionner le peuple décrédibiliser les adversaire et grossir dans l'opinion.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Admin le 4/9/2015, 6:51 pm

link a écrit:
Admin a écrit:Link,

Très objectivement... On a pas besoin d'un dialogue avec Kabila pour un accord ... la CENI elle-même est en soit le point où les gens devront parler et se mettre d'accord. On a as besoin de dialoguer avec un président sortant.

Nous avons toutes les structures et les mécanismes nécessaires pour s'accorder sur le fait que la Constitution doit être respectée en ce qui concerne particulièrement le sort de Kabila.

Je prédis même que la CI va écarter Kabila d'une manière ou d'une autre... tu pourras alors revenir sur ces écrits pour comprendre qu'on avait pas besoin de dialoguer avec Kabila pour obtenir son départ

Quelle confiance accorder à un pouvoir qui a peur que son peuple voit le film du Dr Mukwege ???

Penser que dialoguer avec Kabila va faire de lui le démocrate qu'il n'a jamais été ni en 2006 ni en 2011 me parait vraiment trop naïfs

Admin,


Tu a raison de dire que normalement on ne devrais même pas dialoguer avec Kabila pour que celui-ci respecte la constitution parce que personne est au dessus de celle-ci.
Qu'est ce que les congolais veulent si ce n'est une alternance du pouvoir en place et dans les normes, mais le souhaité est une chose et l'avoir en est une autre !!!
En vérité on sais tous que nos dirigeant sont souvent pour ne pas dire quasiment le fait de cette même C.I qui nous fabrique des mutant qui ont droit de vie ou de mort sur leur population tant que eux trouve leur compte.

Ma version est que Kabila est partant et il le sais que sont temps est finis, mais il lui reste 15 mois pour acheter sa tranquillité a venir donc sécurisé ces biens et obtenir une immunité en béton qui le mettra a l'abri de toute poursuite.
Mais comme dans tout rapport de force, il doit monté les enchères,montré a ceux qui ont lié leur destin a lui que il se bat pour qu'ils restent au pouvoir, afin de rassuré tout ces gens qui si ils se savent trahi ce retournerons contre lui a l'instant même.

Réfléchissons est ce que l'udps seul sans les autres pourrait garantir a kabila quoi que ce sois ? Est ce que l'udps peut allé contre le dictât de la C.I ?  Aujourd'hui l'udps sans Tshisekedi est une coquille vide et Kabila ne misera pas sont avenir sur un gars qui peut mourir même dans les heures a venir !!!

Donc pour moi Kabila joue au pompier pyromane, il pourris la situation pour en être le sauveur et récolté les dividendes. Si sont intention était réellement de rester ? il si serait pris en 2016 a six mois des élections et non 15 mois a l'avance au risque de perdre les ou la seule carte en sa faveur.

Felix aussi joue sa carte et le dialogue lui donne l'opportunité de se rendre visible, de mettre l'udps sur une voie qui n'aurait pas a souffrir de la mort d'Etienne, mais lui non plus n'est pas bête au point de se compromettre avec Kabila qui est partant au risque d’être mort politiquement en novembre 2016, si il lui venait a l'idée d'accepté un poste aussi prestigieux soit il !!!

Je pense que malgré les postures actuel des uns et des autres il finiront tous autour d'une table mais pour le moment ils sont déjà en pré campagne électoral, ils joue la montre pourquoi se presser a dialoguer ? d'abord consolider sa base, conditionner le peuple décrédibiliser les adversaire et grossir dans l'opinion.

Enfin je reconnais Link que j'ai toujours connu.

Je t'ai bien lu et comprends ta position pragmatique.
Mais tous les signaux indiquent plutôt que Kabila a bel et bien l'intention de rester.
Il y a un risque énorme avec cette idée de transition, ce que ça  fournira à Kabila une béquille en provoquant une brèche au niveau constitutionnel ... si tu suis un peu le cas du Burundi tu verras que les opposants s'appuient aux accords tandis que le président burundais s'appui sur la constitution. Dans le cas de la RDC, la constitution est claire, elle stoppe Kabila et cela ne doit en aucun cas être l'objet d'une modification quelconque... Mais Kabila cherche le fait accompli... qui consiste à contourner cette disposition et ainsi la rendre inutile.

Ainsi donc, une transition qui lui donnera 1 ou 2 ans fera le constat que l'article 220 n'est plus inviolable car nous aurions accepté l'idée de passer outre son caractère inviolable. Dans ce cas Kabila pourrait alors dire par exemple la constitution ne cadrant plus avec la réalité en ce qui concerne le mandat présidentiel, il faut aller vers une nouvelle constitution. Et il dira encore, son mandat n'étant pas achevé il faut un "reset" ... Tous ces scénarios mon cher Link, ne proviennent pas de mon imagination mais plutôt des déclarations faites par les kabilistes ministres, députés et autres, durant ces 4 dernières années.

J'epouse donc la position de la majeure partie de l'opposition qui rappelle que les mécanismes permettant des discussions sont déjà en place, et sont prévus par la constitution. Surtout que Kabila est un président partant, il n'y a aucune raison à ce qu'il prenne part aux éventuelles discussions.

Il faut arrêter avec cette histoire où Felix va se faire avoir mais peut-être hélas emmener le pays dans une caution de la violation de la constitution et le maintien de Kabila au pouvoir pour je ne sais combien d'années encore


Dernière édition par Admin le 4/9/2015, 7:05 pm, édité 1 fois

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Troll le 4/9/2015, 7:04 pm

Mr l´Admn

La CRISE du Burundi¤ tire ses orgines d´une interpretation de la Constitution...où le président actuel..refuse de "compter" son premier mandat..et "dribble" volontairement sur une interpretation d´un accord*

La RDC ne risque pas de tomber dans une telle crise..car la Constitution est assez claire et explicite..Tout comme Kanambe a eu sa part..d avant l´application de la Constitution avec la Transition..et sa gestion avant la Transition


]i]Refuser de financer les élections de la part de Kanambe n´est pas une stratégie qui peut tenir la route** Sur un site congolais ..on parle d´une convocation du PM Matata devant la Cours Constitutionnelle suite á une plainte de la Ceni..qui demande que le gouvernement apporte son budget voté par le Parlement**
On indique que Matata a eu du mal á convaincre les juges..quand il parle d´une baisse des prix des minerais et du petrole..alors que le Parlement reserve 250 millions de $ á la Ceni depuis près de 4 ans**[/i]


Il semblerait que Matata devrait retourner devant les juges..avec un document écrit..Lol Lol**

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  link le 4/9/2015, 7:35 pm

Admin,


1) A tu pris en compte que la constitution elle même prévoit le glissement en cas de non élections ? la on fais quoi ?

Article 70

Le Président de la République est élu au suffrage universel direct pour un mandat
de cinq ans renouvelable une seule fois.
A la fin de son mandat, le Président de la République reste en fonction jusqu’à
l’installation effective du nouveau Président élu.

2) Et avec l'article 64 kanambe pourrais nous tiré dessus et réprimé toutes personne a la base d'un passage en force et la encore la constitution sera en sa faveur étant donné que l'article 70 prévoit le glissement !!!


Article 64

Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui
prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la
présente Constitution.

Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction
imprescriptible contre la nation et l’Etat. Elle est punie conformément à la loi.


Barbara :

vous serez dans l'impossibilité. Justement, c'est ça le délai constitutionnel qui donne aussi une possibilité que lorsqu'il pas un président qui s'installe, l'ancienne institution peut continuer, c'est ça en fait ce qu'on voulait comprendre ?


Felix:

Tout comme aussi ça peut donner la possibilité de départ de celui qui est d'abord responsable de la catastrophe et une petite transition avec un autre qui va amener le pays vers les élections… c'est aussi une éventualité !!!


Cette interview de Felix est vraiment instructive a plus d'un titre si on veut bien être attentif et sans préjugé !!!


Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Troll le 4/9/2015, 7:53 pm

Voici le lien..

www.hot243.com/2015/09/rdc-les-explications-de-matata-a-la-cours-constitutionnelle-nont-pas-convaincu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Troll le 4/9/2015, 8:00 pm

link a écrit:Admin,




Article 64

Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui
prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la
présente Constitution.

Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction
imprescriptible contre la nation et l’Etat. Elle est punie conformément à la loi.

Felix:

Tout comme aussi ça peut donner la possibilité de départ de celui qui est d'abord responsable de la catastrophe et une petite transition avec un autre qui va amener le pays vers les élections… c'est aussi une éventualité !!!
Lol
Cette interview de Felix est vraiment instructive a plus d'un titre si on veut bien être attentif et sans préjugé !!!

Vraiment "instructive"..Lol, "une petite transition"? Felix ne possede pas des connaissances en droit Constitutionel visiblement**sinon, il allait citer l´article de la Constitution qui indique clairement qu´en cas de "vacance" du pouvoir á la tête de l´État, le Président du Senat organise les élections anticipées

Oui, instructive cette affirmation de Felix...

Bref, Kanambe reste en fonction jusqu´á la fin de son mandat..s´il est victime de l´article 64¤¤ Kengo ou Edo Mokolo ..prendra automatiquement sa place..uniquement pour organiser l´élection présidentielle et non pour assurer la "transition"
La Constitution ne parle pas d´une transition¤¤

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Admin le 4/9/2015, 8:06 pm

link a écrit:Admin,


1) A tu pris en compte que la constitution elle même prévoit le glissement en cas de non élections ? la on fais quoi ?

Article 70

Le Président de la République est élu au suffrage universel direct pour un mandat
de cinq ans renouvelable une seule fois.
A la fin de son mandat, le Président de la République reste en fonction jusqu’à
l’installation effective du nouveau Président élu.

2) Et avec l'article 64 kanambe pourrais nous tiré dessus et réprimé toutes personne a la base d'un passage en force et la encore la constitution sera en sa faveur étant donné que l'article 70 prévoit le glissement !!!


Article 64

Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui
prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la
présente Constitution.

Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction
imprescriptible contre la nation et l’Etat. Elle est punie conformément à la loi.


Barbara :

vous serez dans l'impossibilité. Justement, c'est ça le délai constitutionnel qui donne aussi une possibilité que lorsqu'il pas un président qui s'installe, l'ancienne institution peut continuer, c'est ça en fait ce qu'on voulait comprendre ?


Felix:

Tout comme aussi ça peut donner la possibilité de départ de celui qui est d'abord responsable de la catastrophe et une petite transition avec un autre qui va amener le pays vers les élections… c'est aussi une éventualité !!!


Cette interview de Felix est vraiment instructive a plus d'un titre si on veut bien être attentif et sans préjugé !!!


Ok analysons cet argument.

L'article 70 permet au président en place de gérer les affaires courantes jusqu'à la remise et reprise qui peut techniquement prendre qlqs jours, semaines, 2 ou 3 mois mais on sera déjà dans un après Kabila en théorie.

L'article 220 dit ceci

le nombre et la durée des mandats du Président de la République ne peut faire l’objet d’aucune révision constitutionnelle.

Voilà le sauveur de notre démocratie, le verrou !

Comme je te l'ai expliqué, une transition changerait la donne, ça ne sera plus dans l'esprit de l'article 70 mais plutôt un autre mandat présidentiel en soit, donc un 3ieme mandat. Et comme les autres articles n'ont pas ce caractère non modifiable, on sera dans une impasse constitutionnelle et delà nous n'aurons plus le choix que d'évoluer sans ce verrou car il sera dans le fait inutile et nous aurions cautionné cette violation.

J'espère que c'est un peu plus clair pour toi là

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  link le 4/9/2015, 9:59 pm

Troll,

A quoi bon discutez si tu est tendancieux et narquois !!!

Si je fais comme toi, je dirais que tu fais partie du groupe qui chante la zaîroise sous l'eau et qui réhabilite Mobutu en attendant que les congolais meurent dans un "soulèvement populaire" afin que Kengo wa dondo ( Léon lubitsh) puisse devenir le numéro un ou Mokolo ou celui que eux aurons décidé de propulsé ! vu comme ça, je comprend ton acharnement lol

Mais crois moi que personne n'est dupe de toute cette manigance !!!

Admin,

Article 220


La forme républicaine de l’Etat, le principe du suffrage universel, la forme représentative du Gouvernement, le nombre et la durée des mandats du Président de la République, l’indépendance du pouvoir judiciaire, le pluralisme politique et syndical, ne peuvent faire l’objet d’aucune révision constitutionnelle. Est formellement interdite toute révision constitutionnelle ayant pour objet ou pour effet de réduire les droits et libertés de la personne ou de réduire les prérogatives des provinces et des entités territoriales décentralisées.

Il faut comprendre que l'article 220 protège de toutes révisions constitutionnel, mais aussi n'oublions pas que le glissement n'est pas une révision ? l'article 70 l'explicite clairement et étant donné qu'il ne sera pas dans l'inconstitutionnalité toute tentative de passage en force tombera sur le coup de l'article 64 qui dit ceci :

Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction imprescriptible contre la nation et l’Etat. Elle est punie conformément à la loi.

Et il peut même passé à l'Article 85


Lorsque des circonstances graves menacent, d’une manière immédiate, l’indépendance ou l’intégrité du territoire national ou qu’elles provoquent l’interruption du fonctionnement régulier des institutions, le Président de la République proclame l’état d’urgence ou l’état de siège, après concertation avec le Premier ministre et les Présidents des deux Chambres, conformément aux
articles 144 et 145 de la présente Constitution.

Mais mettons nous d'accords que toutes ces menaces ne serait résisté au peuple "le souverain primaire" qui a le dernier mot !!!




Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Admin le 4/9/2015, 10:08 pm

link a écrit:Troll,

A quoi bon discutez si tu est tendancieux et narquois !!!

Si je fais comme toi, je dirais que tu fais partie du groupe qui chante la zaîroise sous l'eau et qui réhabilite Mobutu en attendant que les congolais meurent dans un "soulèvement populaire" afin que Kengo wa dondo ( Léon lubitsh) puisse devenir le numéro un ou Mokolo ou celui que eux aurons décidé de propulsé ! vu comme ça,  je comprend ton acharnement lol

Mais crois moi que personne n'est dupe de toute cette manigance !!!

Admin,

Article 220


La forme républicaine de l’Etat, le principe du suffrage universel, la forme représentative du Gouvernement, le nombre et la durée des mandats du Président de la République, l’indépendance du pouvoir judiciaire, le pluralisme politique et syndical, ne peuvent faire l’objet d’aucune révision constitutionnelle. Est formellement interdite toute révision constitutionnelle ayant pour objet ou pour effet de réduire les droits et libertés de la personne ou de réduire les prérogatives des provinces et des entités territoriales décentralisées.

Il faut comprendre que l'article 220 protège de toutes révisions constitutionnel, mais aussi n'oublions pas que le glissement n'est pas une révision ? l'article 70 l'explicite clairement et étant donné qu'il ne sera pas dans l'inconstitutionnalité toute tentative de passage en force tombera sur le coup de l'article 64 qui dit ceci :

Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction imprescriptible contre la nation et l’Etat. Elle est punie conformément à la loi.

Et il peut même passé à l'Article 85


Lorsque des circonstances graves menacent, d’une manière immédiate, l’indépendance ou l’intégrité du territoire national ou qu’elles provoquent l’interruption du fonctionnement régulier des institutions, le Président de la République proclame l’état d’urgence ou l’état de siège, après concertation avec le Premier ministre et les Présidents des deux Chambres, conformément aux
articles 144 et 145 de la présente Constitution.

Mais mettons nous d'accords que toutes ces menaces ne serait résisté au peuple "le souverain primaire" qui a le dernier mot !!!




Hélas mon cher Link, tout rajout de ma part ne sera que répétition... en ton ame et conscience tu sais au fond de toi où se trouve le vrai et où se trouve le faux.

Pour une dernière tentative je te dirai qu'une transition avec Kabila au pouvoir consacre le fait que Kabila aura un 3irme mandat, ce qui bypass purement et simplement l'article 220. La limitation de 2 mandats devient donc INUTILE ... je ne fais que me répéter avec d'autres mots Laughing

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Troll le 4/9/2015, 10:16 pm

Surprised Laughing Mister LINK

Le vrai problème avec VOUS qui soutenez Tshitshi..est cette maladie étrange qui reduit votre memoire** La memoire selective dans votre camp....efface le rôle important de Tshitshi auprès de Mobutu..

Nous sommes un peu fatigué de rappeler aux amnesiques que Tshitshi était si proche de Mobutu qu´on retrouve son nom associé aux deux coups d´État, á la création du MPR, á la redaction de la manifeste de N´sele**

Mr Ndozwau qui était étudiant á Lovanium devrait de temps en temps aider ceux qui ne connaissent pas l´histoire de la repression des étudiants de Lovanium en 1967**Vous retrouverez Tshitshi bien en place..lors de ces repressions et pire la pendaison des opposants en public¤¤

Chaque fois que vous allez parler de Mobutu...tournez votre langue plusieures fois..et relisez l´histoire du Congo Votre "père de l´indépendance a aussi du sang sur les mains..Lol

MOIS DE JANVIER

C´était un "entrainement"..ceux qui tentent de faire violer la Constitution sous pretexte de la "paix"..qui pourtant avaient participés aux coups d´État et aux assassinats des congolais devaient se dire que le prochain soulevement populaire va le toucher..

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  link le 4/9/2015, 10:49 pm

Troll a écrit: Surprised Laughing Mister LINK

Le vrai problème avec VOUS qui soutenez Tshitshi..est cette maladie étrange qui reduit votre memoire** La memoire selective dans votre camp....efface le rôle important de Tshitshi auprès de Mobutu..

Nous sommes un peu fatigué de rappeler aux amnesiques que Tshitshi était si proche de Mobutu qu´on retrouve son nom associé aux deux coups d´État, á la création du MPR, á la redaction de la manifeste de N´sele**

Mr Ndozwau qui était étudiant á Lovanium devrait de temps en temps aider ceux qui ne connaissent pas l´histoire de la repression des étudiants de Lovanium en 1967**Vous retrouverez Tshitshi bien en place..lors de ces repressions et pire la pendaison des opposants en public¤¤

Chaque fois que vous allez parler de Mobutu...tournez votre langue plusieures fois..et relisez l´histoire du Congo Votre "père de l´indépendance a aussi du sang sur les mains..Lol

MOIS DE JANVIER

C´était un "entrainement"..ceux qui tentent de faire violer la Constitution sous pretexte de la "paix"..qui pourtant avaient participés aux coups d´État et aux assassinats des congolais devaient se dire que le prochain soulevement populaire va le toucher..

Troll,


Ta pas besoin que je tende la main pour insulté Tshisekedi n'oublie pas que tu es sur un forum ou tu es libre d'ouvrir une rubrique afin de t'adonner a ta passion, pour ma part suis pas intéresser a débattre donc pense comme bon te semble.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  link le 4/9/2015, 10:54 pm

Admin a écrit:
link a écrit:Troll,

A quoi bon discutez si tu est tendancieux et narquois !!!

Si je fais comme toi, je dirais que tu fais partie du groupe qui chante la zaîroise sous l'eau et qui réhabilite Mobutu en attendant que les congolais meurent dans un "soulèvement populaire" afin que Kengo wa dondo ( Léon lubitsh) puisse devenir le numéro un ou Mokolo ou celui que eux aurons décidé de propulsé ! vu comme ça,  je comprend ton acharnement lol

Mais crois moi que personne n'est dupe de toute cette manigance !!!

Admin,

Article 220


La forme républicaine de l’Etat, le principe du suffrage universel, la forme représentative du Gouvernement, le nombre et la durée des mandats du Président de la République, l’indépendance du pouvoir judiciaire, le pluralisme politique et syndical, ne peuvent faire l’objet d’aucune révision constitutionnelle. Est formellement interdite toute révision constitutionnelle ayant pour objet ou pour effet de réduire les droits et libertés de la personne ou de réduire les prérogatives des provinces et des entités territoriales décentralisées.

Il faut comprendre que l'article 220 protège de toutes révisions constitutionnel, mais aussi n'oublions pas que le glissement n'est pas une révision ? l'article 70 l'explicite clairement et étant donné qu'il ne sera pas dans l'inconstitutionnalité toute tentative de passage en force tombera sur le coup de l'article 64 qui dit ceci :

Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction imprescriptible contre la nation et l’Etat. Elle est punie conformément à la loi.

Et il peut même passé à l'Article 85


Lorsque des circonstances graves menacent, d’une manière immédiate, l’indépendance ou l’intégrité du territoire national ou qu’elles provoquent l’interruption du fonctionnement régulier des institutions, le Président de la République proclame l’état d’urgence ou l’état de siège, après concertation avec le Premier ministre et les Présidents des deux Chambres, conformément aux
articles 144 et 145 de la présente Constitution.

Mais mettons nous d'accords que toutes ces menaces ne serait résisté au peuple "le souverain primaire" qui a le dernier mot !!!




Hélas mon cher Link, tout rajout de ma part ne sera que répétition... en ton ame et conscience tu sais au fond de toi où se trouve le vrai et où se trouve le faux.

Pour une dernière tentative je te dirai qu'une transition avec Kabila au pouvoir consacre le fait que Kabila aura un 3irme mandat, ce qui bypass purement et simplement l'article 220. La limitation de 2 mandats devient donc INUTILE ... je ne fais que me répéter avec d'autres mots Laughing

Admin,

On a 15 mois pour voir notre avenir se dessiner sous nos yeux et ça se passera sur congodiaspo et nul part ailleurs donc attendons voir surement les mois et semaines a venir nous donnerons plus de détails.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  zobattants le 5/9/2015, 8:57 am

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/michel-onfray-reagit-a-la-sortie-de-bhl-sur-les-migrants-il-ferait-mieux-de-rester-cache-623171.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  ndonzwau le 5/9/2015, 6:33 pm

Si je nous comprends bien, il est une réalité sur laquelle nous tombons les uns et les autres tous d'accord : en cette fin de mandat "JK" entreprend machiavéliquement de bonifier celui-ci pour en sortir immunisé en se soustrayant des comptes qu'il se devrait d'en rendre démocratiquement et justement !
Qui veut rester lucide et responsable risque de jouer à l'apprenti-sorcier égotiste et criminel pour ce pays en n'y voyant le contraire ! Il y a ou il devrait avoir une vie après la présidence si l'on cherche vraiment à mériter du pays ! Personne sur cette terre n'a encore réalisé le miracle de ne pas casser les œufs pour goûter à la vraie omelette ! Laughing  Laughing  Laughing

Et voici en haut de mire les échéances électorales constitutionnelles de fin 2016 : l'enjeu essentiel et méritoire pour tous, pour lui et son régime, pour les Congolais mais aussi pour les partenaires internationaux est en effet que contrairement à 2006 et 2011, celles-ci soient cette fois les plus libres, les plus transparentes, les plus démocratiques possibles et selon le respect de nos lois, càd d'abord de la mère de nos lois, notre Constitution !

Loin d'être un simple texte qui peut se plier aux révisions selon les besoins bien réfléchis du moment, celle-ci représente un pilier de notre avenir républicain exactement présent pour garantir le fonctionnement juste et équilibré d'une Nation...
Sans elle, tout pays naviguerait à vue selon les caprices des hommes; sans elle, le vivre-ensemble, la cohésion et l'unité nationales tangueraient à tout moment !
C'est ainsi que pour l'avenir cohérent de chaque pays ses citoyens à travers leurs législateurs ont toujours pris le plus grand soin et les garanties juridiques idoines pour l'élaborer et veiller à son application : lisez par exemple l'exposé des motifs contenus dans la nôtre pour verrouiller certains articles à ne pas les exposer aux velléités personnelles ou corporatistes des uns et des autres !

Qui douterait encore parmi-nous que lorsque JK et son clan s'enquièrent de bricoler une sortie de crise à leur sauce, il y a risque que l'équilibre futur de notre pays soit dangereusement ébranlé ! Dialogue, transition, gouvernement d'union nationale, glissement... devraient donc être analysés à cette seule aune : qu'y gagne le pays, à qui profiteraient les éventuels arrangements ? Et pas autrement ?
C'est donc à cet impératif républicain et son objectif de paix nationale que nos avis les uns et les autres devraient répondre et non pas à un quelconque respect religieux de textes ! Si ce fameux dialogue voulu par "JK" avec son risque évident de glissement, d'une énième inutile transition et partant d'une dangereuse violation de la Constitution obère structurellement et donc profondément les chances d'une paix civile et d'un développement politique et socio-économique harmonieux, il est certain qui s'y associerait compterait à coup sûr parmi les fossoyeurs du pays !!!

Alors à mon humble avis une seule question devrait nous préoccuper en ce moment : non pas nous obliger ou nous résigner à tresser les lauriers et à justifier à longueurs des pages une Udps qui s'est convertie au dialogue direct censé salvateur avec "JK" ou un Ngbanda opposé à celui-ci, non plus déverser des anathèmes sur les uns ou les autres mais analyser comment ce dialogue pourrait profiter raisonnablement ou non au pays ! Dans le second cas, par quoi le remplacer ou comment le contrer !

Les mécanismes juridiques constitutionnels ou simplement administratifs existent pour gérer une telle crise ! Ici c'est d'abord concrétiser l'indépendance de la Ceni vis-à-vis du pouvoir et lui donner tous les moyens d'un bon fonctionnement ! C'est en effet un organe censé collaborer aux autres pour conforter notre démocratie naissante en toute responsabilité et toute indépendance : dans ce sens, elle est le lieu indiqué pour discuter de façon républicaine et donc neutre des questions relatives aux élections; on n'a nul besoin d'un dialogue avec une institution personnelle, fut-il celle d'un PR qui en la matière se débattrait en juge et partie ! Tout autre arrangement fausserait ainsi le fonctionnement républicain normal et augure des graves dissensions au sein des forces politiques et sociales du pays, voie vers un chaos national supplémentaire !

De plus perso je reste convaincu que la première clé pour sortir de notre imbroglio c'est moins la volonté ou le diktat de la CI mais un travail national courageux et équilibré au sein des Congolais !

L'impulsion première doit venir de leur prise de conscience véritable, un accord sincère, juste et responsable entre fils du pays comme le souhaite exactement cette CI qui engagerait tous à traiter du problème des élections dans le respect consensuel du fonctionnement démocratique et responsable !

Et cela nous est tout à fait accessible, rien d'impossible pour des hommes politiques et des acteurs  sociaux convaincus du changement de gouvernance dans notre pays de faire plier le régime autocrate sur ce point : il suffit qu'au lieu de se diviser pour des intérêts séparés, ils soient assez mâtures et honnêtes de parler d'une même voix : le dialogue voulu par "JK" poursuit d'abord les intérêts de sa survie politique et même physique et donc diviseur et partant dangereux pour le pays ! Il y a un autre dialogue véritablement bénéfique au pays, c'est celui républicain et neutre qui conduit à un consensus national sur les voies et moyens d'aller à des élections crédibles ! Une Ceni libérée de la tutelle du pouvoir et pourvue de moyens en est le lieu idéal ! C'est aussi limpide et sécurisant pour le pays !!!
Si les avis des uns et des autres avaient en vue ces préalables, les Congolais discuteraient utilement loin des passions dangereuses où on les voit se diviser vainement et la querelle au sujet du dialogue direct et personnel avec "JK" s'éclaircirait de lui même sans aggraver le risque du chaos institutionnel et social dont personne de sensé et de responsable au Congo ne veut aujourd'hui !

Pensons-y dans notre collaboration patriotique aux forces politiques et sociales du pays en tant que citoyens lucides et responsables !
A bon entendeur............


"RDC : mode d’emploi d’un casse-tête électoral"
° http://www.jeuneafrique.com/259136/politique/rdc-mode-demploi-dun-casse-tete-electoral/

"Opinion : Kabila, son découpage territorial et le dialogue avec l’UDPS : Mode d’emploi d’un glissement – Joël Kandolo"
° http://desc-wondo.org/opinion-kabila-son-decoupage-territorial-et-le-dialogue-avec-ludps-mode-demploi-dun-glissement-joel-kandolo/

"La raison cachée de la visite de « Joseph Kabila» en Chine
«Acheter» le veto de la Chine pour s’opposer aux éventuelles sanctions des Etats-Unis contre le «glissement» prévu par le «dialogue» "

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
° http://www.apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/2456-la-raison-cachee-de-la-visite-de-joseph-kabila-en-chine.html




Compatriotiquement !



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  link le 5/9/2015, 9:13 pm

ndonzwau,


J’espère vous avoir bien lu et si c'est le cas ? Alors c'est que vous préconisez un "dialogue" ou peut importe la dénomination que vous voulez bien lui donner ? ok

Mais puis je suggérée que l'organe que vous appelez la CENI n'est ni indépendante et encore moins républicaine !!! Donc si vous ne me contredisez pas alors autant discuter directement avec les tireurs de ficelles ? N'est ce pas être pragmatique ?



Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Cavalier le 5/9/2015, 10:44 pm

rEPONSE: Arrow Les Combattants ont 50% Raison disant Que Le Pays, <<Notre Pays La RDC EST OCCUPEE>>...Je dirais plus que La RDC est prise en Hotage...

Mais elle(La RDC biensur), n'est pas sous l'occupation Rwandaise, mais plutot Occidentale...


Juste pour dire Le dialogue va se passer entre les membres d'un meme clan...UDPS avec Vieux Tshis et PPRD Avec Le Rais vont negotier les strategies comment eterniser cette impasse dans laquelle se trouve notre pays pour que Les Imperialistes continuent a ns matter sans que Le peuple ne puisse reagir...


LE DIALOGUE INTER CONGOLAIS SOUS LE PARRAINAGE DES OCCIDENTAUX NE REUSSIRAIT QU'A MAINTENIR LE STATUQUO

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  ndonzwau le 6/9/2015, 12:44 am

link a écrit:ndonzwau,

J’espère vous avoir bien lu et si c'est le cas ? Alors c'est que vous préconisez un "dialogue" ou peut importe la dénomination que vous voulez bien lui donner ? ok

Mais puis je suggérée que l'organe que vous appelez la CENI n'est ni indépendante et encore moins républicaine !!! Donc si vous ne me contredisez pas alors autant discuter directement avec les tireurs de ficelles ? N'est ce pas être pragmatique  ?  

Cher Mr Link,

Dois-je encore vous répondre  alors que j'avais décidé de ne plus m'étendre sur les arguments contraires à "vous" apporter sur ce sujet car tout a été dit par les uns et les autres, en conséquence qui veut comprendre et raisonner objectivement le peut sans devoir lui répéter encore et encore le même discours ? Pour moi, qui a choisi de "croire" plutôt que se contraindre à la froide analyse des faits, rien de plus ne le détournera de sa "foi" !
Mais pourquoi pas répéter les arguments qui tombent de sens comme je venais de le faire en partie ci-dessus car comme me disait mon père, gamin : "repetio est mater studiorum" !

Le "dialogue" est hélas devenu presque un gros mot par le mauvais génie de notre "raïs" éclairé; il ne le devrait pas ! La preuve : au lendemain des élections frauduleuses de novembre 2011, Fayulu puis Kamerhe puis d'autres, donc parmi ceux-la qui refusent aujourd'hui le dialogue de "JK" ont été les premiers à réclamer un "dialogue national" pour tenter d'apurer la crise de légitimité patente à la tête du pays ! Il y eut aussi une CVD (Coalition pour le Vrai Dialogue), l'aurez-vous oublié ?
A l'époque, ni le "Président de facto" ni le "Président élu" n'avaient daigné saisir leur offre...
Plus tard l'occupation saignante de l'Est par le M23 a poussé le pouvoir à jouer la carte souverainiste de la cohésion nationale face à l'envahisseur, elle se diluera à son tour le M23 écarté pour revenir encore plus tard sous la forme de "Concertations nationales"...
Personne n'osera contester aujourd'hui qu'elles furent un marché de dupes qui servit le pouvoir à élargir sectairement sa base; rien du "dialogue", rien du "national", un "congrès de l'AMP bis"...

Aujourd'hui, croire davantage qu'un nouveau dialogue personnel avec J"K"quelques mois avant le terme de son mandat puisse offrir une réelle voie de sortie à son illégitimité est proprement hors mes capacités de réflexion ! Aucun dialogue avec lui ne pourra servir autre chose que lui assurer une survie; voilà pourquoi s'entiche-t-il de voir attablé une Udps et d'autres opposants comme cautions d'une fin de mandat voulue négociée..
Hélas cet apparent apaisement qui lui sied adviendrait-il qu'on peut douter qu'il profite durablement à un pays dont les germes de division profonde auront ainsi été plantés !

Revenons encore en arrière pour mieux appréhender la pomme de discorde !
Nous devons savoir gré à tous les partis d'opposition d'avoir longtemps maintenu, depuis que ce pouvoir dirige ce pays par défi et notamment depuis la fraude de novembre 2011, leur volonté claire et ferme d'un consensus autour des conditions des prochaines élections ! Avant comme après la publication du calendrier électoral, ils ont tous exigé des négociations républicaines avec la Ceni pour baliser cette échéance !
A la première invitation au dialogue de "JK", ils ont tous à raison répondu, l'Udps comprise, que celui-ci était superfétatoire car leurs revendications et propositions étaient contenues dans leurs feuille de route et mémorandums qu'ils ont transmis à la Ceni avec copie à la Monusco, aux chanceleries étrangères et aux institutions du pays dont ils attendaient des "réponses" !

Puis une brèche est apparue au sein de l'opposition : l'Udps et quelques autres leaders satellites ont fait un virage à 180° acceptant ce dialogue ! Pourquoi ? J'ai perso tendance à croire que plus qu'une maturation de leur réflexion ou la grâce du St Esprit, ils ont plutôt été attrapés par l'hameçon que leur a tendu le pouvoir avec prodigalités immédiates et promesses à venir !
Mon avis est que non seulement le danger qu'ils craignaient hier d'un dialogue direct et personnel avec "JK" ne s'est pas envolé mais aussi en l'acceptant ils légitiment la main mise autocratique du pouvoir sur la Ceni créée pourtant démocratiquement pour être indépendante ! Ils sciaient du même coup les nobles bases de leur combat de 30 ans pour "l'Etat de droit" !
Ainsi je reste perso convaincu que la voie d'un dialogue fagoté par "JK" ne représentera jamais celle devant planter "la démocratie et le progrès social" chers à l'Udps; la seule valide c'est le consensus républicain autour d'une Ceni indépendante...

Et c'est encore possible pourvu que l'union de l'opposition autour d'une position ferme contre toute dictature ou ses arrangements se redresse au lieu de succomber aux manœuvres divisionnistes du régime !
Voilà, cher Mr Link, mon avis : nous pouvons et surtout devons rendre la Ceni vraiment indépendante et républicaine sinon nous ne servirions à rien d'être opposants; le pragmatique n'est pas la démission, la résignation à abandonner ses convictions pour le contraire plus facile à obtenir, un combat démocratique n'a pas alimenter les tireurs de ficelles, il a le devoir de lutter contre !
Parler féticheusement du dialogue n'est pas mon registre, vous l'aurez compris; la voie de la fermeté et sa faisabilité nous sont encore accessibles, disais-je, toute autre sera selon moi une démission regrettable dont le pays pâtira encore longtemps !
Voilà, voilà... pour ne pas répéter mille fois la même rengaine  !


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 6/9/2015, 4:05 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Washington attend le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:04 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum