le départ de Moïse Katumbi redistribue-t-il les cartes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le départ de Moïse Katumbi redistribue-t-il les cartes?

Message  AKABANGA le 1/10/2015, 6:54 pm


En République démocratique du Congo, la rupture est consommée. Mardi 30 septembre 2015, le puissant gouverneur de l’ex-province du Katanga, Moïse Katumbi, a démissionné du parti du président Kabila à 14 mois de la présidentielle. Il accuse le pouvoir à Kinshasa de « dérives inacceptables », et notamment de vouloir modifier la Constitution. Quel est l’impact du départ de cette figure charismatique du parti au pouvoir ?


Il est le premier poids lourd du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) à claquer la porte. La démission de Moïse Katumbi est un coup dur pour le camp du président congolais. Lors des deux dernières présidentielles, en 2006 et en 2011, Moïse Katumbi avait été l’un des principaux soutiens du candidat Joseph Kabila dans l’immense province du Katanga. Les deux hommes ont été très proches. En 2003, c’est Joseph Kabila qui avait fait en sorte que Moïse Katumbi puisse rentrer de son exil sud-africain.

Aujourd’hui, le divorce est consommé : le président perd un allié plutôt populaire dans cette immense région minière, dont ils sont tous deux originaires. Il perd aussi l’un de ses leviers en termes de mobilisation et de financement. Car l’ex-gouverneur est également le président du Tout Puissant Mazembe, l’un des clubs de football favoris des Congolais, ainsi qu'un homme d’affaires extrêmement riche. Et puis, avec cette démission, la recomposition du champ politique en RDC prend une nouvelle tournure.

En effet, le petit groupe de sept partis, qui a divorcé de la coalition au pouvoir il y a 15 jours, se retrouve avec un potentiel parrain plutôt puissant. D’autant plus que trois autres figures politiques de ce groupe sont originaires du Katanga. Ce qui leur donne une assise plutôt solide dans cette région minière. Résultat : même si le PPRD parle d’un « non-évènement » « prévisible » et « attendu », ses conséquences risquent de faire bouger les lignes sur la scène politique congolaise.

Hasard du calendrier ? Mercredi matin, la plénière qui devait se tenir à l'Assemblée nationale a d'ailleurs été annulée sans qu'une nouvelle date n'ait été annoncée.


Pour le porte-parole du gouvernement de RDC, Lambert Mende, qui est par ailleurs membre du bureau politique de la majorité présidentielle, Moïse Katumbi serait à la solde des Occidentaux. Face aux accusations de Moïse Katumbi, qui évoque notamment des « dérives inacceptables », en termes de réduction des libertés publiques, il rétorque : « Ce sont des affabulations pour complaire à ceux qui l’utilisent dans cette campagne contre la RDC. » Et d’ajouter que l'ex-gouverneur n'a pas de leçon de bonne gouvernance à donner au gouvernement.

→ À la Une de la revue de presse africaine : Katumbi claque la porte

Revenir en haut Aller en bas

Re: le départ de Moïse Katumbi redistribue-t-il les cartes?

Message  Troll le 1/10/2015, 7:18 pm

Smile LE RETOUR DE FRANCIS KALOMBO

http://congosynthese.com/video_reader.aspx?Id=10677

Ba defa mbongo ya Katumbi


Surprised Surprised Shocked Francis Kalombo affirme tout HAUT que lui et Kamerhe SG du PPRD sont allés emprunter l´argent á Katumbi en 2006..Bien longtemps avant qu´il ne devient gouverneur Embarassed
What a Face What a Face

Ainsi, faire élire Katumbi était une forme...de "remboursement" de son argent qui avait financé le PPRD Like a Star @ heaven Laughing

KOTA NIONGO O YEBANA:heat:

Revenir en haut Aller en bas

Re: le départ de Moïse Katumbi redistribue-t-il les cartes?

Message  KOTA le 8/2/2016, 9:13 pm

L ARTICLE SEMBLE ETRE UNE COPIE D UN ARTICLE PUBLIE EN 2007. NOUS ATTENDONS DES DEMENTIS Question Exclamation Question Exclamation Question


SOURCE: CONGOFORUM.BE QUI LA PUBLIE A LA DATE DU 08/02/2016

UNE MISE AU POINT NECESSAIRE



La Zambie a demandé à la République démocratique du Congo (RDC) d’extrader Moise Katumbi en tant que sujet zambien / AFP
 le 8 février 2016

08 02 16 AFP (Lusaka) – La Zambie demande à la République Démocratique du Congo d’extrader un gouverneur accusé de corruption

La Zambie a demandé à la République démocratique du Congo (RDC) d’extrader le gouverneur de la province congolaise du Katanga (sud-est) accusé de corruption et détournement de fonds publics, a-t-on appris mercredi de source officielle.
Max Nkole, chef de l’unité spéciale de lutte contre la corruption, a déclaré que le ministère zambien des Affaires étrangères avait transmis la requête à Kinshasa afin que Moses Katumbi, qui a la double nationalité zambienne et congolaise, soit extradé le plus rapidement possible.
« Les suspects dont l’extradition est requise sont le gouverneur du Katanga en RDC, Katumbi, et (l’ancien patron des services de renseignement zambiens) Xavier Chungu », a-t-il précisé dans un communiqué.
Katumbi est accusé d’avoir détourné des fonds publics lors de contrats négociés avec son proche allié, l’ancien président zambien Frederick Chiluba (1991-2001), lui-même inculpé pour plusieurs affaires de corruption et de détournement de fonds publics.
Les affaires et les biens de Katumbi en Zambie, qui comprennent une pêcherie et des minoteries, ont été confisqués au profit de l’Etat après sa fuite en RDC, il y a environ trois ans.
Max Nkole a ajouté que Lusaka cherchait à arrêter Chungu, qui a fui le pays et est soupçonné de s’être réfugié dans la RDC voisine.
Chiluba, Chungu et Katumbi sont aussi accusés d’une fraude au détriment de l’Etat zambien d’un montant d’environ 25 millions de dollars lors d’un accord d’armement approuvé par l’ancien chef d’Etat.
 
AFP
http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=203746&Actualiteit=selected


Dernière édition par KOTA le 8/2/2016, 10:42 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: le départ de Moïse Katumbi redistribue-t-il les cartes?

Message  Jim KK le 8/2/2016, 10:03 pm

Sad Sad Suspect Suspect silent silent

Ba journalistes ya mboka na biso!!!! affraid affraid affraid affraid

07 mars 2007 AFP Cool Cool Cool

http://udpsliege.afrikblog.com/archives/2007/03/07/4238883.html

Zambien Moise KATUMBI recherché par la justice zambienne

La Zambie demande à la RDC d'extrader un gouverneur accusé de corruption

LUSAKA, 7 mars 2007 (AFP) - La Zambie a demandé à la République démocratique du Congo (RDC) d'extrader le gouverneur de la province congolaise du Katanga (sud-est) accusé de corruption et détournement de fonds publics, a-t-on appris mercredi de source officielle.

Max Nkole, chef de l'unité spéciale de lutte contre la corruption, a déclaré que le ministère zambien des Affaires étrangères avait transmis la requête à Kinshasa afin que Moses Katumbi, qui a la double nationalité zambienne et congolaise, soit extradé le plus rapidement possible.

"Les suspects dont l'extradition est requise sont le gouverneur du Katanga en RDC, Katumbi, et (l'ancien patron des services de renseignement zambiens) Xavier Chungu", a-t-il précisé dans un communiqué.

Katumbi est accusé d'avoir détourné des fonds publics lors de contrats négociés avec son proche allié, l'ancien président zambien Frederick Chiluba (1991-2001), lui-même inculpé pour plusieurs affaires de corruption et de détournement de fonds publics.

Les affaires et les biens de Katumbi en Zambie, qui comprennent une pêcherie et des minoteries, ont été confisqués au profit de l'Etat après sa fuite en RDC il y a environ trois ans.

Max Nkole a ajouté que Lusaka cherchait à arrêter Chungu, qui a fui le pays et est soupçonné de s'être réfugié dans la RDC voisine.

Chiluba, Chungu et Katumbi sont aussi accusés d'une fraude au détriment de l'Etat zambien d'un montant d'environ 25 millions de dollars lors d'un accord d'armement approuvé par l'ancien chef d'Etat.

N.B:La congolité doit se poursuivre pour connaitre tous les étrangers qui dirigent le Congo Kinshasa,Moise KATUMBI CHAPWE elu gouverneur au KATANGA est de nationalité zambienne et doit comparaitre devant la justice de son pays, c'est à l'AMP de prendre de dsipostions necessaires pour eviter que la Zambie voisine vienne nous envahir avec ses militaires pour recuperer l'argent que le zambien KATUMBI avait amassé par les moyens illegaux.

_________________

Congo mawa!!!


Revenir en haut Aller en bas

Re: le départ de Moïse Katumbi redistribue-t-il les cartes?

Message  KOTA le 8/2/2016, 11:00 pm

SOURCE:
http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=203746&Actualiteit=selected
 


L’info semble remonter à 2007 mais pour des raisons non précisées, le site Belge http://www.congoforum.be l’a posté avec la date d’aujourd’hui: s’agit-il d’un rebondissement de la même affaire ou bien une simple info « réchauffée » pour des raisons imprécisées de la part du site Belge? Dans tout les cas un démenti s’impose du staff de Katumbi.

Revenir en haut Aller en bas

Re: le départ de Moïse Katumbi redistribue-t-il les cartes?

Message  djino le 9/2/2016, 5:20 pm

ALERTE INFO...ALERTE INFO: LA ZAMBIE DEMANDE À LA RDC L'EXTRADITION DE KATUMBI POUR CORRUPTION ET DÉTOURNEMENT DE FONDS!

La Zambie a demandé à la République démocratique du Congo (RDC) d’extrader le gouverneur de la province congolaise du Katanga (sud-est) accusé de corruption et détournement de fonds publics, a-t-on appris mercredi de source officielle.

Max Nkole, chef de l’unité spéciale de lutte contre la corruption, a déclaré que le ministère zambien des Affaires étrangères avait transmis la requête à Kinshasa afin que MOÏSE KATUMBI , QUI A LA DOUBLE NATIONALITÉ ZAMBIENNE ET CONGOLAISE, soit extradé le plus rapidement possible.

« Les suspects dont l’extradition est requise sont le gouverneur du Katanga en RDC, Katumbi, et (l’ancien patron des services de renseignement zambiens) Xavier Chungu », a-t-il précisé dans un communiqué.

Katumbi est accusé d’avoir détourné des fonds publics lors de contrats négociés avec son proche allié, l’ancien président zambien Frederick Chiluba (1991-2001), lui-même inculpé pour plusieurs affaires de corruption et de détournement de fonds publics.

Les affaires et les biens de Katumbi en Zambie, qui comprennent une pêcherie et des minoteries, ont été confisqués au profit de l’Etat après sa fuite en RDC, il y a environ trois ans.

Max Nkole a ajouté que Lusaka cherchait à arrêter Chungu, qui a fuit le pays et est soupçonné de s’être réfugié dans la RDC voisine.

Source: AFP (Lusaka)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le départ de Moïse Katumbi redistribue-t-il les cartes?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:53 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum