Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  ndonzwau le 30/1/2016, 4:38 pm

Cavalier a écrit:
ndonzwau a écrit:

Si je vous comprends bien, Mister Cava, comme nous ne sommes pas plus capables que d'autres de faire décoller nos avions avec les moteurs des voitures, nous  serons encore longtemps obligés de faire des deals càd selon vous des dettes, des prêts indéfinis à long terme...
Mais alors la question c'est peut-être pas tant combien en ferons-nous encore mais pour quels besoins précis allons-nous contracter ces dettes et subsidiairement auprès de qui ?
Si nous étions encore plus lucides, nous ajouterions : quels types de négociations devrions-nous engager pour prétendre en sortir un jour en n'ayant plus besoin des créanciers afin de voler de nos propres ailes ?

Que nous répond exactement là-dessus le Professeur Obenga ?
Comment allons-nous faire par exemple pour produire par nous-mêmes toutes les richesses qui nous permettent une vie digne, si pas isolée du reste du monde mais indépendante de lui ?
Quelle conscientisation qui nous conduira à notre auto-suffisance que nous n'avons pas encore essayée nous propose-t-il exactement  ?


Compatriotiquement !

M'ssieur ndonzwau,

La metaphore que j'avais utilisee, c'est-a-dire, "ON NE PEUT FAIRE DECOLLER UN AVION AVEC LE MOTEUR D'UNE VOITURE"...C'etait juste pour dire que L'Habit ne fait pas le moine...Ns portons des titres, Ministres de L'ECONOMIE(mais qui est en fait un Ministre de cambriolage, un vrai cambriolleur), Republique Democratique, mais qui est interieurement une dictature...
LA RDC n'est pas un ETAT souverain, mais une propriete privee des Belges...Croyez-vous que vs l'aviez deja rachetee de la main des Belges Question

Qui vs dit que voler de ses propres ailes rhyme avec absence de collaboration avec les autres Question

Ne comprenez-vs pas que c'est La QUALITE DE NOS RELATIONS, NOS RAPPORTS AVEC NOS CLIENTS QUI DETERMINENT LA QUALITE DU RESULTAT DE CETTE CIO-OPREATION Question
Et quel genre de relations
CETTE RDC de Libre Examen croit avoir avec ses anciens boureaux Imperiaux Question Dites-le nous Question
Et puis vs etes tellement enfermez dans votre croyance comme quoi C'est L'AFRIQUE qui a besoin de L'OCCIDENT...Non, c'est plutot le contraire, ce sont eux qui ont besoin de Nous...Bien qu'ils vs ont persuade du contraire, mais C'EST BIEN FAUX...SINON QUE FONT TOUTES CES INSTITUTIONS OCCIDENTALES EN AFRIQUE Question  QUE FONT TOUS CES ORGANISATIONS OCCIDENTALES NE AFRIQUE Question

Sachez le que meme si vs etes un homme d'affaire super riche avec des industries offrant des services, mais a qui allez vs vendre ces srvices ou produits si vs n'avaeint pas de clients, des gens qui vont vs rendre riches Question
Voyez-vous que votre pauvrete d'esprit vs empeche de voir en dehors de la boxe dans laquelle vs vs etes enferme...
Oui La Conscientisation est une des armes efficaces que ns devrions utiliser avec FORCE & ENERGIE...Car La Guerre contre Le Complexe d'inferiorite est vigoureuse...Car Le lavage du cerveau a pris du temps, il a commence depuis des lustres...Et ca vs le savez...

Pendant que vs vs cognez contre le glass comme une mouche cherchant a sortir d'une chambre, oubliant qu'il y aurait d'autres issues...
Accepetez au moins que la demarche vs aviez toujours soutenue, celle de signer des pactes a deux balles avec L'OCCIDENT pour perdurer votre esclavagisme mental est a la base de l'echec que connait vos gouvernements depuis la colonisation...Admettez-le...
Arretez de pointer du doigt Les Pan-Africanistes qui n'ont pas encore eu l'opportunite de diriger ces pays Africains selon leurs ideaux...Car c'est votre demarche qui a echoue...
Croyez-vous que les Occidentaux sont des Hommes de coeur qui vont vs faire des deals appuyant votre developpement, ha...Continuez a rever comme toujours...

Pendant que vs vs supplier vos maitres, pour qu'ils ameliorent vos conditons d'esclavage toukours en prison mentale, Ns autres ns ns dirigeaons d'autres pistes ne sommes plus dans cette direction... IL Y A UNE AFRIQUE QUI SE CREE, UNE AFRIQUE MENTALE...QUI EST ENTRAIN DE SE DEVELOPPER...

Dois-je encore vous répondre sinon d'abord en vous suppliant d'y aller molo, mon cher frère Cavalier ?
Parlons peu, parlons bien; peut-être pas la peine de nous lancer gratuitement des qualificatifs trop sévères : je présume que quels que soient nos diagnostics et nos choix stratégiques nous sommes tous d'abord des compatriotes soucieux du sort de notre Congo, de notre Afrique; perso bien mal m'en prendrait de revendiquer un quelconque monopole du patriotisme ; sachez-le...


C'est clair à vous lire que je ne suis pas anti-impérialiste ou anti-américain comme vous et comme vous auriez sans doute souhaité que nous soyons tous mais je n'en suis pas pour autant un pro-américain comme vous me l'envoyez à la figure... Que nenni; simplement d'abord parce que ce n'est pas ma grille de lecture...
Que l'Occident ait plus besoin de l'Afrique que cette dernière a besoin de lui comme vous insistez, là n'est pas le problème pour moi... En aucun moment je n'ai pensé dans ma tête qu'américains et européens étaient là pour nous prodiguer de la charité, ils sont d'abord là pour leurs intérêts... Si aujourd'hui ils les défendent mieux que nous protégeons les nôtres; à la limite je les envierais et "espionne" pour comprendre comme ils y sont arrivés et y arrivent mieux que nous mais je ne perdrais surtout pas mon temps à les en blâmer !
Voilà où nos stratégies divergent !

Ce qui nous sépare aussi c'est que vous vous illusionnez que les dirigeants actuels sont des martiens, des extra-terrestres non africains alors qu'ils sont bel bien des frères et enfants de ce continent à conscientiser comme vous l'envisagez ! Ceux qui souffrent aujourd'hui de leurs méfaits sont des Congolais que vous voulez idéologiquement priver de votre paradis de demain; pas des blancs ! Ayez au moins dès maintenant quelque compassion envers eux au lieu de rêvasser à votre grand soir...
Qu'attendent les panafricanistes ou autres nationalistes auto-proclamés pour pendre le pouvoir; que les blancs le leur servent encore sur un plateau ?

Vous comprenez alors que je me moque quelque part de vos reproches indiscriminés et idéologiques d'autant que dans le fonds si votre anti-américanisme forcené nous apporte le salut, je n'en serais pas moins ravi pour l'Afrique ! Mais hélas permettez-moi de vous avouer que j'y ai souvent vu des postures plutôt que des stratégies réalistes : l'histoire récente de notre continent montre que ce ne sont pas ceux qui ont crié haut et fort leur refus et même leur haine de l'impérialisme qui ont toujours apporté le plus de bien à nos populations ! Au contraire, les nôtres qui ont cru faire du bien au Tiers-Monde en portant ostensiblement la bannière de l'anti-impérialisme ont souvent fini par s'abîmer dans des pogroms contre leurs propres frères et sœurs sous des prétextes des messies indispensables; faisons bien attention !

Oui c'est bien cela : je me trompe peut-être mais pour moi nous regarder nous-mêmes sans concession plus que vouer notre haine à l'Amérique, être plus sévères envers nos dirigeants plutôt qu'à l'encontre de ceux de l'Occident nous sauvera davantage, nous dévoilera plus de pistes intelligentes et efficaces pour notre avenir !
"Le Congo, propriété des belges, RDC dictature, ministres cambrioleurs, défaillante qualité des pactes avec l'étranger", mais que fait donc le Congolais ?
Attention donc; je crains que vos propos soient selon moi plus un brouillon truffé de contradictions plutôt qu'une conviction expertisée !

Par là, je ne me résigne pas à un quelconque esclavage, je ne me satisferais jamais d'une vile servilité envers les puissants occidentaux (ou même asiatiques); davantage je ne nierais la réalité non pas tant du complot occidental de domination mais d'un plan réfléchi de maintenir leur hégémonie mais je trouve seulement réaliste qu'en l'état des rapports de force de la planète, nous jouions plus juste à faire de l'Occident un allié utile plutôt qu'un ennemi acharné...  
C'est complexe et difficile : anti-impérialistes oui mais réalistes, pragmatiques plutôt qu'idéologiques !
Ainsi si notre vœu à nous tous c'est de devenir des interlocuteurs debout des "blancs", n'y arriverons-nous pas plus sûrement d'abord en demandant davantage des comptes à nous-mêmes, tous tant que nous sommes chacun à notre place, à nos dirigeants d'aujourd'hui et de demain plutôt qu'en nous épuisant à la diabolisation et à la condamnation de l'Occident ?  
Voilà le postulat de ma "pauvreté intellectuelle", cher Compatriote Cavalier!



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Cavalier le 30/1/2016, 9:48 pm

El-Shaman a écrit:

Cavalier, tu va gaspiller ton temps pour rien en essayant de lui donner une réponse à ce qu'il demande. Il ne va jamais comprendre pour la simple raison que : UNE PERSONNE QUI NE CROIT PAS AU MOT LIBERTÉ, UNE PERSONNE QUI NIE QUE LA LIBERTÉ EXISTE NE POURRA JAMAIS COMPRENDRE QUE LES GENS FASSENT UNE DÉMARCHE QUI CONSISTE À SE LIBÉRER D'UN ÉTAT ET A ATTEINDRE LA LIBERTÉ.
Voici que ce Troll avait écrit :
El-Shaman, Absolument Vrai ce que tu declares la...

 
" ¤ LIBERATION ?

   Une fois de plus..rien que sur le plan ésoterique..AUCUN être Humain.. n´est "libre".. L´être Humain (et toutes les formes de vie qu´on trouve sur cette planète) est connecté aux radiations et vibrations en provenance de l´Univers.. même son organisme physique depend de l´air, de l´eau, de la chaleur ect pour maintenir son fonctionement*

   S´il faut elargir la comprehension de ceci..AUCUN pays sur cette planète est independant..AUCUN.. Les USA seront incapables de survivre économiquement sans la Chine*' la Russie serait incapable de survivre sans l´argent en provenance des exportations du gaz, du petrole ou des minerais... vous pouvez continuer ..


   ¤ SE PASSER DES USA ?

   Nous attendons les propositions ou les idées..avant de donner une approche contraire basée sur les experiences des autres pays*"
Tu sais, a lire un peu ce que Sir Troll avait declare CI-DESSUS, on ne peut de s'empecher de constater qu'il confond Independance, Autonomie avec solitude, Isolement...

Oubliant que pour qu'il y ait des relations de Qualite entre deux personnes differentes, entre deux Nations Differentes, il faut que chacune des personnes, chaqune des nations soient d'abord independante, autonome vis-a-vis de l'autre...

Prenons un exemple, Je m'en vais au marche, supermarche, je voudrais m'enquerir d'une denree alimentaire disons un paquet des fruits comestibles...Si je suis independant dans mes choix et que je constatais que Les produits qui m'etaient offerts n'etaient pas de bonne qualite, soit je vais le faire savoir au vendeur ou je dois aller ailleurs...Si le vendeur en question reconnaissait mon droit en tant que client autonome et libre de faire un choix, il va peut etre s'en excuser et m'offrir un produit beaucoup plus meilleur ou alors me faire un rabais, ristourne, une reduction pour me convaicre a l'acheter sous cet etat la...Ici dans Le Monde Anglicain cela s'appelle CUSTOMER SERVICE, C-A-D SERVICE DE LA CLIENTELE...

C'est ca Liberte de faire un choix...Personne ne t'impose ton choix en tant que client, acquereur, acheteur...


Voici ce que je lui avais répondu :

-Quant à la compréhension du mot LIBERTÉ sur le plan ésotérique tu es à côté de la plaque.Essai seulement de réfléchir sur la devise maçonnique de la France qui est : LIBERTÉ + Égalité +Fraternité.Que signifie cette LIBERTÉ d'après toi ? Pourquoi citer et enseigner une chose qui n'existe pas.
Réfléchi aussi sur cette parole de Isa :"Connaissez la Vérité et la Vérité vous rendra LIBRE"
Qu'est-ce-que cette liberté dont parle le fils de Marie ? Non, un Homme peut devenir LIBRE,une nation peut devenir LIBRE, la suède ou tu habite est un pays LIBRE et lorsque nous parlons de la liberté,nous ne parlons que dans ce sens là.C'est inutile que tu ramène la notion de l'interconnexion avec les éléments de la nature,parce qu'il n'a rien à voir avec le contexte ou nous avons évoquer le mot liberté.
Bonne reponse...N'est-ce pas qu'on dit la Liberte des Uns commence la ou arrete celle des autres et vice & versa Question

C-a-d, chaque chose ici bas ou en haut a une certaine limite quelconque...Ne se rend-t-il pas compte que meme sa participation SUR CE FORUM emane de sa propre liberte, son propre choix...TOUT COMME LA PARTICIPATION DE TOUT UN CHACUN DES NOUS SUR CE FORUM PROVIENT de Notre propre envie, ns avons ce libre choix...Mais il existe des lois auxquelles chaucun des nous est assujeti...Ns participons mais au respect des ces Lois pour assumer l'ordre et la bonne marche dudit FORUM...Mais La Liberte est LA.


Comme tu peux voir dans ma réponse : je lui ai démontrer que la LIBERTÉ existe en faisant même usage d'une devise maçonnique,puisque la personne voulait que l'on parle d'ésotérisme.Mais il n'avait rien répondu parce qu'il est tout simplement dans l'incapacité de comprendre que la liberté puisse exister.
Maintenant quelqu'un qui est dans cette état mental ne pourra jamais comprendre notre démarche, ou la démarche de Mr Mbeko par exemple. Donc il faut d'abord enseigner à mbuta Troll la notion de la LIBERTÉ. Et pour qu'il puisse intégré cette notion,cela va prendre 6 mois. Mais comme la personne est un FANATIQUE DE USA. Je peux lui enseigner cette notion dans 4 mois et il va le comprendre,surtout LORSQUE JE VEUX LUI MONTRER LA STATUE DE LA LIBERTÉ EN LUI EXPLIQUANT SES SYMBOLISMES. Comme il ne jure que par les États-Unis,il comprendra que ses maîtres ont une statue qui parle de la LIBERTÉ...D'ÊTRE LIBRE. Donc lorsque Mr Troll dit : Qu'il attends nos propositions, que nous sommes en train de nous lamenter etc... Moi je lui répond : ATTENDS D'ABORD DANS 4 MOIS LORSQUE TU VA INTÉGRER LA NOTION DE LA LIBERTÉ. NOUS ALLONS TE FAIRE VOIR NOS PROPOSITIONS,Ça ne sert à rien que l'on saute des étapes. Cool  Cool  Cool
NON, il n'est pas fanatique des USA...Il a juste honte des siens...Et dans so nn fort interieur il est convaincu que LES USA, c-a-d Les Blancs, detient(nent) la cle de LA SUPERPUISSANCE SUR TERRE...Et que Les Noirs doivent se taire et adorer leurs maitres blancs qui leur ont prete vie...Ca l'air simple, mais crois-moi,Cher El-Shamanpas sur parole, mais sur les faits que C'est le resultat de son Etat Mental, dans son subconscient...Il ne croit pas a la capacite des Noirs, n'imagine meme pas comment Les Noirs pouvaient s'en sortir sans Les Blancs ou Les Americains...

Ne te trompes pas a propos de
Sir Troll, Il a juste peur de L'Histoire, parce que La verite ou Les Verites Historiques verifiables detruisent ses illusions de Grandeur qu'il aurait sur Les Blancs...C-a-d que les pays Occidenataux qu'il defend ici ns connaissons aussi leurs origines...Et Ca CASSE TOUT, LES MYTHES SONT BRISES...VOILA UN PEU LA SITUATION Idea

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Cavalier le 30/1/2016, 10:43 pm

ndonzwau a écrit:

Dois-je encore vous répondre sinon d'abord en vous suppliant d'y aller molo, mon cher frère Cavalier ?
Parlons peu, parlons bien; peut-être pas la peine de nous lancer gratuitement des qualificatifs trop sévères : je présume que quels que soient nos diagnostics et nos choix stratégiques nous sommes tous d'abord des compatriotes soucieux du sort de notre Congo, de notre Afrique; perso bien mal m'en prendrait de revendiquer un quelconque monopole du patriotisme ; sachez-le...
L'ILLUSION ici et La Grosse des Illusions c'est de croire que Ces dirigeants Africains ont la liberte de diriger L'Afrique comme ils l'entendent...NON C'EST FAUX...Car vs le savez que La Relation AFRIQUE & SES ANCIENS COLONS, C'est un realtion de Force, Relation d'Autorite et de Soumission...C'EST UN HOLD-UP POLITIQUE...VOLE A MAINS ARMEES...Ou les voleurs viennent par force et sous l'autorite des Armes imposent, dictent au proprietaire de la place derobee de faire excatement ce qu'ils lui demandent...

On a pas besoin d'un phd en Psychologie pour comprendre cette situation...

Sinon pourquoi Un Americain doit venir en
RDC ET donner des ambargos politiques a un president, O respect de la constitution, De quel droit Question  Pourquoi les elections presidentielles doivent etre financees par des AMERICAINS Question  Le font-ils par Patriotisme, parce qu'ils tiennent a bon coeur La qualite de vie des Congolaises et Congolais Question



Vous comprenez alors que je me moque quelque part de vos reproches indiscriminés et idéologiques d'autant que dans le fonds si votre anti-américanisme forcené nous apporte le salut, je n'en serais pas moins ravi pour l'Afrique ! Mais hélas permettez-moi de vous avouer que j'y ai souvent vu des postures plutôt que des stratégies réalistes : l'histoire récente de notre continent montre que ce ne sont pas ceux qui ont crié haut et fort leur refus et même leur haine de l'impérialisme qui ont toujours apporté le plus de bien à nos populations ! Au contraire, les nôtres qui ont cru faire du bien au Tiers-Monde en portant ostensiblement la bannière de l'anti-impérialisme ont souvent fini par s'abîmer dans des pogroms contre leurs propres frères et sœurs sous des prétextes des messies indispensables; faisons bien attention !
Aussi malin que vs croyez l'etre, vs vs moquez de vs-meme Laughing

Ecoutez, Here Newsflash, VERY IMPORTANT..." Aucun Pays de L'Europe n'est PRO-AFRICAIN AVANT D'ETRE D'ABORD PRO-OCCIDENT...D'AILLEURS L'EUROPE N'A MEME PAS CETTE M PENSEE LA D'ETRE PRO-AFRICAIN, CA N'EXISTE PAS DANS LEUR PSYCHOLOGIE...CAR C'EST ABSURDE...CE N'EST PAS UNE IDEOLOGIE, MAIS UN FAIT REEL...LES USA NE SONT PAS PRO-AFRICAINS ET NE PEUVENT EN AUCUN CAS L'ETRE......"

Maintenant qui se moque de qui... Question  Belle tentative, mais vs etes completement a cote...

Notez que QUE CA SOIT LES USA, L'EUROPE CE SONT TOUS DES UNIONS DE FORCE...Savez-vs par exemple a l'heure actuelle, sans L'union Europeenne des pays tels que Le Portugal, La Grece et un grand nombre des pays de L'Europe de L'Est se retrouveraient dans la categorie des pays economiquement pauvres Question

LE PANAFRICANISME pronne L'UNITE, LA VRAIE UNITE DES ETATS AFRICAINS...CAR C'EST DANS L'UNITE QUE VIENT LA FORCE,,,Pour le moment aucun pays Africun pese, aucun...Ne me citez pas L'AFRIQUE DU SUD...C'est un etat Occidental car l'administration est assummee generalement par des ressortissants d'origine Occidentale...

Les pays d'Aafrique signent des deals isoles, PENDANT QUE L'EUROPE qui regorgent des pays developpes, aggissent souvent sous LE SIGLE DE L'UNION EUROPEENNE...ILS AGISSENT EN TANT QU'EUROPEENS...ILS SONT PRO-EUROPEENS...Pas vous...

LES PAYS D'ASIE N'EN PARLONS PAS, ILS ONT FORME DES CONCLAVES ASIATIQUES...LES PAYS D'AMERIQUE LATINE MEMEMENT ET ILS ONT L'AIR DE BIEN S'EN SORTIT...ET L'AFRIQUE...Subdivisee,,, et continue a etre divisee, balakanisee sans un reel avancement...C'EST CLAIRE ET NET QUE LA FORMULE ITULISEE JUSQUE LA NE FONCTIONNE PAS ET NE FONCTIONNERA PAS...JUSQU'A CE LES AFRICAINS, LES ETATS EFRICAINS SE DIENT Y EN MARRE, ON EN A ASSEZ...ET BINGO Exclamation

Voyez-vous...A MALIN MALIN ET DEMI...Les Europeens ne respectent pas des Africains qui sont Pro-OCCIDENT...Car ils savent tres bien qu'aucun Africain ne peut aimer L'Europe plus que les Europeens eux-memes..,AUCUN...Ils ne sont pas aussi foux pour etre emballes par ces fourberies...

QUOIQUE VS FASSIEZ VS NE CONVAINCREZ AUCUN EUROPEEN QUE VS AIMEZ L'EUROPE PLUS QU'EUX-MEME...ILS SAVENT QUE VS FAITES PREUVE SOIT DE COMPLEXE ENOMRE D'INFERIORITE OU VS ETES SIMPLEMENT UN HYPOCRITE...EN COURT ILS NE VOUS RESPECTENT PAS ET NE VS RESPECTERONT PAS...QUELQUE SOIT VOTRE BONNE VOLONTE.

VOILA...

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Libre Examen le 31/1/2016, 3:17 am

Nous aimerions rappeler que nous nous efforçons de démontrer à travers nos interventions que nos dirigeant ne sont pas totalement sous les ordres des puissances occidentales, obéissent et exécutent ces ordres. Nous soutenons que de ces relations nos dirigeants privilégient avant tout leurs propres intérêts au détriment de la nation. Nous avons essayé de les démontrer à travers les événements qui ont conduit à l’assassinat de Lumumba, à travers l’incapacité de nos dirigeants à mettre en place une politique agricole à même de produire selon les potentialités de notre sol et à travers la décapitalisation du capital que les Belges nous ont laissé au point qu’aujourd’hui il faut presque tout rebâtir. Nous avons emprunté cette démarche car nous pensons que c’est en nous connaissant que nous pouvons agir sur nous et apporter les changements nécessaires en nous pour pouvoir assumer nos responsabilités pour notre bien-être à tous.

Toujours dans cette quête, essayons à présent de nous immiscer dans le débat sur la liberté et de voir par des exemples ce qu’il est dans notre pays. Nous n’allons pas bien sûr aborder la liberté sous l’angle ésotérique car nous ne’ en savons rien. Mais nous allons l’aborder comme un citoyen ordinaire qui avait au Congo et qui en parle suivant son expérience. Nous aurions voulu plutôt quant à nous parler de l’exercice de la justice dans notre pays plutôt que de liberté. Toutefois, nous croyons que ce sont des thèmes inter-reliés, c’est-à-dire qu’en parlant de l’un, on peut être amené à parler de l’autre. Et comme on l’a vu dans les échanges précédents, cela peut également conduire à parler de l’indépendance, de la souveraineté ou de l’autonomie comme on peut le constater dans la vidéo suivante d’une courte entrevue de Lumumba, entrevue dont on dit qu’elle était sa dernière. Quand il a donné cette entrevue, il était en résidence surveillée. Écoutons Lumumba pendant les cinq premières minutes.









Dans l’entrevue ci-haut, Lumumba parle, entre autres, de son esprit d’indépendance, de l’injustice qui est la cause des révolutions, de la recherche de liberté. Il souligne la contradiction qu’il constatait entre l’enseignement qu’il recevait des Blancs et les traitements que ces mêmes Blancs faisaient subir aux Noirs. Nous ne pensons pas que Lumumba remet en question les enseignements de ses maîtres Blancs, mais qu’il remet plutôt en question les traitements que ses maîtres blancs infligent aux Noirs, lesquels traitements entrent en contradiction avec les enseignements qu’il reçoit de ses maîtres. Il trouve que les traitements que les Noirs subissent sont injustes et qu’il a découvert que les révolutions naissent à cause des situations d’injustice. En guise d’exemple, il a cité la révolution française.

Que Lumumba ait fait allusion à la révolution française est très instructif.  En effet, la révolution française oppose des Blancs contre de Blancs. La population s’est soulevée pour mettre fin à cette situation d’injustice. L’injustice n’est pas question du traitement qu’une race peut faire subir à l’autre. Ca peut avoir lieu entre classes sociales différentes mais composées des gens de même race. Le combat de Lumumba était donc de mettre fin à, la situation d’injustice que les Congolais subissaient dans leur propre pays. Toutefois, ce qui différencie le combat de Lumumba à la révolution française est que son combat devrait aboutir à l’indépendance du Congo et à mettre fin à l’injustice. C’est-à-dire que les Congolais devenus indépendants, les dirigeants congolais qui auront la charge de diriger le Congo devraientt traiter les Congolais comme les dirigeants français traitent les Français depuis la révolution française.

La question qui nous préoccupe à présent est de voir si après avoir pris le pouvoir suite à l’octroi de l’indépendance, les dirigeants congolais ont mis fin aux traitements injustes qui avaient lieu pendant la colonisation belge. A cette question, nous répondons non. Les dirigeants Congolais depuis la proclamation de l’indépendance jusqu’à aujourd’hui n’ont pas mis fin aux traitements injustes des Congolais. La première victime de ce traitement injuste par d’autres, est, ironie du sort, Lumumba lui-même. Nous avons tous vus les images de Lumumba et ses compagnons se faisant tabasser comme des animaux sous les regards des dirigeants Congolais. L’un d’eux n’était autre que Joseph-Désiré Mobutu, que Lumumba avait fait rentrer de la Belgique pour le nommer comme son secrétaire et l’élever aussi au rang de colonel, mettant ainsi l’armée sous les ordres  de Joseph-Désiré Mobutu. C’est cet acte qui conduit Lumumba à sa mort. C’est Joseph-Désiré Mobutu qui d’un signe avait donné l’ordre à ses soldats de tabasser Lumumba sous ses yeux.

Ainsi, donc depuis l’indépendance jusqu’à aujourd’hui, les Congolais sont soumis à l’arbitraire du pouvoir. Les dirigeants détiennent la vie la vie ou la mort des Congolais. Ils tuent, commettent des crimes, violent, etc. impunément sans qu’ils ne répondent de leurs actes et les victimes n’ont aucun moyen de recours. Nous connaissons tous les actes attribués à Kongolo Mobutu ou à Joe Kabila. Nous connaissons tous les emprisonnements arbitraires des journalistes, des politiciens et des activistes défenseurs de droit de la personne. Nous savons que cet usage arbitraire du pouvoir a conduit à l’assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana. Aujourd’hui, la famille de Floribert Chebeya vit au Canada et la famille de Fidèle Banana en France, deux pays des Blancs qui ont accepté de les accueillir. Nous savons tous que les fils des dignitaires du régime Kabila qui causé la mort dans un accident sur le boulevard du 30 juin 2012 ont quitté le pays sans répondre de leurs actes. Nous savons aussi que le régime Kabila enterre nuitamment des Congolais. Tous ces actes traduisent un mépris et manque de respect de la vie humaine.

Cet exercice arbitraire du pouvoir qui fait force de lois conduit évidement à la privation des libertés. Nous allons définir la liberté comme ce profond désir qu’il y a dans chaque être humain de vouloir faire tout ce qu’il veut sans aucune contrainte. Ce serait alors une liberté absolue. Chacun fait ce qu’il veut sans qui que ce soit n’ait mot à dire. Nous savons qu’une telle liberté n’existe pas. La liberté ne peut donc qu’être relative, elle est sujette aux contraintes sociales et aux lois. Dans un état de droit où nous présumons que les lois sont justes, être libre signifie agir à l’intérieur des limites de contraintes sociales et des lois en vigueur sans en subir des conséquences contre sa personne. En outre, l’être humain est un être social, et de ce fait sa liberté ne peut qu’être relative. Même du point  de vue familial, la liberté est toujours relative ; le chef de famille n’a pas la liberté de faire tout ce qu’il veut dans sa famille. Cette idée que la liberté est relative a été traduite par une phrase devenue célèbre: « ta liberté s’arrête où la mienne commence ». Dans un Etat de droit, l’exercice de liberté se traduit par la garantie aux individus des libertés fondamentales, soit la liberté de la presse, la liberté d’opinion et d’expression, la liberté de circulation, la liberté d’association, etc.

De même au niveau des relations entre États, la liberté reste toujours une notion relative. Aucun Etat aussi puissant soit-il n’a la liberté de faire tout ce qu’il veut faire. Les relations entre États sont régies par des règles. En principe tout Etat peut agir dans les limites de respect de ses règles sans que ça ne regarde d’autres États. Par exemple, du temps du règne de Joseph-Désiré Mobutu, le Zaïre avait coupé ses relations diplomatiques avec Israël. C’est ainsi encore que le Zaïre avait également mis fin à ses relations privilégiées avec la Belgique. Joseph-Désiré  Mobutu a fait construire Inga contre l'avis de beaucoup d'experts.  C’est également par l’exercice de sa liberté que le Congo a décidé de signer le contrat avec la Chine dans le cadre de cinq chantiers. C’est toujours cet exercice de liberté qui permet aux dirigeants congolais de signer des contrats avec des compagnies privées étrangères. Ces exemples montre que notre pays le Congo a une certaine marge de manœuvre dans l’exercice de sa liberté. Maintenant est que les cinq chantiers ont donné les résultats escomptés ? Est-ce que les contrats miniers signés avec les compagnies étrangères ont contribué à améliorer collectivement le bien-être des Congolais ou est-ce ce sont quelques dirigeants qui en profitent. L’exploitation illégale des ressources minières à l’Est n’est-elle pas entretenue par Kinshasa ? Ainsi donc, comme Etat, nous jouissons d’une certaine liberté, tout dépend maintenant de comment nous usons de cette liberté.

Examinons maintenant si la RDC est un Etat indépendant puisqu’il en a été aussi question. Du point de vue d’un Etat, l’indépendance, l’autonomie ou la souveraineté serait l’état de non domination par une puissance étrangère, ce qui se traduirait par la capacité d’un État de pouvoir prendre ses propres décisions. L'indépendance peut auusi se définir comme la capacité d’un État de se suffire à lui-même. Nous allons distinguer l’indépendance politique et l’indépendance économique. L’indépendance politique pourrait se ramener à la liberté pour un État, soit la capacité d’un État à prendre ses propres en absence de toute domination étrangère. Cet exercice de liberté se traduit du point de vue intérieur par les  rapports qu’un Etat entretient avec son peuple, et du point de vue externe par les rapports qu’il entretient avec d’autres États. Nous avons traité ces deux aspects plus haut. Mais l’indépendance politique signifie également qu’un Etat n’est pas sous domination étrangère sur son territoire, que le pouvoir appartient officiellement à un Etat étranger dont les symboles sont érigés sur le territoire de l’Etat occupé. Un tel Etat ne serait pas reconnu par l’ONU. De ce point de vue, le Congo a bel et bien acquis son indépendance.

Est-ce que ça veut dire que puisqu’un Etat a acquis son indépendance politique, qu’il peut agir à sa guise envers son peuple ?  Est-ce que les autres Etats ont droit d’ingérence ? C’est un sujet à débat. Je crois que la réponse dépend des valeurs qu’on défend. Fallait-il intervenir lors du génocide Rwandais ? Fallait-il laisser faire comme on a laissé faire l’épuration des Kasaiens au Katanga au nom de la souveraineté du Congo ? Faut-il regarder sans dire mots toutes les manœuvres de violation de constitution auxquelles on assiste ici et là en Afrique. Faut-il ne pas réagir quand enterre nuitamment ses concitoyens dans des fausses communes ?  Faut-il en cas des catastrophes naturelles ne pas intervenir  au nom de la souveraineté des États ? Nous croyons que les interventions sont examinées au cas par cas. Et nous croyons que si l’intervention fait avancer l’humanité, il est préférable d’intervenir que de ne pas intervenir.

L’indépendance économique serait la capacité de se suffire à soi-même. Il n’existe pas un tel État. Il n’y a pas un État, il n’y pas un peuple qui peut vivre en autarcie. Quand bien même un pays produirait tout chez lui, il sera toujours avantageux à cet État d’entrer en relation avec d’autres pays. Tout échange économique profite aux États qui entrent en échange sinon, il n’y aurait pas d’échanges entre pays. On peut montrer que des États qui sont entrés dans des échanges économiques avec les Etats-Unis et qui ont profité de cette opportunité pour investir intelligemment, dans des  secteurs sont fort ont connu une croissance de leur économie. C’est par exemple le cas, de la Corée du Sud. Ce serait également le cas de la Chine qui connaît sa plus forte croissance par l’ouverture de son marché aux Etats-Unis.


Dernière édition par Libre Examen le 31/1/2016, 3:28 pm, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Troll le 31/1/2016, 1:58 pm

Sad Mbuta CAVA

O zali "franc Macon" te, o tia nanu makolo na yo na Loge ata moko te... Tout comme Chaman oyo a zo citer un Franc Macon..a koti nanu te**
Sinon, il allait vite comprendre la "simplification" de notre explication*

Biologiquement, l´être Humain n´est pas LIBRE, son existence "physique" depend de l´exterieur**Bo zali na besoin ya ko kende ko yekola medecine te... Rien que l´AIR que l´être Humain respire existe à l´exterieur de lui même** Si simple á comprendre*

¤ LIBERTE

Bo bo tanga mwa message oyo, il vous faut "reduire", "renoncer" á votre liberté Cool Même ceux qui n´ont jamais étudié les connaissances ésoteriques sur le fonctionement du mental Humain..savent que "l´attention", la "concentration" sont des actes qui "reduisent", "limitent" la liberté de l´être Humain @


Toutes les "civilisations" sur cette planète..ont été basées sur la limitation de la "liberté"**L´être Humain ne peut pas survivre sur cette planète sans "limiter" sa liberté, son progrès intellectuel, mental, spirituel..est basé sur la limitation de sa liberté**

Vous ne pouvez pas lire ce message en étant totalement libre, votre mental "conscient" exige une fraction de l´attention qui va faire usage de votre liberté*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Cavalier le 31/1/2016, 3:15 pm

Troll a écrit:Sad Mbuta CAVA

O zali "franc Macon" te, o tia nanu makolo na yo na Loge ata moko te... Tout comme Chaman oyo a zo citer un Franc Macon..a koti nanu te**
Sinon, il allait vite comprendre la "simplification" de notre explication*

Biologiquement, l´être Humain n´est pas LIBRE, son existence "physique" depend de l´exterieur**Bo zali na besoin ya ko kende ko yekola medecine te... Rien que l´AIR que l´être Humain respire existe à l´exterieur de lui même** Si simple á comprendre*
Sir Troll, Laissez-moi rire un peu...Ou est-ce que dans mes propos J'ai mentionne ne fut ce que Le Mot Franc-Macon Question   Kie, kie, kie Laughing

DIVERSION...VOILA c qui arrive lorsque l'on est a bout d'argument...


¤ LIBERTE

Bo bo tanga mwa message oyo, il vous faut "reduire", "renoncer" á votre liberté Cool Même ceux qui n´ont jamais étudié les connaissances ésoteriques sur le fonctionement du mental Humain..savent que "l´attention", la "concentration" sont des actes qui "reduisent", "limitent" la liberté de l´être Humain @
Vs avez ecrit L'Attention & La concentration seraient des actes qui REDUISERAIENT ET LIMITERAIENT LA LIBERTE...Ce qui veut dire que La Liberte existe, car on ne peut pas reduire ou limiter quelque chose qui n'existe pas...et on a pas besoin d'etre initie au Franc Massonisme pour le savoir... Very Happy  hu hu hu Laughing

D'ailleurs Le Principe De La Liberte, Egalite & Fraternite est d'abord Franc-Maconique...avant d'etre Francais...C-a-d meme Les Francs Macons eux-memes reconnaissent que L'Homme a droit a la liberte...
Et puis dans ma reponse addressee a
El-Shaman J'avais bien souligne que La Liberte des uns commencait la ou s'arretait celle des autres et vice versa...

C-a-d que Je commprend que chaque chose Existant ici bas ou dans L'Espace a une sorte de limite...


Toutes les "civilisations" sur cette planète..ont été basées sur la limitation de la "liberté"**L´être Humain ne peut pas survivre sur cette planète sans "limiter" sa liberté, son progrès intellectuel, mental, spirituel..est basé sur la limitation de sa liberté**

Vous ne pouvez pas lire ce message en étant totalement libre, votre mental "conscient" exige une fraction de l´attention qui va faire usage de votre liberté*
Limitation de La Liberte n'est pas egale absence de la liberte...Ne voyez-vs pas que vs lisez un peu trop dans l'esoterisme alors que souvent les choses sont simples... Question

Etre a moitie libre c'est quoi au juste, expliquez-nous par des termes simples...

Par exemple lorsque vs etiez entrain d'ecrire ce message, etiez-vs totalement libre ou non?  Quelqu'un vs aurait oblige ou etiez-vs en plein etat de liberte et d'agir Question  Dites-le nous...He, en tout cas forum OYO eza suka... Laughing  

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Troll le 31/1/2016, 3:27 pm

Sad mr CAVA

Comme d´habitude vous n´avez RIEN compris de mes messages RIEN..absolument RIEN*

L´être Humain n´est pas "libre"


Ce l´enseignement basic dans la science médicale** Vous pouvez verifier par vous même..sans recourir á des connaissances scientifiques plus subtiles, plus avancées (que vous ne comprenez pas*)*
L´air que vous respirez en ce moment precis ne vous appartient pas..Vous ne "fabriquez" pas l´air qui fait fonctioner les cellules de votre organisme physique.. Alors de quelle "liberté" parlez-vous si votre existence physique depend d´un élement que vous ne possedez pas ?

Nous vous avons prié d´expliquer aux lecteurs une chose si simple: ]b]Vous residez en Occident, tirant profit de la démocratie, de la sécurité sociale, du comfort physique, de la civilisation occidentale....ect

[/b]¤ Comment conciliez vous cette contradiction, ce conflit avec vos théories "panafricanistes" ? Ne devriez-vous pas résider dans un pays qui appliquerait vos théories

Nous savons que vous n´êtes pas "franc Macon"...nous sommes entrain de vous dire que votre comprehension de certaines connaissances est très limitée..

¤ Arguments? Il ne suffit pas de faire du "pasting" copier-coller qui est votre "specialité"** Vous n´êtes pas "libre" car prisonier d´une civilisation que vous n´acceptez pas..Lol

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Libre Examen le 31/1/2016, 3:45 pm

Pourrions-nous avoir l'humilité de reconnaître que nous disons tous à peu près la même chose dans des termes différents. Il me semble que nous reconnaissons tous que la liberté est relative.

En fait qu'enseigne-t-on d'autres dans les écoles ésotériques ? N'enseigne-t-on pas l'humilité ? N'enseigne-t-on pas la courtoisie ? N'enseigne-t-on pas la maîtrise de soi ?

A voir les réactions de certains ici de ceux qui disent suivre des enseignements ésotériques, je comprends pourquoi nos dirigeants qui suivent aussi ces enseignement sont des dictateurs sanguinaires.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Cavalier le 31/1/2016, 4:04 pm

Troll a écrit:Sad mr CAVA

Comme d´habitude vous n´avez RIEN compris de mes messages RIEN..absolument RIEN*

L´être Humain n´est pas "libre"


Ce l´enseignement basic dans la science médicale** Vous pouvez verifier par vous même..sans recourir á des connaissances scientifiques plus subtiles, plus avancées (que vous ne comprenez pas*)*
L´air que vous respirez en ce moment precis ne vous appartient pas..Vous ne "fabriquez" pas l´air qui fait fonctioner les cellules de votre organisme physique.. Alors de quelle "liberté" parlez-vous si votre existence physique depend d´un élement que vous ne possedez pas ?

Nous vous avons prié d´expliquer aux lecteurs une chose si simple: ]b]Vous residez en Occident, tirant profit de la démocratie, de la sécurité sociale, du comfort physique, de la civilisation occidentale....ect

[/b]¤ Comment conciliez vous cette contradiction, ce conflit avec vos théories "panafricanistes" ? Ne devriez-vous pas résider dans un pays qui appliquerait vos théories

Nous savons que vous n´êtes pas "franc Macon"...nous sommes entrain de vous dire que votre comprehension de certaines connaissances est très limitée..

¤ Arguments? Il ne suffit pas de faire du "pasting" copier-coller qui est votre "specialité"** Vous n´êtes pas "libre" car prisonier d´une civilisation que vous n´acceptez pas..Lol
Sir Troll,

Ou est-ce que dans mes propos J'ai fait mention de Franc-Massonisme Question

Ns savons tous que vs vs cachiez derriere des notions esoteriques pour se faire passer pour un je ne sais Qui...J'ai l'impression comme-ci vs ns decrivez la votre propre etat, situation en Suede la ou vous residez...Vs seriez un prisonier...Un Prix-Au-Nier...J'EN SUIS MEME CONVAINCU QUE VS N'ETES PAS LIBRE...OU ALORS VOTRE LIBERTE Y SERAIT ENORMEMENT ETOUFFEE...Est-ce le message subliminal que vs etres entrain de lancer La un peu en forme codifiee Question

NON
Sir Troll Cavalier ne fait pas du copy n paste...non No  au fait je sais pourquoi vs faites pareille declaration...Mes repliques sont souvent d'une pertinence qui vs depasse vs qui vs dites initie des ecoles sophistiquees d'Esoterisme Eurocentree...Vous etes juste impressionnes...et vs croyiez que mes reflexions sont du copy n paste...Ce que Vs voyez etes entrain de lire ca vient de moi...Je reponds par rapport a la lecture que je fais sur ce que la personne avec qui que je debat aurait ecrit...Mon secret J'ecoute et Je lis mon Co-Debatteur...Voila Idea

Vs par contre vs ne lisez pas les autres car vs etes telement la tete remplie d'Esoterisme sacre...vs etes confondu et souvent confound des termes...De fois, bcp ici ont du mal a saisir vos declarations...surtout lorsque vs melangez politique et esoterisme...Vs passez d'un a l'atre quand ca vs chante...TOUS DES ECHAPATOIRES...RIEN D'AUTRE...JUST BEAR THAT IN MIND...NS LE SAVONS

Very Happy  Sad sorry Sad  

Chaque fois que je prend un article sur le net, j'ai l'honnetete de l'accompgner avec sa source...

Encore une belle tentative, mais encore une Fois vs etes a cote de la plaque... Sad

Je vs ai pose des questions simples, mais tel que vs etes a BOUT D'ARGUMENT, Vs commencez a tourniquez autour du mot ESOTERISME OU FRANC MACON...Qui a parle de Franc Macon ici Question

C-a-d Il faudrait avant tout etre ou devenir un initie Franc-Macon pour connaitre ce qu'est La Liberte Question

Smile EN TOUT CAS Laughing  SMILE Laughing

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  El-Shaman le 31/1/2016, 5:27 pm

Troll a écrit: Tout comme Chaman oyo a zo citer un Franc Macon..a koti nanu te**
Sinon, il allait vite comprendre la "simplification" de notre explication*
[/color][/b]

Mbuta Troll, j'avais citer un Franc-Maçon en la personne d'Oswald Wirth parce que tu voulais que ce débat soit branchée vers l'ésotérisme, en évoquant la compréhension ésotérique du monde.Pour ce qui est de ton explication je l'avais bel et bien compris,sauf que cela ne tient pas débout lorsqu'on l'amène sur le plan politique.Surtout que la politique actuel des uns et des autres est basé sur les mensonges,la démagogie,la poursuite des intérêts de X état au détriment des autres,la duplicité.Cette politique contredit sur tous les points l'idéal de ce que devait être normalement la quête ésotérique...Hier j'étais venu te répondre sur le noir et le blanc.Finalement j'avais supprimer mon commentaire parce que ekomema biso nulle part.
Bon, ngai nandimi que bo gagner nabino ngai.Bino ba Américain bo gagnaka na bino kaka batu. Naboyi na gagner bino pona boya koswa ngai na litoyi ndenge Mike Tyson aswaka mutu na litoyi tangu babetaka ye, parce que les Américains ont du mal à accepter une défaite.Donc ça ne sert à rien to tourner en rond. Parle-nous de ce que tu voulais nous dire l'autre jour parce que tu nous avait promis ceci :
 Troll va parler de"state building" et du concept "Lean managment"* nDonc passons directement au stade building et au concept de Lean managment pour rafraîchir ce débat et ce topic.
Bien à toi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Troll le 31/1/2016, 5:51 pm

Sad Nos excuses á mr LIBRE

Nous n´avions pas l´intention d´exprimer du "mepris" pour quelqu´un dont la capacité de comprehension..est limitée..

¤ STATE BUILDING (Introduction*)

Les idées que nous allons tenter de partager avec les lecteurs..devaient constituer notre reponse aux propos de mr Mbeko** Nous allons reduire ces idées ..en quelques termes comme introduction*

Sans "discrimination" envers ceux des lecteurs qui ne possedent pas un savoir ésoterique..ou á la limite "academique"*'De temps en temps nous allons renvoyer les lecteurs á WIKIPEDIA*

La grande majorité des congolais savent que le Congo comme État..est consideré comme un state failure* Depuis l´indépendance, il ya eu deux missions militaires de l´ONU afin de "garder" la RDC dans ses limites héritées de l´EIC*

Un clin d´oeil á mr LIBRE..dont la capacité de lecture est impressionante....Ce que la notion de la relativité de la "liberté" n´est pas facile á saisir..ceux des anarchistes qui incitent souvent les gens á l´auto-destruction vont nous contredire*

¤ LIBERTE, FRATERNITE ET EGALITE**

Comme certains intervenants se demandent pourquoi le terme "LIBERTE" figure en bonne place dans les institutions "démocratiques" en France après la Révolution**

*Sur le plan ésoterique la notion la plus importante est "EGALITE"...Ce qu´en devenant conscient de l´égalité, les êtres Humains peuvent accepter la "fraternité" et introduire la "liberté" dans leur comportement *envers leurs frères de la race humaine

Sans chercher á assomer les lecteurs avec des connaissances ésoteriques assez avancées.. Ceux des êtres Humains qui possedent la "voyance" qui peuvent "VOIR" l´être Humain dans sa seconde forme, disent tous (dans toutes les civilisations) que TOUS les êtres Humains possedent un "corps de lumière" dont la forme est unique..quelque soit la couleur de la peau ou le sexe**
C´est la base de l´égalité entre les êtres Humains**membres de la race humaine


La statue de la Liberté ou mieux "Liberty enlightening the World" exprime cette "vision".. La femme dans cette statue est la "subconscience" dont la face active est en "action"..la main droite levée vers une direction qui apporte la lumière
Les lecteurs curieux peuvent rechercher la carte du Tarot "Le Magicien"..il vont retrouver ce symbole de la main droite levée..Tout comme ceux des musulmans qui en savent en peu sur le soufisme et les "derviches" vont retrouver que pendant la "danse" des derviches, c´est la main droite qui est levée*


*Nous n´allons pas en profondeur..pour expliquer le sens de la manipulation de la subconscience, la face "feminine" de l´être Humain afin non seulement d´obtenir la lumière qui "libere", mais aussi de transformer le monde "physique" visible*

La statue de la liberté est un "don du peuple francais" ..un symbole de l´emancipation vis á vis de l´oppression** Pour les ésoteristes, l´oppression..c´est d´abord l´illusion que tout ce qui existe n´est que la "forme" physique pour l´être Humain*

Cette statue était construit en "cuivre" ( le metal de VENUS)**même si Gustave Eiffel avait décidé de la structure métalique interne (une indication pour ceux des ésoteristes...qui ont des notions en astrologie ésoterique*)

¤ QUEL RAPPORT AVEC "STATE BUILDING"?

La liberté...non "reduite", non "limitée" est un facteur de destruction.. Toutes les constructions humaines ont eu pour base la limitation, la contraction*

Nos "pères" de l´indépendance étaient (aussi) des ésoteristes qui en savaient assez.. Mais deux d´entre eux qui devaient pourtant apporter une "sorte de balance, d´équilibre" (Kasavubu et Lumumba*) avaient deséquilibrés les choses avec ce conflit où chacun d´entre eux..croyaient posseder plus de "pouvoir" que l´autre*

Mr LIBRE a eu tout le temps de nous informer sur la responsabilité de notre peuple dans cette tragedie qui secoue le Congo depuis l indépendance**

Kasavubu et Lumumba n´avaient pas..su "reduire" leur liberté.. la suite se trouve dans les pages de l´histoire* "state failure"

Á suivre..

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  ndonzwau le 31/1/2016, 6:54 pm

"Le dernier show de Robert Mugabe devant l’Union africaine
° http://www.jeuneafrique.com/298503/politique/dernier-show-de-mugabe-a-lunion-africaine/


Le président zimbabwéen Robert Mugabe, 91 ans, à Harare le 23 janvier 2016.

Son discours était prévu pour durer 10 minutes. Finalement, il a parlé près d'une heure. Pour sa dernière intervention en tant que président de l'Union africaine (UA) le 30 janvier, le Zimbabwéen Robert Mugabe s'est lancé dans une longue diatribe anti-occidentale entrecoupée d'ovations. Barack Obama, les Nations unies, les Européens... Tout le monde en a pris pour son grade. Extraits.


Sur Barack Obama :
« Aujourd’hui, nous sommes libres. Mais nos ancêtres ne l’étaient pas. On a envoyé des Noirs de l’autre côté de l’atlantique. […] Maintenant, il y a Obama, c’est vrai. Mais qui est-il ? Une voix à qui l’on fait parler leur langage. Qui fait ce qu’ils veulent faire. »

Sur les ONG :
« [Les Occidentaux] sont partout en Afrique. S’ils ne le sont pas directement, c’est par l’intermédiaire d’ONG, d’espions, des imposteurs qui prétendent venir ici pour nous aider. Mais quelle aide nous apportent-ils ? »

Sur les Nations unies :
« Les patrons, au Conseil de sécurité disent : « Vous n’aurez jamais le même pouvoir que nous, les membres permanents. » Nous avons demandé, demandé et demandé : réformez le Conseil de sécurité. M. Ban Ki-moon, vous êtes un homme bon. Mais nous ne pouvons pas faire de vous notre combattant. […] Si les Nation unies doivent survivre, nous devons en être des membres égaux. […] M. Ban Ki-moon, leur avez-vous déjà dit que nous sommes aussi des êtres humains ? »

Sur les Occidentaux
« Laissez-moi dire un mot de mon mépris du sommet sur les migrations de La Vallette avec nos amis européens. J’ai trébuché sur cette expression, mais j’ai finalement réussi à la prononcer… « Nos amis européens ». À la dernière minute, nous avons appris que seuls certains d’entre nous seraient invités. Bien que nous soyons affectés différemment par les migrations, nous devons avoir une approche collective. »
« Le siège des Nations unies [à New-York] est mal placé. Il y a 1,2 milliard de personnes en Inde, 1,3 milliard en Chine, un milliard en Afrique. Mettez les visages blancs avec des grands nez en comparaison… Un pour un… Et ces gens osent encore parler de changement de régime ? Mugabe devrait partir ? Dites leur de fermer leurs bouches. »

Sur son avenir :
« Je réaffirme ma confiance au nouveau président, le chef de l’État tchadien. Je serai là si vous avez besoin de moi. Je le resterai jusqu’à ce que Dieu me rappelle. Jusqu’à ce jour vienne, j’aurai du punch. »"



  • Zimbabwe : Robert Mugabe, l'homme qui n'aimait pas les Blancs (et inversement)




Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 31/1/2016, 9:21 pm, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  KOTA le 31/1/2016, 7:52 pm

L UNION AFRICAINE VIENT DE VOTER "NON "
AL ENVOIE DE TROUPE UA AU BURUNDI. AU
DELA DES BRAUX DISCOURS, QUEL EST LE BILAN DE MUGABE A LA TETE DE L UA?
Sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Troll le 31/1/2016, 8:50 pm

Laughing Mbuta KOTA et mbuta Ndozwau

la decision d´une intervention militaire "panafricaine" était la bonne....Il inconcevable que les États Africains assistent sans agir..á un second génocide ...
Comme d´habitude, ce président va continuer á massacrer les gens....jusqu´á ce qu´un pays occidental va faire pression sur l´ONU..avant de mettre fin á la folie de ce président**

¤ MOBUTU..LE PANAFRICANISTE PAR EXCELLENCE

Franchement, les congolais lisent mal leur propre histoire** Mobutu DOIT figurer comme le "panafricaniste" par excellence en Afrique..contrairement á un Kwame ou Lumumba, Mobutu a mis á la disposition des mouvements de liberation africains les ressources financières, diplomatiques et militaires de son pays
L´ANC, ? Mandela avait choisie Kin comme premier destination une fois au pouvoir..
Samora Machel avait la même chose avant lui..
MPLA, UNITA, FNLA..tous ces mouvements angolais avaient vu le jour au Zaire..


Il croyait tellement au panaficanisme qu´il avait plongé son pays dans une crise financière et économique en confisquant les biens des portugais** Le Congo paye encore le prix de cette decision et Mobutu avait été chassé du pouvoir par des armées africaines..comme remerciement !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Libre Examen le 31/1/2016, 10:19 pm

Troll a écrit: [...]

Il croyait tellement au panaficanisme qu´il avait plongé son pays dans une crise financière et économique en confisquant les biens des portugais** Le Congo paye encore le prix de cette decision et Mobutu avait été chassé du pouvoir par des armées africaines..comme remerciement !

Ceci n'a rien a avoir avec le panafricanisme. C'était purement et simplement de l'extorsion. D'ailleurs les dignitaires congolais s'y spécialise. Lorsqu'ils ont envie d'un bien il l'extorque. Bon nombre de Congolais ont vu leurs parcelles être extorquées tant sous le régime Mobutu que sous le régime Kabila. C'est une autre caractéristique de nos dirigeants. Ils n'ont aucun respect du droit de propriété individuelle. Ce qui t'appartient aujourd'hui peut leur appartenir demain rien que par leur vouloir.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Troll le 31/1/2016, 10:30 pm

Sad Mr LIBRE

La "nationalisation" des biens des portugais..et autres européens, c´était des "millions de $"..des usines, des industries, des entreprises agro-industrielles ect...*

Vouloir comparer ceci avec des "confiscations" des maisons des congolais..Allons donc, un peu de reserve**

Mugabe s´est inspiré de Mobutu semble-t-il avec les mêmes consequences...

¤Quand certains "panafricanistes" résidant comfortablement en Occident citent Mugabe comme réference, ils devraient visiter le Zimbabwe pour voir l´insolence socialedans laquelle vivent ceux qui avaient repris les biens des Blancs**

Ils vont sans doute visiter les "vestiges" des fermes agricoles industrielles en faillite où des centaines des familles travaillaient..et pouvaient envoyer leurs enfants á l´école..


Mr LIBRE a souligné l´importance capitale de notre responsabilité catastrophique depuis les indépendances** Le Zimbabwe comparé á l´Afrique du Sud où Mandela plus "malin" n´a jamais voulu s´inspirer de Mobutu..et les panafricaniste...pas de comparaison á faire ! Lol.. La RSA continue á être un pays industrialisé dont les produits de ses industries de défense sont exportés même aux USA..Canada, Suède..ect.. LolTandis que le Zimbabwe s´est transformé en pays si pauvre que les gens meurent de cholera..parce qu´il n´ya pas assez d´eau potable.. failure state

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  ndonzwau le 31/1/2016, 11:18 pm

Troll a écrit:Laughing Mbuta KOTA et mbuta Ndozwau

la decision d´une intervention militaire "panafricaine" était la bonne....Il inconcevable que les États Africains assistent sans agir..á un second génocide ...
Comme d´habitude, ce président va continuer á massacrer les gens....jusqu´á ce qu´un pays occidental va faire pression sur l´ONU..avant de mettre fin á la folie de ce président**

¤ MOBUTU..LE PANAFRICANISTE PAR EXCELLENCE

Franchement, les congolais lisent mal leur propre histoire** Mobutu DOIT figurer comme le "panafricaniste" par excellence en Afrique..contrairement á un Kwame ou Lumumba, Mobutu a mis á la disposition des mouvements de liberation africains les ressources financières, diplomatiques et militaires de son pays
L´ANC, ? Mandela avait choisie Kin comme premier destination une fois au pouvoir..
Samora Machel avait la même chose avant lui..
MPLA, UNITA, FNLA..tous ces mouvements angolais avaient vu le jour au Zaire..


Il croyait tellement au panaficanisme qu´il avait plongé son pays dans une crise financière et économique en confisquant les biens des portugais** Le Congo paye encore le prix de cette decision et Mobutu avait été chassé du pouvoir par des armées africaines..comme remerciement !

Mister Troll,

S'agissant du Burundi, perso je crois que ce n'est pas aussi simple lorsqu'on dépasse les principes généraux surtout que le risque de génocide n'est peut-être pas aussi évident qu'on le proclame...
Je m'explique :
- la situation y est instable avec un gros risque qu'elle s'aggrave car le pouvoir autoritaire veut imposer son maintien contre une bonne partie du pays mais il y'a aussi un risque de génocide que certains qui sont contre Nkurunzinza comme le Rwanda peuvent instrumentaliser à dessein...
- il n'est pas facile pour une force internationale étrangère de faire  non seulement la police d'interposition entre belligérants éventuels mais aussi et surtout de s'imposer contre un pouvoir armé qui refuse l'intervention...
Aujourd'hui l'UA a-t-elle les moyens diplomatiques et militaires de le le faire sans provoquer plus de dégâts qu'il y'en a maintenant ? J e donne ma langue au chat...

Quant à Mugabe ; tel que je l'ai expliqué plus d'une fois ici, je me méfie de tous ces anti-impérialistes pompeux qui sous prétexte de messies irremplaçables font en fait autant sinon plus de mal à leurs populations ! Bon résultat de l'équation : le Zimbabwe est-il aujourd'hui ou sera-t-il demain meilleur qu'hier sous l'impulsion de Mugabe ? L'avis de la majorité des Zimbabwéens sera plus décisif pour en juger ?
Qu'a fait Mugabe à la tête de l'UA ? Que je sache, rien de plus que ses longs sermons...

Mobutu à terme meilleur panafricaniste que d'autres qui le prétendent ou l'ont prétendu ?
Pourquoi pas sauf que là aussi l'utile panafricanisme devrait ou aurait du aller au delà de la simple assistance aux peuples non libérés; en tant que tel Mobutu aurait dû faire tout pour élever le sort de ses populations en les rapprochant du niveau de vie et mental de celui des impérialistes qu'il avait à condamner en tant que panafricaniste ! Résultat ?


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Troll le 1/2/2016, 1:57 am

Surprised Mbuta Ndozwau

Nous essayons de ne pas "polluer" le thème de ce sujet que sont les propos de Mbeko** Nous essayons de ne pas melanger ce thème avec les histoires des "panafricanistes"**
Comme vous le soulignez si bien..toutes les réferences des "panafricanistes" ramenent vers des dictateurs, des puchistes ect..dont le bilan dans leurs pays sont catastrophiques**

Mais intervenir militairement au Burundi n´est pas "impossible" Like a Star @ heaven Même si ironiquement, notre réference dans ce domaine est la Somalie où une unité de l´armée burundaise participe dans la mission militaire de l´UA..financée par l´UE et les USA What a Face What a Face


Ce que les africains font en Somalie, ils peuvent le faire au Burundi..avec le même back up logistique et financier de l´UE et les USA Idea Si la situation continue..nous ne serons pas surpris de voir cette option revenir**même si certains presidents Africains ont peur qu´une telle intervention ne se transforme en "règle" Idea Neutral What a Face

'

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  ndonzwau le 1/2/2016, 2:08 am

J'ai enfin entendu les propos de Mbeko ; numéro d'expert mais :

Je crains qu'il use parfois dans ses affirmations de la même condescendance que celle qu'il reproche  à d'autres et que l'unité qu'il réclame commence par ne pas toujours laver le linge sale en public en critiquant publiquement des concitoyens qui luttent honnêtement selon leurs voies...

Mutatis mutandis lorsqu'il reproche et demande aux Congolais de comprendre que les USA agissent face aux Congolais sur un registre de complot à leurs profits il oublie selon moi que depuis l'indépendance (voir par exemple le renversement et l'assassinat Lumumba) beaucoup de Congolais l'ont compris... Qu'ils n'agissent pas toujours en conséquence n'est pas toujours synonyme de leur ignorance mais soit de leur complicité pour leurs postes et leurs poches soit de leur incapacité ou de leur impuissance face à un ennemi plus fort !

La solution de la prise de conscience collective, les politiques et le peuple, de ce complot et d'une action unifiée non pas tant pour un changement de gouvernants (voir "JK") mais pour refuser activement cette exploitation est bien sûr l'idéale mais s'avère aussi être la plus laborieuse !
Et puis comment concrètement conscientiser et mobiliser ce peuple, c'est moins clair dans son discours et surtout c'est aussi ce qui peut-être obtenu si pas par une révolution difficilement planifiable, par des petits pas avec des changements progressifs comme celui de faire tomber un pouvoir autoritaire et prédateur comme celui de "JK" !

Au total je répondrais à notre ami Mbeko qu'on peut opter pour une solution radicale mais on ne peut ignorer que la stratégie de petits pas peut représenter une alternative utile !
Les révolutionnaires nationalistes anti-impérialistes africains souvent marxisants auxquels il semble se rallier ici ont toujours existé et certains ont été au pouvoir sans toujours faire mieux, pourquoi ?
C'est entre autres, selon moi, parce que la difficulté logistique et mentale à atteindre cet idéal d'une conscience politique révolutionnaire toujours en creux au Congo comme ailleurs en Afrique a souvent poussé au réalisme quotidien plus accessible qui s'occupe des petits combats à livrer au sein du système !

Certes, le Congo est occupé, mais quels moyens radicaux avons-nous aujourd'hui pour nous libérer de suite ?
Ne vaudrait-il pas alors part baisser d'un cran sa condescendance, de croire sa conscience, sa science et sa stratégie toutes puissantes et de mesurer la difficulté de la tâche ?
Tout fait nombre; tout pas qui exige des comptes à ceux qui nous dirigent nous rapproche de l'objectif final de libération !



Compatriotiquement !


PS

Pour moi ce n'est pas polluer le sujet que de parler de panafricanisme; comme je venais de le souligner ci-dessus, la logique de Mbeko se rapproche des panafricanistes orthodoxes souvent anti-impérialistes et marxisants; ici il reproche d'abord à la volonté d'intervention de l'UA son prétendu alignement à la CI et ses puissants !



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Libre Examen le 1/2/2016, 7:27 am

Cinquante-cinq ans plus tard, jetant un regard rétrospectif sur les événements qui ont succédé notre accession à l’indépendance, nous nous demandons si les polémiques qui marquent désormais notre quotidien, si les polémistes que nous sommes devenus ne trouvent pas son origine dans ces événements qui ont lieu au lendemain de notre accession à l’indépendance. En effet, dès le lendemain de l’indépendance une véritable polémique s’installe au plus haut sommet de l’Etat. Les échanges entre les uns et les autres sont virulents. Il n’y aucune marque de respect des uns envers les autres. Il n’y aucun respect de la dignité et de la vie humaine. Le vaincu est traité publiquement de la façon la plus inhumaine possible afin de l’humilier. Voyez la manière que Joseph-Désiré Mobutu a fait traiter publiquement Lumumba. Voyez la réaction des dirigeants congolais à l’annonce de la mort de Lumumba.

Les polémiques marquent aujourd’hui nos rapports au quotidien. Il n’y aucun égard des uns envers les autres. Les menaces physiques sont normales. Les agressions verbales marquent les échanges entre gens au moindre désaccord. Ce phénomène ne cesse de se répandre par la faveur de la multiplication de media, l’influence des musiciens et des politiciens, ainsi que par le culte de personnalité. Le culte de la personnalité a atteint son paroxysme sous Mobutu. Tout le monde a suivi le pas, les musiciens et les politiciens d’abord et puis toute la population. Le culte de la personnalité fait désormais partie intégrante de l’identité congolaise. Ce culte de soi résulte souvent en une valorisation de soi-même, au dénigrement des autres et au manque de respect. C’est que nous voyons souvent dans les échanges entre musiciens, et dans la population.

Un autre héritage qui nous vient droit des premiers moments de notre indépendance est le manque d’égards envers la dignité et la vie humaine que nos dirigeants ont fait montre, eux qui avaient justement de demander une indépendance immédiate parce qu’ils n’acceptaient plus d’être traités inhumainement par les Blancs. Mais voilà qu’à la première occasion, ils n’ont pas hésité de traiter leurs compagnons de combat pour l’indépendance, le leader reconnu par tous de la façon la plus inhumaine. Mais l’on veut continuer à nous faire croire que s’il a été traité comme il a été traité, c’est parce que ses compatriotes, ceux avec qui il a mené le combat pour l’indépendance obéissaient maintenant aux ordres venant de ceux contre qui ils venaient ensemble de conquérir l’indépendance.

Ce manque de considération de la dignité et de la vie humaine se manifeste aujourd’hui par la façon dont nos dirigeants traitent le peuple. Leurs volontés font force de loi. Ce qui arrive à un Congolais, emprisonnement, tortures, mort peut dépendre d’un ordre d’un dirigeant ou de tout autre Congolais qui jouit d’un certain pouvoir. Le plus riche, le plus puissant Congolais peut faire n’importe quoi au plus faible Congolais que lui sans qu’il n’ait des comptes à rendre. Ainsi, des milliers des Congolais se retrouvent en prison ou meurt des traitements qu’ils ont subis sans que personne ne s’en soucie. Ce non-respect de la dignité et de la vie humaine que nos dirigeants manifestent à l’égard du peuple a comme conséquence malheureuse que le peuple lui-même ne respecte pas la dignité et la vie de l’autre. Voilà où nous sommes dans les relations entre nous-mêmes qui sommes du peule. Voyez même dans nos familles, comment traitons-nous nos cousins, nièces ou neveux, oncles ou tantes qui par manque de moyens viennent vivre chez nous ?

Dans ces circonstances, il n’est pas donc étonnant que les indiens, les Chinois et les Pakistanais qui viennent s’installer chez nous et qui ont la complicité de nos dirigeants traitent le peuple sans aucune considération de la dignité et de la vie humaine. Ils nous traitent comme nos dirigeants nous traitent. Ils nous traitent comme nous traitons nous-mêmes.

Le non-respect de la dignité humaine, le mépris de la vie du peuple, la soif inassouvie de possession de biens, la soif du pouvoir, la conscience que leurs comportement ne leur attirent pas les faveurs du peuple, que le peuple ne les aiment, qu’il est contre eux et se saisiraient de toute occasion qui se présenterait pour leur arracher le pouvoir, ont conduit nos dirigeants à prendre les moyens nécessaires pour se protéger contre le peuple. C’est ainsi que le premier rôle de l’armée et de la police dans notre pays est de brimer le peuple et protéger le pouvoir en place. En fait, les plus gradés dans l’armée et la police font partie du cercle de pouvoir. Ils font partie du pouvoir. En fait, il n’y a, pour ainsi aucune, institution d’importance qui ne soit assujettie au pouvoir. La justice est là pour accomplir la volonté du pouvoir

L’armée et la police étant formées pour terroriser le peuple, les militaires et les policier sont déployés chaque jour dans tous les coins du pays où ils sèment la terreur à vue. Chaque jour, ils commettent des crimes. Chaque jour, ils tuent. Chaque jour, ils violent. Et les dirigeants laissent faire parce qu’il faut tenir le peuple dans un état de terreur permanente. En cas de manifestation, ils tirent sur la population. Ils savent qu’ils n’auront de compte à rendre à personne. Exagérerions-nous si nous les qualifions des groupes terroristes !

A la lumière de ce qui précède, pourrions-nous dire que nous sommes un peuple libre ?  Jouissons-nous de toutes nos libertés ? Quand un Congolais peut être mis prison voire tuer parce qu’il a déplu à une autorité ou plus généralement à un autre Congolais qui s’avère être plus puissant que lui, peut-on dire que ce Congolais est libre ? Va-t-on continuer à soutenir que ce sont les Blancs qui poussent nos dirigeants à nous traiter comme ils nous traitent et qu’ils ne font qu’obéir aux ordres des blancs ?

Qu’est-ce qui a vraiment changé pour les Congolais depuis l’indépendance ?  Il n’y a certainement plus une ségrégation raciale mais il se développe une ségrégation sociale car n’entre pas où n’importe qui qui veut. Il y a des à Kinshasa des endroits où les entrées sont sélectionnées suivant les apparences. Par exemple, on a refusé l’entrée à une dame dans une alimentation à Kinshasa pour des raisons qu’on ignore. Les Congolais est soumis chaque jour à l’arbitraire des militaires et des policiers, ce qui a mené, par exemple, la mort tragique d’un jeune Congolais à Lubumbashi, qui avait fini ses études universitaires et s’était résolu à faire le taxi parce qu’il ne trouvait pas du travail, car il ne pouvait plus supporter de se faire harceler chaque jour par la police. Nous soutenons que le harcèlement dont les Congolais font l’objet chaque jour de la part de l’armée et de la police, les crimes, les extorsions, les meurtres et les viols commis par les militaires et les policiers sur des Congolais, sont des politiques délibérées encouragées par nos dirigeants. Nous nous refusons de croire que les ordres leur sont donnés par les Blancs et qu’ils ne font qu’obéir. Nos dirigeants font agir les militaires et les policiers de la sorte parce qu’ils veulent garder le pouvoir et préserver les privilèges qui en découlent, et n'ont aucun égard à la dignité et à la vie du people.

Nous sommes d’avis que les intangibles, les valeurs qui sont véhiculées dans une société, qui font les normes de ladite société jouent beaucoup dans son développement. Lorsqu’on ne respecte son semblable, lorsqu’on ne montre aucun égard à la dignité et à la vie de son semblable comme nos dirigeants nous ont emmené à nous considérer les uns les autres, on ne va probablement pas respecter les biens collectifs, on va manquer de civisme. Le plus grand défi auquel fera face tout gouvernement qui voudra vraiment changer les choses en RDC, ne sera pas la construction des routes, des infrastructures, etc., mais plutôt d’introduire dans la société des nouvelles valeurs et mettre derrière nous les valeurs qui sont les nôtres aujourd’hui après plus de 55 ans d’indépendance.

Nous serons respectés quand nos dirigeants vont commencer par nous respecter et quand nous aurons nous-mêmes du respect les uns envers les autres. Le respect se mérite, entre autres, par votre façon d’être.


Dernière édition par Libre Examen le 1/2/2016, 3:02 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Troll le 1/2/2016, 10:59 am

STATE BUILDING..suite de l´intro

La statue de la liberté qui éclaire le Monde


Dans la perception du peuple de France, les USA devaient réaliser les théories de la démocratie qu´avaient apportée la Révolution*
Ainsi, les USA est le "fils" de la Révolution francaise et la dame de la statue de la liberté symbolise cette "lumière" basée sur l´EGALITE entre les êtres Humains..pouvant amener la FRATERNITE et la LIBERTE*

La Constitution des USA est (toujours) une réference planetaire..où on retrouve cette notion "capitale" et "principale" de l´EGALITE des êtres Humains*
Les lecteurs peuvent se rendre compte que [color=#0033ff]les pères de l´indépendance des USA..possedaient des "escalves"..et certains avaient des enfants "metis" á moitiés black,... mais ils ont quand même mis dans la constitution la notion de l´EGALITE[/color]**
Ils savaient étant des "visionaires" que cette idée de l´EGALITE allait prendre du temps pour se réaliser...Le prix á payer a été la guerre entre le Nord et le Sud des USA lors de l´abolition de l´esclavage.. "Abe" Lincoln avait payé de sa vie..assassiné...mais Obama a réalisé cet rêve de l´EGALITE longtemps après*

L´intro sur la notion de State Building au Congo a grandement besoin de cette réference des USA** Ce que depuis 30 ans, les USA luttent pour faire revenir les congolais á la démocratie qu´ils avaient acceptés comme "base", comme "fondation" de la RDC en 1960**


Depuis 30 ans, ..les lecteurs peuvent écouter Manda Mobutu..s ils ont des doutes..les USA ont tentés via la CNS, le DIC, la transition et actuellement de faire revenir la RDC vers sa source..vers la démocratie basée sur une constitution

Construire l´État...avec l´inspiration de la "statue de la liberté"...ce qui implique une "constitution" comme réference et non un "roi", un "empereur".. c´est le sens ultime de state building

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  ndonzwau le 1/2/2016, 5:21 pm

Que pouvons-nous dire au débotté de notre fameuse Union Africaine  (UA) ?

Le moins que nous puissions affirmer aujourd'hui sans crainte d'être démentis est que de l'OUA à l'UA, le bilan est globalement négatif ! L'institution continentale créée pour promouvoir la démocratie, les droits de l'homme et le développement est devenue un simple syndicat des chefs d'Etats accrochés à leurs postes et sourcilleux de défendre des souverainetés dévoyées.... Pourtant le passage de l'OUA à l'UA sous l'impulsion de Khadafi ouvrait les espoirs d'une intégration poussée du continent qui devrait enfin représenter un pôle géo-politique, économique, militaire et culturel viable devant faire face aux autres institutions internationales...
La paix et la démocratie, préalables indispensables à son essor y sont problématiques; un marché commun à l'ensemble du continent nécessaire à sa croissance intégrée y est toujours introuvable ! A la place, des conflits sanglants intra et inter-étatiques continuent de tuer des milliers d'africains, des réflexes souverainistes déplacés continuent de lui retirer les bras pour un progrès socio-économique et politique durable... Comment en effet dans cette conjoncture, l'Afrique divisée, désorganisée et défaillante peut-elle acquérir la capacité de crédibiliser sa spécificité géographique et culturelle et de peser devant les tribunes internationales ?

Sur le fond, nous pourrions convoquer comme faille atavique l'affrontement entre conceptions fédéralistes des uns et souverainistes des autres qui aboutissent à un compromis boiteux mais en fait ne voyons-nous pas que par exemple sur le modèle de l'UE, le rapprochement des registres est possible en progressant dans le temps selon les secteurs à mutualiser prioritairement ?
Ce pragmatisme semble peu préoccuper nos dirigeants alors que le panafricanisme ne devrait pas être une ressource datée et connotée idéologiquement mais un outil pratique nécessaire pour sauver la vie de ces nombreux jeunes africains qui s'ils ne survivent pas sur place y meurent de désespoir, de faim et de maladie ou sur les chemins chaotiques de leurs tentatives d'exodes vers l'Occident !
Quel flagrant exemple d'échec de nos luttes d'indépendance passées et de notre volonté de souveraineté sinon de notre légitime anti-impérialisme...............

Ailleurs si l'une des causes de l'échec de l'UA était aussi l'absence d'une démocratie de la base en son sein ? C'est coûteux et laborieux à organiser dans un continent vaste et peu équipé en moyens de transport accessibles à tous mais on peut penser qu'au lieu de se limiter à un ragoût annuel des chefs d'Etats même précédés de leurs ministres attitrés si on disposait d'une Assemblée continentale composée d'élus de chaque pays au prorata de leur démographie siégeant deux ou trois fois par an, nous renforcerions notre représentativité... Ils y échangeraient à partir des besoins et revendications réels de leurs populations et feraient de l'intégration continentale une priorité utile qui elle-même nous amènerait des projets trans-étatiques comme des routes ou des chemins de fer continentaux combien utiles pour une économie plus diversifiée et plus échangeable dedans et dehors le continent...Leurs délibérations et décisions nous changeraient des sommets africains actuels qui transpirent l'impuissance et l'immobilisme de l'Afrique...

Combien des crises en Afrique où en tant que puissance continentale l'UA est absente ou impuissante : du Nord au Sud, de la Lybie au Burundi pour ne parler que des tragédies récentes ?  Le cas pendant du Burundi dont il a été question ici en est une illustration flagrante : une force africaine de pacification serait la bienvenue mais on se heurte à un souverainisme désuet qui accumule là et ailleurs des victimes ! Si la décision d'intervenir venait d'une Assemblée continentale en règle au lieu d'un aréopage d'hommes politiques et de fonctionnaires nommés de l'OUA , elle serait de principe effective !
Voilà déjà : reformer profondément les institutions actuelles de l'UA avec l'objectif d'un partage plus démocratique de son autorité pour optimiser son efficacité sur un champ d'initiatives et d'exécution plus vaste et davantage fidèle aux besoins des populations africaines !
Pourquoi pas un jour les États-Unis d'Afrique ? On en reparlera...........


"Ce qu’il faut retenir du 26e sommet de l’Union africaine
° http://www.jeuneafrique.com/298574/politique/quil-faut-retenir-26e-sommet-de-lunion-africaine/


La "photo de famille" du 26e sommet de l'Union africaine, à Addis-Abeba le 30 janvier.

Le vingt-sixième sommet de l'Union africaine s'est clôturé dimanche à Addis-Abeba. Retour en cinq points sur cette grand-messe panafricaine.


Burundi : convaincre Nkurunziza avant d’intervenir

Face au refus catégorique de Bujumbura d’accueillir toute troupe étrangère sur son sol, l’Union africaine (UA) n’a pas pu se mettre d’accord sur l’envoi de sa Mission africaine de prévention et de protection au Burundi (Maprobu). Le front du refus était notamment mené par l’Égypte, la Gambie et la Guinée équatoriale. L’organisation panafricaine a en revanche annoncé l’envoi à Bujumbura d’une délégation de très haut niveau, vraisemblablement composée de plusieurs chefs d’État en exercice (certaines sources évoquent notamment le nom de l’Équato-guinéenTeodoro Obiang Nguema). « Nous surveillons la situation de très près, a prévenu le nouveau président de l’UA, Idriss Déby Itno. Nous ne pourrons pas accepter que la situation dégénère. Auquel cas, l’Union africaine interviendra militairement. »

Le Tchadien Idriss Déby Itno à la tête de l’Union africaine pour un an

Le président du Tchad a été désigné par ses pairs d’Afrique centrale, à qui revenait la présidence tournante de l’UA, pour prendre durant une année la présidence tournante de l’UA. Dans ses premières déclarations, il a surtout évoqué les crises du continent (en particulier celles du Soudan du Sud et du Burundi) et appelé les pays africains à régler eux-mêmes les crises. « Nous nous réunissons souvent. Nous parlons toujours trop. Nous écrivons beaucoup. Mais nous n’agissons pas assez, et parfois pas du tout », a-t-il déploré.

Le dernier show de Robert Mugabe à la tribune

Pour son dernier discours en tant que président de l’UA, le Zimbabwéen Robert Mugabe, 91 ans, s’est lancé dans unelongue diatribe (près d’une heure) contre les Occidentaux. Barack Obama, les ONG, les Nations-unies, les Blancs… Comme d’habitude, tout le monde en a pris pour son grade.

Le mystère Dlamini-Zuma demeure

La présidente de la Commission de l’UA, Nkosazana Dlamini-Zuma, n’a fait aucune allusion à son avenir, ni dans ses discours, ni dans ses – rares – déclarations à la presse. Son premier mandat expire en juillet 2016 et son successeur présidera la Commission jusqu’en 2020. Or elle est pressentie pour la succession à son ex-mari, Jacob Zuma, à la présidence sud-africaine en 2019.
Les dépôts de candidature pour la présidence de la Commission doivent intervenir d’ici fin mars. « Attendez de voir. Il reste du temps pour décider », a-t-elle expliqué à la presse sud-africaine à la clôture du sommet.

Kigali accueillera le prochain sommet

Comme prévu, c’est le Rwanda qui accueillera le prochain sommet de l’UA, fin juin-début juillet 2016. Cela pourrait être l’occasion d’inaugurer enfin le tout nouveau Kigali convention center, dont la construction a débuté il y a six ans. Surtout, ce sommet se déroulera à moins d’une heure de vol de Bujumbura, l’épicentre de la crise burundaise. Qui sera certainement de nouveau au centre des discussions."

Idriss Déby Itno : « L'Union africaine a donné une chance au président Nkurunziza de résoudre la crise »
Union africaine : pas de force au Burundi sans le consentement de NkurunzizaUA : rencontre au sommet entre Ouattara et Kaboré à Addis-Abeba
Union africaine : où va l’argent

"Clôture du 26e Sommet de l'Union Africaine
° http://www.leaders.com.tn/article/19019-cloture-du-26e-sommet-de-l-union-africaine
Addis-Abéba, de l'envoyé spécial de Leaders Abdelhafidh Harguem - 
Les travaux du 26e Sommet de l'Union Africaine ont pris fin dimanche à Addis-Abéba, au terme de débats dominés par les problèmes récurrents de paix et de sécurité, la montée de la menace terroriste sur le continent, la position à adopter face à la Cour Pénale Internationale (CPI), et les sources de financement de l'Agenda 2063, programme d'action pour les 50 années à venir, ayant comme objectif la construction d'une "Afrique intégrée ,pacifique, dirigée par ses propres citoyens et présentant une force dynamique sur la scène internationale".
Le thème central du Sommet, à savoir "Année 2016, année africaine des droits de l'Homme, avec un accent particulier sur les droits de la femme" n'a été abordé, en fait, que dans les discours de la présidente de la Commission Africaine et des chefs de délégation ainsi que dans les volumineux documents préparés pour la circonstance, abondant tous dans un même sens: agir en vue de promouvoir les droits de l'Homme selon une approche globale, assurer l'autonomisation de la femme et combattre les inégalités entre les sexes. Il aura servi d'annonce aux festivités et différentes manifestations qui marqueront toute l'année 2016 autour des droits de l'Homme et des droits de la femme en Afrique.

Paix et sécurité

Le Conseil Paix et sécurité, formé de 15 membres élus devait débattre,la veille du Sommet ,au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement ,de la situation politique et sécuritaire dans certains pays, et notamment au Burundi.
Depuis des mois, l'Union Africaine tente de trouver un règlement à la crise au Burundi  provoquée par l'amendement constitutionnel qui a permis au Président Pierre Nkurunziza de remporter un troisième mandat. Face à la multiplication des violences et l'exode massif de Burundais vers le Rwanda voisin et invoquant les répressions sanglantes (certains médias Occidentaux parlent de"génocide), l'Union Africaine s'est dite disposée à envoyer dans ce pays une force de stabilisation, pouvant aller jusqu'à 5000 Hommes.
C’est tout d’abord le Burundi,élu récemment membre du Conseil Paix et Sécurité de l'Union,qui empêche le déploiement de cette force militaire. Le Gouvernement burundais a même menacé : « Si les troupes de l’UA venaient sans l’aval  du gouvernement, il s’agirait alors d’une force d’invasion et d’occupation ».
L’UA n'étant jamais intervenue sans l’aval des autorités locales, les chefs d'Etat et de gouvernement devait trouver une sortie à cette impasse. La décision qu'ils ont adoptée est en fait un non sens et pure phraséologie.C'est que beaucoup de pays sont tout simplement contre l'envoi de cette force, particulièrement le Rwanda.
Selon cette décision,une délégation de haut niveau sera dépêchée à Bujumbura pour entreprendre des consultations au sujet de la mission de stabilisation de l'UA.
Au cas où les autorités burundaises accepteraient de recevoir sur leur territoire cette force armée, celle-ci aura pour tâche de désarmer les milices, récupérer les armes détenues de manière illégale, assurer en coopération avec les forces de police locales la protection des populations et faciliter les missions des organisations des droits de l'Homme. Ce sera peine perdue.Les autorités du Burundi s'obstineront à refuser une telle mission.
D'ailleurs, Leaders apprend de source informée que le Vice-President du Burundi a indiqué que seules les consultations allant dans le sens de l'encouragement d'un dialogue politique inclusif entre Burundais seraient les bienvenues.

La montée du terrorisme

Sujet de préoccupation, le terrorisme est désigné comme "un mal général" atteignant même les pays qui ne sont pas visés par ce fléau. Ses effets néfastes et dévastateurs sur la stabilité, la sécurité et l'économie des états Africains sont mis en exergue par nombre de chefs de délégation. Le terrorisme frappe au Nigeria dont les progrès dans la lutte contre le nébuleuse "Boko Haram" sont salués,mais aussi dans la région du Sahel, en Somalie, en Égypte, en Libye, en Tunisie et dans d'autres pays du continent.
Une plus grande coopération inter africaine dans la lutte antiterroriste est fortement recommandée par plusieurs intervants, apprend Leaders, notamment en matière d'échange de renseignement sur les réseaux terroristes.
Le ministre des affaires étrangères Khemais Jhinaoui qui représentait la Tunisie au Sommet a mis en relief les dangers de ce phénomène transnational, rappelant les actes terroristes dont le pays a été la cible.
Il a souligné que la Tunisie a adopté une approche globale dans son combat contre le terrorisme en s'employant à l'extirper à ses racines,à démanteler ses réseaux et à faire tarir ses sources de financement.

La CPI 

La CPI est devenue un sujet récurrent dans les débats des instances de l'Union Africaine depuis les poursuites engagées par cette Cour contre le Président soudanais Omar Al Bachir qui, en faisant le déplacement à Addis-Abéba, savait qu'il ne vivrait pas le cauchemar de Johannesburg, l'Ethiopie n'étant  pas un État partie du Statut de Rome portant création de cette juridiction permanente chargée de juger les personnes accusées de génocide, de crime contre l'humanité, de crime d'agression et de crime de guerre.
C'était l'occasion pour le Soudan et d'autres États solidaires de Al Bachir de dénoncer l'attitude de la CPI, accusée d'appliquer une politique du double standard en ne focalisant son attention que sur l'Afrique.
Lors d'une brève conférence de presse à la clôture du Sommet, le Président tchadien Idriss Déby, président en exercice de l'UA a même parlé d'acharnement de la CPI contre l'Afrique, cette juridiction continuant à fermer les yeux sur des actes graves commis dans d'autres continents. Il a fait savoir que la position des États africains serait adaptée à la conduite de la CPI à l'égard de l'Afrique.

Les sources de financement

Comment financer les programmes d'action de l'Union Africaine, et notamment ceux inscrits dans le cadre de la mise en œuvre de l'Agenda 2063, projet fort ambitieux couvrant les différents domaines, en dehors des cotisations des États membres?Comment mobiliser pour le budget de 2016 des fonds s'élevant à près de 440 millions de dollars pour la réalisation des projets de l'Union? Quelles sources de financement alternatives faut-il envisager pour atténuer la dépendance de l'Union Africaine vis à vis des partenaires et des bailleurs de fonds ( Europe, Chine, Japon...)?
Telles sont les questions sur lesquelles se sont penchés les ministres des affaires étrangères pendant leur retraite qui avait précédé la réunion du Conseil Exécutif puis les chefs d'Etats et de gouvernement lors de leur séance à huis-clos.
Une réunion spéciale des ministres africains des finances est proposée pour trouver des solutions pratiques au problème de financement des programmes de
l'Union.

L'année des scrutins

Après Addis-Abéba, rendez vous est pris en juin prochain à Kigali, la capitale du Rwanda pour le prochain Sommet. D'ici là, beaucoup d'eau aura coulé sous les ponts.17 pays connaîtront cette année l'effervescence des élections présidentielles et législatives dont certaines auront lieu au cours de ce premier semestre.
Souvent en Afrique, les scrutins sont porteurs de crises (manipulations constitutionnelles, fraudes électorales, affrontements sanglants...). L'Union Africaine y dépêchera des observateurs. La démocratie triomphera -t- elle, ou bien verra - t-on s'allonger la liste des crises sur le continent?
Sommet de l'UA: Mugabé à Ban Ki Moon: "Dites-leur de se taire"
Conseil Exécutif de l'UA: les Africains remontés contre la CPI
Sommet de l'Union Africaine: examen de la situation en Libye, en Somalie et au Burundi
Union Africaine: élection du Conseil Paix et sécurité
Le secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Afrique, Carlos Lopes: les causes des conflits en Afrique
28e session du Conseil Exécutif de l'UA: activités de l'Union et crises politiques à l'ordre du jour
Union Africaine:"Happy birthday", madame la Présidente
26e Sommet de l'Union Africaine: les droits de l'Homme et des femmes en débat
Idriss Déby Itno futur président de l'union Africaine
Le ministre éthiopien des A E candidat de l'Union Africaine au poste de DG de l'OMS


"Sommet de l'UA : l'envoi d’une mission de paix au Burundi ne fait pas consensus
° http://www.france24.com/fr/20160131-sommet-union-africaine-ua-envoi-mission-paix-burundi-nkurunziza
Les chefs d'État africains, réunis depuis samedi en sommet à Addis Abeba, en Éthiopie, peinent à s'entendre sur l'éventuel envoi d'une force africaine de maintien de la paix au Burundi, en proie à une crise meurtrière.

L'envoi au Burundi d'une force africaine de maintien de la paix au Burundi, qui connaît un cycle de violences meurtrières, semblait compromis dimanche 31 janvier, alors que la question est au cœur des débats du 26e sommet de l'Union Africaine (UA) qui s'est ouvert à Addis Abeba la veille.
Et pour cause, le représentant de l'UA pour ce petit pays des Grands Lacs a jugé "inimaginable" une telle opération sans le consentement du président Pierre Nkurunziza, qui y est catégoriquement opposé.
En décembre, l'UA avait arrêté le principe du déploiement d'une force de 5 000 hommes au Burundi pour éviter l’éruption de nouvelles violences à grande échelle, voire un génocide, dans ce pays marqué par une guerre civile meurtrière qui, entre 1993 et 2006, a fait 300 000 victimes.

Mais le projet se heurte aux réticences de plusieurs chefs d'État qui mettent en avant l'acceptation de cette force par Bujumbura comme condition sine qua non à son déploiement.
"Il y a eu, je pense, une mauvaise communication. Il n'a jamais été de l'intention de l'Union africaine de déployer une mission au Burundi sans le consentement des autorités burundaises. Cela est inimaginable", a déclaré le représentant spécial de l'UA au Burundi, Ibrahima Fall, dans un entretien diffusé ce dimanche par RFI.
Selon lui, l'UA envisagerait à présent l'envoi d'une "délégation de haut niveau, pour ne pas dire de très haut niveau, au Burundi pour discuter avec les hautes autorités burundaises, pour enclencher une consultation sur cette problématique".
Ibrahima Fall a toutefois précisé qu'il revenait en dernier lieu aux chefs d'État du continent africain de prendre une décision dimanche sur ce dossier controversé. Une majorité des deux-tiers est requise pour autoriser l'envoi de cette mission.

"Il n'y a pas que les Burundais qui sont réticents à cette idée"

Dès vendredi, lors d'une réunion du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'UA, où plusieurs chefs d'État avaient fait part de leur réticence, la possibilité d'un renoncement à l'envoi de cette Mission africaine de prévention et de protection au Burundi (Maprobu), a pris corps. "Il n'y a pas que les Burundais qui sont réticents à cette idée" de déploiement, avait ainsi souligné le président gambien Yahya Jammeh.
Selon les analystes, une partie des chefs d'État réunis dans la capitale éthiopienne ne souhaitent pas créer un précédent en envoyant des troupes dans un pays sans son aval. "L’argument de ces pays, comme la Gambie et la Guinée équatoriale, qui selon plusieurs sources ont mené l’offensive contre un tel déploiement, c’est de dire qu’il existe un gouvernement au Burundi, et qu’à partir du moment que ce pouvoir refuse l’envoi de troupes, l’UA n’a aucun droit de lui imposer une telle présence", explique Jean-Karim Fall, envoyé spécial de France 24 en Éthiopie.

Et ce, précise-t-il au nom du sacro-saint principe de la non-ingérence dans les affaires intérieures d’un État, cher à l’UA. "Et on le voit ici, ce principe semble totalement paralyser jusqu’ici cette hypothèse".
Pourtant, le secrétaire général des Nations unies, Ban ki-Moon, avait apporté tout son soutien à cette idée, lors de la cérémonie d'ouverture du sommet. La situation au Burundi nécessite "l'engagement le plus sérieux et le plus urgent", avait-il insisté.
Mais plutôt que de mettre sur pied une nouvelle mission, plusieurs dirigeants ont défendu un renforcement des missions existantes de l'UA, notamment de l'Amisom et ses 22 000 hommes en Somalie. Le Burundi est d'ailleurs un des principaux contributeurs en hommes de l'Amisom, qui tente de débarrasser la Somalie des insurgés islamistes radicaux shebab, responsables en janvier d'une attaque sanglante contre une base de l'armée kényane dans le sud somalien.
Avec AFP"]
>> À lire sur France 24 : "Le Conseil de sécurité veut convaincre Nkurunziza"
>> À voir sur France 24 :"Enquête sur les accusations d’exécutions sommaires au Burundi"


"Sommet de l'UA: victoire diplomatique pour Idriss Déby
° http://www.rfi.fr/afrique/20160130-ua-union-africaine-presidence-victoire-diplomatique-idriss-deby
Le sommet de l'Union africaine a démarré samedi 30 janvier à Addis-Abeba, en Ethiopie. Au programme : de nombreux dossiers sécuritaires. Mais le temps fort de cette journée a été la passation de pouvoir à la tête de la présidence tournante de l'Union africaine. Le Zimbabwéen Robert Mugabe a passé la main à Idriss Déby, une victoire diplomatique pour le président tchadien, à l'approche de la présidentielle au Tchad.
Avec notre envoyé spécial à Addis-Abeba,  Christophe Boisbouvier

2016 commence bien pour le chef de l'Etat tchadien. Cette mission d'un an à la présidence l'Union africaine vient conforter l'influence diplomatique grandissante d'Idriss Déby. Et tout cela à l'approche de la présidentielle au Tchad prévue en avril prochain.
Il y a cinq ans, cette élection était hautement improbable. Arrivé au pouvoir par les armes en 1990, Idriss Déby a longtemps suscité la méfiance dans les chancelleries.
Jusqu'en janvier 2013, le Tchad n'était pas un acteur majeur de la scène africaine. Il était beaucoup plus connu pour ses conflits internes que pour ses capacités à se projeter à l'extérieur. Témoin : la bataille de Ndjamena en février 2008 où le régime d'Idriss Déby avait failli tomber et où le numéro 1 de l'opposition, Ibni Oumar Mahamat Saleh, avait été kidnappé par des militaires, on ne l'a plus revu depuis. L'opposition au président l'accuse régulièrement de fraude électorale ou de violations des droits de l'homme.

Allié incontournable

Mais à partir de janvier 2013, tout a changé. Pour faire face à une puissante agression jihadiste dans le nord du Mali, Bamako a dû faire appel en priorité à deux pays amis : la France et le Tchad.
Réputé proche du ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, il a appuyé l'intervention française au Mali en 2013 en envoyant ses troupes. Depuis, la France a choisi la capitale tchadienne, Ndjamena, pour installer le centre de son opération militaire Barkhane de lutte contre les jihadistes dans le Sahel.

Un comité de chefs d'Etat pour la Libye

Déby est également très actif dans la lutte contre l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest (ex-Boko Haram) dans la région du lac Tchad. L'armée tchadienne, considérée comme l'une des plus expérimentées du continent a mené de nombreuses offensives au Nigeria voisin début 2015.
Nous ne pouvons pas avancer ni parler de développement si une partie du corps du continent est malade
I. Déby : les pays en crise
31-01-2016 - Par Christophe Boisbouvier

Depuis trois ans, Idriss Déby a donc pris une nouvelle stature internationale. Il s'est imposé comme un allié incontournable dans la lutte contre le terrorisme. « Nous devons être les acteurs principaux dans la recherche des solutions aux crises africaines et non des observateurs passifs des solutions élaborées ailleurs, comme ce fut le cas en Libye. » Et de poursuivre sur le chaos libyen : « S'agissant de ce pays qui nous est cher, et qui vit une terrible tragédie, je préconise que l'Afrique prenne une initiative à travers un comité de chefs d'Etat soutenu par l'ONU en vue de parachever les efforts faits par l'envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies. »
Samedi 30 janvier, ce leadership encore frais a été récompensé, au grand dam de ses opposants qui redoutent que son rôle au sein de l'Union africaine déséquilibre la présidentielle à venir.

Réactions

Le parti au pouvoir, le Mouvement patriotique du salut (MPS), se réjouit de l'élection du président Déby Itno à la tête de l'organisation panafricaine. Son secrétaire général, l'ex-Premier ministre Emmanuel Nadingar, estime que c'est même « une très bonne nouvelle ».
C’est une nouvelle attendue et nous la recevons avec beaucoup de joie et beaucoup de fierté en tant que Tchadiens...
L'ex-premier ministre Emmanuel Nadingar, secrétaire général du parti au pouvoir, le Mouvement patriotique du salut
30-01-2016

L'opposition tchadienne craint que cette nouvelle fonction donne à Idriss Déby un avantage pour la présidentielle tchadienne d'avril prochain et même qu'elle lui permette d'éviter les sanctions en cas de fraudes ou d'éventuelles violations des droits de l'homme. C'est ce que redoute le député Ngarléjy Yorongar, coordinateur du parti d'opposition FAR.
Ca me choque, dans la mesure où Idriss Déby est à la veille d’une campagne électorale et un coup de pouce de l’UA à Idriss Déby...
Le député tchadien Ngarléjy Yorongar, coordinateur du parti d'opposition FAR (Fédération action pour la République)
30-01-2016 - Par Adrien De Calan


° http://www.courrierinternational.com/article/2012/09/27/une-decennie-d-echecs
° http://www.slateafrique.com/1901/politique-la-recurrente-impuissance-de-l-union-africaine
° http://www.huffpostmaghreb.com/mehdi-rais/union-africaine-les-raiso_b_4411349.html
° http://www.diploweb.com/UA-et-crise-libyenne.html
° http://www.jeunesse.francophonie.org/forums/sommet-de-la-francophonie-kinshasa/lunion-africaine-50-ans-deja-quels-bilans-et-perspectives-



Compatriotiquement



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Libre Examen le 2/2/2016, 6:46 pm

Compte tenu de ma situation, toute chose étant égale par ailleurs, j’imagine que si je vivais au Congo je ne serais pas dans des meilleures conditions que mes amis d’enfance avec qui j’ai grandi ensemble dans un même quartier non urbanisé de Kinshasa, que l’armée envahissait chaque nuit comme si on était dans un état de couvre-feu permanent ou en guerre. Qui aimerait voir ses enfants vivre et étudier à Kinshasa ? Le plus pénible quand on se rend en RDC, c’est de voir l’état d’abandon des enfants. Il ne semble y avoir aucune considération pour le bien-être des enfants sinon que l’attention que leur apportent leurs parents. Dans ce pays, il n’y aucun espace de jeux pour les enfants, aucun parc. Leurs espaces de jeu, c’est à côté des terrasses où leurs jeux principaux deviennent la danse et la musique. Ils jouent joue à qui va être le meilleur danseur que ou à qui va être le meilleur musicien. Et ces terrasses se concurrencent à diffuser une musique tonitruante à longueur des journées, du matin au soir. C’est une véritable pollution à laquelle les enfants sont soumis constamment. En plus, de tout ceci, pour aller à l’école, ils doivent acheter à leur moniteurs aujourd’hui ceci et demain cela.

Pauvres enfants victimes de la domination des Blancs sur nos dirigeants. C’est parce que nous dit-on que les Blancs leur ont donné l’ordre de ne pas vous construire des parcs de jeu, de ne pas aménager des espaces de jeux pour vous, pendant qu’eux ils peuvent se construire des villas partout à Kinshasa. Et quant à leurs enfants s’ils ne vont à l’école belge ou dans des meilleures écoles de Kinshasa, ils sont envoyés en Occident.

Et nous qui sommes en Occident et qui envoyons nos enfants dans les écoles des Blancs, que nous accusons d’impérialisme, d’être la cause de tous nos maux, n’y aurait-il pas quelque chose qui ne va pas en nous ? Comme on dit le coeur à ses raisons que la raison ignore...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  El-Shaman le 28/2/2016, 12:30 pm

Il est difficile d’être compris quand on s’exprime dans la même langue sans tenir le même langage.
http://oeildafrique.com/difficile-detre-compris-on-sexprime-meme-langue-tenir-meme-langage/
Il y a souvent dans nos échanges un problème qui me semble fondamental, qui est celui du paradigme. Il arrive souvent que des compatriotes africains me demandent à la suite d’une réflexion : « C’est quoi la solution? C’est quoi ceci ou cela? » Parfois, on m’accuse d’être un anti-occidental. D’autres encore à l’imagination débordante me demandent de rentrer chez moi au lieu, disent-ils, de critiquer l’Occident. Depuis un moment, j’ai compris qu’il est très difficile d’être compris quand on s’exprime dans la même langue sans tenir le même langage.

Ce que je veux dire ici est que nous ne pourrons jamais nous comprendre si nous partons de paradigmes différents. Je suis africain et je réfléchis, non pas en fonction des autres ou de leur paradigme, mais de moi, de ce que je suis profondément. Mes aïeux n’ont pas commencé à exister avec l’arrivée des premiers colons, et je ne vois donc pas pourquoi je dois substituer à mon âme celle des gens venus d’ailleurs. Tout est faux chez nous aujourd’hui. Nos cadres de référence sont faussés. Je n’insiste plus dans certains débats car je sais que je ne serai pas compris par mes frères qui partent d’un paradigme extra-africain pour comprendre les problèmes auxquels l’Afrique profonde est confrontée.

Nous ne sommes pas sur la même fréquence (paradigme) et même si je faisais la démonstration [de A à Z] de ce que je dis, beaucoup ne comprendront pas. C’est cette difficulté que des gens comme Cheikh Anta Diop, Fanon… ou Malcolm X ont eu avec leurs frères. Fanon a parlé de « Peau noire masques blancs ». Moi, je pense que c’est bien pire que ça : il s’agit des « peaux noires, âmes blanches ». Notre plus grand défi n’est pas de combattre le colon, mais bien le virus qu’il a su injecter au colonisé au point d’en faire l’ennemi inconscient de lui-même. Vous voulez suivre et comprendre une émission qui passe sur une fréquence FM en étant branché sur la AM. Ça ne marche pas.

Nous devons nous réconcilier avec nous-mêmes avant de prétendre travailler au développement de cette chère Afrique que nous regardons avec les lunettes empruntées de l’étranger. Sur ce, bons weekends et je bois mon lait…


Patrick Mbeko

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick MBEKO : Une valeur sûre ! Très belle Analyse ..

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:38 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum