Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  El-Shaman le 11/4/2016, 12:38 pm

djino a écrit:

Suspect Suspect Suspect Suspect
like like Nalandaki analyse oyo te. Nawuti kolanda yango sik'oyo et je dis : CHAPEAU BAS KERWIN !
O analysé penza makambu ya Panama Papers kitoko en prenant en compte la guerre qui se passe en Syrie etc...KITOKO like

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  ndonzwau le 11/4/2016, 5:03 pm

"" PANAMA PAPERS " : CITÉ, MOÏSE KATUMBI INVITÉ À S’EXPLIQUER
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7226
Ce qu’il convient d’appeler " l’affaire Panama Papers " n’en finit pas de faire de vagues. Ce, à l’échelle planétaire. Des noms des personnalités politiques, sportives, culturelles, du monde des affaires, ont été cités. Ce qui provoque une kyrielle de réactions.(...)"

"Panama Papers : Quand un journal belge révélait la société offshore de M. Katumbi au Panama"
° http://www.tshangu.com/Panama-Papers-Quand-un-journal-belge-revelait-la-societe-offshore-de-M-Katumbi-au-Panama_a2005.html

"RDC: 5 ONG demandent des enquêtes sur les révélations des «Panama papers»"
° http://www.radiookapi.net/2016/04/08/actualite/justice/rdc-5-ong-demandent-des-enquetes-sur-les-revelations-des-panama-papers

"Panama Papers : Motus et bouche cousue à Kinshasa"
° http://www.tshangu.com/Panama-Papers-Motus-et-bouche-cousue-a-Kinshasa_a2007.html

"RDC: LE PARLEMENT ET LES AUTORITÉS JUDICIAIRES CONGOLAIS INVITÉS À ENQUÊTER SUR LES RÉVÉLATIONS DES «PANAMA PAPERS»"
° http://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14359:rdc-le-parlement-et-les-autorites-judiciaires-congolais-invites-a-enqueter-sur-les-revelations-des-panama-papers&catid=90:online-depeches&Itemid=679

""Panama Papers" : Mende lance des "mises en garde" aux médias
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10715
On attendait Jaynet "Kabila" pour fournir des explications claires et nettes à l’opinion congolaise sur l’origine de l’argent qu’elle a placé dans les paradis fiscaux cinq mois seulement après le décès du président LD Kabila. Qui voit-on? C’est le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, l’inénarrable Lambert Mende Omalanga qui s’est pointé non pas pour rétablir la vérité mais pour proférer, comme à son habitude, des pitoyables menaces à l’encontre des journalistes.(...)"

"Panama Papers : l’UDPS veut voir clair"
° http://www.lephareonline.net/panama-papers-ludps-veut-voir-clair/

"Eclaboussée!! Jeanette Kabila, fraudeuse internationale avec sociétés écrans dans paradis fiscaux"
° http://www.tshangu.com/Eclaboussee-Jeanette-Kabila-fraudeuse-internationale-avec-societes-ecrans-dans-paradis-fiscaux_a2003.html

""Panama Papers" : Kinshasa expulse un chercheur américain spécialiste du Congo"
° http://www.voaafrique.com/a/panama-papers-kinshasa-expulse-un-chercheur-americain-specialite-du-congo/3277571.html
"RDC : un chercheur américain expulsé par Kinshasa
° http://afrikarabia2.blogs.courrierinternational.com/archive/2016/04/09/rdc-un-chercheur-americain-expulse-par-kinshasa-51549.html
Jason Stearns, chercheur reconnu mondialement pour ses analyses sur la situation politique et les groupes armés en République démocratique du Congo (RDC) a été contraint de quitter Kinshasa jeudi 7 avril 2016. Il a été jugé "indésirable" par les autorités congolaises.(...)"
"Panama Papers : Expulsé de la RDC pour avoir évoqué le nom de Jaynet Kabila dans un article"
° http://www.tshangu.com/Panama-Papers-Expulse-de-la-RDC-pour-avoir-evoque-le-nom-de-Jaynet-Kabila-dans-un-article_a2027.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20160410-rdc-stearns-massacres-beni-centre-cooperation-internationale

"Numéro Spécial- "Dialogue" - RDC/RSA - « Panama Papers », Diamant et Pétrole
° http://www.congoforum.be/upldocs/4%20Panama%20Papers.pdf
"[...]« Ni Joseph, ni Jaynet, ni Zoé n’ont travaillé de leur vie »
« Ni Joseph, ni Jaynet, ni Zoé (leur frère cadet, devenu riche homme d’affaires) n’ont travaillé de leur vie. Comment ont-ils pu amasser autant d’argent. Ils sont arrivés avec des bottes en plastique, il y a moins de vingt ans, à Kinshasa ! », déclare, amer, un ancien compagnon du Mzee Laurent-Désiré Kabila.
« Impossible d’y parvenir à moins de privatiser une partie de l’Etat et du Trésor Public », conclut-il, dépité.
Interrogé sur le scandale mettant en cause Jaynet Kabila, Lambert Mende, a affirmé qu’il s’agissait d’une affaire privée sans lien avec le Gouvernement. Un peu court, pour beaucoup de Congolais.
Le député Juvenal Munubo a répliqué en termes énergiques au porte-parole du Gouvernement congolais, disant notamment : « Une affaire d’évasion fiscale, en l’occurrence les Panama Papers, dans laquelle des personnalités publiques sont citées et qui fait l’actualité, sort absolument du domaine privé. Elle n’est pas à banaliser par le Gouvernement car la moralité publique en dépend ». [...]""

"La réaction du groupe Dangote après sa citation dans les « Panama Papers »"
° http://www.jeuneafrique.com/316642/economie/reaction-groupe-dangote-apres-citation-panama-papers/

"Panama Papers : Le Monde a "porté atteinte au prestige" de Bouteflika"
° http://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/021830266322-panama-papers-le-monde-a-porte-atteinte-au-prestige-de-bouteflika-1212738.php



° http://www.20minutes.fr/societe/1823695-20160411-panama-papers-nom-croix-rouge-utilise-cacher-argent-sale
° http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/10/panama-papers-david-cameron-publie-ses-declarations-d-impots-sur-six-ans_4899460_4890278.html
° http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/09/david-cameron-je-sais-que-j-aurais-du-mieux-gerer-cette-affaire_4899288_4890278.html
° http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/09/panama-papers-le-panama-ecarte-la-prise-de-mesures-de-retorsion-contre-la-france_4899012_4890278.html
° http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/08/panama-papers-le-recap-episode-6-de-l-art-et-de-l-offshore_4898901_4890278.html
° http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/08/panama-papers-comment-mossack-fonseca-se-joue-des-sanctions-internationales_4898848_4890278.html
° http://www.lemonde.fr/panama-papers/video/2016/04/08/panama-papers-le-president-de-l-argentine-assure-qu-il-n-a-rien-a-cacher_4898684_4890278.html


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 11/4/2016, 8:25 pm, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  El-Shaman le 11/4/2016, 6:49 pm

ndonzwau a écrit:


"Panama Papers : l’UDPS veut voir clair"
° http://www.lephareonline.net/panama-papers-ludps-veut-voir-clair/

Quant au scandale financier baptisé « Panama Papers », le parti d’Etienne Tshisekedi se dit profondément préoccupé par les révélations de la presse internationale, car des personnalités congolaises sont également citées. D’où, il exige les autorités compétentes diligentent des enquêtes profondes et sérieuses pour débusquer les affameurs du peuple congolais mais aussi des expatriés véreux qui, sous prétexte de venir investir au pays, se livrent au pillage de ses ressources naturelles, pendant que la majorité silencieuse continue de vivre dans des conditions infernales.

«L’Udps souhaite que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que les responsables de ces crimes économiques subissent la rigueur des lois nationales et internationales », souligne Mavungu.


Eh oui, un très bon souhait de l'UDPS, mais je ne pense pas qu'il y aura une suite. Il suffit seulement de pensé aux 400 indigents de Maluku. L'on avait exiger une enquête, et les autorités du pays avaient promis une enquête pour faire la lumière là-dessus.Il me semble même que la Belgique voulait s'en mêler en apportant son aide dans cette enquête.Mais ZELA ZELA MOKOMBOSO AZANGAKA MOKILA...Jusqu'à aujourd'hui il n'y a pas eu de suite. Et cette affaire va aussi passé comme ça ,surtout que si l'on fouine dedans, on risque de trouver des personnes influent qui ne sont pas de la RDC, parce que toyebi bien que pouvoir ya Kabila oyo ewuta na occident.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  ndonzwau le 12/4/2016, 6:15 pm

"Moïse Katumbi, Candidat G7: Compromis dans l’affaire des offshores au Panama"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://groupelavenir.org/moise-katumbi-candidat-g7-compromis-dans-laffaire-des-offshores-au-panama/

"PanamaPapers : Mende veut étouffer l’affaire « Ursula Kyungu » et menace !
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://moisekatumbiforpresident.info/panamapapers-mende-veut-etouffer-laffaire-ursulakyungu-et-menace/
Les membres de la famille de Kabila ont accumulé des richesses énormes, 15.000.000.000 de $, y compris des participations dans des sociétés dans des paradis fiscaux à l’étranger.
«Les congolais ont besoin d’une enquête urgente et doivent exiger rapatriement de ces sommes au Congo. »
Jaynet Désiré Kabila Kyungu » n’était pas disponible à son bureau de Kinshasa lorsque Bloomberg a sollicité les commentaires pendant les heures ouvrables. Lorsqu’on lui a demandé des commentaires, le porte-parole du gouvernement congolais Lambert Mende dit que la question était une affaire privée.(...)"


"Panama Papers : quand les médias proches du régime jouent à la politique de 2 poids 2 mesures en accusant gratuitement Katumbi
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.rdc-news.com/#!Panama-Papers-quand-les-médias-proches-du-régime-jouent-à-la-politique-de-2-poids-2-mesures-en-accusant-gratuitement-Katumbi/cjds/570be40e0cf20b4e25a2695e
Les médias proches du régime sortant de Joseph Kabila se sont donnés le luxe d'attaquer dans leurs publications du lundi 11 avril le candidat G7, à l'élection présidentielle du 27 novembre, Moïse Katumbi Chapwe, en essayant de l'indexer sans preuve et gratuitement  dans le dossier Panama Papers.
Ces médias se sont appuyés sur un article paru dans la presse belge attribuant l'entreprise GKAMIC-S.A à Katumbi -une entreprise qui serait citée dans le Panama Papers. Ces accusations ont provoqué la colère de l'opposant Moïse Moni Della Idi, qui tout de suite a réagi dans un entretient avec une équipe de C-NEWS. "Ces accusations sont infondées et n'ont aucune preuve.(...)"


"Le grand mensonge: Moise Katumbi, est-il impliqué dans le scandale de Panama papers sur le pillage de la RDC par la famille de Joseph Kabila?
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° https://vacradio.com/2016/04/11/le-grand-mensonge-moise-katumbi-est-il-implique-dans-scandale-de-panama-papers-sur-le-pillage-de-la-rdc-par-la-famille-de-joseph-kabila/
Selon la presse kinoise qui est corrompue jusqu’à la moele épinière et au service de la Kabilie, l’homme de Dieu, Moise Katumbi serait impliqué dans le dossier de “Panama Papers.”
Suite aux accusations sans fondements de la presse kabiliste, lesquelles accusations axées sur Moise Katumbi pour la simple raison qu’elle ne sache pas à quel saint se vouer concernant ce scandale de Panama papers,moi Jean-Luc Kienge Kimbila, j’ai decidé de réagir par cette chronique.(...)"


"Révélations de la Libre Belgique : GKMIC, Katumbi et Panama papers !
- Le Palmares"

° http://7sur7.cd/new/revelations-de-la-libre-belgique-gkmic-katumbi-et-panama-papers/
° ° http://www.mbelgique.be/2014/01/loffshore-secrete-de-moise-katumbi.html?m=1
Mariane de la Libre Belgique, dans sa publication d’hier dimanche 10 avril 2016, a révélé que l’ex-gouverneur du Katanga est propriétaire d’une discrète société panaméenne créée en 2006 dans laquelle il aurait logé, depuis 18 mois seulement, plus de 60 millions de dollars amassés grâce à un deal minier pour le moins suspect. L’identité qu’a fournie Katumbi aux intermédiaires chargés de créer GKMIC tend à rappeler quelle n’est pas celle qu’il utilise d’habitude, à savoir Moïse Katumbi Chapwe. Cette société offshore, créée dans le paradis fiscal sud-américain, selon Mariane, qui se serait procuré une bonne partie de ce rapport, est dénommée GKMIC SA. avec comme Directeur Général Katumbi Moïse d’Agnano, domicilié au n°8 de l’Avenue Mahenge, ville de Lubumbashi, en République démocratique du Congo.(...)"


"‘‘Panama Papers- Katumbi’’ : le pouvoir joue avec le feu
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://7sur7.cd/new/panama-papers-katumbi-le-pouvoir-joue-avec-le-feu/
Des montages aussi grossiers sont livrés à la consommation du public pour jeter en pâture l’ex-gouv du Katanga. Des journaux proches du pouvoir se sont amusés à déterrer le passage d’un vieil article de 2014 de La Libre Belgique pour charger injustement Moise Katumbi qui aurait, selon leurs sources, une société offshore. On comprend vite que le pouvoir cherche à nuire à l’image d’un sérieux prétendant au fauteuil présidentiel. Alors que Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement, deux jours avant, avait mis en garde la presse contre de publications sans preuve touchant à de personnalités congolaises. Malheureusement, l’opinion constate que cette mesure n’a jamais été observée par le régime lui-même. Depuis que le scandale financier éclabousse les grands du monde, aucun média n’a cité le nom de Moise
Katumbi. Aucun média sérieux alors aucun. En commençant par la très respectable Rfi, en passant par le Monde Afrique qui a publié des pages entières sur le dossier. Rien sur Katumbi même dans les millions de documents fuités par le cabinet panaméen Mossack Fonseca reprenant les noms des patrons des sociétés offshore enregistrées dans les paradis fiscaux. Pour la RDC, seule la députée Jaynet Kabila a été citée, déclare Moni Della. Autres personnalités africaines citées, Emmanuel Ndahiro, ancien directeur du renseignement rwandais, Bruno Jean Richard Itoua, ministre de la Recherche du Congo-Brazzaville. Pour l’opposant MoiseMoni Della, c’est une boite à pandorres qu’on ouvre. Il demande au pouvoir d’aller jusqu’au bout de sa logique. Que la justice se saisisse de tout le monde et qu’un procès public et équitable soit organisé. Il dénonce l’exploitation sélective et truffée de mensonges par la presse pro-pouvoir de ce dossier. D’après lui, si on entre dans ce jeu, c’est le pouvoir qui sera éclaboussé. Le leader des Conade
rappelle la publication par le Magazine Forbes sur l’enrichissement supposé de certaines personnalités juchées dans le hautes sphères du pouvoir. On attend toujours des explications. A cela, il ajoute les révélations faites sur le même dossier par le journal Congo Indépendant. Moni Della refuse qu’il y ait une exploitation à deux vitesses de la justice.(...)"


"Chine: l’aristocratie rouge au cœur des «Panama Papers»"
° http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20160407-chine-aristocratie-rouge-coeur-panama-papers

""Panama Papers: les dessinateurs de presse se déchaînent"
° http://www.lesoir.be/1173093/article/actualite/monde/2016-04-06/panama-papers-dessinateurs-presse-se-dechainent


° http://www.lesafriques.com/actualite/panama-papers-les-faits-rien-que-les-faits.html?Itemid=89?articleid=45911
° http://www.rfi.fr/moyen-orient/20160412-panama-papers-grandes-fortunes-israeliennes-epinglees
° http://www.rfi.fr/europe/20160411-allemagne-propositions-wolfgang-schauble-paradis-fiscaux-registre-societe-ecran
° http://www.rfi.fr/europe/20160411-royaume-uni-david-cameron-durcit-legislation-contre-evasion-fiscale
° http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/09/david-cameron-je-sais-que-j-aurais-du-mieux-gerer-cette-affaire_4899288_4890278.html
° http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/04/09/l-hypocrisie-europeenne_4899068_3232.html


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  ndonzwau le 17/4/2016, 9:08 pm

'"Panama Papers" : Agitation au sein du "clan kabiliste"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10732
Selon certaines indiscrétions, une "sourde agitation" serait perceptible dans les milieux civils et militaires du premier cercle du pouvoir kabiliste. C’est, semble-t-il, l’effet de l’enquête dite "Panama Papers". Certains cadres oeuvrant dans ces milieux disent regretter d’avoir pris des risques en passant tant d’années de leur vie au service de"Joseph Kabila" qu’ils qualifient de "pingre".

Depuis la publication des "Panama Papers", les langues se délient lentement mais sûrement dans le petit cercle des civils et militaires qui forment l’entourage de "Joseph Kabila".
Des sources ayant requis l’anonymat absolu assurent que le "raïs" serait au bord de la paranoïa. "Le chef de l’Etat est devenu méfiant à l’égard de tout le monde, confie un habitué du Palais de la nation. Il se croit traquer par certains milieux occidentaux. Il voit désormais des traîtres partout". Une autre source d’enchaîner : "Le président Joseph Kabila est un sentimental. Il ne supporte pas qu’on s’en prenne à sa famille directe. Il souffre énormément de l’exposition de sa soeur dans le dossier des sociétés off shore. Il est convaincu que c’est lui que l’on vise, à travers Jaynet".(...)"



"Une famille mystérieuse...
Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10724
N’en déplaise au ministre Mende Lambert, le "Tshaku national" qui a lancé des mises en garde à l’encontre des médias qui oseraient relayer les conclusions des investigations dites "Panama Papers" - en citant des noms tels que Jaynet Désiré Kyungu "Kabila"-, ce scandale ne manquera pas de relancer la polémique sur le grand mystère qui entoure tant les identités que le parcours personnel des membres de la fratrie "Kabila".

Selon mon ami qui sait tout sur tout et presque tout sur rien sur les potins de Kinshasa-lez-immondices, personne ne sait dire quel est le patronyme réel des membres de la fratrie "Kabila". Une famille composée de Joseph, Jaynet, Zoé, Selemani ou Souleymane. Kanambe? Mtwale? Kabange?(...)"
Laughing  Laughing  Laughing


"La RDC appelée à enquêter sur les révélations de Panama Papers
° http://www.radiookapi.net/2016/04/16/emissions/echos-deconomie/la-rdc-appelee-enqueter-sur-les-revelations-de-panama-papers
Le magazine Echos d’économie du samedi 16 avril est revenu sur les révélations de Panama papers. Il s’agit de 11,5 millions de fichiers qui dénoncent les fraudes et évasions fiscales, des personnalités politiques et du monde des affaires qui préfèrent placer leurs avoirs dans les paradis fiscaux. Des voix se sont levées pour appeler les institutions de la RDC à mener des enquêtes pour que la lumière soit faite à ce sujet. 

La ville de Lubumbashi a connu cette semaine la rareté et la flambée de prix du maïs. Le ministre de l’Economie nationale, qui s’est rendu sur place, a annoncé quelques allègements fiscaux pour encourager les importations du maïs. Et aux dernières nouvelles, les prix ont baissé.
C’est la fin de la semaine, le franc congolais n’est toujours pas en bonne santé face à la devise américaine sur le marché de change. La se clôture sur 970 francs congolais pour le dollar sur le marché parallèle et 945 au taux de la Banque centrale du Congo.
 
Bonne écoute :

  • play

  • stop

  • mute

  • max volume


00:00
[/size]
30:52

  • repeat


Télécharger



"MOÏSE KATUMBI, OBJET D’UN FAUX « PANAMA PAPERS »"
°  http://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14371:moise-katumbi-objet-d-un-faux-panama-papers&catid=85:a-la-une&Itemid=472


"(...)L’Observateur revient sur l’affaire Panama Papers en citant Moïse Katumbi. Le quotidien indique qu’à l’instar de la presse mondiale, nos journaux ont, eux aussi, abondamment disserté, ces derniers jours, sur « Panama Papers ». Quelques personnalités de notre pays y sont également citées, Notamment l’ancien gouverneur du Katanga et probable candidat du G7 pour l’élection présidentielle en RDC. 

(Bel exemple de désinformation et de mauvaise foi. En réalité, Katumbi n’est pas cité dans les Panama Papers, ce qui ne veut d’ailleurs pas dire qu’il n’a rien à cacher. On a seulement, à l’occasion de PP, ressorti à son propos des allégations vieilles de deux ans et plus, relatifs à des faits le concernant à propos de pratiques du même genre. Il n’était pas difficile de deviner que ces accusations servaient de « rideau de fumée » pour dissimuler que, dans les PP, de trouve citée par contre Jaynet Kabila. Et, tant à propos de celle-ci que de Katumbi, il faut rappeler que la possession d’un compte offshore n’est pas en soi un délit. Par contre, les Kabila (frère et sœur) sont également évoqués à propos des trafics pétrolier d’un autre personnage épinglé par le PP : Clive Khulubuse Zuma, neveu du président sud-africain, à propos de sulfureux trafics concernant le pétrole du lac Albert, où se trouve également impliqué le très louche Dan Gertler. Voir à ce sujet   http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=204238&Actualiteit=selected )(...)"
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=204278&Actualiteit=selected


"Déclaration choc de O. Kamitatu: «Kabila a plus d’argent que Katumbi»"
° http://7sur7.cd/new/declaration-choc-de-o-kamitatu-kabila-a-plus-dargent-que-katumbi/

"La République spoliée : Luzolo Bambi saisit l’Assemblée Nationale
Le Phare"

° http://7sur7.cd/new/la-republique-spoliee-luzolo-bambi-saisit-lassemblee-nationale/


"RDC: 5 ONG demandent des enquêtes sur les révélations des «Panama papers»
° http://www.radiookapi.net/2016/04/08/actualite/justice/rdc-5-ong-demandent-des-enquetes-sur-les-revelations-des-panama-papers
[...]« Les 5 organisations demandent aux autorités parlementaires et au parquet général de la République d’approfondir les informations sur base des indications que la presse internationale a dénoncées et que nos organisations ont relayées », indique Me Hubert Tshiswaka, directeur de l’Institut des recherches en droits humains (IRDH).[...]"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10729


"« Panama Papers » : quelle est la législation sur les sorties de capitaux en Afrique ?
° http://www.jeuneafrique.com/317245/economie/panama-papers-legislation-sorties-de-capitaux-afrique/
Les documents révélés par les "Panama Papers", sur les avoirs domiciliés dans des paradis fiscaux, a mis en cause des responsables politiques et économiques au Maghreb et en Afrique subsaharienne, qui auraient eu recours à de telles domiciliations, parfois pour contourner les restrictions concernant la circulation de capitaux. "Jeune Afrique" fait le point sur la législation entourant les sorties de capitaux dans les pays africains.(...)"


"Panama Papers : ce qui a séduit les clients africains de Mossack Fonseca
° http://faceafrique.com/panama-papers-ce-qui-a-seduit-les-clients-africains-de-mossack-fonseca/
S’ils font appel à cet État d’Amérique centrale, c’est avant tout pour l’anonymat qu’il garantit. Lequel permet des transactions souvent inavouables…

Le Panama est certes un paradis fiscal. Mais ce n’est pas vraiment ce qui a séduit les clients africains du cabinet d’avocats Mossack Fonseca, spécialisé dans la création de sociétés écrans. Pour eux, l’intérêt résidait surtout dans l’anonymat qui leur était garanti. Celui-ci peut en effet faciliter des opérations de blanchiment d’argent. Ou permettre de réaliser des investissements en toute discrétion. Ainsi, peu de Kinois savaient, avant ce début avril, que Jaynet Kabila, la sœur jumelle du président congolais, contrôlait une partie du capital de l’opérateur de téléphonie Vodacom.(...)"


° http://www.laprosperiteonline.com/index.php/actualites/80-politique/3341-panama-papers-katumbi-invite-a-s-expliquer
° http://www.sangoyacongo.com/2016/04/panama-papers-la-rtnc-presente-moise.html
° 6/04/07/panama-papers-apres-jaynet-kabila-dan-getler-un-autre-associe-de-joseph-kabila-epingle-a-son-tour
° http://desc-wondo.org/fr/les-papiers-du-panama-rawbank-et-les-projets-kabila-jean-marie-mutu/
° http://afrique.kongotimes.info/eco_tech/10450-panama-papers-juste-operation-destinee-etre-mediatisee-toute-societe-offshore-criminelle.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20160412-paradis-fiscaux-oxfam-fonds-banque-mondiale-afrique
° http://www.afriqueexpansion.com/dossiers0/1537-panama-papers-l-afrique-egalement-au-coeur-du-scandale.htm

° http://www.huffingtonpost.fr/alexis-poulin/lutte-evasion-fiscale-union-europeenne-panama-papers_b_9692024.html
° http://www.liberation.fr/planete/2016/04/15/demission-motion-de-censure-et-perquisition-une-deuxieme-semaine-de-panama-papers_1446459
° http://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/021846164697-panama-papers-les-europeens-imposent-leurs-vues-au-g20-1214347.php
° http://www.courrierinternational.com/article/panama-papers-cinq-pays-europeens-sengagent-contre-levasion-fiscale
° http://www.haaretz.com/israel-news/1.713130?v=AC360D6BFE70DCF6223F068731692594
° http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/15/panama-papers-le-ministre-de-l-industrie-espagnol-demissionne_4902764_4890278.html
° http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/15/panama-papers-vladimir-poutine-ironise-sur-une-information-vraie_4902827_4890278.html
° http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/14/panama-nid-d-espions_4902136_4890278.html
° http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/13/panama-papers-le-parlement-europeen-devrait-mettre-en-place-une-commission-d-enquete_4901279_4890278.html



Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  Jim KK le 18/4/2016, 10:05 pm

Pourquoi le Congo a-t-il proposé 650.000 $ à Clinton pour deux photos et un discours? Rolling Eyes Rolling Eyes Laughing Laughing

Par Richard Miniter, Forbes magazine, le 18 avril 2016. De nouvelles révélations issues des Panama Papers visent la Fondation Clinton.

https://blogs.mediapart.fr/jean-francois-goulon/blog/180416/pourquoi-le-congo-t-il-propose-650000-clinton-pour-deux-photos-et-un-discours

Le Congo, l'une des nations les plus pauvres de la planète, a proposé au Président Bill Clinton 650.000 dollars d'honoraires pour un discours - une somme équivalente au revenu annuel de 2.813 Congolais. Le FMI classe en effet la République Démocratique du Congo bonne dernière en matière de revenu par habitant. Qu'espérait-elle en échange de son investissement ?

Dans le contrat proposé [à Bill Clinton] en 2012, les organisateurs prévoyaient un discours et au moins une photo avec chacun des dirigeants de la République Démocratique du Congo et de [la République] du Congo, cette dernière paraissant partager les honoraires princiers. (Puisque deux pays portent le nom de Congo [la République Démocratique du Congo - Congo-Kinshasa - et la République du Congo - Congo-Brazzaville], à chaque fois que je me réfèrerai à la RDC, j'écrirai « Congo » seul.) Deux photos et une conversation ne semblent pas grand-chose en échange d'une telle somme. La question est donc la suivante : Quoi d'autre le Congo voulait-il pour son argent ?

L'offre extraordinaire que le Congo fit à Clinton a fait surface pour la première fois dans un lot de courriels de Hillary Clinton révélés en août dernier, laquelle offre n'a pas attiré beaucoup d'attention à l'époque. De nouveaux documents qui ont été récemment divulgués, connus sous le nom de « Panama Papers », jettent une nouvelle lumière sur ce mystère ainsi que sur les méfaits commis par les dirigeants corrompus du Congo.

Alors que Hillary Clinton était Secrétaire d'Etat, la plus haute responsable américaine en relation avec les dirigeants étrangers, l'ancien Président Bill Clinton a parcouru le monde entier pour délivrer des discours aux dirigeants de la planète et à des intérêts étrangers - gagnant au moins 48 millions de dollars tandis que sa femme était à la tête de la diplomatie américaine 3. Pourquoi ces paiements à un Clinton ne sont-ils pas considérés comme des pots-de vin à l'autre Clinton ?

C'est précisément pour empêcher que cela soit perçu ainsi que le Département d'Etat devait approuver tous les discours internationaux de l'ancien président. Par conséquent, le directeur de la politique étrangère de la Fondation Clinton, Amitabh Desai, a envoyé à un responsable du Département d'Etat la demande de Clinton d'accepter les 650.000 dollars, écrivant « WJC [William Jefferson Clinton] veut savoir ce que le [ministère] en penserait s'il prenait cette somme à 100% pour la fondation ».

C'est le camouflage favori des Clinton. L'argent était destiné à la Fondation Clinton à but non-lucratif, qui est contrôlée par les Clinton et leur fille [Chelsea], d'où il aurait pu être utilisé pour des services médicaux, la scolarité et autres bonnes actions. Utiliser de l'argent pour aider votre prochain n'est pas de l'enrichissement, disent-ils. C'est vrai, mais telle n'est pas la question. Donner de l'argent à une ouvre caritative ne répond pas à la question de savoir si celui-ci a été reçu en tant que pot-de-vin. Pour y répondre, on voudrait savoir ce que les dirigeants étrangers veulent en échange de leurs donations. Après tout, les dirigeants congolais ne sont pas préoccupés par les déductions fiscales au titre de la charité sur leurs déclarations d'impôt aux Etats-Unis. Alors, pourquoi un tel cadeau avec l'argent de leur pauvre pays.

Apparemment, le Département d'Etat a refusé les plans de Clinton de se rendre au Congo, de même que sa demande de délivrer un discours rémunéré en Corée du Nord. En tous cas, il ne s'y est pas rendu. Mais c'est la proposition elle-même qui pose problème.

Que voulait le Président du Congo Joseph Kabila ? Si l'on peut spéculer à l'infini, deux possibilités semblent les plus probables : il cherchait la permission des Etats-Unis d'ignorer la constitution du Congo afin de rester au pouvoir au-delà de la limite fixée à deux mandats, laquelle expire en 2016, et il voulait protéger des enquêteurs internationaux ses actifs à l'étranger. Bill et Hillary, en particulier lorsqu'elle était secrétaire d'Etat, auraient pu, s'ils le voulaient, être d'une aide précieuse dans les deux cas. Rester au pouvoir et conserver des milliards de profits mystérieux auraient certainement valu 650.000 dollars, si c'était l'accord que Kabila avait en tête.

Il est temps pour les Clinton et leur fondation de révéler toutes leurs communications avec Kabila et son régime. Comment était-on arrivé à la somme de 650.000 dollars [tous frais payés + voyage en jet privé] ? Que voulait le Congo en échange ? Les Clinton ont-ils offert d'apporter une aide avec les Etats-Unis , l'ONU, l'UE ou d'autres responsables internationaux ? Et qu'en est-il des comptes de Kabila à l'étranger ?

De nouvelles preuves issues des « Panama Papers », une mine d'informations sur quelques 200.000 sociétés offshore immatriculées par la firme juridique Mossack Fronseca, ont été remises au quotidien allemand, Suddeutsche Zeitung, et ensuite au Consortium International de Journalistes d'Investigation. Une douzaine d'actuels et anciens dirigeants nationaux, et plus de 100 autres responsables élus de pays nord-américains et européens, ont vu leurs noms sortir de cette pile massive de documents dérobés.

La sœur jumelle du Président congolais Joseph Kabila apparaît également dans les « Panama Papers ». Elle possède une société écran dont la valeur excède 100 millions de dollars. La sœur de Kabila, Jaynet Kyungu, a ouvert une société peu après l'arrivée au pouvoir de son frère. Les directeurs initiaux étaient enregistrés sous les noms de Kalume Nyembwe Feruzi et « Ursula Kyungu », nom que Jaynet Kyungu utilise parfois dans les registres commerciaux 3. La famille Feruzi serait proche de la famille Kabila 3 depuis Laurent Désiré Kabila, père de Joseph Kabila et de Jaynet Kyungu et ancien président de la République Démocratique du Congo. La société écran, Keratsu Holding Limited, a été immatriculée dans la petite île du Pacifique Sud, Niue, le 19 juin 2001, cinq mois après que Joseph Kabila est devenu président.

Keratsu Holding Limited a rapidement pris du retard dans ses paiements d'immatriculation 3 dus au gouvernement de Niue - et a dû faire une série de demandes d'inscription révélatrices. Elle a soumis une « demande de restauration 3 » en 2010, laquelle comprenait une déclaration sous serment du co-propriétaire de la société de Kabila, Kalume Nyembwe Feruzi : « J'ai besoin maintenant que Keratsu Holding Limited soit restaurée et rétablie avant que les actifs de la société puissent être réalisés ». Un conseiller de Feruzi a expliqué à la firme Mossack Fonseca : « [Feruzi] a besoin de recevoir des dividendes. » Tout comme Kabila, sans aucun doute.

D'où provenaient ces dividendes ? En partie de sa participation à hauteur de 9,6% dans la plus grande entreprise congolaise de téléphones cellulaires, Vodacom Congo Sprl, laquelle à son tour était estimée à 1,5 milliards de dollars en 2010. La société écran pourrait bien détenir d'autres actifs commerciaux.

La sœur de Kabila détient également une part de Congo Digital, une filiale 3 de la société de radio-télé diffusion Multimedia Congo s.p.r.l.

Il semble probable qu'elle détient ces actifs en partie parce que son frère est président du Congo. Le pouvoir est une affaire de famille chez les Kabila.

Tout comme chez les Clinton. Prenez en considération le cas de Lundin Mining. Lukas Lundin, un investisseur suédois qui créa cette société, a donné entre 1 et 5 millions de dollars à la Fondation Clinton entre 2007 et 2013. (La Fondation ne rend compte que d'une fourchette, pas de montants exacts, pour certains de ses donateurs.) Selon un communiqué de presse de 2007 de la Fondation Clinton 3, Lundin Group avait promis a celle-ci 100 millions de dollars supplémentaires. Lundin Mining a des opérations importantes au Congo 3. Un associé de Lundin dans ses opérations au Congo, Freeport-McMoran Copper & Gold, a donné à la Fondation Clinton jusqu'à 500.000 dollars, selon des documents 3 publiés par la fondation, qui présentent une contribution dans une fourchette de 250.000/500.000 dollars. Qu'est-ce que ces géants de l'extraction minière voulaient en échange ? Le Département d'Etat, sous la direction de Clinton, est entré en pourparlers avec le Congo en 2010 au sujet d'un différend avec Lundin et Frepport-McMoran, dans ce que le Financial Times a caractérisé comme « un soutien à Freeport 3 ». L'auteur du livre Clinton Cash, Peter Schweitzer, raconte une histoire similaire. Le résultat parle tout seul. Le Congo a renoncé à ses efforts de s'emparer de l'une des mines de cuivre les plus rentables au monde appartenant à Lundi et à ses associés en échange d'une augmentation de moins de 3% de sa part sur les bénéfices.

Alors, qu'attendait donc Kabila en échange de son cadeau à la Fondation Clinton. Il avait manifestement vu d'autres hommes d'affaire dans son pays (comme Lundin) prospérer après leur générosité vis-à-vis de la Fondation Clinton. Peut-être est-ce une coïncidence que ces affaires se soient sucédées.

D'une façon ou d'une autre, Kabila savait qu'une donation pouvait être une bonne manière de se couvrir. Après tout, il connaissait les allégations, durant la présidence de Clinton, selon lesquelles Clinton avait échangé des nuitées dans la chambre de Lincoln [qui se trouve dans l'aile est de la Maison Blanche] en échange de financement de campagnes électorales. La Fondation Clinton reprend-elle simplement la même idée à plus grande échelle ? On peut voir pourquoi Kabila, coutumier des manières d'un continent corrompu, pouvait penser ainsi.

A présent que Hillary Clinton semble en route pour décrocher la désignation du Parti Démocrate pour la présidence, il est temps de poser la question suivante : Que doit sa fondation éponyme aux dirigeants étrangers et aux autres qui l'ont financée ?

Postface : La dernière fois que j'ai écrit sur la corruption au Congo, cela menait à Zoe Kabila, le frère cadet du Président Kabila, qui auraittabassé le président du parlement congolais, Évariste Boshab, lequel perdit connaissance 3, en 2014. Des reportages de la presse africaine avaient spécifiquement mentionné qu'il avait été tabassé à cause d'un « article de Forbes écrit par Richard Miniter ». Cette attaque eut lieu après que Zoe Kabila et la sœur jumelle [du dictateur], Jaynet Kyungu, eurent accusé Évariste Boshab d'avoir été la source anonyme de mon article paru dans Forbes. Le Président Kabila aurait été présent durant cet interrogatoire musclé, qui s'est apparemment déroulé dans une ferme qu'il possède près de Kinshasa. Afroamerica News décrit sa source pour l'histoire du tabassage comme étant un « responsable proche du Président rwandais Paul Kagame », dont le nom n'a pas été révélé. A titre d'information, le président du parlement n'était pas ma source pour l'article en question et ne fait pas non plus partie de mes sources pour le présent article. Ce tabassage n'est qu'une injustice de plus qu'aurait commis le régime de Kabila. Laughing  Laughing  Laughing  Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  ndonzwau le 19/4/2016, 1:22 am

Jim KK a écrit:Pourquoi le Congo a-t-il proposé 650.000 $ à Clinton pour deux photos et un discours? Rolling Eyes  Rolling Eyes  Laughing  Laughing

Par Richard Miniter, Forbes magazine, le 18 avril 2016. De nouvelles révélations issues des Panama Papers visent la Fondation Clinton.

https://blogs.mediapart.fr/jean-francois-goulon/blog/180416/pourquoi-le-congo-t-il-propose-650000-clinton-pour-deux-photos-et-un-discours

Le Congo, l'une des nations les plus pauvres de la planète, a proposé au Président Bill Clinton 650.000 dollars d'honoraires pour un discours - une somme équivalente au revenu annuel de 2.813 Congolais. Le FMI classe en effet la République Démocratique du Congo bonne dernière en matière de revenu par habitant. Qu'espérait-elle en échange de son investissement ?

Dans le contrat proposé [à Bill Clinton] en 2012, les organisateurs prévoyaient un discours et au moins une photo avec chacun des dirigeants de la République Démocratique du Congo et de [la République] du Congo, cette dernière paraissant partager les honoraires princiers. (Puisque deux pays portent le nom de Congo [la République Démocratique du Congo - Congo-Kinshasa - et la République du Congo - Congo-Brazzaville], à chaque fois que je me réfèrerai à la RDC, j'écrirai « Congo » seul.) Deux photos et une conversation ne semblent pas grand-chose en échange d'une telle somme. La question est donc la suivante : Quoi d'autre le Congo voulait-il pour son argent ?

L'offre extraordinaire que le Congo fit à Clinton a fait surface pour la première fois dans un lot de courriels de Hillary Clinton révélés en août dernier, laquelle offre n'a pas attiré beaucoup d'attention à l'époque. De nouveaux documents qui ont été récemment divulgués, connus sous le nom de « Panama Papers », jettent une nouvelle lumière sur ce mystère ainsi que sur les méfaits commis par les dirigeants corrompus du Congo.

Alors que Hillary Clinton était Secrétaire d'Etat, la plus haute responsable américaine en relation avec les dirigeants étrangers, l'ancien Président Bill Clinton a parcouru le monde entier pour délivrer des discours aux dirigeants de la planète et à des intérêts étrangers - gagnant au moins 48 millions de dollars tandis que sa femme était à la tête de la diplomatie américaine 3. Pourquoi ces paiements à un Clinton ne sont-ils pas considérés comme des pots-de vin à l'autre Clinton ?

C'est précisément pour empêcher que cela soit perçu ainsi que le Département d'Etat devait approuver tous les discours internationaux de l'ancien président. Par conséquent, le directeur de la politique étrangère de la Fondation Clinton, Amitabh Desai, a envoyé à un responsable du Département d'Etat la demande de Clinton d'accepter les 650.000 dollars, écrivant « WJC [William Jefferson Clinton] veut savoir ce que le [ministère] en penserait s'il prenait cette somme à 100% pour la fondation ».

C'est le camouflage favori des Clinton. L'argent était destiné à la Fondation Clinton à but non-lucratif, qui est contrôlée par les Clinton et leur fille [Chelsea], d'où il aurait pu être utilisé pour des services médicaux, la scolarité et autres bonnes actions. Utiliser de l'argent pour aider votre prochain n'est pas de l'enrichissement, disent-ils. C'est vrai, mais telle n'est pas la question. Donner de l'argent à une ouvre caritative ne répond pas à la question de savoir si celui-ci a été reçu en tant que pot-de-vin. Pour y répondre, on voudrait savoir ce que les dirigeants étrangers veulent en échange de leurs donations. Après tout, les dirigeants congolais ne sont pas préoccupés par les déductions fiscales au titre de la charité sur leurs déclarations d'impôt aux Etats-Unis. Alors, pourquoi un tel cadeau avec l'argent de leur pauvre pays.

Apparemment, le Département d'Etat a refusé les plans de Clinton de se rendre au Congo, de même que sa demande de délivrer un discours rémunéré en Corée du Nord. En tous cas, il ne s'y est pas rendu. Mais c'est la proposition elle-même qui pose problème.

Que voulait le Président du Congo Joseph Kabila ? Si l'on peut spéculer à l'infini, deux possibilités semblent les plus probables : il cherchait la permission des Etats-Unis d'ignorer la constitution du Congo afin de rester au pouvoir au-delà de la limite fixée à deux mandats, laquelle expire en 2016, et il voulait protéger des enquêteurs internationaux ses actifs à l'étranger. Bill et Hillary, en particulier lorsqu'elle était secrétaire d'Etat, auraient pu, s'ils le voulaient, être d'une aide précieuse dans les deux cas. Rester au pouvoir et conserver des milliards de profits mystérieux auraient certainement valu 650.000 dollars, si c'était l'accord que Kabila avait en tête.

Il est temps pour les Clinton et leur fondation de révéler toutes leurs communications avec Kabila et son régime. Comment était-on arrivé à la somme de 650.000 dollars [tous frais payés + voyage en jet privé] ? Que voulait le Congo en échange ? Les Clinton ont-ils offert d'apporter une aide avec les Etats-Unis , l'ONU, l'UE ou d'autres responsables internationaux ? Et qu'en est-il des comptes de Kabila à l'étranger ?

De nouvelles preuves issues des « Panama Papers », une mine d'informations sur quelques 200.000 sociétés offshore immatriculées par la firme juridique Mossack Fronseca, ont été remises au quotidien allemand, Suddeutsche Zeitung, et ensuite au Consortium International de Journalistes d'Investigation. Une douzaine d'actuels et anciens dirigeants nationaux, et plus de 100 autres responsables élus de pays nord-américains et européens, ont vu leurs noms sortir de cette pile massive de documents dérobés.

La sœur jumelle du Président congolais Joseph Kabila apparaît également dans les « Panama Papers ». Elle possède une société écran dont la valeur excède 100 millions de dollars. La sœur de Kabila, Jaynet Kyungu, a ouvert une société peu après l'arrivée au pouvoir de son frère. Les directeurs initiaux étaient enregistrés sous les noms de Kalume Nyembwe Feruzi et « Ursula Kyungu », nom que Jaynet Kyungu utilise parfois dans les registres commerciaux 3. La famille Feruzi serait proche de la famille Kabila 3 depuis Laurent Désiré Kabila, père de Joseph Kabila et de Jaynet Kyungu et ancien président de la République Démocratique du Congo. La société écran, Keratsu Holding Limited, a été immatriculée dans la petite île du Pacifique Sud, Niue, le 19 juin 2001, cinq mois après que Joseph Kabila est devenu président.

Keratsu Holding Limited a rapidement pris du retard dans ses paiements d'immatriculation 3 dus au gouvernement de Niue - et a dû faire une série de demandes d'inscription révélatrices. Elle a soumis une « demande de restauration 3 » en 2010, laquelle comprenait une déclaration sous serment du co-propriétaire de la société de Kabila, Kalume Nyembwe Feruzi : « J'ai besoin maintenant que Keratsu Holding Limited soit restaurée et rétablie avant que les actifs de la société puissent être réalisés ». Un conseiller de Feruzi a expliqué à la firme Mossack Fonseca : « [Feruzi] a besoin de recevoir des dividendes. » Tout comme Kabila, sans aucun doute.

D'où provenaient ces dividendes ? En partie de sa participation à hauteur de 9,6% dans la plus grande entreprise congolaise de téléphones cellulaires, Vodacom Congo Sprl, laquelle à son tour était estimée à 1,5 milliards de dollars en 2010. La société écran pourrait bien détenir d'autres actifs commerciaux.

La sœur de Kabila détient également une part de Congo Digital, une filiale 3 de la société de radio-télé diffusion Multimedia Congo s.p.r.l.

Il semble probable qu'elle détient ces actifs en partie parce que son frère est président du Congo. Le pouvoir est une affaire de famille chez les Kabila.

Tout comme chez les Clinton. Prenez en considération le cas de Lundin Mining. Lukas Lundin, un investisseur suédois qui créa cette société, a donné entre 1 et 5 millions de dollars à la Fondation Clinton entre 2007 et 2013. (La Fondation ne rend compte que d'une fourchette, pas de montants exacts, pour certains de ses donateurs.) Selon un communiqué de presse de 2007 de la Fondation Clinton 3, Lundin Group avait promis a celle-ci 100 millions de dollars supplémentaires. Lundin Mining a des opérations importantes au Congo 3. Un associé de Lundin dans ses opérations au Congo, Freeport-McMoran Copper & Gold, a donné à la Fondation Clinton jusqu'à 500.000 dollars, selon des documents 3 publiés par la fondation, qui présentent une contribution dans une fourchette de 250.000/500.000 dollars. Qu'est-ce que ces géants de l'extraction minière voulaient en échange ? Le Département d'Etat, sous la direction de Clinton, est entré en pourparlers avec le Congo en 2010 au sujet d'un différend avec Lundin et Frepport-McMoran, dans ce que le Financial Times a caractérisé comme « un soutien à Freeport 3 ». L'auteur du livre Clinton Cash, Peter Schweitzer, raconte une histoire similaire. Le résultat parle tout seul. Le Congo a renoncé à ses efforts de s'emparer de l'une des mines de cuivre les plus rentables au monde appartenant à Lundi et à ses associés en échange d'une augmentation de moins de 3% de sa part sur les bénéfices.

Alors, qu'attendait donc Kabila en échange de son cadeau à la Fondation Clinton. Il avait manifestement vu d'autres hommes d'affaire dans son pays (comme Lundin) prospérer après leur générosité vis-à-vis de la Fondation Clinton. Peut-être est-ce une coïncidence que ces affaires se soient sucédées.

D'une façon ou d'une autre, Kabila savait qu'une donation pouvait être une bonne manière de se couvrir. Après tout, il connaissait les allégations, durant la présidence de Clinton, selon lesquelles Clinton avait échangé des nuitées dans la chambre de Lincoln [qui se trouve dans l'aile est de la Maison Blanche] en échange de financement de campagnes électorales. La Fondation Clinton reprend-elle simplement la même idée à plus grande échelle ? On peut voir pourquoi Kabila, coutumier des manières d'un continent corrompu, pouvait penser ainsi.

A présent que Hillary Clinton semble en route pour décrocher la désignation du Parti Démocrate pour la présidence, il est temps de poser la question suivante : Que doit sa fondation éponyme aux dirigeants étrangers et aux autres qui l'ont financée ?

Postface : La dernière fois que j'ai écrit sur la corruption au Congo, cela menait à Zoe Kabila, le frère cadet du Président Kabila, qui auraittabassé le président du parlement congolais, Évariste Boshab, lequel perdit connaissance 3, en 2014. Des reportages de la presse africaine avaient spécifiquement mentionné qu'il avait été tabassé à cause d'un « article de Forbes écrit par Richard Miniter ». Cette attaque eut lieu après que Zoe Kabila et la sœur jumelle [du dictateur], Jaynet Kyungu, eurent accusé Évariste Boshab d'avoir été la source anonyme de mon article paru dans Forbes. Le Président Kabila aurait été présent durant cet interrogatoire musclé, qui s'est apparemment déroulé dans une ferme qu'il possède près de Kinshasa. Afroamerica News décrit sa source pour l'histoire du tabassage comme étant un « responsable proche du Président rwandais Paul Kagame », dont le nom n'a pas été révélé. A titre d'information, le président du parlement n'était pas ma source pour l'article en question et ne fait pas non plus partie de mes sources pour le présent article. Ce tabassage n'est qu'une injustice de plus qu'aurait commis le régime de Kabila. Laughing  Laughing  Laughing  Laughing

J'espère que vous avez bien réalisé, cher ami, qu'à travers le dossier que vous nous affichez ici vous validez oh combien les raisons qui nous poussent à dénoncer l'inacceptable trahison à la Nation de votre Gourou à travers ses nombreux crimes y compris économiques dont est truffé tout son règne !

Clinton qui a eu la prudence de ne pas accepter son offre mirobolante est américain, ses pratiques ne nous concernent que peu ! Elles sont connues de ses concitoyens et surtout de leur administration et celles-là et celles inconnues qui ne seraient révélées que maintenant, ne vous méprenez point, l'Amérique s'en occupera s'il a fauté jusqu'à travers son épouse aujourd'hui candidate...

Avez-vous bien lu le titre de cet article, «  Pourquoi le Congo a-t-il proposé 650.000 $ à Clinton pour deux photos et un discours? » et surtout ce que contient son développement ?
On ne dirait pas sinon que c'est pour nous une bonne nouvelle : vous êtes enfin revenu de vos illusions d'un "JK" utile à notre pays...
"De nouveaux documents qui ont été récemment divulgués, connus sous le nom de « Panama Papers », jettent une nouvelle lumière sur ce mystère ainsi que sur les méfaits commis par les dirigeants corrompus du Congo", dit l'article !


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? ie toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  Jim KK le 19/4/2016, 10:25 pm

ndonzwau a écrit:
Jim KK a écrit:Pourquoi le Congo a-t-il proposé 650.000 $ à Clinton pour deux photos et un discours? Rolling Eyes  Rolling Eyes  Laughing  Laughing

Par Richard Miniter, Forbes magazine, le 18 avril 2016. De nouvelles révélations issues des Panama Papers visent la Fondation Clinton.

https://blogs.mediapart.fr/jean-francois-goulon/blog/180416/pourquoi-le-congo-t-il-propose-650000-clinton-pour-deux-photos-et-un-discours

Le Congo, l'une des nations les plus pauvres de la planète, a proposé au Président Bill Clinton 650.000 dollars d'honoraires pour un discours - une somme équivalente au revenu annuel de 2.813 Congolais. Le FMI classe en effet la République Démocratique du Congo bonne dernière en matière de revenu par habitant. Qu'espérait-elle en échange de son investissement ?

Dans le contrat proposé [à Bill Clinton] en 2012, les organisateurs prévoyaient un discours et au moins une photo avec chacun des dirigeants de la République Démocratique du Congo et de [la République] du Congo, cette dernière paraissant partager les honoraires princiers. (Puisque deux pays portent le nom de Congo [la République Démocratique du Congo - Congo-Kinshasa - et la République du Congo - Congo-Brazzaville], à chaque fois que je me réfèrerai à la RDC, j'écrirai « Congo » seul.) Deux photos et une conversation ne semblent pas grand-chose en échange d'une telle somme. La question est donc la suivante : Quoi d'autre le Congo voulait-il pour son argent ?

L'offre extraordinaire que le Congo fit à Clinton a fait surface pour la première fois dans un lot de courriels de Hillary Clinton révélés en août dernier, laquelle offre n'a pas attiré beaucoup d'attention à l'époque. De nouveaux documents qui ont été récemment divulgués, connus sous le nom de « Panama Papers », jettent une nouvelle lumière sur ce mystère ainsi que sur les méfaits commis par les dirigeants corrompus du Congo.

Alors que Hillary Clinton était Secrétaire d'Etat, la plus haute responsable américaine en relation avec les dirigeants étrangers, l'ancien Président Bill Clinton a parcouru le monde entier pour délivrer des discours aux dirigeants de la planète et à des intérêts étrangers - gagnant au moins 48 millions de dollars tandis que sa femme était à la tête de la diplomatie américaine 3. Pourquoi ces paiements à un Clinton ne sont-ils pas considérés comme des pots-de vin à l'autre Clinton ?

C'est précisément pour empêcher que cela soit perçu ainsi que le Département d'Etat devait approuver tous les discours internationaux de l'ancien président. Par conséquent, le directeur de la politique étrangère de la Fondation Clinton, Amitabh Desai, a envoyé à un responsable du Département d'Etat la demande de Clinton d'accepter les 650.000 dollars, écrivant « WJC [William Jefferson Clinton] veut savoir ce que le [ministère] en penserait s'il prenait cette somme à 100% pour la fondation ».

C'est le camouflage favori des Clinton. L'argent était destiné à la Fondation Clinton à but non-lucratif, qui est contrôlée par les Clinton et leur fille [Chelsea], d'où il aurait pu être utilisé pour des services médicaux, la scolarité et autres bonnes actions. Utiliser de l'argent pour aider votre prochain n'est pas de l'enrichissement, disent-ils. C'est vrai, mais telle n'est pas la question. Donner de l'argent à une ouvre caritative ne répond pas à la question de savoir si celui-ci a été reçu en tant que pot-de-vin. Pour y répondre, on voudrait savoir ce que les dirigeants étrangers veulent en échange de leurs donations. Après tout, les dirigeants congolais ne sont pas préoccupés par les déductions fiscales au titre de la charité sur leurs déclarations d'impôt aux Etats-Unis. Alors, pourquoi un tel cadeau avec l'argent de leur pauvre pays.

Apparemment, le Département d'Etat a refusé les plans de Clinton de se rendre au Congo, de même que sa demande de délivrer un discours rémunéré en Corée du Nord. En tous cas, il ne s'y est pas rendu. Mais c'est la proposition elle-même qui pose problème.

Que voulait le Président du Congo Joseph Kabila ? Si l'on peut spéculer à l'infini, deux possibilités semblent les plus probables : il cherchait la permission des Etats-Unis d'ignorer la constitution du Congo afin de rester au pouvoir au-delà de la limite fixée à deux mandats, laquelle expire en 2016, et il voulait protéger des enquêteurs internationaux ses actifs à l'étranger. Bill et Hillary, en particulier lorsqu'elle était secrétaire d'Etat, auraient pu, s'ils le voulaient, être d'une aide précieuse dans les deux cas. Rester au pouvoir et conserver des milliards de profits mystérieux auraient certainement valu 650.000 dollars, si c'était l'accord que Kabila avait en tête.

Il est temps pour les Clinton et leur fondation de révéler toutes leurs communications avec Kabila et son régime. Comment était-on arrivé à la somme de 650.000 dollars [tous frais payés + voyage en jet privé] ? Que voulait le Congo en échange ? Les Clinton ont-ils offert d'apporter une aide avec les Etats-Unis , l'ONU, l'UE ou d'autres responsables internationaux ? Et qu'en est-il des comptes de Kabila à l'étranger ?

De nouvelles preuves issues des « Panama Papers », une mine d'informations sur quelques 200.000 sociétés offshore immatriculées par la firme juridique Mossack Fronseca, ont été remises au quotidien allemand, Suddeutsche Zeitung, et ensuite au Consortium International de Journalistes d'Investigation. Une douzaine d'actuels et anciens dirigeants nationaux, et plus de 100 autres responsables élus de pays nord-américains et européens, ont vu leurs noms sortir de cette pile massive de documents dérobés.

La sœur jumelle du Président congolais Joseph Kabila apparaît également dans les « Panama Papers ». Elle possède une société écran dont la valeur excède 100 millions de dollars. La sœur de Kabila, Jaynet Kyungu, a ouvert une société peu après l'arrivée au pouvoir de son frère. Les directeurs initiaux étaient enregistrés sous les noms de Kalume Nyembwe Feruzi et « Ursula Kyungu », nom que Jaynet Kyungu utilise parfois dans les registres commerciaux 3. La famille Feruzi serait proche de la famille Kabila 3 depuis Laurent Désiré Kabila, père de Joseph Kabila et de Jaynet Kyungu et ancien président de la République Démocratique du Congo. La société écran, Keratsu Holding Limited, a été immatriculée dans la petite île du Pacifique Sud, Niue, le 19 juin 2001, cinq mois après que Joseph Kabila est devenu président.

Keratsu Holding Limited a rapidement pris du retard dans ses paiements d'immatriculation 3 dus au gouvernement de Niue - et a dû faire une série de demandes d'inscription révélatrices. Elle a soumis une « demande de restauration 3 » en 2010, laquelle comprenait une déclaration sous serment du co-propriétaire de la société de Kabila, Kalume Nyembwe Feruzi : « J'ai besoin maintenant que Keratsu Holding Limited soit restaurée et rétablie avant que les actifs de la société puissent être réalisés ». Un conseiller de Feruzi a expliqué à la firme Mossack Fonseca : « [Feruzi] a besoin de recevoir des dividendes. » Tout comme Kabila, sans aucun doute.

D'où provenaient ces dividendes ? En partie de sa participation à hauteur de 9,6% dans la plus grande entreprise congolaise de téléphones cellulaires, Vodacom Congo Sprl, laquelle à son tour était estimée à 1,5 milliards de dollars en 2010. La société écran pourrait bien détenir d'autres actifs commerciaux.

La sœur de Kabila détient également une part de Congo Digital, une filiale 3 de la société de radio-télé diffusion Multimedia Congo s.p.r.l.

Il semble probable qu'elle détient ces actifs en partie parce que son frère est président du Congo. Le pouvoir est une affaire de famille chez les Kabila.

Tout comme chez les Clinton. Prenez en considération le cas de Lundin Mining. Lukas Lundin, un investisseur suédois qui créa cette société, a donné entre 1 et 5 millions de dollars à la Fondation Clinton entre 2007 et 2013. (La Fondation ne rend compte que d'une fourchette, pas de montants exacts, pour certains de ses donateurs.) Selon un communiqué de presse de 2007 de la Fondation Clinton 3, Lundin Group avait promis a celle-ci 100 millions de dollars supplémentaires. Lundin Mining a des opérations importantes au Congo 3. Un associé de Lundin dans ses opérations au Congo, Freeport-McMoran Copper & Gold, a donné à la Fondation Clinton jusqu'à 500.000 dollars, selon des documents 3 publiés par la fondation, qui présentent une contribution dans une fourchette de 250.000/500.000 dollars. Qu'est-ce que ces géants de l'extraction minière voulaient en échange ? Le Département d'Etat, sous la direction de Clinton, est entré en pourparlers avec le Congo en 2010 au sujet d'un différend avec Lundin et Frepport-McMoran, dans ce que le Financial Times a caractérisé comme « un soutien à Freeport 3 ». L'auteur du livre Clinton Cash, Peter Schweitzer, raconte une histoire similaire. Le résultat parle tout seul. Le Congo a renoncé à ses efforts de s'emparer de l'une des mines de cuivre les plus rentables au monde appartenant à Lundi et à ses associés en échange d'une augmentation de moins de 3% de sa part sur les bénéfices.

Alors, qu'attendait donc Kabila en échange de son cadeau à la Fondation Clinton. Il avait manifestement vu d'autres hommes d'affaire dans son pays (comme Lundin) prospérer après leur générosité vis-à-vis de la Fondation Clinton. Peut-être est-ce une coïncidence que ces affaires se soient sucédées.

D'une façon ou d'une autre, Kabila savait qu'une donation pouvait être une bonne manière de se couvrir. Après tout, il connaissait les allégations, durant la présidence de Clinton, selon lesquelles Clinton avait échangé des nuitées dans la chambre de Lincoln [qui se trouve dans l'aile est de la Maison Blanche] en échange de financement de campagnes électorales. La Fondation Clinton reprend-elle simplement la même idée à plus grande échelle ? On peut voir pourquoi Kabila, coutumier des manières d'un continent corrompu, pouvait penser ainsi.

A présent que Hillary Clinton semble en route pour décrocher la désignation du Parti Démocrate pour la présidence, il est temps de poser la question suivante : Que doit sa fondation éponyme aux dirigeants étrangers et aux autres qui l'ont financée ?

Postface : La dernière fois que j'ai écrit sur la corruption au Congo, cela menait à Zoe Kabila, le frère cadet du Président Kabila, qui auraittabassé le président du parlement congolais, Évariste Boshab, lequel perdit connaissance 3, en 2014. Des reportages de la presse africaine avaient spécifiquement mentionné qu'il avait été tabassé à cause d'un « article de Forbes écrit par Richard Miniter ». Cette attaque eut lieu après que Zoe Kabila et la sœur jumelle [du dictateur], Jaynet Kyungu, eurent accusé Évariste Boshab d'avoir été la source anonyme de mon article paru dans Forbes. Le Président Kabila aurait été présent durant cet interrogatoire musclé, qui s'est apparemment déroulé dans une ferme qu'il possède près de Kinshasa. Afroamerica News décrit sa source pour l'histoire du tabassage comme étant un « responsable proche du Président rwandais Paul Kagame », dont le nom n'a pas été révélé. A titre d'information, le président du parlement n'était pas ma source pour l'article en question et ne fait pas non plus partie de mes sources pour le présent article. Ce tabassage n'est qu'une injustice de plus qu'aurait commis le régime de Kabila. Laughing  Laughing  Laughing  Laughing

J'espère que vous avez bien réalisé, cher ami, qu'à travers le dossier que vous nous affichez ici vous validez oh combien les raisons qui nous poussent à dénoncer l'inacceptable trahison à la Nation de votre Gourou à travers ses nombreux crimes y compris économiques dont est truffé tout son règne !

Clinton qui a eu la prudence de ne pas accepter son offre mirobolante est américain, ses pratiques ne nous concernent que peu ! Elles sont connues de ses concitoyens et surtout de leur administration et celles-là et celles inconnues qui ne seraient révélées que maintenant, ne vous méprenez point, l'Amérique s'en occupera s'il a fauté jusqu'à travers son épouse aujourd'hui candidate...

Avez-vous bien lu le titre de cet article, «  Pourquoi le Congo a-t-il proposé 650.000 $ à Clinton pour deux photos et un discours? » et surtout ce que contient son développement ?
On ne dirait pas sinon que c'est pour nous une bonne nouvelle : vous êtes enfin revenu de vos illusions d'un "JK" utile à notre pays...
"De nouveaux documents qui ont été récemment divulgués, connus sous le nom de « Panama Papers », jettent une nouvelle lumière sur ce mystère ainsi que sur les méfaits commis par les dirigeants corrompus du Congo", dit l'article !


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? ie toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Oui oui je réalise et c´est la raison pour laquelle je poste ces informations pour que chacun de nous sur ce forum puisse se faire une idée.
Personnellement je ne savais pas qu´ il était aussi si riche notre RAIS. J´ai déjà vu même son équipe de football jouer à HEWA BORA. J´ai déjà aussi acheté son parfum au nom de L´eau de Joseph. Une fois j´avais aussi un RDV dans un de ses restaurants à KIN.
Cher ami, continuez à lire et il y a beaucoup à lire sur lui. Vous serez édifié Exclamation Question Question Arrow Arrow Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Bonne lecture


http://fr.mediamass.net/people/joseph-kabila/plus-gros-salaire.html#

Le grand retour de Joseph Kabila

En 2013 la carrière du chef d'État semblait au point mort. Le retour au sommet en est d'autant plus spectaculaire. Selon le magazine économique américain People With Money et sa très attendue liste des « chef d'États les mieux payés du monde » publiée lundi (18 avril), Kabila aurait amassé entre les mois de mars 2015 et mars 2016 la prodigieuse somme de 75 millions d'euros, sonnants et trébuchants. Une hausse de quasiment 40 millions par rapport à l'année précédente, de quoi lui remonter le moral.

À combien s'élève la fortune de Joseph Kabila?

Pour établir son classement, le magazine People With Money tient compte des gains directs mais également des revenus issus des partenariats publicitaires, des royalties et tout autre investissement.

D'après les calculs, le chef d'État-entrepreneur pèserait près de 215 millions d'euros. Outre ses gains professionnels il devrait son immense fortune à de judicieux placements boursiers, un patrimoine immobilier conséquent et le très lucratif contrat publicitaire avec les cosmétiques CoverGirl. Il possèderait également plusieurs restaurants à Kinshasa (dont la chaîne « Chez l'gros Joseph »), un club de Football à Hewa Bora, et serait également impliqué dans la mode adolescente avec une ligne de vêtements « Kabila Séduction » ainsi qu'un parfum « L'eau de Joseph », autant de succès financiers.

Cette première place était très attendue par les fans de Joseph Kabila qui n'osaient plus espérer ce retour triomphal sur le devant de la scène.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  ndonzwau le 20/4/2016, 1:19 am

Jim KK a écrit:
ndonzwau a écrit:
Jim KK a écrit:Pourquoi le Congo a-t-il proposé 650.000 $ à Clinton pour deux photos et un discours? Rolling Eyes  Rolling Eyes  Laughing  Laughing

Par Richard Miniter, Forbes magazine, le 18 avril 2016. De nouvelles révélations issues des Panama Papers visent la Fondation Clinton.
[...]

J'espère que vous avez bien réalisé, cher ami, qu'à travers le dossier que vous nous affichez ici vous validez oh combien les raisons qui nous poussent à dénoncer l'inacceptable trahison à la Nation de votre Gourou à travers ses nombreux crimes y compris économiques dont est truffé tout son règne !

Clinton qui a eu la prudence de ne pas accepter son offre mirobolante est américain, ses pratiques ne nous concernent que peu ! Elles sont connues de ses concitoyens et surtout de leur administration et celles-là et celles inconnues qui ne seraient révélées que maintenant, ne vous méprenez point, l'Amérique s'en occupera s'il a fauté jusqu'à travers son épouse aujourd'hui candidate...

Avez-vous bien lu le titre de cet article, «  Pourquoi le Congo a-t-il proposé 650.000 $ à Clinton pour deux photos et un discours? » et surtout ce que contient son développement ?
On ne dirait pas sinon que c'est pour nous une bonne nouvelle : vous êtes enfin revenu de vos illusions d'un "JK" utile à notre pays...
"De nouveaux documents qui ont été récemment divulgués, connus sous le nom de « Panama Papers », jettent une nouvelle lumière sur ce mystère ainsi que sur les méfaits commis par les dirigeants corrompus du Congo", dit l'article !

Compatriotiquement!

Oui oui je réalise et c´est la raison pour laquelle je poste ces informations pour que chacun de nous sur ce forum puisse se faire une idée.
Personnellement je ne savais pas qu´ il était aussi si riche notre RAIS. J´ai déjà vu même son équipe de football jouer à HEWA BORA. J´ai déjà aussi acheté son parfum au nom de L´eau de Joseph. Une fois j´avais aussi un RDV dans un de ses restaurants à KIN.
Cher ami, continuez à lire et il y a beaucoup à lire sur lui. Vous serez édifié  Exclamation  Question  Question  Arrow  Arrow  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  

Bonne lecture


http://fr.mediamass.net/people/joseph-kabila/plus-gros-salaire.html#

Le grand retour de Joseph Kabila

En 2013 la carrière du chef d'État semblait au point mort. Le retour au sommet en est d'autant plus spectaculaire. Selon le magazine économique américain People With Money et sa très attendue liste des « chef d'États les mieux payés du monde » publiée lundi (18 avril), Kabila aurait amassé entre les mois de mars 2015 et mars 2016 la prodigieuse somme de 75 millions d'euros, sonnants et trébuchants. Une hausse de quasiment 40 millions par rapport à l'année précédente, de quoi lui remonter le moral.

À combien s'élève la fortune de Joseph Kabila?

Pour établir son classement, le magazine People With Money tient compte des gains directs mais également des revenus issus des partenariats publicitaires, des royalties et tout autre investissement.

D'après les calculs, le chef d'État-entrepreneur pèserait près de 215 millions d'euros. Outre ses gains professionnels il devrait son immense fortune à de judicieux placements boursiers, un patrimoine immobilier conséquent et le très lucratif contrat publicitaire avec les cosmétiques CoverGirl. Il possèderait également plusieurs restaurants à Kinshasa (dont la chaîne « Chez l'gros Joseph »), un club de Football à Hewa Bora, et serait également impliqué dans la mode adolescente avec une ligne de vêtements « Kabila Séduction » ainsi qu'un parfum « L'eau de Joseph », autant de succès financiers.

Cette première place était très attendue par les fans de Joseph Kabila qui n'osaient plus espérer ce retour triomphal sur le devant de la scène.

Je croyais que pour une fois vous alliez enfin avoir des couilles et l’intelligence de nous apporter des arguments vertébrés pour défendre votre Gourou, apporter un démenti intelligent aux info sérieuses que vous-même avez affichées !
Pour toute réponse vous voilà réduit à un humour jaune à nous gaver des sketchs de caniveau qui ne font rire que vous seul et dont n'usent que des gens embarrassés à court d'arguments !

Non, cher ami, ce n'est pas notre lecture, le comique des demeurés n'a jamais été notre lecture, je vous le laisse !
Montrez-vous courageux et sensé et apportez-nous un démenti sérieux à des info sérieuses !

@  @  @              


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? ie toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  Jim KK le 20/4/2016, 9:19 pm

l´intelligence Laughing Laughing Arrow Arrow affraid

Jim kk ne peut démentir ou affirmer quelque chose qu´il ne connait pas.

Nous laissons cet exercice à ceux qui croient tout savoir et tout expliquer sur tout. À chacun de nous de se faire une idée là-dessus.

À force de chercher de bonnes raisons, on en trouve ; on les dit ; et après on y tient, non pas tant parce qu´elle sont bonnes que pour ne pas se démentir.

C´est une grande folie de défier sans besoin l´intelligence d´autrui. Les excès de passions sont toujours regrettables, c´est le contraire de l´intelligence. Ce n´est pas l´intelligence qui nous distingue mais bien la bêtise et la sauvagerie.

Jim kk ne peut pas continuer avec ses niaiseries et superfluités !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  NgongaEbeti le 20/4/2016, 10:14 pm

Jim KK a écrit:
ndonzwau a écrit:
Jim KK a écrit:Pourquoi le Congo a-t-il proposé 650.000 $ à Clinton pour deux photos et un discours? Rolling Eyes  Rolling Eyes  Laughing  Laughing

Par Richard Miniter, Forbes magazine, le 18 avril 2016. De nouvelles révélations issues des Panama Papers visent la Fondation Clinton.

https://blogs.mediapart.fr/jean-francois-goulon/blog/180416/pourquoi-le-congo-t-il-propose-650000-clinton-pour-deux-photos-et-un-discours

Le Congo, l'une des nations les plus pauvres de la planète, a proposé au Président Bill Clinton 650.000 dollars d'honoraires pour un discours - une somme équivalente au revenu annuel de 2.813 Congolais. Le FMI classe en effet la République Démocratique du Congo bonne dernière en matière de revenu par habitant. Qu'espérait-elle en échange de son investissement ?

Dans le contrat proposé [à Bill Clinton] en 2012, les organisateurs prévoyaient un discours et au moins une photo avec chacun des dirigeants de la République Démocratique du Congo et de [la République] du Congo, cette dernière paraissant partager les honoraires princiers. (Puisque deux pays portent le nom de Congo [la République Démocratique du Congo - Congo-Kinshasa - et la République du Congo - Congo-Brazzaville], à chaque fois que je me réfèrerai à la RDC, j'écrirai « Congo » seul.) Deux photos et une conversation ne semblent pas grand-chose en échange d'une telle somme. La question est donc la suivante : Quoi d'autre le Congo voulait-il pour son argent ?

L'offre extraordinaire que le Congo fit à Clinton a fait surface pour la première fois dans un lot de courriels de Hillary Clinton révélés en août dernier, laquelle offre n'a pas attiré beaucoup d'attention à l'époque. De nouveaux documents qui ont été récemment divulgués, connus sous le nom de « Panama Papers », jettent une nouvelle lumière sur ce mystère ainsi que sur les méfaits commis par les dirigeants corrompus du Congo.

Alors que Hillary Clinton était Secrétaire d'Etat, la plus haute responsable américaine en relation avec les dirigeants étrangers, l'ancien Président Bill Clinton a parcouru le monde entier pour délivrer des discours aux dirigeants de la planète et à des intérêts étrangers - gagnant au moins 48 millions de dollars tandis que sa femme était à la tête de la diplomatie américaine 3. Pourquoi ces paiements à un Clinton ne sont-ils pas considérés comme des pots-de vin à l'autre Clinton ?

C'est précisément pour empêcher que cela soit perçu ainsi que le Département d'Etat devait approuver tous les discours internationaux de l'ancien président. Par conséquent, le directeur de la politique étrangère de la Fondation Clinton, Amitabh Desai, a envoyé à un responsable du Département d'Etat la demande de Clinton d'accepter les 650.000 dollars, écrivant « WJC [William Jefferson Clinton] veut savoir ce que le [ministère] en penserait s'il prenait cette somme à 100% pour la fondation ».

C'est le camouflage favori des Clinton. L'argent était destiné à la Fondation Clinton à but non-lucratif, qui est contrôlée par les Clinton et leur fille [Chelsea], d'où il aurait pu être utilisé pour des services médicaux, la scolarité et autres bonnes actions. Utiliser de l'argent pour aider votre prochain n'est pas de l'enrichissement, disent-ils. C'est vrai, mais telle n'est pas la question. Donner de l'argent à une ouvre caritative ne répond pas à la question de savoir si celui-ci a été reçu en tant que pot-de-vin. Pour y répondre, on voudrait savoir ce que les dirigeants étrangers veulent en échange de leurs donations. Après tout, les dirigeants congolais ne sont pas préoccupés par les déductions fiscales au titre de la charité sur leurs déclarations d'impôt aux Etats-Unis. Alors, pourquoi un tel cadeau avec l'argent de leur pauvre pays.

Apparemment, le Département d'Etat a refusé les plans de Clinton de se rendre au Congo, de même que sa demande de délivrer un discours rémunéré en Corée du Nord. En tous cas, il ne s'y est pas rendu. Mais c'est la proposition elle-même qui pose problème.

Que voulait le Président du Congo Joseph Kabila ? Si l'on peut spéculer à l'infini, deux possibilités semblent les plus probables : il cherchait la permission des Etats-Unis d'ignorer la constitution du Congo afin de rester au pouvoir au-delà de la limite fixée à deux mandats, laquelle expire en 2016, et il voulait protéger des enquêteurs internationaux ses actifs à l'étranger. Bill et Hillary, en particulier lorsqu'elle était secrétaire d'Etat, auraient pu, s'ils le voulaient, être d'une aide précieuse dans les deux cas. Rester au pouvoir et conserver des milliards de profits mystérieux auraient certainement valu 650.000 dollars, si c'était l'accord que Kabila avait en tête.

Il est temps pour les Clinton et leur fondation de révéler toutes leurs communications avec Kabila et son régime. Comment était-on arrivé à la somme de 650.000 dollars [tous frais payés + voyage en jet privé] ? Que voulait le Congo en échange ? Les Clinton ont-ils offert d'apporter une aide avec les Etats-Unis , l'ONU, l'UE ou d'autres responsables internationaux ? Et qu'en est-il des comptes de Kabila à l'étranger ?

De nouvelles preuves issues des « Panama Papers », une mine d'informations sur quelques 200.000 sociétés offshore immatriculées par la firme juridique Mossack Fronseca, ont été remises au quotidien allemand, Suddeutsche Zeitung, et ensuite au Consortium International de Journalistes d'Investigation. Une douzaine d'actuels et anciens dirigeants nationaux, et plus de 100 autres responsables élus de pays nord-américains et européens, ont vu leurs noms sortir de cette pile massive de documents dérobés.

La sœur jumelle du Président congolais Joseph Kabila apparaît également dans les « Panama Papers ». Elle possède une société écran dont la valeur excède 100 millions de dollars. La sœur de Kabila, Jaynet Kyungu, a ouvert une société peu après l'arrivée au pouvoir de son frère. Les directeurs initiaux étaient enregistrés sous les noms de Kalume Nyembwe Feruzi et « Ursula Kyungu », nom que Jaynet Kyungu utilise parfois dans les registres commerciaux 3. La famille Feruzi serait proche de la famille Kabila 3 depuis Laurent Désiré Kabila, père de Joseph Kabila et de Jaynet Kyungu et ancien président de la République Démocratique du Congo. La société écran, Keratsu Holding Limited, a été immatriculée dans la petite île du Pacifique Sud, Niue, le 19 juin 2001, cinq mois après que Joseph Kabila est devenu président.

Keratsu Holding Limited a rapidement pris du retard dans ses paiements d'immatriculation 3 dus au gouvernement de Niue - et a dû faire une série de demandes d'inscription révélatrices. Elle a soumis une « demande de restauration 3 » en 2010, laquelle comprenait une déclaration sous serment du co-propriétaire de la société de Kabila, Kalume Nyembwe Feruzi : « J'ai besoin maintenant que Keratsu Holding Limited soit restaurée et rétablie avant que les actifs de la société puissent être réalisés ». Un conseiller de Feruzi a expliqué à la firme Mossack Fonseca : « [Feruzi] a besoin de recevoir des dividendes. » Tout comme Kabila, sans aucun doute.

D'où provenaient ces dividendes ? En partie de sa participation à hauteur de 9,6% dans la plus grande entreprise congolaise de téléphones cellulaires, Vodacom Congo Sprl, laquelle à son tour était estimée à 1,5 milliards de dollars en 2010. La société écran pourrait bien détenir d'autres actifs commerciaux.

La sœur de Kabila détient également une part de Congo Digital, une filiale 3 de la société de radio-télé diffusion Multimedia Congo s.p.r.l.

Il semble probable qu'elle détient ces actifs en partie parce que son frère est président du Congo. Le pouvoir est une affaire de famille chez les Kabila.

Tout comme chez les Clinton. Prenez en considération le cas de Lundin Mining. Lukas Lundin, un investisseur suédois qui créa cette société, a donné entre 1 et 5 millions de dollars à la Fondation Clinton entre 2007 et 2013. (La Fondation ne rend compte que d'une fourchette, pas de montants exacts, pour certains de ses donateurs.) Selon un communiqué de presse de 2007 de la Fondation Clinton 3, Lundin Group avait promis a celle-ci 100 millions de dollars supplémentaires. Lundin Mining a des opérations importantes au Congo 3. Un associé de Lundin dans ses opérations au Congo, Freeport-McMoran Copper & Gold, a donné à la Fondation Clinton jusqu'à 500.000 dollars, selon des documents 3 publiés par la fondation, qui présentent une contribution dans une fourchette de 250.000/500.000 dollars. Qu'est-ce que ces géants de l'extraction minière voulaient en échange ? Le Département d'Etat, sous la direction de Clinton, est entré en pourparlers avec le Congo en 2010 au sujet d'un différend avec Lundin et Frepport-McMoran, dans ce que le Financial Times a caractérisé comme « un soutien à Freeport 3 ». L'auteur du livre Clinton Cash, Peter Schweitzer, raconte une histoire similaire. Le résultat parle tout seul. Le Congo a renoncé à ses efforts de s'emparer de l'une des mines de cuivre les plus rentables au monde appartenant à Lundi et à ses associés en échange d'une augmentation de moins de 3% de sa part sur les bénéfices.

Alors, qu'attendait donc Kabila en échange de son cadeau à la Fondation Clinton. Il avait manifestement vu d'autres hommes d'affaire dans son pays (comme Lundin) prospérer après leur générosité vis-à-vis de la Fondation Clinton. Peut-être est-ce une coïncidence que ces affaires se soient sucédées.

D'une façon ou d'une autre, Kabila savait qu'une donation pouvait être une bonne manière de se couvrir. Après tout, il connaissait les allégations, durant la présidence de Clinton, selon lesquelles Clinton avait échangé des nuitées dans la chambre de Lincoln [qui se trouve dans l'aile est de la Maison Blanche] en échange de financement de campagnes électorales. La Fondation Clinton reprend-elle simplement la même idée à plus grande échelle ? On peut voir pourquoi Kabila, coutumier des manières d'un continent corrompu, pouvait penser ainsi.

A présent que Hillary Clinton semble en route pour décrocher la désignation du Parti Démocrate pour la présidence, il est temps de poser la question suivante : Que doit sa fondation éponyme aux dirigeants étrangers et aux autres qui l'ont financée ?

Postface : La dernière fois que j'ai écrit sur la corruption au Congo, cela menait à Zoe Kabila, le frère cadet du Président Kabila, qui auraittabassé le président du parlement congolais, Évariste Boshab, lequel perdit connaissance 3, en 2014. Des reportages de la presse africaine avaient spécifiquement mentionné qu'il avait été tabassé à cause d'un « article de Forbes écrit par Richard Miniter ». Cette attaque eut lieu après que Zoe Kabila et la sœur jumelle [du dictateur], Jaynet Kyungu, eurent accusé Évariste Boshab d'avoir été la source anonyme de mon article paru dans Forbes. Le Président Kabila aurait été présent durant cet interrogatoire musclé, qui s'est apparemment déroulé dans une ferme qu'il possède près de Kinshasa. Afroamerica News décrit sa source pour l'histoire du tabassage comme étant un « responsable proche du Président rwandais Paul Kagame », dont le nom n'a pas été révélé. A titre d'information, le président du parlement n'était pas ma source pour l'article en question et ne fait pas non plus partie de mes sources pour le présent article. Ce tabassage n'est qu'une injustice de plus qu'aurait commis le régime de Kabila. Laughing  Laughing  Laughing  Laughing

J'espère que vous avez bien réalisé, cher ami, qu'à travers le dossier que vous nous affichez ici vous validez oh combien les raisons qui nous poussent à dénoncer l'inacceptable trahison à la Nation de votre Gourou à travers ses nombreux crimes y compris économiques dont est truffé tout son règne !

Clinton qui a eu la prudence de ne pas accepter son offre mirobolante est américain, ses pratiques ne nous concernent que peu ! Elles sont connues de ses concitoyens et surtout de leur administration et celles-là et celles inconnues qui ne seraient révélées que maintenant, ne vous méprenez point, l'Amérique s'en occupera s'il a fauté jusqu'à travers son épouse aujourd'hui candidate...

Avez-vous bien lu le titre de cet article, «  Pourquoi le Congo a-t-il proposé 650.000 $ à Clinton pour deux photos et un discours? » et surtout ce que contient son développement ?
On ne dirait pas sinon que c'est pour nous une bonne nouvelle : vous êtes enfin revenu de vos illusions d'un "JK" utile à notre pays...
"De nouveaux documents qui ont été récemment divulgués, connus sous le nom de « Panama Papers », jettent une nouvelle lumière sur ce mystère ainsi que sur les méfaits commis par les dirigeants corrompus du Congo", dit l'article !


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? ie toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Oui oui je réalise et c´est la raison pour laquelle je poste ces informations pour que chacun de nous sur ce forum puisse se faire une idée.
Personnellement je ne savais pas qu´ il était aussi si riche notre RAIS. J´ai déjà vu même son équipe de football jouer à HEWA BORA. J´ai déjà aussi acheté son parfum au nom de L´eau de Joseph. Une fois j´avais aussi un RDV dans un de ses restaurants à KIN.
Cher ami, continuez à lire et il y a beaucoup à lire sur lui. Vous serez édifié  Exclamation  Question  Question  Arrow  Arrow  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  

Bonne lecture


http://fr.mediamass.net/people/joseph-kabila/plus-gros-salaire.html#

Le grand retour de Joseph Kabila

En 2013 la carrière du chef d'État semblait au point mort. Le retour au sommet en est d'autant plus spectaculaire. Selon le magazine économique américain People With Money et sa très attendue liste des « chef d'États les mieux payés du monde » publiée lundi (18 avril), Kabila aurait amassé entre les mois de mars 2015 et mars 2016 la prodigieuse somme de 75 millions d'euros, sonnants et trébuchants. Une hausse de quasiment 40 millions par rapport à l'année précédente, de quoi lui remonter le moral.

À combien s'élève la fortune de Joseph Kabila?

Pour établir son classement, le magazine People With Money tient compte des gains directs mais également des revenus issus des partenariats publicitaires, des royalties et tout autre investissement.

D'après les calculs, le chef d'État-entrepreneur pèserait près de 215 millions d'euros. Outre ses gains professionnels il devrait son immense fortune à de judicieux placements boursiers, un patrimoine immobilier conséquent et le très lucratif contrat publicitaire avec les cosmétiques CoverGirl. Il possèderait également plusieurs restaurants à Kinshasa (dont la chaîne « Chez l'gros Joseph »), un club de Football à Hewa Bora, et serait également impliqué dans la mode adolescente avec une ligne de vêtements « Kabila Séduction » ainsi qu'un parfum « L'eau de Joseph », autant de succès financiers.

Cette première place était très attendue par les fans de Joseph Kabila qui n'osaient plus espérer ce retour triomphal sur le devant de la scène.


Jim KK,

Nooon c'est pas vrai! Le Rais est aussi riche que ca? Il a meme une marque de parfum et gagne de l'argent grace a ses contrats publicitaires? Lol!!!
C'est trop tout ca....
Plus serieusement, j'ai lu cet autre article de ce Miniter, mais vraiment le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est un chercheur chevronné! $15 milliars de dollars, la fortune de J Kabila? Wow, comme par hasard $1 milliards de plus que les fameux $14 milliards de Mobutu! Sacré Congo.
Et la il écrit un article comme ceux écris sur Putin basé sur des documents ou son nom n'est jamais cité. Du gros n'importe quoi.
On sait tous que l'Occident veut absolument se débarasser de Joseph Kabila et les raisons sont connues de tous: les contrats chinois entre entre. Ils veulent mettre un de leurs pions au pouvoir. Mal leur en sera pris car ils n'y parviendront pas. Ca sera pire qu'en Aout 1998.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  ndonzwau le 21/4/2016, 12:58 am

Jim KK a écrit:l´intelligence Laughing  Laughing  Arrow  Arrow    affraid

Jim kk ne peut démentir ou affirmer quelque chose qu´il ne connait pas.

Nous laissons cet exercice à ceux qui croient tout savoir et tout expliquer sur tout.  À chacun de nous de se faire une idée là-dessus.

À force de chercher de bonnes raisons, on en trouve ; on les dit ; et après on y tient, non pas tant parce qu´elle sont bonnes que pour ne pas se démentir.

C´est une grande folie de défier sans besoin l´intelligence d´autrui. Les excès de passions sont toujours regrettables, c´est le contraire de l´intelligence. Ce n´est pas l´intelligence qui nous distingue mais bien la bêtise et la sauvagerie.

Jim kk ne peut pas continuer avec  ses niaiseries et superfluités !!!    

Ah bon, les traces écrites de Clinton sur l'offre mirobolante de nos cadors seraient des niaiseries ?
On voit de suite le niveau !

Si c'est pour s'en moquer, encore fallait-il alors démontrer le contraire ?
Si c'est pour les affirmer, alors bienvenu au landernau, alors sans rien en rajouter !
On n'est pas loin d'être en plein cirque, avec des clowns tristes hélas !

J'allais oublier, l'intelligence oui l'intelligence !
Juste pour dire que selon moi il y'a une intelligence des situations, des choix bref une intelligence de la vie qui n'a pas toujours à avoir avec celle à l'école, celle qui nous avantage pour réussir nos différents diplômes...
Et bien plus, heureusement...............

silent silent silent lol! lol! lol!


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  Jim KK le 21/4/2016, 8:05 am

ndonzwau a écrit:
Jim KK a écrit:l´intelligence Laughing  Laughing  Arrow  Arrow    affraid

Jim kk ne peut démentir ou affirmer quelque chose qu´il ne connait pas.

Nous laissons cet exercice à ceux qui croient tout savoir et tout expliquer sur tout.  À chacun de nous de se faire une idée là-dessus.

À force de chercher de bonnes raisons, on en trouve ; on les dit ; et après on y tient, non pas tant parce qu´elle sont bonnes que pour ne pas se démentir.

C´est une grande folie de défier sans besoin l´intelligence d´autrui. Les excès de passions sont toujours regrettables, c´est le contraire de l´intelligence. Ce n´est pas l´intelligence qui nous distingue mais bien la bêtise et la sauvagerie.

Jim kk ne peut pas continuer avec  ses niaiseries et superfluités !!!    

Ah bon, les traces écrites de Clinton sur l'offre mirobolante de nos cadors seraient des niaiseries ?
On voit de suite le niveau !

Si c'est pour s'en moquer, encore fallait-il alors démontrer le contraire ?
Si c'est pour les affirmer, alors bienvenu au landernau, alors sans rien en rajouter !
On n'est pas loin d'être en plein cirque, avec des clowns tristes hélas !

J'allais oublier, l'intelligence oui l'intelligence !
Juste pour dire que selon moi il y'a une intelligence des situations, des choix bref une intelligence de la vie qui n'a pas toujours à avoir avec celle à l'école, celle qui nous avantage pour réussir nos différents diplômes...
Et bien plus, heureusement...............

silent silent silent lol! lol! lol!


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Décidément on est en plein délire.
Toujours prêt pour l´instrumentalisation de pseudo-problèmes. On a pas peut-être à faire a un vrai kuluna de France ???

On ne peut pas affirmer une histoire qu´on ne connait pas.  Me demander d´affirmer une histoire que je ne connais pas c´est aberrant. Voilà le niveau de votre intelligence mon pauvre monsieur !
On n´est peut-être en face d´un kizengi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  ndonzwau le 19/5/2016, 3:29 pm

"Kinshasa Papers: ce que les Panama Papers révèlent du Congo
° http://www.lesoir.be/1213950/article/economie/2016-05-18/kinshasa-papers-ce-que-panama-papers-revelent-du-congo
Les Panama Papers mettent au jour des détails inédits de la mondialisation. Quatre articles publiés dans Le Soir montrent à quel point les distances entre Bruxelles, Kinshasa, Panama et les sociétés offshore sont devenues extrêmement réduites.


Le diamantaire israélien Dan Gertler se dissimulait derrière un prestataire de services financiers de Gibraltar. Mossack Fonseca a rompu les ponts avec l’intriguant.

Le sous-sol congolais est réputé pour sa richesse. Le cuivre, le cobalt, le diamant et le pétrole jouent un rôle central dans ce que révèlent les Panama Papers. Les noms qui surgissent dans la prochaine livraison des Panama Papers ne sont pas inconnus des initiés : Patokh Chodiev, Philippe de Moerloose, la famille Damseaux, Dan Gertler, les frères Rawji…
(...)
Le diamantaire israélien Dan Gertler 
est parvenu, via des constructions juridiques opaques, à prendre le contrôle de blocs pétroliers qui avaient pourtant déjà été attribués à une société sud-africaine. Ces montages secrets – qui provoqueront l’indignation du bureau Mossack Fonseca lui-même, permettront à Joseph Kabila et les siens d’empocher une “prime de signature” royale de six millions de dollars.(...)"


° http://plus.lesoir.be/41082/article/2016-05-19/kinshasa-papers-le-congo-aussi-aime-les-offshores


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  Zik le 19/5/2016, 3:49 pm

zobattants a écrit:http://panamapapers.sueddeutsche.de/en/

Bonjour Zobattants. Enorme doit être ta surprise maintenant que Moïse Katumbi n'est pas sur la liste et que Kabila y est
bel et bien !!! (lui et sa jumelle c'est la même chose : les jumeaux Kabila, même si sur les photos
de famille ils ne semblaient pas avoir le même âge pdt leur enfance)  

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blanchiment d' argent.. je ne serais pas surpris si Katumbi est sur la list. Scoop Kabila n'y est pas

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:36 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum