QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 18/5/2016, 8:23 pm


Katumbi, article 70 et/ou Beni?



C’est qui le champion de l’Opposition?



La Cour constitutionnelle à Kinshasa, le Parquet à Lubumbashi



Que demande le peuple ?



Etienne Tshisekedi et les deux chemins



On pense déjà à l’après dialogue ?


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 18/5/2016, 8:52 pm


Katumbi candidat, l’UDPS et la MP réagissent



Comité préparatoire, l’UDPS va se faire des ennemis !



Bras de fer ce weekend à Kinshasa et à Lubumbashi!



Naanga, élection et délai constitutionnel



Edem Kodjo et l’« Esprit de mort »



Le dialogue, ce fardeau!


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 19/5/2016, 7:09 pm

"RD Congo – She Okitundu : « Il n’y aura pas de troisième mandat pour Joseph Kabila »
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.jeuneafrique.com/325860/politique/rd-congo-she-okitundu-ny-aura-de-troisieme-mandat-joseph-kabila/[/i][/url]
De passage à Paris, Léonard She Okitundu, ancien ministre congolais des Affaires étrangères et membre du bureau politique de la Majorité présidentielle (MP), a confié à Jeune Afrique la position de la coalition au pouvoir sur l'actualité brûlante de la RD Congo. Entretien.
 
Léonard She Okitundu fait sans doute partie des rares personnes qui sont consultées, de temps en temps, par le président Joseph Kabila. À trois reprises d’ailleurs le chef de l’État congolais l’a dépêché à Bruxelles auprès de l’opposant historique Étienne Tshisekedi pour convaincre ce dernier de participer audialogue politique souhaité par Kabila en RD Congo.
Entre deux rendez-vous à Paris où il a séjourné récemment, l’ancien ministre congolais des Affaires étrangères, aujourd’hui sénateur et membre du bureau politique de la Majorité présidentielle (MP), est revenu pour Jeune Afrique sur les faits saillants de l’actualité en RD Congo.

Jeune Afrique : Pourquoi la MP jubile-t-elle après le prononcé de l’arrêt de la Cour constitutionnelle sur la fin du mandat du président Joseph Kabila ? (…)"

Beaucoup de mauvaise foi et bien sûr de démagogie, soit, souhaitons-lui qu’il croit au moins un peu à tout ce qu’il nous proclame avec tant d’assurance mais hélas l’avenir risque fort de doucher ces belles assurances tant le dépit des Congolais est virulent face à leur bilan combien négatif après 15 ans de règne, bien peu de Congolais souhaitent encore qu’ils continuent à parader…
Il n’est donc pas certain que leur appareil si apprêté soit-il suffise  à contrer leur colère…
Attendons la suite…
 

"RDC: victime de violences policières, Moïse Katumbi hospitalisé
°  http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-victime-de-violences-policieres-moise-katumbi-hospitalise-573c7dd335702a22d77becf6
INTERNATIONAL
Le candidat à la présidence congolaise Moïse Katumbi n'a pu être réinterrogé par le parquet général de Lubumbashi,mercredi. Le populaire ex-gouverneur de l'ex-Katanga (aujourd'hui démembré), accompagné par des foules "jamais vues" à chacune de ses convocations devant la justice pour un présumé "recrutement de mercenaires", est en effet hospitalisé en raison d'un état de santé plus grave que ce que l'on croyait d'abord.
Victime de violences policières vendredi dernier, il avait en effet présenté un certificat médical. Trois médecins ont été envoyés par le gouvernement vérifier son état; ils ont jugé qu'il était en incapacité d'activité pour quinze jours. Le procureur de Lubumbashi a, selon une de nos sources, jugé que dix jours suffiraient…(…)"

"RDC: Moïse Katumbi inculpé pour recrutement de mercenaires
° http://www.radiookapi.net/2016/05/19/actualite/justice/rdc-moise-katumbi-inculpe-pour-recrutement-de-mercenaires
La télévision publique congolaise (RTNC) a annoncé jeudi 19 mai l’inculpation de Moïse Katumbi pour «recrutement de mercenaires».
«Moïse Katumbi a été formellement inculpé par le Parquet pour recrutement de mercenaires. Un mandat d’arrêt provisoire a été émis», selon un message lu pendant le journal de la mi-journée.


La semaine passée, Moïse Katumbi a été auditionné au Parquet de Lubumbashi dans le cadre de cette affaire. Des auditions interrompues vendredi 13 mai après que M. Katumbi a demandé et obtenu du parquet de se rendre à l’hôpital."
° http://www.jeuneafrique.com/326823/societe/rd-congo-inculpe-recrutement-de-mercenaires-moise-katumbi-vise-mandat-darret-provisoire/

"RDC: augmentation des violations des droits de l'homme à caractère politique
° http://www.rfi.fr/afrique/20160519-rdc-augmentation-violations-droits-homme-caractere-politique-onu
Le Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’homme a rendu publique ce mercredi 18 mai sa note mensuelle sur les violations des droits de l’homme commises le mois dernier en RDC : 366 en avril contre 410 en mars dernier. La baisse générale de ces violations cache une réalité plus contrastée. Et notamment en ce qui concerne les violations des droits de l’homme à caractère politique dans un contexte où plusieurs pays de la communauté internationale brandissent la menace de sanctions ciblées. L'ONU tire la sonnette d’alarme, même s’il y a des efforts dans la lutte contre l’impunité.
Sur toute l’année 2015, le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme avait recensé 260 violations à caractère politique en RDC. En l’espace de quatre mois en 2016, officiellement une année électorale, il y en a eu 216, dont 47 rien que sur le mois d’avril. Au mois de mai, le chiffre de 2015 pourrait être égalé ou même dépassé, s’inquiète le bureau conjoint.
Autre source d’inquiétude, la recrudescence des exécutions extrajudiciaires commises par les agents de l’Etat : 47 en avril, 104 depuis le début de l’année. Pour rappel, en 2015, il y en avait eu près de 300.

Des éléments des forces sécurité condamnés(...)"


 "Matata accuse le PPRD de comploter avec l’Opposition"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.africanewsrdc.com/politique/2016/05/18/matata-accuse-pprd-de-comploter-lopposition.html
° http://www.lephareonline.net/matata-tourmente-2-milliards-us-manquent-a-lappel/
 
"RÉPLIQUE DE MATATA À L’ASSEMBLÉE NATIONALE - ON SE RÈGLE DES COMPTES DANS LA MAJORITÉ
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14526:replique-de-matata-a-l-assemblee-nationale-on-se-regle-des-comptes-dans-la-majorite&catid=85&Itemid=472]http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14526:replique-de-matata-a-l-assemblee-nationale-on-se-regle-des-comptes-dans-la-majorite&catid=85&Itemid=472



Décidément, la Majorité présidentielle est un bateau à la dérive. Ce ne sont pas de preuves qui manquent. Chaque jour qui passe, elle envoie des signaux qui présagent sa désintégration. L’action lancée contre le Premier ministre à l’Assemblée nationale en est une illustration. Les répliques en plénière ont donné lieu à un déballage révélateur d’un règlement des comptes qui mine  de l’intérieur le bâtiment battant pavillon MP. 
Le Potentiel(...)"

"Contrôle parlementaire: le député Mbindule accuse le Premier ministre «d’outrage»"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.radiookapi.net/2016/05/18/actualite/politique/controle-parlementaire-le-depute-mbindule-accuse-le-premier-ministre
 
"Plénière explosive à l’Assemblée nationale : Matata « je ne mange pas, je travaille »
° http://www.lephareonline.net/pleniere-explosive-a-lassemblee-nationale-matata-ne-mange-travaille/
Le projet portant loi des finances rectificatives de l’exercice 2016 défendu par le Premier ministre Matata a été déclaré recevable, au terme d’une plénière fort houleuse hier mercredi 18 mai 2016 à l’Assemblée nationale. Ledit projet a été renvoyé illico presto pour toilettage à la commission économique et financière de la chambrée basse du parlement.
Bien avant le visa de la représentation nationale, le chef du gouvernement a répondu aux questions soulevées par les députés lors de la plénière du lundi 16 mai 2016. Dans son exposé, Matata Ponyo a fait part aux députés des efforts fournis par le gouvernement pour maîtriser l’inflation dans un contexte difficile de crise à l’échelle de l’économie mondiale, caractérisée par la baisse des cours des matières premières(...)"


"Dialogue : Kodjo attend de l’UDPS la liste de 12 délégués de l’Opposition !"
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10021
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10019
° http://www.radiookapi.net/2016/05/18/actualite/politique/comite-preparatoire-du-dialogue-ludps-promet-la-liste-de-lopposition
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14525:ua-le-facilitateur-du-dialogue-politique-congolais-edem-kodjo-dit-avoir-de-difficultes-pour-former-le-comite-preparatoire&catid=90:online-depeches&Itemid=679

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=204586&Actualiteit=selected
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/05/18/kamerhe-exige-transparence-lachat-danuarite-nengapeta-15-millions-usd-selon-matata.html
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/05/18/traites-de-gorilles-haut-cadre-employes-de-monusco-manifestent-a-bukavu-a-kinshasa.html
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/05/18/rdc-52-cas-de-violations-droits-de-lhomme-commis-agents-de-letat-selon-bcnudh.html
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14511:royaume-uni-rdc-danae-dholakia-alerte-aucun-vrai-ami-de-la-rdc-ne-dirait-aujourd-hui-que-tout-va-bien-au-congo&catid=90:online-depeches&Itemid=679


"RDC : des armes en provenance de Corée du Nord équipent l'armée conglaise
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-des-armes-en-provenance-de-coree-du-nord-equipent-l-armee-conglaise-573c669e35708ea2d59cfd51
INTERNATIONAL
Kinshasa traite de "pur mensonge" des accusations onusiennes.
"Nous disons non à la balkanisation de la RDC, non à l’intrusion étrangère, non aux impérialistes!” , s’est exclamé mardi Henri Mova, secrétaire général du parti présidentiel PPRD et ex-ambassadeur en Belgique, lors d’un discours commémorant la “Libération” du Congo par les troupes de Laurent Kabila, le 17 mai 1997.
Le discours anti-impérialiste avait été remis au goût du jour le week-end dernier par le ministre de l’Information, Laurent Mende. Il tentait de défendre son pays contre les accusations d’un rapport confidentiel d’experts du Comité des sanctions de l’Onu, que l’AFP a pu lire.
Ces experts “ont découvert que des pistolets ayant des caractéristiques similaires à ceux produits en Corée du Nord sont utilisées par certains membres des FARDC (NDLR: l’armée congolaise) ainsi que par des policiers congolais” déployés comme casques bleus en Centrafrique. Interrogés, des porteurs de ces armes ont expliqué qu’elles avaient été importées au Congo en 2014, dans le cadre d’une formation “de la garde présidentielle congolaise et des forces de police spéciales” assurée par 30 instructeurs nord-coréens. “Le même type de pistolet est aussi en vente au marché noir à Kinshasa”, ajoute le rapport, selon l’AFP.
Or, Pyongyang est sous le coup de sanctions de l’Onu, qui lui interdisent de vendre des armes ou d’assurer des formations militaires. Interrogées par l’Onu en mars, ni Pyongyang, ni Kinshasa n’ont répondu.
“Cela n’existe pas”(...)"



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 19/5/2016, 8:00 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 19/5/2016, 7:41 pm

[quote="ndonzwau"][quote] 
"RÉPLIQUE DE MATATA À L’ASSEMBLÉE NATIONALE - ON SE RÈGLE DES COMPTES DANS LA MAJORITÉ
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14526:replique-de-matata-a-l-assemblee-nationale-on-se-regle-des-comptes-dans-la-majorite&catid=85&Itemid=472]http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14526:replique-de-matata-a-l-assemblee-nationale-on-se-regle-des-comptes-dans-la-majorite&catid=85&Itemid=472



Décidément, la Majorité présidentielle est un bateau à la dérive. Ce ne sont pas de preuves qui manquent. Chaque jour qui passe, elle envoie des signaux qui présagent sa désintégration. L’action lancée contre le Premier ministre à l’Assemblée nationale en est une illustration. Les répliques en plénière ont donné lieu à un déballage révélateur d’un règlement des comptes qui mine  de l’intérieur le bâtiment battant pavillon MP. 
Le Potentiel(...)"

IMPLOSION OU EXPLOSION EN VUE ?


Qui sera le "dauphin" au cas où...WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 19/5/2016, 8:53 pm

ndonzwau a écrit:PS

Troll a écrit:[...]
IMPLOSION OU EXPLOSION EN VUE ?

Qui sera le "dauphin" au cas où...WAIT AND SEE

"RDC : le Parquet précise que Katumbi est « inculpé d’atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État »
° http://www.jeuneafrique.com/326905/politique/rdc-parquet-precise-katumbi-inculpe-datteinte-a-surete-interieure-exterieure-de-letat/

Pour moi, les intrigues et positionnements au sein de la Majorité restent secondaires : "JK" n'est pas disposé à laisser sa place et/ou à se préparer un dauphin à ce stade ! Il sait que personne d'autre dans son camp n'est capable d'assurer sa succession (provisoire) sans son aval; quand bien même, le moment venu il saura s'en occuper !
Aujourd'hui son combat est dirigé contre tout celui qui tente de l'empêcher de se succéder à lui-même à travers une transition de ses vœux à l'issue de laquelle il ne manquera d'ailleurs pas de latitude pour rebattre les cartes à son avantage; du moins croit-il; méfiez-vous donc...

Aujourd'hui toute sa lutte est tendue vers ce but càd à côté de son dialogue et de l'arrêt complaisant lui offert sur un plateau par la CC, la tête de Katumbi !
Si nous perdons de vue cet enjeu urgent et majeur pour lui, nous risquons de lui servir de caution !
Katumbi est devenu son principal ennemi et il doit savoir plus que quiconque pourquoi; il veut l'abattre par tous les moyens, l'empêcher à tout prix de se présenter à la présidentielle demain ou après-demain car il le croit seul capable de le défier ! Les autres, il les enrôlera à travers son dialogue, ne vous trompez pas...
C'est peut-être même cela que les pro-dialogue y compris cette CI derrière un dialogue prétendu inclusif mais d'abord de son initiative, ne subodorent pas assez... Katumbi non seulement le refuse pour honorer son rdv personnel et ses chances mais apparaît comme son rival le plus sérieux parmi tous les autres...

Mais arrivera-t-il à s'en sortir face à la machine puissante et diabolique que "JK" représente avec tous les moyens de l'Etat, l’Imperium effectif... ?
Rien n'est moins sûr, il va avoir besoin des grands moyens au delà des seuls arguments judiciaires car les dès y sont pipés d'avance...
Est-il assez endurant pour aller jusqu'au bout alors qu'en signant la paix avec son ancien allié, il sera plus tranquille ?
Le moins qu'on puisse dire aujourd'hui est qu'il n'y arrivera pas tout seul;  la CI semble l'avoir laissé à lui-même au moment où il a le plus besoin d'elle (l'Onu a ouvertement dit que sa mission ne comportait pas la sécurité personnelle des hommes politiques); les autres dans l'opposition comprennent-ils suffisamment que le départ de "JK" qui est, j'espère, toujours leur priorité, devra aussi passer par la victoire de Katumbi sur "JK ou ne vont-ils se contenter que de partager le pouvoir avec ce dernier, plutôt ravis de se débarrasser d'un rival encombrant ?
Attendons la suite...............  


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #
[/quote]

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 21/5/2016, 3:53 am

Deux faits ou deux séries d'événements occupent aujourd’hui la scène politique et sociale dans notre pays !

Le harcèlement judiciaire et policier des opposants politiques et à son acmé, cette inculpation de Katumbi dans l’affaire « des mercenaires étrangers », pour « atteinte à la sûreté intérieure comme extérieure de l’Etat » assortie d'un mandat d'arrêt provisoire…

Au-delà de la qualification rocambolesque et précipitée des faits (sans même terminer les auditions pré-juridictionnelles suspendues en raison de son indisponibilité sanitaire ) tant personne n’ignore qu’elle est d’abord motivée politiquement pour écarter un rival sérieux du pouvoir, c’est bien une neutralisation résolue et planifiée d’un candidat sérieux à la présidence qui est en route !
En effet qualifier à raison cet arrêt d’imposture ne suffira peut-être pas à sauver Katumbi d'être mis hors-jeu de la prochaine élection présidentielle...

Je suis ainsi d'avis qu'au-delà de souhaiter à Katumbi bien des ressources morales, psychologiques, juridiques, intellectuelles et politiques pour tenir et aller au bout de son projet de candidature, il lui faudra l'assistance de la population majoritairement lasse du bilan catastrophique du régime et avide de changement, de la société civile avec des ONG bien actives sur le terrain à dénoncer l'inféodation de la justice et donc les pressions et les ordres sur un parquet politisé à la solde du pouvoir et de toute l'opposition politique pour accompagner sa défense...
Tant et si bien que quelles que soient les raisons légitimes qu'on aurait de ne pas trouver sa candidature plus méritante vu son profil, son itinéraire et ses relations, il représente aujourd'hui l'épine la plus piquante qui empêcherait "JK"de rempiler et que lorsque l'on souhaite le changement de gouvernance vaut mieux commencer par se défaire des gouvernants qui ont tant démérité !
Dans ce sens le combat de Katumbi rejoint celui de la large majorité de la population et de celui du reste de l'opposition et sa défaite celle de ce légitime combat : personne de tous ses rivaux ne gagnera davantage chacun de son côté, "JK" seul relèvera la mise à terme, ne nous y trompons pas !

Raison de plus pour opter pour cette stratégie, en même temps le pouvoir s’en prend (et hélas continuera à s’en prendre) à d’autres opposants qui lui font de l'ombre; ceux qui se croient à l'abri ne tarderont pas à l'apprendre à leurs dépens !
C’est le cas de Fayulu qui multiplie les déboires que lui inflige le pouvoir : après une tournée tumultueuse dans le Bandundu, il a eu la surprise de voir son hôtel, son gagne-pain, scellé pour un prétendu délit aux impôts... Rien de plus que d'abord tenter de lui couper les vivres pour l’affaiblir dans ses activités politiques.

C’est aussi le cas du Front citoyen 2016 convoqué à l’agence nationale des renseignements à travers deux de ses militants coupables selon le pouvoir de mille violations alors qu'ils n'opèrent que dans le cadre de sensibilisation et d'action pour la démocratisation de notre pays !
On ne relève pas assez que tout le mal nous vient d'abord d'un penchant bien africain pour le coup, à refuser ou à travestir la démocratie pour son instrumentalisation ethno-régionale ou plus exactement personnelle vite dérapant vers la démocrature (=démocratie d'apparence) ou la dictature sinon l'autoritarisme, l'arbitraire érigé en mode principal de gouvernance et là on ne se rend pas vite compte qu'au-delà de ses ambitions personnelles c'est bien parce que celles-ci n'ont bénéficié d'un débat interne au sein de l'AMP qui aurait pu lever des options effectives sur une succession à "JK" qui a provoqué et le départ des ténors actuels du G7 et de celui de Katumbi...

La justice congolaise comme d’autre sinstitutionnels de la République sont aujourd'hui bel et bien à la solde du régime !
Celui-ci est déterminé à travers eux de museler toute voix critique envers lui !

Vient la mise sur pied du fameux dialogue avec le facilitateur Kodjo qui continue à plancher sur son Comité préparatoire !
On nous apprenons qu’une fois de plus l’Udps a posé ou rappelé des conditions le Facilitateur n’a pas encore remplies remplies...
D’une part ce parti "prescrit" la tenue des élections dans les délais prévus et milite pour l’alternance démocratique...
D’autre part il veut un panel de co-facilitateurs pour appuyer Kodjo dans sa tâche, volontiers composé des représentants des institutions internationales  (USA, ONU, UE, UA, OIF) qui ont signé le communiqué accordant la confiance à Kodjo comme facilitateur…
Enfin la troisième condition se rapporterait à la garantie de bonne fin càd qui donne des gages sur l’application des Résolutions qui sortiraient de ce Forum, ceux-ci ne viendraient une fois de plus que de ces institutions qui représentent la CI… L'UDPS n’entend pas participer à une rencontre sans lendemain, dont les résolutions seraient jetées dans une poubelle aussitôt après sa clôture...
Passons sur ce droit de parrainage accordé ou dont s’arroge l’Udps ; est-il qu'au-delà de la responsabilité de l'opposition à ne pas désigner jusque-la ses représentants, le bon boulot du facilitateur était justement de convaincre et de laisser s'accorder les opposants à une représentation la plus consensuelle possible !

Quel sort sera réservé à terme au persécuté Katumbi et par ailleurs aux autres opposants qui sont aussi harcelés ; le dialogue aura-t-il lieu, quand, comment, avec qui… et à quelles conclusions aboutira-t-il… ?
L’état de santé de Katumbi pose peut-être problème mais un permis de soins à l’étranger peut vite devenir un exil obligé qui arrange le pouvoir pour qui un Katumbi éloigné sera un objecteur en moins contre son arbitraire même si déjà son inculpation pour le chef d’un si grave soupçon est une neutralisation bien grave pour lui !
Bref du développement de ces divers événements dépendra l’immédiat et le moyen terme de notre pays…

Un Katumbi condamné et mis hors course consacrera-t-il durablement la victoire de JK ?
Il n'est pas certain que ce soit au niveau juridique ou niveau politique ou plus simplement "populaire" cela le mette à l'abri de retournements qui l'empêcheraient d'en jouir...
Attendons la suite !


"PESENT A LUBUMBASHI, MOÏSE MONI DELLA :
" RIEN NE JUSTIFIE LE MANDAT D’ARRÊT CONTRE KATUMBI ""

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7621
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7605
° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10026
° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10024
° http://www.lephareonline.net/katumbi-neutralise-inculque-atteinte-a-securite-interieure-exterieure-de-letat-2/
° http://www.lephareonline.net/faden-house-scelle/
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/05/19/moise-katumbi-inculpe-et-sous-le-coup-d-un-mandat-d-arret_4922763_3212.html
"Lubumbashi : un "mandat d’arrêt provisoire" contre Moïse Katumbi"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10828
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14530:cacophonie-autour-de-l-inculpation-de-moise-katumbi&catid=85&Itemid=472
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-katumbi-sous-le-coup-dun-mandat-darret/
Le chemin de croix de Moïse Katumbi
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2016/05/20/le-chemin-de-croix-de-moise-katumbi/
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2016/05/20/dangereuse-escalade/
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/05/20/la-rdc-de-retour-dans-la-zone-de-turbulences-politiques_4923192_3212.html
° http://desc-wondo.org/fr/proces-contre-moise-katumbi-une-campagne-electorale-gratuite-jb-kongolo/
° http://www.rfi.fr/afrique/20160519-rdc-moise-katumbi-justice-mercenaires-etrangers-lubumbashi-candidat-katanga
° http://www.voaafrique.com/a/rdc-lopposant-katumbi-sera-juge-pour-atteinte-a-la-surete-de-l-etat/3337796.html
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7600
"DIALOGUE
BRUNO TSHIBALA RAPPELLE LES CONDITIONS DE L’UDPS"

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7620
"Dialogue : Edem Kodjo va parler aujourd’hui !"
° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10025
° http://www.lephareonline.net/comite-preparatoire-dialogue-liste-tshisekedi-exige-garanties/



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 21/5/2016, 7:33 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 21/5/2016, 5:16 am

PS

"Moïse Katumbi évacué pour des soins en Afrique du Sud
° http://www.radiookapi.net/2016/05/20/actualite/politique/moise-katumbi-evacue-pour-des-soins-en-afrique-du-sud
Le gouverneur honoraire de l’ex-Katanga, Moïse Katumbi, a été évacué dans un avion médicalisé vendredi 20 mai soir vers l’Afrique du Sud pour des soins appropriés. Hospitalisé à Lubumbashi depuis quelques jours, il a été inculpé pour «atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’Etat» et placé sous mandat d’arrêt provisoire, par le parquet général de Lubumbashi.
L’évacuation de M. Katumbi fait suite à l’autorisation accordée par le Procureur général de la République, Flory Kabange Numbi, vendredi 20 mai. Il répondait à une requête en expatriation de Moïse Katumbi pour des raisons des soins médicaux en Afrique du Sud, introduite par le bâtonnier  Jean-Joseph Mukendi wa Mululmba, l’un des avocats du prévenu.(...)"

"RD Congo : Moïse Katumbi « autorisé à aller se soigner en Afrique du Sud » malgré son inculpation
° http://www.jeuneafrique.com/327207/societe/rd-congo-moise-katumbi-autorise-a-aller-se-soigner-afrique-sud-malgre-inculpation/
Le procureur général de la République a autorisé vendredi l'opposant Moïse Katumbi à "aller se faire soigner en Afrique du Sud". Une décision qui intervient vingt-heures seulement après l'inculpation du candidat à la présidentielle pour atteinte à la sûreté de l'État.
« C’est absurde et cela démontre une fois de plus que cette affaire n’est qu’une machination politique », peste ce vendredi 20 mai un membre de l’Alternance pour la République, l’une des plateformes qui soutient la candidature de Moïse Katumbià la présidentielle en RD Congo.(..)"

"RDC: l'opposant Katumbi a quitté la RDC pour l'Afrique du Sud afin de se faire soigner avant son procès
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-l-opposant-katumbi-a-quitte-la-rdc-pour-l-afrique-du-sud-afin-de-se-faire-soigner-avant-son-proces-573f449235702a22d78e8e7c
INTERNATIONAL
L'opposant congolais Moïse Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle poursuivi par la justice, a quitté vendredi soir la République démocratique du Congo (RDC) pour l'Afrique du Sud, a constaté un journaliste de l'AFP. M. Katumbi a décollé de l'aéroport de Lubumbashi à 20H03 (18H03 GMT) à bord d'un jet immatriculé ZS/AQS, a constaté le correspondant de l'AFP dans cette ville. Quelques heures plus tôt, les autorités de Kinshasa avaient annoncé avoir accédé à sa demande de se faire soigner à l'étranger.(...)"

"RDC : Comment le sort de Moïse Katumbi a été scellé
° http://www.afrik.com/rdc-comment-le-sort-de-moise-katumbi-a-ete-scelle
L’opposant congolais Moïse Katumbi, candidat déclaré à la prochaine Présidentielle en République Démocratique du Congo, a été formellement inculpé, ce jeudi 19 mai 2016, pour « atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État », a précisé le Parquet général de la République à Kinshasa. Cette décision, surprenante pour les professionnels du droit, intervient alors que Moïse Katumbi, alité et sous assistance médicale, se remet peu à peu des brutalités policières dont ses proches et lui ont été victimes, vendredi dernier à Lubumbashi, et qui ont entraîné le report de son audition devant les magistrats du Parquet de la capitale cuprifère.(...)"

"Mobilisons-nous en tant que souverain primaire, source de tous pouvoirs
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10831
Un Etat de droit n’est possible dans notre pays que si nous, population congolaise de l’intérieur comme de l’extérieur, nous approprions la souveraineté qui nous appartient, comme le stipule notre Constitution en son article 5 : « La souveraineté nationale appartient au peuple. Tout pouvoir émane du peuple qui l’exerce directement par voie de référendum ou d’élections et indirectement par ses représentants. Aucune fraction du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice… »

Volontairement, Joseph Kabila et sa famille politique ont fait traîner les préparatifs des élections pour qu’aux échéances fixées par la Constitution, aucune élection ne soit organisée. Tout cela dans le seul but, inavoué, de se maintenir au pouvoir à la fin de son ultime mandat. A cela, pour mener ce projet à bon port, ils profitent de la complicité conjuguée de la CENI et de la Cour constitutionnelle, qu’il utilise pour asseoir sa légalité, alors qu’il perd en légitimité. Or, Montesquieu nous disait dans De l’esprit des lois : « Le gouvernement le plus conforme à la nature est celui qui se rapporte le mieux à la disposition du peuple pour lequel il est établi.». Si Kabila restait au pouvoir après son mandat, comme le veut la Cour constitutionnelle, cela serait une prime à la médiocrité et une impuissance du peuple congolais.(...)"

"Les Congolais (à nouveau) à l’heure du choix"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10827

° http://afrique.lepoint.fr/actualites/rd-congo-moise-katumbi-defie-joseph-kabila-20-05-2016-2040704_2365.php
° http://www.radiookapi.net/2016/05/20/actualite/en-bref/inculpation-de-moise-katumbi-les-ong-denoncent-des-pressions-politiques
° http://www.apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/2751-flash-communique-de-l-apareco-sur-la-situation-politique-en-rdc.html
° http://www.radiookapi.net/2016/05/20/actualite/politique/rdc-la-ceni-veut-enroler-entre-42-et-52-millions-delecteurs


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 22/5/2016, 8:22 pm

"Le président congolais Kabila reste maître de l’agenda politique
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
°  http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/05/22/le-president-congolais-kabila-reste-maitre-de-l-agenda-politique_4924163_3232.html#MkWY2C4wJ8MDxERR.99
La blague circule dans les ministères à Kinshasa : « Le Congo, dit-on, est une vaste patinoire. Et on glisse, et on glisse… »En dépit des appels de la communauté internationale, et notamment de la résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations unies, le scrutin présidentiel prévu le 27 novembre a peu de chance de se tenir dans les délais. Un « glissement » du calendrier dénoncé depuis des mois par l’opposition, qui soupçonne le président Kabila de vouloir se maintenir illégalement au pouvoir.(...)"

"LE DÉBAT AFRICAIN
Va t-on vers un prolongement du mandat du président Kabila ?

° http://www.rfi.fr/emission/20160522-va-on-vers-prolongement-mandat-president-kabila
La Cour Constitutionnelle l'a confirmé: Joseph Kabila pourra rester en fonction à la tête de l'Etat, jusqu'à l'élection de son successeur. Doit-on voir dans cette décision la volonté du président de se maintenir au pouvoir, ou bien le signe que l'élection présidentielle prévue en novembre 2016 ne pourra pas se tenir dans les temps? Ou bien est-ce simplement la volonté de combler un vide juridique ? 
Avec :

- Martin Fayulu, président de l’Engagement Citoyen pour le Développement (ECIDE) ;
- Vital Kamerhe, président national de l’Union pour la Nation congolaise (UNC) ;
- Lambert Mende, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement;
- Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire général adjoint et porte-parole du PPRD, président du groupe parlementaire du PPRD à l’Assemblée nationale."


"INVITÉ AFRIQUE
Léonard She Okitundu (RDC): probable report de l’élection présidentielle en RDC

° http://www.rfi.fr/emission/20160521-leonard-she-okitundu-senateur-congolais-rdc-kabila-katumbi
Membre du bureau politique de la Majorité présidentielle en RDC, il a été ministre des Affaires étrangères. Notre invité ce matin est le sénateur congolais, Léonard She Okitundu, également l’un des artisans du dialogue politique voulu par Joseph Kabila, dialogue qui tarde encore à se concrétiser. De passage à Paris, Léonard She Okitundu a répondu aux questions RFI sur l’actualité chargée en RDC à commencer par l'inculpation de Moise Katumbi et l'arrêt de la Cour Constitutionnelle qui autorise le président à rester en fonction au-delà de son mandat si jamais il n’organisait pas l’élection présidentielle avant fin 2016, comme l’y oblige pourtant la constitution…

RFI: Vous avez dit à Jeune Afrique qu’il n’y aura pas de troisième mandat pour Joseph Kabila, mais la Commission électorale s’était plainte, très ouvertement l’an dernier, que le gouvernement ne payait pas ce qui était nécessaire pour organiser les élections dans les temps. Est-ce que ne pas organiser les élections, à temps, ce n’est pas un troisième mandat de fait  ?
Léonard She Okitundu :
Non. Ce n’est pas un mandat du tout parce que celui qui reste en fonction attend que le nouveau président élu soit effectivement installé. Mais cela ne va pas prendre des années !
Combien de temps à votre avis ? (...)"

° http://www.voaafrique.com/a/rdc-un-opposant-accuse-le-pouvoir-de-ne-pas-tolerer-de-manifestation/3340945.html


"Dialogue : Steve Mbikayi dénonce la « partialité » d’Edem Kodjo
° http://www.radiookapi.net/2016/05/22/actualite/politique/dialogue-steve-mbikayi-denonce-la-partialite-dedem-kodjo
Le président de la Nouvelle classe politique et sociale, Steve Mbikayi, demande le départ du facilitateur du dialogue Edem Kodjo qu’il accuse de « partialité ». Il reproche notamment à l’ancien Premier ministre togolais de « se focaliser » sur le parti UDPS d’Etienne Tshisekedi.
Le facilitateur a déclaré vendredi 20 mai qu’il n’y aurait « pas de dialogue politique sans l’UDPS ».
« On n’a jamais vu dans un pays qu’on donne le rôle à un parti politique de gérer d’autres partis politiques », a déclaré samedi Steve Mbikayi.
Le député est également opposé à la mise en place du groupe de travail annoncée par Edem Kodjo.(...)"
"Edem Kodjo: «Il n’y aura pas de dialogue politique sans l’UDPS »
° http://www.radiookapi.net/2016/05/21/actualite/politique/edem-kodjo-il-ny-aura-pas-de-dialogue-politique-sans-ludps
«Il n’y aura pas de dialogue politique sans l’UDPS. Tout peut commencer en attendant la liste de l’opposition qui devrait être présentée par l’Union pour la démocratie et le progrès social. Mais tout peut encore s’arrêter si l’opposition ne vient pas à ce forum», a déclaré vendredi 20 mai le facilitateur du dialogue national en RDC, Edem Kodjo, lors d’une conférence de presse à Kinshasa.
A cette même occasion, il a présenté la liste de dix délégués de la société civile dont le groupe de travail a commencé le même jour les travaux préparatoires du dialogue.
Le facilitateur Kodjo dit avoir l’impression que l’UDPS est en train de prendre le dialogue en otage. Mais, il précise que le dialogue sans ce parti est un non-sens : (...)"
° http://www.voaafrique.com/a/dialogue-en-rdc-edem-kodjo-continue-a-attendre-la-liste-de-l-opposition/3339375.html

° http://www.radiookapi.net/2016/05/20/actualite/politique/rdc-la-ceni-veut-enroler-entre-42-et-52-millions-delecteurs
° http://www.rfi.fr/afrique/20160522-elections-rdc-ceni-enrolement-electeurs-quartiers-kinshasa-naanga
° http://www.radiookapi.net/2016/05/22/actualite/en-bref/revision-du-fichier-electoral-la-ceni-reclame-limplication-des
° http://www.radiookapi.net/2016/05/21/actualite/politique/assemblee-nationale-lexamen-de-la-revision-de-la-loi-electorale-mis

° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-nouvelle-vague-de-protestation-le-26-mai/
° http://www.rfi.fr/afrique/20160520-rdc-trois-activistes-lucha-unc-condamnes-an-prison
° http://www.jeuneafrique.com/327372/politique/rd-congo-deux-membres-de-lucha-jeune-militant-de-lopposition-condamnes-a-12-mois-de-prison/

"RDC: la Monusco préoccupée par «les tensions politiques croissantes»"
° http://www.radiookapi.net/2016/05/21/actualite/politique/rdc-la-monusco-preoccupee-par-les-tensions-politiques-croissantes
° http://www.rfi.fr/afrique/20160522-rdc-inquietude-internationale-climat-politique-kabila

"Washington envisage des sanctions contre «l’oppression en RDC»"
° http://www.radiookapi.net/2016/05/21/actualite/politique/washington-envisage-des-sanctions-contre-loppression-en-rdc
° http://www.voaafrique.com/a/washington-demande-a-kinshasa-de-cesser-tout-harcelement-des-opposants-avan-le-dialogue/3340271.html
° http://www.radiookapi.net/2016/05/13/actualite/politique/rdc-londres-envisage-des-sanctions-ciblees-contre-les-responsables

"Inculpation de Moise Katumbi : les ONG dénoncent des pressions politiques sur les magistrats"
° http://www.radiookapi.net/2016/05/20/actualite/en-bref/inculpation-de-moise-katumbi-les-ong-denoncent-des-pressions-politiques
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-l-opposant-moise-katumbi-passe-une-deuxieme-nuit-a-l-hopital-a-johannesburg-5740aceb35702a22d79621df
° http://www.afrik.com/rdc-comment-le-sort-de-moise-katumbi-a-ete-scelle
° http://afrique.lepoint.fr/actualites/rd-congo-moise-katumbi-defie-joseph-kabila-20-05-2016-2040704_2365.php



Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 23/5/2016, 5:59 pm

"RDC: tenir les délais constitutionnels est possible, selon des experts de l'ONU
° http://www.rfi.fr/afrique/20160523-rdc-respect-delais-constitutionnels-elections-onu
Y a-t-il encore une possibilité de tenir les délais constitutionnels en République démocratique du Congo ? Oui, selon une équipe d'experts onusiens sur les questions électorales. Mais il faut faire vite. Un rapport confidentiel a été remis à New York en ce sens. Mais du côté de la commission électorale congolaise, on ne cache pas sa colère.

Du côté de la commission électorale, on considère de plus en plus que tenir les délais constitutionnels est impossible. « Les experts onusiens disent cela, parce qu'ils ne veulent pas aller à l'encontre de leur résolution - qui appelle au respect des délais constitutionnels », dit-on du côté de la commission électorale, ajoutant un peu excédé : « ils n'ont qu'à publier leur rapport si ils sont si sûrs. Pourquoi le gardent-ils confidentiel ? »
Pour les experts onusiens, sans révision du fichier électoral, il serait encore possible de tenir les délais, au risque d'exclure des millions d'électeurs, comme les nouveaux majeurs ou la diaspora. « De toute façon, avec une élection à un tour, le candidat élu n'aura qu'une faible légitimité tant l'électorat est morcelé », rétorque une source onusienne. Mais pour ça, dit-on encore côté onusien, il faudrait l'accord des acteurs politiques.
Pour la Céni, même sans révision du fichier, la présidentielle ne pourrait se tenir qu'en avril 2017. Pourquoi ne l'annonce-t-elle pas officiellement ? Pour ne pas être accusé de violer la Constitution, murmure-t-on du côté de la commission électorale, expliquant qu'il y a 88 000 bureaux de vote, qu'il faut acheter, puis acheminer le matériel électoral, le dépôt des candidatures, la fabrication des bulletins de vote. « C'est possible de le faire dans les délais selon nos experts », se bornent à répéter plusieurs sources onusiennes."

A (RE)LIRE → RDC: la Céni veut un délai pour l'organisation de la présidentielle

"Présidentielle en RD Congo : la Monusco plaide en faveur d’une « feuille de route consensuelle »
° http://www.jeuneafrique.com/327689/politique/presidentielle-rd-congo-monusco-plaide-faveur-dune-feuille-de-route-consensuelle/[/size]
Alors qu'un rapport confidentiel des experts électoraux onusiens estime que, sous certaines conditions, la présidentielle est encore possible dans les délais constitutionnels en RDC, la Monusco, mission de l'ONU sur place, penche plutôt vers la mise en place d'une "feuille de route consensuelle" entre les protagonistes congolais.
Au siège de la Monusco à Kinshasa, l’on tente de minimiser l’ampleur du document. « C’est un rapport de routine comme il y en a souvent, rien d’exceptionnel », confie à Jeune Afrique, lundi 23 mai, une source onusienne qui se dit d’ailleurs « surpris[e] de voir des commentaires dans tous les sens sur les réseaux sociaux et certains médias ».(...)"
° http://www.jeuneafrique.com/325076/politique/presidentielle-rd-congo-dit-vraiment-larret-de-cour-constitutionnelle/
° http://www.jeuneafrique.com/mag/294200/politique/rd-congo-trois-raisons-blocage-electoral/

"Pour contrer le climat délétère : La MONUSCO en appelle à un sursaut patriotique"
° http://www.latempete.info/14289-2/


"Lambert Mende: «Rien n’autorise les Etats-Unis et la Grande-Bretagne à nous menacer des sanctions unilatérales»
° http://www.radiookapi.net/2016/05/23/actualite/politique/lambert-mende-rien-nautorise-les-etats-unis-et-la-grande-bretagne
Lambert Mende Maman Sambo Sidikou Monusco Etats Unis sanctions unilatérales RDC Politique Actualité National
Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a réagi dimanche 22 mai aux déclarations des Etats-Unis d’Amérique et de la Grande Bretagne, menaçant de sanctionner «la répression» et «l’oppression» en RDC. «Il n’y a rien qui autorise les Etats-Unis et la Grande-Bretagne à nous intimer des injonctions ou à nous menacer des sanctions unilatérales», a affirmé M. Mende.(...)"

"«Dialogue politique» : «Kabila» n’est plus pressé…
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10833
02 mai 2015 - 02 mai 2016. Une année après le contact amorcé par le chef barbouze Kalev Mutondo avec les directions des partis politiques les plus significatifs - sur l’idée de la tenue d’un dialogue politique -, la démarche initiée par « Joseph Kabila » n’a connu aucune avancée. D’aucuns avaient cru que la désignation d’un Facilitateur en la personne du Togolais Edem Kodjo allait «faciliter» la mise en place du «comité préparatoire» que « Joseph Kabila » avait annoncé dans son speech du... 28 novembre dernier. Rien. On tourne en rond. Depuis le 2 mai 2015 à ce jour, le locataire du Palais de la nation semble appliquer la philosophie dite du « talk and fight » chère à ses mentors ougandais et rwandais. Il appelle au dialogue tout en multipliant des vexations contre les opposants. Selon une source, depuis la publication de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle du 11 mai dernier en interprétation de l’article 70 de la Constitution, « Joseph Kabila » ne considère plus ce forum comme une "urgence". Il serait désormais dans le même état d’esprit qu’il avait à l’égard des «Concertations nationales» après la «défaite» des rebelles du M23 en novembre 2013.

A Kinshasa, le facilitateur Edem Kodjo tourne en rond. Pour donner l’impression que la « situation est sous contrôle », il a mis sur pied un « groupe de travail » composé de dix membres issus de la société civile (l’abbé Donatien Nshole - CENCO, le révérend pasteur François-Davis Ekofo, Marie-Madeleine Kalala - CNC, Jonas Tshiombela –CNC, Jérôme Bonso -RECIC/AETA, Maguy Kyala - Forces vives, Albert Yuma - FEC, Dirk Shaka - LUCHA, Jean Pierre Alumba Lukamba - Diaspora et Juliette Mughole). Mission : préparer le dialogue national en faisant des suggestions. L’annonce a été faite, vendredi 20 mai, par l’ancien Premier ministre togolais.
Au cours d’une conférence de presse, le Facilitateur a précisé qu’il continue à attendre que les partis politiques « notamment ceux de l’opposition » lui fassent parvenir la liste de leurs représentants pour le dialogue. « L’UDPS avait promis de fournir la liste de douze membres des partis de l’opposition devant prendre part au comité préparatoire, mais cela traîne », a-t-il déclaré en soulignant, au passage, que la majorité présidentielle (MP) a déjà envoyé les noms de ses 12 représentants.(...)"


"Blocage du dialogue. RDC : Kodjo accuse l’UDPS !
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10046&rubrique=POLITIQUE



*L’UDPS se fait désirer avant de déposer la liste de 12 délégués de l’Opposition au Comité préparatoire du dialogue. Par trois fois, Etienne Tshisekedi a promis de transmettre au Facilitateur les 12  noms sans tenir parole. A bout de nerfs, Edem Kodjo aurait menacé de rendre le tablier si les acteurs politiques rd-congolais ne lui facilitent pas la tâche. En fin de semaine dernière, à Bruxelles, Etienne Tshisekedi a convoqué ses deux légats auprès de Kodjo, son fils Félix Tshilombo et Bruno Tshibala, pour une ultime consultation. Après que l’UDPS ait exigé et obtenu la paternité de la liste de l’Opposition au Dialogue, le cap est placé sur les nouvelles exigences comme la mise sur pied  d’un Panel de Facilitateurs. Mais les initiatives de blocage ou de verrouillage  ne viennent pas que de l’UDPS. Au cours de son dernier point de presse, vendredi 20 mai, le Facilitateur du Dialogue n’a pas apprécié l’initiative de la Majorité Présidentielle tendant à obtenir de la Cour Constitutionnelle la prolongation de mandat des animateurs actuels des institutions du pays.(...)"
° http://groupelavenir.org/dialogue-politique-edem-kodjo-accuse-ludps-de-trainer-le-pas/
° http://groupelavenir.org/justin-bitakwira-edem-kodjo-na-pas-a-nous-meler-dans-le-parti-auquel-nous-nappartenons-pas/
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10045
° http://www.latempete.info/14287-2/
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=204645&Actualiteit=selected

"Dialogue en RDC: la société civile rejette la composition du comité préparatoire
° http://www.rfi.fr/afrique/20160523-dialogue-rdc-societe-civile-rejette-composition-comite-preparatoire
Nouvelle polémique dans les préparations au dialogue inclusif en RDC. La composition du comité préparatoire de ces assises est déjà contestée. La société civile rejette la liste de ses membres et dénonce la présence de personnes liées à des partis politiques.

« Il est déplorable de constater que sur la liste de la société civile publiée par monsieur Edem Kodjo se retrouvent des politiques ». Révoltée, Cathy Kalanga, qui se veut présidente de la société civile multisectorielle, a dénoncé la présence des acteurs politiques sur la liste des membres de la société civile.(...)"
° http://www.lephareonline.net/comite-preparatoire-liste-de-kodjo-contestee-frange-de-societe-civile/
"(...)(Edem Kodjo n’a peut-être qu’un désir très relatif de rester en RDC. Il y est arrivé puis, après des consultations à Kin et à Bruxelles… est tombé malade, d’un mal que l’on peut soupçonner d’appartenir à la famille des « grippes diplomatiques ». Puis il est allé épancher sa douleur dans le sein généreux de l’UA et de Nkozasana Dlamini Zuma. Sans doute lui a-t-il dit en substance « On n’y arrivera jamais » et lui a-t-elle répondu « Taratata… Tu t’y colles quand même ! ». Il ne lui restait plus qu’à obtempérer.  
De son côté, l’UDPS a son attitude habituelle : répondre « Oui, Mais… » et développer le « mais » en une suite successive de revendications. Tout cela ressemble à une valse-hésitation ou à la chansonnette grivoise sur « Quand j’avance, tu recules… ». En réalité, il s’agit d’une partie de bras de fer entre deux conceptions du « dialogue ».
Ce que la MP veut par dessus tout c'est un Dialogue National similaire aux Concertations Nationales, un forum sévèrement surveillé, formaté à l’avance et dont les résolutions seront transmises au « Chef de l'Etat » qui a son tour les transmettra aux institutions nationales pour analyse, observation et exécution éventuelle. Dans ce cas, l'UDPS ne voit pas pourquoi elle participerait à un tel forum inutile.  
L'UDPS veut obtenir la garantie que les Résolutions du Dialogue National seront impératives et opposables à tous et désire avoir, quant à la liberté des débats et la sécurité des participants, des garanties internationales. Dans un premier temps, il s’agissait d’en confier toute l’organisation à la MONUSCO et peut-être même de se réunir à l’étranger. Plus récemment, il s’agit d’un « encadrement » par une brochette d’organisations qui devrait comprendre l’ONU, l’UE, l’UA, l’OIF et les USA.
En caricaturant à peine les choses, on pourrait dire que la MP a pour idéal une sorte de « Congrès du PPRD et alliés + quelques invités », axé sur la perpétuation du régime actuel, et que l’UDPS verrait volontiers une sorte de Tribunal de la Communauté Internationale se charger enfin de « régler le contentieux électoral de 2011 », c’est-à-dire, dans l’imaginaire udepsien , de proclamer Tshisekedi président.  
Si un tel Tribunal existait, il commencerait par mettre équitablement aux fers tant Kabila que Tshisekedi, pour avoir l’un et l’autre tenté de prendre le pouvoir après des élections NULLES. Il faut rappeler que les élections de novembre-décembre 2011 ont donné des résultats qu'une personne avisée, réfléchie, d’esprit libre et critique devrait considérer comme nuls, donc sans gagnant. La suite aurait dû être l'annulation pure et simple,(...) NdlR)(...)"

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=204645&Actualiteit=selected


"RDC : en Afrique du Sud, Katumbi est-il hors jeu ?
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-en-afrique-du-sud-katumbi-est-il-hors-jeu/
Accusé « d’atteinte à la sûreté de l’Etat » et menacé d’arrestation, l’opposant Moïse Katumbi a décidé de quitter la RDC pour se faire soigner en Afrique du Sud après des violences policières. Un départ risqué pour le candidat à la prochaine présidentielle, qui pourrait se transformer en exil politique de longue durée.
Si le président congolais Joseph Kabila comptait se débarrasser de Moïse Katumbi, c’est désormais chose faite. Du moins provisoirement. L’ancien gouverneur du Katanga s’est envolé vendredi 20 mai pour l’Afrique du Sud, où le candidat à la prochaine présidentielle congolaise se fera soigner à Johannesburg après avoir été victime de violences policières. 15 jours après s’être déclaré candidat pour la course à la magistrature suprême, le très populaire président du TP Mazembe, le premier club de football congolais, se retrouve dans une situation des plus délicates . En moins de deux semaines, les foudres de la justice congolaises se sont abattues sur ce rival sérieux au président Kabila. Katumbi s’est retrouvé accusé d’avoir recruté des mercenaires étrangers et placé sous le coup d’un mandat d’arrêt… avec seul nul doute un procès à la clé. L’ancien allié de Joseph Kabila, qui a rompu les amarres avec la majorité présidentielle en septembre 2015, risque gros dans cette affaire de mercenaires. Accusé « d’atteinte à la sûreté de l’Etat », l’ex-gouverneur pourrait être condamné à la peine capitale (qui n’est pas appliquée en RDC). Même si la justice pourrait ne pas aller jusqu’à cette peine maximale, une simple condamnation rendrait le candidat Katumbi inéligible pour de longues années.(...)"
° http://www.lephareonline.net/contradiction-bien-congolaise-katumbi-mape-liberte-2/


"RD Congo : qui forme le « C6 », le conseil des six stratèges de Kabila ?
° http://www.jeuneafrique.com/327273/politique/rdc-forme-c6-con/



Le chef de l'État congolais a chargé un « conseil des six » de mettre en œuvre certains éléments de sa stratégie, notamment le dialogue avec l’opposition. Qui en fait partie ?(...)"

RD Congo : Dr Joseph et Mister K
° http://www.jeuneafrique.com/mag/327456/politique/rd-congo-dr-joseph-mister-k/
Pour les diplomates occidentaux en poste à Kinshasa et les agents des services spéciaux étrangers, pour les chefs d'État de la région, le secrétaire général de l'ONU et tous ceux qu'intéresse au plus haut point l'avenir immédiat de cette nation majeure qu'est la RD Congo, prévoir de quoi demain sera fait est un exercice impossible.

Motif principal de cette navigation à vue, à laquelle se résument en cette année cruciale les rapports des experts en congologie : nul ne détient les clés du logiciel mental de Joseph Kabila Kabange, et personne ne sait comment ce président, âgé d’à peine 45 ans, compte modeler son propre destin. À leur décharge, aussi bien les opposants que les proches de celui que ses partisans appellent le raïs sont plongés dans la même expectative. À preuve, chaque fois qu’il m’arrive de croiser un ministre ou un conseiller de Joseph Kabila, la question qui m’est posée est la même que celle formulée par ses adversaires : « Vous, vous devez bien le savoir : qu’y a-t-il dans sa tête ? »(...)"
"Sa personnalité relève d’une « énigme enveloppée d’un mystère »"
(...)
Qu’on le veuille ou non et même si, à en croire ses opposants, sa côte de popularité – tout au moins à Kinshasa – est équivalente à celle de François Hollande en France, cet admirateur de Sankara et de Che Guevara possède encore quelques atouts déterminants.
L’armée, la police, l’ANR (services de renseignements), l’administration, un parti puissant, l’accès aux ressources financières, le levier du nationalisme au pays de Lumumba, ce n’est pas rien. Autant dire que, sauf à privilégier le rapport de force et à souhaiter le pire pour ce peuple qui a déjà tant souffert et continue de saigner sur son flanc oriental, rien ne se fera contre Kabila, si ce n’est avec Kabila.
Il faut donc que quelqu’un le rassure, ce que ni Moïse Katumbi – avec qui les ponts sont désormais rompus -, ni Vital Kamerhe (idem), ni Étienne Tshisekedi, qui n’a jamais reconnu sa légitimité, ne peuvent, ou ne souhaitent faire. C’est pourtant une nécessité raisonnable. Et c’est pour dénouer ce type de situation que la Grèce antique a inventé le dialogue."

° http://www.jeuneafrique.com/mag/289494/politique/rdc-joseph-kabila-2016-ne-se-fera-lui




Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 23/5/2016, 11:28 pm

"RDC: l’UE appelle le gouvernement et toutes les parties à créer des conditions pour des élections libres et pacifiques
° http://www.radiookapi.net/2016/05/23/actualite/politique/rdc-lue-appelle-le-gouvernement-et-toutes-les-parties-creer-des
Le Conseil de l’Union européenne a adopté lundi 23 mai des conclusions sur la République démocratique du Congo. Il invite notamment le gouvernement et toutes les parties concernées, en particulier la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), à créer les conditions nécessaires pour permettre la tenue de scrutins libres, transparents, inclusifs et pacifiques, notamment les élections présidentielle et législatives.
Evoquant l’arrêt de la cour constitutionnelle sur la fin du mandat présidentiel, l’UE insiste sur la tenue des élections régulières organisées dans le délai fixé par la constitution:
« Tout en prenant note de l’arrêt de la Cour constitutionnelle du 11 mai 2016, l’UE souligne qu’un gouvernement démocratique fonde sa légitimité sur des élections régulières et dans les délais stipulés par la constitution ».(...)"
° http://www.lalibre.be/actu/international/l-ue-inquiete-de-l-impasse-autour-du-processus-electoral-congolais-574327cb35708ea2d5c55f9e

"CORNEILLE NANGAA ATTEND LA LEVÉE DES OPTIONS POLITIQUES POUR AGIR"
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7631

"KODJO ET LA SEMPITERNELLE ÉQUATION CONGOLAISE"
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7623
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7625

"Dialogue en RDC : une frange de l’opposition récuse Edem Kodjo
° http://www.radiookapi.net/2016/05/23/actualite/politique/dialogue-en-rdc-une-frange-de-lopposition-recuse-edem-kodjo
L’opposition pro-dialogue récuse le facilitateur Edem kodjo. Elle lui donne un ultimatum de 7 jours pour démissionner de la facilitation. Au cours d’une conférence de presse organisée lundi 23 mai à Kinshasa, ce regroupement politique l’accuse de partialité en soutenant l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) contre les autres formations politiques de l’opposition, « alors que celle-ci est plurielle ».(...)"

"Election présidentielle dans le délai. RDC : l’AR appuie les conclusions du rapport d’experts de l’ONU
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10075
Dans un communiqué signé par la Conférence des Présidents, l’Alternance pour la République appuie les conclusions du rapport des experts des Nations Unies sur la possibilité d’organiser encore l’élection présidentielle dans les délais constitutionnels. Ce faisant, elle fait la proposition d’un plan articulé comme suit : la CENI doit, conformément à l’article 73 de la Constitution, convoquer le scrutin présidentiel le 20 septembre 2016 au plus tard. Le temps courant entre la convocation de scrutin et la date du 20 décembre 2016, pour l’AR, devra être mis à profit pour régler les modalités techniques relatives à l’organisation effective de l’élection du nouveau Président de la République.

Alternance pour la République
Plateforme Electorale
COMMUNIQUE DE PRESSE N°003/AR/CP/05-016 DU 23 MAI 2016(...)"


° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7632


"Elections Africaines, Série V, n° 5
Verbatim des populations urbaines de Kinshasa
(Diffusion par Dialogue d’un dossier réalisé par AETA)

° http://www.congoforum.be/upldocs/S%C3%A9rie%205%20n%205%20Verbatim%20AETA.pdf
Le document en annexe mérite une lecture attentive. Des enseignements sont à en tirer et il mérite communication et débat …(…)"


"12° Tribune d'Adolphe Muzito "Les Trois crises"
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7624
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=204641&Actualiteit=selected
* Dans la perspective du Dialogue, le Premier ministre honoraire analyse trois crises (politique, économique et sociale) pour lesquelles il préconise un règlement concomitant.
Revoici Adolphe Muzito ! Le premier ministre honoraire vient de pondre sa douzième tribune. Dans cette réflexion, l’élu de Kikwit attire l’attention sur la crise sur laquelle la classe politique fait souvent l’impasse. Il s’agit de la crise sociale. Or, on ne saurait résoudre la crise politique via le Dialogue sans s’attaquer à l’hypothèque sociale. D’où le plaidoyer de l’économiste Muzito pour un plan d’aide internationale pour faire face à la récession.(…)"


"Alain Mabanckou : « La durée de vie d’une dictature dépend de l’ampleur de notre silence »
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/05/23/alain-mabanckou-la-duree-de-vie-d-une-dictature-depend-de-l-ampleur-de-notre-silence_4924633_3212.html
Entretien croisé avec les écrivains Alain Mabanckou et Abdourahman Waberi. Le Franco-Congolais et le Djiboutien expliquent leur vision de l’intellectuel engagé.
Le 10 mai, l’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou publie une lettre ouverte à François Hollande l’alertant sur la situation au Congo-Brazzaville. Le professeur invité au Collège de France y dénonce les élections truquées, les arrestations arbitraires, les violences à l’encontre d’opposants exercées par le régime de Denis Sassou-Nguesso, au pouvoir depuis trente-deux ans. Et pointe le silence de la France.
Pour Le Monde Afrique, Alain Mabanckou discute avec l’écrivain djiboutien Abdourahman A. Waberi du rôle de l’intellectuel africain face à des régimes autoritaires.(…)"

° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/05/16/au-congo-kinshasa-on-peut-rire-de-tout-mais-on-se-retient_4920323_3212.html
° http://www.frequencelumiere.ch/congo-comment-6-millions-de-morts-peuvent-ils-etre-places-sous-silence-mediatique/


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 24/5/2016, 4:23 pm

"Présidentielle en RD Congo : les cinq recommandations de l’UE au gouvernement congolais
° http://www.jeuneafrique.com/327906/politique/presidentielle-rd-congo-cinq-recommandations-de-lue-gouvernement-congolais/
Les 28 ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne (UE) ont adopté, le 23 mai, des "conclusions" sur la RD Congo dont voici les 5 principales recommandations.
1. L’organisation des élections, responsabilité première du gouvernement
(...)C’est pourquoi « l’UE appelle le gouvernement [congolais] et toutes les parties parties concernées, en particulier la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), à créer urgemment les conditions nécessaires pour la tenue de scrutins libres, transparents, inclusifs et pacifiques », rappelant que « seul un exécutif constitutionnellement légitime et démocratiquement élu pourra apporter la stabilité et réunir les forces vices du pays indispensables pour consolider  les avancées importantes des dernières années. »
2. Le processus électoral doit redémarrer au plus vite
(...)« Seul un engagement clair du gouvernement, tant politique que financier, permettra à l’UE d’apporter son soutien au processus électoral en particulier », rappellent les ministres de l’UE.
3. L’urgence d’un dialogue bref et précis
Pour débloquer la situation et sortir de l’impasse, l’UE considère qu’il est devenu urgent de tenir un « dialogue politique bref et précis entre tous les acteurs représentatifs afin d’arriver rapidement à un consensus sur une feuille de route claire, sur la base d’un calendrier et des besoins financiers crédibles à présenter à la Ceni, dans le respect de la Constitution, en particulier en ce qui concerne l’élection présidentielle. »
4. La préservation des libertés publiques
(...)Il s’agit là, selon elle, d’une « condition préalable à la tenue d’un dialogue réel et crédible » en RD Congo.
5. La protection des civils dans l’Est par l’armée et la Monusco
Le Conseil de l’UE condamne enfin les attaques répétées contre les civils à Beni, dans le nord-est de la RD Congo et « demande aux forces armées de la RDC (FARDC), avec le soutien de la Monusco, d’assurer la protection des populations civiles.(...)"

"ELECTION PRESIDENTIELLE DANS LE DELAI
POSSIBLE AUX YEUX DES EXPERTS DE L’ONU, IMPOSSIBLE POUR LA CENI

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7656
L’équipe des experts électoraux de l’ONU en mission en RDC vient de rédiger un rapport confidentiel sur le processus électoral. Le document dont la presse est déjà entrée en possession fait un diagnostic en profondeur qui conduit à une conclusion sans appel.
Sa substance prend à contrepied les affirmations de la CENI en indiquant qu’il est possible de tenir le pari par en organisant la présidentielle dans les délais constitutionnels, c’est-à-dire en novembre prochain, dans quelque 7 mois. Ce n’est pas une vue de l’esprit de ces experts électoraux de l’ONU, mais le fruit d’une analyse sans complaisance de toutes les opérations électorales à mener.
Cependant, cet exploit ne peut être concrétisé que sans une nouvelle opération de révision du fichier électoral. On irait alors aux élections avec le fichier de 2011 qui n’intègre pas les nouveaux majeurs et les Congolais de la diaspora. (...)"

"(...)L’ENVOYE SPECIAL DE L’OIF EVOQUAIT LA VOLONTE POLITIQUE POUR LE RESPECT DES DELAIS CONSTITUTIONNELS
Ils estimaient aussi que l’opération de révision du fichier électoral peut ne pas dépasser 4 mois. Là où la CENI prévoit 16 mois, au-delà du délai constitutionnel. On se rappelle qu’à l’époque, l’Envoyé spécial du secrétaire général de l’OIF dans les Grands lacs qui présentait ce rapport évoquait la volonté politique pour le respect des délais constitutionnels, là où la CENI n’alignait que des obstacles d’ordre technique.
Le rapport des experts électoraux de l’ONU est sur le même registre : on peut organiser la présidentielle en novembre prochain sans révision du fichier électoral. La CENI n’a pas tardé à réagir. Par son Président, elle s’inscrit en faux contre ce rapport des experts électoraux de l’ONU et indique qu’il est impossible d’organiser la présidentielle dans les délais constitutionnels, c’est-à-dire en novembre prochain.
Même avec le fichier électoral de 2011. Rien qu’avec la seule opération de fabrication et le transport des urnes, la fabrication des bulletins de vote, on est en décembre 2017. Pour le Président de la CENI, les experts de l’ONU n’ont rédigé ce rapport que pour se conformer aux exigences de la Résolution 2277 du Conseil de sécurité de l’ONU. Ils savaient que c’est impossible d’organiser le scrutin dans les 7 mois qui restent. Il attend de les voir publier officiellement leur rapport ».(...)"

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=204654&Actualiteit=selected

"La situation en RDC préoccupe l’Union européenne
° http://www.rfi.fr/afrique/20160524-situation-rdc-preoccupe-union-europeenne-kabila
Les 28 ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne, réunis à Bruxelles, se sont penchés sur la situation en RDC où la dégradation récente des perspectives électorales les préoccupe fortement. Les Vingt-Huit se sont fendus d'une longue déclaration commune pour appeler tous les acteurs de la vie politique congolaise à relancer le processus qui doit conduire à la tenue des élections, dans les délais prévus par la Constitution de la RDC et remis en cause par la décision de la Cour constitutionnelle de Kinshasa, il y a quinze jours, d'autoriser le maintien à son poste du président Joseph Kabila au-delà de décembre 2016 si aucun scrutin n'est organisé d'ici là. Les Européens voient une impasse dans la situation actuelle.(...)"

"KINSHASA DANS LE COLLIMATEUR DE L’UNION EUROPÉENNE"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14537:kinshasa-dans-le-collimateur-de-l-union-europeenne&catid=85&Itemid=472

° http://www.radiookapi.net/2016/05/24/actualite/revue-de-presse/le-phare-reunion-de-bruxelles-dernier-avertissement-de-lue
° http://www.voaafrique.com/a/rdc-l-ue-appelle-le-regime-a-redemarrer-au-plus-vite-le-processus-electoral/3342392.html
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7658
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10075


"Illusions !
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10069
A la faveur de l’actualité qui se focalise sur la tenue du dialogue politique national inclusif, avec Edem Kodjo aux commandes des manettes, deux Députés nationaux de l’opposition, dont chacun dirige une plateforme : l’opposition nationaliste, pour Steve Mbikayi, et l’opposition citoyenne, pour Justin Bitakwira, ont tenu des propos à peine voilés contre le facilitateur. Ils déclinent, sans nul doute, qu’au 30 mai prochain, le togolais Edem Kodjo sera considéré «persona non grata» au Congo-Kinshasa de Patrice Lumumba et Mzee Kabila. Et, si au 31 mai, l’homme ne fait pas ses valises pour quitter la capitale congolaise, les intéressés, auquel s’ajoute Mushi Bonane, promettent d’organiser un sit-in à la devanture du bureau de Kodjo, immeuble Serkas, sur le boulevard du 30 juin. Parallèlement, ils s’empressent d’adresser une lettre à Nkosazana Zuma, présidente de la Commission de l’Union Africaine. C’est pour lui demander de désigner quelqu’un d’autre, en lieu et place du togolais Kodjo. Croient-ils vraiment à l’aboutissement de leur démarche ou se font-ils d’illusions. Qu’à cela ne tienne. Qu’a fait Kodjo, cet homme qui a pris tout son temps pour prendre langue avec différents acteurs politiques et sociaux au pays, voire à l’étranger, où il est allé même conférer avec Etienne Tshisekedi, le leader charismatique de l’UDPS ? Qu’est-ce qui cloche alors ? En tout cas, aux yeux de Mbikayi, Bitakwira et Bonane, Edem Kodjo se montre plus «complicateur» que facilitateur. C’est pourquoi, il doit partir. La toile de fond, c’est que le togolais avait obtenu des garanties de la part de l’UDPS, comme quoi, elle participerait au dialogue. Etait-ce une assurance sublime pour Kodjo ? Se faisait-il d’illusions par rapport à l’esprit souvent réfractaire de ce parti de l’opposition qui a tant fait marcher plus d’un acteur politique au sommet de l’Etat ?(...)"

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7640
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10065
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10067&rubrique=POLITIQUE
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10066
° http://groupelavenir.org/steve-mbikayi-somme-edem-kodjo-a-quitter-la-rd-congo/

° http://www.la-croix.com/Monde/Afrique/RD-Congo-Moise-Katumbi-l-homme-qui-inquiete-Joseph-Kabila-2016-05-22-1200761935
° http://www.rfi.fr/afrique/20160524-rdc-unc-reco-contexte-tendu-opposition-appelle-manifester-pacifiquement


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 25/5/2016, 12:58 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Libre Examen le 24/5/2016, 8:54 pm

ndonzwau a écrit:
"Présidentielle en RD Congo : les cinq recommandations de l’UE au gouvernement congolais
° http://www.jeuneafrique.com/327906/politique/presidentielle-rd-congo-cinq-recommandations-de-lue-gouvernement-congolais/
[…]
3. L’urgence d’un dialogue bref et précis
Pour débloquer la situation et sortir de l’impasse, l’UE considère qu’il est devenu urgent de tenir un « dialogue politique bref et précis entre tous les acteurs représentatifs afin d’arriver rapidement à un consensus sur une feuille de route claire, sur la base d’un calendrier et des besoins financiers crédibles à présenter à la Ceni, dans le respect de la Constitution, en particulier en ce qui concerne l’élection présidentielle. »
[…]


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

L’histoire dit-elle combien des millions de dollars le Conseil de Sécurité et l’Union Européenne ont reçu de la part de Joseph Kabila et les avantages que ce dernier leur aurait promis pour pousser à un dialogue qui va certainement légitimer la violation de la Constitution et autoriser une transition sous la présidence de Joseph Kabila ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 24/5/2016, 9:05 pm

Surprised Smile Mister LIBRE..

Un peu de bon..sens..Le message de l´UE ne parle pas d´une "transition"..au contraire cyclops confirme une fois de plus la dernière resolution de l´ONU á propos des élections dans le delais "constitutionnel"..

Mieux ? L´UE affirme que la "légalité d´un gouvernement repose sur des élections" et non une TRANSITION où les paricipants á un "dialogue" vont s´auto-proclamer..."légtimes"**

Bref et précis exige l´UE

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Libre Examen le 24/5/2016, 9:25 pm

Troll a écrit:Surprised Smile Mister LIBRE..

Un peu de bon..sens..Le message de l´UE ne parle pas d´une "transition"..au contraire cyclops confirme une fois de plus la dernière resolution de l´ONU á propos des élections dans le delais "constitutionnel"..

Mieux ? L´UE affirme que la "légalité d´un gouvernement repose sur des élections" et non  une TRANSITION où les paricipants á un "dialogue" vont s´auto-proclamer..."légtimes"**

Bref et précis exige l´UE

Sir Troll,

Je ne doute point de votre bonne compréhension des choses. La résolution du Conseil de Sécurité et l’Union Européenne recommandent sans équivoque la tenue d’un dialogue politique. Ils reprennent tout ce qui se trouve contenu dans la feuille de route de l’UDPS. La feuille de route de l’UDPS ne parle nulle part d’une transition non plus. Mais, vous êtes libre de vous livrer à toutes les interprétations possibles qui vous conviennent puisque vous voulez en plus prétendre avoir le monopole du bons sens.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Jim KK le 24/5/2016, 9:37 pm

Ba komata ba kokita, ba maitres na bango (USA, UE)  ba lobi dialogue kaka!!!

Soki UDPS alobi ba boyi.

Kala mingi te ba kozwa FIMBO na FIMBO!!!

To tuni lisusu wapi RUSS FEINGOLD???
Laughing Laughing Laughing Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 24/5/2016, 9:55 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
"Présidentielle en RD Congo : les cinq recommandations de l’UE au gouvernement congolais
° http://www.jeuneafrique.com/327906/politique/presidentielle-rd-congo-cinq-recommandations-de-lue-gouvernement-congolais/
[…]
3. L’urgence d’un dialogue bref et précis
Pour débloquer la situation et sortir de l’impasse, l’UE considère qu’il est devenu urgent de tenir un « dialogue politique bref et précis entre tous les acteurs représentatifs afin d’arriver rapidement à un consensus sur une feuille de route claire, sur la base d’un calendrier et des besoins financiers crédibles à présenter à la Ceni, dans le respect de la Constitution, en particulier en ce qui concerne l’élection présidentielle. »
[…]

Compatriotiquement!

L’histoire dit-elle combien des millions de dollars le Conseil de Sécurité et l’Union Européenne ont reçu de la part de Joseph Kabila et les avantages que ce dernier leur aurait promis pour pousser à un dialogue qui va certainement légitimer la violation de la Constitution et autoriser une transition sous la présidence de Joseph Kabila ?


Ah bon LE, c'est ce que vous lisez dans un « dialogue politique bref et précis entre tous les acteurs représentatifs afin d’arriver rapidement à un consensus sur une feuille de route claire, sur la base d’un calendrier et des besoins financiers crédibles à présenter à la Ceni, dans le respect de la Constitution, en particulier en ce qui concerne l’élection présidentielle. » ?
Et le fameux dialogue prôné par "JK" est ce "dialogue politique bref et précis" que promeut l'UE qui serait selon votre lecture celui qui va "légitimer la violation de la Constitutution et autoriser une transition sous la présidence de "JK"" ?

Ce ne me semble pas très rigolo tout ça; passons...


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 24/5/2016, 10:12 pm

Sad Mr LIBRE

Felix s´est exprimé plusieures fois en faveur d´une transition Smile et mieux, il a exprimé plusieures fois ses doutes sur la tenue des élections Like a Star @ heaven

En tout cas, le message de l´UE n´a rien á avoir avec un "cahier des charges de l´UDPS" qui reclame un "jugement sur ceux qui avaient falsifiés le resultat des élections il ya 5 ans" What a Face

Vous savez très bien que la Dynamique et le G7..une fois dans un "dialogue bref et precis" que demande l´UE ne vont pas perdre du temps á defendre un "cahier des charges" de l´UDPS..mais vont se concentrer sur le "consensus" sur le fichier électoral..et l´exclusion d´un enrôlement des nouveaux électeurs..comme les experts de l´ONU le demande..


Mr JIM

Ozali kaka? Wait and see What a Face s´il y aura élections ou pas..En attendant, sala fête..zela mokolo Russ Feingold a ko ya na installation ya nouveau président ya Congo na mois ya decembre Idea Like a Star @ heaven

WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Libre Examen le 24/5/2016, 10:24 pm

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
"Présidentielle en RD Congo : les cinq recommandations de l’UE au gouvernement congolais
° http://www.jeuneafrique.com/327906/politique/presidentielle-rd-congo-cinq-recommandations-de-lue-gouvernement-congolais/
[…]
3. L’urgence d’un dialogue bref et précis
Pour débloquer la situation et sortir de l’impasse, l’UE considère qu’il est devenu urgent de tenir un « dialogue politique bref et précis entre tous les acteurs représentatifs afin d’arriver rapidement à un consensus sur une feuille de route claire, sur la base d’un calendrier et des besoins financiers crédibles à présenter à la Ceni, dans le respect de la Constitution, en particulier en ce qui concerne l’élection présidentielle. »
[…]

Compatriotiquement!

L’histoire dit-elle combien des millions de dollars le Conseil de Sécurité et l’Union Européenne ont reçu de la part de Joseph Kabila et les avantages que ce dernier leur aurait promis pour pousser à un dialogue qui va certainement légitimer la violation de la Constitution et autoriser une transition sous la présidence de Joseph Kabila ?


Ah bon LE, c'est ce que vous lisez dans un « dialogue politique bref et précis entre tous les acteurs représentatifs afin d’arriver rapidement à un consensus sur une feuille de route claire, sur la base d’un calendrier et des besoins financiers crédibles à présenter à la Ceni, dans le respect de la Constitution, en particulier en ce qui concerne l’élection présidentielle. » ?
Et le fameux dialogue prôné par "JK" est ce "dialogue politique bref et précis" que promeut l'UE qui serait selon votre lecture celui qui va "légitimer la violation de la Constitutution et autoriser une transition sous la présidence de "JK"" ?

Ce ne me semble pas très rigolo tout ça; passons...


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Dom,

Voulez-vous que je reprenne un après l’autre des extraits de la feuille de route de l’UDPS ? Si l’Admin me l’autorise, je suis prêt à me livrer à cet exercice.

Légitimer la violation de la Constitution et autoriser la transition à travers le dialogue, c’est ce que beaucoup ont lu dans la feuille de route de l’UDPS. Je n'ai fait que reprendre leurs conclusions.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Libre Examen le 24/5/2016, 10:42 pm

Troll a écrit:Sad Mr LIBRE

Felix s´est exprimé plusieures fois en faveur d´une transition Smile et mieux, il a exprimé plusieures fois ses doutes sur la tenue des élections Like a Star @ heaven

En tout cas, le message de l´UE n´a rien á avoir avec un "cahier des charges de l´UDPS" qui reclame un "jugement sur ceux qui avaient falsifiés le resultat des élections il ya 5 ans" What a Face

Vous savez très bien que la Dynamique et le G7..une fois dans un "dialogue bref et precis" que demande l´UE ne vont pas perdre du temps á defendre un "cahier des charges" de l´UDPS..mais vont se concentrer sur le "consensus" sur le fichier électoral..et l´exclusion d´un enrôlement des nouveaux électeurs..comme les experts de l´ONU le demande..


Mr JIM

Ozali kaka? Wait and see What a Face s´il y aura élections ou pas..En attendant, sala fête..zela mokolo Russ Feingold a ko ya na installation ya nouveau président ya Congo na mois ya decembre Idea Like a Star @ heaven

WAIT AND SEE

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo n’a jamais été en faveur d’une transition et a toujours exigé que les élections aient lieu dans le délai constitutionnel.

Mais vous pouvez continuer à jouer sur les mots comme vous voulez pour vous accommoder, ça ne change pas le fait que le dialogue puisse maintenant apparaître comme une voie possible pour la tenue d’une élection dans le délai constitutionnel. De plus, il semble qu’il y concertation entre les membres de l’UDPS et du G7. L’UDPS a toujours prôné un dialogue bref.

Si vous êtes vraiment contre le dialogue, vous devriez en toute logique être contre les positions prises en faveur du dialogue par le Conseil de Sécurité et l’Union Européenne. Pour ma part, ces deux institutions reprennent essentiellement ce qui est exprimé dans la feuille de route de l’UDPS. Mais je crois qu’il se fait de plus en plus tard pour pouvoir tenir un dialogue conclusif.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 24/5/2016, 11:24 pm

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
"Présidentielle en RD Congo : les cinq recommandations de l’UE au gouvernement congolais
° http://www.jeuneafrique.com/327906/politique/presidentielle-rd-congo-cinq-recommandations-de-lue-gouvernement-congolais/
[…]
3. L’urgence d’un dialogue bref et précis
Pour débloquer la situation et sortir de l’impasse, l’UE considère qu’il est devenu urgent de tenir un « dialogue politique bref et précis entre tous les acteurs représentatifs afin d’arriver rapidement à un consensus sur une feuille de route claire, sur la base d’un calendrier et des besoins financiers crédibles à présenter à la Ceni, dans le respect de la Constitution, en particulier en ce qui concerne l’élection présidentielle. »
[…]

Compatriotiquement!

L’histoire dit-elle combien des millions de dollars le Conseil de Sécurité et l’Union Européenne ont reçu de la part de Joseph Kabila et les avantages que ce dernier leur aurait promis pour pousser à un dialogue qui va certainement légitimer la violation de la Constitution et autoriser une transition sous la présidence de Joseph Kabila ?


Ah bon LE, c'est ce que vous lisez dans un « dialogue politique bref et précis entre tous les acteurs représentatifs afin d’arriver rapidement à un consensus sur une feuille de route claire, sur la base d’un calendrier et des besoins financiers crédibles à présenter à la Ceni, dans le respect de la Constitution, en particulier en ce qui concerne l’élection présidentielle. » ?
Et le fameux dialogue prôné par "JK" est ce "dialogue politique bref et précis" que promeut l'UE qui serait selon votre lecture celui qui va "légitimer la violation de la Constitutution et autoriser une transition sous la présidence de "JK"" ?

Ce ne me semble pas très rigolo tout ça; passons...

Compatriotiquement!

Dom,

Voulez-vous que je reprenne un après l’autre des extraits de la feuille de route de l’UDPS ? Si l’Admin me l’autorise, je suis prêt à me livrer à cet exercice.

Légitimer la violation de la Constitution et autoriser la transition à travers le dialogue, c’est ce que beaucoup ont lu dans la feuille de route de l’UDPS. Je n'ai fait que reprendre leurs conclusions.

Pas la peine, LE, de tourner indéfiniment en rond avec "la feuille de route de l'Udps" et même avec ce "dialogue bref et précis" de la CI; vous savez très bien que ce n'est pas celui que veut "JK" et ceux qui refusent le dialogue c'est d'abord celui "made by "JK"" càd uniquement pour s'offrir une Transition...
Si l'Udps et la CI arrivent à acculer "JK" à accepter leur version; tout le monde en sera ravi et si vous voulez, rendra hommage à l'Udps qui en attendant ne cesse de re-adresser conditions sur conditions au facilitateur comme pour justifier les craintes des anti-dialogue !

Attendons le fameux dialogue qui après l'arrêt complaisant de notre Haute Cour en sa faveur risque fort de n'être plus la priorité de "JK" et voyons ce qu'il nous pondra...


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Libre Examen le 25/5/2016, 12:58 am

Français ya ba Congolais nde eleki milayi. To kata na mukuse. Un dialogue est un dialogue est un dialogue est un dialogue. L'UDPS avait clairement indiqué dès le départ les limites de sa participation à un éventuel dialogue.

Nous allons nous donner quand même la peine s'il le faut de mettre une fois de plus à la disposition de tous quelques extraits de la feuille de route de l'UDPS pour que ceux qui sont contre le dialogue tel qu'il a été proposé par l'UDPS nous disent en quoi l'esprit de ce dialogue tel que l'UDPS l'a exprimé dans sa feuille de route, qui a été rendue publique depuis le 14 février 2015 est fondamentalement différent de ceux exprimés dans la dernière résolution du Conseil de Sécurité et la recommandation de l'Union Européenne.

A notre humble avis, si l'on a été contre le dialogue tel que proposé par l'UDPS, l'on devrait sans jeu de mots être contre la dernière résolution du Conseil de Sécurité et la recommandation de l'Union Européenne en faveur d'un dialogue.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Arafat le 25/5/2016, 10:48 am

On ne peut s´empêcher de se demander si vraiment l´UDPS tient à ce dialogue. A chaque jour, son lot des conditions mais pour aboutir à quoi finalement? Autant laisser Mr. Kodjo rentrer calmement chez lui. Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 25/5/2016, 2:13 pm

Sad Mbuta Abu Amar**

Dans sa feuille de route...l´UDPS voulait qu´on change la composition de la CENI Smile L´ONU et l´UE n´en parlent pas et ne trouvent pas necessaire de "recomposer" la CENI quand l´ONU l´a placée "techniquement sous tutelle" et l´UE qui va certainement "financer" un % important du budget des élections va exiger un "contrôle technique" de la CENI

Ezali exemple moko kaka..]b]Depuis que l´UDPS s´est positionée comme le "responsable morale" de l´opposition en exigeant que KODJO passe par une "certification" de l´UDPS pour accorder les places des membres de l´opposition dans un comité preparatoire Mad Laughing Bo moni suite? Comité preparatoire e koti mayi[/b]

L´UDPS, toujours l´UDPS rien d´autre n´existe sans l´UDPS Surprised Shocked S il ya élections au mois de novembre, ce n´est pas grâce á l´UDPS en tout cas @ pale tongue

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 25/5/2016, 3:25 pm

"RD Congo : l’opposant Étienne Tshisekedi tacle le facilitateur Edem Kodjo
° http://www.jeuneafrique.com/328171/politique/rdc-lopposant-etienne-tshisekedi-tacle-facilitateur-edem-kodjo/
Pointé du doigt comme celui qui bloque la mise en place du comité préparatoire du dialogue politique en RDC, Étienne Tshisekedi a répondu mardi à Edem Kodjo, reprochant à la médiation menée par l'ancien Premier ministre togolais de n'avoir pas toujours satisfait à ses préalables.

Qu’il lève la main celui qui prétend savoir si Étienne Tshisekedi participera, ou non, au dialogue politique annoncé en RD Congo ! Alors que la médiation attend la liste des opposants participants au forum, le leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a publié, le 24 mai au soir, un communiqué cinglant contre le facilitateur, Edem Kodjo, et les autorités du pays.
Pour Étienne Tshisekedi, le blocage du processus de dialogue politique en RD Congo incombe au facilitateur qui n’a pas toujours répondu aux préalables posés par l’UDPS.
Quiproquo entre Tshisekedi et Kodjo (...)"

° http://www.jeuneafrique.com/mag/318472/politique/rd-congo-etienne-tshisekedi-monsieur-non/
° http://www.jeuneafrique.com/317347/politique/presidentielle-rd-congo-edem-kodjo-face-probleme-respect-delais-constitutionnels/
° http://www.jeuneafrique.com/317695/societe/rd-congo-oublies-de-lamnistie-se-tournent-vers-facilitateur-edem-kodjo/


"REVUE DE PRESSE AFRIQUE
A la Une: l'avertissement des Etats-Unis et de l'Union européenne à Kinshasa

° http://www.rfi.fr/emission/20160525-rdc-avertissement-etats-unis-union-europeenne-kinshasa
En début de semaine, Washington et Bruxelles ont tapé du poing sur la table. « Les Etats-Unis sont préoccupés par une tendance à la hausse des intimidations, du harcèlement et des arrestations des membres de l'opposition et des leaders de la société civile en RDC, rapporte le site d'information congolais Direct CDPour Washington, Kinshasa doit mettre fin à ces violations de droits des opposants avant que le dialogue convoqué par le président Joseph Kabila n'ait lieu ».
Bruxelles a donc également haussé le ton : « les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne, pointe le site d'information congolais 7 sur 7ont exhorté le gouvernement congolais de toutes les parties prenantes, dont la Commission électorale nationale indépendante, à favoriser des conditions compatibles avec la tenue d'élections libres, transparentes, inclusives et pacifiques, avec en point de mire la présidentielle et les législatives nationales. (...) Bien qu'ils ne soient pas passés à la phase des sanctions contre les radicaux qui bloquent le processus électoral et réduisent chaque jour l'espace politique, leur position a tout l'air d'un dernier avertissement en direction de Kinshasa, estime 7 sur 7Après avoir lancé des mises en garde à répétition, l'Occident pourrait se trouver à bout de patience et frapper finalement les personnalités présumées responsables du blocage du processus électoral et des restrictions des libertés fondamentales. »[/size]

Droit dans ses bottes ?(...)"


"RDC: la manifestation de l'opposition «autorisée» à Kinshasa
° http://www.rfi.fr/afrique/20160524-rdc-manifestation-opposition-autorisee-kinshasa-pprd-dynamique
Le gouverneur de Kinshasa ne s'est pas opposé à l'organisation d'une manifestation par la Dynamique de l'opposition ce jeudi 26 mai dans la capitale congolaise, a annoncé le ministre provincial de l'Intérieur, Emmanuel Akweti, à l’issue d’une rencontre avec la délégation de cette plateforme de l’opposition. Elle entend notamment dénoncer une nouvelle fois l'arrêt de la Cour constitutionnelle qui autorise le président Kabila à se maintenir au pouvoir au-delà de 2016 en cas de report de l'élection présidentielle.(...)"

"RDC : manifestations d’oppositions interdites jeudi au Nord-Kivu
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/05/25/rdc-manifestations-d-oppositions-interdites-jeudi-au-nord-kivu_4926184_3212.html
Le gouverneur du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, a annoncé mardi 24 mai l’interdiction de toute les manifestations auxquelles une coalition d’opposants au président Joseph Kabila a appelé à une participation massive jeudi 26 mai.
Julien Paluku a annoncé « cette interdiction sur l’ensemble de la province du Nord-Kivu » lors d’un point de presse retransmis en ligne.(...)"

"RDC: manifestations maintenues pour jeudi en dépit d'interdictions
(AFP 25/05/16)

°  http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-manifestations-maintenues-pour-jeudi-en-depit-dinterdictions
La marche a été interdite à Lubumbashi, deuxième ville du pays.
Une des trois plateformes d'opposition congolaises ayant appelé à manifester jeudi contre le pouvoir a maintenu mercredi son mot d'ordre en dépit de l'interdiction annoncée des marches prévues dans certaines régions de la République démocratique du Congo.
"Manifester publiquement dans le strict respect des lois est un droit inaliénable consacré par notre Constitution", déclare le Front citoyen dans un communiqué. "Jeudi 26 mai, des marches seront organisées sur toute l'étendue du territoire congolais" pour protester contre l'arrêt rendu le 11 mai par la Cour constitutionnelle.

Cet arrêt, qui autorise le président Joseph Kabila à rester en poste au-delà du terme de son mandat (en décembre) en attendant l'organisation du scrutin présidentiel, est une "véritable tentative de coup d’État constitutionnel par laquelle le pouvoir judiciaire, sous les ordres du pouvoir politique, a honteusement violé la loi", estime le Front citoyen.(...)"

"L’ONU demande à Kinshasa de laisser l’opposition manifester
° http://www.voaafrique.com/a/l-onu-demande-a-kinshasa-de-laisser-l-opposition-manifester/3344217.html
Les Nations unies dénoncent la pression croissante des autorités de Kinshasa sur les opposants et la société civile et leur demandent d’autoriser des manifestations publiques.
"Les membres de l'opposition ont annoncé qu'ils organiseront des manifestations ce jeudi 26 mai, pour exprimer leur mécontentement. Compte tenu du climat inquiétant, nous demandons au gouvernement d'autoriser les manifestations pacifiques à prendre place et de veiller à ce que les forces de l’ordre ne recourent pas à l'usage inutile ou excessif de la force lors de ces manifestations ", a déclaré le porte-parole de l’ONU, Farhan Haq, à New York, reprenant une communication du Bureau des Nations unies pour les droits de l’homme.
"Nous exhortons les autorités à engager un dialogue constructif avec l'opposition et à veiller à ce que les droits de tous les Congolais de participer aux affaires publiques de leur pays soient respectés - plutôt que de chercher à étouffer l’opposition", a affirmé le porte-parole de l’ONU.
Les Nations unies dénoncent, selon M. Haq, la série de mesures inquiétantes prises par le Gouvernement de la République démocratique du Congo depuis janvier 2015 pour réduire l'espace démocratique dans le pays avant les élections.(...)"

"RDC : bras de fer en vue dans la rue ce jeudi
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-bras-de-fer-entre-majorite-et-opposition-dans-la-rue-ce-jeudi/
Les manifestations des opposants au président Joseph Kabila du jeudi 26 mai ont été interdites à Goma, Lubumbashi, Matadi et Mbuji Mayi. Seuls les rassemblements de Kinshasa et Uvira ont été autorisés, alors que l’opposition maintient sa mobilisation sur l’ensemble du territoire dans un climat de tension extrême.(...)"

° http://www.rfi.fr/afrique/20160524-rdc-unc-reco-contexte-tendu-opposition-appelle-manifester-pacifiquement
° ° http://www.radiookapi.net/2016/05/24/actualite/securite/grands-lacs-ouverture-kinshasa-dune-table-ronde-sur-la-paix
° http://www.afrik.com/rdc-spoliation-d-un-bien-de-l-etat-par-un-proche-de-kabila
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14539:rdc-un-egorgeur-de-beni-confesse-je-suis-rwandais-recrute-pour-un-salaire-de-400-dollars&catid=90:online-depeches&Itemid=679
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10092
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10087


"RD Congo : Moïse Katumbi, que va-t-il faire maintenant ?
° http://www.jeuneafrique.com/327757/politique/rd-congo-moise-katumbi-va-t-faire/
Après son inculpation pour atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l'État, Moïse Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle en RD Congo, a été autorisé à quitter le territoire national pour suivre des soins médicaux appropriés en Afrique du Sud. Comment compte-t-il rebondir ?
« Pour l’instant, Moïse Katumbi est toujours sous observation médicale à Johannesburg », affirme un proche de l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga. À l’en croire, après des examens de santé et une fois rétabli, rien n’empêchera au candidat déclaré à la présidentielle congolaise de quitter l’Afrique du Sud.
Que fera-t-il ? Regagnera-t-il immédiatement la RD Congo où le parquet l’a inculpé, jeudi 19 mai, d’atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’Étatou s’envolera-t-il vers d’autres cieux ?
Katumbi déjà hors course ?
(...)
« Visiblement, ce n’est pas évident de mettre Moïse Katumbi en taule », admet un cadre de la Majorité présidentielle (MP, la coalition au pouvoir). « Le dossier est complexe et divise au sein même de l’entourage du chef de l’État : d’un côté le camp des durs qui veut poursuivre cette affaire jusqu’au bout – position défendue notamment par des responsables de l’Agence nationale de renseignement (ANR) et certains faucons de la MP -, et de l’autre, un camp plus modéré qui considère qu’il est trop risqué d’avoir les États-Unis à dos en cette période préélectorale déjà tendue », explique-t-il.
L’Américain Darryl Lewis enfin devant le parquet
Arrêtés le 24 avril à Lubumbashi lors du meeting de Katumbi dispersé à coups de gaz lacrymogène et transférés dès le lendemain à Kinshasa, l’Américain Darryl Lewis et trois Congolais (Idi Sefu, Yannick Kabinda et Franck Mwashila) proches de l’opposant sont considérés par les autorités congolaises comme des « mercenaires » au service de l’ancien gouverneur.
Détenus au secret depuis presqu’un mois, « tous les quatre ont été transférés aujourd’hui [24 mai] devant le parquet général de la République où une audition est prévue devant le même magistrat qui a entendu M. Katumbi », a indiqué Me Azarias Ruberwa, l’un des avocats du collectif de la défense. Une « bonne nouvelle, selon cet ancien vice-président de la République, car leur détention était très irrégulière ».
Hormis le citoyen américain, les trois suspects congolais n’ont jamais reçu de visite ni de leurs familles ni de leur conseil. Ce qui fait craindre une « extorsion de faux témoignages pour fabriquer des preuves contre Katumbi », relève un autre avocat du collectif.
Katumbi-Tshisekedi de nouveau à l’ordre du jour
Concernant le dossier principal, des avocats affirment toutefois continuer à travailler pour que l’inculpation de Moïse Katumbi soit retirée. « Contrairement à ce que le porte-parole du gouvernement a indiqué, l’affaire n’est pas passée en phase juridictionnelle, nous continuons à discuter avec le parquet parce que ce dernier n’a pas entendu notre client comme il était prévu », explique Me George Kapimba.
En attendant, Moïse Katumbi est « annoncé dans le courant de la semaine à Bruxelles », selon certaines indiscrétions au sein de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Une « rencontre autour d’Étienne Tshisekedi [leader historique de l’UDPS] » est en effet en gestation dans la capitale belge. Elle connaîtrait la participation de Katumbi, ou du moins du G7,regroupement politique qui soutient la candidature de Katumbi à la présidentielle. « Les lignes bougent… », souffle un membre de la coalition.
Moïse Katumbi veut toujours rassembler l’opposition
(...)
« Ce serait réducteur de résumer les tractations entre l’UDPS et G7 à une histoire de liste alors que les deux parties, malgré leurs différences d’approche, travaillent sur le respect de la Constitution et celui des délais qu’elle impose pour l’organisation des élections, l’alternance démocratique et la nécessité d’avoir une candidature commune de l’opposition », avance-t-on dans l’entourage de Katumbi."

PS

Desproges, un humoriste français sarcastique aujourd'hui décédé avait dit : "On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui"...
En effet nous pouvons rire de tout même des drames de notre pays comme pour exorciser la frayeur qu'ils nous provoquent mais peut-être pas n'importe quand et avec n'importe qui surtout pas avec les bourreaux !
Je suis moins habilité à faire quelque morale que ce soit tant perso je me trouve sans beaucoup de morale et plein de contradictions; mais quand même, il n'est pas interdit de tenter parfois de parler sérieusement...

Lorsqu'on nous dit qu'"un dialogue est un dialogue" parce que nous l'appelons dialogue nous nous moquons en fait de tous ceux qui l'acceptent parce que ce sont les premiers à l'expliciter : en effet ni l'Udps ni la CI ci-devant ni d'autres n'auraient eu à en poser les conditions, à définir ce qu'ils en attendaient si tous les dialogues s'équivalaient ! Ci-dessus Ya Tshisthsi nous remet même en garde au point que nous ririons bien jaune et d'abord de lui et avec nos propres fossoyeurs !

"Il faut une longue cuillère pour manger avec le diable", dit-on ; je crains qu'Udps et CI sous-estiment la capacité de nuisance et de résistance de "JK" en acceptant de dîner avec lui sans avoir pris suffisamment des précautions !
Pour moi, la CI doit d'abord ou aurait dû user des moyens contraignants, des actes forts contre ce pouvoir pour l'obliger à négocier ; aujourd'hui je n'en vois pas et ce dernier continue à ne pas avoir peur d'elle !

J'ai ainsi toujours été réservé pour le dialogue, version Udps ou CI, non en raison de son principe tout à fait acceptable mais parce qu'il faut être à deux (au moins) pour dialoguer et celui qui est en face, en l'occurrence ici "JK" et son camp, parlent un langage à l’opposé ; du coup cet échange risque fort de ne servir à rien ou de nous échapper à son unique avantage...
Je ne me précipiterais donc pas pour ce dialogue à moins que publiquement "JK" prenne à l'avance des engagements pour un dialogue dont l'objectif est d'abord d'éviter un chaos que lui-même a semé, des élections non crédibles et non transparentes contestées ou un passage en force tout aussi dangereux après maints chantages et menaces et non pour se donner une virginité et en attendre une faveur notamment un glissement/transition à son profit !

Bon, restons optimistes et espérons que tous ces arrêtes successifs comminatoires récents à Washington, New-York, Bruxelles, Paris, Londres mais aussi le rappel insistant d'un Tshisekedi le seront suffisamment pour contraindre "JK" à un dialogue bref et précis qui respecte les règles démocratiques et non un dialogue stratagème seulement pour se donner gratos quelques années de plus au pouvoir ; c'est tout !

Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Libre Examen le 25/5/2016, 4:37 pm

Troll a écrit:Sad  Mbuta Abu Amar**

Dans sa feuille de route...l´UDPS voulait qu´on change la composition de la CENI Smile L´ONU et l´UE n´en parlent pas et ne trouvent pas necessaire de "recomposer" la CENI quand l´ONU l´a placée "techniquement sous tutelle" et l´UE qui va certainement "financer" un % important du budget des élections va exiger un "contrôle technique" de la CENI

Ezali exemple moko kaka..]b]Depuis que l´UDPS s´est positionée comme le "responsable morale" de l´opposition en exigeant que KODJO passe par une "certification" de l´UDPS pour accorder les places des membres de l´opposition dans un comité preparatoire Mad Laughing  Bo moni suite? Comité preparatoire e koti mayi[/b]

L´UDPS, toujours l´UDPS rien d´autre n´existe sans l´UDPS Surprised Shocked S il ya élections au mois de novembre, ce n´est pas grâce á l´UDPS en tout cas @ pale tongue

Il y en a qui développent un effort remarquable pour ignorer les limites tracées dès le départ par l’UDPS quant à sa participation à un éventuel dialogue. Par ailleurs, il importe de souligner qu’à travers le dialogue, l’UDPS recherchait, entre autres, la recomposition de la CENI et la Cour Constitutionnelle afin d’assurer l’indépendance de ses institutions. La mise sous-tutelle éventuelle de la CENI par la communauté internationale afin d’assurer son indépendance répond à une exigence de l’UDPS. La CENI et la Cour Constitutionnelle comme institutions ne posent pas problème en soi; c’est leur indépendance qui est remise en question.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:55 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum