La "trahison" du chef coutumier de MOLOKAI Shungu Wembadio?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La "trahison" du chef coutumier de MOLOKAI Shungu Wembadio?

Message  Troll le 7/5/2016, 8:54 pm

silent pale LA TRAHISON DE PAPA WEMBA ?

Nous sommes sur la page de la "spitualité" et essayons de rester dans la "spiritualité" please pale tongue

¤ Papa WEMBA chef coutumier

Wemba avait été intronisé "chef coutumier"..il existe des images et des preuves des ceremonies où il avait "accepté" la coutume*

www.cn1news.com/content/papa-wemba-ba-chefs-coutumiers-tetela-basiliki-baza-na-raison-baza-nango-te

Á suivre.. confused

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "trahison" du chef coutumier de MOLOKAI Shungu Wembadio?

Message  Troll le 7/5/2016, 9:21 pm

affraid TRAHISON !

Le chef "coutumier" de MOLOKAI n´a pas eu un rituel lors des funerailles drunken Alors la tradition exige qu´un chef coutumier passer par une serie des ceremonies speciales afin de "recuperer" les "pouvoirs" dont il est depositeur drunken affraid

Pour quelle raison, Papa Wemba s´est retrouvé entrain de passer par un rituel catholique lui qui avait été investie des pouvoirs d´un chef coutumier selon la tradition Tetela ?


¤ "CONVERSION" ?

Les lecteurs vont observer une series des faits pendant ces dernières années dans la vie de Papa Wemba qui s´était "rapproché" sunny de plus en plus de l´Eglise Catholique de son enfance sunny

sunny Une visite chez le Pape et une ceremonie de mariage religieuse..pour finir par une messe funeraire par le Cardinal Monsengwo himself bounce

Papa Wemba avait-il "renoncé" aux pouvoirs du chef coutumier et avait-il decidé de se faire "exorciser" en se faisant confesser avant d´obtenir une visite au Vatican ? drunken

En passant, l´acteul Pape a la reputation d´être l´un des meilleurs exorcistes de l´Eglise Catholique de nos jours

¤ Pour ceux des lecteurs qui ne vont pas comprendre..ou saisir de quoi nous sommes entrain de parler** Il existe deux procedures pour cesser d´être un "chef coutumier" dans la tradition "bantou"

1¤ Vous decidez de "renoncer" en rendant toutes les forces, tous les objets symboliques..entre les mains de ceux qui vous avait "intronisés"*
Cette procedure est très dangereux, car une fois qu´ils ont recuperés le "pouvoir" qu´ils vous avait confiés, il ya une sorte de rupture de l´accord..avec les consequences physiques et spirituelles incontrolables


La seconde approche plus "pragmatique" consiste á se "convertir" en allant chercher "refuge" dans une organisation spirituelle puissante capable non seulement d´assurer votre "protection spirituelle"..mais aussi de retirer les "forces" en provenance du rituel d´intronisation...Retirer ces "forces" peut deséquilibrer** le mental et le corps physique*
L´Eglise Catholique avec sa tradition spirituelle "millenaire" possede les ressources et les connaissances disponibles pour assurer cette forme d´exorcisme


¤ PRECEDANT (S)

Nous avons eu le cas de Mopero qui non seulement s´était fait "exorciser" mais avait accepté de "temoigner" et de devenir évangeliste

Faut-il citer le cas de Nyoka Longo qui avait fait le même choix que Papa Wemba en s´adressant á l´Eglise Catholique?

*Nous ne pouvons pas comparer les cas de Mopero et Nyoka..avec celui de Papa Wemba qui avait un niveau assez avancé ayant été intronisé "chef coutumier"

Á suivre..To zo zela ba commentaires na bino..nionso

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "trahison" du chef coutumier de MOLOKAI Shungu Wembadio?

Message  ndonzwau le 8/5/2016, 2:01 am

MisterTroll,

Je tombe vraiment par hasard sur votre sujet, je ne fréquente pas cette rubrique et curieuse coïncidence je suis personnellement confronté à un problème traditionnel de ce genre dans ma propre famille !
Vous l'aurez compris, je ramène d'abord votre sujet au mien d'autant que je me retrouve sans ressources pour en parler autrement et au besoin commenter le vôtre !

Je suis mukongo et comme tout le monde sait c’est le matriarcat chez nous avec des clans et pour ceux qui le respectent encore avec des chefs coutumiers intronisés dans chaque « mpu » (chapeau traditionnel) de chaque branche !
Je suis non croyant ou plus exactement agnostique répondant au besoin d’autres pratiques et ai une relation distanciée avec l’organisation spirituelle conventionnelle qu’elle soit moderne ou traditionnelle mais mes sœurs au pays après un deuil difficile m’ont relancé sur une nécessité d’honorer et d’introniser notre « chapeau » car il est vacant depuis plus de dix ans que son dernier récipiendaire est décédé !
Chez-nous, c’est encore une fonction contraignante qui relègue son récipiendaire, reclus, à ce que j'ai compris, presque à une vie réglementée traditionnelle, toute chose que je récuse et diminue les chances de trouver un « candidat » dans la jeune génération ; il en faudrait pourtant s'il faut y répondre…

Je m’intéresse donc moins à la fonction de chef coutumier tetela qui est votre sujet, trahison ou pas, d’abord parce que je n’en connais pas bien les contours, je ne vois pas très bien cette espèce de chef coutumier moderne qui représenterait tous les tetela et crains qu’il y’ait du folklore suranné avec tous les charlatans dans une espèce de récupération des personnalités connues pour broder autour un décor traditionnel !
C’est dire donc que je n’en sais pas trop de ce qui se pratique ailleurs que chez les bakongo mais m’en méfie : le peu que je sais est que ce genre de chef coutumier qui représenterait toute une ethnie semble ne plus exister chez-nous, à ma pauvre connaissance, depuis sans doute qu’il n’y a plus de « roi » !
Chez les « ntinu nsaku na vunda » dont je suis (désolé, ça ne peut parler qu’aux « Ne Kongo ») ; on peut se reconnaître, semble-t-il, sans en faire un groupe socialement et politiquement organisé avec une direction hiérarchique… Passons………….

Bref dans mon cas, je suis l’un des aînés vivants capable de compter chronologiquement et socialement tout en résidant à l’étranger et j’ai renvoyé mes sœurs et tous les miens à faire recours à leurs pratiques confessionnelles parce que comme partout au Congo ils sont devenus tous des « pratiquants évangélistes » en attendant qu’on règle ce problème d’intronisation de chef coutumier pour honorer, semble-t-il, la tradition dont ils attendent quelque part une autre protection.

A plus ; peut-être pour vos conseils avisés…  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Laughing  Laughing

 
Compatriotiquement et "spirituellement"!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "trahison" du chef coutumier de MOLOKAI Shungu Wembadio?

Message  Hiro-Hito le 9/5/2016, 8:22 pm

Totallement d'accords sur ce point que j'ai souligne,
Sur une note serieuse, le pouvoir coutumier eza maseki te, Je pensais q cette histoire de chef coutumier etait limitee na village molokai, sinon J'ai tjr ete tente de croire que Wemba etant un representant valable des tetela, serait detentaire de ce titre causa honoris, et Je me suis rendu compte que c'est serieux apres avoir vu cette video, Mais comment est il arrive a etre chef coutumier? par ql merite? Est-il de la lignee royale? On risque de faire de Mende aussi un chef coutumier, car deja l'un des chefs coutumiers Tetela est son conseiller, et c'est lui mm qui etait devant tt les autres chantres le jour de l'arrivee de la depouille de Wemba.


ndonzwau a écrit: MisterTroll,

Je tombe vraiment par hasard sur votre sujet, je ne fréquente pas cette rubrique et curieuse coïncidence je suis personnellement confronté à un problème traditionnel de ce genre dans ma propre famille !
Vous l'aurez compris, je ramène d'abord votre sujet au mien d'autant que je me retrouve sans ressources pour en parler autrement et au besoin commenter le vôtre !

Je suis mukongo et comme tout le monde sait c’est le matriarcat chez nous avec des clans et pour ceux qui le respectent encore avec des chefs coutumiers intronisés dans chaque « mpu » (chapeau traditionnel) de chaque branche !
Je suis non croyant ou plus exactement agnostique répondant au besoin d’autres pratiques et ai une relation distanciée avec l’organisation spirituelle conventionnelle qu’elle soit moderne ou traditionnelle mais mes sœurs au pays après un deuil difficile m’ont relancé sur une nécessité d’honorer et d’introniser notre « chapeau » car il est vacant depuis plus de dix ans que son dernier récipiendaire est décédé !
Chez-nous, c’est encore une fonction contraignante qui relègue son récipiendaire, reclus, à ce que j'ai compris, presque à une vie réglementée traditionnelle, toute chose que je récuse et diminue les chances de trouver un « candidat » dans la jeune génération ; il en faudrait pourtant s'il faut y répondre…

Je m’intéresse donc moins à la fonction de chef coutumier tetela qui est votre sujet, trahison ou pas, d’abord parce que je n’en connais pas bien les contours, je ne vois pas très bien cette espèce de chef coutumier moderne qui représenterait tous les tetela et crains qu’il y’ait du folklore suranné avec tous les charlatans dans une espèce de récupération des personnalités connues pour broder autour un décor traditionnel !
C’est dire donc que je n’en sais pas trop de ce qui se pratique ailleurs que chez les bakongo mais m’en méfie : le peu que je sais est que ce genre de chef coutumier qui représenterait toute une ethnie semble ne plus exister chez-nous, à ma pauvre connaissance, depuis sans doute qu’il n’y a plus de « roi » !
Chez les « ntinu nsaku na vunda » dont je suis (désolé, ça ne peut parler qu’aux « Ne Kongo ») ; on peut se reconnaître, semble-t-il, sans en faire un groupe socialement et politiquement organisé avec une direction hiérarchique… Passons………….

Bref dans mon cas, je suis l’un des aînés vivants capable de compter chronologiquement et socialement tout en résidant à l’étranger et j’ai renvoyé mes sœurs et tous les miens à faire recours à leurs pratiques confessionnelles parce que comme partout au Congo ils sont devenus tous des « pratiquants évangélistes » en attendant qu’on règle ce problème d’intronisation de chef coutumier pour honorer, semble-t-il, la tradition dont ils attendent quelque part une autre protection.

A plus ; peut-être pour vos conseils avisés…  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Laughing  Laughing

 
Compatriotiquement et "spirituellement"!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "trahison" du chef coutumier de MOLOKAI Shungu Wembadio?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum