John Kerry attendu de nouveau a Kinshasa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

John Kerry attendu de nouveau a Kinshasa

Message  zalapauser le 26/5/2016, 6:48 pm


http://www.rdc-news.com/#!John-Kerry-%C3%A0-Kinshasa-dans-les-15-jours-pour-dire-%C3%A0-Kabila-pour-une-deuxi%C3%A8me-fois-que-cest-fini/cjds/5746bbe50cf203e723a2fba7


Il a rencontre Kabila a New York le mois passe. Pourquoi cette deuxieme visite de kerry?

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Kerry attendu de nouveau a Kinshasa

Message  ndonzwau le 27/5/2016, 7:10 pm

zalapauser a écrit:
http://www.rdc-news.com/#!John-Kerry-%C3%A0-Kinshasa-dans-les-15-jours-pour-dire-%C3%A0-Kabila-pour-une-deuxi%C3%A8me-fois-que-cest-fini/cjds/5746bbe50cf203e723a2fba7


Il a rencontre Kabila a New York le mois passe.  Pourquoi cette deuxieme visite de kerry?  

Je n'ai lu cette info que sur www.rdc-news.com , un site Congolais peut-être "combattant" mais parfois approximatif...

Bref, si elle se confirme, elle signifie quelque part bien des "menaces" sur "JK" et son régime autocratique qui veut se maintenir à vie !
Les Usa, l'Onu, l'UE, la France, le RU, l'Allemagne (voir ci-dessous)... contre lui, ça commence à faire beaucoup s'ils devraient transformer leurs "décrets" en actes concrets : "JK" n'a qu'à bien se tenir sinon à se préparer pour leur résister...


"Wolfgang Manig: «Respectez votre constitution pour consolider votre démocratie»
° http://www.radiookapi.net/mot-cle/arret-de-la-cour-constitutionnel
« Protégez et respectez votre constitution pour consolider votre démocratie », a déclaré mercredi 25 mai l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en RDC, Wolfgang Manig, à l’occasion de la célébration de la coopération germano-congolaise.

Le diplomate allemand a aussi commenté le dernier arrêt de la cour constitutionnelle sur la fin du mandat présidentiel.
Wolfgang Manig a estimé que la cour constitutionnelle n’a, dans son arrêt, statué que sur l’un de deux paragraphes de l’article 70 de la constitution règlemente l’installation du nouveau président élu.
« Permettez-moi un mot sur la constitution. Son article 70 se compose de deux paragraphes. La Cour constitutionnelle n’a traité qu’un seul paragraphe qui règlemente l’installation du nouveau président élu. La Cour présume ainsi que l’autre paragraphe, celui qui régit la durée du mandat présidentiel de cinq ans renouvelable une fois, c’est-à-dire deux fois cinq ans et non dix ans plus X, n’est probablement pas contesté », a analysé l’ambassadeur allemand.(...)"


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Kerry attendu de nouveau a Kinshasa

Message  Cavalier le 28/5/2016, 3:16 pm

MIYIBI



Les chiffres sont stupéfiants : entre 1980 et 2009, l’Afrique a perdu entre 1 200 et 1 400 milliards de dollars, soit à peu près l’équivalent de son produit intérieur brut actuel. Ces chiffres ne sont pourtant qu’une des facettes d’un système extrêmement complexe et dont la longue histoire, rarement évoquée sur la place publique contraste avec ses conséquences désastreuses. « L’hémorragie illicite des ressources de l’Afrique représente près de quatre fois sa dette extérieure », constate un rapport conjoint de la Banque africaine de développement (BAD) et de Global Financial Integrity, une ONG américaine.

Les flux financiers illicites sont définis comme l’argent gagné illégalement et transféré ailleurs. Il provient généralement d’activités criminelles, de la corruption, de la fraude fiscale, de pots-de-vin et de la contrebande.
- See more at: http://www.un.org/africarenewal/fr/magazine/d%C3%A9cembre-2013/finance-ces-capitaux-qui-fuient-l%E2%80%99afrique#sthash.RfaqgOh0.dpuf


Inverser le raisonnement

« L’idée dominante a toujours été que l’Occident injecte de l’argent en Afrique, par le biais de l’aide étrangère et aux autres flux de capitaux du secteur privé, sans recevoir grand-chose en retour », estime Raymond Baker, le président de Global Financial Integrity. Pour M. Baker le rapport contredit ce raisonnement. L’Afrique est le créancier net du reste du monde depuis des décennies, analyse-t-il. Pour le professeur Mthuli Ncube, économiste en chef et vice-président de la BAD, qui est du même avis, « le continent africain est riche en ressources naturelles. Avec une bonne gestion des ressources, il serait en mesure de financer en grande partie son propre développement. 
- See more at: http://www.un.org/africarenewal/fr/magazine/d%C3%A9cembre-2013/finance-ces-capitaux-qui-fuient-l%E2%80%99afrique#sthash.RfaqgOh0.dpuf

Manipulation des prix

Les groupes de recherche et de pression ayant étudié la question des flux financiers illicites voient néanmoins un lien direct entre ces flux et les efforts de l’Afrique visant à mobiliser ses propres ressources. Malgré une croissance annuelle de 5 % ces dix dernières années le continent peine à mobiliser ses ressources intérieures. Cet élan économique a au contraire provoqué une explosion des flux financiers illicites, déclare l’Ambassadeur nigérian Segun Apata.

Il existe de nombreux moyens de détourner des fonds, notamment la surfacturation ou la sous-facturation de marchés, les prix de transfert et le recours aux centres bancaires et financiers extraterritoriaux et aux paradis fiscaux. Lorsqu’une multinationale décide du montant des bénéfices à attribuer aux différentes branches d’une même société établie dans plusieurs pays, il y a un prix de transfert, puis on détermine le montant des impôts à verser à chaque administration publique. Les multinationales sont impliquées dans près de 60 % du commerce mondial.

« Bon nombre de pays en développement sont dotés d’un régime de prix de transfert faible ou incomplet », déclare The Guardian en s’appuyant sur un document de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), un groupe de pays à économie développée. D’après ce document, les pays pauvres ne pèsent pas lourd dans les négociations.
- See more at: http://www.un.org/africarenewal/fr/magazine/d%C3%A9cembre-2013/finance-ces-capitaux-qui-fuient-l%E2%80%99afrique#sthash.RfaqgOh0.dpuf


Maintenant Lorsque Nous disions que C'EST L'AFRIQUE QUI EST LE POUMON DE L'ECONOMIE MONDIALE...CEUX QUI SOUFFRENT D'UN COMPLEXE D'INFERIORITE, C-A-D les Vassaux du Sustheme FEUX-AUX-DALLES s'agitent comme de petits chats echaudes... Razz


Le Sieur John Kerry est juste alle QUEMANDER EN
RDC
 

BAZA MIYIBI, YANGO WANA BASALAKA EN SORTE QUE BATIA MIYIBI NA LEADDERSHIP YA BA PAYS AFRICAINS...

Sinon pourquoi L'Article declare que Les Pays Africains ne present pas Lourd dans Les Negotiations Question

PARCE QUE UN, L'AFRIQUE EST DIVISEE...AUCUN PAYS AFRICAIN NE PESE SEUL...L'UNION AFRICAINE EST LA POUR SERVIR L'UNION EEROPEENNE...

Le Professeur Theophile OBENGA l'a dit a plusieurs reprises A PROPOS DES AIDES, DES ONG...

Mainenant qu'un Blanc est entrain de dire la meme chose avec des termes bien differents, il va etre pris pour un erudite...

BATU BAZO FRAINER AFRIKA EZA BA FAIBLARDS D'ESPRIT...QUELQUE SOIT LEUR AGE, LEURS DIPLOMES ET AUTRES TITRES ACADEMIQUES, AVEC UN CERVEAU OCCIDENTALISE CRAIGNANT LES OCCIDENTAUX, ILS SERONNT ET RESTERONS DE PERPETUELS ESCLAVES...

CE SONT EUX LES VRAIX ENNEMIS DU PROGRES SPIRITUEL DE LA'FRIQUE...J'AI DIS BIEN PROGRES SPIRITUEL...CAR DANS LA CULTURE NOIRE,  TOUT EST SPIRITUEL...LE SOCIAL, L'ECONOMIE, LA POLITIQUE, LA GOUVERNANCE, LE SPORT, LA SANTE, LA SCIENCE, DOIVENT ETRE SPIRITUALISES... Idea


NOTEZ BIEN QU'IL EST ECRIT QUELQUE PART, "INVERSER LE RAISONNEMENT"

NS NE CESSONS DE PARLER DE CHANGEMENT DU PARADIGME...MAIS MENTALEMENT BCP D'AFRICAINS SONT ENCORE INAPTES...ET CEUX QUI SONT APTES MENTALEMENT SONT DANS UNE PETITE MINORITE...ET C'EST CA LA VERITE...ILS SONT COMBATTUS PAR LES LEURS QUI FONT EQUIPE AVEC LES OCCIDENTAUX...

MAIS NAYEBI QUE QUELQUE SOIT LA DUREE DE LA BATAILLE, CEUX ET CELLES QUI ACCEPETENT DE JOUER POUR LA VERITE, VAINCRONT...NOUS SOMMES LE TRIOMPHE.


TOKO GAGNER

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Kerry attendu de nouveau a Kinshasa

Message  ndonzwau le 29/5/2016, 2:26 pm

"Le renversement paradigmatique pour sortir de l’impasse et rompre avec des années d’échec en matière de développement économique et social.
Rolling Eyes  Rolling Eyes Rolling Eyes  cyclops  cyclops  cyclops  cyclops  cyclops  Basketball  Basketball  Basketball
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10852


Seva Ndibeshe

On nous dit qu’il ne peut y avoir de développement économique et social en RDC sans le FMI, la Banque mondiale, le Club de Paris…
Faux. En près de 60 ans de partenariat avec ces créanciers (vautours), la RDC est toujours dans une situation économique et sociale catastrophique. Sa population est aujourd’hui plus pauvre qu’elle ne l’était il y a 60 ans.

On nous dit que sans le FMI et autres créanciers, le progrès économique et social de la RDC est une utopie, la RDC ne disposant d’aucun moyen pour financer son plan de développement économique et social.
Faux à nouveau. D’une part, les richesses de la RDC enrichissent en ce moment des individus à travers le monde et financent le développement de nombreux États (voyous). D’autre part, il ne vous a pas échappé que les grandes puissances s’y livrent une guerre pour le contrôle de ses immenses ressources.

La dette, un instrument de développement socio-économique de la RDC ?
(...)
Ce modèle demandera à tous les Congolais de se retrousser sérieusement les manches. C’est dans la durée (d’ici 20 ans) que les Congolais récolteront les premiers fruits de ce modèle révolutionnaire de développement économique et social :

• un enseignement de qualité ;

• des soins de santé accessibles à tous ;

• une vraie politique sociale ;

• des infrastructures dignes d’un pays moderne ;

• un revenu correct à tous les travailleurs ;

• une allocation inconditionnelle à tous ceux qui n’auront pas trouvé un travail, afin de permettre à tout un chacun de mener une vie conforme à la dignité humaine.

© (Copie et reproduction totalement interdite)
Seva-Ndibeshe, Diplômé en science politique et études européennes"


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Kerry attendu de nouveau a Kinshasa

Message  Admin le 30/5/2016, 7:57 pm

ndonzwau a écrit:
"Le renversement paradigmatique pour sortir de l’impasse et rompre avec des années d’échec en matière de développement économique et social.
Rolling Eyes  Rolling Eyes Rolling Eyes  cyclops  cyclops  cyclops  cyclops  cyclops  Basketball  Basketball  Basketball
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10852


Seva Ndibeshe

On nous dit qu’il ne peut y avoir de développement économique et social en RDC sans le FMI, la Banque mondiale, le Club de Paris…
Faux. En près de 60 ans de partenariat avec ces créanciers (vautours), la RDC est toujours dans une situation économique et sociale catastrophique. Sa population est aujourd’hui plus pauvre qu’elle ne l’était il y a 60 ans.

On nous dit que sans le FMI et autres créanciers, le progrès économique et social de la RDC est une utopie, la RDC ne disposant d’aucun moyen pour financer son plan de développement économique et social.
Faux à nouveau. D’une part, les richesses de la RDC enrichissent en ce moment des individus à travers le monde et financent le développement de nombreux États (voyous). D’autre part, il ne vous a pas échappé que les grandes puissances s’y livrent une guerre pour le contrôle de ses immenses ressources.

La dette, un instrument de développement socio-économique de la RDC ?
(...)
Ce modèle demandera à tous les Congolais de se retrousser sérieusement les manches. C’est dans la durée (d’ici 20 ans) que les Congolais récolteront les premiers fruits de ce modèle révolutionnaire de développement économique et social :

• un enseignement de qualité ;

• des soins de santé accessibles à tous ;

• une vraie politique sociale ;

• des infrastructures dignes d’un pays moderne ;

• un revenu correct à tous les travailleurs ;

• une allocation inconditionnelle à tous ceux qui n’auront pas trouvé un travail, afin de permettre à tout un chacun de mener une vie conforme à la dignité humaine.

© (Copie et reproduction totalement interdite)
Seva-Ndibeshe, Diplômé en science politique et études européennes"


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #
Cher Ndonzwau,

Je n'ai pas compris ce lien par rapport au sujet ...

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Kerry attendu de nouveau a Kinshasa

Message  Admin le 30/5/2016, 7:58 pm

Cavalier a écrit:MIYIBI



Les chiffres sont stupéfiants : entre 1980 et 2009, l’Afrique a perdu entre 1 200 et 1 400 milliards de dollars, soit à peu près l’équivalent de son produit intérieur brut actuel. Ces chiffres ne sont pourtant qu’une des facettes d’un système extrêmement complexe et dont la longue histoire, rarement évoquée sur la place publique contraste avec ses conséquences désastreuses. « L’hémorragie illicite des ressources de l’Afrique représente près de quatre fois sa dette extérieure », constate un rapport conjoint de la Banque africaine de développement (BAD) et de Global Financial Integrity, une ONG américaine.

Les flux financiers illicites sont définis comme l’argent gagné illégalement et transféré ailleurs. Il provient généralement d’activités criminelles, de la corruption, de la fraude fiscale, de pots-de-vin et de la contrebande.
- See more at: http://www.un.org/africarenewal/fr/magazine/d%C3%A9cembre-2013/finance-ces-capitaux-qui-fuient-l%E2%80%99afrique#sthash.RfaqgOh0.dpuf


Inverser le raisonnement

« L’idée dominante a toujours été que l’Occident injecte de l’argent en Afrique, par le biais de l’aide étrangère et aux autres flux de capitaux du secteur privé, sans recevoir grand-chose en retour », estime Raymond Baker, le président de Global Financial Integrity. Pour M. Baker le rapport contredit ce raisonnement. L’Afrique est le créancier net du reste du monde depuis des décennies, analyse-t-il. Pour le professeur Mthuli Ncube, économiste en chef et vice-président de la BAD, qui est du même avis, « le continent africain est riche en ressources naturelles. Avec une bonne gestion des ressources, il serait en mesure de financer en grande partie son propre développement. 
- See more at: http://www.un.org/africarenewal/fr/magazine/d%C3%A9cembre-2013/finance-ces-capitaux-qui-fuient-l%E2%80%99afrique#sthash.RfaqgOh0.dpuf

Manipulation des prix

Les groupes de recherche et de pression ayant étudié la question des flux financiers illicites voient néanmoins un lien direct entre ces flux et les efforts de l’Afrique visant à mobiliser ses propres ressources. Malgré une croissance annuelle de 5 % ces dix dernières années le continent peine à mobiliser ses ressources intérieures. Cet élan économique a au contraire provoqué une explosion des flux financiers illicites, déclare l’Ambassadeur nigérian Segun Apata.

Il existe de nombreux moyens de détourner des fonds, notamment la surfacturation ou la sous-facturation de marchés, les prix de transfert et le recours aux centres bancaires et financiers extraterritoriaux et aux paradis fiscaux. Lorsqu’une multinationale décide du montant des bénéfices à attribuer aux différentes branches d’une même société établie dans plusieurs pays, il y a un prix de transfert, puis on détermine le montant des impôts à verser à chaque administration publique. Les multinationales sont impliquées dans près de 60 % du commerce mondial.

« Bon nombre de pays en développement sont dotés d’un régime de prix de transfert faible ou incomplet », déclare The Guardian en s’appuyant sur un document de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), un groupe de pays à économie développée. D’après ce document, les pays pauvres ne pèsent pas lourd dans les négociations.
- See more at: http://www.un.org/africarenewal/fr/magazine/d%C3%A9cembre-2013/finance-ces-capitaux-qui-fuient-l%E2%80%99afrique#sthash.RfaqgOh0.dpuf


Maintenant Lorsque Nous disions que C'EST L'AFRIQUE QUI EST LE POUMON DE L'ECONOMIE MONDIALE...CEUX QUI SOUFFRENT D'UN COMPLEXE D'INFERIORITE, C-A-D les Vassaux du Sustheme FEUX-AUX-DALLES s'agitent comme de petits chats echaudes... Razz


Le Sieur John Kerry est juste alle QUEMANDER EN
RDC
 

BAZA MIYIBI, YANGO WANA BASALAKA EN SORTE QUE BATIA MIYIBI NA LEADDERSHIP YA BA PAYS AFRICAINS...

Sinon pourquoi L'Article declare que Les Pays Africains ne present pas Lourd dans Les Negotiations Question

PARCE QUE UN, L'AFRIQUE EST DIVISEE...AUCUN PAYS AFRICAIN NE PESE SEUL...L'UNION AFRICAINE EST LA POUR SERVIR L'UNION EEROPEENNE...

Le Professeur Theophile OBENGA l'a dit a plusieurs reprises A PROPOS DES AIDES, DES ONG...

Mainenant qu'un Blanc est entrain de dire la meme chose avec des termes bien differents, il va etre pris pour un erudite...

BATU BAZO FRAINER AFRIKA EZA BA FAIBLARDS D'ESPRIT...QUELQUE SOIT LEUR AGE, LEURS DIPLOMES ET AUTRES TITRES ACADEMIQUES, AVEC UN CERVEAU OCCIDENTALISE CRAIGNANT LES OCCIDENTAUX, ILS SERONNT ET RESTERONS DE PERPETUELS ESCLAVES...

CE SONT EUX LES VRAIX ENNEMIS DU PROGRES SPIRITUEL DE LA'FRIQUE...J'AI DIS BIEN PROGRES SPIRITUEL...CAR DANS LA CULTURE NOIRE,  TOUT EST SPIRITUEL...LE SOCIAL, L'ECONOMIE, LA POLITIQUE, LA GOUVERNANCE, LE SPORT, LA SANTE, LA SCIENCE, DOIVENT ETRE SPIRITUALISES... Idea


NOTEZ BIEN QU'IL EST ECRIT QUELQUE PART, "INVERSER LE RAISONNEMENT"

NS NE CESSONS DE PARLER DE CHANGEMENT DU PARADIGME...MAIS MENTALEMENT BCP D'AFRICAINS SONT ENCORE INAPTES...ET CEUX QUI SONT APTES MENTALEMENT SONT DANS UNE PETITE MINORITE...ET C'EST CA LA VERITE...ILS SONT COMBATTUS PAR LES LEURS QUI FONT EQUIPE AVEC LES OCCIDENTAUX...

MAIS NAYEBI QUE QUELQUE SOIT LA DUREE DE LA BATAILLE, CEUX ET CELLES QUI ACCEPETENT DE JOUER POUR LA VERITE, VAINCRONT...NOUS SOMMES LE TRIOMPHE.


TOKO GAGNER
On est sorti du sujet mon frère

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Kerry attendu de nouveau a Kinshasa

Message  ndonzwau le 30/5/2016, 9:08 pm

Admin a écrit:
ndonzwau a écrit:
"Le renversement paradigmatique pour sortir de l’impasse et rompre avec des années d’échec en matière de développement économique et social.
Rolling Eyes  Rolling Eyes Rolling Eyes  cyclops  cyclops  cyclops  cyclops  cyclops  Basketball  Basketball  Basketball
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10852
[...]
On nous dit qu’il ne peut y avoir de développement économique et social en RDC sans le FMI, la Banque mondiale, le Club de Paris…
Faux. En près de 60 ans de partenariat avec ces créanciers (vautours), la RDC est toujours dans une situation économique et sociale catastrophique. Sa population est aujourd’hui plus pauvre qu’elle ne l’était il y a 60 ans.

On nous dit que sans le FMI et autres créanciers, le progrès économique et social de la RDC est une utopie, la RDC ne disposant d’aucun moyen pour financer son plan de développement économique et social.
Faux à nouveau. D’une part, les richesses de la RDC enrichissent en ce moment des individus à travers le monde et financent le développement de nombreux États (voyous). D’autre part, il ne vous a pas échappé que les grandes puissances s’y livrent une guerre pour le contrôle de ses immenses ressources.

La dette, un instrument de développement socio-économique de la RDC ?
(...)
Ce modèle demandera à tous les Congolais de se retrousser sérieusement les manches. C’est dans la durée (d’ici 20 ans) que les Congolais récolteront les premiers fruits de ce modèle révolutionnaire de développement économique et social :

• un enseignement de qualité ;
• des soins de santé accessibles à tous ;
• une vraie politique sociale ;
• des infrastructures dignes d’un pays moderne ;
• un revenu correct à tous les travailleurs ;
• une allocation inconditionnelle à tous ceux qui n’auront pas trouvé un travail, afin de permettre à tout un chacun de mener une vie conforme à la dignité humaine.

© (Copie et reproduction totalement interdite)
Seva-Ndibeshe, Diplômé en science politique et études européennes"

Compatriotiquement!
Cher Ndonzwau,

Je n'ai pas compris ce lien par rapport au sujet ...

Admin, je n'ai fait qu'embrayer sur l'intervention précédente de Cavalier qui, elle, s'éloignait quelque peu du sujet initial mais pas tant que ça selon son interprétation : en effet selon lui, le retour éventuel de Kerry au Congo entrerait dans le cadre de notre dépendance (pathologique !) de l'Occident, il ne viendrait que nous imposer leur vue dominante d'un "blanc civilisateur et développeur de l'Afrique" alors que selon lui c'est "l'Afrique qui est le poumon du monde et donc de l'Occident"...
Il entreprend ainsi de renverser ce "paradigme" faux qui ne tient que du fait de notre "complexe d'infériorité"............
Du moins, c'est comme ça que j'ai compris et pris, brute de coffret, son interprétation; sans plus !

Mon lien, lui, dévoile une analyse plus précise sur le "renversement paradigmatique en matière de développement économique et social" à opérer chez-nous...
Voilà !


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 30/5/2016, 11:37 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Kerry attendu de nouveau a Kinshasa

Message  Admin le 30/5/2016, 11:32 pm

ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
ndonzwau a écrit:
"Le renversement paradigmatique pour sortir de l’impasse et rompre avec des années d’échec en matière de développement économique et social.
Rolling Eyes  Rolling Eyes Rolling Eyes  cyclops  cyclops  cyclops  cyclops  cyclops  Basketball  Basketball  Basketball
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10852
[...]
On nous dit qu’il ne peut y avoir de développement économique et social en RDC sans le FMI, la Banque mondiale, le Club de Paris…
Faux. En près de 60 ans de partenariat avec ces créanciers (vautours), la RDC est toujours dans une situation économique et sociale catastrophique. Sa population est aujourd’hui plus pauvre qu’elle ne l’était il y a 60 ans.

On nous dit que sans le FMI et autres créanciers, le progrès économique et social de la RDC est une utopie, la RDC ne disposant d’aucun moyen pour financer son plan de développement économique et social.
Faux à nouveau. D’une part, les richesses de la RDC enrichissent en ce moment des individus à travers le monde et financent le développement de nombreux États (voyous). D’autre part, il ne vous a pas échappé que les grandes puissances s’y livrent une guerre pour le contrôle de ses immenses ressources.

La dette, un instrument de développement socio-économique de la RDC ?
(...)
Ce modèle demandera à tous les Congolais de se retrousser sérieusement les manches. C’est dans la durée (d’ici 20 ans) que les Congolais récolteront les premiers fruits de ce modèle révolutionnaire de développement économique et social :

• un enseignement de qualité ;
• des soins de santé accessibles à tous ;
• une vraie politique sociale ;
• des infrastructures dignes d’un pays moderne ;
• un revenu correct à tous les travailleurs ;
• une allocation inconditionnelle à tous ceux qui n’auront pas trouvé un travail, afin de permettre à tout un chacun de mener une vie conforme à la dignité humaine.

© (Copie et reproduction totalement interdite)
Seva-Ndibeshe, Diplômé en science politique et études européennes"

Compatriotiquement!
Cher Ndonzwau,

Je n'ai pas compris ce lien par rapport au sujet ...

Admin, je n'ai fait qu'embrayer sur l'intervention précédente de Cavalier qui, elle, s'éloignait quelque peu du sujet initial mais pas tant que ça selon son interprétation : en effet selon lui, le retour éventuel de Kerry au Congo entrerait dans le cadre de notre dépendance (pathologique !) de l'Occident, il ne viendrait que nous imposer leur vue dominante d'un "blanc civilisateur et développeur de l'Afrique" alors que selon lui c'est "l'Afrique qui est le poumon du monde et donc de l'Occident"...
Il entreprendrait ainsi de renverser ce "paradigme" faux qui ne tient que du fait de notre "complexe d'infériorité"............
Du moins, c'est comme ça que j'ai compris et pris, brute de coffret, son interprétation; sans plus !

Mon lien, lui, dévoile une analyse plus précise sur le "renversement paradigmatique en matière de développement économique et social" à opérer chez-nous...
Voilà !


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #
Oui je l'ai vu par après Laughing

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: John Kerry attendu de nouveau a Kinshasa

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:26 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum