LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Page 1 sur 25 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Hiro-Hito le 10/6/2016, 9:13 pm

Salut
J'ai decide de faire un sujet pour discuter de ce conclave et ses consequences.

D'emblee, Je me demande si certains dans l'opposition ne se rendent pas compte immediatement qu'ils ont fait une erreur de n'y avoir pas participer?
Malgres la representation par groupe, il y a des individus qui auraient voulu se positionner de facon individuel, et a mon avis, les 2 commites qui ont ete cree offrent ce cadre, je peux me tromper, mais bon...

Dans tt ceci, nous n'avions pas entendu parler de Kengo, il est aussi de l'opposition, right? Ruberwa? Mfumu Ntoto...

La ou le pouvoir pouvait compter sur les querelles internes de l'opposition, se sent il menace par une telle union?

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Hiro-Hito le 10/6/2016, 9:29 pm

Et voila une video que j'ai trouve par hasard ou un membre de la Dynamique invite ses paires (en tt cas, c'est ma lecture) de ne pas faire en sorte que la dynamique devienne une dynamite, evidemment, c une remarque faites pdt les discussions donc bien avant les conclusions, mais n'empeche de se rendre compte que certains peuvent avoir commis l'erreur.
Je pense a qlq1 coe Mokia, lui mm apres l'ouverture de ce conclave, il invitait ses amis a revenir sur Kinshasa, alors se sentirait-il concerne maintenant? le MLC l'a declare haut et fort, ne pas etre concerne, malgres la presence de la Dynamique.

Maintenant que le RASSEMBLEMENT est cree, prend il preeminence sur les autres plateformes? Je suis tente de dire oui, il faut tt simplement observer comment les alliances se sont faites et defaites depuis 2011 dans les rangs des opposants



_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Troll le 10/6/2016, 10:06 pm

Surprised Consequences

Empereur HH

...disons que ce conclave est la suite logik de la rencontre du Senegal les puissances de la planète qui avaient contribuées á la création du Front Citoyen..sont aussi á l´oeuvre avec ce conclave..Le diner de D Reynders avec les membres de la Dynamique, le G7 et l UDPS en est la preuve.. Ce que Bruxelles "capitale" des 28 pays membres de l´UE est aussi une indication que l´UE est entrain de soutenir une initiative visant á imposer l´alternance Cool

La réaction de Minaku * démontre que la fameuse majorité est consciente que l´opposition est entrain d´affermir le back up de l´Occident...Ce n´est pas un hasard que Minaku parle d´une insurection..

¤

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Libre Examen le 10/6/2016, 11:07 pm

HH

Auriez-vous un  exemple dans toute l'histoire de l'opposition du Congo-Zaïre où un rassemblement ou union de l'opposition a profité en fin de compte à l'opposition ?

Dans une union ou un rassemblement, il y a toujours tendance à tricher; plus l'union ou le rassemblement est large, plus la probabilité de tricher augmente.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Troll le 11/6/2016, 12:01 am

Smile TRICHER..CONTRE LA ¤ CONSTITUTION ?

Avant de retourner relire l´histoire de la RDC..la dynamite reste la réference á la constitution:@:

Respect de la constitution afin d´affermir la démocratie
c´est l´essence de ce conclave*
Nous n´allons pas retourner..pour souligner combien certains opposants étaient entrain d´accepter de mettre la "constitution entre parenthèse", ni ceux qui parlaient d´une "transition" clown au lieu d´insister sur le respect de la constitution* et la tenue des élections @

La DYNAMITE que la Dynamique de l´opposition (ainsi que le G7) apporte comme contribution est le respect de la constitution, qui est la seule possibilité pour avoir le back up de l´UE, les USA et l´ONU pirat
Proposer une "transition", ou proposer de renoncer á la constitution...est une forme d´alliance de fait avec Kanambe et son gang..qui rêvent que d´une fin d´année 2016 sans élections:no:

Tricher contre la constitution ou les "personnes physiques"confused

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Hiro-Hito le 11/6/2016, 11:38 pm


_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 12/6/2016, 7:43 am

Comme il y’a un sujet exprès sur le Conclave, d’ailleurs bien autorisé vu son importance, je reporte volontiers ici mon commentaire !

D’emblée, plus que de m'attarder sur l'inventaire et le procès des déclarations ou des actes des uns et des autres, je préfère tout en formulant ma satisfaction de principe sur ce Conclave quasi historique en donner une impression générale : perso, son résultat m’apparaît mi-figue mi-raisin, essentiellement selon moi parce que s’il a produit des engagements précis et offensifs, on n’y lit pas des axes d’action clairs pour les appuyer !
Les "proclamations" sont certes cette fois plus fortes et bien opportunément agressives contre le pouvoir mais rien de précis là où on aurait dû les accompagner d’un plan d’action clair ; d’où une pénible impression du déjà entendu, d'incantatoire...


Réunir et unir les principales plateformes d’opposition est un tour de force inédit et dire sans fioritures « non » au maintien de "JK" après la fin de son mandat et « non à son dialogue » en dépit des divergences d'approche et de la guerre des chefs souterraine, constitue une étape importante sur le chemin contre l'autocratie, et tout cela sous la bannière d'un vieil opposant historique dont les dernières péripéties pouvaient légitiment prêter à confusion...
Il faut se réjouir que les désaccords entre protagonistes principaux aient sans doute permis de sortir du flou sur certains points, l’accord dégagé après des heures de palabres est satisfaisant mais si un mécanisme de suivi est prévu (sous l’œil d'un Conseil des Sages présidé par Tshisekedi) pour coordonner les actions en vue, on aurait préféré que celles-ci soient autrement spécifiées que sous une générique mobilisation du peuple...

Notons au passage qu’à travers son chapelet, les engagements à l'assaut de la dictature de la nouvelle structure "Rassemblement" sont nobles et nullement susceptibles d'une "tentative de coup d’Etat" comme l'ânonne le pouvoir… L'appel au "respect de la Constitution" et à l’avènement de "l’alternance démocratique" est tout sauf un délit ; il devrait juste nous inciter à nous éloigner de toute naïveté et d’un certain fanatisme qui nous évite de donner à qui que soit un chèque en blanc ou à crier victoire trop tôt...
Une satisfaction aussi de constater que s'il y'a bien quelques leaders et partis politiques qu'on peut légitimement classer dans l'opposition qui étaient absents à Genval, les signataires représentent un panel très largement représentatif de cette opposition...

Bref ce Conclave de Bruxelles, au-delà des divergences réelles qui subsistent et qu’il nous faut gérer plutôt que de les ignorer, offre un dispositif idéal pour un assaut utile contre le régime mais comment ferons-nous concrètement pour y arriver si déjà la jurisprudence internationale refuse la conquête du pouvoir en dehors de l'élection et qu'ici nous luttons exactement contre un dictateur qui veut les enjamber et justement notre combat risque à terme de sortir du schéma électoral; il n'est pas aisé de prouver autodétermination d'un peuple par ces temps...
Quelle confrontation précise allons-nous engager sur le terrain ? Voilà pourquoi un plan d’action précis, détaillé dans le temps pour nous donner les ressources idoines comment résister chronologiquement aux ruses du pouvoir qui ne manquera pas de manipuler le cadre démocratique, est indispensable !


Quels sont les acquis à inscrire au tableau de ce Conclave ?

L’avènement d’un cadre défini attestant d’une union très large de l’opposition, le « Rassemblement », dans lequel même les absents (comme Kamerhe ou le Mlc) sont (quelque part) présents ou obligés de s’y inscrire sauf à opter pour des chemins personnels à terme sanctionnables par une majorité des Congolais…
Un mérite de Tshisekedi, ne fût-ce par ce qu’il représente qui a rendu possible ce regroupement !
Attendons sa matérialisation…

Mutatis mutandis la confirmation autant tactique que sincère jusqu’à friser le culte de la personnalité de la position centrale du Vieux dans l’opposition contre "JK"  (ou hier contre Mobutu) ! Le protocole trop révérencieux était peut-être de trop…
C’est un hommage mérité mais davantage une responsabilité de sa part de dépasser son statut d’icône hélas combien privatisée par ses fidèles pour embrasser réellement au crépuscule de son combat la fonction de rassembleur auprès duquel beaucoup viennent mais aussi qui va vers les autres en responsable de toute une Nation et non d’un groupe particulier…
Tant mieux, à le voir faire précautionneusement, à petits pas, le tour des participants pour les saluer, tout le monde s’est dit : le « Vieux » bouge encore, fatigué il veut laisser l’image d’un leader qui a continué à donner le change jusqu’au bout, pour le combat de sa vie…

Le débrouillage de l’épineux problème de la participation au dialogue : c’est désormais clair, non au dialogue ou plus exactement celui convoqué par "JK" ! Malgré ou à cause des apparences, l’Udps comme les autres dans l’opposition, confirment aujourd’hui qu’elle ne sont pas prêts à composer avec le régime !
Du coup pro et anti-dialogue se retrouvent à ne plus convoquer qu’un forum à leurs conditions, chargé de préparer les bonnes conditions des élections mais sous la supervision de la CI et sous le label de la Résolution 2077 de l’ONU ! Un compromis entre composantes de l’opposition au mérite du Conclave ! Ouf !!!
Néanmoins sans "JK" après le 20 décembre 2016 puisque la Constitution lui interdit de briguer un troisième mandat mais comment faisons-nous entre-temps ? Quid des suites concrètes à donner aux engagements pris avec Kodjo pour le dialogue qui ne peut se tenir que dans un pays où "JK" est encore le chef de fait, médiation internationale ou pas ?
On est passé trop vite au vœu alors que des éclaircissements précis étaient nécessaires sur l’attitude concrète face à ce dialogue…

Un consensus incontesté pour l’illégalité et l’illégitimité de "JK" à la tête du pays après le 20 décembre 2016 !
À la place, un bras de fer s’installe chaque jour davantage entre l’opposition et le pouvoir ; encore une fois comment le gérons-nous concrètement et chronologiquement ?

Quelles sont les « absences ?

L’absence d’un plan d’action précis et conséquent
qui convainc et impose un combat effectif contre le pouvoir qui aurait pu davantage mobiliser le peuple dès maintenant… Même symbolique l’appel dès maintenant au peuple pour une manifestation programmée sur le terrain pour sceller davantage et l’union entre tous ses FAC et la réunion avec le peuple…
Volet diplomatique bien sûr, encore que celui-ci n’a pas été plus spécifié, est-il alors mieux inventorié et planifié ?
Quid du volet du terrain avec des actions à l’endroit de la population dont on doit obtenir la mobilisation pour installer cette pression critique sur le pouvoir ?
Pour plus d’efficacité il faut bien sûr que le langage de l’unité se traduise par une grande concertation, une coopération et une coordination continues sur le terrain afin d’obtenir l’intensité maximale au niveau des actions populaires ; a-t-on prévu dans le détail ce travail complexe qui se doit d'être minutieux pour donner des résultats ?

La persistance souterraine ou affichée d’une rivalité d’egos plutôt qu’une divergence de diagnostics et de stratégies entre les têtes de cette opposition à terme nocive pour toute l’opposition : Tshisekedi, Kamerhe, Katumbi doivent renouer leur pacte, pasi na yo pasi na ngai pasi ya Congo pour le bien de ce pays…
Il faut donc que cette "union sacrée de l’opposition", sortie du conclave de Bruxelles, résiste aux ambitions personnelles des uns et des autres d’autant qu’il a empêché de statuer sur la candidature unique ; exit donc la problématique, vive l’unanimité tacitement écartée d’un Tshisekedi candidat unique de l’opposition sinon conduisant une Transition…
Si couper l’UDPS de "JK" était l’objectif premier de Katumbi et son G7 comme commanditaires de ce Conclave, sûrement non quitte à perdre Kamerhe, comme l’a dit quelqu’un…
Ce serait trop dangereux, nous donnerions des béquilles à l’adversaire…

Du coup, on le remarque à peine, il n’est quasiment pas question de transition dans les engagements de ce Conclave, étant sans doute acquis que la Transition signe autant la culpabilité de "JK" que son exclusion ! Mais encore ? Nous aurions à arracher de haute lutte tout scénario à notre avantage…
Dans tous les cas, le mieux à faire est que ce rassemblement quitte le décor de l’unanimisme qui n’empêchera pas que derrière, chacun des leaders continue à jouer sa partition ! Nommons donc les choses même au fur et à mesure des évolutions, élection effective ou pas, Transition, laquelle ? En nous servant d’une union de l’opposition à finaliser et à préserver en étant conscients que personne ne gagnera seul sinon c’est JK qui ne manque de tour diabolique qui sera le grand gagnant dans ce cas ! Vaut mieux miser sur un poste plus sûr de PM, du Président du Sénat ou de l’AN que tout perdre…  

Les dessous du financier et bien à côté des commanditaires qu’exagérément certains nomment, tireurs de ficelles ; qu’en est-il ?
Serait-ce Katumbi qui aurait financé et pour sa personne ? Pour moi il ne serait pas si condamnable pour autant qu’à terme il y aide le pays à travers la création d’une opposition plus forte parce qu’unie, nécessaire pour chasser notre apprenti dictateur… Il n’y serait pas à la manœuvre pour ses seuls intérêts d’autant que nous sommes capables de limiter son champ d’action si entre-nous nous échangeons et trouvons les outils démocratiques pour lui demander des comptes…
S’engager ici dans un procès en transparence risque de n’être qu’une prise de parti dans une « guerre de chefs » face à une nécessité plus large pour le pays…

Il a été aussi signalé à ce Conclave la présence d’infiltrés au service du pouvoir chargés de casser la dynamique interne en noyautant les opposants et créer ainsi son fiasco ou au contraire pour d’autres, cela prouverait les passerelles encore présentes entre Katumbi, le prétendu bénéficiaire ultime, et le pouvoir…
Certains justifient l’absence de Katumbi tandis qu’ils accusent celle de Kamerhe pour travailler pour le pouvoir…
On n’en sort pas…

Quelle réaction du côté du pouvoir ?

Comme on pouvait s’y attendre, aussi longtemps que le Conclave balançait pour le fameux dialogue devenu pour lui l’emblème de sa geste fantasmée, la majorité se faisait une joie d’avoir réussi une conquête en l’Ups mais voyant à la clôture que le Conclave a conclu à un « niet » absolu à tout ce qu’elle propose, elle a ré-entonné sa démagogique antienne de souveraineté… Mende se dit gèné que des Congolais se parlent en Belgique plutôt que dans leur pays; Minaku sans honte crie au coup d’Etat; ils  oublient leurs propres oukases inconstitutionnelles…
La dernière ligne de la guerre contre l’autocratie est en place ; la stratégie de l’union de l’opposition est notre meilleure arme qui peut modifier les rapports de force… Tenons bon sur la volée de ce Conclave pour nous donner les meilleures chances...

Que dit ou plus exactement qu’en pense la CI ?

Kamitatu qui n’est pas un puceau en politique s’est adressé entre les lignes à la CI en disant qu’à travers ce Conclave les Congolais montraient à celle-ci « qu’ils peuvent se prendre en charge, ils ont une vision commune et peuvent parler d’une seule voix… » Il a en effet accusé "JK" de vouloir gouverner par défi, en « refusant d’organiser les élections, il a créé les conditions de son illégitimité »...    
La Belgique dont le Ministre Reynders a reçu les conclavistes, « salue leur travail de rassemblement afin de parvenir à des positions communes de l’opposition ! Il espère que cela se traduise par un réel échange entre la majorité et l’opposition, dans un cadre propice, tel que souhaité par la CI en vue d’un (re)démarrage du processus électoral…»
Les conclavistes n’étaient donc pas si seuls, ce n’est pas une mince affaire tant ce n’est ni le lieu ni le moment de se draper comme certains dans un costume décalé de souverainiste ; ceux qui nous endeuillent au pays ne sont pas des étrangers…
Se perdre dans un procès surfait des puissants de la CI qui seraient des tireurs de ficelles est irréaliste ; il est chimérique de croire aujourd’hui nous défaire de leur haute main sur nous, leur aide peut nous être utile, faisons donc malignement avec…


Au final, comment capitaliser sur le terrain les acquis de ce Conclave, que faire pour qu’il ne reste pas une énième palabre sans impact concret dans le pays réel ?

Ça ne peut se mesurer à la qualité des propos ni au nombre de leurs passages sur les estrades de nos divers leaders, c’est du déjà vu, ni non plus à leur procès, c’est souvent orienté qu’objectif mais bien à leurs actes ? Et si le Rassemblement a commencé par un rapprochement entre l’UDPS et les alliés de Katumbi, il scelle aussi une alliance de l’opposition qui doit devenir une force renouvelée contre le pouvoir autocrate ! Les rivalités réelles et sans doute légitimes entre leaders et plus particulièrement entre Katumbi et Kamerhe devraient être dépassées au nom de l’intérêt supérieur de la Nation !
La base de toute stratégie à notre stade, c’est conscientiser davantage les différentes forces politiques et sociales acquises au changement de la nécessité de l’union et de l’action contre la dictature ! Leur mobilisation doit précéder celle qu’elles ont mission d’insuffler à notre peuple !
Une contestation populaire qui serait à leur initiative dans ces conditions si une première fois ne déstabilise pas décisivement le pouvoir, la deuxième ou la troisième fois y arrivera…

C’est pourquoi le manuel parfait de l’opposant à JK doit se conjuguer aux actions concrètes sur le terrain contre "JK" dans la lignée du Conclave y compris la contestation dans la rue, la rue comme moyen de pression…
Les questions restées en suspens comme l’élection se tiendra-telle encore ou non dans les délais, quelle transition au besoin, la candidature unique commune … ne trouveront d’issue qu’à travers ces actions… La mobilisation des forces politiques et sociales acquises au changement sur le terrain entre militants et à travers ce Mécanisme de suivi avec en sus indispensable la mobilisation conséquente de la population est l’arme la plus efficace ! Le combat doit se reporter sur le terrain...

Comme a dit quelqu’un, « Plus le rassemblement est large, plus les compromis et les sacrifices sont grands de la part de tout le monde, pour que nous puissions dire d’une seule voix : il faut arrêter la dictature, il faut organiser les élections », évitons donc les compartimentations fanatiques et intéressées ainsi que tous ces protocoles pyramidaux notamment de culte à la personnalité alors que nous le reprochons à nos adversaires, ils ne mineront que davantage notre combat…  
"JK" veut rester au pouvoir sur une légalité factice achetée avec sa CC, aux grands maux des remèdes exceptionnels, c’est donc la nécessite d’une mobilisation sans failles de toute notre population, leaders y compris pour obtenir le départ du dictateur, sans violence, espérons-nous aujourd’hui mais pas sans luttes, sans compromis inédits qui dépassent nos appartenances traditionnelles !
Si le Conclave sert à cela et reçoit donc l’approbation massive de la population, et il le peut, il deviendra historique ; travaillons-y tous au lieu de nous singulariser…
Voilà mon avis !



Compatriotiquement !



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Troll le 12/6/2016, 10:00 am

Smile Empereur HH

*Mokia a raison de souligner que le speech de Tshitshi lors de l´ouverture..est en rupture avec les ambitions politiques de la Dynamique (et du G7)..mais le discours de la fin est avant tout composé des exigeances de la Dynamique (et G7) Cool ..

¤ LE SPEECH DE SESANGA


C´est l´un des parlementaires le plus productif...et qui est respecté même dans le camp de la majorité pour son intelligence et ses propositions*
Si vous écoutez attentivement son speech, il est entrain de "saluer" la lutte de Tshitshi (pour reparer son karma..afin d´effacer les crimes du MPR) Smile et en même temps, quand Sesanga souligne que l´alternance au mois de decembre sera le fruit de la lutte de Tshitshi Cool ..le message est explicite: Tshitshi ne doit pas effacer sa lutte en faisant une alliance de fait avec Kanambe

¤ LA NOUVELLE "DISCIPLINE" DE L´UDPS ? Shocked


Depuis des mois, la cacophonie et les declarations contradictoires est le style de communication made in UDPS.. Surprised mais cette fois ici, Tshitshi semble avoir imposé une "discipline" totale dans ses rangs*
24 heures après le conclave, Mavungu et Tshibala se taisent...Felix garde un profil bas, même les mercenaires du genre Lisanga Bonganga ou Rex Kazadi...gardent "silence" Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Le fait d´avoir envoyé Tshibala au diner de D Reynders á la place de Felix ou Mavungu..est un symbole de la nouvelle "discipline"*
Tshitshi qui a symboliquement salué tous les participants était entrain de lancer un message á ceux de l´UDPS..que c´est lui qui dirige et commande.. He is in charge

Tout comme les discours de ceux du G7 ou de la Dynamique s´adressent á Tshitshi et non á l´UDPS No

¤ LA DYNAMIQUE

Il n´ya aucune raison de mettre en doute la "victoire" politique de la Dynamique qui a imposé le "respect de la constitution" et sa vision de la tenue des élections dans le delais...Mokia sera sans doute content d´apprendre que ceux de la Dynamique ont luttés pour renverser la position de l´UDPS..dont la position face á Kanambe est elastique*

¤ G7

Pour les "nouveaux opposants" du G7, l´idée d´un panel qui "internationalise" le processus électoral est aussi une forme de victoire* Ce que ce "panel" rend possible la tenue d´un dialogue au minima:star: Like a Star @ heaven mais pas avec Kanambe..quand ce dialogue ne peut que se concentrer sur les élections aux quelles Kanambe ne peut pas participer:no:

¤ CARPE DIEM

Le temps, le facteur temps joue en faveur de Kanambe et son gang..Si cette nouvelle "alliance" pense faire pression pour obtenir des élections, dans les deux semaines de la fin du mois de juin..ils doivent lancer des actions visibles...
La convocation des élections au mois de septembre depend de la determination de cette nouvelle alliance* Ils ont pratiquement le soutien diplomatique de l´UE et des USA:@: Et ils doivent "exploiter" avec intelligence ce soutien et vite!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Troll le 12/6/2016, 11:13 am

¤ LE TESTAMENT POLITIQUE DE TSHITSHI..

Contrairement á Mobutu, Tshitshi a eu la possibilité d´allonger son existence en se faisant soigner en Belgique* Vu son état de santé et son âge, Eliezer "mwana nkolo lopango" dont nous saluons la visite en Europe** pose cette question intelligente*

Et si Tshitshi est entrain de faire son "testament" politique en saluant ceux qui doivent prendre la suite de la lutte pour la démocratie ?


Si c´est un testament, alors Tshitshi "confie"le destin de la lutte á TOUS, surtout ceux de la jeune génération et non á l´UDPS ni á sa famille biologique


http://www.cn1news.com/content/eliezer-ntambwe-abimisi-ba-secrets-ya-conclave-na-micro-ya-maitre-dona-congosukisatv

¤ KYUNGU
La presence de Kyungu ferait partie de ce "testament" d´un frater qui semble rechercher la "reconciliation et le pardon"
Sur la Net, on trouve des plaintes dontre Kyungu dont les enfants des victimes des explusions du Katanga ont deposés á la CPI et devant la justice Belge** Mais Kyungu beneficie d´une "immunité" avant tout de la part de Tshitshi..et ensuite de la Belgique..qui lui accordé le visa

¤ ET "APARECO"

Une fois de plus, mister Ngbanda qui semble-t-il est le "maître espion" est depassé par ce conclave qu´il n´a pas vu venir**Au contraire, quelqu´un comme un griot de Swede Swede comme Boketshu avait eu la premonition d´annoncer cette rencontre depuis longtemps

Les lecteurs doivent observer que l´opposition sejourne depuis en Europe plus librement, plus facilement que ceux de la majorité...depuis la rencontre de l´île de Goré*
L´organisation des activistes PEUPLE MOKONZI a fait en sorte que l´opposition puisse circuler en Occident**tandis que l´APARECO est de plus en plus en perte de vitesse*

Ce que la logique d´une alternance par les élections semble de plus en plus être l´option la plus crédible par rapport á l´option de la "liberation" par une revolution soutenue par mister Ngbanda*


Le discours de la fin du conclave ne fait que renforcer cette idée et l´APARECO qui a son fond de commerce dans la lutte contre les "rwandais" est depassée par ce conclave où 98% des participants sont des congolais* Fayulu, Lisanga Bonganga, Olivier Kamitatu, Kyungu, Kiakwama, Tshibala, Mavungu ect sont avant tout des congolais

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Libre Examen le 12/6/2016, 2:22 pm

Le conclave de Bruxelles a été une demonstration de rassembllement de l'opposition congolaise qui n'est pas pas une première. Rien de nouveau. Les textes sont les mêmes. Les paroles sont les mêmes. Les acteurs sont les mêmes. Le script est connu : des vas et viens entre le pouvoir et l'opposition. Le résultat de tout ce spétacle peut être lrédit d'avance. Le moment venu, quelques uns se rallieront à celui ou au camp qui se sera imposé. La trahison, marquée par la poursuite des intérêts personnels sous le couvert de l'intérêt général, depuis les premiers jours de l'indépendance jusqu'à aujourd'hui, est la caractéristique principale du politicien congolais.

Cequi est vraiment à retenir, c'est ce qui se passait parallèllement à ce conclave. C'était un conclave des selfistes. Le selfisme est la nature profonde de l'homme politique congolais ou du Congolais tout court. Et le selfisme est la source du mal comgolais. En guise d'illustration, le selfisme s'incarne en Mobutu et en Papa Wemba. Beaucoup des politiciens Congolais d'aujourd'hui sont les produits de ces deux personnes.

Suivez l'entrevue de Ndeko Eliezer Ntambwe à Abraham Luakambwanga. Ndeko Eliezer y décortique un peu le comportement des politiciens congolais de l'opposition. Ceux-ci ne sont pas différents de leurs compères du camp de Joseph Kabila. Ils sont tous les même : des selfistes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 12/6/2016, 6:11 pm

Troll a écrit:¤ LE TESTAMENT POLITIQUE DE TSHITSHI..

Contrairement á Mobutu, Tshitshi a eu la possibilité d´allonger son existence en se faisant soigner en Belgique* Vu son état de santé et son âge, Eliezer "mwana nkolo lopango" dont nous saluons la visite en Europe** pose cette question intelligente*

Et si Tshitshi est entrain de faire son "testament" politique en saluant ceux qui doivent prendre la suite de la lutte pour la démocratie ?


Si c´est un testament, alors Tshitshi "confie"le destin de la lutte á TOUS, surtout ceux de la jeune génération et non á l´UDPS ni á sa famille biologique


http://www.cn1news.com/content/eliezer-ntambwe-abimisi-ba-secrets-ya-conclave-na-micro-ya-maitre-dona-congosukisatv

¤ KYUNGU
La presence de Kyungu ferait partie de ce "testament" d´un frater qui semble rechercher la "reconciliation et le pardon"
Sur la Net, on trouve des plaintes dontre Kyungu dont les enfants des victimes des explusions du Katanga ont deposés á la CPI et devant la justice Belge** Mais Kyungu beneficie d´une "immunité" avant tout de la part de Tshitshi..et ensuite de la Belgique..qui lui accordé le visa

¤ ET "APARECO"

Une fois de plus, mister Ngbanda qui semble-t-il est le "maître espion" est depassé par ce conclave qu´il n´a pas vu venir**Au contraire, quelqu´un comme un griot de Swede Swede comme Boketshu avait eu la premonition d´annoncer cette rencontre depuis longtemps

Les lecteurs doivent observer que l´opposition sejourne depuis en Europe plus librement, plus facilement que ceux de la majorité...depuis la rencontre de l´île de Goré*
L´organisation des activistes PEUPLE MOKONZI a fait en sorte que l´opposition puisse circuler en Occident**tandis que l´APARECO est de plus en plus en perte de vitesse*

Ce que la logique d´une alternance par les élections semble de plus en plus être l´option la plus crédible par rapport á l´option de la "liberation" par une revolution soutenue par mister Ngbanda*


Le discours de la fin du conclave ne fait que renforcer cette idée et l´APARECO qui a son fond de commerce dans la lutte contre les "rwandais" est depassée par ce conclave où 98% des participants sont des congolais* Fayulu, Lisanga Bonganga, Olivier Kamitatu, Kyungu, Kiakwama, Tshibala, Mavungu ect sont avant tout des congolais

Il est clair qu'entre les intentions contenues dans le discours d'ouverture de Tshisekedi et les options retenues dans l'Engagement final il y'a une différence nette : le "dialogue" et la "transition" du début ne figurent plus à la fin, ne sont plus soulignés que le "respect de la constitution" avec les élections à la date constitutionnelle, "l'illégalité et l'illégitimité de "JK" après le 20 décembre 2016, le "non catégorique" au dialogue de "JK" et de ses oukases avec la CC et autres, "l'union de l'opposition sous la houlette de Tshisekedi" avec une superstructure, "le Rassemblement"...

Dans ce sens, c'est une victoire de la "Dynamique", anti-dialogue !
C'est Olengankoy qui en cours du Conclave après le discours d'introduction a bien résumé ce qui s'est passé et devait se passer : le discours d'ouverture, a-t-il dit, c'est celui de l'Udps, notre travail maintenant c'est d'y introduire nos options (celles de la Dynamique) pour que les engagements finaux reflètent une vue d'ensemble et non seulement de celle de l'Udps... En effet, la longueur et l'âpreté des discussions s'explique par ses divergences...

Le problème maintenant, c'est le respect de la parole donnée, la réalité et l'effectivité dans le temps de cette union si laborieusement scellée à ce Conclave et surtout l'effectivité et l'efficacité de ses actions sur le terrain et l'accueil par la population !
A entendre certains, ils continuent quelque part à jouer leurs anciennes partitions, des lendemains risquent alors de déchanter...
Le problème c'est quelle suite concrète sur le terrain : par exemple quid de ce fameux "dialogue" alors que l'Udps a pris des engagements avec le Facilitateur Kodjo qui pilote une médiation d'un dialogue convoqué, initié et même financé par "JK", celui-là même que le Conclave fustige dans ses engagements... ?
Etc, etc, etc...; bref le problème que fait-on concrètement face au calendrier qui va d'aujourd'hui au 20 décembre 2016; quelles actions précises le "Rassemblement" a-t-il prévu pour affirmer sa nouvelle unité et peser sur le calendrier de "JK" ???
Rien de précis sur le document final; un manque regrettable ! Dommage !!!

Quant aux rivalités de trois têtes principales de cette opposition, Tshisekedi et son camp, Katumbi et ses alliés, Kamerhe et les siens, elles subsistent certes mais d'abord entre Katumbi et Kamerhe et d'abord sur des egos et sur les protocoles plutôt que sur le fond des options finales retenues : après lecture de l'engament final, Kamerhe comme Mokia n'y trouveront pas de raisons de ne pas les approuver, au contraire...

Mais comme je l'avais dit dès l'annonce de ce Conclave, c'est Katumbi et son G7 qui sont le cerveau de cette rencontre, et Katumbi via son frère Katebe présent l'a financé ! Voilà ce qui à tort ou a raison fait dire à certains qu'il y'a des tireurs de ficelles cachés et mécontente certains notamment Kamerhe car cela établit une hiérarchie de forces en sa défaveur tant le stratagème de Katumbi est lisible...
Je crois que c'est Sessanga qui l'a si bien explicité : "couper Tshisekedi de "JK" quitte à perdre Kamerhe" !
Ce calcul n'est qu'à moitié payant : isoler Kamerhe et d'ailleurs Bazaïba avec son MLC peut les pousser à des liaisons dangereuses préjudiciables à l'opposition actuelle et à son éventuelle victoire...

Osons espérer que ces derniers auront assez de grandeur et de flexibilité d'esprit pour privilégier l'intérêt supérieur plutôt que leurs propres personnes et boutiques : s'assurer d'être le second vaut toujours mieux que de rater la première place et de n'être nulle part car il y'aurait alors soupçon d'une double trahison, elle se paie lourdement un jour...

Compatriotiquement !



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 12/6/2016, 8:09 pm, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 12/6/2016, 9:22 pm

PS

"RDC : Etienne Tshisekedi rassemble l'opposition contre Joseph Kabila
° http://geopolis.francetvinfo.fr/rdc-etienne-tshisekedi-rassemble-l-opposition-contre-joseph-kabila-108587


L'opposant historique Etienne Tshisekedi (au centre) lors du conclave de l'opposition près de Bruxelles, en Belgique, le 9 Juin 2016. Le président de l'UDPS a réussi à sceller l'unité de l'opposition contre le président Kabila.

Mission réussie pour l’opposant historique Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS. Il est parvenu à sceller l’unité de l’opposition congolaise qu’il a réunie à Bruxelles les 8 et 9 Juin 2016. Le conclave a accouché d’un «Rassemblement» contre Kabila. Les signataires réclament l’organisation d’une élection présidentielle avant le 19 décembre 2016 et le départ du chef de l'Etat après cette date.
«Quelles que soient les circonstances dans lesquelles le pays va vivre, nous sommes tout près de la victoire». C’est par ces mots que l’opposant historique congolais, Etienne Tshisekedi a clos le conclave qui a réuni une centaine de délégués de l’opposition et de la société civile près de Bruxelles en Belgique.
 
Deux jours de conciliabules à huis clos qui ont abouti à la création d’un «Rassemblement» contre le président congolais Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001 et dont le mandat s’achève en décembre 2016. 
«Plus que jamais, nous devons nous unir pour chasser qui vous savez», a lancé Etienne Tshisekedi aux participants qui l’ont longuement applaudi. 
«Aujourd’hui, l’histoire du Congo s’écrit en partie autour d’Etienne Tshisekedi à Bruxelles. Demain, un deuxième chapitre s’écrira à Kinshasa», a lancé un délégué, à la sortie du conclave.
 
«Un produit politique périmé»

L’opposition réunie autour d’Etienne Tshisekedi s’est déclarée favorable à un dialogue avec le pouvoir sous l’égide de la communauté internationale. Mais elle a insisté beaucoup sur le respect strict de la constitution. Et donc sur le départ non négociable du président congolais dès la fin de son mandat constitutionnel fixé au 19 décembre 2016. 
«A partir du 19 décembre 2016, il sera déclaré sur toute l’étendue de la République comme étant un produit politique périmé. Il ne sera plus consommable par les congolais», a martelé Joseph Olenga Nkoy, membre de la Dynamique de l’opposition, dans une déclaration à la presse, en marge du conclave de Bruxelles. 
Et pas question pour l’opposition, d’accepter une quelconque transition. Le conclave de Bruxelles a exigé la libération de tous les prisonniers politiques et l’organisation de l’élection présidentielle dans les délais.
 
Reste à savoir si cette union sacrée de l’opposition, sortie du conclave de Bruxelles, résistera aux ambitions personnelles des uns et des autres. 
«Notre pays, Joseph Kabila le conduit vers le chaos, vers la violence. Nous refusons cette marche vers le chaos. Ça veut dire que nous devons privilégier l’intérêt supérieur de la nation, explique à Télé Tchangu, l’opposant Olivier Kamitatu, président de l’alliance pour le renouveau. «Plus le rassemblement est large, plus les compromis et les sacrifices sont grands de la part de tout le monde, pour que nous puissions dire d’une seule voix : il faut arrêter la dictature, il faut organiser les élections», observe-t-il.
 
Des déclarations suivies avec attention à Kinshasa où le camp présidentiel n’a pas apprécié l’appel d’Etienne Tshisekedi à Joseph Kabila à se retirer pacifiquement du pouvoir à la fin de son mandat constitutionnel. Le porte-parole du gouvernement congolais a dénoncé «un discours guerrier». 
«Si c’est lui qui a mis Joseph Kabila au pouvoir, il peut lui faire quitter le pouvoir. Joseph Kabila est au pouvoir de part un exercice constitutionnel électoral. Donc, c’est la constitution qui définit les conditions dans lesquelles prend fin le mandat d’un président de la République et non la volonté d’un individu, fût-ce-il une célébrité…Monsieur Tshisekedi n’est pas la Constitution que je sache», a déclaré Lambert Mende sur Radio Okapi
 
L’opposition congolaise rejette l’arrêt rendu par la cour constitutionnelle du Congo qui a autorisé le président Kabila à rester à la tête du pays au-delà de son mandat constitutionnel, tant que son successeur n’aura pas été élu. 
«On a déjà connu la posture de défi du 4 décembre 1991, quand le Maréchal Mobutu voulait rester au pouvoir en s’appuyant sur une légalité qu’il avait lui-même inventé. 25 ans après, un autre président veut rester au pouvoir avec une légalité qu’il s’est achetée avec sa cour constitutionnelle. On sait où cela conduit», fait observer l’opposant Olivier Kamitatu dans une interview à la presse. 
Les délégués au conclave de Bruxelles ont promis de mener une campagne de mobilisation de la population congolaise pour obtenir le départ de Joseph Kabila. Etienne Tshisekedi a insisté pour que tout cela se fasse sans violence. Pour «ne pas exposer le peuple aux balles», a-t-il indiqué."


"RDC: la majorité accuse l’opposition de fomenter un coup d’Etat institutionnel
° http://www.rfi.fr/afrique/20160611-rdc-opposition-bruxelles-conclave-gouvernement-coup-etat-institutionnel
En République démocratique du Congo (RDC), les principales forces d’opposition se sont réunies en conclave, cette semaine, à Bruxelles. Elles ont dit « non » au dialogue convoqué par le président Joseph Kabila, l'appelant également à quitter ses fonctions à la fin de son deuxième et dernier mandat constitutionnel. Du côté du camp présidentiel, on accuse l'opposition de fomenter un coup d'Etat institutionnel.

L'opposition congolaise dit vouloir sauver la démocratie. La majorité l'accuse de fomenter un coup d'Etat institutionnel. Les principales forces d’opposition ont rejeté le dialogue convoqué par le président congolais et ont également appelé à l'application intégrale de la résolution 2 277 du Conseil des Nations unies, c'est-à-dire, entre autres, le respect des délais constitutionnels pour la présidentielle, le dialogue inclusif et l'implication de la communauté internationale.

La réponse du camp présidentiel ne s’est pas fait attendre. Dans une déclaration - lue par son secrétaire général, le président de l'Assemblée nationale, Aubin Minaku - la majorité dit rejeter toutes les conclusions du conclave de Bruxelles, accusant l'opposition de vouloir fomenter un coup d'Etat institutionnel. Aubin Minaku, explique ce qui motive une telle déclaration : « La majorité présidentielle est tellement bien informée. Nous savons que la plupart cherchent à ce qu’il y ait un président de transition. Une transition avec partage de pouvoirs, cela constitue une violation à l’esprit d’un Etat de droit assis sur une Constitution. »

Pour le porte-parole du gouvernement, Lambert Mendé, il y a plus. Ce dernier voit dans ces prises de position de l'opposition, une main étrangère: « Ceux qui sont en train de nous maintenir la tête sous l’eau depuis 1960 ; ceux qui ont mis à mort Patrice Lumumba ; ceux qui ont mis à mort Mzee Laurent Désiré-Kabila ; ceux qui profitent de la naïveté de certains d’entre nous pour les appeler à Bruxelles, alors qu’ils peuvent bien parler ici, pour les conditionner et les opposer à d’autres Congolais. »
Pour le ministre de la Communication qui est aussi l'un des chefs de partis de la majorité, il ne peut y avoir d'autre dialogue, pour parler des élections, que celui convoqué par le chef de l'Etat. Lambert Mendé promet, par ailleurs, d'exposer très prochainement ceux qu'il nomme « les tireurs de ficelles »."


"Tirs croisés!
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10296
Le rassemblement de la crème de l’Opposition politique congolaise à Bruxelles, autour d’Etienne Tshisekedi, n’a pas été improductif. Exploit inédit ! Il sied de le dire tant l’histoire récente du Congo-Kinshasa regorge des forums monstres qui, à la fin, se sont avérés plutôt bureaucratiques. Au moins pour cette fois, l’on reteindra que les assises de Genval ont cimenté l’unité de l’opposition. Avec, à la clé, la mise en place d’un cadre permanent de concertation des forces politiques et sociales dénommé «Rassemblement pour le respect des valeurs républicaines» et, en plus du rapport final, un acte d’engagement des forces politiques et sociales acquises au changement. Dans ce document, les conclavistes opposent trois NON au pouvoir de Kinshasa. NON à toute idée ou projet de référendum pour élaborer une nouvelle constitution. NON au dialogue convoqué par l’Ordonnance présidentielle du 28 novembre 2015 et, enfin, NON au dédoublement des partis politiques. Aux NON, il faut ajouter des exigences, à savoir : la tenue de la présidentielle en RDC avant la fin de l’année, la fin de ce qui est qualifié de dédoublement des partis de l’Opposition et la dissolution des formations politiques issues de ces combines politiques. En sus, les opposants ont dit, haut et fort, leur vœu de voir la mise en œuvre intégrale de la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité des Nations Unies sous la modération du facilitateur international renforcé par un panel des représentants des Nations Unies, de l’Union Européenne, de l’Union Africaine, de l’Organisation Internationale de la Francophonie ainsi que les Etats-Unis d’Amérique.(...)"


"Comment l’opposition compte opérationnaliser les recommandations de Genval ? Delly Sesanga répond à POLITICO.CD
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/06/11/lopposition-compte-operationnaliser-recommandations-de-genval-delly-sesanga-repond-a-politico-cd.html
L’opposition a réussi le pari de se réunir bien que Vital Kamerhe n’ait pas fait le déplacement. Beaucoup d’observateurs s’interrogent sur le plan d’action de ce nouveau rassemblement. POLITICO a invité pour vous Delly Sesanga, président du parti politique Envol et président de la plateforme Alternative pour la république (AR).
Comment se passera l’opérationnalisation des recommandations de la conférence de Genval ?

Pour l’ENVOL et l’AR, elle passera par deux mécanismes. Il s’agit d’abord d’un mécanisme diplomatique parce qu’il s’agit d’une résolution du conseil de sécurité (la résolution 2277) qui recommande l’organisation dans le délai constitutionnel. La tenue des élections dans le délai est encore possible. La deuxième orientation est les actions envers la population qui doit se mobiliser pour maintenir une pression sur le pouvoir.
Comment les actions seront menées sur le terrain ?
Il faut sortir de l’improvisation actuelle. Nous allons aller vers une plus grande concertation et  coopération et coordination des actions. Tout en affirmant l’autonomie de nos organisations, nous considérons que pour plus d’efficacité il faut que le langage de l’unité se traduise par une grande concertation, coopération et coordination afin d’obtenir l’intensité maximale au niveau des actions populaires.  
Vous pouvez suivre Delly Sesanga ici"
° https://soundcloud.com/politico-cd/conclave-de-bruxelles-des-sanctions-contre-lubaya-et-ewanga


"Congo-Kinshasa : large victoire pour l’UDPS au conclave
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.lalibre.be/actu/international/congo-kinshasa-large-victoire-pour-l-udps-au-conclave-575aff3035708dcfedabfd98
INTERNATIONAL
Presque toute l’opposition a adopté plusieurs des positions de ce parti.

Alors que le Fonds monétaire international (FMI) estimait mercredi que l’incertitude politique freine la croissance économique au Congo, que trois sénateurs américains proposent d’imposer des sanctions contre les dirigeants congolais responsables de violations des droits de l’homme et que la mairie de Lubumbashi a dû renoncer - faute d’enthousiasme - à organiser un accueil populaire au président Joseph Kabila en visite dans la ville jeudi, presque toute l’opposition s’est réunie dans un"Rassemblement".

Les élections en novembre(...)"



"L’opposition congolaise tient son accord de Genval !
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.lalibre.be/actu/international/l-opposition-congolaise-tient-son-accord-de-genval-575c852b35705701fd846a25
INTERNATIONAL
Les principales formations sont parvenues à un accord inédit qui bouleverse la donne à Kinshasa.
Quarante-huit heures après la fermeture du conclave de l’opposition congolaise, le lac de Genval, aux premières loges des tractations peine encore à retrouver son calme.
C’est que ces 8 et 9 juin, la quasi-totalité des leaders de l’opposition congolaise avaient rendez-vous dans les salons de L’hôtel du Lac, plus habitué aux repas d’affaires cravatés et aux parties de croquet ouatées qu’aux palabres sans fin de certains gouailleurs bien en voix.
Objectif de ce conclave ? Obtenir une fumée blanche sur un texte qui réunirait les grands courants de l’opposition qui refuse d’envisager la préemption du pouvoir par le président Joseph Kabila et sa clique.

Un clan qui joue la montre et refuse d’enclencher la machinerie qui doit permettre aux Congolais d’élire leur futur président en novembre prochain, comme le prévoit la Constitution.
Et pour cause, l’actuel locataire devrait passer la main lui qui est rattrapé par la limite des deux mandats successifs et qui n’a pas voulu former un dauphin.
Organisateur de ce conclave ? L’UDPS, le parti d’Etienne Tshisekedi, le vétéran des opposants, celui qui a toujours refusé de reconnaître la victoire de Kabila.(...)"



"Congo-Kinshasa: déjà des candidats pour succéder à Kabila
° http://www.lalibre.be/actu/international/congo-kinshasa-deja-des-candidats-pour-succeder-a-kabila-575d8c3e35705701fd84e5d0
INTERNATIONAL
La semaine dernière, à Genval, l’opposition congolaise a reconnu que "seule l’unité des forces politiques et sociales acquises au changement peut permettre d’atteindre (ses) objectifs". Devant la nécessité de lutter pour obtenir des élections telles que prévues par la Constitution, elle fait front aux projets du président Kabila de se maintenir au pouvoir, en se réunissant dans un "Rassemblement". N’y ont pas (encore ?) adhéré le MLC de Jean-Pierre Bemba, ni l’ex-candidat malheureux à la présidence Vital Kamerhe, dont le secrétaire général de son parti UNC, Jean-Bertrand Ewanga, était cependant présent au conclave.
Aucune mention n’a cependant été faite du besoin de s’entendre sur une candidature unique de l’opposition pour l’emporter, dans un scrutin à un seul tour. Et plusieurs ténors de l’opposition se sont déjà déclarés candidats à la magistrature suprême. Soit officiellement, comme Moïse Katumbi et Martin Fayulu, soit lors d’interviews. Des outsiders sont également notoirement sur les rangs, comme Freddy Matungulu ou Noël Tshiani.(...)"

"Quelle différence entre le Dialogue format Kabila et le dialogue format Résolution 2277 ? Mende et Sesanga répondent !
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/06/11/difference-entre-dialogue-format-kabila-dialogue-format-resolution-2277-mende-sesanga-repondent.html
Les opposants réunis à Bruxelles disent rejeter le dialogue suivant le format proposé par Joseph Kabila, mais évoque un dialogue selon la résolution 2277 du conseil de sécurité de l’ONU. POLITICO.CD a posé la question à Lambert Mende, porte-parole du gouvernement, et à Delly Sesanga, Président du parti politique Envol et de la plateforme de l’opposition Alternative pour la république.
Lambert Mende :

« C’est un roulement de mécanique de la part de l’opposition. Il n’y a pas deux dialogues. Il y a un dialogue qui a été souhaité par une partie de l’opposition et qui a été convoqué par la seule autorité ayant le pouvoir de prendre des initiatives institutionnelles pour le bon fonctionnement des institutions et c’est le président la république. Ce dialogue a eu le soutien de la communauté internationale. Tout le reste n’est que posture pour mériter des prébendes que certains ont reçu de la part des ennemis de la paix qui veulent opposer les congolais entre eux pour continuer à contrôler les richesses du Congo. La résolution 2277 pour nous est venue consolidée l’initiative du Président de la république (…). »
Delly Sesanga :

« Le dialogue selon Kabila est un dialogue qui avait déjà été engagé sous les modalités des concertations nationales auxquelles nous avons participé et pour lesquelles, il n’y avait aucune volonté. Deuxièmement, il est fait au président Joseph Kabila le procès de vouloir se maintenir au pouvoir et par conséquent il lui est difficile de jouer le rôle d’arbitre comme il l’envisage du dialogue convoqué par son ordonnance. Nous souhaitons obtenir ce qu’on n’a pas pu obtenir avec les concertations (…). »
Vous pouvez les écouter ici : 
° https://soundcloud.com/politico-cd/la-difference-entre-le-dialogue-de-kabila-et-celui-de-la-resolution-2277-mende-et-sesanga-repondent


"Conclave de Bruxelles: «L’Opposition a franchi un pas important», selon l'AR"
° http://www.radiookapi.net/2016/06/11/actualite/politique/conclave-de-bruxelles-lopposition-franchi-un-pas-important-selon-lar

"CONCLAVE DE BRUXELLES - CINQ ENGAGEMENTS POUR RÉUSSIR L'ALTERNANCE
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14721:conclave-de-bruxelles-cinq-engagements-pour-reussir-l-alternance&catid=85&Itemid=472



Les opposants ont résumé en cinq actes leur stratégie de réussite de l'alternance en République démocratique du Congo, dans un document dénommé "Acte d'engagement, ils se sont donné pour mission de transcender leurs ambitions personnelles en renouvelant leur attachement à la Constitution et au respect de ses prescrits; en exigeant la tenue des élections dans le délai constitutionnel; la mise en œuvre de la Résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations unies; en promettant de prendre acte de la fin du mandat du président Kabila; dans une unité d'action avec l'accompagnement de la communauté internationale qui s'est montrée favorable à la tenue d'un dialogue politique
Le Potentiel(...)"



"Vivement des hommes politiques respectueux de la parole donnée !
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10887
A Genval, en Belgique, les représentants des "forces politiques et sociales acquises au changement" ont dit avoir scellé leur unité autour des objectifs communs. Des objectifs dont la noblesse se passe de commentaires.
(...)
Le conclave de Genval ayant clos ses travaux, les forces politiques et sociales acquises au Changement se trouvent désormais à l’épreuve des faits. Elles seront jugées sur pièce. L’heure est venue de démontrer la cohérence entre "le dire" et "le faire". L’heure est venue de démontrer la solidité des convictions en des valeurs. C’est le cas notamment du respect de la vie et de la dignité de la personne humaine, la liberté, la paix, la justice, la démocratie, l’égalité.
(...)
Tous ces faits devraient inciter les Congolais à se départir d’un certain fanatisme en exigeant de leurs hommes politiques le strict respect de la parole donnée. Plus de chèque en blanc. L’histoire immédiate du Congo-Zaïre a suffisamment démontré qu’en chaque "libérateur" sommeille, en réalité, un baratineur-oppresseur. Le doute permanent doit être de rigueur!"


"Acte d'Engagement de l'opposition : Freddy Matungulu accepte les conclusions de Conclave de Bruxelles"
° http://www.tshangu.com/Acte-d-Engagement-de-l-opposition-Freddy-Matungulu-accepte-les-conclusions-de-Conclave-de-Bruxelles_a2124.html

"Opinion : La rencontre de tous les enjeux à Genval : vers l’unité de l’opposition congolaise ? – JJ Wondo"
°  http://desc-wondo.org/fr/opinion-la-rencontre-de-tous-les-enjeux-a-genval-vers-lunite-de-lopposition-congolaise-jj-wondo/

"Francis Kalombo : Kamerhe travaille pour la Majorité et son absence au Conclave est une trahison
° http://www.tshangu.com/Francis-Kalombo-Kamerhe-travaille-pour-la-Majorite-et-son-absence-au-Conclave-est-une-trahison_a2126.html




° http://www.tshangu.com/Raphael-Katoto-Katebe-confirme-M-Katumbi-a-ete-empoisonne-a-l-aide-s-une-seringue_a2123.html
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14723:rdc-l-opposition-reunie-a-bruxelles-exige-l-election-presidentielle-avant-le-19-decembre-2016-et-la-mise-en-oeuvre-integrale-de-la-resolution-2277-du-conseil-de-securite&catid=90:online-depeches&Itemid=468
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=10302&rubrique=POLITIQUE
° http://www.radiookapi.net/2016/06/11/actualite/politique/conclave-de-bruxelles-les-parlementaires-ont-des-avis-partages
° http://www.latempete.info/14420-2/
° http://geopolis.francetvinfo.fr/rdc-joseph-kabila-seul-maitre-a-bord-faute-d-elections-une-imposture-106329



Compatriotiquement!]



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 13/6/2016, 5:53 am, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Troll le 12/6/2016, 10:08 pm

Smile No EN SOLO

Ils avaient pris pour option d´avancer en "solo"..Ibiza, Venise, Paris..et qui sait demain dans quelle ville ils vont tenter de continuer á negocier en solo..Selfish No @ @

¤ KATEBE, SI PUISSANT EN BELGIQUE ?

cette thèse est discutable..Ce que faire obtenir des visas express á l´ambassade de la Belgique qui "coordone" l´accès aux pays du pacte Schengen..reserver des places dans des vols trés rapidement..ces procedures avaient besoin d´une intervention du gouvernement Belge cyclops

Le diner de Reynders n´est que la preuve de cette implication active de la diplomatie Belge* Ce que les invités avaient besoin d´une "garantie" politique Belge de près ou de loin..

Vous apprendrez sans doute avec curiosité que la delegation de la Dynamique avait eu une "conference" avec Thomas Periello á l´ambassade des USA á Bruxelles cyclops cyclops

Ces activités depassent quand même l´influence de Katebe si riche soit-il clown No

Selon Eliezer Mwana Nkolo Lopango Like a Star @ heaven madame Bazaiba était très active pour l´aider á obtenir son visa á l´ambassade de la Belgique..et selon lui, le MLC se trouvait de "coeur" avec Like a Star @ heaven la Dynamique pendant ce conclave*

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Hiro-Hito le 13/6/2016, 1:28 am

Mon avis,
Parmi les 3 groupes representes, le plus instable est la Dynamique, ou chq1 y est pour ses interets. les composants de 2 autres groupes sont prets a sacrifier leurs propres interets pour l'interet commun, soit Katumbi pour les uns et Tshisekedi pour les autres.
Par contre ds la Dynamique il faut deja noter que Fayulu est candidat....
Le plus grand perdant a mon avis, c'est Kamerhe, car une chose est certaine, si on ne parle pas de candidat commun, c'est tt simplement pcq c'est innoportun, car si Kabila partait, donc ses gens devront se choisir un candidat, donc ceux qui seront en face de celui la, peuvent aussi choisir d'y aller de maniere solo. Considerant a moins que je l'ignore, le fait que Katumbi n'est membre d'aucun parti, il peut integrer le groupe de son choix, tt coe il peut joindre son frere ds l'AR.
Now regardons comment les choses se sont passees, on se retrouve avec un groupe des sages, avec a sa tete, Tshisekedi, et parmis les membres, il y a Tshibala, et sans oublie Freddy Kita du parti de Diomi qui est allie a Tshisekedi, et Katebe qui est tres proche de Tshisekedi au milieu, vous avez de l'otr cote, de la tendence Katumbi, il y a la representation du G7 par Mwando Simba et evidemment son grand frere Katebe, mais aussi, selon ma comprehension, Delly Sessanga en qui on a confie la lecture des eloges de Tshisekedi, est a la tete d'un regroupement qui soutient Katumbi.

Let's go to UNC, ou a suivre les declarations de JB Ewanga, il y a malaise, et pire mm il fait des eloges de Tshisekedi la ou Kamerhe a tjr cru defier Tshisekedi, donc a mon avis, Kamerhe aurait pu se surpasser et venir, tt ceux qui constituent la Dynamique peuvent balancer dans un camps coe un autre, car chq1 y est pour ses propres interets.

Troll, vous n'avez surement pas vu la photo de la rencontre avec Reynders qui se trouve entre Felix et Mwando

Concernant les actions a entreprendre des maintenant, il faudrait aussi savoir que ce ne sont pas ttes les actions de l'opposition qui se soldent en victoires pour l'opposition, dans tt il faut pauffiner des strategies qui puissent emmener a une victoire, au lieu de faire qlqch juste pour dynamiser la nouvelle plateforme au risque de fatiguer le peuple ou le decourager avant l'assaut final.

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 13/6/2016, 1:39 am

Troll a écrit:Smile No EN SOLO

Ils avaient pris pour option d´avancer en "solo"..Ibiza, Venise, Paris..et qui sait demain dans quelle ville ils vont tenter de continuer á negocier en solo..Selfish No @ @

¤ KATEBE, SI PUISSANT EN BELGIQUE ?

cette thèse est discutable..Ce que faire obtenir des visas express á l´ambassade de la Belgique qui "coordone" l´accès aux pays du pacte Schengen..reserver des places dans des vols trés rapidement..ces procedures avaient besoin d´une intervention du gouvernement Belge cyclops

Le diner de Reynders n´est que la preuve de cette implication active de la diplomatie Belge* Ce que les invités avaient besoin d´une "garantie" politique Belge de près ou de loin..

Vous apprendrez sans doute avec curiosité que la delegation de la Dynamique avait eu une "conference" avec Thomas Periello á l´ambassade des USA á Bruxelles cyclops cyclops

Ces activités depassent quand même l´influence de Katebe si riche soit-il clown No

Selon Eliezer Mwana Nkolo Lopango Like a Star @ heaven madame Bazaiba était très active pour l´aider á obtenir son visa á l´ambassade de la Belgique..et selon lui, le MLC se trouvait de "coeur" avec Like a Star @ heaven la Dynamique pendant ce conclave*

Ne mélangeons pas tout, Mister Troll : personne ne parle de la puissance de Katebe en Belgique mais tout le monde sait qu'il habite en Belgique, a encore des moyens, joue l'interface entre Tshisekedi et son frère Katumbi et ici a été dans le coup de la trouvaille de cette rencontre qu'il a en partie financé l’événement et même dans le Château où son frère se maria...
Appelez cela comme vous voulez mais il ne doit pas ne pas avoir joué un rôle; on l'a même vu partout et il est même sorti comme le Représentant de l'AR et devra siéger au fameux Comité des Sages à ce titre alors qu'on ne lui connaissait pas cette appartenance...

Vous parlez de Reynders donc des autorités belges, connaissez-vous les relations de Katebe avec l'administration belge ?
On ne trouve pas facilement un budget imprévu dans les trésors publics occidentaux à sortir au débotté pour financer un conclave d'opposants africains...
Au besoin le gouvernement belge peut avoir joué un rôle pour faciliter certains visas mais pour beaucoup il a fallu se débrouiller pour les tickets et les frais des séjours en dehors du fameux Château...
Ou que l'on aille il a bien fallu trouver de l'argent et beaucoup d'argent pour payer la location du Château, d'où est-il venu ?
C'est là où interviennent les "riches frères Soriano" à côté du flair qu'ils ont eu pour créer cet événement...

Ailleurs faites votre petite enquête dans la presse belge et plus exactement dans la libérale Libre Belgique pour voir comment elle traite tout ce qui est en rapport avec Katumbi et nous nous rejoindrons davantage...


Compatriotiquement !



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 13/6/2016, 1:45 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Hiro-Hito le 13/6/2016, 1:43 am

J'ai fait un posting avant de vous lire, Coe je le souligne aussi dans mon posting, moi je ne pense pas q Kamerhe a ete sacrifie, il s'est lui mm mis dans cette situation a cause de son ego, ou peut etre d'une mauvaise lecture de la situation, le voila qui se retrouve avec une patate chaude coe on dit en anglais ds son propre parti. Sinon, je disais q Je ne pense pas que l'intention a ete d'isoler qui que se soit, on pouvait s'attendre a une telle attitude de la part du MLC, des lors q Bemba n'a rien dit, le MLC ne bouge pas, et coe je l'ai dit, la Dynamique reste la plateforme la plus instable.

Mais je suis un peu curieux, qd vous dites, on risque de pousser Kamerhe et le MLC a fait des deals qui risquent de faire du mal a l'opposition, donnez nous des ex. car a mon avis, cette opposition en a deja vu de tte les couleurs, on racconte mm q'il y en a qui ont vendu leurs victoires a la presidence pour des millions...what's worse?


ndonzwau a écrit:
Troll a écrit:¤ LE TESTAMENT POLITIQUE DE TSHITSHI..

Contrairement á Mobutu, Tshitshi a eu la possibilité d´allonger son existence en se faisant soigner en Belgique* Vu son état de santé et son âge, Eliezer "mwana nkolo lopango" dont nous saluons la visite en Europe** pose cette question intelligente*

Et si Tshitshi est entrain de faire son "testament" politique en saluant ceux qui doivent prendre la suite de la lutte pour la démocratie ?


Si c´est un testament, alors Tshitshi "confie"le destin de la lutte á TOUS, surtout ceux de la jeune génération et non á l´UDPS ni á sa famille biologique


http://www.cn1news.com/content/eliezer-ntambwe-abimisi-ba-secrets-ya-conclave-na-micro-ya-maitre-dona-congosukisatv

¤ KYUNGU
La presence de Kyungu ferait partie de ce "testament" d´un frater qui semble rechercher la "reconciliation et le pardon"
Sur la Net, on trouve des plaintes dontre Kyungu dont les enfants des victimes des explusions du Katanga ont deposés á la CPI et devant la justice Belge** Mais Kyungu beneficie d´une "immunité" avant tout de la part de Tshitshi..et ensuite de la Belgique..qui lui accordé le visa

¤ ET "APARECO"

Une fois de plus, mister Ngbanda qui semble-t-il est le "maître espion" est depassé par ce conclave qu´il n´a pas vu venir**Au contraire, quelqu´un comme un griot de Swede Swede comme Boketshu avait eu la premonition d´annoncer cette rencontre depuis longtemps

Les lecteurs doivent observer que l´opposition sejourne depuis en Europe plus librement, plus facilement que ceux de la majorité...depuis la rencontre de l´île de Goré*
L´organisation des activistes PEUPLE MOKONZI a fait en sorte que l´opposition puisse circuler en Occident**tandis que l´APARECO est de plus en plus en perte de vitesse*

Ce que la logique d´une alternance par les élections semble de plus en plus être l´option la plus crédible par rapport á l´option de la "liberation" par une revolution soutenue par mister Ngbanda*


Le discours de la fin du conclave ne fait que renforcer cette idée et l´APARECO qui a son fond de commerce dans la lutte contre les "rwandais" est depassée par ce conclave où 98% des participants sont des congolais* Fayulu, Lisanga Bonganga, Olivier Kamitatu, Kyungu, Kiakwama, Tshibala, Mavungu ect sont avant tout des congolais

Il est clair qu'entre les intentions contenues dans le discours d'ouverture de Tshisekedi et les options retenues dans l'Engagement final il y'a une différence nette : le "dialogue" et la "transition" du début ne figurent plus à la fin, ne sont plus soulignés que le "respect de la constitution" avec les élections à la date constitutionnelle, "l'illégalité et l'illégitimité de "JK" après le 20 décembre 2016, le "non catégorique" au dialogue de "JK" et de ses oukases avec la CC et autres, "l'union de l'opposition sous la houlette de Tshisekedi" avec une superstructure, "le Rassemblement"...

Dans ce sens, c'est une victoire de la "Dynamique", anti-dialogue !
C'est Olengankoy qui en cours du Conclave après le discours d'introduction a bien résumé ce qui s'est passé et devait se passer : le discours d'ouverture, a-t-il dit, c'est celui de l'Udps, notre travail maintenant c'est d'y introduire nos options (celles de la Dynamique) pour que les engagements finaux reflètent une vue d'ensemble et non seulement de celle de l'Udps... En effet, la longueur et l'âpreté des discussions s'explique par ses divergences...

Le problème maintenant, c'est le respect de la parole donnée, la réalité et l'effectivité dans le temps de cette union si laborieusement scellée à ce Conclave et surtout l'effectivité et l'efficacité de ses actions sur le terrain et l'accueil par la population !
A entendre certains, ils continuent quelque part à jouer leurs anciennes partitions, des lendemains risquent alors de déchanter...
Le problème c'est quelle suite concrète sur le terrain : par exemple quid de ce fameux "dialogue" alors que l'Udps a pris des engagements avec le Facilitateur Kodjo qui pilote une médiation d'un dialogue convoqué, initié et même financé par "JK", celui-là même que le Conclave fustige dans ses engagements... ?
Etc, etc, etc...; bref le problème que fait-on concrètement face au calendrier qui va d'aujourd'hui au 20 décembre 2016; quelles actions précises le "Rassemblement" a-t-il prévu pour affirmer sa nouvelle unité et peser sur le calendrier de "JK" ???
Rien de précis sur le document final; un manque regrettable ! Dommage !!!

Quant aux rivalités de trois têtes principales de cette opposition, Tshisekedi et son camp, Katumbi et ses alliés, Kamerhe et les siens, elles subsistent certes mais d'abord entre Katumbi et Kamerhe et d'abord sur des egos et sur les protocoles plutôt que sur le fond des options finales retenues : après lecture de l'engament final, Kamerhe comme Mokia n'y trouveront pas de raisons de ne pas les approuver, au contraire...

Mais comme je l'avais dit dès l'annonce de ce Conclave, c'est Katumbi et son G7 qui sont le cerveau de cette rencontre, et Katumbi via son frère Katebe présent l'a financé ! Voilà ce qui à tort ou a raison fait dire à certains qu'il y'a des tireurs de ficelles cachés et mécontente certains notamment Kamerhe car cela établit une hiérarchie de forces en sa défaveur tant le stratagème de Katumbi est lisible...
Je crois que c'est Sessanga qui l'a si bien explicité : "couper Tshisekedi de "JK" quitte à perdre Kamerhe" !
Ce calcul n'est qu'à moitié payant : isoler Kamerhe et d'ailleurs Bazaïba avec son MLC peut les pousser à des liaisons dangereuses préjudiciables à l'opposition actuelle et à son éventuelle victoire...

Osons espérer que ces derniers auront assez de grandeur et de flexibilité d'esprit pour privilégier l'intérêt supérieur plutôt que leurs propres personnes et boutiques : s'assurer d'être le second vaut toujours mieux que de rater la première place et de n'être nulle part car il y'aurait alors soupçon d'une double trahison, elle se paie lourdement un jour...

Compatriotiquement !



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 13/6/2016, 2:45 am

Hiro-Hito a écrit: J'ai fait un posting avant de vous lire, Coe je le souligne aussi dans mon posting, moi je ne pense pas q Kamerhe a ete sacrifie, il s'est lui mm mis dans cette situation a cause de son ego, ou peut etre d'une mauvaise lecture de la situation, le voila qui se retrouve avec une patate chaude coe on dit en anglais ds son propre parti. Sinon, je disais q Je ne pense pas que l'intention a ete d'isoler qui que se soit, on pouvait s'attendre a une telle attitude de la part du MLC, des lors q Bemba n'a rien dit, le MLC ne bouge pas, et coe je l'ai dit, la Dynamique reste la plateforme la plus instable.

Mais je suis un peu curieux, qd vous dites, on risque de pousser Kamerhe et le MLC a fait des deals qui risquent de faire du mal a l'opposition, donnez nous des ex. car a mon avis, cette opposition en a deja vu de tte les couleurs, on racconte mm q'il y en a qui ont vendu leurs victoires a la presidence pour des millions...what's worse?


ndonzwau a écrit:[...]


[...]
Quant aux rivalités de trois têtes principales de cette opposition, Tshisekedi et son camp, Katumbi et ses alliés, Kamerhe et les siens, elles subsistent certes mais d'abord entre Katumbi et Kamerhe et d'abord sur des egos et sur les protocoles plutôt que sur le fond des options finales retenues : après lecture de l'engament final, Kamerhe comme Mokia n'y trouveront pas de raisons de ne pas les approuver, au contraire...

Mais comme je l'avais dit dès l'annonce de ce Conclave, c'est Katumbi et son G7 qui sont le cerveau de cette rencontre, et Katumbi via son frère Katebe présent l'a financé ! Voilà ce qui à tort ou a raison fait dire à certains qu'il y'a des tireurs de ficelles cachés et mécontente certains notamment Kamerhe car cela établit une hiérarchie de forces en sa défaveur tant le stratagème de Katumbi est lisible...
Je crois que c'est Sessanga qui l'a si bien explicité : "couper Tshisekedi de "JK" quitte à perdre Kamerhe" !
Ce calcul n'est qu'à moitié payant : isoler Kamerhe et d'ailleurs Bazaïba avec son MLC peut les pousser à des liaisons dangereuses préjudiciables à l'opposition actuelle et à son éventuelle victoire...

Osons espérer que ces derniers auront assez de grandeur et de flexibilité d'esprit pour privilégier l'intérêt supérieur plutôt que leurs propres personnes et boutiques : s'assurer d'être le second vaut toujours mieux que de rater la première place et de n'être nulle part car il y'aurait alors soupçon d'une double trahison, elle se paie lourdement un jour...

Compatriotiquement !

HH,

Moi je ne m'en fais pas trop pour Kamerhe, il doit bien savoir ce qu'il fait et comme il est assez habile et même opportuniste, il s'en tirera d'une façon ou d'une autre, j'en suis presque convaincu...
Son problème c'est son ambition démesurée et ici elle s'affronte d'abord à celle de Katumbi...
Se retrouver quelque part relégué en seconde position dans un événement où son rival doit avoir pris le dessus a douché un peu plus ses ambitions !
Quand Sesanga dit que "l'objectif avec ce Conclave était de couper Tshisekedi de "JK" quitte à perdre Kamerhe" moi je le crois..
Seulement Kamerhe, à mon avis a des ressources, un savoir-faire pour ne pas se laisser perdre, il se remettra dans le lot d'autant que le "Rassemblement" lui-même a à prouver sa solidité dans le temps...

Quand vous me demandez des exemples des sorties qui auraient fait du mal à l'opposition qui a en a connu de toutes les couleurs d'abord on dirait que vous trouvez à cette opposition beaucoup de victoires alors qu'elle est fragile parce que justement elle perd facilement ses éléments pour des millions ou des postes, peu importe !
Les exemples sont légion de ceux qui hier étaient dans l'opposition sont partis vers la Majorité, de chez Kengo ou au MLC notamment !
Moi j'en parle ici justement parce qu'il y'a des rumeurs d'une cour que "JK" via Mugalu fait au Mlc en convainquant Bemba de le rejoindre...
Je ne confirme rien mais c'est un risque et suis donc convaincu qu'aussi longtemps que l'opposition restera aussi fragile pour se laisser transpercer par le pouvoir elle aura moins de chance de gagner !
Si il y'a une union solide en son sein et ne se laisse pas voler ses éléments elle sera plus à même de gagner; c'est tout !

Enfin que la "Dynamique" soit la plus instable des composantes de l'opposition, il n'y a rien de nouveau ni de sorcier là dessus : c'est la plus diverse, la moins structurée du fait de son nombre et de sa composition et des vrais antagonismes; c'est tout !
Quand on voit par exemple la quasi haine avec ses condamnations graves d'un Diongo envers Kamerhe alors qu'ils appartiennent au même groupe; on se demande comment ils peuvent rester ensemble au sein de la Dynamique ?
Mais ce n'est pas toujours qu'un défaut, voyez comment leur nombre et leur diversité ont joué à ce Conclave...
Bien sûr on lui aurait souhaité plus d'unité plutôt que de produire par exemple une AR pro Katumbi et le reste pro-Kamerhe ou pro-Fayulu, pro Matungulu... tous candidats présidentiables potentiels !
C'est une épine à leurs pieds alors tous sont censés se battre contre le même pouvoir en face !
Et pour moi, une composante de l'opposition instable finit par fragiliser toute l'opposition; la diversité n'exclut pas que chaque partie du tout soit solide; c'est peut-être là, notre différence de vue !


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Hiro-Hito le 13/6/2016, 6:23 am

Malheureusement, je n'ai pas eu la chance de suivre ces declarations de Sessanga sur Kamerhe



_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Hiro-Hito le 13/6/2016, 6:43 am


_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Hiro-Hito le 13/6/2016, 6:46 am


_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Hiro-Hito le 13/6/2016, 6:50 am


_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Arafat le 13/6/2016, 8:39 am

Hiro-Hito a écrit:

Let's go to UNC, ou a suivre les declarations de JB Ewanga, il y a malaise, et pire mm il fait des eloges de Tshisekedi la ou Kamerhe a tjr cru defier Tshisekedi, donc a mon avis, Kamerhe aurait pu se surpasser et venir, tt ceux qui constituent la Dynamique peuvent balancer dans un camps coe un autre, car chq1 y est pour ses propres interets.
C´est vrai, je n´ai pas aussi compris la position de Kamerhe, pourquoi cet isolement alors que toute l´oppposition veut se souder et donner l´image d´un bloc uni surtout après les propos tenus récemment par Mova. Mais retenons également que le MLC n´a pas pris part à ce conclave, il paraîtrait qu´il y a des tractations entre la MP et le MLC, Kabila s´étant rendu compte qu´il se faisait mener en bateau par Tshisekedi, aurait décidé de changer de partenaire. Il se dit que Mugalo avait à deux réprises rendu visite à Bemba ces derniers jours.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Troll le 13/6/2016, 12:05 pm

Laughing Empereur HH

Entre nous ..en quoi un JP Bemba peut "aider" Kanambe du fond de sa cellule dans une prison en Hollande Surprised Sad Si Kanambe a cette naiveté de croire que JP va l´aider á rester au pouvoir..alors, les analystes de la majorité sont très minables Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Arafat le 13/6/2016, 12:25 pm

Troll a écrit:Laughing Empereur HH

Entre nous ..en quoi un JP Bemba peut "aider" Kanambe du fond de sa cellule dans une prison en Hollande Surprised Sad Si Kanambe a cette naiveté de croire que JP va l´aider á rester au pouvoir..alors, les analystes de la majorité sont très minables Laughing
Le président Kabila tient à sauver son "dialogue" et si par hasard le MLC changeait de position et soutenait ce dialogue, il va de soi que cela constituerait un soutien de poids pour le président.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:35 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 25 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum