LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Page 23 sur 25 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 9/9/2016, 4:27 am

Lorsque l’autre jour j’ai écouté Matungulu s’exprimer à Paris et lorsque généralement j’analyse les prises de position et actes de ceux qui s’opposent à "JK" notamment ceux réunis dans le Rassemblement de Genval, deux interrogations principales me reviennent de plus en plus !

1° Une union réelle et efficace est-elle réalisable autour de ceux qui se prétendent acquis au changement lorsque celle-ci prend le chemin des alliances intéressées donc somme toutes partisanes comme ça été le cas à Genval (duo Tshisekedi-Katumbi de fait contre d’autres rivaux comme Kamerhe qui à tort ou à raison s’en est senti exclu) alors que celle-ci est la première arme pour forcer la citadelle du pouvoir en place ?

Certes je ne suis pas naïf : les alliances partisanes autour des différentes ambitions personnelles et des rivalités des uns envers des autres sont une réalité incontournable en politique comme d’ailleurs partout où les hommes se regroupent pour défendre une cause ou conquérir le pouvoir ; cela n’empêche pas que s’y peut aussi sublimer « la cause de la veuve et de l’orphelin, l’intérêt supérieur d’une Nation » mais sommes-nous dans ce cas ; le compromis pour cette noble cause s’est-il réalisé autour de nos protagonistes politiques ?

Le moins que l’on puisse dire vu la divergence d’approches des prétendus opposants à "JK"  face à leur participation au dialogue, c’est que ce compromis ne s’est pas (encore) noué… C'est le positionnement personnel qui continue, c'est la course pour se retrouver plus malin à partager demain le pouvoir avec JK"au détriment des absents radicaux qui semblent prévaloir plutôt qu'en premier le souci de placer enfin le pays sur des bons rails démocratiques...

2° Le diagnostic, les tactiques…, bref la stratégie de nos fameuses forces politiques et sociales acquises au changement a-t-elle compris et intégré une dimension pourtant combien capitale au Congo : une réalité, incontournable qu’on la mette en exergue ou pas, d’« occupation du pays par le Rwanda, l’Ouganda, apparentés et parrains » ?


Celle-ci est volontiers reléguée au rang de folklore lorsqu’un Ngbanda la convoque vu son passé mobutiste mais lorsque un compatriote comme Mbeko la démontre quasi scientifiquement, ne pouvons-nous pas y prêter davantage attention ?
J’ai entendu avant-hier Kalele, un haut cadre de la Dynamique lever le même lièvre mais qu’en font-ils exactement dans la stratégie de lutte qui est la leur, sa dimension de « libération du pays » qu’elle impose ? Pourquoi ne pas inclure réellement le pouvoir et ses divers complices dans le lot des « occupants » du pays et l’étendre ainsi le combat à tous ses complices internes et externes ?

En effet qui peut prétendre gagner le « combat pour le changement » s’il n’intègre pas la libération effective du pays de ses occupants ?
Pierrello, l’émissaire américain avait ajouté dans son diagnostic de la situation du pays, une « ingérence étrangère » qui complique, compliquerait le combat démocratique du Congo dès lors que des scénarii de plus en plus dissonants sont empruntés par le pouvoir au fur et à mesure qu'on s’approche de l’échéance fatidique… Je me trompe peut-être mais moi j’y ai lu une allusion au soutien que "JK" s’est récemment empressé de renouveler auprès de ses parrains rwandais et ougandais lors de sa dernière escapade…

Alors comment les forces acquises au changement intègrent-elles cette dimension régionale et internationale à leur logiciel ou à tort plus qu’à raison elles n’en prennent pas encore la mesure ?
En quoi d’ailleurs peut constituer concrètement une stratégie qui intègre cette funeste réalité d’ « occupation » ???


Occupons-nous maintenant de la réalité du fameux « dialogue » !


D’emblée me revient à l’esprit une autre interrogation : quel agenda concret se cache derrière les manœuvres de la Ceni et du pouvoir qui la commandite lorsque celle-ci nous vend son scénario de dépassement technique indispensable d’au moins 1 an (si elle tient ses prévisions) ?
Que ne peut obtenir réellement "JK" dans les délais constitutionnels qu’il ne réussirait que pendant cette année supplémentaire ?
Où l’on voit que s’y cache un plan plus rusé qui prévoit que pendant ce délai, il se donnera l’occasion et les moyens de se laver de sa culpabilité de n’avoir apprêté exprès les élections et de se concocter un nouveau cadre juridique qui le libère de la loi qui aujourd’hui limite son règne à deux mandats, donc l’abrogation de l’Article 220 !

Une révision constitutionnelle est programmée ou plus exactement un changement de Constitution (l’Article est verrouillé) pendant ce temps pour prolonger non d'un an supplémentaire son mandat mais bien plus longtemps !
Un référendum précipité en vue ? Le temps de se trouver un dauphin (à la Poutine/Medvedev ?) que jusque-là il a négligé de se fabriquer ?
Voilà une raison de plus de prendre plus au sérieux ce dialogue, son issue ou plus exactement l’accord politique qu’il comportera est sur ce point capital ! Il est pitoyable de réduire l'exigence du respect constitutionnel d'un Matungulu à un irréalisme qui nierait la difficulté à organiser les élections dans les délais alors que leur message bien plus élaboré derrière est celui d'un après 19 décembre sans "JK", selon une présidence intérimaire constitutionnelle ou une Transition à négocier entre les forces politiques mais d'où le PR sortant serait exclu, son dernier mandat ayant expiré...
Bien sûr dans les faits c'est une dure bataille à mener à travers si besoin un dialogue qui retient cette donnée...


Maintenant leur radicalisme qui se résume aujourd'hui en un « niet » au dialogue en cours ne pouvant accoucher que d’un accord difficilement opposable à tous suffit-il à écarter l’issue funeste ?
Lorsque sans autres scrupules Kamerhe mangé par l'ambition de se hisser au premier plan par exemple comme prochain PM de transition de "JK"semble dire pour s'attirer les sollicitudes  de ce dernier que Diomi et Muyambo ne seraient pas des « prisonniers politiques », présage-t-il en creux de concentrer maintenant les préalables sur le seul camp katangais, Katumbi, les hommes et les médias du coin aujourd’hui détenus ?
Un desserrement de l’étau katangais (en réalité plus difficile à obtenir qu’à souhaiter dans le cas de Katumbi aujourd’hui pris pour l'adversaire le plus féroce par "JK") peut-il amener le G7 à participer à ce dialogue et ainsi le débloquer en partie ? Un deal secret : la "libération" de Katumbi contre la participation du G7 ?

En fait un inconnu subsiste avec ce dialogue et l'après 19 décembre qu'il veut dessiner : le scénario concocté par le pouvoir et ses nouveaux accompagnants passera-t-il encore une comme une lettre à la poste ? Rien n'est moins sûr !
Déjà le boycottage des leaders importants de l’opposition, même avec la présence du seul gros poisson Kamehe dont d’ailleurs le soutien interne a vacillé dans son parti ne suffira peut-être pas d'en conforter la légitimité aux yeux des Congolais (et de certains dans la CI)...
L’Eglise catholique qui n'est pas rien au Congo est même allée jusqu’à décréter le dialogue nul sans Tshisekedi et Katumbi, militant pour l’inclusivité et le respect de la Constitution...
Des ONG bien congolaises dénoncent la présence de « dissidents », « débauchés » et « dédoublés » politiques... L'autre jour de nombreux supporters présents au match RDC/RCA ont pris le risque de conspuer clairement "JK" "Yebela mandat esili"…

Bref un Congo peut-être beaucoup plus tendu et plus imprévisible qu’on peut le voir à première vue !
Que nous réserve-t-il ?
Cela n'empêche que les forces politiques et sociales qui veulent le changement ont encore des expertises à fignoler, des positionnements à adapter et des actions à mener sur le terrain pour constituer un pilier de pression qui pèse vraiment  sur le pouvoir !



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Mathilde le 9/9/2016, 12:40 pm


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 9/9/2016, 6:16 pm

Arafat a écrit:
ndonzwau a écrit:
Que faut-il de plus pour que Kodjo et le pouvoir comprennent que leurs manigances sont percées à vif et que ce dialogue risque d’accoucher d’un consensus bancal, irrecevable pour beaucoup et donc difficilement opposable à tous de force ; de la colère populaire en vue…

Il ne nous restera alors qu'à créer ce rapport de forces en dehors des circuits conventionnels; mais notre peuple en est-il capable ?
En dehors des circuits conventionnels car nous ne disposerons d'aucun recours légal, politique ou juridique, impossible pour l'opposition en pleine autocratie... Notre seule bouée de sauvetage ne peut venir que d'une contestation populaire mais alors assez importante pour embraser décisivement le pays...
Et mieux si elle est accompagnée d'une révolte à son tour du côté de l'armée et de la police et seulement après du côté politique, mais encore là des dérapages intentionnels de la dictature ont vite profité pour créer un embrasement national nécessitant un état d'urgence pour se donner des pleins droits pour sévir; encore là les pays voisins surtout à l'Est ont vite fait pour déstabiliser les Kivu, une partie de la Province Orientale et du Katanga...
Bref, mission quasi impossible mais consolons-nous et positivons en espérant qu'aucune armée ne peut venir à bout d'un peuple déterminé, comme on dit...
Attendons la suite…………..
[/i][/color]

C´est ce que craint et redoute tout le monde en commençant par la CI, raison pour laquelle on insiste sur l´inclusivité de ces assises. On ne veut pas de soulèvement en RDC entend-on ci et là mais finirait-on par être entendu? L´autre jour Fayulu disait que le départ de Kodjo n´était plus un préalable mais que veut-on encore, la libération de Diomi mais enfin! soyons quand même sérieux. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Revenons sur terre et essayons de parler vrai et juste, AA !
Que signifie-ce ce que j’ai écrit ci-dessus ? Que veut dire « personne ne veut du soulèvement populaire » ?
Paroles creuses, s’il en est même venant d’une CI, pour le coup bien hypocrite et impuissante !
La colère populaire est d’abord un effet imprévisible d’une cause et non relevant du simple « bon sentiment »…
Quelle est la cause ? Qu’a-t-on vraiment fait pour la conjurer ?  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes


N’en doutons point : aucun leader réfléchi et responsable ne prendra le risque de pousser ouvertement à la violence (gratuite) ; la justice nationale autant qu’internationale ne l’épargneraient pas et il sait bien qu’en la matière si l’on peut savoir quand cela commence on ne sait jamais où ça peut finir… Cela peut même se retourner contre l’auteur, personne n’a le monopole de la rue : à une violence de l’opposition répondra une violence du pouvoir qui est même plus dangereuse parce qu’il en a plus les moyens…

Cela étant dit, on ne peut ignorer que lorsque Tshisekedi demande qu’au besoin « le peuple se prenne en charge », il répond en désespoir de cause à une impasse provoquée par le pouvoir selon sa lecture et elle est légitime…
En l’occurrence lorsque son camp accepte un « dialogue inclusif et respectant la Constitution », on peut lui savoir gré que manifestement celui qu’on voit devant nous n’est ni inclusif ni répondant aux prescrits constitutionnels, même les préalables pouvant décrisper la situation sont insuffisamment satisfaits… Voilà pourquoi il refuse d’y participer…

Quels recours légaux lui accordent le pouvoir et la situation ? Rien, l’arbitraire, le fait accompli, le défi : les chiens aboient et la caravane passe… « Préavis et haute trahison » sont une lecture politique légitime mais difficilement opérables sans sortir des circuits conventionnels…
La colère du peuple, vous le savez bien n’est pas planifiable, elle répond soudainement à une situation ou à un prétexte sans garantie d’être décisive et avec tous les risques des dérapages dangereux, c’est évident ; mais personne n’en est vraiment le maître même ceux qui poussent souvent la démagogie à en faire un programme politique ! Et le chaos possible demain répondrait d’abord au pouvoir qui a pourri exprès la situation en faisant l’impasse sur la préparation de prochaines élections, ne l’oublions jamais !

Que ses opposants clament le respect de la Constitution, c’est la seule base légale dont ils disposent, cela signifie que même devant le fait accompli des élections impossibles dans le délai, ils ont raison de vouloir un après 19 décembre sans le PR sortant dont le mandat a expiré ; l’arrêt de la CC n’y fait en fait rien ; la preuve, malgré lui le pouvoir table davantage sur accord politique…
C’est à l'occasion rappeler aussi que quelques contours prendrait l’après 19 décembre, ils seront toujours en réalité une situation « transitoire » entre le cours normal de ce que prévoit la Constitution et les adaptions réussies ou non, acceptées ou non que l’écart constitutionnel aura provoquées avec ce dépassement en attendant un retour à une légalité incontestable dont nous ne connaissons pas encore toute la nature !

Un dialogue pour baliser cet avenir, mais croyez-vous qu’il suffira à taire la colère populaire, l’explosion du pays qui peut y répondre ? Si tous les bons sentiments pouvaient conduire à une politique juste et efficace, l’humanité serait déjà devenue un paradis sur terre ! Qui vivra verra mais entre-temps ne nous trompons pas de véritables coupables !

Le reste et c’est ce que j’ai dit ci-dessus relève de la gestion pratique d’une impasse au niveau du peuple, qui, n’en doutez point, appelle de ses vœux majoritairement le changement !
Ces éléments sont vieux comme le monde, la « révolution » viendra ou ne viendra pas mais sa venue et son destin sont largement indépendants de tous les plans qu’on peut en faire ou qu’on peut lui opposer !
Et au final la vérité est que le pouvoir s’est construit un scénario idéal, propice à lui permettre à se maintenir mais celui-ci n'en reste pas moins risqué et imprévisible notamment parce que le pays est bien plus tendu qu’il n’y parait à première vue !
Voilà !


silent  silent  silent  silent  silent  silent  silent


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 11/9/2016, 4:34 am


Vital Kamerhe, l’opposant « kamerhéon » !
MF Cros, La Libre Belgique, 08 septembre 2016"

° http://www.congoforum.be/upldocs/10%2009%2016.pdf

"Droits humains, démocratie et alternance:
Paul Nsapu : "La juge Chantal Ramazani est sous la protection de la FIDH""

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11115

"Droits de l’Homme, démocratie et alternance politique :
Ida Sawyer: "Le président Kabila doit suivre l’exemple de ses homologues nigérian et namibien""

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11116

"Alternance 2016 :
  Katumbi : "Le Congo ressemble aujourd’hui à une personne plongée dans le coma""

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11117

"Félix Tshisekedi appelle à une « résistance farouche » contre le 3ème mandat! "
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/09/10/felix-tshisekedi-appelle-a-resistance-farouche-contre-3eme-mandat.html

"Joseph Olenghankoy : « On a prié Dieu pour qu’il convertisse les diables de la nation comme …Kamerhe » "
° https://actualite.cd/2016/09/10/joseph-olenghankoy-on-a-prie-dieu-quil-convertisse-diables-de-nation-kamerhe/

" RDC: Albert Moleka quitte le dialogue"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/10/actualite/politique/rdc-albert-moleka-quitte-le-dialogue
° https://actualite.cd/2016/09/10/albert-moleka-claque-porte-dialogue-a-tour/

"Dialogue’ pseudo national congolais, faux problème, fausse solution
° http://www.cheikfitanews.net/2016/09/billet-dialogue-pseudo-national-congolais-faux-probleme-fausse-solution.html
Depuis le 1er septembre 2016, cela fait dix jours que des compatriotes sont réunis à la cité de l'OUA à Kinshasa, dans ce qui aurait dû être un dialogue national. Pour quels résultats à l'atterrissage?

De la représentativité
En l'absence du «Rassemblement » des forces politiques et sociales acquises au changement, pour sauver la face au lendemain de l'ouverture solennelle de la rencontre, celle-ci a été obligée de continuer, se muant de facto en un forum d'échanges entre des individus  qui ne sont là pour la plupart, qu'en leurs propres noms, et pour une poignée d'autres, au nom de regroupements politiques ou sans véritable assise populaire, ou étant devenus impopulaires suite à la mégestion de l'état par leurs animateurs. Sans être méchant, on pourrait affubler les participants à ce forum d'une dénomination célèbre: «conglomérat d'aventuriers».
Représentatif, ce forum aurait pu pondre à sa clôture, des résolutions opposables au moins aux participants et aux différentes couches de la population se reconnaissant en ces délégués, et dans une certaine mesure, au peuple congolais.
N'étant pas représentatif du peuple congolais, ce forum ne pourra donc publier que des vœux…. Sûrement pieux.

De la résolution de la crise politique congolaise
Ils auront beau parler, expliquer, s'expliquer, s'agiter, les participants à ce dialogue pseudo-national connaissent les vrais problèmes à la base de la crise politique actuelle en RD Congo.
Il y en a deux :
1. La volonté du Président Joseph Kabila de ne pas quitter le pouvoir en date du 19 décembre 2016, au terme de son deuxième et dernier mandat. Et cette volonté affichée est le ressort qui sous-tend les vociférations de tous les membres du clan Kabiliste à ce forum.
2. La mauvaise foi de la CENI qui n'a pu exécuter son boulot en temps voulu. Et sans froid aux yeux, comme un cadavre qui revient subitement à la vie, son Président a le culot de s'exhiber devant les caméras afin de donner dédaigneusement des leçons à la nation congolaise sur la possibilité d'organiser des élections en X mois ou pas, bien conscient en son for intérieur qu'il fait le pitre et ment.

Durant toute la tenue de ce forum, les vrais problèmes pourront-ils être posés en des termes clairs?
Non.
Ainsi, Les résolutions qui sortiront de ce forum seront-elles opposables à tous ?
Non.
Ces résolutions seront-elles au dessus de la constitution ?
Non.
Résoudront-elles la crise politique congolaise actuelle ?
Non.
Iront-elles dans le sens des attentes du peuple ?
Non.
La raison de ce fiasco  annoncé?
Ce forum aurait dû d'entrée de jeu poser les vrais problèmes et proposer les sanctions pour les fautifs.
Ce dialogue pseudo-national ne s'est-il pas évertué à poser des faux problèmes? Oui. Alors, les solutions qui sortiront des cogitations des participants ne pourront qu'être fausses, et donc incapables de résoudre la crise politique actuelle.
¬Bruxelles, le 10 septembre 2016
Cheik FITA"



"(…) (La formule « Ce qui compte c’est le respect de la Constitution » a depuis longtemps quitté le domaine politique pour devenir une incantation. Elle est d’ailleurs usitée dans tous les camps de sorte que, si la guerre civile éclate demain, on devra constater, quand elle sera finie et qu’on en sera à compter les cadavres, que jamais dans l’Histoire on n’aura vu un tel bain de sang, répandu entre gens aussi parfaitement d’accord sur le respect de la Constitution ! Celle-ci fixe certains délais : les élections devraient être convoquées dans quelques jours, se tenir en novembre, et désigner alors un successeur à qui JKK passera la main le 20 décembre. Comme le constate la CENI, ce ne sera possible que si l’on va aux élections avec le même fichier qu’en 2011. C’est inacceptable pour deux raisons : 1° l’obsolescence car il y a dans ce fichier un tas de morts qui ne voteront plus, et un autre tas de gens qui devraient voter n’y sont pas, 2° ce fichier est suspect de contenir toutes sortes d’irrégularités : militaires, bébés, électeurs « fantômes », et bien sûr, « étrangers » - catégorie qui, pour rappel, englobe non seulement les prétendus « rwandais » mais aussi les titulaires d’une double nationalité. On dirait que la CENI a fini par se rendre compte de la profonde méfiance qu’inspire ce fichier, puis qu’il n’est plus question de « mise à jour » ou de « toilettage », mais bien de sa « refonte ». Encore qu’on ne nous dise pas ce que couvre ce changement de vocabulaire, le mot est beaucoup plus fort. Les mots forts peuvent cacher de bien petites choses, dira-t-on, mais les problèmes n’est pas là. Il réside dans l’extrême méfiance des Congolais envers les listes électorales, depuis les magouillages de 2011. Il n’y a pas 36 manières de surmonter cette méfiance : il faut que la liste des électeurs soit vérifiable. Comment vérifie-t-on une liste ? En la comparant avec une autre liste. Et pour disposer de celle-ci, il faut recenser la population. L’absence de volonté d’y procéder est la meilleure preuve que la RDC s’installe dans une culture politique de la fraude. Les élections de 2011 avaient été organisées, tout comme celles de 2006, en faisant voter un « corps électoral inconnu », faute de[url=#62763436] recensement[/url] préalable de la population. Ce fait à lui seul suffirait à en « plomber » gravement la crédibilité. (…)NdlR) "
° http://www.congoforum.be/upldocs/10%2009%2016.pdf

"Dialogue : tout chemin mène à la trahison"
° http://www.lephareonline.net/dialogue-chemin-mene-a-trahison/
"Dialogue : complot contre la République ? "
° http://www.lephareonline.net/dialogue-complot-contre-republique/

"La Majorité présidentielle et l’Opposition présente au Dialogue sont des regroupements politiques hétéroclites et inconstants"
° http://www.lephareonline.net/majorite-presidentielle-lopposition-presente-dialogue-regroupements-politiques-heteroclites-inconstants/

"Dialogue politique en RDC: les délégués se réunissent en commissions "
° http://www.rfi.fr/afrique/20160910-commissions-dialogue-national-politique-rdc

"Dialogue : Trois commissions créées, place aux grandes décisions"
° https://actualite.cd/2016/09/09/dialogue-trois-commissions-creees-place-aux-grandes-decisions/

"Jour J-5/Jonas Tshiombela (Société civile) : « Le plus dur reste à faire…Le vrai dialogue commence maintenant » "
° https://actualite.cd/2016/09/10/jour-j-5jonas-tshiombela-societe-civile-plus-dur-reste-a-fairele-vrai-dialogue-commence/

"Dialogue : Le grand duel a commencé…Les six principaux animateurs de travaux en commissions sont connus"
° https://actualite.cd/2016/09/10/dialogue-grand-duel-a-commenceles-six-principaux-animateurs-de-travaux-commissions-connus/

"Commencer par la présidentielle ou les locales ? Fayulu: Le peuple va descendre dans la rue! "
° https://actualite.cd/2016/09/10/commencer-presidentielle-locales-fayulu-peuple-va-descendre-rue/

" RDC: le report des élections sur la table du dialogue"
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-le-report-des-elections-sur-la-table-du-dialogue/

"RDC : le dialogue politique dans l’impasse"
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-le-dialogue-politique-dans-limpasse/

"RDC : un dialogue politique national tente de déboucher à une transition
(Xinhua 10/09/16) "

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-un-dialogue-politique-national-tente-de-deboucher-une-transition
"RDC : bilan à mi-parcours du dialogue"
° http://www.bbc.com/afrique/region-37317225
"Dialogue politique en RDC: l'épineuse question du calendrier électoral"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160909-rdc-dialogue-national-desaccords-calendrier-electoral


"L’inclusivité du dialogue national est perceptible, selon la MP"
° http://acpcongo.com/acp/linclusivite-du-dialogue-national-est-perceptible-selon-la-mp/

"(…) (Jusqu’ici, le caractère « inclusif » du « Dialogue » signifiait un effort pour que tous les partis y participent. Ce pluripartisme est subitement remplacé par « une large représentation de toutes les couches de la population ». Pourtant, les photos nous ont montré les habituels messieurs grassouillet en « 3 pièce + cravate » et quelques dames en pagne de luxe, c’est-à-dire l’habituel « bal des chauves ». Ces photos étaient donc fausses, et la Cité de l’OUA serait en réalité pleine de charbonniers, de tolekistes dépenaillés, de marchands de cigarettes à la pièce, de pêcheurs encore humides de toutes les eaux du Congo, de mamans cultivatrices et surtout de chômeurs faméliques, bref de tous les « en bas d’en bas ». Pourquoi ne les a-t-on pas photographiés ? L’intention est limpide. On se prépare à nous dire que cette « large représentation de toutes les couches de la population » suffit à assurer l’inclusivité du Dialogue et à passer en force ! (…) NdlR) "|/i]
° http://www.congoforum.be/upldocs/10%2009%2016.pdf

" « Les partis issus d’ex-groupes armés signataires des accords du M23 mars exigent leur participation au dialogue » "
° http://acpcongo.com/
"Léon Engulu déplore l’absence du MNS au Dialogue"
° http://www.politico.cd/encontinu/2016/09/10/leon-engulu-deplore-labsence-mns-dialogue.htm

"Prisonniers libérés en RDC: les avocats mettent en doute la bonne foi du pouvoir"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160910-decrispation-rdc-bonne-foi-pouvoir-prisonniers-liberes-jean-dieu-kilima

" RDC: la police déployée devant le siège du parti de l’opposition UDPS"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160909-rdc-police-deployee-devant-siege-udps-opposition

" RDC: quid des condamnés dans le procès de l'assassinat de Laurent-Désiré Kabila? "
° http://www.rfi.fr/afrique/20160909-memo-situation-condamnes-proces-assassinat-ld-kabila

"De Mandela à Kodjo, le bal des facilitateurs en RD Congo"
° http://www.jeuneafrique.com/353770/politique/de-mandela-a-kodjo-bal-facilitateurs-rd-congo/

"La paix étant menacée pays par l’insécurité et par la tentative de violer la Constitution : Le Rassemblement ce vendredi à la cathédrale Notre-Dame pour prier pour la RDC"
° http://www.latempete.info/la-paix-etant-menacee-pays-par-linsecurite-et-par-la-tentative-de-violer-la-constitution-le-rassemblement-ce-vendredi-a-la-cathedrale-notre-dame-pour-prier-pour-la-rdc/

"Tentative anticonstitutionnelle de renvoyer toutes les élections en RDC au-delà de 2017 : Une preuve de la faillite camouflée de l’Etat ! "
° http://www.latempete.info/tentative-anticonstitutionnelle-de-renvoyer-toutes-les-elections-en-rdc-au-dela-de-2017-une-preuve-de-la-faillite-camouflee-de-letat/

"Révision du fichier électoral : l’OIF parle de 9,5 mois contre 16 pour la CENI"
° http://www.lephareonline.net/revision-fichier-electoral-loif-parle-de-95-mois-contre-16-ceni/

" « Glissement » du processus électoral : l’Opposition tente de bloquer la MP"
° http://www.lephareonline.net/glissement-processus-electoral-lopposition-tente-de-bloquer-mp/

"Dialogue inclusif : les préalables de la jeunesse congolaise à Kodjo "
° http://www.lephareonline.net/dialogue-inclusif-prealables-de-jeunesse-congolaise-a-kodjo/

"QUATRIÈME JOUR DU DIALOGUE, ÇA VA MAL: L’OPPOSITION EN TRAIN DE PERDRE LA BATAILLE ! "
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15200:quatrieme-jour-du-dialogue-ca-va-mal-l-opposition-en-train-de-perdre-la-bataille&catid=85&Itemid=472
"PROLONGATION DU MANDAT DE KABILA : UN SCÉNARIO DÉJÀ ÉCRIT
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15181:prolongation-du-mandat-de-kabila-un-scenario-deja-ecrit&catid=85&Itemid=472

"PROCESSUS ÉLECTORAL EN RDC : FAUT-IL COMMENCER PAR LA PRÉSIDENTIELLE OU LES LOCALES ? "
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15207:processus-electoral-en-rdc-faut-il-commencer-par-la-presidentielle-ou-les-locales&catid=90:online-depeches&Itemid=468

° http://laprosperiteonline.com/index.php/fr/rasoir/4658-decisive
° http://laprosperiteonline.com/index.php/fr/actualites/79-europe/4660-dialogue-messe-et-actions-du-rassemblement-franck-diongo-l-alternance-democratique-au-sommet-de-l-etat-c-est-cette-annee-pas-l-annee-prochaine
° http://laprosperiteonline.com/index.php/fr/actualites/80-politique/4656-majorite-opposition-societe-civile-dialogue-apres-des-chocs-le-consensus-s-invite
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15161:dialogue-de-kabila-et-kodjo-une-conspiration-qui-sera-rejetee-par-le-peuple&catid=85:a-la-une&Itemid=472

"Les pièges d’une transition politique au processus électoral en RD Congo après le dialogue
– AJ Lomandja "

° http://desc-wondo.org/fr/les-pieges-dune-transition-politique-au-processus-electoral-en-rd-congo-apres-le-dialogue-aj-lomandja/

"André Kimbuta: « personnes n’a le monopole de la rue »! "
° http://www.politico.cd/speciale-dialogue/2016/09/10/andre-kimbuta-personnes-na-monopole-de-rue.html

"Les dessous de la rencontre Félix Tshisekedi – Sassou Nguesso! "
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/09/09/dessous-de-rencontre-felix-tshisekedi-sassou-nguesso.html

"Fermeture de Nyota et Mapendo TV: les preuves de solvabilité de Katumbi "
° http://www.politico.cd/actualite/2016/09/09/fermeture-de-nyota-mapendo-tv-preuves-de-solvabilite-de-katumbi.html

"Analyse du week end du 09 au 11 septembre 2016"




 Suivre
Jaynet Kabila‏


[ltr]@KabilaJaynet[/ltr]


ETIENNE TSHISEKEDI EST DANS NOTRE CAMP, ET IL FERA LA LIGNE DROITE AVEC NOUS AVANT LA 4EM REPUBLIQUE AVEC TJRS KABILA


  • RETWEETS27

  • J'AIME9



10:07 - 4 mai 2016

[i]
° [url=https://twitter.com/kabilajaynet/status/727907415316963330



Compatriotiquement!


[i]# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 12/9/2016, 1:45 am

"Polémique au Congo: "Ceux qui bouffent chez Kabila veulent que le festin dure"
° http://www.lalibre.be/actu/international/polemique-au-congo-ceux-qui-bouffent-chez-kabila-veulent-que-le-festin-dure-57d51dec35701f2d117430b1
INTERNATIONAL
Le dialogue congolais pourrait se conclure dès mercredi pour tenter de prendre de cours l’opposition.
"Cette fois-ci, la première qualité de l’accord qui sortira de ce dialogue sera la rapidité avec laquelle il sera bouclé."
À l’autre bout de la ligne, un membre de la Majorité présidentielle (MP) en République démocratique du Congo.(...)"



"RDC : le dialogue sur la piste d’un gouvernement de transition
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-le-dialogue-sur-la-piste-dun-gouvernement-de-transition/
Le dialogue politique semble avoir validé une révision complète du fichier électoral qui repousse à plusieurs mois les prochaines élections. Un report de la présidentielle qui devrait voir naître un gouvernement de transition. Avec deux questions : qui pour en prendre les rênes, avec ou sans Joseph Kabila à la présidence ?

A mi-parcours, le dialogue politique qui se tient à Kinshasa entre la majorité et une partie de l’opposition laisse entrevoir les contours d’un consensus autour du fichier électoral. Entre utiliser un fichier contesté, le réviser partiellement ou complètement, les 280 délégués semblent pencher pour cette troisième option. Inconvénient : ce scénario repousse (au mieux) d’une année les élections, ouvrant la voie à une période de transition et d’incertitude au Congo. Ce « glissement » du calendrier électoral, que les autorités justifient par le manque de moyens financiers et la révision nécessaire des listes électorales, a longtemps été dénoncé par l’opposition congolaise. Cette dernière estime que la majorité présidentielle a volontairement retardé le processus électoral pour permettre à Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà de la fin de son mandat, prévue le 19 décembre 2016.

Nouvelle inversion du calendrier ?

Mais la transition pourrait être encore plus longue que prévue. La majorité défend une nouvelle idée devant les délégués du dialogue : inverser le calendrier et commencer le processus électoral par les élections locales et le terminer par l’élection présidentielle. Un subterfuge qui permettrait à Joseph Kabila de rester au pouvoir au-delà de l’année supplémentaires demandée par la Commission électorale (CENI) pour réviser le fichier électoral. La ficelle est d’autant plus grosse que les élections locales de 2015 avaient déjà été reportées, jugées « trop complexes et trop coûteuses à organiser ». Pendant le dialogue, l’opposition propose bien évidemment l’inverse : commencer par l’élection présidentielle, puis les législatives et enfin les scrutins locaux. Pour mettre tout le monde d’accord, une option avancée par la société civile plaide pour la tenue des trois scrutins le même jour. Scénario consensuel certes, mais peu réaliste au regard des moyens financiers et des difficultés d’organisation du scrutin dans un pays sans infrastructures.

Quid de Joseph Kabila au soir du 19 décembre ?

Avec un report programmé de l’élection présidentielle de plusieurs mois, une période transitoire va donc s’ouvrir en RDC au soir du 19 décembre 2016, date officielle de la fin du mandat de Joseph Kabila. Une question se pose alors : qui sera aux commandes du pays le 20 décembre 2016 ? C’est justement au forum de trouver un accord politique sur le sujet. Là encore, les avis de la majorité et de l’opposition divergent. Pour le camp Kabila, l’actuel président doit rester en place jusqu’à la nouvelle élection présidentielle, comme vient de l’autoriser très opportunément la Cour constitutionnelle. L’opposition estime que la vacance du pouvoir doit être comblée par le président du Sénat, second personnage de l’Etat, Léon Kengo. Là encore, aucun consensus n’a pour l’instant été trouvé.

Recomposition de l’exécutif congolais

Pourtant la solution d’un gouvernement de transition, avec un Premier ministre et un gouvernement composé de membres de la majorité et de l’opposition semble pourtant se dessiner quelque soit la décision de Joseph Kabila sur son avenir politique. L’issu du dialogue national débouchera automatiquement sur une recomposition de l’exécutif congolais. Reste à savoir ce que fera l’actuel chef de l’Etat. Si Joseph Kabila reste au pouvoir, Léon Kengo tient la corde pour prendre la tête du nouveau gouvernement. Si le dialogue arrive à négocier le départ de Joseph Kabila (peu probable), alors Léon Kengo pourrait occuper la présidence de transition et laisser Vital Kamerhe (seul opposant de poids présent au dialogue) prendre la primature.

Course contre la montre

Une telle décision prise au cours du dialogue réglerait-elle la crise politique en RDC ? Pas vraiment. Rappelons que l’absence de deux leaders importants de l’opposition, Etienne Tshisekedi et Moïse Katumbi, enlève une grande part de la légitimité du dialogue. Se voulant inclusif, le forum se retrouve exclusif et dialogue tourne plutôt au monologue, dénoncent les principaux partis d’opposition qui boycottent la réunion. Seul le retrait de Joseph Kabila créerait un réel électrochoc capable d’apaiser les esprits. Mais cette option ne parait pas la plus réaliste pour le moment. Pour le Rassemblement de Tshisekedi et le G7 de Katumbi, le temps est compté pour Joseph Kabila. D’ici le 20 décembre, l’opposition espère bien jouer la carte de la rue pour exiger le départ du président congolais comme l’exige la Constitution. Une course contre la montre s’est donc enclenchée entre la majorité présidentielle qui veut imposer Joseph Kabila après le 19 décembre pendant le dialogue et l’opposition radicale, qui ne souhaite rien négocier avec l’actuel chef de l’Etat, sinon son départ."



"RDC: «Le vrai dialogue va commencer lorsqu’on aura réglé tous les préalables posés par le Rassemblement»
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.radiookapi.net/2016/09/11/actualite/politique/rdc-le-vrai-dialogue-va-commencer-lorsquon-aura-regle-tous-les
Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement a réaffirmé qu’il s’en tenait à ses préalables pour «aller au véritable dialogue» en RDC, dimanche 11 septembre au Quartier général de la Monusco à Kinshasa, lors d’une rencontre avec le groupe de soutien à la facilitation du dialogue conduit par Saïd Djinnit, Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies dans la région des Grands Lacs.
Au sortir de cette rencontre, Bruno Tshibala, porte-parole de l’UDPS, a indiqué à la presse que le Rassemblement ignorait les travaux du dialogue politique ouverts le 1er septembre à Kinshasa à l’initiative du président Joseph Kabila:

«Il n’y a pas de train qui a démarré quelque part. Le vrai dialogue va commencer lorsqu’on aura réglé tous les préalables posés par le Rassemblement, parce que nous nous en tenons à un véritable dialogue conformément à la résolution 2277 et à l’Accord-cadre d’Addis-Abeba.»

Cette plate-forme a rappelé aux membres du groupe de soutien à la facilitation du dialogue «sa position telle qu’elle est résumée dans les termes de référence qu’il a publiés récemment», a-t-il indiqué, avant de poursuivre: «Le Rassemblement tient à ses exigences, donc à ses préalables.»Parmi ces préalables, il y a la libération de tous les prisonniers politiques et la réouverture de tous médias fermés. Le Rassemblement a aussi demandé à l’Union africaine de remplacer le facilitateur Edem Kodjo, accusé de partialité.
Bruno Tshibala estime qu’après cette rencontre de dimanche la balle est restée dans le camp du groupe de soutien à la facilitation pour la résolution de la crise politique qui se dessine en RDC:

«C’est une première rencontre, il y a eu un échange fructueux. Nous restons en attente de la réaction du groupe de soutien […] S’il y a évolution du côté du groupe de soutien pour nous permettre d’aller au véritable dialogue, il y aura effectivement changement de [notre] position.»

Préavis à Joseph Kabila

Par ailleurs, le second et dernier mandat du président Joseph Kabila expire le 19 décembre, selon la constitution congolaise. A la question de savoir si le Rassemblement sera toujours favorable à un dialogue après cette échéance, Bruno Tshibala a averti:

«Nous avons donné notre position en ce qui concerne le 19 septembre. C’est que le compte à rebours va commencer, parce que nous avons donné un préavis à Monsieur Kabila. Donc, au 19 septembre sachez que l’ensemble des actions qui sont prévues par le Rassemblement vont entrer en action.»"


"Charles Mwando empêché d’atterrir à l’aéroport de Kalemie"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/11/actualite/politique/charles-mwando-empeche-datterrir-laeroport-de-kalemie

"RDC: le gouvernement annonce la libération de 110 bénéficiaires de la loi d’amnistie"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/11/actualite/politique/rdc-le-gouvernement-annonce-la-liberation-de-110-beneficiaires-de-la


"RDC: Corneille Nangaa promet le calendrier électoral après le dialogue
° http://www.radiookapi.net/2016/09/11/actualite/politique/rdc-corneille-nangaa-promet-le-calendrier-electoral-apres-le-dialogue
La centrale électorale propose premièrement la tenue des provinciales et des locales, suivies des scrutins indirects, puis de la présidentielle et les législatives nationales.
Deuxièmement, elle se propose d’entamer par la présidentielle et les législatives nationales, les provinciales et les locales, suivies des scrutins indirects.
Enfin la troisième séquence qui consistera à organiser tous les scrutins directs le même jour, suivis des scrutins indirects. Les délégués au dialogue devront se prononcer sur l’un des trois scenarii que propose la CENI.


Corneille Nangaa a affirmé sa volonté de publier le calendrier électoral au cours d’une rencontre avec le sous-secrétaire général de l’ONU aux opérations de maintien de la paix, Atul Khare.
Selon le président de l’institution électorale, la visite du sous-secrétaire général des Nations unies tombe à point nommé, au moment où la CENI veut avoir des assurances sur l’appui logistique de la MONUSCO au processus électoral.
«Nous lui avons présenté notre chronogramme des activités. Il [Atul Khare] nous a assuré de l’appui logique dont on a besoin, parce que ça fait partie de risques. La CENI va publier le calendrier dès que l’option est levée au dialogue», a rapporté Corneille Nangaa.
Il affirmé avoir eu des assurances d’Atul Khare que les Nations unies «seront là pour appuyer l’option choisie pour aller de l’avant.»

Pour sa part, le sous-secrétaire général des Nations unies a réaffirmé le souci du Conseil de sécurité de voir les élections se tenir dans la paix, la sécurité et la tranquillité en RDC.
«Nous attendons que ce calendrier soit publié par la CENI. Pour le moment, le Conseil de sécurité nous a demandé [d’appuyer l’enrôlement] des électeurs», a fait savoir Atul Khare.
Il a par ailleurs félicité la CENI pour le bon déroulement de l’opération de révision du fichier électoral dans le Nord-Ubangi."



"Deux heures d’échange avec le groupe de soutien : le Rassemblement campe sur ses positions !"
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11211&rubrique=POLITIQUE

"C’est déjà le dernier virage du dialogue : les commissions règlent les questions fâcheuses"
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11214

"Malsain !"
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11210

"Enrôlement des électeurs. CENI :Nangaa dans les viseurs de l’Onu !"
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11207


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 13/9/2016, 12:03 am

Surenchère politique à Kinshasa : L’explosion est-elle évitable au 19 septembre 2016 ?
Par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa, le 11 septembre 2016

° http://lesignalducontinent.over-blog.com/2016/09/surenchere-politique-a-kinshasa-l-explosion-est-elle-evitable-au-19-septembre-2016.html
Le bras de fer entre le pouvoir et l’opposition n’a jamais été aussi net en République démocratique du Congo. Aujourd’hui, il est pratiquement acquis que Kinshasa va persévérer dans son refus de répondre aux exigences du Rassemblement des forces politiques et sociales quant à la libération d’Eugène Diomi Ndongala et Jean-Claude Muyambo ainsi qu’à l’abandon des poursuites contre Moïse Katumbi.

Levée de boucliers entre le pouvoir et l’opposition


Ce sont pourtant les principaux préalables qui éloignent, sûrement pour toujours, la principale composante de l’opposition du Camp Tshatshi, où se sont barricadés les délégués au Dialogue. L’escalade de stratégies et de communications développées des deux côtés de la tranchée commence à inquiéter.
Vital Kamerhe, président de l’UNC et le principal leader de l’opposition présent aux assises, vient également rajouter de l’eau au moulin du pouvoir. "Pas de libération", selon lui, pour Diomi et Muyambo, qu’il qualifie de "prisonniers de droit commun". Ce qui conforte encore plus l’intransigeance de Kinshasa et qui échoue à attirer le Rassemblement au dialogue, ôtant du coup à la rencontre sa légitimité aux termes de l’ordonnance de Joseph Kabila la convoquant et peut-être à conserver la caution morale de la CENCO, qui menace de faire défection.

CENI : "Encore 16 mois et 1 jour", "Inacceptable" pour l’opposition

Et que dire de ces opposants qui quittent progressivement "le train" du dialogue, déçus par "une rencontre dont le but est d’officialiser le glissement du mandat de Kabila". Pour l’un des tenants de cette théorie, " la CENI demande un an et un mois pour les élections. Si en 5 ans elle a été incapable de les organiser, par quel miracle en 16 mois et 1 jour seront-ils suffisants " ? Pour cet autre, "que devient la constitution si l’on accepte le plan de la CENI au dialogue" ?
Réponse du berger à la bergère, à l’intransigeance de Kinshasa l’opposition oppose une dangereuse montée des enchères, dont l’effet boule de neige est aujourd’hui inarrêtable. Comme l’écrivait Marie-France Cros dans La Libre Belgique en début de la semaine dernière, "le régime de Joseph Kabila commence à vivre la même situation que celle qu’a traversé Mobutu à partir des années ’90, avec un pays qui risque de devenir incontrôlable" aussi bien politiquement qu’économiquement.

Si Mobutu pouvait se prévaloir de l’absence d’Internet, Joseph Kabila est totalement desservi par la démocratisation des réseaux sociaux, qui ont pris le relai des "appels aux Congolais à leur propre prise en charge à partir du 19 septembre 2016". Pour ceux qui ont horreur de la langue de bois, il faut lire que "la population devrait envahir les rues" pour "mettre fin à un pouvoir convaincu d’incapacité à organiser les élections dans les délais constitutionnels". Une montée d’adrénaline qui fait craindre le pire.

Des feux et de la fumée noire en abondance à travers la RDC

Si le secrétaire général adjoint du PPRD, Ramazani Shadari, déclare, sans convaincre d’ailleurs, que "rien ne se passera le 19 septembre, parce qu’ils (les opposants) sont peureux", les différents appels dans les réseaux sociaux incitent plutôt à la retenue.
Pour un internaute, "plusieurs personnes pensent d’ailleurs que ce qui s’est déroulé à Kasumbalesa n’est que l’ombre de ce qui pourra arriver si jamais le président sortant continue a faire le choix de demeurer insensible aux avertissements tant nationaux qu’internationaux. J’ai la ferme conviction que Joseph Kabila a déjà fait son choix de passage en force, ce qui a fait que le peuple congolais adopte désormais un véritable esprit de révolte, qui consistera à le chasser comme un chien galeux et il fuira".

Un autre Congolais écrit : "Un véritable esprit de révolte ne consiste pas à marcher pacifiquement dans les rues et avenues, en vue de négocier le départ du tyran, mais à produire du feux et de la fumée noire en abondance sur toute l’étendue nationale, jusqu’à ce que le dictateur accompagné de ses complices s’éloignent de plus en plus des frontières naturelles de notre patrie".

Drôle de Diaspora congolaise au dialogue

Quant à cet autre encore, qui s’est découvert une véritable vocation d’archibishop de la violence, "le 19 septembre, nous serons à 90 jours avant la fin du mandat du président Kabila. Peuple congolais, afin de faire appliquer l’article 73 de notre Constitution qui oblige la CENI à convoquer l’élection du président de la république, lève-toi comme un seul homme pour réécrire ton histoire. C’est ton droit et ton devoir. Le lundi 19 septembre 2016, grande marche dans toutes les villes, avec comme point de chute les bureaux de la CENI. Quant à la diaspora, elle devra se rendre massivement aux ambassades pour réclamer le respect de ladite constitution. Peuple congolais, il est temps de te libérer".
La diaspora, appelée ainsi à faire jonction avec les actions à mener à l’intérieur de la RDC, a d’ores et déjà programmé plusieurs rencontres à cet effet à Bruxelles, Paris et Londres notamment. Une réponse à Kinshasa qui organise son dialogue avec des représentants des Congolais de l’étranger, totalement inconnus des registres et qui ne représentent personne sauf eux-mêmes.

Le feu allumé à Kasumbalesa, à l’ex Katanga, va-t-il embraser toute la république ? Un pas que beaucoup n’hésitent pas à franchir. En tout cas aujourd’hui, tous les ingrédients son réunis pour un joli feu d’artifice visible à mille lieux. Une explosion d’envergure, qui risque d’échapper au contrôle des uns comme des autres. "



"HONORE NGBANDA ECHANGE A COEUR OUVERT AVEC LES CONGOLAIS
- 4e EDITION SPECIALE"





"DIALOGUE « national» : tintamarre pour rien? "
° http://www.lephareonline.net/dialogue-national-tintamarre-rien/

"Illégalités commises par la CENI en RDC"
° http://www.lephareonline.net/illegalites-commises-ceni-rdc/

"Sollicité de nouveau par le Groupe de soutien : Le Rassemblement rappelle ses préalables"
° http://www.latempete.info/sollicite-de-nouveau-par-le-groupe-de-soutien-le-rassemblement-rappelle-ses-prealables-2/

"Constat amer à la cité de l’Union Africaine; Dialogue : des participants poussés par l’instinct de positionnement"
° http://www.latempete.info/15870-2/

° http://groupelavenir.org/replay-dialogue-le-g7-et-sa-nouvelle-strategie-suicidaire/
° http://www.lephareonline.net/voici-animateurs-6-commissions-thematiques/
° http://groupelavenir.org/replay-dialogue-le-g7-et-sa-nouvelle-strategie-suicidaire/

"Forum des As titre « La refonte totale du fichier électoral s’impose » "
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=205567&Actualiteit=selected

" RDC: l'opposant Charles Mwando Nsimba a-t-il été interdit d'atterrir à Kalemie? "
° http://www.rfi.fr/afrique/20160912-opposant-charles-mwando-nsimba-interdit-atterrir-kalemie

"Le G7 condamne l’interdiction d’atterrissage de Charles Mwando Nsimba à Kalemie"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/12/actualite/politique/le-g7-condamne-linterdiction-datterrissage-de-charles-mwando-nsimba

° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11217
° http://www.jeuneafrique.com/356464/politique/rd-congo-charles-mwando-nsimba-president-g7-empeche-datterrir-fief-de-kalemie/
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=205567&Actualiteit=selected


"Polémique :
"Dialogue": Les membres de l’opposition claquent la porte...

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11127

Coup de théâtre ou farce? Les membres de l’opposition, sous la conduite de leur chef de délégation et co-modérateur l’UNC Vital Kamerhe, ont quitté la table des discussions ce lundi 12 septembre. La divergence autour de l’ordre de la tenue des élections serait au centre des enjeux.

Pour la composante "Opposition", le processus électoral doit commencer par l’élection présidentielle conformément à l’article 73 de la Constitution qui stipule : "Le scrutin pour l’élection du Président de la République est convoqué par la Commission nationale des élections, quatre vingt-dix jours (Ndlr : soit le 19 septembre 2016) avant l’expiration du mandat du président en exercice". Le mandat de l’actuel président expire le 19 décembre prochain.
Dans une déclaration faite au milieu de l’après-midi, Vital Kamerhe a estimé que les membres de l’opposition ne regagneront pas la table des négociations "tant que la priorité ne sera pas l’organisation de l’élection présidentielle". Il a invité le Groupe de soutien - réduit au rang d’observateur passif par le facilitateur Edem Kodjo - à faire respecter la résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Depuis l’ouverture des travaux du "dialogue politique" le 1er septembre dernier, la majorité présidentielle n’a cessé de donner priorité aux élections locales et municipales. La présidentielle devenant ainsi l’aboutissement du processus électoral.
Les observateurs s’interrogeaient lundi sur cet intérêt tardif pour la "démocratie locale" alors que "Joseph Kabila" n’en avait pas fait une exigence en 2006 et 2011. Il est clair qu’il s’agit d’un subterfuge pour permettre au président sortant d’obtenir un troisième "mandat cadeau" comme disent les Africains de l’Ouest.
Après le coup d’éclat des membres de l’opposition, Léonard She Okitundu qui fait office de porte-parole de la majorité a réaffirmé la volonté de cette mouvance à commencer le processus électoral par les locales. Il a, par ailleurs, minimisé la "sortie" des membres de l’opposition en qualifiant cette démarche de "tactique de négociation".

Dans plusieurs interventions dans des médias kinois, She Léonard Okitundu affiche un optimisme inébranlable. "Il n’y aura pas d’élections dans les délais constitutionnels, a-t-il maintes fois répété. Le président Joseph Kabila restera en fonction jusqu’à l’installation du nouveau président élu". Question : Quelle est la date prévue pour l’élection présidentielle? Mystère.
Dans ses sorties médiatiques, Okitundu fait une interprétation tendancieuse du deuxième alinéa de l’article 70 de la Constitution. Selon lui, cette disposition "autorise" l’actuel locataire du Palais de la nation à rester en fonction Jusqu’à l’élection du nouveau Président. Alors qu’il est clairement dit qu’"à la fin de son mandat, le Président de la République reste en fonction jusqu’à l’installation effective du nouveau Président élu".

Lundi soir, des observateurs étaient partagés entre un coup de théâtre et une farce. Pour le juriste Jean-Claude Ndjakanyi, "c’est maintenant que le vrai dialogue va commencer". Selon lui, "la majorité présidentielle n’a pas besoin de dialogue. Ce forum n’était, pour elle, qu’un alibi pour formaliser le glissement"."


Permettez-moi de revenir à ma tentative d’analyse de la situation du pays à l’occasion de l’opinion de notre ami ci-dessus et invite aussi ceux qui le peuvent de suivre la longue causerie de Ngbanda à travers des réponses qu’il réserve à des Congolais qui lui posent des questions… Ce n’est pas inintéressant, ça nous en apprend beaucoup sur certains aspects du diagnostic et du traitement qu’on peut imaginer et construire sur notre pays et qu’il propose donc contre nos maux même si je partage moins son assurance sur la réussite et toutes ses méthodes…

Je crains que notre Compatriote Nlandu-Tsasa prenne trop ses souhaits pour la réalité en voyant une libération de Diomi et Muyambo ainsi qu'un arrêt de poursuites contre Katumbi inéluctables...
De même je le vois trop rapidement tabler sur l'échec du pouvoir avec un "échec" du dialogue en cours malade de manque d'inclusivité et sur une contestation populaire décisive...

La réalité que je vois moi est qu'un quasi passage en force du pouvoir pour "son glissement" est plutôt fort possible avec un dialogue dont l'issue confirme non seulement un consensus autour de ses participants mais aussi qui réussisse à vendre à tout le pays une « paix des braves mais qui ne fera pas moins la poursuivre du "règne par défi" de ce despotisme comme à l'accoutumée...

Ce que peut-être le radicalisme légitime et pourquoi pas justifiable de la frange de l'opposition étiquetée Rassemblement à récuser purement et simplement Kodjo et son dialogue n'est peut-être pas la (seule) voie à même de contrer le "fait accompli" que veut imposer la dictature et que le "soulèvement populaire" de plus en plus certes à la portée du peuple au 19 décembre risque de n'être pas aussi décisif d'abord parce qu'en face les parades ne seront pas nulles...
Le défi du Congo est aujourd'hui de dessiner les contours de l'après 19 décembre, terme du deuxième et dernier mandat de ce pouvoir : sans "JK" comme le souhaitent la frange la plus intransigeante et une majorité silencieuse du peuple ou avec "JK" comme s'y organisent le pouvoir et ses complices de toujours et d'aujourd'hui de dedans et ne l'oubliez pas trop vite de dehors ?
(A propos, regardez du côté du Rwanda et de l'Ouganda où "JK" s'est précipité récemment d'aller renouveler ses alliances ??? et regardez la concentration des citoyens à loyauté douteuse dans le dispositif de ce dialogue…)

Pessimisme ou réalisme, je crains qu'une hypocrite "paix de braves", disais-je,  satisfasse à terme dedans et dehors pour nous vendre une continuité qui nous éviterait, semble-t-il, un chaos dont personne ne voudrait mais en fait qui nous éloignera de la nécessaire "révolution" dans ce pays pour changer radicalement de gouvernance...


PS Je venais de prendre connaissance de la nouvelle qui nous annonce que l’Opposition a claqué la porte sur un désaccord portant sur la séquence des élections : la présidentielle, les législatives et les provinciales avant les autres scrutins pour elle et le contraire pour la Majorité qui lui fait face à ce dialogue…

Pour ma part, je refuse de prendre ce coup d’éclat pour une simple farce tant malgré sa présence téméraire à ce forum sans les autres, je suis convaincu que l’Opposition a bien conscience qu’elle doit y obtenir quelque chose pour valider leur participation…
Et quoi d’autre sinon sur un des points essentiels à l’ordre du jour : s’ils auront bien difficile à obtenir un après 19 décembre sans JK au moins pouvaient-ils forcer sur la séquence des scrutins…

Le nœud de l’affaire n’est donc pas qu’ils aient joué à nous faire croire qu’ils peuvent servir à quelque chose mais bien de savoir s’ils sont capables d’obtenir satisfaction de leur revendication…
A voir la configuration des participants exprès mitonnée à la faveur du pouvoir, je crains hélas que la décision finale aille au vote et qu’ils y perdent la partie…

 
Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 13/9/2016, 9:51 am

" Dialogue: Edem Kodjo annonce des consultations pour la reprise des travaux"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/12/actualite/politique/dialogue-edem-kodjo-annonce-des-consultations-pour-la-reprise-des

" RDC: la délégation de l'opposition suspend sa participation au dialogue"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160912-rdc-delegation-opposition-suspend-participation-dialogue

"RD Congo : l'opposant Vital Kamerhe suspend sa participation au dialogue national"
° http://www.jeuneafrique.com/356733/politique/rd-congo-lopposant-vital-kamerhe-suspend-participation-dialogue-national/

"Congo: la délégation de l'opposition suspend sa participation au dialogue"
° http://www.rtbf.be/info/monde/afrique/detail_congo-la-delegation-de-l-opposition-suspend-sa-participation-au-dialogue-national?id=9402568

"RDC: l’opposition claque la porte du dialogue"
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-lopposition-claque-la-porte-du-dialogue/

"En RDC, la délégation de l'opposition suspend sa participation au dialogue national"



"Actu Expliquée - Kamerhe suspend sa participation au dialogue : Diversion ou stratégie?"




"Dialogue : Kamerhe explique la suspension de sa participation"




Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 14/9/2016, 2:19 am

"Communiqué relatif à la suspension de la participation de l'Opposition politique aux travaux du Dialogue politique national inclusif"




"Dialogue: Edem Kodjo appelle les parties prenantes à ne pas perdre de temps
° http://www.radiookapi.net/2016/09/13/actualite/politique/dialogue-edem-kodjo-appelle-les-parties-prenantes-ne-pas-perdre-de
Au lendemain de l’annonce de la suspension de la participation de l’opposition aux travaux du dialogue, le facilitateur Edem Kodjo a invité mardi 13 septembre les parties prenantes à ce forum à ne pas perdre de temps et à aplanir leurs divergences.
Le Togolais a appelé les participants au dialogue à trouver rapidement un consensus.


« Nous ne devons pas oublier que tout le peuple congolais nous regarde. Et que dans une certaine mesure, nous n’avons pas droit à l’erreur, encore moins à l’échec », a-t-il fait savoir avant d’ajouter :

« Aujourd’hui, je lance un appel solennel à tous les participants au dialogue pour que le chemin du compromis soit le chemin que nous décidons de parcourir ensemble. »
Le point de désaccord entre la majorité et l’opposition est l’ordre de prochains scrutins.
La majorité souhaite que les prochaines échéances électorales commencent par les élections locales et se terminent par la présidentielle. L’opposition souhaite que la présidentielle soit organisée en priorité.
Pour Edem Kodjo, les politiques et les diplomates présents au dialogue ont les capacités de résoudre ce problème.
« Ce qui oppose les uns et les autres sur le thème de la séquence des élections n’est pas un problème qui dépasse la capacité d’imagination des diplomates et des politiques que nous sommes », a déclaré l’ancien Premier ministre togolais.
 
Priorité à la présidentielle

Le co-modérateur de l’opposition au dialogue, Vital Kamerhe, a rappelé la position de sa composante.
« Toutes les élections sont constitutionnelles. Mais nous refusons la séquence qui commence par les élections locales et monte vers la présidentielle », a-t-il fait savoir.
Vital Kamerhe a indiqué que l’organisation des élections locales va nécessiter un long processus.
« Notre cartographie au niveau de la décentralisation pose problème: des groupements qui se chevauchent, des conflits entre groupements, des conflits interethniques, la complexité même de la tâche. Nous risquons de tomber dans un long processus et finalement ne pas répondre aux attentes du peuple congolais », a expliqué l’opposant.
Il a fait savoir que l’opposition n’était pas opposée à ce que l’élection présidentielle soit couplée à d’autres scrutins.  
Vous pouvez écouter les explications de Vital Kamerhe.


  • play

  • stop

  • mute

  • max volume


00:00
01:07

  • repeat


Télécharger

La majorité « prête » à reprendre les travaux

De son côté, le co-modérateur de la majorité, Alexis Thambwe Mwamba, a fait savoir que sa composante était prête à reprendre les travaux du dialogue.
Il a demandé au facilitateur de remettre toutes les parties prenantes autour de la table pour trouver un compromis.
Selon lui, le dialogue nécessite des concessions des parties qui sont en discussion.
« Le message que nous avons fait passer à monsieur le facilitateur est de dire : ‘’remettez-nous autour de la table. Nous allons discuter’’. Chacun a une position de départ. Si on va dialoguer, ça veut dire qu’à un moment donné, de part et d’autre, il y aura des concessions », a souligné Thambwe Mwamba.
Ecouter un extrait de ses propos."


  • play

  • stop

  • mute

  • max volume


00:00
01:02

  • repeat


Télécharger[/size]


"RDC: le Rassemblement de l’opposition dénonce les atteintes aux libertés publiques
° http://www.radiookapi.net/2016/09/13/actualite/politique/rdc-le-rassemblement-de-lopposition-denonce-les-atteintes-aux
(...)
«Le Rassemblement constate que le régime de Kabila poursuit sa politique de provocation et de répression par l’intensification des actes de restriction de l’espace public et aux multiplications des atteintes aux droits de l’homme et aux libertés publiques», a souligné Bruno Tshibala, secrétaire général de l’UDPS, membre du Rassemblement.
Il a cité le cas Charles Mwando Nsimba, « qui a été empêché dans sa liberté d’aller et venir de se rendre à Kalemie, par ailleurs sa circonscription électorale ».(...)"



" Dialogue: Edem Kodjo annonce des consultations pour la reprise des travaux"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/12/actualite/politique/dialogue-edem-kodjo-annonce-des-consultations-pour-la-reprise-des

" RDC: la délégation de l'opposition suspend sa participation au dialogue"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160912-rdc-delegation-opposition-suspend-participation-dialogue

"RD Congo : l'opposant Vital Kamerhe suspend sa participation au dialogue national"
° http://www.jeuneafrique.com/356733/politique/rd-congo-lopposant-vital-kamerhe-suspend-participation-dialogue-national/

" Congo: la délégation de l'opposition suspend sa participation au dialogue"
° http://www.rtbf.be/info/monde/afrique/detail_congo-la-delegation-de-l-opposition-suspend-sa-participation-au-dialogue-national?id=9402568

" RDC: l’opposition claque la porte du dialogue"
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-lopposition-claque-la-porte-du-dialogue/

"L'opposition ne participera pas au "dialogue national" en RDC"
° http://www.voaafrique.com/a/opposition-ne-participera-pas-au-dialogue-national-rdc/3503950.html

"Des opposants suspendent leur participation au « dialogue congolais » , avis des internautes"
° http://www.cheikfitanews.net/2016/09/des-opposants-suspendent-leur-participation-au-dialogue-congolais-avis-des-internautes.html

"Nouvelle surprise de Kamhere et compagnie"
° http://www.latempete.info/nouvelle-surprise-de-kamhere-et-compagnie/

"Dialogue en RDC: la résolution 22-77 de l'ONU au cœur du débat"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160913-rdc-suspension-participation-dialogue-opposition-resolution-onu

"Kamerhe, Badibanga, Bussa… haussent le ton. Dialogue: le G7 invite l’Opposition à former un bloc dur ! "
° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11230&rubrique=POLITIQUE

"Participation suspendue. RDC : Kamerhe et consorts plombent le dialogue ! "
° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11229

"Blocage du dialogue: Kodjo active les bons offices"
° http://groupelavenir.org/blocage-du-dialogue-kodjo-active-les-bons-offices/

"Suspension de la participation de l’opposition au dialogue : les dessous des cartes"
° http://www.lephareonline.net/suspension-de-participation-de-lopposition-dialogue-dessous-cartes/

"Le G7 salue le geste de l’Opposition présente au dialogue"
° http://www.lephareonline.net/g7-salue-geste-de-lopposition-presente-dialogue/
"Respect de la Constitution; RDC : l’Opposition face au défi de l’unité"
° http://www.latempete.info/respect-de-la-constitution-rdc-lopposition-face-au-defi-de-lunite/

"Respect du délai constitutionnel : Les Laïcs catholiques proposent une recette"
° http://www.latempete.info/respect-du-delai-constitutionnel-les-laics-catholiques-proposent-une-recette/

"L’OPPOSITION QUITTE LE DIALOGUE : ALLER JUSQU’AU BOUT"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15214:l-opposition-quitte-le-dialogue-aller-jusqu-au-bout&catid=85&Itemid=472

"COUPABLE IMPLICATION EUROPÉENNE DANS LE GLISSEMENT DE KABILA: UNE TRICHERIE CÉNI - GEMALTO"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15210:coupable-implication-europeenne-dans-le-glissement-de-kabila-une-tricherie-ceni-gemalto&catid=85&Itemid=472

"Les USA ordonnent l’opposition congolaise d’accepter le schéma du « glissement » de 3 ans en faveur « Kabila » "
° http://www.apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/2900-urgent-les-usa-ordonnent-aux-opposants-d-accepter-le-glissement-en-faveur-de-kabila-des-cadres-de-l-apareco-cibles-par-museveni.html
«Kabila» a procédé à la mise en place de son état-major pour la balkanisation de l’Est de la RDC !
[…]
Dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 septembre, James Kabarebe a présidé une réunion au GLM et communiqué les conclusions élaborées d’avance pour ce «dialogue»
[…]
Le président Sassou met Félix Tshilombo en garde : «respecte les accords signés et ne ridiculise pas ton père!»
[…]
Les Etats-Unis ordonnent à la prétendue opposition congolaise dite radicale d’accepter le schéma du «glissement» de 3 ans en faveur de «Kabila»!
[…]
Un officier patriote congolais proche du général Yav disparait  après l’avoir menacé dans son bureau de la DEMIAP !
[…]
Constitution d’une commission tripartite des services ougandais, rwandais et congolais pour en finir avec Honoré Ngbanda et l’APARECO :  Le président Museveni lance l’offensive !
[…]
Le gouverneur Julien Paluku Kahongya porté disparu  ?
[…]
Paris, le 12 Septembre 2016
Candide OKEKE
L'OEIL DU PATRIOTE"


"Cité de l’Union Africaine : le feuilleton des mensonges touche bientôt à sa fin ! "
° http://www.lephareonline.net/cite-de-lunion-africaine-feuilleton-mensonges-touche-bientot-a-fin/

"Le président Kabila veut plaider sa cause auprès du pape François"
° http://www.lalibre.be/actu/international/le-president-kabila-veut-plaider-sa-cause-aupres-du-pape-francois-57d7d71635704459bc0d343b

° http://www.lephareonline.net/beneficiaires-de-loi-damnistie-2003-eddy-kapend-co-accuses-toujours-retenus-prison/


"En RDC, la délégation de l'opposition suspend sa participation au dialogue national"



"Actu Expliquée - Kamerhe suspend sa participation au dialogue : Diversion ou stratégie? "



"Dialogue : Kamerhe explique la suspension de sa participation"





Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 14/9/2016, 7:56 pm

"Elections en RDC: les Etats-Unis appellent au respect de « l’esprit de la constitution »"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/14/actualite/politique/elections-en-rdc-les-etats-unis-appellent-au-respect-de-lesprit-de-la
"USA-RDC : Thomas PERRIELLO à la CENI  "
°  http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11236

"RDC: la CENCO favorable à la présidentielle avant toute autre élection"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/14/actualite/politique/rdc-la-cenco-favorable-la-presidentielle-avant-toute-autre-election
° http://www.radiookapi.net/2016/09/14/actualite/politique/ordre-des-scrutins-la-presidentielle-avant-les-locales-soutient

"RDC: le dialogue politique toujours dans l’impasse"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/14/actualite/politique/rdc-le-dialogue-politique-toujours-dans-limpasse

"Dialogue national en RDC: le facilitateur appelle à la reprise des travaux"
° http://www.voaafrique.com/a/dialogue-national-en-rdc-le-facilitateur-appelle-a-la-reprise-des-travaux-/3505819.html

"Tripartite au Pullman Hôtel: Majorité, Opposition et Société civile devant leurs responsabilités"
° http://groupelavenir.org/tripartite-au-pullman-hotel-majorite-opposition-et-societe-civile-devant-leurs-responsabilites-politiques/

"RD Congo : le dialogue achoppe (toujours) sur l’ordre des élections à venir"
° http://www.jeuneafrique.com/357026/politique/rd-congo-dialogue-achoppe-toujours-lordre-elections-a-venir/

" « Le dialogue devrait se muer en Assemblée constituante », selon Raphael Ghenda "
° http://www.radiookapi.net/2016/09/14/actualite/politique/le-dialogue-devrait-se-muer-en-assemblee-constituante-selon-raphael

"Elections-RDC : la coalition de 33 ONG s’oppose à la refonte totale du fichier électoral"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/14/actualite/societe/elections-rdc-la-coalition-de-33-ong-soppose-la-refonte-totale-du

"Après le Groupe de Kamerhe. Dialogue : le Palu, la Diaspora et l’Engagement Citoyen claquent la porte ! "
° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11243&rubrique=POLITIQUE

"Se disant moins considéré par la MP : Le Palu rappelle ses délégués au Dialogue"
° http://www.latempete.info/se-disant-moins-considere-par-la-mp-le-palu-rappelle-ses-delegues-au-dialogue/
° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11241

"Le préavis de trois mois rappelé à Kabila"
° http://www.latempete.info/le-preavis-de-trois-mois-rappele-a-kabila/
"RDC : le Rassemblement confirme ses manifestations pacifiques prévues ce 19 septembre! "
° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11242
"Le lundi 19 septembre : sit-in du Rassemblement pour signifier son préavis à Kabila"
° http://www.lephareonline.net/lundi-19-septembre-sit-in-rassemblement-signifier-preavis-a-kabila/

"Grippe ! "
° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11237

"Dialogue : la machine grippe"
° http://www.latempete.info/dialogue-la-machine-grippe/

"Fin imminente du dialogue de la Majorité et des vacances parlementaires : Députés et sénateurs vont bientôt constater l’accentuation de la crise politique"
° http://www.latempete.info/fin-imminente-du-dialogue-de-la-majorite-et-des-vacances-parlementaires-deputes-et-senateurs-vont-bientot-constater-laccentuation-de-la-crise-politique/

"RDC: le dialogue national suspendu, les tractations continuent"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160913-rdc-le-dialogue-national-est-suspendu-mais-discussions-continuent
° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11240


"RDC/Dialogue : Majorité et opposition campent sur leurs positions, la société civile menace de boycotter
(Xinhua 14/09/16) "

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdcdialogue-majorite-et-opposition-campent-sur-leurs-positions-la-societe-civile-menace-de

"Controverse :
Vital Kamerhe : "Je suis injustement diabolisé..." "

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11130

"On en parle à la Cité de l’UA : tous ministres ! "
° http://www.lephareonline.net/on-parle-a-cite-de-lua-ministres/


"La MP sur les pas de feu Mobutu"
° http://www.lephareonline.net/mp-de-feu-mobutu/


"Actu Expliquée : Dialogue constipé, Tshisekedi appelle à la mobilisation générale, Perrielo à Kin"



" A. Ruberwa : "Sans le Rassemblement dans le Dialogue, l'histoire nous rattrapera""



"Analyse du 14 septembre 2016 "



"LIBERATION DES PRISONNIERS: SUIVEZ FACE A FACE LE MAGAZINE Alexis Thambwe Mwamba"





Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 14/9/2016, 11:20 pm

Ouvrez le Journal de « Jaynet Kabila », la sœur de l’autre ! Amusant ! Instructif !
Notez que je n’ai pas volé sa vie privée, c’est public sur Twitter, accessible à nous tous !

Aussi des nouvelles sur une réunion extraordinaire des participants au dialogue autour du « Complicateur » pardon du « Facilitateur »…
Et aussi sur un flux migratoire inhabituel entre Kin et Brazza…




Jaynet Kabila
@KabilaJaynet
 Inscrit en octobre 2015



Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  14 nov. 2015

Mes penséees vont aux familles de victimes de cette barbarie sans nom...Nous devions tous être vigilants contre cette nlle guerre sale
1. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  9 sept.
On se retrouve une majorité très forte aux yeux de la communauté internationale avec le travail bien fait de Edem KODJO le magnifique
2. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  9 sept.
Etienne Tshisekedi est le seul perdant de cette affaire de dialogue qui vient de prendre la vitesse de croisière. Vive Kabila le stratège
3. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  9 sept.
Kamerhe n'a pas trahi, il a simplement montré aux amis du Genval qu'il n'est pas leur boy. Il joue aussi sa carte pour l'avenir. 
4.  Jaynet Kabila a retweeté
AFRIQUE RÉDACTION ‏@afriqueredac  20 août
http://www.afriqueredaction.com/rd-congo-en-crise-le-gouvernement-abaisse-ses-previsions-de-croissance-pour-2016-a-43 … RD Congo en crise: le gouvernement abaisse ses prévisions de croissance pour 2016, à 4,3%



5. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  10 juil.
Genval, un complot contre la république avec Soriano l'homme qui manipule Etienne Tshisekedi. S'il débarque au pays, il sera arrêté.
6. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  4 mai
ETIENNE TSHISEKEDI EST DANS NOTRE CAMP, ET IL FERA LA LIGNE DROITE AVEC NOUS AVANT LA 4EM REPUBLIQUE AVEC TJRS KABILA
7. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  25 avr.
Une démonstration de force de Kabila pour l'enterrement historique de son ami Shungu Wemba...Noko lela ye bien !
8. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  25 avr.
Un avion mis à disposition pour le rapatriement de la dépouille de notre star nationale morte sur scène. Une forte délégation à ABIDJAN
9. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  24 avr.
L'Ami de Kabila, l'Ami de notre Congo à nous est mort...Tu auras un enterrement digne d'un roi, comme tu était roi de la Rumba de chez nous
10. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  23 avr.
Etienne Tshisekedi est avec nous...12 postes pour eux, 12 pour nous et 4 pour la société civile. On part dans la transition !
11. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  14 févr.
Voila un journaliste corrompu et marchant sur les traces de son père



12.Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  14 févr.
Freddy MULONGO le pion de Katumbi le fourbe C'est Katumbi qui paie son journal " Reveil FM "





13. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  14 févr.
Nous avions eu l'info par nos services : Freddy Mulongo vient de recevoir 120 000 dollars pour soutenir Moïse KATUMBI..Un Katangais traitre
14. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  5 févr.
Notre fidèle allié Etienne Tshisekedi a reçu notre facilitateur à Bruxelles, Son Excellence EDEM KODJO, l'homme qui sauvera le Congo
15. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  3 févr.
Heureusement que les Kabila sont là pour motiver l'équipe nationale ( les léopards ), sinon c'est la cata..Dites merci aux Kabila
16. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  22 janv.
Etienne Tshisekedi est vraiment notre vrai allié...Dieu merci
17. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  20 janv.
On ne veut même pas dialoguer avec un invité qui est venu du Togo pour nous. Quel est l'africain qui ne dialogue pas avec son frère ?

18. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  12 janv.
Je suis convaincue que la RDC est très dirigée et Kabila sera là et restera là...Celui qui n'est pas d'accord, n'a qu'à quitter notre pays.
19. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  3 janv.
20. Jaynet Kabila a retweeté AFRIQUE RÉDACTION
J'approuve et je confirme, l'info



Jaynet Kabila ajouté,
AFRIQUE RÉDACTION @afriqueredac
21.  Jaynet Kabila a retweeté
AFRIQUE RÉDACTION ‏@afriqueredac  31 déc. 2015
@vac_radio Dans une "démocratie" lorsqu'on arrête qlq'un sans que celui qui arrête n'est pas convaincu de sa turpitude, la victime gagnera 
22. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  30 déc. 2015
On chercherait des poux dans la tête de Joseph KABILA, or, il n'a pas bcp de cheveux..Heureusement qu'il est là, sinon la RDC serait coupée
23. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  24 déc. 2015
Un joyeux Noël pour nos filles et fils de la RDC qui fêtent cette année, la Noël dans des bonnes conditions avec des provisions à gogo !
24. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  19 déc. 2015
Le discours de Joseph KABILA a été le discours anthologie ! Il a été excellent ! On vient de loin...
25. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  14 déc. 2015
La photo entre Félix Tshisekedi et Moïse KATUMBI est une mise en scène glauque théâtrale pour attirer que des aveugles. Ils tous avec nous !
26. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  10 déc. 2015
Le M23 n'a jamais été un parti politique rwandais, lorsque je vois d'autres écrits des ennemis du dialogue. Suivez mon doigt !
27. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  6 déc. 2015
Bon dimanche à tous, et je suis avec qui ont dormi à la belle étoile à Kinshasa à cause des inondations

28. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  1 déc. 2015
Que veut-il encore notre ami du dialogue, Etienne Tshisekedi ?
29. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  30 nov. 2015
Il est quand même clair, reconnaissons-le que Kabila est un seul a pouvoir fédérer tout le monde avec sa force de conviction
30. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  30 nov. 2015
#DIALOGUE UDPS, notre parternaire au dialogue et au prochain gouvernement d'union nationale, doit se jouir de l'annonce de Joseph KABILA
31. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  28 nov. 2015
UDPS est divisé, à Paris les gens se réunissent sans Etienne TSHISEKEDI
32. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  27 nov. 2015
J'aime Bruno Mavungu, il avait fait un bon discours pour nous et la réconciliation..On est parti pour un 3 em mandat
33. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  27 nov. 2015
Je suis heureuse de voir le Congo, hissé parmi les pays phares qui feront de la sous-région, un déclencheur d'une grande croissance en RDC..
34. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  24 nov. 2015
La RDC restera pour nous, la chasse gardée de gens qui font son honneur...Pas des opportunistes venus d'ailleurs pour se remplir les poches.
35. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  23 nov. 2015
Ce compte est le mien, les faux comptes de la présidence et celui de Kabila mon frère a été dénoncé, mais pas celui ci. Un peu de retenue !

36. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  23 nov. 2015
#Miseaupoint Je suis une personnalité publique qui ne dépend pas de Joseph KABILA. Je tiens à préciser que j'ai été élue par les congolais
37. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  23 nov. 2015
#RDC Jusqu'aujourd'hui, on n'a pas encore trouvé l'homme fort qui pourra prendre la place de Joseph KABILA, qui d'ailleurs a un charisme fou
38. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  22 nov. 2015
Une belle matinée dominicale avec Joseph et toute le famille réunie à Kingakati, notre domaine. Excellent domaine ! On aime la terre...
39. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  21 nov. 2015
Merci mon équipe Barca 
40. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  21 nov. 2015
#DIALOGUE ou pas, le président Kabila saura discuter avec ceux qui veulent un Congo uni. UDPS n'est pas le Congo, il est dans le Congo

41. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  20 nov. 2015
#ProcèsAmbassadeRDC Mes amitiés à notre ami Rex Kazadi. Soyez courageux et revenez vite à Kinshasa
42. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  19 nov. 2015
La modernité une réalité à Kinshasa #RDC
43. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  19 nov. 2015
#Dialogue UDPS et MP les vrais amis de la république. Etienne Tshisekedi sera récompensé
44. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  17 nov. 2015
Observez la forte ressemblance que j'ai avec mon défunt père. Quoiqu'on dise, nous sommes la vraie descendance




A suivre...


Compatriotiquement!

[/b]



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 15/9/2016, 1:45 am

…Suite
 



45.
Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  17 nov. 2015

Heureuse de savoir que le dialogue permettra aux congolais de connaître la capacité de Kabila à dialoguer et à partager son territoire
46. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  15 nov. 2015
#StadeDesMartyrs Suivons le match avec sérénité puisque le pays est sécurisé contre le terrorisme. Merci les autorités de la RDC
47.  Jaynet Kabila a retweeté
Code243 ‏@code243news  14 nov. 2015[/b]
Attentats de Paris, le President Joseph Kabila présente les condoléances de la RDC au peuple de France http://fb.me/7tJjH7nFj 
48. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  14 nov. 2015
Joseph Kabila vient d'adresser un vibrant message à son homologue français, suite à la tragédie du hier à Paris. Voila ce qui est fait
49.  Jaynet Kabila a retweeté
Yasmine Seghirate ‏@Seghirate_Yas  13 nov. 2015
@afpfr on dialogue avec des personnes pas avec une religion Smile
50.  Jaynet Kabila a retweeté
Ms ‏@assani243  12 nov. 2015[/b]
#RdcPolitique @Mapon_Matata @moise_katumbi @MinakuAubin @Lambert_Mende En Rdc ChaqueTribu a son parti Politique
51. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  12 nov. 2015
Dans ce que vous appelez opposition, un bon nombre de personnes qui se disent leaders de l'opposition vont chez mon frère mendier..

52. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  12 nov. 2015
Vive la RDC de mon frère, qui vient de battre nos amis, cousins et frères de Burundi 3-2
53. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  8 nov. 2015
#couped'Afrique #LAMBERTMENDE, c'est impensable que la RNTC ait omise de retransmettre le match de #TPMAZEMBE, une faut grave de stratégie
54. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  8 nov. 2015
#Méditation dominicale #RDC a besoin de vos prières, afin de voir ce pays sortir de ce bourbier. On attend le match de notre ami #Mazembe
55. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  7 nov. 2015
#MoïseKATUMBI, bonne chance pour vote équipe #TPMazembe
56. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  7 nov. 2015
#kamerhe Oui, une bonne campagne pour votre ami
 
57. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  7 nov. 2015
#JOSEPHKABILA #RDC a ouvert le chemin vers le vrai dialogue, mais ses détracteurs les ferment de manière illogique, et passionnelle.
58. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  6 nov. 2015
#RDC le pays nous appartient tous, construisons son avenir ensemble...Joseph Kabila a montré le vrai chemin, ll est jeune et ambitieux
59. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  4 nov. 2015
#DIALOGUEENRDC Kabila a mis le paquet, 17 millions sur la table pour la bonne marche de ce dialogue qui sera son 3èm mandat
60. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  4 nov. 2015[/
#ChristianTsikesedi ne devrait pas avoir peur, et pourquoi est-il rentré précipitamment à Bxl ? Craint-il quelque chose, d'après ANR ?
61. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  4 nov. 2015
#DIALOGUE #RDC Une délegation de l'UDPS, 20 personnes samedi à Kinshasa pour le #dialogue On est prêt à vous prendre au gouvernement

62. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  4 nov. 2015
#RDC Le nom de Joseph KABILA rentre dans l'histoire qu'on veille ou pas. Il a pris TSHISEKEDI comme partenaire pour continuer son combat
Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  4 nov. 2015
#RDC Joseph a atteint, son premier, de ramener Tshisekedi dans son camp...Un coup magistral, qui nous étonne tous #KINSHASA

63. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  2 nov. 2015
#RDC Il est plus évident qu'on se dirige vers un gouvernement d'union nationale avec comme P.M. Me MUkendi et Kabila ira jusqu'en 2022
64. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  2 nov. 2015
#RDC : Etienne TSHISEKEDI a été au téléphone ce soir avec mon frère Joseph pour la mise en place du processus pour finaliser le dialogue
65. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  30 oct. 2015
#kabila ne doit pas modifier la constitution et par rapport à son bilan il pourra revenir à l'aise, il est jeune !
66. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  30 oct. 2015
selon toute vraisemblance et évidence, les prochaines élections seront reportées et on favorise le dialogue pour un gouvernement d'union N.
67. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  27 oct. 2015
Pour taire les ragots et polémique, je suis belle et bien candidate aux élections présidentielles en RDC. Et je compte gagner haut la main !
68. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  25 oct. 2015
69. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  25 oct. 2015
http://www.digitalcongo.net/article/100935 
70. Jaynet Kabila ‏@KabilaJaynet  25 oct. 2015
Annonce officielle Moi Jaynet Désirée Kabila Kyungu, je serai candidate aux prochaines élections présidentielles RDC
 
 
 
" Flash: L’opposition et la MP réunies autour du facilitateur Kodjo "
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11135
La réunion se déroule depuis la matinée de ce mercredi 14 septembre au GrandHOTEL  Kinshasa. Selon des sources bien informées, un seul point serait à l’ordre du jour : la séquence des élections. Lundi 12 septembre, la composante "Opposition" avait quitté le dialogue suite à l’exigence de la majorité de commencer le processus électoral par les locales et les municipales. L’opposition, elle, demande de donner priorité à l’élection présidentielle à coupler avec un autre scrutin. Outre Vital Kamerhe, l’opposition serait représentée par Samy Badibanga, José Makila et Jean-Lucien Bussa. Du côté de la Majorité, on noterait la présence d’Aubin Minaku, Alexis Thambwe, André Kimbuta et Emmanuel Ramazani Shadari.

L’objectif de cette réunion qui se tiendrait dans la suite présidentielle d’Edem Kodjo est de trouver un "compromis" sur l’ordre des consultations politiques. La présidentielle et les législatives d’abord ou les locales et les municipales?
Mardi 13 septembre, l’Envoyé spécial des Etats-Unis dans la région des Grands lacs, Tom Perriello, a donné la position de son pays - et sans doute celle de la "communauté internationale" - en exhortant les acteurs politiques congolais à donner priorité à l’élection présidentielle.

Dans une intervention, le même mardi, sur radio Okapi, l’Abbé Donatien Nsole, délégué de la Conférence épiscopale du Congo (Cenco) au dialogue politique, n’a pas dit autre chose. «Mettre l’élection présidentielle au second plan, c’est énerver sérieusement un article verrouillé de la Constitution», a-t-il déclaré.
Pour le représentant de la Cenco, la présidentielle ne peut pas être organisée après les locales. compte tenu de l’article de la Constitution qui verrouille le délai de la tenue de ce scrutin. Afin d’éviter que l’Eglise soit accusée de parti pris, Donatien Nsole a précisé que ce n’est qu’une "coïncidence" que l’opposition défende la même position que les évêques catholiques.

Des observateurs dans la capitale congolaise ne cachent pas leur étonnement de ne trouver aucune mention sur "l’alternance" dans les 11 points à l’ordre du jour contenus dans la feuille de route du facilitateur Edem Kodjo... "


 
"Flash : Mouvement migratoire inhabituel entre Kin et Brazza"
° http://www.congoindependant.com/index.php
Ambiance kafkaïenne dans la capitale congolaise. Des sources au Beach Ngobila font état d’un mouvement migratoire sans précédent - sauf en cas de grave crise - dans l’itinéraire Kinshasa-Brazzaville. "Des diplomates en poste à Kinshasa et des personnalités du monde des affaires évacuent leurs proches", rapporte un fonctionnaire qui travaille dans ce port qui relie les capitales des deux Congo. "On a rarement vu autant de monde prendre les navettes pour se mettre à l’abri de l’autre côté du fleuve Congo", ajoute cette source. Une chose paraît sûre : l’approche de la fin du second et dernier mandat de "Joseph Kabila" fait redouter des troubles entre le pouvoir kabiliste et le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement. Comme si cela ne suffisait pas, des Kinois assurent avoir aperçu, mercredi 14 septembre, des marines affectés à l’ambassade américaine faire du "footing" dans quelques rues de la commune de la Gombe. "Ils étaient en tenue militaire", dit-on. C’est la psychose!
Info Congo Indépendant"



 
"RDC PANIQUE A KINSHASA, LES FAMILLES DE CERTAINS KABILISTES TRAVERSE POUR L'ETRANGER"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
 



"BANA KIN BALOBI EKOYINDA LE 19 SEPT. BAPESI PE MESSAGE NA DIASPORA"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  


 



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 16/9/2016, 1:18 am

Je crains que la nouvelle la plus importante de ce jour ne soit celle que toute la presse a mise en exergue, l’accord entre Majorité et Opposition (celle présente au dialogue) sur l’ordre des scrutins, la présidentielle, les législatives et les provinciales avant les locales et le retour au dialogue de Kamerhe et ses comparses mais bien cette annonce subreptice sans crier garde de Tambwe qui nous assure que le Congo financera lui seul le processus électoral !

Le dialogue en poche, le pouvoir bombe exprès ses muscles pour s’émanciper mieux pour infliger donner un pied de nez conséquent à la CI : je ne veux pas de votre argent pour les élections pour que je les mène comme j’entends ; non à votre argent et je régnerai sur le Congo à vie ; je ne vous dois rien, cessez vos diktats, vos ingérences, nous sommes un pays souverain…

Autre nouvelle importante, le bras-de-fer fortement médiatisé entre opposition et pouvoir sur la séquence des élections réglé, le dialogue s’achemine vers une issue tant bien que mal plus consensuelle et plus recevable qu’on le croit : le péché de sa non-inclusiveté risque fort hélas d’être vite lavé par l’apparente bonne sortie de l’impasse actuelle sans casse, bonne nouvelle pour tous ceux qui dedans et dehors craignaient et ne voulaient à aucun prix un chaos…

Quant au couplage des provinciales à la présidentielle et législatives, il semble selon certains que techniquement il ne soit pas moins laborieux que les locales; encore du bonus légal qui va s'éterniser pour permettre à Kanambe de changer tout à sa guise en vue d'une présidence à vie; à bon entendeur...
On en reparle ; à plus………….


"La RDC financera seule le processus électoral, affirme Thambwe Mwamba
° http://www.radiookapi.net/2016/09/15/actualite/politique/la-rdc-financera-seule-le-processus-electoral-affirme-thambwe-mwamba
La RDC s’engage à financer seule l’ensemble du processus électoral, a affirmé mercredi 14 septembre le co-modérateur de la majorité présidentielle (MP) au dialogue politique, Alexis Thambwe Mwamba.
« Aujourd’hui, la MP et son gouvernement considèrent que les élections, c’est la priorité absolue. Je vous signale que la RDC va financer seule l’ensemble du processus électoral et va y mettre tous les moyens », a assuré Thambwe Mwamba.


Il a fait cette déclara après  un accord trouvé entre la majorité et la frange de l’opposition présente au dialogue sur la séquence des élections.Selon Alexis Thambwe Mwamba, la RDC ne compte pas sur l’apport des autres partenaires pour financer le cycle électoral.
« C’est un défi pour notre pays. Nos partenaires promettent souvent, mais ne réalisent pas », a-t-il souligné.
Le co-modérateur de la MP au dialogue politique a indiqué que la RDC refuse des « chantages ».
« Nous sommes majeurs et nous ne voulons pas de chantage. Nous allons donc revoir l’ensemble des priorités nationales. Nous allons bloquer la construction des routes, le réaménagement du chemin de fer, réduire le nombre d’écoles nouvelles et d’hôpitaux », a ajouté Thambwe Mwamba.

Après des divergences entre la majorité et une partie de l’opposition qui participe au dialogue sur la séquence des élections, les deux parties ont convenu que la présidentielle, les législatives nationales et provinciales soient organisées le même jour. Les locales y seront ajoutées si les moyens techniques et financiers le permettent. "



"RDC – Vital Kamerhe : « Je caresse le rêve de donner à Kabila l’occasion de partir sans coup de feu »
° http://www.jeuneafrique.com/357517/politique/rdc-vital-kamerhe-caresse-reve-de-donner-a-kabila-loccasion-de-partir-coup-de-feu/
L’opposition participant au dialogue politique en cours en RD Congo a pu obtenir mercredi que la séquence électorale à venir débute par la présidentielle. Vital Kamerhe, le chef de la délégation, se sent ainsi conforté dans son choix de participer à ces pourparlers et espère obtenir un départ pacifique du président Joseph Kabila du pouvoir. Interview.

C’est un Vital Kamerhe confiant mais fatigué par d’âpres tractations (il n’a même pas pu suivre le premier match du Real de Madrid, son club préféré, contre le Sporting en Ligue des champions) qui s’est confié, tard dans la soirée du 14 septembre, à Jeune Afrique. Quelques heures plus tôt, le chef de la composante opposition au dialogue national en cours à Kinshasa venait de faire plier (ou presque) la Majorité présidentielle (MP), après deux jours de négociations directes et indirectes, sur la question de l’ordre des élections à venir.

Jeune Afrique : La séquence des élections commence finalement avec la présidentielle, comme vous l’avez souhaité. Est-ce une victoire ?
Vital Kamerhe : Nous devons éviter le triomphalisme si nous voulons construire une nouvelle RDC. J’ai simplement énoncé un principe simple : si nous avons aujourd’hui la crise, ce n’est nullement parce qu’on n’a pas pu organiser les élections locales ni les provinciales. La crise est due au fait que nous avons mis à mal l’article 73 de la Constitution qui exige la convocation de l’élection présidentielle le 19 septembre, soit 90 jours avant l’expiration du mandat du président sortant. Et ce par la faute de nos dirigeants qui n’ont pas fait ce qu’ils devaient faire. En commençant par le président de la République, garant du fonctionnement régulier des institutions, le gouvernement et la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).
Mais il ne suffisait plus de se contenter d’établir des responsabilités, il fallait se mettre ensemble pour voir quelle pourrait être la priorité à accorder aux différents scrutins.


"Comment un président de transition serait-il désigné sans violer la Constitution ?
Au cours du dialogue, la composante opposition a accepté la refonte du fichier électoral qui pourrait s’étendre sur 16 mois et un jour à compter de février selon la Ceni. Cela signifie-t-il que vous acceptez de « glisser » avec le président Joseph Kabila ?
Faut-il recourir à un soulèvement populaire pour chasser le président en place et le remplacer par le président du Sénat ? C’est constitutionnel. Seulement, on va nous dire que ce dernier a déjà « glissé » [prolongé son mandat] pendant cinq ans. Nous nous trouverions alors dans une situation où il faudrait un président de la transition. Comment serait-il désigné sans violer la Constitution ? Puisque la transition elle-même n’est pas constitutionnelle. Nous avons déjà tous péché. Même des amis qui se sont retrouvés à Genval où ils avaient déjà prévu, en marge de leur feuille de route, un candidat président de la transition. C’est anticonstitutionnel ! Ils doivent apprendre à dire la vérité au peuple congolais.
Nous nous disions tous certes qu’il était encore possible d’organiser la présidentielle couplée aux législatives dans les délais constitutionnels, soit d’ici le 27 novembre. C’était d’ailleurs notre credo et nous en étions fermement convaincus. Mais le fichier électoral de 2011, qualifié de « infecté de virus » par l’opposition, de « corrompu » par la majorité au pouvoir et d’ « inapproprié » par la société civile, était le seul à pouvoir nous permettre d’organiser des élections dans les délais.
Une deuxième possibilité proposée par la Ceni, l’OIF, voire les États-unis, c’est de recourir à un fichier partiellement révisé et fiabilisé. Une opération qui devait s’étendre sur neuf mois et demi. Cela ne permettrait que de résoudre le problème des nouveaux majeurs, pas celui des omis ou de ceux qui ont perdu leur carte d’électeur, voire celui de la diaspora. Fallait-il laisser tout ce monde sur le carreau avec un tel fichier aux résultats contestables ?[/b]


"Nous voulons savoir quel est le délai exact pour organiser les élections
La troisième option, c’est la refonte totale qui pourrait durer 10 mois et demi, selon l’OIF. Mais la Ceni estime qu’il faudrait 16 mois et un jour. Nous allons entamer des discussions pour que les choses soient claires. Quoi qu’il en soit, nous voulons savoir quel est le délai exact pour organiser les élections.
Jusqu’à quand l’opposition pourrait-elle concéder ce « glissement » annoncé du calendrier électoral ?
Je voudrais que ce soit une période définie de façon objective. Tous les envoyés spéciaux sont présents en RDC et suivent l’évolution des pourparlers. Celui de l’Union européenne (UE), Koen Vervaheke, m’a même confié que l’UE acceptait qu’on organise les élections dans un délai raisonnable.
Que signifie un « délai raisonnable » ?
C’est le temps techniquement nécessaire pour organiser les élections après le 19 décembre 2016 [date de la fin du second mandat du président Kabila, ndrl]. Est-ce 6 mois ? Est-ce 12 mois ? Nous souhaitons que la Ceni, les experts internationaux et la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), démonstration à l’appui, nous disent ce temps nécessaire. Mais c’est le peuple qui reste souverain : s’il rejette l’accord et veut en découdre avec le pouvoir, nous allons nous plier.


"Le gouvernement doit être sanctionné
Allez-vous mettre sur la table des pourparlers en cours la gestion de l’après 19 décembre 2016 ?
Absolument. Si les élections n’ont pas eu lieu dans les délais, ce n’est pas de notre faute. Les responsabilités doivent être établies et nous devons en tirer toutes les conséquences. La composante majorité est désormais d’accord avec nous pour que le gouvernement soit sanctionné. Nous avons également convenu que tous ceux qui ont gaspillé l’argent au sein de la Ceni lors de prétendues opérations de fiabilisation du fichier électoral doivent être sanctionnés, à l’exception du président et de son vice-président qui sont arrivés aux affaires plus tard.
Le président de la République, lui, restera-t-il en fonction jusqu’à l’installation d’un nouveau président élu ?
Cette question sera débattue au dialogue à partir du jeudi 15 septembre. Nous finirons bien par trouver un consensus.

Le dialogue se voulait inclusif mais l’opposant historique Étienne Tshisekedi et Moïse Katumbi n’y prennent pas part. Vous aviez promis de défendre leurs exigences (libération des prisonniers politique et cessation des poursuites contre l’ancien gouverneur, entre autres) au cours des pourparlers. Où en est-on ?
Nous avons effectivement défendu la position de tout le monde. Nous rappelons chaque jour aux représentants du gouvernement la question des prisonniers politiques et d’opinion, des poursuites contre les politiques congolais ainsi que celle d’ouverture des médias de l’opposition dans l’ex-Katanga.
Vous expliquiez il y a une année à Jeune Afrique qu’en proposant un dialogue, « Joseph Kabila veut tendre un piège à l’opposition ». Que s’est-il passé pour que vous acceptiez finalement d’y participer ?
Ce n’est pas du tout le même dialogue. À l’époque, il s’agissait du dialogue convoqué par le président Kabila le 28 novembre 2015. Mais six mois plus tard, le Conseil de sécurité a adopté la résolution 2277 qui a entériné nos desiderata.
Alors que l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) de Tshisekedi avait déjà accepté ce dialogue de Kabila, le G7 et nous, la Dynamique de l’opposition, nous exigions en effet que les pourparlers ne puissent concerner que l’organisation des élections et que le climat politique soit décrispé en amont avec la libération des prisonniers politiques et d’opinion et l’ouverture des médias de l’opposition. Et ce avec l’accompagnement d’un panel, groupe de contact ou de soutien au facilitateur.


"Le poste de Premier ministre, ce n’est point un appât pour moi
Aujourd’hui, à l’instar de Nelson Mandela, taxé de traître pour avoir préféré, une fois sorti de la prison, négocier au lieu de mener des actions punitives contre les Afrikaners, j’ai choisi de dialoguer. Je caresse le rêve d’arriver à donner au président Kabila l’occasion de partir sans tirer un seul coup de feu. Pour que dans 15 ou 20 ans, la RD Congo aussi puisse avoir trois ou quatre ex-présidents en vie.
En attendant, d’aucuns soutiennent que vous serez nommé Premier ministre à l’issue de ce dialogue. Êtes-vous intéressé par le poste ?
Je ne peux pas en rougir, mais ce n’est pas mon premier objectif. Je suis un serviteur au service du peuple congolais. Tout le monde sait où se situent mes ambitions. Faut-il rappeler que je suis un ancien candidat à la présidence de la République et ancien président de l’Assemblée nationale. Le poste de Premier ministre, ce n’est point un appât pour moi".


" Congo: tous d’accord pour des élections groupées… mais différées
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2016/09/15/congo-tous-daccord-pour-des-elections-groupees-mais-differees/
Dialogue congolais : tous d’accord pour des élections groupées… mais différées
Ce délai là au moins sera respecté : les participants au dialogue national congolais, « modérés » par le facilitateur Edem Kodjo nommé par l’Union africaine, ont fini par se mettre d’accord sur les séquences des prochains élections ce qui devrait permettre aux travaux de se terminer à la date prévue, soit le 17 septembre.
Les deux « co modérateurs » Alexis Thambwe Mwamba et Vital Kamerhe, s’exprimant au nom d’une partie de l’opposition, ont annoncé que l’élections présidentielle aura lieu en même temps que les élections législatives, nationales et provinciales. Rappelons que l’opposition avait longtemps exigé que la première des élections soit la présidentielle alors que le pouvoir plaidait en faveur des élections au niveau local et des provinces, ce qui était interprété comme une nouvelle manœuvre dilatoire.

Quant à la date de ces multiples scrutins, elle a été laissée aux bons soins de la Commission électorale indépendante, qui devra auparavant s’atteler à la refonte des listes électorales pour que, enfin fiables, elles ne puissent plus être sujettes à contestation, comme ce fut le cas lors des dernières élections de 2011. Combien de temps faudra-t-il pour «nettoyer « le fichier électoral de tous les morts, les disparus, les « étrangers », pour y inclure les « nouveaux majeurs » et les Congolais de la diaspora ? D’après la CENI, le délai nécessaire est de « seize mois et un jour » à dater de l’expiration du mandat de M. Kabila le 19 décembre prochain. L’Organisation internationale de la francophonie avait, elle, évalué le délai nécessaire à 10 mois et un jour. Il est donc pratiquement certain que le Congo n’aura pas d’ élections en 2016. Reste à savoir si, après la date d’expiration de son mandat en décembre, le président Kabila restera en fonctions.

C’est là que les fossés se creusent : pour la majorité présidentielle, la prolongation du mandat présidentiel est évidente, quitte à jeter du lest et à nommer un Premier Ministre issu de l’opposition. Le nom de Vital Kamerhe, ancien président de l’Assemblée nationale, passé à l’opposition et candidat malheureux à la présidentielle de 2011 est souvent cité pour le poste de chef du gouvernement.
Sur papier, dans les cénacles de Kinshasa, ce scenario « inclusif » voire consensuel peut être considéré comme un succès, le gage d’un « glissement apaisé ».
Mais trois hypothèques de taille subsistent : la première, c’est que toute l’opposition n’étant pas représentée, des personnalités comme Moïse Katumbi ou Etienne Tshisekedi, ainsi que les membres du « Rassemblement de l’opposition » ne se sentent pas concernés par cet arrangement.
La deuxième inconnue est la société civile en particulier des organisations comme La Lucha ou Filimbi, en prise sur la jeunesse et capables de convoquer d’importantes manifestations qui seront sérieusement réprimées et mettront à mal le concept de « glissement apaisé ».
La troisième hypothèque est l’attitude des Etats Unis : par la voix de Thomas Periello, envoyé spécial pour les Grands Lacs, Washington ne cesse d’insister sur le fait qu’ à l’expiration de son mandat le 19 décembre M. Kabila doit quitter le pouvoir.

Au-delà d’une position de principe, les Etats Unis seraient ils informés des périls qui guettent la RDC : souhaitant le départ de M. Kabila la population pourrait déborder les compromis conclus par une partie de la classe politique et descendre dans la rue malgré la répression. Mais surtout, dans l’Est du pays la paix demeure précaire : nourris par l’inefficacité de la Monusco et les déboires de l’armée nationale face aux multiples groupes armés, la révolte gronde au Nord Kivu, attisée par les massacres de Beni.
Les Etats unis se rappellent peut-être du fait que la Constitution actuelle étant le fruit d’un accord de paix conclu entre partis belligérantes, la violer, même à la suite d’un consensus partiel, c’est donner aux chefs de guerre un prétexte pour reprendre les armes…"


" Kengo wa Dondo : «Le dialogue n’est ni un parlement, ni une assemblée constituante » "
° http://www.radiookapi.net/2016/09/15/actualite/politique/kengo-wa-dondo-le-dialogue-nest-ni-un-parlement-ni-une-assemblee

"Dialogue: «Tout doit se faire conformément à la constitution», affirme Aubin Minaku"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/15/actualite/politique/dialogue-tout-doit-se-faire-conformement-la-constitution-affirme

"La Majorité et l’Opposition accouchent d’un monstre"
° http://www.lephareonline.net/majorite-lopposition-accouchent-dun-monstre/

"  RDC: reprise des travaux du dialogue"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/15/actualite/en-bref/rdc-reprise-des-travaux-du-dialogue

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-accord-sur-les-elections-reprise-du-dialogue-politique-jeudi-pas-de-date-pour-le
° http://www.lephareonline.net/participants-dialogue-partisans-dune-nouvelle-transition/
° http://groupelavenir.org/sequence-des-elections-la-mp-et-lopposition-signent-un-accord/
° http://laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11254&rubrique=POLITIQUE
° http://www.africanewsrdc.com/la-une/2016/09/14/accord-politique-trouve-presidentielle-legislatives-nationales-provinciales-couplees.html


"RDC: la police boucle un quartier de l'opposition à Limete
° http://www.rfi.fr/afrique/20160915-rdc-police-boucle-quartier-opposition-limete
Le dialogue national reprend ce jeudi après-midi après l’accord trouvé mercredi entre les délégations de la majorité et de l’opposition. Mais quelques heures avant la reprise de ce dialogue auquel plusieurs forces d’opposition, dont l’UDPS fait partie, refusent malgré tout de participer, le quartier de Mombele dans la commune de Limete, l’un des fiefs d’Etienne Tshisekedi, a été bouclé par la police. L’UDPS dénonce une campagne d’intimidation, la police parle d’une simple opération de routine.
Les habitants disent que les policiers sont arrivés au milieu de la nuit et ont commencé à faire du porte-à-porte, arrêtant notamment des jeunes qui auraient une coupe de cheveux « à la Bob Marley ». « On ne comprend pas, dit l’un d’eux. Ils ont même empêché les enseignants de passer pour aller à l’école, c’est un vrai blocus. » « C’est une campagne d’intimidation », renchérit un homme âgé. « Le Rassemblement a jeté des tracts ici hier, appelant la population à manifester le 19 septembre et à donner son préavis au président », explique un autre.

Les habitants de ce quartier refusent l’idée que des kulunas, les gangs de Kinshasa, habitent à Mombele, même si c’est une zone rouge pour la police. Ils disent en revanche qu’il y a beaucoup de combattants de l’UDPS, les militants d’Etienne Tshisekedi, même si tous ne sont pas convaincus que cette opération soit politique. La police, en tout cas, dément toute volonté d’intimidation ou tout lien entre ce blocus et l’appel à manifester du Rassemblement, dont l’UDPS fait partie, pour le 19 septembre.
« Pourquoi faire des opérations qui terrorisent les gens la nuit, si le gouvernement veut faire quelque chose, qu’il vienne cureter la rivière Limete », interpellent plusieurs riverains. Des femmes surtout qui dénoncent des morts d’enfants chaque année durant la saison des pluies, saison qui s’annonce à nouveau. La population de Mombele appelle toute autorité ou organisation de bonne volonté à venir creuser le lit de la rivière pour éviter les inondations et un nouveau drame."


"Kinshasa : 17 personnes interpellées après un bouclage de la police à Mombele"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/15/actualite/securite/kinshasa-17-personnes-interpellees-apres-un-bouclage-de-la-police
"RD "Nouvelles arrestations en RDCongo en plein pseudo "Dialofue National" dont l'un des objectifs était la libération des prisonniers politiques""
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=205627&Actualiteit=selected
"RD "RDC: AMNESTY ACCUSE LES AUTORITÉS DE "RÉPRESSION SYSTÉMATIQUE""
° http://www.izf.net/afp/rdc-amnesty-accuse-les-autorites-repression-systematique
° http://www.radiookapi.net/2016/09/15/actualite/societe/rdc-amnesty-international-denonce-la-repression-brutale-de-lopposition





Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Mathilde le 17/9/2016, 1:34 pm


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 17/9/2016, 6:46 pm

A propos du « feu vert de Kimbuta au sit-in du Rassemblement » il faut espérer qu’aucune naïveté parée de bons sentiments n’aveugle ceux qui sont appelés à combattre le changement en croyant que ce sont les manifestations pacifiques « bon enfant » qui déstabiliseront le pouvoir…

Bien sûr aucun leader responsable n’y appellera à la violence, ce qui lui serait imputable, mais j’espère bien que même le gentil Fayulu ne croit que c’est ce type de contestation qui inquiétera le pouvoir… Pour y arriver il faudra bien que les manifestants indisposent soit par leur ampleur soit par leur bravade à telle ou telle autre consigne hypocrite du Gouverneur et de la police qui finissent par déstabiliser ces derniers…
J’espère qu’ils ne s’illusionnent pas non plus que pour l’atteindre significativement le pouvoir alors bousculé ne sévira pas et que cela fera des victimes…
C’est dans ce sens que les opposants feraient mieux d’apprendre et de pratiquer quelques techniques de déstabilisation qui s’approchent de la guérilla urbaine… Passons…

Quant aux bons vœux de légalité constitutionnelle de Kengo et de Minaku, ces derniers sont les premiers à savoir qu’en l’état dans notre démocrature bien autoritaire la légalité constitutionnelle ne sera prise en compte qu’à la marge, de même que les majorités se bricolent au gré de nouvelles alliances opportunistes commanditées par le despote, que d’ailleurs eux-mêmes se précipiteront volontiers de rejoindre quitte à vite y trouver leurs nouveaux emplacements…

A revenir au dialogue lui-même, il faut d’abord rappeler à ceux qui ne l’auront pas encore compris que la fameuse victoire de l’opposition sur l’ordre des scrutins cache mal la réalité d’un calendrier encore plus laborieux techniquement et financièrement et donc plus allongé avec le couplage aux provinciales…
Ensuite l’écueil capital de l’après 19 décembre avec un « JK » toujours là qui se constituerait sa clientèle étiquetée opposition ne résout pas autant que ça notre avenir immédiat…
Enfin l’étonnante décision du financement du processus électoral par le Gouvernement outre qu’elle suppose une suspecte souveraineté, un permis déguisé à faire n’importe quoi parce que chez-soi, elle ne trompera personne de perspicace que la question du budget va revenir pour allonger les délais…

Personnellement je reste opposé au dialogue parce qu’il veut imposer un « fait accompli » consacrant une impunité du coupable auteur de l’impasse en cours et partant sape toutes les bases démocratiques sur lesquelles doit s’asseoir le pays pour son meilleur avenir…
Néanmoins je fais le constat la mort dans l’âme que contrairement aux opposants radicaux qui le décrètent nul et non avenu ce dialogue risque de réussir son pari et ses résolutions tôt ou tard opposables à tous et ainsi un dialogue reconnu dedans et dehors parce qu’il aura accouché d’une espèce de « paix de braves » qui arrangera beaucoup de monde qui croient ainsi éviter le chaos…
N’empêche qu’un « JK » en fin de mandat maintenu au pouvoir comme si de rien n’était posera toujours problème, jusqu’où ?


"Sit-in du Rassemblement : Kimbuta d’accord ! "
° http://www.lephareonline.net/sit-in-rassemblement-kimbuta-daccord/
° http://www.latempete.info/manifestation-du-19-septembre-andre-kimbuta-donne-le-feu-vert/

"Ouverture de la session de septembre 2016 : Léon Kengo insiste sur les limites du Dialogue "
° http://www.latempete.info/ouverture-de-la-session-de-septembre-2016-leon-kengo-insiste-sur-les-limites-du-dialogue/

"Mise en garde : A Minaku contre l’anarchie et le chaos "
° http://groupelavenir.org/mise-en-garde-a-minaku-contre-lanarchie-et-le-chaos/

° http://www.lephareonline.net/kengo-minaku-fixent-limites-dialogue/
° http://www.lephareonline.net/minaku-aucune-resolutions-dialogue-ne-devra-saffranchir-corps-constitutionnel/

"LE DIALOGUE : « NI UN PARLEMENT, NI UNE ASSEMBLÉE CONSTITUANTE » "
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15224:le-dialogue-ni-un-parlement-ni-une-assemblee-constituante&catid=85&Itemid=472


"Gouvernement de transition : la Majorité accueille de nouveaux membres "
° http://www.lephareonline.net/gouvernement-de-transition-majorite-accueille-de-nouveaux-membres/

"Election présidentielle : toujours le grand flou ! "
° http://www.lephareonline.net/election-presidentielle-toujours-grand-flou/

"Dernier acte contre la Constitution ce vendredi : Les différentes commissions thématiques présentent leur rapport puis s’en suivra un débat"
° http://www.latempete.info/dernier-acte-contre-la-constitution-ce-vendredi-les-differentes-commissions-thematiques-presentent-leur-rapport-puis-sen-suivra-un-debat/


"Que peut-on attendre de la communauté internationale dans l’accompagnement et l’arbitrage du dialogue politique en RDC ? "
° http://www.pole-institute.org/news/que-peut-attendre-de-la-communaut%C3%A9-internationale-dans-l%E2%80%99accompagnement-et-l%E2%80%99arbitrage-du

"Les Congolais entre la dérive dictatoriale et la révolte "
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11143

"RDC : le dialogue s’en remet à la CENI "
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-le-dialogue-sen-remet-a-la-ceni/

"Autoritarisme :
Kinshasa : Le pouvoir kabiliste en passe de péter les plombs... "

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11144



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 19/9/2016, 12:55 am

"RDC: prolongation des travaux du dialogue politique
° http://www.radiookapi.net/2016/09/17/actualite/politique/rdc-prolongation-des-travaux-du-dialogue-politique
Les travaux du dialogue politique n’ont pas pu  se clôturer samedi 17 septembre à Kinshasa, comme annoncé par le facilitateur Edem Kodjo. Ce samedi, la plénière a adopté le rapport de la commission Elections, après de longues discussions. Les participants tenaient en effet à se faire une idée claire sur le calendrier électoral.
Les travaux du dialogue ne sauraient terminer sans que les participants soient fixés sur le calendrier électoral, selon la plénière, qui a décidé de la poursuite des travaux le lundi.


Il s’agira, pour les participants, de recevoir de la part de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et les experts de l’OIF des indications claires sur l’élaboration du calendrier électoral.
Selon bon nombre de délégués au dialogue, ce calendrier électoral mérite de leur part une attention particulière, car il pourra permettre à la plénière de connaître dans combien de temps la CENI va organiser l’élection présidentielle, couplée avec les législatives nationales et provinciales.
La facilitation a autorisé que cette séance stratégique soit retransmise en direct à la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC),[url=#37038922] pour permettre à[/url] la population de comprendre comment va évoluer le processus électoral en RDC.
Par ailleurs, après la séance de ce lundi, viendra également l’étape de l’adoption du compromis politique, dont le contenu n’est pas encore révélé. "



"Blocage total au Dialogue politique
° http://www.politico.cd/speciale-dialogue/2016/09/17/blocage-total-dialogue-politique.html
Le Dialogue politique qui s'est ouvert depuis le 1er  septembre à Kinshasa et qui était censé prendre fin cet après-midi, est finalement prolongé jusqu'au lundi prochain. Pour cause: un blocage total au sujet de la date de la tenue de la prochaine Présidentielle.

Vital Kamerhe l’avait promis: « Nous  y allons pour combattre! » Combattre, c’est qu’ont fait les opposants congolais ce samedi 17 septembre à la Cité de l’Union Africaine où se tient le Dialogue convoqué par le président Joseph Kabila et qui est toujours boudé par une grande partie des opposants.
Aujourd’hui comme hier,  les délégués de la Majorité et ceux de l’Opposition n’arrivent  toujours pas à trouver un consensus pour « boucler » l’accord final.
Pour les opposants, « il n’est pas question de signer l’accord final, sans qu’il y ait mention de la date de la prochaine Présidentielle. »

«Nous avons beaucoup donné», répond la Majorité Présidentielle.  «Respecter la constitution ça veut dire aussi, respecter tout le corpus, notamment les prérogatives de chaque institution telle que défini par la constitution avait prévenu le président de l’Assemblée nationale», explique un cadre de la famille politique du président Kabila.
Pendant ce temps, alors que Commission « Election » prépare ses conclusions, Corneille Nangaa,  président de la CENI a déposé une requête auprès  Cour Constitutionnelle pour organiser les élections au-delà de 2016.
Corneille Nangaa a néanmoins promis la publication d’un calendrier électoral « consensuel sous peu« ." 



"She Okitundu : Sortir du Dialogue avec la date de la présidentielle sera insensé… la révision du fichier électoral n’est pas finie
° https://actualite.cd/2016/09/17/she-okitundu-sortir-dialogue-date-de-presidentielle-sera-insense-revision-fichier-electoral-nest-finie/
La question de la détermination de la date fixe de la tenue de la présidentielle oppose Majorité présidentielle et Opposition au Dialogue. Le camp présidentiel soutient qu’il revient à la CENI de fixer le calendrier électoral alors que l’opposition estime que ce dialogue ne servira à rien si le peuple congolais n’est pas fixé sur la date du scrutin présidentiel. La CENI exposera ce lundi 19 septembre 2016 à ce sujet à la cité de l’UA.
Stany Bujakera Tshiamala a interrogé Léonard She Okitundu, délégué MP au sortir de la séance de ce samedi.

« La CENI sera entendue lundi. La CENI est l’organe organisateur indépendant. Le Dialogue a porté sur la meilleure manière d’organiser les élections de la meilleure manière d’organiser les élections pour éviter les erreurs de 2011 et de 2006. On a fait un état de lieu complet du processus électoral et on en tire des conséquences. Le calendrier ne peut être fixé que lorsque le processus de la révision du fichier électoral sera terminé. Sans fichier électoral, vous ne pouvez pas fixer le calendrier. C’est sur cette question que la CENI va nous entretenir lundi (…). Une date fixe pour élection ? Ce sera insensé. Vous ne pouvez pas fixer la date aujourd’hui tant que vous n’avez pas encore terminé le processus de révision du fichier électoral »
Une interview à écouter ici."
° https://soundcloud.com/actualitecd/okitundu


"Corneille Nangaa : « La CENI va publier le calendrier électoral dans les heures ou les jours qui viennent » – INTERVIEW
° https://actualite.cd/2016/09/17/corneille-nangaa-ceni-va-publier-calendrier-electoral-heures-jours-viennent-interview/
La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a déposé une requête à la Cour Constitutionnelle pour organiser les élections au-delà de 2016. Entretien avec Corneille Nangaa, président de la CENI.

Vous avez déposé une requête à la Cour Constitutionnelle pour le report de la présidentielle…
La plénière de la CENI a constaté qu’elle était dans l’impossibilité d’organiser les élections dans le délai étant donné que les préalables sont encore en train d’être réalisés pour la constitution du fichier électoral. Pour ce faire, il fallait qu’on se refaire à la haute cour.
La réponse, c’est pour quand ?
Elle est une institution indépendante. On ne sait pas quand est-ce elle va répondre. Néanmoins,[url=#37575865] nous l’avons saisi[/url].
On parle du report de la présidentielle, la responsabilité de la CENI, c’est à quel niveau?
Je ne parle pas de responsabilité. Je parle des faits. Et aujourd’hui, nous n’avons pas de fichier électoral et il faut résoudre cette question. Tout le monde a sa part de responsabilité par rapport à ce qui s’est passé.

Les délégués de l’opposition au Dialogue veulent sortir de ce forum avec un calendrier alors que la publication d’un calendrier électoral relève de la compétence de la CENI. Votre position là-dessus ?
Vous l’avez dit. La publication du calendrier électoral procède de l’Article 9.5 de la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI. Seule la CENI a la compétence de publier un calendrier  électoral et elle le fait souvent par un acte règlementaire donc une décision. Ce dont en a besoin au Dialogue, ce sont des indications en termes d’options qui permettront à la CENI de publier ce calendrier. Je crois savoir que les discussions avancent au niveau du Dialogue parce qu’il y aura déjà une tendance vers un accord qui ferait en sorte que la CENI organise trois ou quatre scrutins en même temps. Dès que l’option est levée, nous allons dans les heures ou les jours qui suivront publier le calendrier électoral. Néanmoins au niveau du Dialogue, nous avons dit que nous allons partager avec les parties prenantes les contraintes légales et opérationnelles qui nous permettent de déterminer le nombre des jours nécessaires avant l’arrivée du scrutin.
[url=#69816959] Où en[/url]sommes-nous avec l’opération de la révision du fichier électoral au Nord du pays ?
L’opération se poursuit normalement. On s’apprête maintenant à se lancer dans les cinq nouvelles prochaine d’une manière simultanée. Il s’agit Haut-Katanga, Lualaba, Haut-Lomami ainsi que le Sud-Ubangi, Mongala, Tshuapa et Equateur. Après, nous passerons à la deuxième aire opérationnelle. *
Une fixation est faite sur la formule 16 mois+1 jour alors que le décompte a été lancédepuis mars…
C’était la planification qui a été faite. On a commencé à compter à partir de mois de mars. Nous exécutons normalement cette planification. En ce moment, il nous reste dix à 11 mois (…) Il faut se mobiliser et se préparer aux élections, en commençant par l’enrôlement. Dans les heures ou les jours qui viennent la CENI va publier le calendrier électoral réaménagé en fonction de ce qui sortira du Dialogue.

Une interview réalisée par Patient LIGODI, à suivre intégralement ici."


"Election présidentielle: la CENI sollicite un report de la convocation du scrutin"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/17/actualite/politique/election-presidentielle-la-ceni-sollicite-un-report-de-la-convocation
° http://www.rfi.fr/afrique/20160917-rdc-ceni-commission-election-cour-constitutionnelle-report-presidentielle


"Congo-Kinshasa : le poste de Président contre celui de premier ministre
° http://www.lalibre.be/actu/international/congo-kinshasa-le-poste-de-president-contre-celui-de-premier-ministre-57dac5fb3570b0f26a15134a
INTERNATIONAL
Le "Dialogue" politique, destiné à préparer un calendrier électoral conforme à la Constitution, devait se terminer jeudi; les conclusions en sont reportées au week-end prochain. D’ores et déjà, cependant, se dessine un marchandage qui confirme les craintes de l’essentiel de l’opposition congolaise, qui a refusé d’y participer : ce forum est organisé pour permettre au président Kabila de se maintenir au pouvoir, alors qu’il doit constitutionnellement l’abandonner le 19 décembre.

Mercredi soir, le facilitateur du Dialogue a annoncé un accord entre la Majorité présidentielle et la minorité d’opposants participant à ces discussions : le cycle électoral commencera par l’élection, le même jour, du président, des députés nationaux et provinciaux; la Majorité voulait commencer par les locales, très longues à mettre sur pied.
Présenté comme une victoire par les opposants présents au Dialogue, cet accord est considéré par la presse d’opposition comme une petite compensation à une concession majeure faite à la Majorité : le "consensus" sur une refonte du fichier électoral, qui prendra seize mois - par préférence à des propositions moins longues. Donc retardera la présidentielle.
La Majorité a aussi accepté une refonte du gouvernement, officiellement coupable de n’avoir rien fait pour organiser les élections dans les temps légaux. A Kinshasa, on considère comme "candidats Premier ministre" les deux co-modérateurs du Dialogue, Alexis Thambwé Mwamba (Majorité) et Vital Kamerhe (opposition acceptant de siéger au Dialogue), dont le parti serait ainsi associé au pouvoir, comme celui de Léon Kengo wa Dondo le fut à l’issue des Concertations nationales de 2013 (forum du même type que le Dialogue).

Craintes de violences la semaine prochaine

La majeure part de l’opposition considère le Dialogue comme nul et non avenu puisqu’il a lieu sans elle et n’est donc pas "inclusif", comme il devait l’être, ni ne respecte la Constitution. Elle s’apprête donc à lancer des "actions" à partir de lundi prochain, 19 septembre.
Si ces "actions" sont annoncées pacifiques, les Congolais craignent des violences. Mercredi, le régime a fait défiler son arsenal anti-émeutes dans Kinshasa; il a fait dernièrement d’importants achats de matériel répressif. Or, les révoltes contre des abus de la police se multiplient: à Kolwezi, deux morts; à Kasumbalesa, trois morts; à Tshimbulu, plusieurs dizaines de morts selon les ressortissants du Kasaï en Belgique. Et les réseaux sociaux diffusent un appel à "appliquer dès le 20 septembre, l’article 64" de la Constitution, qui enjoint aux Congolais de "faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution""


"Dialogue : l’opposition obtient la Primature, ça chauffe dans la salle !
° http://www.politico.cd/en-off/2016/09/16/dialogue-lopposition-obtient-primature-ca-chauffe-salle.html
A quelques heures de la fin du Dialogue politique en République démocratique du Congo, les esprits s'échauffent. L'opposition, Vital Kamerhe en tête, veut une "date" pour la ténue de la présidentielle, alors que la Majorité recommande cette tâche à la CENI.

Jusqu’à 18h30, heure de Kinshasa, les délégués de la Majorité et ceux de l’Opposition n’arrivaient  toujours pas à trouver un consensus pour « boucler » l’accord final sanctionnant le Dialogue politique qui s’est ouvert depuis le 1er septembre 2016.
Pour Vital Kamerhe, co-modérateur pour le compte de l’opposition, il faut « à tout prix » que la date de la présidentielle soit « clairement mentionnée » dans l’accord final.
« Non », rétorque la Majorité présidentielle. Pour la famille politique du président Joseph Kabila: « seule la Commission Electorale Nationale Indépendante +CENI+ pourra publier ultérieurement un calendrier » à cet effet.

Par ailleurs, des sources concordantes rapportent à Politico.cd que toutes les parties « sont d’accord pour confier la Primature à l’Opposition », dans le cadre d’un gouvernement d’union nationale qui sera mis sur pied
Au point mort depuis le lundi 12 septembre suite au désaccord entre Opposition et Majorité sur l’ordre des scrutins, le Dialogue politique n’a reprise que le jeudi après-midi à l’issue des négociations directes entre le Pouvoir et l’Opposition; « Le gouvernement sera réformé. Nous mettrons en place un gouvernement que nous co-gérerons entre la majorité présidentielle, l’opposition et la société civile « , a déclaré M. Mwamba lors d’un point de presse sanctionnant la reprise du Dialogue hier à Kinshasa.
Toutefois, plusieurs partis d’opposition boudent toujours le Dialogue convoqué par le président Joseph Kabila, qu’ils soupçonnent de vouloir étendre son mandat présidentiel au-delà du 19 décembre. Le Rassemblement, Etienne Tshisekedi et Moïse Katumbi  en tête, y compris le MLC de Jean-Pierre Bembe disent « attendre encore un vrai dialogue inclusif « ."



"Un calendrier sous haute tension à Kinshasa"
° http://plus.lesoir.be/59897/article/2016-09-18/un-calendrier-sous-haute-tension-kinshasa


AFRIQUE PRESSE
"RDC : quelles perspectives pour le dialogue national ? "

° http://www.rfi.fr/emission/20160917-rdc-dialogue-national-perspectives-burkina-faso-congres-cdp


"DIALOGUE DE LA CITÉ DE L’UA: QUE VAUT UN ACCORD AVEC UN 3ÈME MANDAT DE KABILA ?
- Kä Mana

° http://www.pole-institute.org/news/que-peut-attendre-de-la-communaut%C3%A9-internationale-dans-l%E2%80%99accompagnement-et-l%E2%80%99arbitrage-du
Alors qu’elle est constamment présente dans la vie politique de la République Démocratique du Congo depuis l’indépendance du pays jusqu’à ce jour, la communauté internationale ne fait pas l’objet d’une attention particulière dans le rôle qu’elle a joué hier, dans la responsabilité qu’elle assume aujourd’hui et dans l’horizon qui s’ouvre à elle au sein des multiples crises du[url=#37833430] système[/url] de gouvernance au Congo-Kinshasa. Souvent, le discours qui court à son sujet dans la société congolaise obéit à deux poncifs incantatoires : celui de la communauté internationale comme force de salut  pour l’unité et la stabilité de la nation congolaise, et celui dela même communauté internationale comme puissance de domination et de destruction du pays dans sa volonté de souveraineté et de liberté.
En réalité, quelle que soit la bribe de vérité et l’éclat de réalisme qui caractérisent d’une manière ou d’une autre chacun de ces poncifs, ils ne creusent pas à fond ce que des pays comme les Etats-Unis, la France et la Belgique en tant que moteur de l’action du[url=#39402621] système[/url] international au Congo disposent en termes de poids, de présence et d’orientation dans la société congolaise. Cela soit en leur nom propre, chacun d’eux pris isolément, soit dans leur pression sur les institutions internationales aux plans financier, militaire ou humanitaire, soit par le biais des trusts privés et des mercenaires de service dont l’action est immense dans le destin du peuple congolais. (…)"


"RDC : le « dialogue national » se poursuit et l’opposition descend à nouveau dans la rue"
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/09/16/rdc-le-dialogue-national-se-poursuit-et-l-opposition-descend-a-nouveau-dans-la-rue_4998927_3212.html


La crise électorale en RDC vue par notre dessinateur Roland Polman CRÉDITS : ROLAND POLMAN

Alors qu’une grande frange de l’opposition s’apprête à manifester devant les bureaux de la commission électorale, Ceni à Kinshasa et dans les capitales d’autres provinces, lundi 19 septembre, pour réclamer la tenue de l’élection présidentielle dans les délais légaux, les participants au « dialogue national » ont annoncé mercredi soir être parvenu à un accord sur la tenue simultanée des scrutins présidentiel, législatif et provincial. Sans en préciser toutefois la date.

"RDC : les Etats-Unis redoutent les ambitions du président Kabila"
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/08/17/rdc-les-etats-unis-redoutent-les-ambitions-du-president-kabila_4983905_3212.html


"RDC: dernière ligne droite pour le dialogue politique"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160916-rdc-dernier-jour-dialogue-politique
"RDC : un gouvernement intérimaire avant les élections"
° http://fr.africanews.com/2016/09/16/rdc-un-gouverment-interimaire-avant-les-elections/
"L'idée d'un gouvernement d'union critiquée"
° http://www.dw.com/fr/lid%C3%A9e-dun-gouvernement-dunion-critiqu%C3%A9e/a-19557972
"Dialogue en RDC: un gouvernement d’union annoncé pour préparer les élections
(La Voix de l'Amérique 16/09/16) "

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/dialogue-en-rdc-un-gouvernement-dunion-annonce-pour-preparer-les-elections
"RD Congo – She Okitundu : « au terme du dialogue, il y aura une gestion consensuelle du pays » "
° http://www.jeuneafrique.com/357834/politique/rd-congo-she-okitundu/

° http://www.radiookapi.net/2016/09/17/actualite/politique/dialogue-les-participants-discuteront-de-laccord-politique-ce-samedi
° http://www.radiookapi.net/2016/09/16/actualite/politique/presidentielle-2016-la-case-demande-la-ceni-de-se-prononcer


"Dialogue en RDC: Didier Reynders en appelle à «un accord inclusif» "
° http://www.radiookapi.net/2016/09/17/actualite/en-bref/dialogue-en-rdc-didier-reynders-en-appelle-un-accord-inclusif
"RDC: les Etats-Unis invitent tous les acteurs à rejeter la violence"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/17/actualite/politique/rdc-les-etats-unis-invitent-tous-les-acteurs-rejeter-la-violence
° http://www.voaafrique.com/a/washington-met-en-garde-pouvoir-et-opposition-en-rdc-contre-le-recours-a-la-violence-lors-des-manifestations/3513659.html


"RDC: Barnabé Kikaya en mission aux Etats-Unis pour plaider contre les sanctions américaines"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/17/actualite/politique/rdc-barnabe-kikaya-en-mission-aux-etats-unis-pour-plaider-contre-les


"RDC: affrontements entre des jeunes de l’UDPS et la police"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160917-rdc-heurts-jeunes-udps-police-lubumbashi
° http://www.radiookapi.net/2016/09/17/actualite/politique/lubumbashi-echauffourees-entre-militants-de-ludps-et-policiers
"RDC: arrestation de 16 personnes opposées à une prolongation du mandat de Kabila (ONU)
(AFP 16/09/16)"

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-arrestation-de-16-personnes-opposees-une-prolongation-du-mandat-de-kabila-onu

° http://www.radiookapi.net/2016/09/18/actualite/justice/echauffourees-entre-membres-de-ludps-et-la-pnc-lubumbashi-63-suspects
° http://www.radiookapi.net/2016/09/17/actualite/securite/lubumbashi-dispositif-securitaire-renforce-apres-echauffourees-au

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/kinshasa-autorise-les-manifestations-du-19-septembre-contre-la-ceni-selon-lopposition
° http://www.radiookapi.net/2016/09/16/actualite/societe/rdc-acaj-invite-les-forces-de-lordre-securiser-les-manifestations-de


"Tête-à-tête entre le Rassemblement et André Kimbuta
° http://www.politico.cd/en-off/2016/09/15/tete-a-tete-entre-rassemblement-andre-kimbuta.html




Compatriotiquement!




# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 19/9/2016, 3:37 am


"Il y aura 12 points de départ… Olenghankoy donne les dernières précisions de la manifestation de lundi – AUDIO"
° https://actualite.cd/2016/09/18/y-aura-12-points-de-depart-olenghankoy-donne-dernieres-precisions-de-manifestation-de-lundi-audio/
° https://soundcloud.com/actualitecd/rdc-olenghankoy-donne-les

"Bruxelles : Une plateforme Tshisekediste mobilise pour le respect de la constitution – AUDIO"
° https://actualite.cd/2016/09/18/bruxelles-plateforme-tshisekediste-mobilise-respect-de-constitution-audio/
° https://soundcloud.com/actualitecd/bruxelles-une-plateforme

"La MP s’attaque à l’envoyé spécial de Barack Obama et annonce une marche de soutien au Dialogue pour le 25 septembre"
° https://actualite.cd/2016/09/18/mp-sattaque-a-lenvoye-special-de-barack-obama-annonce-marche-de-soutien-dialogue-25-septembre/

"Les USA insistent : « Nous restons prêts à imposer des sanctions ciblées supplémentaires » "
° https://actualite.cd/2016/09/17/usa-insistent-restons-prets-a-imposer-sanctions-ciblees-supplementaires/


"RDC : le dialogue au milieu du gué
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-le-dialogue-au-milieu-du-gue/
Le dialogue national, censé régler l’impasse électorale en République démocratique du Congo (RDC), bute toujours sur la date des prochaines élections et le statut de Joseph Kabila après la fin de son mandat, le 19 décembre 2016.

A quelques jours de la clôture du dialogue politique national, prévue, pour le moment, le mardi 20 septembre, le consensus est encore faible entre majorité et opposition au sujet du report du calendrier électoral. Les 280 participants au dialogue, dont la majeure partie de l’opposition boycotte la tenue, se sont mis pourtant d’accord sur plusieurs points. Tout d’abord sur une révision complète du calendrier électoral, « corrompu » depuis les élections chaotiques de 2011, entraînant le report d’au moins 16 mois des élections prévues fin 2016. La refonte totale du fichier permettra d’inscrire les nouveaux électeurs majeurs depuis 2011 et d’y enlever les doublons et les personnes décédées

Couplage sous réserve

Majorité et opposition se sont ensuite accordées sur un couplage des élections présidentielle, législatives et provinciales le même jour, sous réserve que la Commission électorale (CENI) puisse techniquement l’organiser. Dernier point, le co-modérateur de la majorité présidentielle, Alexis Thambwe Muamba a indiqué que le gouvernement financerait seul le processus électoral. Une information inquiétante au vue de la faible volonté politique pour décaisser les sommes nécessaires destinées à l’organisation des scrutins, dont aucun n’a peu être organisé depuis 2015.

Le calendrier et l’avenir de Kabila en suspend

Après deux semaines de forum, les avancées sont bien maigres pour résoudre l’épineuse équation électorale congolaise. Deux questions majeures restent en suspend : à quelle date seront organisées les élections qui devaient se tenir en novembre 2016 ? Et quel sera le rôle de l’actuel chef de l’Etat après le 19 décembre 2016, date officielle de la fin de son mandat ? Sur le calendrier électoral, l’opposition présente au dialogue tient absolument à ce que la CENI communique les dates avant la fin du forum, prévue pour le moment ce mardi. Lundi, les débats sur la date des prochaines élections devraient être télévisés à la demande de l’opposant Vital Kamerhe. Mais la majorité présidentielle a prévenu qu’il serait peu probable que la date soit délivrée avant la clôture du forum.

Et Kabila ?

L'autre question épineuse concerne l’avenir de Joseph Kabila après la fin de son mandat. La majorité s’appuie sur la Cour constitutionnelle qui a récemment autorisé le président congolais à rester au pouvoir jusqu’à l’organisation des élections. Un délai que l’opposition craint de voir se rallonger. L’opposition plaide plutôt pour un gouvernement assortie d’une présidence de transition, mais sans Joseph Kabila, alors que la majorité estime qu’un simple gouvernement d’union nationale, incluant des membres de l’opposition, pourrait très bien faire l’affaire.

]Qui perd gagne

A ce stade donc, la majorité a obtenu le fameux « glissement » du calendrier et l’opposition le couplage des élections le même jour. Le tout assorti d’un gouvernement d’union nationale. Un bilan bien mince alors que les deux questions principales (calendrier et statut du chef de l’Etat) ne sont finalement toujours pas tranchées. En l’état, les deux avancées du dialogue sur la refonte du fichier électoral, le report des élections et le couplage des scrutins ne sont pas en mesure de stopper la crise politique qui couve en RDC.

]Marche de l’opposition

Le bilan du dialogue se rapprocherait alors des recommandations des Concertations nationales de 2013, qui n’ont pas réussi à apaiser les esprits… bien au contraire. Puisque voyant le président Joseph Kabila user de multiples stratagèmes pour s’accrocher au pouvoir, les Congolais sont déjà massivement descendus dans la rue en janvier 2015 contre le projet de loi électorale. Une mobilisation massive, qui avait fait reculé le pouvoir… mais aussi 42 morts. Ce lundi, l’opposition, qui boycotte le dialogue, menée par Etienne Tshisekedi et Moïse Katumbi appelle les Congolais à manifester pour exiger la tenue des élections et le départ de Joseph Kabila le 19 décembre au soir."


" Actu Expliquée - Opposition et Cenco : Pas d'accord sans date connue de la présidentielle"




"Actu Expliquée : Marche du 19 septembre sous pression des sanctions américaines"




"Actu Expliquée - Dialogue bloqué : La Ceni refuse de donner une[url=#39527153] date[/url] pour la présidentielle"




"Dialogue : Ewanga éventre le boa et parle de la corruption de certains opposants"




"Actu Expliquée - Dialogue : Kabila rassuré de rester Président, Qui aura la Primature?  






Compatriotiquement!




# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 19/9/2016, 2:03 pm, édité 4 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Mathilde le 19/9/2016, 9:51 am


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 24/9/2016, 2:12 am

" Dialogue, élection, manifestations: où en sommes-nous? "
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/09/23/dialogue-election-manifestations-sommes.html

"CENCO : « Avec le format actuel, on va clôturer le Dialogue, mais la crise va persister -AUDIO"
° https://actualite.cd/2016/09/22/cenco-format-actuel-on-va-cloturer-dialogue-crise-va-persister-audio/

"Dialogue politique en RDC : la délégation d'opposition suspend sa participation"
° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/dialogue-politique-en-rdc-la-delegation-dopposition-suspend-sa-participation-0

"23 09 16 MediaCongo - 13 organisations de la société civile suspendent leur participation au dialogue"
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=205716&Actualiteit=selected

"Une forte délégation de la Communauté internationale chez Tshisekedi"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/09/23/forte-delegation-de-communaute-internationale-chez-tshisekedi.html

"Dialogue : les consultations se poursuivent, affirme Kodjo "
° http://www.radiookapi.net/2016/09/23/actualite/politique/dialogue-les-consultations-se-poursuivent-affirme-kodjo
° http://www.afriquinfos.com/2016/09/23/rdc-edem-k-kodjo-compte-sur-la-responsabilite-de-tous-les-congolais-pour-relancer-lapaisement-dans-ce-pays.php

"KODJO SUR LE DÉPART, DJINNIT POUR UN VRAI DIALOGUE"
° http://lepotentielonline.com/

"Vital Kamerhe: «L’actuel président ne sera pas candidat à sa propre succession» "
° http://www.radiookapi.net/2016/09/23/actualite/politique/vital-kamerhe-lactuel-president-ne-sera-pas-candidat-sa-propre

"Les appels se multiplient pour un vrai dialogue"
° http://www.lephareonline.net/appels-se-multiplient-vrai-dialogue/

"Le Rassemblement au président de la Ceni : «Vous avez choisi de trahir votre serment» "
° http://www.lephareonline.net/rassemblement-president-de-ceni-avez-choisi-de-trahir-serment/

"Politique nationale :
Katumbi : "Le président Kabila doit fixer l’opinion qu’il ne briguera pas un 3ème mandat""

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11173
"Moïse Katumbi: « le président Kabila est tout simplement entrain de tromper tout le monde » "
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/09/22/moise-katumbi-president-kabila-simplement-entrain-de-tromper-monde.html
° https://actualite.cd/2016/09/23/5121/
° https://vacradio.com/lettre-ouverte-de-moise-katumbi-au-sg-de-lonu-et-a-la-cpi-concernant-les-massacres-de-joseph-kabila-en-rdc/

"RD Congo : chaque participant au dialogue national touche 283 dollars par jour"
° http://www.jeuneafrique.com/mag/358230/politique/rd-congo-participant-dialogue-national-touche-283-dollars-jour/

"Le Centre de la RDC plonge dans la violence"
° http://www.lalibre.be/actu/international/le-centre-de-la-rdc-plonge-dans-la-violence-57e59f93cd70f74e720b5573


"Et pourquoi pas une aide belge à la médiation? "
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2016/09/23/et-pourquoi-pas-une-aide-belge-a-la-mediation/
"André Flahaut croit encore au Congo"
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2016/09/23/andre-flahaut-croit-encore-au-congo/

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rd-congo-lonu-appelle-les-autorites-construire-des-ponts-avec-lopposition
° http://www.lalibre.be/actu/international/michel-plaide-pour-plus-de-diplomatie-a-l-onu-57e54e21cd70f74e720b1a22
° http://www.radiookapi.net/2016/09/23/actualite/politique/dialogue-le-cdc-de-mokonda-bonza-menace-de-suspendre-sa-participation
° http://www.radiookapi.net/2016/09/23/actualite/societe/corneille-naanga-evalue-lenrolement-des-electeurs-dans-le-nord-ubangi


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 25/9/2016, 7:14 pm

" Dialogue: le projet d’accord politique préconise «un gouvernement de large union nationale»
° http://www.radiookapi.net/2016/09/25/actualite/politique/dialogue-le-projet-daccord-politique-preconise-un-gouvernement-de

"La CENI convoquera le corps électoral en aout 2017 – Information ACTUALITE.CD"
° https://actualite.cd/2016/09/24/ceni-convoquera-corps-electoral-aout-2017-information-actualite-cd/

"En Belgique, le ton monte contre Kabila"
° http://www.politico.cd/grand-angle/2016/09/23/belgique-monte-contre-kabila.html

"RDC : « Le seul chemin pour la stabilité, c'est une date certaine pour des élections », estime la Belgique"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/24/actualite/politique/rdc-le-seul-chemin-pour-la-stabilite-cest-une-date-certaine-pour-des


"RDC : le temps des jacqueries"
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-le-temps-des-jacqueries-57e55f81cd706759d5331e9a

"Message clair envoyé à Joseph Kabila "
° http://www.lalibre.be/actu/international/message-clair-envoye-a-joseph-kabila-57e0244d357079c37bcb225d

"Joseph Kabila, l’homme qui gagne du temps "
° http://www.liberation.fr/planete/2016/09/20/joseph-kabila-l-homme-qui-gagne-du-temps_1503933

""Il faut envisager un nouveau dialogue vraiment inclusif""
° http://www.lalibre.be/actu/international/il-faut-envisager-un-nouveau-dialogue-vraiment-inclusif-57e17c32cd70410bc88eb935

"Calendrier électoral : « Le dialogue n’est pas une plénière de la CENI », affirme Félix Kabange"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/24/actualite/politique/calendrier-electoral-le-dialogue-nest-pas-une-pleniere-de-la-ceni

"Dans l’Est de la RDC, la grogne montre contre les réfugiés Sud-soudanais"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/09/24/lest-de-rdc-grogne-montre-contre-refugies-sud-soudanais.html

"(...)Il est beaucoup question, sur « l’Internet congolais » d’un « Coup de gueule du Cardinal Monsengwo ». Dans un message qui aurait été publié vendredi sur le compte Twitter de l’Église catholique, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya se serait exprimé en ces termes:
«Le Congo n’est pas une plantation qu’un président a reçu de son père pour autant décider ce qu’il veut en faire. Un chef de l’état n’est pas indéboulonnable. Le peuple renâcle. On n’a plus besoin d’une dictature. On est dans une république où la corruption n’a plus de limites. Tout est conclu secrètement en avance.
On ne peut pas fermer les yeux sur l’enrichissement peu orthodoxe et despotique des gouvernants. On est résigné de voir des politiques qui travaillent mal mais qui veulent durer pour de nombreuses années au pouvoir. On veut la fin de la tyrannie. Le peuple ne demande que du pain, de la liberté et de la justice ».(...)"

° http://www.congoforum.be/upldocs/24%2009%2016.pdf


"Pasteur Marcel Kongolo : "Le 20 décembre, nous allons récupérer toutes les ambassades""



"She OKITUNDU parle de l’accord secret avec l’UDPS: ils savaient qu’il n’aura pas élections en 2016"



"Pasteur Marcel Kongolo explique comment réussir un soulèvement populaire"



"DIALOGUE: L'OPPOSITION REFUSE D'ACCORDER LE 3eme MANDAT: NDEKO BASILE OLONGO EXPLIQUE"




Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 26/9/2016, 1:16 am

PS

Deux questions se posent encore à ce stade : d’un côté la propagande très active du pouvoir de JK à se laver de toute culpabilité et de ne la refiler que sur l’opposition pour lui seule coupable d’avoir ourdi un mouvement insurrectionnel en vue d’un chaos délibéré qui explique tant des morts et des dégâts matériels importants le 19 et 20 septembre réussira-t-elle et de l’autre côté n’aura-t-elle aucune influence sur le fameux dialogue en cours ?

Il semble bien que le dialogue reste bloqué non seulement pour le deuil mais aussi  parce qu’en face de la majorité les autres participants, opposition menée par Kamerhe, Eglise Catholique, Société civile, trainent les pieds pour y revenir, leurs revendications auraient acquis plus de justification à travers ces manifestations dramatiques et par conséquent y tiennent davantage…

Ailleurs le projet de l’accord politique distribué par le Facilitateur/Complicateur prend à sa lecture, selon moi, l’allure d’une provocation – pas de date précise sur la convocation des élections et peu de garanties sur le non-troisième mandat de JK…, n’a-t-il pas fini d’irriter plus ces derniers… ?

Attendons demain mais entre-temps n'oubliez pas de lire, je vous prie, l'analyse de Rigaud et le témoignage du Dr Sondji : ils sont éclairants sur le giagnostic politique et social et sur la réalité des derniers évènements sanglants…………..


"RDC: Edem Kodjo, c’est fini ?
silent  silent  silent Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Evil or Very Mad  Twisted Evil  Question  Question silent  silent  silent   
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-edem-kodjo-cest-fini/
Le dialogue national n’a toujours pas repris à Kinshasa après les violences des 19 et 20 septembre. La suspension de la participation de la délégation de l’opposition, les vives critiques de l’Eglise catholique et le boycott du Rassemblement d’Etienne Tshisekedi pourraient déboucher sur le départ du facilitateur de l’Union africaine (UA), Edem Kodjo.

Le blocage du dialogue politique, censé mettre sur pied un calendrier électoral et statuer sur l’avenir de Joseph Kabila après la fin de son mandat, paraît de plus en plus inextricable. Les deux jours de manifestations anti-Kabila, qui ont fait au bas mot une trentaine de morts à Kinshasa, avaient déjà sérieusement plombé le forum, alors que majorité et opposition s’étaient mis d’accord sur un « glissement » du calendrier d’au moins 16 mois pour réviser intégralement le fichier électoral corrompu de 2011. Les violentes manifestations des 19 et 20 septembre ont semblé apporter une réponse cinglante de la population à ce qui ressemblait à un maintien au pouvoir du président Kabila. Deux points décisifs restaient pourtant en suspens : la date des prochaines élections (toujours inconnue aujourd’hui) et l’avenir de Joseph Kabila au soir du 19 décembre, dernier jour de son mandat officiel.

La majorité, seule au dialogue

Après la répression sanglante de Kinshasa, et l’arrêt pendant 48 heures du dialogue, c’est la délégation de l’opposition qui a décidé de ne pas revenir à la table des discussions, vendredi 23 septembre. Un nouveau coup dur pour la facilitation. La mobilisation des 19 et 20 septembre a forcé Vital Kamerhe a prendre un peu de distance avec le forum. Par respect pour les nombreuses victimes, mais aussi pour réitérer ses préalables : un délai court et une date claire pour l’organisation de la présidentielle, la certitude que Joseph Kabila ne briguera pas de nouveau mandat et une recomposition de la Commission électorale (CENI). Une suspension de la délégation de l’opposition qui intervient après celle de l’Eglise catholique et de la société civile qui reprochent également au président Kabila de vouloir s’accrocher au pouvoir. Le facilitateur et la majorité présidentielle se retrouvent donc bien seuls dans un dialogue qui vire au monologue : le Rassemblement de Tshisekedi et Katumbi le boycottent, alors que Vital Kamerhe, l’Eglise catholique et la société civile ont claqué la porte.

Kodjo et le dialogue « made in Kabila »

Pendant ce temps, la communauté internationale hausse ton : « Toutes les parties prenantes (..) ont la responsabilité d’agir dans le strict respect de la loi et des droits de l’homme, et devront faire face aux conséquences de leurs actes en cas de manquement », ont lancé l’Union africaine, l’Organisation des Nations unies, l’Union européenne, aux protagonistes de la crise congolaise. Voilà concernant la répression policière. Mais tous exigent également l’organisation d’un dialogue « inclusif », avec toutes les parties prenantes. « Les groupes politiques qui ne font pas partie des négociations en cours » sont invités « à jouer un rôle plus constructif en vue de contribuer à la tenue d’élections crédibles le plus tôt possible ». Concernant les principaux opposants, Etienne Tshisekedi et Moïse Katumbi, l’un des points d’achoppement s’appelle Edem Kodjo, le facilitateur de l’Union africaine. Le Togolais est jugé « trop proche du pouvoir » dans un dialogue voulu et convoqué par le chef de l’Etat lui-même. Le Rassemblement rejette un dialogue « made in Kabila », qui selon eux, n’a d’autre but que de légitimer le maintien au pouvoir du président congolais au-delà des limites de son mandat.

Vers un nouveau dialogue ?

En visite, chez Etienne Tshisekedi à Kinshasa, plusieurs diplomates occidentaux ont évoqué la délicate question du facilitateur, que la rue kinésie appelle désormais « le complicateur ». Le ministre des Affaires étrangères belge, Didier Reynders a avancé un nouveau nom pour remplacer le Togolais. Il s’agit de Saïd Djinnit, l’ancien envoyé spécial de l’ONU pour les Grands lacs. Du côté du Rassemblement, plusieurs autres noms circulent comme Kofi Annan, ancien secrétaire général des Nations unies ou Joaquim Chissano, l’ex-président mozambicain. Mais rien n’est encore fixé et pour le moment, il n’est pas sûr que le seul nom de Saïd Djinnit suffise à ramener les principaux leaders de l’opposition autour de la table du dialogue. Les opposants exigent également la libération des prisonniers politiques et l’arrêt des poursuites judiciaires à l’encontre de Moïse Katumbi. Des préalables encore inacceptables pout le camp présidentiel. Jusqu’à quand ?… puisque le temps presse. Une chose est sûre, les jours d’Edem Kodjo semblent comptés à Kinshasa."


"Kodjo sur le départ, Djinnit pour un vrai dialogue"
° http://lepotentielonline.com/


"Témoignage :
"Aimez moi ou je fais un malheur"

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11178
Dans un texte long de sept pages, Jean-Baptiste Sondji, médecin de son état, ancien ministre de la Santé du tout premier gouvernement du président LD Kabila, livre un témoignage poignant sur les événements sanglants survenus le lundi 19 septembre.
Ce jour là, il se trouvait, vers 10h00, sur l’avenue de l’Enseignement, au lieu de rassemblement choisi par les marcheurs. "L’ambiance était calme", note-t-il en relevant que plusieurs personnalités de l’opposition ont été empêchées d’atteindre cet endroit. C’est le cas notamment du prof. Kalele. Celui-ci était bloqué du côté de l’université de Kinshasa. "Il était surprenant que la police empêche les gens de prendre part à une manifestation pacifique alors qu’elle était autorisée", fait-il remarquer en considérant ce fait comme étant le "premier couac". Vers 11h00, il voit déferler une "marée humaine" composée de jeunes qui couraient aux cris de « Kabila yebela mandat na yo esili ; Préavis na yo ébandi lelo».
Pour Sondji, il y avait deux événements.
D’une part, la manifestation du "Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement", prévue à 13h, dont l’objectif était de déposer un mémorandum à la CENI.
De l’autre, la manifestation des jeunes. Ceux-ci avaient répondu à l’appel de l’opposition dans le but d’exprimer le ras-le bol de la jeunesse après les quinzaines années du régime de "Joseph Kabila". "Ces jeunes étaient très déterminés, poursuit-il. Les jeunes voulaient dire qu’ils ne veulent plus de Kabila au pouvoir". Et ce conformément à la Constitution.
A 12h, on assiste à une débauche de grenades lacrymogènes. Les marcheurs devinent que les policiers qui leur font face sont en fait les "Bana Mura", des membres de la garde prétorienne de "Joseph Kabila". La suite de l’histoire est racontée par Dr J.B. Sondji. B.A.W

Texto :  (…)"



" Septembre rouge en RDC : Joseph Kabila dévoile son ADN politique sanguinaire – JJ Wondo "
° http://desc-wondo.org/fr/septembre-rouge-en-rdc-joseph-kabila-devoile-son-adn-politique-sanguinaire-jj-wondo/



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 27/9/2016, 1:56 am

Je ne sais pas vous mais moi j’ai du mal à suivre le cheminement du fameux dialogue : non seulement on n’apprend rien de clair où il en est depuis vendredi où le projet d’accord a été divulgué, qu’en est-il de son approbation par les uns et les autres et surtout qu’en est-il été réellement retenu de ce projet ; enfin quand va-t-il reprendre… ?
Date des élections à indiquer à sa clôture ou après et donc du délai de la transition avec apparemment JK toujours PR et quid de ce fameux gouvernement d’union nationale ?

Ailleurs que vaudra-t-il à la fin avec son déficit d’inclusiveté, son insuffisante représentativité avec des revendications incessantes dedans et dehors d’un dialogue véritablement inclusif sans oublier la problématique de la poursuite de la présence de Kodjo comme Facilitateur toujours récusé par une partie de l’opposition… ?
Et à travers tout ce micmac quelles leçons ont-ils (Kodjo, les co-modérateurs et tous les participants) tiré des derniers évènements sanglants ?

Bien sûr, on imagine mal que ce dialogue se termine en queue de poisson tant tous les participants, majorité et opposition comprises, ont un intérêt d’aboutir à un consensus qui puisse valider leur présence mais lequel sera-t-il ? Les premiers tiendront sans doute à la présence de JK au cours de la Transition, les seconds veilleront à ce que celle-ci ne s’éternise pas trop … Tomberont-ils alors sur une date précise sur sa fin (et conséquemment celle de la présidentielle et de la fin du mandat de JK ? C’est sans doute là-dessus qu’ils continuent à s’empoigner…
Quant à l’inclusiveté et autres préalables, on peut penser qu’un « glissement » le plus court possible pourvu qu’il y’ait suffisamment de garanties à son respect ; (il semble qu’il est prévu que le comité international de soutien actuel ferait par la suite celui du suivi (et du respect !) de l’accord), pourra obtenir le consentement tacite des absents  … Vient alors la question de sa validité juridique…

La presse revient y revient : un dialogue « constituant » avec « Acte constitutionnel de transition » simplement ponctuel et additif à la Constitution en cours ou prémisse de sa pure et simple abrogation avec en vue une nouvelle Constitution, une IVème République… ?

Et pourquoi pas seul passage par le Parlement actuel qui le validerait quel que soit son contenu juridique précis pourvu qu’on reste en phase avec la Constitution ?
J’ai déjà abordé ici plus d’une fois cet aspect et à la fin je donne presque ma langue au chat ; qu’en disent les constitutionnalistes, l’arrêt ou plutôt l’interprétation de la Cour Constitutionnelle suffiront-t-ils à « régulariser » toute « manipulation »… ?


A revenir aux évènements dramatiques du 19 et 20 septembre, que nous révèlent-ils ?
Tous dedans et dehors, Congolais et étrangers, « amis ou ennemis » de ce cher pays, nous subodorons des lendemains bien risqués pour lui car cette explosion de violence nous confirme en fait une crise politico-sociale bien plus profonde dans le pays qu’il ne peut y paraître… Les élections de novembre 2011 en dessinaient déjà les contours mais aussi bien avant et depuis ils sont plus nets et davantage à l’approche du prochain scrutin encore disputé…
Ce sont ceux d’un pourvoir habitué à passer par défi au mépris de la volonté et des attentes de la population tandis que celle-ci l’accepte de moins en moins et l’exprime ! Et c’est cette contestation de la légitimité des gouvernants qui a fait le lit depuis notre indépendance de nos crises successives plus violentes depuis deux décennies… Aujourd’hui le report téméraire de la présidentielle devant se tenir à la fin de cette année a embrasé davantage l’ambiance du pays et la situation, on le voit bien, reste tendue susceptible de générer une confrontation plus violente…

Ne serait-ce pas là un vœu et une stratégie de certains surtout du côté du pouvoir : une violence souhaitée comme mode de conservation et de conquête pouvoir comme le montre notre histoire   souveraine, l’alternance pacifique et démocratique n’ayant jamais appartenu à notre logiciel politique… ?
Lorsqu’on y ajoute le vécu et le ressenti de la population elle-même, au passage en force régulier d’un pouvoir autoritaire qu’elle affronte de plus en plus comme le 19 et le 20 septembre elle développe elle-même une stratégie de défi de plus, la soldatesque du pouvoir lui faisant de moins en moins peur surtout que la rue est essentiellement composée des jeunes, peut-être ceux qui vivent encore plus mal la détresse socio-économique qu’ils vivent et qui leur offre de moins en moins  d’avenir et cet autoritarisme accru du pouvoir a vite créé l’étincelle qui mette le feu aux poudres…

De plus dans la situation d’aujourd’hui on voit hélas des similitudes avec les dernières années du régime de Mobutu : essentiellement un système politique et institutionnel fragilisé qui fait difficilement face aux défis du pays et des foyers de contestation latents à travers tout le pays sans oublier l’Est instable et toujours à l’écart de la gestion du pouvoir central… l'Est du pays reste déchiré par la violence des groupes armés
Alors le pays va-t-il replonger en plein dans le chaos des guerres récentes ? On peut le craindre et personne n’en est dupe ainsi on assiste aux efforts renouvelés de la CI au chevet du Congo dont ce dernier ballet diplomatique bien intense encore ce dernier WE auprès des acteurs politiques décisifs de la majorité et de l’opposition ainsi que chez le Facilitateur encore plus inquiet à la suite des violentes émeutes qui ont éclaté à Kinshasa, la semaine dernière.
Au même moment le "dialogue politique" bat de l'aile.

Encore une fois selon mes premières interrogations quel destin va-t-on lui donner, quel consensus autour, quel autre contenu ses résolutions vont-elles comporter aussi bien pour une Ceni crédible, des élections apaisées et transparentes et une Transition ramassée et efficace ?
Quelles sanctions aux impétrants qui continueraient à ne pas respecter les règles démocratiques et les résolutions « consensuelles » du dialogue ?
Bref au final dans quelle mesure ce dialogue répondra à ce risque de contestation de légitimité des pouvoirs qui a tant miné ce pays et dont encore une fois on vient de vivre la douloureuse manifestation ?
Bref ce dialogue censé résoudre la crise explosive qui couve davantage au vu des dernières violences meurtrières et à l’occasion d’un "JK" toujours présent au-delà du 19 décembre 2016 sera-t-il vraiment à même de l'éteindre ?


"Kodjo reçoit les ambassadeurs, l’Opposition ne sera pas au Dialogue ce lundi"
° https://actualite.cd/2016/09/26/kodjo-recoit-ambassadeurs-lopposition-ne-sera-dialogue-lundi/

"Dialogue : « La CENCO maintient la suspension de sa participation et attend un signe de la part du Rassemblement » "
° https://actualite.cd/2016/09/26/dialogue-cenco-maintient-suspension-de-participation-attend-signe-de-part-rassemblement/

"L’Accord de Kodjo autorise le ‘glissement’ "
° http://www.latempete.info/16084-2/

"RDC : la date des élections sera soumise à l’appréciation des participants au dialogue national"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/26/actualite/politique/rdc-la-date-des-elections-sera-soumise-lappreciation-des-participants

"Dialogue: le projet d’accord politique préconise «un gouvernement de large union nationale» "
° http://www.radiookapi.net/2016/09/25/actualite/politique/dialogue-le-projet-daccord-politique-preconise-un-gouvernement-de

"RDC: le Premier ministre sera issu des rangs de l'opposition"
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-le-premier-ministre-sera-issu-des-rangs-de-l-opposition-57e91f4bcd7045542b21af71

"Dialogue : vers un atterrissage forcé ! » "
° http://www.laprosperiteonline.com/index.php/fr/actualites/79-europe/4761-dialogue-vers-un-atterrissage-force

"Date des élections en RDC. Dialogue : la CENI présente des indications aujourd’hui ! ». "  
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11347

° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=205735&Actualiteit=selected

"Dialogue national en RDC: encore d'épineuses questions à trancher"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160926-rdc-le-role-futur-kabila-centre-questions-le-dialogue-national
"Le dialogue accouche d’une souris : pas un mot sur le départ de Kabila» "
° https://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15278:le-dialogue-de-la-cite-de-l-ua-accouche-d-une-souris-pas-un-mot-sur-le-depart-de-kabila-pas-de-date-sur-la-presidentielle-le-premier-ministre-d-un-gouvernement-de-large-union-nationale-issu-de-l-opposition&catid=85&Itemid=472

"Dialogue : ce que personne n’ose dire» "
° http://www.lephareonline.net/dialogue-personne-nose-dire/

" Aggravation de la crise politique en RDC : Thomas Perriello accuse le gouvernement » "
° http://www.latempete.info/aggravation-de-la-crise-politique-en-rdc-thomas-perriello-accuse-le-gouvernement/

"Les ambassadeurs occidentaux veulent un consensus plus large afin d’aboutir aux élections dans le meilleur délai – AUDIO"
° https://actualite.cd/2016/09/26/ambassadeurs-occidentaux-veulent-consensus-plus-large-afin-daboutir-aux-elections-meilleur-delai-audio/
° http://groupelavenir.org/r-tshibanda-les-elections-generales-seront-bel-et-bien-organisees-aussitot-que-les-conditions-techniques-le-permettront/

"Dialogue en RDC: des diplomates plaident pour le consensus «le plus large possible» "
° http://www.radiookapi.net/2016/09/26/actualite/politique/dialogue-en-rdc-des-diplomates-plaident-pour-le-consensus-le-plus


"RDC : "Tshisekedi est l'homme indiqué pour donner une orientation claire à la population""
° http://afrique.lepoint.fr/actualites/rdc-tshisekedi-est-l-homme-indique-pour-donner-une-orientation-claire-a-la-population-26-09-2016-2071338_2365.php


"La juge congolaise Wazuri dénonce les pressions subies pour condamner Moïse Katumbi"
° http://www.france24.com/fr/20160923-juge-rdc-wazuri-pressions-condamnation-justice-opposant-moise-katumbi-kabila
"RDC: Chantale Ramazani Wazuri, une autre épine dans les pieds du pouvoir congolais depuis l’étranger"
° http://www.afriquinfos.com/2016/09/26/rdc-chantale-ramazani-wazuri-une-autre-epine-dans-les-pieds-du-pouvoir-congolais-depuis-letranger.php


"Un reponsable du Rassemblement se dit « traqué » à Lubumbashi! "
° http://www.politico.cd/encontinu/2016/09/26/reponsable-rassemblement-se-dit-traque-a-lubumbashi.html

"RD Congo : Zoé Kabila, de l’ombre à la lumière ? "
° http://www.jeuneafrique.com/mag/348870/politique/rd-congo-zoe-kabila-de-lombre-a-lumiere/

"Jean-Bertrand Ewanga à la tête d’un parti politique – Information ACTUALITE.CD"
° https://actualite.cd/2016/09/25/jean-bertrand-ewanga-a-tete-dun-parti-politique-information-actualite-cd/

"Jean-Pierre Bemba condamne les violences et appelle à un dialogue plus technique que politique"
° https://actualite.cd/2016/09/26/jean-pierre-bemba-condamne-violences-appelle-a-dialogue-plus-technique-politique/
° https://actualite.cd/2016/09/26/jean-pierre-bemba-sexprimera-situation-politique-securitaire-rdc-aujourdhui/


"Analyse du week end du 24 au 26 septembre 2016"






Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 28/9/2016, 12:13 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Cavalier le 27/9/2016, 2:13 pm

ndonzwau a écrit:

"Vital Kamerhe: «L’actuel président ne sera pas candidat à sa propre succession» "
° http://www.radiookapi.net/2016/09/23/actualite/politique/vital-kamerhe-lactuel-president-ne-sera-pas-candidat-sa-propre



Compatriotiquement!
Monsieur Kamerhe, mais vous n'avez rien dit au juste...Vous avec vote verbiage a double conotation...Nous savons tres bien que Kabila ou Kanambe ne peut etre candidat a sa popre succession,,,Car aucun president ne succede a lui-meme.  Le Marechal Mobutu, apres 32 ans au pouvoir, n'a ais pas succede a lui-meme.
Laurent Desire Kabila, apres 3 ans au pouvoir, n'a pas succede a lui-meme.

Ton pote hypolite Kanambe, Le Faux-Kabila non plus ne succedera a lui-meme.  Cette fois-ci, Monsieur Kamerhe, nous aimerions vous voir rester plante dans votre equipe originale qui est celle de La Majorite PPRDaise...Cette equipe la vous convient tres bien...Ne changez pas de camps, ni de langage demain, RESTEZ LA OU VOUS ETES...Car vous tes un opposant de l'opposition...Dans votre ingenuosite a deux balles. jocolor



_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 28/9/2016, 12:52 am

" VIOLENCES À KINSHASA : LA RDC DANSE SUR UN VOLCAN"
° http://www.izf.net/afp/violences-kinshasa-rdc-danse-sur-un-volcan

" Violences à Kinshasa: l'ONU demande une enquête indépendante
(AFP 27/09/16) "

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/violences-kinshasa-lonu-demande-une-enquete-independante

" Violences en RD Congo : le climat politique plus que jamais crispé"
° http://www.jeuneafrique.com/360221/politique/violences-rd-congo-climat-politique-plus-jamais-crispe/

"De Genval au dialogue: dynamiques et crispations au sein de l’opposition en RDC – GRIP"
° http://desc-wondo.org/fr/de-genval-au-dialogue-dynamiques-et-crispations-sein-de-lopposition-en-rdc-grip/
° http://www.grip.org/fr/node/2101

" Le Dialogue s’enlise, Nangaa à Paris pour réceptionner des nouveaux kits d’enrôlement"
° https://actualite.cd/2016/09/27/dialogue-senlise-nangaa-a-paris-receptionner-nouveaux-kits-denrolement/
° https://soundcloud.com/actualitecd/le-dialogue-senlise-nangaa-a-paris-pour-receptionner-des-nouveaux-kits-denrolement

" Dialogue : « La CENCO maintient la suspension de sa participation et attend un signe de la part du Rassemblement » "
° https://actualite.cd/2016/09/26/dialogue-cenco-maintient-suspension-de-participation-attend-signe-de-part-rassemblement/
° https://soundcloud.com/actualitecd/dialogue-la-cenco-maintient-sa

" Echange interactif et opinion : Il y a du gaz dans l’air de la RD Congo"
° http://desc-wondo.org/fr/echange-interactif-et-opinion-il-y-a-du-gaz-dans-lair-de-la-rd-congo/

" Dialogue inclusif : Kodjo sous la pression internationale"
° https://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15298:dialogue-inclusif-kodjo-sous-la-pression-occidentale&catid=85&Itemid=472

" Dernier virage pour le dialogue. Kodjo : le Projet d’Accord politique soulève des vagues ! "
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11362&rubrique=POLITIQUE

" Dialogue: les masques sont vraiment tombés"
°
" Freddy Matungulu plaide pour un dialogue « réellement inclusif » "
° http://www.radiookapi.net/2016/09/27/actualite/politique/freddy-matungulu-plaide-pour-un-dialogue-reellement-inclusif

" Cour pénale internationale :
Fatou Bensouda : Femme de loi ou politicienne ? "

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11181

" En RDC, le dialogue politique reste suspendu"
°  http://www.rfi.fr/emission/20160927-abbe-donatien-nshole-conference-episcopale-nationale-congo-cenco

"Inclusivité et objectif du Dialogue : Vital Kamerhe répond à Jean-Pierre Bemba"
° https://actualite.cd/2016/09/27/inclusivite-objectif-dialogue-vital-kamerhe-repond-a-jean-pierre-bemba/

" Abbé Nsholé (RDC): «Les dates d’élections doivent être clairement définies» "
° http://www.rfi.fr/emission/20160927-abbe-donatien-nshole-conference-episcopale-nationale-congo-cenco
° http://www.radiookapi.net/2016/09/27/actualite/politique/rdc-le-projet-daccord-politique-du-dialogue-viole-la-constitution
° http://www.radiookapi.net/2016/09/27/actualite/politique/rdc-lorganisation-des-elections-est-la-seule-garantie-de-la

" Le Collectif Filimbi annonce avoir saisi la CPI suite aux évènements des 19 et 20 septembre"
° https://actualite.cd/2016/09/27/collectif-filimbi-annonce-saisi-cpi-suite-aux-evenements-19-20-septembre/

" L’Opposant Moni Della transféré au Parquet Général de Kinshasa/Gombe"
° https://actualite.cd/2016/09/27/lopposant-moni-della-transfere-parquet-general-de-kinshasagombe/

" Nord-Kivu : Les notabilités appellent à manifester contre la présence des rebelles Sud-soudanais"
° https://actualite.cd/2016/09/26/nord-kivu-notabilites-appellent-a-manifester-contre-presence-rebelles-sud-soudanais/
° https://soundcloud.com/actualitecd/les-notabilites-du-nord-kivu

"RADEK SUPREME : " Nous donnons rendez-vous à J. Kabila le 20 décembre 2016""



"Felix TSHISEKEDI : "Aucune prime ne sera accordée à J. Kabila""



"Actualité Expliquée du 26 septembre 2016 - Partie1"



"AIDC : Cotiser 100 dollars pour une diaspora congolaise ambitieuse et structurée"




Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 29/9/2016, 1:05 am

"Des jeunes du Rassemblement adressent une lettre au président Kabila"
° http://www.politico.cd/encontinu/2016/09/28/jeunes-rassemblement-adressent-lettre-president-kabila.html




" Dialogue : des trous retardent la signature de l’Accord"
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11378

" POUR UN DIALOGUE VERITABLEMENT INCLUSIF
KABILA ET TSHISEKEDI INVITÉS À DIALOGUER"

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article8913

"LE SAMEDI PROCHAIN, SAUF IMPRÉVU, LE « RASSEMBLEMENT » EN CONCLAVE"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15311:le-samedi-prochain-sauf-imprevu-le-rassemblement-en-conclave&catid=85&Itemid=472

"Dialogue, remplacement d’Eden Kodjo : la mise au point de She Okitundu "
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/09/27/dialogue-remplacement-dedem-kodjo-mise-point-de-she-okitundu.html

"Christian Mwando : « Le vrai Dialogue devra régler le sort de Joseph Kabila après le 19 décembre » – AUDIO"
° https://actualite.cd/2016/09/28/christian-mwando-vrai-dialogue-devra-regler-sort-de-joseph-kabila-apres-19-decembre-audio/
° https://soundcloud.com/actualitecd/christian-mwando-le-vrai

" EN INSTANCE D’ETRE DÉPLACÉ AU CPRK, MONI DELLA ACCUSÉ D’ÊTRE À LA TÊTE DES PILLARDS"
° http://www.africanewsrdc.com/la-une/2016/09/27/instance-detre-deplace-cprk-moni-della-accuse-detre-a-tete-pillards.html

" Fin de la refonte du fichier électoral juillet 2017, Nangaa en France pour la livraison des Kits électoraux – Vidéo"
° https://actualite.cd/2016/09/27/fin-de-refonte-fichier-electoral-juillet-2017-nangaa-france-livraison-kits-electoraux-video/


"Jolino Makelele de l'UNC : Le président J. Kabila va gérer la transition selon la Constitution"



"L' Analyse du 28 septembre 2016"



"Le viseur : L’histoire bégaie ! "
° http://citaf.over-blog.com/2016/09/le-viseur-l-histoire-begaie.html

"DU DIALOGUE INCLUSIF AUX ELECTIONS PORTEUSES D’AVENIR"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15312:du-dialogue-inclusif-aux-elections-porteuses-d-avenir-forger-une-culture-de-la-democratie-en-rd-congo&catid=90:online-depeches&Itemid=468

"‘Coups d’État constitutionnels’ et répression politique en Afrique subsaharienne"
° https://vacradio.com/coups-detat-constitutionnels-et-repression-politique-en-afrique-subsaharienne/

"Human Right Watch: Dialogue interactif sur le rapport du haut commissaire au sujet de la RDC"
°  https://vacradio.com/human-right-watch-dialogue-interactif-sur-le-rapport-du-haut-commissaire-au-sujet-de-la-rdc/

"Afrique – Vue d’ensemble"
° http://kokorikoafrika.com/afrique-vue-densemble/

° http://www.rdc-news.com/single-post/2016/09/24/La-RDC-au-bord-du-pr%C3%A9cipice-Mettre-fin-%C3%A0-la-r%C3%A9pression-et-promouvoir-les-principes-d%C3%A9mocratiques


"Ce que pense Manuel Valls de la RDC"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/09/28/pense-manuel-valls-de-rdc.html

" CPI: Jean-Pierre Bemba fait appel de sa condamnation pour crimes de guerre"
° http://www.radiookapi.net/2016/09/28/actualite/justice/cpi-jean-pierre-bemba-fait-appel-de-sa-condamnation-pour-crimes-de
° https://actualite.cd/2016/09/28/cpi-condamne-a-18-ans-jean-pierre-bemba-interjette-appel/
° http://www.lalibre.be/actu/international/cpi-jean-pierre-bemba-fait-appel-de-sa-condamnation-pour-crimes-de-guerre-57eba8e8cd70f8c392705146
° http://www.jeuneafrique.com/360957/societe/cpi-jean-pierre-bemba-appel-de-condamnation-crimes-de-guerre/

" Forfaiture :
Les suspectes relations entre «Kabila» et Jamil Mukulu, le leader des ADF"

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11185


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  ndonzwau le 29/9/2016, 10:02 pm

Où va notre cher pays le Congo ?
Le moins qu’on puisse en dire est que le calme apparent après les dernières violences augure difficilement d’un atterrissage pacifique mais au contraire annonce un avenir peu prévisible qui risque d’exploser davantage si les uns et les autres du côté politique n’en tirent pas des décisions plus responsables en place d’un côté un « passage en force » imminent et de l’autre un radicalisme trop idéaliste ou un accompagnement mou !
Le fameux dialogue va -t-il y remédier ? Pour l’heure, il est à l’arrêt, beaucoup y ruminent volontiers les leçons du drame récent qui signifiait aussi le refus de son format ; les[url=#32963055] participants[/url] en matérialiseront-ils un[url=#93211948] nouveau[/url] modèle plus efficient ? Espérons-le !

Aujourd’hui la CI semble d’un commun accord isoler en quelque sorte JK : la France jusque-là indifférente ou conciliante lève le ton par la bouche de son Président et son Ministre des AE, la Belgique de même allant jusqu’à souhaiter clairement le remplacement du Facilitateur/Complicateur Kodjo, les Usa à leur tour confirment leur ligne dure, ils ajoutent au premier notable sanctionné, le général Kanyama, deux autres généraux, Amisi et Numbi, ce n’est pas si marginal que ça même si l’impact reste relatif ; enfin même Mme Zuma la Patronne de l’UA et de Kodjo commence à se poser des questions sur la représentativité des[url=#69603481] participants[/url] au dialogue qu’elle pilote via son envoyé…
Dedans, disais-je, le fumeux dialogue censé régler les différends et baliser une suite acceptable patine, les Catholiques et la Société Civile posent des conditions pour y retourner, l’Opposition qui y[url=#76102349] participe[/url] hésite encore tandis que l’Opposition autour du « Rassemblement »[url=#93978504] continue[/url] ses revendications, préalables et refus de Kodjo en même temps qu’elle maintient sa contestation judiciairement, politiquement et dans la rue…

Bref dedans et dehors c’est comme si les dizaines des morts avaient dessillé les yeux de ceux qui ne voyaient pas ou refusaient de voir mais en tireront-ils tous de bonnes leçons et surtout agiront-ils en conséquence ?
Pas la peine de se faire un cinéma, c’est d’abord au pouvoir de Kinshasa d’officier pour ce pays car après tout, tout dépend d’abord de sa gestion comme il est le premier comptable tous ces échecs et drames passés ; entendra-t-il toutes ces condamnations plutôt[url=#50985488] bien[/url] pesées quant aux dangers qui guettent le pays ? Il est d’abord question de volonté politique pour offrir à notre pays un avenir plus lisible, moins conflictuel, plus pacifique et davantage démocratique et responsable ; le pouvoir en détient le meilleur sésame !

Lisez ces différentes analyses que certaines je me permets d’afficher in extenso et méditez-en !


"RD Congo : la solitude de Kabila sur la scène internationale"
° http://www.jeuneafrique.com/mag/360133/politique/rd-congo-solitude-de-kabila-scene-internationale/
Les affrontements meurtriers des 19 et 20 septembre ont isolé encore davantage le président Kabila sur la scène internationale : les Occidentaux s'entendent désormais sur une ligne dure, et l'inquiétude grandit dans la sous région.

Une fois n’est pas coutume, François Hollande a employé un ton très peu diplomatique. « Il s’est produit des violences en République démocratique du Congo qui sont inadmissibles, insupportables, a-t-il dit à New York, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. Il y a des victimes, et elles ont été provoquées par des exactions venant de l’État congolais lui-même. »

Un épisode violent

Le bilan des manifestations des 19 et 20 septembre, à Kinshasa, fait effectivement froid dans le dos :32 morts selon le gouvernement, au moins 44 selon l’ONG Human Rights Watch. Des bâtiments officiels ont été brûlés, de même que des sièges de partis politiques de tous bords. Dans les quartiers populaires de la capitale congolaise, l’appel à manifester du « Rassemblement de l’opposition » s’est accompagné d’une véritable insurrection.
Les manifestants protestaient contre le report, désormais inéluctable, de l’élection présidentielle. Pour qu’elle soit organisée dans les] délais constitutionnels, il aurait en effet fallu que le corps électoral soit convoqué avant le 19 septembre, soit trois mois avant la fin du dernier mandat légal du président Joseph Kabila, en décembre prochain. Cela n’a pas été le cas. La réaction des manifestants a été très violente.

L’un des quatre policiers tués a été brûlé vif, selon le gouvernement. Mais la répression l’a été plus encore : selon une source diplomatique, elle s’est faite, par endroits, à l’arme de guerre.
Malgré tout, la virulence des déclarations du président français a « choqué » Kinshasa. C’est le porte-parole du gouvernement, le volubile Lambert Mende, qui l’a dit lui-même, ajoutant : « C’est à se demander si la RD Congo est devenue un nouveau département d’outre-mer [français] ! » Si le gouvernement congolais est aussi amer, c’est peut-être parce que Paris était, jusque-là, l’une des puissances occidentales les plus conciliantes vis-à-vis du gouvernement congolais.

L’organisation des élections au cœur des tensions

« Rassurés » par la désignation, en juillet, de la société française de droit néerlandais Gemalto pour assurer la révision du fichier électoral, les Français laissaient entendre qu’un report de l’élection présidentielle était envisageable dans le cadre d’une solution de sortie de crise.
Une position sensiblement différente de celle des États-Unis. Ces derniers mois, ils n’ont cessé d’alerter sur les risques d’une crise aiguë si les élections n’étaient pas organisées dans les délais. Cela a d’ailleurs valu à l’envoyé spécial américain pour la région des Grands Lacs, Tom Perriello, une altercation avec un député du parti au pouvoir sur le tarmac de l’aéroport de Kinshasa, à l’issue de sa dernière visite, le 19 septembre.
« Étant donné l’endroit où cela s’est passé et le fait que cela était filmé, cela ne pouvait être que prémédité », assure à Jeune Afrique le diplomate américain. Le département d’État a d’ailleurs convoqué l’ambassadeur congolais à Washington pour une explication sur ce qu’il qualifie d’« incident diplomatique ».

Relations diplomatiques tendues

Cela n’a, bien sûr, pas rendu le discours de Perriello plus conciliant. Il estime d’ailleurs nécessaire la fin des « détentions et poursuites politiques » contre les opposants congolais. Cela pourrait être une référence à la condamnation à trois ans de prison de l’opposant exilé Moïse Katumbi, candidat déclaré à l’élection présidentielle, dans un litige immobilier. Ce dernier cultive ses réseaux à l’étranger et s’est déplacé à New York, à la différence du président Kabila, représenté à l’ONU par son ministre des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda.
La Belgique, autre pôle occidental, n’est pas plus accommodante. Son ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a appelé au respect « du droit à manifester pacifiquement » et indiqué que « la responsabilité individuelle des acteurs pouvait être engagée ». Surtout, il a suggéré publiquement le retrait du facilitateur de cette crise, le Togolais Edem Kodjo, pourtant nommé par l’Union africaine (UA) et apprécié par le gouvernement congolais.

Les événements semblent donc avoir soudé les Occidentaux sur une position dure. Ce n’était pas acquis il y a encore quelques semaines. Un diplomate européen expliquait alors qu’il était « plus facile pour les Américains d’être aussi fermes que pour les pays européens, qui conservent des intérêts dans ce pays ». Reste à savoir si ces nouveaux discours seront suivis d’actes.
Pour l’instant, seul Washington a adopté des sanctions ciblées contre un responsable congolais : le chef de la police de Kinshasa, Célestin Kanyama, visé en juin par un gel de ses avoirs aux États-Unis. L’Union européenne n’a pas encore atteint de consensus sur la question. Et des désaccords doivent aussi être surmontés au sujet d’éventuelles sanctions onusiennes, piste désormais envisagée…

La sous-région en faveur d’un dialogue inclusif

Mais Joseph Kabila se soucie-t-il d’être aussi isolé sur le plan international ? « Il ne se préoccupe guère de ce que pensent les Occidentaux, répond une source proche du gouvernement congolais. Si des chefs d’État étrangers devaient avoir une influence sur lui, ce seraient plutôt ceux de sa sous-région. » Là aussi, on constate une évolution.
Deux pays frontaliers de la RD Congo sont particulièrement inquiets de cette crise, qui pourrait amener son lot de réfugiés et de perturbations sur leurs territoires : le Congo, dont la capitale n’est séparée des quelque 10 millions de Kinois que par un fleuve, et l’Angola. Il faut y ajouter l’Afrique du Sud de Jacob Zuma, qui a des intérêts importants en RD Congo. Pour ces trois pays, la priorité est la stabilité. Quel est le meilleur moyen de l’obtenir ? Là est toute la question.
Jusqu’à présent, la stratégie de Kinshasa semblait leur convenir : un maintien à durée indéterminée de Joseph Kabila après la fin de son mandat, validé par une partie de l’opposition – avec notamment Vital Kamerhe – au cours du « dialogue national ».


"Nous aussi voulons que le dialogue soit le plus large possible

Malgré le boycott de ce « dialogue » par les poids lourds Étienne Tshisekedi et Moïse Katumbi, Edem Kodjo en avait donné le coup d’envoi début septembre. Mais à la suite des violences, la très influente Église catholique congolaise s’est elle aussi retiréeAujourd’hui, même la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’UA, semble prise de doutes sur la légitimité de ses participants.
Dans un communiqué exprimant sa « vive préoccupation à la suite des débordements » du 19 septembre, elle « réaffirme la détermination de l’UA à ne ménager aucun effort pour renforcer le caractère inclusif du dialogue ». Le président en exercice de l’UA, le Tchadien Idriss Déby Itno, est allé plus loin encore en soulignant la « nécessité » de parvenir à « davantage d’inclusivité ».

Face à l’émotion internationale, Joseph Kabila joue la carte de l’apaisement. Dans un communiqué, il a appelé « ceux qui sont en marge du processus » à rejoindre le dialogue.
« Il n’y a pas de désaccord avec nos amis étrangers, plaide Barnabé Kikaya Bin Karubi, son conseiller diplomatique, envoyé aux États-Unis pour arrondir les angles. Nous avons présenté nos excuses au gouvernement américain pour le regrettable incident de l’aéroport de Kinshasa. Et sur le fond, nous ne disons pas autre chose : nous aussi voulons que le dialogue soit le plus large possible. C’est l’opposition qui le refuse et veut renverser le pouvoir par la force. La communauté internationale mesure-t-elle bien les conséquences de cette stratégie ? L’isolement a-t-il donné des résultats dans la crise du Burundi ? »



Quand L’Église se retire

Suppléant un État souvent défaillant, l’Église catholique joue un rôle crucial en RD Congo. Le respect dont elle jouit et son statut au-dessus de la mêlée en font un centre de gravité dont la bénédiction est convoitée par tous les camps. De sa participation dépend souvent le succès ou l’échec de toute initiative politique.
Le Front citoyen 2016, dont l’objectif était de rassembler opposition et société civile pour obtenir le départ de Joseph Kabila, a ainsi tout fait pour qu’elle participe à sa réunion de lancement, à Dakar, en décembre 2015. Il a réussi dans un premier temps, mais la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a finalement retiré son représentant avant la fin de ce congrès, craignant d’apparaître comme partisane.
De même, l’un des faits d’armes du facilitateur de l’UA, Edem Kodjo, a été de convaincre la Cenco de participer au dialogue politique proposé par le pouvoir. Mais, après les violences des 19 et 20 septembre, elle a suspendu sa participation. L’Église ne prend jamais le risque de participer quand une entreprise menace de se solder par des affrontements. En février dernier, elle avait finalement annulé la marche pacifique qu’elle prévoyait pour réclamer des élections."



"RDC: Ayrault dénonce « un président qui veut garder sa place » "
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-ayrault-denonce-un-president-qui-veut-garder-sa-place/
Le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Marc Ayrault, s’alarme de la dégradation de la situation politique en République démocratique du Congo (RDC) et demande au président Joseph Kabila de ne pas se représenter comme l’exige la Constitution.

Généralement discret et peu enclin au haussement de ton, le ministre français des Affaires étrangères vient de sortir Paris d’une certaine apathie sur la crise politique en cours en RDC.[url=#99957347] Devant[/url] les étudiants de Sciences-Po cette semaine, Jean-Marc Ayrault a dressé un portrait peu optimiste de la situation du plus grand pays d’Afrique centrale, qui s’enfonce peu à peu dans la répression et la violence à l’approche de la fin du dernier mandat de Joseph Kabila. Selon le chef de la diplomatie française, la RDC à « l’énorme potentiel économique (est) au bord de la guerre civile ». En cause : « un président qui est en place, et qui veut garder sa place, alors qu’il n’a plus le droit de se représenter ».

Manifestations sanglantes

Depuis janvier 2015, le report de l’élection présidentielle, prévue fin 2016, est présenté par l’opposition congolaise comme une manoeuvre du président Joseph Kabila afin de se maintenir au pouvoir au-delà de la fin de son mandat. Une accusation que valide le dialogue national en cours à Kinshasa, qui prévoit une période de transition de plus de 16 mois et le maintien de Joseph Kabila dans son fauteuil. La[url=#6910917] Cour[/url] constitutionnelle a d’ailleurs validé ce scénario en autorisant l’actuel chef de l’Etat à rester en poste jusqu’à l’organisation de nouvelles élections. En janvier 2015, une manifestation contre la loi électorale avait déjà dérapé dans la violence, faisant « au moins 42 morts ». Les 19 et 20 septembre, la mobilisation anti-Kabila s’est également[url=#68268473] terminée[/url] dans le sang, avec un bilan d’une cinquantaine de morts.

Un dialogue au point mort

Pendant ce temps, le président congolais, qui s’est exprimé plusieurs fois sur le sujet, ne donne aucun signe de vouloir quitter le pouvoir comme l’exige la Constitution. La communauté internationale jette pourtant ses derniers espoirs d’apaisement sur le dialogue politique qui se tient à Kinshasa et qui est censé trouver un point d’accord sur le futur calendrier électoral et le sort du président Kabila. Mais le dialogue patine et sa légitimité est fortement remise en cause par l’absence des deux principaux leaders de l’opposition qui boycottent le forum : Etienne Tshisekedi et Moïse Katumbi.

Kabila doit annoncer « qu’il ne se représentera pas »

Selon Jean-Marc Ayrault, « la France joue son rôle pour tout faire pour que le dialogue national ait lieu ; pour que la date des élections soit fixée et pour que le président sortant, dont on garantira la sécurité, annonce clairement qu’il ne se représente pas ». Sourd aux demandes répétées de la communauté internationale de se retirer du pouvoir au soir du 19 décembre 2016, Joseph Kabila fait pourtant l’objet de fortes pressions américaines. Trois hauts responsables sont désormais ciblés par des sanctions américaines : Célestin Kanyama, le chef de la police, et depuis ce mercredi les généraux Gabriel Amisi « Tango four » et John Numbi. L’étau se resserre donc sur le camp présidentiel… pour le moment sans effet sur l’attitude de Joseph Kabila."



"La RDC sous la pression internationale"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160929-rdc-france-le-pays-est-bord-guerre-civile

"Les autorités congolaises accusent les Etats-Unis de préparer le "chaos" en RDC (ministre)
(AFP 29/09/16"

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/les-autorites-congolaises-accusent-les-etats-unis-de-preparer-le-chaos-en-rdc-ministre

"Avertissement :
Obama réprime les « généraux » Gabriel Amisi et John Numbi "

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11190

"Lettre au Président Kabila
- Par Jean Bele PhD – Professor of Nuclear Physics – Hadronic Physics Group – Laboratory For Nuclear Sciences – M.I.T"

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11191

"RDC: reprise des travaux du "dialogue national" sans l'Eglise catholique
(AFP 29/09/16) "

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-reprise-des-travaux-du-dialogue-national-sans-leglise-catholique

"RD Congo: série de procès expéditifs pour les manifestants de l’opposition"
° http://www.rfi.fr/afrique/20160929-rd-congo-serie-proces-expeditifs-manifestants-opposition



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 30/9/2016, 4:29 pm, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CONCLAVE DE BRUXELLES ET SES CONSEQUENCES

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:53 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 23 sur 25 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum