Bonne fête de l'indépendance

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bonne fête de l'indépendance

Message  Admin le 30/6/2016, 12:42 pm

Bonne fête de l'indépendance à tous !

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  piélé de dongo le 30/6/2016, 12:52 pm

Quelle indépendance Question Question lorsqu'on continue à considérer Didier Renders comme autorité morale de ce pays, lorsqu'on applaudis Obama parce qu’il menace un chef de la police chez alors que chez lui les noirs commencent à faire de groupe auto défense contre ses cherifs, lorsqu'une frange de la diaspora pense que la démocratie c'est le libertinage....Non Non ce n'est pas encore l'indépendance voulu par les pères de la nation.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Troll le 30/6/2016, 1:05 pm

piélé de dongo a écrit:Quelle indépendance Question Question  lorsqu'on continue à considérer Didier Renders comme autorité morale de ce pays, lorsqu'on applaudis Obama parce qu’il menace un chef de la police chez alors que chez lui les noirs commencent à faire de groupe auto défense contre ses cherifs, lorsqu'une frange de la diaspora pense que la démocratie c'est le libertinage....Non Non ce n'est pas encore l'indépendance voulu par les pères de la nation.


"Pères de l´indépendance"


Sans la pression des USA, les Belges n´allaient jamais accorder l´indépendance aux congolais Contrairement á l´Angola, le Mozambique, l´Algerie ou le Kenya...les congolais n´ont pas eu besoin de faire une "guerre" pour obtenir l´indépendance ..Parce que les "parrains" américains avaient pris soin de leur faire obtenir l´indépendance study

L´actuel "président" du Congo qui refuse de quitter le pouvoir...est devenue "congolais" grâce aux USA lol!
Il n´était pas congolais quand l´AFDL a commencée sa Marche vers le pouvoir lol!

"Pères de l´indépendance" lol! Ils ne savaient même pas lire une constitution et ne savaient même pas negocier avec les Belges..Ils étaient si limités qu´ils avaient oubliés de negocier sur le futur de l´armée au Congo


Á l´image des "pères de l´indépendance", nous avons un président "limité" qui s´oppose aux ingerences des USA..pays qui a fait de lui un "congolais" avant de faire de lui un "président" lol!


¤ Admn et la "fête"


O bombani wapi? mr Admn, o moni "fête" wapi tango batu ba zo lela na pasi na Congo Lelo na Kin, courant kutu e ko zala te, na Masina mayi ezali te...
Indépendance e koki ko tia mayi na courant te na capitale ya Congo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Troll le 30/6/2016, 1:39 pm

Mad "Pères de l´indépendance", une farce congolaise

C´est comme Ngbanda avec son "général De Gaule", un général qui n´avait pas fait la guerre, mais se retrouver "liberateur" de la France Very Happy

Voici l´exemple d´un vrai "père fondateur d´une indépendance" Idea

http://www.jeuneafrique.com/336967/politique/jour-30-juin-1936-haile-selasie-1er-sadresse-a-societe-nations/ Idea

1936 Idea Aucun, politicien congolais n´existait en 1936 Question Et pourtant, l´actuel président qui refuse de quitter le pouvoir What a Face a été plusieures fois á l´ONU où il a toujours eu peur de dire tout haut que la >RDC est agressée par le Rwanda et l´Ouganda Exclamation
1936, Haile Selasie pouvait faire mieux que Kanambe, sans peur, sans se faire intimider, il a parlé de l´agression del´Italie Idea

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Admin le 30/6/2016, 3:39 pm

Troll a écrit:
piélé de dongo a écrit:Quelle indépendance Question Question  lorsqu'on continue à considérer Didier Renders comme autorité morale de ce pays, lorsqu'on applaudis Obama parce qu’il menace un chef de la police chez alors que chez lui les noirs commencent à faire de groupe auto défense contre ses cherifs, lorsqu'une frange de la diaspora pense que la démocratie c'est le libertinage....Non Non ce n'est pas encore l'indépendance voulu par les pères de la nation.


"Pères de l´indépendance"


Sans la pression des USA, les Belges n´allaient jamais accorder l´indépendance aux congolais Contrairement á l´Angola, le Mozambique, l´Algerie ou le Kenya...les congolais n´ont pas eu besoin de faire une "guerre" pour obtenir l´indépendance ..Parce que les "parrains" américains avaient pris soin de leur faire obtenir l´indépendance study

L´actuel "président" du Congo qui refuse de quitter le pouvoir...est devenue "congolais" grâce aux USA lol!
Il n´était pas congolais quand l´AFDL a commencée sa Marche vers le pouvoir lol!

"Pères de l´indépendance" lol! Ils ne savaient même pas lire une constitution et ne savaient même pas negocier avec les Belges..Ils étaient si limités qu´ils avaient oubliés de negocier sur le futur de l´armée au Congo


Á l´image des "pères de l´indépendance", nous avons un président "limité" qui s´oppose aux ingerences des USA..pays qui a fait de lui un "congolais" avant de faire de lui un "président" lol!


¤ Admn et la "fête"


O bombani wapi? mr Admn, o moni "fête" wapi tango batu ba zo lela na pasi na Congo Lelo na Kin, courant kutu e ko zala te, na Masina mayi ezali te...
Indépendance e koki ko tia mayi na courant te na capitale ya Congo

Troll na wuti kinshasa en tout cas mboka eza na pasi ndeko

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Troll le 30/6/2016, 5:07 pm

[color=#0066ff]Sad SIMPLE FEUILLE DE PAPIER DE DIMMENSION A4[/color]
[color=#000066]
Savez-vous que l´acte de l´indépendance du Congo avait été signé sur ..un simple feuille de papier ordinaire de dimmension A4 ?[/color]

Même pas un document "officiel" imprimé, rien, absence totale de "respect" non seulement envers les congolais, mais eux même les Belges qui après 80 ans n´avaient même pas pris le temps de confectioner un document historique digne de ce nom Shocked

Une indépendance accordée sur pression des USA, une indépendance qu´on ne voulait pas accorder.. kiadi ki beni Razz

http://www.desc-wondo.org/fr/lacte-de-lindependance-de-la-rdc-samuel-malonga Surprised

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Amara le 30/6/2016, 6:00 pm

Admin a écrit:Bonne fête de l'indépendance à tous !


Merci et pareillement, Admin, meme si nous ne sommes pas independants!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Hiro-Hito le 30/6/2016, 7:25 pm

Merci Admin et bonne fete d'independance a toi, en tt nous devons apprecier cette liberte que nous avons, malgres les difficulties, c peut etre pcq nous ne savons pas l'utilise a bonne escient, ceux la qui font des bruits sur Reynders, feront mieux de nous ammener la copie du discours de l'otr la devant le parlement Belge. Donc je disais, qd on regarde cette video q je mets en bas, qd on lit l'histoire de Ota Benga, nous ne devons pas negliger ce jour.


_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Admin le 30/6/2016, 10:22 pm

Amara a écrit:
Admin a écrit:Bonne fête de l'indépendance à tous !


Merci et pareillement, Admin, meme si nous ne sommes pas independants!
Amara, Parfois je me demande quel serait la situation de la RDC par exemple si elle était réellement indépendante ?
Les congolais "indépendants" pourraient se débarrasser de Kabila par exemple? Na tuni nana Laughing

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Admin le 30/6/2016, 10:22 pm

Hiro-Hito a écrit: Merci Admin et bonne fete d'independance a toi, en tt nous devons apprecier cette liberte que nous avons, malgres les difficulties, c peut etre pcq nous ne savons pas l'utilise a bonne escient, ceux la qui font des bruits sur Reynders, feront mieux de nous ammener la copie du discours de l'otr la devant le parlement Belge. Donc je disais, qd on regarde cette video q je mets en bas, qd on lit l'histoire de Ota Benga, nous ne devons pas negliger ce jour.


Je te donne raison

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  ndonzwau le 30/6/2016, 11:32 pm

L’indépendance, nous l’avons conquise; des Congolais sont morts, ont été emprisonnés et réprimés pour acquérir cette souveraineté !
Nous n’avons certes pas eu besoin d’une guerre armée organisée pour l’obtenir mais aucun doute les Congolais et les Pères de l’indépendance ont eu le mérite de nous y conduire, nous leur devons tous un hommage mémorable !


Arrêtons de nous minimiser en accordant ce mérite à d’autres que les Congolais même si la période internationale militait pour cette indépendance dans tous les pays colonisés et en Afrique !
Nous ferions une lecture dépendantiste excessive qui nous rendrait manchots ataviques, indéfiniment incapables d’une gestion propre si nous ne le reconnaissions pas… Inacceptable !!!
Les puissants Américains n'ont-ils pas eu aussi besoin d'aide d'autres nations comme la France pour conquérir leur indépendance ? La Statue de la Liberté trônant à New York en est un éclairant symbole !

Les Congolais ne se sont pas montrés plus apathiques ou plus suicidaires ou moins combatifs que d’autres colonisés...
Un an avant le 30 juin 1960 personne au Congo et dehors surtout en Belgique ne croyait cette conquête possible, les Congolais l’ont pourtant réalisée…
En effet, les Belges colonisateurs avaient leurs plans, dont celui célèbre de Van Bilsen qui situait notre indépendance 30 ans plus tard mais dès la fin des années 1950, des Congolais « évolués » ont commencé à la réclamer expressément au grand dam des colonisateurs pour la précipiter un 4 janvier 1959 et deux mois plus tard à la Table Ronde belgo-congolaise de Bruxelles en pleine capitale de la métropole…
C’est vrai, la période était aux indépendances dans les colonies françaises et anglaises en Afrique mais la colonisation belge si elle n’était pas aussi sauvage que la portugaise s’en approchait dans sa dimension ségrégationniste, sans guerre armée organisée comme dans les colonies portugaises, la détermination des Congolais a bien eu raison des atermoiements et refus des Belges pour conquérir notre souveraineté !

L’indépendance acquise, les Congolais devraient lui donner sa matérialisation complète; les conditions particulières de la colonisation belge au Congo et le contexte précipité de cette indépendance qui font qu'elles nous y avaient moins préparé qu'ailleurs expliquent en partie nos échecs successifs depuis 56 ans pour rendre plus effective cette indépendance…
N’empêche que c’est d’abord aux Congolais qu’incombe largement cet échec : aujourd’hui c’est d’abord à nous mêmes de capitaliser cette indépendance politique conquise et solennisée un 30 juin 1960 !

Bonne fête de l’indépendance à tous, vivement à nos armes pour la rendre plus effective !
La date du 30 juin 1960 restera pour notre pays une date combien mémorable de son histoire récente !



Compatriotiquement!




# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 30/6/2016, 11:45 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Hiro-Hito le 30/6/2016, 11:34 pm

Benjamin Franklin a écrit:Ceux qui abandonneraient la liberté essentielle pour acheter un peu de sécurité temporaire ne méritent ni la liberté ni la sécurité

Aujourd'hui, certains dissent que l'independance a ete precoce, ceci tt simplement pcq'il n'y avait pas des cadres pour prendre la releve qd le Noko est parti, mais il me semble que ce sont en grande partie les gens coe nous qui n'ont pas vecu l'epoque colonialle. Et tt ceci pcq nous pensons qu'il y a un model standard de developpement, celui du blanc, et pcq'il est parti trop tot pour nous enseigner comment l'imiter. Donc imiter le Noko allait nous donner un sens de securite qu'on pouvait sacrifier cette liberte pour rester encore un peu plus longtps a l'ecole du Noko.
Anyway, Je suis content que nous ayons accede a l'independance, nous ne sommes peut etre pas mieux pris, mais c sur ca qu'on devait plus travailler.

Si nos parents ont pu arracher l'independance politique, nous avions a notre tour echouer d'arracher l'independance economique

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Libre Examen le 1/7/2016, 1:53 am

L'indépendance a été acquise avant tout pour nous traiter entre nous avec dignité même si nous devrions mourir tous de faim. Tokufa nzala likambo te, toboyi kozala riche na bowumbu. La réalité s'est avérée tout autre. Les nôtres nous traitent de façon tout aussi inhumaine sans aucune dignité, sans aucune considération. Ils sont pires que les colonisateurs car les colonisateurs avaient au moins le sens du bien public et du bien-être collectif. Les nôtres n'ont que des regards pour eux-mêmes. Non, nous ne sommes pas indépendants; nous sommes sous la soumission des nôtres. Nous ne valons rien à leurs yeux. Ils peuvent disposer de nos vies comme ils veulent.

Les colonisateurs ne nous emprisonnent plus, ceux sont les nôtres qui nous emprisonnent selon leur bon vouloir. Les colonisateurs ne nous tirent plus dessus, ce sont les nôtres qui nous  tirent dessus. Les colonisateurs ne nous traitent plus comme des sous-hommes, ce sont les nôtres qui nous traitent comme des sous-hommes. Les colonisateurs ne nous enterrent plus nuitamment, ce sont les nôtres qui nous enterrent nuitamment. Mais le plus malheureux dans tout ça, c'est de voir qu'il y a parmi nous ceux qui soutiennent ceux de nôtres qui nous traitent de façon si inhumaine.

Non nous sommes pas indépendants. Nous les serons quand les nôtres nous traiterons humainement, et quand nous mêmes petit peuple nous nous traiterons nous-mêmes dignement.

Regarder comment les Chinois, les Libanais, les Pakistanais, les Indiens nous trairent dans notre propre pays.

Mon nous ne sommes pas indépendants. Ils le sont. Pas nous.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Zik le 1/7/2016, 5:13 am

Admin a écrit:Bonne fête de l'indépendance à tous !

MERCI BCP ET PAREILLEMENT
A COMMENCER PAR L'INDEPANDANCE VIS A VIS DU RWANDA.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  ndonzwau le 1/7/2016, 5:26 am

Ne commettons surtout pas l’erreur de confondre absence d’indépendance et ce que nous avons fait nous mêmes de l’indépendance conquise et solennisée ce 30 juin 1960 !
Quelle que signification négative ou positive accorderions-nous a-posteriori à la réalité exhaustive de celle-ci, il demeurera toujours qu’avant le 30 juin 1960 n’est pas égale à son après; depuis ce jour nous avons bien acquis le pouvoir et la capacité de conduire notre pays comme nous le voulons ou nous le pouvons alors qu’avant cette date nous n’en avions ni maîtrise ni légalité…
Voici un rappel de Radio Okapi suffisant pour nous résumer brièvement cette histoire ;  je me permets de vous l’afficher ici in extenso ! 


"30 juin 2016: la RDC célèbre son 56e anniversaire d’indépendance sur fond d’impasse politique
° http://www.radiookapi.net/2016/06/30/actualite/politique/30-juin-2016-la-rdc-celebre-son-56e-anniversaire-dindependance-sur
La République démocratique du Congo (RDC) fête ce jeudi 30 juin 2016 le 56eme  anniversaire de son accession à l’indépendance. Une célébration qui intervient sur fond d’incertitudes liées au cycle électoral qui connait des difficultés. Et d’un dialogue politique dans l’impasse. L’indépendance de la RDC, c’est aussi une page d’histoire brièvement rappelée dans les lignes qui suivent.

Le 30 juin 1960, quatre personnalités politiques, les deux Premiers ministres belge et congolais, Gaston Eyskens et Patrice Lumumba et leurs ministres des Affaires étrangères respectifs Pierre Wigny et Justin-Marie Bomboko, apposaient leur signature sur l’acte de l’indépendance du Congo. Une déclaration conjointe entre les gouvernements congolais et belge pour entériner l’accession de l’ancienne colonie belge à la souveraineté internationale.
56 ans plus tard, la RDC cette fête historique  sur fond d’incertitudes sur l’alternance démocratique et que l’élection présidentielle prévue pour avoir lieu en novembre de cette année est improbable. Le dialogue politique convoqué par le président Kabila peine à s’ouvrir au moment où une large frange de l’opposition soupçonne le chef de l’Etat congolais - dont le deuxième et dernier mandat s’achève en décembre - de chercher à manœuvrer pour s’accrocher.
«Ceci est le signe que l’espace politique congolais est un échec patent si on le compare à celui des années 60. Ces gens-là, malgré leur niveau, ont réussi pourtant à parler le même langage au tour d’une table avec les blancs et arracher l’indépendance», commente avec une pointe de dépit le Professeur Mwayila Tshiyembe, directeur de l’Institut panafricain de géopolitique de Nancy à Paris (France).

Mais qu’ont fait en réalité « ces gens-là » pour « arracher l’indépendance ? »

Le vent de l’indépendance souffle sur l’Afrique
Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les mouvements indépendantistes commencent à se structurer en Afrique. Les protestations contre le système colonial vont croissant, surtout en Afrique du Nord qui s’empare très tôt de cette revendication. Le sujet devient d’une brûlante actualité.
Dans la foulée, les anciennes métropoles accordent progressivement l’indépendance à leurs colonies : l’Italie à la Libye (en 1951), la Grande Bretagne à l’Egypte (en 1953), la France au Maroc et la Tunisie (en 1956).

Sentant venir ce vent, Joseph van Bilsen, commissaire du roi des Belges à la Coopération au développement publie en 1955 une étude intitulée « Plan de 30 ans pour l'émancipation politique de l'Afrique belge ». Il propose donc un plan de 30 ans pour l’émancipation du Congo Belge et du Rwanda-Burundi, les deux colonies belges d’Afrique centrale.
Selon le plan Bilsen, l’indépendance du Congo Belge devrait être progressive, et commencer  par la formation des élites locales à la gouvernance au niveau des villes et des localités pour ensuite accorder l’émancipation à des entités territoriales dont les élites se seraient distinguées par un certain niveau de maturité dans la gestion des affaires publiques, explique Thomas Luhaka, actuel vice-Premier ministre et ministre des Postes, télécommunications, nouvelles technologies de l'information et de la communication (PT-NTIC), grand passionné de l’histoire de la RDC, au cours de l’émission « Je connais le Congo » qui retrace l’histoire du Congo Belge.  
Ce plan fera réagir. D’abord l’administration coloniale belge qui accusera Van Bilsen de trahison. Ensuite deux organisations des autochtones : la Conscience Africaine et l’Alliance des Bakongo.

Le manifeste de la Conscience Africaine, première déclaration politique des Congolais
Dans la première ligne, la Conscience Africaine, une association des jeunes évolués congolais  créée par un prêtre diocésain, l’Abbé Joseph Malula. Ce groupe composé notamment de Joseph Ileo, Albert Nkulu, Dominique Zangadie, Antoine Ngonza et Victor Djoli publiera en 1956 en réaction au plan de 30 ans de Van Bilsen un article intitulé « Manifeste » dans le  bimensuel « la Conscience Africaine » qu’ils avaient créé.
Dans cet article, la Conscience Africaine demande notamment  à l’administration coloniale d’adhérer au plan de 30 ans de Van Bilsen pour une indépendance progressive et d’être associé à la rédaction de ce plan. 
«Les membres de la Conscience Africaine ignoraient encore que ce plan était déjà rédigé», explique Thomas Luhaka.

La déclaration des évêques du Congo
Dans la foulée, les évêques catholiques, la plupart blancs, entrent dans la danse. Le 29 juin 1956, ils sortiront une déclaration dans laquelle ils soutiennent que « l’émancipation d’un peuple est un droit légitime » et affirment que « chaque peuple a le droit d’être émancipé ».
Ils condamnent également le racisme sous toutes ses formes. Pour lier la parole à l’acte, ils sacrent successivement Pierre Kimbondo, Kongolo et Joseph Malula, trois abbés d’origine congolaise, évêques. 
 «Les évêques voulaient tout simplement anticiper sur la dynamique de l’histoire car le vent de l’indépendance soufflait du Nord au Sud», fait observer le professeur Mwayila Tshiyembe.
Cette déclaration scellera le divorce entre l’église catholique et l’état colonial, souligne de son côté Thomas Luhaka. 

La Déclaration de l’Abako
Les deux précédentes déclarations feront finalement réagir, l’Alliance des Ba Kongo, une association des évolués d’origine Kongo qui revendiquaient le leadership dans Léopoldville (Actuelle Kinshasa). Au terme d’une assemblée générale extraordinaire convoquée le 16 juillet 1956 pour la circonstance, le leader de l’Abako Joseph Kasa-Vubu, au nom de l’association, rejette totalement le plan de 30 ans de Van Bilsen et réclame l’émancipation immédiate.
 «Puisque l’heure est venue, il faut nous accorder aujourd’hui même l’émancipation plutôt que de la retarder encore de 30 ans » déclara-t-il ce jour-là, rapporte Thomas Luhaka.

Le 4 janvier 1959, le déclic
Le 4 janvier 1959, des émeutes éclatent à Léopoldville après que les autorités coloniales ont interdit aux membres du parti politique Abako (Alliance des Bakongo) de manifester. Cette révolte populaire va durer trois jours. La répression est très violente. Le bilan officiel est de quarante-neuf morts. Mais d'autres sources, notamment celles de l'Abako parlent des centaines de morts.
« L’implication majeure de cette révolte est l’obtention de l’indépendance le 30 juin 1960 », affirme le père Léon de Saint Moulin. Les événements de janvier 1959 accélèreront l’accession à l’indépendance.
« C’est un jour qui marque une étape décisive dans la conquête de l’indépendance. Le pouvoir colonial a dû prendre conscience que l’indépendance était une aspiration profonde et les gens l’ont manifesté. Officiellement on parle de 49 morts mais on dit qu’il y en a eu 100 et peut-être 300. L’administration a été affolée quand elle a vu le lendemain, le nombre de morts », note l’historien belge qui s’est installé en RDC depuis août 1959.

Lire aussi: 4 janvier 1959: le déclic de la conquête de l’indépendance


La Table Ronde et l’obtention de l’indépendance
Ces mouvements de résistance aboutissent à l’organisation de la table ronde de Bruxelles du 20 janvier au 21 février 1960. Ce forum regroupe dans la capitale belge l’élite congolaise, les chefs coutumiers de l’époque et le gouvernement belge.
Au début des travaux, deux options contradictoires émergent. Le ministre belge des colonies tient à ce que la table ronde définisse les structures politiques, analyse les problèmes politiques qui se posent dans la colonie et mette sur pied un calendrier d’exécution. La majorité de l’élite congolaise estime qu’il faut d’abord fixer la date de l’indépendance.
Sur ce point, les Congolais avancent la date du 1er juin 1960. Les Belges proposent d’abord le 15 juillet 1960. Finalement, la poire est coupée en deux: la date du 30 juin est retenue par toutes les parties. Jean Bolikango, l’un des pères de l’indépendance, annonce le 27 janvier 1960 à Bruxelles que l’indépendance du Congo sera proclamée le 30 juin 1960.

Les premières élections législatives nationales ont lieu du 11 au 25 mai 1960. Elles mettent en compétition les candidats des 40 partis politiques, précise Pamphile Mabiala dans son livre « Les élections dans l’histoire politique de la RDC de 1957 à 2011 » publié a Kinshasa aux éditions Mediaspaul.
Au terme de ces élections, le MNC de Patrice Emery Lumumba et ses alliés sortent vainqueur et Lumumba est désigné Premier ministre.
De son côté, Joseph Kasa-Vubu est largement élu au suffrage indirect par le premier Parlement congolais comme le premier président de la jeune République du Congo face à Bolikango.

La Proclamation de l’indépendance du Congo à Léopoldville
Le 30 juin 1960, les cérémonies de la proclamation de l’indépendance débutent à 11h45.  Arrivé la veille dans ce qui était encore la capitale du Congo-Belge pour l’occasion, le roi des Belges rend hommage à « l’œuvre conçue par le génie du roi Léopold II et continuée avec persévérance par la Belgique ».
L’allocution suivante, prononcée par Joseph Kasa-Vubu, le chef du nouvel État congolais, est ressentie comme une offense par les nationalistes congolais. 
Au lieu de célébrer l’émancipation de son peuple, le tout nouveau président de la République rend un hommage appuyé à l’ancienne métropole. Le chef du gouvernement, Patrice Emery Lumumba, se sent alors dans l’obligation d’intervenir alors que le protocole ne l’avait pas prévu. Il prononce des paroles qui entreront dans l’histoire et détermineront pour beaucoup son avenir proche :
«Nous avons connu les ironies, les insultes, les coups que nous devions subir matin, midi et soir parce que nous étions des nègres».
Le recadrage de Lumumba se résume en ceci : c’est par la lutte que les congolais ont conquis leur indépendance.
«Lumumba n’a fait que dire tout haut ce que beaucoup de Congolais de l’époque pensaient tout bas», commente le professeur Mwayila Tshiyembe de l’institut panafricain de géopolitique de Nancy.

Vous pouvez suivre l’intégralité du discours de Lumumba sur ce lien :



D’après un article paru le 30 juin 2003 à Jeune Afrique, Lumumba aura l’occasion d’expliquer les raisons qui l’ont poussé à ce discours qui avait gêné.
Alors en fuite, traqué par les sbires de Mobutu, Lumumba dont la voiture tombe en panne va trouver refuge chez un certain Albert Hermant, exploitant forestier du Kasaï, le long de la route qui mène à Stanleyville.
Avec lui, Lumumba s’est confiera et son interlocuteur notera tout. Quatre décennies plus tard, Hermant communiquera au quotidien belge Le Soir l’essentiel de son texte, qui le publie les 3 et 4 novembre 2001. «Mon discours n’était en rien dirigé contre le roi, que je considère comme un homme honnête sans pouvoirs réels, ni contre le colonisateur, lui confia le Premier ministre en fuite, mais se voulait une réplique cinglante à l’allocution du président de la République, qui, selon nos accords, aurait dû me soumettre le texte de son discours et ne l’avait pas fait», expliquera notamment Lumumba à son interlocuteur.

Lire aussi: Proclamation de l’indépendance du Congo


Quel Bilan faire, 56 ans après ?

Pour beaucoup de ceux qui ont vu le Congo accéder à l’indépendance, cet événement rimait avec la fin de la torture, la jouissance de la liberté et surtout la possibilité d’avoir un travail décent dans un environnement sain.
« 56 ans après, me voici réduit à vendre des glaces pour vivre. Pourtant, Lumumba nous avait promis une meilleure vie  que celle que nous avions avant l’indépendance. Apres l’indépendance,  je n’ai en tout cas pas eu du mal à trouver du  travail car la classe politique de l’époque se soucier du peuple. Aujourd’hui, qui pense à moi ? En tout cas ce ne sont pas les politiciens d’aujourd’hui qui sont plus préoccupés à remplir leur propre poche. Nous sommes passés à côté du vœu des pères de l’indépendance de bâtir une société meilleure », confie Jean-François, un octogénaire qui a vécu l’indépendance de la RDC.
Le point de vue de Mwayila Tshiyembe est à l’avenant.
«A l’époque, les Congolais vivaient mieux et le pouvoir d’achat était probablement le plus élevé d’Afrique. 56 ans après, la misère des Congolais n’a jamais été aussi béante, note-t-il avant de nuancer son propos, certes sur le plan socio-économique, le chemin a été fait. Il faut saluer la stabilité du cadre macroéconomique, après le gouffre dans lequel le régime Mobutu a plongé le pays».
Le géopoliticien est plutôt ferme face à l’évolution de la classe politique. 

«Avant que les belges ne soient contraints à donner l’indépendance aux Congolais, la plupart des élites n’étaient pas des intellectuels. Mais face aux enjeux de l’avenir du pays, ils ont fait preuve d’une maturité exceptionnelle en arrachant l’indépendance auprès des Belges. Aujourd’hui, le Congo a trop d’élites intellectuelles au sein de la classe politique. Et qu’est-ce qui se passe ? Devant les enjeux de l’avenir de la nation dont le compromis au sujet de l’organisation des élections dans le délai pour éviter le chaos, la classe politique congolaise se chamaille. C’est une classe politique à conscience défaillante que nous avons aujourd’hui», estime cet intellectuel congolais."



"Joseph Kabila : «L’Histoire de la RDC ne devrait s’écrire en lettres de sang et par les autres»
° http://www.radiookapi.net/2016/06/30/actualite/politique/joseph-kabila-lhistoire-de-la-rdc-ne-devrait-secrire-en-lettres-de
« A tous ceux qui pensent que l’histoire de la République Démocratique du Congo devrait toujours s’écrire en lettres de sang et par les autres, nous rappelons que c’est par le peuple congolais et en RDC, dans la paix, que les nouvelles pages de l’histoire de notre pays restent à écrire et le seront », a déclaré mercredi 29 juin Joseph Kabila lors de son discours à la nation à la veille de la fête de l’indépendance de la RDC. 

Il estime que le peuple est désormais mûr pour décider de son sort, égratignant au passage les « ingérences étrangères dans les affaires intérieures de la RDC». 
« …car comme nous n’avons jamais cessé de le répéter, notre peuple est aujourd’hui mûr. Il connaît parfaitement où se trouvent ses intérêts et comment en assurer la défense. La défense de ces intérêts ne se fera plus par la violence, mais plutôt à travers la recherche permanente d’un consensus responsable, susceptible de nous aider à préserver les acquis de la lutte de nos pères de l’indépendance et ceux de nos efforts communs, à savoir la paix, la stabilité politique et économique ainsi que le vaste patrimoine des infrastructures»
, a expliqué le président de la République.
 
Il a par ailleurs affirmé que célébrer l’anniversaire de la fête nationale, c’est rappeler, une fois de plus, que le Congo est un pays souverain, disposé à nouer des partenariats constructifs et mutuellement avantageux avec tous les autres Etats, dans le respect de leurs peuples respectifs.
«C’est de haute lutte en effet que ce statut a été conquis. Nos héros et martyrs en ont payé le lourd tribut, pour que vive la patrie, toujours et perpétuellement en danger», a-t-il martelé.
 
Joseph Kabila appelle les congolais à la vigilance, indiquant que  des menaces à l’intégrité du territoire, à la stabilité des institutions ainsi qu’à la cohésion nationale demeurent persistantes et pressantes, d’après lui.  
«Il nous faut, envers et contre tout, œuvrer, de manière inlassable, en faveur de la paix et de la sécurité de notre pays, et faire face aux terroristes qui nous sont imposés», recommande-t-il."
 



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 1/7/2016, 6:49 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Libre Examen le 1/7/2016, 6:04 am

Ils nous ont confisqués l'indépendance. Au moins les Blancs avaient la notion de la chose publique. Mais bien pire, ils se réfugient derrière le prétexte de la souveraineté nationale. Au nom de cette souveraineté, de cette indépendance, ils revendiquent en réalité le droit de nous traiter comme ils veulent sans que l'on ne puisse intervenir pour nous. C'est ça notre indépendance; c'est ça notre souveraineté, soit  leur droit de disposer de nous comme ils veulent.


Dernière édition par Libre Examen le 1/7/2016, 2:11 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Mathilde le 1/7/2016, 10:26 am

Voici le message du President Etienne Tshisekedi pour le 56eme Anniversaire de notre indépendance.











_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Amara le 1/7/2016, 8:45 pm

Admin a écrit:
Amara a écrit:
Admin a écrit:Bonne fête de l'indépendance à tous !


Merci et pareillement, Admin, meme si nous ne sommes pas independants!
Amara, Parfois je me demande quel serait la situation de la RDC par exemple si elle était réellement indépendante ?
Les congolais "indépendants" pourraient se débarrasser de Kabila par exemple?   Na tuni nana Laughing


J'aimerai avoir la reponse a la question, Admin, je cherche mais je ne trouve pas, lol. Ce qui est certain est que nous ne pouvons plus nous permettre d'avoir des dirigeants qui asservissent le peuple comme le font Kabila et sa bande. Tozo zela ba noko na ba Yankees baya ko liberer biso na joug ya la kabilie, sinon te kiadi na kiadi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Libre Examen le 1/7/2016, 9:47 pm

Amara a écrit:
Admin a écrit:
Amara a écrit:
Admin a écrit:Bonne fête de l'indépendance à tous !


Merci et pareillement, Admin, meme si nous ne sommes pas independants!
Amara, Parfois je me demande quel serait la situation de la RDC par exemple si elle était réellement indépendante ?
Les congolais "indépendants" pourraient se débarrasser de Kabila par exemple?   Na tuni nana Laughing


J'aimerai avoir la reponse a la question, Admin, je cherche mais je ne trouve pas, lol. Ce qui est certain est que nous ne pouvons plus nous permettre d'avoir des dirigeants qui asservissent le peuple comme le font Kabila et sa bande. Tozo zela ba noko na ba Yankees baya ko liberer biso na joug ya la kabilie, sinon te kiadi na kiadi!

Sauf si lui-même Joseph Kabila décide autrement, le 20 décembre 2016, Joseph Kabila sera toujours vraisemblablement Président et sa bande avec lui au pouvoir. De plus, il y aura toujours des Honorables de l'opposition pour les accompagner; et ça Joseph Kabila et sa bande le savent.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  piélé de dongo le 2/7/2016, 12:35 pm

Congo sera indépendant lorsque ses filles et fils commenceront à utiliser plus leurs cerveaux que leurs émotions, lorsqu'ils commenceront à réfléchir que d'écouter les bobards.
La réunion de genval montre plusieurs signes qui montrent que le congolais est nostalgique de la colonisation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Libre Examen le 2/7/2016, 1:55 pm

piélé de dongo a écrit:Congo sera indépendant lorsque ses filles et fils commenceront à utiliser plus leurs cerveaux que leurs émotions, lorsqu'ils commenceront à réfléchir que d'écouter les bobards.
La réunion de genval montre plusieurs signes qui montrent que le congolais est nostalgique de la colonisation

Allez écouter le discours de Joseph Kabila au Parlement belge et ne parlons surtout pas de matière grise.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  LORD MBAKAMA le 2/7/2016, 2:47 pm

En depit de ce que nous ne sommes pas en realite mon wilco, merci quand meme. Ce sont les intentions qui comptent. Quant a la materialisation de ce reve... tina kuani

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  piélé de dongo le 2/7/2016, 4:00 pm

Mr libre examen
Ce n'est pas pcq Kabila a fait un discours régressif au parlement belge que vous devez acclamez genva
l Exclamation Exclamation Question je suis Kabila mais je n'admets pas tout ce qu'il fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Libre Examen le 2/7/2016, 8:38 pm

piélé de dongo a écrit:Mr libre examen
Ce n'est pas pcq Kabila a fait un discours régressif au parlement belge que vous devez acclamez genva
l Exclamation Exclamation Question  je suis Kabila mais je n'admets pas tout ce qu'il fait.

Maintenant, vous qui ne versez pas dans l'émotion, voulez-vous bien nous monter comment vous avez utilsé votre cerveau pour initier un sujet dénonçant le discours de Joseph Kabila au Parlement belge autant que vous le faites conclave de Genval.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  ndonzwau le 3/7/2016, 1:58 am

ndonzwau a écrit:Une rapide parenthèse à propos du message de Tatu Etienne si vous permettez !

1° Ce message malgré son lyrisme maximaliste est somme toute courageux et tout y est clairement et exhaustivement dit (asséné ?)...
Ailleurs, il constitue un rappel qui vient bien à propos tant à entendre certains propos de FT on se demanderait parfois si le fils (qui est aussi cadre politique auprès de lui) et le père pensent exactement la même chose !
En passant comme vous l’aurez remarqué, dans la copie ci-dessus il manque la page 2 que je vous affiche dessous !

2° Le qualificatif de "Président élu" y est de trop : non seulement il fait tâche à ce stade tant il rappelle un certain bricolage juridique dont le Lider Maximo a parfois fait preuve comme lorsque il ratura l’ordonnance de Mobutu le nommant PM en 1992 mais aussi parce qu’en signant sous le nouveau "Rassemblement", (rectification très opportune des en-têtes par rapport aux premiers documents), il le fait en sa qualité du Président du Conseil  de Sages à travers lequel les autres forces politiques et sociales de l’opposition ont reconnu sa constance de "premier opposant" aux dictatures au Congo mais non parce que "Président élu"… Un mélange inutile pour le moins...

3° Y figure enfin un début de plan d'action qui manquait dans l'Engagement final : c'est quasi officiel Ya Tshitshi rentre au pays très bientôt et une première action du Rassemblement consistera en un meeting le dimanche 31 juillet prochain…
Osons prier pour qu'aucun impair ne vienne troubler cet engagement bienvenu !






Compatriotiquement!

"RD Congo : Katumbi sort de son silence et appelle Kabila à quitter le pouvoir le 20 décembre
° http://www.jeuneafrique.com/338256/politique/rd-congo-katumbi-sort-de-silence-appelle-kabila-a-quitter-pouvoir-20-decembre/
Moïse Katumbi a appelé jeudi le président de la RD Congo à assurer une alternance démocratique, pacifique et transparente dans le strict respect des délais constitutionnels." L'opposant est également revenu sur ses récents ennuis judiciaires.

C’est sur Twitter que Moïse Katumbi a choisi, le 30 juin, de s’exprimer pour la première fois depuis soninculpation dans une affaire de recrutement de présumés mercenaires et sa condamnation à trois ans de prison ferme dans un litige immobilier.(...)"

 Suivre
Moise Katumbi 

@moise_katumbi
Chers amis, voici ma déclaration en ce jour de l'indépendance en #RDC. Très bonne fête à tous mes compatriotes!





"Kinshasa accuse Moïse Katumbi de chercher à détourner l'attention de ses déboires judiciaires
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.rtbf.be/info/monde/detail_kinshasa-accuse-moise-katumbi-de-chercher-a-detourner-l-attention-de-ses-deboires-judiciaires?id=9343010
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/07/01/mende-repond-a-katumbi-cest-declaration-dun-condamne.html
Le gouvernement congolais a accusé vendredi l'opposant Moïse Katumbi, candidat déclarée à la présidentielle en RDC, de se lancer dans une "tentative pathétique" pour détourner l'attention de ses déboires judiciaires en République démocratique du Congo (RDC).
"La longue diatribe" de M. Katumbi à l'encontre du président Joseph Kabila "est une tentative pathétique de détourner l'attention et distraire l'opinion publique au sujet de ses multiples ennuis avec la justice de son pays", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende Omalanga, dans un communiqué.
(…)
"C'est la déclaration d'un condamné de justice qui tente, désespérément et maladroitement, de rassembler ses forces pour se défendre du forfait qui lui est reproché", a ajouté M. Mende.(…)"


Que dire du message de Katumbi sinon qu’il est dans la même veine de celui de Tshisekedi d’un leader politique de l’opposition qui proclame sa foi en l’espoir du rétablissement de la légalité bafouée par le pouvoir en place et donc du respect des prescrits constitutionnels notamment quant au calendrier électoral et cela à travers son combat à côté des autres opposants unis dans le Rassemblement !

Dire aussi qu’il a pris le courage et le risque de s’exonérer de la contrainte judiciaire qui le sommait de ne pas évoquer l’affaire qui le concerne dans cette procédure judiciaire mais que vaut d'être astreint au devoir de réserve si les procédures sont bousculées (avant même la fin des auditions, un mandat d'arrêt est lancé) et les jugements expéditifs (arrêt et peine prononcés en quelques heures en l'absence de l'accusé)  pourquoi ne s’en plaindrait-il pas aujourd’hui pour contre-attaquer à son tour ?

Katumbi a pris le soin d’émettre son message après celui de JK dont tout Congolais attendait qu’il réponde clairement à leurs besoins d’éclaircissement sur son maintien au pouvoir et sur le calendrier électoral ; ce qu’il n’a pas fait… Katumbi l'interpelle personnellement ici !


Compatriotiquement !



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonne fête de l'indépendance

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:29 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum