DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Arafat le 23/8/2016, 8:34 am

A propos Mbuta, qu´il s´agisse du cas d´Evoloko ou celui de Diomi on parle en faux en faisant allusion au viol, il s´agirait plutôt du fait d´avoir eu des rélations sexuelles avec des mineures. Le ministre Ntambwe avait lu le PV de l´instruction de l´affaire Diomi, à la question de savoir s´il a fait le bizumba avec les petites, Diomi repond : Na nukutaki moko 2 fois, l´autre 3 fois seulement.  Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Troll le 24/8/2016, 8:42 am

Surprised SURPRENANTE "SOLIDARITE" DE KENGO Surprised Idea

Decidement l´ouverture du "dialogue" est un bon test pour decouvrir ceux qui sont réellement dans l´opposition:face:

What a Face Mavungu très recement "SG" de l´UDPS et Moleka "porte parole" de Tshitshi, sans oublier Samy Badibanga "président du groupe parlementaire de l´UDPS"No No Rolling Eyes Franchement Rolling Eyes Embarassed


Même J Makila What a Face qui était l´un des acteurs de la Dynamique avant de se faire élire "gouverneur" No Embarassed

Evil or Very Mad Á LA SOUPE, MAIS LE "CLAN" KENGO SURPREND
I love you

Dans cette course á la soupe d´un dialogue qui semble-t-il va servir á distribuer les postes dans une "transition", l´opposition Républicaine qui pourtant siège au gouvernement Embarassed Rolling Eyes affirme sa solidarité au reste de l´opposition..et insiste ne pas vouloir participer á un dialogue sans l´UDPS et le MLC, sans oublier le G7
@ pale (lire sur Radio Okapi)

Kengo est un "maestro", en principe étant le "vice-président constitutionel" bounce á 4 mois de la fin du mandat de Kanambe, le vieux "loup" est en embuscade...et ne peut que se retrouver dans le camp de ceux qui affirment vouloir defendre la constitution


alien Kengo est l´une des options "solide" en cas de non organisation des élections au mois de novembre sunny Selon la Constitution, c´est lui comme "président du senat" qui devrait devenir le "président" pendant 120 jours afin d´organiser les élections*
120 jours...au cas où Naanga se fait chasser de la CENI et Kanambe accepte son "exit" :albino: drunken
]b]Kengo in the house jocolor [/b]c´est la surprise de ce dialogue...pas la dernière surprise bonne ou mauvaise !
WAIT AND SEE

sunny La bonne question de l´admnistrateur de CD


admn demandait..á ceux qui frequentent cette page..une chose utile et simple: À quoi va servir le "dialogue" quand la Cours Constitutionnelle a dèjà accordée á Kanambe l´autorisation de rester au pouvoir et Naanga ne cesse de chanter chaque fois que les élections sont pour l´an prochain ..peut-être..

En attendant de trouver une bonne reponse á la question de l´Admn..WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Arafat le 24/8/2016, 9:09 am

Troll a écrit:
alien Kengo est l´une des options "solide" en cas de non organisation des élections au mois de novembre sunny Selon la Constitution, c´est lui comme "président du senat" qui devrait devenir le "président" pendant 120 jours afin d´organiser les élections*
Mais sir Troll, que faites-vous alors de l´arrêt de la cour constitutionnelle qui précise que dans le cas de non organisation des élections, le président actuel reste en place jusqu´à.......................  

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Troll le 24/8/2016, 10:05 am

Smile ABOU AMAR

L´une des "raisons" de ce dialogue est d´éviter la SANCTION pirat pirat Ce que selon la constitution de la RDC, l´organisation des élections est "obligatoire" pale rabbit Basketball

Le président de la Republique en fonction étant le premier "citoyen" de la RDC est aussi le premier "responsable" en ce qui concerne le respect de la constitution pale

Ne pas "organiser" les élections étant une violation de la constitution affraid on cherche une "solution politique" pour se mettre á l´abris d´une sanction affraid

Savez-vous que le G7 a (dèjà ?) deposé une plainte avec des preuves en provenance de la Cours des Comptes qui démontrent que l´actuel président de la République possedait toutes les ressources financières disponibles pour organiser les élections..mais n´a pas eu la volonté de le faire ?


Les juges de la Cours Constitutionnelle savent très bien que l´actuel...président a violé la constitution et leur decision ne change pas grand chose..

FORCE MAJEURE ? La rue aura le dernier mot...dès le mois de septembre..

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Arafat le 24/8/2016, 10:47 am

Troll a écrit:Smile ABOU AMAR



Savez-vous que le G7 a (dèjà ?) deposé une plainte avec des preuves en provenance de la Cours des Comptes qui démontrent que l´actuel président de la République possedait toutes les ressources financières disponibles pour organiser les élections..mais n´a pas eu la volonté de le faire ?


Les juges de la Cours Constitutionnelle savent très bien que l´actuel...président a violé la constitution et leur decision ne change pas grand chose..

FORCE MAJEURE ? La rue aura le dernier mot...dès le mois de septembre..  
Eux répliquent que ce n´est pas le président de la république qui organise les élections, s´il n´y a pas d´élections c´est à la CENI de s´expliquer. Comme vous pouvez le constater, c´est un cercle vieux où on se renvoie la balle à coup de justification. Je te tiens, tu me tiens par les testicules. Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Troll le 24/8/2016, 11:30 am

Smile ABOU AMAR Surprised

"Eux" Idea ? Ils savent mieux...sans doute*

¤ L´EXECUTIF "FINANCE" LES ÉLECTIONS

¤ LE POUVOIR LEGISLATIF VOTE LE BUDGET DES ELECTIONS

Ils possedent la "majorité" au Parlement...ils ont votés regulièrement le budget destiné á la CENI Rolling Eyes  et l´argent a été "detourné" Like a Star @ heaven Idea Rolling Eyes

IdeaLe "président" signe toujours pour l´execution du "budget"..pendant 5 ans, il a signé regulièrement le budget de la CENI en sachant que l´argent était utilisé pour autre chose What a Face Idea

Evil or Very MadIdeaRESPONSABILITE ET SANCTION

Franchement mbuta Arafat, si un "président" de la République declare n´est pas être celui qui organise les élections, lui qui avait prêté serment de respecter et faire respecter la Constitution Rolling Eyes Embarassed Alors, il est RESPONSABLE de l´absence des élections:star: et merite une sanction:idea: Car étant tout simplement incapable de "respecter" son propre serment: HAUTE TRAHISON Like a Star @ heaven Il devait "faire respecter" la constitution

Quand il avait constaté qu´il n´y avait pas d´argent pour les élections, il pouvait s´adresser au Parlement pour obtenir un budget special..ou reduire le budget de la présidence, du parlement ou du gouvernement..Si pas s´adresser á l´ONU pour obtenir un financement international*
Á 4 mois de la fin de son mandat, c´est trop tard Like a Star @ heaven Il est responsable et la sanction contre lui risque de le priver du "titre" de senateur á vie Like a Star @ heaven Idea

"Ils" ont besoin de ce dialogue pour éviter la sanction populaire qui peut se traduire par une révolution dans la rue Idea

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Arafat le 24/8/2016, 11:39 am

Troll a écrit:

"Ils" ont besoin de ce dialogue pour éviter la sanction populaire qui peut se traduire par une révolution dans la rue Idea
Tout à fait, ce n´est pas pour rien que Kabila s´est mis à genoux devant Tshisekedi et ce, au mépris de toute l´opposition afin que ce dernier puisse participer à son dialogue de sauvetage.

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Troll le 1/9/2016, 1:16 pm

ALEA JACTA EST

Boseka te, na yekolaka Latin il ya plus de 40 ans Sad Mais, Pierre qui roule n´amasse pas de mousse Very Happy La roue tourne au Congo..dès ce premier septembre.. pour le meilleur et le pire, Kanambe joue sa dernière carte Mad

Il ne lui reste que près de 3 mois de mandat What a Face Et pire, le 19 septembre, comme le "préavis" constitutionnel Like a Star @ heaven Idea


FAVETE LINGUIS

Bon, lisolo ya Latin oyo tala kaka.. Laughing http://www.rfi.fr/afrique/20160901-rdc-congo-dialogue-national-absence-opposition-udps-rassemblement @

On apprend que même le Nonce Apostolique qui est l´ambassadeur du Vatican au Congo n´est pas "content" de KODJO et de KANAMBE:no:
Ce que l´église Catholique avait mis sa reputation dans la balance pour faire "flechir" le Rassemblement...á condition que Kanambe relache ses "prisoniers" et laisse les medias de l´opposition libres:star:

Tandis que l´ambassadeur de l´UE..fait pression (aussi)..mais sans un signe de bonne volonté de Kanambe, l´UE ne peut rien obtenir du Rassemblement No

Le MLC Like a Star @ heaven Idea qui était entrain de "bouder" Genval..se retrouve impliqué dans la posture du Rassemblement Like a Star @ heaven Ce que la "defection" du MLC qui devait "accompagner" Kamerhe au dialogue, "gonfle" encore plus l´aura du Rassemblement Like a Star @ heaven I love you I love you

Alea jacta Arrow Tout se joue dans les 15 jours de septembre...]b]Et tant que le Rassemblement va avoir le back up des USA cyclops cyclops rien ne fait obstacle á une "révolution" dans la rue au Congo[/b]

La constitution est-elle sous la menace du dialogue ? Question FAVELE LINGUIS

WAIT AND SEE pirat

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  ndonzwau le 1/9/2016, 9:10 pm

Lorsqu’ailleurs j’ai dit que je m’étais trompé, en fait ce constat m’est venu dans la douleur d’une analyse quasi maximale de la compétition politique en cours dans notre pays mais m’a aussi amené vers une restructuration de ma vision politique au Congo et en Afrique mais cela je l’évoquerai peut-être plus tard…
D’où est parti mon constat, en fait des explications plutôt visibles de tous que je donnais aux évènements sans toujours regarder leur verso ou leur parallèle ; il y’a des gens qui n’ont pas de doutes, j’en ai malheureusement :

Porté par mon enthousiasme et ma ferveur patriotes, j’avais perdu de vue que les bons sentiments ne font pas toujours la bonne politique et surtout que l’intérêt supérieur de la Nation, comme on dit, n’est pas la somme de tous ces bons sentiments des politiques mais d’abord un commun diviseur de celui-ci et qu’en fait d’abord les bonnes règles de cohabitation en font un bien commun !
Et quelles bonnes règles sinon celles que régit la démocratie du haut en bas : on a vu comment le communisme qui voulait créer un paradis sur terre s’est abîmé non en une suprématie du plus faible, du prolétariat, mais en une dictature de la nomenklatura…

Mutatis mutandis pour moi qui ai salué et combien Genval avec enfin l’union de l’opposition que je défends contre l’autocratie corrompue, mortifère et vendue aux voisins, je viens aujourd’hui de découvrir que même une telle noble structure n’avait pas été épargnée par des intérêts partisans et quelque part le ver est dans le fruit et risque d’entamer la bonne œuvre en vue !
Je me suis donc trompé en privilégiant une confiance excessive en nos politiciens de faire mieux en ce moment décisif par leur souci primordial du bien commun…

Ainsi non pas que j’excuse ou justifie certains qui le nécessitent plus que d’autres (je ne parle pas ici de la majorité qui ne me soucie que stratégiquement pour dénicher ses faiblesses…) mais il est un fait que dans l’opposition, tout le monde a fauté à un niveau ou un autre, à un moment ou à un autre, que tout le monde a d’abord voulu sauvegarder ou conquérir ses intérêts et qu’aujourd’hui nous subissons l’emballement, l’enchaînement de ces choix d’abord partisans !

C’est d’abord l’Udps peut-être fatiguée d’être toujours laissée sur le carreau qui a entrepris sa conquête en négociant son parti avec le pouvoir à Venise, Ibiza, Monte-Carlo, Bruxelles…
Puis sont venus Katumbi et le G7 qui voulant se détacher du pouvoir qui ne leur permettaient plus de devenir calife à la place du calife et réprimés pour cette raison, ont planifié de récupérer Tshisekedi et son Udps pour les écarter de leur début d’idylle avec le même calife devenu leur ennemi…
En même temps ils ont défait une alliance difficile mais qui avait démarré entre Tshisekedi fils (Udps) Katumbi et Kamerhe (Unc) isolant du coup ce dernier qui à tort ou à raison s’y est vu minoré  au profit d’un rival direct, le grand concepteur et financier de la manœuvre, Katumbi…
Et voilà maintenant Kamerhe comme en revanchard qui vient déstabiliser tout l’édifice en s’affichant partant pour un dialogue tout à l’avantage du pouvoir…

C’est hélas cet enchaînement d’ambitions, de rivalités et des positionnements qui explique beaucoup le dernier blocage ; la désunion de l’opposition qu’il a généré a sapé nos dernières illusions d’un compromis possible en leur sein représentant une pression politique et pourquoi populaire utile au combat pour le changement !

3° Faudra-t-il espérer un troisième round qui remettra la frange de l’opposition en retrait sur les estrades politiques ou ne faut-il l’attendre qu’en réaction à travers une contestation populaire bien imprévisible ?
Voilà où nous en sommes et surtout pas à nous épuiser à faire les procès des uns et des autres dans l’opposition qui m’apparait aujourd’hui comme un détail dépassé…
Est-ce la CI sera-t-elle d’un secours utile pour l’opposition ? Rien n’est moins sûr comme je le disais ailleurs, son non-interventionisme décisif sur le terrain le dessert beaucoup…

Me trompé-je ? Tant mieux, dirais-je ; ça signifierait qu’il reste encore un espoir pour sauver ce pays…
Bon, attendons patiemment la suite surtout que certaines rumeurs font état des conciliabules ou des tentatives des conciliabules secrets entre l’opposition anti-dialogue et le pouvoir pour reprendre du terrain…
Mais si je peux souffler d'ores et déjà un mot de ce qui a changé en moi, c'est que j'ai perdu beaucoup de mes illusions sur une solution à nos maux, aller dans l'état de nos forces actuelles contre l'arbitraire qui veut nous imposer cette présidence à vie, je ne nous crois plus capables de créer ce rapport de forces en dehors des circuits conventionnels de manière décisive...
Notre peuple en est-il vraiment capable et surtout peut-il être utilement accompagné par cette classe politique ?
De quoi changer tous ses vieux paradigmes sur notre combat au Congo comme partout en Afrique.............
J'en dirais peut-être davantage plus tard...



Compatriotiquement!

PS
A propos ce n’est pas « Favele linguis » mais « Favete linguis » qui signifie littéralement « faites honneur à votre langue, à votre parole », (du verbe favere, faveo) en ne la prononçant pas n’importe quand et n’importe comment, donc ce qui signifie à terme ici « gardez silence »



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Troll le 12/9/2016, 5:48 pm

LE RETOUR À LA RAISON DE KAMERHE


Sad Nous ne voulons pas rire Shocked Ecoutez la radio TOP CONGO Like a Star @ heaven Idea Kamerhe quitte le Like a Star @ heaven dialogue parce que la ligne rouge est depassée No

WAIT AND SEE Razz

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Admin le 12/9/2016, 5:53 pm

Troll a écrit: LE RETOUR À LA RAISON DE KAMERHE


Sad Nous ne voulons pas rire Shocked Ecoutez la radio TOP CONGO Like a Star @ heaven Idea Kamerhe quitte le Like a Star @ heaven dialogue parce que la ligne rouge est depassée No

WAIT AND SEE Razz

Il n'y a rien espérer de ce dialogue.
Aujourd'hui toute la CI voit la mauvaise foi des gens du pouvoir.

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  ndonzwau le 12/9/2016, 8:19 pm

Admin a écrit:
Troll a écrit: LE RETOUR À LA RAISON DE KAMERHE


Sad Nous ne voulons pas rire Shocked Ecoutez la radio TOP CONGO Like a Star @ heaven Idea Kamerhe quitte le Like a Star @ heaven dialogue parce que la ligne rouge est depassée No

WAIT AND SEE Razz

Il n'y a rien espérer de ce dialogue.
Aujourd'hui toute la CI voit la mauvaise foi des gens du pouvoir.

Admin, je suis sévère envers cette CI, encore beaucoup plus sévère aujourd'hui plus qu'hier car c’est-elle qui en fait par son adhésion et sa pression de toutes les bouches représentées sur place et même au niveau de leurs sièges en Occident (ONU (Monusco), UE, UA, OIF) a rendu à terme possible ce dialogue…

Qui d’entre eux ignore les coutumes profondes et surtout le désir déterminé de "JK" à se maintenir au pouvoir à la fin de son dernier mandat constitutionnel, qui d’entre eux ne savait que c’est l’objectif premier qu’il poursuit à travers ce dialogue; mais au lieu de prendre le taureau par les cornes avec des menaces et des sanctions dissuasives pour l’amener à changer, la CI s’est complue à une coupable naïveté ou peut-être à une complicité hypocrite avec des agendas obscurs, à pousser les Congolais surtout les opposants à prendre part à cette parodie de dialogue…

Sans doute par crainte d’un chaos que générerait une absence de consensus autour des conditions d’un scrutin apaisé et crédible mais comment ne pouvait-elle pas prévoir qu’un mauvais consensus n’était pas écarté et que ce dialogue serait alors autant sinon plus explosif, sinon plus lourd d’instabilité ?

















Je ne sais si l’issue de ce dialogue consacrera un consensus pour un « passage en force » légitimé et légalisé mais il est à craindre que ceux qui parmi les participants n’adhèrent pas complètement à ce scénario d’impunité et ont encore un certain sens de l’intérêt général à côté de leurs soucis de positionnements personnels, auront dur à lutter pour faire prévaloir leurs préoccupations ne fût-ce d’abord parce que le dispositif de ce forum a été préalablement noyauté pour que les voix du camp du pouvoir soient majoritaires…

Regardez déjà la concentration non seulement des citoyens de l'Est mais aussi ceux d'entre eux à loyauté douteuse (acquis au Rwanda) dans l'encadrement de ce dialogue lorsqu'on sait qu'ils sont de toute évidence pour un "JK" qui s'éternise parce qu'il fait encore plus cause commune avec le Rwanda...
Nakomi na ngai "ngbandiste" nayebisaki bino dans le sens où je crois aujourd'hui plus ferme que jamais que "l'occupation ougando-rwandaise" justifie plus que jamais le sens de la gouvernance du pouvoir de "JK"...............


"Dialogue: l’opposition suspend sa participation
° http://www.radiookapi.net/2016/09/12/actualite/politique/dialogue-lopposition-suspend-sa-participation
Interview de Vital Kamerhe lors de l’ouverture des travaux du dialogue politique en RDC le 01/09/2016 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’opposition a suspendu, lundi 12 septembre, sa participation au dialogue en vue de se concerter au sujet de l’élection que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) devra organiser en priorité.
Avant de quitter la salle, cette plateforme a proposé que la centrale électorale débute l’organisation des élections par la présidentielle couplée aux provinciales et locales.
L'Opposition conditionne également la refonte du fichier électoral à la restructuration de la CENI.
La Majorité présidentielle, elle, souhaite que la CENI commence par les locales et termine par la présidentielle, après la refonte totale du fichier électoral.


Pour le porte-parole de la délégation de l’opposition au dialogue, la priorité doit être donnée à la présidentielle.
« Pour notre part, c’est l’élection du président de la République couplée aux législatives ou couplée aux provinciales mais d’abord l’élection présidentielle. Nous avons noté que la majorité a préféré, elle, les élections municipales et locales alors qu’il n’est pas possible d’aller à ces élections qui risquent de laisser le président de la République fin mandat au pouvoir pendant plus de 3,4,5 ans », soutient Jean Lucien Bussa.


  • play

  • stop

  • mute

  • max volume


00:00
01:02

  • repeat


Télécharger

« Une technique de négociation »

Pour Emmanuel Shadari, membre de la majorité et co-modérateur de la Commission thématique « Elections », la démarche de l’opposition est « une technique de négociation ».
« Ils ont dit qu’ils suspendaient leur participation. Ce n’est pas que le dialogue a pris fin. Ce n’est pas qu’ils sont partis du dialogue. C’est une technique de négociation. Nous nous avons compris qu’ils vont prendre des moments de réflexion. Peut-être qu’ils vont nous convaincre, peut-être que nous allons les convaincre. Ça se passe dans tous les forums », explique-t-il.
Emmanuel Shadari espère que les négociations vont permettre de trouver une solution à la question de la succession de scrutins.


  • play

  • stop

  • mute

  • max volume


00:00
00:39

  • repeat


Télécharger

Pour leur part, les membres de la société civile sont divisés entre la séquence allant de la base au sommet et de la présidentielle aux locales.
Ce débat intervient quatre jours après que le président de la CENI, Corneille Nangaa a présenté aux délégués du dialogue trois propositions pour l’organisation des élections.
La première séquence consiste à organiser les législatives provinciales et locales, suivies des scrutins indirects, puis de la présidentielle et des législatives nationales.
Pour la deuxième séquence, la CENI organiserait la présidentielle et les législatives nationales, les législatives provinciales et locales, suivies des scrutins indirects.
La troisième séquence consiste à organiser tous les scrutins directs le même jour, suivis des scrutins indirects.
Les délégués au dialogue devront se prononcer sur l’un des trois scenarios.​"



"L'OPPOSITION SUSPEND SA PARTICIPATION AU DIALOGUE
° http://www.topcongoinfo.com/index.php/utiliser-joomla/utiliser-extensions/composants/composant-contenu/liste-categories/156-l-opposition-suspend-sa-participation-au-dialogue
Pour désaccord avec la MP dans la séquence des élections, l'opposition vient de claquer la porte du dialogue.
Aucun compromis n'a pu être obtenu, selon Jean-Lucien Busa, "parce que La Majorite veut privilégier les Elections à la base plutôt que l'élection présidentielle".


Les lignes rouges de l'opposition 

Dans sa déclaration, le co-modérateur Vital Kamerhe (photo) annonce que sa délégation ne reviendra au dialogue que "si priorité est donnée à la présidentielle comme le veut la résolution 2277 de l'ONU, seule raison pour laquelle nous avons accepté de participer au dialogue et ainsi éviter au pays le chaos".
Les lignes rouges de l'opposition sont, selon Vital Kamerhe
respect de la constitution 
- Alternance


"Cette question est non négociable", avertit Vital Kamerhe.


Les négociations commencent maintenant

L'opposition qui rappelle la responsabilité de la MP dans la non organisation des élections dans les délais constitutionnels est en position de négociations, estime Leonard She Okitundu.
"Il s'agit d'une tactique de négociation. Quand on va à des discussions où le consensus est le mode de prise de décisions, chacun vient en sachant qu'il va devoir lâcher du lest", a dit à TOP CONGO FM, le rapporteur MP au dialogue.
Pour qui, il revient désormais à la facilitation de faire son travail de ramener les parties autour de la table.
"Car c'est cela la mission du facilitateur qui n'est pas habilité à discuter du fond des questions à résoudre uniquement entre congolais""



"Actu Expliquée - Dialogue : Modération et commissions dominées par le Grand Kivu"





Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Admin le 12/9/2016, 8:56 pm

ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
Troll a écrit: LE RETOUR À LA RAISON DE KAMERHE


Sad Nous ne voulons pas rire Shocked Ecoutez la radio TOP CONGO Like a Star @ heaven Idea Kamerhe quitte le Like a Star @ heaven dialogue parce que la ligne rouge est depassée No

WAIT AND SEE Razz

Il n'y a rien espérer de ce dialogue.
Aujourd'hui toute la CI voit la mauvaise foi des gens du pouvoir.

Admin, je suis sévère envers cette CI, encore beaucoup plus sévère aujourd'hui plus qu'hier car c’est-elle qui en fait par son adhésion et sa pression de toutes les bouches représentées sur place et même au niveau de leurs sièges en Occident (ONU (Monusco), UE, UA, OIF) a rendu à terme possible ce dialogue…

Qui d’entre eux ignore les coutumes profondes et surtout le désir déterminé de "JK" à se maintenir au pouvoir à la fin de son dernier mandat constitutionnel, qui d’entre eux ne savait que c’est l’objectif premier qu’il poursuit à travers ce dialogue; mais au lieu de prendre le taureau par les cornes avec des menaces et des sanctions dissuasives pour l’amener à changer, la CI s’est complue à une coupable naïveté ou peut-être à une complicité hypocrite avec des agendas obscurs, à pousser les Congolais surtout les opposants à prendre part à cette parodie de dialogue…

Sans doute par crainte d’un chaos que générerait une absence de consensus autour des conditions d’un scrutin apaisé et crédible mais comment ne pouvait-elle pas prévoir qu’un mauvais consensus n’était pas écarté et que ce dialogue serait alors autant sinon plus explosif, sinon plus lourd d’instabilité ?

















Je ne sais si l’issue de ce dialogue consacrera un consensus pour un « passage en force » légitimé et légalisé mais il est à craindre que ceux qui parmi les participants n’adhèrent pas complètement à ce scénario d’impunité et ont encore un certain sens de l’intérêt général à côté de leurs soucis de positionnements personnels, auront dur à lutter pour faire prévaloir leurs préoccupations ne fût-ce d’abord parce que le dispositif de ce forum a été préalablement noyauté pour que les voix du camp du pouvoir soient majoritaires…

Regardez déjà la concentration non seulement des citoyens de l'Est mais aussi ceux d'entre eux à loyauté douteuse (acquis au Rwanda) dans l'encadrement de ce dialogue lorsqu'on sait qu'ils sont de toute évidence pour un "JK" qui s'éternise parce qu'il fait encore plus cause commune avec le Rwanda...
Nakomi na ngai "ngbandiste" nayebisaki bino dans le sens où je crois aujourd'hui plus ferme que jamais que "l'occupation ougando-rwandaise" justifie plus que jamais le sens de la gouvernance du pouvoir de "JK"...............


"Dialogue: l’opposition suspend sa participation
° http://www.radiookapi.net/2016/09/12/actualite/politique/dialogue-lopposition-suspend-sa-participation
Interview de Vital Kamerhe lors de l’ouverture des travaux du dialogue politique en RDC le 01/09/2016 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’opposition a suspendu, lundi 12 septembre, sa participation au dialogue en vue de se concerter au sujet de l’élection que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) devra organiser en priorité.
Avant de quitter la salle, cette plateforme a proposé que la centrale électorale débute l’organisation des élections par la présidentielle couplée aux provinciales et locales.
L'Opposition conditionne également la refonte du fichier électoral à la restructuration de la CENI.
La Majorité présidentielle, elle, souhaite que la CENI commence par les locales et termine par la présidentielle, après la refonte totale du fichier électoral.


Pour le porte-parole de la délégation de l’opposition au dialogue, la priorité doit être donnée à la présidentielle.
« Pour notre part, c’est l’élection du président de la République couplée aux législatives ou couplée aux provinciales mais d’abord l’élection présidentielle. Nous avons noté que la majorité a préféré, elle, les élections municipales et locales alors qu’il n’est pas possible d’aller à ces élections qui risquent de laisser le président de la République fin mandat au pouvoir pendant plus de 3,4,5 ans », soutient Jean Lucien Bussa.


  • play

  • stop

  • mute

  • max volume


00:00
01:02

  • repeat


Télécharger

« Une technique de négociation »

Pour Emmanuel Shadari, membre de la majorité et co-modérateur de la Commission thématique « Elections », la démarche de l’opposition est « une technique de négociation ».
« Ils ont dit qu’ils suspendaient leur participation. Ce n’est pas que le dialogue a pris fin. Ce n’est pas qu’ils sont partis du dialogue. C’est une technique de négociation. Nous nous avons compris qu’ils vont prendre des moments de réflexion. Peut-être qu’ils vont nous convaincre, peut-être que nous allons les convaincre. Ça se passe dans tous les forums », explique-t-il.
Emmanuel Shadari espère que les négociations vont permettre de trouver une solution à la question de la succession de scrutins.


  • play

  • stop

  • mute

  • max volume


00:00
00:39

  • repeat


Télécharger

Pour leur part, les membres de la société civile sont divisés entre la séquence allant de la base au sommet et de la présidentielle aux locales.
Ce débat intervient quatre jours après que le président de la CENI, Corneille Nangaa a présenté aux délégués du dialogue trois propositions pour l’organisation des élections.
La première séquence consiste à organiser les législatives provinciales et locales, suivies des scrutins indirects, puis de la présidentielle et des législatives nationales.
Pour la deuxième séquence, la CENI organiserait la présidentielle et les législatives nationales, les législatives provinciales et locales, suivies des scrutins indirects.
La troisième séquence consiste à organiser tous les scrutins directs le même jour, suivis des scrutins indirects.
Les délégués au dialogue devront se prononcer sur l’un des trois scenarios.​"



"L'OPPOSITION SUSPEND SA PARTICIPATION AU DIALOGUE
° http://www.topcongoinfo.com/index.php/utiliser-joomla/utiliser-extensions/composants/composant-contenu/liste-categories/156-l-opposition-suspend-sa-participation-au-dialogue
Pour désaccord avec la MP dans la séquence des élections, l'opposition vient de claquer la porte du dialogue.
Aucun compromis n'a pu être obtenu, selon Jean-Lucien Busa, "parce que La Majorite veut privilégier les Elections à la base plutôt que l'élection présidentielle".


Les lignes rouges de l'opposition 

Dans sa déclaration, le co-modérateur Vital Kamerhe (photo) annonce que sa délégation ne reviendra au dialogue que "si priorité est donnée à la présidentielle comme le veut la résolution 2277 de l'ONU, seule raison pour laquelle nous avons accepté de participer au dialogue et ainsi éviter au pays le chaos".
Les lignes rouges de l'opposition sont, selon Vital Kamerhe
respect de la constitution 
- Alternance


"Cette question est non négociable", avertit Vital Kamerhe.


Les négociations commencent maintenant

L'opposition qui rappelle la responsabilité de la MP dans la non organisation des élections dans les délais constitutionnels est en position de négociations, estime Leonard She Okitundu.
"Il s'agit d'une tactique de négociation. Quand on va à des discussions où le consensus est le mode de prise de décisions, chacun vient en sachant qu'il va devoir lâcher du lest", a dit à TOP CONGO FM, le rapporteur MP au dialogue.
Pour qui, il revient désormais à la facilitation de faire son travail de ramener les parties autour de la table.
"Car c'est cela la mission du facilitateur qui n'est pas habilité à discuter du fond des questions à résoudre uniquement entre congolais""



"Actu Expliquée - Dialogue : Modération et commissions dominées par le Grand Kivu"





Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Il est vrai que la CI a poussé pour ça.
Je pense aussi que le chaos des émeutes ou soulèvement populaire dans un pays aussi fragile par sa forte densité, sa sociologie, l'absence de l’état etc, aura des répercussions terribles!
Peut-être pas comme la Libye u la Syrie mais quand même assez pour ébranler l’équilibre régionale et du coup, menacer sérieusement leurs intérêts économiques.

Mais soutenir coûte que coûte un dialogue qui permettrait à Kabila de perdurer jusquà je en sais quand est encore PIRE en terme d'instabilité. ça, la CI le sait. Les jours qui viennent vont être déterminants ... Vous savez quand nous avancions certaines théories ici il y a quelques mois (1 , 2, ou 3 ans) parfois, et les voir s'appliquer aujourd'hui, on se dit peut-être que nous alimentons malgré nous ces machiaveliques politiciens qui nous gouvernent. ... Bon na ko loba mingi te mais Kabila azo kende kaka eza inévitable!!!!!!!!


Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Troll le 13/9/2016, 2:09 pm

Sad COMPROMISSION ET CONCESSION, LA CONSTITUTION PLUS QUE JAMAIS EN DANGER

L´exit (temporaire? ) de Kamerhe du dialogue a pour merite d´avoir apporté plus d´information sur ce qui se passe au camp Tshatshi..opps pardon cité de l´OUA cyclops @

En effet, même si Kamerhe se permet d´affirmer que la cause primordiale pour laquelle l´opposition suspend sa participation serait le non No respect de la constitution et de la resolution de l´ONU No cyclops What a Face les informations contradictoires et precises confirment que l´opposition de Kamerhe et cie a fait une grande concession (dixit Shadari No )

]size=16]En effet, non seulement Shadari "faucon" du PPRD se felicite de cette concession sur la "refonte de la liste électorale" What a Face proposée par Naanga..option qui viole tout simplement la constitution car rendant la tenue des élections impossibles au mois de novembre [/size]

On apprend (aussi) que l´opposition aurait presentée des "preables" ...qui exigent la demission du gouvernement et la refonte de la composition de la CENI study Nous sommes loin du prealable de la liberation des prisoniers politiques que Kamerhe semble avoir tout simplement......oublié une fois du dialogue
lol!

La compromission de l´opposition au dialogue accorde á la majorité son plus grand souhait: pas de respect de la constitution, ni surtout la tenue des élections au mois de novembre sunny

La trahison de Kamerhe n´est plus....une speculation drunken

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Troll le 13/9/2016, 3:21 pm

Sad Surprised L´ONU VA-T-ELLE VIOLER SA PROPRE RESOLUTION ? Surprised Shocked

Avec l´exit de l´opposition du dialogue, l´ONU se trouve dans un ambarras:star: No No ]b]C´est la crédibilité de la facilitation et surtout du groupe de soutien qui est en jeu.. [/b]..

Il existe une résolution de l´ONU 22-77 qui exige le respect de la constitution de la RDC et la tenue des élections dans le délai.. :heart:

http://www.rfi.fr/afrique/20160913-rdc-suspension-participation-dialogue-opposition-resolution-onu No What a Face

Quand les faucons du PPRD affirment sans rire qu´il est question de "souveraineté" comme si le respect de la constitution au Congo ne serait pas si important.. What a Face Rolling Eyes WAIT AND SEE

Tic tac, le 13 encore six jours pour verifier ce respect de la constitution quand le 19 septembre est une date constitutionnelle:@:

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Troll le 13/9/2016, 5:32 pm

silent REFONTE TOTALE DU FICHIER ELECTORAL, L´ASTUCE DE KAMERHE POUR AIDER KANAMBE ?

On se demande comment l´opposition au dialogue ont pu obtenir un "consensus" entre eux...avant d´accorder au PPRD son souhait le plus urgent..á savoir maintenir Kanambe au pouvoir á tout prix?



http://www.jeuneafrique.com/356733/politique/rd-congo-lopposant-vital-kamerhe-suspend-participation-dialogue-national/ bounce

Enfin, ceux qui disent que Kamerhe qui rêve d´assumer les fonctions de "Premier Ministre" serait floué par le PPRD qui propose le ministre de la justice ..Tambwe Mwamba Alexis affraid bounce

La "suspension" s´explique semble-t-il par un "partage non équitable" des fonctions...dans le prochain gouvernement de transition pale
drunken

Refonte totale du fichier...pour contourner la constitution..même si dans la constitution on ne trouve aucun article qui accorde á la CENI le droit de retarder les élections...ou de tenir les élections en dehors du délai.. albino drunken

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  LORD MBAKAMA le 13/9/2016, 7:03 pm

Distraction.  kabila lui-meme ne croit pas sa survie sans tshisekedi dans cette fantasmagorie.

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Libre Examen le 13/9/2016, 9:43 pm

La bonne nouvelle, c’est que les dates fatidiques finissent toujours par arriver et par passer. Le 19 septembre et le 19 décembre 2016 finiront par arriver et par passer.

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  ndonzwau le 14/9/2016, 1:49 am

Il faut hélas se rendre à l’évidence que le « respect de la Constitution » se situe aujourd’hui moins dans la « littérale conformité aux délais électoraux » que plutôt dans « les contours à négocier pour l’après 19 décembre », terme constitutionnel de la mandature en cours !
Dans ce sens le concept du fameux « préavis » de Ya Tshitshi avait vu juste sauf qu’il ne nous en a pas davantage donné les moyens de l’appliquer…

Les dialoguistes ont sans doute eu tort d’attester le « fait accompli, l’impossibilité de tenir les élections dans les délais » mais avaient-ils les moyens de ne pas le faire surtout que les avis techniques sortis de toutes parts l’ont confirmé et que cela semble arranger presque tout le monde, dedans et dehors ?
La solution de ne pas aller à ce dialogue piégé aurait-elle vraiment changé les choses ? Peut-être mais………….

Tout cela pour dire que la der des ders serait aujourd’hui « la place à accorder à « JK » dans cet après 19 décembre », lui qui sera alors légitimement et légalement hors-service et qui par ailleurs est coupable de cette impasse…
C’est là où le dialogue pouvait à la fois être indiqué en donnant l’occasion d’un « mandat national aux représentants du peuple » qui se substitueraient ponctuellement en « constituants provisoires » en raison de la crise qui est la nôtre mais en même temps malheureusement « ce dialogue n’avait pas sa place parce qu’à l’avance piégé »…

Au final, on peut aujourd’hui se demander est-ce que ce n’est pas parce qu’au lieu d’assumer un objet clair et téméraire d’une « Constituante exceptionnelle » dont on a eu peur et qu’on s’est distrait longtemps à ne parler que des conditions d’élections que nous en sommes là ?
Est-ce que ce ne sont pas nos mensonges ou notre impuissance à affronter la dure réalité qui nous rattrapent aujourd’hui ? A ce dialogue, point de rubrique sur la nécessité de l’ « alternance », un fameux « accord politique » prévu et un « Gouvernement de Transition »…
Le respect de la Constitution qui exigeait les élections dans les délais dépassé, ce n’est plus que celui par un après 19 décembre consensuel, idéalement sans « JK », le coupable mais ce ne sera pas ainsi face à une dictature qu’on ne veut assez nommer…

La CI peut-elle enfin nous être d’une quelconque utilité là-dessus ? A voir la portion congrue à laquelle a été relégué le groupe de soutien international au dialogue et sa curieuse attitude à nous pousser à un dialogue qu’elle savait pourtant piégé, on peut en douter…



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Troll le 14/9/2016, 8:12 am

¤ What a Face No LA PRIME DE LA TRAHISON DE KAMERHE

L´article que vous allez lire...apporte une analyse Rolling Eyes Embarassed What a Face des états d´âme dans la majorité où l´ambition de Kamerhe d´assurer la primature pendant une transition Like a Star @ heaven n´est pas une option populaire


http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-kamerhe-offre-un-troisieme-mandat-kabila pale affraid

Wait and see si Kamerhe va s´en sortir..dans ses pratiques machiaveliques confused

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Troll le 14/9/2016, 8:26 am

Laughing Mad TRAHISON, ILS NE SE CACHENT MÊME PAS...


¤ Mokonda ex directeur du Bureau du président Mobutu... Shocked Surprised Franchement, les congolais ont besoin d´une sorte de révolution francaise où la violence avec des pendaisons publiques peut aider á faire reculer cette trahison constante de la part des acteurs politiques*

Comment un juriste de la trempe de Mokonda peut afficher une sorte d´arrogance en affirmant "qu´ils ont fait une grande concession en acceptant la violation de la constitution ?" Savent-ils que les congolais lisent leurs declarations ou pas ? Sont-ils conscients des consequences de leurs affirmations dans les medias ?


http://www.jeuneafrique.com/357026/politique/rd-congo-dialogue-achoppe-toujours-lordre-elections-a-venir/ @

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Arafat le 14/9/2016, 8:30 am

Troll a écrit:¤ What a Face No  LA PRIME DE LA TRAHISON DE KAMERHE

L´article que vous allez lire...apporte une analyse Rolling Eyes Embarassed What a Face  des états d´âme dans la majorité où l´ambition de Kamerhe d´assurer la primature pendant une transition Like a Star @ heaven  n´est pas une option populaire


http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-kamerhe-offre-un-troisieme-mandat-kabila pale affraid

Wait and see si Kamerhe va s´en sortir..dans ses pratiques machiaveliques confused
Les pratiques machiaveliques de Kamerhe? Mais pourquoi est-il donc accusé de tous les maux? Prendre part au dialogue serait donc considéré comme un cas de trahison? Et pourtant ce dialogue se déroule au vu et au su de tout le monde et que dire de ceux qui sont allés en kinsweki négocier avec le camp Kabila? Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Troll le 14/9/2016, 11:53 am

Mbuta Arafat

CONSTITUTION

Le combat au Congo n´est pas contre Kabila..ou en faveur de Tshitshi ou Katumbi Tous ceux qui participent aux échanges sur CD résident dans des vielles démocraties depuis plus de 20 ans study study study

Notre "long" sejour en Occident nous apprend que tous ces pays existent et sont "stables" avant tout á cause des TEXTES, á cause des "CONSTITUTIONS"*

Nous avons sejournés en Islande pendant la crise financière où les Banques, toutes les Banques dans ce pays avaient crachées.. drunken ..
Nous avons experimenté l´expression de la démocratie et du respect des TEXTES:queen: Chaque soir, la population de Reykjavìk, la capitale manifestait devant le parlement pour exiger la tenue des nouvelles élections...Ce que le gouvernement avait la majorité absolue au Parlement sunny

]b]Pour changer le gouvernement, il fallait des élections législatives anticipées[/b] sunny Au bout, le peuple avait gagné..et l´opposition a pris les choses en main en se faisant élire sunny

En ce moment precis, l´Islande a payée les dettes et son économie...depasse largement les pays membres de l´UE..le chomage est de 1 % ou même moins..

Ce que mbuta Arafat devrait faire un effort d´intégrer est l´importance de la constitution sunny dans un État

AUCUN DIALOGUE ne peut remplacer une constitution Aucun opposant digne de ce nom ne peut faire une "concession politique" pour aider un président á violer la constitution

Tant que mbuta Arafat ne comprend pas l´importance de la constitution, il est pratiquement inutile ..de discuter avec lui sur ce sujet

La base solide de nos échanges est cette chance que nous avons de résider dans des pays qui ont experimentés l´application de leur constitution..Cette stabilité économique ou financière que ces pays possedent**

Tant que les intervenants essayent de retourner la RDC vers la dictature...pas besoin de discuter...Voyons si Mbuta Arafat va "comprendre" ce que nous disons ici..

WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Arafat le 14/9/2016, 12:11 pm

Troll a écrit:


Ce que mbuta Arafat devrait faire un effort d´intégrer est l´importance de la constitution sunny  dans un État

AUCUN DIALOGUE ne peut remplacer une constitution  Aucun opposant digne de ce nom ne peut faire une "concession politique" pour aider un président á violer la constitution

Tant que mbuta Arafat ne comprend pas l´importance de la constitution, il est pratiquement inutile ..de discuter avec lui sur ce sujet

Nous n´allons quand même pas entrer dans la caricature, il n´est point question ici de mettre en cause la constitution. Dites moi Sir Troll, vous qui semblez tout connaître, combien des fois la constitution a-t-elle déjà été violée sans que personne ne bouge, saviez-vous au moins depuis combien de temps les députés provinciaux et les sénateurs sont au delà du délai imparti par la constitution? La cour constitutionnelle qui est habilitée à intérpreter la constitution a rendu son arrêt, on s´y applique pour chercher une solution par rapport à cet arrêt. Je ne vois pas pourquoi on accuse un opposant X ou Y de vouloir aider le président Kabila à violer la constitution, ça n´a pas de sens en tout cas.

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Troll le 14/9/2016, 2:14 pm

Suspect Mbuta ARAFAT

:inlove:Nous sommes sur la même ligne: "La constitution ne doit pas être violée" [/b]

]b]Ceux qui ont violés la constitution plusieures fois comme vous l´affirmez si bien...ne devraient pas..en principe beneficier de votre back up mbuta Arafat


Nous croyons qu´il faut du temps pour faire "integrer" cette notion de la constitution comme unique réference dans la gestion de l´État au Congo
Mais, se battre pour faire appliquer la constitution devrait-être la base de nos échanges, de nos discutions et non une raison de declarer la guerre entre nous

LE PALU MONTE SUR LA SCENE ?


Invisible..pratiquement depuis le debut du dialogue, le PALU fait entendre sa voix...même si "LUIGI" le Prince heritier de Gizenga contourne les questions qu´on lui pose...le PALU n´est pas content de la tournure que prend les choses Ce que "le partage"..du pouvoir risque de devenir la cause d´une crise entre la majorité et le PALU

Pire? LUIGI affirme tout haut que "le PALU est l´allié du president Kabila et non de la MP" sunny

Maintenant que l´avenir de Kabila á la tête de l´État est..élastique, l´alliance risque de tourner au vinaigre drunken

http://www.topcongo.fm/index.php/utiliser-joomla/utiliser-extensions/composant/contenu/liste-categories/167-le-palu-rappelle-ses-delegues-au-dialogue

Si le lien ne fonctione pas, consultez directement le site de la radio Top Congo queen

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE ? LA CONSTITUTION EN DANGER..

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:52 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum