DIALOGUE: L´heure du bon sens

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  djino le 22/9/2016, 7:55 pm




Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Jim KK le 22/9/2016, 8:55 pm

Kinshasa répond à Hollande : la RDC n’est pas un « département d’outre-mer » français Suspect Suspect Suspect

http://www.jeuneafrique.com/359469/politique/kinshasa-repond-a-hollande-rdc-nest-departement-doutre-mer-francais/?utm_source=Facebook&utm_medium=Articles&utm_campaign=PostFB_22092016

Le gouvernement congolais s'est dit "choqué" ce jeudi par les propos du président français François Hollande, qui a accusé les autorités de la République démocratique du Congo d' "exactions" contre le peuple lors des violences de lundi et mardi à Kinshasa.

François Hollande « s’est permis de tirer à boulets rouges » sur le gouvernement congolais, a déclaré Lambert Mende. « Comme à l’accoutumée, nous avons eu droit à des injonctions comminatoires, a poursuivi le porte-parole du gouvernement congolais. « C’est à se demander si la RDC est devenue un nouveau département d’outre-mer issu de nouvelles conquêtes de l’Hexagone. »
Laughing Laughing Laughing Laughing
Lambert Mende a estimé que François Hollande avait fait preuve d’une compassion sélective vis-à-vis des victimes des violences de lundi et mardi. « Le président français, a-t-il ajouté, n’a retenu que l’incendie d’un parti d’opposition, passant sous silence les incendies de partis de la majorité et les victimes des émeutiers ».
« Des exactions venant de l’État congolais lui-même »
Le porte-parole réagissait aux propos tenus mardi par le président français en marge de l’assemblée générale des Nations Unies à New York. François Hollande avait dénoncé des violences « insupportables » avant d’ajouter :  ce qui est incontestable, c’est qu’il y a des victimes et qu’elles ont été provoquées par des exactions venant de l’État congolais lui-même ».

____________

"Face aux égarements d'un François Hollande en quête d'un second souffle en Afrique, Kinshasa lui répond calmement, mais fermement, à revoir la carte de France. Car la RDC n’est pas un « département d’outre-mer » français (fin de citation)."

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  ndonzwau le 23/9/2016, 5:20 pm

Le bon sens, mon Dieu ; on croit rêver à l’entendre de certaines bouches ouvertes pour la seule propagande partisane ! Le bon sens c’est d’agir instruit du passé et du présent et non de les ignorer pour sa gouverne ; quelles sont ces leçons ???
Le bon sens en ce moment c’est d’abord de comprendre simplement que le peuple Congolais exprime un « désir légitime et inarrêtable d’alternance politique , de changement », d’ailleurs bien au-delà du bilan globalement  négatif des quinze ans de « JK »…

Le bon sens c’est de comprendre que tous ces morts ont été fauchés sauvagement parce qu’ils réclamaient le changement ; le bon sens c’est de réaliser que n’eût été l’incurie du pouvoir qui a refusé exprès de préparer les élections et refuse de quitter le pouvoir à la fin de son mandat à travers un dialogue/alibi, aucun Congolais ne serait sorti la rue et y trouver la mort  et ne parlons pas des sièges des partis de l’opposition incendiés et ceux qui y ont péri ; le bon sens c’est de désigner sans discussion comme premier coupable de ce drame, le pouvoir dictatorial de « JK » et non de justifier leur génocide je ne sais par quelle insurrection de génération spontanée !

Le bon sens c’est de réaliser l’évidence d’un dialogue qui n’a pas la confiance d’une majorité des Congolais parce d’abord stratagème pour laisser impuni un pouvoir coupable en lui autorisant une « présidence à vie », le bon sens c’est de quitter la démagogie d’en faire un échange crédible, quelle que soit l’inclusiveté ou non que les uns et les autres lui reconnaîtraient !

Le bon sens c’est enfin de comprendre que les jeunes Congolais qui sont sortis ces 19 et 20 septembre et ont été tués l’ont fait non pas tant pour répondre à un ordre extérieur mais revendiquent pour leur existence propre de plus en plus miséreuse sans espoir et expriment leur ras-le bol à ce pouvoir qu'ils en rendent responsable; le bon sens c’est au pouvoir d’entendre cette alerte d’un peuple de plus en plus déterminé à ne plus se soumettre à son arbitraire et d’opter pour un dialogue instruit de cette alerte, sinon il n’y aura rien résolu et très vite l’instabilité du pays lui reviendra comme en boomerang, ce que « JK » n’a pu faire en 15 ans de règne, il ne saura le faire trois, cinq, dix ans de plus !

Qui vivra verra… : « un fruit ne tombe que lorsqu’il est mûr mais mûr ou pas ou pas mûr il tombe devant la tempête et l’ouragan de l’histoire », disait l’autre ; assez de prendre le peuple Congolais en otage !
Si Hollande et d’autres dans la CI ont envie « d’assister un peuple en danger », sommes-nous aussi suicidaires et naïfs pour ne pas leur accorder ce droit humaniste et humanitaire sous prétexte d’une souveraineté qui ne nous sert qu’à nous offrir un «  permis de tuer » notre propre peuple ? Assez de cette démagogie génocidaire !
A bon entendeur…………..



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 23/9/2016, 5:59 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Troll le 23/9/2016, 5:53 pm

Razz QUAND LE "BON SENS" A PEUR DES MILITAIRES ET POLICIERS CONGOLAIS

http://www.radiookapi.net/2016/09/23/actualite/securite/bouclage-des-camps-militaires-et-policiers-de-kinshasa

Une operation qui vise en réalite á confisquer les armes et les munitions en possession des policiers et militaires..dont le pouvoir n´a plus confiance Surprised ?

Contrairement aux apparences, ce n´est pas les biens des pillages que la Garde Républicaine recherche dans les camps militaires...mais avant tout des armes Embarassed que peuvent posseder des militaires qui un beau matin vont se ranger dans le camp des kinois Exclamation

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Jim KK le 23/9/2016, 8:11 pm

Le bon sens !

Ne commençons pas par la guerre pour terminer par le dialogue.

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Jim KK le 23/9/2016, 8:20 pm

Le bon sens !

Le dialogue est l’arme des forts et non des faibles, c’est l’arme de ceux qui font passer leurs problèmes généraux avant les problèmes particuliers, avant les questions d’amour propre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  ndonzwau le 24/9/2016, 4:56 am

J’hallucine ou quoi ? Les Congolais n’auraient jamais été à l’école, ne connaitraient rien de l’histoire de l’humanité pis de leur propre histoire et n’auraient aucune capacité de porter un regard intelligent sur leur présent pour qu’on tente de leur faire gober une doxa pseudo-scientifique gorgée de slogans ineptes qui n’est que de la propagande démagogique au profit d’un pouvoir arbitraire ?
Allons donc, assez ! « Le dialogue c’est le bon sens » mais c’est quoi cette lapalissade que personne ne contesterait ? Où est-il le dialogue ici, c’est quoi un dialogue et pourquoi pas c’est quoi un monologue ; c’est quoi la guerre ?

Je n’ai pas lu Goethe dans le texte, je ne pratique pas l’allemand, je l’ai lu il y’a vingt ans en français dont j’ai deux vieux « Pléiade » de ses œuvres complètes !
Faust, le docteur Faust, las de vivre dans son cabinet d’études veut enfin goûter aux plaisirs de la vie mais ne le peut qu’en faisant appel à Méphistophélès, l’âme damnée avec qui il conclut un pacte… Il goûta aux plaisirs de la vie mais son idylle avec Marguerite ne fut pas de tout repos surtout pour celle-ci alors plongée dans les remords du péché en enfer d’où il tenta de la libérer…
Comme quoi un pacte avec le diable à l’occasion bienveillant est toujours risqué : il faudra chèrement payer un jour ou l’autre le butin empoisonné qu’il vous a refilé…
Qui est le « diable » dans notre cas ? Je n’en sais trop et surtout ne suivez pas mon doigt…

Trêve d’érudition même si c’est la bibliothèque de l’humanité, n’empêche que j’ai appris de mon regard sur l’histoire de l’Homme et de notre présent et à partir de ces plus fins observateurs que la guerre est non seulement un autre langage de la politique mais aussi le summum du dialogue, un dialogue musclé et cher payé en vies humaines mais un dialogue où l’on se parle vaillamment à deux ou à plusieurs et pas un monologue…
Le pitoyable de l’affaire au Congo c’est que ceux qui sont censés connaître les tenants et les aboutissants d’un dialogue sont ceux qui en ont fait un slogan vidé de son sens jusqu’à nous débiter des âneries comme « vaut mieux opter pour le dialogue pour éviter la guerre »…

Ils ne comprennent rien de ce que sont la guerre et le dialogue jusqu’à perdre de vue qu’à certains moments il n’y a pas meilleur dialogue que la guerre ou celui qu’elle conditionne et que l’arme des forts c’est de manier les deux et celui des faibles, se rabattre sur un consensus mou qui ne fait que différer des affrontements plus sanglants !
Et c’est ce que justement dit le prélat catholique : « Avec le format actuel, on va clôturer le Dialogue, mais la crise va persister » !

Je disais ainsi en préambule à l’adresse de ceux qui par ignorance, cupidité ou autre fanatisme ethno-tribal ou idéologique se rangent sans scrupule derrière des dirigeants dont le bilan est manifestement négatif et meurtrier de l’avis de la majorité du peuple dont on vient encore une fois de voir le flagrant et éloquent ras-le-bol les 19 et 20 septembre que le pacte avec le diable (Faust et Méphistophélès) pour jouir du moment est toujours chargé de lourds et douloureux tributs à lui payer par la suite…
Qui vivra verra bakala mingi te…


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  djino le 24/9/2016, 6:21 am

Jim KK a écrit:

Le bon sens !

Ne commençons pas par la guerre pour terminer par le dialogue.




Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  djino le 24/9/2016, 6:21 am

Jim KK a écrit:

Le bon sens !

Le dialogue est l’arme des forts et non des faibles, c’est l’arme de ceux qui font passer leurs problèmes généraux avant les problèmes particuliers, avant les questions d’amour propre.



Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Troll le 24/9/2016, 1:51 pm

Embarassed :P LE BON SENS EN ROUTE VERS LA CPI ?

Question qu´on devrait se poser quand on apprend de plus en plus que la repression sanglante de septembre fait des vagues Exclamation

http://www.voaafrique.com/a/l-onu-met-en-cause-la-garde-presidentielle-les-services-de-renseignement-et-la-police-dans-les-violences-de-lundi-et-mard-en-rdc/3522499-html What a Face

Si JP Bemba sejourne en prison á la Haye, la CPI affirme que c´est á cause des exactions de sa branche militaire en RCA Evil or Very Mad Idea Et maintenant, Kanambe va-t-il aussi repondre devant la CPI pour les crimes de sa Garde..et de sa Police? @

Le "bon sens" où les propagandistes du PPRD du genre Tamba ou Kisombe...qui disaient ouvertement vouloir incendier les sièges de l´opposition, Kanyama et Bisengimana qui vont accompagner Boshab..sans oublier le SG du PPRD qui lui aussi incitait á la vengeance:star:

Le bon sens serait-il en route pour la CPI ? WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Jim KK le 24/9/2016, 6:27 pm

Voici le draft de l’Accord politique. Pas de calendrier, tâche confiée à la CENI

http://7sur7.cd/new/urgent-voici-le-draft-de-laccord-politique-pas-de-calendrier-tache-confiee-a-la-ceni/

Le facilitateur a distribué le vendredi 23 septembre le draft de l’Accord politique à tous les délégués présents à la cité de l’OUA. La séance d’une trentaine de minutes a été aussitôt levée. 7/7.CD s’est procuré une copie du projet d’accord. On y découvre notamment ce qui suit: aucun progrès sur les points qui fâchent. Aucune date, notamment celle de la présidentielle, n’est reprise dans le document ( page 3). La tâche revient à la CENI. Celle-ci aura 15 jours après la signature de l’accord pour établir un calendrier électoral. On apprend aussi dans ce document que la CENI sera restructurée. Cependant aucun mot sur l’avenir du président Kabila. Pourtant une des exigences de la CENCO et de l’Opposition. Il faut espérer que Vital Kamerhe, Jean-Lucien Bussa et compagnie fassent preuve de fermeté pour que la Majorité présidentielle accède à leurs concession. Les conciliabules se poursuivent entre les deux parties.
Ci-dessous le projet d’accord politique de la cité de l’OUA.

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Jim KK le 18/10/2016, 4:07 pm

Vital Kamerhe accuse ouvertement Etienne Tshisekedi de vouloir écraser la constitution

À partir de 6 :20 Vital Kamehre explique pourquoi cet accord est bien pour le peuple congolais !!!



Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Jim KK le 18/10/2016, 4:38 pm

RDC: pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise

http://www.radiookapi.net/2016/10/18/actualite/politique/rdc-pour-la-france-renvoyer-la-presidentielle-2018-nest-pas-une

Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a estimé mardi que la décision de reporter à avril 2018 l'élection présidentielle en République démocratique du Congo, prise sans l'aval d’une bonne partie de l'opposition, n'était « pas une réponse à la crise ».

« Renvoyer l'élection à 2018 ne règle pas le problème. Il n'y a qu'une façon de sortir de la crise, que le président (sortant Joseph Kabila) annonce qu'il ne se représente pas et qu'une date soit fixée pour l'élection », a déclaré, lors d'une rencontre avec la presse diplomatique, M. Ayrault cité par l’AFP.
« La situation en RDC nous préoccupe beaucoup. Il y a un risque majeur d'affrontements et de manifestations violentes et de répression », s'est inquiété M. Ayrault. Interrogé sur l'éventualité de sanctions contre des personnalités du cercle du pouvoir à Kinshasa, il a répété que « rien n'était exclu ». « On va se concerter (avec les Européens) pour voir si on doit faire quelque chose », a-t-il expliqué.
La veille de cette déclaration du chef de la diplomatie française, les participants au dialogue ont approuvé un accord politique prévoyant d’organiser les élections présidentielle, législatives et provinciale simultanément en avril 2018.

Le même jour, la Cour constitutionnelle a autorisé à la commission électorale de publier un autre calendrier électoral qui va au-delà des délais constitutionnels.
La commission électorale avait saisi la haute cour pour solliciter le report de la convocation du scrutin présidentiel qui devait intervenir le 19 septembre dernier. Le deuxième et dernier mandat du chef de l’Etat congolais Joseph Kabila s’achève le 19 décembre prochain.

______________

Maintenant vous avez un langage beaucoup plus diplomatique que la fois dernière !!! Tout simplement parce que le gouvernement congolais et surtout son porte-parole vous avaient remis à votre place!!!

Ce qui est bien pour la France n´est pas forcement bien pour la RDC et vous ne devez pas parler à la place de congolais. Je constate que vous vous approchez de la réalité. Avant vous et la plus part de vos comparses nous chantaient que les élections devraient être organisé avant la fin 2016. Maintenant vous parlez de 2017. Vous n´avez pas un autre choix que d´accepter que l´élection présidentielle sera organisée en 2018 en RDC. La CENI en collaboration avec ses partenaires (OIF, ONU, UA et …) ont vu juste et trouvé logique que l´élection présidentielle soit organisée en 2018 !!!! Vous pouvez parler comme vous voulez, mais vous n´allez pas changer cette date que les congolais ont fixés !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Kakato le 18/10/2016, 6:20 pm

"Vous pouvez parler comme vous voulez, mais vous n´allez pas changer cette date que les congolais ont fixés !!!"
Natuna nanu???Quels Congolais ont fixe la date en 2018??? Ruberwa ou Kamerhe? Kengo ou Jaynet? botika biso ko....
Que faisait Corneille avec Kikaya au States department???? Le "gouvernment RDC" peut il remettre quelqu'un place? lui qui pour enlever les immondice a Kinshasa a besoin de l'accord de l'EU? Qui finance L'OIF?Nos partenaires internationaux....Un pays souverain qui envoie le president de sa commission electorale pour se justifier et un President qui ne parle qu'avec des journalistes etranger....aah totika.
est ce que bosi bomona bolumbu ya Nkoba???Que les armes vetustes made in Ukraine et Russie ekosa te. Celui qui tuera encore les congolais sera aussi tue.
Please n'ecrivons pas des choses pour le plaisir d'ecrire...

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  El-Shaman le 18/10/2016, 7:19 pm

Kakato a écrit:"Vous pouvez parler comme vous voulez, mais vous n´allez pas changer cette date que les congolais ont fixés !!!"
Natuna nanu???Quels Congolais ont fixe la date en 2018??? Ruberwa ou Kamerhe? Kengo ou Jaynet? botika biso ko....
Que faisait Corneille avec Kikaya au States department???? Le "gouvernment RDC" peut il remettre quelqu'un place? lui qui pour enlever les immondice a Kinshasa a besoin de l'accord de l'EU? Qui finance L'OIF?Nos partenaires internationaux....Un pays souverain qui envoie le president de sa commission electorale pour se justifier et un President qui ne parle qu'avec des journalistes etranger....aah totika.
est ce que bosi bomona bolumbu ya Nkoba???Que les armes vetustes made in Ukraine et Russie ekosa te. Celui qui tuera encore les congolais sera aussi tue.
Please n'ecrivons pas des choses pour le plaisir d'ecrire...

Kakato, laisse les gens de la MP jouir de l'illusion qu'ils ont enfanté avec une Togolaise. Ils finiront par comprendre que leur résolution n'est qu'une illusion.

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Jim KK le 18/10/2016, 11:39 pm

Fin des travaux du dialogue : Edem Kodjo appelle au respect de l’accord politique
Suspect Suspect Suspect Suspect Suspect

http://www.radiookapi.net/2016/10/18/actualite/politique/fin-des-travaux-du-dialogue-edem-kodjo-appelle-au-respect-de-laccord

Les travaux du dialogue national ont pris fin, mardi 18 octobre à la cité de l’union africaine, sanctionnés par la signature d’un accord politique. Dans son discours de clôture, le facilitateur du dialogue national, Edem Kodjo a invité tous les signataires dudit accord à les mettre en œuvre pour l’intérêt du peuple congolais.
«C’est un compromis des Congolais. Il a en outre le caractère primordial d’être ouvert à toutes les bonnes volontés qui voudraient y adhérer », a-t-il ajouté.
Pour sa part, le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’Onu en RDC, David Gressly, dit prendre acte de cet accord au nom des Nations unies.
De son côté, le commissaire chargé de paix et sécurité auprès de l’Union africaine (UA), Sumahili Chui, a loué les efforts consentis par les participants au dialogue pour aboutir à un accord politique signé en faveur de la paix en RDC.
« L’accord politique que vous venez de conclure est une grande première, qui va, j’en suis convaincu, jeter les bases d’une paix durable au travers d’un processus électoral maitrisé et consensuel », a déclaré Sumahili Chui.
La signature symbolique de l’accord politique met ainsi fin aux travaux du dialogue lancés depuis le 1er septembre dernier.
Vital Kamerhe a été le premier à signer cet accord au nom de l’opposition. Il a été suivi du directeur de cabinet du chef de l’Etat, Néhémie Mwilanya. Madeleine Kalala l’a signé pour le compte de la société civile et Azarias Rubrewa a représenté les personnalités politiques invitées au dialogue.
Sur son compte twitter, le secrétaire général du PPRD, Henri Mova Sakanyi, qualifie la signature de cet accord « d’une victoire pour la démocratie dans notre pays».

Dans cet accord, les parties prenantes au forum ont convenu « de préparer et d’organiser les élections présidentielle, législatives et provinciales dans un délai de 6 mois dès la convocation des scrutins le 30 octobre 2017 ». La plénière du dialogue a confirmé que le prochain Premier ministre sera issu de l'opposition. L'actuel chef de l'Etat Joseph Kabila va continuer à exercer ses fonctions après le 19 décembre 2016, jusqu'à l'installation effective d'un nouveau président élu de la République.
L’accord politique comporte 12 chapitres repartis en 25 articles. Ces articles traitent notamment du fichier électoral, du calendrier électoral, de la sécurisation du processus électoral, des personnes et des biens, du budget des élections des institutions ainsi que des mesures de confiance et de la composition du comité de suivi de l’accord issu du dialogue.
300 participants à ce forum national ont chacun signé cet accord à tour de rôle, avant de quitter la cité de l’Union Africaine, en dehors de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) et autres délégués de la société civile qui avaient claqué la porte du dialogue.

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Jim KK le 19/10/2016, 7:10 pm

Yves KISOMBE parle de la fin du dialogue national et félicite Edem KODJO

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Jim KK le 19/10/2016, 7:12 pm

Accord politique: «Chaque partie a fait des concessions majeures», selon Ramazani Shadari

http://www.radiookapi.net/2016/10/19/actualite/politique/accord-politique-chaque-partie-fait-des-concessions-majeures-selon

Après la signature de l’accord politique qui a sanctionné la fin du dialogue national mardi 18 octobre, le secrétaire général adjoint du parti présidentiel PPRD, Ramazani Shadari, estime que toutes les parties ont fait des concessions pour parvenir à ce compromis.
 
Pour lui, cet accord est le résultat des concessions faites par les parties prenantes aux travaux du dialogue pour privilégier l’organisions des élections apaisées.
 
« Dans l’accord, vous verrez que chaque partie a fait des concessions majeures et cela au profit d’aller aux élections libres, démocratiques et apaisées», a soutenu Ramazani Shadari.
 
En outre, le député de la majorité a affirmé que l’accord trouvé est ouvert à tous les autres partis politiques qui n’ont pas pris part au dialogue afin de privilégier la paix dans le pays.
 
Organisation des élections, « priorité » du futur gouvernement 
 
L’accord politique signé à la fin du dialogue prévoit que la primature revient  à l’opposition qui a pris part à ce forum.
 
Pour l’opposant José Makila qui a pris part au dialogue, la priorité du futur Premier ministre qui sera issu de l’opposition sera la mobilisation des recettes pour financer les élections.
 
« Celui qui sera choisi comme Premier ministre doit savoir pourquoi il est choisi. Il est choisi pour pouvoir mobiliser les ressources de l’Etat et financer les élections. Rien que les élections comme priorités », a-t-il martelé, recommandant au futur chef du gouvernement de briller par la bonne gouvernance pour parvenir à cette fin.
 
La représentante de la société civile à ce forum, Marie Madeleine Kalala appelle, pour sa part, la classe politique congolaise à assumer les dispositions de cet accord afin, dit-elle, « d’éviter d’ébranler la paix dans le pays ».
 
Pour elle, cet accord est une réponse  à la crise que connaît la RDC.  

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Jim KK le 22/10/2016, 7:32 pm

Je n´en crois pas mes oreilles. Ils veulent maintenant un autre dialogue. Qui va convoquer ce dialogue ? De quoi vont-ils débattre encore? Est-ce pour organiser les élections dans le délais constitutionnel ?? Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Bande de pourriture !!! Une opposition pourrie ! Shocked  Shocked  Shocked

Toko kende na bino na élection ya 2018 malembe malembe ti toko koma !
________________

Il est très facile de casser et détruire.
Les Héros, ce sont ceux qui font la paix et qui batissent
Nelson Mandela

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Jim KK le 29/10/2016, 9:29 am

Edem Kodjo chez JMK de Télé 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Jim KK le 1/11/2016, 11:39 pm

13 membres du Rassemblement signent l’accord politique du dialogue Suspect Suspect Suspect Basketball Basketball

http://www.radiookapi.net/2016/11/01/actualite/politique/rdc-13-membres-du-rassemblement-signent-laccord-politique-du-dialogue

Treize membres du Rassemblement de l’opposition ont signé mardi 1er novembre l’accord politique trouvé à l’issu du dialogue.
Le Rassemblement a pourtant boycotté ce dialogue et réclamé la convocation d’un « vrai dialogue ».
Willy Mishiki, l’une des 13 personnalités qui ont signé mardi l’accord politique, affirme que cette adhésion se justifie par le souci « d’éviter au pays un bain de sang ».

« Nous ne sommes qu’un petit échantillonnage des ceux qui ont pensé qu’il faudrait éviter le bain de sang au pays », explique-t-il, évoquant une « démarche républicaine, patriote ».
Les 13 nouveaux signataires de l’accord politique affirment continuer à soutenir Etienne Tshisekedi, président du comité de sages du Rassemblement, qui, selon eux, est « otage des forces obscures ».

« Nous réitérons notre soutien à notre président Etienne Tshisekedi que nous soutenons et que nous voudrions libérer parce qu’il est otage des certaines forces obscures qui, aujourd’hui, ne regardent que leurs intérêts », fait savoir Willy Mishiki.

Après des négociations avec la majorité, les 13 nouveaux signataires de l’accord politique affirment avoir obtenu que le prochain Premier ministre soit issu du Rassemblement de l’opposition.

Le Rassemblement « pas engagé »

Interrogé par Radio Okapi, Jean-Pierre Lisanga Bonganga, membre du Rassemblement, affirme que Willy Mishiki et son groupe ne font plus partie de cette plateforme de l’opposition.
« Depuis dimanche 30 octobre, les alliés autour de moi-même, nous avons pris l’option de radier Willy Mishiki du grand regroupement de la coalition des alliés d’Etienne Tshisekedi. Ce qui se passe avec Willy Mishiki n’a rien à voir avec le Rassemblement, n’engage en rien le Rassemblement », soutient-il.
Lisanga Bonganga dit souhaiter « bonne chance » à Willy Mishiki dans « sa nouvelle entreprise avec les amis de la majorité qu’il a rejoints maintenant de manière officielle ».

Par ailleurs, M. Lisanga affirme qu’une délégation du Rassemblement de l’opposition a rencontré lundi des représentants de la Cenco, la conférence des évêques catholiques.
« Nous sommes en train de chercher des voies et moyens pour qu’on ait le vrai dialogue », soutient-il.
Le Rassemblement de l’opposition n’a pas pris part au dialogue politique dont il rejette les conclusions. Une frange de l’opposition a participé à ce forum qui a notamment décidé de la tenue de la présidentielle en avril 2018. Cette élection devait avoir lieu cette année.

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIALOGUE: L´heure du bon sens

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:52 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum