Pillage du Congo par le Rwanda : Africa’s first Coltan separation plant to be built in Rwanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pillage du Congo par le Rwanda : Africa’s first Coltan separation plant to be built in Rwanda

Message  djino le 26/8/2016, 5:43 pm

Le Rwanda qui n'a jamais eu une seule pépite de Coltan va implanter la première Usine d'exploitation de Coltan Volés au Congo au vu et au su de la barbe de la MONUSCO , ainsi que l'UA etc ...

Pendant ce temps ... On dialogue , on se bouscule

Congo Zoba - Rwanda Muyibi  
 Shocked  Evil or Very Mad  Crying or Very sad

http://www.cnbcafrica.com/news/east-africa/2016/08/24/africa%E2%80%99s-first-coltan-separation-plant-to-be-built-in-rwanda/#.V76fhg5xKmc.facebook

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pillage du Congo par le Rwanda : Africa’s first Coltan separation plant to be built in Rwanda

Message  ndonzwau le 27/8/2016, 11:11 pm

"VOICI LA PREUVE QUE POUR LES MUTINATIONALES ET LES GOUVERNEMENTS OCCIDENTAUX, l’ANNEXION DU KIVU AU RWANDA EST UN FAIT ACCOMPLI !
° http://www.apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/2880-urgent-voici-la-preuve-que-pour-les-mutinationales-et-les-gouvernements-occidentaux-l-annexion-du-kivu-au-rwanda-est-un-fait-accompli.html 
«Pour le Département d’Etat américain, le Kivu fait parti du Rwanda», disait naguère l’ancien sous-secrétaire d’Etat américain Herman Cohen. Et quand nous crions aux Congolais pour les alerter contre ce processus déjà très avancé de l’occupation de la République Démocratique du Congo et pour les inviter à résister contre les occupants, certains politiciens congolais nous vilipendent et qualifient notre combat de «simple sémantique». Ils préfèrent, eux, distraire le peuple congolais dans des querelles byzantines au sujet  du «dialogue», de la «transition» ou des «élections démocratiques» pour garantir leur accès à la mangeoire nationale tenue et gérée par …les occupants!

J’invite toute élite congolaise qui a encore un minimum de fibre patriotique à lire attentivement cet article en anglais, mais dont nous avons produit une traduction libre jointe ci-dessous,  sur la première usine de séparation du coltan qui va être construite et inaugurée par la société canadienne AB Minerals Corporations au Rwanda aux environs de juillet 2017 ! J’ai lu et relu cet article avec des larmes de colère : pourquoi cette usine n’a pas été construite à Bukavu ni à Goma en RDC, là où les mêmes sociétés canadiennes et américaines extraient notre Coltan? Les réponses sont données clairement, je dirais cyniquement par l’auteur du projet, monsieur Franck  Balestra, le CEO (PDG) de AB Minerals Corporations.

C’est pourquoi j’invite ceux des Congolais qui ont le souci de leur pays et qui voudront se donner la peine d’analyser cet article, de méditer sur certains propos révélateurs Ce Franck Balestra, qui interpellent notre conscience de Congolais :
$1· Pourquoi dans son interview, monsieur Franck Balestra, CEO de AB Minerals Corporations, l’auteur du projet, dit que cette usine sera construite au Rwanda, « là où les minéraux sont produits », alors que tout le monde sait que les minéraux dont il parle sont produits dans le Kivu en RDC et non au Rwanda ? Réponse : parce que pour lui et son gouvernement, le Kivu est déjà considéré comme le territoire rwandais !
$1· Comment peut-on affirmer péremptoirement que « le Rwanda est actuellement premier exportateur de Coltan, fournissant 50% de tantale à l’échelle mondiale », alors que les puissants satellites américains savent que le sous-sol rwandais n’a pas de réserve exploitable  de Coltan à l’échelle mondiale, mais que toute la quantité de Coltan dont ils parlent est produite dans le Kivu en RDC ? Réponse : parce qu’on considère déjà en Occident que le Kivu fait dorénavant partie intégrante du Rwanda !

$1· Monsieur Franck Balestra dit : « Plusieurs industries artisanales et les petites compagnies et coopératives minières, qui représentent près de 80% des mineurs dans tout le pays, seront capables,pour la première fois, de vendre directement leurs minerais à une fonderie locale au lieu d’agents » !  Question : comment les artisanaux congolais du Kivu pourront-ils « vendre directement leurs minerais à une fonderie locale», mais qui est située au Rwanda ? Réponse : parce que les kivutiens sont déjà considérés comme des citoyens rwandais habitant le territoire «  rwandais » du Kivu !
$1· Enfin, le patron de AB Minerals Corporations affirme sans sourciller que «le gouvernement rwandais, du conseil de développement rwandais au Ministre des mines sont très solidaires du projet » ! Question : comment expliquer qu’à aucun moment, il n’est fait mention, ni de près ni de loin,  du gouvernement de la RDC pour l’exploitation, le traitement et la vente de minerais du Kivu ? Réponse : parce que le Kivu est considéré déjà comme territoire rwandais sous contrôle du gouvernement rwandais ! 

Avant de laisser chacun lire cet article de la honte pour se faire un jugement personnel, je voudrais poser une question à la classe politique  congolaise. Qu’est-ce qui est important et urgent aujourd’hui à vos yeux : est-ce nos terres et nos richesses du sol et du sol qu’on nous arrache sous nos yeux, ou le débat creux de la «démocratie» pour le mirage d’une illusion du pouvoir?
Paris, 26 Août 2016
Honoré Ngbanda-Nzambo Ko Atumba
Président national de l’APARECO
L'OEIL DU PATRIOTE"

 
"La premiere usine de separation du coltan sera construite au rwanda
Recherches et interview par Trust Matsilele, écrit par Qhama Nokwali
Traduction de l’article du  CNBC AFRICA, paru le mercredi 24 août 2016 :
http://www.cnbcafrica.com/news/east-africa/2016/08/24/africa%E2%80%99s-first-coltan-separation-plant-to-be-built-in-rwanda/#.V79wyZoaSXI.facebook

La première grande usine de séparation de coltan en Afrique sera construite au Rwanda par AB Minerals Corporations, et sera opérationnel à la mi-2017. Cela apportera des opportunités d’industrialisation dont la région a besoin, là où les minéraux sont produits.
Le Rwanda est actuellement le premier exportateur de Coltan, fournissant 50% du tantale à l’échelle mondiale. Le coltan est un métal minéral terne qui est une combinaison de colombite et de tantalite, raffiné pour la production de tantalum.
Franck Balestra, CEO de AB Minerals Corporations dit qu’il y a un urgent besoin d’augmenter l’industrialisation du secteur minier en Afrique, et que la meilleure manière d’y parvenir c’est par l’augmentation de la technologie et un transfert de compétence des personnels qualifiés, des responsables d’industries participantes.
« Plusieurs industries artisanales et les petites compagnies et coopératives minières, qui représentent près de 80% des mineurs dans tout le pays, seront capables, pour la première fois, de vendre directement leurs minerais à une fonderie locale au lieu d’agents », dit-il.
« La raison pour laquelle la plupart des ressources minières africaines sont exportés à l’état brut est le faible niveau d’industrialisation dans le secteur local. Emmener le traitement du coltan directement à la région suscitera l’industrialisation du pays et de l’industrie minière au Rwanda et à l’Afrique de l’Est » dit-il.
Le gouvernement local y gagnera en augmentation de taxes sur le revenu par la purification des minéraux avant son exportation du Rwanda.

« Cette augmentation de revenus signifie que le pays sera capable d’utiliser plus de fonds pour d’autres secteurs économique dans le pays. C’est essentiel pour la création d’emploi et l’amélioration de la qualité de vie des gens », dit Balestra.
Cette réalisation permettra aussi de créer l’intérêt de nouveaux projets et investissements international au Rwanda.
« Non seulement ça créera de la valeur ajoutée pour les exportations, mais ça génèrera d’importants bénéfices pour le peuple rwandais et ceux qui sont liés au développement de l’industrie du coltan » dit-il, rajoutant que le gouvernement rwandais, du conseil de développement rwandais au Ministre des mines sont très solidaires du projet.
AB Minerals recrutera des personnes en métallurgie, chimie, comptabilité, finance, opérations d’analyses, contrôle de qualité et d’assurance, ainsi que des chefs d’équipes. Lors de la construction de l’établissement où sera situé l’usine de traitement, il y aura également des opportunités d’emplois.
La construction de l’usine débutera à la suite d’une évaluation/production d’1 million $USD, effectuée par un grand laboratoire aux Etats-Unis.
La construction du site durera approximativement huit mois, et on s’attend à ce que l’usine soit entièrement opérationnelle à la seconde moitié de 2017."


LA GUERRE RACISTE ET DE PRÉDATION VA PRODUIRE UNE USINE DE COLTAN AU RWANDA
° http://kasaidirect.net/wordpress/?p=4555
° http://www.ingeta.com/la-guerre-raciste-et-de-predation-va-produire-une-usine-de-coltan-au-rwanda/
« Kandindi mwinu fitutu ka nlukanga. Kwamba tshiakabidi, nkumvua bimpe » Prov. Luba
(Bis repetita placent)

Une usine de traitement du coltan va être construite au Rwanda. Elle pourrait être opérationnelle dans huit mois ; c’est-à-dire en 2017. Il y a aussi une coïncidence pouvant donner à penser. L’usine pourrait être opérationnelle à la mi-2017. Au Congo-Kinshasa,  »les élections dites démocratiques » ne pourront pas avoir lieu avant 2017. Est-ce un hasard ? Sous peine de nous tromper, nous ne croyons pas que cela puisse être un hasard. Cette usine ne pourra être réellement opérationnelle qu’avec le maintien d’un  »Cheval de Troie » du Tutsi Power à la tête de l’Etat failli congolais. Qui sera-t-il ? JOKA ou un autre.

Une usine de traitement du coltan va être construite au Rwanda. Elle pourrait être opérationnelle dans huit mois ; c’est-à-dire en 2017. Voici ce qu’en dit un article publiait ce 24 août 2016 :
[...]
C’est un secret de Polichinelle : le Rwanda n’a pas de mines de coltan pouvant lui permettre d’en être le premier exportateur. Ce minerais est volé au Congo-Kinshasa. A quel prix ? Au prix du  »génocide congolais ». Il dure depuis bientôt deux décennies. Et même plus.
Cet article devrait permettre aux compatriotes congolais de comprendre davantage qu’il n’y a pas de guerre ethnique à l’Est du Congo-Kinshasa. Il y a une extermination des populations congolaises et une expropriation de leurs terres au profits des proxys des anglo-saxons que sont le Rwanda et l’Ouganda. L’actuel affrontement entre les Hutu et les Nande est une tactique utilisée par ces proxys pour que ceux qu’ils considèrent comme étant leurs ennemis farouches (les Hutu et les Nande) n’arrivent pas à coaliser. Une haine exacerbée doit être entretenue afin qu’ils évitent une collusion entre des forces pouvant leur tenir tête. Il y a là une tactique apprise à l’école de Brzezinski ou une simple application de la politique du  »diviser pour régner ».

Il y a aussi une coïncidence pouvant donner à penser. L’usine pourrait être opérationnelle à la mi-2017. Au Congo-Kinshasa,  »les élections dites démocratiques » ne pourront pas avoir lieu avant 2017. Est-ce un hasard ? Sous peine de nous tromper, nous ne croyons pas que cela puisse être un hasard. Cette usine ne pourra être réellement opérationnelle qu’avec le maintien d’un  »Cheval de Troie » du Tutsi Power à la tête de l’Etat failli congolais. Qui sera-t-il ? JOKA ou un autre.
Désormais, il devient davantage clair que le processus a-politique au Congo-Kinshasa dépend des choix opérés par les parrains du Tutsi Power au profit de leurs multinationales.
Détruire le Congo-Kinshasa comme Etat digne de ce nom, tuer ses veilleurs et ses éveilleurs (des consciences), exterminer sa population et exproprier ses terres, tout cela risque de s’intensifier comme c’est déjà le cas à Beni. La balkanisation du pays tend vers sa réelle concrétisation.

Voilà plusieurs années que les élites organiques et structurantes du Congo-Kinshasa, héritières de Lumumba, de Munzihirwa, de Vincent Machozi, de Floribert Chebeya, de Mamadou Ndala, etc. ne cessent de crier au désert pour appeler leurs compatriotes à rompre avec  »le faux processus politique » ayant fait d’un Cheval de Troie du Rwanda  »un Président de fait » au Congo-Kinshasa sans beaucoup de chance de transformation de ce désert en une terre ferme d’écoute massive. Les questions des terres congolaises, des forêts, des eaux, etc. auraient été mises au cœur des échanges entre les élites politiques et intellectuelles et les masses populaires il y a plus de deux décennies. Cela aurait conduit ces masses à une mobilisation pouvant les conduire à changer les rapports de force.
Au lieu de cela, les élites politiques, agents du statu quo, ne nous ont parlé que d’ élections, de l’Etat de droit, de la jeune démocratie sans que les enjeux qui sont au cœur de la guerre raciste et de prédation animent les débats politiques.

Que faire ? Il n’est pas trop tard pour que réunis autour de ces enjeux partout où nous retrouvons en tant que compatriotes congolais, nous puissions créer (ou recréer) des collectifs citoyens pouvant imaginer et inventer des issues possibles. Les choses sont davantage claires. Au sein de nos technostructures, lisons ou relisons certains livres tels que Crimes organisés en Afrique Centrale (2004) Noir Canada (2008), Guerre et droits de l’homme en République Démocratique du Congo (2009), Le Canada dans les guerres en Afrique Centrale(2012), La République Démocratique du Congo face au complot de balkanisation et d’implosion (2013), A quand le Congo(2016), Quand les Africains se réveilleront (2016), Les génocides congolais (2016), etc. Lire ou relire ces livres et bien d’autres pourrait nous aider à structurer historiquement, scientifiquement et culturellement les réponses possibles à nos luttes de résistance pour éviter de disparaître comme peuple. Le chef coutumier Kamwina Nsapu a entrepris un travail que nous sommes invités à poursuivre : parler avec nos populations des enjeux réels du pays afin qu’elles se prennent en charge.
Rien, en politique-business, n’arrive au hasard. Rappelons, pour ceux et celles d’entre nous qui l’auraient oublié, ces deux points du projet de colonisation Tutsi de l’Afrique Centrale : « Tous les Tutsi doivent savoir que les Hutu sont apparentés aux Congolais et que notre plan de colonisation doit s’appliquer aux deux groupes. » Et « nous devons lutter contre les Wanandes et les Hutu (…)Profitons de cette cupidité des Hutu. Offrons-leur de l’alcool et de l’argent. Ne regardons pas à ce que nous dépensons car nous avons suffisamment d’argent. » (Ces tueurs tutsi. Au cœur de la tragédie congolaise (2009)

Tout cela étant, nous ne devrions pas tomber dans les amalgames et nous affoler outre-mesure. Essayons de comprendre davantage ce qui se passe et organisons-nous pour y faire face. Nous devrions travailler autour de ces trois points : un éveil et un entretien permanent de la conscience historique (et de la mémoire collective), une invention-création d’une idéologie mobilisante (comme le solidarisme panafricain et transnational, par exemple) et une organisation citoyenne prenant son envol de la base, à partir de nos collectifs citoyens.
Mbelu Babanya Kabudi"



"L’anarque sur les terrains miniers fantômes au Rwanda : le Canada complice du pouvoir Tutsi Rwandais
par Mme BOTEFA Boko (CCT)

° http://www.debriefingmediachannel.com/lanarque-sur-les-terrains-miniers-fantomes-au-rwanda-le-canada-complice-du-pouvoir-tutsi-rwandais-par-madame-botefa-boko-cct/
Voici encore une preuve de la complicité de l’Occident et des Rwandais pour le pillage, la destruction, le génocide en RDC.
Les prédateurs veulent maintenant construire une usine de transformation du coltan au Rwanda, ce pays ne possède pas une seule mine sur son territoire, mais est devenu 1er producteur de coltan grâce au pillage de cette matière première et d’autres minerais en RDC.


Tout cela remonte en 1996 avec la fausse libération du Zaïre par l’invasion rwandaise de l’AFDL faisant croire aux zaïrois que Laurent Désiré Kabila venait les affranchir du pouvoir de Mobutu.
Pourtant à l’époque, Mobutu avait pris congé de son parti et avait opté pour le multipartisme au Zaïre, une porte s’ouvrait pour le changement avec la conférence nationale souveraine.
Il suffisait simplement d’attendre l’installation de ce processus qui se déroulait dans la paix. Mais il a fallu qu’un plan machiavélique se concoctant dans les officines du Nord pour venir perturber la sérénité de ce changement en armant lourdement le Rwanda de Kagame contre le Zaïre par certains lobbies qui projetaient d’envahir le Zaïre et avoir la main mise sur ses richesses.

L’ancien rebelle ennemi de Mobutu (LDK) a été utilisé pour envahir le Zaïre avec un semblant de libération et permettre ainsi aux prédateurs d’assouvir leur désidérata à la barbe des zaïrois qui ne pourront plus chanter : « zaïrois dans la paix est retrouvé », mais plutôt : « congolais dans la guerre est perdu ».
Ainsi, les congolais ont vu ces rwandais se faisant passer pour des congolais occuper les postes stratégiques de leur pays : l’armée, les affaires étrangères,la police, l’administration congolaise était sous le contrôle du Rwanda, l’économie, la sécurité du territoire, la diplomatie, et Laurent Désiré Kabila s’est aperçu trop tard de cette mascarade, cette fausse libération ne fut en fait que l’introduction d’un cheval de Troie au Zaïre pour une occupation facile et bien programmée par les anglo-saxons entre autre, cfr. Pour votre gouverne, voici quelques références :
– Le cauchemar de Darwin, film de Hubert Sauper,
– Charles Onana : « ces tueurs tutsis dans la tragédie congolaise,
– Pierre Péant : « Carnages, les guerres secrètes des grandes puissances en Afrique », « Noires fureurs, blancs menteurs »,
– Patrick Mbeko : « Guerre secrète en Afrique Centrale », « Stratégie du chaos et du mensonge », « Le Canada et le pouvoir tutsis du Rwanda, deux décennies de complicité en Afrique centrale

Une guerre contre le Rwanda fut déclenchée en 1998, LDK, l’homme par qui le scandale arriva, eut un sursaut de nationalisme pour chasser les envahisseurs.
Mais malheureusement pour lui, il ignorait que le cheval de Troie en la personne de Hyppolite Kanambe qu’il considérait comme un fils malgré sa rwandalité constituait un danger pour le Zaïre devenue désormais RDC.
Kanambe fut l’agent idéal pour permettre le retour aux rwandais dans les affaires congolaises et ce fut le cas, après l’assassinat de LDK en 2001, et jusqu’à ce jour aucune enquête crédible n’a été faite sur ce crime, des innocents croupissent en prison à Makala pendant que les coupables déambulent allègrement dans les rues de la RDC.
LDK a payé le prix de la confiance faite à la mafia internationale cupide, sans pitié par son assassinat en 2001.
Hyppolite Kanambe devenu par la suite Joseph Kabila sous la bénédiction des notables du Katanga véreux, cupides, naïfs, et traîtres fut ainsi fabriqué en fils de LDK ayant une soeur jumelle Janeyt n’étant en fait que sa tante, avec une fausse biographie, de faux parents, etc…

Le comble de tout cela est la mise en farine du peuple congolais qui a tout gobé et accepté ce nouveau venu dans les institutions en l’acceptant comme président comme si la RDC fut un royaume..
Cette mascarade fut bien sûr sous la bénédiction de l’élite politique congolaise cupide, assassine, traître, n’ayant aucun sens de la loyauté envers la patrie, car ayant baissé sa culotte comme une prostituée.
Cette occupation a entraîné un génocide de 12 millions de morts, plus de 2 millions de femmes et enfants violés, le pillage systématique des minerais, l’usurpation de la magistrature suprême, la violation de l’identité congolaise, le déplacement des populations remplacées peu à peu par des étrangers venant des pays agresseurs.

Ce qui se passe en RDC dépasse l’entendement et dépasse de loin ce qui a lieu a eu lieu en Afghanistan, Côte d’Ivoire, Libye, Irak, Syrie…où les forces de l’Otan sont intervenues, les forces des Nations Unies aussi, et les forces de l’armée américaine, anglaise, française..
Chose étonnante en RDC, Kanambe n’est point inquiété par l’Occident soi-disant défenseur des droits de l’homme, ni par les Nations Unies.. Kanambe, Kakame, Museveni n’ont reçu aucune condamnation, ni sanction, ni menaces de la CPI en ce qui concerne les crimes perpétrés en RDC.
Le rapport Mapping concernant la violation des droits de l’homme en RDC est resté lettre morte et décore dans les tiroirs poussiéreux des officines du Nord.

La RDC est abandonnée à elle-même dans les mains des bourreaux installés dans ses institutions avec la complicité des traîtres congolais, ces traîtres méritant la cour martiale comme certains français sous Vichy ayant collaboré avec l’ennemi nazi au détriment des intérêts la France.
J’arrive à dire qu’il s’agit d’une guerre mondiale contre la RDC à cause de ses richesses inouïes que le reste du monde ne possède point, voilà la simple raison.
Sans la RDC, beaucoup de pays seraient aux oubliettes et extrêmement pauvres. Ils se sont enrichis pour appauvrir la RDC riche. Quelle dichotomie !!!
L’argent prend de plus en plus de l’importance au détriment des valeurs humaines, je peux vous assurer que la course pour le capital détruira bientôt ces pays qui se disent développés à cause de leur délinquance, leur esprit du vol, de la prédation, de l’iniquité car la terre n’a pas été créée pour les uns et non pour les autres.

Certains animés d’un esprit de domination, de barbarie depuis la nuit des temps ont parcouru la terre pour piller d’autres peuples, les asservir, les réduire plus bas que des esclaves afin de vivre dans l’opulence, la luxure, dans une société de consommation sans frein où l’humain n’a plus de valeur, car l’argent est devenu leur dieu.
Ces pays ayant apporté l’Evangile, la bonne nouvelle aux hommes, se sont écartés à 380 ° des principes de la Bible pour rendre l’enfer aux humains vivant paisiblement dans leur paradis de pays en tuant, massacrant, égorgeant tout sur leur passage.
Mais que dit la Bible au chapitre 10, verset 10 du Livre de Jean, je vous conseille de le lire et vous comprendrez de quelle race sont ces gens. Ils ne sont pas humain et Jésus nous dira dans l’Evangile de Jean au chapitre 17, verset : 1 à 26, je cite une partie :  » Père, je prie pour ceux que tu m’as donnés, ils sont dans le monde, mais ne sont pas de ce monde, préserve les de ce monde »…
Le boomerang de l’histoire de l’humanité reste fidèle à sa trajectoire, il suffit d’être patient.
Que celui qui a des oreilles ouvre sa conscience pour comprendre dans quel monde nous sommes et comprenne la souffrance du peuple congolais meurtri par la cruauté du capitalisme sauvage et féroce.

Le génocide congolais correspond à la population du Danemark, imaginez un peu l’extermination totale des danois pour mieux comprendre, est-ce normal de continuer à soutenir un tel régime oppresseur ?
Peut-on encore laisser les agresseurs en toute impunité en ce 21ème siècle ?
J’en appelle à la conscience de tous les hommes pour que ce qui se passe en RDC soit un sujet de dénonciation afin que les auteurs soient poursuivis, qu’il y ait réparation au peuple kongolais au même titre que la condamnation de la cruauté des nazis envers le peuple juif qui fut massacré durant la 2è guerre mondiale suite au génocide perpétré à l’encontre de ce peuple innocent.
Ce qui se passe en RDC est plus que ce qui s’est passé à la 2ème guerre mondiale, paix à leurs âmes !!!

Cette usine de transformation du coltan ne doit pas voir le jour au Rwanda, mais en RDC, car le Rwanda ne possède aucune mine de coltan et d’aucun minerai, le Rwanda se comporte en terroriste, barbare, pilleur et a outrepassé.
Dirons-nous que les multinationales, l’Occident, les Nations Unies ont la même qualification que le Rwanda et sont dangereux autant que le Rwanda pour la survie des congolais ?
Le reste de monde opère-t-il une guerre sans merci, inégale pour l’extermination d’un peuple innocent, car vivant dans un pays aux immenses richesses, le pays le plus riche en matière de ressources naturelles ?

Faut-il au nom du capital, de la prédation se permettre des actes de barbarie, de terrorisme tout en brandissant la Charte des Nations Unies, du droit des peuples de disposer d’eux-mêmes, du droit à la vie, du droit de l’homme, du droit de la souveraineté d’un Etat etc…
Si c’est cela, alors me voilà désolée car il y a une justice à deux vitesses et les Nations Unies n’agissent pas en toute équité envers la RDC.

Cette organisation est meurtrière, ne respecte pas la nation congolaise, et avalise l’extermination des congolais comme le firent il y a quelques siècles les conquistadors, les colons de la vieille Europe envers les amérindiens, les aborigènes qui ont été exterminés et ont perdu leurs terres qui sont devenues : les USA, le Canada, l’Amérique latine, l’Australie.
Ce cauchemar perdure avec leurs descendants exterminant les congolais, afin de prendre possession de leurs terres avec la complicité des dirigeants africains, les traîtres congolais ayant le même ADN qu’eux : le crime humanitaire et économique sans foi ni loi, sans états d’âmes, vidés de toute humanité et adorant le dieu de l’argent inhumain.
Voilà d’où vient le mal, le cauchemar journalier de ce peuple pacifique, hospitalier, juste, qui a été désabusé par les adorateurs du diable qui n’ont jamais respecté les principes de Dieu, eux qui ont apporté la Bible aux nations, mais sont loin de servir le Seul Dieu prônant la paix en Jésus Christ.
Que vive le peuple congolais, que Dieu bénisse les congolais et la RDC, j’ai ainsi dit, persiste et signe."






Anglo Congo
25 août, 15:27 · 
AddThis Sharing
 · [/size]
FLASH FLASH
LA REGION BENI -BUTEMBO RISQUE D'ETRE VIDEE DES AUTOCHTONES D'ICI 2017.
LA COMPAGNIE "AB MINERALS CORPORATION" BASEE AU CANADA VA CONSTRUIRE UNE USINE DE SEPARATION DE COLTAN AU RWANDA ,CETTE USINE SERA OPERATIONNELLE DANS LE DEUXIEME SEMESTRE DE L'ANNEE 2017.
LE RWANDA EST LE PREMIER EXPORTATEUR DU COLTAN DANS LE MONDE, A LUI SEUL ,LE RWANDA FOURNI 50% DU COLTAN AU MARCHE MONDIAL.
AB MINERALS CORPORATION EST DIRIGEE PAR MR.FRANK BALESTRA.


° http://www.agenceecofin.com/metaux/2608-40385-la-premiere-usine-de-traitement-de-coltan-en-afrique-verra-le-jour-au-rwanda
° http://www.lavdc.net/portail/premiere-usine-de-separation-du-coltan-de-lafriqueen-voie-detre-construite-au-rwanda/


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pillage du Congo par le Rwanda : Africa’s first Coltan separation plant to be built in Rwanda

Message  piélé de dongo le 28/8/2016, 1:09 am

En tout cas congolais mawa plein, ce sont les même qui pensent que l'amérique c'est le dieu du congo, on va tous adresser nos prière à l'amérique, ce sont les même qui etalent les crimes de l'amérique et ses alliés ici. Mawa plein pour la RDC.
USA n'aidera jamais la RDC dans le bon sens dépuis la création de la RDC en 1884 jusqu'aujourd'hui les USA a toujours soutenu les crimes en RDC, ce n'est pas aujourd'hui que ça va changer. Arrêter avec vos histoire apocalyptique comme ci nous sommes aveugles.
C'est Genval tout ça

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pillage du Congo par le Rwanda : Africa’s first Coltan separation plant to be built in Rwanda

Message  ndonzwau le 28/8/2016, 4:02 am

piélé de dongo a écrit:En tout cas congolais mawa plein, ce sont les même qui pensent que l'amérique c'est le dieu du congo, on va tous adresser nos prière à l'amérique, ce sont les même qui etalent les crimes de l'amérique et ses alliés ici. Mawa plein pour la RDC.
USA n'aidera jamais la RDC dans le bon sens dépuis la création de la RDC en 1884 jusqu'aujourd'hui les USA a toujours soutenu les crimes en RDC, ce n'est pas aujourd'hui que ça va changer. Arrêter avec vos histoire apocalyptique comme ci nous sommes aveugles.
C'est Genval  tout ça

Compatriote Piélé,

C’est déprimant de vous voir toujours confondre à ce point criminel les causes et les effets de nos enlisements et surtout d’en proposer des solutions incantatoires autant sinon plus criminelles parce que complètement contraires à vos légitimes vœux patriotiques !
Dites-moi en quoi vos imprécations prétendues anti-impérialistes ou plus exactement anti-américaines diffèrent-elles de l’indigène du début du XXème siècle lobotomisé par la propagande civilisatrice du colonisateur belge qui lui faisait dire que le blanc n'était là que pour nous apporter le bonheur de sa civilisation ?

Désolé, moi contrairement à vous il y’a bien longtemps que je sais que les Occidentaux étaient et sont chez-nous d’abord pour leurs intérêts et pas pour les nôtres…………..
J’en tiens donc comme préalable mais pour m’en tenir que seuls nos propres efforts sauront seuls résister à leurs actes d’exploitation et de domination…
Et en quoi consistent nos actes de résistance sinon à nos succès à construire nos pays dans les marges qui sont les nôtres…
Certaines des Nations (jadis) faibles comme la Grande Chine y sont arrivées ou comme certaines autres plus près de nous en Afrique commencent à s’en approcher et pas le Congo…

Comment l’expliquez-vous ?  Moi je n’hésite pas à l’expliquer ici par la complicité criminelle que vous comme beaucoup d’autres manifestez en idolâtrant un pouvoir fantoche, traître et meurtrier qui sous traître l’exploitation de notre pays : vous n’allez quand même pas jusqu’à refuser de voir que c’est bien le pouvoir traître de "JK" qui fricote avec ses parrains rwandais et ougandais…
Sa dernière tournée le prouve à qui douterait encore : il y aurait eu au Congo un gouvernement souverain, compétent et responsable, le coltan produit des terres Congolaises ne serait pas volé par le Rwanda et industrialisé chez lui mais bien en sécurité sur nos terres quelle qu’eût été l’ingérence étrangère…

Si le Rwanda en profite aujourd’hui c’est d’abord à cause de la bonne capacité de la gestion de son pays eu égard à nos criminelles incompétences et trahisons…
Dommage qu’à votre niveau, vous ne puissiez comprendre cet élémentaire entendement de la situation à confondre l’accessoire, le folklorique, le fanatique avec l’essentiel…  


" Actu Expliquée : Le Congrès américain demande d'autres sanctions contre le régime Kabila"



"Actu Expliquée : Usine de séparation du coltan congolais au Rwanda"



"Le Rwanda et la RDC mutualisent les efforts pour la production de l'électricité"
° http://www.mediaterre.org/actu,20160826105126,6.html





Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pillage du Congo par le Rwanda : Africa’s first Coltan separation plant to be built in Rwanda

Message  piélé de dongo le 28/8/2016, 5:39 am

Mr Ndonzwau
Oui nous voyons pas la chose de même angle, vous pensez vraiment que sans l'aide complice des USA, GB et UE le Rwanda sera là, à nous niquer Question , c'est bien vrai de critiquer la dernière tournée de Rais dans ces pays, est ce que vous pensez qu'il a le choix Question , lorsque vous vous réunissez à Genval et vous réservez à Renders la primaire de vous conclusion, est ce n'est pas une forme d'abandon de la souvernité non Question . Mr Ndonzwau lorsque notre gouvernement refuse le projet allemend de faire une autoroute de goma à Kigali qui servira plus le Rwanda que la RDC pourquoi vous n'en parlez pas, lorsque le gouvernement refuse le projet européen de barrage à Ruzizi qui alementaire plus les pays voisins que la RDC pourquoi vous ne félicitez pas Question ...
Le problème est que le congolais n'a pas compris que la lutte est compliqué, félicitez l'oncle sam pcq il sanctionne Kanyama qui est fonctionnaire de l'état congolais et qui fait son travail dans un pays en post conflit, alors que chez lui ses sherifs sont entrain d'abattre les compatriotes Afro -américains pour des controls de routine, c'est entrain dans leur jeu.
Les USA depuis nos ancêtres et avec nos descendances, ils ne serviront jamais les intérêts congolais.
Les USA ont restés le seul allié de Léopold 2 avec son histoire de caoutchouc, les USA ont aidé Baudoiun a tué Lumumba, la CIA qui a aidé Mobutu à arriver au pouvoir contre les massacres de nos populations, les USA par Allbright et Suzana Rice étaient les portes paroles de AFDL, RCD...( dont le Rwanda et Ouganda étaient les composants importants)... aujourd'hui tout ce que fait USA maintenant c'est entretenir la confusion dans la tête du congolais pour ses voisins le dominent. Même un de nous ici pense que les USA c'est le dieu de la RDC.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pillage du Congo par le Rwanda : Africa’s first Coltan separation plant to be built in Rwanda

Message  ndonzwau le 28/8/2016, 4:40 pm

piélé de dongo a écrit:Mr Ndonzwau
Oui nous voyons pas la chose de même angle, vous pensez vraiment que sans l'aide complice des USA, GB et UE le Rwanda sera là, à nous niquer Question , c'est bien vrai de critiquer la dernière tournée de Rais dans ces pays, est ce que vous pensez qu'il a le choix Question , lorsque vous vous réunissez à Genval et vous réservez à Renders la primaire de vous conclusion, est ce n'est pas une forme d'abandon de la souvernité non Question . Mr Ndonzwau  lorsque notre gouvernement refuse le projet allemend de faire une autoroute de goma à Kigali qui servira plus le Rwanda que la RDC pourquoi vous n'en parlez pas, lorsque le gouvernement refuse le projet européen de barrage à Ruzizi qui alementaire plus les pays voisins que la RDC pourquoi vous ne félicitez pas Question ...
Le problème est que le congolais n'a pas compris que la lutte est compliqué, félicitez l'oncle sam pcq il sanctionne Kanyama qui est fonctionnaire de l'état congolais et qui fait son travail dans un pays en post conflit, alors que chez lui ses sherifs sont entrain d'abattre les compatriotes Afro -américains pour des controls de routine, c'est entrain dans leur jeu.
Les USA depuis nos ancêtres et avec nos descendances, ils ne serviront jamais les intérêts congolais.
Les USA ont restés le seul allié de Léopold 2 avec son histoire de caoutchouc, les USA ont aidé Baudoiun a tué Lumumba, la CIA qui a aidé Mobutu à arriver au pouvoir contre les massacres de nos populations, les USA par Allbright et Suzana Rice étaient les portes paroles de AFDL, RCD...( dont le Rwanda et Ouganda étaient les composants importants)... aujourd'hui tout ce que fait USA maintenant c'est entretenir la confusion dans la tête du congolais pour ses voisins le dominent. Même un de nous ici pense que les USA c'est le dieu de la RDC.


Mon cher Piélé,

Tika, svp, kopakola biso buzoba na yo; biso nyonso tozali na nyei na miso te po tomonaka te makambo ndenge ezali koleka na Est ya mboka depuis 20 ans : ce sont les rwandais et les ougandais qui volent nos richesses dont le coltan, nos territoires, tuent et nous déstabilisent et ce n'est pas l'opposition mais bien "JK", un pur produit rwandais qui est copain coquin avec les rwandais et ougandais qui pillent et industrialisent le coltan volé de notre sous-sol...

Soki yo ozali komona yango te, Congolais nyonso ata mwana moke ayebi yango : vos contorsions à l'expliquer par l'aide des Usa dont bénéficie le Rwanda ne diminuent en rien la gravité de leur pillage au vu et au sus d'un Gouvernement du Congo incompétent et traître...
La mission et le travail d'un Etat ne consistent pas à se trouver je ne sais quelles excuses mais de trouver les voies et moyens de se sécuriser ses habitants, leurs biens et leurs territoires et de produire des richesses pour les distribuer au plus grand nombre...

Alors svp, encore une fois tika kopakola ba Congolais nyei ya miso na yo : bazali na mutu, miso, matoyi...; bazali na buzoba na yo te, bazali komona bango moko haute trahison monene ya pouvoir ya "JK" ezali na masoko ya Rwanda na Ouganda...
Une véritable mafia organisée entre Kagame, Kaguta, Kanambe et leurs parrains étrangers mais dont "JK" est le réel épicentre : il n'y a que les aveugles volontaires comme vous, mon cher Piele, à refuser de la voir; voilà votre complice et criminelle vérité !!!
(Regardez par exemple, l’œil et la main du Rwanda sont tellement institutionnalisés au sein du pouvoir de "JK" qu'il ne peut s'empêcher de ne pas placer un "rwandais" notoire, dans tous les cas l'un de ses décisifs représentants au Congo, Ruberwa(nda) au sein des personnalités devant figurer au dialogue...
En effet au nom de quoi a-t-il été choisi pour y figurer? Un véritable marché des dupes, ce dialogue, où l’œil du Rwanda est omniprésent...)



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pillage du Congo par le Rwanda : Africa’s first Coltan separation plant to be built in Rwanda

Message  El-Shaman le 28/8/2016, 6:12 pm

Normalement je ne voulais pas faire un commentaire,ni ajouter quelque chose dans ce fil, tellement le commentaire de Ndonzwau Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes du dessus est déjà éloquent..
Ya Piele de fois tu me déçois vraiment...Vous le Kabiliste vous étiez le 1er à critiquer le Rwanda et l'Ouganda comme nos agresseurs le plus farouche. Il suffit de lire certains makambu oyo Imperium azalaki ko koma na rubrique oyo. Car plus opposant qu'Imperium "un pro kabila" sur le Rwanda et L'Ouganda dans ce forum, j'en connais pas beaucoup.Peut-être mr Lino qui n'est plus avec nous....
Aujourd'hui nous avons tous vu comment est-ce-que Kabila vous à trahi en allant chez ceux-là que vous nous disiez ici qu'ils étaient nos pire ennemi.Nous à cette époque on vous disez que Kabila est de mèche avec Museveni et Kagame. Mais bolingaka kondima te parce que bokota déjà ecole yako wangana.Lelo oyo ebimi na mpwasa que Kabila azolia na Museveni.Malgré cela, bozo lukela ye ba excuse pe bolingi bo bimisa biso lisusu batu mabe, batu bayina raïs na bino. Vraiment Embarassed

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pillage du Congo par le Rwanda : Africa’s first Coltan separation plant to be built in Rwanda

Message  piélé de dongo le 31/8/2016, 7:44 am

Pourquoi se focaliser seulement au rwanda et à Ouganda, 2 nations qui ne valent rien au niveau continental, mais oublier le vertible instigateur de cette histoire ou même courber son échine à USA. C'est ça la différence de vu que j'ai avec Ndonzwau. Moi je n'ai pas peur du Rwanda ou Ouganda car ils sont utilisés mais je suis en colère contre eux car ils l'ont acceptés comme les gens de Kivu le répètent, Rwanda ne prendra aucun centimètre du Kivu et c'est ça ma conviction, contrairement au livre d'apocalypse qu'est apareco.
Mr Ndonzwau on ne demande pas à Obama de venir faire la guerre à notre place, on lui demande seulement de l'arrêter car ça vient de chez lui.
Shocked Shocked

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pillage du Congo par le Rwanda : Africa’s first Coltan separation plant to be built in Rwanda

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:28 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum