[WMB] Nuage, Houston & Chasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[WMB] Nuage, Houston & Chasse

Message  Kagemni003 le 28/8/2016, 2:56 am

Le but de cet article est d'examiner le témoignage de William Marrion Branham au sujet d'un évènement météorologique inhabituel qui eut lieu le soir du jeudi 28 février 1963 dans le ciel au-dessus de l'Arizona, témoignage qui est en vogue dans le milieu du "message du temps de la fin" depuis 53 ans aujourd'hui.










Dans la préface du livre “La Révélation des Sept Sceaux”, nous pouvons lire ce qui suit :

Ce Nuage surnaturel a été formé par les ailes de sept Anges, qui venaient de s’élever après avoir parlé à Frère Branham de l’ouverture des Sept Sceaux. Cette Nuée était à plus de 42 kilomètres d’altitude et mesurait plus de 50 kilomètres de large, lorsqu’Elle a été photographiée au-dessus de Flagstaff, en Arizona, le 28 février 1963, au coucher du soleil. Cette photo a paru, pour la première fois, dans le magazine Life du 17 mai 1963.

D'après ce texte, les événements se sont succédés comme suit :

---
1- Les anges parlent à William Marrion Branham sur "l'ouverture des sceaux"
2- Les anges quittent William Marrion Branham en s'élevant dans les airs
3- Les anges forment un nuage avec leurs ailes
4- Le nuage (formé par les ailes des anges ayant parlé à William Marrion Branham) est photographié au coucher du soleil... le 28 février 1963
---

Dans le film documentaire “Le prophète du vingtième siècle”, nous voyons le texte suivant :

"[...] En 1962, il partit en Arizona comme le Seigneur le lui avait dit. La même année il eut la vision d'un grand évènement qui allait se produire. [...] Le 28 février 1963, la vision se réalisa dans le désert de l'Arizona, tandis que W.M.Branham était en tournée de chasse. Sept anges descendirent et William Branham reçut la commission de retourner en Indiana et de prêcher sur les Sept Sceaux du livre de l'Apocalypse. Quand les Anges s'en allèrent, ils formèrent une lumière dans le ciel ressemblant à une énorme traînée nuageuse. Beaucoup d'observateurs virent cela jusqu'à une distance de 610 km au Nouveau Mexique. Beaucoup de photos et de reportages venant de différents endroits concernant ce nuage ont été faits.[...]"

Ce film documentaire va dans le même sens que la préface du livre sur les "sept sceaux" en précisant les faits comme suit :

---
1- William Marrion Branham est en tournée de chasse
2- Sept anges descendent et donnent une commission à William Marrion Branham
3- Les sept anges quittent William Marrion Branham
4- En s'en allant, les anges forment une lumière dans le ciel ressemblant à une traînée nuageuse
5- Le nuage (formée par les sept anges) est photographié à partir de plusieurs endroits différents
---

Nous nous proposons maintenant de présenter la source qui est à l’origine de ce qui vient d’être exposé plus haut, à savoir les déclarations de William Marrion Branham lui-même; nous allons d’abord fournir au lecteur/la lectrice les citations qui ont été traduites en français par “Voice of God Recordings” et ensuite les citations qui ne sont disponibles qu’en anglais. Ainsi, le lecteur/la lectrice pourra constater les choses par lui/elle-même :

En FRANÇAIS :

345 Tenez, je vais vous dire une toute petite chose. Et après... J’espère que je ne vous fais pas trop mal. Mais, regardez. L’autre jour on m’a fait venir à Houston, au Texas, pour essayer d’obtenir que quelqu’un soit gracié. J'avais rassemblé quelques personnes pour prêcher un message, afin d’amener les gens là-bas à signer la grâce de–de ce jeune homme et de cette jeune fille. vous savez, ils s’étaient mis dans des difficultés. Je pense que vous avez dû le lire dans les journaux. Et il s’agissait là du beau-fils de M. Ayers.
(Dieu se cache et se révèle dans la simplicité, 17 mars 1963, §345)

8 Comme je sais que notre temps est limité ici, surtout pour ceux de nos amis qui sont à l’écoute par le moyen du téléphone, j’aimerais attirer votre attention, ce matin, sur une–une photo qui a été prise il y a quelque temps par un appareil photo, d’une vision que j’ai eue, ici au Tabernacle, où il était question de quitter l’Indiana pour aller en Arizona; où j’allais rencontrer, sous la forme d’une pyramide, sept Anges. Sans savoir ce qui allait arriver par la suite, quand je suis arrivé là-bas, je pensais que c’était la fin de ma vie, que personne ne pourrait survivre à une telle explosion; je suis sûr que vous êtes tous au courant de l’histoire. Et alors, dans le canyon Sabino, par une matinée comme celle-ci, pendant que j’étais en prière, une épée avait été placée dans ma main, et il avait été dit: “Ceci, c’est la Parole, et, l’Épée de la Parole.”
9 Par la suite, les Anges sont apparus, comme cela avait été prophétisé. Au même moment, un grand amas de lumière est parti de l’endroit où j’étais et s’est élevé dans les airs, à une altitude de trente milles [quarante-huit kilomètres], et autour du cercle, il y avait comme les ailes des anges, et il a été tracé dans les cieux la forme d’une pyramide, selon la même constellation d’anges qui était apparue.
10 La science en a pris la photo, depuis tout là-bas au Mexique, alors que cela s’est déplacé, du nord de l’arizona, là où le Saint-Esprit avait dit que je serais, “à quarante milles [soixante-cinq kilomètres] au nord-est de Tucson”. Cela s’est élevé en l’air, et le magazine Life a publié les photos: “Quelque chose de mystique, très haut dans les sphères où il ne peut y avoir aucune humidité, où il ne peut se faire aucune évaporation de quoi que ce soit; cela était à une altitude de trente milles [quarante-huit kilomètres] et mesurait vingt-sept milles [quarante-trois kilomètres] de large”, et cela s’est élevé directement de l’endroit où se trouvaient ces anges.
11 Or, ils ont demandé à savoir. Ceux de la science, quelqu’un de Tucson, ils voulaient savoir s’il y avait un sens à cela, mais je ne leur ai pas dit. Vous tous, vous le saviez, cela avait été annoncé à l’avance. Mais ce n’était pas pour eux, c’était pour vous.
12 Et alors, c’est là qu’Il m’a parlé, et m’a dit: “Les Sept Sceaux vont être ouverts. Les sept mystères – le mystère en sept points, de la Bible – qui avaient été cachés depuis la fondation du monde, vont être révélés.” Et nous, bien que nous soyons un modeste petit groupe en comparaison du monde entier, nous avons bénéficié de ces bénédictions, d’entendre ces mystères. Le mariage, le divorce, la semence du serpent, toutes ces différentes questions, nous ont été entièrement révélées, non pas par l’homme, mais par Dieu Lui-même, qui a dévoilé ces sept mystères: ce qu’était l’Église, qu’Elle était en Christ au commencement, et qu’Elle serait révélée, au dernier jour.
13 Et alors, comme cela s’est élevé, nous en avons la photo, sur la plaque, en sortant. Mais j’ai aussi la photo ici même, si vous remarquez, telle que le magazine Life l’a publiée. Mais je me demande si mon auditoire visible, ici, a déjà vraiment regardé la photo, voyez-vous, voyez-vous, comme elle devrait être.
(C’est le lever du Soleil, 18 avril 1965, §8-13)

83 Et puis, là-bas, au commencement des Sept Sceaux, quand ces sept Anges sont descendus en forme de pyramide, ils se sont tenus là et m’ont dit de revenir, pour parler de ces Sept Sceaux, et qu’Il serait avec moi, qu’Il me montrerait de quoi il s’agissait, les choses qui avaient été perdues. J’avais toujours pensé que c’était scellé au dos du Livre, et que ce serait quelque chose qui n’était pas écrit dans le Livre, mais il s’est avéré que, ce qui a été divulgué là, c’est qu’Il ne peut pas faire ça. Ce n’est pas quelque chose qui est écrit dans le Livre... C’est quelque chose qui a été caché dans le Livre. “Car quiconque En retranchera une seule Parole ou Y ajoutera une seule parole...” Alors, c’est un mystère qui se trouvait dans le Livre pendant ces sept âges de l’église. Chacun d’eux a produit un–un mystère, toutes ces choses au sujet du baptême d’eau et autres, qui les ont fait tâtonner pendant si longtemps.
84 Ensuite, quand ça s’est élevé, les grands observatoires, tout là-bas en Californie, jusqu’au Mexique, au-dessus de Tucson et partout, ils en ont pris la photo. c’était mystérieux à voir. Frère Fred Sothmann qui est là, assis juste là, et moi et frère Gene Norman, nous étions là, présents quand ça s’est élevé. Ils ont pris cette photo, mais ils ne savent toujours pas ce qu’il en est. Il n’y a pas longtemps, chacun disait: “Regarde un peu. Ça ressemble à ceci, et les ailes de ces Anges, qui sont repliées là.”
85 Un jour, je l’ai tournée à droite, j’ai regardé, et là se trouvait Jésus-Christ, un portrait aussi parfait que Hofmann En a jamais produit. Il était là, portant une perruque blanche, regardant en bas vers la terre, montrant qu’Il est l’Autorité Suprême. Les Cieux le déclarent, la Bible le déclare, le Message le déclare – tous la même chose. L’Autorité Suprême, portant la perruque blanche; on voit Sa barbe noire en dessous. Beaucoup d’entre vous ont vu la photo. Nous l’avons là-bas, au fond. Vous n’avez qu’à la tourner à droite, de côté, regardez-la. Le voilà, aussi parfait qu’une photographie qu’on aurait prise de Lui. Ils ne la regardent pas de l’angle qu’il faut. Il faut la regarder du bon angle. Et seul le Seigneur Dieu peut révéler quel est le bon angle. Tournez-la à droite, et regardez-la. Le voilà, aussi parfait que si on l’avait pris en photo, là-haut.
(La  nourriture spirituelle au temps convenable, 18 juillet 1965, §83-85)


134 Je devais partir à la chasse, avec un ami, je ne savais pas ce qui allait arriver. Et quelqu’un m’a appelé, celui qui m’avait critiqué, au sujet de la photo de l’Ange du Seigneur, celui qui l’avait prise. J'ai dû aller à Houston, pour son fils, car on l’emmenait dans le quartier des condamnés à mort, il allait être exécuté quelques jours plus tard. Et il m’a rencontré là-bas, et il m’a entouré de ses bras, il a dit: “Pensez donc, l’homme même que j’avais critiqué vient sauver mon fils unique!” L’organisation humanitaire m’a donné ce qu’ils appellent un oscar, ou le nom que vous donnez à ça, pour avoir sauvé une vie.
135 Ensuite, nous sommes repartis, je suis monté sur la montagne pour chasser. Là, Frère Fred et moi, un matin, quand je suis sorti, après que je–j’avais déjà attrapé mon pécari, j’avais regardé et j’avais vu où ils étaient allés. J’ai dit: “Frère Fred, va donc sur cette montagne-là, tôt le matin, là, vers l’aube, et moi j’irai sur l’autre. Je ne tirerai pas sur le sanglier, je ne le tuerai pas. Mais s’ils viennent dans cette direction, le troupeau, je tirerai devant eux, alors ils rebrousseront chemin.”
136 Frère Fred est allé là-bas, et il n’y avait pas de sangliers. Il m’a fait signe de la main, je l’ai vu. Je suis descendu dans un canyon, dans ces grands gouffres, le soleil était juste en train de se lever. Je suis allé de l’autre côté de la colline, je ne pensais pas du tout aux prophéties. Je me suis assis, j’attendais, je me reposais; je me disais: “Qu’est-ce qui est arrivé à ces sangliers?”
137 J’ai arraché... Je me suis assis comme font les Indiens, vous savez, les jambes repliées. J’ai regardé sur la jambe de ma combinaison, et il y avait un glouteron. Je l’ai arraché. Et j’ai dit: “C’est bizarre! Me voici, à environ quarante milles [soixante-cinq kilomètres] au nord-est de Tucson. Il y a mon petit garçon Joseph, qui est assis là à m’attendre.” Et en levant les yeux, j’ai vu apparaître un troupeau de sangliers, à environ mille verges [neuf cents mètres] de moi, sur une montagne, j’ai jeté le glouteron par terre. J’ai dit: “Je vais les attraper. Je vais aller chercher Frère Fred; je vais accrocher un bout de papier sur cet ocotillo [espèce d’arbrisseau du désert du sud-ouest américain–N.D.T.] pour savoir quel chemin prendre, et on va aller chercher Frère Fred.”
138 J’ai commencé à gravir la montagne, et j’ai couru aussi vite que j’ai pu de l’autre côté. Tout à coup, j’ai pensé que quelqu’un m’avait tiré dessus. Je n’avais jamais entendu pareille déflagration; cela a secoué toute la contrée. Et, à ce moment-là, un rassemblement de sept Anges s’est présenté devant moi.
139 Je suis allé retrouver Frère Fred et les autres, un peu plus tard. Il a dit: “Qu’est-ce que c’était?” J’ai dit: “C’était ça.” – Qu’est-ce que tu vas faire?
140 – Retourner à la maison. Car, AINSI DIT LE SEIGNEUR, les sept mystères qui ont été cachés dans la Bible pendant toutes ces années, ces dénominations et tout, Dieu va nous dévoiler ces sept mystères, dans les Sept Sceaux.”
141 Il y a eu ce cercle qui s’est élevé de la terre, semblable à une brume qui se formait. C'est alors que c’est monté très haut dans la montagne, cela s’est mis à décrire ce cercle en se dirigeant vers l’Ouest, d’où c’était venu. La science l’a retrouvé, un peu plus tard, c’était à une altitude de trente milles [quarante-huit kilomètres] et mesurait vingt-cinq milles [quarante kilomètres] de large, le cercle décrivait très précisément une pyramide.
142 Et l’autre jour, je me tenais là, et j’ai tourné la photo à droite; et là se trouve Jésus comme Il était dans les Sept Âges de l’Église, portant la perruque blanche, pour montrer la Divinité Suprême. Il est l’Alpha et l’Oméga; Il est le Premier et le Dernier; Il est le Juge Suprême de toute l’Éternité, qui se tient là, confirmant le Message de cette heure. Et il y aura de la Lumière vers le temps du soir! De quoi s’agit-il? Qu’est-ce que c’était?
(Quelle est l’attraction sur la montagne, 25 juillet 1965, §134-142)

60 Quelques jours après ça, en sortant d’une réunion, j’ai reçu un télégramme de trois pages de long, de Houston, au Texas, près d’ici. Et cet homme qui m’avait critiqué si amèrement le soir où l’Ange du Seigneur a été pris, pris en photo, là-bas à Houston, il m’a téléphoné, il disait…il m’a envoyé un télégramme, ce que ma femme me disait: “Je sais, Frère Branham, que vous êtes occupé. Mon fils – le fils de la soeur de Ted Kipperman – est sur la liste de ceux qui vont être exécutés sur la chaise électrique.” Il disait… (Et si ça avait été Billy Paul?) Il disait: “Lui et une jeune fille sont condamnés à mort.” Et vous avez tous lu ça dans le journal, bien sûr. Et il disait: “Notre seul espoir, c’est que vous veniez faire une série de réunions, rassembler les gens.”
61 Et Raymond Hoekstra m’avait déjà écrit plusieurs fois, mais, vous savez, j’avais prévu, après cette série de réunions, d’aller chasser avec M. Mc Anally et les autres. Je me suis dit: “Eh bien, si je laisse mourir ces jeunes sans avoir fait mon possible, je ne me sentirai plus jamais capable d’aller à la chasse.”
62 Alors j’ai dit: “D’accord, je viendrai.” je suis allé à Houston, j’ai tenu la réunion et, bien sûr, les…ils ne les ont pas exécutés, ils les ont seulement…ils les ont condamnés à la prison à vie. Et c’est ce qu’ils voulaient qu’ils fassent, qu’ils leur accordent la prison à vie. Et ça, ça doit faire dans les vingt et un ans, il me semble, au–au Texas.
63 Et donc, en rentrant, je suis parti dans les montagnes, j’y suis allé avec frère Fred Sothmann. Il est quelque part par ici. Frère Fred, où es-tu? Ici. Frère Fred Sothmann, Frère Gene Norman; un jour, le deuxième jour, nous étions assis là, et l’Ange du Seigneur est descendu droit au campement où nous étions, et Il s’est mis à parler de leurs enfants, et de choses qu’ils faisaient.
64 Je suis parti, pour retourner sur la montagne. J’avais déjà eu mon pécari, et j’essayais d’en rabattre un pour Frère Fred. J’avais donc trouvé un endroit où ils s’étaient nourris, sur le flanc de la montagne, et j’ai dit: “Eh bien, voici ce que je vais faire, Frère Fred.” J’ai dit: “Demain matin, va sur cette pointe.” On allait monter là-haut à l’aube, gravir la montagne. “Va là-bas à l’aube, et moi, j’irai de l’autre côté. Bon, moi, je ne tirerai pas sur eux, mais s’ils viennent par ici, je tirerai devant eux, pour les repousser vers toi. Et choisis-en un gros.”
65 Il a dit: “D’accord.”
66 Frère Fred est donc allé là-bas. Et Frère Gene Norman (je ne pense pas que Frère Gene soit venu, n’est-ce pas?), il était–il était de l’autre côté. Beaucoup d’entre vous connaissent Gene Norman, un excellent ami pour beaucoup, un précieux frère. Et il était descendu un peu plus bas. Seulement, les sangliers, ils n’étaient pas là ce matin-là. Et je voyais Frère Fred, je lui faisais signe, il était à peu près à un mille [1,5 km] de moi. Bon, je me suis dit: “Où est-ce qu’ils ont bien pu aller?” Je suis descendu dans un grand ravin, je suis descendu en me disant: “Je vais voir si j’arrive à trouver où ils sont.” Je me suis mis à remonter. Le jour venait à peine de se lever, le soleil commençait tout juste à monter.
67 Et j’ai contourné un grand gouffre, oh! la la! sur des centaines de mètres, des rochers immenses, dans ce profond canyon, là, ces grandes parois. Et il commençait à faire…le soleil montait, vers les sept heures, je crois, ou quelque chose comme ça. Et je me suis assis, en regardant autour de moi. J’ai regardé ma jambe de pantalon, et il y avait là ce glouteron, ce grateron. Et je me suis dit: “Tu sais, ça me paraît étrange. Tu sais, l’Ange du Seigneur m’a dit que je serais à environ quarante milles [65 km] au nord-est de Tucson, que j’enlèverais un glouteron de ma jambe.” Vous vous rappelez? N’est-ce pas? Oui monsieur. Voyez? Je me suis dit: “C’est étrange.” Je le tenais.
68 Et au moment où j’ai relevé la tête, j’ai vu une vingtaine de sangliers à environ cinq cents mètres de moi, ils avaient mangé des becs-de-grue, là, et ils s’étaient couchés. Je me suis dit: “Maintenant, si seulement je peux joindre Frère Fred et le faire venir sur cette pointe, là-bas, alors là il aura son sanglier. Mais je sais qu’il doit être à un mille ou deux [2 ou 3 km] de moi, à l’heure qu’il est. Alors,” j’ai dit, “si j’arrive à traverser cette petite barre rocheuse sans qu’ils me voient, là-haut, près du petit genévrier, là,” j’ai dit, “si je fais le tour par ce côté-là, il y a une piste de cerfs qui descend de ce côté-là, je vais vite monter là pour m’éloigner sans être vu. Et j’accrocherai un petit bout de papier, ici, pour savoir lequel des couloirs emprunter pour descendre depuis le haut du canyon, et j’arriverai à faire venir Frère Fred juste à temps.”
69 J’ai jeté ce petit glouteron, je ne pensais plus à Cela. Et je me suis mis à monter tout doucement, j’ai regardé en arrière: ils ne m’avaient pas vu; je me suis dépêché de descendre, et je suis tombé sur la piste de cerfs. Je portais un grand chapeau noir. Je me suis mis à remonter le canyon en courant, et c’est arrivé.
70 La terre tout entière a tremblé, partout. Des rochers gros comme ça dévalaient la pente, la poussière s’élevait comme ça. Et j’ai regardé, et voilà que sept Anges se tenaient devant moi; exactement comme je l’avais vu. Je me sentais comme loin au-dessus du sol. D’abord, j’ai cru que quelqu’un m’avait tiré dessus, vous savez, comme je portais un chapeau noir; je pouvais ressembler à un pécari, vous savez, ils sont de couleur foncée. Je pensais que quelqu’un m’avait tiré dessus, tellement c’était…tout proche. Et puis je–j’ai vu ce que c’était. Eh bien, dès que… J’ai reçu ma commission, dans l’Écriture: “Les Sept Sceaux, qui sont les sept mystères.” Voyez?
71 Quelqu’un m’a dit, il a dit: “Mais…” Oh, il disait: “Bon, mais, un jour, probablement que le Seigneur (puisque vous avez des visions, Frère Branham) vous révélera ce qu’il en est de ces choses, pour que nous puissions tous nous rapprocher de Dieu, et avoir plus de puissance que ce que nous avons par le parler en langues et tout ça.”
72 J’ai dit: “Ce n’est pas possible.”
73 C’est que, voyez, je crois que la Parole est la Vérité. Et la Bible dit: “Quiconque Y ajoutera une seule parole ou En retranchera une seule Parole.” Il faut que cela se trouve dans cette Parole. Voyez? Il s’agit donc des mystères que les gens ne sont pas parvenus à voir; en effet, puisque c’est de là qu’ont été puisés mon Message sur La semence du serpent et la vraie Croyance en la sécurité du croyant.
74 En cela, je ne déprécie pas mes frères presbytériens, ni certains de vous autres baptistes, à cause de votre façon de voir la sécurité. Je ne dis pas cela pour être en désaccord, mais c’est que vous n’y étiez pas tout à fait. Voyez? C’est vrai. Voyez? Mais moi aussi, j’étais dans l’erreur à ce sujet. Seulement voilà, quand un Ange vient du Ciel vous le dire, et que c’est là, en plein dans l’Écriture, alors C’est vrai. Voyez? C’est ça. Voyez, Il parle toujours exactement selon l’Écriture.
75 Là, j’ai observé cela jusqu’à ce que ce cercle s’élève, qu’il se mette à s’élever, et qu’ils se transforment en une sorte de lumière mystique, comme de la brume. Exactement comme… Combien ont vu la photo qui En a été prise à Houston? Vous l’avez presque tous vue. Voyez? Eh bien, c’était exactement comme ça. Cela s’est transformé en la même chose, Cela a continué à s’élever de plus en plus haut.
76 Je courais et je courais, en essayant de trouver Frère Fred et les autres. Au bout d’un moment, à peu près une demi-heure plus tard, je l’ai vu, tout en bas, qui me faisait des signes avec les mains; et Frère Gene arrivait, en faisant des signes avec les mains. Ils savaient qu’il s’était passé quelque chose. Je suis donc arrivé vers eux. Voilà Frère Fred, il est assis juste là.
77 Quand cela s’est élevé, je ne savais pas que les observatoires, et tout, jusqu’au Mexique, étaient en train de prendre cette photo. le magazine Life l’a publiée, prise pendant que cela s’élevait. Et beaucoup d’entre vous…Voici le magazine Life, qui En a publié la photo. Une chose mystérieuse, là, et ils disent qu’on ne sait pas d’où c’est venu: c’est trop haut. C’est au-dessus de toutes les sphères, et de tout ce qui peut… C’est trop haut pour que ce soit de la brume, parce que c’est à une altitude de trente milles [48 km] et que ça mesure vingt-sept milles [43 km] de large, une fois arrivé à cette hauteur. Il n’y a même pas d’humidité, ni rien, à cette altitude-là, vous voyez.
(Essayer de rendre un service à Dieu, sans que ce soit la volonté de Dieu, 27 novembre 1965, §60-77)


En ANGLAIS :

1 Thank you, brother. Thank you, Brother Houstra.
Good evening, to Houston. I certainly deem this a great privilege, of being here again tonight in Houston. It's been many years since I've had the privilege of being here. And I've been setting, listening tonight to each of these speakers.
2 And the other day, when I had arrangements made for something else, another place, and I knew that those children were facing death, I thought, "If something would happen to those children, I would never forgive myself," of not coming here to give my opinion and doing all that I could, to help this mother and father, and of these children, and to do all that I could for the saving of their lives.
3 And Houston has…is a memorial place to me. It holds many great memories that I have cherished ever since I first made my visit here many years ago, over here to the Herald Of Faith, Brother Kidson, and then down here to the Auditorium when I was here with Brother Raymond Richey and the ministers of the city.
117 And my faith that I have in God, that's why I'm here tonight. That's why I canceled out something else, and got in here. I got to drive hundreds of miles tonight, back to Tucson, Arizona, because I come to put my faith with yours. That's a man. It's a soul laying yonder. It's someone in need. And we Christians have got to wake up to a reality, to real genuine faith. Tie it to the Word of God, and plead that promise. Yes, sir. Oh, my! "If ye abide in Me, and My Word in you, ask what you want."
122 Tie to there. Stay there and pray. Not just get down, and, "God, deliver the poor little fellow and send him home." We'd all like that. But let's stay there until something happened. Oh! When something happened, then, that assurance could fall amongst this little handful of people setting in this Auditorium here tonight, could fall among us right here, enough faith and power of God, if we could pray through, till we strike that homeline, till that absolute comes down, that same Pillar of Fire that was taken here in Houston, by Ted Kipperman's camera, twelve years ago. He is here tonight, just as great as He was then, to deliver that boy, if we'll just believe it, because He's the same yesterday, today, and forever. I believe it with all my heart. That's why I'm here to offer my prayer with you all that God will spare their life.
(A Absolute, 4th March 1963, §1-3, §117, §122)

13 When I come, one thing, was by a vision, that I was standing above Tucson up here when a—a—a blast went off. Well, Brother Fred was there when it went off. And they took that picture now, you know, in the sky. And I didn't think much about it, never noticed it. So it begin to impress me somehow, other day. And Brother Norman, Norma's father here, told me, said, "Did you notice this?"
14 And just as I looked, right there was them Angels just as plain as They could be, setting right there in that picture. See? I looked to see when it was, and it was time, same, about day or two before, or day or two after I was up there. I looked where it was at. "Northeast of Flagstaff, or Prescott, which is below Flagstaff." Well, that's just where we was at, see, just exactly.
(Come, follow me, 1st June 1963, §13-14)

81 Brother Fred Sothmann, I know he's here. And I'm pretty sure Brother Norman is here. We was up…I had to go to Houston about getting that little boy saved from the electric chair. and then I went back and I went hunting up there with the brethren. And that morning, I was standing there picking cockleburs, or—or what they call goatheads there, burrs off of my trouser leg. And the blast did just exactly the way It said it. Is that right, Brother Fred? And I—I—I must have jumped way off of the ground. And just above me was the angels of the Lord that sent Message back, for me to come here to break these Seals. Why here, why at the tabernacle?
Why didn't I do it there? Because I had made a promise to my church and to God, that any new Message would come from this tabernacle, recorded from here. And He was helping me to keep my word, to stay back here to do it. And then immediately I went back again.

82 And, now, I didn't know at the time, that they were taking pictures of that, scientists was, as the Angels lowered themselves from Heaven, to bring the Message. And you remember, I said the One on the right side of the constellation had, kind of, His chest back, and His wings. You remember me saying that, all of you?[Congregation says, "Amen."—Ed.] And how that I watched Him? He was very distinctive from the others. And I didn't know they were taking a picture of It, 'cause immediately I hurried East. But going back home to Tucson, there It was all through the papers that had been seen almost nationwide, or plumb into Mexico, and all the Western States, and I think the Courier over here. It was on the Associated Press. How many saw, "A mysterious cloud in the sky"? You see the hands. And now the Life magazine picked it up. And I have the—the article here this morning, in the Life magazine, of to show. Now here it is, the same time i was there. see the pyramid of the cloud? I was standing just below this. And there, see the distinctive Angel on the right-hand side? See the pointed wing of It? Just exactly what was said. And here it's in the view of Mexico and different places from where they took the picture. Now, this scientist here is trying to—to get all the information about the picture, that he can, about the people who has the picture. He is studying it.
(Standing in the gap, 23rd June 1963, §81-82)

41 And I was talking to someone a few minutes ago. If you look in Life magazine, last month, you'll see there. And you got that tape. I'm not a tape salesman. But if you ever believed the Words that I preach, and you can afford it, get The Seven Seals, and first get What Time Is It, Sirs? Listen to that spoke of, six months before it happened. And science is baffled. Standing right under where it was happening there. And told them, six months before, how that there would be seven Angels in a form of a constellation, and look like a pyramid, would drop down. And I would be standing north of Tucson, Arizona, and there would be a roar that would even shake the rocks from the mountains. Brother Fred Sothmann sitting there, who was standing with us, many of them, when it happened.
42 Now science took the picture of It, you seen It, went on Associated Press. They didn't know what It was. There is a Cloud hanging, twenty-six miles high. That's fifteen miles, or twenty, above even where vapor is at. They don't know what it's all going about, and they are trying to investigate It. And there, right under it, I was standing. And those seven Angels roaring out their voices, of those Seven Seals, standing there. And the witness, three of us, as a witness of the things that was prophesied on the tape, Sirs, What Time Is It? And there now they're trying to find out. It's a mystery to them.
(O Lord, just once more, 28th June 1963, §41-42)

274 Six months before it happened, we told you, by the Holy Spirit, I would be going there to pick up the news. Because, the pyramid's Writing on the outside, as the brother had the dream, and I interpreted it to you. That's the entire interpretation. Now, all the mysteries of justification, sanctification, baptism the Holy Ghost, was done explained. Now picking up the loose ends of that, which was concealed in the Seven Seals, not the seven churches. The Seven Seals reveal the mysteries. And then He opened this thing up, at the top, and found a Rock in there, white, but had never been wrote on. It was a mystery.
275 Go to Tucson; foretell it before it happened. Stand north of Tucson, witnesses standing here with it, when a blast come, that shook the mountains off the ground, almost. And at the same time, a circle of light hanging yonder in the air, when the science took the pictures now. "Twenty-six miles high," about five times the distance of fog or anything could be. And they can't even find what did it.
(The third exodus, 30th June 1963, §274-275)

6 I believe, they told me, Brother Hickerson just took this out of the magazine. He put it on my desk back there. That is that constellation of Angels that's in the magazine that was spoke of. See the pyramid shape? Look at this One on this side, the pointed wing, coming with His chest out like that, on my right-hand side. As I spoke from this same pulpit, months and months and months ago, see, there It is. And Look maga-…Or, Life magazine has It, the—the May issue, May the 17th, I believe it is. That right? May the 17th, issue. Mrs. Wood was telling me today that many called her and asked. That's in the May issue, May the 17th.
7 It's a mysterious cloud. The cloud is twenty-six miles high and thirty miles across. And that's what we were speaking of here. That's where the Angel of the Lord came down and shook the place. And the whole…It sound louder…
8 I know there's one man, if…I think, Brother Sothmann, I seen him a while ago, somewhere. He's here. He was standing… Yeah. Right back here. He was standing near when it happened. I guess I wasn't too far from him. I just see him, tried to wave to him. Only, I had his binoculars. That, the—the animals, in which we were hunting, had…Wasn't on this hill. Now it went on the other hill. I found them, the day before, and told them where to go to. I went over here, where, if they come this way, I'd just shoot up in the air and run them back that way, so that they could get their—their—their animal. So, javelina is what it was.
9 And so I went over, this side, and they wasn't. They wasn't on either side. I seen Brother Fred walk out, and they wasn't there. He went back, and Brother Norman went over the hill. And I turned, went down in a little chasm and come up, just by myself, about a mile and a half through some real rugged country. And I was set down and was just looking around. It was getting up in the day. And I was picking those, what we call there, goat-headers. It's something like a burr. Picking them off of my trouser leg, just exactly the same kind that I saw myself doing when I was here telling you about the vision, six months, about, 'fore it happened. I said, "That's strange. Look how perfect north I am of Tucson, kind of northeast. Makes…"
"Tucson," you remember, I said, "little southwest." And I said, "That's strange." I was looking at the burr, like this, picking them off of my…many of them, off of my trouser legs. If you never been there, that's a desert country. It isn't like this, at all. About twenty times brighter; and there's no trees and things like there is here. It's just cactus and sand.

10 So I—I just looking at it, like that. I just raised my eyes up. And about, I'd say, half a mile from me, I saw a whole head of…herd of javelina, lay, coming out on the end, where they was eating some phyllary. And I thought, "Now, if I can just get Brother Fred and Brother Norman to there, that's just the place."
11 And the evening before, the Holy Spirit was so tremendous in the camp, that He was telling me things that had happened and taking place. I had to get up and walk away from my camp. And then, that next morning, I had went up there. And I started…I said, "Now, if I can get to Brother Fred, I'll get him around this mountain," which is about a—a mile this way. I had to go about—about two mile, or better, pick him up, maybe three. Back this way, down this what we call hogback, come up like this, up top these rugged, jagged mountains, and run down this way, cut across and come over, and go down in this direction and pick him up. Then he have to go plumb to bottom of the hill, to get Brother Norman, which would probably been about four or five miles, then get back. And I was going to put a—a little piece of Kleenex that I was going to hang on a piece of—of the mesquite there, so I could point myself to which ridge to go out when I come back.
12 And I just come up over a little ridge where there's lot of jagged rock, and there's a—a deer trail come down the other side, about, oh, forty, fifty yards beneath the cliff. It was about, oh, it was up in the day, I say eight o'clock, or nine. Would you think something like that, Brother Fred, maybe nine o'clock, something? I run over on this side, quickly, to keep the javelinas from seeing me. They're a wild boar, you know, and they're pretty scary.
13 So I—I went over the hill this way, and cut, started, run up the hill. And I just run along, in a little, what we call, a dog trot. And all of a sudden, the whole country just rung out. I never heard such a terrific blast! Just shook, and the rocks rolled. And I felt like I—I must have jumped five feet off the ground, looked like. It just— just scared me. I thought, "Oh, my!" I thought I had gotten shot. That somebody…I had on a black hat. I thought they might have thought was a javelina running up the mountain, somebody had shot me. It went so loud, right on me, like that. Then, all at once, something said, "Look up." there it was. Then He told me, "It's the opening of those Seven Seals. Turn home." So, here I come.
(Is your life worthy of the Gospel, 30th June 1963, §6-13)

25 I seen the rocks tumbling off the side of the hill, rolling down. And I looked up, there was that white circle above me there, circling around. Here come seven Angels, come moving down out of the air, picked me up, and said, "Go back to your home, to the East, right away, and bring those Seven Seals. For, there is seven mysteries, for the complete Word is revealed now in these seven mysteries."
27 And you know, not in that time, I didn't know it; but cameras from all over the country was taking the picture of that, as the white cloud settled down, went on the Associated Press. I think your Chicago paper packed it, all around. Life magazine packed it. How many has seen it in there, that Mr.…That, see, that was it right there, just exactly the way it said it, standing right under It when It come down and formed. They said, "It was way beyond, and it's…hunted the country, there was no airplanes or nothing in there. And It was too high, twenty-six miles high, where there is no vapor or nothing. You couldn't, they couldn't make vapor, anyhow. And thirty miles across It."
(Perseverant, 2nd August 1963, §25-27)

15 Now, some sister here, Billy just showed me, was nice enough to go get this Life magazine, this picture, and blow it up, of that of the seven Angels, and have it taken and sent to me. That is the picture. And now if you'll notice here, as it was leaving, ascending back, when the Angels had brought Their Message, it was in the form of a pyramid; just exactly what I told you, three months before it happened, the way it would be. Is that right? [Congregation says, "Amen."—Ed.]
(He, that’s in you, 10th November 1963, §15)

31 Like the March 17th, the March issue of the Life magazine, you seen that circle of Light in the skies, thirty miles high, twenty-seven miles across. Why, moisture is only about nine miles high, and they can't even make up what it was.
32 And right standing beneath that, a man that is sitting right present now, was right standing there by me, when seven angels come down from God, visibly standing right there, and told me about the end time, and these revelations and things of the book of revelation, the seven seals, and said, "Return home, and one by one will bring the Message." That, that's right. And It went right up, and begin to turn white as It went up, on up; and a blast that shook the mountains, till rocks, size of a—of a—a bucket, fell out of the mountains, like that.
(Testimony, 28th November 1963, §31-32)

149 One day, standing there, picking the cockleburs off, or a little bullheaders off of my legs, like it was; there that seven Angels broke through from the sky and shook the place, till, rocks, weighing fifty or sixty pounds, rolled down the hillside. There stood seven Angels standing there, commissioned me go back and to bring these Messages, and said, "One by one" they would "meet and tell what happened." And it did exactly that way. And when they ascended up on high, like that, went thirty miles high in the air; and, on the same day, they took the picture of It, science did, and went around the world. It's a paradox, but it was an Absolute. It tied me tighter into Jesus Christ, winding my life into Him. I know it seemed strange. It's always.
(An Absolute, 1st December 1963, §149)

64 But did you notice before the Seven Seals was revealed, before the great mysterious Light showed forth in the heavens up here at above Tucson, Flagstaff, where we were? Brother Fred, two of the man that was… the two men was with me that morning. When, that had been told months and months ahead of time, would happen. Both Brother Fred Sothmann and Brother Gene Norman sitting here this morning, when it… was there when the blast went off, and not knowing these things would take place. And He sent me back, said that the time was at hand for these Seven Seals which held the seven mysteries of the entire Bible, was sealed in with these Seven Seals. And how these angels down along the road, messengers of the Church Ages, opened to a certain part of that. But in the seventh hour, the seventh messenger, that all these mysteries should be finished. See? The seventh earthly messenger, see, this angel that He speaks of then was on earth. An angel means "messenger." And then, after that, he saw another Angel coming down, not the earthly angel that had been given the Message here, but the (another) mighty Angel came from Heaven with a rainbow over Him, and set His foot on the land and sea, and swore by Him that lives forever and ever, "Time shall be no more." See? But before He broke forth on those Seven Seals to reveal them, that He showed miraculous, He showed it first in the heavens.
65 That day they took pictures all across southern United States and Mexico. there it hangs now in the Life magazine, still a mystery to them. But He declares it in the heavens before He does it on earth. He always does that. He shows His signs in the heavens first.
(Shalom, 12th January 1964, §64-65)


Observations :

William Marrion Branham nous dit qu'il était témoin oculaire de ce nuage, qu'il l'a vu s'élever dans les airs alors qu'il était en tournée de chasse avec Fred Sothmann et Gene Norman dans la montagne, et que ce sont les sept anges qu'il a rencontrés qui ont formés ce nuage qui a été photographié plus tard. Il ajoute aussi qu'il est allé chasser le sanglier après avoir tenu la réunion de prière (en soutien à deux jeunes qui étaient condamnés à mort) à l'Auditorium d'Houston, réunion qui eut lieu le soir du lundi 4 mars 1963. Il affirme également qu'il se tenait juste en dessous dudit nuage qui a été photographié. Ce témoignage nous conduit à certaines interrogations :

1- Comment le nuage a-t-il pu être formé par les ailes de sept anges qui ont parlé à Branham dans la montagne, alors que le nuage est apparu plusieurs jours avant qu'il soit dans la montagne pour chasser avec ses deux amis (Sothmann et Norman) ?
2- Comment Branham pouvait être témoin oculaire de l'apparition de ce nuage, alors que ledit nuage est apparu plusieurs jours avant qu'il aille en tournée de chasse et surtout qu'il est allé chasser après son retour d'Houston (soit après le 4 mars 1963) ?
3- Comment Branham pouvait être en dessous d'un nuage qui est apparu au-dessus de Flagstaff, soit à plus de 300 kilomètres de l'endroit où il était censé être en tournée de chasse ?


Ce sont des questions directes qui attendent des réponses directes. Nous invitons donc chaque lecteur/lectrice à faire preuve de sincérité et d'honnêteté vis-à-vis de sa propre conscience et à tirer lui/elle-même les conclusions qui s’imposent.

Revenir en haut Aller en bas

Une autre approche...

Message  Kagemni003 le 29/8/2016, 3:15 am


Le 22 décembre 1962, W.M. Branham a eu une vision d'anges apparaissant dans une constellation.


Dans la préface du livre "La Révélation des Sept Sceaux", Billy Paul Branham dit à propos de cette vision la chose suivante :

"[...] Le 30 décembre 1962, au Branham Tabernacle a prêché un Message intitulé Monsieur, est-ce le signe de la fin ? Dans ce Message, il raconte une vision où il avait reçu l'ordre d'aller s'établir à Tucson, en Arizona, avec sa famille. La vision prédisait une explosion dont la secousse serait tellement violente qu'elle ébranlerait le pays tout entier. Cette vision s'est accomplie le 28 février 1963, alors qu'à 60 kilomètres au nord-est de Tucson, Frère Branham a été élevé dans une constellation de sept Anges; il lui a alors été dit de retourner à son église de Jeffersonville, où les mystères des Sept Sceaux lui seraient révélés. [...]"


Dans son article intitulé "The Road To Sunset" publié en juin 1992 par le magazine "Only Believe", Rebekah Branham Smith fournit une "ligne du temps relative aux expériences de Sunset" dans laquelle elle nous apprend que :

- Le 23 décembre 1962, son père a raconté la vision à la congrégation du Branham Tabernacle
- Le 8 mars 1963, il est visité par sept Anges en accomplissement de la vision du 22 décembre 1962


Il ressort de ce qui précède que :

- D'après Billy Paul, la vision du 22 décembre 1962 s'est accomplie le jour où le "nuage mystérieux" a été photographié au-dessus de Flagstaff, au nord de l'Arizona à plus de 320 kilomètres du mont Sunset
- D'après Rebekah, la vision du 22 décembre 1962 s'est accomplie lors du deuxième jour de chasse au pécari à laquelle son père a participé, soit quatre jours  après la réunion qui eut lieu à l'Auditorium d'Houston


Question : Qui, de Billy Paul Branham et Rebekah Branham Smith, donne la version exacte des faits ? La vision reçue par W.M.Branham s'est accomplie le 28 février 1963 ou le 8 mars 1963 ?

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum