ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  djino le 28/8/2016, 12:42 pm

http://apr-news.fr/fr/actualites/gabob-presidentielle-bongo-battu-il-veut-tricher

Voici les scores par province par province. Jean Ping malmène le biafrais Ali Bongo, les gabonais ont décidé de tourner la page.

C’est un sondage qui fait pâlir le d'envie le palais du bord de mer.

Estuaire: Ping 75% ; Ali 20%

Haut Ogooué: Ping 40% ; Ali 60%

Moyen Ogooué: Ping 55% ; Ali 45%

Ogooue Ivindo: Ping 50 % ; Ali 50%

Nyanga: Ping 75% ; Ali 25 %

Ngounie: Ping 60% ; Ali 40 %

Ogooué lolo: Ping 55% ; Ali 45 %

Woleu Ntem: Ping 85% ; Ali 15 %

Ogooué maritime: Ping 90% ; 10% Ali

Informer de ces chiffres, Ali Bongo multiplie des réunions pour s'imposer à la tête de l'état.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  El-Shaman le 28/8/2016, 2:48 pm

djino a écrit:http://apr-news.fr/fr/actualites/gabob-presidentielle-bongo-battu-il-veut-tricher

Voici les scores par province par province. Jean Ping malmène le biafrais Ali Bongo, les gabonais ont décidé de tourner la page.

C’est un sondage qui fait pâlir le d'envie le palais du bord de mer.

Estuaire: Ping 75% ; Ali 20%

Haut Ogooué: Ping 40% ; Ali 60%

Moyen Ogooué: Ping 55% ; Ali 45%

Ogooue Ivindo: Ping 50 % ; Ali 50%

Nyanga: Ping 75% ; Ali 25 %

Ngounie: Ping 60% ; Ali 40 %

Ogooué lolo: Ping 55% ; Ali 45 %

Woleu Ntem: Ping 85% ; Ali 15 %

Ogooué maritime: Ping 90% ; 10% Ali

Informer de ces chiffres, Ali Bongo multiplie des réunions pour s'imposer à la tête de l'état.

Si cette info est vrai : je suis vraiment content, parce que je suis un pro Ping, par rapport à certain mauvaise langues qui disent que Ping est Chinois.Ping était ministre du Bongo père, jamais bafundaka ye que aza chinois.Il était temps qu'Ali Bongo s'en aille.Même si je reconnais une avancée dans son bilan en ce qui concerne la préservation de la faune et flore Gabonaise. Sur plusieurs sectaire il à fait reculer ce pays en arrière. En plus durant son règne il y avait beaucoup des crimes rituel.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  ndonzwau le 28/8/2016, 6:27 pm

"URGENT
Gabon: Jean Ping, candidat de l'opposition, se proclame «élu» président

° http://www.rfi.fr/
«Je suis élu», a déclaré Jean Ping à son QG de Libreville. «Au moment où je m'exprime devant vous, les tendances générales nous donnent vainqueurs», a-t-il déclaré. Il se base pour cela sur les chiffres compilés par l'opposition qu'il juge «crédibles». Le camp présidentiel n'a pas encore réagi. Selon le ministère de l'Intérieur, les résultats officiels seront communiqués ce mardi à 17h."

"Gabon: Jean Ping se proclame « vainqueur » de l'élection présidentielle
° http://www.rfi.fr/afrique/20160828-gabon-jean-ping-bongo-elu-president-ali-bongo


Le principal candidat de l'opposition, Jean Ping, le 27 août à Libreville.© STEVE JORDAN / AFP

Les Gabonais votaient hier pour élire leur président. Ce dimanche après-midi, Jean Ping, principal opposant à la réélection d'Ali Bongo, s'est déjà proclamé vainqueur à Libreville, à partir des chiffres collectés par l'opposition. Le camp présidentiel n'a pas encore réagi à ces déclarations. Les résultats officiels seront communiqués mardi à 17h, a fait savoir le ministère de l'Intérieur.

A son quartier général, à Libreville, plusieurs centaines de militants rassemblés dimanche après-midi criaient et chantaient pour célébrer leur victoire.
Jean Ping a parlé à la presse, il a dit : « Je suis l'élu ». « Au moment où je m'exprime devant vous, les tendances générales nous donnent vainqueurs », a-t-il déclaré. Ensuite, il a accusé le pouvoir d'un coup de force parce que le porte-parole d'Ali Bongo hier a annoncé qu'il était en mesure de dire que le chef de l'Etat serait réélu.
Jean Ping a cité notamment le cas de la province de l'Estuaire, l'une des neuf provinces du pays, où il aurait gagné dans tous les bureaux de vote.
Il se base en fait sur les chiffres de l'opposition puisque depuis le début des dépouillements, les militants de Jean Ping compilent les résultats en ayant accès aux procès-verbaux. En effet, chaque représentant de l’opposition obtient une copie des procès-verbaux et ces documents sont rassemblés dans vingt postes de saisie, connectés à un système central, via un réseau satellite, et cela afin de transmettre les chiffres au quartier général (QG) de Libreville.

Jean Ping parle également d'un raz-de-marée dans le nord du pays, et dit qu'il ne sait pas comment Ali Bongo pourrait se déclarer vainqueur.
Il estime qu'un quadrillage de la ville serait prévu, il a parlé au conditionnel, et que certains craignent un coup de force justement du pouvoir. En tout cas, il a ajouté que ses militants pouvaient maintenant célébrer la victoire, et que les résultats compilés par l'opposition étaient « crédibles », puisque l'opposition a accès aux procès-verbaux. Il a demandé au président Bongo de se montrer « fair-play », d'accepter les résultats. Il est sorti devant la foule de ses partisans qui a chanté l'hymne national.
Côté pouvoir enfin, le porte-parole d’Ali Bongo, Alain-Claude Billie By Nze, avait auparavant parlé d’une tendance inverse, avec de l’avance pour le président. Il a ajouté que rien ne pourra inverser cette courbe. Il ne donne pas de chiffres, disant vouloir attendre l’annonce officielle de la Commission. Il accuse, en tout cas, l’opposition de jouer un jeu dangereux, de manipuler les résultats et de préparer la contestation électorale.
Enfin, le ministère de l'Intérieur, qui doit annoncer les résultats officiels, a envoyé un communiqué indiquant que ceux-ci seront rendus publics mardi à 17h."


° http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/08/28/97001-20160828FILWWW00074-gabon-l-opposant-jean-ping-se-proclame-elu.php
° http://www.lepoint.fr/monde/gabon-l-opposant-jean-ping-se-proclame-elu-president-28-08-2016-2064301_24.php
° http://www.20minutes.fr/monde/1914307-20160828-gabon-opposant-jean-ping-proclame-elu-president

Si cela se confirme, voilà un bouleversement de taille au pays des Bongo, une véritable éclipse !
Attendons la suite...


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 28/8/2016, 7:03 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  Troll le 28/8/2016, 6:59 pm

mr DJINO

¤ ORGANISATION

....chaque représentant de l´opposition obtient une copie des procès-verbeaux et ces documents sont rassemblés dans vingt postes de saisie, connectés á un système central de saisie via un réseau satellite:sunny: ...et cela afin de transmettre les chiffres au QG de Libreville....


http://www.rfi.fr/afrique/20160828-gabon-jean-ping-bongo-elu-president-ali-bongo jocolor

Organisation, c´est le mot clef..le premier enseignement pour les congolais sunny vous ne pouvez pas aller aux élections sans prendre des "precautions" et prevenir la tricherie..
Deux élections au Congo, l´opposition ne possedait pas cette approche logistique de Jean Ping Quand l´opposition prend soin de passer par un "réseau saletellite", c´est aussi pour laisser des "traces électroniques" que les pays occidentaux vont avoir in live

¤ "Comparaison n´est pas raison ?"

Jean Ping, á moitié "chinois" même si proche du clan Bongo ayant été marié á la soeur d´Ali Bongo well, ceux qui agressent Katumbi devrait sans doute commencer á se preparer mentalement..Katumbi est l´un des rares dans l´opposition qui peut reprendre la stratégie de J Ping..et faire le leasing d´une satellite de Communication pour faire la compilation des procès verbeaux..électroniquement

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  Troll le 28/8/2016, 7:27 pm

:evil: L´autre enseignement

Les policiers et les militaires ont votés..comme tous les citoyens gabonais Exclamation

Au Congo, en deux élections...la classe politique, toute la classe politique se permet de priver des membres de la police et de l´armée, leur DROIT de vote Evil or Very Mad

Pire Rolling Eyes on cherche á faire voter la "diaspora" sans se soucier de laisser les membres des forces de sécurité exprimer (aussi) leur avis en votant les dirigeants qui doivent gerer le pays et surtout ameliorer les conditions de travail des militaires et policiers congolais Razz Embarassed

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  piélé de dongo le 31/8/2016, 7:34 am

Jean Ping admiré par les con mbata aujourd'hui car il veut de trouble au Gabon, est seulement l'homme qui n' a jamais vu l’ingérence des voisins de la RDC dans la guerre de l'Est, lorsqu'il était à la tête de l'UA. Remember
El shaman, congolais = courte mémoire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  El-Shaman le 31/8/2016, 6:10 pm

 Ba proclamer lisusu A.Bongo président ya lokuta. Pauvre Afrique
http://icibrazza.com/presidentielle-au-gabon-la-messe-est-…/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  ndonzwau le 31/8/2016, 6:34 pm

[i]Les Gabonais semblent résignés à une attente interminable des résultats de leur présidentielle, semble-t-il prêts à les accepter quel que soit le vainqueur proclamé !
C’est peut-être louable de leur part, ils refusent des troubles qui feraient des victimes et déstabiliseraient leur pays mais qui parmi eux peut intimement et lucidement croire que si Bongo au pouvoir qui, comme dans toutes nos démocratures tropicales, garde l’œil sur leur Cenap (la Commission électorale) n’aurait déjà donné l’ordre de la publication des résultats si ceux-ci étaient de manière transparente et crédible à sa faveur ?
Pauvre Afrique !
[/i]


"Gabon : incertitude autour du résultat de l'élection présidentielle
° http://www.europe1.fr/international/gabon-ali-bongo-declare-vainqueur-de-lelection-presidentielle-2834404
Selon la commission électorale et le porte-parole de l'opposition, Ali Bongo serait vainqueur de l'élection présidentielle face à Jean Ping. Mais ce dernier conteste.
Selon la commission électorale et le porte-parole de l'opposition, Ali Bongo serait vainqueur de l'élection présidentielle face à Jean Ping. Il remporterait l'élection avec 49,85% des voix contre 48,16% pour son adversaire. Mais, l'opposition gabonaise a rejeté les résultats de la commission électorale et réclamé un nouveau décompte dans la province. 


"Une mascarade". La commission devait initialement proclamer les résultats mardi soir mais elle était toujours réunie à huis clos mercredi midi. "C'est une mascarade", a déclaré le représentant de Jean Ping, Paul Marie Gondjout, devant les bureaux de la commission. L'opposition a réclamé un nouveau décompte dans la province natale d'Ali Bongo, le Haut-Ogooué, où le taux de participation a atteint 99,98%, contre moins de 60% dans l'ensemble du pays. De son côté, l'Union européenne a demandé à la commission électorale de rendre publics "les résultats détaillés" de chaque bureau de vote et appelé les protagonistes à maintenir le calme dans le pays.

"Le peuple gabonais n'acceptera pas ces résultats". Le parti de Jean Ping avait déclaré mardi que son candidat était en tête du scrutin avec 59% des voix contre 38% à Ali Bongo alors qu'il ne manquait plus que les résultats d'une province sur neuf, celle du Haut-Ogooué. Cette annonce avait aussitôt été qualifiée de "tentative de déstabilisation" par le pouvoir. "Nous n'avons pas confiance dans ce processus. Nous n'avons jamais eu confiance", a commenté mercredi le porte-parole de Jean Ping, Jean Gaspard Ntoutoume-Ayi, interrogé après l'annonce du résultat du décompte. "Le peuple gabonais n'acceptera pas ces résultats", a-t-il affirmé."



"Présidentielle au Gabon: l'UE demande des résultats par bureaux de vote
° http://www.rfi.fr/afrique/20160831-presidentielle-gabon-durs-travaux-cenap
Ali Bongo, ou Jean Ping ? Le Gabon attend que la Commission électorale (Cenap) délivre officiellement, au ministre de l'Intérieur, les résultats de la présidentielle à tour unique de samedi dernier. Attendus la veille, les travaux de la Cenap n'ont commencé que ce mercredi 31 août. L'UE demande que les résultats soient publiés « bureau de vote par bureau de vote ».[/b]
Article mis à jour en fonction des derniers évènements. 

Toujours pas de résultat officiel après la présidentielle de samedi dernier au Gabon. Le verdict était attendu mardi en fin de journée, mais la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap) n'a engagé ses travaux que ce mercredi matin, en plénière, avec plus de 12 heures de retard. Paul Marie Gondjout, vice-président de la Cenap, représentant de l'opposition, a annoncé sa démission. Il refuse de voter les résultats finaux de l'élection présidentielle proposés par la Cenap, dénonçant des fraudes.
Le futur du processus électoral gabonais est donc maintenant entre les mains d’une trentaine de personnes réunies au sein de cette commission paritaire : des représentants des candidats indépendants, de la majorité, de l’opposition et de huit ministères techniques liés à l’élection. A savoir la Justice, l'Intérieur... Les Affaires étrangères aussi, pour le vote de la diaspora.

La plénière avait été retardée plusieurs fois. Elle devait commencer mardi à 19 h, puis plus tard dans la soirée. Finalement, l’attente a duré toute la nuit. Le président de la Cenap, René Aboghé Ella, explique que les résultats de la province du Haut-Ogooué sont arrivés tard dans la nuit.
Il précise qu’il avait les résultats communiqués par téléphone sous la main, mais que le bureau de la Commission, l’organe suprême de la Cenap, s’est réuni à deux reprises dans la nuit, deux heures presque à chaque fois, pour finalement décider d’attendre l’arrivée des procès-verbaux physiques expédiés depuis Franceville par avion.
Les débats sont ouverts, mais ils peuvent être longs et intenses, explique encore le président de la Cenap, qui cite le cas de la présidentielle de 2009, où la plénière avait duré plus de dix heures. Selon lui, si les membres de la Commission se mettent d'accord sur la procédure, [url=http://www.rfi.fr/afrique/20160828-presidentielle-gabon-ali-bongo-ondimba-decompte-voix-commence-scrutin-ping][b]la publication pourrait intervenir plus tôt
.
Mais encore faut-il qu’ils s’entendent. Selon un participant, en effet, une partie des commissaires demande une publication des résultats et un recomptage bureau par bureau pour éviter tout risque de fraude. « [i]Cette demande va contre la loi 
», estime le pouvoir. La loi prévoit un décompte final province par province, explique-t-on.

Sarah Crozier, la porte-parole de la mission des observateurs de l'Union européenne (UE), explique l'intérêt d'avoir des résultats bureau de vote par bureau de vote
31-08-2016
00:00
00:00

« L'Union européenne réitère l'appel fait par l'observatrice en chef de la mission d'observation électorale de l'UE à publier les résultats par bureau de vote », a pour sa part indiqué ce mercredi la porte-parole de Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne, dans une déclaration reçue par le bureau de l'Agence France-Presse à Libreville.
Pour le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Romain Nadal, « il convient d'assurer transparence et impartialité dans la publication des résultats, qui se fait attendre. C'est ainsi qu'il sera possible d'en assurer la crédibilité », a-t-il déclaré.
« De même, les éventuelles contestations qui suivront devront emprunter les voies de recours ouvertes par la loi. Seul l'Etat de droit permettra de garantir le respect de la volonté populaire », ajoute le porte-parole de la diplomatie française.
Cette situation floue, incertaine, ne contribue pas à apaiser un climat plutôt lourd et pesant à Libreville. Tout au long de la journée de mardi, le dispositif sécuritaire n’a fait que se renforcer dans la capitale, une ville déserte aux échoppes fermées.
Les effectifs des militaires, policiers et gendarmes n’ont cessé d’augmenter en divers points stratégiques (stations-services, banques, commerces...), tout comme le nombre de véhicules anti-émeute. En soirée, le déploiement était impressionnant.

Micro-trottoir à Libreville : «La nuit a été très longue»
31-08-2016 - Par RFI
00:00
00:00

Ce mercredi, ambiance différente : cela circule, plusieurs commerces ont ouvert, les forces de sécurité sont moins nombreuses, plus détendues. On voit les agents dormir, discuter entre eux, plaisanter.
Au quartier général de Jean Ping, des militants sont là, après une fête la veille au soir. Certains ont attendu toute la nuit les résultats et ont même dormi sur place. Du côté des partisans d’Ali Bongo, l’ambiance est plus discrète. Le camp présidentiel avait demandé à ses partisans d’attendre les résultats dans le calme et la sérénité."

→ À relire : Dans l'expectative, les Gabonais prennent leur mal en patience



"APPELS SUR L’ACTUALITE
[Vos réactions] Gabon : L’attente interminable"

° http://www.rfi.fr/emission/20160831-vos-reactions

"A Gabon, suspense et inquiétude en attendant les résultats de la présidentielle "
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/08/31/au-gabon-suspense-et-inquietude-en-attendant-les-resultats-de-l-election-presidentielle_4990244_3212.html

"Gabon: le camp Bongo accuse un conseiller d'Alassane Ouattara d’ingérence
° http://www.rfi.fr/afrique/20160831-presidentielle-gabon-guerre-communication-continue-avant-resultats

"Les Gabonais retiennent leur souffle avant les résultats de l'élection présidentielle"
° http://www.jeuneafrique.com/352878/politique/gabonais-retiennent-souffle-a-lapproche-resutats/

"Gabon : les clés pour comprendre une élection présidentielle sous tension
° http://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/gabon-les-cles-pour-comprendre-une-election-presidentielle-sous-tension_1801891.html

° http://www.rfi.fr/emission/20160830-une-on-va-savoir-gabon-presidentielle-ping-bongo



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  Jim KK le 31/8/2016, 6:58 pm

Ali Bongo Ondimba réélu président

http://www.rfi.fr/afrique/20160831-gabon-ali-bongo-reelu-president-cenap

Ali Bongo vient d'être réélu, pour un second mandat, président du Gabon avec 49,80% des voix, selon le ministère de l'Intérieur. Le taux de participation s'élève à 59,46%.

Article mis à jour en fonction des derniers événements

Le ministre de l’Intérieur vient de donner les résultats fournis par la Cenap, la commission électorale gabonaise. Ali Bongo a été réélu avec 49,80% des voix. Son adversaire Jean Ping obtient 48,23% des voix. Le taux de participation est de 59,46%.

La clé, c’est la province du Haut-Ogooué, fief d’Ali Bongo. Le chef de l’Etat y remporte 95,46% des voix avec un taux de participation de 99,13%. Ces résultats sont contestés par l’opposition.

Cet après-midi, un litige a éclaté au sein du Bureau de la Cenap, l’instance décisionnaire de cette commission. Les membres de l’opposition se sont abstenus de voter mais le vote a été validé. L’annonce du ministère de l’Intérieur est intervenue très rapidement ensuite, une heure après cette réunion du Bureau de la Cenap.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  piélé de dongo le 31/8/2016, 7:14 pm

Suspect Suspect Suspect Suspect
Tout simplement félicitation de peuple congolais au peuple gabonais, Afrique ekoli toboyi ba con mbata, toboyi ba ingérance ya ba pays oyo batiaka biso mbeli na mukongo.
Félicitation son excellence Ali Bongo Odimba.

Suspect Suspect

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  ndonzwau le 31/8/2016, 7:57 pm

Ça y’est, le verdict est tombé : comme on ne pouvait que s’y attendre, Bongo fils ne pouvait désavouer l’esprit et la lettre de son monarque de père, une présidence à vie !

Regardez bien les résultats qui sont proclamés : Bongo 49,80%, Ping 48,23% avec une participation de 59,46 % sur une population électorale de près de 700000 électeurs càd si mes calculs sont exacts, la différence entre les deux protagonistes peut être évaluée à moins de 8000 électeurs (=1,57% de différence de voix entre les deux sur près de 60% de participants = 400000 électeurs) !
A peine la population d’un grand village (une centre bien moyen) dans le fin fonds du Congo !

On comprend la longue messe noire qui a précédé la proclamation des résultats !
Dans le meilleur des cas, cela vaudrait d’y voir plus clair et la contestation a commencé mais ira-t-elle plus loin ; dans nos démocratures quel autocrate acceptera jamais d’organiser des élections pour les perdre ? Si au moins ils faisaient quelque chose de leurs règnes ?
Pauvre Afrique !!!


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  Troll le 31/8/2016, 9:50 pm

Smile Surprised

http://www.france24.com/fr/20160831-gabon-presidentielle-cenap-commission-valide-bongo-ping-contestation

¤ TEKE

Les "Téké" du Gabon ont sans doute appris des katangais (qui sont en première ligne depuis contre Kanambe Very Happy Smile ) sinon comment expliquer que la participation de la tribu Téké du Haut-Ogoué est de 99,93% Cool Incroyable record...surtout en Afrique où il est impossible de faire "voter" tous les villages..encore impossible de trouver tous le monde disponible le jour de l´élection

Au Gabon. le taux de participation pour tout le pays est de 59,46 %..Si les gabonais ne depassent même pas 60 % de participation, on se demande comment une province peut atteindre 99,93 % Laughing Shocked Surprised

¤ USA & UE

*Contrairement á la "loi électorale" du Gabon, les USA et l´UE exigent..un recomptage bureau par bureau (Heureusement qu´un Gabon, l´admnistrattion existe..et tous les gabonais possedent une carte d´identité¤) Idea

Si on peut publier les résultats par "bureau de vote" et non au niveau national(comme cela se fait en Suède par exemple.. Like a Star @ heaven )..ce que la technologie informatique rend possible cette publication Idea Arrow la "transparence" sera plus totale..et les contestations moindre @

Reste á savoir si Ali Bongo..notre "cousin" Teke..va accepter cette procedure qu´exige ses "parrains" @

WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  El-Shaman le 31/8/2016, 9:56 pm

Il y a des affrontements au Gabon http://news.alibreville.com/h/65983.html....
J'ai cru même entendre à la télé que le palais des "congrès" ? vient d'être brûler par les manifestants.


Dernière édition par El-Shaman le 1/9/2016, 12:11 am, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  Troll le 31/8/2016, 11:37 pm

affraid LE PARLEMENT GABONAIS EN FEU !

http://www.voaafrique.com/4/l-assemblee-nationale-incendiee-a-libreville-par-des-manifestants/3488454.html affraid

Imaginez le Palais du Peuple un jour en feu... sunny affraid

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  Troll le 31/8/2016, 11:40 pm

:affraid:http:// voaafrique.com/a/l-assemblee-nationale-incendiee-a-Libreville-par-des-manifestants/3488454.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  El-Shaman le 1/9/2016, 12:10 am

Troll a écrit:affraid LE PARLEMENT GABONAIS EN FEU  !

http://www.voaafrique.com/4/l-assemblee-nationale-incendiee-a-libreville-par-des-manifestants/3488454.html affraid

Imaginez le Palais du Peuple un jour en feu... sunny affraid
Ah ok...c'était le parlement et non le palais des congrès

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  Troll le 1/9/2016, 12:12 pm

Cool Brother Shaman

Lapsus..Troll disait aux lecteurs d´imaginer un peu que le Palais du Peuple á Kin soit en feu,..brûllé par les manifestants kinois Mad

Horrible spectacle..quand on sait que ces gens au pouvoir n´ont pas été capables de construire une infrastructure de cette taille en 15 ans...Mobutu va sans doute pleurer dans sa tombe s´il apprend que son "Palais du Peuple" est en feu

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  ndonzwau le 1/9/2016, 2:09 pm

"Gabon: le QG de Jean Ping pris d'assaut, au moins un mort
° http://www.rfi.fr/afrique/20160901-gabon-le-quartier-general-jean-ping-pris-assaut-forces-securite
Quelques heures après l'annonce de la réélection d'Ali Bongo à la tête du Gabon, le quartier général de son principal opposant Jean Ping a été pris d'assaut par les forces de sécurité, dans la nuit du mercredi 31 août au jeudi 1er septembre. Cette attaque a fait au moins un mort et 16 blessés selon notre envoyé spécial.
L'attaque contre le QG de Jean Ping, situé près de l'échangeur Charbonnages s'est déroulée à la fois dans les airs par hélicoptère et au sol avec des bérets verts, la garde républicaine. Bilan : au moins une personne est décédée et 16 autres ont été blessées selon notre envoyé spécial.

Ecoutez Jean Ping, joint par téléphone dans la nuit
01-09-2016 - Par France 24
00:00
00:00
« Aux environs d’une heure du matin le QG a été bombardé par hélicoptère et cerné au sol par des troupes de la Garde présidentielle, de la police et des mercenaires. », a expliqué Jean Ping, joint au téléphone par RFI cette nuit. « Ce scénario se répète depuis cinquante ans. L’opposition gagne toujours les élections, mais n’accède jamais au pouvoir par les mêmes procédés, les mêmes procédés qui sont utilisés par un clan depuis cinquante ans et qui confisque le pouvoir. Vous savez que le pouvoir au Gabon, depuis cinquante ans, est entre les mains d’une famille et d’un clan. Et c’est un remake permanent », poursuit Jean Ping.

Informé de cet assaut, le candidat de l'opposition, qui assure se cacher quelque part en lieu sûr, déclarait un peu plus tôt cette nuit : « C'est de la folie. Une folie meurtrière venue de quelqu'un qui veut s'accrocher au pouvoir par tous les moyens ». Il parlait bien sûr du président Ali Bongo réélu à la tête du pays.
De son côté, le porte-parole du gouvernement gabonais assurait cette nuit que l'assaut du QG de Jean Ping visait « des criminels » qui ont incendié l'Assemblée nationale. « Des personnes armées qui ont incendié le siège de l'Assemblée nationale se sont repliées au QG de Jean Ping en même temps que des centaines de pilleurs et de casseurs (...) Il ne s'agit pas de manifestants politiques mais de criminels », a déclaré à l'AFP Alain-Claude Bilie-By-Nze, porte-parole du gouvernement.
 
Deux morts et des blessés

Selon Jean Ping, l'assaut contre son QG cette nuit aurait fait deux morts et il y aurait plusieurs blessés. C'est un premier bilan établi de « source sûre » selon le candidat malheureux à l'élection présidentielle.
A l’intérieur du bâtiment, beaucoup de militants de l’opposition sont en train de se cacher. Parmi eux : René Ndemezo’o Obiang, le président de l’Union nationale Zacharie Myboto, l’ancien vice-président gabonais Didjob Divungi Di Ndinge, Paul-Marie Gondjout, commissaire de la CENAP qui avait claqué la porte du vote final des résultats électoraux hier.
Contacté par RFI, un membre de la Commission électorale (Cenap) qui se cache à l'intérieur décrit les assaillants : des militaires tirant à l'arme lourde. Il parle de M-16, de Famas. Jointe par téléphone, une militante cachée quelque part dans le QG murmurait que les soldats étaient entrés à l'intérieur du bâtiment et disait avoir vu des victimes avant que la ligne ne coupe.
Cité dans la nuit par l'Agence France-Presse, le candidat de l'opposition évoquait 19 blessés dans l'assaut, « dont certains très graves »."

Malheureusement sans présumer des qualités propres de Ping à faire mieux, je m'engagerais toujours pour le combat des principes démocratiques qui sont la meilleure voie pour avancer en Afrique et là c’est toujours la même chanson en dictature : on ne voit le crime qu’en face et on se précipite à assurer l’ordre public en danger...
C’est d’ailleurs le même refrain que nous ânonne Okitundu au Congo : ceux qui dénoncent et veulent combattre la violation de la Constitution et l’arbitraire du pouvoir sont réduits aux fauteurs des troubles, ils voudraient le chaos et arriver au pouvoir par la violence au lieu de passer par la voie électorale…

Ce n'est pas aux Congolais aujourd'hui bien plus mâtures politiquement que leurs politiciens corrompus qu'ils vont faire croire ça...
Qui les premiers installent le chaos ? Ceux qui usent de la contrainte institutionnelle avec tous les moyens de l’Etat pour refuser à leur peuple leurs droits et libertés d’expression et de manifestations avec ses risques certes de dérapages, en vue de se maintenir au pouvoir de manière arbitraire ou celles des populations qui à leurs risques et périls sont déterminées à exprimer leur refus de l’arbitraire ?
On voudrait ainsi nous faire croire que quand on sème le vent de l’autocratie c’est pour ne pas récolter la tempête de la contestation…
Encore une fois, hélas il y aura encore des victimes innocentes dans nos démocratures mais c’est là un prix incontournable à payer pour changer les choses en Afrique !

Bongo au Gabon comme Okitundu et son petit raïs adulé au Congo et comme tous nos apprentis-sorciers tropicaux ne gagneront pas toujours : le destin de toute dictature est de s’abîmer à terme vaincue par ses propres forfaitures…
Piélé et les autres feraient donc mieux de ne pas trop rapidement oublier l'exemple frais qui vérifie cette sage prédiction les précédentes dictatures qui venaient de les précéder, s'en inspirer en place de dénier la réalité : les sectateurs actifs du mobutisme qui peuplent aujourd'hui l'establishment kanambiste, flagrante preuve s'il en fallait encore, faisaient pareillement la sourde oreille en leur temps mais aujourd'hui ils ne tarissent pas des repentirs piteux ou des reproches unilatéraux sur leur période mobutiste...
A bon entendeur.............


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  Troll le 1/9/2016, 6:38 pm

Surprised CPI AU BOUT DE LA ROUTE ?


http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/09/01/jean-ping-qu-ali-bongo-cesse-de-tuer-le-peuple-gabonais_4991185_3212.html

La "francAfrique" a-t-elle laissée tomber le clan Bongo Question Rolling Eyes WAIT AND SEE What a Face

Revenir en haut Aller en bas

kie kie kie Mère Mongo Elombé

Message  piélé de dongo le 1/9/2016, 10:51 pm

Les con mbata, des apocalyptiques pensent déjà à brûler notre beau palais du peuple comme imitations aux combattants Gabonais, Kie kie kie, ils oublient que dans leur rêve apocalyptique, nous avons un archange Michel, comme dans le livre d'apocalypse, c'est lui qui va terrasser Satan avec sa glène. Revenons les pieds sur la Terre, notre Archange qui Terrasse jusqu'au Grand satan= USA, s'appelle, s"appelle... KANYAMA. Kie Kie Kie Laughing Laughing Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  djino le 2/9/2016, 6:43 pm

La confession de Madame Inge Collins Bongo, épouse du dictateur gabonais, au sujet de sa supposée consanguinité avec la famille Bongo .

Elle est aussi vent debout contre l'attitude jupitérienne et belliciste de son mari, Ali Bongo, envers le peuple gabonais en furie qui conteste logiquement les résultats définitifs du scrutin présidentiel de

samedi 27 août Suivez !

Suivez mon regard !!!!!


Revenir en haut Aller en bas

Re: ALI BONGO : Qui perd triche ! Yébéla !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:18 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum