Kananga: la rumeur d’une attaque des miliciens Kamwina-Nsapu crée la panique, 2 morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kananga: la rumeur d’une attaque des miliciens Kamwina-Nsapu crée la panique, 2 morts

Message  Mathilde le 22/9/2016, 5:05 pm

Kananga: la rumeur d’une attaque des miliciens Kamwina-Nsapu crée la panique, 2 morts



Les habitants de Kananga ont été pris de panique jeudi 22 septembre dans la matinée à la suite d’une rumeur d’une attaque des miliciens du chef coutumier décédé Kamwina Nsapu. De sources locales rapportent qu’aux environs de neuf heures, les habitants de la ville ont commencé à courir dans tous les sens, redoutant l’entrée de la milice de Kamwina-Nsapu à Kananga.

Dans la bousculade, deux élevés sont décédés ; d’autres sont blessés.

Une élève de la 6e année primaire à l’Ecole d’application de Kele-Kele est morte dans une bousculade. Un élève du secondaire de l’Athénée de Kamayi est tombé du deuxième niveau du bâtiment de son école et s’est fracassé le cou.

Des sources locales font état de plusieurs blessés. Mais aucun nombre n’a pas été révélé.

A la suite de ce mouvement de panique, les écoles, boutiques et marchés ont fermé leurs portes.

Des sources policières rapportent qu’un homme d’une trentaine d’années, portant un turban rouge sur la tête identifié comme un milicien de Kamwina-Nsapu, a été interpelé au niveau du marché Salongo. Une altercation s’en est suivie, conduisant les policiers à tirer des coups de feu en l’air.

Ces coups de feu auraient créé la psychose dans la ville, occasionnant des scènes de panique.

La police indique que la personne interpellée a été conduite au commissariat urbain.

Le chef coutumier Kamwina Nsapu tué en août dernier était à la tête d’un groupe qui a fait face aux forces de l’ordre pendant plusieurs jours. Ces affrontements ont fait plusieurs morts.


http://www.radiookapi.net/2016/09/22/actualite/securite/kananga-la-rumeur-dune-attaque-des-miliciens-kamwina-nsapu-cree-la

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kananga: la rumeur d’une attaque des miliciens Kamwina-Nsapu crée la panique, 2 morts

Message  KOTA le 23/9/2016, 1:40 am

A NOTER QU A 22H00 ON SIGNALE DES TIRS A L ARME LOURDE A KANANGA.

VOICI CE QU ON PEUT LIRE SUR LE NET/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kananga: la rumeur d’une attaque des miliciens Kamwina-Nsapu crée la panique, 2 morts

Message  KOTA le 23/9/2016, 1:49 am






Myriam Chouchouna Kibilu a ajouté 2 photos — avec Mck La Guerrière et Zorobilel Ingeta Solarien.
8 h ·

#Ladiva #Actu #Rdc 🇨🇩
#Kananga
La situation reste tendue à Kananga après les #affrontements de ce matin entre les #agents de l'ordre et la milice du feu #Chef coutumier Kamuina NSAPU..
Propos reçu d un témoin:comme je vous ai toujours dit, l'aéroport de Kananga vient d'être pris en otage par les elements du grand chef!
Le colonel Tshimpanga dont il s'agit vient de rendre l'âme à l'hôpital general de Kananga! Rien à dire, rien à ajouter.
Kamuina est entrain d'arriver sûrement et lentement à l'objectif.
Rendez-vous le samedi à kinshasa, sauf imprevu!
Résistons seulement..
À suivre..


***************************************************************
Doris Kayenga Nyota
11 h ·

#KANANGA FLASH FLASH FLASH ! ! ! !
Les miliciens du chef kamuena nsapu sont entrés à kananga, le colonel Tshimpanga serait tué par balle à l'aéroport

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kananga: la rumeur d’une attaque des miliciens Kamwina-Nsapu crée la panique, 2 morts

Message  Mathilde le 23/9/2016, 10:11 pm


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kananga: la rumeur d’une attaque des miliciens Kamwina-Nsapu crée la panique, 2 morts

Message  Mathilde le 24/9/2016, 2:02 pm

RD Congo : nombreux morts dans les heurts à Kananga



De nombreuses personnes ont été tuées jeudi et vendredi dans des troubles à Kananga, dans le centre de la RDC, où des partisans d'un chef coutumier tué en août par les forces de l'ordre ont attaqué l'aéroport, selon des sources concordantes.

« Il y a eu du grabuge à Kananga, mais le calme est revenu en fin d’après-midi », a assuré Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais.

Selon des bilans contradictoires compilés par l’AFP, les heurts ont fait au moins dix morts et peut-être plusieurs dizaines.

« Nous avons enregistré sept morts du côté de l’armée et 40 dans les rangs des assaillants, miliciens du chef Kamwena Nsapu », a déclaré sous le couvert de l’anonymat un membre du cabinet du gouverneur de la province du Kasaï-Central, dont Kananga est la capitale.

« Faire toute la lumière sur l’affaire »


Interrogé sur ce bilan de plusieurs dizaines de morts, M. Mende a déclaré : « Le calme est revenu, peut-être à ce prix-là. Nous sommes en réunion d’évaluation pour faire toute la lumière sur cette affaire », a-t-il ajouté.

Selon une source militaire occidentale, « il y a eu certainement plus de dix morts, mais on est en dessous de vingt ».

La situation est restée confuse toute la journée à Kananga et l’enchaînement des événements était difficile à retracer depuis les premiers affrontements de la veille.
Qui contrôle l’aéroport de Kananga ?
Néanmoins, selon des sources concordantes, les rebelles ont réussi à prendre le contrôle de l’aéroport. M. Mende a indiqué qu’une hôtesse de la compagnie aérienne publique nationale Congo Airways avait été tuée.
Le porte-parole du gouvernement a assuré que les forces loyalistes avait repris le contrôle de l’aéroport, en bordure de quartiers habités dans l’ouest de la ville.

Deux journalistes et un responsable d’ONG locaux joints par téléphone de Kinshasa ont affirmé le contraire, précisant que les soldats encerclaient l’aéroport mais n’étaient pas parvenus à y reprendre pied.

Le doute persistait pour la source militaire occidentale, selon qui l’aéroport serait sous le contrôle de l’armée, mais celle-ci ne semblerait pas contrôler tous les quartiers alentour.

Selon cette source, des renforts de l’armée dépêchés par voie terrestre étaient attendus dans la ville mais on ne pouvait dire avec précision quand ils arriveraient compte tenu de l’état catastrophique des routes de la région, dépourvue d’infrastructures de base comme pratiquement tout le reste du pays.

Les sources locales jointes par l’AFP craignaient une reprise des affrontements samedi dès l’aube.

Qui était le chef Kamwena Nsapu ?

Médecin dans la force de l’âge, le chef de la tribu Kamwena Nsapu – dont on ignore l’état-civil exact – a été tué dans une opération de police en août. Revenu dans le pays en avril après avoir habité un certain temps en Afrique du Sud, selon les informations disponibles, il a commencé à contester le pouvoir central et ses représentants locaux (gouverneur provincial, forces de police…)

A la suite de ce qu’il a présenté comme le viol de sa femme et la désacralisation de ses attributs tribaux par des « Rwandais » (éléments rwandophones de l’armée régulière originaires de l’Est de la RDC), le chef Kamwena Nsapu a lancé un appel à l’insurrection et à la libération du Congo dans un appel audio qui lui est attribué et qui circule sur les réseaux sociaux.

Dans la tradition luba (l’ethnie du chef Kamwena Nsapu), le viol d’une femme n’implique pas forcément un acte sexuel mais le fait de toucher une femme mariée, qui plus est à un chef.

Selon les sources interrogées par l’AFP à Kananga, un fort sentiment anti-rwandais s’exprimait en ville depuis 48 heures.

L’aéroport de Kananga est pratiquement le seul moyen de désenclaver un ville et une région extrêmement reculée du pays.

Kananga est une ville historiquement rebelle au Congo. Dans les premiers jours de l’indépendance du pays en 1960, la ville, qui s’appelait alors Luluabourg, avait été la capitale d’une éphémère République kasaïenne.


http://www.jeuneafrique.com/360209/politique/rd-congo-nombreux-morts-heurts-a-kananga/?utm_source=Twitter&utm_medium=Twitter&utm_campaign=Tweet_11092016

_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kananga: la rumeur d’une attaque des miliciens Kamwina-Nsapu crée la panique, 2 morts

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:44 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum