SELON RAPHAEL KATEBE KATOTO C'ETAIT LUI LE CHOIX D'ETIENNE TSHISEKEDI ET NON FELIX

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SELON RAPHAEL KATEBE KATOTO C'ETAIT LUI LE CHOIX D'ETIENNE TSHISEKEDI ET NON FELIX

Message  ndonzwau le 28/2/2017, 2:52 pm

Admin a écrit:
Troll a écrit:Razz Mr l´Admn

Voici la reponse du "sponsor" Dans le gang de Kanambe, ils étaient entrain de compter sur une "indifference" de l´admnistration Trump...maintenant, ils commencent sans doute á comprendre que "rien n´a changé"

http://www.rfi.fr/afrique/20170225-rdc-conseil-secrutie-onu-inquietudes-negociations-majorite-opposition Rolling Eyes Rolling Eyes

Ndeko Troll,

Le 17 dec Tshisekedi aurait laissé une lettre à P Lumbi et son secrétaire particulier Theo Tshilumba.
La délégation de la Cenco rencontre Tshisekedi la veille de son départ. Curieusement, cette délégation ne discute pas de la lettre, et E Tshiesekedi non plus ne demande la suite à sa lettre.

A la mort de ET, Katebe divulgue sur une chaine internationale qu’on lui aurait informé de l’existence d’une lettre. Lui pourtant membre influent du Rassop, ne semblait pas plus informé.
Quand on posa la question à la Cenco, le porte-parole de cette institution créé par USAID pilotée en cachette par la CIA en passant (Agence des États-Unis pour le développement international ) . Il nia l’existence de cette lettre et après ils nous ont dit s’interroger sur son authenticité puis finalement reconnaître la semaine passée que la lettre existe. La Cenco nous informe avoir gardé ça secret (au point de ne pas en parler avec E T ) car l’abbe Nshole nous dit en avoir pas discuté avec lui, et ils nous expliquent que cela devait être remis à Kabila au moment opportun. Ce qui a été fait la semaine passée.
Tout ceci montre qu’il y a bcp des zones d’ombre dans cette histoire.
Et ces sponsors jouent aux eaux troubles. Car Katebe, Katumbi, Cenco, Felix et même Katumbi sont tous sponsorisés par ces mêmes sponsors          

Admin, personnellement je me suis imposé une diète, astreint à un certain recul dans l’évaluation de la situation du pays tant je suis déçu et fort pessimiste sur l’avenir mais lorsque je vous lis convoquer encore et encore les fameux « sponsors » qui commanderaient nos actions politiques donc quelque part les maîtres d’œuvres cyniques de nos errements, je ne peux m’empêcher de réagir contre cette tendance « complotiste » commune des « dominés » car pour moi elle procède exactement d’une stratégie contre-productive opposée à « la souveraineté, à l’indépendance » qu’ils recherchent, tout ce que selon moi nous devons cesser de croire et de faire aujourd’hui : les premiers responsables de nos échecs sont nous-mêmes, Congolais, Africains et non les puissants que nous n’avons cessé de clouer au pilori dans nos discours…

Ça se saurait depuis si c’était le contraire ; certains anciens dominés (ie les Chinois) relèvent la tête après avoir mis en pratique une logique différente de la nôtre en se donnant d’abord tous les moyens de construire leur « Maison » sans perdre leurs énergies à ne tancer que verbalement les dominants Occidentaux !

Ce n’est pas que les « Blancs », Américains et Européens, ne fourbissent pas des plans concertés pour maintenir leur domination chez les faibles que nous sommes mais c’est là une loi de l’humanité avec ses rapports de force à laquelle la seule arme qui vaille à lui opposer est non une simple dénonciation vociférante mais une contre-attaque calculée et patiente pleinement assumée… Les Africains sont inutilement passés maîtres en paroles fortes mais rarement en actions mûrement réfléchies…
Crier à tue-tête aux méchants impérialistes, c’est quelque part se laisser croire qu’ils devraient venir, qu’ils sont venus chez nous pour généreusement nous « civiliser » ou nous « évangéliser » et pas pour leurs intérêts… Non, il nous faut passer à une « active contre-attaque » et non continuer à nous lamenter sur notre condition et clamer jour et nuit aux « complots »… Soyinka avait eu cette lumineuse réplique face à la « négritude » : « le tigre ne proclame pas sa tigritude mais saute sur sa proie » !
Prenons-la à la lettre et agissons courageusement et intelligemment sans nous démonter car l'histoire de l'humanité est aussi faite des splendeurs qui engendrent des décadences, des victoires qui succèdent aux défaites pourvu qu'on s'y prête avec sagesse !


Ainsi c’est bien curieux qu’Admin oublie nos propres responsabilités pour ne se préoccuper que des éventuels liens de la Cenco avec la CIA… Quel « double aveu d’impuissance » et quelle condamnation à notre propre démission comme d’une incapacité atavique à réagir… D’un côté nous y reconnaissons notre propre irresponsabilité nous lavant à l’avance de toutes fautes et nous n’y voyons que la puissance nocive des impérialistes, de l’autre nous nous y condamnons à une impuissance insurmontable d’agir pour notre souveraineté !
La Cenco n’est plus qu’une traîtresse complice des dominants, les prélats catholiques qui sont aussi nos concitoyens seraient dénués de sagesse et de lucidité propres patriotiques ; mais quelle raison et quelle garantie aurions-nous de ne le leur connaître aucun « patriotisme » que seuls nous sages censeurs aurions, en quoi serions-nous garantis meilleurs Congolais qu’eux !

Bref, Admin, je me méfie de votre lecture et de votre stratégie de bouc émissaire, en politique internationale elles ont toujours été celles des faibles qui les condamnent à le rester : elles déresponsabilisent plutôt que galvanisent… Moi au contraire j’ai pris le risque de faire confiance à une possible sagesse patriotique des prélats de la Cenco et de prendre d’abord Katebe non pour un « complice des sponsors » mais bien pour celui d’un « pouvoir bien Congolais » qui veut « diviser pour continuer à régner » ! Occupons-nous d’abord de balayer devant nos portes et d’optimiser nos propres actions avant de nous encombrer des « complots et sponsors externes » et c’est possible…

Bien sûr, Admin, je ne sais si j’ai raison de défendre tout ce que j’ai dit est-il que je ne pouvais me l’empêcher : pour moi les Africains ne trouveront leur salut que dans une politique autrement plus intelligente, plus pragmatique que loquace d’aujourd’hui que par ailleurs vous semblez adopter, ni le conformisme alimentaire et stérile des syndicats des chefs d’Etat qui se succèdent mais se ressemblent de l’OUA à l’UA, ni l’anti-impérialisme idéologique suicidaire et souvent génocidaire des « tiers-mondistes locaux » qui a toujours masqué tous leurs échecs mais un africanisme politique autant universaliste, réfléchi qu’utilitaire qui ne s’encombre pas disais-je, des fameux « sponsors » mais les affronte avec d’abord le seul argument de leurs bons résultats chez eux !!!


Quant à l’histoire de la fameuse lettre de Tshisekedi à ‘JK’ via la Cenco, elle me parait trop intrigante, comme vous le dites vous-même et perso je n’ai ni envie ni intérêt à m’en occuper, je ferais donc confiance à votre flair et à  votre savoir pour la déminer…

Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: SELON RAPHAEL KATEBE KATOTO C'ETAIT LUI LE CHOIX D'ETIENNE TSHISEKEDI ET NON FELIX

Message  Admin le 28/2/2017, 9:40 pm

ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
Troll a écrit:Razz Mr l´Admn

Voici la reponse du "sponsor" Dans le gang de Kanambe, ils étaient entrain de compter sur une "indifference" de l´admnistration Trump...maintenant, ils commencent sans doute á comprendre que "rien n´a changé"

http://www.rfi.fr/afrique/20170225-rdc-conseil-secrutie-onu-inquietudes-negociations-majorite-opposition Rolling Eyes Rolling Eyes

Ndeko Troll,

Le 17 dec Tshisekedi aurait laissé une lettre à P Lumbi et son secrétaire particulier Theo Tshilumba.
La délégation de la Cenco rencontre Tshisekedi la veille de son départ. Curieusement, cette délégation ne discute pas de la lettre, et E Tshiesekedi non plus ne demande la suite à sa lettre.

A la mort de ET, Katebe divulgue sur une chaine internationale qu’on lui aurait informé de l’existence d’une lettre. Lui pourtant membre influent du Rassop, ne semblait pas plus informé.
Quand on posa la question à la Cenco, le porte-parole de cette institution créé par USAID pilotée en cachette par la CIA en passant (Agence des États-Unis pour le développement international ) . Il nia l’existence de cette lettre et après ils nous ont dit s’interroger sur son authenticité puis finalement reconnaître la semaine passée que la lettre existe. La Cenco nous informe avoir gardé ça secret (au point de ne pas en parler avec E T ) car l’abbe Nshole nous dit en avoir pas discuté avec lui, et ils nous expliquent que cela devait être remis à Kabila au moment opportun. Ce qui a été fait la semaine passée.
Tout ceci montre qu’il y a bcp des zones d’ombre dans cette histoire.
Et ces sponsors jouent aux eaux troubles. Car Katebe, Katumbi, Cenco, Felix et même Katumbi sont tous sponsorisés par ces mêmes sponsors          

Admin, personnellement je me suis imposé une diète, astreint à un certain recul dans l’évaluation de la situation du pays tant je suis déçu et fort pessimiste sur l’avenir mais lorsque je vous lis convoquer encore et encore les fameux « sponsors » qui commanderaient nos actions politiques donc quelque part les maîtres d’œuvres cyniques de nos errements, je ne peux m’empêcher de réagir contre cette tendance « complotiste » commune des « dominés » car pour moi elle procède exactement d’une stratégie contre-productive opposée à « la souveraineté, à l’indépendance » qu’ils recherchent, tout ce que selon moi nous devons cesser de croire et de faire aujourd’hui : les premiers responsables de nos échecs sont nous-mêmes, Congolais, Africains et non les puissants que nous n’avons cessé de clouer au pilori dans nos discours…

Ça se saurait depuis si c’était le contraire ; certains anciens dominés (ie les Chinois) relèvent la tête après avoir mis en pratique une logique différente de la nôtre en se donnant d’abord tous les moyens de construire leur « Maison » sans perdre leurs énergies à ne tancer que verbalement les dominants Occidentaux !

Ce n’est pas que les « Blancs », Américains et Européens, ne fourbissent pas des plans concertés pour maintenir leur domination chez les faibles que nous sommes mais c’est là une loi de l’humanité avec ses rapports de force à laquelle la seule arme qui vaille à lui opposer est non une simple dénonciation vociférante mais une contre-attaque calculée et patiente pleinement assumée… Les Africains sont inutilement passés maîtres en paroles fortes mais rarement en actions mûrement réfléchies…
Crier à tue-tête aux méchants impérialistes, c’est quelque part se laisser croire qu’ils devraient venir, qu’ils sont venus chez nous pour généreusement nous « civiliser » ou nous « évangéliser » et pas pour leurs intérêts… Non, il nous faut passer à une « active contre-attaque » et non continuer à nous lamenter sur notre condition et clamer jour et nuit aux « complots »… Soyinka avait eu cette lumineuse réplique face à la « négritude » : « le tigre ne proclame pas sa tigritude mais saute sur sa proie » !
Prenons-la à la lettre et agissons courageusement et intelligemment sans nous démonter car l'histoire de l'humanité est aussi faite des splendeurs qui engendrent des décadences, des victoires qui succèdent aux défaites pourvu qu'on s'y prête avec sagesse !


Ainsi c’est bien curieux qu’Admin oublie nos propres responsabilités pour ne se préoccuper que des éventuels liens de la Cenco avec la CIA… Quel « double aveu d’impuissance » et quelle condamnation à notre propre démission comme d’une incapacité atavique à réagir… D’un côté nous y reconnaissons notre propre irresponsabilité nous lavant à l’avance de toutes fautes et nous n’y voyons que la puissance nocive des impérialistes, de l’autre nous nous y condamnons à une impuissance insurmontable d’agir pour notre souveraineté !
La Cenco n’est plus qu’une traîtresse complice des dominants, les prélats catholiques qui sont aussi nos concitoyens seraient dénués de sagesse et de lucidité propres patriotiques ; mais quelle raison et quelle garantie aurions-nous de ne le leur connaître aucun « patriotisme » que seuls nous sages censeurs aurions, en quoi serions-nous garantis meilleurs Congolais qu’eux !

Bref, Admin, je me méfie de votre lecture et de votre stratégie de bouc émissaire, en politique internationale elles ont toujours été celles des faibles qui les condamnent à le rester : elles déresponsabilisent plutôt que galvanisent… Moi au contraire j’ai pris le risque de faire confiance à une possible sagesse patriotique des prélats de la Cenco et de prendre d’abord Katebe non pour un « complice des sponsors » mais bien pour celui d’un « pouvoir bien Congolais » qui veut « diviser pour continuer à régner » ! Occupons-nous d’abord de balayer devant nos portes et d’optimiser nos propres actions avant de nous encombrer des « complots et sponsors externes » et c’est possible…

Bien sûr, Admin, je ne sais si j’ai raison de défendre tout ce que j’ai dit est-il que je ne pouvais me l’empêcher : pour moi les Africains ne trouveront leur salut que dans une politique autrement plus intelligente, plus pragmatique que loquace d’aujourd’hui que par ailleurs vous semblez adopter, ni le conformisme alimentaire et stérile des syndicats des chefs d’Etat qui se succèdent mais se ressemblent de l’OUA à l’UA, ni l’anti-impérialisme idéologique suicidaire et souvent génocidaire des « tiers-mondistes locaux » qui a toujours masqué tous leurs échecs mais un africanisme politique autant universaliste, réfléchi qu’utilitaire qui ne s’encombre pas disais-je, des fameux « sponsors » mais les affronte avec d’abord le seul argument de leurs bons résultats chez eux !!!


Quant à l’histoire de la fameuse lettre de Tshisekedi à ‘JK’ via la Cenco, elle me parait trop intrigante, comme vous le dites vous-même et perso je n’ai ni envie ni intérêt à m’en occuper, je ferais donc confiance à votre flair et à  votre savoir pour la déminer…

Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #
Je vais peut-être vous surprendre mais je suis entièrement d’accord avec vous.
Sur ce coup je ne blâme pas la CI, qui même quand elle manipule, elle ne fait ça que pour ses intérêts et la CI n'a pas tort.

Je blâme moi la classe politique congolaise principalement mais aussi l’élite et même la société dans son entièreté (je m'inclus). Je NOUS blâme à cause notre incapacité à résoudre nos problèmes.

Que ça s’appelle dictature, pauvreté, guerres, invasion, manipulation de la CI, etc... tous ces problèmes, d'autres y ont fait face, et plusieurs peuples na loba ata na lingala po soni eleki , mingi ba reussissa ko résoudre ba probleme wana kasi biso ko banda na ba kambi ekolo, to zali ba incapables Na zo yeba kutu te wapi opposant? wapi ya majorite? po ba koma ko katisa ngambo na tongo d'un cote apres na butu ba keyi cote mosusu.
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SELON RAPHAEL KATEBE KATOTO C'ETAIT LUI LE CHOIX D'ETIENNE TSHISEKEDI ET NON FELIX

Message  zobattants le 1/3/2017, 12:34 am

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Rien, Admin...
il faut ko blame batu nabino ya opposition
biso tozali constants na ngabu nabiso. Tosenngi liste ya 3 batu pona president apona moko selon prerogative naye ya ki president....Kasi, bino bolingi nungu-nungu kaka...
le vin est tire, il faut bomela yango..
Mabe nabino batu ya opposition, bolingi koyemba yemba trop....
en regardant video ya ndeko eliezer, omoni ndenge ba combattants ba beti Olenga nkoy? de son cote Olenga nkoy alakisi carnivore naye en mordant le monsieur combattant ya udps.
Ensuite, apres bitumba nde baye ko constanter que Olenga nkoy azalaka traitre....opportuniste, j'en passe...
N'est ce pas le caracteristique des opposants?

Revenir en haut Aller en bas

Re: SELON RAPHAEL KATEBE KATOTO C'ETAIT LUI LE CHOIX D'ETIENNE TSHISEKEDI ET NON FELIX

Message  ndonzwau le 1/3/2017, 4:13 am

Admin a écrit:
ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
Troll a écrit:[...]
[...]         
[...]
Je vais peut-être vous surprendre mais je suis entièrement d’accord avec vous.
Sur ce coup je ne blâme pas la CI, qui même quand elle manipule, elle ne fait ça que pour ses intérêts et la CI  n'a pas tort.

Je blâme moi la classe politique congolaise principalement mais aussi l’élite et même la société dans son entièreté (je m'inclus). Je NOUS blâme à cause notre incapacité à résoudre nos problèmes.

Que ça s’appelle dictature, pauvreté, guerres, invasion, manipulation de la CI, etc... tous ces problèmes, d'autres y ont fait face, et plusieurs peuples na loba ata na lingala po soni eleki , mingi ba reussissa ko résoudre ba probleme wana kasi biso ko banda na ba kambi ekolo, to zali ba incapables Na zo yeba kutu te wapi opposant? wapi ya majorite? po ba koma ko katisa ngambo na tongo d'un cote apres na butu ba keyi cote mosusu.

Oui Admin, tokende tozonga, rien n’y fait rien n’y fera : il nous faut faire la politique càd trouver la bonne voie pour administrer nos territoires, diagnostics et traitements, autrement que nous le pratiquons aujourd’hui au Congo et généralement en Afrique càd ne compter enfin pleinement d’abord que sur nous-mêmes !

En effet notre premier problème c’est moins la CI occidentale certes de principe nocive chez-nous car à la poursuite de ses intérêts souvent contraires aux nôtres que d’abord nous-mêmes incapables de trouver des solutions propres dans notre propre pays alors que notre unique ressource pour nous en sortir c’est d’abord et toujours nous-mêmes !
Regardez à coté ou plus loin comment ont fait ou font ceux qui réussissent mieux que nous partant de la même situation ?

Notre classe politique, majorité et opposition, est médiocre et notre peuple l’est à peine moins car non seulement elle est son reflet mais il est encore incapable de mieux l’aiguillonner et de la châtier à la mesure de ses forfaits comme d’autres peuples l’ont réussi ailleurs…
Elle devra faire, nous devrons faire autrement si nous voulons réussir, il n’y a pas d’autre première alternative pour notre salut : occupons-nous d’abord de nous-mêmes avant de nous préoccuper des coups qui nous viendraient d’ailleurs, au moins nous aurons une arme à leur opposer !

Dites-moi : que fait par exemple aujourd’hui de mieux cette opposition qui passe son temps à se disputer les postes que le pouvoir qu’elle accuse d’arbitraire ? Si le réel problème est celui des « sponsors » que servirait la Cenco commanditée par la CIA qu’avez-vous alors à leur reprocher de rechercher une transition consensuelle qui démine la crise artificielle d’aujourd’hui pour aboutir à des élections démocratiques, à une alternance qui remet en place le processus républicain ?

Ne nous trompons donc pas de diagnostic : le problème est moins une Cenco inféodée par la CI qu’une incapacité propre des Congolais à trouver des solutions à leurs crises : si la Cenco opère ici, elle nous aura au moins servi à reprendre conscience de notre  propre responsabilité à mieux conduire notre pays car encore une fois rien n’y fera, la durable et utile solution à nos maux viendra d’abord de ce que les Congolais auront fait pour leur pays, nous aurons tout perdu si nous nous entichons à croire que tout ce qu’il y’a à faire, ce que nous devons faire pour notre pays est dicté de l’extérieur !
C’est le message dont est aussi convaincu et que je n’ai manqué de lui répéter lors de nos derniers entretiens téléphoniques un Évêque proche membre de la délégation de la Cenco !

Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: SELON RAPHAEL KATEBE KATOTO C'ETAIT LUI LE CHOIX D'ETIENNE TSHISEKEDI ET NON FELIX

Message  ndonzwau le 2/3/2017, 1:44 am

Admin a écrit:
Troll a écrit:Razz Mr l´Admn

Voici la reponse du "sponsor" Dans le gang de Kanambe, ils étaient entrain de compter sur une "indifference" de l´admnistration Trump...maintenant, ils commencent sans doute á comprendre que "rien n´a changé"

http://www.rfi.fr/afrique/20170225-rdc-conseil-secrutie-onu-inquietudes-negociations-majorite-opposition Rolling Eyes Rolling Eyes

Ndeko Troll,

Le 17 dec Tshisekedi aurait laissé une lettre à P Lumbi et son secrétaire particulier Theo Tshilumba.
La délégation de la Cenco rencontre Tshisekedi la veille de son départ. Curieusement, cette délégation ne discute pas de la lettre, et E Tshiesekedi non plus ne demande la suite à sa lettre.

A la mort de ET, Katebe divulgue sur une chaine internationale qu’on lui aurait informé de l’existence d’une lettre. Lui pourtant membre influent du Rassop, ne semblait pas plus informé.
Quand on posa la question à la Cenco, le porte-parole de cette institution créé par USAID pilotée en cachette par la CIA en passant (Agence des États-Unis pour le développement international ) . Il nia l’existence de cette lettre et après ils nous ont dit s’interroger sur son authenticité puis finalement reconnaître la semaine passée que la lettre existe. La Cenco nous informe avoir gardé ça secret (au point de ne pas en parler avec E T ) car l’abbe Nshole nous dit en avoir pas discuté avec lui, et ils nous expliquent que cela devait être remis à Kabila au moment opportun. Ce qui a été fait la semaine passée.
Tout ceci montre qu’il y a bcp des zones d’ombre dans cette histoire.
Et ces sponsors jouent aux eaux troubles. Car Katebe, Katumbi, Cenco, Felix et même Katumbi sont tous sponsorisés par ces mêmes sponsors          

PS

"Mgr Ambongo : « la question du leadership au sein du Rassemblement apparaît comme un point essentiel de blocage » "
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question
° https://actualite.cd/2017/03/01/msgr-ambongo-question-leadership-sein-rassemblement-apparait-point-essentiel-de-blocage/
Dans une interview exclusive accordée à ACTUALITE.CD, le Vice président de la CENCO l’archevêque  Fridolin Ambongo a révélé que ni le Président de la République, ni la CENCO ne savent le contenu de la lettre laissée par Etienne Tshisekedi . Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Question
D’après, Mgr Ambongo, la question du leadership au sein du Rassemblement bloque la suite des discussions.

La lettre déposée  auprès du président de la Cenco n’a jamais été ouverte jusqu’à la présentation au président de la République. Vous pouvez nous en dire un plus long ?

« Nous avons réceptionné une lettre  au niveau du secrétariat pour le président de la Cenco. Le président a gardé cette lettre conformément aux indications des expéditeurs. La question était celle de garder la lettre et de la remettre au moment opportun au président de la République, selon les indications des expéditeurs. On ne pouvait pas donner le nom tant que l’arrangement particulier n’était pas encore terminé. La Cenco a sollicité un rendez-vous au près du chef de l’État et ça  fait un mois avant que le président ne nous reçoive. Et comme ils avaient voulu qu’on dépose la lettre dans le cadre de la médiation, nous ne pouvons pas envoyer ça par la poste sans qu’ « il y ait échange avec le président de la République ».
Les évêques n’ont jamais su le contenu de la lettre ?
« Les destinateurs de la lettre sont là, ils savent le contenu de la lettre. Je ne sais pas si le président de la Cenco en sait le contenu. Posez-lui la question. Mais je sais que celui qui avait amené la lettre était Pierre Lumbi, accompagné de l’abbé Théo et Christophe Lutundula. Si vous voulez connaitre le contenu de la lettre posez leurs la question ».

Et qu’est-ce qui s’est passé lorsque vous avez rencontré le Président ?
« Dès le départ, le Président Kabila a dit tout simplement qu’il ne garderait par la lettre. Mais par respect  pour nous, il a pris la lettre et nous l’as remise. Il n’a pas ouvert la lettre et je ne peux pas dire s’il connait le contenu de la lettre ou pas ».
Qu’est-ce que les évêques ont fait de la lettre ?
« Nous l’avons toujours et nous la remettront au nouveau président du comité des  sages du Rassemblement. Cette lettre n’est pas un mystère, elle reste encore fermée. Nous attendons que le Rassemblement se dote d’un nouveau chef pour lui remettre la lettre ».
L’Eglise ne craint-elle pas de faillir à sa mission ?
« L’Église ne craint rien. L’échec fait partie de l’œuvre humaine. Au point où nous sommes, on ne peut pas mettre la responsabilité de l’échec sur le dos de l’Eglise parce qu’elle ne joue que le rôle de médiateur entre deux parties prenantes. S’ils n’arrivent pas à se mettre d’accord, c’est eux qui doivent assumer les responsabilités devant le peuple congolais ».

60 jours après la signature de l’accord, avez-vous des inquiétudes quant à la mise en œuvre de l’accord ?
« Nous avons un peu d’inquiétude. Rien qu’en regardant le calendrier qu’on s’était donnée, 12 mois, à compter à partir du mois de Janvier. Si nous regardons seulement ça,  nous avons déjà perdu deux mois et c’est inquiétant ».
Que faut-il faire pour motiver les uns et les autres pour la mise en œuvre de l’accord ?
« Nous essayons de garder contact, surtout maintenant avec le Rassemblement. Parce que la question de leadership au sein du Rassemblement nous apparaît comme  un point essentiel de blocage. Tant que le Rassemblement ne sait pas encore donner un leadership, pour nous c’est très difficile pour nous d’avance. Nous exhortons les responsables du Rassemblement de se surpasser de leurs intérêts partisans  et de voir les intérêts supérieurs  non seulement du Rassemblement et de la nation. Comme ils n’arrivent pas à résoudre cette question, ils bloquent indirectement la suite des négociations.
On reste à la proposition de trois noms comme le veut Joseph Kabila?
« De notre point de vue, la question principale n’est pas de savoir si on donne deux ou trois noms. Mais c’est de savoir s’il y a un  dialogue entre l’institution Président de la République et le leadership au sein du Rassemblement parce qu’il appartient à ces deux d’échanger sur le candidat premier ministre jusqu’à ce qu’ils tomberont d’accord sur un nom. De toute façon, si c’est un candidat qui vient du Rassemblement, il faudra qu’il ait des garanties qu’il sera investi par l’Assemblée nationale. Or cette Assemblée nationale est dominée par la Majorité présidentielle. Si c’est un candidat qui ne plait pas à la Majorité présidentielle, il ne passera pas. D’où la nécessité d’un dialogue »."


° http://www.lephareonline.net/lettre-de-tshisekedi-reaction-tardive-de-cenco/

Sleep  Sleep  Sleep  Sleep  Sleep  Sleep  Sleep


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 2/3/2017, 11:36 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: SELON RAPHAEL KATEBE KATOTO C'ETAIT LUI LE CHOIX D'ETIENNE TSHISEKEDI ET NON FELIX

Message  Admin le 2/3/2017, 11:45 am

ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
ndonzwau a écrit:
Admin a écrit:
Troll a écrit:[...]
[...]         
[...]
Je vais peut-être vous surprendre mais je suis entièrement d’accord avec vous.
Sur ce coup je ne blâme pas la CI, qui même quand elle manipule, elle ne fait ça que pour ses intérêts et la CI  n'a pas tort.

Je blâme moi la classe politique congolaise principalement mais aussi l’élite et même la société dans son entièreté (je m'inclus). Je NOUS blâme à cause notre incapacité à résoudre nos problèmes.

Que ça s’appelle dictature, pauvreté, guerres, invasion, manipulation de la CI, etc... tous ces problèmes, d'autres y ont fait face, et plusieurs peuples na loba ata na lingala po soni eleki , mingi ba reussissa ko résoudre ba probleme wana kasi biso ko banda na ba kambi ekolo, to zali ba incapables Na zo yeba kutu te wapi opposant? wapi ya majorite? po ba koma ko katisa ngambo na tongo d'un cote apres na butu ba keyi cote mosusu.

Oui Admin, tokende tozonga, rien n’y fait rien n’y fera : il nous faut faire la politique càd trouver la bonne voie pour administrer nos territoires, diagnostics et traitements, autrement que nous le pratiquons aujourd’hui au Congo et généralement en Afrique càd ne compter enfin pleinement d’abord que sur nous-mêmes !

En effet notre premier problème c’est moins la CI occidentale certes de principe nocive chez-nous car à la poursuite de ses intérêts souvent contraires aux nôtres que d’abord nous-mêmes incapables de trouver des solutions propres dans notre propre pays alors que notre unique ressource pour nous en sortir c’est d’abord et toujours nous-mêmes !
Regardez à coté ou plus loin comment ont fait ou font ceux qui réussissent mieux que nous partant de la même situation ?

Notre classe politique, majorité et opposition, est médiocre et notre peuple l’est à peine moins car non seulement elle est son reflet mais il est encore incapable de mieux l’aiguillonner et de la châtier à la mesure de ses forfaits comme d’autres peuples l’ont réussi ailleurs…
Elle devra faire, nous devrons faire autrement si nous voulons réussir, il n’y a pas d’autre première alternative pour notre salut : occupons-nous d’abord de nous-mêmes avant de nous préoccuper des coups qui nous viendraient d’ailleurs, au moins nous aurons une arme à leur opposer !

Dites-moi : que fait par exemple aujourd’hui de mieux cette opposition qui passe son temps à se disputer les postes que le pouvoir qu’elle accuse d’arbitraire ? Si le réel problème est celui des « sponsors » que servirait la Cenco commanditée par la CIA qu’avez-vous alors à leur reprocher de rechercher une transition consensuelle qui démine la crise artificielle d’aujourd’hui pour aboutir à des élections démocratiques, à une alternance qui remet en place le processus républicain ?

Ne nous trompons donc pas de diagnostic : le problème est moins une Cenco inféodée par la CI qu’une incapacité propre des Congolais à trouver des solutions à leurs crises : si la Cenco opère ici, elle nous aura au moins servi à reprendre conscience de notre  propre responsabilité à mieux conduire notre pays car encore une fois rien n’y fera, la durable et utile solution à nos maux viendra d’abord de ce que les Congolais auront fait pour leur pays, nous aurons tout perdu si nous nous entichons à croire que tout ce qu’il y’a à faire, ce que nous devons faire pour notre pays est dicté de l’extérieur !
C’est le message dont est aussi convaincu et que je n’ai manqué de lui répéter lors de nos derniers entretiens téléphoniques un Évêque proche membre de la délégation de la Cenco !

Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #
Quel pays! Quels politiciens! Sleep Sleep Sleep
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SELON RAPHAEL KATEBE KATOTO C'ETAIT LUI LE CHOIX D'ETIENNE TSHISEKEDI ET NON FELIX

Message  zobattants le 3/3/2017, 4:39 am

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Les zoppozants du ventre...
Kabila vous connait tous. Vous n'etes pas pour le peuple, mais vos ventres

Ceci dit je n'endorse pas ce monsieur qui se comporte en colon... qu'il reste en Belgique au lieu de venir se faire en donneur de lecons.
Nous n'avons pas besoin d' un blanc pour nous dire que celui ci est un bon eleve et l'autre est un mediocre.
qu'il reste a Genval croupir dans dans ses films mediocres, a l'exception de Katumbi Katanga Business


Code:
02 03 17 - Le Burkina a de vrais opposants, la RD Congo des opposants alimentaires

http://www.congoforum.be/fr/interviewsdetail.asp?id=207170&interviews=selected

Revenir en haut Aller en bas

Re: SELON RAPHAEL KATEBE KATOTO C'ETAIT LUI LE CHOIX D'ETIENNE TSHISEKEDI ET NON FELIX

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum