Kasaï: plusieurs miliciens tués aux combats avec les forces de l’ordre. La xenophobie au grand-kasai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kasaï: plusieurs miliciens tués aux combats avec les forces de l’ordre. La xenophobie au grand-kasai

Message  Imperium le 11/4/2017, 4:19 pm

De violents combats ont opposé lundi 10 avril dans la matinée des miliciens Kamuina Nsapu aux forces de l’ordre dans la cité de Kamonia au Kasaï. Certains témoins font état d’une dizaine des miliciens abattus. Le gouverneur de la province dit attendre la fin des hostilités pour en savoir davantage.

Les témoins affirment que l’attaque des miliciens est intervenue après deux jours au cours desquels des rumeurs faisaient état d’une attaque imminente des miliciens contre la cité de Kamonia.

L’attaque a eu lieu ce lundi tôt le matin. Des miliciens, venus par la rivière Lwanga Tshimu, prétendaient protéger les ressortissants de la tribu de Bena Lulwa, qui seraient en train d’être chassés par les membres de la communauté Tshokwe à Kamonia.

A en croire certains témoins, sept miliciens Kamuina Nsapu ont été tués devant le comptoir de diamant Dibwe Dietu lors des combats contre des militaires. D’autres sources évoquent un bilan de treize morts, dont une jeune fille.

Le gouverneur de la province du Kasaï, Marc Manyanga Ndambo, confirme l’attaque des miliciens à Kamonia. Il assure que ces derniers ont été repoussés, sans donner de bilan officiel.

Au sujet des actes de xénophobie évoqués par certains témoins, il dit avoir demandé aux responsables des deux communautés vivant à Kamonia de se mettre ensemble afin de travailler à la promotion de la paix et la cohabitation pacifique dans sa province.

un couvent et une église saccagés par des miliciens Kamuina Nsapu
CHERS COUSINS KASAIENS, SOYEZ LES BIENS VENUS DANS L'HECATOMBE DU GRAND KIVU.
CA FAIT DEJA PLUS DE 20 ANS QUE CA DURE AU KIVU. Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

Un hôpital, un couvent des sœurs et une paroisse catholique ont été saccagés après une incursion durant la nuit de jeudi à vendredi 7 avril des miliciens Kamuina Nsapu à Kalamb, une localité du territoire de Kapanga (Lualaba). D’après  Richard Muyej, le gouverneur de la province, il n’y a pas eu d’affrontements entre les forces de l’ordre et les assaillants.

« Ils se sont attaqués au couvent des religieuses et à l’église. A  l’hôpital ; ils ont emporté tout ce qui est utile pour la population, tout ce qui marque la présence de l’église, la présence de Dieu.  C’est vous dire que c’est réellement des démons qui tentent d’envahir le territoire », dénonce M. Muyej.

D’après le gouverneur, la localité de Kapanga comme d’autres localités de Lualaba frontalières à la province du Kasaï-central font depuis quelques temps l’objet d’incursions des miliciens Kamuina Nsapu.
Il appelle les habitants de Kapanga au calme, assurant que toutes les dispositions sont prises pour les protéger

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum