ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Aller en bas

ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 9/6/2017, 4:20 am

TRES BIENTOT L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE HUMAINE QUI AURAIT DU LE RESTER QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÖT SI ELLE N’AVAIT ETE L’OBJET DE TROP DE RECUPERATIONS POLITICIENNES ?!?

En effet plus de quatre mois après son décès, il semble bien que tout soit prêt pour que la dépouille du leader historique quitte les carreaux froids d’une morgue bruxelloise en terre étrangère pour retrouver un repos tranquille dans sa terre natale quelque part à Nsele dans les parages de Kinshasa et un hommage mérité lui sera rendu par la Nation à cette occasion…
J’espère juste que famille biologique et politique, pouvoir provincial et central n’auront pas des raisons de ruminer trop de remords sur ce temps trop long que notre ainé est resté à attendre son inhumation !

Leurs motivations pour gérer ainsi cette affaire ont été tantôt légitimes tantôt trop procédurières et opportunistes peut-être au-delà du respect qu’impose le mort en notre société, en voici un florilège de différents épisodes :


"Etienne Tshisekedi sera enterré dans une concession familiale à N’sele – (Mgr Mulumba)
° https://actualite.cd/2017/06/08/etienne-tshisekedi-sera-enterre-concession-familiale-a-nsele-mgr-mulumba/
Le gouvernement congolais, l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) ainsi que la famille biologique d’Étienne Tshisekedi sont enfin parvenus à un accord, notamment sur le lieu de l’enterrement du défunt opposant historique et le lieu de l’exposition de son corps pour un hommage national.

«Nous nous sommes mis d’accord. Le président Tshisekedi sera enterré dans la périphérie de la ville de Kinshasa, à N’sele, dans une concession familiale», a dit ce jeudi 8 juin 2017 à ACTUALITE.CD Mgr Gérard Mulumba, jeune frère d’Étienne Tshisekedi et chef de famille.
Un cadre de l’UDPS aux discussions confirme la nouvelle et annonce que l’exposition aura lieu au Palais du peuple, ajoutant toutefois que «rien n’est encore définitif».
Un communiqué conjoint entre le gouvernement, l’UDPS et la famille biologique d’Étienne Tshisekedi sera signé une fois le séminaire du gouvernement en cours à la Cité de l’Union africaine terminé. La date du rapatriement de la dépouille d’Étienne Tshisekedi sera officiellement annoncée après la signature du communiqué sanctionnant les discussions entre les parties."


° http://www.congoactuel.com/2017-06/retombees-des-dernieres-tractations-gouvernement-udps-une-concession-familiale-prete
° http://fr.africatime.com/mozambique/articles/rdc-accord-entre-le-gouvernement-et-la-famille-pour-linhumation-de-tshisekedi-nsele
° http://groupelavenir.org/suite-au-compromis-entre-gouvernement-et-famille-biologique-tshisekedi-sera-inhume-a-la-nsele/
° http://laprosperiteonline.net/2017/06/08/tous-les-details-sont-la-tshisekedi-le-corps-sera-expose-au-palais-du-peuple-puis-inhume-a-nsele/

"Rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi : une commission mixte mise en place
° http://www.radiookapi.net/2017/06/07/actualite/en-bref/rapatriement-de-la-depouille-detienne-tshisekedi-une-commission-mixte
L’UDPS et le Gouvernement ont repris des négociations pour organiser le rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi décédé le 1er février à Bruxelles. Une commission mixte gouvernement-famille est mise en place pour examiner cette question, affirme ce mercredi 07 juin à Radio Okapi, Augustin Kabuya, porte- parole de l’UDPS.
Selon lui, le programme des obsèques sera rendu public par un communiqué de presse, parce que tout avance bien.
Il révèle que ces obsèques seront prises en charge par le Gouvernement congolais."


"OBSÈQUES D’ETIENNE TSHISEKEDI : VERS UNE ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT ET LA FAMILLE
° http://www.congodesages.com/obseques-detienne-tshisekedi-vers-une-entente-entre-le-gouvernement-et-la-famille/
*Le report sine die du conclave du Rassemblement, prévu ce week-end à Kinshasa, participerait de ce compromis naissant.

Selon un haut cadre de l’UDPS, joint par Forum des As, des contacts noués ces derniers temps, avec le gouvernement, la famille ainsi que d’autres membres du parti pour pouvoir organiser ensemble les obsèques d’Etienne Tshisekedi seraient sur la bonne voie.
Cette même source confie que le conclave du Rassemblement des forces sociales et politiques acquises au changement (Rassop), initialement prévu du 8 au 10 juin à Kinshasa, pourrait se tenir après les funérailles de l’emblématique président de l’UDPS.
Depuis deux jours, les hommes des médias cherchent, sans succès, à savoir où va se tenir ce conclave du Rassemblement piloté par le tandem Félix Tshisekedi-Pierre Lumbi. En réponse à ces questions répétées des journalistes, le porte-parole de l’UDPS, Augustin Kabuya, a écrit, aux premières heures du matin, sur le forum des discussions « Info de l’UDPS et du Rassemblement » : « chers amis de la presse, le conclave du Rassemblement sera annoncé officiellement si cela peut être possible à cause de certaines réalités politiques ».

Depuis la création en juin 2016 à Genval en Belgique de la méga plateforme de l’opposition, beaucoup d’eau a coulé sous le pont. On note la mort, en décembre 2016, de son vice-président, Mwando Nsimba, figure emblématique du G7. Ce n’est pas tout. Il y a eu la disparition, le 1er février 2017, d’Etienne Tshisekedi, l’incarnation même du Rassemblement des forces sociales et politiques acquises au changement.
Depuis, le Rassemblement a connu sa part de scissiparité. Notamment avec le courant conduit par le tandem Félix Tshisekedi-Pierre Lumbi d’une part, et d’autre part l’aile tshisekediste et progressiste conduite par le duo Olengha-Tshibala. Arrive sur ces entrefaites le Gouvernement d’union nationale dirigé par Bruno Tshibala, alors que le courant resté à Limete crie à la violation de l’Accord du 31 décembre.
C’est donc à la lumière de tous ces bouleversements que la méga plateforme née à Genval entend revisiter son combat politique afin de procéder à des ajustements nécessaires. Une source confie même à « Forum des As » qu’il ne serait pas exclu que le Rassemblement se déleste de l’appellation actuelle parce que ses objectifs auront changé.

Dans les rangs du Rassemblement, beaucoup misent sur ce conclave, espérant que ce serait une occasion au cours de laquelle les divergences internes pourraient être aplanies. Et ensemble, ils décideraient de nouvelles stratégies à adopter, compte tenu de l’évolution de la situation politique. Il faut dire qu’en interne, le Rassemble fait face à deux courants qui l’agitent. Pour le premier, le conclave devrait consacrer la rupture avec le pouvoir, estimant que la Majorité n’a pas l’intention d’appliquer intégralement l’accord du 31 décembre 2016 et qu’il faille s’en passer.
Le second courant, plus accommodant, estime qu’enterrer l’accord du 31 décembre 2016, ce serait capituler devant la famille politique du chef de l’Etat. Les tenants de ce courant sont formels : l’accord du 31 décembre 2016 conclu sous la médiation de la CENCO reste le seul cadre consensuel capable de faciliter la tenue d’élections apaisées en RDC, sans faire basculer le pays dans un chaos.
C’est dire que le report effectif du Conclave du Rassop confirmerait ce compromis entre le Gouvernement et la famille de l’illustre disparu au sujet de l’organisation d’abord des obsèques d’Etienne Tshisekedi. Trois jours plus tôt, le lundi 5 juin courant, le frère cadet du défunt, Mgr Gérard Mulumba, faisant le point desdites discussions à un groupe de journalistes, a confirmé que les deux parties étaient très avancées sur le sujet. L’évêque honoraire de Mweka a même confié à l’occasion, que « le Gouvernement souhaite organiser les funérailles de l’illustre disparu sous le haut patronage de Joseph Kabila ». Proposition que la famille aurait rejetée. La divergence actuelle entre les deux parties serait donc à ce niveau. Espérons qu’en fin de compte un compromis sera trouvé en vue de l’organisation des obsèques dignes Lider maximo.

Le corps d’Etienne Tshisekedi devrait être rapatrié au pays le 12 mai dernier, mais finalement renvoyé sine die, le Gouvernement et l’UDPS ne s’étant pas accordé sur le lieu d’enterrement de l’opposant historique. Le parti du défunt tient à enterrer son emblématique président à son siège à Limete…"


"RDC: pourquoi un tel bras de fer autour des funérailles d’Etienne Tshisekedi?"
° http://www.rfi.fr/afrique/20170511-rdc-pourquoi-tel-bras-fer-autour-funerailles-etienne-tshisekedi
" Controverse autour des funérailles d’Etienne Tshisekedi"
° http://www.radiookapi.net/2017/05/10/emissions/dialogue-entre-congolais/controverse-autour-des-funerailles-detienne-tshisekedi
"RDC: la dépouille de l’opposant Etienne Tshisekedi sera rapatriée le 12 mai"
° http://www.rfi.fr/afrique/20170422-rdc-etienne-tshisekedi-depouille-rapatriement-opposant-12-mai-famille-udps

"RDC: le rapatriement de Tshisekedi au cœur des tensions entre Kinshasa et l'UDPS"
° http://www.rfi.fr/afrique/20170510-le-rapatriement-tshisekedi-centre-tensions-entre-le-pouvoir-udps
" L’UDPS renvoie à « une date ultérieure » le rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi"
°  http://www.radiookapi.net/2017/05/10/actualite/politique/ludps-renvoie-une-date-ulterieure-le-rapatriement-de-la-depouille
"Mgr Mulumba : Le gouvernement souhaite que soit mentionné «les obsèques sont organisées sous le haut patronage du chef de l’Etat» "
° https://actualite.cd/2017/06/05/mgr-mulumba-gouvernement-souhaite-soit-mentionne-obseques-organisees-haut-patronage-chef-de-letat/

"Enterrement d'Etienne Tshisekedi : un "bis repetita" de l'annulation ?"
° http://afrique.latribune.fr/politique/2017-05-09/enterrement-d-etienne-tshisekedi-un-bis-repetita-de-l-annulation.html
"Les autorités de Kinshasa réitèrent le refus d’inhumer Tshisekedi au siège de l’UDPS"
° http://www.radiookapi.net/2017/05/09/actualite/politique/les-autorites-de-kinshasa-reiterent-le-refus-dinhumer-tshisekedi-au
"Obsèques d’Etienne Tshisekedi : ce qui diverge encore"
° https://www.africa243.com/obseques-detienne-tshisekedi-ce-qui-diverge-encore/
" Augustin Kabuya : « L'UDPS n’acceptera jamais que le corps d’Etienne Tshisekedi soit inhumé à l’extérieur » "
° http://www.radiookapi.net/2017/05/09/actualite/politique/augustin-kabuya-ludps-nacceptera-jamais-que-le-corps-detienne

° http://www.radiookapi.net/2017/05/17/actualite/en-bref/funerailles-de-tshisekedi-le-chef-de-bakwa-kalonji-demande-au-president
° https://actualite.cd/2017/05/04/enterrement-de-tshisekedi-construction-mausolee-se-poursuit-a-limete/
° https://www.rtbf.be/info/monde/detail_rdc-le-gouvernement-provincial-refuse-l-enterrement-de-tshisekedi-au-siege-de-l-udps?id=9553507
° https://africapostnews.com/2017/03/27/rdc-54-jours-apres-deces-lopposant-etienne-tshisekedi-nest-toujours-enterre/
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article11947
° http://www.radiookapi.net/2017/05/07/actualite/politique/kinshasa-larchitecte-du-mausolee-detienne-tshisekedi-convoque-la
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article11468
° http://laprosperiteonline.net/2017/05/04/mausolee-de-tshisekedi-les-travaux-amorces-au-siege-de-ludps/
° http://www.rfi.fr/afrique/20170510-rdc-report-rapatriement-corps-etienne-tshisekedi-udps


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  Arafat le 9/6/2017, 1:17 pm

Hélas! 3x Hélas, que du temps effectivement perdu bêtement suite à des nombreux bras de fer que voulait imposer l´UDPS. Je crains que l´enterrement se fasse dans l´indifférence ou du moins il (l´enterrement) n´aurait pas l´impact qu´il aurait dû avoir si et si seulement tout était organisé à temps. On sent un ras le bol perceptible au sein de la population sur le sujet.
Comme on dit chez nous : Kata dia nkombo, pari ba sumbaka dio vedire les testicules du mouton s´achètent très tôt le matin.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 11/6/2017, 2:28 am

Arafat a écrit:Hélas! 3x Hélas, que du temps effectivement perdu bêtement suite à des nombreux bras de fer que voulait imposer l´UDPS. Je crains que l´enterrement se fasse dans l´indifférence ou du moins il (l´enterrement) n´aurait pas l´impact qu´il aurait dû avoir si et si seulement tout était organisé à temps. On sent un ras le bol perceptible au sein de la population sur le sujet.
Comme on dit chez nous : Kata dia nkombo, pari ba sumbaka dio vedire les testicules du mouton s´achètent très tôt le matin.


Avec du bon sens (humain) et moins de politicaillerie, tout est bien qui finit bien dans cette inutile querelle sur l’enterrement de Tshisekedi, se dirait-on ; sauf qu’il semble une fois de plus que l’opportunisme politicien n’y est pas tout à fait absent !

Comme hier à Ibiza, Venise, Monaco, Paris…, F Tshisekedi et son Udps auraient obtenu publiquement cet arrangement sur garanties acquises dans des arrangements secrets selon lesquels ils feraient la paix avec le pouvoir au prix de la prise en charge officielle (ils ne l’avaient pas toujours accepté) par celui-ci de l’enterrement pourvu qu’ils se désolidarisent de Katumbi (devenu l’ennemi public n°1) et demain F Tshisekedi sera promu PM…
Du coup cette opposition accepte de surseoir son « conclave » où ils avaient l’intention d’affirmer des positions très offensives envers ce pouvoir…

Où se niche la vérité à travers ‘rumeurs’ et ‘vraisemblances’ ? Me voici quant à moi contraint à m’interroger sur un F Tshisekedi qui proclamerait le jour le contraire de ce qu’il ferait la nuit tant il y’a un moment où cela va au-delà de la simple tactique maligne !
Ce ne serait pas, disais-je, la première fois !  

Qu’en dire ?
L’enterrement enfin consensuel et digne du Lider Maximo vaut bien des compromis, je n’en doute point mais peut-être pas toutes les compromissions et que vaudraient-elles d'ailleurs (l’exclusion de Katumbi par F Tshisekedi sera-t-elle à terme bénéfique à ce dernier ? l’Udps est-elle si à même de gagner seule ? F Tshisekedi et Kabund pensent-ils la même chose ?...) et dans tous les cas attendons l’effectivité de toutes ces décisions de la part de l’Udps et du pouvoir car rien ne dit que les uns continueront à parler de cette voix et que les autres tiendront leurs promesses ?

Au-delà, nous voici devant une sorte d'accord tacite nouveau de la part de l'opposition (Rassemblement) et de la majorité au pouvoir à « dialoguer » d'une autre façon comme si les contacts passés n'avaient pas lamentablement échoué parce que cette fois ce serait avec l'entremise de cette pauvre Monusco... Quelles sont ces garanties nouvelles qui pousserait par exemple l'opposition à ne plus douter de la 'mauvaise foi' pourtant déjà criante du pouvoir ? L'enterrement consensuel de Tshisekedi, disais-je, ne l'engage pas trop vite à s'enfoncer dans un autre piège ?
Attendons la suite………….


"RDC : Le gouvernement retarde la signature du communiqué devant entériner l’enterrement de Tshisekedi à N’sele – (Kabund)"
° https://actualite.cd/2017/06/09/rdc-le-gouvernement-retarde-la-signature-du-communique-devant-enteriner-lenterrement-de-tshisekedi-a-nsele-kabund/

"Le Rassemblement reporte son conclave
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=17116:le-rassemblement-reporte-son-conclave&catid=85:a-la-une&Itemid=472
Prévu initialement pour le samedi 10 juin 2017, le conclave du Rassemblement n’aura pas lieu . « La priorité a été accordée aux funérailles d’Etienne Tshisekdi, dont la dépouille mortelle est toujours attendue à Kinshasa ».
« Il semble, ajoute-t-il, qu’entre la famille du défunt, l’Udps et le gouvernement, un compromis ait été trouvé sur le format des funérailles. Le Rassemblement a reporté son conclave afin de ne pas perturber l’hommage national au père de la démocratie congolaise.(...)"


"Obsèques de Tshiskdi : Shadary, Kalev, Kimbuta, Bisengimana… dans l’organisation"
° http://www.politico.cd/encontinu/2017/06/10/obseques-de-tshisekedi-shadary-kalev-kimbuta-bisengimana-lorganisation.html

"C’est bon : enterrons-les "
° http://www.politico.cd/grand-angle/sopolitico/2017/06/09/cest-bon-enterrons-le.html

"RDC - Obsèques d'Etienne Tshisekedi : gouvernement et UDPS s'accordent enfin"
° http://fr.africanews.com/2017/06/09/rdc-obseques-d-etienne-tshisekedi-gouvernement-et-udps-s-accordent-enfin//

"Enterrement d’Etienne Tshisekedi: accord trouvé entre l’UDPS et les autorités"
° http://www.rfi.fr/afrique/20170609-rdc-enterrement-etienne-tshisekedi-accord-trouve-entre-udps-autorites
°  http://www.radiookapi.net/2017/06/09/actualite/revue-de-presse/le-potentiel-etienne-tshisekedi-va-etre-inhume-dans-sa
° http://afrique.latribune.fr/politique/2017-06-09/rdc-etienne-tshisekedi-sera-enfin-inhume-fin-juin-debut-juillet-735148.html

"RDC : Un an après Genval, le Rassemblement se réorganise et veut barrer la route au référendum (Interview-bilan)"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° https://actualite.cd/2017/06/08/rdc-an-apres-genval-rassemblement-se-reorganise-veut-barrer-route-referendum-interview-bilan/


"Félix Tshisekedi : « L’heure a sonné de mobiliser face au défi lancé par Joseph Kabila »"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° https://actualite.cd/2017/06/10/felix-tshisekedi-lheure-a-sonne-de-mobiliser-face-defi-lance-joseph-kabila/

"Election et référendum : faut-il croire à la bonne foi de la MP ?"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=17112:election-et-referendum-faut-il-croire-a-la-bonne-foi-de-la-mp&catid=85:a-la-une&Itemid=472

"Majorité et Rassemblement à la Monusco : le fiasco"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=17113:majorite-et-rassemblement-a-la-monusco-le-fiasco&catid=85:a-la-une&Itemid=472

"Processus électoral : les craintes de Corneille Nangaa"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=17117:processus-electoral-les-craintes-de-corneille-nangaa&catid=85:a-la-une&Itemid=472

"Etablir les responsabilités"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=17115:etablir-les-responsabilites&catid=85:a-la-une&Itemid=472


"Le Rassemblement annonce finalement le début de son conclave ce samedi"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2017/06/10/rassemblement-annonce-finalement-debut-de-conclave-samedi.html
La coalition de Félix Tshisekedi vient finalement d'annoncer l'ouverture ce samedi soir de son conclave, après multiples volte-faces.(...)" Evil or Very Mad  Twisted Evil  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Laughing


"Le Rassemblement est à la base du retard de l’application de l’accord du 31 décembre, estime Katebe Katoto "
° http://www.politico.cd/en-off/2017/06/10/rassemblement-a-base-retard-lapplication-de-laccord-31-decembre-estime-katebe-katoto.html


"“La discussion autour de Sidikou n’était pas d’un troisième dialogue, car il n’y en aura jamais” – (Kabund)"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° https://actualite.cd/2017/06/09/discussion-autour-de-sidiku-netais-dun-troisieme-dialogue-ny-aura-jamais-kabund/
Le secrétaire général de l’UDPS, Jean Marc Kabund, a affirmé, ce vendredi 9 juin 2017 à ACTUALITE.CD, que les discussions entre la MP et le Rassemblement autour du Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en RDC, Maman Sidiku, n’étaient nullement un troisième dialogue car “Il n’y aura jamais un troisième round des discussions”.
Pour Jean Marc Kabund, le Rassemblement tient au respect intégral du texte de l’accord du 31 décembre.


De quoi avez-vous parlé avec le Représentant du Secrétaire Général des Nations unies ?
Nous nous sommes retrouvés autour du Représentant du Secrétaire Général des Nations-Unies dans le cadre de bons offices que devait offrir le Secrétaire Général des Nations unies à travers ce prolongement dans notre pays. Nous nous sommes retrouvés et comme c’était sous son initiative et à son invitation, nous sommes allés là-bas écouter religieusement ce qu’il nous réserve comme point à discuter. Nous avons été informés que c’est justement dans le cadre de bons offices que le Secrétaire Général devait offrir à la classe congolaise et aussi nous avons noté la volonté de ce dernier de voir l’accord global et inclusif du 31 décembre être appliqué dans son intégralité. Nous avons tenu à signifier que jusqu’à preuve du contraire, l’accord a été violé sur toute la ligne et que nous aimerions bien que cet accord soit respecté pour nous permettre de bonnes élections
Peut-on parler d’un troisième dialogue ?
Non ! Loin de là, d’ailleurs Maman Sidikou a rappelé qu’il n’était point question d’un troisième dialogue, c’est dans le cadre des bons offices conformément à la résolution 2348. Aujourd’hui, même si l’accord était mise en œuvre intégralement, l’ONU devrait faire un suivi parce que l’ONU a tout intérêt à voir ce pays déboucher sur la transition convenue au Centre interdiocésain pour des élections libres, démocratiques et transparentes. Donc, c’est dans ce cadre de bons offices qu’il est en train d’accomplir son rôle. Nous ne prévoyons pas un troisième dialogue, il n’y en aura jamais. Voilà ce qui est comme question problématique. Au niveau du Rassemblement, nous sommes en train d’examiner et nous donnerons notre position dans les jours qui viennent.

Est-ce que le Rassemblement tient toujours à la primature et au CNSA ?
Nous avons maintenu et signifié à Maman Sidikou et à la délégation de la Majorité que l’accord ne se résume pas qu’à la primature et au CNSA. L’accord a été signé pour donner des garanties à de bonnes élections, donc garantir au peuple congolais de bonnes élections notamment. Bon nombre des principes ont été clairement énoncés et définis, entres autres, la contrepartie solide qui consistait à diriger la primature et le CNSA par le Rassemblement et aussi la décrispation politique, l’ouverture des médias de l’opposition, la libération de la chaîne nationale au courant de pensée d’opinion contraire au pouvoir en place. Toute cette pile de dispositions pouvait nous amener à des élections parce qu’aujourd’hui, il est difficile que le pouvoir nous dise qu’il y aura des élections libres, démocratiques et transparentes si les prisonniers politiques ne sont pas encore libérés, si la RTNC reste sous la coupe réglée du pouvoir en place et du PPRD. Si aujourd’hui nous, opposants, nous ne savons pas nous déployer à l’intérieur du pays pour mobiliser, pour sensibiliser nos bases, pour tenir des activités politiques, donc il y a bon nombre des questions qui doivent être posées si réellement les amis en face sont vraiment acquis pour les élections libres, démocratiques et transparentes, raison qui nous avait poussé d’aller au dialogue. Ce n’est pas la primature ou le CNSA qui nous avaient amené au dialogue.
Quel est la ligne rouge pour le Rassemblement dans ces discussions autour de Maman ?
Je vous ai dit que, d’emblée, on ne pouvait pas refuser d’aller répondre à l’invitation de Maman surtout que la Résolution 2348 lui donne le pouvoir de mettre ensemble les acteurs politiques congolais et de leur offrir ses bons offices. Mais aussi, nous, au niveau du Rassemblement, nous nous réservons le droit de réfléchir et de donner notre position quant à la faisabilité au jour d’aujourd’hui de la mise en œuvre de cet accord que le camp adversaire a foulé au pied et a complètement déraillé. Donc là, c’est un autre problème nous ne pouvons pas aujourd’hui donner notre ligne rouge étant donné qu’une réflexion est de mise là-dessus."

° https://soundcloud.com/actualitecd

° https://actualite.cd/2017/06/09/rassemblement-mp-se-rencontres-mercredi-7-juin-autour-de-maman-sidikou/


"ActualitExpliquée 09.06.17 : Contacts entre Rassop Tshisekedi et la Kabilie. Pour quel objectif ?"




"Actu Expliquée 09.06.17 - Bisengimana et John Numbi héros nationaux : L'indignation monte"





Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 12/6/2017, 1:48 am

PS


"Gouvernement : «Les opérations électorales risquent d’absorber plus de moyens financiers que le développement du pays »"
° https://actualite.cd/2017/06/09/gouvernement-les-operations-electorales-risquent-dabsorber-plus-de-moyens-financiers-que-le-developpement-du-pays/

"RDC: de jeunes militants appellent à des sanctions internationales contre Kabila"
° http://www.radiookapi.net/2017/06/10/actualite/politique/rdc-de-jeunes-militants-appellent-des-sanctions-internationales
   
" Conseil des ministres : Kabila a demandé au gouvernement et à la CENI de rejeter toutes les pressions extérieures"
° https://actualite.cd/2017/06/09/conseil-ministres-kabila-a-demande-gouvernement-a-ceni-de-rejeter-toutes-pressions-exterieures/
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2017/06/10/president-kabila-appelle-corneille-nangaa-a-rejeter-toutes-pressions-exterieures.html

° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2017/06/08/kabila-ne-convoquer-referendum-grace-a-top-congo.html
° https://actualite.cd/2017/06/09/lubaya-naimerions-voir-kabila-janvier-2018-train-de-faire-adresse-a-nation/
https://actualite.cd/2017/06/10/elections-kabila-dit-quil-ny-a-aucune-promesse-cest-dedain-absolu-aspirations-peuple-congolais-kamitatu/


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 16/6/2017, 2:29 am

"RDC : UDPS accuse le Pouvoir de retarder l’organisation des obsèques de Tshisekedi
Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Question Question Question
° https://actualite.cd/2017/06/15/rdc-udps-accuse-pouvoir-de-retarder-lorganisation-obseques-de-tshisekedi/
L’Union de la Démocratie et du Progrès social (UDPS) rejette toute la responsabilité dans le retard que connaissent le rapatriement et l’enterrement d’Etienne Tshisekedi, décédé il y a 3 mois à Bruxelles.
Dans une interview accordée ce jeudi 15 juin 2017 à ACTUALITE.CD, le secrétaire générale de l’UDPS Jean-Marc Kabund accuse le pouvoir de ne manifester aucune volonté quant à l’organisation des obsèques du président de l’UDPS bien que cela ait déjà fait l’objet des discussions entre la famille biologique du disparu et l’Etat.

« Nos amis (le Pouvoir) veulent politiser tout. Nous nous étions déjà mis d’accord. Mais nous constatons qu’il n’y a pas de volonté de leur côté pour faire avancer les choses. Parce que nous la famille politique, nous avons déjà signé le communiqué avec la famille biologique. Nous attendons que le Pouvoir signe pour que les travaux commencent mais là hélas rien n’est fait de leur côté. Nous ne comprenons pas pourquoi le communiqué n’est pas toujours signé par Emmanuel Shadary qui doit le signer en principe », a dit le Sécretaire général de l’UDPS.
Le 9 juin dernier, UDPS avait déjà accusé le gouvernement de retarder la signature du communiqué final devant marquer la fin des discussions entre l’exécutif national, la famille au sujet de l’organisation des obsèques du feu président de l’UDPS."


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 16/6/2017, 7:13 pm

"« Les oppositions africaines sont minables »"
Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Exclamation Exclamation Exclamation cyclops cyclops cyclops cyclops cyclops
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/06/13/les-oppositions-africaines-sont-minables_5143713_3212.html

"RDC: le Rassemblement demande de maintenir la pression sur Kabila"
° http://www.rfi.fr/afrique/20170614-onu-rdc-rassemblement-lacroix-kasai-pression-kabila-accord-saint-sylvestre-kasai

"L’UDPS se dit victime « d’une chasse à la sorcière » de la part du pouvoir"
° https://actualite.cd/2017/06/15/ludps-se-dit-victime-dune-chasse-a-sorciere-de-part-pouvoir/

"RDC: l’ONU «déterminée» à poursuivre ses efforts pour «la stabilité et la fin des violences»"
° http://www.radiookapi.net/2017/06/14/actualite/securite/rdc-lonu-determinee-poursuivre-ses-efforts-pour-la-stabilite-et-la-fin

"Les députés européens déplorent les «atermoiements» dans l’organisation des élections en RDC"
° http://www.radiookapi.net/2017/06/14/actualite/societe/les-deputes-europeens-deplorent-les-atermoiements-dans-lorganisation
° https://actualite.cd/2017/06/14/rdc-deputes-europeens-insistent-tenue-elections-2017/
° http://www.politico.cd/encontinu/2017/06/14/deputes-de-lue-appellent-a-trouver-successeur-a-kabila-dici-fin-de-lannee.html

"L’accord du 31 décembre omis de l’agenda de Lacroix (ONU) à Kinshasa"
° https://actualite.cd/2017/06/14/rdc-kabila-au-sujet-des-propos-xenophobes-au-kasai-ca-doit-finir-vite/

"RDC : “9 anciens chefs d’État africains appellent à l’organisation des élections en 2017”"
° https://actualite.cd/2017/06/15/rdc-9-anciens-chefs-detat-africains-appellent-a-lorganisation-elections-2017/

"RDC : “Multiplier les appels aux sanctions ne va donner aucun résultat” (André Flahaut, ministre belge)"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Embarassed  Shocked  Shocked  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes    
° https://actualite.cd/2017/06/15/rdc-multiplier-appels-aux-sanctions-ne-va-donner-resultat-andre-flahaut-ministre-belge/

"RDC: L'ONU PRÉOCCUPÉE PAR DES "VIOLATIONS GRAVES" DES DROITS DES ENFANTS"
° http://www.izf.net/afp/rdc-lonu-preoccupee-par-des-violations-graves-des-droits-des-enfants

L’ONU va «améliorer l’efficacité de ses réponses aux défis sécuritaires en RDC», promet Jean-Pierre Lacroix"
° http://www.radiookapi.net/2017/06/15/actualite/securite/lonu-va-ameliorer-lefficacite-de-ses-reponses-aux-defis-securitaires


"RDC : Tensions entre Hutus et Nandes font craindre une explosion au Nord-Kivu"
° https://afrique.lalibre.be/4417/rdc-tensions-entre-hutus-et-nandes-font-craindre-une-explosion-au-nord-kivu/


"Félix Tshisekedi depuis BXL, élections ou pas, le 31.12.2017 Kabila part"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes





Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 19/6/2017, 9:31 pm

"Félix Tshisekedi ne sait toujours pas quand auront lieu les funérailles d’Etienne Tshisekedi"
° http://www.politico.cd/encontinu/2017/06/19/felix-tshisekedi-ne-sait-toujours-auront-lieu-funerailles-detienne-tshisekedi.html
Invité de la chaîne de télévision français TV5 Monde samedi, Félix Tshisekedi dit ne toujours pas savoir quand auront lieu les funérailles de son père, Etienne Tshisekedi.(...)"


"Felix Tshisekedi: « Kabila ne devrait plus avoir un jour de plus en 2018 »"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  silent  silent  silent  Question  Question  Question
° https://actualite.cd/2017/06/18/felix-tshisekedi-kabila-ne-plus-jour-de-plus-2018/
Félix Tshisekedi Tshilombo insiste sur l’objectif actuel du Rassemblement qui est de mettre fin à la « provocation et barbarie” du pouvoir et du président Kabila qui ne devrait plus, selon lui,  avoir un jour de plus après 2017, comme chef d’État. Rolling Eyes  Rolling Eyes  Laughing

« Pour le moment, l’idée est de mettre fin à la provocation et à la barbarie du régime Kabila et d’aller aux élections avant le 31 décembre 2017. Si ce n’est pas le cas, pour nous, ça sera fini pour monsieur Kabila à qui on ne donnera plus un jour de plus en 2018. Il faudrait trouver une solution », a dit Félix Tshisekedi, interrogé ce week-end par Tv5.
Le président du Rassemblement a aussi renouvelé l’attachement de cette coalition à l’accord du 31 décembre qui devrait, insiste-t-il, être appliqué à la lettre.
« Le Rassemblement fera recours à des actions de la rue pour faire fléchir le pouvoir en place », a ajouté Félix Tshisekedi."



"Bruno Tshibala : la fête qui passe (un peu) mal
° http://www.politico.cd/encontinu/2017/06/18/bruno-tshibala-fete-passe-mal.html
Des ressortissants d'une province qui fêtent la réussite d'un des leurs: ceci
passe, sauf lorsqu'il s'agit d'une célébration qui tombe un peu au mauvais moment.(...)"


"RDC : A la primature, le français comme « seule langue » de travail ( instruction)"
Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing
° https://actualite.cd/2017/06/19/rdc-a-primature-francais-seule-langue-de-travail-instruction/
Le directeur de cabinet du premier ministre Bruno Tshibala a, dans une note d’instruction ce lundi 19 juin 2017 rappelé que le français est la langue officielle au travail. Dans la note, Michel Nsomue indique que l’instruction concerne les membres du cabinet, le personnel entrant ainsi que sortant à la primature.

Document"




"RDC : l’UDPS se cherche un nouveau leader
° http://www.jeuneafrique.com/mag/444597/politique/rdc-ludps-se-cherche-nouveau-leader/
La disparition d'Étienne Tshisekedi a laissé son parti, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), orphelin. En pleine crise, la formation politique doit trouver un nouveau leader pour rester unie.

Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, en février, l’UDPS évolue sans tête. Les statuts du parti exigent pourtant de convoquer un congrès extraordinaire dans « un délai ne dépassant pas trente jours » après la mort du chef. Problème : la dépouille du « Sphinx de Limete » n’est pas rentrée au pays. Pis, l’UDPS est au bord de la crise de nerfs après les expulsions de plusieurs de ses cadres.
C’est le cas du nouveau Premier ministre, Bruno Tshibala, radié pour avoir fomenté la fronde, au sein du Rassemblement de l’opposition, contre le fils de l’opposant historique. « Toutes les exclusions intervenues après la mort de notre président sont nulles et de nul effet », estime Valentin Mubake. Exclu, lui aussi, de l’UDPS pour avoir rencontré le président Joseph Kabila sans l’aval de son parti, cet ancien conseiller spécial de Tshisekedi père dénonce « une tentative visant à écarter des concurrents à la succession ».

Et il en appelle à une « solution concertée » face à la crise qui divise l’UDPS. « Le décès de Tshisekedi ne nous laisse pas d’autre choix que d’organiser un conclave pour mettre en place un collège dirigeant qui devra nous conduire vers le congrès », suggère-t-il. « Il n’en est pas question », rétorque Jean-Marc Kabund-A-Kabund, secrétaire général du parti. Pour lui, la porte de l’UDPS est définitivement fermée aux « individus qui ont librement choisi de se rapprocher du camp Kabila."



"RDC : Félix Tshisekedi, au nom du père"
° http://www.jeuneafrique.com/mag/444636/politique/rdc-felix-tshisekedi-nom-pere/
C’est un lourd héritage que le fils de l’opposant historique tente d’assumer. Désormais président du Rassemblement de l’opposition, Félix Tshisekedi a dû subir l’épreuve du feu. Non sans quelques accrocs.

En public, Félix Tshisekedi porte casquette et lunettes noires. Le couvre-chef est un hommage à son père, Étienne, le mythique opposant aux trente-sept années de lutte. Depuis son décès, le 1er février, Félix tente d’assumer, sur la scène politique, ce lourd héritage. C’est là qu’interviennent les lunettes noires. Tel un objet transitionnel, elles le rassurent, lui évitant de trahir ses émotions, et atténuent son trac quand il lui faut monter sur une estrade pour haranguer la foule.

L’épreuve du feu

Après des années dans l’ombre d’un père charismatique et autoritaire, Félix Tshisekedi s’est retrouvé sans préavis propulsé en pleine lumière. Malgré ses 53 ans, cet homme entier et impulsif n’était manifestement pas prêt à endosser un costume encore trop large pour lui. Il a néanmoins été élu à la présidence du Rassemblement de l’opposition.


L’héritier a dû suivre en quatre mois une formation accélérée sur les subtilités de la politique congolaise
En dépit des défections intervenues dans ses rangs, cette coalition regroupe encore deux grandes tendances : le G7 de Moïse Katumbi, l’ancien gouverneur du Katanga, et l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti emblématique cofondé par Étienne Tshisekedi.
Tandis que la dépouille paternelle attend toujours, dans une chambre froide bruxelloise, d’être rapatriée à Kinshasa, l’héritier a dû suivre en quatre mois une formation accélérée sur les subtilités de la politique congolaise. Une épreuve du feu qui ne s’est pas faite sans accroc.

Son enfance ne l’avait guère préparé à l’adversité. Né à Kinshasa le 13 juin 1963, trois ans après l’indépendance, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi a d’abord connu le confort dans lequel vit la nouvelle élite congolaise.
D’aussi loin que remontent ses souvenirs, son père était déjà ministre. Cette existence privilégiée bascule au début des années 1980, lorsque, avec douze autres parlementaires, Étienne Tshisekedi a l’audace de s’opposer publiquement à Mobutu, le tout-puissant président zaïrois. Deux ans plus tard, la création de l’UDPS met fin à quinze années de parti unique. La sanction tombe : Étienne Tshisekedi est assigné à résidence dans le village familial, dans le Kasaï (Centre). Félix doit l’y suivre, ce qui sonne le glas de ses études.

Un jeune homme aux gros bras

En 1985, Mobutu l’autorise, avec sa mère, Marthe, et ses frères, à quitter le Kasaï. Le jeune homme débarque à Bruxelles, où il deviendra un « vrai petit Belge ». L’imposant jeune homme enchaîne alors petits boulots et virées dans les bars. Il devient aussi un militant de l’UDPS aux gros bras et aux nerfs à vif. Un matin de 1993, à l’aube, Jean-Jacques Rodal – le gendre de Mobutu – en fait l’amère expérience : après avoir provoqué le fils de l’opposant et l’un de ses amis à la sortie du Mambo, une boîte de nuit de Matonge (le quartier populaire fréquenté par la diaspora congolaise), il se retrouve avec une jambe cassée.


Élu député, Félix doit pourtant renoncer aux bancs de l’Assemblée nationale sur ordre de son père, qui refuse de voir les siens cautionner des institutions qu’il juge « illégitimes »
Kongulu, alias Saddam Hussein, un fils de Mobutu réputé pour sa brutalité, se lance à leurs trousses pour une vendetta dans les rues de Bruxelles. Il finira par se venger sur « Titi », le frère cadet de Félix, qui passera un mauvais quart d’heure. « Ce ne sont que des histoires de jeunesse », balaie son aîné.
Ce n’est qu’en 2011, six ans après son retour à Kinshasa, que Félix Tshisekedi vit sa première véritable campagne électorale, lorsque son père arrive en deuxième position à la présidentielle, derrière Joseph Kabila – selon des résultats officiels dont la fiabilité est alors largement remise en question. Élu député, Félix doit pourtant renoncer aux bancs de l’Assemblée nationale sur ordre de son père, qui refuse de voir les siens cautionner des institutions qu’il juge « illégitimes ».

Le baroud d’honneur

À cette époque, l’UDPS souffre d’une hémorragie de cadres. Certains, contournant le boycott édicté par leur leader, sont devenus députés. D’autres, qui reprochent à la famille Tshisekedi de vouloir isoler le « Vieux », ont été écartés. Nommé secrétaire national adjoint aux relations extérieures du parti, Félix devient progressivement un intermédiaire clé. En 2015, il rencontre les émissaires de Joseph Kabila, qui cherche alors à mettre fin au contentieux portant sur les résultats du scrutin en formant un gouvernement d’union nationale. Mais le véritable tournant de son parcours fait suite à sa rencontre avec Moïse Katumbi, le richissime ex-gouverneur du Katanga, qui vient de rejoindre l’opposition.
Entre Katumbi et les Tshisekedi, le rapprochement n’a rien de naturel. L’UDPS est largement constituée de Kasaïens, lesquels ont été visés, dans les années 1990, par une campagne d’épuration au Katanga, sous la férule de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, un proche de Katumbi. Mais l’ex-gouverneur cherche une alliance qui lui permettrait d’étendre son ancrage au-delà de son bastion katangais. Avec Félix, le courant passe. Le Rassemblement de l’opposition, une large coalition, voit le jour en Belgique en juin 2016. À 84 ans, Étienne Tshisekedi est propulsé à sa tête pour un baroud d’honneur. Le « Sphinx de Limete » est visiblement affaibli, mais se refuse encore à désigner un successeur. Félix doit donc se contenter du titre de secrétaire général adjoint de l’UDPS, qui est le sien aujourd’hui encore.

La lettre d’Étienne Tshisekedi

En décembre 2016, un événement prévisible va toutefois contraindre le « Vieux » à changer d’optique. L’ultime mandat présidentiel de Joseph Kabila vient d’expirer sans qu’aucune élection ait été organisée pour lui trouver un successeur. À Kinshasa, l’opposition tente d’investir la rue, tandis que les pays occidentaux intensifient leurs pressions. À la veille du jour de l’An, après plusieurs semaines de négociations, un accord est trouvé entre le camp Kabila et le Rassemblement : l’opposition entérine le maintien au pouvoir temporaire du président et obtient, en échange, de choisir le futur Premier ministre. Du moins le croit-elle.
Moïse Katumbi milite en faveur de la désignation de Félix. Ce 31 décembre, le fils Tshisekedi reçoit un appel du « Président » – c’est ainsi qu’il désigne son père. « Il m’a dit : “On veut que je te nomme Premier ministre. Mais toi, le veux-tu ?” Je lui ai répondu : “Si tu me fais confiance, j’irai.” » Quelques jours plus tard, Étienne Tshisekedi remet aux médiateurs – les évêques congolais – une lettre scellée destinée à Joseph Kabila.




Désigne-t-elle Félix Tshisekedi, comme cela a été dit ? Impossible d’en être certain : la missive n’a jamais été ouverte. Le chef de l’État, qui entend conserver la maîtrise du choix de son Premier ministre, refuse qu’on la lui remette. La lettre revient donc entre les mains de Félix, qui la conserve depuis, telle une relique, et assure ne l’avoir jamais ouverte. Craint-il de ne pas y découvrir son nom ?
Le 1er février, lorsque le patriarche s’éteint à Bruxelles, où il était venu recevoir des soins, le bras de fer concernant la nomination du Premier ministre est toujours en cours. Commencent alors les négociations tragi-comiques autour des funérailles – auxquelles des centaines de milliers de Kinois sont attendus. L’UDPS veut faire de la nomination de Félix à la primature un préalable au rapatriement du corps. Et l’affaire se complique encore lorsque Moïse Katumbi, la bête noire du pouvoir – condamné par contumace à trois ans de prison dans une nébuleuse affaire immobilière –, annonce son intention de rentrer au pays avec le corps.
Ces marchandages sont un désastre pour l’image de l’opposition. « À Kinshasa, nos militants ont catégoriquement refusé que les funérailles soient présidées par le gouvernement, explique Félix. Ils sont allés jusqu’à caillasser le portail de ma maison ! Je ne pouvais pas prendre le risque de débordements. »

Un objectif commun avec Moïse Katumbi

Le 7 avril, Joseph Kabila finit par nommer Bruno Tshibala, un ancien proche d’Étienne Tshisekedi, au poste de Premier ministre. C’est un crève-cœur pour Félix, qui supporte mal les « trahisons » de l’entourage de son père : les anciens du premier cercle se sont largement détournés de lui, à l’exception du fidèle Gilbert Kankonde, qui avait été son assistant.


Moïse Katumbi et Félix partagent en effet un objectif commun : forcer Joseph Kabila à organiser enfin l’élection présidentielle
La nomination de Tshibala ne règle pas pour autant la question des obsèques. Marthe, sa veuve, refuse qu’Étienne Tshisekedi soit enterré dans le Kasaï, souhaitant conserver un accès facile à la tombe. Quant à Félix, il se met en retrait des tractations. C’est donc son oncle, Mgr Gérard Mulumba – frère du défunt –, qui négociera avec le nouveau Premier ministre. « Félix a mal géré ce dossier, estime Albert Moleka, l’ancien directeur de cabinet d’Étienne Tshisekedi. S’il avait accepté sans condition le retour du corps, cela aurait permis un grand rassemblement de tous les partisans de l’UDPS et entériné son statut de successeur. Au lieu de cela, il a privilégié son alliance avec Katumbi… »
De fait, certaines décisions de Félix Tshisekedi ne peuvent se comprendre si l’on ne tient pas compte de sa proximité avec Moïse Katumbi. Chaque décision est discutée entre eux au préalable, et il est arrivé à Moïse d’aider financièrement Félix. Les deux hommes partagent en effet un objectif commun : forcer Joseph Kabila à organiser enfin l’élection présidentielle. Et ils sont persuadés que ce n’est qu’en s’associant qu’ils y parviendront. Alors qu’il vient de perdre son père, Félix pense en outre avoir trouvé en Moïse un « véritable ami ». Que ce soit par manque de confiance en lui ou par lucidité, il ne s’imagine pas encore avoir la stature d’un chef de l’opposition. « C’est Moïse Katumbi l’ennemi numéro un du régime », reconnaît-il.

Leur tandem offre à Félix un certain confort. Au début de mars, un statut de président du Rassemblement a été créé sur mesure. Mais les cadres historiques de l’UDPS, déboussolés par ce rapprochement, pourraient se braquer et protester contre « l’emprise » qu’exerce Katumbi sur leur parti. « C’est de la propagande, riposte Félix. Seuls les traîtres, qui cherchent à se dédouaner de leur ralliement au régime, prétendent cela. »
Un autre couac a récemment fait jaser le Tout-Kinshasa. Le 9 avril, après avoir appelé à une manifestation – forcément risquée – contre le pouvoir, Félix Tshisekedi quitte discrètement le pays. Lâchés par leur meneur, les militants restent chez eux. « Je devais rencontrer un président en Afrique, se justifie l’intéressé. Un peu naïvement, je n’imaginais pas que le régime se saisirait de ce prétexte pour lancer une campagne de dénigrement contre moi. L’accueil spontané que j’ai reçu à mon retour, le 17 avril, m’a d’autant plus ému. Le peuple a besoin de quelqu’un pour incarner l’opposition. »

Appel à la communauté internationale

Félix a encore une carte à jouer s’il réussit à canaliser la frustration populaire. Il porte un nom mythique et reste l’un des rares opposants en liberté à n’avoir jamais pactisé avec le pouvoir. Mais l’anecdote révèle surtout qu’il donne la priorité à la diplomatie. « Les Kinois risquent leur peau à chaque manifestation : on ne doit pas exiger d’eux qu’ils aillent opposer leur torse nu aux canons, assure-t-il. C’est aujourd’hui à la communauté internationale de faire pression pour que Kabila quitte le pouvoir. Il s’agit d’un devoir humanitaire. »


C’est aujourd’hui à la communauté internationale de faire pression pour que Kabila quitte le pouvoir. Il s’agit d’un devoir humanitaire
Pour porter ce message, Félix voyage sans relâche. Ces derniers mois, il a rencontré plusieurs chefs d’État africains : le président congolais Denis Sassou Nguesso ; le président en exercice de l’Union africaine et chef de l’État guinéen, Alpha Condé ; le Sud-Africain Jacob Zuma ; ou encore le Malien Ibrahim Boubacar Keïta. À Abidjan, Alassane Ouattara s’est fait excuser, mais Félix a pu s’entretenir avec son influent ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, ainsi qu’avec le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro. En revanche, il a dû renoncer à plaider sa cause aux États-Unis, où il est interdit de séjour pour une raison qu’il affirme ignorer.
En Europe, où les Tshisekedi ont rarement été en odeur de sainteté, il a tout de même été reçu par deux ministres des Affaires étrangères : le Belge Didier Reynders et le Français Jean-Marc Ayrault, qu’il a rencontré peu avant que celui-ci quitte le Quai d’Orsay. Et au soir de la victoire du candidat d’En marche ! à la présidentielle française, le 7 mai, il s’est rendu au QG de campagne d’Emmanuel Macron pour essayer de nouer des contacts avec ses proches. Se forgera-t-il ainsi la stature qui lui fait encore défaut ? Lui-même dit avoir gagné en maturité depuis le décès de son père."



"RD Congo : Félix Tshisekedi, le dauphin présumé"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.jeuneafrique.com/mag/400516/politique/rd-congo-felix-tshisekedi-dauphin-presume/

"Qui menace l’avenir du Congo-Kinshasa ?"
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11788

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 28/7/2017, 4:37 pm

"Non-rapatriement du corps de Tshisekedi: sa veuve accuse les autorités de RDC"
° http://www.rfi.fr/afrique/20170728-non-rapatriement-corps-tshisekedi-veuve-met-cause-autorites-rdc
Depuis la mort d'Etienne Tshisekedi, il y a près de six mois, la dépouille de l'opposant historique est toujours dans une chambre froide en Belgique en attendant de pouvoir être rapatriée en RDC pour y être inhumée. Un rapatriement et un enterrement qui font l'objet de tractations politiques au plus haut niveau depuis des mois.

Aujourd'hui, son épouse, Marthe Tshisekedi en appelle à tous ceux qui ont connu son mari, à tous les chefs d'Etat et à toutes les premières dames pour débloquer la situation. Un blocage dont elle accuse le régime Kabila d'être responsable : « C’est rare que je sois en colère, mais il faut aussi comprendre ma douleur et mes larmes aux yeux, a-t-elle confié à TV5 Monde. C’est contre le gouvernement de notre pays, contre monsieur Kabila qui ne voulait pas qu’on aille enterrer mon mari au pays ».
Pour la famille, en effet, pas question ne pas enterrer l’ancien leader de l’opposition au pays. Elle dit d’ailleurs avoir signé un accord avec le gouvernement dans ce sens : « Le pouvoir en place nous avait proposé de faire toutes ces choses ensemble, de se mettre en commun pour faire ensemble la dépouille mortelle de mon mari. On était d’accord, il y avait le gouvernement, la famille biologique et la famille politique. La famille biologique a déjà signé, la famille politique aussi a signé, mais le gouvernement n’a pas signé au moment de signer, le vice-premier ministre en charge de l’intérieur a commencé à voyager de gauche à droite, et on dirait qu’il n’y a pas d’autre personne qui puisse signer à sa place. C’est pourquoi jusqu’aujourd’hui, ça traine ».

Pour l’instant, aucune date n’a été avancée pour un éventuel retour au pays de la dépouille d’Etienne Tshisekedi."



"Marthe Tshisekedi : « Les autorités ne veulent pas que mon mari soit enterré en RDC »"
° https://actualite.cd/2017/07/27/marthe-tshisekedi-autorites-ne-veulent-mari-soit-enterre-rdc/

"LE CRI DU COEUR DE MAMAN MARTHE"
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article12554

"Les obsèques de « Tshitshi » :
La «colère tranquille» de Mama Marthe Tshisekedi"

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11859

"Donnant de la voix,six mois après la mort de son cher époux : Marthe Tshisekedi interpelle et sensibilise – La Tempête des Tropiques"
° https://7sur7.cd/new/2017/07/donnant-de-la-voixsix-mois-apres-la-mort-de-son-cher-epoux-marthe-tshisekedi-interpelle-et-sensibilise/

"Marthe Tshisekedi interpelle Kabila, Tshibala et Shadari
° http://www.cheikfitanews.net/2017/07/marthe-tshisekedi-interpelle-kabila-tshibala-et-shadari.html

° http://cas-info.ca/maman-marthe-la-veuve-tshisekedi-accuse-joseph-kabila-de-refuser-lenterrement-de-lopposant-dans-son-pays/


"L'APPEL DE LA VEUVE D'ETIENNE TSHISEKEDI"




"Actu Expliquée 27.07 : L'appel à l'aide de Marthe Tshisekedi pour l'enterrement de son mari"




Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 4/8/2017, 3:12 pm

"Glissement des obsèques de Tshisekedi : les femmes de l’UDPS interpellent Ramazani Shadari
° http://www.lephareonline.net/glissement-obseques-de-tshisekedi-femmes-de-ludps-interpellent-ramazani-shadari/
L’appel à la solidarité et à la compassion lancé la semaine dernière, à partir de Bruxelles, par la veuve du regretté Etienne Tshisekedi, n’a pas laissé indifférentes les femmes membres de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).
Réunies hier mardi 2 août au siège de leur parti, dans la commune de Limete, cadres et combattantes de la Ligue des Femmes de l’UDPS, sous la direction de leur présidente, Denise Lupetu, ont décidé d’apporter tout leur soutien à maman Marthe Kasalu, qui a sollicité sur le plateau de TV5, les interventions des Chefs d’Etat du monde entier, singulièrement ceux d’Afrique, et leurs épouses, pour le rapatriement de la dépouille mortelle de son mari décédé depuis le 1er février 2017 à Bruxelles.


Denise Lupetu a fait savoir que les femmes de l’UDPS, de concert avec leurs sœurs des partis et regroupements membres du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement, notamment le G7, la Dynamique de l’Opposition, l’Alternance pour la République, le G14 …envisagent une décente à la Vice-Primature en charge de l’Intérieur, pour demander des explications à son responsable numéro un, Emmanuel Ramazani Shadari.
Selon la présidente de la Ligue des Femmes de l’UDPS, leur souci est d’être éclairée sur les raisons profondes qui empêchent ce membre du gouvernement à signer le communiqué final devant sanctionner les négociations entre les familles  biologique et politique de Tshisekedi
avec l’Etat congolais, pour le rapatriement de la dépouille mortelle de l’opposant historique au pays de ses ancêtres et l’organisation des obsèques dignes de son rang.
Elle a indiqué que leur structure, avec l’appui des femmes d’autres forces politiques et sociales acquises au changement, n’exclue pas l’hypothèse de s’inviter à la présidence de la République si elles ne trouvent pas gain de cause, dans leur démarche, auprès du Vice-premier
ministre chargé de l’intérieur.

Denise Lupetu a exhorté les tenants du pouvoir en place d’avoir une pensée pieuse pour l’illustre disparu et de la pitié pour sa veuve, qui est condamnée à dormir à même le sol depuis six mois, conformément à la coutume, en attendant le retour au pays du corps de son défunt
mari et son inhumation.
Elle a jugé inacceptable le calvaire de Marthe Kasalu loin de sa terre natale et des millions de Congolaises et Congolais prêts à l’accompagner dans la pénible épreuve qu’elle traverse. En faisant croire que les obsèques de Tshisekedi pourraient donner lieu à de troubles graves à Kinshasa, a-t-elle relevé, le pouvoir en place démontre qu’elle ne veut pas réserver à l’illustre disparu les hommages qu’il mérite amplement pour sa constance dans la longue lutte pour l’émergence de la démocratie et de l’Etat de droit en République Démocratique du Congo."



"Obsèques Tshisekedi Le gouvernement a déjà déboursé des fonds selon Basile Olongo
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes   Question  Question  Question
° http://www.mediacongo.net/article-actualite-29212.html
Gardée depuis son décès, au mois de février dernier, à Bruxelles,  la dépouille du regretté président de l' UDPS, Étienne Tshisekedi, n'est pas  toujours rapatriée dans son pays, la République démocratique du Congo.

La veuve de l' opposant historique est intervenue sur TV5 pour accuser le président kabila de bloquer le rapatriement de son défunt mari à Kinshasa pour des obsèques dignes de son rang.
Comme il fallait s' y attendre,  le gouvernement vient de réagir et donner sa version des faits.
D'après le vice-ministre de l' Intérieur,  Basile Olongo,  la famille politico-biologique de Tshisekedi est responsable du glissement des obsèques de ce leader.
Il a affirmé, sans donner le chiffre, que le gouvernement avait déjà, sur instruction du président de la République, remis une enveloppe à la famille Tshisekedi.

Ce membre du gouvernement affirme que l'exécutif national avait prévu une place au cimetière de la Gombe, choix que la famille Tshisekedi avait refusé pour une concession privée à Nsele. « C' est à cause de la famille biologique et politique de Tshisekedi que la dépouille du leader de l' UDPS traîné » a précisé le vice ministre de l' Intérieur.
«Faux!», rétorque l' ancien conseiller juridique  de Tshisekedi, Me Peter Kazadi. Pour cet avocat, le gouvernement n' a jamais remis une enveloppe à la famille de Tshisekedi.
Pour lui, seul gouvernement est, par mauvaise foi, responsable du blocage des obsèques du Sphinx de Limete"



"Obsèques de Tshisekedi: «Le gouvernement nous a roulé» (Mgr Gérard Mulumba)"
° https://actualite.cd/2017/08/04/obseques-de-tshisekedi-gouvernement-a-roule-mgr-gerard-mulumba/
Mgr Gérard Mulumba, représentant de la famille Tshisekedi, rejette la responsabilité du retard dans le rapatriement de la dépouille d’Étienne Tshisekedi et accuse  à son tour le gouvernement d’en être le seul responsable. Dans une interview ce vendredi 4 août 2017 à ACTUALITE.CD, Mgr Gérard Mulumba a déclaré qu’ils ont été «roulés » par le gouvernement.

«Ce n’est pas normal que le gouvernement puisse rejeter la responsabilité du retard à la famille. C’est le gouvernement qui refuse de signer le document qui doit sanctionner les discussions déjà entamées, mais il refuse de le faire. Le ministre Shadary nous fait attendre lors de son déplacement à l’intérieur du pays pour de raisons d’État, mais après il est revenu jusqu’aujourd’hui, il n’a plus appelé (…) C’est eux qui sont responsables de cette situation, je ne sais pas pourquoi ils font ça, ils nous ont roulés », a expliqué Mgr Gérard Mulumba.
Frère-cadet du défunt Étienne Tshisekedi, Mgr Mulumba affirme que la famille s’organise afin de prendre en charge les obsèques en collaboration avec l’UDPS.
Le porte-parole du gouvernement Lambert Mende a démenti la semaine dernière, l’existence d’un quelconque document à signer pour sanctionner les discussions entre les deux parties. «seuls la famille Tshisekedi et l’UDPS sont responsables du retard », avait dit Mende dans une interview à ACTUALITE.CD."



"Contrainte par les obligations coutumières, Marthe Tshisekedi ne peut «sortir» qu’après l’enterrement de son mari"
° https://actualite.cd/2017/08/04/contrainte-obligations-coutumieres-marthe-tshisekedi-ne-sortir-quapres-lenterrement-de-mari/


° http://www.jeuneafrique.com/453590/politique/obseques-de-tshisekedi-famille-ludps-ne-parlent-plus-meme-langage/
° http://www.rfi.fr/afrique/20170609-rdc-enterrement-etienne-tshisekedi-accord-trouve-entre-udps-autorites

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 13/8/2017, 12:09 am

"Le rapatriement de la dépouille de Tshisekedi pourrait intervenir « début septembre », affirme Felix Tshisekedi"
° http://www.politico.cd/encontinu/2017/08/12/rapatriement-de-depouille-de-tshisekedi-pourrait-intervenir-debut-septembre-affirme-felix-tshisekedi.html


"RDC: ACCORD SUR LE RETOUR À RISQUE DU CORPS DE L'OPPOSANT TSHISEKEDI
° http://www.izf.net/afp/rdc-accord-sur-retour-risque-corps-lopposant-tshisekedi
Un accord sur le rapatriement à haut risque du corps de l'opposant congolais Etienne Tshisekedi, décédé à Bruxelles le 1er février, a été trouvé entre le pouvoir, sa famille et son parti, a déclaré son entourage familial et politique à l'AFP vendredi.

Déjà annoncé et reporté, le retour de la dépouille pourrait susciter d'importantes manifestations alors que la République démocratique du Congo (RDC) traverse déjà une grave crise politique, l'opposition dénonçant le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila.
M. Tshisekedi, 84 ans, était un des principaux opposants au président Kabila, dont le deuxième mandat a pris fin le 20 décembre et qui ne peut pas se représenter selon la Constitution. L'opposant avait été salué par des centaines de milliers de personnes à son retour à Kinshasa fin juillet 2016 après un long séjour médical à Bruxelles.
Les trois parties s'engagent d'ailleurs à "honorer la mémoire de l'illustre disparu" sans "perturber l'organisation harmonieuse des funérailles", souligne un communiqué conjoint pour la "bonne organisation des obsèques" remis à l'AFP par l'entourage familial et politique du défunt.

Jamais diffusé, ce document a été signé dès le 6 juin entre le parti de M. Tshisekedi, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), la famille et le gouvernement.
Signataires pour le gouvernement, les services du ministre de l'Intérieur n'ont pu être joint par l'AFP.
Le corps sera exposé au Parlement "pour le recueillement ainsi que les hommages officiels et populaires", précise le document.
Il sera inhumé à N'sele (80 km de Kinshasa). La famille souhaitait initialement enterrer M. Tshisekedi au siège de l'UDPS, et le pouvoir dans un cimetière du centre de la capitale.
"L’Etat congolais prendra en charge tous les frais relatifs à l'organisation des obsèques", note le communiqué conjoint.

"Un avion spécial sera dépêché à Bruxelles pour ramener à Kinshasa la dépouille et les membres de la famille s'y trouvant", lit-on dans ce document de deux pages.
Le rapatriement pourrait intervenir "début septembre", selon un porte-parole de la famille dont le fils, Félix, a pris la tête de l'opposition au nom de l'UDPS.
"Je serai satisfait quand je verrai le corps de mon père à Kinshasa", a tempéré M. Tshisekedi fils."


° https://afrique.lalibre.be/7221/rdc-accord-sur-le-retour-a-risque-du-corps-de-lopposant-tshisekedi-famille/


"Funérailles de Tshisekedi: un communiqué signé par toutes les parties depuis juin fait surface"

° http://www.politico.cd/encontinu/2017/08/11/funerailles-de-tshisekedi-communique-signe-toutes-parties-juin-surface.html





Compatriotiquement!


 # Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  zobattants le 27/10/2017, 9:31 pm

ndonzwau a écrit:TRES BIENTOT L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE HUMAINE QUI AURAIT DU LE RESTER QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÖT SI ELLE N’AVAIT ETE L’OBJET DE TROP DE RECUPERATIONS POLITICIENNES ?!?

En effet plus de quatre mois après son décès, il semble bien que tout soit prêt pour que la dépouille du leader historique quitte les carreaux froids d’une morgue bruxelloise en terre étrangère pour retrouver un repos tranquille dans sa terre natale quelque part à Nsele dans les parages de Kinshasa et un hommage mérité lui sera rendu par la Nation à cette occasion…
J’espère juste que famille biologique et politique, pouvoir provincial et central n’auront pas des raisons de ruminer trop de remords sur ce temps trop long que notre ainé est resté à attendre son inhumation !

Leurs motivations pour gérer ainsi cette affaire ont été tantôt légitimes tantôt trop procédurières et opportunistes peut-être au-delà du respect qu’impose le mort en notre société, en voici un florilège de différents épisodes :


"Etienne Tshisekedi sera enterré dans une concession familiale à N’sele – (Mgr Mulumba)
° https://actualite.cd/2017/06/08/etienne-tshisekedi-sera-enterre-concession-familiale-a-nsele-mgr-mulumba/
Le gouvernement congolais, l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) ainsi que la famille biologique d’Étienne Tshisekedi sont enfin parvenus à un accord, notamment sur le lieu de l’enterrement du défunt opposant historique et le lieu de l’exposition de son corps pour un hommage national.

«Nous nous sommes mis d’accord. Le président Tshisekedi sera enterré dans la périphérie de la ville de Kinshasa, à N’sele, dans une concession familiale», a dit ce jeudi 8 juin 2017 à ACTUALITE.CD Mgr Gérard Mulumba, jeune frère d’Étienne Tshisekedi et chef de famille.
Un cadre de l’UDPS aux discussions confirme la nouvelle et annonce que l’exposition aura lieu au Palais du peuple, ajoutant toutefois que «rien n’est encore définitif».
Un communiqué conjoint entre le gouvernement, l’UDPS et la famille biologique d’Étienne Tshisekedi sera signé une fois le séminaire du gouvernement en cours à la Cité de l’Union africaine terminé. La date du rapatriement de la dépouille d’Étienne Tshisekedi sera officiellement annoncée après la signature du communiqué sanctionnant les discussions entre les parties."


° http://www.congoactuel.com/2017-06/retombees-des-dernieres-tractations-gouvernement-udps-une-concession-familiale-prete
° http://fr.africatime.com/mozambique/articles/rdc-accord-entre-le-gouvernement-et-la-famille-pour-linhumation-de-tshisekedi-nsele
° http://groupelavenir.org/suite-au-compromis-entre-gouvernement-et-famille-biologique-tshisekedi-sera-inhume-a-la-nsele/
° http://laprosperiteonline.net/2017/06/08/tous-les-details-sont-la-tshisekedi-le-corps-sera-expose-au-palais-du-peuple-puis-inhume-a-nsele/

"Rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi : une commission mixte mise en place
° http://www.radiookapi.net/2017/06/07/actualite/en-bref/rapatriement-de-la-depouille-detienne-tshisekedi-une-commission-mixte
L’UDPS et le Gouvernement ont repris des négociations pour organiser le rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi  décédé le 1er février à Bruxelles. Une commission mixte gouvernement-famille est mise en place pour examiner cette question, affirme ce mercredi 07 juin à Radio Okapi, Augustin Kabuya, porte- parole de l’UDPS.
Selon lui, le programme des obsèques sera rendu public par un communiqué de presse, parce que tout avance bien.
Il révèle que ces obsèques seront prises en charge par le Gouvernement congolais."


"OBSÈQUES D’ETIENNE TSHISEKEDI : VERS UNE ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT ET LA FAMILLE
° http://www.congodesages.com/obseques-detienne-tshisekedi-vers-une-entente-entre-le-gouvernement-et-la-famille/
*Le report sine die du conclave du Rassemblement, prévu ce week-end à Kinshasa, participerait de ce compromis naissant.

Selon un haut cadre de l’UDPS, joint par Forum des As, des contacts noués ces derniers temps, avec le gouvernement, la famille ainsi que d’autres membres du parti pour pouvoir organiser ensemble les obsèques d’Etienne Tshisekedi seraient sur la bonne voie.
Cette même source confie que le conclave du Rassemblement des forces sociales et politiques acquises au changement (Rassop), initialement prévu du 8 au 10 juin à Kinshasa, pourrait se tenir après les funérailles de l’emblématique président de l’UDPS.
Depuis deux jours, les hommes des médias cherchent, sans succès, à savoir où va se tenir ce conclave du Rassemblement piloté par le tandem Félix Tshisekedi-Pierre Lumbi. En réponse à ces questions répétées des journalistes, le porte-parole de l’UDPS, Augustin Kabuya, a écrit, aux premières heures du matin, sur le forum des discussions « Info de l’UDPS et du Rassemblement » : « chers amis de la presse, le conclave du Rassemblement sera annoncé officiellement si cela peut être possible à cause de certaines réalités politiques ».

Depuis la création en juin 2016 à Genval en Belgique de la méga plateforme de l’opposition, beaucoup d’eau a coulé sous le pont. On note la mort, en décembre 2016, de son vice-président, Mwando Nsimba, figure emblématique du G7. Ce n’est pas tout. Il y a eu la disparition, le 1er février 2017, d’Etienne Tshisekedi, l’incarnation même du Rassemblement des forces sociales et politiques acquises au changement.
Depuis, le Rassemblement a connu sa part de scissiparité. Notamment avec le courant conduit par le tandem Félix Tshisekedi-Pierre Lumbi d’une part, et d’autre part l’aile tshisekediste et progressiste conduite par le duo Olengha-Tshibala. Arrive sur ces entrefaites le Gouvernement d’union nationale dirigé par Bruno Tshibala, alors que le courant resté à Limete crie à la violation de l’Accord du 31 décembre.
C’est donc à la lumière de tous ces bouleversements que la méga plateforme née à Genval entend revisiter son combat politique afin de procéder à des ajustements nécessaires. Une source confie même à « Forum des As » qu’il ne serait pas exclu que le Rassemblement se déleste de l’appellation actuelle parce que ses objectifs auront changé.

Dans les rangs du Rassemblement, beaucoup misent sur ce conclave, espérant que ce serait une occasion au cours de laquelle les divergences internes pourraient être aplanies. Et ensemble, ils décideraient de nouvelles stratégies à adopter, compte tenu de l’évolution de la situation politique. Il faut dire qu’en interne, le Rassemble fait face à deux courants qui l’agitent. Pour le premier, le conclave devrait consacrer la rupture avec le pouvoir, estimant que la Majorité n’a pas l’intention d’appliquer intégralement l’accord du 31 décembre 2016 et qu’il faille s’en passer.
Le second courant, plus accommodant, estime qu’enterrer l’accord du 31 décembre 2016, ce serait capituler devant la famille politique du chef de l’Etat. Les tenants de ce courant sont formels : l’accord du 31 décembre 2016 conclu sous la médiation de la CENCO reste le seul cadre consensuel capable de faciliter la tenue d’élections apaisées en RDC, sans faire basculer le pays dans un chaos.
C’est dire que le report effectif du Conclave du Rassop confirmerait ce compromis entre le Gouvernement et la famille de l’illustre disparu au sujet de l’organisation d’abord des obsèques d’Etienne Tshisekedi. Trois jours plus tôt, le lundi 5 juin courant, le frère cadet du défunt, Mgr Gérard Mulumba, faisant le point desdites discussions à un groupe de journalistes, a confirmé que les deux parties étaient très avancées sur le sujet. L’évêque honoraire de Mweka a même confié à l’occasion, que « le Gouvernement souhaite organiser les funérailles de l’illustre disparu sous le haut patronage de Joseph Kabila ». Proposition que la famille aurait rejetée. La divergence actuelle entre les deux parties serait donc à ce niveau. Espérons qu’en fin de compte un compromis sera trouvé en vue de l’organisation des obsèques dignes Lider maximo.

Le corps d’Etienne Tshisekedi devrait être rapatrié au pays le 12 mai dernier, mais finalement renvoyé sine die, le Gouvernement et l’UDPS ne s’étant pas accordé sur le lieu d’enterrement de l’opposant historique. Le parti du défunt tient à enterrer son emblématique président à son siège à Limete…"


"RDC: pourquoi un tel bras de fer autour des funérailles d’Etienne Tshisekedi?"
° http://www.rfi.fr/afrique/20170511-rdc-pourquoi-tel-bras-fer-autour-funerailles-etienne-tshisekedi
" Controverse autour des funérailles d’Etienne Tshisekedi"
° http://www.radiookapi.net/2017/05/10/emissions/dialogue-entre-congolais/controverse-autour-des-funerailles-detienne-tshisekedi
"RDC: la dépouille de l’opposant Etienne Tshisekedi sera rapatriée le 12 mai"
° http://www.rfi.fr/afrique/20170422-rdc-etienne-tshisekedi-depouille-rapatriement-opposant-12-mai-famille-udps

"RDC: le rapatriement de Tshisekedi au cœur des tensions entre Kinshasa et l'UDPS"
° http://www.rfi.fr/afrique/20170510-le-rapatriement-tshisekedi-centre-tensions-entre-le-pouvoir-udps
" L’UDPS renvoie à « une date ultérieure » le rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi"
°  http://www.radiookapi.net/2017/05/10/actualite/politique/ludps-renvoie-une-date-ulterieure-le-rapatriement-de-la-depouille
"Mgr Mulumba : Le gouvernement souhaite que soit mentionné «les obsèques sont organisées sous le haut patronage du chef de l’Etat» "
° https://actualite.cd/2017/06/05/mgr-mulumba-gouvernement-souhaite-soit-mentionne-obseques-organisees-haut-patronage-chef-de-letat/

"Enterrement d'Etienne Tshisekedi : un "bis repetita" de l'annulation ?"
° http://afrique.latribune.fr/politique/2017-05-09/enterrement-d-etienne-tshisekedi-un-bis-repetita-de-l-annulation.html
"Les autorités de Kinshasa réitèrent le refus d’inhumer Tshisekedi au siège de l’UDPS"
° http://www.radiookapi.net/2017/05/09/actualite/politique/les-autorites-de-kinshasa-reiterent-le-refus-dinhumer-tshisekedi-au
"Obsèques d’Etienne Tshisekedi : ce qui diverge encore"
° https://www.africa243.com/obseques-detienne-tshisekedi-ce-qui-diverge-encore/
" Augustin Kabuya : « L'UDPS n’acceptera jamais que le corps d’Etienne Tshisekedi soit inhumé à l’extérieur » "
° http://www.radiookapi.net/2017/05/09/actualite/politique/augustin-kabuya-ludps-nacceptera-jamais-que-le-corps-detienne

° http://www.radiookapi.net/2017/05/17/actualite/en-bref/funerailles-de-tshisekedi-le-chef-de-bakwa-kalonji-demande-au-president
° https://actualite.cd/2017/05/04/enterrement-de-tshisekedi-construction-mausolee-se-poursuit-a-limete/
° https://www.rtbf.be/info/monde/detail_rdc-le-gouvernement-provincial-refuse-l-enterrement-de-tshisekedi-au-siege-de-l-udps?id=9553507
° https://africapostnews.com/2017/03/27/rdc-54-jours-apres-deces-lopposant-etienne-tshisekedi-nest-toujours-enterre/
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article11947
° http://www.radiookapi.net/2017/05/07/actualite/politique/kinshasa-larchitecte-du-mausolee-detienne-tshisekedi-convoque-la
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article11468
° http://laprosperiteonline.net/2017/05/04/mausolee-de-tshisekedi-les-travaux-amorces-au-siege-de-ludps/
° http://www.rfi.fr/afrique/20170510-rdc-report-rapatriement-corps-etienne-tshisekedi-udps


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Ou en sommes nous, avec l'enterrement de monsieur Tshisekedi? est-ce parti aux calandes grecques???
est ce que la famille va exiger une concertation de la Monusco pour decider de la date du rapatriement?
Awa ko coop ya le 31 decembre ekoti mayi, quid de la nouvelle strategie,UDPSIENS???

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 1/2/2018, 5:01 pm

"Kinshasa : Une messe célébrée en mémoire d’E. Tshisekedi à la Cathédrale Notre Dame"
° https://actualite.cd/2018/02/01/kinshasa-messe-celebree-memoire-de-tshisekedi-a-cathedrale-dame/



Une messe a été dite ce jeudi 1er février à la cathédrale Notre-Dame du Congo pour commémorer la mémoire de feu le président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Etienne Tshisekedi wa Mulumba, décédé un an, jour pour jour, à Bruxelles après une embolie pulmonaire.

Au cours de l’eucharistie, Mgr Gérard Mulumba, frère d’Etienne Tshisekedi, a interpellé les autorités congolaises sur le rapatriement de la dépouille mortelle de l’illustre disparu, encore gardée jusqu’à ce jour dans un funérarium à Bruxelles.
« J’espère que les autorités politiques finiront par rapatrier son corps et organiser des funérailles qu’il mérite. Sans peur, nous pouvons illustrer Étienne Tshisekedi comme héros qui s’est donné dans tous les domaines sociaux, mais plus particulièrement un seul point : son patriotisme. Il a prêché la non violence jusqu’à sa mort”,a-t-il déclaré.

Pour Mgr Mulumba, Etienne Tshisekedi a incarné des valeurs et a fait preuve d’un amour exceptionnel, mais surtout il a privilégié l’intérêt général au milieu de beaucoup de ses compères et compatriotes.
“Il s’est distingué par son amour exceptionnel pour sa patrie et pour le peuple congolais. Il a privilégié l’intérêt commun. Il a sacrifié souvent ses propres intérêts.  Il a fait cela au moment où la plupart de ses frères congolais faisaient le contraire”.[
Son combat était pacifique et non violente, a poursuivi Mgr Mulumba. Il n’a jamais cédé à prendre des armes. Il s’agit de la non violence évangélique prêché par Jésus. Ça lui a valu l’abandon de certains de ses amis les plus proches. Quand j’en parlais avec lui, je voyais qu’il a compris ce que Jésus disait : Heureux les doux. Les doux ne sont pas des faibles ni des lâches . Un véritable doux est un fort parce qu’il sait se maîtriser lui-même.  Étienne Tshisekedi l’a inculqué aux combattants de son parti”.

En dehors des familles politique (UDPS) et biologique, plusieurs autorités du Rassemblement de l’Opposition, de l’UNC et du MLC ont pris part à cette célébration eucharistique.
La messe a eu lieu sous une présence policière remarquable devant la Cathédrale Notre Dame et le long du boulevard de Libération (ex-avenue du 24 Novembre)."


["Un après sa mort, le corps d’Etienne Tshisekedi est toujours dans un funérarium de Bruxelles. L'opposant historique « le Tshi », « le sphinx de Limete », comme on l’appelait, est décédé 1er février 2017 en Belgique. Depuis son rapatriement a été plusieurs fois annoncé et plusieurs fois reporté. Les tractations entre les autorités et la famille sont au point mort. Ce matin, ses proches ont organisé  une messe en la cathédrale Notre-Dame de Kinshasa, pour honorer sa mémoire, son parcours, mais surtout les valeurs qu’il incarnait.

C’est le frère cadet d’Etienne Tshisekedi, Mgr Gérard Mulumba, qui a célébré la messe. Il a vanté le parcours d’un homme « guidé par l’amour de son peuple au point de sacrifier ses propres intérêts » au moment où la plupart de ses collègues faisaient plutôt le contraire. Un discours salué par l’assistance : « Le discours nous fait en tout cas du bien. Puis en même temps, j’ai beaucoup de tristesse. Il est toujours resté fidèle à ce que le peuple voulait. Nos politiciens d’aujourd’hui nous donnent vraiment l’impression de ne pas aimer ce pays ».
Au premier rang, les enfants d’Etienne Tshisekedi, quelques compagnons de route et des représentants du rassemblement, mais également des Congolais non partisans, touchés par le combat d’Etienne Tshisekedi pour la démocratie : « Je ne suis pas partisan de l’UDPS [Union pour la démocratie et le progrès social], mais dans un pays il y a des grands personnages qui incarnent l’espoir d’une nation. Et il fut parmi les plus grands dans ce pays. Voilà pourquoi nous sommes venus l’honorer. C’est-à-dire il voulait qu’il y ait un Etat de droit ».

Beaucoup de nostalgie dans la capitale ce matin, un peu de colère aussi vis-à-vis de ceux qui, depuis le décès d’Etienne Tshisekedi, ont quitté le parti : « Malheureusement, certains nous ont quittés parce qu’ils avaient assez combattu à leur avis, et qu’ils se rendaient compte qu’avec la disparition d’Etienne Tshisekedi, ça leur est très difficile de pouvoir tirer un bénéfice matériel de leur combat. Et c’est malheureux aujourd’hui de constater qu’il y a plusieurs messes éclatées dans la ville de Kinshasa ».
Trois messes différentes au total ont donc été célébrées à Kinshasa ce jeudi en hommage à celui que beaucoup voudraient voir élever au rang de héros national. Et selon l’attachée de presse de Félix Tshisekedi, des sympathisants ont accompagné le fils du défunt sur le boulevard du 24-Novembre à la sortie de la messe avant d’être dispersés à coup de gaz lacrymogène. Interrogé par RFI, le patron de la police nationale, le général Sylvano Kasongo, dit attendre un rapport sur la situation avant de se prononcer."]

° http://www.rfi.fr/afrique/20180201-rdc-an-apres-mort-etienne-tshisekedi-une-messe-son-hommage-kinshasa


"Gaz lacrymogènes contre les militants de l’UDPS après l'hommage à Tshisekedi
° https://www.voaafrique.com/a/rdc-l-hommage-a-l-opposant-tshisekedi-une-crise-dans-la-crise/4234237.html


Etienne Tshisekedi saluant ses partisans à l'aéroport de Kinshasa, en RDC, 27 juillet 2016

L'opposition congolaise et l'Eglise catholique ont été dispersés à coup de gaz lacrymogènes jeudi à Kinshasa, après un hommage rendu à l'opposant historique Etienne Tshisekedi, dont les futures obsèques et l'héritage politique avivent l'interminable crise congolaise.
Après la messe organisée en l'honneur d'Etienne Tshisekedi, les militants de l'UDPS ont été dispersés avec des gaz lacrymogènes devant la Cathédrale Notre-Dame du Congo.




Christine Tshibuyi@christinengtsh1
[ltr]#RDC-Kinshasa: La Police a dispersé à coup de gaz lacrymogène les militants de l’UDPS après la messe célébrée ce jeudi 1 février à la Cathédrale Notre-Dame du Congo à l’occasion de l’an un du décès d’Etienne Tshisekedi.[/ltr]
13:47 - 1 Feb 2018

Un an après sa mort à Bruxelles, le corps de M. Tshisekedi attend toujours en Belgique son rapatriement et son inhumation en République démocratique du Congo où son fils Félix est le président du Rassemblement de l'opposition (Rassop) qui demande le départ du président Kabila.
"Une messe d'action de grâce à la cathédrale Notre-Dame" de Kinshasa est annoncée à 09h30 (08h30 GMT) par le parti de M. Tshisekedi, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), ainsi que des "activités politiques" à la permanence à 14h30 dans la commune de Limete, dans la capitale.


[ltr]
[/ltr]



Thomas Nicolon@ThomasNicolon
[ltr]#RDC #Tshisekedi Messe en hommage à Etienne Tshisekedi, un an après sa mort.[/ltr]
10:17 - 1 Feb 2018

La famille Tshisekedi, sa veuve et l'UDPS annoncent aussi une autre messe samedi à Bruxelles, alors que les relations entre Kinshasa et Bruxelles sont très tendues.
Un autre parti revendiquant le nom de l'UDPS, celui du Premier ministre Bruno Tshibala, annonce également une messe dans une autre église de Kinshasa, jeudi à 15h00. M. Tshibala devrait s'y rendre, a assuré un de ses proches.
Ce 1er février, un an après son décès, Etienne Tshisekedi est encore au centre de plusieurs polémiques. Sa dépouille est toujours en Belgique, encore gardée dans une morgue par sa famille. Il serait même provisoirement enterré assurent certains politiciens se réclamant aussi de l’opposition comme Roger Lumbala, Willy Mishiki et autres. VOA Afrique n'a pas pu confirmer cette information indépendamment.

L’aile dure de son parti, l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social), et du Rassemblement, sa plate-forme politique ainsi que sa famille biologique, imputent au régime de Kabila le non-rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi pour des funérailles et l’enterrement.
"Nous ne comprenons pas pourquoi M. Kabila bloque le rapatriement de la dépouille du président Tshisekedi. Comment peut-il considérer le cadavre du président Tshisekedi comme son opposant ? Il faut enterrer les morts car ils ne sont plus parties prenantes au processus. Je crois qu’il est urgent que cette question soit débloquée", a plaidé récemment l’un des membres de l’aile dure du Rassemblement, Delly Sesanga devant des reporters à Kinshasa.

Pour le porte-parole du gouvernement congolais, ce dernier "est disposé à faciliter le rapatriement de la dépouille d'Etienne Tshisekedi et lui offrir des funérailles dignes de son rang d'ancien Premier ministre. Nous ne pouvons pas forcer sa famille à nous donner son corps. C'est un problème que seule sa famille peut régler", explique M. Mende.
De son vivant, des centaines de milliers de personnes avaient salué le dernier retour à Kinshasa d'Etienne Tshisekedi, le 31 juillet 2016, avant son ultime voyage à Bruxelles où il partait se faire soigner en janvier 2017.


[ltr]View image on Twitter
[/ltr]

Lubaya Claudel André
@LubayaClaudel
[ltr]1 an après : É. Tshisekedi, toujours sans croix, sans obsèques, sans sépulture pour un homme qui a marqué l'histoire du pays par son combat politique. Destin cruel à cause d'un Etat injuste avec dirigeants cyniques, sans éthique. Retweeter pour exiger une tombe pour Tshisekedi.[/ltr]
07:02 - 1 Feb 2018

'UDPS Limete vs UDPS Tshibala'

Juste avant sa mort, M. Tshisekedi avait supervisé l'accord politique de la Saint-Sylvestre 2016 avec la majorité au pouvoir, sous l'égide de la conférence épiscopale.
L'enjeu: trouver une issue à la crise liée au maintien du président Kabila au-delà de la fin de son deuxième et dernier mandat le 20 décembre 2016, après la répression sanglante de manifestations en septembre et décembre 2016.
L'accord prévoyait la nomination d'un Premier ministre issu des rangs de l'opposition, des mesures de "décrispation politique" et des élections au plus tard en décembre 2017.
La situation n'a pas cessé de se dégrader depuis la mort de M. Tshisekedi. Son fils et ses héritiers politiques ont contesté la procédure de nomination du nouveau Premier ministre, Bruno Tshibala, exclu des rangs de l'UDPS.

En réponse, M. Tshibala a été désigné lors d'un congrès en décembre président de "son" UDPS. La presse kinoise parle désormais de l'"UDPS-aile Limete" et de l'"UDPS-aile Tshibala". L'UDPS-Limete a annoncé son propre congrès en février.
Les élections en RDC ont finalement été reportées au 23 décembre 2018 par les autorités qui affirment que les violences au Kasaï (centre) ont retardé le recensement des électeurs.
M. Tshisekedi fils et d'autres opposants ont réclamé en vain une "transition sans Kabila".
Leurs appels à des mobilisations diverses fin 2017 ont rencontré un écho limité en RDC où les autorités interdisent toute manifestation depuis septembre 2016.
La contestation du régime a repris de la vigueur avec les appels d'un comité laïc proche de l'Eglise catholique à des "marches pacifiques" les 31 décembre et 21 janvier, dont la répression a fait une quinzaine de morts d'après les Nations unies.
En plus d'annoncer la messe à la mémoire de son ex-président, l'"UDPS-Limete", dans un autre communiqué, "dénonce l'enlèvement de ses membres dont certains sont gardés dans les geôles du pouvoir", en donnant six noms."

° https://actualite.cd/2018/02/01/kinshasa-gaz-lacrymogene-disperser-militants-de-ludps-apres-messe-a-cathedrale/


"[RDC-Un an après la mort d’Etienne Tshisekedi] Trois messes prévues en sa mémoire ce jeudi à Kinshasa"
° http://www.depeche.cd/rdc-un-an-apres-la-mort-detienne-tshisekedi-trois-messes-prevues-en-sa-memoire-ce-jeudi-a-kinshasa/
"Ce vendredi 02 février en la cathédrale Notre Dame du Congo: Le RASSOP organise une messe d’action de grâce en l’honneur d’E. Tshisekedi "
° http://groupelavenir.org/ce-vendredi-02-fevrier-en-la-cathedrale-notre-dame-du-congo-le-rassop-organise-une-messe-daction-de-grace-en-lhonneur-de-tshisekedi-2/
"CÉLÉBRATION DE LA MESSE À L’HONNEUR D’ETIENNE TSHISEKEDI : OLENGHANKOY SE DÉSOLIDARISE DE TSHIBALA"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=18476:celebration-de-la-messe-a-l-honneur-d-etienne-tshisekedi-olenghankoy-se-desolidarise-de-tshibala&catid=90:online-depeches


"Un an après son décès, la dépouille de Tshisekedi n'est pas rentrée au Congo
° http://www.rfi.fr/afrique/20180201-rdc-belgique-etienne-tshisekedi-kabila-enterrement
Voici un an ce 1er février que l’opposant congolais Etienne Tshisekedi est mort. Un décès qui est survenu à Bruxelles. Faute d’accord entre l’UDPS et le gouvernement à Kinshasa, le corps de Tshisekedi est toujours dans un funérarium à Bruxelles.

Pour le camp Tshisekedi à Bruxelles, la priorité n°1 est le rapatriement en RDC du corps de l’ancien Premier ministre. C’est là qu’il doit être enterré, dans la concession familiale à N’Sele, dans la banlieue de Kinshasa. Et le temps est compté. La famille a déjà déboursé quelque 16 000 euros pour le maintien du corps dans un funérarium de la capitale belge.
Mitch Katumba, président UDPS à Bruxelles, a multiplié les démarches auprès du gouvernement belge, auprès des autorités françaises et européennes, pour faciliter le retour de la dépouille au pays. En vain, pour le moment : « Kabila, il ne doit pas avoir peur, ce n’est pas le corps de Tshisekedi qui va l’enlever du pouvoir. Il n’est pas question qu’on puisse enterrer Tshisekedi à l’extérieur, Tshisekedi sera enterré au Congo, et à Kinshasa. Nous allons nous arranger pour mettre le corps dans l’avion et puis partir. On est Africains, et on est Bantous.  Il y a des coutumes, nous avons nos mœurs. Une veuve ne peut pas rester comme cela pendant une année, on n’a pas enterré son mari… Elle est là, elle dort par terre, elle souffre, elle est malade. »
La famille Tshisekedi devrait participer à une veillée funéraire organisée ce jeudi après-midi à Bruxelles, avant une messe de requiem qui sera donnée samedi dans une église bruxelloise.



■ Qui bloque le corps?

La famille d’Etienne Tshisekedi déplore cette situation. Sa veuve, Maman Marthe, se retrouve contrainte de garder le deuil faute de pouvoir enterrer son mari. Son jeune frère, monseigneur Gérard Mulumba, était à la tête de la délégation de la famille qui a discuté jusqu'en juin de la question avec le gouvernement. Il assure qu'un accord avait été trouvé, notamment sur le lieu de l'enterrement sur une parcelle familiale à l'extérieur de Kinshasa, qu'un communiqué était sur le point de sortir, publié par le ministère de l'Intérieur. Et puis plus rien, pas de communiqué, plus de contacts, plus de réunion. Monseigneur Gérard Mulumba ne cache ni sa colère ni son agacement. Il appelle le gouvernement à organiser au plus vite l'enterrement, peu importe les conditions.


Nous étions d'accord pour tout, et ça s'est arrêté comme ça... Nous voulons quoi? Qu'ils fassent ce qu'ils veulent pourvu qu'il soit enterré ici, au pays...
Gerard Mulumba
01-02-2018 - Par Sonia Rolley

00:00 
00:00

A la tête des discussions du côté du gouvernement, le vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur, Emmanuel Ramazani Shadari, confirme qu'un communiqué d'organisation des obsèques a bien été signé par les trois parties, gouvernement, famille politique et famille biologique, mais il impute à l'UDPS, puis à la famille d'Etienne Tshisekedi ce retard dans l'enterrement. Sa porte à lui, en tout cas, reste ouverte.

On ne peut pas forcer la famille! C'est d'abord la famille biologique, c'est comme ça ici en Afrique...
Emmanuel Ramazani Shadari
01-02-2018 - Par Sonia Rolley

00:00 
00:00

Le retour de l'opposant historique en juillet 2017 avait rassemblé des centaines de milliers de personnes dans la capitale, un rassemblement jamais atteint par aucun appel à manifester depuis. C'est l'une des dernières manifestations de partisans de l'opposition dans la capitale autorisée par le gouvernement."
° https://www.radiookapi.net/2018/02/01/actualite/politique/un-apres-son-deces-la-depouille-detienne-tshisekedi-toujours-pas


"RDC: un an après le décès d'Etienne Tshisekedi, que devient l'UDPS?"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180201-rdc-parti-udps-felix-etienne-tshisekedi-sphynx-limete-kabund-tshibala
L'UDPS, le parti d'Etienne Thsisekedi survivra-t-il à la mort de son leader ? Il y a un an, lorsque disparaissait l'opposant historique, beaucoup s'interrogeaient, tant le « Sphynx de Limete » comme on le surnommait, incarnait ce parti. Finalement, un an après, le parti est toujours là, mais plus divisé qu'autrefois et toujours orphelin.
Jean-Marc Kabund, secrétaire général du parti se félicite : « La disparition annoncée de l'UDPS n'a pas eu lieu et elle n'aura pas lieu ». D'autres en coulisse dressent un bilan plus mitigé. A l'image du du corps de son icône, toujours en attente d'être rapatrié, l'UDPS est comme « bloquée », s'inquiète un militant.

Le parti victime de ses divisions

La présidentielle est prévue dans onze mois, mais le parti évolue sans tête. Il n'a toujours pas tenu son congrès. Etienne Tshisekedi n'a donc pas été remplacé. Le parti est aussi victime de ses divisions. Elles couvaient déjà du temps du « Sphynx » mais ont éclaté au grand jour à sa mort. Exemple : Bruno Tshibala, compagnon de route d'Etienne Tshisekedi, qui dispute depuis un an l'héritage au fils d'Etienne Tshisekedi, Félix, au point d'être exclu du parti, puis, qui accepte, contre l'avis de ses anciens camarades le poste de Premier ministre et d'engager enfin une bataille juridique pour tenter de récupérer le label et le siège du parti.

« Colmater les brèches »

Privé d'Etienne Tshisekedi, figure intransigeante, et mobilisatrice, l'UDPS a aussi beaucoup plus de mal qu'autrefois à faire descendre les Congolais dans la rue. « Nous avons connu des échecs », reconnaît un proche de l'équipe dirigeante. « Du temps d'Etienne, un simple appel lancé depuis chez lui pouvait suffire », une époque révolue ! Même si nous sommes « confiants », assure cette source, nous savons qu'Etienne Tshisekedi est irremplaçable et qu'il faut nous faut encore « colmater les brèches »."



"Funérailles d’Etienne Tshisekedi : l’UDPS et le gouvernement se rejettent la responsabilité"
° https://www.radiookapi.net/2018/02/01/actualite/politique/funerailles-detienne-tshisekedi-ludps-et-le-gouvernement-se-rejettent


"Jeudi 1er février 2018-01-29 : journée d’hommage à Tshisekedi"
° http://www.lephareonline.net/jeudi-1er-fevrier-2018-01-29-journee-dhommage-a-tshisekedi/


"RDC: L'HOMMAGE À L'OPPOSANT TSHISEKEDI, UNE CRISE DANS LA CRISE"
° http://www.izf.net/afp/rdc-lhommage-lopposant-tshisekedi-une-crise-crise
L'opposition congolaise et l'Eglise catholique, à couteaux tirés avec le président Joseph Kabila, rendent jeudi à Kinshasa un hommage à l'opposant historique Etienne Tshisekedi, dont les futures obsèques et l'héritage politique avivent l'interminable crise congolaise.

Un an après sa mort à Bruxelles, le corps de M. Tshisekedi attend toujours en Belgique son rapatriement et son inhumation en République démocratique du Congo où son fils Félix est le président du Rassemblement de l'opposition (Rassop) qui demande le départ du président Kabila.
"Une messe d'action de grâce à la cathédrale Notre-Dame" de Kinshasa est annoncée à 09h30 (08h30 GMT) par le parti de M. Tshisekedi, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), ainsi que des "activités politiques" à la permanence à 14h30 dans la commune de Limete, dans la capitale.
La famille Tshisekedi, sa veuve et l'UDPS annoncent aussi une autre messe samedi à Bruxelles, alors que les relations entre Kinshasa et Bruxelles sont très tendues.

Un autre parti revendiquant le nom de l'UDPS, celui du Premier ministre Bruno Tshibala, annonce également une messe dans une autre église de Kinshasa, jeudi à 15h00. M. Tshibala devrait s'y rendre, a assuré un de ses proches à l'AFP.
Un accord entre les autorités, la famille et l"UDPS-Limete", dont l'AFP avait eu copie en août, était supposé organiser le rapatriement de la dépouille de l'opposant, décédé à l'âge de 84 ans des suites de problèmes pulmonaires.
Cet accord sur l'organisation et le financement des obsèques, ainsi que l'inhumation dans une concession familiale à la périphérie de Kinshasa, n'a jamais été mis en oeuvre.

L'"UDPS-Limete" dénonce "la mauvaise volonté du régime de Kabila qui considère Tshisekedi mort toujours comme opposant", accuse un cadre du parti qui vit en Belgique, Ange Pabolangi.
"Contrairement à ce qui est dit, l'UDPS ne pose pas de conditions politiques à ce rapatriement. Mais le régime a peur des manifestations de rue si le corps revient", ajoute-t-il.
Joint par l'AFP, le ministère de l'Intérieur a renvoyé vers un vice-ministre de l'Intérieur qui n'a pas répondu aux appels.
De son vivant, des centaines de milliers de personnes avaient salué le dernier retour à Kinshasa d'Etienne Tshisekedi, le 31 juillet 2016, avant son ultime voyage à Bruxelles où il partait se faire soigner en janvier 2017.

- 'UDPS Limete vs UDPS Tshibala' -

Juste avant sa mort, M. Tshisekedi avait supervisé l'accord politique de la Saint-Sylvestre 2016 avec la majorité au pouvoir, sous l'égide de la conférence épiscopale.
L'enjeu: trouver une issue à la crise liée au maintien du président Kabila au-delà de la fin de son deuxième et dernier mandat le 20 décembre 2016, après la répression sanglante de manifestations en septembre et décembre 2016.
L'accord prévoyait la nomination d'un Premier ministre issu des rangs de l'opposition, des mesures de "décrispation politique" et des élections au plus tard en décembre 2017.

La situation n'a pas cessé de se dégrader depuis la mort de M. Tshisekedi. Son fils et ses héritiers politiques ont contesté la procédure de nomination du nouveau Premier ministre, Bruno Tshibala, exclu des rangs de l'UDPS.
En réponse, M. Tshibala a été désigné lors d'un congrès en décembre président de "son" UDPS. La presse kinoise parle désormais de l'"UDPS-aile Limete" et de l'"UDPS-aile Tshibala". L'UDPS-Limete a annoncé son propre congrès en février.
Les élections en RDC ont finalement été reportées au 23 décembre 2018 par les autorités qui affirment que les violences au Kasaï (centre) ont retardé le recensement des électeurs.

M. Tshisekedi fils et d'autres opposants ont réclamé en vain une "transition sans Kabila".
Leurs appels à des mobilisations diverses fin 2017 ont rencontré un écho limité en RDC où les autorités interdisent toute manifestation depuis septembre 2016.
La contestation du régime a repris de la vigueur avec les appels d'un comité laïc proche de l'Eglise catholique à des "marches pacifiques" les 31 décembre et 21 janvier, dont la répression a fait une quinzaine de morts d'après les Nations unies.
En plus d'annoncer la messe à la mémoire de son ex-président, l'"UDPS-Limete", dans un autre communiqué, "dénonce l'enlèvement de ses membres dont certains sont gardés dans les geôles du pouvoir", en donnant six noms."



"UN MORT OUBLIÉ"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=18474:un-mort-oublie&catid=85:a-la-une&Itemid=472

° http://www.latempete.info/premier-anniversaire-deces-lider-maximo-alexis-mutanda-tshisekedi-etre-enterre-mandela/


"L'héritage politique Etienne Tshisekedi, un an après sa mort
° https://www.voaafrique.com/a/etienne-tshisekedi-auteur-d-une-oeuvre-inachevee/4234111.html
Un an jour pour jour après la mort d’Etienne Tshisekedi, que retient-on de cet homme qui reste l’icône de l’opposition en RDC ?
"Le sphinx de Limete" aura plutôt laissé une œuvre inachevée(…)"


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 12/2/2018, 8:48 pm

" Marche du CLC: l’UDPS reporte son congrès à une date ultérieure"
Twisted Evil  Evil or Very Mad  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° https://actualite.cd/2018/02/12/marche-clc-ludps-reporte-congres-a-date-ulterieure/
° https://www.radiookapi.net/2018/02/12/actualite/en-bref/ludps-reporte-son-congres-extraordinaire

"Marche anti-Kabila: l'opposition pour une mobilisation "massive""
° https://www.voaafrique.com/a/rdc-marche-anti-kabila-opposition-pour-une-mobilisation-massive/4249976.html


"LE PARTI DU LIDER MAXIMO TIENT SON CONGRES ELECTIF LES 26 ET 27 FEVRIER 2018
UDPS : FÉLIX TSHISEKEDI CANDIDAT À LA SUCCESSION DE SON PÈRE"

° http://forumdesas.org/spip.php?article14601

"Succession à Etienne Tshisekedi. Udps : Félix favori, Kabund non partant !"
° https://laprosperiteonline.net/2018/02/08/succession-a-etienne-tshisekedi-udps-felix-favori-kabund-non-partant/

"Succession d’E. Tshisekedi: L’UDPS enregistre les candidatures"
Evil or Very Mad Twisted Evil Embarassed Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
° https://actualite.cd/2018/02/12/succession-de-tshisekedi-ludps-enregistre-candidatures/

" UDPS : UNE DATE FIXÉE POUR LA DÉSIGNATION DU SUCCESSEUR D’ETIENNE TSHISEKEDI"
° http://www.touteheure.com/udps-date-fixee-designation-successeur-detienne-tshisekedi/


"RDC: l’UDPS aile Limete, manque de fonds pour organiser son congrès"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180209-rdc-udps-aile-limete-manque-fonds-organiser-son-congres

"NOUVEAU DÉPART"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=18510:nouveau-depart&catid=85:a-la-une&Itemid=472


"Tharcisse Loseke: «Tout congrès [de l’UDPS] convoqué par Jean-Marc Kabund est illégal»"
° https://www.radiookapi.net/2018/02/09/actualite/politique/tharcisse-loseke-tout-congres-de-ludps-convoque-par-jean-marc-kabund
° https://actualite.cd/2018/02/09/udpstshibala-conteste-congres-appele-kabund/

" Congrès de l’Udps: Valentin Mubake appelle les camps Tshisekedi et Tshibala au respect des textes »"
° http://cas-info.ca/congres-de-ludps-valentin-mubake-appelle-les-camps-tshisekedi-et-tshibala-au-respect-des-textes/


"Pour Kabund,  Tshisekedi avait choisi Mubake comme candidat à la Primature et non Félix Tshisekedi"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Exclamation  Question  Exclamation
° http://www.politico.cd/en-off/2018/02/08/kabund-tshisekedi-avait-choisi-mubake-candidat-a-primature-non-felix-tshisekedi.html



" Le match de la semaine : Bruno Tshibala face à Félix Tshisekedi en RDC
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.jeuneafrique.com/mag/526927/politique/le-match-de-la-semaine-bruno-tshibala-face-a-felix-tshisekedi-en-rdc/



Jadis proches, le Premier ministre et le fils d’Étienne Tshisekedi se livre une bataille afin d'obtenir la tête de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), qui se décidera lors du congrès de février. Si l'un est accusé de trahison pour avoir rallié le président Kabila, l'autre est jugé illégitime car moins expérimenté.
L’un est Premier ministre, l’autre préside la principale coalition de l’opposition. Pourtant, Bruno Tshibala et Félix Tshisekedi se disputent le leadership d’un même parti : l’incontournable Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), d’Étienne Tshisekedi, décédé il y a tout juste un an.

Au début de décembre 2017, Bruno Tshibala, qui fut l’un des plus proches conseillers du « Vieux », a organisé un « congrès extraordinaire de l’UDPS » au cours duquel il a été élu « président ». Mais pour Félix Tshisekedi, le fils du défunt, cet événement est nul et non avenu.
Dans cette bataille, il peut compter sur le « secrétaire général » Jean-Marc Kabund, plus haute autorité du parti au moment de la mort d’Étienne. « Le président Joseph Kabila tente de prendre le contrôle de notre formation et utilise Tshibala à cette fin, accuse-t-il. Le seul vrai congrès de l’UDPS est celui que nous allons organiser en février. » Et il n’y a guère de doute qu’il élira Félix.


"Le président Joseph Kabila tente de prendre le contrôle de notre formation et utilise Tshibala à cette fin"
Entre ce dernier et Bruno Tshibala, la haine est d’autant plus tenace que les deux hommes se connaissent intimement. Avant la mort d’Étienne, ils se croisaient encore à son domicile, dans la commune de Limete, à Kinshasa. La famille avait alors écarté la plupart des conseillers du patriarche affaibli. Mais Tshibala, le secrétaire général adjoint, faisait exception.
Après plus de trente années dans l’entourage du Vieux, cet homme originaire du Kasaï – comme son mentor – était quasiment devenu un membre du clan. Parallèlement, Félix gravissait les échelons. Jusqu’à être nommé lui aussi secrétaire général adjoint, en 2016. Mais jamais Étienne Tshisekedi n’adoubera de successeur…


"Entre le fils du « Vieux » et celui qui fut son bras droit, c’est la guerre !
Après son décès à Bruxelles, le 1er février 2017, un climat de méfiance s’insinue entre Bruno et Félix. En principe, un congrès doit être organisé dans les trente jours pour désigner un successeur. Mais nul ne veut risquer la discorde en cette période de deuil : l’événement est reporté sine die.
Depuis son exil bruxellois, Moïse Katumbi a pourtant déjà fait son choix. Depuis la mort d’Étienne Tshisekedi, l’ancien gouverneur du Katanga est le principal chef du Rassemblement de l’opposition, la coalition anti-Kabila. Sa présidence est confiée à Félix. Tshibala conteste et revendique le leadership de la plateforme. La scission est inévitable.
Le président Joseph Kabila saisit cette occasion : Tshibala devient son Premier ministre, le 7 avril suivant. Pour Félix, c’est un « traître ». « Félix n’aurait jamais été désigné comme son dauphin par son père », riposte Tshibala. Le 1er février, à Kinshasa, les deux factions ont organisé des cérémonies distinctes à la mémoire d’Étienne Tshisekedi.

Charisme et courage

C’est désormais devant les tribunaux que se poursuit la querelle. « Tshibala a fait légaliser les statuts de l’UDPS en violation de la loi, après des pressions sur un notaire, accuse Me Peter Kazadi, l’avocat de Félix. Nous allons porter plainte au pénal. » Mais Tshibala a désormais accès aux leviers de l’État… « Notre objectif est de remporter les élections législatives de décembre 2018 », assure son bras droit, Tharcisse Loseke.


À Kinshasa, la popularité de Félix Tshisekedi n’est toutefois pas évidente
Dans les rues de Kinshasa, sa popularité n’est toutefois pas évidente. Félix Tshisekedi n’a certes pas prouvé qu’il avait hérité du charisme et du courage de son père, mais ses partisans occupent toujours le siège du mouvement, à Limete. C’est en ce lieu symbolique qu’il devrait être couronné en février. À la tête d’un parti affaibli."

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 16/2/2018, 7:45 pm

"36 ans après. UDPS : quels défis et perspectives après Etienne Tshisekedi ?"
° https://laprosperiteonline.net/2018/02/15/36-ans-apres-udps-quels-defis-et-perspectives-apres-etienne-tshisekedi/



*«Sur cette lancée, il faut citer ce que d’aucuns considèrent comme le « testament politique » d’Etienne TSHISEKEDI, à savoir, l’Accord de la Sant Sylvestre, destiné, selon les propres dires de Feu  Dr Etienne
TSHISEKEDI, destiné, disons-nous, à fermer la parenthèse de l’AFDL, en vue de permettre aux congolais, sous la conduite de l’UDPS, de parachever l’œuvre entamée avec la tenue de la Conférence nationale
souveraine (CNS). Vous aurez donc compris, combattantes et combattants, que la trajectoire vers l’Etat de droit et de démocrate est déjà toute tracée par Etienne TSHISEKEDI. Notre Parti entend donc organiser incessamment
le congrès extraordinaire pour pourvoir à la vacance à sa tête.
Avec le nouveau Président élu, l’UDPS fixera les nouvelles étapes de combat jusqu’à la conquête démocratique du pouvoir. Mais, en attendant cela, permettez-nous de vous réitérer encore une fois nos vœux de succès pour le combat historique que nous menons avec l’appui de tout le peuple congolais en vue d’instaurer en RDC un véritable Etat de droit et de démocratie ».
Telle est la substance du message que  Jean-Marc  a livré ce jeudi 15 février 2018  aux cadres et combattants, réunis  en marge du 36ème anniversaire de l’Udps. L’occasion lui a été donnée de rappeler les péripéties qui avaient conduit à la création de ce parti, les luttes menées autour de la Conférence Nationale Souveraine et, surtout, les dernières batailles de Tshisekedi wa Mulumba, alors qu’il était encore debout, pour la conclusion de l’Accord de la Saint Sylvestre, sous la férule des Evêques, au Centre Interdiocésain, à la Gombe. Ici, Jean-Marc Kabund, parlant d’un Testament Politique pour le peuple congolais, réaffirme la détermination de l’Udps à œuvrer pour l’application intégrale, complète et rapide  de l’Accord de la Saint Sylvestre, dans tous ses volets notamment, en ce qui concerne la décrispation politique, la redynamisation de la CENI, la fin du dédoublement des partis politiques et le respect des libertés individuelles et collectives en termes de manifestations publiques, des libertés  d’opinion ou de réunions.  En lisant et relisant Jean-Marc Kabund, il y a lieu de noter que ce 36ème anniversaire de l’Udps a été  placé sous le signe d’un nouvel élan à imprimer sur  la suite de la trajectoire de la lutte  à mener pour la consolidation des bases d’un Etat de droit en RD. Congo et l’organisation des élections crédibles, apaisées et démocratiques.


Message du Secrétaire Général de l’Udps à  l’occasion de la commémoration du 36ème  anniversaire de l’Udps

En ce jour du 15 février 2018, l’honneur nous échoit de vous adresser le message de meilleurs vœux d’anniversaire, non seulement pour célébrer le 36ème anniversaire de notre cher parti, l’UDPS, mas surtout pour marquer notre ferme détermination à mener jusqu’au bout le combat des pères fondateurs de l’UDPS. Les circonstances particulières qui caractérisent cette période marquée par la brusque disparition du président de notre parti rendent cet anniversaire tout aussi singulier.
Vous vous en souvenez sûrement : nous n’avons pas célébré le 35ème anniversaire de l’UDPS qui intervenait quinze jours après le décès du Président du Parti. Jusqu’à ce jour, nous sommes toujours plongés dans ce deuil, car nous n’avons pas encore ms en terre la dépouille mortelle d’Etienne TSHISEKEDI. Le pouvoir dictatorial et usurpateur en place se fait le malin plaisir d’empêcher l’organisation des obsèques dignes du rang de notre président.
En ce 15 février 2018, jour du 36ème  anniversaire, après avoir pris la mesure de tous les défis à relever, nous pouvons nous permettre de relever la tête, de saluer la mémoire de nos pères fondateurs dont Etienne TSHISEKEDI a été une des grandes figures de proue, et d’autre part, de retracer le chemin parcouru et d’indiquer les prochaines
étapes du parcours de combat de l’UDPS. Créée pour barrer la route à la dictature et à l’obscurantisme, l’UDPS
a livré dans la non-violence des combats mémorables au prix du sacrifice même suprême de nombreux compatriotes. Le massacre de KATEKELAYI a été à l’origine de la « célèbre lettre de 52 pages » que les treize parlementaires adressèrent au dictateur MOBUTU pour dénoncer le « mal zaïrois» dont Mobutu état l’incarnation.
Arrestations et brimades de ces treize parlementaires conduisirent à la création de l’UDPS le 15 février 1982.
De nouveau, arrestations, tortures et relégations éveillèrent la conscience du peuple congolais et conduisirent à l’ouverture démocratique des années 1990 favorisée par le contexte international de la Perestroïka (fin de la guerre froide entre le bloc Est et le bloc Ouest).

La tenue de la Conférence nationale souveraine (CNS), suivie plus tard de la chute effective du régime de Mobutu sont d’importantes victoires remportées par le peuple congolais à la suite des initiatives courageuses de l’UDPS.
Le chemin était tout à fait balisé pour accéder à l’Etat de droit et de démocratie, quand la maffia internationale vînt s’interposer en favorisant l’invasion du Congo par l’AFDL.
Nouvel épisode de lutte politique non violente de l’UDPS qui nous conduisit à la tenue du Dialogue inter congolais à Sun City en Afrique du Sud, à la suite de la mise en œuvre du « plan de paix » proposé par Etienne TSHISEKEDI en vue de la pacification du Congo et de la région des grands lacs africains. Face aux ennemis du peuple congolais qui
ont mis tout leur poids dans la balance pour contourner l’instauration de l’Etat de droit, l’UDPS, toujours sous la conduite d’Etienne TSHISEKEDI, a su déjouer tous les pièges tendus à la RDC pour sa division et sa balkanisation. Tout le monde connait le rôle de l’UDPS pour l’obtention de l’Accord Global inclusif qui a mis fin aux aventures de certains compatriotes instrumentalisés par la maffia internationale.
Sur cette lancée, il faut citer ce que d’aucuns considèrent comme le « testament politique » d’Etienne TSHISEKEDI, à savoir, l’Accord de la Sant Sylvestre, destiné, selon les propres dires de Feu  Dr Etienne TSHISEKEDI, destiné, disons-nous, à fermer la parenthèse de l’AFDL, en vue de permettre aux congolais, sous la conduite de l’UDPS, de
parachever l’œuvre entamée avec la tenue de la Conférence nationale souveraine (CNS).
Vous aurez donc compris, combattantes et combattants, que la trajectoire vers l’Etat de droit et de démocrate est déjà toute tracée par Etienne TSHISEKEDI. Notre Parti entend donc organiser incessamment le congrès extraordinaire pour pourvoir à la vacance à sa tête.
Avec le nouveau Président élu, l’UDPS fixera les nouvelles étapes de combat jusqu’à la conquête démocratique du pouvoir. Mais en attendant cela, permettez-nous de vous réitérer encore une fois nos vœux de succès pour le combat historique que nous menons avec l’appui de tout le peuple congolais en vue d’instaurer en RDC un véritable Etat de droit et de démocratie.
Tenons bon, l’UDPS va vaincre !
Fait à Kinshasa, le 15 février 2018
Jean Marc KABUND – A – KABUND"




° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=210071&Actualiteit=selected
"A L’OCCASION DE LA COMMEMORATION DU 36EME ANNIVERSAIRE DU PARTI CHER A E. TSHISEKEDI
MARC KABUND : "L’UDPS NE SERVIRA PLUS DE MARCHEPIED À D’AUTRES FORCES POLITIQUES"

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article14666
* Pour le Secrétaire général, sa formation politique est déterminée à jouer un rôle de tout premier plan au pays.

Plus rien ne sera comme avant. L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) va travailler désormais à conquérir et exercer le pouvoir. Cette déclaration est du Secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund A Kabund, qui répondait hier à la base de Kinshasa, à l’occasion de la commémoration du 36ème anniversaire de l’UDPS. Trente-six ans après, l’UDPS va arrêter de jouer au groupe de pression. (...)"


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 23/4/2018, 5:41 pm

"Obsèques de Tshisekedi : le pouvoir, la famille et le parti d’accord"
° http://www.lephareonline.net/obseques-de-tshisekedi-pouvoir-famille-parti-daccord/
° ° http://www.rfi.fr/afrique/20180422-rdc-accord-retour-corps-etienne-tshisekedi-date

"RDC: accord trouvé sur le retour du corps d'Etienne Tshisekedi, mais pas de date"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180422-rdc-accord-retour-corps-etienne-tshisekedi-date
° https://actualite.cd/2018/04/21/le-rapatriement-de-la-depouille-de-tshisekedi-dependra-de-la-duree-des-travaux-au-lieu-denterrement-famille/
"Le rapatriement de la dépouille d’E. Tshisekedi dépendra de la durée des travaux au lieu d’enterrement (Famille)"
° https://actualite.cd/2018/04/21/le-rapatriement-de-la-depouille-de-tshisekedi-dependra-de-la-duree-des-travaux-au-lieu-denterrement-famille/
"Les funérailles d’E. Tshisekedi prises totalement en charge par le gouvernement : Le rapatriement de la dépouille dépend de la durée des travaux au lieu d’enterrement à N’sele"
° https://www.digitalcongo.net/article/5adca9a8afc39f0004817a06/

"Plus de 14 mois après sa mort : Funérailles d’E.Tshisekedi à Kinshasa: une commission enfin instituée"
° http://www.latempete.info/28958-2/
° https://afrique.lalibre.be/18236/rdc-une-commission-pour-les-funerailles-detienne-tshisekedi/
° http://www.jeuneafrique.com/553815/politique/rdc-une-commission-instituee-pour-les-funerailles-de-lopposant-etienne-tshisekedi/
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/04/23/en-rdc-mise-en-place-d-une-commission-pour-les-funerailles-d-etienne-tshisekedi_5289304_3212.html
° http://fr.africanews.com/2018/04/21/rdc-une-commission-pour-les-funerailles-d-etienne-tshisekedi/
° http://www.bbc.com/afrique/region-43852768


"Accord obsèques de Tshisekedi :Voici les 5 points de l’accord entre gouvernement et famille /UDPS"
° https://7sur7.cd/new/accord-obseques-de-tshisekedi-voici-les-5-points-de-laccord-entre-gouvernement-et-famille-udps/



Le gouvernement et l’UDPS ainsi que la famille biologique de feu Étienne Tshisekedi sont parvenus finalement à un accord de principe sur les obsèques de feu Étienne Tshisekedi.
L’accord a été signé ce samedi 21 avril à l’Hôtel Rotana, situé dans la Commune de la Gombe à Kinshasa.
En voici les points essentiels :


1. Le gouvernement s’engage à prendre en charge tous les frais relatifs aux obsèques de feu Étienne Tshisekedi,
2. Étienne Tshisekedi aura droit à des hommages officiels et populaires en tant qu’ancien Premier ministre,
3. Sa dépouille sera exposée au Palais du peuple pendant 48 heures,
4. Un avion spécial sera dépêché à Bruxelles pour ramener sa dépouille mortelle à Kinshasa,
5. Il sera inhumé dans une concession familiale située dans la commune de la N’sele.


Cet accord de principe sera matérialisé par le travail que fera une commission spéciale chargée de l’organisation des funérailles de feu Étienne Tshisekedi.
Elle sera composée de 9 membres à raison de 3 délégués par composante (gouvernement -famille -Udps).
Elle est placée sous l’autorité du vice-premier ministre et ministre de l’intérieur et sécurité.



Les deux parties, s’engagent à appliquer de bonne foi l’accord.
Elles ont décrété une trêve politique  Twisted Evil  Rolling Eyes  Question jusqu’à l’enterrement de Tshisekedi.
Henri Mova Sakanyi, André Kimbuta , Me Jean Mbuyu, ont représenté la partie gouvernement.
L’UDPS était représentée par le secrétaire général Jean Marc Kabund.
La famille biologique par Mgr Gérard Mulumba.
Le président du CNSA Joseph Olengakoy a assisté à la cérémonie en qualité de témoin.
Aucune date n’a été fixée pour le déroulement des obsèques. La tache reviendra à la Commission spéciale.
Pour rappel, Étienne Tshisekedi est décédé en Belgique le 1er février 2017."



"RDC : la dépouille d’Etienne Tshisekedi sera exposée au Palais du Peuple"
° https://www.radiookapi.net/2018/04/21/actualite/politique/rdc-la-depouille-detienne-tshisekedi-sera-exposee-au-palais-du-peuple
"Hommages dignes au Palais du Peuple. Etienne Tshisekedi : vers un retour apaisé !"
° https://laprosperiteonline.net/2018/04/22/hommages-dignes-au-palais-du-peuple-etienne-tshisekedi-vers-un-retour-apaise/


"TSHISEKEDI : RAPATRIEMENT OU LE TRIOMPHE DU DIALOGUE"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article15435


"RDC: Bientôt le programme de rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi"
° https://actualite.cd/2018/04/17/rdc-bientot-le-programme-de-rapatriement-de-la-depouille-detienne-tshisekedi/
° http://www.rfi.fr/afrique/20180201-rdc-parti-udps-felix-etienne-tshisekedi-sphynx-limete-kabund-tshibala
° http://www.rfi.fr/afrique/20170609-rdc-enterrement-etienne-tshisekedi-accord-trouve-entre-udps-autorites


"Tshisekedi: what’s next?"
° http://www.lesoftonline.net/articles/tshisekedi-what%E2%80%99s-next


"RDC : marchandage politique pour le dernier voyage du Sphinx
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-marchandage-politique-pour-le-dernier-voyage-du-sphinx/
Plus d’une année après son décès en Belgique, un accord a été conclu pour ramener à Kinshasa la dépouille de l’opposant historique Etienne Tshisekedi. Mais le corps du Sphinx reste toujours une monnaie d’échange politique entre le pouvoir et l'opposition.

La situation était ubueste, puis pathétique, avant de devenir franchement scandaleuse. Depuis maintenant 14 mois, le corps de l’opposant congolais Etienne Tshisekedi attend bien sagement dans une morgue de la banlieue de Bruxelles son inhumation en République démocratique du Congo (RDC). D’interminables tractations entre la famille biologique du « Sphinx de Limete » et les autorités congolaises ont retardé maintes fois son rapatriement sur la terre de ses ancêtres… sur fond de bataille politique. Son retour, a donc fait l’objet d’âpres négociations jusqu’au plus haut niveau de l’Etat. Ce week-end, c’est un accord politique qui a scellé le rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa.

Autour de la table, les principaux acteurs de la classe politique congolaise étaient représentés ce samedi 21 avril à Kinshasa. Du côté du pouvoir : le ministre de l’Intérieur, le gouverneur de Kinshasa, et le conseiller sécurité du président Joseph Kabila étaient présents. Pour signer l’accord au nom de la famille d’Etienne Tshisekedi : on trouvait Gérard Mulumba, le frère cadet de l’opposant, ainsi que Jean-Marc Kabund pour représenter l’UDPS, le parti créé par le défunt. En « témoin exceptionnel » à cette curieuse cérémonie : Joseph Olenghankoy, le président du Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral (CNSA) qui vivait « le plus beau jour de sa vie (sic) ». Le document formalise la création d’une commission de 9 membres pour le retour de l’opposant et l’organisation des obsèques. Un avion spécial sera mis à disposition de la famille pour le rapatriement du corps, qui sera exposé pendant 2 jours au Palais du peuple de Kinshasa. Enfin, l’inhumation d’Etienne Tshisekedi se déroulera dans la commune de la N’Sele, sur une parcelle familiale.

Un retour risqué pour Kinshasa

Mais alors pourquoi faut-il un accord politique pour organiser le retour de la dépouille d’Etienne Tshisekedi ? Certes le personnage est un acteur emblématique de l’opposition congolaise, de Mobutu à Kabila père et fils, certes sa figure reste encore très populaire dans tout le pays, mais il faut surtout regarder le contexte de crise politique dans laquelle se trouve la RDC pour se rendre compte du caractère ultra-sensible des funérailles d’Etienne Tshisekedi. Depuis décembre 2016, le mandat de Joseph Kabila a expiré, mais celui-ci s’accroche au pouvoir, remettant par deux fois la tenue des élections. L’opposition est vent debout contre le pouvoir et l’accuse de retarder volontairement le scrutin, tout en préparant des élections dans des conditions contestables.

Depuis la fin de l’année 2017, et le deuxième report de l’élection présidentielle, trois manifestations de l’opposition, organisées par le Comité laïc de coordination (CLC) et soutenu par l’Eglise catholique, ont été réprimées dans le sang, faisant plusieurs dizaines de morts. Le retour du corps de l’opposant historique, qui s’est battu jusqu’à sa mort pour faire partir Joseph Kabila du pouvoir, constitue donc un événement très risqué pour le pouvoir en place à Kinshasa. D’autant que le propre fils d’Etienne Tshisekedi, Félix, vient de prendre la succession de son père à la tête de l’UDPS, et souhaite se lancer dans la course à la présidentielle.

Des funérailles … mais pas de date

L’accord hautement politique du rapatriement du corps d’Etienne Tshisekedi est assortie d’une étrange condition, sans nul doute exigée par le pouvoir : l’observation d’une, non moins étrange, « trêve politique » Evil or Very Mad  Rolling Eyes  Question  Question . Le texte invite toutes les parties, ainsi que la population congolaise « à éviter toute récupération politique par les propos, gestes et actes de nature à perturber l’organisation harmonieuse de ces funérailles »  Rolling Eyes  Question  Question . En d’autres termes : Kinshasa redoute que le retour de la dépouille de Tshisekedi ne vire à la mobilisation anti-Kabila. Il faut dire que les cérémonies d’hommages à celui qui a toujours combattu l’actuel chef de l’Etat congolais, constitueraient l’occasion idéale pour l’opposition d’effectuer une démonstration de force dans la rue.

La trêve politique demandée par le pouvoir ressemble une fois de plus à moyen de calmer les esprits, mais surtout de gagner du temps, en demandant que pendant la trêve, les revendications politiques soient mises de coté. Sauf que comme souvent à Kinshasa, le pouvoir joue la montre. Et aucune date de retour, ni de funérailles n’ont encore été dévoilée. A ce petit jeu-là, Joseph Kabila peut encore faire traîner les choses et mettre ainsi la contestation « sous cloche » pendant quelques semaines… voir plus. Le calendrier du pouvoir congolais est en effet souvent très extensible. Enfin, Joseph Kabila pourrait aussi prendre son temps pour faire revenir le corps d’Etienne Tshisekedi pour une autre raison. L’actuel Premier ministre Bruno Tshisbala est donné sur le départ et pourrait être remplacé par… Félix Tshisekedi ; c’est en tous cas ce que laisse fuiter la Majorité présidentielle. Si l’actuel président de l’UDPS affirme ne pas être intéressé par le poste pour l’instant, la donne pourrait changer une fois le corps d’Etienne Tshiskedi revenu au pays. L’instrumentalisation du corps du Sphinx n’est donc pas encore terminée."




"Modeste Mutinga : ‘L’accord conclu entre l’UDPS et le pouvoir est un cadeau empoisonné de Kabila à Félix Tshisekedi’ - Le Potentiel
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=210513&Actualiteit=selected
...LES INQUIÉTUDES DE MUTINGA

Mais, dans la classe politique, on tente de décrypter un accord qui arrive au moment où on s’apprête à aborder le dernier virage vers les élections de décembre 2018.
Modeste Mutinga, sénateur, président du PDG (Parti des démocrates pour la bonne gouvernance) et président du regroupement politique, Alliance pour l’alternance démocratique, affilié à « Ensemble pour le changement », voit dans la main tendue du pouvoir en place à Kinshasa un piège qui vise directement le président de l’UDPS, Félix Tshisekedi ».
Dans un entretien avec le journal Le Potentiel, le sénateur Mutinga n’y va pas par le dos de la cuillère. « Le moment choisi par le pouvoir pour décanter enfin le dossier du rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi n’est pas un fait isolé. Il tient d’un calcul politique bien ficelé en haut lieu de la Majorité présidentielle », révèle-t-il.
Le président du PDG voit dans l’accord conclu le 20 avril 2018 un piège dont la cible principale se trouve être Félix Tshisekedi, le tout nouveau président de l’UDPS.

Poussé par son flair politique, Modeste Mutinga redoute un retournement de la situation : « Il ne faut pas ignorer que le président Kabila n’a jamais digéré l’échec des négociations entamées dans les coulisses aussi bien à Ibiza, à Paris qu’ailleurs avec l’UDPS. N’oubliez pas que dans toutes ces négociations, c’est Félix Tshisekedi, en sa qualité de secrétaire général de l’UDPS en charge des relations extérieures, qui était au centre. L’échec de ces négociations, avec tout ce que Kabila y a consacré comme énergie, a dérouté tous les plans de la MP. Le président Kabila en garde un mauvais souvenir. Il n’a jamais oublié tout le mal que lui a fait Félix Tshisekedi. Il n’attend donc que le bon moment pour lui asséner un coup fatal qui va consacrer sa mort politique. Est-ce que ce moment va surgir avec cet accord sur le rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi. Je pressens un coup fourré de la MP ».
Ses inquiétudes sont autant plus ravivées par la trêve politique que les parties signataires de l’accord du 20 avril 2018 ont convenu d’adopter. On note qu’au terme de cet accord, l’UDPS s’est engagée à suspendre toute activité politique jusqu’à l’enterrement d’Etienne Tshisekedi. Et Mutinga de renchérir : « Que gagne l’UDPS en échange ? » Le sénateur pense que la majorité au pouvoir attend tirer des dividendes politiques évidents de l’accord conclu avec l’UDPS.

Félix Tshisekedi nouvelle cible de la MP
Sénateur Mutinga: « Avec cet accord sur le rapatriement d'Etienne Tshisekedi, Le président Kabila pense assouplir la position de l’UDPS en incluant la famille du défunt dans son jeu politique. »  
Après avoir traqué Moïse Katumbi, jusqu’à l’empêcher de revenir en RDC pour participer à la course présidentielle de décembre, la MP a décidé de concentrer ses efforts sur Félix Tshisekedi. C’est la nouvelle cible.  
« L’accord du 20 avril 2018 est un marché des dupes qui ne profite qu’à un seul camp, la MP. Félix Tshisekedi n’en tirera aucun bénéfice politique. Bien au contraire. Avec cet accord, la MP a réussi à obtenir son silence contre le rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi. Il lui demandera plus dans les tout prochains jours, jusqu’à le fragiliser politiquement. J’en suis sûr ».  
Est-ce que Félix Tshisekedi pouvait refuser l’offre de la majorité au pouvoir qui facilite enfin le rapatriement de la dépouille de son père ? A cette question, le sénateur Mutinga relativise. « Je pense que Félix Tshisekedi n’avait pas de choix. Mais, la MP a bien calibré sa démarche. Le moment choisi n’est pas anodin. Le président Kabila est en difficulté. Il cherche à contourner l’échéance de décembre 2018 en tendant la main à l’UDPS de Félix Tshisekedi. Avec cet accord, il pense assouplir la position de l’UDPS en incluant la famille du défunt dans son jeu politique. C’est très subtil. Cet accord est en fait un troc pour lequel Kabila attend qu’on lui retourne l’ascenseur. Comment Félix Tshisekedi s’y prendrait-il ? C’est là que se situent mes inquiétudes ».

Dans tous les cas, le sénateur Mutinga est convaincu que l’accord sur les obsèques d’Etienne Tshisekedi est un cadeau empoisonné de Joseph Kabila à Félix Tshisekedi. C’est une patate chaude que le président de l’UDPS doit manipuler avec tact en prenant soin de ne pas s’écarter de la dimension politique du geste posé par le président Kabila.
Félix Tshisekedi doit toujours se rappeler la phrase mise dans la bouche de Laocoon par Virgile dans l’Énéide. Elle peut se traduire par « Je crains les Grecs, même lorsqu’ils font des cadeaux ». Elle fait référence au Cheval de Troie. Cette assertion est devenue une locution usuelle et a mené à l’adage populaire « cadeau des Grecs ».  
L’accord conclu le 21 avril n’irait-il pas dans ce sens ? Félix Tshisekedi est prévenu »…"



"Les dessous de l’accord sur les funérailles de Tshisekedi"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.politico.cd/grand-angle/2018/04/22/les-dessous-de-laccord-sur-les-funerailles-de-tshisekedi.html
[size=11]Longtemps bloquée à Bruxelles, la dépouille du leader historique de l’opposition congolaise, Etienne Tshisekedi, se retrouve au cœur d’un jeu politique où son fils, Félix Tshisekedi, y joue son avenir, y compris celui de ses alliés et du pouvoir congolais.



Janvier 2018, la tension est à son comble en République démocratique du Congo où les Catholiques sont descendus dans les rues pour réclamer l’application de l’accord de Saint-Sylvestre signé un an plutôt, et qui prévoyait, outre le départ du président Kabila, des mesures de décrispation et un gouvernement de large union.
Le Comité Laïc de Coordination (CLC), une association née à la suite de ces revendications, accuse alors le pouvoir congolais d’avoir violé cet accord.  Dos au mur, Joseph Kabila est appelé à agir ; d’autant plus que dans les rues, les manifestations sont réprimées dans le sang, faisant plusieurs victimes.

 Opération décrispation

Kabila opte alors pour un dialogue, mais dans les coulisses. Il reçoit au Palais de la nation, dès début février, le Cardinal Monsengwo Pesinya, le Chef de l’Eglise catholique en RDC. Rien ne filtrera de cet entretien, ni même son existence officielle ne sera confirmée. Cependant, bien avant la rencontre, en mi-janvier, une mission très particulière commence du côté de Limete, commune du centre de Kinshasa, traditionnellement attribuée au parti d’Etienne Tshisekedi.
Un téléphone sonne, c’est celui d’un des collaborateurs de Félix Tshisekedi. Au bout du fil, un émissaire de Maître Jean Mbuyu, alors que proche conseiller du président Kabila. Il demande à parler à Félix Tshisekedi.[/size]

«Le président Félix [Tshisekedi] refuse de vous parler aussi longtemps que son père ne sera pas enterré », répond alors l’interlocuteur après quelques secondes d’attente.
C’est fut-là, le début plus ou moins d’une série d’échanges dissimulés entre le fils d’Etienne Tshisekedi et le camp du président Joseph Kabila.
Les jours passent. Les contacts se poursuivent dans les coulisses. Ce qui n’était qu’une « rhétorique » devient la base des discussions. Le pouvoir, par le biais d’émissaires qui rencontreront plusieurs fois des proches de Félix Tshisekedi durant ce mois de janvier, fait alors savoir sa volonté d’apaiser la tension. On parle dès lors d’un retour dans les accords de la Saint-Sylvestre. Concrètement, que Félix Tshisekedi endosse le poste de Premier ministre qui lui a été confié.
Plusieurs sources, dont un proche de Félix Tshisekedi qui livre l’information, attestent que du côté de l’UDPS, l’idée séduit, bien que « dangereuse ». Car dans le fond, une arrivée de Félix Tshiskedi à la Primature éloignerait le pays des élections, et donc du départ du président Kabila. Pire, pendant que les échanges s’éternisent, la nouvelle commence à devenir public. « Moïse Katumbi a fini par l’apprendre. Et a fait une énorme pression à Félix Tshisekedi pour qu’il refuse. Cela n’allait pas dans ses intérêts. Une alliance entre Kabila et Félix n’arrangerait pas sa situation », confie cette source sous le sceau de l’anonymat.

Funérailles contre Primature


Des opposants discutant lors d’une veillée de prière à Bruxelles, à l’occasion de la mort de Tshisekedi

Entre temps, les négociations se poursuivent. Félix Tshisekedi fait demander un « signal » du côté du pouvoir, qui lui promet alors un « accord public sur les funérailles d’Etienne Tshiskedi ». Pour donner du poids à ce discussions, le président Joseph Kabila nomme, le 15 février, Maître Jean Mbuyu au poste de Conseiller spécial en matière de Sécurité. Il est ainsi fortifié, y compris sa mission de ramener Félix Tshisekedi dans des discussions formelles.  Cependant, Kabila veut voir plus loin que la Primature. A en croire un proche, le président veut « réellement apaiser la situation ». Il met ainsi en place une initiative « de décrispation». En somme, des mesures pour calmer la situation avec l’opposition.
La dernière marche du 25 février qui fera des morts viendra ainsi servir d’avertissement au pouvoir. « On ne pouvait plus continuer ainsi. Il fallait faire quelque chose », confie ce proche sous le sceau d’anonymat toujours. Le 20 février, profitant « d’un écart », Joseph Kabila vire Emmanuel Shadary et fait entrer au gouvernement Henri Mova Sakanyi. L’idée étant, avec le tendem Mova-Mbuyu, de former une team « décrispation ».
L’avocat Mbuyu continue ainsi sa mêlée du côté de Félix Tshisekedi, pendant que Mova va voir Joseph Olenghankoy pour apaiser « les moins menaçant. »  L’UDPS de Limete se retrouve tout à coup dans la liste des partis autorisés à foncitonner officiellement, en défaveur même de Bruno Tshibala.  Olivier Kamitatu et consorts retrouvent leurs partis.

Bruno Tshibala justement, le Premier ministre jadis issu des accords n’est plus en odeur de sainteté. Il est à la base même d’une des violations de l’accord. Et sa megestion, y compris des couacs à la Primature, n’arrangent pas les choses. Il faut donc le remplacer. Les regards sont tournés vers Félix Tshisekedi. Mais Félix est le fils de son père. A Limete, les hésitations et les contre-pieds sont doctrines. D’autant plus que le fils Tshisekedi doit faire face à un Moïse Katumbi qui ne cesse de faire pression sur lui.
Dès mars cependant, les choses changent. Des soupçons s’installent entre Katumbi et Tshsekedi fils. Le premier part en Afrique du sud où il crée sa propre coalition, alors que le second commence sérieusement à envisager la Primature proposée par Kabila. Cependant, même si la tentation est forte, reste néanmoins la manière d’y parvenir. Ça tombe bien, le Pouvoir y a pensé.  Ainsi, des tractations en coulisses aboutissent d’abord à laisser faire une élection de Félix Tshisekedi à la tête de son parti, malgré les tentatives de pro Tshibala à bloquer cette ascension qui leur sera fatale.

Un accord pour négocier[



Par la suite, on arrive à ce samedi 21 avril : la signature d’un communiqué conjoint annonçant une reprise des négociations pour les funérailles d’Etienne Tshisekedi. Entre-temps, Félix Tshisekedi a pris soin de rappeler publiquement qu’il tient à l’application « effective et intégrale » de l’accord de la Saint-Sylvestre. En d’autres termes, faire de lui Premier ministre, car désigné non seulement dans la dernière lettre laissée aux évêques par son paternel, mais également par la plateforme Rassemblement qu’il dirige toujours.
Au Kin Plaza Arjaan by Rotana à Kinshasa, l’accord signé ne va pas du tout aboutir automatiquement aux funérailles de Tshisekedi. “Il faut à présent discuter des modalités. Organiser les choses pour aboutir à une situation d’apaisement total. L’UDPS avait fait des exigences autour de ses funérailles, il est temps de les prendre en compte», confie une fois de plus une source au pouvoir.  Entendez par là qu’il faut revenir au début de l’affaire, où le parti de Tshisekedi avait notamment exigé qu’un Premier ministre issu de son rang soit nommé pour « accueillir » la dépouille de Tshiskeedi.

Et si Moïse Katumbi ou les catholiques en venaient à fustiger une telle entente, une solution est prévue. « L’application de l’accord dans son entièreté n’est plus un problème. Nous avons une date pour les élections, c’est le 23 décembre. Il ne reste plus que deux choses : la nomination d’un Premier ministre et les décrispations. Nous sommes prêts à discuter sincèrement sur ces deux cas », explique notre interlocuteur, qui affirme qu’outre la nomination de Félix Tshiskedi, toutes les mesures, y compris les cas emblématiques — dont Moïse Kautumbi—  devraient trouver solution.


« Nous ne sommes pas opposés à une relaxation des prisonniers, ou au retour des opposants. Mais s’il faut appliquer l’accord, cela doit être fait de manière intégrale comme le réclame Félix Tshisekedi », ajoute-t-il.
Moïse Katumbi a cependant rappelé qu’il n’est pas preneur de la Primature, enjoignant Félix Tshisekedi de ne pas « traverser ». « Celui qui va traverser, il faut l’appeler Jusas », a—t-il dit.
Joint par POLITICO.CD, Augustin Kabuya reste évasif. Pour lui, la question des funérailles de Tshisekedi ne doit pas « tourner autour de personnes », affirmant cependant que l’UDPS n’a pas changé de position au sujet de ses exigences d’un gouvernement « légitime » avant d’enterrer Tshisekedi. « Nous ne voulons plus de polémique, le plus important c’est d’enterrer le Patriarche dans la paix et l’honneur. Mais pour ce qui est de Tshibala, nous n’avons pas changé de position. Où avez-vous vu un fils qui a déserté la maison de son père avoir le droit à l’héritage« , interroge-t-il.
Sauf que si les décrispations entraînent l’abandon des poursuites en son encontre, le pouvoir ne considère par son dossier de double nationalité, qui l’écarte de la Présidentielle, comme faisant partie de l’accord politique. Une position qui augure des prochaines complications au pays, alors que le CLC des catholiques a de son côté lancé un ultimatum à Kabila et les opposants pour trouver des solutions politiques «au plus tard le 30 avri 2018 »."



"RDC: sans sépulture 14 mois après sa mort, le leader de l’opposition hante Joseph Kabila"[
° https://fr.sputniknews.com/international/201803191035571936-leader-opposition-joseph-kabila/


"RDC: pourquoi un tel bras de fer autour des funérailles d’Etienne Tshisekedi?"
° http://www.rfi.fr/afrique/20170511-rdc-pourquoi-tel-bras-fer-autour-funerailles-etienne-tshisekedi


"Étienne Tshisekedi: chronique d’une dépouille en quête d’inhumation"
° http://cleas.mondoblog.org/2018/04/09/etienne-tshisekedi-chronique-dune-depouille-quete-dinhumation/


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  ndonzwau le 16/5/2018, 3:05 pm

"E. Tshisekedi : bientôt les travaux du caveau à Nsele"
° http://www.lephareonline.net/e-tshisekedi-bientot-travaux-caveau-a-nsele/

"Obsèques de Tshisekedi: La famille annonce le début des travaux de construction du site d’inhumation"
° https://actualite.cd/2018/05/07/obseques-de-tshisekedi-la-famille-annonce-le-debut-des-travaux-de-construction-du-site-dinhumation/


"Funérailles De Tshisekedi: Le Gouvernement Dit Manquer De Moyens"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Question
° http://capsud.net/2018/05/14/funerailles-detshisekedi-le-gouvernement-dit-manquer-de-moyens/

"Rapatriement de la dépouille de Tshisekedi : « Rien n’a encore été fait jusqu’à ce jour » (Mgr Gérard Mulumba"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Question
° https://www.matininfos.net/rapatriement-de-depouille-de-tshisekedi-rien-na-ete-jusqua-jour-mgr-gerard-mulumba/


"Dossier Enterrement du Président Etienne TSHISEKEDI wa MULUMBA"



Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ENFIN L’ENTERREMENT DU LIDER MAXIMO, UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN COMME ELLE AURAIT DU L’ETRE BEAUCOUP PLUS TÔT SI ELLE N'AVAIT ÉTÉ L’OBJET DE TROP DE RÉCUPÉRATIONS POLITICIENNES ?!?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum