OEIL D'AFRIQUE SUR LA RDC NOTRE PAYS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OEIL D'AFRIQUE SUR LA RDC NOTRE PAYS

Message  El-Shaman le 22/8/2017, 12:14 pm

J'ai jugé bon d'ouvrir un topic spécial sur les articles que le journal en ligne oeil d'Afrique fait sur notre pays.Je commence par celui-ci :


LE PAYS EST RÉGI PAR LE NÉOCOLONIALISME DEPUIS L’ÉLIMINATION POLITIQUE ET PHYSIQUE DE PATRICE LUMUMBA. LES HOMMES POLITIQUES, JOSEPH KASA-VUBU, MOÏSE TSHOMBE, ALBERT KALONJI, MOBUTU, LAURENT-DÉSIRÉ KABILA ET JOSEPH KABILA, SONT PARTISANS DU SYSTÈME NÉOCOLONIALISTES. ILS ONT ÉTÉ PLACÉS AU POUVOIR PAR LA VOLONTÉ DES PUISSANCES ET DE LEURS MULTINATIONALES. DE CE FAIT, LES CANDIDATS À LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE NE SERAIENT-ILS PAS – TOUS ET TANT QU’ILS SONT – CANDIDATS POTENTIELS AU POUVOIR DICTATORIAL OCTROYÉ PAR CES PUISSANCES QU’ÉTIENNE TSHISEKEDI QUALIFIAIT, DE SON VIVANT, DE « DÉCIDEURS » ?

CONGO, UNE NÉOCOLONIE

Le 14 septembre 1960, date du premier coup d’État, le Congo bascule dans le néocolonialisme. La révocation de Patrice Lumumba par Joseph Kasa-Vubu, acte précédant ce coup d’État, est décidée sous pression de la Belgique, des États-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne. Les signes de la dictature ne tardent pas à se manifester : le Premier ministre Patrice Lumumba est assigné à résidence, arrêté et livré au Katanga pour être, plus tard, exécuté sans procès ni levée de son immunité parlementaire. Ses partisans connaîtront le même sort. Joseph Kasa-Vubu ne fait aucun droit à la demande des députés nationalistes de dissoudre le Parlement et de convoquer les élections anticipées pour solliciter une nouvelle légitimité. Puisque que, par la révocation de Patrice Lumumba et la disparition de ce dernier, Joseph Kasa-Vubu ne jouit d’aucune légitimité politique – si ce n’est par la force – et ne peut dès lors se prévaloir d’un pouvoir issu de la victoire électorale de Patrice Lumumba et des nationalistes congolais opposés au néocolonialisme.
Le 24 novembre 1965, Mobutu opère son deuxième coup d’État avec l’appui principal des États-Unis, renverse Joseph Kasa-Vubu, le condamne à la déportation, à une mort à petit feu et force Moïse Tshombe de prendre le chemin de l’exil. Il sera auréolé du titre d’ « homme providentiel » par le cardinal Joseph-Albert Malula. Il régnera sans partage du pouvoir, par des élections sans concurrents politiques, par des scores électoraux staliniens, des décrets, des ordonnances et par une Constitution sur mesure.

Dans les jours suivant ce coup d’État, Mobutu proclame la prise de pouvoir par le haut-commandement de l’Armée Nationale Congolaise (ANC) pour mettre fin au chaos politique et parle, par moments, de passation de pouvoir (dictatorial issu du Coup d’État du 14 septembre 1960). Les archives conservent des traces à ce propos.

En avril 1997, une deuxième passation de pouvoir a lieu sous le patronage de Bill Clinton, président des États-Unis qui le somme, par ultimatum, de quitter le pouvoir au profit de Laurent-Désiré Kabila gratifié du titre de « Libérateur », malgré leur méfiance à son égard.

En janvier 2001, Laurent-Désiré Kabila, après 4 ans de pouvoir et un règne par des décrets comme son prédécesseur à ses débuts, est assassiné pour être remplacé par Joseph Kabila soutenu par les États-Unis et leurs alliés, notamment la Belgique. Louis Michel alors ministre belge des affaires étrangères le proclame l’« espoir du Congo ». À son tour, le nouveau dirigeant se maintiendra au pouvoir par des élections truquées aux résultats contestés par les opposants, les membres de la société civile et par les évêques de l’église catholique. Aujourd’hui, le plus jeune dirigeant de l’histoire du Congo à accéder à la magistrature suprême, garde le pouvoir hors mandat et par une interprétation de la Constitution au nom du plus fort.

Il s’avère, à la lumière de cette brève lecture de l’histoire politique de notre pays, que les dirigeants accèdent au pouvoir ou le quitent, d’une manière ou d’une autre, par la volonté de grandes puissances fidèles aux principes du néocolonialisme et non par la volonté du peuple privé ainsi de son pouvoir souverain. Dans ce cas, qui de Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Moïse Katumbi, Sindika Dokolo, Freddy Matungulu, Honoré Ngbanda, Martin Fayulu, Noël Tshiani, Ne Muanda Nsemi ou autre dirigeant qui pourra accéder au fauteuil présidentiel de la république démocratique du Congo sans faire des courbettes au néocolonialisme et aux multinationales minières ou à ce système opposé aux intérêts du peuple congolais ?

Par Joseph Anganda

Read more at http://oeildafrique.com/rdc-a-quand-la-democratie/#Fjjwmlew3yi4MDmZ.99

Read more at http://oeildafrique.com/rdc-a-quand-la-democratie/#Fjjwmlew3yi4MDmZ.99

Revenir en haut Aller en bas

Re: OEIL D'AFRIQUE SUR LA RDC NOTRE PAYS

Message  Troll le 22/8/2017, 7:46 pm

Sad ATA KO...

Même s´ils accedaient au pouvoir par la seule volonté des congolais... Cool Il faut construire le chemin de fer et l´électrifier, il faut construire des routes et les aérports, il faut construire des barrages pour obtenir l´électricité... En bref, il faut construire le Congo I love you

]b]Avec un peu de bon sens, les technologies dont le Congo a besoin pour sa Like a Star @ heaven construction se trouvent chez ces pays qui "colonisent" technologiquement et financièrement toute la planète @ cyclops [/b] jocolor

Revenir en haut Aller en bas

Re: OEIL D'AFRIQUE SUR LA RDC NOTRE PAYS

Message  El-Shaman le 24/8/2017, 1:08 pm

Troll a écrit:Sad ATA KO...

Même s´ils accedaient au pouvoir par la seule volonté des congolais... Cool Il faut construire le chemin de fer et l´électrifier, il faut construire des routes et les aérports, il faut construire des barrages pour obtenir l´électricité... En bref, il faut construire le Congo I love you

]b]Avec  un peu de bon sens, les technologies dont le Congo a besoin pour sa  Like a Star @ heaven construction se trouvent chez ces pays qui "colonisent" technologiquement et financièrement toute la planète @ cyclops [/b] jocolor
Mais il n'y a pas de mal à être indépendant par soi-même et à collaborer avec ces pays.J'ai l'impression que tu n'a pas compris l'article du journal OEIL D'AFRIQUE.
Être indépendant ,accéder au pouvoir par la seule volonté des peuples Congolais ne veut pas dire être enfermée sur soi-même.

Revenir en haut Aller en bas

Re: OEIL D'AFRIQUE SUR LA RDC NOTRE PAYS

Message  Troll le 24/8/2017, 2:40 pm

8) ILLUSIONS

Accèder au pouvoir par la "seule" volonté des congolais ne suffit plus..sur ce village "planetaire"...Si vous avez des dirigeants élus avec la seule volonté des congolais qui ne savent pas grand chose comment faire en sorte d´attirer des capitaux, des Technologies pour donner du travail aux congolais...Ces théories "nationalistes" d´un autre âge ne sont que des illusions Idea Like a Star @ heaven

Tous ceux qui seront "élus" avec la seule volonté des congolais doivent un beau matin constater que le cuivre ou le coltan ne se mange pas et les congolais doivent manger Idea

Un beau matin, ils se rendent vite compte qu´ils ont les "mains liées" car devant negocier chaque jour pour faire avancer la cause des congolais..avec des gens qui ne les ont pas "votés" Like a Star @ heaven Idea Twisted Evil

Cessons de continuer avec les illusions des années ´60 inspirées par la guerre froide..Cette planète est un grand village où les liens entre tous ces habitants sont inévitables Like a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas

Re: OEIL D'AFRIQUE SUR LA RDC NOTRE PAYS

Message  El-Shaman le 24/8/2017, 3:02 pm

Troll a écrit:8) ILLUSIONS

Accèder au pouvoir par la "seule" volonté des congolais ne suffit plus..sur ce village "planetaire"...Si vous avez des dirigeants élus avec la seule volonté des congolais qui ne savent pas grand chose comment faire en sorte d´attirer des capitaux, des Technologies pour donner du travail aux congolais...Ces théories "nationalistes" d´un autre âge ne sont que des illusions Idea Like a Star @ heaven

Tous ceux qui seront "élus" avec la seule volonté des congolais doivent un beau matin constater que le cuivre ou le coltan ne se mange pas et les congolais doivent manger Idea

Un beau matin, ils se rendent vite compte qu´ils ont les "mains liées" car devant negocier chaque jour pour faire avancer la cause des congolais..avec des gens qui ne les ont pas "votés" Like a Star @ heaven Idea Twisted Evil

Cessons de continuer avec les illusions des années ´60 inspirées par la guerre froide..Cette planète est un grand village où les liens entre tous ces habitants sont inévitables Like a Star @ heaven
Et dans ce cas à quoi sert la démocratie que tu as toujours soutenu Mr Troll ?
Ton commentaire me pousse à me posé cette question :
Si Kabila se maintient au pouvoir et défie la C.I n'est-ce-pas parce qu'il sait comme toi que la démocratie n'existe pas ?
Vu qu'il est arrivait au plus au sommet de l'état, il à compris que la démocratie c'était juste un canular pour endormir la masse ?
Raison pour laquelle il ne respecte pas les règles du jeu ?

En tous cas si tu as raison, je dirais aussi que sous cette angle : Kabila aussi à raison, parce qu'il sait que : eza ba peuple Congolais te mutu batiaki ye place aza lelo, Et ça ne sert à rien kolobela démocratie, les élections, vu qu'au fond ça n'existe pas ?
C'est sont des questions que je me suis posé en lisant ton dernier commentaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: OEIL D'AFRIQUE SUR LA RDC NOTRE PAYS

Message  Troll le 24/8/2017, 3:26 pm

Idea El Shaman

To zwa exemple... ya FRANCE

¤ MACRON une fois candidat á la présidence a fait la tour des puissances..occidentaux: USA, RFA, UK... et UE Idea

Ezali mwa exemple..Macron devait rassurer les paternaires de son pays qu´il ne compte pas lancer une "révolution" qui va destabiliser le système financier ou économique Like a Star @ heaven

Si la dame Le Pen était si impopulaire non seulement en France mais aussi dans les autres pays en Occident, c´est á cause de sa politique "nationaliste" qui menace la zone Euro (par exemple) Like a Star @ heaven What a Face

AUCUN pays dans les vielles démocraties ne peut prendre le risque de faire élire des dirigeants qui ont pour programme une "révolution" No No

La démocratie n´a pas pour raison de se passer des réalités planetaires ou de lancer des revolutions qui vont destabiliser les autres pays Idea

O zwi mwa boule Question La démocratie est interne, mais doit remplir les souhaits externes
Like a Star @ heaven Idea

TO ZONGA NA CONGO Like a Star @ heaven

La réalité "démocratique" est qu´il ya des mandats qu´il faut respecter..même en Russie, Poutine s´est fait élire..avec des mandats..même en Chine, le président possede un mandat limité Like a Star @ heaven Neutral Neutral

Le cas de Kabila est simple: Tous les pays qui possedent des interêts au Congo ont besoin de la démocratie et de la stabilité Idea Ces pays vont continuer á exploiter les minerais ou qui sait apporter des capitaux pour faire construire des usines ou des aérports et des ports*
Ils n´ont pas besoin d´une personne qui s´accroche á la présidence, mais des institutions fortes et stables Like a Star @ heaven

La présidence n´est pas un nom, mais une fonction avec un mandat limité
I love you

Ce raisonement qui ferait de Kabila le "garant" des interêts des puissances de la planète est un non sens Arrow
Twisted Evil Aucun président élu de la RDC ne peut se permettre de lancer une "révolution" qui va ecarter les puissances planetaires de son pays No Cela n´est pas possible..ni en France, ni au Congo No ni même en Chine ou en Russie No @

Revenir en haut Aller en bas

Re: OEIL D'AFRIQUE SUR LA RDC NOTRE PAYS

Message  El-Shaman le 24/8/2017, 4:05 pm

Troll a écrit:Idea El Shaman

To zwa exemple... ya FRANCE

¤ MACRON une fois candidat á la présidence a fait la tour des puissances..occidentaux: USA, RFA, UK... et UE Idea

Ezali mwa exemple..Macron devait rassurer les paternaires de son pays qu´il ne compte pas lancer une "révolution" qui va destabiliser le système financier ou économique Like a Star @ heaven

Si la dame Le Pen était si impopulaire non seulement en France mais aussi dans les autres pays en Occident, c´est á cause de sa politique "nationaliste" qui menace la zone Euro (par exemple) Like a Star @ heaven What a Face

AUCUN pays dans les vielles démocraties ne peut prendre le risque de faire élire des dirigeants qui ont pour programme une "révolution" No No

La démocratie n´a pas pour raison de se passer des réalités planetaires ou de lancer des revolutions qui vont destabiliser les autres pays Idea

O zwi mwa boule Question  La démocratie est interne, mais doit remplir les souhaits externes
Like a Star @ heaven Idea [/color]
Oui, nazwi boule mbuta Troll. Mais c'est ce que j'avais dit plus haut dans mon 1er commentaire.Surtout l'exemple de Macron que tu viens de donner colle parfaitement avec ce que j'avais dit.Nakomaki boye :

"Mais il n'y a pas de mal à être indépendant par soi-même et à collaborer avec ces pays.
(....)
Être indépendant ,accéder au pouvoir par la seule volonté des peuples Congolais ne veut pas dire être enfermée sur soi-même.

Dans la vielle démocratie,si je prend l'exemple de D. Trump (son programme). Je peux dire que son programme est "révolutionnaire" car il prône avant tout l'Amérique aux américains. Mais bon, c'est un autre histoire....

Revenir en haut Aller en bas

Re: OEIL D'AFRIQUE SUR LA RDC NOTRE PAYS

Message  Troll le 24/8/2017, 4:53 pm

Like a Star @ heaven Rolling Eyes TRUMP ?

Ayebaka te...akanisaka azali PDG ? Question Laughing Tango kaka a komi na masolo, tala liste ya ba visiteurs président ya Chine Like a Star @ heaven premier ministre ya Japon Like a Star @ heaven Roi ya Arabie Séoudite Like a Star @ heaven premier ministre ya UK Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Evil or Very Mad

Tango a kutani na ba ninga na ye, ba sopeli ye ba vérités oyo ayebaka te, ton na ye ya ki "america first" e bandi ko changer

Revenir en haut Aller en bas

Re: OEIL D'AFRIQUE SUR LA RDC NOTRE PAYS

Message  El-Shaman le 13/10/2017, 7:17 pm


RDC: Un immeuble prend feu dans le centre-ville de Kinshasa


Le celebre immeuble "Empire" situé en plein centre-ville de Kinshasa a pris feu ce vendredi vers midi, heure locale. L'origine de l'incendie reste encore inconnue. Ce batiment nouvelle génération était une réference pour Kinshasa. Les promoteurs de l'immeuble en avaient fait un lieu d'habitation et aussi un centre commercial. Aucun bilan n'a été diffusé par les autorités congolaises mais les dégats matériels sont importants.
En savoir plus sur


https://www.oeildafrique.com/politique_et_soci_t/rdc_un_immeuble_prend_feu_dans_le_centre_ville_de_kinshasa


Remarque :
Mutu moko atie commentaire na Oeil d'Afrique pe alobi : LES BIENS MAL ACQUIS NE PROFITENT JAMAIS DIT-ON Idea

Revenir en haut Aller en bas

Re: OEIL D'AFRIQUE SUR LA RDC NOTRE PAYS

Message  El-Shaman le 7/11/2017, 11:41 am

RDC: l'ONU et l'Occident prêts à soutenir Kabila un an de plus?
En savoir plus sur https://www.oeildafrique.com/analyses_et_opinions/rdc_l_onu_et_l_occident_pr_ts_soutenir_kabila_un_an_de_plus#24gmWA2vjQxpPS6s.99


Plus grand pays d'Afrique sub-saharienne convoité pour ses richesses minières, pivot instable du continent avec son arc de neuf frontières, la République démocratique du Congo a tenté de rassurer ses partenaires occidentaux avec l'annonce dimanche d'un calendrier électoral prévoyant des élections en décembre 2018.
Mais le mandat du président Joseph Kabila a expiré depuis le 20 décembre 2016 et il s'était déjà engagé à organiser des élections fin 2017.
- Pourquoi n'organiser les élections qu'en 2018 ? -
Réponse des autorités: pour organiser des élections crédibles malgré la situation sécuritaire. Réponse des opposants: Kabila et ses proches "s'accrochent" au pouvoir pour "piller" le Congo.

image: http://ww1097.smartadserver.com/imp?imgid=18837844&pgid=736470&tmstp=6436986466

Les contraintes existent dans ce pays immense (2,3 millions de km2, 70 à 80 millions d'habitants), qui n'a jamais connu d'alternance politique pacifique.
Outre les enjeux logistiques (acheminement du matériel électoral), la commission électorale a insisté dimanche sur la difficulté d'enregistrer près de 45 millions d'électeurs dans le contexte actuel (violences armées, 3,8 millions de déplacés internes...).
"Des agents de la Céni (commission électorale) ont été décapités", a avancé son président Corneille Nangaa, au sujet des violences dans le Kasaï (centre) et la rébellion Kamwina Nsapu, du nom d'un chef traditionnel tué en août 2016 après s'être révolté contre les autorités de Kinshasa.
"Ce calendrier fantaisiste est une manœuvre de plus d'un régime prédateur qui veut s'accrocher indéfiniment au pouvoir (...). Avec sa famille et ses proches, ils (ndlr: Kabila et les siens) continuent leur pillage du Congo", a réagi auprès de l'AFP un des principaux opposants, Moïse Katumbi. Cette opposition demande le départ de Kabila au 31 décembre de cette année, en vertu d'un accord pouvoir-opposition signé fin 2016.
- Les Nations unies et l'Occident prêts à soutenir Kabila un an de plus ? -
"Les élections doivent être organisées en 2018 , la RDC ne doit pas compter sur le soutien des États-Unis et de la communauté internationale". L'ambassadrice américaine auprès des Nations unies Nikki Haley avait lancé cette mise en garde lors de sa visite il y a dix jours dans ce pays qui accueille la plus pléthorique et la plus onéreuse des missions de l'ONU (plus d'un milliard de dollars par an, quelque 18.000 personnes).
L'émissaire de Donald Trump a été entendue puisque la commission électorale évoquait encore récemment des élections en mars-avril 2019 ("504 jours" après la fin du recensement).
La France, qui a la réputation de "tenir le stylo" des textes onusiens sur la question congolaise (dont la prochaine résolution prévue en mars), a semblé prendre acte avec prudence du nouveau calendrier, en évoquant lundi matin "une équipe coordonnée d’experts pour appuyer la préparation des élections". "No comment", indique pour sa part l'ambassade des États-Unis à Kinshasa.
Ancienne puissance coloniale, la Belgique, serait partagée au sommet entre le Premier ministre, Charles Michel, qui a rencontré le président Kabila à New York en septembre, et le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, tenu à l'écart par Kinshasa pour sa proximité supposée avec l'opposition.
- Kabila va-t-il rester au pouvoir jusqu'en janvier 2019 ? -
Dans l'est du pays, les groupes armés congolais ne semblent plus être en mesure de menacer le régime, avec d'éventuels soutiens étrangers, selon le scenario du renversement du maréchal Mobutu en 1997 par les AFDL de "Kabila père" (l'ex-président Laurent-Désiré), soutenu par le nouveau "tutsi power" du Rwanda de Paul Kagame.
Sur le plan politique, c'est certes l'union sacrée entre les deux leaders du Rassemblement de l'opposition (Rassop), Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi. Mais Tshisekedi "fils" ne semble pas être en mesure de mobiliser les foules comme son père, le leader historique de l'opposition Étienne Tshisekedi, décédé à Bruxelles le 1er février. Chaque manifestation est sévèrement réprimée comme lundi dernier à Goma (au moins cinq morts dont un policier), suscitant l'alarme des défenseurs des droits de l'homme - et la peur des populations.
Ex-gouverneur du Katanga, riche homme d'affaires, président du célèbre "TP Mazembe", l'un des grands clubs de football africains, Moïse Katumbi affirme qu'il jouit d'une popularité sans égale dans tout le pays. Mais il se trouve en exil de fait à Bruxelles après sa condamnation dans une obscure affaire immobilière. Il annonce son retour en décembre, sans préciser comment il peut éviter d'aller en prison.
Le rapport de force semble être donc encore favorable au président Kabila. A défaut d'être populaire et de pouvoir compter sur une armée 100% fiable, il peut s'appuyer sur les autres organes sécuritaires de l’État (garde présidentielle, renseignements....), et son entourage proche.

Revenir en haut Aller en bas

Re: OEIL D'AFRIQUE SUR LA RDC NOTRE PAYS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum